Vous êtes sur la page 1sur 3

Produire mieux

L’éco-efficience est un concept à caractère économique et environnemental qui s’ins-


crit dans l’esprit du développement durable. Il a été développé par le World Business
Council for Sustainable Development (WBCSD), après avoir été présenté par Stefan
Schmidheiny en 1992 au Sommet de la Terre à Rio. Son but n’est pas de produire moins,
mais de produire mieux en réduisant les impacts sur l’environnement.

Qu’est-ce qu’un indicateur d’éco-efficience?


L’éco-efficience n’est pas une mesure globale de votre impact sur l’environnement.
C’est une mesure relative qui consiste à mettre en regard la performance économique
et la performance environnementale (ou écologique). Les indicateurs d’éco-efficience
expriment le rapport entre la valeur d’un produit (ou d’un service) et son impact environ-
nemental à l’aide de l’équation suivante:

valeur des produits et services


Eco-efficience =
impact environnemental

Données de base
Les indicateurs d’éco-efficience peuvent être obtenus au moyen de diverses données
de base:

Valeur des produits et des services


• Quantité de biens et services produits (volume, poids ou chiffre d’affaires)
• Ventes nettes (Fr.).
Impact environnemental
• Consommation d’énergie (MJ ou kWh)
• Consommation de matière – matières premières, pièces, solvants, catalyseurs,
produits semi-manufacturés, etc. – (kg ou t, litres)
3
• Consommation d’eau (m )
• Emissions de gaz à effet de serre (kg ou t) en équivalent CO2
• Emissions de substances détruisant la couche d’ozone (kg ou t)
• Indicateurs de valeur financière additionnelle (profits, revenus nets)
3
• Emissions de polluants acidifiants (m ou kg)
• Déchets (kg ou t).

Vous pouvez également détailler la consommation d’énergie en fonction des critères suivants:
• Electricité consommée par an (MJ ou kWh)
• Gaz naturel consommé par an (MJ ou kWh)
• Mazout consommé par an (litres ou MJ)
• Essence ou diesel consommé par an (litres ou MJ).

Comment calculer les indicateurs d’éco-efficience?


A partir des données ci-dessus, vous pourrez rapporter vos indicateurs environnementaux
annuels à la marche de vos affaires, et obtenir les indicateurs d’éco-efficience suivants
(sur une base annuelle):
• Poids total de produits vendus par énergie consommée (kg par mégajoules)
• Poids total de produits vendus par matériaux consommés (kg par tonne de matériaux
consommés)
3
• Poids total de produits vendus par eau consommée (kg par m ).

Ou encore:
• Chiffre d’affaires par énergie consommée (Fr. par kWh ou MJ)
• Chiffre d’affaires par matériaux consommés (Fr. par tonne de matériaux consommés)
3
• Chiffre d’affaires par eau consommée (Fr. par m d’eau consommée).

Dans la pratique, certaines entreprises préfèrent rapporter les chiffres de consommation


au nombre d’employés, par exemple: quantité totale de papier consommée par
membre du personnel (nombre de feuilles A4 par personne).
Des avantages palpables
Le calcul, le suivi et l’optimisation des indicateurs d’éco-efficience se traduisent pour
votre entreprise par plusieurs avantages concrets:
• Vous réduisez vos impacts relatifs sur l’environnement
• Vous diminuez votre consommation spécifique de matières premières, de ressources
naturelles et d’énergie, et réalisez par là des économies substantielles
• Un accroissement de la quantité de produits et services se traduit normalement par
une augmentation de la consommation en ressources matérielles et en énergie.
En mesurant l’effet relatif de cette augmentation, les indicateurs d’éco-efficience
permettent de rendre visible votre effort environnemental
• Vous pouvez, à l’aide des indicateurs d’éco-efficience, vous comparer (bench-
marking) aux autres acteurs de votre branche professionnelle et situer ainsi vos
performances environnementales.

Attention
L’éco-efficience permet de mesurer l’impact unitaire de vos biens
et services (consommation d’énergie et de matières premières,
émissions, déchets, rejet de substances toxiques, etc.). Elle a donc
un caractère relatif. Le fait d’améliorer vos indicateurs d’éco-
efficience ne signifie pas forcément que votre entreprise diminue
son impact environnemental dans l’absolu, mais uniquement par
unité d’output (produits ou services).

Deux conseils
• Au départ, soyez modeste, mais utilisez des outils fiables. Pour
qu’un indicateur soit un instrument de gestion performant, vous
devez toujours vous assurer que vous êtes capable de le suivre
dans le temps.
• Vous pouvez également vous appuyer sur la norme ISO14031
concernant l’évaluation des performances environnementales.
Cette norme vous donnera des orientations sur ce que peuvent
être les indicateurs opérationnels ainsi que les indicateurs écolo-
giques et ceux qui concernent le management.

Measuring Eco-Efficiency: A Guide to Reporting Company Performance,


WBCSD, Genève, 2000, 36 p.

www.wbcsd.org

E. von Weizsäcker et al., Facteur 4: deux fois plus de bien-être en consommant deux fois
moins de ressources: rapport au Club de Rome, Ed. Terre Vivante, 1997

Vous aimerez peut-être aussi