Vous êtes sur la page 1sur 3

Test de Mathématiques

Aucun document autorisé, calculatrice autorisée, table des transformée de Laplace fournie
Ranger les téléphones et les ordinateurs – Bonne chance
19 Octobre 2017

Exercice 1 – (4pts)
Soit l’équation différentielle suivante où u(t) désigne l’échelon de Heaviside :

(E) : y 0 − y = tu(t) avec y(0) = 2

1. Trouver Y (p), la solution de l’équation différentielle (E) dans le domaine de la transformée de


Laplace.
2. Calculer y(t), la transformée de Laplace inverse de Y (p).
3. Tracer y(t).

Exercice 2 – (6pts)
1. Calculer la transformée de Laplace des signaux suivants (u(t) désigne l’échelon de Heaviside) :
(a) f (t) = 3e−t u(t)
(b) g(t) = 3te−t u(t)
 π
(c) h(t) = cos(t)u t −
6
2. Calculer la transformée de Laplace inverse des fonctions suivantes :
7p + 4
(a) F (p) =
(p − 3)(p + 2)
7p + 4
(b) G(p) = e−2p
(p − 3)(p + 2)
10
(c) H(p) =
(p + 2)2

Problème (10 points)


Soit le signal rectangulaire s(t) de type PWM ayant un rapport cyclique r = 25% tracé sur la figure 1.
La fonction s étant C1 par morceaux, on pourra l’assimiler à son développement en série de Fourier. Ainsi,
le développement en série de Fourier de s s’écrit :

X
s(t) = a0 + an cos(nωt) + bn sin(nωt) (1)
n=1

1. Donner la période T du signal s(t). En déduire la pulsation ω de la série de Fourier correspondante.

1
Signal rectangulair de type PWM ayant un rapport cyclique r = 25%
7

4
Amplitude

-1
-12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Temps en sec

F IGURE 1 – Signal s(t)

2. Exprimer s(t) sur une période [t0 , t0 + T [ ; le choix de t0 est laissé libre.
3. Calculer, a0 , la valeur moyenne du signal s(t).
4. Déterminer les coefficients an et bn , n ∈ N∗ , de la décomposition en série de Fourier de s(t).
5. Simplification des an .
(a) Montrer que a4k = 0 ∀k ∈ N∗ (ici n est multiple de 4),

5 2(−1)k
(b) Montrer que a4k+1 = (4k+1)π ∀k ∈ N
(c) Déterminer l’expression simplifiée de a4k+2 en précisant les valeurs admissibles de k.
(d) Déterminer l’expression simplifiée de a4k+3 en précisant les valeurs admissibles de k.
6. Soit sN (t) la série de Fourier, tronquée à l’ordre N , définie par :
N
X
sN (t) = a0 + an cos(nωt) + bn sin(nωt) (2)
n=1

(a) Exprimer s4 (t), la série de Fourier tronquée à N = 4.


(b) Déterminer la précision de l’approximation du signal initial par la série de Fourier tronquée à
l’ordre N = 4 (en utilisant un rapport de puissances).
(c) Tracer les 5 premières raies (de n = 0 à n = 4) du spectre du signal s(t) en fonction des
pulsations ω.

2
Annexe – Transformées de Laplace de fonctions

Transformées de Laplace et dérivation :


L {f 0 } (p) = pL {f } (p) − f (0).
L {f 00 } (p) = p2 L {f } (p) −pf (0) − f 0 (0).
Plus généralement, on a : L f (n) (p) = pn L {f } (p) − pn−1 f (0) − ... − f (n−1) (0).

Ainsi : L f (3) (p) = p3 L {f } (p) − p2 f (0) − pf 0 (0) − f ” (0).




Expression temporelle Expression de la transformée de Laplace


1
u (t)
p

δ (t) 1

p
cos (ω t) u(t)
p2 + ω 2
ω
sin (ω t) u(t)
p2 + ω2
p
cosh (ω t) u(t)
p2 − ω 2
ω
sinh (ω t) u (t)
p2 − ω2
n!
tn u (t)
pn+1
1
e−at u(t)
p+a
d
t f (t) u (t) − [L {f }](p)
dp
1 p
f (at) u (t) L {f }
a a

e−at f (t) u(t) L {f } (p + a)

f (t − a) u (t − a) e−a p L {f } (p)

1
f fonction périodique de période T L0 (p) × où L0 est la transformée du motif
1 − e−pT

f ∗ g (produit de convolution) L {f } (p) × L {g} (p)

Vous aimerez peut-être aussi