Vous êtes sur la page 1sur 104

I n it ia t ion

a u x SI G a ve c Ar cGI S
v. 3 .0 – fé vr ie r 2 0 1 3

H . Boh bot , CN RS UM R 5 1 4 0

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 1

Hervé BOHBOT
CNRS UMR 5140 – Archéologie des Sociétés Méditerranéennes
390, avenue de Pérols – 34970 Lattes
 04 67 15 61 35 –  herve.bohbot@montp.cnrs.fr

1
Som m a ir e
Introduction 5
1. Les données géographiques 7
2. Présentation d’ArcGIS 25
3. Gestion des données avec ArcCatalog 39
4. Affichage de données avec ArcMap 55
5. Gestion des tables attributaires 97
6. Sélection, requêtes et géotraitements 117
7. Intégration de données externes 141
8. Edition de données avec ArcMap 161
9. Mise en page cartographique 177
10. Etendre les fonctionnalités d’ArcGIS 187
Bibliographie 197 Glossaire 199 Index 207

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 3

2
I n t r odu ct ion

Objectifs
 Rappeler ou présenter les notions de base des SIG (types et formats de
données géographiques, systèmes de référence...)
 Présenter une vue générale des fonctionnalités du logiciel ArcGIS.
 Servir de référence pour les tâches les plus courantes (cf Index).

Prérequis
 Maîtrise de l’interface et des conventions du système Windows.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 5

SIG (Système d’Information Géographique)


Système informatisé associant des bases de données
géographiques et des logiciels pour assurer leur gestion
(stockage, mise à jour) et la production de représentations
visuelles, cartes et graphiques notamment, issues de leur
traitement (Petit Larousse 2013)

Logiciel SIG :
cartographie, gestion de base de données, analyse géographique

Pourquoi faire ?
 Visualiser des objets sur une carte.
 Sélectionner des éléments suivants divers critères.
 Obtenir des informations sur des éléments affichés sur une carte.
 Croiser des informations de natures différentes pour en définir de nouvelles.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 6

3
1 . Le s don n é e s
gé ogr a ph iqu e s

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 7

1. Les données géographiques

Som m a ir e

 Les types de données géographiques :


vecteurs et rasters
 Les formats de données
 Les systèmes de coordonnées géographiques
 Les sources de données

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 8

4
1. Les données géographiques

Type s de don n é e s gé ogr a ph iqu e s ( 1 )


Données vectorielles
 Basées sur des POINTS (coordonnées x, y et éventuellement z)
 On parle d’entités vectorielles : points (ex. villes), lignes (ex. fleuves,
routes…), polygones (ex. pays, lacs…).
 Associées à une table « attributaire » (tableau de base de données
décrivant leurs propriétés).

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 9

1. Les données géographiques

For m a t s de don n é e s ve ct or ie lle s ( 1 )


Fichier de forme (shape file) = le format le plus répandu
 Contient forme et attributs d’une classe d’entités (point, ligne, polygone).
 Correspond à au moins 3 fichiers sur disque: *.SHP (données spatiales), *.SHX
(index) et *.DBF (données attributaires) auxquels s’ajoutent parfois *.sbn, *.sbx (index
spatiaux) ou *.PRJ (informations de projection).
 Format simple, sans topologie (relations entre objets).

Géodatabase = 2 structures très différentes propres à ArcGIS


Géodatabase personnelle
 Base de données relationnelle au format Microsoft Access (taille maxi 2 Go).
 Un seul fichier *.MDB permet de stocker des classes d’entités ou des jeux de
classes d’entités, des tables de données, rasters, annotations...
 Une entité d’une classe : une ligne dans une table de la base, avec un champ
‘Shape’.

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 10

5
1. Les données géographiques

For m a t s de don n é e s ve ct or ie lle s ( 2 )


Géodatabase fichier : système de répertoires et fichiers (taille
non limitée) qui se manipule comme une géodatabase personnelle.

Couverture (coverage) = format natif d’Arc/Info


 Forme, attributs et relations topologiques d’une ou plusieurs classes
d’entités (arcs, noeuds, polygones, points label, tics, annotations...).
 Correspond à 2 répertoires : nom de la couverture (contient les
fichiers *.aat, *.pat, *.tic, etc.) et ‘info’ (données attributaires).
 Représenté dans ArcCatalog comme un jeu de classes d’entités
(~ répertoire).

CAO (DXF, CAD, DWG...)


Autres formats : CAO (fichiers DXF, CAD, DWG), TIN
(réseaux de triangles utilisé en représentation 3D), etc.
Pas d’import du format Adobe Illustrator.

Données SDC TIN


(Smart Data Compression) (triangulated irregular network)

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 11

1. Les données géographiques

Type s de don n é e s gé ogr a ph iqu e s ( 2 )

Données raster (ou images, grilles)


 Basées sur des CELLULES ou PIXELS (de dimensions x, y portant une
valeur numérique).
 Images satellite, photos aériennes, grilles de données (altitudes, etc.),
images scannées.

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 12

6
1. Les données géographiques

For m a t s de don n é e s r a st e r s

Chaque pixel contient une information numérique


codée en bits : 1, 8, 24, 32…
- image en noir et blanc (1 bit, 2 couleurs)
- image en niveaux de gris (8 bits, 256 couleurs)
- image en couleurs (superposition de valeurs de Rouge, Vert, Bleu): ex. en 24 bits
(256 valeurs de rouge, 256 valeurs de vert, 256 valeurs de bleu ) 16,7 millions de
couleurs.

Formats d’image :
- Standards : BMP, TIFF, JPG, PNG...
- Compressés : ECW, JP2, SID
- Logiciels de SIG et télédétection :
GRID, BIL, BSQ, BIP, IMG (ERDAS)...

Pour utiliser un raster dans un SIG, il faut des informations


complémentaires : taille du pixel, coordonnées d’un pixel et
système de coordonnées correspondant.

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 13

1. Les données géographiques

Syst è m e s de coor don n é e s gé ogr a ph iqu e s


Coordonnées en :
- latitudes (0 à 90°au Nord et au Sud de l’Equateur)
- longitudes (0 à 180°à l’Est et à l’Ouest du méridien de référence.

La longueur des degrés de latitude et de longitude varie : impossible de


calculer de distances ou des surfaces, la représentation de la Terre est
déformée sur une carte ou un écran d’ordinateur.

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 14

7
1. Les données géographiques

Ca se complique… la Terre (le géoïde) n’étant pas sphérique…

Il existe de nombreux ellipsoïdes


(locaux ou globaux) : le WGS 84
(référence du GPS) est défini par :
• demi-grand axe (a) = 6378,137 km
• demi-petit axe (b) = 6356,752 km

On appelle DATUM, le
ni même ellipsoïdale… système de coordonnées
géographiques défini par :
- une unité angulaire
- un méridien de référence
- un ellipsoïde
Une même position aura des
coordonnées différentes
selon son datum.

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 15

1. Les données géographiques

Syst è m e s de coor don n é e s pr oj e t é e s


Projection des points de l’ellipsoïde sur un plan, sur la surface d’un cône ou
d’un cylindre (qui peuvent être développées)…
 Une projection est basée sur un système de coordonnées géographiques.
 Permet le calcul de distances et de surfaces.
 Cause des déformations inévitables : il faut les minimiser en optimisant la
projection à la zone étudiée. Une projection peut être conforme (conservation
des angles), équivalente (conservation des surfaces) ou équidistante
(conservation des distances), mais pas les 3 ensembles.

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 16

8
1. Les données géographiques

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 17

1. Les données géographiques

Syst è m e s gé odé siqu e s


fr a n ça is

NTF (nouvelle triangulation française) :


- ellipsoïde de Clarke 1880 IGN
- méridien de Paris
- projection conique de Lambert
- 4 zones
- La zone Lambert II peut être
« étendue » à tout le territoire national

Projection Parallèle 1  Parallèle 2 Translation X Translation Y

Lambert I (Nord) 48°35’54,682” 50°23’45,282” 600 000 m 200 000 m

Lambert II (Centre) 200 000 m
45°53’56,108” 47°41’45,652” 600 000 m
Lambert II étendu 2 200 000 m

Lambert III (Sud) 43°11’57,449” 44°59’45,938” 600 000 m 200 000 m

Lambert IV (Corse) 41°33’37,396” 42°46’03,588” 234,358 m 185 861,369 m

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 18

9
1. Les données géographiques

RGF 93 (système légal français depuis 2001) :


 ellipsoïde GRS 80 (~ WGS 84)
 méridien de Greenwich
 projection associée : Lambert93
 parallèles de référence 44°N et 49°N
 origine X = 600 000m, Y = 6 600 000 m

9 zones : « CC42 » à « CC50 », encore


assez peu utilisées en pratique.

CC42 41.25° 42.75° 1 700 000 m 1 200 000 m


CC43 42.25° 43.75° 1 700 000 m 2 200 000 m
et c.

Conversions de coordonnées avec le


logiciel Circé (http://geodesie.ign.fr)

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 19

1. Les données géographiques

La pr oj e ct ion UTM
Projection cylindrique transverse (= cylindre horizontal).
Découpe la Terre en 60 fuseaux de 6°de part et d’autre de l’équateur.

Ex : la France est majoritairement en zone 31N (mais aussi 30 et 32).

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 20

10
1. Les données géographiques

Con st it u t ion de la ba se de don n é e s

Le logiciel SIG va permettre d’intégrer des données géographiquement


localisées, d’origine et de natures diverses concernant le site ou la
région d’intérêt :
• Données de référence préexistantes.
• Données acquises sur le terrain.
• Données dérivées des précédentes.

Condition nécessaire :

Les données doivent être « superposables », c’est-à-dire dans le même système de


coordonnées ou dans des systèmes compatibles (une « transformation
géographique » permettant de passer d’un système à l’autre).

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 21

1. Les données géographiques

Sou r ce s de don n é e s ( 1 )
Données de référence - IGN
 Référentiel à grande échelle (RGE)
- BD Ortho : couverture orthophotographique, résolution 50 cm ou moins, mise à
jour tous les 5 ans, fichiers TIFF ou ECW, dalles de 1 ou 5 km).
- BD Topo : base de données vectorielles, incluant de nombreux thèmes : réseau
routier, voies ferrées, énergie, hydrographie, bâti, végétation, orographie,
administratif, toponymes…
- BD Parcellaire : parcelles cadastrales, sections, au format vectoriel ou seulement
image selon avancement de la numérisation par département.
- BD Alti : base de données altimétriques, pas de 25 à 1000m, sous forme de
modèle numérique de terrain (MNT) ou de courbes de niveau.
 Autres ressources
- Cartes topographiques (Scan25, Scan100… ) sous formes de dalles de 10 km,
résolution 2,5m.
- BD Forêt, cartes historiques (Etat-major, Cassini…), etc.

Données disponibles gratuitement depuis 2010 pour l’enseignement et la


recherche, les services publics (directive européenne Inspire) :
- téléchargement sur le site www.ign.fr, espace professionnel (projection Lambert93).

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 22

11
1. Les données géographiques

Sou r ce s de don n é e s ( 2 )
Données de référence
 Géologie infoterre.brgm.fr
Cartes géologiques, sondages, etc.(données payantes, mais possibilité d’imprimer ou
copier de petites zones).

Modèles de terrain mondiaux :


- SRTM (90 m) : http://srtm.csi.cgiar.org/
- ASTER GDEM (30m) : http://reverb.echo.nasa.gov/reverb

Imagerie satellitaire (nombreuses données disponibles sur le web) :


- Images provenant de Google Earth.
- USGS : http://earthexplorer.usgs.gov/ (archives Landsat, etc.)
- Spot-Vegetation
- etc.

Attention aux conditions d’utilisation, reproduction, distribution…

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 23

1. Les données géographiques

Sou r ce s de don n é e s ( 3 )
Données acquises sur le terrain

Données « vectorielles » :
- Points, tracés, contours… acquis par un GPS.
- Points issus de coordonnées (x,y,z) de carroyages, de relevés topo.
- Acquisition lidar, laser-scanner.
- etc.

Données « raster » (images) :


- Photos verticales : de l’escabeau à l’avion en passant par la perche,
ballon, cerf-volant…
-Scans de plans, dessins, etc.
Ces données auront besoin d’être corrigées, recalées, mosaïquées… dans
un système de coordonnées pour être utilisées dans un SIG.

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 24

12
2 . Pr é se n t a t ion
d’Ar cGI S

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 25

2. Présentation d’ArcGIS

Som m a ir e

 La plateforme ArcGIS
 Installation d’ArcGIS
 Administrateur Desktop
 Les applications d’ArcGIS
 Obtenir de l’aide

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 26

13
2. Présentation d’ArcGIS

ArcGIS : plate-forme SIG développée par ESRI


Environmental Research Systems Inc. (Redlands, Ca)

Leader mondial dans le domaine (+ 300 000 utilisateurs dans le monde).


 Sites Internet : www.esri.com et www.esrifrance.fr

Arc/INFO (1982 )
7.x
ArcGIS 2003

ArcView (1990 )
8.x (2001)

10.x (2010 )
9.x (2004)
3.x

France: 1) ArcGIS, 2) MapInfo, 3) GeoConcept

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 27

2. Présentation d’ArcGIS

Le syst è m e Ar cGI S
ArcGIS for Desktop ArcGIS Engine
ArcInfo (Advanced)
(développement d'applications)

ArcEditor (Standard)

Applications
ArcView (Basic)
clientes Composants
logiciels
2 applications communes

3 applications Extensions communes


aux Spatial Analyst ArcGIS Server
fonctionnalités Geostatistical Analyst (applications web…)
croissantes 3D Analyst ...

ArcExplorer ArcReader ArcPAD

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 28

14
2. Présentation d’ArcGIS

Ex t e n sion s Ar cGI S
 Spatial Analyst : traitement des données image (raster).
 3D Analyst (applications ArcScene et ArcGlobe) : analyse de surface, visualisation 3D, TIN...
 Geostatistical Analyst : fonctions avancées d’interpolations de surface (krigeage...).

• Tracking Analyst (suivi en temps réel) • ArcScan (vectorisation de rasters)


• Business Analyst (géomarketing, temps de parcours) • Data interoperability (outils avancés pour
• Network Analyst (réseaux et transports) la lecture, la conversion et l’exportation de
données)
• Image Analysis (traitement d’images de télédétection)
• etc.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 29

2. Présentation d’ArcGIS

I n st a lla t ion d’Ar cGI S


Configuration
 Windows XP/ Vista / 7 (il existe une version Unix, ne
fonctionne sous Mac qu'avec un système PC !)
 Processeur 2 Ghz
 1 Go RAM (2 Go ou plus recommandés)
 Espace disque : 1 à 3 Go

1. Installation programmes
2. Didacticiel (tutorial)
3. Kit de développement
4. Supplément français
5. Service packs
6. Plug-ins

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 30

15
2. Présentation d’ArcGIS

Ar cGI S Adm in ist r a t or

Application qui permet de :


 choisir le produit que l’on veut utiliser,
 spécifier / changer de gestionnaire de licences,
 vérifier les licences disponibles.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 31

2. Présentation d’ArcGIS

Le s a pplica t ion s d’Ar cGI S


Deux applications pour gérer les sources de données et leur utilisation.
Une boîte à outils commune.

ArcCatalog

ArcMap ArcToolbox

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 32

16
2. Présentation d’ArcGIS

Ar cM a p
Application centrale d’ArcGIS (document ArcMap)

 Visualisation
Etiquetage, symbologie.

 Edition
Numérisation d’entités,
saisie de données
attributaires.

 Géotraitements
Croisements entre
couches d’information,
interrogation, sélection,
zones tampons...

 Mise en page
cartes, graphiques,
rapports. Document ArcMap : fichier *.mxd

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 33

2. Présentation d’ArcGIS

Ar cCa t a log

 « Exploration » des
données géographiques et
attributaires : interface du
type Explorateur de
fichiers de Windows.

 Mise en évidence des


données géographiques.

 Gestion des données


(créer, définir, déplacer,
renommer, supprimer...).

 Description des données


(métadonnées).

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 34

17
2. Présentation d’ArcGIS

Ar cToolbox
Ensemble d’outils sous forme d’Assistants
communs à ArcCatalog et ArcMap.
 Conversions de formats de fichiers.
 Définition, changement de projection.
 Analyse et géotraitements.
 Outils spécifiques des extensions ArcGIS.
 Outils, modèles de traitement créés par
l’utilisateur.
Relativement peu d'outils dans ArcGIS Basic,
comparé aux autres versions.
Boîte à outils (thème général)
Jeu d’outils (regroupement logique)

Outil standard
Script (Python, VBscript, Javascript...)
Modèle de traitement (enchaînement de
plusieurs tâches). Trouver rapidement un outil
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 35

2. Présentation d’ArcGIS

Obt e n ir de l’a ide

Menu Aide d’ArcCatalog et ArcMap

ArcGIS Resources : http://resources.arcgis.com/fr/home/


Support ESRI, http://ressources.esrifrance.fr/
Forums : http://www.forumsig.org/ et http://georezo.net/forum/ rubrique logiciels ESRI (plusieurs dizaines
de milliers de messages)

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 36

18
2. Présentation d’ArcGIS

Vou s de vr ie z pou voir …

 Lancer les applications d’ArcGIS


 Naviguer dans l’aide

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 37

19
3 . Ge st ion de s
don n é e s a ve c
Ar cCa t a log

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 39

3. Gestion des données avec ArcCatalog

Som m a ir e

 Interface d’ArcCatalog
 Métadonnées
 Recherche géographique
 Personnalisation d’ArcCatalog

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 40

20
3. Gestion des données avec ArcCatalog

Barres d’outils et menus


I n t e r fa ce personnalisables
d’Ar cCa t a log

Mode d’affichage des données

Zone de navigation :
« connexions » aux
répertoires et affichage de
leur contenu

Zone
d’affichage

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 41

3. Gestion des données avec ArcCatalog

Re pr é se n t a t ion de s don n é e s
Structurées en couches thématiques (ensemble d'entités de même type)
qui se superposent comme des calques et partagent un même référentiel
géographique.
Arborescence standardisée pour accéder à des fichiers locaux ou distants :
 Sources de données géographiques : géodatabases, fichiers de formes, couvertures...
 Sources de données tabulaires : géodatabases, dBase, INFO, Access, Excel...
 Fichiers de couches (*.lyr pour layer)
 Documents ArcMap (*.mxd)
 Types de données utilisateur
- Création de nouvelles données.
- Copier, déplacer, renommer...
- Modifier la structure de sources
existantes (modification des données 
ArcMap).

Icônes et onglet « contenu » permettent d’identifier les types de données.


Fonctions de glisser-déplacer vers ArcMap.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 42

21
3. Gestion des données avec ArcCatalog

Cr é a t ion de n ou ve lle s don n é e s


A partir du menu Fichier ou du menu contextuel :

Données spatiales :
 Géodatabase personnelle : crée un fichier *.mdb
 Géodatabase fichier : crée un répertoire contenant plusieurs
fichiers.
 Fichier de formes : crée 3 fichiers *.shp, *.shx, *.dbf
Préciser ensuite nom, type d’entités, système de coordonnées...

Données tabulaires :
 Table dBase : crée un fichier *.dbf

Données d’affichage :
 Couche ou groupe de couches (fichiers *.lyr) référencent
une source de données spatiales ET son mode d’affichage.

Une fois le nouvel objet créé : définir ses Propriétés à partir de son menu contextuel.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 43

3. Gestion des données avec ArcCatalog

Accé de r a u x don n é e s
 Accès rapide à un disque, répertoire.

1.
2. Connexion à un dossier

3.

pour ne plus afficher le dossier dans le catalogue.

 Connexion à un serveur de bases de données (PostGres, SQL Server...)


 Tables Access, fichiers dBase et tableurs Excel
sont gérés directement.
 Il faut installer un driver ODBC pour accéder à
des données sous Filemaker.
 Connexion à des serveurs de données sur Internet

Nombreux services disponibles.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 44

22
3. Gestion des données avec ArcCatalog

Pr é visu a lise r le s don n é e s


Création d’une « miniature » pour une source de données ou une couche :

1. 2. Clic sur l’onglet


« Aperçu » puis sur
le bouton « créer
une miniature »

3.

 Création d’un fichier XML sur disque.


 Miniature d’un document ArcMap : Fichier / Propriétés du
document, case à cocher Enregistrer la miniature avec la carte.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 45

3. Gestion des données avec ArcCatalog

Ongle t « Cont e nu »

Pour un répertoire, un jeu de classes d’entités ou une géodatabase, 4 modes


de représentation du contenu : grandes icônes, liste, détails et miniatures.

Pour un fichier :

De nombreuses autres informations (taille,


date de dernière modification, etc.) peuvent
être affichées si elles sont sélectionnées dans
l’onglet Contenu du menu Personnaliser /
Options ArcCatalog.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 46

23
3. Gestion des données avec ArcCatalog

On gle t « Ape r çu »
 Fonctionne seulement si contenu unique (couche, fichier de forme, classe
d’entités d’une géodatabase, raster...)

Mode Table : rechercher, trier, ajouter un champ...


Mode Géographie : zooms, déplacement, vue générale, identification, création de miniatures

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 47

3. Gestion des données avec ArcCatalog

On gle t « D e scr ipt ion »


Les métadonnées sont des données décrivant les
données : les renseigner est fastidieux mais utile !

Dans le style par défaut : il faut compléter au minimum les


rubriques Titre, Objectif (récapitulatif) et Mots-clés (balises).

Dans les options de personnalisation, il est possible


de choisir d'autres normes de métadonnées.
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 48

24
3. Gestion des données avec ArcCatalog

D é fin ir u n syst è m e de coor don n é e s

Clic droit sur une source de données, Propriétés, onglet


Système de coordonnées XY (données vectorielles) ou
Général / Référence spatiale (raster)de la source de données

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 49

3. Gestion des données avec ArcCatalog

Re ch e r ch e r de s don n é e s
Mêmes possibilités dans ArcMap et dans ArcCatalog. Il faut d'abord indiquer les
dossiers contenant les données géographiques et les indexer.

Les résultats s’affichent


dans la fenêtre Rechercher
avec des raccourcis vers
les données
correspondantes.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 50

25
3. Gestion des données avec ArcCatalog

Pe r son n a lise r Ar cCa t a log


« Alléger » le catalogue en enlevant les
éléments inutilisés.

Afficher de nouveaux types de fichiers :


 dans le menu Outils / Options, onglet Types de fichiers,
 cliquer sur ‘Nouveau type’ et indiquer : extension, description du fichier et icône à utiliser.

Exemples : PY – fichier Python, QGS – projet QGIS, MIF – Fichier MapInfo, etc.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 51

3. Gestion des données avec ArcCatalog

Vou s de vr ie z pou voir …

 Vous connecter à un répertoire.


 Explorer les données utilisées dans le cours.
 Définir des propriétés d’affichage du catalogue.
 Utiliser des onglets aperçu et contenu.
 Créer des miniatures.
 Manipuler des sources de données.
 Rechercher des données dans le catalogue.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 52

26
4 . Affich a ge de s
don n é e s da n s Ar cM a p

Initiation ArcGIS 9, HB (CEFE-CNRS) - page 53

4. Affichage des données dans ArcMap

Som m a ir e

 Structure d’un document ArcMap :


- Blocs et couches de données.
- Mode carte et mode mise en page.
 Exploration d’un document.
 Affichage et propriétés des couches.
 Feuilles de style.
 Symboles.
 Étiquettes et annotations.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 54

27
4. Affichage des données dans ArcMap

L’in t e r fa ce d’Ar cM a p
Menus et
barres
d’outils

Liste des
couches, de
leurs
sources,
couches
visibles et
sélectionna
bles Zone
d’affichage

Table des matières


Liste des blocs de Mode carte ou Rafraîchissement
mise en page de l’affichage Coordonnées
données, couches et
du curseur
légendes associées.
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 55

4. Affichage des données dans ArcMap

D e u x m ode s de t r a va il
Mode « carte » Map
 Définition des blocs de données et
des couches.
 Affichage, mise à jour et analyse
des données.
 Affiche le bloc de données actif.

Mode « mise en page » Layout


 Présentation cartographique à
partir des blocs de données
 Ajout des autres éléments de la
carte (légende, échelle…)
 Une seule mise en page par
document ArcMap.
Mise à
jour
Carte affichage

Mise en page
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 56

28
4. Affichage des données dans ArcMap

D ocu m e n t Ar cM a p (fichier *.mxd)

Application ArcMap est de type SDI (un seul document ouvert à la fois) :

Bloc de données 1
Couche 1 Source de
données
Même système
Source de
Couche 2 données de coordonnées

Mise en page
Bloc de données 2
Source de Même système Bloc 1
Couche 1 données
Couche 2 de coordonnées
Couche 3 Source de
données
Bloc 2
Symbologie, propriétés d’affichage…

Bloc de données = Map


Un seul bloc de données est actif (= contenu affiché en mode « carte »). Couche = Layer
Activation d’un bloc : clic droit sur son nom et « Activer ».

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 57

4. Affichage des données dans ArcMap

Ta ble de s m a t iè r e s

Couche (~ « calque » d'Illustrator)


 Définit le mode d’affichage et le Afficher
chemin d’accès à la source de données
 Ne contient pas les données une couche
 Peut être sauvegardée hors du
document ArcMap (fichier *.lyr) une légende
dans la table des matières
Groupe de couches
 Permet de gérer l’affichage d’un ensemble de couches comme une seule couche.
Utile notamment pour une mosaïque d'images.
(Ctrl + clic pour sélectionner plusieurs couches, clic droit « Grouper »)

Les couches sont affichées du bas de la table des matières vers le haut (veiller à
avoir dans l'ordre : points, lignes, polygones et rasters.
L'ordre est modifiable en faisant « glisser » les couches. Il est possible de jouer aussi
sur la transparence et/ou l'absence de couleurs de remplissage.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 58

29
4. Affichage des données dans ArcMap

Ex plor a t ion d’u n docu m e n t Ar cM a p


Vision simultanée
Cadrage à différentes
précédent échelles
Zooms Zooms suivant
Déplacer constants
Vue générale Hyperlien Itinéraires

Géosignets :
Recherche
Enregistrer un
d’entités
cadrage des données
Outil de mesure
Outils d’identification Sélection d’entités
ou d'éléments
Echelle : graphiques
(entrer directement l’échelle voulue)

Aller à :

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 59

4. Affichage des données dans ArcMap

Aj ou t de cou ch e s à u n docu m e n t Ar cM a p
Ajouter de nouvelles couches de données (bouton de commande ou menu Fichier)
au bloc de données actif. Il est aussi possible de les faire glisser du catalogue ou de
l'Explorateur Windows.

2 1. Liste des connexions


aux données d’ArcCatalog.
1

2. Créer une connexion à


un nouveau répertoire.

Rappel : il s’agit de « couches » créées à partir des 3. Type de données


données et non des données elles-mêmes. reconnues par ArcCatalog.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 60

30
4. Affichage des données dans ArcMap

Affich e r le s don n é e s a t t r ibu t a ir e s


1. Clic droit sur le nom de la couche
2. Sélectionner Ouvrir la table attributaire

Longueurs et surfaces
sont calculées et mises
à jour automatiquement
pour les classes de
géodatabase.

Clic droit sur la ligne d’en-tête de colonne : tris, filtres, calculs...

Pour sélectionner les champs à afficher : Propriétés / Champs de la couche


ou clic droit et option Désactiver le champ.
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 61

4. Affichage des données dans ArcMap

Vou s de vr ie z pou voir …

 Ouvrir un document ArcMap.


 Explorer le document (zoom, déplacement,
identification...).
 Afficher / cacher des couches de données.
 Modifier l’ordre d’affichage des couches.
 Créer un bloc de données.
 Ajouter / supprimer des couches.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 62

31
4. Affichage des données dans ArcMap

Pr opr ié t é s d’u n docu m e n t Ar cM a p

Dans le menu Fichier / Propriétés de la carte :


 Permet de définir titre, résumé, description, auteur,
balises (mots-clés) relatifs au document.
 Créer / mettre à jour ou supprimer une image
miniature du document (pour ArcCatalog).
 Choisir la géodatabase par défaut (où sont
enregistrés les résultats de traitements).
 Options d’accès aux sources de données : chemins
relatifs ("même répertoire que") ou complets (avec
noms de lecteurs, ex. : "C:\temp")

Opter pour les « chemins relatifs » permet de


déplacer facilement le document ArcMap et
les données correspondantes.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 63

4. Affichage des données dans ArcMap

Pr opr ié t é s de s blocs de don n é e s : u n it é s, e m pr ise s


(clic droit sur le nom du bloc, ici "Couches")
Emprise, découpage
du bloc de données

Unités
affichées
sous la
carte.

Taille des symboles


dépend de l’échelle Défaut, plein Nord
de référence.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 64

32
4. Affichage des données dans ArcMap

Pr opr ié t é s de s blocs de don n é e s : syst è m e s de coor don n é e s

 La première couche ajoutée à un bloc de


données impose son système de coordonnées.
 Toutes les nouvelles couches ajoutées seront
affichées dans ce système.
 Un avertissement est affiché en cas de
datums différents. Il peut être nécessaire de
préciser quelle transformation géographique
utiliser ou bien d'en définir les paramètres.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 65

4. Affichage des données dans ArcMap

Pr opr ié t é s de s cou ch e s de don n é e s ( 1 )


Un clic droit (menu contextuel) sur la couche et Propriétés ouvre une boîte de dialogue
avec de nombreux onglets :

Général
 Nom de la couche.
 Couche visible ou non.
 Plage d’échelle de visibilité :

- Ne pas afficher si zoom arrière


supérieur à …. (échelle minimale).
- Ne pas afficher si zoom avant
supérieur à … (échelle maximale).
- Afficher à toutes les échelles.

Rappel : l’échelle est le rapport des dimensions de la représentation à la réalité (ex. 1/25000).
L’échelle est d’autant plus grande que le dénominateur est petit.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 66

33
4. Affichage des données dans ArcMap

Pr opr ié t é s de s cou ch e s de don n é e s ( 2 )


Source
 Si une source de données a été déplacée, renommée ou supprimée, le lien avec les
couches qui s’y réfèrent est rompu (indiqué par un ! devant le nom de la couche).
 Cliquer sur le bouton « Définir la source des données » pour indiquer le nouvel
emplacement (la même option est disponible avec un clic droit sur la couche).

 Les propriétés d’affichage de la couche


(symbologie, etc.) ne sont pas perdues.
 Cet onglet indique également l’emprise
de la couche.

Le système de coordonnées de la
source de données peut être différent
de celui de la couche dans le bloc de
données: changement de projection
« à la volée »

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 67

4. Affichage des données dans ArcMap

Pr opr ié t é s de s cou ch e s de don n é e s ( 3 )


Champs
La table attributaire d’une
couche contient des champs
décrivant les entités, par
exemple : nom, numéro... d’une
couche Département.
Option Ouvrir la table attributaire du
menu contextuel de la couche.

 Champ principal utilisé pour les info-


bulles, l'outil d'identification défini
dans l'onglet Affichage / Expression
d'affichage.

 Alias (nom utilisé pour l’affichage).


 Définition des champs à afficher et
de leur ordre.
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 68

34
4. Affichage des données dans ArcMap

Pr opr ié t é s de s cou ch e s de don n é e s ( 4 )


Affichage
 Activation des info-bulles contenant le champ principal (nécessite qu’un index spatial soit
défini pour cette couche – menu Propriétés/Index de la classe d’entités dans ArcCatalog).
 Mise à l’échelle automatique des symboles par rapport à l’échelle de référence (définie
dans le menu contextuel du bloc de données).
 % de transparence de la couche.

 Activation des hyperliens d’après la


valeur contenue dans un champ
déterminé (chemin + nom de fichier,
URL, nom de script).

 Exclusion d’entités : permet de


modifier ponctuellement l’affichage de
certaines entités de la couche après les
avoir convertis en éléments graphiques
(cf menu contextuel de la couche).

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 69

4. Affichage des données dans ArcMap

Pr opr ié t é s de s cou ch e s de don n é e s ( 5 )

Jointures et relations
Définition de jointures et / ou de relations entre la table attributaire de cette couche et
d’autres tables.

Chapitre 5, Tables, jointures et relations.

Sélection
Les entités sélectionnées apparaissent différemment des autres. Le symbole de
sélection est défini par défaut pour l’ensemble des couches. Toutefois, un symbole
particulier peut être défini pour chaque couche.

Ensemble de définition
Limite les entités affichées en fonction d’une requête (instruction SQL).

Chapitre 6, Requêtes et Sélection.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 70

35
4. Affichage des données dans ArcMap

Sym bologie ( 1 )
« Symbologie » = mode de représentation des entités.

Symbole unique :
 Toutes les entités sont représentées par le même symbole.

Fichier *.avl
d’ArcView 3.x ou
symbologie d’une
autre couche

% de transparence

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 71

4. Affichage des données dans ArcMap

Sym bologie ( 2 )

Représentation de valeurs discrètes :


 Valeurs uniques.
 Valeurs uniques sur plusieurs champs.
 Correspondances avec un style : chaque entité
est représentée par un symbole stocké dans une
feuille de style (*.style).

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 72

36
4. Affichage des données dans ArcMap

Sym bologie ( 3 )

Représentation de valeurs continues :


 1. Couleurs graduées.
 2. Symboles gradués (taille = valeur relative).
 3. Symboles proportionnels (taille ~ valeur).
 4. Densité de points ( 1 point = x unités).

Exemple : nombre de communes par département 1.

2. 3. 4.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 73

4. Affichage des données dans ArcMap

Sym bologie ( 4 )

Représentation par diagramme :


 Secteurs (camemberts)
 Barres / colonnes
 Empilé
Attributs multiples (quantités par catégories)

6 méthodes de classification
 Seuils naturels (méthode de Jenks, classes
selon des ruptures dans la distribution).
 Intervalles égaux : d’après un nombre de
classes donné.
 Amplitude définie : intervalle choisi détermine
le nombre de classes.
 Effectifs égaux : même nombre d’entités dans
chaque classe.
 Ecarts-types.
 Manuelle.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 74

37
4. Affichage des données dans ArcMap

Sym bole s
 Double-clic sur un symbole pour ouvrir le sélecteur de symboles.
 Très nombreux symboles disponibles, classé par librairies.
 Recherche par nom.
 Possibilité de les modifier.

Un symbole peut être composé


de plusieurs calques.

Ex: symboles ponctuels de type caractère (70 polices), image, forme géométrique,
flèche, etc.
Modifier un des nombreux éléments existants plutôt que d’en créer de nouveaux.
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 75

4. Affichage des données dans ArcMap

Le s fich ie r s de st yle
 Fichiers *.style contenant un ensemble de couleurs, d’éléments cartographiques (barre
d’échelle, étiquettes, légendes...), de symboles.
 Plusieurs styles fournis en standard mais il est possible de créer ses propres styles.
 Les styles prédéfinis sont situés dans \ArcGIS\Desktop10.1\Styles.
 Un style utilisateur est créé par défaut dans le répertoire :
<lecteur>:\Utilisateurs\<nom d'utilisateur>\AppData\Roaming\ESRI\Desktop10.1\ArcMap

Menu Personnaliser
/ Gestionnaire de
styles : Ajouter des
styles prédéfinis.
En créer de
nouveaux.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 76

38
4. Affichage des données dans ArcMap

St yle s e t sym bologie s

Associer à chaque classe, un symbole déjà existant.


Correspondance entre noms des symboles et valeurs du champ (texte) d’une couche.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 77

4. Affichage des données dans ArcMap

Cr é a t ion de fich ie r de cou ch e ( * .lyr )

Un fichier de couche (layer, *.lyr) contient la référence à une source de


données et les informations sur son affichage :
 Symbologie.
 Ensemble de définition.
 Etiquettes...
L’utilisation de fichiers de couches permet d’utiliser et
de réutiliser différents formats d’affichage sans
dupliquer les données source.

Pour créer un fichier de couche à partir d’une source de


données : sélectionner l’option correspondante dans le
menu contextuel de la couche.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 78

39
4. Affichage des données dans ArcMap

Vou s de vr ie z pou voir …

 Définir les propriétés d’un document ArcMap.


 Définir les propriétés de couches de données.
 Modifier une symbologie.
 Créer un symbole.
 Créer et utiliser d’un jeu de styles.
 Créer de fichiers de couche.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 79

4. Affichage des données dans ArcMap

Ét iqu e t t e s e t An n ot a t ion s
Il existe deux méthodes d’affichage d’informations textuelles (toponymes,
attributs, altitudes...) sur des entités :

Étiquettes
 Créées dynamiquement lors de l’affichage (automatiquement mises à jour).
 Contenu, position préférentielle et style sont définis dans les Propriétés de la couche.
 Ne sont pas modifiables individuellement, mais il est possible de créer des classes
d’étiquettes au comportement similaire.
 Peuvent être converties en annotations.

Annotations
 Sont des entités graphiques.
 Enregistrées séparément de leur classe d’entités source dans :
- le document ArcMap sous forme d’éléments graphiques, ou
- une géodatabase sous forme d’une classe d’annotations.
 Sont modifiables individuellement.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 80

40
4. Affichage des données dans ArcMap

Ét iqu e t t e s ( 1 )

Etiqueter oui/non
Utiliser une ou plusieurs
classes d’étiquettes

Champ ou expression
utilisée pour l’étiquette

Symbole (style) utilisé

Règles de placement
Gestion des conflits
Échelles d’affichage

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 81

4. Affichage des données dans ArcMap

Ét iqu e t t e s ( 2 ) : poin t s
Placement : horizontalement (autour ou sur
le point) ou avec un angle déterminé.

Détermination de l’ordre de priorité (de 0 à 3) de


placement de l’étiquette par rapport à l’entité.

Origine de l’étiquette

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 82

41
4. Affichage des données dans ArcMap

Ét iqu e t t e s ( 3 ) : e n t it é s lin é a ir e s

Position par rapport à la ligne


Au-dessus ou au-dessous
(placement par rapport à la page).
 A gauche ou à droite
(placement par rapport à l’entité).

Position sur la ligne


 Seulement au début (+ décalage), à la fin
ou laisser ArcMap optimiser le placement.
 Le long de la ligne (suivant la courbe de
la ligne ou horizontalement) ou perpendi-
culairement.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 83

4. Affichage des données dans ArcMap

Ét iqu e t t e s ( 4 ) : polygon e s

Position du texte
 Horizontal
 Suivant la forme du polygone

Règle à appliquer pour les


étiquettes dupliquées

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 84

42
4. Affichage des données dans ArcMap

Ét iqu e t t e s ( 5 )
Les étiquettes peuvent ne pas toutes être
affichées. Il faut gérer conflits et priorités.

Priorité par rapport aux autres étiquettes de


la carte (Élevée, Moyenne ou Minimum)

Priorité par rapport aux entités de la carte


(Élevée, Moyenne, Minimum ou Aucune)

Zone d’exclusion d’affichage


Valeurs décimales possibles (fractions ou
multiples de la taille de l’étiquette)

Afficher toutes les étiquettes en les


laissant se superposer éventuellement

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 85

4. Affichage des données dans ArcMap

Ét iqu e t t e s ( 6 ) : u t ilisa t ion d’e x pr e ssion s


Expressions en VBScript, Python ou JScript basées sur un ou plusieurs champs.

Simple = une ligne d’instruction.


Avancée = fonction personnalisée.

 Noms de champs entre [ ]


 Chaînes de caractères entre " "
Liste des champs

VBScript : & sert à concaténer, mot-clé


vbNewLine pour aller à la ligne.
Python : + pour concaténer, \n retour à la ligne.

[CITY_NAME] & " (" & [ADMIN_NAME] & ")" &


vbNewLine & [CNTRY_NAME]

[CITY_NAME] + " (" & [ADMIN_NAME] + ")\n" +


[CNTRY_NAME]

donneront : Montpellier (Languedoc-Roussillon)


France

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 86

43
4. Affichage des données dans ArcMap

Fon ct ion s VBscr ipt


 Ensemble d'instructions renvoyant une valeur à partir de paramètres en entrée.
 Fonctions prédéfinies en « Visual Basic » ou créées par l'utilisateur.

Manipuler des chaînes de caractères


Dans les exemples suivants : [CITY_NAME] à la valeur « Montpellier »
Convertir une chaîne en majuscules, minuscules :
 UCase([CITY_NAME])  MONTPELLIER
 LCase([CITY_NAME])  montpellier
Extraire des parties d'une chaîne :
 Right([CITY_NAME],3)  ier
 Left([CITY_NAME],4)  Mont
 Mid([CITY_NAME],3,4)  ntpe
Calculer la longueur d'une chaîne :
 Len([CITY_NAME])  11
Remplacer une chaîne par une autre :
 Replace([CITY_NAME], "pel","o")  Montolier
Tester la présence d'une chaîne dans une autre (renvoie la position ou 0) :
 InStr(1, [CITY_NAME],"p") 5

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 87

4. Affichage des données dans ArcMap

M a n ipu le r de s n om br e s :

Opérations arithmétiques : +, -, *, /
Pour une valeur numérique n :
 Fix(n) Partie entière de n
 Round(n,x) Arrondi de n à x décimales
 Sqr(n) Racine carrée de n
 Abs(n) Valeur absolue de n
 Sin(n), Cos(n), Tan(n), Atn(n)... fonctions trigo
Transformation d'une chaîne en nombre : Val(chaîne)

Ex : afficher comme étiquette le nom du pays en majuscules et sa densité de population.


UCase([CNTRY_NAME]) & vbNewLine & Round( [POP_CNTRY] / [SQKM_CNTRY] ,1)

FRANCE
105,6

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 88

44
4. Affichage des données dans ArcMap

Ex pr e ssion s a va n cé e s VBscr ipt


 Fonction créée par l'utilisateur.
 Nécessaire par exemple lorsqu'on veut un résultat qui dépend d'une condition.

Exemple : afficher différemment le nom d'une ville suivant qu'il s'agit d'une capitale
nationale, provinciale ou d'une autre ville.

Structure d'une fonction utilisateur

Function NomFonction ([champ1],[champ2]...) Note pour programmeurs : pas


{suite d'instructions} d'indication de type dans ce cas.
NomFonction = {valeur renvoyée par la fonction}
End Function
Affectation d'une valeur à une variable

Branchements conditionnels Select Case {variable}


Case {valeur1}
{instructions}
If {expression conditionnelle} Then Case {valeur2}
{instructions} {instructions}
Else Case Else
{instructions} {instructions}
End If End Select

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 89

4. Affichage des données dans ArcMap

[STATUS] = "National capital", "Provincial capital" ou "Other"

Function FindLabel ( [CITY_NAME], [STATUS] )


if InStr([STATUS],"National") <> 0 then
FindLabel = UCase([CITY_NAME])
else
FindLabel = [CITY_NAME]
end if
End Function

avancee1.lxp

Function FindLabel ( [CITY_NAME], [STATUS] )


Select Case [STATUS]
Case "National capital"
FindLabel = "<BOL>" & UCase([CITY_NAME]) & "</BOL>"
Case "Provincial capital"
FindLabel = "<SCP>" & [CITY_NAME] & "</SCP>"
Case "Other"
FindLabel = "<ITA>" & [CITY_NAME] & "</ITA>"
end select
End Function

avancee2.lxp

Description détaillée de la
Il est possible d'obtenir les mêmes résultats en syntaxe, des tags, etc.
utilisant des classes d'étiquettes.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 90

45
4. Affichage des données dans ArcMap

Cr é a t ion de cla sse s d'é t iqu e t t e s


Regrouper les entités d'une même
couche devant être étiquetées de la
même manière (National, Provincial et
Autres dans notre exemple).

 Ajouter les différentes classes

1. 2.

 Créer la requête SQL (Structured Query Language)


Ligne d'instruction permettant de sélectionner des entités
répondant à des critères donnés.

<champ> <opérateur> <valeur>


(chap. 6) critère(s) de
sélection

 Définir style et placement pour chaque classe.


Fichier *.lxp
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 91

4. Affichage des données dans ArcMap

Et iqu e t t e s e t é ch e lle

Plage de visibilité
 Bouton « plage d'échelle » de l'onglet
Etiquettes des propriétés de la couche.
 Utiliser la plage d'échelle éventuellement
définie pour la couche ou en définir une.

Echelle de référence
 Par défaut, l'affichage d'une étiquette est
identique quelle que soit l'échelle.
 Définie pour le bloc de données.
 Symboles et textes restent proportionnels
à l'échelle d'affichage.
(ex: 10 pt au 1/50000  5 pt au 1/100000).

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 92

46
4. Affichage des données dans ArcMap

Con ve r sion d'é t iqu e t t e s e n a n n ot a t ion s


Permet de modifier l’emplacement et le style de chaque étiquette.
Menu contextuel de la couche : Convertir les étiquettes en annotations

Eléments graphiques
stockés dans le document
ArcMap ou dans une
classe d'annotations
d'une géodatabase

Sélection des annotations à créer

Classes d'étiquettes à convertir

Conversion des étiquettes


posant problème.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 93

4. Affichage des données dans ArcMap

Vou s de vr ie z sa voir …

 Afficher des étiquettes d’une couche.


 Modifier la symbologie des étiquettes.
 Créer des expressions de calcul (simples et avancées).
 Créer des classes d’étiquettes.
 Créer et déplacer des annotations.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 94

47
5 . Gé r e r le s t a ble s
a t t r ibu t a ir e s

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 95

5. Gérer les tables attributaires

Som m a ir e

 Rappel : définition / types de tables utilisés.


 Importer un fichier texte (données X/Y).
 Créer une table (dBase, géodatabase).
 Modifier les données attributaires.
 Liaisons et jointures de tables.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 96

48
5. Gérer les tables attributaires

Ra ppe l : t ype s de t a ble s de don n é e s


Table : ensemble de données organisées en lignes (enregistrements) et
colonnes (champs).

Sources de  Fichiers Excel.


données  Fichiers texte.
 Tables de bases de données Access (*.mdb).
 Bases de données externes (liaisons ODBC).
 Tables de géodatabases.
 Fichiers dBase (*.dbf).

Création Consultation Mise à jour

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 97

5. Gérer les tables attributaires

I m por t a t ion d'u n fich ie r t e x t e


 Fichier schema.ini présent dans chaque répertoire lu par ArcCatalog.
 Contient les informations sur le format des fichiers texte :
• Format = TabDelimited, CSVDelimited...
• La première ligne doit contenir du texte (noms des champs).
• Fichiers *.asc, *.csv, *.txt : séparateur « , » et fichiers *.tab : séparateur
tabulation.
• Le type de données (texte ou numérique) est déterminé automatiquement
pour chaque colonne (analyse des premières valeurs), mais possible de le
préciser dans le fichier *.ini

Types de champ :
 Char : chaîne de caractères. Fichier schema.ini :
 Float : nombre décimal. [coord.tab]

 Integer : entier.
Format=TabDelimited

 Date.
Col1=Code Char
Col2=Site Char
Col3=Village Char
Col4=Région Char
Col5=Longitude Float
Col6=Latitude Float
Col7=Alt Integer

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 98

49
5. Gérer les tables attributaires

I m por t a t ion d'u n fich ie r t e x t e ( 2 )


1. Ajouter le fichier texte

3. Clic droit sur nom du fichier et Ouvrir

2. Passage automatique en mode « source »

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 99

5. Gérer les tables attributaires

Cr é a t ion d’u n e cou ch e de poin t s

Affectation des champs X et Y


(les intitulés du type X, Y, latitude ou longitude
seront reconnus automatiquement)

Définition du système
de coordonnées

La couche est affichée et figure dans la table des


matières sous le nom « événements … ». Clic
droit et Données / Exporter… pour créer la
classe d’entités de type point correspondante.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 100

50
5. Gérer les tables attributaires

Cr é a t ion d’u n e t a ble de Gé oda t a ba se


Se placer sur une Géodatabase, menu contextuel Nouveau / Table

Nom de champ : 64 caractères maximum, sans espaces.

Types de champ :
 Texte (limite 1,5 Go!)
 Entier court (+/-32768) ou long.
 Réel ("flottant") ou double.
 Date.
 Blob (binary long object): photos...
 Raster

Contrôle des données entrées :


 Valeur "nulles" (= valeur absente) autorisé
ou non.
 Valeur par défaut.

Noms et types de champs ne seront pas modifiables simplement dans ArcView


(possible avec Access !).

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 101

5. Gérer les tables attributaires

Cr é a t ion d’u n e t a ble dBa se


menu Nouveau / Table dBase
OID (Object Id): champ créé automatiquement
identifiant de manière unique un enregistrement.

Nom de champ : 10 car. max sans espaces


Type de champ :
 Texte (255 caractères)
 Entier "court" (+/-32768) ou "long"
 Réel "flottant" ou "double"
 Date
 pas de booléen

Précision : nombre total de chiffres


Echelle : nombre de décimales

Noms et types de champs ne seront pas modifiables simplement.


Onglet Index : indexation des champs  recherches plus rapides,
Eviter d’ouvrir avec Excel !
les noms des champs indexés sont suivis d’un * en aperçu.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 102

51
5. Gérer les tables attributaires

Aj ou t d’u n e t a ble da n s Ar cM a p

Sélectionner une table de géodatabase ou un fichier dBase

fichier dBase

Passage automatique en mode « source »


Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 103

5. Gérer les tables attributaires

Pe r son n a lisa t ion de l’a ffich a ge de s t a ble s

Définir le champ principal (utilisé pour


identification, info-bulles...) dans
Affichage / Expression d'affichage.

Changer le nom
d'affichage du champ
Champ visible ou non

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 104

52
5. Gérer les tables attributaires

M odifica t ion de la st r u ct u r e d’u n e t a ble


Ajouter un champ Supprimer un champ
1. Clic gauche sur en-tête:
1. Clic sur bouton Options de la table
sélectionne une colonne
attributaire, Ajouter un champ
2. Clic droit sur en-tête :
option Supprimer un champ
2. Définition des
propriétés du
nouveau champ

Il ne faut pas être en « session de mise à jour » !


Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 105

5. Gérer les tables attributaires

M odifica t ion de s va le u r s d’u n e t a ble ( 1 )


Modifier les valeurs d’une cellule ou d’un champ

 Afficher la barre d’outils Editeur

 Ouvrir une Session de mise à jour

 Cliquer et modifier directement la cellule Indique une session de mise à

 Enregistrer / Quitter la session de mise à jour


jour en cours

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 106

53
5. Gérer les tables attributaires

M odifica t ion de s va le u r s d’u n e t a ble ( 2 )


Modifier une série de valeurs

Clic droit sur un en-tête de champ

Champ à mettre à jour


Expression de calcul

 Calculs s’appliquent seulement Fonction


aux enregistrements affichés (déclaration
(sélection ou tous) implicite)

 Avancé = fonction écrite en


VBscript ou Python
Enregistrer/charger une expression/fonction (*.cal)
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 107

5. Gérer les tables attributaires

Obt e n ir de s in for m a t ion s su r la gé om é t r ie


Sélectionner ou créer un champ appelé par exemple info
Clic droit sur l’en-tête de sa colonne, et avec l’option Calculer la géométrie :

Choisissez :
 le type d’information sur la géométrie (centroïde,
périmètre ou longueur, surface).
 si les résultats seront dans le système d’unités du bloc
de données ou celui des données.
 l’unité.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 108

54
5. Gérer les tables attributaires

Join t u r e s ( 1 )
Une jointure permet de considérer deux tables en une : les champs d'une
table externe sont ajoutés à la table attributaire d’une couche à l'aide d'un
champ de contenu commun (pas forcément de même nom).

 Une jointure est dynamique et ne modifie pas les données sources.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 109

5. Gérer les tables attributaires

Join t u r e s ( 2 )

 Exportation du résultat d’une jointure : options


Données / Exporter des données du menu
contextuel de la couche.
ou
Jointure spatiale
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 110

55
5. Gérer les tables attributaires

Re la t ion s ( 1 )
Une relation permet de consulter les enregistrements d’une autre table qui
possèdent la même valeur d’un champ commun.

d’où les termes base de données relationnelle et SGBDR.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 111

5. Gérer les tables attributaires

Re la t ion s ( 2 )

Visualisation des données liées


 À partir des entités :

Données reliées

 À partir de la table :

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 112

56
5. Gérer les tables attributaires

Vou s de vr ie z sa voir …

 Importer un fichier texte et créer une couche de


points.
 Créer une géodatabase et y charger des données.
 Afficher des données tabulaires dans ArcMap.
 Mettre à jour une table (champs, valeurs).
 Créer une jointure entre une couche et une table.
 Exporter le résultat d’une jointure.
 Créer et consulter une relation entre deux couches
de données.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 113

57
6 . Sé le ct ion s,
r e qu ê t e s e t
gé ot r a it e m e n t s

Initiation ArcGIS 9, H.Bohbot (CNRS) - page 115

6. Sélection, requêtes et géotraitements

Som m a ir e
 Méthodes de sélection
- sélection spatiale
- sélection attributaire
 Syntaxe des requêtes.
 Application d’un ensemble de définition.
 Création de couches de sélection.
 Exportation d’une sélection.
 Création de zones tampons.
 Géotraitements (fusion, combinaison, découpage,
intersection, union...).
 Utilisation de modèles de traitements.
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 116

58
6. Sélection, requêtes et géotraitements

Pa r a m è t r e s de sé le ct ion
 Définir les couches sélectionnables

 Comment combiner une nouvelle


sélection avec la précédente

 Options de sélection

- Entités entièrement/partiellement contenues par


l’outil de sélection.
- Tolérance de sélection.
- Couleur de sélection (définissable par couche).
- Désélectionner ou non en quittant.
- Alerte si sélection supérieure à un certain seuil.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 117

6. Sélection, requêtes et géotraitements

M é t h ode s de sé le ct ion

 Sélectionner par attributs, par  Outil sélection d’entités :


entités ou par un élément - clic : une entité sélectionnée.
graphique : - cadre : une ou plusieurs entités.
- maj-clic : ajout ou retrait de la sélection.

 Voir les enregistrements sélectionnés :

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 118

59
6. Sélection, requêtes et géotraitements

Affich a ge de la sé le ct ion
La sélection apparaît en surbrillance
simultanément sur la carte et dans la table = désélectionner
attributaire.

Boutons bascule : voir tous les


enregistrements ou seulement la sélection

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 119

6. Sélection, requêtes et géotraitements

Sé le ct ion pa r a t t r ibu t s
Menu Sélection / Sélection par attributs :
création assistée de la clause WHERE
d’une requête SQL :

<champ> <opérateur> <valeur>

Attention: la syntaxe SQL varie suivant


la source de données :
Géodat abase Fichier de form es
Couvert ure
Cham p [ CHAMP] ’’Cham p’’

Un caract ère ? _ ( underscore)

Une chaîne * %
quelconque
Casse indifférent sensible

Fichier *.exp
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 120

60
6. Sélection, requêtes et géotraitements

Sou s- r e qu ê t e s

Une sous-requête peut être utilisée dans une expression SQL afin de permettre
l'utilisation de fonctions d'agrégation ou la comparaison de données avec des
valeurs stockées dans une autre table, etc.
Cette opération est possible à l'aide des mots-clés IN ou ANY.

Ex : sélectionner les pays qui ne sont pas répertoriés dans la table indep_country :
[COUNTRY_NAME] NOT IN (SELECT DISTINCT [COUNTRY_NAME] FROM indep_countries)

Ex : renvoyer les entités affichant une valeur GDP00 supérieure à la valeur GDP99
de n'importe quelle entité contenue dans la table countries.
[GDP00] > ANY (SELECT [GDP99] FROM countries)
qui peut s’écrire également sous la forme :
[GDP00] > (SELECT MAX ([GDP99]) FROM countries)

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 121

6. Sélection, requêtes et géotraitements

En se m ble de dé fin it ion

 Menu Propriétés d’une


couche de données.
 Permet de n’afficher qu’un
sous-ensemble des
enregistrements.
 Filtre : clause Where d’une
requête SQL.
 Permet d’utiliser des sous-
requêtes.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 122

61
6. Sélection, requêtes et géotraitements

Sé le ct ion pa r e n t it é s
Sélectionne des entités d’une couche par
rapport aux entités d’une ou plusieurs
autres couches.
Aperçu du type d’entité qui
sera sélectionné

Périmètre de recherche
supplémentaire autour d’une entité

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 123

6. Sélection, requêtes et géotraitements

Sé le ct ion pa r é lé m e n t s gr a ph iqu e s
 Dessiner un élément graphique

Outils de dessin

 Le sélectionner  Utiliser la commande Sélectionner


par éléments graphiques

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 124

62
6. Sélection, requêtes et géotraitements

St a t ist iqu e s su r la sé le ct ion


Diagrammes
L'assistant Diagramme permet de faire des
graphiques avancés avec les données
attributaires (courbes de tendances, barres
d’erreur...)

Statistiques par champ (uniquement disponible pour la sélection en cours)

 Effectif
 Minimum
 Maximum
 Somme
 Moyenne
 Ecart-type

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 125

6. Sélection, requêtes et géotraitements

Cr é a t ion d’u n e cou ch e à pa r t ir d’u n e sé le ct ion

Option Sélection du menu contextuel de la couche


dans laquelle est faite la sélection

Nouvelle couche à partir des données sélectionnées :


 Sous-ensemble des données d’origine.
 Ne crée pas de nouvelle source de données.
 Permet d’utiliser une symbologie avec une sélection.
 Mise à jour en même temps que les données d’origine.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 126

63
6. Sélection, requêtes et géotraitements

Ex por t e r la sé le ct ion
 A partir d’une table

 A partir du menu contextuel d’une couche

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 127

6. Sélection, requêtes et géotraitements

Vou s de vr ie z sa voir …

 Définir les couches sélectionnables et les options


de sélection.
 Sélectionner des entités selon leurs attributs et leur
emplacement.
 Sélectionner d’entités avec un élément graphique.
 Créer une couche de sélection.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 128

64
6. Sélection, requêtes et géotraitements

Le s gé ot r a it e m e n t s
Traitements portant sur la géométrie d’une
classe d’entités :
 Définition de zones tampons
 Fusion d’entités en fonction de la valeur d’un attribut
 Découpage d’une couche
 Regroupement de couches
 Intersection de couches
 Union de couches
etc.

Outils d’ArcToolbox

Plusieurs centaines d'outils, modèles de


traitements, scripts… dans des dizaines de
boîtes, à localiser avec la fonction Rechercher.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 129

6. Sélection, requêtes et géotraitements

Pa r a m è t r e s d'e n vir on n e m e n t

Définit les paramètres par défaut utilisés par les outils de


géotraitement : étendue, systèmes de coordonnées,
répertoires, masques de traitement…

Opt ion s de gé ot r a it e m e n t

Définit le mode d'exécution


des géotraitements :
remplacement des fichiers
existants, exécution en
arrière-plan, conservation
des résultats, ajout des
résultats au document en
cours.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 130

65
6. Sélection, requêtes et géotraitements

Le s zon e s t a m pon s

 Zone tampon (buffer) : polygone construit à une certaine distance autour


d’une entité ou d’un élément graphique.
 Permet d’étudier les relations de proximité entre 2 classes d’entités (à travers
l’intersection de la zone tampon avec une autre classe d’entités).

Distance D

point ligne polygone

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 131

6. Sélection, requêtes et géotraitements

Ou t il de cr é a t ion de zon e s t a m pon s

Distances d1, d2, d3...


Distance d

 1. Définir les noms de classes


d’entités en entrée et en sortie.
 2. Définir la largeur de la zone.
 3. Fusionner ou non les zones en
recouvrement.
 4. Définir les champs à copier en
sortie.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 132

66
6. Sélection, requêtes et géotraitements

Fu sion d’e n t it é s

1. Choix de la couche à
agréger, du champ de fusion et
de la couche en sortie.

2. Opérations de regroupement
à effectuer sur les champs de la
table attributaire.

3. Un nouveau champ Count est


ajouté dans la nouvelle couche:
nombre d’entités agrégées.

Fonctionne avec des


entités de type point,
ligne ou polygone. Ex : parcelles portant le même code d’occupation du sol.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 133

6. Sélection, requêtes et géotraitements

Re gr ou pe m e n t de cou ch e s

 Sélectionner les couches à


regrouper.
 La première couche servira de
base à la nouvelle table.
 Nom de la couche à créer.

 Entités de même type.


 Même référence spatiale.
 Tables attributaires de même
structure (les champs absents de
la table de base seront ignorés).

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 134

67
6. Sélection, requêtes et géotraitements

D é cou pa ge de cou ch e s

Définir la couche :
 à découper (points, lignes ou
polygones)
 de découpage (polygone)
 à créer

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 135

6. Sélection, requêtes et géotraitements

I n t e r se ct ion de cou ch e s

Les nouvelles entités


correspondent à la partie
commune aux deux
couches et possèdent leurs
attributs respectifs.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 136

68
6. Sélection, requêtes et géotraitements

Un ion de cou ch e s

 Similaire à l’intersection mais


les données non communes
sont conservées
 Seulement entre polygones

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 137

6. Sélection, requêtes et géotraitements

M odè le de t r a it e m e n t s
Un modèle de traitement (workflow) permet de représenter graphiquement
et d’enchaîner l’exécution de plusieurs géotraitements.

Il est constitué d'un ou plusieurs processus (outil système ou personnalisé et


ses valeurs de paramètres = données en entrée et en sortie, etc.).

Création de modèle : clic droit dans


une boîte à outil  Nouveau 
Modèle

 Automatisation de tâches
répétitives.
 Conservation ou non des données
intermédiaires.
 Aide à l’analyse de données.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 138

69
6. Sélection, requêtes et géotraitements

Fe n ê t r e d'e x é cu t ion Pyt h on


 Remplace la ligne de commande des versions précédentes.
 Permet d'exécuter les outils d'ArcToolbox (par glisser-déposer à partir de la fenêtre de
recherche ou d'une boîte à outils).
 Interpréteur du langage Python (langage de programmation structuré et orienté objet).

Prompt >>>
Entrée 2 fois exécute la commande

Fenêtre d’aide (syntaxe


Fenêtre de commande des fonctions…)

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 139

6. Sélection, requêtes et géotraitements

Vou s de vr ie z pou voir …

 Définir des zones tampons.

 Pratiquer différents géotraitements (regroupement,


découpage et intersection...) sur les couches de
données exemples.

 Créer un modèle de traitement.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 140

70
7 . I n t é gr a t ion de
don n é e s ve ct or ie lle s
e t r a st e r

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 141

7. Intégration de données vectorielles et raster

Som m a ir e

 Intégration de données vectorielles


- Import / export de fichiers : DAO, fichiers de forme, géodatabase...
- Modifier le système de coordonnées d’une couche.

 Intégration de données images (rasters)


- Les formats de données image.
- Symbologie et affichage.
- Géoréférencement d’une image.
- Structures pyramidales.
- Conversion de données.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 142

71
7. Intégration de données vectorielles et raster

I m por t – e x por t de don n é e s ve ct or ie lle s

 Clic droit et importer / exporter à partir


de fichiers de formes, géodatabase.

Export vers différents format DXF, DWG

Import / Export MapInfo : pas de fonction


fournie en standard. Le traducteur universel
de MapInfo permet de lire / écrire du SHP.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 143

7. Intégration de données vectorielles et raster

D é fin it ion d’u n syst è m e de coor don n é e s


Propriétés de la source de données, onglet Champ puis
Géométrie, et Référence Spatiale

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 144

72
7. Intégration de données vectorielles et raster

Ch a n ge m e n t de syst è m e de coor don n é e s

1. Définition des classes d’entités en


entrée et en sortie.

2. Choix du système de référence


spatiale en sortie.
3. Application d’une transformation
géographique si les origines des
systèmes de coordonnées sont
différentes.
4. Lancement de la transformation

Plusieurs milliers de systèmes prédéfinis,


mais il est possible d’en créer de nouveaux.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 145

7. Intégration de données vectorielles et raster

Vou s de vr ie z sa voir …

 Changer la projection d’un fichier de formes.


 Importer des données de sources diverses dans
une géodatabase.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 146

73
7. Intégration de données vectorielles et raster

Ra ppe l : le s don n é e s r a st e r
Raster : matrice de cellules (pixels) contenant des valeurs numériques
(images satellitaires, photo aériennes, données scannées, modèles numériques
de terrain, grilles...)

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 147

7. Intégration de données vectorielles et raster

Je u de don n é e s r a st e r
 Tout format raster valide.
 Tableau de pixels.
 Un ou plusieurs canaux.
 Enregistrement en tant que fichiers sur le disque, ou dans une géodatabase.
 Plus de 70 formats pris en charge.
 Peut servir de source de données pour nombre d'outils d'analyse et de géotraitement.

M osa ïqu e
 Ensemble de données raster affichées sous la forme d'une image ou d'un catalogue
uniques.
 Stockée dans une géodatabase (mais pas jeux de données d'origine, qui sont
simplement référencés).
 Applique le traitement à la volée.
 Destinée à la gestion et la mise à disposition d'ensembles importants.
 Les jeux de données raster peuvent être associés à différentes formes (projections,
résolutions, espaces par pixel et nombre de canaux).
 Peut servir de source de données pour nombre d'outils d'analyse et de géotraitement.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 148

74
7. Intégration de données vectorielles et raster

Sym bologie de s cou ch e s r a st e r

Raster monobande
 Valeur unique (une valeur = une couleur)
 Classé (classes de valeur = une couleur)
 Etiré (plage de valeurs = 0..255)
Raster multibandes
 Composition colorée RVB

Affectation des
bandes aux canaux

pixels sortie
Couleur arrière-plan
et valeurs absentes

pixels entrée
Amélioration de la dynamique de l’image

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 149

7. Intégration de données vectorielles et raster

Pr opr ié t é s de s cou ch e s r a st e r ( 1 )
Info-bulle affiche la valeur du pixel

Clic droit sur une barre de menu pour faire


apparaître la barre d'outils Effets visuels :

Echelle d’affichage > résolution du raster :


rééchantillonnage pour éviter pixellisation
 plus proche voisin
 interpolation bilinéaire (4 pixels voisins)
 convolution cubique (16 pixels voisins)
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 150

75
7. Intégration de données vectorielles et raster

Pr opr ié t é s de s cou ch e s r a st e r ( 2 )
Description de l’image
 Nb lignes, colonnes
 Taille de pixel
 Type de données...

Limiter l’étendue affichée d’un raster


(affichage plus rapide) :

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 151

7. Intégration de données vectorielles et raster

Ca la ge d’u n r a st e r ( 1 )
 Association de coordonnées (ligne-colonne) d’un raster et de coordonnées
géographiques (x,y).
 Les informations permettant de faire le calage sont stockées dans le fichier
image ou dans un fichier annexe (world *.xxw ou header *.hdr).
image.tif  image.tfw
image.bmp  image.bpw
scan.jpg  scan.jgw
Taille du pixel en x 30
Rotation de l’image en x 0
Rotation de l’image en Y 0
- Taille du pixel en y -30
x du coin supérieur gauche 340000.5
Les fichiers de calage (*.xxw) 4850000.5
y du coin supérieur gauche
sont constitués de 6 paramètres

 ArcMap peut alors afficher les coordonnées x,y sous le curseur mais il reste à définir
le système de coordonnées du raster avec ArcCatalog.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 152

76
7. Intégration de données vectorielles et raster

Ca la ge d’u n r a st e r ( 2 )
Format d’image standard d’ArcGIS (BIL)

image.bil  image.hdr
;
; ArcView Image Information
;
NCOLS 512
Nombre de colonnes et de lignes NROWS 512
Nombre de bandes NBANDS 3
Nombre de bits par pixel NBITS 8
Structure du fichier (BIL, BSQ, BIP) LAYOUT BIL
BYTEORDER I
Ordre des bits (Intel ou Unix) SKIPBYTES 0
Unité de la carte MAPUNITS METERS
ULXMAP 274785.00000000
Coordonnées du coin supérieur gauche ULYMAP 4906905.00000000
XDIM 30.00000000
Taille du pixel
YDIM 30.00000000
PROJ_ID "Universal Transverse Mercator"
Informations sur le système de coordonnées PROJ_ZONE 13
PROJ_CODE 1 USGS

Suivant les paramètres du système, utiliser « , » ou « . » comme séparateur décimal.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 153

7. Intégration de données vectorielles et raster

Gé or é fé r e n ce m e n t d’u n r a st e r a ve c Ar cM a p ( 1 )
1. Image à géoréférencer

Clic droit sur une barre d’outils pour afficher


la barre d’outils Géoréférencement
4. Gérer la liste des points de calage et
de leur erreur quadratique moyenne.

3. Prise des points de calage :


Cliquer sur image à référencer puis
- clic droit et entrée des coordonnées x,y OU
- clic sur le point homologue d’une image déjà
géoréférencée.

5. Créer le fichier de référencement


Il faut mettre en correspondance avec ou sans déformation de l’image
quelques points de coordonnées
connues avec des points de l’image à (2.) « Approcher » l’image des autres couches
géoréférencer afin de définir une du bloc de données.
transformation mathématique applicable
à tous les points de l’image. Degré du polynôme de transformation : utiliser
préférentiellement le premier degré.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 154

77
7. Intégration de données vectorielles et raster

Gé or é fé r e n ce m e n t d’u n r a st e r a ve c Ar cM a p ( 2 )
 Avec 3 points de calage, une solution à U= aX+bY+c, V=dX+eY+f (U,V: image, X,Y: carte)
 Avec 4 points et + : indication de qualité du calage avec erreur quadratique moyenne
(position indiquée - position calculée)
Supprimer un point Cliquer dans le tableau pour modifier directement une valeur

Erreur dans l’unité de la


carte (à minimiser!)

Sauvegarder / recharger le fichier de points de calage

Recalcul de la transformation à chaque modification des points de calage

 Répartir les points de calage dans l’ensemble de l’image (idéalement vers les 4 coins)
 Mettre à jour le fichier de référencement (modifie l’image à la volée) ou rectifier
géométriquement l’image (crée une nouvelle image).

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 155

7. Intégration de données vectorielles et raster

D é fin it ion de la pr oj e ct ion d’u n r a st e r

 Raster reprojeté « à la volée » si le


système de coordonnées du bloc de
données est différent.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 156

78
7. Intégration de données vectorielles et raster

Le s « pyr a m ide s » r a st e r

 Différents niveaux de sous-échantillonnage de l’image d’origine :


affichage plus rapide à petite échelle (méthode de rééchantillonnage à
préciser dans les propriétés de la couche raster).
 Création de fichier .OVR (vue d'ensemble) compressé, à partir de la
version 10 (fichier .RRD, Reduced Resolution Dataset dans les versions
précédentes.)

Clic droit sur un jeu de données


raster et sélectionner Générer la
structure pyramidale.

Création de pyramides : option par


défaut définie dans le menu
Personnaliser / Options ArcCatalog /
Raster d’ArcMap et d’ArcCatalog.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 157

7. Intégration de données vectorielles et raster

Con ve r sion s de for m a t s r a st e r

Format grille (grid) ESRI, IMG (ERDAS) ou TIF.

Menu contextuel du raster...

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 158

79
7. Intégration de données vectorielles et raster

Vou s de vr ie z pou voir …

 Visualiser des sources de données raster dans


ArcCatalog (avec création de pyramides raster).
 Définir le système de coordonnées d’un raster.
 Afficher des couches raster dans ArcMap et modifier
leur symbologie.
 Reprojeter dynamiquement une image raster.
 Géoréférencer une image raster.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 159

80
8 . Edit ion de don n é e s
a ve c Ar cM a p

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 161

8. Edition de données avec ArcMap

Som m a ir e

 Généralités sur la mise à jour des données.


 Outils de mise à jour.
 Fonctions de manipulation d’entités.
 Constructions.
 Création et modification d’entités.
 Tâches de mise à jour.
 Mise à jour de géométrie partagée.
 Environnement de capture.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 162

81
8. Edition de données avec ArcMap

Gé n é r a lit é s su r la m ise à j ou r
 Un seul espace de travail modifiable à la fois : un répertoire (contenant des
fichiers de formes) ou une géodatabase.
 Une session de mise à jour verrouille les données en cours de modification.
 Affichage de la barre d’outils Editeur : icône dans la barre principale.

Enregistrer les mises à


jour et quitter la session Choisir le répertoire dont les
données pourront être modifiées

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 163

8. Edition de données avec ArcMap

Ou t ils de m ise à j ou r

Rotation
Modification d’attributs

Fenêtre de création
d'entités
Liste des fonctions
de manipulation d’entités

 Outil de sélection dans les couches sélectionnables


- Dessiner un rectangle de sélection
- Sélectionner les entités une à une
 Touche MAJ+clic pour ajouter à la sélection

Couper, Copier, Coller, Supprimer, Annuler, Répéter

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 164

82
8. Edition de données avec ArcMap

M a n ipu la t ion d’e n t it é s ve ct or ie lle s ( 1 )

Rotation  Touche A pour définir un angle précis


 Le centre de rotation est le point
d’ancrage de l’entité
Point d’ancrage de l’entité
(Ctrl+glissé pour le déplacer)
Déplacement
 Positif ou négatif en X, Y
dans les unités de la carte

Fractionnement (entités linéaires)

 Avec un point

 Selon une distance, en parties


égales ou un pourcentage

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 165

8. Edition de données avec ArcMap

Zones tampons
 Autour de points lignes ou polygones.
 La couche cible doit contenir des polygones.

Découper  Découpe les polygones adjacents.


selon une zone tampon donnée.

Combiner des entités Combiner Union (Agréger)


(1 entité) (3 entités)

 Une construction est une forme géométrique constituée de sommets reliés entre eux
par des segments, utilisée pour :
- créer des entités
- modifier la forme d’une entité (découper, compléter, remodeler...)
- effectuer des sélections

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 166

83
8. Edition de données avec ArcMap

Cr é a t ion d’u n e e n t it é
 1. Ouvrir la boîte de dialogue Créer des entités.
 2. Si le modèle d'entité voulu n'existe pas, il faut
le créer.

 3. Sélectionner le modèle et l'outil de


construction et commencer la construction.
 4. Pour terminer la construction :
Double clic, touche F2 ou commande Terminer
la construction du menu contextuel, un nouvel
enregistrement est alors créé dans la table
attributaire.
 Pour créer une entité multi-parties, utiliser la
commande Terminer la partie du menu contextuel.

 Supprimer un sommet : se placer dessus, clic droit et Supprimer un sommet


 Supprimer la construction : clic droit et Supprimer la construction
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 167

8. Edition de données avec ArcMap

M e n u s con t e x t u e ls de con st r u ct ion


 Clic droit en dehors d'un sommet
Placer un sommet sur une direction déterminée : en valeur
absolue (Angle) ou relative (Déflexion) au dernier sommet

Placer un sommet à une distance, position ou avec un


déplacement donné.

Définir des angles relatifs à d’autres entités (parallèle,


perpendiculaire ou selon un certain angle).

 Clic droit sur un sommet

Insérer ou supprimer un sommet


Déplacer de dX, dY ou vers X, Y

Dernier sommet  premier


Réduire la longueur d’une ligne

Terminer une partie / la construction


Accéder à la liste des sommets
Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 168

84
8. Edition de données avec ArcMap

Ou t ils de m ise à j ou r ( ba r r e d'ou t ils é dit ion )

Outil modifier les sommets


Permet de déplacer, ajouter ou
supprimer des sommets.

Outil de remodelage d'entité


Complète ou réduit la forme d’une entité par
une nouvelle construction.

Outil découpe de polygone


Saisir une construction marquant la limite de
découpe. Plusieurs polygones peuvent être
découpés par une seule construction.

Outil découpe de polygone


Insère des sommets à intervalles
réguliers sur une ligne.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 169

8. Edition de données avec ArcMap

M ise à j ou r a va n cé e
Barre d'outil ou menu Editeur / Autres outils de mise à jour / Mise à jour avancée

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 170

85
8. Edition de données avec ArcMap

M ise à j ou r de gé om é t r ie pa r t a gé e
Barre d'outil ou menu Editeur / Autres outils de mise à jour / Topologie

 Déplace ensemble des sommets ou segments communs aux entités


d’une même classe

1. Afficher la barre d’outils Topologie


2. Cliquer le bouton Topologie de carte : préciser les couches à modifier.
3. Sélectionner l’outil Mise à jour de la topologie
4. Sélectionner un élément commun :
nœud – rectangle autour, tout en appuyant sur N.
tronçon – clic dessus, tout en appuyant sur E

Cliquer sur l’élément ou double-clic pour


commun (apparaît en modifier les sommets
violet) et le déplacer.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 171

8. Edition de données avec ArcMap

Aj u st e m e n t spa t ia l
Barre d'outil ou menu Editeur / Autres outils de mise à jour / Ajustement spatial

 Permet d'ajuster des entités provenant de sources différentes :


jonctions entre limites de parcelles, entité linéaires… à l'aide de liens de
déplacement.

1. Afficher la barre d’outils Ajustement spatial


2. Choix des entités à ajuster (entités sélectionnées ou toutes les entités d'une couche).
3. Sélectionner la méthode d'ajustement
4. Créer les liens de déplacement (points de départ et d'arrivée) :
5. Lancer l'ajustement :

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 172

86
8. Edition de données avec ArcMap

En vir on n e m e n t de ca pt u r e

Paramètres d’accrochage des différentes couches

Tolérance de capture : distance minimale entre un sommet d’une


construction et un sommet, contour ou extrémité (suivant paramétrage de
l’utilisateur) d’une entité avant accrochage automatique.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 173

8. Edition de données avec ArcMap

Sa isie de s don n é e s a t t r ibu t a ir e s

Icône Attributs du menu Editeur

 La fenêtre Attributs permet de visualiser les attributs des entités sélectionnées.


 Les couches sont représentées par leur champ principal.
 Pour définir ou changer la valeur d’un attribut, il suffit de cliquer en face du nom du
champ.

 Pour attribuer la même valeur au même


champ de plusieurs entités sélectionnées,
cliquer sur le nom de la couche dans la
fenêtre de gauche et saisir ensuite dans la
partie droite la valeur d’attribut à affecter à
l’ensemble.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 174

87
8. Edition de données avec ArcMap

Vou s de vr ie z pou voir …

 Numériser de nouvelles entités.

 Modifier des entités avec les fonctions et


tâches de mise à jour.

 Mettre à jour des attributs.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 175

88
9 . M ise e n pa ge
ca r t ogr a ph iqu e

Initiation ArcGIS 9, H.Bohbot (CNRS) - page 177

9. Mise en page cartographique

Som m a ir e

 Découpage d’un bloc de données.


 Affichage d’un cadre d’emprise.
 Eléments de mise en page.
 Insertion d’éléments externes.
 Travailler avec des modèles.
 Gestion des impressions.
 Exporter une mise en page.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 178

89
9. Mise en page cartographique

D é cou pa ge d’u n bloc de don n é e s


Le bloc de données peut être découpé suivant une
emprise personnalisée : entité, élément graphique ou
cadre géographique :
Propriétés / Bloc de données / Options de découpe

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 179

9. Mise en page cartographique

Affich e r u n ca dr e d’e m pr ise


 Localisation à petite échelle de la zone couverte par la carte principale.
 Nécessite la création d’un nouveau bloc de données :
- Menu Insérer / Bloc de données.
- Couches et système de coordonnées peuvent être différents de la carte principale

L'emprise est à définir dans les propriétés


du bloc de données de la carte générale,
qui situe et contient la carte principale.

Propriétés d’affichage du bloc (bordure,


fond, ombre portée).

Pointeur de la carte générale vers la


carte principale.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 180

90
9. Mise en page cartographique

Elé m e n t s de m ise e n pa ge ca r t ogr a ph iqu e


En mode Mise en page :
 Menu Insérer, choisir l’élément cartographique et
se laisser guider par l'assistant.
 Modifier éventuellement sa position et ses
propriétés (clic droit sur l'élément).

La légende est liée dynamiquement à la table des


matières du bloc de données.
 L’échelle insérée est liée à celle du bloc de données actif
et est mise à jour dynamiquement.

Les quadrillages (graticules et carroyages) sont


définis dans les propriétés du bloc de données :
 Peuvent être superposés sur la même carte.
 Mis à jour dynamiquement.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 181

9. Mise en page cartographique

I n se r t ion d’é lé m e n t s e x t e r n e s
 Images (BMP, TIF, JPG, etc.)

 Objets (documents Word, Excel, etc.)

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 182

91
9. Mise en page cartographique

Ut ilisa t ion de m odè le s de docu m e n t


 Permet de gagner du temps et d'obtenir des cartes uniformes (atlas…) en
réutilisant des éléments de mise en page déjà définis.

 Créer un nouveau document à partir d’un  Pour définir une carte comme modèle,
modèle : enregistrer le document ArcMap dans le
répertoire :
C:\Users\[nom]\AppData\Roaming\ESRI\
Desktop10.1\ArcMap\Templates
(pour Windows 7)

 Pour appliquer un modèle au document


courant : choisir un modèle à partir de la
barre d'outils Mise en page, puis définir la
correspondance entre les blocs de
données du document et ceux du modèle.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 183

9. Mise en page cartographique

I m pr e ssion / Ex por t a t ion de m ise e n pa ge

 Imprimer

Options de tuilage si mise


en page plus grande que
le format d’impression

 Exporter

 Adobe Illustrator
 BMP, GIF, JPEG, PNG, TIFF
 EPS, PDF, SVG, EMF
Nombreuses options liées aux formats d'exportation

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 184

92
9. Mise en page cartographique

Ex por t a t ion de docu m e n t s Ar cM a p


 Enregistrer une carte à un format antérieur d'ArcGIS

L'extension est toujours MXD, mais il est impossible d'ouvrir un document ArcMap
réalisé avec une version ultérieure.

 Exporter une carte avec toutes ses


données : le paquetage de carte

Crée un fichier .MPK contenant le document ArcMap et


toutes les données référencées par les couches du
document. Ne fonctionne qu'à partir de la version 10.0.
La description des données est obligatoire.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 185

9. Mise en page cartographique

Vou s de vr ie z pou voir …

 Concevoir une carte à partir de plusieurs


fichiers de couche.
 Créer une zone d’emprise.
 Insérer, modifier et positionner les éléments
graphiques.
 Exporter une mise en page.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 186

93
1 0 . Et e n dr e le s
fon ct ion n a lit é s d’Ar cGI S

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 187

10. Etendre les fonctionnalités d’ArcGIS

Som m a ir e

 Personnalisation de l’interface.
 Ajout de nouvelles fonctionnalités.
 Recherche de programmes
 Exemple de code

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 188

94
10. Etendre les fonctionnalités d’ArcGIS

Pe r son n a lisa t ion de l'in t e r fa ce d'Ar cGI S


Menu Personnaliser / Mode personnalisation
 Affichage, création et personnalisation de barres d’outils à l'aide de
commandes existantes.
 Glisser-déposer des commandes vers les barres d'outils.
 Création de raccourcis clavier.

Création / modification
de raccourcis clavier

Importation d'un script utilisateur

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 189

10. Etendre les fonctionnalités d’ArcGIS

Aj ou t de n ou ve lle s fon ct ion n a lit é s


Fonction non disponible en standard, traitement de données à automatiser…
le recours à la programmation peut s'avérer nécessaire.

Plusieurs possibilités sont disponibles :


 VBA (Visual Basic pour Application)
• Ajout de boutons de commandes personnalisés dans l'interface.
• Editeur intégré permet de créer desformulaires, des boîtes de dialogue,
rédiger des programmes manipulant tous les types d'objet d'ArcGIS.
• Présent depuis la version 8 (2000) et disparition annoncée (n'est plus installé
par défaut depuis la version 10.0).
• Nécessite un certain apprentissage avant d'être opérationnel…
 Python : langage puissant et relativement simple, permet de réaliser des scripts
puissants à l'aide d'une librairie de fonctions (arcpy) fournie avec ArcGIS.
Modification de l'interface à l'aide de compléments (ou add-in). Ne donne pas
accès à tous les objets d'ArcGIS.
 VB.Net, C#, Java : plutôt réservés aux professionnels du développement,
permettent de réaliser des applications entières.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 190

95
10. Etendre les fonctionnalités d’ArcGIS

Édit e u r Visu a l Ba sic


(en 10.1, nécessite l'installation de l'extension VBA compatibility)

Explorateur
de projet

Propriétés
de la
feuille

Formulaire personnalisé (feuille)


Code associé à la feuille

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 191

10. Etendre les fonctionnalités d’ArcGIS

Re ch e r ch e de scr ipt s u t ilisa t e u r


Rubrique Téléchargements / les scripts et les
http://ressources.esrifrance.fr/ outils complémentaires : mais beaucoup de
programmes n'ont pas été mis à jour pour
ArcGIS 10.x

http://resources.arcgis.com/en/communities

Ex t e n sion s pou r Ar cGI S


De nombreuses extensions libres ou commerciales, fournissant des ensembles de
fonctions spécialisées, pour la plupart non fournies en standard ont été développées,
citons :

www.spatialecology.com

Ensemble de fonctions utilisant ArcGIS et R (statistiques), disponibles librement.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 192

96
10. Etendre les fonctionnalités d’ArcGIS

Ex e m ple de scr ipt Pyt h on

Définir un même système de coordonnées pour un ensemble de rasters présents dans


un répertoire donné :

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 193

97
Bibliogr a ph ie

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 195

Bibliogr a ph ie
 Documentation et aide en ligne ArcGIS

 Initiation à ArcGIS :

Getting to Know Arcgis Desktop


T. Ormsby, E. Napoleon, R. Burke, C. Groessl, L. Bowden

GIS Tutorial 1: Basic Workbook


de W. Gorr, K. Kurland

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 196

98
Glossa ir e

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 197

Glossaire

Alias
Nom de remplacement pour un champ d'une table. Un alias permet de rendre plus parlante la dénomination du champ : il peut contenir des
espaces, des accents et certains caractères spéciaux.
Analyse spatiale
Étude de la position et de la forme des entités géographiques, ainsi que des relations entre elles.
Ancrage de la sélection
Petit « x » situé au centre des entités sélectionnées. L'ancre de sélection permet de déplacer les entités à l'aide de l'option d'alignement. Il
s'agit du point sur l'entité ou le groupe d'entités qui sera aligné. Il s'agit également du point autour duquel votre sélection tourne lorsque
vous utilisez l'outil Rotation et autour duquel l'entité se met à l'échelle lorsque vous utilisez l'outil Échelle.
ArcObjects
Ensemble des classes du modèle objet d'ArcGIS, utilisé pour le développement d'outils, d'extensions ou d'applications basés sur le noyau
ArcGIS.
Association topologique
Relation spatiale unissant des entités partageant une géométrie, telles que des limites ou des sommets (noeuds).
Attribut
Caractéristique d'une entité cartographique.
Aucune donnée (NODATA)
Valeur particulière d'un fichier raster indiquant l'absence de données dans la cellule. Les cellules contenant cette valeur peuvent être
affichées avec une couleur spécifique.
Barre d'outils Éditeur
Barre d'outils permettant de créer et de modifier des entités et leurs attributs dans ArcMap.
Base de données SIG
Ensemble de couches cartographiques (comprenant leurs entités et les informations qui les décrivent)
Bloc de données (data frame)
Bloc sur la carte qui affiche des couches occupant la même zone géographique. Une carte peut contenir un ou plusieurs blocs de données.
(exemple une zone d'étude et sa localisation à une petite échelle).
Bloc de données actif
Bloc de données sur lequel vous pouvez travailler. Il s'affiche en gras dans la Table des matières.
Canal
Couche d'information d'un raster. Les images satellitales possède généralement plusieurs canaux représentant des longueurs d'onde
différentes du spectre électromagnétique.
CAO
Conception Assistée par Ordinateur.
Carte
Représentation graphique d'informations géographiques. Elle contient des données géographiques ainsi que d'autres éléments tels que
titre, légende, barre d'échelle...

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 198

99
Glossaire

Cellule
Unité élémentaire d'un fichier raster.
Champ
Colonne d'une table. Chaque champ contient les valeurs d'un attribut unique.
Classe d'entité (feature class)
Représentation conceptuelle d'une entité géographique : points, lignes, polygones. Dans une géodatabase, classe d'objets stockant des
entités et possédant un champ de type géométrie.
Classification
Regroupement de valeurs d'attributs en catégories ; tous les membres d'un groupe sont représentés par le même symbole.
COM (Component Object Model)
Technologie normalisée qui permet la communication entre des composants développés dans des environnements hétérogènes. La
compatibilité des applications avec la norme COM permet de personnaliser ArcGIS en construisant des macros ou en créant des composants
(des extensions) à l'aide des environnement standards de développement tels que Visual Basic, C++ ou Delphi.
Construction
Forme représentant la géométrie d'une entité. La construction permet de voir exactement la composition d'une entité, tous ses sommets et
segments étant visibles. Pour modifier la géométrie d'une entité, vous devez modifier sa construction. Pour créer une entité, vous devez au
préalable créer une construction. Vous ne pouvez créer que des constructions linéaires ou surfaciques, car les points ne possèdent ni
sommet, ni segment.
Coordonnées géographiques
Position à la surface de la Terre, exprimée en degrés de latitude et de longitude.
Coordonnées projetées
Mesure de positions sur la surface du globe, exprimée en un système à deux dimensions : un axe horizontal X représentant la direction Est-
Ouest et un axe vertical Y représentant la direction Nord-Sud. Une projection cartographique transforme la latitude et la longitude en
coordonnées x,y dans un système de coordonnées projetées.
Croisement spatial
Superposition de couches de données géographiques occupant le même espace afin d'étudier les relations qui existent entre elles.
Couche (layer)
Ensemble d'entités géographiques semblables. Une couche référence des données géographiques enregistrées dans une source de
données, telles que les fichiers de formes, les couvertures, les classes d'entités des Géodatabases, les images. Une couche définit leur
affichage.
Couverture
Format de stockage des données vectorielles (emplacement, forme et attributs des entités géographiques). II s'agit de l'un des principaux
formats de stockage de données vectorielles dans Arclnfo.
Degrés décimaux
Degrés de latitude et de longitude exprimés en tant que décimales, plutôt qu'en tant que degrés, minutes et secondes.
Diagramme
Ou Graphique. Représentation graphique de données tabulaires.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 199

Glossaire

Document ArcMap
Fichier .MXD contenant un ensemble de couches de données et leur représentation cartographique.
Données géographiques
Informations décrivant des objets à la surface de la Terre, notamment leur position géographique, leur forme. Les données géographiques
peuvent se présenter sous forme de données localisées, données tabulaires ou données image.
Echelle
Relation entre les dimensions des entités d'une carte et celles des objets géographiques réels qu'elles représentent, généralement exprimée
sous forme de fraction ou de rapport.
Elément cartographique
Composant graphique tel qu'une barre d'échelle, une flèche du Nord... figurant sur la carte.
Entité ou entité cartographique
Représentation d'un objet du monde réel sur une couche d'une carte.
Entité linéaire (linear feature)
Forme figurant sur une carte et représentant un objet du monde réel trop étroit pour être décrit en terme de surface. Exemples d'entités
linéaires : voies, rivières, courbes de niveau, etc.
Entité multi-parties
Entité composée de plusieurs parties physiques, mais ne référençant qu'un seul jeu d'attributs dans la base de données (exemple : dans une
couche d'Etats, la France et la Corse peuvent être considérées comme une entité multi-parties.
Entité multi-points
Entité composée de plusieurs points, mais ne référençant qu'un seul jeu d'attributs dans la base de données.
Entité ponctuelle
Forme représentant, sur une carte, un objet géographique trop petit pour être représenté par une ligne ou par une surface.
Entité surfacique ou polygonale
Forme géométrique représentant un objet géographique aux dimensions trop importantes pour pouvoir être représenté sous la forme d'un
point ou d'une ligne. Exemples d'entités surfaciques (ou polygonales) : pays, zones de recensement, lacs, etc.
Environnement de capture
Paramètres de la fenêtre d'Environnement de capture de l'Editeur d'ArcMap et de la boîte de dialogue Options de mise à jour, permettant de
définir des positions exactes par rapport à d'autres entités. Vous définissez l'environnement de capture en paramétrant la tolérance, les
propriétés et une priorité de capture.
Etiquette (label)
Texte ajouté à une carte pour faciliter l'identification des entités.
Etirement (stretching)
Action appliquée à un raster pour augmenter le contraste visuel entre ses cellules.
Fichier de formes (shapefile)
Format de stockage de données vectorielles et attributaires. Un fichier de formes est enregistré dans un ensemble de fichiers (SHP, SHX,
DBF) et contient une seule classe d'entités.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 200

100
Glossaire

Forme (shape)
Caractéristique géométrique d'un objet géographique (entité). La plupart des objets géographiques peuvent être représentés sur une carte à
l'aide de trois formes élémentaires : point, ligne et polygone.
Géocodage
Création d'entités géométriques localisées à partir de descriptions (telles que des adresses).
Géodatabase
Base de données relationnelle proposant des services de gestion de données géographiques. Elle contient des tables, des classes et jeux
de classes d'entités. Correspond à un fichier .MDB (Microsoft Access)
Géoréférencement
Localisation en coordonnées cartographiques de données raster ce qui permet de les afficher, de les interroger et de les analyser avec
d'autres données géographiques.
Géosignet (spatial bookmark)
Marque un cadrage géographique particulier afin de pouvoir y revenir facilement.
Gestionnaire de styles (style manager)
Outil permettant de créer des styles et de modifier les styles existants.
Graticule
Représentation sur une carte du réseau de parallèles et de méridiens (longitude et latitude) qui divise la surface du globe.
Grille (grid)
Représentation géographique du monde sous forme de tableau contenant des cellules carrés de taille égale réparties en lignes et colonnes.
Chaque cellule est référencée par sa localisation géographique x,y.
Groupe de couches
Ensemble de couches ayant l'apparence et le comportement d'une couche individuelle dans la table des matières d'ArcMap.
Hyperlien (hyperlink)
Lien avec des données externes (image, page Web...).
Info-bulle
Affiche le champ principal d'une entité lorsque le pointeur de la souris s'arrête dessus.
Jeu de classes d'entités (feature dataset)
Ensemble de classes d'entités partageant la même référence spatiale. Les classes d'objets et de relations peuvent être enregistrées dans
un jeu de classes d'entités.
Jeu sélectionné
Sous-ensemble d'entités d'une couche ou d'enregistrements d'une table. ArcMap offre plusieurs moyens de sélectionner des entités et des
enregistrements : sur une base graphique ou en fonction de leurs attributs.
Jointure
Processus de liaison de données tabulaires à une couche. Les champs d'une table externe sont ajoutés à la table attributaire de la couche à
l'aide d'un champ commun.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 201

Glossaire

Jointure spatiale
Type d'analyse spatiale où les attributs de deux entités de deux couches différentes sont joints d'après la position relative de ces entités.
Légende
Contient un exemple de chaque symbole de la carte suivi d'un texte décrivant l'entité qu'il représente.
Limite partagée
Segment ou limite commune à deux entités. Par exemple, dans une base de données de parcelles, les parcelles adjacentes partagent une
limite.
Macro
Procédure rédigée en VBA (Visual Basic for Applications) permettant de réaliser un traitement dans ArcCatalog ou ArcMap. Les macros
peuvent être associées à des éléments de l'interface (boutons, outils, ...).
Mode données
Vue d'un document ArcMap permettant l'observation, l'affichage et l'interrogation des données géographiques. Cette vue masque tous les
éléments cartographiques tels que les titres, les flèches du Nord et les barres d'échelle.
Mode mise en page
Vue permettant la définition de l'agencement des données géographiques et des éléments cartographiques sur la page.
Numérisation
Conversion des entités figurant sur une carte papier en format numérique (à l'aide d'un digitaliseur ou d'un scanner).
Point
Forme définie par une paire de coordonnées x,y.
Point d'amer
Emplacement de coordonnées x,y connues destinées à géoréférencer un raster. Un point d'amer (ou de contrôle) lie une position du raster à
une position en coordonnées cartographiques.
Priorité de capture
Ordre dans lequel la capture s'effectuera par couche. Vous pouvez définir la priorité de capture en déplaçant les noms des couches de la
fenêtre Environnement de capture vers de nouveaux emplacements.
Projection (cartographique)
Formule mathématique transformant la position d'entités de la surface courbe du globe en une surface plane sur la carte. Un système de
coordonnées projetées utilise une projection pour transformer les positions exprimées en valeurs de latitude et de longitude en coordonnées
x,y. Les projections entraînent des distorsions d'une ou plusieurs des propriétés spatiales suivantes : distance, surface, forme et direction.
Pyramides raster
Couches de raster à basse résolution enregistrant les données de raster d'origine à différents niveaux de résolution. Les pyramides
permettent de réduire le temps d'affichage des données raster.
Python
Langage de programmation orienté objet, d'utilisation libre, permettant d'utiliser les objets d'ArcGIS grâce à la librairie arcpy. L'interface
d'ArcGIS fournit une "fenêtre Python" permettant d'exécuter du code écrit dans ce langage.
Raster
Représente une source de données s'appuyant sur une structure de grille pour stocker les informations géographiques. Voir grille et image.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 202

101
Glossaire

Rééchantillonnage (resampling)
Processus d'affectation d'une valeur à une cellule lors de la transformation d'un raster. Les trois techniques les plus courantes sont
l'affectation au plus proche voisin, l'interpolation bilinéaire et la convolution cubique.
Requête (query)
Question permettant de sélectionner des entités. Une requête apparaît souvent sous la forme d'une instruction ou d'une expression logique.
Dans ArcMap, une requête contient au moins un champ, un opérateur et une valeur.
Résolution
1. Précision avec laquelle une échelle cartographique donnée peut décrire la position et la forme des entités géographiques. Plus l'échelle de
la carte est importante, plus la résolution peut être élevée. A mesure que l'échelle décroît, la résolution diminue et les limites des entités
doivent être lissées, simplifiées ou complètement effacées. Par exemple, il se peut que de petites zones doivent être représentées comme
des points.
2. La taille de l'entité la plus petite peut être représentée sur une surface. 3. Le nombre de points en x et y dans un raster.
Segment
Ligne connectant des sommets dans une construction.
Sélectionner
Créer un sous-ensemble dans un groupe d'entités ou d'enregistrements.
Session de mise à jour
Les modifications de données vectorielles ou attributaires ont lieu lors d'une session de mise à jour (de 'Ouvrir une session de mise à jour'
dans le menu Edition à 'Quitter la session de mise à jour').
Source de données (data source)
Données géographiques telles que couverture, fichier de formes, raster ou géodatabase.
Style
Ensemble d'éléments à utiliser pour créer des cartes ou à placer sur les cartes. Les styles comprennent des éléments tels que les symboles,
les barres d'échelles, les couleurs de remplissage...
Symbole
Représentation graphique d'une entité individuelle ou d'une classe d'entités.
Symbologie
Critères permettant de définir les symboles matérialisant les entités d'une couche. La caractéristique d'une entité peut influencer la taille, la
couleur et la forme du symbole utilisé.
Système de coordonnées
Méthode de précision de la localisation d'entités du monde réel sur la surface du globe.
Table (attributaire)
Informations relatives aux entités figurant sur une carte, stockées sous forme de lignes et colonnes. Chaque ligne correspond à une seule
entité (enregistrement) et chaque colonne (champ) contient les valeurs correspondant à une seule caractéristique.
Table des matières
Liste de toutes les couches d'un document ArcMap et affichage de ce que représentent les entités de chaque couche.

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 203

Glossaire

Tâche courante
Paramétrage de la liste déroulante Tâche courante définissant avec quelle tâche les outils de construction (Construction, Arc, Distance-
Distance et Intersection) fonctionnent. La tâche courante se définit en cliquant sur une tâche dans la liste déroulante Tâche courante.
Toutes les tâches figurant dans la liste déroulante fonctionnent avec une construction que vous créez. Par exemple, la tâche Créer nouvelle
entité se sert d'une construction pour créer une entité. La tâche Prolonger/Tronquer des entités fait appel à une construction que vous créez
pour définir l'endroit où l'entité sélectionnée sera prolongée ou tronquée. La tâche Couper l'entité surfacique utilise une construction que
vous créez pour définir l'endroit où l'entité surfacique sera coupée.
TIN (Triangulated irregular network)
Structure de données représentant une surface continue par le biais d'une série de points espacés de manière irrégulière et de valeurs
décrivant la surface à ce point (par exemple, une altitude). A partir de ces points, un réseau de triangles reliés forme la surface.
Tolérance de capture (snapping distance)
Distance à laquelle le pointeur ou une entité sera capturée par un autre emplacement (sommet, limite...).
Tolérance de regroupement
Distance à l'intérieur de laquelle tous les sommets et les limites d'un fichier de formes ou d'un jeu de données d'entités sont considérés
comme identiques, ou coïncidents, lors de l'exécution de la commande Intégrer, du menu Editeur. Par exemple, si la tolérance de
regroupement est définie comme 10 unités cartographiques, il ne restera plus qu'un seul sommet à 10 unités cartographiques d'un autre
après exécution de la commande Intégrer.
Unités cartographiques (map units)
Unités dans lesquelles les coordonnées des données spatiales sont stockées.
Unités d'affichage (display units)
Unités qu'ArcMap utilise pour exprimer les mesures, les dimensions des formes, les tolérances de distance et les décalages.
Valeur nulle (null value)
Absence de valeur. Entité géographique à laquelle aucune information relative aux attributs n'est associée.
Visual Basic for Applications (VBA)
Langage de programmation dérivé de Visual Basic fourni avec ArcGIS. VBA est un langage de macro-programmation permettant de
personnaliser ou de développer de nouvelles fonctions. VBA permet d'accéder à l'ensemble du modèle objet d'ArcGIS (ArcObjects).

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 204

102
I n de x

Initiation SIG avec ArcGIS, H.Bohbot (CNRS) - page 205

Index

Accéder aux données (« connexions »), 44 Créer et modifier des éléments de style, 78
Administrateur Desktop, 31 Découpage de couches, 136
Affficher une partie des entités, 124 Découpage d'un bloc de données, 180
Affichage des couches rasters, 150 Découper des entités, 166
Affichage des entités sélectionnées, 121 Définir un système de coordonnées, 49
Affichage d'un cadre d'emprise, 181 Définition de la projection d'un raster, 156
Affichage d'une couche de données, 71 Définition d'un SIG, 6
Afficher les données attributaires, 63 Définition d'un système de coordonnées, 144
Ajout de données à un document ArcMap, 62 Déplacer des entités, 165
Ajout d'une table dans ArcMap, 105 Développement de programmes, 193
Aperçu (onglet), 47 Diagrammes, 76
Applications d'ArcGIS, 32 Document ArcMap, 59
ArcCatalog, 34, 39-53 Données acquises sur le terrain, 24
ArcMap, 33, 55-95 Données IGN, 22
ArcToolbox, 35 Données raster, 12
Bibliographie, 198 Données raster, 147
Boîte de dialogue "Personnaliser", 190 Données vectorielles, 9
Calage d'un raster, 152 Editeur Visual Basic, 194
Calculer une surface, périmètre, 110 Eléments de mise en page cartographique, 182
Champs d'une couche de données, 70 Emprise d'un bloc de données, 66
Changement de système de coordonnées, 145 Ensembles de définition, 124
Classes d'étiquettes, 93 Environnement de capture, 173
Classification, 76 ESRI et ArcGIS, 27
Combiner des entités, 166 Etiquettes et annotations, 82
Constitution d'une base de données SIG, 21 Etiquettes et échelles, 94
Constructions, 167 Exportation de mises en page, 185
Contenu (onglet), 46 Exporter les entités sélectionnées, 129
Conversion d'étiquettes en annotation, 95 Expressions avancées en Visual Basic, 91
Conversions de formats raster, 158 Extensions d'ArcGIS, 29
Couverture ArcInfo, 10 Fichiers de formes, 10
Création de fichier de couche (*.lyr), 80 Fichiers de style, 77
Création de nouvelles données, 43 Fonctions Visual Basic, 89
Création d'une couche à partir d'une sélection, 128 Formats de données raster, 148
Création d'une couche de points, 102 Formats d'image, 13
Création d'une entité vectorielle, 168 Fusion d'entités, 134
Création d'une table dBase, 104 Géodatabase fichier, 11
Création d'une table de géodatabase, 103 Géodatabase personnelle, 11

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 206

103
Index

Géorégérencement d'un raster, 154 Propriétés d'un document ArcMap, 65


Géotraitements, 131 propriétés d'une couche de données, 68
Glossaire, 200-206 Pyramides raster, 157
Importation d'un fichier de points, 100 Rasters, 12
Import-export de données vectorielles, 143 Recherche de scripts utilisateurs, 191
Impression de mise en pages, 185 Rechercher des données, 50
Insertion d'éléments externes dans une mise en page, 183 Regroupement de couches, 135
Installation d'ArcGIS, 30 Relier deux tables, 114
Interface d'ArcCatalog, 41 Remodeler une entité, 170
Interface d'ArcMap, 57 Représentation de valeurs continues, 75
Intersection de couches, 137 Représentation de valeurs discrètes, 74
Introduction, 5 Représentation des données dans ArcCatalog, 42
Joindre les données de deux tables, 112 RGF93, 19
Limiter l'affichage d'un raster, 151 Saisie des données attributaires, 174
Menus contextuels de construction, 169 Sélection d'entités par attributs, 122
Métadonnées, 48 Sélection par éléments graphiques, 126
Méthodes de sélection d'entités, 120 Sélectionner des entités par rapport à d'autres entités, 125
Mise à jour de données vectorielles, 163 Source d'une couche de données, 69
Mise à jour de géométrie partagée, 172 Sources de données géographiques, 22
Mise à jour d'entités vectorielles, 170 Sous-requêtes, 123
Modèle de traitements, 139 Statistiques sur la sélection, 127
"Modes ""carte"" et ""mise en page""", 58 Styles et symbologies, 79
Modifier la structure d'une table, 107 Symbole unique, 73
Modifier les valeurs d'une table, 108 Symbologie des couches vectorielles, 73
Modifier un ensemble de valeurs, 109 Symbologie des couches rasters, 149
NTF, 18 Système ArcGIS, 28
Obtenir de l'aide, 36 Système de coordonnées d'un bloc de données, 67
Options avancées de dessin, 179 Systèmes de coordonnées géographiques , 14
Outil de création de zones tampons, 133 Systèmes de coordonnées projetées, 16
Outils de mise à jour, 164 Systèmes géodésiques français, 18
Paramètres de sélection d'entités, 119 Table des matières, 60
Personnalisation de l'affichage des tables, 106 Types de tables de données, 99
Personnalisation et développement d'ArcGIS, 189 Union de couches, 138
Personnaliser ArcCatalog, 51 Unités d'un bloc de données, 66
Prévisualiser les données, 45 Utilisation de modèles de document, 184
Projection UTM, 20 Utilisation d'extensions, 192
Propriétés des blocs de données, 66-67 Zones tampons, 132
Propriétés des couches de données, 68-72

Initiation SIG avec ArcGIS, H. Bohbot (CNRS) - page 207

104

Vous aimerez peut-être aussi