Vous êtes sur la page 1sur 11

OSCILLATEURS SINUSOIDAUX

I) DEFINITION

Un oscillateur sinusoïdal est un dispositif qui permet de générer un signal sinusoïdal

.
répond à l’équation :

On peut rencontrer deux types d’oscillateurs

1) Les oscillateurs à résistance négative

Ce sont des oscillateurs constitués d’un circuit oscillant de type LC avec pertes
résistives et d’une résistance négative pour compenser les pertes.

2) Les oscillateurs à réaction

Considérons un montage constitué d’un amplificateur et d’un réseau de réaction,


comme indiqué sur la figure suivante :

xe xs xs
Amplificateur

xs

xr Réseau de
Réaction

L’amplificateur attaqué par le signal xe délivre un signal xs qui génère un signal xr en


sortie du réseau de réaction. Si ce dernier signal est identique à xe, on peut le refermer sur
l’entrée de l’amplificateur et on obtient ainsi un signal à la sortie sans appliquer de signal
externe sur l’entrée.

Considérons le schéma bloc suivant dont lequel xr=xe:

E S S
A

KS K

Il vient :

1
Deux solutions sont alors possibles
 Si Le système ne fait pas apparaître de signal oscillant en sortie

 Si l’équation précédente est satisfaite avec

D’où la condition d’oscillation connues sous le nom de Barkhaussen :

Soit

II) Oscillateur à résistance négative

Dans l’exemple qu’on va traiter, on utilise une diode Tunnel pour avoir une résistance
différentielle négative.

r LC CL

E D L C R vs

est une bobine de choc, elle est choisie pour se comporter comme un circuit ouvert
à la fréquence des oscillations.
est une capacité de liaison choisie pour se comporter comme un court circuit à la
fréquence des oscillations.

1) Circuit de polarisation
r

E D VAK

Ce circuit permet de fixer la tension VAK dans la zone de la caractéristique de la diode


où la pente est négative. Soit

La diode Tunnel possède la caractéristique suivante :

ID
Ipic
Point de
Ivallée fonctionnement
VAK
Vpic Vvallée

2
2) Fonctionnement en régime variable

La diode se comporte comme une résistance différentielle négative .


Le schéma équivalent du montage en régime variable est donc le suivant :

i1 i2 i3 i4
 L C R vs

D’après la loi des nœuds on a :

Ce qui donne :

Si on pose : on aura :

On cherche une solution sous la forme : r étant la solution de l’équation


caractéristique: .
Le discriminant de cette équation est , trois cas se présentent :

 1er cas

Cette solution ne présente aucun intérêt.

 2ième cas

Si décroit et les oscillations disparaissent.


Si croit aussi, mais la limitation par la non
linéarité de la caractéristique de la diode entraine donc un mauvais fonctionnement.
Si on aura des oscillations entretenues et :

 3ième cas ne présente pas d’intérêt pour réaliser un oscillateur.

3
III) Oscillateurs à réaction

1) Oscillateurs de type RC

Ce sont en général des oscillateurs utilisant des circuits résonnants RC et un


amplificateur. Ces oscillateurs RC sont utilisés aux basses et moyennes fréquences.

a) Oscillateur à pont de Wien

Cet oscillateur est constitué d’un pont de Wien et d’un amplificateur, comme indiqué
sur la figure qui suit :

C R

v1
C R v2
RB
RA

Amplificateur Réseau de réaction

 La fonction de transfert de l’amplificateur est :

 La fonction de transfert du réseau de réaction est :

K(j) peut être écrite aussi sous la forme :

La condition d’oscillation s’écrit

La condition impose soit la pulsation des


oscillations .

4
La condition impose soit qui est la condition
d’amplification.

b) Oscillateur à réseau déphaseur

Ce type d’oscillateur peut utilises le réseau de réaction suivant :

R B R D R

v1 C C C v2

Calcul de la fonction de transfert du réseau de réaction :

On remplace dans l’équation (2)

On remplace dans l’équation (1)

Ce qui conduit à :

Cette fonction de transfert est réelle si , donc la pulsation des


oscillations est . Pour entretenir les oscillations il faut utiliser un amplificateur de
gain A de sorte que : . Ce ci implique que , donc il faut utiliser un
amplificateur inverseur de gain 29.

2) Oscillateur de type LC

Ce sont des oscillateurs utilisant un circuit résonant LC dont la fréquence de résonance


est . Ces oscillateurs sont utilisés en hautes fréquences.

5
a) Oscillateur Colpitts

VCC

LC
R2 L
CL

C1 C2

R1
RE
CE

Amplificateur Réseau de réaction

est une bobine de choc, elle est choisie pour se comporter comme un circuit ouvert
à la fréquence des oscillations.
est une capacité de liaison choisie pour se comporter comme un court circuit à la
fréquence des oscillations.

Le circuit du réseau de réaction est le suivant :

C1 C2
v1 v2

Pour ce circuit de réaction la fréquence de résonance est :

La transmittance de ce réseau de réaction :

Donc, pour entretenir les oscillations, il faut vérifier par la suite la condition ,A
étant le gain de l’amplificateur. Soit :

6
b) Oscillateur de Clapp

VCC

LC
R2 C3 L
CL

C1 C2

R1
RE
CE

Amplificateur Réseau de réaction

Pour cet oscillateur, la fréquence d’oscillation est :

Dans le cas où est très petites devant cette fréquence devient de l’ordre de :

Cette fréquence devient peu sensible aux fréquences inter électrodes du transistor.

c) Oscillateur Hartley

Oscillateur avec un transistor à effet de champ

VDD

RD
CL2 C
CL1

L1 L2
RG
RS
CS

CL1 et CL2 sont des capacités de liaison ; CS est une capacité de découplage.

7
Pour la détermination de la fonction de transfert du montage, on va utiser le
schéma équivalant du transistor à effet de champ suivant :

G D

vgs gmvgs

S S

Le schéma électrique équivalent de l’oscillateur en régime variable et en bouble


ouverte est le suivant :

v1 RG vgs gmvgs R D vD L1 L2 v2

De même :

Donc :

Cette fonction de transfert est réelle si , donc la pulsation


des oscillations est .

8
Donc :

Qui doit être au moins égale à 1 pour entretenir les oscillations.

d) Oscillateur à quartz

Le quartz est un cristal qui a la particularité d’être piézo électrique. Il possède deux
électrodes collées sur deux faces opposées. Une application d’une différence de potentiel
entre ces électrodes entraine une déformation du cristal et inversement, une déformation du
cristal entraine l’apparition d’une différence de potentiel entre les deux faces du cristal.
Du point de vue électrique, on peut décrire le cristal par le schéma électrique de la
figure ci-dessous.

L
Q Q’ CM

CS
Quartz

Q’

La capacité CM est beaucoup plus grande que CS qui de l’ordre des femto Farads.

Ordres de grandeur :

L’impédance équivalente du quartz vue entre les points Q et Q’ s’écrit :

Soit

Donc :

9
Comme on aura

L’évolution de la réactance X en fonction de la pulsation est donnée sur la figure


suivante :


S  P

La pulsation est très proche de la pulsation

Entre les pulsations et le quartz se comporte comme une inductance, en dehors


de cette plage son comportement est capacitif. La pulsation est très proche de la pulsation
.

Exemple d’oscillateur à Quartz

VCC

LC
Q
R2
CL

C1 C2

R1
RE
CE

C’est un oscillateur Colpitts dans lequel on a remplacé la bobine L par le Quartz.

10
3) Oscillateur commandé par tension, VCO

C’est un oscillateur dont la fréquence est contrôlée par une tension. Pour avoir une
fréquence variable dépendant d’une tension, on peut utiliser, par exemple, une Varicap. La
varicap est diode à jonction. En polarisation inverse, elle se comporte comme un condensateur
dont la capacité est fonction de la tension appliquée aux bornes de la jonction.

Exemple de montage avec un oscillateur Colpitts

VCC

LC
Capacité Bobine
R2 L de liaison de choc
CL LC
CL
C1 C2
Varicap VIN
R1
RE
CE

11

Vous aimerez peut-être aussi