Vous êtes sur la page 1sur 3

LES RISQUES PROFESSIONNELS

1. INTRODUCTION
L’application de la sécurité dans les lieux de travail est toujours liée aux thèmes
d’hygiène industrielle et environnemental et même de qualité.
La prévention mène à diminuer les risques d’accident petits ou graves. La maintenance
peut être une solution préventive à l’égard des machines.

2. QUELQUES DEFINITIONS
- Danger : désigne une situation matérielle comportant un potentiel d’atteinte à
l’intégrité physique des personnes, des dommages pour les biens et l’environnement.
- Risque : le risque est la probabilité qu’un effet spécifique se produise dans une
période donnée ou dans des circonstances déterminées.
- Accident : défini comme une attente corporelle produite par une action extérieure
suivant la gravité des lésions temporaire ou définitives, on distingue :
 Accident sans arrêt de travail qui peut être soigné sur place
 Accident avec arrêt (quelques jours à quelques mois) nécessitant des soins
particuliers
 Accident avec incapacité permanente (IP) correspondant à des lésions définitives
et séquelles
 Accident mortel avec décès immédiat ou coma suivi du décès.
 Presque accident :
o Evènement soudain et imprévu qui aurait pu occasionner un accident
o Circonstance dangereuse pas de blessés personnels mais des dommages
matériels
 Incident :
o Un évènement imprévu non souhaité survenu au cours du travail n’ayant pas
entrainé des lésions corporelles.

3. LES DIFFERENTS RISQUES PROFESSIONNELS


Plusieurs types de risques professionnels existent et diffèrent les uns des autres par leur
nature, leur origines, caractéristiques et leurs conséquences et aussi par les mesures de
prévention.
3.1. RISQUES MECANIQUES
Tout objet en mouvement présente un risque mécanique pour l’être humain (vivant). Les
risques mécaniques peuvent être regrouper en plusieurs familles dont :
 Risques de choc
 Risques d’écrasement
 Risques d’entrainement
 Risques de coupures, sectionnement, piqure
 Risques de projection des solides et liquides

Les risques mécaniques sont importants lors de certains travaux, on cite :


 Les opérations manuelles
 Emploi des équipements de travail (machines, …)

3.2. RISQUES PHYSIQUES


Englobe tous les phénomènes physiques et les nuisances qui peuvent avoir un impact sur
la santé humaine. Ces risques sont liés à l’utilisation des machines ou équipements
professionnels (scie, presse, …) ou équipements additionnels (échafaudage, échelle, …)
Les risques physiques peuvent causer des dommages sur tout ou une partie du corps
humain.
Les différents types de risque physique ainsi que des conséquences engendrées sont :

a. Risques dû aux vibrations :


Les vibrations agressent le corps et causent des dommages en particuliers pour les
articulations.
Les vibrations sont aussi dangereuses pour les équipements de travail et les matériaux
en général.

b. Risques de surdité  :
Elle est dû au bruit des machines, intercepté par les oreilles. Les conséquences ne sont
pas seulement sur la santé du salarié mais aussi sur la qualité de son travail.

c. Risques électriques  :
Le courant électrique présente un danger de mort par électrocution, incendie, et
explosion.
Le risque électrique comprend le risque par contact direct ou indirect, avec une pièce
nue (non isolée) sous tension, un court-circuit ou un arc électrique.
La prévention dur risque électrique repose sur la mise en sécurité de toute installation
ainsi que du respect des consignes de sécurité par les salariés lorsqu’ils utilisent ces
machines électriques.

d. Risque dû aux travaux sous pression :


Milieu où la pression de l’air est supérieure à la pression atmosphérique normale
(plongeur sous-marin, scaphandrier, …) le travail dans ce genre de milieu peut être à
l’origine de certaines maladies.

e. Risque dû aux travaux effectués dans les milieux chauds :


Concerne les milieux ou la température est élevé (fonderie verrerie, haut fourneaux,
mines, …). Les symptômes courant liés à la chaleur : fatigue, sueur, nausées, maux de
tête, vertige, …) peuvent causer aux travailleurs des troubles importants voire mortel.

3.3. RISQUES CHIMIQUES


Les risques chimiques ont pour origine la présence de substances dangereuses conduisant
à des intoxications et des incendies.

a. Risque d’intoxication :
Il peut être : accidentelle par absorption d’une quantité importante du produit
chimique très agressif agissant rapidement sur le corps humain et détruisant les cellules.
Intoxication chronique : due à l’absorption de petites quantités de produits toxiques
pendant une durée plus ou moins longues, et pouvant engendrer des maladies
professionnelles bien connues (asthme, cancer, œdèmes pulmonaires, ulcérations cutanées
et nasales, …)

Processus d’intoxication :
Selon les caractéristiques, la manière de pénétration dans le corps, la quantité absorbée,
les produits chimiques dangereux peuvent affecter gravement la santé du salarié. Les
voies de pénétration sont multiples, on cite :
 Voies digestives
 Voie respiratoire (poussières, fumées, vapeurs)
 Voie cutanée

b. Risques d’incendie (et explosion)


Différents produits chimiques et matériaux dit combustibles (ou inflammables) se
combinant avec l’oxygène peuvent dégager de forte quantité de chaleur causant ainsi
déclanchement d’incendie et/ou explosion.

3.4. RISQUES BIOLOGIQUES


Ce sont des infections d’origine les micro-organismes pathogènes rencontrés en milieu de
travail engendrant des maladies graves. Les agents biologiques entrainent quatre (04) types
du risque : les risques infectieux, toxiniques, immuno-allergiques et cancérogènes.

3.5. RISQUES DE CIRCULATION ET TRANSPORT


Par circulation on sous-entend les déplacements des salariés à pieds ou en véhicules
automoteurs à l’intérieur ou extérieur des entreprises, alors que le transport est
essentiellement lié au déplacement des marchandises de toute natures accompagnés ou non de
salariés. Ces risques peuvent être la cause de blessures et traumatisme de gravités variables,
d’intoxication et différents atteintes corporelles allait jusqu’à la mort.

3.6. RISQUES PSYCHOSOCIAUX


Troubles de la concentration, sommeil, irritabilité, nervosité, fatigue importante,
palpitations. Résultat : absentéisme.