Vous êtes sur la page 1sur 15

SPECIFICATIONS

GEOMETRIQUES

ASSEMBLAGE 3D

PIECE 3D

DESSIN DE DEFINITION 2D

1
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
OPERATIONS SUR LES MODELES :
Surfaces cylindriques

Le MODELE NOMINAL est composé Le REEL est constitué d’une


d’éléments idéaux - nominaux. surface. Interface entre la matière et
Les éléments idéaux sont des éléments l’espace
géométriques :
PLANS – CYLINDRES

La PARTITION
consiste à découper un
élément de la surface

Surface
nominalement
cylindrique
Cylindre

L’ASSOCIATION
consiste à associer Critère d’association :
un élément idéal à Elément idéal tracé du
une surface côté libre de matière et
nominale de même minimisant les écarts
type
2
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
OPERATIONS SUR LES MODELES :
Les surfaces planes

Le MODELE NOMINAL est composé Le REEL est constitué d’une


d’éléments idéaux - nominaux. surface. Interface entre la matière et
Les éléments idéaux sont des éléments l’espace
géométriques :
PLANS – CYLINDRES

La PARTITION
consiste à découper un
élément de la surface

Surface
Plan nominalement
plane

Critère d’association :
L’ASSOCIATION Elément idéal tracé du
consiste à associer côté libre de matière et
un élément idéal à minimisant les écarts
une surface
nominale de même
type

3
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
PRINCIPES D’INDEPENDANCE

Les SPECIFICATIONS sont des limitations dimensionnelles et/ou géométriques


imposées aux surfaces fonctionnelles pour garantir le bon fonctionnement du
système.
Ces conditions permettent de limiter les variations de dimensions, de forme,
d’orientation et de position entre les surfaces fonctionnelles.
Si chaque pièce respecte ces spécifications, toutes les conditions de montage, de
fonctionnement, de démontage seront respectées et le produit sera qualifié.

PRINCIPE D’INDEPENDANCE :
Chaque exigence dimensionnelle ou géométrique spécifiée sur un dessin
de définition doit être respectée en elle-même sauf si une relation particulière
est spécifiée.

Cela signifie que toutes spécifications de dimension, de forme,


d’orientation ou de position seront traitées indépendamment.

4
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
LES TOLERANCES DIMENSIONNELLES
Les tolérances dimensionnelles portent sur des grandeurs de type
longueur ou angle.
Une tolérance linéaire limite uniquement les dimensions locales réelles
(notée di : distance entre deux points opposés extraits de surfaces
réelles) pour des éléments simples de types 2 PLANS ou CYLINDRE.
Une dimension sera conforme si la valeur prise par les dimensions
locales « di » se trouve à ‘intérieur de l’intervalle de tolérance.
Une spécification dimensionnelle peut définir :
Une caractéristique INTRINSEQUE (propre à l’élément considéré) : longueur,
diamètre, angle
Une caractéristique de situation relative : Situation occupée dans l’espace
de(s) élément(s) considéré(s) les unes par rapport aux autres

DISTANCE ENTRE 2 SURFACES NOMINALMENT PLANES

Spécification dimensionnelle 55 est la dimension nominale « Dnom »


Ou ±0.05 est la tolérance
Cote (Dnom et tolérance) + 0.05 est l’écart supérieur « ES »
- 0.05 est l’écart Inférieur « EI »
55 ±0.05 L’intervalle de tolérance IT est ES-EI=0,10

5
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
Condition de conformité :

Dmin < dimensions locales di < Dmax

Dnom + EI ≤ di ≤ Dnom + ES

Pour notre exemple


54.95 ≤ dimensions locales di ≤ 55.05

DIAMETRE D’UNE SURFACE NOMINALEMENT CYLINDRIQUE

Ø25 f7 est la spécification intrinsèque de la surface nominalement


cylindrique.
Ce type de codage de la tolérance est associé à l’assemblage de deux
pièce (l’alésage « le contenant » et l’arbre « le contenu » : Ø25 H8 f7 :
ajustement avec jeu
Ø25 : dimension nominale
f est le symbole de la position de la tolérance par rapport à la
dimension nominale (arbre : lettre minuscule)
7 est le symbole de la valeur de la tolérance : qualité

6
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
TOLERANCES GEOMETRIQUES
Les tolérances géométriques ou les spécifications par zone de
tolérance consistent à définir un espace dans lequel doit se situer
entièrement l’élément tolérancé.

Cet espace est nommé zone de tolérance.

Ce concept de tolérance s’appuie sur :


 Des éléments tolérancés (réels ponctuel,
linéiques, surfaciques)
 Des zones de tolérances
 Des références spécifiées

Les zones de tolérances sont limitées par des éléments


géométriques de même nature : Ex : PLAN ; CYLINDRE.

L’analyse se limite aux spécifications énoncées ci-dessus.


Les tolérances géométriques limitent l’écart de l’élément
tolérancé par rapport à :
 Sa forme
 Planéité
 Cylindricité
 Son orientation
 Parallélisme
 Perpendicularité
 Sa position
 Coaxialité
 localisation
7
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
TOLERANCES GEOMETRIQUE (suite)

 Repère de l’élément référence


La flèche désigne l’élément tolérancé

Symbole de la spécification

Valeur de la tolérance

Repère de la référence

La ligne de
repère n’est pas La ligne de repère
alignée à une est alignée à une
ligne de côte ligne de côte

Le symbole indiquant la caractéristique géométrique tolérance peut être :


Une caractéristique INTRINSEQUE (propre à l’élément) : spécification
géométrique de forme
Une caractéristique de SITUATION RELATIVE : Orientation ou position
occupée par l’(es) élément(s) considéré(s) par rapport à un plusieurs autres
éléments voisins : spécification d’orientation, de position ou de battement

8
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES

TOLERANCES GEOMETRIQUES (Suite)

MODE DE DESIGNATION DE LA REFERENCE SPECIFIEE

Si le triangle identificateur Si le triangle identificateur est


n’est pas aligné à la ligne de aligné à la ligne de cote la
cote la référence spécifiée référence spécifiée est le
est le plan plan médian ou l’axe du
cylindre

Plan médian
Axe du
cylindre

9
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
TOLERANCE GEOMETRIQUE DE FORME
PLANEITE

PARTITION :
L’élément tolérancé est une surface
nominalement plane

La zone de tolérance est un


espace délimité par 2 plans
distants de 0.05mm

Condition de conformité :
L’élément tolérancé doit être contenu dans la zone de
tolérance

10
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
TOLERANCE GEOMETRIQUE DE FORME
CYLINDRICITE

PARTITION :
L’élément tolérancé désigné par la flèche est
une surface nominalement cylindrique

La zone de tolérance est définie par 2 cylindres


coaxiaux de différence de rayon de 0.05mm

CONDITION DE CONFORMITE :
L’élément tolérancé doit être contenu dans la
zone de tolérance

11
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
TOLERANCE GEOMETRIQUE D’ORIENTATION
PARALLELISME

PARTITION :
L’élément tolérancé est une surface
nominalement plane

L’élément de référence (surface réelle)


est une surface nominalement plane

La référence spécifiée est le plan associé


à l’élément de référence contraint
tangent extérieur matière et minimisant
les écarts.

CONDITION DE CONFORMITE :

La zone de tolérance est un


espace délémité par 2 plans
distants de 0.1, contraints parallèle
à la référence spécifié

L’élément tolérancé doit être


contenu dans la zone de tolérance.

12
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
TOLERANCE GEOMETRIQUE D’ORIENTATION
PERPENDICULARITE
PERPENDILARITE ENTRE DEUX SURFACES

PARTITION :
L’élément de référence (surface
réelle) est une surface
nominalement plane

L’élément tolérancé est une


surface nominalement plane

La référence spécifiée est le plan


associé à l’élément de référence
contraint tangent extérieur
matière et minimisant les écarts

CONDITION DE CONFORMITE :

La zone de tolérance est un espace délimité


par 2 plans distants de 0.10mm contraints
perpendiculaire à la référence spécifiée

L’élément tolérancé doit être contenu dans la


zone de tolérance

13
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
TOLERANCE GEOMETRIQUE D’ORIENTATION (suite)
PERPENDICULARITE
PERRPENDICULARITE ENTRE UN AXE D’UN CYLINDRE ET UN PLAN

PARTITION :
L’élément de référence (surface réelle)
est une surface nominalement plane

L’élément tolérancé est issu d’une


surface nominalement cylindrique

CONSTRUCTION :

L’élément tolérancé est la ligne médiane


(axe réel) de la surface nominalement
cylindrique

CONDITION DE CONFORMITE :
La zone de tolérance est un espace délimité par
un cylindre de Ø0.010mm dont l’axe est
contraint perpendiculaire à la référence
spécifiée

L’élément tolérancé doit être contenu dans la


zone de tolérance

14
CPDE 2
SPECIFICATIONS
GEOMETRIQUES
TOLERANCE GEOMETRIQUE DE POSITION
COAXIALITE

PARTITION :
L’élément de référence (surface réelle) est
une surface nominalement cylindrique

L’élément tolérancé est la ligne médiane


(axe réel) de la surface nominalement
cylindrique
ASSOCIATION :
La référence spécifiée est l’axe du plus
petit cylindre circonscrit à l’élément de
référence

CONDITION DE CONFORMITE :
La zone de tolérance est un espace
délimité par un cylindre deØ0.10, dont
l’axe est contraint coaxial à la référence
spécifiée
L’élément tolérancé doit être contenu
dans la zone de tolérance

15
CPDE 2

Vous aimerez peut-être aussi