Vous êtes sur la page 1sur 122

PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

AO_46162

DESCRIPTION DES OUVRAGES

1
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

INSTALLATION DE CHANTIER

2
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

DESCRIPTIONS TECHNIQUES DES OUVRAGES

Note : L’ensemble des prix comprend l’entretien complet des espaces verts pendant la
période de garantie de 24 mois à partir de la réception provisoire, y compris l'entretien
des plantes existantes avant les travaux et l’entretien du réseau d’irrigation

OPERATIONS PRELIMINAIRES ET INSTALLATION DE CHANTIER


Ce prix rémunère forfaitairement l'ensemble des prestations mises à la charge de
l'Entrepreneur pendant la durée effective des travaux par les pièces générales et particulières
de ce Marché, lorsque ces prestations ne sont pas réglées par les autres prix du bordereau et,
notamment :
• La construction de tous les locaux nécessaires au fonctionnement du chantier suivant plans et
matériaux agréés par le Maître de l’Ouvrage, y compris leur démolition et la mise en état des
lieux en fin de travaux.
• Les travaux topographiques nécessaires à l’exécution des travaux à réaliser par un
géomètre agréé (réception des coins de bloc et des axes d’ouvrages, réimplantation et
vérification en cour de chantier, plans de récolement),
• La réalisation d'un levé topographique complet (plan coté rattaché Lambert et NGM)
contradictoire par le topographe conventionné faisant apparaitre tous les détails exigés par
la commission de suivi (cotes seuils, cotes radiers des regards...) ;
• L’élaboration de toutes les études d’exécution et son approbation par les services
concernés ;
• Les études de détail et la préparation de tous documents et plans à fournir au Maître de
l'Ouvrage;
• Les travaux de dépose soigneuse de tous les panneaux de signalisation existants de tout
type, poteaux existants de tout type, y compris leur pose et toutes sujétions ou évacuation à
l’endroit indiqué par le maitre d’ouvrage.
• La signalisation diurne et nocturne à l'égard de la circulation publique suivant les
dispositions prévues au Marché et les instructions des services concernés.
• La réalisation et l'entretien durant toute la durée du chantier de dispositifs de maintien des
écoulements;
• L'installation, l'amortissement et le repli du matériel pendant les temps morts du chantier
(l'amortissement du matériel hors période de temps morts est réputé être inclus dans les
autres prix du bordereau) ainsi que le repliement du matériel et des engins de chantier tels
qu'engins de terrassement, pompes d'épuisement, matériel de rabattement de nappe, petits
outillages, etc.…;
• Les déplacements et mise en place du matériel en cours de chantier;
• La mise à la disposition aux représentants de la maitrise d’œuvre de deux ordinateurs
portables dernière génération avec les caractéristiques minimales suivantes :
o Ecran 15pouces / processeur i7 dernière génération/ ram de16go ou plus/HDD
de 1To/ carte graphique dédié de 2go
• Le nettoyage, débroussaillage et élagage (selon les indications de la maitrise d'ouvrage et
de la maitrise d'œuvre) de tout le site du chantier par enlèvement, transport et évacuation
des gravats ou matériaux de tout genre qui y auraient été déposés à la décharge publique.
• La préparation du terrain, sur l'emprise des voies par abattage, essouchement incinération

3
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

ou évacuation à la décharge publique des arbres et arbustes quelles qu’en soient la nature
et les dimensions.
• L'installation et le repliement des installations de terrassement, de pompage et de
bétonnage.
• L'installation et le repliement des installations assurant la sécurité et l'hygiène des
chantiers.
• Les travaux de sondage de tous genres.
• La mise en place et le repliement de l'affichage réglementaire.
• La dépose de la totalité des panneaux de signalisation verticale et leur stockage à l’endroit
indiqué par le maitre d’ouvrage.
• La démolition de sous-bassement de clôtures diverses et l'évacuation immédiate des
gravats à la décharge.
• Les essais d’agrément des matériaux à réaliser par un laboratoire agréé.
• Le visa des plans d’ouvrages en béton armé par un bureau de contrôle.
• La construction des locaux nécessaires pour le stockage de matériaux ou matériels
d'entreprise,
• L’amené et repli des engins de chantier,
• Le stockage des matériaux,
• La signalisation vis-à-vis de la circulation publique selon la réglementation en vigueur :
signalisation verticale et horizontale notamment la peinture jaune avant la mise en œuvre
des EB.
• Un plan détaillé et évolutif de la signalisation provisoire comportant les panneaux de
signalisation verticale, la signalisation horizontale, ainsi que les différents cheminements
piétons sécurisés longitudinaux et transversaux sont à établir par l'entrepreneur.
• La réalisation et entretien durant toute la période des travaux des dispositifs d’évacuation
des écoulements d’eau de ruissellement,
• Le nettoyage durant toute la période de chantier, de l’ensemble du site de projet par
enlèvement, transport et évacuation des gravois et matériaux vers les décharges publiques.
• Le gardiennage du chantier,
• Le balisage du chantier par des palissades de chantier en
tôle mixte (type Ville de Paris, couleurs au choix du Maitre
d’ Ouvrage), y/c socles préfabriqués de fixation (autant
que nécessaire) ;
• Le transport, l'utilisation et l'entretien des palissages en
tôle mixte fournies par le Maitre d'Ouvrage (le cas
échéant) ;
• Les impôts, assurances et en général toutes charges imposées par les règlements d'état et
municipaux la date de la remise de l'offre
• Tous les raccordements sur le réseau existant, comprenant le percement de paroi du regard
existant, scellement au mortier, adjuvants et toutes les sujétions de fourniture et de mise en
œuvre sont compris dans le présent marché et à la charge de l'entreprise.

4
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°1 GROS ŒUVRES

5
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°1 GROS ŒUVRES

TRAVAUX EN INFRASTRUCTURE

► 1.1 – TERRASSEMENTS

Exécutions conformément aux prescriptions techniques particulières relatives aux travaux de


terrasse- ment spécifiées au chapitre (CPT) Mode d’Exécution des travaux.
Les fouilles seront descendues aux côtes reconnues et acceptées par la Maîtrise d'œuvre et la
Maîtrise d’ouvrage, le bureau de contrôle et le laboratoire.
Elles seront exécutées aux largueurs strictement nécessaires et feront l'objet d'un procès-verbal de
réception. Aucun travail de béton ou de maçonnerie ne sera entrepris avant l'accord préalable du
Laboratoire, le cas échéants des représentants du Maître d’Ouvrage pour le cas des ouvrages pour
les quels, il sera jugé que la présence du laboratoire est non indispensable.
Les prix de règlement comprend, toutes les sujétions de boisage, étaiement, blindage éventuelle,
talutage, relèvement des terres, dessouchage, jets sur berge, tous les épuisements et les pompages
nécessaires, les remblaiements, les compactages et l’évacuation des terres et déblais excédentaires
à la décharge publique. Ces fouilles seront exécutées soit à la main, soit à l'aide d'engins
mécaniques sans aucune plus-value pour l'un comme pour l'autre cas.
Les terrassements seront payés au mètre cube, mesures prises au vide de la construction, sans
majoration ou plus – value pour façon de talus, gradins de stabilité, stabilisations des parois,
blindages, étaiements, remblaiement, compactage et évacuation des déblais excédentaires à la
décharge publique. Le coefficient de foisonnement étant inclus dans les prix unitaires de
terrassement,

PRIX N°1.1.1- DÉCAPAGE DE TERRAIN (40CM DE HAUTEUR )

Terrassement en masse dans terrain de toutes natures y compris le rocher, de toutes dimensions et
à toutes profondeurs sur une profondeur d’environ 40 cm par rapport au TN

Le sol sera décapé et débarrassé de toutes végétations et de terres végétales, gravois, nivelé,
fortement pilonné et arasé à la cote définitive souhaité par le maître de l’ouvrage et le Maître
d’Œuvre ;

Y compris déracinage, et l’enlèvement de toute la végétation existante (arbustes, et autres…).

Y compris la démolition et l’enlèvement de tous matériaux et ouvrages de tous genres (dallages


aux entrées, chemins et allées piétonnes, bordures, et tous ouvrages en béton enfouis ou à ciel
ouvert, anciens regards et canalisations non utilisées d’assainissement, d’électricité ou autres
enfouis dans le sol.

Y compris évacuation à la décharge publique de tous les déblais provenant de ces travaux.

Ces terrassements feront l'objet d'un PV de réception de fond de fouilles établi par la Maîtrise
d’Œuvre et le géomètre entreprise (géomètre à faire agréer par le MO et la maitrise d’œuvre) et
d'un PV d'attachements pris contradictoirement entre la Maîtrise d'œuvre, l'entreprise et le Maître
6
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

d'Ouvrage. Les dimensions horizontales sont celles figurant sur les plans.

Payé au Mètre Carré, au prix : ................................................................................. N°1.1.1

PRIX N°1.1.2- FOUILLES EN PLEINE MASSE DANS TERRAINS DE TOUTES


NATURES

Les fouilles en pleine masse dans terrains de toute nature (rocheux, sables lâches, tendres ou
compactes, terres végétales, alluvions, tuf tendre ou consolidé et graviers divers, seront exécutées
aux côtes du projet suivant les prescriptions ci-dessus.
Elles seront exécutées aux largeurs strictement nécessaires et feront l’objet d’un procès-verbal de
réception contradictoirement signé. Pour les ouvrages profonds, une sur largeur de 1,00m au
maximum à la périphérie des voiles ou murs extérieurs est prévue, afin de faciliter le coffrage et
l’étanchéité verticale des voiles extérieurs. Aucun ouvrage de béton ou de maçonnerie ne sera
entrepris avant l’accord pré- alable de la Maîtrise d’œuvre et des représentants du Maître
d’Ouvrage. Les fouilles dépassant les côtes admises ne seront en aucun cas Payés.
Les terrassements nécessaires à l’exécution des voiles en limite de parcelle seront réalisés par pha-
sage et suivant un plan d’exécution établi par l’entreprise et validé par la maitrise d’œuvre.
Le prix comprendra aussi toutes les sujétions éventuelles telles que boisages et blindages des parois,
façons des talus , épuisements et pompage nécessaires des eaux de la nappe ou autres, exécution
des rampes provisoires, gradins ou paliers de stabilisations nécessaires à la réalisation des
terrassements et à l’accès des engins, jets des banquettes et sur berges, dessouchages et préparation
du terrain pour implantation, piquetage et implantation des ouvrages par un géomètre agrée et par
la maîtrise d’œuvre etc…,
Les déblais provenant des fouilles et jugés acceptables seront réutilisés en remblais, Ils seront mis
en place par couches successives pilonnées de 20cm. Après établissement des essais
d’identification aux frais de l’Entrepreneur et agrément par les représentants du Maître d’Ouvrage.
Le prix rémunère également le compactage au rouleau vibrant ou à la dame vibrante, l’arrosage
adéquat, les chargements, transports, déchargements, mises en dépôts préalables dans l’emprise du
chan- tier et toutes les manutentions nécessaires aux stockages, manutentions, triages des terres
provenant des terrassements.
Les matériaux utilisés en remblais seront exempts d’argile et des débris végétaux. Ils devront être
agrées par les représentants du Maître d’Ouvrage.
Le terrain, après compactage devra avoir une densité égale à 95% de la densité O.P.M. (Optimum
Proctor Modifié).
Les déblais excédentaires ou jugés impropres à l’utilisation en remblais seront évacués à la
décharge publique.
Payé au mètre cube théorique des déblais pour toutes profondeurs, sans plus - value pour
foisonnement, compactage des fonds de formes, élimination mécanique ou manuelle de gros
éléments, racines d’arbres, épuisements et pompages nécessaires au rabattage de la nappe ou
autre liquide rencontré en profondeur, chargements, déchargements, transports ainsi que toutes
autres sujétions de terrassement, compactage et mise en remblais ou évacuation des déblais à la
décharge publique,
Payé au Mètre Cube, au prix : .............................................................................. N°1.1.2

PRIX N°1.1.3-FOUILLES EN PUITS, EN TRANCHEES ET EN RIGOLES DANS


TERRAINS DE TOUTES NATURES
7
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

En particuliers, pour fondations des murs, longrines, semelles isolées ou filantes, caniveaux et tout
ouvrage en béton armé ou en maçonnerie, réalisation des fouilles en tranchées y compris mise en
remblais ou évacuation des déblais à la décharge publique.
Les déblais provenant des fouilles et jugés acceptables seront réutilisés en remblais, Ils seront mis
en place par couches successives pilonnées de 20cm. Après établissement des essais
d’identification aux frais de l’Entrepreneur et agrément par les représentants du Maître d’Ouvrage
Le prix rémunère également le compactage au rouleau vibrant ou à la dame vibrante, l’arrosage
adéquat, les chargements, transports, déchargements, mises en dépôts préalables dans l’emprise du
chan- tier et toutes les manutentions nécessaires aux stockages, manutentions, triages des terres
provenant des terrassements.
Les matériaux utilisés en remblais seront exempts d’argile et des débris végétaux. Ils devront être
agrées par les représentants du Maître d’Ouvrage.
Le terrain, après compactage devra avoir une densité égale à 95% de la densité O.P.M. (Optimum
Proctor Modifié).
Les déblais excédentaires ou jugés impropres à l’utilisation en remblais seront évacués à la
décharge publique.
Payé au mètre cube théorique des déblais pour toute profondeur y compris plus – value pour
foisonnement, élimination mécanique ou manuelle de gros éléments, épuisements et pompages
nécessaires au rabattage de nappe ou autres liquides rencontrés en profondeurs, chargements,
transports à toutes distances ainsi que toutes autres sujétions de terrassement, façon de pentes,
compactage et mise en remblais ou évacuation des déblais à la décharge publique.
Payé au Mètre Cube, au prix : ............................................................................ N°1.1.3

PRIX N°1.1.4-MISE EN REMBLAIS DES TERRES (provenant des fouilles)

Les terres provenant des fouilles seront après analyse et avis du laboratoire.
- soit évacuées à la décharge publique (prévu dans les prix 1.1.1 et 1.1.2)
- soit mises en remblais aux endroits indiqués par la maîtrise d’œuvre par couches successives de
20cm parfaitement arrosées et compactées à (95% de l’OPM)
Ces déblais (provenant des fouilles) seront payés au mètre cube sans plus value pour
foisonnement. Y compris toutes sujétions de mise en œuvre, et de finition
Payé au Mètre Cube, au prix : ............................................................................ N°1.1.4

PRIX N°1.1.5 - REMBLAIS D’APPORT

Le présent prix comprendra la fourniture et la mise en œuvre du tout-venant de 0/31,5 ou 0/60


comprenant : le chargement, le transport et le déchargement à côté des ouvrages à remblayer, la
mise en remblai, compactage par couches successives de 0,20m au rouleau à pneus ou vibrant avec
épandage d’eau y compris réglage à la côte, façon de pentes et toutes sujétions d’exécution et mise
en place.
Après le compactage, ce remblai devra avoir une densité égale à 95% de la densité Optimum
Proctor Modifié (O.P.M). Quantités mesurées après compactage compris extraction, hors chantier,
changement, transport et mise en place.
Le compactage méthodique par couches successives des tout-venants sera à l’aide d’engins
appropriés en fonction de la nature des matériaux à mettre en œuvre, leur teneur en eau et le degré
8
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

de compactage recherché.
Payé au mètre cube théorique y compris, chargement, déchargement, stockage et mise en dépôt
provisoire, compactage, arrosage, les essais de compactage ainsi que toutes sujétions nécessaires à
la mise en place du tout-venant.
Payé au Mètre Cube, au prix : ............................................................................ N°1.1.5

9
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

► 1.2-MACONNERIE- BETON ET ETON ARME EN INFRASTRUCTURE

BETON ARME EN INFRASTRUCTURE

Exécutions conformément aux prescriptions techniques particulières relatives aux travaux de


bétonnage et maçonnerie spécifiés au chapitre (CPT) Mode d’Exécutions des travaux.
Les ouvrages en béton armé en fondations seront réalisés en béton B25 obligatoirement vibrés et
pervibrés; ils comprennent le coffrage et le décoffrage, les étais, façon et bourrage des
réservations, trous, trémies et larmiers, façon des chanfreins et goussets ainsi que toutes sujétions
de mise en œuvre en toute profondeur et en toute hauteur y compris plus- values pour
incorporation d’un produit d’hydrofuge dans la masse de type SIKA pour les ouvrages
nécessitant en béton hydrofuge, fourniture et pose de polystyrène, isorels mous ou autres
matériaux nécessaires à la création des joints de dilatation ou réservations, fourniture et mise en
place des coffrages perdus à l’aide des matériaux appropriés irrétrécissables ou gonflables,
insertion des fourreaux pour passage de câbles ou autres, fourniture et pose de joint water stop 0-
15 ou 0-20 type SIKA . La façon des surfaces courbes, rondes, inclinées ou toutes formes
irrégulières.
La fabrication sera réalisée exclusivement à l’aide du béton prêt à l’emploi ou à l’aide des centrales
à béton, le cas échéant à l’aide de la bétonnière pour les ouvrages de faibles importances ou de
petites quantités.
Tous les bétons qui sont en contact avec l’eau seront obligatoirement hydrofugés et protégés contre
les agressions chimiques des eaux ou autres. Les produits à utiliser doivent être scrupuleusement
appliqués suivant les prescriptions techniques du fabriquant. L’Entrepreneur doit apprécier et
inclure le coût de fourniture et incorporation de ces produits spéciaux dans les prix unitaires des
bétons.
Le contrôle des bétons et les essais d’écrasement des bétons sont à la charge de l’entreprise
conformément aux prescriptions du CPT.
Y compris toutes sujétions de mise en œuvre, coffrage de toutes formes, décoffrage, vibration,
joint en polystyrène, etc... à toutes profondeurs et de toutes dimensions et y compris la fourniture
et pose des joints WATER - STOP (de chez SIKA ou similaire au niveau des joints de dilatations
pour les parties en sous bassement des sous sol.
Y compris également l'application de trois couches de flintkhot sur tous les bétons en
infrastructure. L'Entrepreneur doit prévoir tous les moyens d'accès (par échelles, rampes
provisoires, etc…) en nombre suffisant, afin de permettre les contrôles de ferraillage des
radiers et semelles … avant cou- lage du béton.

PRIX N°1.2.1-GROS BETON

Localisation :
Suivant plans d’exécution et aux endroits indiqués par les représentants du Maître d’Ouvrage,
fourniture et mise en œuvre d’un béton de type B15, coulé par couches successives de 0,20m et
fortement pilonné et vibré.
Payé au Mètre Cube, au prix : ........................................................................... N°1.2.1.

PRIX N°1.2.2-BETON DE PROPRETE

10
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Localisation : sous Radier, semelles isolées, semelles filantes longrines.


Le béton de propreté sera exécuté sous les ouvrages en maçonnerie ou en béton armé pour semelles,
longrines, voiles, béton banché, etc…,
Il sera exécuté en béton B15 de 5 à 10 cm d'épaisseur et débordant de chaque côté des ouvrages
de 10cm sauf indication contraire précisée sur les plans d’exécution et de béton armé.
Le prix comprend le coffrage des joues, le damage et toutes sujétions de mise en œuvre.
Il sera payé sur la base d’une épaisseur moyenne de 5cm multipliée par la surface théorique des
plans d’exécution.
Payé au Mètre Cube, au prix : .................................................................................. N°1.2.2

PRIX N°1.2.3-BETON COFFRE EN FONDATION ET SOUBASSEM ENT


Exécutions conformément aux prescriptions techniques particulières relatives aux travaux de
bétonnage et maçonnerie spécifiés au chapitre (CPT) Mode d’Exécutions des travaux.
Suivant plans d’exécution et aux endroits indiqués par les représentants du Maître d’Ouvrage, le
béton coffré sera exécuté en béton B15, compris coffrage, décoffrage et toutes sujétions de mise
en œuvre suivant plans de coffrage fondations.
Payé au Mètre Cube, au prix : ............................................................................... N°1.2.3.

PRIX N°1.2.4 - BETON POUR ARME POUR RADIER - SEMELL ES ISOLEES OU


FILANTES

Béton B25 y compris adjuvants et talochage à l’hélicoptère, à réaliser conformément aux


prescriptions de la section N°1.2 ci-dessus concernant les bétons en fondation y compris sciage
ainsi que toutes sujétions de fournitures, de mise en œuvre et de finition.
Payé au Mètre Cube, au prix : .............................................................................. N°1.2.4

PRIX N°1.2.5- BETON POUR BETON ARME DES POTEAUX

Béton B25 à réaliser conformément aux prescriptions de la section N°1.2 ci-dessus concernant les
bé- tons en fondation y compris toutes sujétions de fournitures, de mise en œuvre et de finition.
Le prix s’applique aux fûts compris entre la partie supérieure des semelles et le niveau de l’arase
supérieure brute des dallages en béton ou des terrains aménagés.
Payé au Mètre Cube, au prix : ................................................................................ N°1.2.5

PRIX N°1.2.6- BETON POUR BETON ARME DES LONGRINES & CHAINAGES

Béton B25 à réaliser conformément aux prescriptions de la section N°1.2 ci-dessus concernant
les bé- tons en fondation y compris toutes sujétions de fournitures, de mise en œuvre et de finition.
Payé au Mètre Cube, au prix : ............................................................................. N°1.2.6

PRIX N°1.2.7- BETON POUR BETON ARME DES VOILES


Béton B25 à réaliser conformément aux prescriptions de la section N°1.2 ci-dessus concernant les
bé- tons en fondation y compris coffrage en bois bakélisé ou banche métallique lisse, sciage pour
joint, blindage et phasage d’exécution et toutes sujétions de mise en place, de mise en œuvre et de
finition. Le prix s’applique aux fûts compris entre la partie supérieure des semelles et le niveau de

11
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

l’arase supérieure brute des dallages en béton ou des terrains aménagés.


Payé au mètre Cube, au prix : .................................................................................. N°1.2.7

PRIX N°1.2.8- ARMATURES EN ACIER TOR A HAUTE ADHERENCE POUR BETON


ARME EN IN- FRASTRUCTURE

Ce rémunère la fourniture, le façonnage et la mise en place qu’elle qu’en soit la difficulté des
armatures en acier tor ou Caron de nuance FeE500 nécessaires aux ouvrages en béton armé de
fondation. Elles seront Payés au kilogramme en appliquant les poids théoriques au mètre linéaire
suivant la norme A.45.002.
Le ferraillage sera exécuté conformément aux règles de l’art, suivant plans détails de béton armé
compte tenu des recouvrements, chapeaux, renforts, crochets, etc… ainsi que celles qui seront
demandées par les représentants du Maître d’Ouvrage.
armatures doivent être exemptes de toute substance susceptible de compromettre l’adhérence par-
faite au béton. Elles doivent être mises en place dans le respect du nombre, dimensions, formes et
positions. Ils doivent être :
• attachées entre elles avec du fil de fer recuit, en tout point d’intersection, pour qu’elles
constituent une cage rigide capable de rester exactement en place sans subir aucune déformation
ou torsion en cours de la coulée.
• suffisamment calées de façon à être rigoureusement à leur place. Les cales d’écartement doivent
être parfaitement noyées dans le béton. Elles doivent avoir 4 à 5cm d’épaisseur pour garantir un
enrobage correct des aciers.
Le prix s’applique aux ouvrages de fondation compris entre la partie supérieure des semelles et le
ni- veau de l’arase supérieure brute des dallages en béton ou des terrains aménagés.
Payé au Kilogramme fourni et posé, les poids des aciers pris en compte résulteront du mètre des
longueurs prises par le poids théorique du mètre linéaire en tenant compte des recouvrements,
crochets etc y compris plus – values de majoration pour chutes, fils de ligature,
coupes, cintrages, tolérances de laminage, manutention en toute hauteur, mise en place dans les
coffrages, etc….
Payé au Kilogramme, au prix : ...................................................................... N°1.2.8

PRIX N°1.2.9-ETANCHEITE VERTICALE

Localisation : tous les voiles enterrés.


Étanchéité sur parois verticales enterrés sur toute la profondeur et jusqu’au arase supérieure du
plan- cher haut sous sol y compris retour et retombée de la semelle filante et comprenant :
Préparation des supports
• Supprimer balèvres et aspérités, ragréer les trous, rectifier et dresser les arrêtes et
les angles.
• Planéité sous la règle de 2 m : tolérance 10 mm.
• Chanfreiner au mortier le raccordement des murs avec la semelle de fondation.
• Nettoyer la paroi à traiter.
• Passer la surface à traiter à l'EIF spécial agréé par la maîtrise d’œuvre et le bureau
de contrôle.

Revêtement d’étanchéité

12
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR


Revêtement monocouche en membrane élastomère épais de 4mm d’épaisseur
minimum, classement FIT minimal F4.I4.T2. La membrane doit être agrée par le
bureau de contrôle et le BET.
• Traitement des joints de dilatation par deux bandes de 60cm de largeur posées en
souf- flet.
• Protection par enduit grillagé au mortier de grains de riz hydrofuge ou autre
procédé adapté au produit proposé approuvé par le bureau de contrôle et le BET.
• Tout le procédé doit être réalisé suivant les règles de l’art, DTU, les normes en
vigueur et conformément aux directives de la maîtrise d’œuvre.
L’ensemble fourni et posé y compris toutes sujétions de mise en œuvre de finitions et réservations,
tra- versées pour lots techniques par la mise en place de fourreaux au moment du coulage du bétons,
et mise en place de soufflets et platine en plomb de 3mm d’épaisseur minimum, y compris système
d’étanchéité périphérique étanche.
Payé au Mètre Carré, au prix : .................................................................................. N°1.2.9

PRIX N°1.2.10- ARASE ETANCHE

Localisation : toutes longrines périphériques pour bâtiments sans sous sols


Exécutions conformément aux prescriptions techniques particulières relatives aux travaux de
béton- nage et maçonnerie spécifiés au chapitre (CPT) Mode d’Exécutions des travaux.
Sur les maçonneries en fondations et suivant les indications des plans et les représentants du
Maître d’Ouvrage avec PV et attachements pour Payément signés contradictoirement, il sera
exécuté une chape étanche débordant de 15cm au minimum sur les parties verticales des longrines
périphériques. Cette chape sera constituée de :
- Une arase au mortier N°1,
- Une couche d’impression à froid,
- Une couche de bitume de 1.50 kg /m2,
- Un feutre bitume 36 VV-HR,
- Une couche de bitume de 1,5kg/m2,
Payé au mètre linéaire réellement exécuté jusqu’à une largeur totale mise en œuvre de (01) un
mètre et sans plus – values pour façon de formes irrégulières, courbe, petites ou faibles longueurs,
insertions de toutes sortes, façon des réservations et scellements divers ainsi que toutes sujétions
de fourniture, de mise en œuvre et de parfaite finition.
Payé au Mètre Linéaire, au prix : ......................................................................... N°1.2.10

PRIX N°1.2.11-PLUS VALUE POUR BETON HYDROFUGE

Destination : Radiers et voiles bâches à eau


Les bétons destinés à être étanches recevront par incorporation un hydrofuge de masse de type HY-
DROFUGE SIKA LIQUIDE ou similaire.
Ce produit sera employé suivant les prescriptions du fabriquant. A titre indicatif, les dosages sont
de l’ordre de 1 à 2% du poids du ciment, l’entrepreneur est tenu de respecter les dosages prescrits
par le fabriquant pour rendre l’ouvrage parfaitement étanche.
Payé au mètre cube au .......................................................................................Prix N° 1.2.11

PRIX N°1.2.12-CUVELAGE.
13
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Destination :-LT-Bâche a eau,


Avant tout commencement des travaux de cuvelage l’entreprise devra vérifier l’état des supports,
leurs aplombs, les niveaux, ainsi que la conformité dimensionnelle avec les plans B.A. et plans
d’architecte Article comprenant tous les travaux de cuvelage réalisés sur supports béton armé
(piscine et locaux techniques) : Radier et Voiles périphériques.
Ce cuvelage doit être exécuté par un spécialiste agréé par la maîtrise d’œuvre.
Avant la réalisation de ce cuvelage, l’entrepreneur du présent lot procédera à la préparation du
support par abattage des arrêts et nettoyage des surfaces par sablage de façon à rendre exempt de
graisses, huiles et produits de décoffrage, débris de sable ou de mortier et toutes autres impuretés.
En présence de parement trop lisse, un repiquage sera
réalisé. Le cuvelage sera réalisé sur parois séchées.
Le cuvelage sera réalisé par application d’une chape au mortier de ciment avec adjonction d’un
hydrofuge de masse type SUPER SIKALITE ou SIKATOP 145 cuvelage ou similaire et mis en
œuvre suivant les opérations ci-après :
1- Sur plans verticaux
a- imbibition jusqu’à refus du support puis d’un jeté clair de 2mm dosé à 1000kg de ciment et 20
kg de SIKALITE ou similaire par mètre cube de sable 0.4 m.
b- première couche de 10mm dosée à 600 kg de ciment et 12 kg de super SIKALITE ou similaire
par mètre cube de sable de 0.4 mm.
Cette première couche sera jetée vigoureusement à la truelle sans retouche.
c- deuxième couche de 8 mm dosée à 700 kg de ciment et 14 kg de super SIKALITE ou similaire
par mètre cube de sable de 0.4mm.
Cette deuxième couche sera appliquée lorsque la première couche ne pourra plus être rayée à
l’ongle. Elle sera fortement serrée et lissée à la truelle.
d- application d’un léger mouchetis de 2mm dosé à 700 kg de ciment et 14kg de super
SIKALITE ou similaire par mètre cube de sable 0.4mm
e- troisième couche de 10mm dosée à 500kg de ciment et 10 kg de super SIKALITE ou similaire
par mètre cube de sable de 0.4mm.
Cette troisième couche sera longuement surfacée à la taloche.
Le cuvelage ainsi réalisé aura une épaisseur totale de 32 mm. Si un autre revêtement
d’imperméabilisation était proposé par l’entrepreneur du présent lot, il devra être conforme, en tout
état de cause, au cahier des charges applicables aux constructions des bassins de piscines et
ouvrages em- pêchant l’eau sous pression à pénétrer à travers les structures béton.

2- Sur plans horizontaux


a- imbibition jusqu’à refus du support puis application à la brosse d’une barbotine de 2mm dosé
à 1000kg de ciment et 20 kg de super SIKALITE ou similaire par mètre cube de sable 0.4 mm.
b-première couche de 25mm à consistance plastique dosée à 700 kg de ciment et 14 kg de
SIKALITE ou similaire par mètre cube de sable de 0.4 mm.
c- deuxième couche de 15 mm dosée à 600 kg de ciment et 12 kg de super SIKALITE ou
similaire par mètre cube de sable de 0.4mm.
Cette deuxième couche sera vigoureusement damée et surfacée à la taloche.
Le cuvelage ainsi réalisé aura une épaisseur totale de 42 mm. Si un autre revêtement
d’imperméabilisation était proposé par l’entrepreneur du présent lot, il devra être conforme, en tout
état de cause, au cahier des charges applicables aux constructions des bassins de piscines et
14
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

ouvrages empêchant l’eau sous pression a pénétré a travers les structures béton.
Ouvrage sera payé au mètre carré y compris préparation du support et cuvelage exécuté
conformément aux règles de l’art et aux DTU, y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de
finition, conformément au descriptif ci avant.
Payé au mètre carré au .............................................................................. Prix N° 1.2.12

► 1.3-RESEAU SOUS DALLAGE

PRIX N° 1.3.1 -BUSE EN PVC TYPE ASSAINISSEMENT

Fourniture et pose de buses en P.V.C. type assainissement et y compris fouilles dans terrains de
toutes natures, et à toutes profondeurs.
Les éléments de canalisations seront posés sur un lit de sable ou gravette de 15 cm d'épaisseur, à
toutes profondeurs. Et suivant les pentes nécessaires. Ces éléments seront en P.V.C. de type
assainisse- ment.
L'assemblage des canalisations se fera par emboîtement y compris le raccordement aux regards et
ca- niveaux sera parfaitement soigné.
Y compris remblais d'apport en en tout venant arrosés et compactés par couches successives et
évacuation des terres issues des terrassements a la décharge publique.

Payé Au Mètre Linéaire Au Prix aux prix


suivants : 1.3.1.a-Buses type assainissement de
diamètre 200 mm
Payé Au Mètre Linéaire Au Prix ................................................................... N°1.3.1.a

1.3.1.b-Buses type assainissement de diamètre 315 mm


Payé Au Mètre Linéaire Au Prix……………………………………….……….. N°1.3.1.b

PRIX N °1.3.2- REGARDS EN BETON ARME

A chaque point de chute, à chaque intersection ou croisement de canalisation, seront prévus des
regards en béton armé hydrofuge type B25, borgnes ou visitables de section intérieure et de hauteur
variable tel que indiqués sur les plans pour le réseau assainissement et pour les réseaux techniques
électricité et téléphone.
Pour les regards de visite, l'Entreprise du présent marché devra prendre attache avec le titulaire du
lot revêtement pour réserver au coulage du tampon l'épaisseur de revêtement.
Regards en béton armé hydrofuge, parois et radier de 15cm d'épaisseur minimum. Le radier formera
cunette d'écoulement. Les parois et fonds intérieurs seront enduits au mortier gras lissé avec les
angles arrondis.
Les tampons seront exécutés en dallettes de béton armé de 12 cm d'épaisseur, les regards visibles
suivant plans et directifs de la Maîtrise d’œuvre, seront munis d'un double cadre cornière galvanisé
avec joint d'étanchéité et d'un système de levage escamotable.
Les ouvrages en B.A. seront dosé à 350 kg y compris aciers les parois, radiers et gorges seront en-
duits au mortier gras dosé à 500 kg de ciment par mètre cube avec angles arrondis.
Y compris cuvelage par enduit hydrofugé par produit SIKA type HYDROFUGE HW au mortier

15
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

N°5 e = 2,5 cm sera appliqué sur les parois à l’intérieures des ouvrages y compris radier, assurant
leur étanchéité de l’ouvrage.
Tous les regards visitables extérieurs (assainissement, eau potable, électricité, téléphone etc…)
seront également munis d'un double cadre cornière galvanisé et d'un système de levage
escamotable.
Y compris fouilles dans terrains de toute nature y compris la roche, de toutes dimensions et à toutes
profondeurs, coffrages, remblais d’apports et toutes sujétions de finition et de raccordement aux
canalisations suivant les règles de l’art.

a) Regards en béton armé de 80 x 80 cm

Payé A L'unité Au Prix ..................................................................................... N°1. 3.2a


b) Regards en béton armé de 70 x 70 cm

Payé A L'unité Au Prix …………………………………………….…………… N°1. 3.2b


c) Regards en béton armé de 60 x 60 cm

Payé A L'unité Au Prix …………………………………………….…………… N°1. 3.2c

d) Regards en béton armé de 50 x 50 cm

Payé A L'unité Au Prix …………………………………………….…………… N°1. 3.2d


e) Regards en béton armé de 40 x 40 cm

Payé A L'unité Au Prix

…………………………………………….………N°1.3.2e

PRIX N°1.3.3- CANIVEAUX EN BETON ARME DE 40 X 40 CM AVEC GRILLES EN

FONTE D400

Caniveaux en béton armé conformément aux plans de béton armé hydrofuge type B25, suivant plan
de plomberie et électricité, parois et radier de 15 cm d'épaisseur suivant plans du béton armé. Le
radier comportera une pente de 1cm/m pour faciliter l'écoulement suivant les cas. Les dallettes
seront exécutés en béton armé de 12 cm d'épaisseur, ces travaux seront réalisés suivant
recommandations et directives du techniques, les ouvrages en B.A. seront dosé à 350 kg y compris
aciers les parois, radiers et gorges seront enduits au mortier gras dosé à 500 kg de ciment par mètre
cube avec angles arrondis
Y compris fouilles dans terrains de toutes nature y compris la roche, de toutes dimensions et à
toutes profondeurs, coffrages, béton de propreté, remblais, grilles et toutes sujétions de finition et
de raccordement aux canalisations et aux dallages. Y compris grilles en fonte D400

Payé Au Mètre Linéaire au prix ............................................................................... N°1.3.3

PRIX N°1.3.4- FOSSE DE RELEVAGE

16
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Regards en béton armé hydrofuge 150 x 150 x 250cm, parois et radier de 20cm d'épaisseur
minimum. Le radier formera cunette d'écoulement. Les parois et fonds intérieurs seront enduits au
mortier gras lissé avec les angles arrondis.
Les tampons seront exécutées en dallettes de béton armé de 15 cm d'épaisseur, les trappes de visite
seront exécutés suivant plans et directives de la Maîtrise d’œuvre et seront munis d'un double cadre
cornière galvanisé et d'un système de levage escamotable.
Les ouvrages en B.A. seront en béton B25 hydrofuge y compris l’incorporation d’un hydrofuge en
masse et cuvelage, aciers les parois, radiers et gorges seront enduits au mortier gras dosé à 500 kg
de ciment par mètre cube avec angles arrondis.
Y compris système de levage escamotable, deux pompes avec raccordement électrique et
canalisation, mise en œuvre à toutes profondeurs, coffrages, remblais et toutes sujétions de
raccordement aux canalisations et aux dallages.
Payé A L’ensemble Au Prix .......................................................................................... N°1.3.4

PRIX N°1.3.5- FOSSE A GRAISSE DE 1.00X1.40 M

Fosse à graisse en béton armé hydrofuge avec cloisons siphonnées, dimensions 1.00x1.40x2.00 m
suivant plans de détails et directives de la maîtrise d’œuvre. Le radier formera cunette
d'écoulement. Les parois et fonds intérieurs seront enduits au mortier gras lissé avec les angles
arrondis.
La couverture sera en béton armé avec trappe de visite en acier galvanisé (tôle armée) munie d'un
double cadre cornière galvanisée et d'un système de levage escamotable.
Les ouvrages en B.A. seront en béton B25 hydrofuge y compris l’incorporation d’un hydrofuge en
masse et cuvelage, aciers. Les parois, radiers et gorges seront enduits au mortier gras dosé à 500
kg de ci- ment par mètre cube avec angles arrondis.
Y compris fouilles dans terrains de toutes natures y compris la roche, de toutes dimensions et à
toutes profondeurs, coffrages, béton de propreté ou gros béton, béton armé, aciers, remblais,
fourniture et toutes sujétions de finition et de raccordement aux locaux techniques et aux dallages
Payé à l’unité au .............................................................................................. Prix N° 1.3.5

► 1.4 - DALLAGES & SOLS


Exécutions conformément aux prescriptions techniques particulières relatives aux travaux
de bétonnage et maçonnerie.
Les ouvrages en béton armé des sols et dallages seront réalisés en béton B25 obligatoirement vibrés
et pervibrés; ils comprennent le coffrage et le décoffrage, les étais, façon et bourrage des
réservations, trous, trémies et larmiers, façon des chanfreins et goussets ainsi que toutes sujétions
de mise en œuvre en toute profondeur et en toute hauteur y compris plus- values pour incorporation
d’hydrofuge de masse, plastifiant et retardateur de type SIKA, fourniture et pose de polystyrène,
isorels mous au autres matériaux nécessaires à la création des réservations, fourniture et mise en
place des coffrages perdus à
l’aide des matériaux appropriés irrétrécissables ou gonflables, insertions des fourreaux pour
passage de câbles ou autres, façon des surfaces courbes, rondes, inclinées ou toutes formes
irrégulières.
Y compris la fourniture et la mise en œuvre de film polyane de 170 microns sur plate forme en tout
venant convenablement compactée et plane y compris les recouvrements de 50 cm et toutes
sujétions de mise en œuvre et de finitions.
17
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

La fabrication sera réalisée exclusivement à l’aide du béton prêt à l’emploi ou à l’aide des centrales
à béton, le cas échéant à l’aide de la bétonnière pour les ouvrages de faibles importances ou de
petites quantités.

PRIX N°1.4.1- FORME EN BETON ARME DE 15 CM D’EPAISSEUR.

Pour dallages et forme en béton armé de 15 CM d’épaisseur y compris quadrillage en armature


suivant plan du BET. Ces ouvrages seront exécutés en béton B25 soigneusement réglé et
parfaitement dressée y compris pilonnage, vibration du béton à l'aiguille vibrante, façon des joints
de fractionnement et de reprise de bétonnage, traitement des joints de reprise par un produit de
reprise de type SIKA, traitement et protection de la surface contre la dessiccation par un produit
de cure de type SIKA,
Le prix comprendra également la façon des pentes et sans plus - values pour façon de réservations
et scellements divers, façon des joints secs, coulage en damiers, bouchardée au rouleau ou striée
à la demande de la maîtrise d’œuvre,
Y compris la fourniture et la mise en œuvre de film polyane de 170 microns Y/C plate forme en
tout venant convenablement compactée et plane y compris les recouvrements de 50 cm et toutes
sujétions de mise en œuvre et de finitions.

Payé au mètre carré réellement exécuté y compris toutes sujétions de fourniture, de mise en œuvre
et de finition,
Payé au Mètre Carré au prix ............................................................................... N°1.4.1

PRIX N°1.4.2- FORME EN BÉTON ARMÉ DE 15 CM D'ÉPAISS EUR LISSE À


L’HÉLICOPTÈRE Y/C POLYANE

Cette forme de 15cm d’épaisseur (8 + 7 cm) sera exécutée en béton B25 sur tout venant
préalablement arrosé et compacté (objet du prix n°1.1.4). Toutefois le ciment utilisé sera un ciment
adapté au milieu marin (clinker avec C 3A< 10%) conformément aux Normes Françaises.
Y compris aciers suivant plan béton. Elle devra être parfaitement dressée, y compris toutes
sujétions de mise en œuvre et de finition.

Y compris la fourniture et la mise en œuvre de film polyane de 170 microns Y/C plate forme en
tout venant convenablement compactée et plane y compris les recouvrements de 50 cm et toutes
sujétions de mise en œuvre et de finitions.
Et sera réalisé comme suit :
ère
1 phase comprenant :
* la mise en place d’une double nappe de 20 X 20 cm en acier à haute adhérence suivant plan
B.A.
* la mise en œuvre d’une première couche de dallage en béton armé B25 d’une épaisseur de
8cm Il devra être parfaitement dressé, y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de
finition.
2ème phase comprenant:
- après achèvement de toutes les interventions des différents corps de métiers au niveau sous
sol et suivant instruction de la maîtrise de chantier
18
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

- avant la mise en œuvre de la deuxième couche, le dallage de la première couche doit être
nettoyé et devra être propre, sain et débarrassé des parties non adhérentes, il sera notamment
exempt de traces d’huile, graisses, laitance, plâtre, etc.
- passage au rouleau (avant coulage de la 2ème couche) d’une solution à base de latex à raison
de 500 g/m2 environ. Cette opération permettra d’accrocher la 2ème couche à la première et
évitera grâce à une bonne solidarisation la fissuration due au retrait du béton
- la mise en place de la deuxième couche de dallage en béton armé B25 avec une légère pente
vers les siphons (en gravette grain de riz) d’une épaisseur de 7cm sur la 1ère couche, dosée à
530 kg de ciment par m3 avec adjonction d’un adjuvant type Sika ou similaire pour augmenter
la résistance de la 2ème couche y compris passages réguliers par hélicoptère.
Cette dernière devra être parfaitement dressée et surfacée à l’hélicoptère y compris toutes
sujétions de mise en œuvre et de finition, la surface finie devra être parfaitement lisse de
manière à recevoir la couche de peinture spécifique de finition (non compris dans le présent
prix). A défaut, le Maître d’œuvre pourra exiger un ponçage léger pour reprendre des aspérités
éventuelles ainsi qu’un traitement d’accrochage pour la peinture de finition.
Après séchage, sciage des joints de fractionnement à la meule 2 mm minimum. La disposition
des joints de dilatation sera conforme au plan de calepinage du BET.
Pour les rampes d’accès, la forme en béton sera striée en surface en lieu et place du lissage par
hélicoptère.
Y compris le traitement du joint de dilatation par la mise en place d’un système d’étanchéité ou
tout autre système agréé par la Maîtrise d’œuvre et joints type Couvraneuf à fixer suivant les règles
de l’art pour joint de dilatation épaisseur égale à celle de joint , garantissant son étanchéité, après
vidange du polystyrène ou béton, évidage des arrêts et dépoussiérage des lèvres, compris dans la
présente prestation.
Payé au Mètre Carré, au prix : ...................................................................................... N°1.4.2

PRIX N°1.4.3- FORME EN BETON ARME DE 15 CM D'EPAISS EUR POUR RAMPES

Cette forme en béton armé de 15 cm sera exécutée en béton B25 sur un tout venant préalablement
arrosé.
Y compris quadrillage en acier TOR suivant plan B.A. et aux normes en vigueur et y compris la
fourni- ture et la pose de film polyane (épaisseur à valider par le BET et le BC).
Y compris la fourniture et la mise en œuvre de film polyane de 170 microns Y/C plate forme en
tout venant convenablement compactée et plane y compris les recouvrements de 50 cm et toutes
sujétions de mise en œuvre et de finitions.

Elle devra être parfaitement dressée, y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Payé au Mètre Carré, au prix : ...................................................................................... N°1.4.3

► 1.5 - BETON ARME EN SUPERSTRUCTURE

Exécutions conformément aux prescriptions techniques particulières relatives aux travaux de


bétonnage et maçonnerie spécifiés au chapitre (CPT) Mode d’Exécution des travaux.
Les ouvrages en béton armé en élévation seront réalisés en béton B30 pour béton armé et B35 et
supérieur pour béton precontraint, obligatoirement vibrés et pervibrés; ils comprennent le coffrage,
le décoffrage et utilisation des produits décoffrant, les étais ou autres, façon et bourrage des

19
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

réservations, trous, trémies, façon des chanfreins, larmiers, gouttières, éléments décoratifs et
goussets ainsi que toutes sujétions de mise en œuvre en toute hauteur sans plus-values pour coffrage
métallique plans ou inclinées, mise à disposition d’échafaudages, grues, nacelles, palans ou tout
autre équipement ou matériel nécessaire à la manutention ou la réalisation des travaux en hauteur,
incorporation des produits type SIKA pour reprise et scellement pour béton et béton hydrofuge,
fourniture et pose de polystyrène, isorels mous au autres matériaux nécessaires à la création des
réservations, joints ou autres, fourniture et pose de joint water stop 0-15 ou 0-20 type Sika,
fourniture et mise en place des coffrages perdus à l’aide des matériaux appropriés irrétrécissables
ou gonflables, insertion des fourreaux pour passage de câbles ou autres, façon des parements en
brut de décoffrage et surfaces ou éléments plans, inclinés courbes ou cintrés.
La fabrication sera réalisée exclusivement à l’aide du béton prêt à l’emploi ou à l’aide des centrales
à béton, le cas échéant à l’aide de la bétonnière pour les ouvrages de faibles importances ou de
petites quantités.
Les études de formulation des bétons à utiliser ainsi que les essais d’identification, de convenance,
de contrôle de la qualité du béton lors de la réalisation des travaux et de résistance sont à la charge
de l’Entrepreneur du présent marché. Il devra se conformer aux prescriptions définies dans le
présent ca- hier de charges.
Le contrôle des bétons et les essais d’écrasement des bétons sont à la charge de l’entreprise
conformément aux prescriptions du CPT.
Les coffrages seront réalisés en conformité avec la forme et les dimensions figurées sur les
plans d’exécution.
Tous les angles vifs du béton seront chanfreinés de 25cm. La réalisation des angles chanfreinés est
aux frais de l’Entrepreneur.
L’enlèvement des coffrages se fera sous la responsabilité de l’Entrepreneur. Aucun décoffrage ne
sera admis avant 48 heures. Après décoffrage, la surface du béton devra être plane et lisse et sans
saillies, ni anomalies de mise en œuvre. Le béton sera maintenu humide par arrosage abondant
pendant trois jours minimum.
Pour les reprises de bétonnage, la surface précédemment coulée sera nettoyée à l’air comprimé
s’il s’agit d’un jeune béton ou repiquée, nettoyée et humidifiée à refus s’il s’agit d’un béton durci
ou ancien. Dans le cas où la préfabrication de certains éléments en béton armé s’avère nécessaire,
l’Entrepreneur sera autorisé à procéder à certaines préfabrications.
Ces préfabrications seront réalisées à la charge et aux frais de l’Entrepreneur sans aucune plus –
value ou indemnité supplémentaires et devront obligatoirement avoir obtenu l’accord préalable des
représentants du Maître d’Ouvrage.
L’Entrepreneur aura aussi à sa charge tous les frais de pose, raccordements, scellements,
calfeutrements et plus-values pour façon des parements et surfaces en brute de décoffrage et leur
traitement à l’aide de Rexim.
y compris dans les prix des bétons :
- Coffrage métallique neuf de toutes dimensions et de toutes formes.
- De réservation, de traversées, de fourreaux de tous diamètres et de toutes dimensions suivant
indi- cations des corps d’états techniques.
- Vibration à l’aide de vibreurs adaptés et suivant indications de la maîtrise d’œuvre.
- Les larmiers, les joints en creux, les joints en polystyrène épaisseurs suivant plans BA glacis
des acrotères etc.
- L’entreprise du présent lot devra prévoir dans ses prix le coût de réalisations des saignées
suivant les directives de la maîtrise d’œuvre y compris tous les travaux de finition.
20
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

- la fourniture et pose de joint WATER - STOP au niveau des joints de dilatation enterrés et ceux
horizontaux traversant les zones humides ainsi que tout traitement supplémentaire de ces joints
devront assurer leur parfaite étanchéité (produit SIKA,….)
- Traitement des lèvres des joints de dilatation par une finition au SIKADUR après enlèvement
du polystyrène.
- Traitement des joints de dilatation murs et plafonds épaisseurs suivant plans et comprennent :
• les préparations des supports
• L’application du primaire après homogénéisation type SIKA 203 appliquée en 1 seule
couche sur les lèvres du joint et en profondeur minimum 40 cm.
• Mise en place du fond de joint comprenant cordons de bourrelet 511 torsadés l’un
autour de l’autre jusqu’à obtention d’une section uniforme.
• Mise en place de SIKAFLEX ou similaire, le garnissage du joint sera réalisé en
plusieurs pas- ses, serré et lissé à la spatule.
NOTA :
Il ne sera compté aucune plus value pour les parties courbe, en pente ou de forme irrégulière, non
plus que pour les repiquages qu’exigerait la mise du béton à la forme définitive prescrite, au cas où
elle n’aurait pas été convenablement obtenue au moulage.
De même, il ne sera compté aucune plus value pour la difficulté de réalisation des éléments
décoratifs en façades suivant les plans de l’Architecte ou pour les bétons préfabriqués.
Tous les éléments de structures devront avoir un degré coupe feu suivant les recommandations de
la notice de sécurité incendie.

PRIX N°1.5.1-BETON ARME POUR POTEAUX ET RAIDISSEURS

Pour poteaux et raidisseurs en élévation à toute hauteur et de toutes sections, fourniture et mise en
œu- vre d’un béton de type B25 selon la nature, les dimensions et la forme des éléments à réaliser.
Les prescriptions décrites ci – dessus doivent être scrupuleusement respectées. Ce type de béton
sera considéré entre chaînages et poutres.
Des bases de 0,15m de hauteur environ seront coulées avant le coffrage des poteaux ou raidisseurs.
Ces bases seront destinées à assurer un traçage parfait, à permettre le serrage des coffrages et à
éviter la ségrégation du béton en pieds des ouvrages à réaliser.
Payé au mètre cube réellement exécuté y compris fourniture et mise en place du béton, coffrage,
décoffrage, étaiements, calage, réalisation des chanfreins d’angles à l’aide des listournes en bois
ou métalliques, façon et bourrage des réservations et plus - values pour parements en brute de
décoffrage avec traitement des surfaces à l’aide du Rexim et utilisation des produits décoffrant
ainsi que toutes sujétions d’exécution, de mise en œuvre et de finition.
Payé au Mètre Cube, au prix : ...................................................................................... N° 1.5.1

PRIX N° 1.5.2-BETON ARME POUR POUTRES, CHAINAGES E T BANDES NOYEES

Pour poutres, chaînages et bande noyées en élévation à toute hauteur et de toutes sections,
fourniture et mise en œuvre d’un béton de type B25, les dimensions et la forme des éléments à
réaliser. Les prescriptions décrites ci – dessus doivent être scrupuleusement respectées.
Les étaiements de poutres et entretoises devront être exécutés de manière à empêcher toute flèche.
Les étais seront posés sur une semelle de répartition en madrier. En aucun cas, les cales ne seront
exécutées par des éléments tels que briques, agglos, cailloux, etc…. Dans le cas d’emploi d’étais
21
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

en bois, les cales seront en forme de coin et en bois dur.


Payé au mètre cube réellement exécuté y compris fourniture et mise en place du béton, cof- frage,
décoffrage, étaiements, calage, réalisation des chanfreins des angles à l’aide des listournes en bois
ou métalliques, façon des réservations, soudage des armatures si nécessaire, insertions diverses et
plus-values pour surfaces en brute de décoffrage et utilisation des produits décoffrant ainsi que les
frais supplémentaires de préfabrications, de manutentions, d’utilisation d’échafaudage, d’ajustage,
de mise en place à toute hauteur ainsi que toutes sujétions d’exécution et de mise en œuvre.
Payé au Mètre Cube, au prix : ................................................................................. N°1.5.2
PRIX N°1.5.3-BETON ARME POUR DALLES PLEINES

Les dalles pleines et béton de remplissage plancher en élévation de toutes épaisseurs et toutes
dimensions, planes ou inclinées y compris la fourniture et mise en œuvre d’un béton de type B25.
Les prescriptions décrites ci – dessus doivent être scrupuleusement respectées.
Les sous faces de ce type de dalles seront entièrement coffrés y compris le coffrage en bois bakélisé,
plaque métallique lisse ou es en contreplaqué lisse (type coffrage) pour façon des faces en brute de
décoffrage.
Le décoffrage avant 28 jours ne sera toléré qu’après l’avis du BET et BCT.
Le début de coulage par forte chaleur sera fait à partir de 16 heures. Dès le lendemain, à l’ouverture
du chantier, le béton coulé la veille sera arrosé en permanence, et cela pendant sept jours au moins.
Les plus grandes précautions devront être prises pour éviter la dessiccation rapide des bétons des
dalles. La surface des dalles sera lisse ou rugueuse à la demande des représentants du Maître
d’Ouvrage.
En plus des recommandations décrites ci-dessus, il y a lieu de protéger la surface supérieure des
dalles par un produit de cure, des paillassons constamment humidifiés ou tout autre système
d’efficacité équivalente à faire grée par les représentants du Maître d’Ouvrage.
Payé au mètre cube y compris fourniture et mise en place du béton, coffrage, décoffrage,
étaiements, calage, les réservations, trémies ou autres, rebouchage des réservations à l’aide des pro-
duits appropriés, soudage des armatures si nécessaire, insertions diverses et plus-values pour façon
des surfaces en brute de décoffrage, surfaces planes ou inclinées et utilisation des produits
décoffrant ainsi que les frais supplémentaires de préfabrications, les armatures de renforts au droit
des gaines de réservations, de manutentions, d’utilisation d’échafaudage, d’ajustage, de mise en
place et toutes sujétions d’exécution et de mise en œuvre à toute hauteur.
Payé au Mètre Cube, au prix : ........................................................................ N°1.5.3

PRIX N°1.5.4 -BETON ARME POUR VOILES ACROTERES ET GARDE CORPS ET


JARDINIERE Pour voiles, acrotères et recouvrement de joint, garde corps et caissons des volets
roulants en élévation à toute hauteur et de toutes épaisseurs, fourniture et mise en œuvre d’un béton
de type B25, les dimensions et la forme des éléments à réaliser. Les prescriptions décrites ci – dessus
doivent être scrupuleusement respectées.
Payé au mètre cube réellement exécuté y compris fourniture et mise en place du béton, coffrage en
bois bakélisé ou banche métallique lisse, décoffrage, étaiements, calage, réalisation des goussets et
chanfreins des angles à l’aide des listournes en bois ou métalliques, façon et bourrage des
réservations et plus - values pour surfaces en brute de décoffrage avec traitement des surfaces à
l’aide du Rexim, façon des surfaces planes ou inclinées et utilisation des produits décoffrant ainsi
que toutes sujétions d’exécution, de mise en œuvre et de finition à toute hauteur.
Payé au Mètre Cube, au prix : ...................................................................... N°1.5.4
22
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N°1.5.5-ARMATURES EN ACIER A HAUTE ADHERENCE POUR BETON ARME


EN ELEVATION

Ce rémunère la fourniture, le façonnage et la mise en place qu’elle qu’en soit la difficulté des
armatures en acier Tor ou Caron de nuance FeE500 nécessaires aux les ouvrages en béton armé en
élévation. Elles seront Payés au kilogramme en appliquant les poids au mètre linéaire par la norme
A.45.002.
Le ferraillage sera exécuté conformément aux règles de l’art, suivant plans détails de béton armé
compte tenu des recouvrements, chapeaux, renforts, crochets, etc… ainsi que celles qui seront
demandées par la Maîtrise d’œuvre et les représentants du Maître d’Ouvrage.,
Les armatures doivent être exemptes de toute substance susceptible de compromettre l’adhérence
par- faite au béton. Ils doivent être mises en place dans le respect du nombre, dimensions, formes
et positions. Ils doivent être :
• attachées entre elles avec du fil de fer recuit, à tous leurs points d’intersection, pour qu’elles
consti- tuent une cage rigide capable de rester exactement en place sans subir aucune déformation
ou torsion en cours de coulée.
• suffisamment calées de façon à être rigoureusement à leur place. Les cales d’écartement doivent
être parfaitement noyées dans le béton. Elles doivent avoir 4 à 5cm d’épaisseur pour garantir un
enrobage correct des aciers.
Le prix des armatures des nervures et dalles de compression des planchers hourdis sont compris
dans le prix d’exécution de ce type de dalle, Aucune réclamation ou indemnité supplémentaire ne
sera accordée à l’Entrepreneur pour omission ou oubli de ce paramètre dans ces prix.
Payé au Kilogramme fourni et posé, les poids des aciers pris en compte résulteront du mètre des
longueurs prises en attachement contradictoire par le poids théorique du mètre linéaire en tenant
compte des recouvrements, crochets, nettoyage et dégraissage des aciers, etc sans plus-values pour
majoration pour chutes, fils de ligature, coupes, cintrage, façon de formes diverses et complexes,
tolérances de laminages, manutentions en toute hauteur, mise en place dans les coffrages, etc….
Payé au Kilogramme, au prix : .....................................................................................N°1.5.5

PRIX N°1.5.6-dalle en poste tension y compris poutre :

Ce prix comprend les études d’exécutions coffrage, le bétonnage, les aciers actifs et passives, les
gaines circulaires pour poutre et plates pour dalle, les ancrages actives et passives, la mise en
tension des câbles de précontrainte.
Les plans d’exécution seront soumis pour avis à la maitrise d’œuvre.
y compris toutes sujétions de fourniture, de pose, coffrage, étais, etc ...ainsi que toutes réservations
demandées par les autres corps d’états techniques.

Payé au Mètre carré, au prix : ......................................................................................N°1.5.6

1.6-MAÇONNERIE – BRIQUETAGE

Exécutions conformément aux prescriptions techniques particulières relatives aux travaux de


23
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

bétonnage et maçonnerie spécifiés au chapitre (CPT) Mode d’Exécution des travaux.


Tous les éléments de maçonnerie, agglomérés en béton et briques céramiques, doivent répondre aux
normes marocaines quand à leurs qualité et résistance.
Les briques creuses céramiques répondront à la norme N M 10. 1. 042, STG et P13.30.1 et avoir les
caractéristiques de l'article 180 du devis général d'architecture.
Avant toute mise en œuvre, les briques ou agglos seront immergés ou abondamment arrosés.
Toutes les cloisons seront hourdées au mortier de ciment à réaliser suivant tableau spécifié dans le
chapitre mode d’exécution, chaque assise de pose devra être de niveau et se recoupera d’au moins
0,05m. Les joints et les lits auront une épaisseur maximale de 10 mm.
Elles devront être montées à joints croisés, et hourdés au mortier n°1. Les briques devront être
arrosées avant la pose. Les joints horizontaux et verticaux seront parfaitement remplis et essayés.
Les vides de section supérieure à 40 cm2 et tous les ouvrages en béton de toutes sections seront
déduits.
Les doubles cloisons seront unies par un fer galvanisé en forme de ‘’S’’ allongé et à raison d’un
fer tous les mètres carrés de cloisons.
La valeur des cloisons comprendra, outre la fourniture et la pose des briques, toutes sujétions
d’échafaudage ou autres nécessaires à la réalisation des travaux à toute hauteur, tous les accessoires
nécessaires à la bonne tenue des ouvrages, tels que : la liaison avec l’ossature soit avec fers
galvanisés en attente, lors du coulage des voiles, dalles pleines, linteaux, soit par des épingles en
acier doux galvanisé de T8 disposés en quinconce tous les mètres en hauteur et longueur, y compris
raidisseurs en BA suivant instructions du BET, linteaux en BA horizontaux ou cintrés de toutes
dimensions au-dessus de toutes ouvertures, façon des niches et toutes sujétions de mise en œuvre.

PRIX N°1.6.1- DOUBLES CLOISONS EXTERIEURS EN AGGLOS DE 15CM +BRIQUE DE


8T

Murs de toutes épaisseurs en doubles cloisons en agglos de 15 cm et briques creuse de 8T, hourdées
au mortier M1, y compris façon des têtes de doubles cloisons, réservations, réalisation des divers
scellements, rebouchages, etc… .
Payé au mètre carré réellement exécuté y compris plus – values pour petites ou faibles surfa- ces,
façons des formes irrégulières de toutes sortes, décoratives, façon et rebouchages de toutes les
réservations nécessaires, la réalisation des divers scellements, etc…, ainsi que toutes sujétions de
fourniture, de pose, d’exécution et de finition, tel que défini ci, y compris raidisseurs horizontaux
ou verticaux en Béton armé suivant instructions du BET, linteaux en Béton Armé horizontaux de
toutes dimensions au-dessus de toutes ouvertures et toutes sujétions de mise en œuvre.
Y compris l’isolation thermique. Cette isolation des doubles cloisons sera réalisée par la mise en
place d’un polystyrène expansé épaisseur 4cm, avec protection sur les 2 faces fixés mécaniquement
et habillant l’ensemble intérieur des doubles cloisons.
Y compris la fourniture et la pose d’un pare vapeur en bitume élastomère 25 VV 50
Cette isolation est réalisée conformément aux règles de l’art et aux directives de la maîtrise d’œuvre

Payé au mètre carré, au prix : ................................................................................. N° 1.6.1.

PRIX N°1.6.2-DOUBLES CLOISONS INTERIEURS EN BRIQUES CREUSES DE 8T+8T


Murs de toutes épaisseurs en doubles cloisons en briques creuses hourdées 8T au mortier M1,y

24
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

com- pris façon des têtes de doubles cloisons, réservations, réalisation des divers scellements,
rebouchages, etc… .
Payé au mètre carré réellement exécuté y compris plus – values pour petites ou faibles surfa- ces,
façons des formes irrégulières de toutes sortes, décoratives, façon et rebouchages de toutes les
réservations nécessaires, la réalisation des divers scellements, etc…, ainsi que toutes sujétions de
fourniture, de pose, d’exécution et de finition, tel que défini ci, y compris raidisseurs horizontaux
ou verticaux en Béton armé suivant instructions du BET, linteaux en Béton Armé horizontaux de
toutes dimensions au-dessus de toutes ouvertures et toutes sujétions de mise en œuvre.
Payé au mètre carré, au prix : ................................................................................. N° 1.6.2.

PRIX N°1.6.3 CLOISONS SIMPLES EN BRIQUES CREUSES DE 8 TROUS

Pour murs de 10 cm et suivants plans d’exécution et à la demande des représentants du Maître


d’Ouvrage, exécution des murs en briques rouges hourdées au mortier M1.
Payé au mètre carré réellement exécuté y compris plus – values pour petites ou faibles surfa- ces,
façons des formes irrégulières de toutes sortes, décoratives, courbes, rondes ou inclinées, façon
d’habillages des gaines pour descentes d’eau, tuyauteries, câbles et chemins de toutes sortes, en
toutes hauteurs et sections, façon et rebouchages de toutes les réservations nécessaires la réalisation
des divers scellements, etc..., ainsi que toutes sujétions de fourniture, de pose, d’exécution et de
finition, tel que défini ci, y compris raidisseurs en BA suivant instructions du BET, linteaux en BA
horizontaux ou cintrés de toutes dimensions au-dessus de toutes ouvertures et toutes sujétions de
mise en œuvre.
Payé au mètre carré, au prix : ............................................................................. N° 1.6.3

PRIX N°1.6.4-MURS EN AGGLOMERES CREUX.

Murs exécutés en agglomérés creux de béton de classe C1 répondant aux normes en vigueur.
Y compris raidisseurs et chaînages en BA suivant instructions du BET, linteaux en BA horizontaux
ou cintrés de toutes dimensions au-dessus de toutes ouvertures et toutes sujétions de mise en œuvre,

Ces agglomérés seront posés à joints décalés, et hourdés en enduit de plâtre, épaisseur suivant les
recommandations de la notice de sécurité incendie, les joints parfaitement remplis.
Y compris raidisseurs et chaînages en BA suivant nécessaires suivant règlement et instructions du
BET, linteaux en BA horizontaux ou cintrés de toutes dimensions au-dessus de toutes ouvertures y
compris chaînages en BA saillants minimum 3cm formant assise des revêtements extérieurs à venir
et aciers et toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Payé au mètre carré aux prix suivants :

1.6.1.4.a-agglomérés de 20 cm
Payé au mètre carré, au prix ................................................................................... N° 1.6.4.a

1.6.1.4.b-agglomérés de 15 cm
Payé au mètre carré, au prix : …..……………………………………………….N° 1.6.4.b

1.7- ENDUITS
NOTA : Les enduits seront exécutés conformément aux spécifications du DTU N° 26.1 comprenant:

25
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

• Avant tout commencement, les surfaces à enduire seront préparées convenablement pour
obtenir un bon accrochage.
• Elles seront suffisamment humidifiées pour que le support n'absorbe pas l'eau de mortier.
Toutes les efflorescences seront nettoyées.
• Le ciment sera convenablement hydraté, les poches de sables seront évitées.
• Aussitôt après le durcissement, l'enduit sera auscultées au marteau et les parties non adhérentes
seront enlevées et remplacées.
• La deuxième couche sera passée après lavage et soufflage de la première et avec les mêmes
pré- cautions.
• Les enduits sont retournés sur les encadrements des baies de toutes natures.
• Les ouvrages en béton coffré n'offrant pas les garanties d'adhérence suffisante seront rendus
ru- gueux par piquage à la pointe ou par sablage.
• A la jonction des ouvrages en béton et des maçonneries, en intérieur et en extérieur, les enduits
seront exécutés sur un grillage galvanisé et fixé sur les supports par des cavaliers galvanisés, de
façon à éviter les fissures des joints.
• A tous les angles de murs saillants seront mis en place avant enduit des baguettes d'angles
métalliques galvanisées de 1.5 cm de largeur et de 2.00m de hauteur avec ailettes en métal déployé,
la pose sera réalisée au mortier n°6. Le modèle sera soumis à l’agrément du Maître d’œuvre. Ces
sujétions sont à prévoir dans les prix unitaires des enduits.
• Avant tout commencement des travaux, l’entreprise doit faire approuver l’ensemble des
échantillons par la maîtrise d’œuvre (Architecte, BET, Bureau de contrôle, laboratoire…) ;
• Traitement des joints de dilatation en produit VEDA France série 318

PRIX N° 1.7.1- ENDUITS INTERIEURS AU PLATRE SUR MU RS ET PLAFONDS

Localisation : sur murs et plafonds

Ces enduits seront exécutés en sous face des planchers, le support doit être rugueux afin de
permettre l’accrochage du plâtre, ces enduits seront dosés à 100 kg de plâtre pour 80 litres d’eau
parfaitement dressés et serrés à la taloche, finition par lissage à la truelle.

Payé au mètre carré réellement exécuté tout vides déduits sans plus – values pour toute
surépaisseurs nécessaires au dressage et au rattrapage de la verticalité, de la planéité et l’alignement
des plafonds et murs, insertion des grillages de traction, façon de petites ou faibles surfaces, façon
des joints et surfaces rustiques ou autres à réaliser suivant prescriptions et indications des
représentants du Maître d’Ouvrage, mise en œuvre des enduits projetés mécaniquement pour le cas
des maçonneries en moellons avec fourniture et mise en place des grillages de répartition,
réalisation des nettoyages et décala- minages des surfaces destinées à recevoir le complexe
d’enduit, façon et rebouchages de toutes les réservations nécessaires, réalisation des divers
scellements, etc..., ainsi que toutes sujétions de fourni- ture, de pose, d’exécution et de finition.
Payé au Mètre Carré, au prix : ..................................................................................N°1.7.1

PRIX N°1.7.2-ENDUITS EXTERIEURS AU MORTIER DE CIMENT

Localisation : murs et plafonds

26
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Pour tous les murs, plafonds et tout ouvrage extérieur nécessitant la mise en œuvre de ce type
d’enduit à l’exception des ouvrages qui recevront les revêtements exécution d’un mortier de ciment
en 3 couches suivant les généralités ci – dessus et les opérations décrites ci – après :

• Un gobetis ou couche d'accrochage


• Brossage puis inhibition correcte du support en béton ou en maçonnerie. Pour les supports des
ouvrages existants, repiquage, grattage et nettoyage profond pour éliminer toute trace des corps
indésirables qui pourraient nuire au bon accrochage et adhérence du nouveau complexe d’enduit à
appliquer,
• Application d’un Gobetis mortier M1 pour améliorer l’accrochage de 3 à 5mm d’épaisseur dosé
de (2 sacs de ciment pour 3brouette de sable de mer.
• Application d’une couche de finition en mortier M5, dite ‘’ FINO’’ d’une épaisseur minimale
de 5mm à passer en bouclier fortement dosée (2 sacs de ciment pour 3brouette de sable de mer) Le
tout sera parfaitement dressé y compris façon d’embrasures, arêtes, cueillies, larmiers, gouttes
d’eau, engravures, tableaux des baies, etc….
Payé au mètre carré réellement exécuté tout vides déduits. y compris plus – values pour toute
surépaisseurs nécessaires au dressage et au rattrapage de la verticalité, de la planéité et l’alignement
des plafonds et murs, insertion des grillages de traction, façon de petites ou faibles surfaces, façon
des joints, moulures, panneaux décoratifs et surfaces rustiques ou autres à réaliser suivant
prescriptions et indications des représentants du Maître d’Ouvrage, mise en œuvre des enduits
projetés pour le cas des maçonneries en moellons avec fourniture et mise en place des grillages de
répartition, réalisation des nettoyages et décalaminages des surfaces destinées à recevoir le
complexe d’enduit, façon et rebouchages de toutes les réservations nécessaires, réalisation des
divers scellements, etc..., ainsi que toutes sujétions de fourniture, de pose, d’exécution et de
finition.
Y compris incorporation de produit Hydrofuge type Super Sikalite ou similaire, assurant
l’imperméabilisation du mortier.
Payé au Mètre Carré, au prix : .......................................................................... N°1.7.2.

PRIX N°1.7.3- ENDUIT EXTERIEUR MONOCOUCHE BLANC SUR MURS ET


PLAFONDS

Ce prix concerne l’exécution d’un enduit monocouche sur murs et plafonds finition et couleur au
choix de l’architecte, haute résistance pour ravalement de façades, imperméabilisant à base de
ciment blanc de type Morcemdur – R de chez Colorado, ou WEBER & BROUTIN ou similaire,
teinté dans la masse, RAL et finition au choix de l’architecte, il sera exécuté comme suit :

- les supports doivent être propres et dépoussiérés, exempts de toutes traces d’huile ou de
peinture, les balèvres de mortier devant être arasées au nu de la maçonnerie
- humidifier les supports avant l’application
- pour les supports en béton, appliquer un gobetis d’accrochage de type Implafix ou similaire ou
améliorer la rugosité du support par des moyens mécaniques.
- appliquer l’enduit monocouche mécaniquement, l’épaisseur finale après finition sera d’environ 12
mm.
- La finition devra être conforme au choix de l’Architecte : lissée, la teinte au choix de

27
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

l’architecte, calepi- nage des joints suivant plans architecte.

L’assistance technique et le contrôle du fournisseur seront exigés par le biais de présence de leurs
re- présentants lors de l’application, plus particulièrement lors de l’approbation des échantillons et
des 1ères mises en œuvre, et lors de toute demande de la Maîtrise d’œuvre.

Y compris enduits des soubassements, arêtes angles, cueillies, conges, feuillures, joints en creux
grillage de liaison baguettes d’angles, et toutes sujétions de décalage et de cintre suivant plan de
façade et toutes sujétions prévues au nota ci avant, et selon indications de la Maîtrise d’œuvre et
prescriptions du fournisseur.

Payé au Mètre Carré, au prix : .......................................................................... N°1.7.3.

1.8-OUVRAGES DIVERS

PRIX N°1.8.1- RENFORMIS

Pour surélever la partie basse des placards, des paillasses et certains endroits des salles d’eau,
réalisation d’un béton de type B20 jusqu’à une épaisseur de 20cm y compris pilonnage, calage et
réglage du béton au nivaux demandés, rebouchage des trous, bourrage des joints des cadres ou
autres, finition de l’enduit des murs et parois après mise en œuvre du béton et exécution d’une
chape de lissage incorporée au mortier gras.
Payé au mètre carré réellement exécuté et sans plus – values pour petites ou faibles surfaces, façon
de formes irrégulières, courbes ou inclinées ainsi que toutes sujétions de fourniture, de difficulté
de mise en œuvre et de finition.
Payé au Mètre Carré, au prix : ........................................................................... N°1.8.1

PRIX N°1.8.2-APPUIS DE FENETRES DE TOUTES LARGEUR

La base des baies saillants ou non, sera réalisée en béton B25 ou B30 moulé et armé à l’aide des
arma- tures filantes et cadres en T8/e=15cm. Après pose de pré cadres ou cadres de menuiserie,
l’appui sera glacis au mortier gras et étanche.
Le prix comprendra également le coffrage et le décoffrage, la façon des pentes, de larmiers,
et réalisation des joints étanches composés de cordons bitumineux à mettre en œuvre sous les pièces
d’appuis des menuiseries.
Payé au mètre linéaire et sans plus-values pour petites ou faibles largeurs, façon de formes
irrégulières, la façon de l’enduit d’écoulement, le rejngot, la réalisation des raccords ainsi que
toutes sujétions de fourniture, de difficulté de mise en œuvre et de finition, aux prix suivants :
Payé au mètre linéaire au prix ....................................................................... N°1.8.2

PRIX N°1.8.3- POSE ET SCELLEMENT DE CADRES ET FAUX CADRES

Ce prix comprend la pose et scellement :


• de pré cadres pour menuiserie bois et Aluminium
• de cadres pour ferronnerie
• de grilles de protection en ferronnerie
28
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

De toutes dimensions et de toutes formes seront posés et scellés y compris toutes sujétions de
percements, de réglage et de scellements au béton de grains de riz où par spitage.
Payé à l’unité, au prix : .................................................................................... N°1.8.3

PRIX N°1.8.4- SOCLE EN BETON

Ce prix concerne l’exécution de socle en béton armé de 20 à 30 cm d’épaisseur avec un enduit de


finition au mortier gras et lisse suivant plans béton armé, y compris toutes sujétions de mise en
œuvre et de finition suivant les règles de l’art.
Payé au mètre carré au prix .........................................................................N° 1 .8.4

PRIX N°1.8.5-SOUCHES EN TERRASSE

Ouvrage comprenant les travaux de construction de souches en terrasse y compris relevés en béton
armé y compris raidisseurs, chainages, dalle pleine, armatures suivant plan de détail du BET,
maçonne- ries, enduits. Sur le chaperon, il sera réalisé une chape de lissage en pointe de diamant
de 3 cm d'épaisseur au mortier de ciment dosé à 500 kg, cette chape sera parfaitement dressée et
lissée, étanchéité monocouche y compris protection (suivant descriptif sous lot étanchéité),
Payé à l’unité y compris coffrage, décoffrage et toutes sujétions de mise en œuvre et de finition etc
...

Payé à l’unité, au prix : .................................................................................... N°1.8.5

PRIX N°1.8.6-MISE À LA TERRE.


Ce prix concerne l’exécution et l’installation de réseaux prise de terre comprenant :
- Réalisation d'un réseau prise de terre à l'aide d'un ceinturage en fond de fouille par bâtiment en
contact avec la terre végétale le long du chaînage périphérique en câble de cuivre nu, de 28mm2
de section, raccordé aux armatures au moyen des griffes appropriées en nombre suffisant
conformément plan N°2008-47 DD-0022-00 aux normes et règles de l 'art.
Des remontées de terres par câble seront laissées en attente dans chacun des locaux et les endroits
indiqués sur le plan.
Cette terre aura une valeur ohmique inférieure à 5 Ohms.
L’Entrepreneur du présent Lot doit s’assurer de la valeur exacte de la prise de terre en place et si
nécessaire la compléter par piquets battus ou forcés de façon à obtenir une terre générale ayant la
résistance souhaitée, il doit prévoir un regard de visite pour les éventuelles prises de terre sur
piquets.
Raccordement, prise de terre, y compris accessoires de pose, toutes sujétions de fouille et raccorde-
ment, Payé à l’ensemble, du bâtiment.
Payé à L’ensemble au prix ............................................................................ N°1.8.6

PRIX N°1.8.7-MUR DE CLOTURE EN BETON

- Ce prix rémunère la fourniture et pose du mur en béton couronné par des élément métallique au
choix de l'architecte.
- Ce prix comprend :
29
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

- L’implantation ;
- Les terrassements en rigoles, l’évacuation des déblais et mise en remblai nécessaire ;
- La fondation en béton cyclopéen (béton non armé) de 0, 40m de largeur et de hauteur variable
permettant un ancrage minimal de 1.00m par rapport au TN ;
- Le chaînage bas de 0,30m d’épaisseur et de 0,45m de hauteur ;
- Des raidisseurs (0,30x0,30m) en béton armé ;
- Enduit extérieurs (lisse ou rustique) et peinture (au choix de l’architecte) sur les deux faces, y
compris les couronnements ;
- Le mur en béton y compris acier
- y compris toutes les pièces de fixation suivant plans et détails de l'architecte y compris toutes
sujétions de mise en œuvre et de finition.
- Payé au mètre linéaire au prix ................................................................... N°1.8.7
-
PRIX N°1.8.8-MUR DE CLOTURE TYPE GRILLE EN ACIER GALVANISE PLASTIFIE
- Ce prix rémunère la fourniture et pose du mur de clôture grillagé en acier galvanisé à chaud
plastifié de couleur verte ou au choix de l'architecte.
- Ce prix comprend :
- L’implantation ;
- Les terrassements en rigoles, l’évacuation des déblais et mise en remblai nécessaire ;
- La fondation en béton cyclopéen (béton non armé) de 0, 40m de largeur et de hauteur variable
permettant un ancrage minimal de 1.00m par rapport au TN ;
- Le chaînage bas de 0,30m d’épaisseur et de 0,45m de hauteur ;
- Des raidisseurs en profilé métallique à justifier par note de calcul a soumettre pour validation à
la maitrise d’œuvre.
- Enduit extérieurs (lisse ou rustique) et peinture (au choix de l’architecte) sur les deux faces, y
compris les couronnements ;
- Panneau en treillis soudé à plusieurs plis de dimension (2.50x2.20m), dimensions de maille
100x55mm, diamètre du fil : 4mm.
- y compris toutes les pièces de fixation poteau/panneau suivant plans et détails de l'architecte y
compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
- Payé au mètre linéaire au prix ................................................................... N°1.8.8

30
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°2: ETANCHEITE

31
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°2 : ETANCHEITE


Nota :
L'exécution des travaux sera conforme aux prescriptions des règles de l’art DTU et normes en
vigueur et particulièrement aux documents suivants :
• Normes marocaines et françaises correspondant aux ouvrages visés au présent lot.
• D.T.U. N° 43. 1. Travaux d'étanchéité des toitures - terrasses avec éléments porteurs en
maçonnerie
• D.T.U. N° 40.5. Travaux d'évacuation des eaux pluviales
• D.T.U. N° 20.12. Gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un
revêtement d'étanchéité
• Règles NV. 65 et N 84 modifiées. Règles définissant les effets de la neige et du vent
sur les constructions.
Prévoir une protection provisoire des terrasses recevant un revêtement de sol, dans le cas ou le
revêtement n’est pas posé au fur et à mesure de l’étanchéité.
Cette protection sera constituée par :
• Un lit se sable de 2cm d’épaisseur.
• Une chape en béton maigre de 3 cm d'épaisseur, à 200 kg en ciment CPJ 35, cette protection
provisoire sera parfaitement dressée et lissée, y compris toutes sujétions de mise en œuvre
et de finition.
Cette protection doit être décapée avant la pose des revêtements, des essais de l’étanchéité après
décapage sont obligatoires.

PRESCRIPTIONS PARTICULIERES
• Tous les supports seront réceptionnés par l'entreprise d'étanchéité. L'entrepreneur doit
s'assurer que ces supports sont exempts de défauts susceptibles de nuire à la bonne
exécution et à la te- nue du complexe étanche.
• Aucun travail ne sera entrepris si le support n'a pas atteint le degré de siccité propice.
L'entrepreneur d'étanchéité a à sa charge le nettoyage préalable du support qui doit se
limiter à un balayage et dépoussiérage.
• Avant son intervention, il est tenu de faire part de ses observations éventuelles au
Maître d'ouvrage.
Le début d'exécution des travaux d'étanchéité implique l'acceptation sans réserve des
supports.
• Tout complexe d'étanchéité non traditionnel (non traité dans les D.T.U.) doit faire l'objet
d'un Avis technique favorable du C.S.T.B.
• L'entrepreneur doit également fournir à l'Architecte et au bureau de contrôle pour
approbation les plans d'exécution de ses ouvrages avant tout début d'exécution, il devra
tenir compte des observations et directives formulées par le bureau de contrôle.
• L’entreprise devra présenter les avis au bureau de contrôle pour réceptionner et agréer
les tra- vaux de l’Etanchéité.
• Au moment de l'application du revêtement d'étanchéité, l'aire devra être absolument
sèche, propre, solide, débarrassée de toute balèvres ou matières que seraient susceptibles
de modifier la forme ou la qualité de ce revêtement. L'entrepreneur réceptionnera les
supports, dalles, canalisations d'eau ou d'électricité traversant les terrasses, et demeurera

32
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

responsable de l'étanchéité qu'il aura réalisée sur ces supports.


• Les ouvertures devront présenter une fois terminées, des surfaces parfaitement
régulières et bien dégauchies, dans tous les sens les faîtages devront être bien
rectilignes, sans inflexions ni
irrégularités d'aucune espèce. Toutes les rencontres des lucarnes cheminées, etc. ainsi
que les pénétrations de coupes, seront parfaitement raccordées avec les revers de
couvertures.
• Des essais de mise en eau seront effectués sauf dans le cas de toitures inclinées pour
vérifier la tenue du revêtement de l'étanchéité. A cet effet, on établira le niveau d'eau à
quelques centimètres au-dessous des points hauts des solins. On maintiendra le niveau
pendant 72 heures. Aucune trace d'humidité ne devra apparaître sur les plafonds ou sur
les murs, dans les dix jours suivant l'essai.
• L’entreprise doit fournir, à ses frais, une police d'assurance de garantie décennale
délivrée par une compagnie agréée par le Ministère des Finances et couvrant les travaux
d'étanchéité qui seront réalisés pendant une période de dix (10) années.

TRAVAUX PREPARATOIRES

PRIX N°2.1-FORME DE PENTE EN BÉTON

Destination: Terrasses.
Cette forme de pente des terrasses, sera réalisée en béton dosé a 300 kg de ciment CPJ 45 par mètre
cube convenablement damée et dressée, avec utilisation de chutes de briques sélectionnés pour
forme de pente des terrasses,
Cette forme présentera les dispositions voulues pour permettre l'écoulement des eaux vers les
gargouilles ou gueulards, avec une pente de 1 % et une épaisseur minimum de 4 cm aux points
bas. Cette forme sera correctement dressée sans aspérité et sans flache. Au droit des évacuations
d'E.P. un dé- foncement doit être aménagé dans la forme pour l'encastrement des platines en
plomb des gargouilles.
Payé au Mètre Carré, au prix : ................................................................................... N°2.1

PRIX N°2.2-CHAPE DE LISSAGE

Destination: Terrasses.
Exécuté une chape de lissage de 2 cm d'épaisseur, au mortier de ciment dosé à 450kg de ciment
CPJ 45, cette chape sera parfaitement dressée et lissée, y compris toutes sujétions de mise en œuvre
et de finition.
Payé au Mètre Carré, au prix : ........................................................................................ N°2.2

PRIX N°2.3-GORGES SOUS SOLINS

Destination: Terrasses sur l’extérieur.


Ces gorges à talon arrondi, seront exécutées avec le même mortier de ciment CPJ 45, et remonteront
sur toute la hauteur de l'acrotère et tous relevés en toiture terrasse jusqu'à l'arrêt de solins, y compris
toutes sujétions de mise en oeuvre et de finition.
Payé au Mètre Carré, au prix : ................................................................................. N°2.3

33
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N°2.4-POSE ET SCELLEMENT DE GARGOUILLES, MAN CHONS ET


TRAVERSEES D’ETANCHEITE
Les platines de ces gargouilles, manchons, traversée d’étanchéité ou crosses en plomb laminé
d’épaisseur minimale de 20 /10 (fourni par le lot plomberie) seront posées à bain de bitume sur
la première couche d'étanchéité et recouvertes ensuite par les autres couches.
Le niveau de la platine de gargouilles doit être inférieur à celui de l'étanchéité pour faciliter
l'écoulement des eaux.
Les gargouilles seront munies de crapaudines et les hébergements seront équipés de chapeau
chinois. Y compris finition autour des gargouilles et manchons par un bitume armé type 40 TJ et
toutes sujétions.
Payé à l’unité, au prix : .................................................................................. N°2.4

COMPLEXE D'ETANCHEITE

PRIX N°2.5-ECRAN PARE-VAPEUR

Mise en place d’un écran pare vapeur sous l’isolation thermique, Il sera composé de:
• 1 couche d'EIF
• 1 couche d'EAC
• 1 barrière à la vapeur en bitume élastomère modifié SBS, épaisseur minimale 3mm,
faisant l'objet d'un Avis Technique CSTB favorable pour cet emploi.
• 1 couche d'EAC pouvant servir au collage des panneaux isolants.
Exécution suivant les règles de l’art, DTU et normes en vigueur, et Avis technique favorable du
C.S.T.B pour tout produit non traditionnel (non traité dans les D.T.U.) et conformément aux
instructions et directives du bureau de contrôle et de la maîtrise d’œuvre.
Payé au Mètre Carré, au prix : ....................................................................................... N°2.5

PRIX N°2.6-ISOLATION THERMIQUE

L’isolation thermique sera assurée par des panneaux isolants épaisseur 8cm, de coefficient
thermique supérieur à K= 0.73 w/m²°C type polystyrène expansé et suivant les règles et normes
en vigueurs ou autres matériaux faisant l'objet d'un Avis Technique CSTB favorable pour cet
emploi, à surface bitumée, soudables (Epaisseur à valider par le bureau de contrôle en tenant
compte de la nature et résistance thermique de la couche isolante).
Ces panneaux seront disposés en quinconce à joints décalés, chaque lit est collé sur toute leur
surface au précédent par une couche d'EAC. Le premier lit est lui-même collé à l'écran pare-
vapeur par une couche d'EAC.
Payé au Mètre Carré, au prix : .................................................................................. N°2.6

PRIX N°2.7-COMPLEXE ETANCHEITE BICOUCHE

L’étanchéité sera posée en système indépendant composé de deux membranes en bitume


élastomère modifié SBS faisant l'objet d'un Avis Technique CSTB favorable pour cet emploi,
et exécutée comme suit :
✓ Enduit d’imprégnation à froid appliquée sur toute la surface à raison de 300 g/m2.
✓ Couche d’indépendance constituée d’un voile de verre (écran VV 100).
34
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

✓ 1ère couche en membrane SBS de 3mm.


✓ 2ème couche en membrane SBS de 4mm.
Les deux membranes seront posées en adhérence totale, soudables au chalumeau, le
recouvrement minimal de 10 cm sera assuré entre feuilles en longitudinale et 15cm en
transversale.
Y compris traitement des joints de dilatation par trois bandes en même membrane de 4mm
d’épaisseur et 50cm de largeur poser en soufflet à intercaler entre chaque couche de membrane.

Nota :
✓ Prévoir dans les prix un renforcement sous les fils d’eau techniques et des socles sous
appareillages en terrasse technique, par une membrane de 4mm d’épais. en bitume élastomère
modifié SBS faisant l'objet d'un Avis Technique CSTB favorable pour cet emploi. Exécution
suivant les règles de l’art, DTU et normes en vigueur, et Avis technique favorable du C.S.T.B
pour tout produit non traditionnel (non traité dans les D.T.U.) et conformément aux instructions
et directives du bureau de contrôle et de la maîtrise d’œuvre.
✓ Prévoir une protection provisoire des terrasses recevant un revêtement de sol, dans le cas ou le
revêtement n’est pas posé au fur et à mesure de l’étanchéité.
Cette protection sera constituée par :
• Un lit se sable de 2cm d’épaisseur.
• Une chape en béton maigre de 3 cm d'épaisseur, à 200 kg en ciment CPJ 35, cette protection
provisoire sera parfaitement dressée et lissée, y compris toutes sujétions de mise en œuvre
et de finition.
Cette protection doit être décapée avant la pose des revêtements, des essais de l’étanchéité après
décapage sont obligatoires.
Prévoir une étanchéité anti racine pour les zones végétales.
Payé au Mètre Carré, au prix : ...................................................................................... N°2.7

PRIX N°2.8-ETANCHEITE LEGERE POUR LES SALLES D’EA UX

Destination: salles d’eaux, sanitaires


Réalisation et mise en œuvre de l’étanchéité des salles d’eau comme suit :
a) chape d’enrobage
Cette chape destinée à l’enrobage des tubages d’électricité ou de plomberie au sol sera réalisée
par un mortier de ciment soigneusement dosé et lissé.
b) Étanchéité légère
L’étanchéité légère des salles d’eau sera réalisée par :
• Une couche E.I.F. à raison de 300gm².
• 2 membranes à base de bitume élastomère modifié SBS, épaisseur membrane 3 mm faisant
l'objet d'un Avis Technique CSTB favorable.
Y compris relevés de :
• 0.20 m sur toute la périphérie.
• 0.50m de débordement au niveau des seuils des portes ou accès.
• 1.80m de relevé contre receveurs de douches.

c) Protection provisoire de l’étanchéité


Cette protection provisoire de l’étanchéité sera réalisée par un mortier de ciment de 2 cm
d’épaisseur. Exécution suivant les règles de l’art, DTU et normes en vigueur, et Avis technique
35
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

favorable du C.S.T.B pour tout produit non traditionnel (non traité dans les D.T.U.) et
conformément aux instructions et directives du bureau de contrôle et de la maîtrise d’œuvre.
Payé au Mètre Carré, au prix : ....................................................................................... N°2.8

PRIX N°2.9-ETANCHEITE LEGERE POUR LES SALLES D’EA UX

Destination: salles d’eaux, sanitaires


Réalisation et mise en œuvre de l’étanchéité des salles d’eau comme suit :
d) chape d’enrobage
Cette chape destinée à l’enrobage des tubages d’électricité ou de plomberie au sol sera réalisée
par un mortier de ciment soigneusement dosé et lissé.
e) Étanchéité légère
L’étanchéité légère des salles d’eau sera réalisée par :
• Une couche E.I.F. à raison de 300gm².
• 2 membranes à base de bitume élastomère modifié SBS, épaisseur membrane 3 mm faisant
l'objet d'un Avis Technique CSTB favorable.
Y compris relevés de :
• 0.20 m sur toute la périphérie.
• 0.50m de débordement au niveau des seuils des portes ou accès.
• 1.80m de relevé contre receveurs de douches.

f) Protection provisoire de l’étanchéité


Cette protection provisoire de l’étanchéité sera réalisée par un mortier de ciment de 2 cm
d’épaisseur. Exécution suivant les règles de l’art, DTU et normes en vigueur, et Avis technique
favorable du C.S.T.B pour tout produit non traditionnel (non traité dans les D.T.U.) et
conformément aux instructions et directives du bureau de contrôle et de la maîtrise d’œuvre.
Payé au Mètre Carré, au prix : ....................................................................................... N°2.9

PRIX N°2.10-ETANCHEITE DES RELEVES DE TERRASSE

Cette étanchéité sera constituée de deux membranes à base de bitume élastomère modifié SBS
faisant l'objet d'un Avis Technique CSTB et exécuté comme suit :
• Une couche E.I.F.
• Bande d’équerre en membrane SBS, épaisseur 4 mm appliquée aux reliefs de développé
30 cm, soudée en plein sur la costière et sur la partie courante par un talon de 15 cm.
• Application de la 1ère membrane, épaisseur 3 mm soudée toute la hauteur à 5 cm de la
costière avec un talon de 20 cm au moins sur la partie courante.
• Application de la 2ème membrane armée traitée anti-racines, épaisseur 4mm soudée sur
toute la hauteur avec un talon de 25 cm au moins sur la partie courante.
Exécution suivant les règles de l’art, DTU et normes en vigueur, et Avis technique favorable du
C.S.T.B pour tout produit non traditionnel (non traité dans les D.T.U.) et conformément aux
instructions et directives du bureau de contrôle et de la maîtrise d’œuvre.
Payé au Mètre Linéaire, au prix : ................................................................................... N°2.10

PRIX N°2.11-ETANCHEITE POUR TERRASSE JARDINIÈRES

36
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Cette étanchéité sera appliquée sur fonds et parois intérieures des jardinières et sera constituée de :
Forme de pente :

Cette forme de pente de terrasse, sera réalisée en béton maigre dosé à 250 kg de ciment par mètre
cube convenablement damée et dressée. Cette forme présentera les dispositions voulues pour
permettre l'écoulement des eaux vers les gargouilles et les pare graviers avec une pente de 1% et
une épaisseur minimum de 3 cm aux points bas. Cette forme sera correctement dressée sans aspérité
et sans flache. Au droit des évacuations, un défoncement doit être aménagé dans la forme pour
l'encastrement des platines en plomb des gargouilles.

Y compris une chape de lissage de 2 cm d'épaisseur, au mortier de ciment dosé à 450 kg de ciment
par mètre cube,

Étanchéité :

- l'indépendance sur le support béton sera assurée par :


✓ un vernis bitumineux d’imprégnation a froid type ANTAC ou similaire.
✓ un écran voile de verre (MAT 100) ou similaire.
- 1 couche ALPAFLORE TS FMP de chez AXTER ou similaire
- 1 couche ALPAFLORE PY AR de chez AXTER ou similaire
- traitement des joints de dilatation par trois bandes de chape bitumé type 40 TV ou TJ de 60 cm
de largeur posés sur bandes en plomb de 6 mm posées en soufflets entre les bitumes armés.

Cette étanchéité sera appliquée à lits superposés et à joints décalés, avec recouvrement des lés de
10 cm.

Cette prestation inclut les renforts de complexe d’étanchéité en partie horizontale pour recevoir le
poids des éléments préfabriqués en béton armé des aménagements extérieurs, y compris toutes
sujétions de mise en oeuvre et de finition.

Couche drainante :

Fourniture et mise en œuvre d’une couche drainante en plaques de polystyrène expansé, moulée en
forme et munie de plots et de trous de type DRAIN AXTER ou similaire soigneusement disposés
jointivement sur le complexe d’étanchéité.
Y compris bande périphérique de 40 CM de largeur le long des relevés d’étanchéité et des zones
stériles et à hauteur de la terre végétale en gravillons roulés de 15/ 30 mm a soumettre à la maîtrise
de chantier.

Couche filtrante :

Fourniture et mise en œuvre d‘un feutre textile en nappe non tissée synthétique en fibre de polyester
d’épaisseur minimum de 1,7 mm de type filtre AXTER ou similaire. Y compris remontées, et le
long des zones stériles en périphérie et autour des gardes grève.

Garde grève et pare gravier :

37
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Fourniture et pose de pare gravier en fonte à mettre en œuvre au niveau des garde grèves.
L’entrepreneur devra réaliser la maçonnerie filtrante ainsi que les dallettes en béton armé de
couverture.

Relevé d étanchéités des terrasses jardin :

Cette étanchéité de relevés sera constituée par :


- un vernis bitumineux d’imprégnation a froid type ANTAC ou similaire.
- 1 couche ALPAFLORE TS FMP de chez AXTER ou similaire
- 1 couche ALPAFLORE PY AR de chez AXTER ou similaire
- traitement des joints de dilatation par trois bandes de chape bitumé type 40 TV ou TJ de 60 cm
de largeur posés sur bandes en plomb de 6 mm posées en soufflets entre les bitumes armés.

Ce relevé sera protégé par enduit grillagé jusqu'à hauteur des terres végétales.
Ce grillage doit être fixé en tête du relevé, dans le support, par au moins 3 fixations par mètre,
situées au dessus du relevé d’étanchéité.
Cette étanchéité sera appliquée à lits superposés, avec recouvrement des lés de 10 cm y compris
toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.Protection par enduit grillagé :
Cette étanchéité sera protégée par un enduit au mortier de ciment dosé à 350kg, de 3 cm
d’épaisseur, armé d’un grillage type "cage à poule" à maille hexagonale à triple torsion.

L'ensemble exécuté conformément aux règles de l'art et aux DTU, y compris toutes sujétions de
mise en œuvre et de finition, conformément aux généralités du devis descriptif.
Payé au Mètre Carré, au prix : ....................................................................................... N°2.11

PROTECTIONS

PRIX N°2.12-PROTECTION D'ETANCHEITE EN BETON ARME DE 4CM


D'EPAISSEUR

Sur l’étanchéité bicouche, il sera réalisé une protection par béton armé coulé sur place, tirée à la
règle. Elle sera constituée par :
• Forme en béton armé de 4cm d’épaisseur minimum, dosée à 350 kg minimum de
ciment CPJ 45 par mètre cube de béton, l’armature est un treillis soudé, de maille
maximale 10x10 cm et de masse minimale 0.250 kg/m2, placé sensiblement à mi-
épaisseur.
Cette forme sera fractionnée en partie courante par des joints de largeur 0.01 à 0.02
m, tous les 4 m maximum dans les deux sens en limitant les surfaces à 10 m2
environ et en bordure des relevés et des émergences par des joints de largeur 0.02
m minimum.
Les joints sont garnis d’un produit ou dispositif imputrescible et apte aux déformations alternées.
L’ensemble sera exécuté conformément aux règles de l’art, normes et DTU en vigueur,
notamment DTU
34.1 édition Novembre 2004, et suivant les instructions du bureau de contrôle et de la maîtrise
d’œuvre, y compris toutes sujétions de fourniture et de pose.
38
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Payé au Mètre Carré, au prix : ....................................................................................... N°2.12

PRIX N°2.13-.PROTECTION DES RELEVES PAR ENDUIT GRILLAGE

Cette protection est assurée par un solin constitué par un enduit au mortier de ciment dosé à 350
Kg de CPJ35, de 3 à 4 cm d'épaisseur soigneusement taloché, armé d'un grillage type "cage à
poule" à maille hexagonale à triple torsion.
Ce grillage doit être fixé en tête du relevé, dans le support, par au moins 3 fixations par mètre,
situées au dessus du relevé d'étanchéité.
Ce solin formera talon arrondi à la base. Il sera fractionné verticalement par des joints secs tous
les 2 m. Ce solin sera revêtu en plinthe droite de 10 cm de hauteur en carreaux type local agrée
par la maîtrise d’œuvre, y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Payé au Mètre Linéaire, au prix : ................................................................................... N°2.13

39
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°3: CFO/CFA

40
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

LOT N° 3 : CFO /CFA

3- ELECTRICITE COURANT FORT - LUSTRERIE

3.1- POSTE DE TRANSFORMATION

PRIX N° 3.3.1 RACCORDEMENT ET ALIMENTATION MT/BT


Les travaux compris dans ce prix sont :
- La réalisation du Puits de terre pour neutre et masse.
- Le terrassement.
- Fonçage pour le passage sous voies et autres.
- RÉSEAU D’ALIMENTATION MT/BT :
Ce prix concerne l’exécution du réseau MT sous terrain pour l’alimentation des deux postes
630KVA+630KVA à partir du Réseau existant, comprend :
Fourniture, pose et raccordement de câbles MT pour l'alimentation en boucle du poste de
livraison. Il sera desservi via des câbles unipolaires isolés au PRC 12/20KV (24KV) de
3x1x240mm² Alu conformément à la NF C 33-226(S26). Les câbles HTA seront de marque
NEXANS, INGELEC ou équivalents agréés par le distributeur de l’énergie, y compris fourniture,
transport, manutention, pose et raccordements.
Fourniture et pose des boites jonctions et d’extrémités.
Réalisation des Tranchée et Traversée MT.
Fourniture et pose des regards de Tirage
y compris fonçage, terrassements, remblais, tampon et matériaux nécessaires pour assurer leur
étanchéité et toutes sujétions de mise en œuvre conformément aux règles de l'art, aux normes en
vigueur et aux exigences du distributeur. Y compris études d’exécution et validation des plan par
la régie ou ONEE. Y compris coupure et raccordement avec le poste source et adjacent.
Les travaux doivent être conformes aux plans d'Architecte, du B.E.T. et aux plans de principe du
Distributeur.
Payé à l’ensemble ......................................................................................... au prix N° 3.1.1

PRIX N° 3.3.2 POSTE DE TRANSFORMATION MT/BT 1x630KVA


3.1.1.1 POSTES DE TRANSFORMATION
Les travaux consistent la fourniture, pose et installation des équipements complets du poste
de transformation.
Il ne sera prévu aucune plus value pour rendre ce poste conforme aux Normes en vigueur et
aux desiderata de l’ONE.

Il incombe à l'adjudicataire du présent lot de présenter à l'acceptation de l’ONE et du BET les


plans des installations électriques et de maçonnerie de ces postes et de prévoir les frais de contrôle
et de surveillance de l’ONE.
Il incombe à l’adjudicataire la réalisation des plans d’exécution dans le cadre de ce prix du
local du poste de transformation afin d’abriter 2 transformateurs de 630 KVA (Le deuxième
transformateur n’est pas inclus dans cet appel d’offres).
Les cellules Moyenne Tension seront du type préfabriqué modèle SM6 de chez
SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent et doivent être impérativement agrée par les
distributeurs et notamment l’ONE.
41
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Les alimentations seront réalisées en boucle sous la tension de service de 22 KV.


La tension d'isolement de l’ensemble des cellules de 24 KV sur isolé 36KV
L'équipement de chaque poste sera sommairement le suivant :
- 2 cellules d'arrivée (Arrivée et boucle).
- 1 cellule de protection du jeu de barres.
- 2 cellules de protection du transformateur.
- 1 transformateur de puissance 630KVA 22 KV / 380 V
- Les équipements annexes.
L'ensemble des équipements moyens tension seront de dimensions et encombrement réduit
prévus pour les postes intégrés dans le bâtiment.

3.1.1.2 GENIE civil intérieur du poste de transformation et groupe électrogène.


La réalisation des travaux de génie Civil du poste de transformation 2*630 KVA, local groupe
électrogène et TGBT et local citerne sera conforme aux plans REGIE pour le béton armé y
compris:
- la fosse à huile, regards MT et BT.
- les travaux de chaînages.
- l'éclairage naturel.
- les enduits intérieurs avec badigeon.
- fosses pour cellules
- La VMC des deux locaux
- Exécution du sol des postes et groupe des caniveaux MT, caniveaux BT, regard MT, socle
suivant exigences BET forme en béton de 0,10
- Fourniture et pose de buses diamètre 150.
- le revêtement intérieur en grès très poli ordinaire.
- les travaux de peinture intérieure.
- l'ensemble des travaux d'exécution et de finition conformément aux exigences de l’ONE
L'ensemble de ces travaux seront réglé à l’ensemble conformément aux normes, règles de l'art
et aux exigences de l’ONE

3.1.1.3 CELLULES d'arrivée.


Ces cellules seront de modèle IM de SCHNEIDER ELECTRIC, IS de Nexans ou équivalent
et comprendra:
• 1 interrupteur sectionneur 400 A à coupure dans le SF6 à commande électrique motorisée
dont les ordres d’ouverture ou de fermeture sont exécutés instantanément et indépendamment du
temps nécessaire pour le réarmement de la commande.
• 2 bobines 48 VCC à émission de courant pour ouverture et fermeture électrique de
l’interrupteur en local et à distance
• 1 moto réductrice pour rearmament automatique
• Des verrouillages mécaniques et électriques pour assurer la sécurité des manœuvres

42
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

• Des contacts axillaires pour la télésignalisation position « ouvert » et position « fermé » de


l’interrupteur
• Un Commutateur Local Distance à manette métallique indéfonçable avec emplacement
• Pour cadenas, les commutateurs ordinaire à manette en plastique du ne seront pas admis.
• Un relais de présence de tension
• 1 jeu de barres 400 A
• 1 sectionneur de mise en à la terre à coupure dans le SF6
• Des asservissements mécaniques
• 1 collecteur de terre assurant l'équipotentialité et la mise à la terre des masses métalliques
de la cellule.
• Les boites d’extrémité pour raccordement des câbles d’arrivée 150 mm2
• résistance de chauffage de 50 W
• 1 détecteur capacitif de présence de tension,
• Verrouillage interdisant l'accès aux boîtes d'extrémité tant que celle-ci n’est pas mise à la
terre.
• Tous accessoires nécessaires à la manoeuvre et à l’installation.
Y compris toutes sujétions de fournitures, pose et raccordement suivant exigences de l’ONE,
sera payée à l'unité.
3.1.1.4 CELLULE de protection du jeu de barres
Du type DM2-W DE SCHNEIDER ELECTRIC, PGB de Nexans ou équivalent.
Cette cellule à simple sectionnement comprendra :
▪ 2 disjoncteurs à coupure dans le SF6 630 A 24 KV débrochable sur châssis roulant au
sol
▪ des contacts auxiliaires sur le disjoncteur
▪ 2 commandes disjoncteur à ressort
▪ 3 transformateurs de courant
▪ 1 Emplacement pour 3 TC de comptage (hors fourniture)
▪ 1 caisson de control installé sur la partie supérieure de la cellule.
▪ Une alimentation de secours par batteries de 24V
▪ 1 relais de protection Max I et Homopolaire type départ ligne avec tous les accessoires
nécessaires
▪ 1 sectionneur 400 A à coupure dans le SF6
▪ 1 jeu de barres 400 A
▪ des asservissements mécaniques
▪ 1 collecteur de terre assurant l'équipotentialité et la mise à la terre des masses
métalliques de la cellule.
▪ 1 fond de cellule
▪ 1 résistance de chauffage de 50 W
▪ 1 détecteur capacitif de présence de tension, 3P avec lampes néon
▪ verrouillage interdisant l'accès aux boîtes d'extrémité tant que celle-ci n’est pas mise à
la terre
Y compris toutes sujétions de fournitures, pose et raccordement suivant exigences du
43
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

DISTRIBUTEUR, sera payée à l'unité.


3.1.1.5 Cellule de protection MT transformateur 630KVA
Du type DM1-W DE SCHNEIDER ELECTRIC, PGB de Nexans ou équivalent de
transformateur 630 KVA.
Cette cellule à simple sectionnement comprendra :
▪ 1 interrupteur sectionneur 400 A à coupure dans le SF6 à commande électrique
motorisée dont les ordres d’ouverture ou de fermeture sont exécutés instantanément et
indépendamment du temps nécessaire pour le réarmement de la commande.
▪ des contacts auxiliaires sur le disjoncteur
▪ 1 commande disjoncteur à ressort
▪ 3 transformateurs de courant
▪ 1 Emplacement pour 3 TC de comptage (hors fourniture)
▪ 1 caisson de control installé sur la partie supérieure de la cellule.
▪ Une alimentation de secours par batteries de 24V
▪ 1 relais de protection Max I et Homopolaire type départ ligne avec tous les accessoires
nécessaires
▪ 1 sectionneur 400 A à coupure dans le SF6
▪ 1 jeu de barres 400 A
▪ des asservissements mécaniques
▪ 1 collecteur de terre assurant l'équipotentialité et la mise à la terre des masses
métalliques de la cellule.
▪ 1 fond de cellule
▪ 1 résistance de chauffage de 50 W
▪ 1 détecteur capacitif de présence de tension, 3P avec lampes néon
▪ verrouillage interdisant l'accès aux boîtes d'extrémité tant que celle-ci n’est pas mise à
la terre
Y compris toutes sujétions de fournitures, pose et raccordement suivant exigences du
DISTRIBUTEUR, sera payée à l'unité.
3.1.1.6 Liaison moyenne tension
Il sera prévu trois câbles unipolaires moyenne tension type PRC de section minimale de 50
mm2 prévus pour une tension de service de 22 KV conformément aux exigences de l’ONE.
Ces câbles assureront la liaison entre la cellule de protection et le transformateur.
Ils seront raccordés aux boites d'extrémité de la cellule décrite précédemment et aux bornes
embrochables MT du transformateur.
Ils seront posés sous caniveaux et sur chemin de câbles.
Y compris toutes sujétions de pose et de raccordements.
3.1.1.7 Transformateur MT / BT 630 KVA
Fourniture, pose, installation et raccordement d'un transformateur MT/BT de marque
NEXANS, ENERGY TRANSFO ou équivalent.
Le transformateur aura les caractéristiques suivantes :
- Puissance nominale : 630 KVA.
- Tension primaire : 22 KV volts.
44
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

- Tension secondaire : 3 x 400 Volts + N (B2).


- Prises de réglage : plus ou moins 5% / plus ou moins 5%.
- Couplage : triangle/étoile.
- Isolement dans l'huile minérale.
- Transformateur respirant.
- Châssis support sur Silentbloc anti- vibration.
- Parois équipée d’un system silencieux.
Il sera équipé d'accessoires suivants :
- Un Thermomètre à Alcool.
- Un Thermostat à deux seuils agissant sur un KLAXON au premier seuil et sur la bobine à
émission de courant du disjoncteur général basse tension au deuxième seuil.
- Un conservateur d'huile avec indicateur de niveau.
- Un relais Bucholtz agissant sur la protection MT du transformateur.
- Un sécheur à silicagel.
- Bornes moyenne tension : type embrochables (agrée par l’ONE ).
- Bornes basse tension : avec capot de protection plombable par l’ONE.
- Tous les accessoires de transport et de manutention.
- Neutre sorti et raccordé à la terre.
NOTA :
Le thermostat et le Bucholtz pourront être remplacés par un relais unique assurant les mêmes
fonctions. Ce relais sera alors de modèle DGPT2.

Le régime du Neutre des masses du poste.


Il sera de type TN, Neutre sorti et raccordé à la terre
Y compris toutes sujétions de pose et de raccordements.
3.1.1.8 Liaison Basse Tension entre Transformateurs et armoire TGBT.
Il s'agit des Câbles de raccordement entre le transformateur et l’armoire générale placée dans
le local suivant les plans et schémas ci-joint.
Ils seront de type agréer par l’ONE et auront les sections suivantes:
- 2 câbles unipolaires de 150 mm2 par phase.
- 2 câbles unipolaires de 150 mm2 pour le neutre.
- Conducteur de protection
- des cosses à sertir seront placées aux extrémités de ces câbles avec un espace libre entre
chaque câble.
Les câbles entre le transformateur et son disjoncteur général seront posés sous caniveau fermé
visitable (exclus de ce prix) ou sur un chemin de câbles en tôles galvanisées perforées (compris
dans ce prix).
Les câbles entre le disjoncteur général et le jeux de barre normal de l’armoire général basse
tension seront posés sur un chemin de câbles en tôles galvanisées perforées Payé à Y compris

45
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

toutes sujétions de fournitures pose et de raccordements.


3.1.1.9 Disjoncteur général debrochable pour transformateur
Il sera prévu disjoncteur placée dans le local poste de transformation conformément au plan
d’électricité.
Le disjoncteur général sera de type débrochable, cadenassable par serrure en position ouverte
et équipés d'un dispositif différentiel résiduel de sensibilité 1,00 A.
Ils seront tripolaire (3P-) de modèle Compact NS de chez SCHNEIDER , GENERAL
ELECTRIC, ABB ou équivalent avec bobine à émission de courant MX (qui servira pour la
télécommande à l'ouverture du disjoncteur par le Thermostat lors d'une élévation anormale de
température du transformateur MT/BT) y câblage et compris la fourniture, pose et raccordement
d’un bouton d’arrêt d’urgence qui sera installé suivant les exigences de la maîtrise d’œuvre.
Il sera équipé de contacts "OF" et "SD" pour la signalisation de positions et défauts.
Les protections magnétiques et thermiques seront prévues sur les 3 phases.
Le neutre sera coupé à l'ouverture du disjoncteur.
Le prix comprend la fourniture, la fixation et raccordement suivant les normes.
Fourni, posé et raccordé y compris le tore, le relais pour la protection différentielle,
déclencheur MX et toutes sujétions de fournitures, pose (scellement, rebouchages éventuels) et
raccordement.
3.1.1.10 Mises à la terre du poste de transformation
Les prises de terre seront conformes au paragraphe 54 du chapitre 5 de la norme C13-100
Elles comprendront obligatoirement le ceinturage en fond de fouilles du bâtiment poste de
transformation, le quadrillage métallique noyé dans le radier du bâtiment qui sera constitué par un
quadrillage en fer rond de 4 mm de diamètre à mailles de 0,30 m x 0, 30 m au minimum suivant
les exigences, la prise de terre des masses MT et des masses BT, la prise de terre du neutre, le
circuit équipotentiel réalisé en câbles cuivre nu de 1 x 28 mm2.
Toutes ces installations devront être réalisées conformément aux normes et exigences de
l’ONE et réceptionnées par la régie de distribution pendant toutes les étapes de leurs exécutions.
Fourni, posé, y compris toutes sujétions.
3.1.1.11 Menuiseries métalliques et serrures.
Les menuiseries métalliques seront toutes galvanisées à chaud et par protection de zinc à froid
après sablage et deux couches de peinture.
Elles comprendront :
- La porte intérieure abonné (à faire agréer par la maîtrise d’œuvre et ONE )
- La porte abonnée extérieure TYPE ONE (y compris tous les équipements antipaniques...).
- Les grilles de ventilation basse et haute du type agréé par la régie.
- Les cornières et plaques béton à placer sur les caniveaux.
- L'ensemble des supports, rails de roulement et grilles.
- Les pavés de verre pour l'éclairage naturel y compris leurs poses.

46
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

-Peinture des locaux suivant les règles de l’art et suivant les exigences de l’ONE
- Tous les matériels nécessaires suivant les exigences de l’ONE.
Fourni, posé, y compris toutes sujétions.
3.1.1.12 Equipements annexes transformateur
Il sera prévu tous les accessoires du poste pour une tension d'isolement 36 KV suivant les
exigences de l’ONE. et notamment :
- Un tabouret isolant du type extérieur.
- Une perche à corps.
- Un extincteur CO2 de 5kg.
- Les affichages réglementaires en Arabe et en Français.
- Les panneaux de clés avec leur repérage sur étiquette en aluminium.
- Tous les équipements nécessaires suivant les exigences de l’ONE.
- Fourniture, pose et installation d'un extracteur triphasé dimensionné en fonction des
dimensions et puissance du transformateur et commandé par un thermostat d'ambiance y compris
câblage, protection, pose et raccordement.
Fourni, posé, y compris toutes sujétions.
3.1.1.13 Verrouillage.
Il sera prévu le verrouillage entre la protection moyenne tension du transformateur, les bornes
du transformateur et le disjoncteur général Basse Tension par un jeux de serrures et clefs
(libre/emprisonnée).
Le système de verrouillage général doit être approuvé par l’ONE et le BET avant sa
commande et son installation.
Fourni et posé y compris toutes sujétions.
3.1.1.14 Eclairage.
L'éclairage du poste transformation sera réalisé par quatre (4) luminaires 2x36W étanche de
marque MAZDA ou équivalent avec 2 lampes de 36w.
Il sera prévu deux interrupteurs va et vient étanche en saillie de la série PLEXO 55 de
LEGRAND branchés avec câbles de la série U1000 RO2V 3 X 1,5 mm2 posés sous conduit IRO
(PVC) avec colliers ATLAS pour la commande des luminaires.
Un de ces interrupteurs sera placé en hauteur près de la porte d'accès ONEL.
Il sera prévu deux prises de courant étanche en saillie de la série PLEXO 55 de LEGRAND
branchés avec câbles de la série U1000 RO2V 3 X 2,5 mm2 posés sous conduit IRO (PVC) avec
colliers ATLAS depuis le tableau BT.
L'éclairage de sécurité sera réalisé par deux blocs autonomes de sécurité étanches donnant
360 lumens pendant une heure de marque LEGRAND ou équivalent alimentés par un câble de la
série U 1000 RO2V 4 X 1,5 mm2 posé sous conduit IRO (PVC) avec colliers ATLAS.
L'alimentation de ces blocs sera prise en aval de la protection de l'éclairage du poste.
Les protections contre les surintensités et contre les contacts indirects des circuits d'éclairage
et prises de courant du poste seront assurées par des disjoncteurs bipolaires de MERLIN GERIN
ou équivalent pouvoir de coupure adapté avec le jeux de barre.
Il sera prévu un interrupteur de tète tétrapolaire 4 x 25 - différentiel 30 mA en amont des
47
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

protections éclairage et prises de courant du poste.


Ce prix comprendra également toutes les protections des départs auxiliaires du poste.
L'ensemble des protections seront placé dans un tableau en POLYSTER préfabriqué compris
dans ce prix placé dans le poste de transformation. Ce tableau sera de marque SCHNEIDER
ELECTRIC ou équivalent.
Payé à l'ensemble fourni, posé et raccordé, y compris appareillage, Câbles, conduits, tableau
de protection et toutes sujétions.
3.1.1.15 Indicateur de défaut moyen tension
Fourniture, pose, installation, raccordement et mise en service d'un indicateur lumineux de
défaut sur les câbles moyen tension de boucle dans le poste.
Le système sera de marque BARDIN à trois tores ou équivalent agrée par l’ONE.
Y compris tableau d'appareillages, câblages, relais, voyant rouge visible de l'extérieur et tous
les accessoires de mise en service conformément aux normes et exigences de l’ONE.
Y compris tout le câblage intérieur au local entre cellules tableaux et TGBT (à justifier par
note de calcul).

Payé à l’ensemble ......................................................................................... au prix N° 3.1.2

3.2 GROUPE ELECTROGENE

PRIX N° 3.2.1-GROUPE ELECTROGENEB 100 KVA, Y COMPRIS ARMOIRE NORMAL


SECOURS
Fourniture et pose d’un groupe électrogène de 100 KVA destiné pour alimenter les
équipements de secours et les équipements de sécurité et devra pouvoir fonctionner en
mode automatique, Le groupe électrogène de sécurité sera de marque PRAMAC ou
similaire, avec les caractéristiques suivantes :

Classe Régulation injection ISO8525


Régulation tension +/- 1%
Variation tension +/- 1%
Régulation fréquence Isochrone
Variation fréquence +/- 0,25%
Fréquence Radio et Emissions Conforme aux normes niveau G et N
Système anti-vibration 04 supports anti-vibration montés entre châssis
et groupe,
02 supports anti-vibration montés entre
moteur et alternateur, 02 supports anti-
vibration montés entre alternateur et la
commande.

Les travaux compris dans le présent prix sont :


Puits de terre pour neutre et masse
Couverture de caniveaux et socle support du groupe.
Menuiserie métallique (portes châssis, ventilations et séparation) suivant
les exigences de la norme.

48
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Les réservations en gaines des canalisations d'échappement des fumés de


combustion vers l’extérieur.

a) Moteur d'entraînement:

Les moteurs d'entraînement seront de marque DOOSAN, VOLVO, MTU similaire ayant les
caractéristiques suivantes :
▪ Type moteur : Diesel 4 temps
▪ Puissance à 100% de la charge 100 KVA
▪ Aspiration : Par turbo compresseur refroidi par air
▪ Type d’injection : Injection directe
▪ Filtre à Air : Avec indicateur de colmatage
▪ Filtre Gasoil Filtre à gasoil avec pré filtre décanteur
▪ Lubrification Filtre à huile type à vis
▪ Préchauffage moteur Résistance de préchauffage régulée par
thermostat

Refroidissement :
Radiateur complet avec vase d’expansion pour une température d’air de 40°C, le
ventilateur est entraîné par le moteur thermique, associé à une pompe centrifuge de
circulation d’eau
Joindre une fiche constructeur du moteur et les courbes de performance à l’offre commerciale.

b) Génératrice de courant alternatif:

La génératrice sera de marque MECCALTE, LEROY SOMER ou similaire


▪ Type Synchrone
▪ Puissance GE 650 KVA
▪ Facteur de puissance 0.8
▪ Type Sans bagues ni balais mono palier à champ
tournant
▪ Indice de protection IP 21
▪ Classe d’isolement Classe H
▪ Température standard 125-150°C
▪ Excitation Auto-excité
▪ Refroidissement alternat Ventilation par pales à entraînement direct
▪ Vitesse 1500 tr/mn
▪ Régulation de tension 0.5% au maximum
▪ Couplage Etoile neutre sortie
▪ Déformation de l'onde de tension En charge linéaire équilibrée non déformante
< 5%
▪ Influence téléphonique <50% conforme à la NEMA en TIF et <2% en
THF
▪ Tension 400 V/230 V triphasée.
▪ Régulation automatique par carte électronique.
La protection électrique de l’alternateur comporte :
▪ Un disjoncteur principal équipé d'un déclencheur électronique de calibre
approprié.
c) Châssis et système d'entretien:
Le châssis doit être métallique en fer approprié largement dimensionné, soudé
électriquement sur lequel seront installés le moteur et l'alternateur par l'intermédiaire des
semelles élastiques isolantes antivibratoires.
49
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

L'ensemble moteur-alternateur sera à flasques rigidement fixés avec une pièce d'accouplement
semi-élastique.

d) Contrôle, signalisation et alarme


L’ensemble des fonctions de contrôle, de signalisation et d’alarme sera placé dans une armoire
électrique avec panneau de commande numérique à base de microprocesseur intégré au groupe
est protégé contre les projections d’eau, la poussière et les résidus d’huile.
Le panneau de commande doit être étanche, protégé contre l’humidité et les parasites RFI en
conformité avec ISO 8528-4.

▪ Température de fonctionnement : -40°C – 70°C


▪ Système de contrôle de batterie avec alarme de niveau batterie faible.
▪ Rampe de vitesse intégrée pour limiter les panaches de fumée noire.
▪ Interface de communication RS485
▪ 4 entrées configurables.
▪ 4 sorties configurables
▪ entrée digitale pour ordre de démarrage extérieur.
▪ Entrée digitale pour arrêt d’urgence extérieur.
Commandes et commutateurs de réglage
Le tableau de contrôle et de commande doit être de technologie numérique à base de
microprocesseur, il est constitué en face avant, des équipements de mesure, de commande et
de contrôle suivants :
▪ Sélecteur de marche/arrêt à distance
▪ Sélecteur commande marche /arrêt
▪ Touches de navigation
▪ Touches de réglages des paramètres
▪ Bouton en champignon d’arrêt d’urgence
▪ Ecran de deux lignes de 16caractères alpha numériques
▪ Dispositif de test
▪ Bouton acquittement défaut
▪ Leds de signalisation des modes de marche
▪ Leds de signalisation des défauts.

Les informations suivantes doivent être prises sur contact sec sur borne pour la liaison vers la
GTC :
▪ défaut de surcharge de l’alternateur
▪ Position disjoncteur O/F
▪ Etat disjoncteur N/D
▪ Etat de système de préchauffage
▪ Etats (marche/arrêt, normal/défaut) groupe électrogène

Fonctions de protection :
Le panneau de contrôle doit assurer les fonctions de protection suivante pour préserver la fiabilité
du moteur diesel :
▪ Surveillance de la survitesse.
▪ Surveillance pression d’huile.
▪ Surveillance température d’eau.
▪ Surveillance température du moteur.
▪ Surveillance non démarrage
Le panneau de contrôle doit assurer aussi les fonctions de protection ci dessous pour
préserver la fiabilité de l’alternateur :
50
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

▪ court-circuit
▪ surcharge alternateur
▪ Minimum et Maximum de tension
▪ Minimum et Maximum de fréquence
▪ Défaut homopolaire
▪ la perte d’excitation de l’alternateur

Affichage des messages d’alarmes :


En détectant un seuil anormal de fonctionnement, le panneau de commande allume un témoin à
LED de signalisation, le panneau de commande génère en conséquence un message d’alarme
relatif à cet événement,

Les seuils surveillés par Le module AC03 sont :


▪ Pression huile basse.
▪ Manque préchauffage eau.
▪ température Basse /Haute d’eau.
▪ Niveau bas eau radiateur.
▪ Mini /Maxi tension batteries.
▪ Maximum de courant.
▪ Défaut à la terre.
e) Séquence de fonctionnement
Disparition de la tension :
En cas de défaut de tension sur l'alimentation normale, le moteur du groupe devra démarrer
automatiquement et immédiatement. Lorsque le moteur aura atteint son régime et que les
conditions de sécurité du groupe, pression d'huile, survitesse, température eau, non démarrage
etc...sont normales, la mise en position "secours/sécurité" de l'inverseur de l'armoire
normal/secours devra être exécutée.
La séquence : démarrage groupe et basculement de l'inverseur normal/secours en
position"secours" depuis l'apparition du défaut de l'alimentation secteur devra durer 10
secondes au maximum.
Retour de la tension réseau :

▪ Temporisation 0 à 120s d’acquisition de retour réseau


▪ Commutation des organes de puissance automatisme (Inverseurs N/S)
▪ Temporisation de fonctionnement des groupe à vide, afin d’assurer un
bon refroidissement moteur avant l’arrêt complet.
▪ Fin de temporisation de refroidissement
▪ Arrêt du groupe et mise en veille.

f) Fonctionnement marche forcée


Début de fonctionnement marche forcée.
Il doit être possible de démarrer manuellement et volontairement le groupe électrogène, de
le conserver en fonctionnement sans faire basculer l'inverseur normal/secours. Le groupe
pourra être également arrêté volontairement. Fin de fonctionnement marche forcée.
▪ Temporisation 0 à 120s d’acquisition de retour réseau
▪ Commutation des organes de puissance automatisme (Inverseurs N/S)
▪ Temporisation de fonctionnement des groupe à vide, afin d’assurer un
bon refroidissement moteur avant l’arrêt complet.
▪ Fin de temporisation de refroidissement
▪ Arrêt du groupe et mise en veille.

Autres fonctions des modules de commandes automatisme:


51
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

▪ Mise en service manuel du groupe électrogène avec ou sans basculement.


▪ Mise hors service du groupe électrogène pour les opérations de maintenance
▪ Commande manuelle, automatique ou mise hors service de la pompe de
remplissage fuel
▪ Si un défaut secteur se produit pendant que le groupe est en service (test
ou temporisation pour arrêt), le basculement sera immédiat et la mise en
mode automatique ne doit provoquer aucune coupure.

Important: La mise hors service des du groupe électrogène par l’automatisme ou par
ouverture du coupe-batterie, ou le changement de mode fonctionnement d’automatisme ne
doit en aucun cas interrompre l’alimentation secteur.

g) Système de démarrage et surveillance automatique:


Le groupe doit comporter un système de démarrage du type électrique sur batteries.
Le démarreur électrique est alimenté par une batterie d'accumulateurs au plomb sous tension
de 24 Volts de capacité suffisante pour assurer six tentatives de démarrage successives de
trois secondes chacune, espacées d'un arrêt de deux secondes entre chaque tentative.
Chaque système comprend :
▪ une batterie d'accumulateurs au plomb étanche sans entretien.
▪ les câbles de liaison batterie/démarreur.
▪ les liaisons chargeur/batterie.
▪ le chargeur.
▪ les protections électriques des différents circuits.

Après le retour du secteur, le début de la séquence d’arrêt sera assuré par l’automatisme.
L’arrêt sera obtenu en 2 temps successifs de 60 secondes, le premier temps assurant que le
retour en Normal est bien stable avant arrêt complet.

Après la reprise de l’alimentation du réseau par la source Normale (Coupure limitée au temps
de battement des disjoncteurs), le moteur du groupe électrogène fonctionnera encore pendant
une durée réglable et asservie par la température du moteur, pour le refroidissement.
Le système de surveillance et de démarrage automatique sera fixé au niveau de l’armoire
secourue à côté du TGBT. L’ensemble des fournitures et accessoires nécessaires au
raccordement et à la mise en service du démarrage automatique du groupe électrogène est
inclus dans le prix.

h) Capotage, conteneur d’insonorisation


L'insonorisation de chaque groupe sera renforcée par un capotage conforme à la norme
2000/14/EC composé d'éléments pré assemblés en usine avec composants pré intégrés,
équipé d’un silencieux d’échappement résidentiel (atténuation 25dbA au minimum
l’échappement doit être calorifugé pour la sécurité du personnel.
Le capot d’insonorisation doit être de construction durable en acier traité par un
cycle de peinture industriel. Le niveau de bruit doit être de 68dbA à 7 mètre au
minimum (joindre justificatif constructeur).

Le capotage doit avoir les caractéristiques suivantes :


▪ Structure modulaire en tôle d’acier avec préparation peinture par
phosphatage anticorrosion avant revêtement par poudre époxy.
▪ Charnières en alliage d’aluminium anodisé.
▪ Matériaux d’insonorisation performants, pièces en zintech
▪ 04 portes verrouillées en retrait avec serrure à clé unique.
52
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

▪ Oculus vitré pour coffret de commande.


▪ Bouton d’arrêt d’urgence reporté à l’extérieur du capot.
▪ Eclairage et prises de courant
▪ Châssis équipé de deux passages de fourches intégrés et 4 points de levage.
Toutes les parois intérieures du capotage seront pulvérisées de matières anti-résonnantes et
équipées d'éléments amortissant pièges à son .Toutes les portes et trappes seront étanches à l'aide
de joints de caoutchouc mousse résistant à la chaleur. Ces portes ne peuvent affaiblir en aucun
cas l’isolement acoustique du groupe.

i) Alimentation en combustible

Le réseau d’alimentation en combustible de chaque groupe électrogène se compose de :


- Un réservoir journalier d’une autonomie de 10 heures, y compris un bac de
récolte placé sous le réservoir. Ce réservoir possède les caractéristiques
suivantes :
▪ Raccordé à la terre via une liaison équipotentielle secondaire.
▪ Deux sondes de niveau type KOBOLD pour les niveaux bas et haut.

j) Evacuation des gaz brûlés

Le circuit d'échappement du groupe comprend :


▪ un filtre sec.
▪ Silencieux d’échappement résidentiel minimum 25dBA d’atténuation, intégré au
capotage.
▪ une tuyauterie d’évacuation des gaz brûlés en acier inoxydable.
▪ les pièces spéciales assurant l'étanchéité au passage de la dalle de toiture.
▪ les pièces spéciales de terminaison de la tuyauterie en toiture pour éviter
l’introduction de l’eau de pluie (clapet...).
▪ des pièces de suspension souple du silencieux et de la tuyauterie.
La tuyauterie et le silencieux seront dimensionnés afin de ne pas créer de contre pression trop
importante à la sortie du moteur. Les fumées d'échappement seront canalisées directement vers
l’extérieur par les conduits en passant dans des gaines réservées à cet effet.
L'implantation de la sortie des gaz brûlés est définie de façon à éviter que les gaz d'échappement
ne soient recyclés dans des prises d'air.
La sortie vers l’extérieur sera réalisée par un système à base de chapeau chinois. L'entrepreneur
doit veiller sur la bonne exécution de l'isolation thermique et des raccordements des conduits
pour éviter les transmissions de bruit, de chaleur et de fumées.

k) Documents
A la remise de l’offre l’entrepreneur doit renseigner le tableau de conformité pour le joindre à son
offre.
En plus du dossier des ouvrages exécutés, l'Entrepreneur est tenu de fournir tous
les documents relatifs au fonctionnement et à l'entretien des matériels installés,
rédigés en langue française et notamment :
▪ Un manuel d’exploitation et d’utilisation
▪ Un manuel de maintenance
▪ Un manuel de réglage et de fonctionnement
▪ Une liste de pièces de rechanges avec les numéros de nomenclature
▪ Un manuel d’atelier
▪ les guides et les schémas de raccordement avec repérages normalisés,
▪ un descriptif technique de ses installations pour chaque type d'équipement
▪ Une attestation par laquelle l'Entrepreneur s'engage à assurer (ou
faire assurer) le service après vente pendant une durée de cinq ans en
53
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

fournissant un groupes électrogène de marque bien représentée au


Maroc (service après vente et disponibilité des pièces de rechanges).
Joindre une note descriptive détaillante la superficie de l’atelier, le
nombre et la qualification des techniciens, le matériel et l’outillage
du SAV ainsi qu’une copie du contrat de distribution signé entre le
fournisseur et le constructeur.
▪ Une attestation de garantie par laquelle l'Entrepreneur s'engage à
assurer l'ensemble des opérations d'entretien : Interventions
rapides dans un délai de 48 heures maximum, remplacement des
filtres et pièces défectueuses, vidange et réglages.

l) Essais

Contrôles et essais en usine

- Contrôle du fonctionnement à vide à 50 % 75 %, 100 % et 110 % de la charge.


- Contrôle du passage fonctionnement à vide, en charge 100 % et charge 110 %
- Mesure de :
▪ déviation maximale de la fréquence,
▪ déviation maximale de la tension,
▪ temps de rétablissement de la vitesse
▪ temps de rétablissement de la tension.
- Délestage brusque des 4/4 charge, mesure de :
▪ variation maximale de la vitesse,
▪ temps de rétablissement de la vitesse,
▪ temps de rétablissement de la tension.
- Essai de survitesse
▪ Moteur à charge nulle, vérification de la valeur de déclenchement de la
survitesse.
▪ Temps de prise en charge maximum après ordre de démarrage.
- Contrôle des automatismes.
- Simulations des différents défauts.
- Mesures de la consommation de combustible et des valeurs tension, intensités
et puissances actives aux bornes de l'alternateur pour chaque Contrôle et Essai.
Essais sur site
Les essais des installations complètes raccordées sur le réseau comprennent notamment les
vérifications suivantes :
- Essais sous pression pendant 24 heures des tuyauteries et des réservoirs de fioul avant
remplissage
- Essais des automatismes
- Essais des alarmes et systèmes de protection
- Essais avec démarrage de la pompe de relevage
- Reprise de la charge dans les 15 secondes
- Essais des systèmes intégrés.
L'entrepreneur doit veiller à la mise en conformité de toute l'installation conformément aux
normes, règles de l'art et aux exigences du distributeur.

54
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

m) Tableau de bord de Contrôle :


Armoire métallique, avec protection IP 54, montée sur châssis par l’intermédiaire
d’amortisseurs antivibratoires, équipée de :
▪ 3 Ampèremètres.
▪ Fréquencemètre.
▪ Voltmètre avec commutateur.
▪ Compteur horaire.
▪ Bornes de sorties triphasées.
▪ Jauge de température de moteur.
▪ Jauge niveau de carburant.
▪ Jauge pression d’huile.
▪ Ampèremètre charge de batterie.
▪ Voltmètre batterie.
▪ Voyant de connexion.
▪ Bouton poussoir de chauffe-eau.
▪ Voyant de surintensité.
▪ Alarme sonore (Klaxon).

Tableau de contrôle comprenant : commutateur de sélection de différents modes de


fonctionnement (Arrêt Man/Auto, essai), clé de contact, boutons de commande marche/arrêt,
arrêt d’urgence, arrêt klaxon, commutateur de préchauffage huile, voyant de signalisation de
basse pression d’huile, charge de batterie, excès de température, manque de carburant,
surcharge et défaut de démarrage.

n) Batteries :
Il sera prévu des batteries au Cadmium Nickel 24 volts de 90 Ampères/heure et permettant
trois démarrages successifs du groupe. Elles seront livrées avec un bac en matériau inoxydable
qui sera incorporé au châssis.

Les batteries seront chargées en fonctionnement normal par un chargeur compris dans ce prix.
Ce chargeur sera de marque WESTINGHOUSE ou DEMARLEC ou équivalent et sera du
type Spécial démarrage Diesel auto régulé.

Les câbles de raccordement seront compris dans le prix ainsi que toutes sujétions (cosses,
couvercle plastique de protection)
o) Mise à la terre
Elle comportera :
▪ La mise à la terre des neutres de l’alternateur régime TT.
▪ La liaison équipotentielle à l’intérieur de la centrale.
▪ La mise à la terre de la liaison équipotentielle.
▪ L’interconnexion avec la terre du transformateur.

L’entreprise doit la fourniture, pose et raccordement d’un groupe de secours y compris tous
les accessoires et protection acoustique et antivibratoires, l’armoire de contrôle et de
commande, l’armoire contenant le disjoncteur, les silencieux et tuyauteries d’échappement,
les réseaux de conduits pour l’aspiration et refoulement d’air y compris les grilles à encastrer
dans les parois, les réservoirs journalier et principal y compris les tuyauteries, le premier
remplissage de la citerne principale, les essais et mises en service ainsi que toutes sujétions
de fourniture, pose et raccordement pour un fonctionnement de groupe en ordre de marche.
Y compris liaison et câblage avec TGBT
Payé à l’ensemble y compris toutes sujétions ................................................... au prix N° 3.2.2
55
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N° 3.2.2-ARMOIRE NORMALE SECOURS Y/C EQUIPEMENTS


L’armoire électrique sera de marque SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent.
Le groupe doit être fourni avec son inverseur automatique 4 x 400A avec système de transfert
automatique.

Fonctions de cet automatisme :


Surveiller l’existence de la tension réseau
- Donner l’ordre de démarrage du groupe sur absence tension réseau au-delà d’un temps
réglable
- Gérer la marche du groupe en fonction des sécurités suivantes :
- Fréquence - Valeurs des 3 tensions – température du groupe – pression d’huile dans
le groupe – présence du liquide de refroidissement (si refroidissement par eau) –
Charge batteries.
- Gérer les contacteurs : Normal / Secours par :

▪ Ordre de déclenchement du normal sur absence secteur


▪ Ordre d’enclenchement du Secours après démarrage du groupe si la
tension délivrée par la groupe est correcte.
- Retour à la situation normale sur retour secteur
- Arrêt du groupe après retour secteur + refroidissement de la machine.

Elle permettra le passage automatique, en cas de coupure sur le réseau électrique, au

groupe électrogène.

Payé à l’ensemble y compris toutes sujétions ................................................... au prix N° 3.2.3

PRIX N° 3.2.3-CITERNE POUR STOCKAGE DU COMBUSTIBLE


Le stockage du combustible sera assuré par une citerne de fioul double peau d’une
contenance de 1000 litres installée à l’extérieur du local du groupe électrogène suivant
l’indication du maître d’ouvrage.

Il devra en outre être fourni, posé et raccordé :


▪ Une électropompe à commande automatique
▪ Une pompe à main de secours avec vannes by-pass et canne
plongeuse sur tuyauterie souple.
▪ Les canalisations pour aspiration du fioul avec 2 clapets
▪ Les canalisations pour trop-plein journalier formant évent
▪ Une vanne de police sur aspiration fuel.
Y compris toutes sujétion de terrassements et de rembaiement en sable.

Y/C système de fixation, sable et trappe de visite.


Payé à l’ensemble y compris toutes sujétions ............................................................ au prix N° 3.2.3

3.3- RESERVATION EXTERIEUR

PRIX N° 1.3.1- TRANCHEES


L’Entrepreneur exécutera les tranchées nécessaires à la pose des conduits flexibles tubes
56
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

annelés doubles parois. L’enlèvement des déblais et le nettoyage des abords seront
exécutés au fur et à mesure des exécutions fractionnées, des achèvements des
remblaiements.
Y compris remblai secondaire
Toutes les tranchées seront ouvertes sur une profondeur de 0,80 mètre environ selon des
tronçons, le diamètre des conduits à poser déterminera la largeur d’ouverture.
L’Entrepreneur procédera à la manière suivante :
Ouverture de la tranchée jusqu’à une profondeur de
0,80 mètre minimum (1,20m sous passage de route)
Pose d’un lit de sable en fond de fouille sur une épaisseur de 20 cm environ

Après la pose des conduits flexibles sur le lit de sable :


▪ Pose sur toute la largeur d’une nouvelle couche de sable sur 20 cm
d’épaisseur et pose d’un grillage avertisseur plastique rouge.
▪Remplissage successif en couche d’épaisseur moyenne de sable de 20cm par
terre tamisée à partir des déblaies.
Payé au mètre linéaire, y compris toutes sujétions, aux prix suivants :

a- Tranchée à 5 conduits diamètre


150mm.
b- Tranchée à 9 conduits diamètre
100mm.
c- Tranchée à 6 conduits diamètre
100mm.
d- Tranchée à 4 conduits diamètre
100mm.
e- Tranchée à 3 conduits diamètre
100mm.
f- Tranchée à 2 conduits diamètre
100mm.
g- Tranchée à 1 conduit diamètre
100mm.
h- Tranchée à 2 conduits diamètre
75mm.

PRIX N° 3.3.2- REGARDS DE TIRAGE


Exécution d’un regard de tirage de câble pour conduit flexible, placé suivant
l’emplacement du BET changement de direction. Ces regards maçonnés seront réalisés
en béton et posés sur un lit de cailloux avec 10cm de sable afin de permettre l’écoulement
de l’eau d’infiltration en partie basse.
Le tampon sera réalisé en béton armé de 10cm d’épaisseur avec anneaux
de levage galvanisé ou fonte suivant les indications de la MOE. Y
compris toute sujétion de fourniture, pose, accessoires et raccordement.

57
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Payé à l’unité au prix suivant :

a- Regard de tirage 100x100cm.


b- Regard de tirage 80x80cm.
c- Regard de tirage 60x60cm.
d- Regard de tirage 40x40cm.

PRIX N° 3.4-COMPENSATION DE L'ENERGIE REACTIVE


Fourniture, pose et raccordement d'un coffret de compensation type Rectimat 2 type SAH
de SCHNEIDER ELECTRIC ou similaire.

Ce prix comprendra :
▪ Le régulateur de facteurs de puissance armétique type CIRCUTOR ou
similaire.
▪ Les contacteurs de commande des gradins rectiphase et leur protection et
alimentation.
▪ Les liaisons électriques entre le jeu de barres et les bornes
d'entrée des disjoncteurs de protection des condensateurs.
▪ TI (5 VA section 5 A) à places en avant de la batteries et des récepteurs.
▪ Tous les accessoires nécessaires au bon fonctionnement de l’installation.

Une puissance de 400 KVAR de dix gradins de 40KVAR placés convenablement dans
l'armoire IP 44 avec ventilation naturelle avec capot de protection contre les contacts directs
et résistances de décharge, placé à proximité du TGBT.
La protection de l'armoire par disjoncteur de calibre adéquat chez SCHNEIDER ELECTRIC ou
similaire avec un pouvoir de coupure supérieure à 21KA.

Payé à l’ensemble y compris toutes sujétions ..................................................... au prix N° 3.4

3.5- CHEMINS DE CABLES & RESERVATIONS


PRIX N°3.5.1- CHEMINS DE CABLES
Ce prix rémunère l’ensemble des chemins de câbles pour les courants forts et les
courants faibles. Les chemins de câbles et leur pose seront conformes aux prescriptions
des clauses générales.
Les prestations de l’entrepreneur comprennent la fourniture des chemins de câbles et de
leurs supports, leur montage et tous accessoires tels que éclisses, cornières et changements
de directions, la mise à la terre, etc….

Les chemins de câbles seront en acier galvanisé de marque INGELEC ou

équivalent en qualité et prix.

Payé au mètre linéaire, y compris tous accessoires et sujétions, aux prix suivants :

a- Chemin de câbles 305x63mm.


b- Chemin de câbles 215x63mm.
c- Chemin de câbles 155x63mm.
d- Chemin de câbles 95x63mm.

58
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N° 3.5.2– GOULOTTES A 3 COPARTIMENTS


Ce prix rémunère la fourniture, la pose et fixation d’une goulotte pour les canalisations en
apparent passant en plinthe. Cette goulotte aura une épaisseur de l'ordre de (60) mm et une
hauteur de 200mm. Elles seront de modèle PVC DLP de chez LEGRAND, SCHNEIDER
ELECTRIC ou similaire.

Elles comprendront trois compartiments séparés des cloisons avec couvercles


différents : Un compartiment supérieur pour les courants faibles et un compartiment
inférieur pour les courants Forts et le compartiment central pour le logement des
appareillages.
Tous les découpes, accessoires et réservations nécessaires pour loger les prises informatiques et
téléphoniques.

Chaque noyau comprend en moyenne 4 à 5 tronçons principal et continu de


goulotte fixés contre les murs conformément au plan.
Ce prix comprend toute la réservation nécessaire pour le passage des câbles courant fort
et courant faible de chaque tronçon.
Y compris toute sujétion de pose, installation et fixation.

Payé au mètre linéaire ......................................................................................... au prix N° 3.5.2

PRIX N° 3.6-CABLES ELECTRIQUES BASSE TENSION


Les prix rémunèrent au mètre linéaire les câbles de liaison entre le poste transfo, le
groupe électrogène, l'armoire normale secours et l’armoire générale T.G.B.T, les
différents tableaux électriques et les différents récepteurs électriques (sauf les points
lumineux, les prises de courant et les alimentations électriques dont le câblage est prévu
ailleurs).
Type U 1000 RO2V cuivre de marque NEXANS ou équivalent, posés sous tranchées pour
les passages extérieurs et sous tubes ou sur chemins de câbles pour les passages intérieurs.
Les remontées seront réalisées sous tube orange encastrés ou sur chemins de câble
métalliques, les extrémités seront raccordées par cosses à sertir.
Câbles fournis et posés, y compris accessoires de mise en œuvre et toutes sujétions de
raccordement,

Payés au mètre linéaire aux prix suivants:

3.6.1- Câble U 1000 RO2V 3*(16*400 mm²) + 1*(16*400 mm²) +1*185 mm²
(PRIMAIRE)
3.6.2- Câble U 1000 RO2V 3*(4*150 mm²) + 1*(4*150 mm²) + 1*150 mm²
(GUERITE ET ENTREE )
3.6.3 _ Câble (1 x 240 mm²) U1000RO2V
3.6.4 Câble (1 x 150 mm²) U1000RO2V

3.7-TABLEAUX ELECTRIQUES
PRIX N° 3.7.1-TABLEAU ELECTRIQUE GENERALE BASSE TENSION – TGBT
Il sera prévu un armoire générale TGBT placé dans un local technique réservé pour cet
usage conformément au plan d’électricité comprenant un jeux de barres en cuivre
59
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

(NORMAL) dimensionnés en fonction de la puissance de chaque départ de marque


SCHNEIDER ELECTRIC Type Prisma P ou similaire, conforme aux données techniques
ci-dessous

a) Norme et standards :
Les tableaux BT doivent être conformes aux dernières éditions des normes internationales
concernant les Ensembles de Série (ES), en particulier :
IEC 60439-1 Relative à la construction des ensembles BT
IEC 60529 Définissant les degrés de protection
des enveloppes IEC 60068-2-30 Définissant la tenue à la
chaleur humide
IEC 60068-2-2 Définissant la tenue à la chaleur sèche
IEC 60068-2-1 Définissant la résistance aux basses températures
IEC 60068-2-11 Définissant la résistance au brouillard salin selon IEC 60068-2-11

L’armoire BT doit être aussi conforme aux normes et réglementations marocaines et les
recommandations de IEC et des normes UTE en vigueur.

Tout écart par rapport au présent cahier des charges doit être explicité clairement dans
l’offre technique et doit être approuvé préalablement par écrit par le client et BET.

b) Données de conception
Le TGBT doit être :
• De type intérieur installé dans un local électrique fermé
• Garantis et réalisés entièrement par des composants neufs
• Prévu pour un fonctionnement continu avec les performances nominales
requises

c) Spécifications
constructives
- Caractéristiques
générales :
Le TGBT doit avoir un degré élevé de sécurité et de maintenabilité. A cet égard, il doit
être conçu pour garantir au moins les aspects suivants :
• Le tableau doit être de type fermé pour un usage intérieur avec degré de
protection IP 44 au minimum.
• Toutes les précautions doivent être prises pour empêcher toute
pénétration aux rongeurs et à la vermie.
• Les entrées de câbles dans le tableau seront rendues étanches par des
produits éliminant toute propagation du feu en cas de sinistre.
• Les jeux de barres principaux et verticaux doivent être disposés dans
des compartiments séparés.
- Caractéristique constructive :
Le TGBT doit être conçu en conformité avec la norme CEI 60439.1 et doivent
présenter les caractéristiques constructives suivantes:
• Les séparations internes du tableau BT doivent être conçues en
conformité avec la forme 2a selon la CEI 60439.
• Le tableau doit présenter un Indice de Service IS = 1.1.1
• Le tableau doit avoir un Indice de Mobilité IM = F.F.F
- Traitement et peinture
Les traitements de surface, les peintures primaires et finales doivent être en conformité avec
les exigences de l’environnement citées précédemment.

• Toutes Les enveloppes doivent être réalisées en tôle électrozinguée.


60
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

• Les pliages, poinçonnages doivent être effectués avant peinture pour


garantir un degré élevé de finition.
• La peinture doit être à base de poudre époxy avec fixation
électrostatique réalisée sur chaîne après dégraissage, est doit être cuite
au four à 180° C.
• Couleur : RAL 7032
• Le jeu de barres horizontal doit être couvert d’une peinture époxy.
• Toute la visserie doit être zinguée, passivée.
• Epaisseur de la tôle : 1,5 mm au minimum.
• Pour des raisons de maintenance et d’échauffement toutes les unités
fonctionnelles doivent être complètes, les ¼ et les ½ de tiroir ne sont
pas admis.

- Jeu de barres horizontal


• Le jeu de barres horizontal doit être situé horizontalement dans un
compartiment cloisonné en haut du tableau, il doit être constitué de
barres de cuivre de section identique.
• Le jeu de barres horizontal doit permettre une extension du tableau des deux
côtés.
• Pour des raisons de l’arc interne le JDB horizontal doit être gaine si non
le fournisseur doit prévoir un système de détection d’arc.

- Jeu de barres vertical

• Les jeux de barres verticaux doivent être connectés au jeu de barres


principales au moyen de barres isolées.
• Les jeux de barres verticaux doivent être situés à l’arrière de la colonne
et doivent être bien cloisonnés et protégés pour empêcher l’apparition
d’arcs internes entre les phases ou entre les phases et la terre.
d) Spécifications électriques
LE TGBT doit se présenter généralement sous la forme ci dessous :
• Colonnes Arrivées
• Colonnes départs

NB: LES COLONNES ARRIVEES DOIVENT ETRE INDEPENDANTE DES COLONNES


DEPARTS.
- Colonne Arrivée

• 01 disjoncteur tétrapolaire
• 01 Analyseur de réseau
• 02 voyants de signalisation O/F

- Colonnes départs
Les différents départs du tableau doivent être répartis sur des colonnes de mêmes
dimensions et caractéristiques; ces départs sont généralement des départs de distribution.

Pour les départs de distribution, tous les disjoncteurs


doivent être de type MCCB. Chaque unité fonctionnelle
doit contenir les éléments suivants :

• 1 Disjoncteur 4P avec contacts auxiliaires (SD, OF)


• Disjoncteurs bipolaires pour la protection de signalisation
• Relais auxiliaires
61
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

• 3 TC XXA/5A
• 3 Voyants « Marche – Arrêt – Défaut » en face avant
- Les bornes de raccordement puissance /commande
- Raccordement

- Repérage

• Arrivées par câbles par le bas


• Pénétration en partie basse avec raccordement avant
• Départs par câbles cuivre avec raccordement avant en partie basse
Repérage des équipements :
• Le tableau doit être repéré en partie supérieure par une plaque indiquant
les repères, le nom du constructeur et les caractéristiques du tableau.
• Chaque départ sera repéré à l’avant et à l’arrière par une plaque en
dilophane 60 x 30 en gravure noire sur fond blanc, fixation par rivets
plastique.
• Les appareils placés à l’intérieur et en face avant doivent être
également repérés par des étiquettes.
Repérage circuits puissance :
• Plages de raccordement des arrivées : L1 – L2 – L3 (pour les phases)
• Plages de raccordement des départs : U-V-W (pour les phases)
• Manchons de couleur sur les conducteurs de phases et de protection.

Repérage filerie auxiliaire

Repérage équipotentiel par bagues numérotées

- Fileries auxiliares
Nature des câbles :
Les câbles doivent être de la
série H 07 VK Section des
câbles :
1,5 mm² rouge pour les circuits de commande et de signalisation
1,5 mm² rouge pour les circuits de mesure de tension
4 mm² couleur noire pour les circuits intensité

Les prises de tension au niveau du jeu de barres sont prévues en filerie renforcée avec
tension d'isolement de 1000 Volts.
Les connexions doivent être réalisées par des cosses ou embouts sertis.

- Résistances chauffantes
Le fournisseur doit prévoir pour chaque colonne des résistances chauffantes 220 VAC
commandées par des thermostats.

e) Liaison jeu de barres – Appareil de coupure.


La liaison entre le jeu de barres et l’appareil de coupure sera réalisée par des barres de cuivre
correctement dimensionnées pour les grands disjoncteurs et par câbles appropries pour les autres
moyennant des châssis de distribution.

f) Tests & Essais


Les essais doivent être en concordance avec les normes CEI.
Le fournisseur doit joindre à son offre un certificat délivré par le constructeur attestant que
62
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

les tableaux BT proposés ont subis des essais type sur un prototype avant la fabrication de
la série proposée.

Ces essais doivent être réalisés en usine. Ils porteront sur Vérification visuelle du tableau :
• Sections des jeux de barres
• Distances d’isolements
• Conformité des phases
• Degrés de finition, étanchéité…
• Equipements électriques proposés
• Filerie auxiliaire
• Résistance d’isolement
• Tension d’enclenchement et déclenchement des relais / contacteurs
• Verrouillages arrivées

Les essais de réception doivent faire l’objet d’un rapport consigné conjointement par le
fournisseur.

g) Equipements de réserve
Le fournisseur doit prévoir une réserve non équipée pour l’emplacement éventuelle des
compteurs imputation sur TC pour chaque départ de Le TGBT et prévoir 20% de réserves
non équipées pour toute extension future.
Disjoncteurs
• L’ensemble des disjoncteurs de protection seront de marque SCHNEIDER
ELECTRIC ou similaire.
• Tous les disjoncteurs seront équipés par des contacts auxiliaires ‘OF’ indiquant
la position du disjoncteur et ‘SD’ indiquant la signalisation d’un déclenchement
suite à un défaut. L’ensemble de ces contacts seront câblés, raccorder et repères
sur un bornier au bas de l’armoire pour l’installation de GTC.
Sous Compteurs :
Il sera compris dans ce prix le sous compteurs électroniques de tous les départs électriques et
son tableau type basse tension y compris les TC, les conduits, câbles, la mise en place des
appareils et fournitures et tous les accessoires nécessaires à la mise en service.

La façade avant de l’armoire doit comprendre 3 ampères indicateurs, un voltmètre et 3


voyants de signalisation présence tension.

Le tableau sera exécuté conformément au descriptif ci-dessus et aux schémas électriques ci-joints

Payé à l'ensemble………………………………………………………….au prix N° 3.7.1

PRIX N° 3.7.2- TABLEAUX ELECTRIQUES GENERAUX


Fourniture et pose des tableaux électriques de marque SCHNEIDER ELECTRIC Type Prisma
G ou similaire qui est destiné à regrouper tous les appareillages de protection des équipements
électriques.

Les coffrets électriques auront les caractéristiques suivantes :

▪ L’appareillage de protection générale sera placé dans une armoire en tôle 20/10
qui sera dimensionnée pour recevoir 30% du matériel supplémentaires.
▪ Tôle acier, traitée anticorrosion, revêtement anticorrosion, poudre époxy polyester
polymérisée à chaud,
▪ Montants latéraux, rail et goulottes
▪ Manchons de repérage pour phase et neutre,
63
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

▪ Presse-étoupe pour entrée/sortie de câbles,


▪ Borniers de différentes couleurs (beige pour phase, bleu pour neutre et
vert/jaune pour
terre) pour arrivée/départ de câbles
▪ Disjoncteurs de marque SCHNEIDER ELECTRIC ou similaire.
▪ Répartiteur et/ou jeux de barres de marque SCHNEIDER ELECTRIC ou similaire.
▪ Barrettes de terre
▪ Tresse de masse pour mise à la terre du châssis de l’armoire lui-même
▪ Etiquetage, repérage et pochette porte schémas
▪ La façade avant de l’armoire doit comprendre 3 ampères indicateurs, un voltmètre
et 3 voyants de signalisation présence tension.
▪ Sélectivité partielle

A exécuter suivant les prescriptions de devis techniques et des schémas joints au présent
dossier y compris le repérage par étiquette, la mise à la terre, les raccordements et toutes
sujétions.
Tableau électrique guerite et entrée

Payé à l'ensemble………………………………………………………….au prix N° 3.7.2

3.8- FOYERS LUMINEUX & PETITS APPAREILLAGES

PRIX N° 3.8.1- FOYER LUMINEUX SUR SIMPLE ALLUMAGE ENCASTRE


Fourniture et pose d'un foyer lumineux sur simple allumage encastré et les liaisons en
conducteurs U1000 RO2V de 3x1,5 mm² sous conduit ICD orange Ø13mm en encastré
ou isogris Ø6mm passant en vide de construction ou en faux plafond ou sous chape
depuis le tableau électrique jusqu'au premier point lumineux en passant par
l’interrupteur de commande.
Y compris conduit ICD en encastré ou iso gris en apparent, câblages, boîte
d’encastrement de marque LEGRAND ou équivalent, rebouchage des saignées, essais,
et toutes sujétions de fourniture et pose.
Payé à l'unité……………….………………………..au prix N° 3.8.1

PRIX N° 3.8.2- DOUBLE FOYERS LUMINEUX SUR DOUBLE ALLUMAGE ENCASTRE


Fourniture et pose de deux foyers lumineux sur double allumage et les liaisons en
conducteurs U1000 RO2V de 3x1,5 mm² sous conduit ICD orange Ø13mm en encastré
ou isogris Ø16mm passant en vide de construction ou en
faux plafond ou sous chape depuis le tableau électrique jusqu'au deux premiers points
lumineux en passant par l’interrupteur de commande.

Y compris conduit ICD en encastré ou iso gris en apparent, câblages, boîte


d’encastrement de marque LEGRAND ou équivalent rebouchage des saignées, essais,
et toutes sujétions de fourniture et pose.
Payé à l'unité…………………………………………………………..au prix N° 3.8.2

PRIX N° 3.8.3- INTERRUPTEUR SIMPLE ALLUMAGE ETANCHE ENCASTRE


Ce prix comprend la fourniture, pose et raccordement d’un interrupteur simple
allumage étanche encastré complet de marque LEGRAND, série Plexo ou équivalent.

64
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Payé à l'unité……………………………….………………………..au prix N° 3.8.3

PRIX N° 3.8.4- INTERRUPTEUR DOUBLE ALLUMAGE ETANCHE ENCASTRE


Ce prix comprend la fourniture, pose et raccordement d’un interrupteur double
allumage encastré complet de marque LEGRAND, série Mosaic ou équivalent.

Payé à l'unité……………………………………………….……………..au prix N° 3.8.4

PRIX N° 3.8.5- FOYERS LUMINEUX SUPPLEMENTAIRES


Ce prix comprendra les conducteurs de la série U1000 RO2V de 3x1, 5 mm2 sous
conduit ICD orange de Ø 13 mm en encastré ou sous conduit iso gris Ø 13mm passant
sur faux plafonds ou sous chape de liaison entre les foyers.

Y compris conduit ICD en encastré ou iso gris en apparent, câblages, rebouchage des
saignées, essais, et toutes sujétions de fourniture et pose.

Payé à l'unité………………………………………………………au prix N° 3.8.5

PRIX N° 3.8.6- PRISE DE COURANT 10/16A – 2P +T ETANCHE ENCASTREE


Fourniture et pose de prise de courant étanche encastrée 10 / 16A+T (2 pôles + terre)
de marque LEGRAND série Plexo ou similaire et les liaisons en conducteurs câbles de
la série U1000 RO2V (3x2,5 mm²) sous tube ICD de Ø 13 mm ou les sous conduit
isogris de Ø 16 passant sur faux plafonds ou sous vides de construction depuis le
tableau électrique jusqu'à la prise de courant ou entre les prises du même circuit.

Y compris conduit ICD en encastré ou iso gris en apparent, câblages, boîte


d’encastrement de marque LEGRAND ou similaire, rebouchage des saignées, essais, et
toutes sujétions de fourniture et pose.

Payé à l'unité………………………………………………………..au prix N° 3.8.6

PRIX N° 3.8.7- PRISE DE COURANT 10/16A – 2P +T ENCASTREE ONDULE


Fourniture et pose de prise de courant étanche encastrée 10 / 16A+T (2 pôles + terre)
de marque LEGRAND série Plexo ou similaire et les liaisons en conducteurs câbles de
la série U1000 RO2V (3x2,5 mm²) sous tube ICD de Ø 13 mm ou les sous conduit
isogris de Ø 16 passant sur faux plafonds ou sous vides de construction depuis le
tableau électrique jusqu'à la prise de courant ou entre les prises du même circuit.

Y compris conduit ICD en encastré ou iso gris en apparent, câblages, boîte


d’encastrement de marque LEGRAND ou similaire, rebouchage des saignées, essais, et
toutes sujétions de fourniture et pose.

Payé à l'unité………………………………………………………..au prix N° 3.8.7

3.9- LUSTRERIE

PRIX N° 3.9.1 SPOT ETANCHE A LED ENCASTRE AU SOL 19W "4000K"- Xd


Le prix comprend la fourniture, pose, raccordement et mise en marche d’un projecteur
étanche IP67 encastré au sol à led 19W "4000K" 2000 lumens de la série

65
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

HYDROFLOOR MEDIUM COB, marque WERDELL LIGHTING ou similaire.


Y compris Installation, fixation sur le socle, lampe à led, boîte étanche de dérivation pour
raccordement câble et toutes sujétions de fourniture et de pose.

Payé à l'unité ................................................................................................ au prix N° 3.9.1

PRIX N° 3.9.2- LED PANNEL 60X60CM ENCASTRE 36W "4000K" - Kr


Le prix comprend la fourniture, pose, raccordement et mise en marche d’un Led Pannel
carré encastré 36W "4000K" 3500 lumens de , marque SITECO ou similaire ayant les
caractéristiques suivantes:
▪ Dimension: 597 x 597mm.
▪ Corps: en aluminium moulé sous pression.
▪ Diffuseur : Diffuseur film opale.
▪ Peinture : Poudre en peinture époxydique en polyester résistant aux rayons UV.
▪ Normes: Produits conformes aux normes ROHS, CE.
▪ Durée de vie: 50000h.
▪ Driver: Philips.
▪ IP 22.
Y compris raccordement, lampe à led, essai et toutes sujétions de fourniture et pose.

Payé à l'unité……………………………………………….……..au prix N° 3.9.2

1.13- ECLAIRAGE DE SECURITE


PRIX N° 3.10.1- COFFRET DE TELECOMMANDE
Fourniture et pose d’un coffret télécommande pour les blocs autonomes de sécurité, de
marque SCHNEIDER ELECTRIC ou similaire., Y compris report de la télécommande
en face avant de l'armoire, connecteurs, raccordements et toutes sujétions.

Payé à l'unité au prix N° 3.10.1


PRIX N° 3.10.2- BLOC AUTONOME D’ECLAIRAGE DE SECURITE 60LUMENS
Ce prix comprendra la fourniture et la pose de bloc autonome d'éclairage de
sécurité de protection de chez SCHNEIDER ELECTRIC ou similaire.
Le bloc d'éclairage de sécurité aura les caractéristiques suivantes :
• Installation en encastré et en saillie suivant le choix
• 60 Lumens pendant une heure minimum.
• Lampe à led.
• Accumulateurs facilement interchangeables.
• Classe d'isolement II
• Indice de protection IP 21-5.
• Étiquettes de signalisation internationales et complémentaires tous type confondu.
• Contrôlable sans coupure de secteur par l'intermédiaire du bloc de
télécommande avec système de protection contre les erreurs de
branchement.
Les blocs seront raccordés entre eux ou entre le dernier bloc du même circuit et le tableau de
protection correspondant par conducteurs de la série U 1000 RO2V 4 x 1,5 mm2 sous conduit
ICD Ø13 encastré ou les câbles ou en isogris Ø16 passant en faux plafond ou en vide de
construction.
Y compris câblage, raccordement et toutes sujétions.

Payé à l'unité au prix N° 3.10.2

PRIX N° 3.10.3- BLOC AUTONOME D’ECLAIRAGE D’AMBIANCE ET ANTI-PANIQUE


360LUMENS
66
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Ce prix comprendra la fourniture et la pose de bloc autonome d'éclairage de sécurité avec


grille de protection de chez SCHNEIDER ELECTRIC ou similaire.
Le bloc d'éclairage de sécurité aura les caractéristiques suivantes :
• Installation en encastré
• 360 Lumens pendant une heure minimum.
• Lampe à led
• Accumulateurs facilement interchangeables.
• Classe d'isolement II
• Indice de protection IP 21-5.
• Étiquettes de signalisation internationales et complémentaires tous type confondu.
• Contrôlable sans coupure de secteur par l'intermédiaire du bloc de
télécommande avec système de protection contre les erreurs de
branchement.
Les blocs seront raccordés entre eux ou entre le dernier bloc du même circuit et le tableau
de protection correspondant par de la série U 1000 RO2V 4 x 1,5 mm2 sous conduit ICD
Ø13 encastré ou les câbles ou en isogris Ø16 passant en faux plafond ou en vide de
construction.
Y compris câblage, raccordement et toutes sujétions.

Payé à l'unité au prix N°3.10.3

3.11- VIDEOSURVEILLANCE
Les objectifs des caméras sont à dimensionner par le prestataire selon l’emplacement
de la caméra et la zone à surveiller.

PRIX N° 3.11.1- CAMERA IP DOME PTZ COULEUR MOTORISE POUR EXTERIEUR


Ce prix rémunère la fourniture, pose, raccordement d’une camera IP dôme couleur mobile
super dynamique de marque BOSCH PANASONIC, VIVOTEK ou similaire avec tourelle
ayant les caractéristiques suivantes
Commande d’obturateur à vitesse lente (Intégration d’image)
Construction robuste à l’épreuve des intempéries
Ultra haute sensibilité
Haute résolution
Configurable à distance
pivotement automatique (AutoPivot) et de mise à l’échelle automatique
(Auto Scaling)
Titrage des secteurs et des prépositionnements
Adressage à distance rapide (FastAddress)
Affichages multilingues
Connexion par câble informatique 4P CAT 6A VIA Ethernet RJ45 10/100Mbs
Type de caméra : mobile couleur
Capteur d’image : CCD 1/3 -1/2 ” 680 H x 582 V
Balance : automatique des blanc
Sensibilité mini : 0,3 lux
Balayage panoramique : 360°
Télécommande : par câble
Résolution minimale : 1,3 Megapixel(1280X1024)
Iris Automatique avec possibilité de commande manuelle
Objectif : A focale variable (x 20) ou plus
Support : Mural ou plafonnier pour caméra interne
Zoom électronique minimal : x12
commutable NB super dynamique
Sensibilité Mode Jour 0,7 lx
Mode Nuit 0,17 lx
67
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Caméra Jour/Nuit avec zoom x26


Objectif Zoom 26x (3,5–91,0 mm) F1,6 à F3,8
Mise au point (Focus) Automatique avec possibilité de commande manuelle
Iris Automatique avec possibilité de commande manuelle
Champ de vision 2,3° à 55°
Contrôle du gain Arrêt/Auto (avec limite réglable)
Zoom numérique 12x
Définition 470 lignes (NTSC)/460 lignes (PAL)
Y compris, tubages, tranchées, câbles informatiques FTP et fibre optique, convertisseur,
support spéciale fixation et toutes sujétions.

Payé à l’unité au prix N° 3.11.1

PRIX N° 3.11.2- CAMERA IP COULEUR FIXE Y COMPRIS CAISSON DE PROTECTION


POUR EXTERIEUR
Ce prix rémunère la fourniture, pose, raccordement d’une camera couleur IP fixe super
dynamique de marque BOSCH PANASONIC, VIVOTEK ou similaire ayant les
caractéristiques suivantes
Type de caméra : Fixe en couleur
Capteur d’image : CCD 1/4 ” 752 H x 582 V
Résolution minimale : H.264 2 Megapixel (1280X1024)
Sensibilité mini : O.3 lux F/1.4
Résolution horizontale : 480 lignes, diaphragme
Connexion par informatique CAT 6A via Ethernet RJ45 10/100Mbs
Amplificateur incorporé de l’auto-iris
Objectif 1/4 ”
Monture d’objectif : C MOS
Support : Mural ou plafonnier
PoE (IEEE 802.3af) ou Alimentation 12 à 28Vac/Vdc
Adressage à distance rapide (FastAddress)
Construction robuste à l’épreuve des intempéries pour le type extérieur
Caisson de protection anti-poussière IP66, esthétique et robuste,
Parasol, Carte de contrôle de paramétrage de télémétrie.
Tous les accessoires d’installation, raccordement et mise en service
Y compris, tubages, tranchées, câbles informatiques FTP et fibre optique, convertisseur,
support spéciale fixation et toutes sujétions.

Payé à l’unité au prix N° 3.11.2

PRIX N° 3.11.3- ENREGISTREUR NUMERIQUE


Le prix comprend la fourniture, pose et raccordement d’un enregistreur vidéo
numérique répond aux caractéristiques techniques suivantes:

▪ Affichage serveur double d’un maximum de 24 caméras simultanément


▪ Prise en charge BILL/PDV étendue pour un maximum de 32 dispositifs
▪ Surveillance du fonctionnement du système
▪ Windows® XP Embedded
▪ Sortie carte MUX en option
▪ 2 canaux audio intégrés
▪ Diffusion couche 2 en option pour accès navigateur Web
▪ Module d’extension à 16 canaux en option
▪ Stockage interne d’une capacité maximum de 6 To
68
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

▪ Résolution d’enregistrement jusqu’à 704 x 480 (4CIF)


▪ Prise en charge des dômes d’autres fabricants.

L’enregistrement doit permettre de définir plusieurs horaires d’enregistrement pour une


même caméra et chaque horaire est créé avec les paramètres suivants :
Continu
▪ Sur mouvement / manuel
▪ Manuel
▪ Désactivé
▪ Une fois lors de jours particuliers
▪ Jours particuliers de l’année
▪ Jours particuliers du mois
▪ Jours particuliers de la semaine
▪ Quotidien
▪ Journée entière
▪ Plage(s) de temps particulière(s)
▪ Le jour ou la nuit en fonction de l’heure du lever et du coucher du soleil,
calculée automatiquement selon l’époque de l’année et le lieu géographique.
Il doit être possible d’appliquer un décalage de plus ou moins 3 heures par
rapport aux heures de lever et de coucher des soleils calculés.

L’enregistrement doit permettre protéger toute séquence vidéo importante des opérations
de nettoyage de disques.

Y compris dispositifs de fixation sur rack 42U, tubage, câblage, câbles spécifiques, toutes
les accessoires de raccordement et de la mise en marche.

Payé à l’unité au prix au prix N° 3.11.3

PRIX N° 3.11.4- BAIE INFORMATIQUE


Les équipements présents dans le centre de contrôle seront disposés dans des baies
informatiques ayant les spécifications techniques suivantes :
▪ 42 Unités 19’’
▪ 800x800mm (Au minimum)
▪ Face latérale amovible.
▪ Accès facile à l’arrière de la baie grâce à une porte qui se ferme à clé
▪ Porte avant en verre ‘‘Shaterproof’’
▪ Toit de ventilation à 4V
▪ 2 tiroirs coulissants
▪ 1 kit de roues
▪ 1 bandeau de prise 2P+T avec disjoncteur

Payé à l’ensemble au prix au prix N° 3.11.4

PRIX N° 3.11.5- POSTE DE CONTROLE & POSTE DE SUPERVISION


Le soumissionnaire doit inclure dans son offre un poste de contrôle centrale qui aura les
caractéristiques suivantes :
- Deux écrans de visualisation de 32’
- Un poste opérateur équipé de :
▪ Un ordinateur de dernière génération et de marque réputé
▪ Un écran plasma de 47’’,’
Les caractéristiques techniques de l’ordinateur de contrôle sont les suivantes :
69
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

• Intel Core 2 Duo 8400 (3,0 GHz, cache 6Mo, FSB 1333 MHz)
• 2Go (1x2048MB) 1066Mhz DDR3 Ext à 8Go
• 320 GB SATA II à 7200 tpm 3GB/s
• Carte graphique Intel GMA 4500 HD - 358 Mo
• Audio 5.1 intégrée + Haut Parleur Interne
• Gigabit 10/100/1000
• Graveur DVD +/-RW 16X (+ Roxio 10,3 + Power DVD 8.3)
• 8 USB_1 Serie_1 E-Sata_4 ports Audio_1 VGA_1 DisplayPort_1 Parallèle
• Clavier USB + Souris USB Laser

Y compris tubage, câblage, câbles spécifiques, toutes les accessoires de raccordement


et de la mise en marche.
Payé à l’ensemble au prix N° 3.11.5
PRIX N° 3.11.6- COMMUTATEUR SWITCH FEDERATEUR
Le Soumissionnaire devra inclure un Switch fédérateur relié aux différentes caméras en réseau
étoilé.
Le Switch fédérateur sera multicouche haute performance (catégorie 3) avec services
intelligents intégrés pour réseaux fédérateurs de campus d'entreprise, local technique,
agrégation de serveurs ou centres de données Internet
Extensible jusqu'à 1152 ports 10/100 ou 57710/100/1000, jusqu'à 410 ports Ethernet
Gigabit hautes performances, jusqu'à 32 ports 10 GE, services multigigabit de niveaux 4
à 7 et services de sécurité comme pare-feu, détection des intrusions et équilibrage de
charge
✓ Services de niveau 4 à 7

✓ Capacité de commutation jusqu'à 720 Gbits/s et débit de paquet évolutif jusqu'à IPv4 à
425 Mpps (IPv6 à 200 Mpps) Le commutateur fédérateur sera de marque Cisco Catalyst6506,
ou similaire.
Le nombre de ports sera déterminé en fonction de l’architecture employée.
Le Commutateurs Fast Ethernet 10/100 est à configuration fixe, supportant IEEE 802.3af et Power
over Ethernet (PoE)

Configuration Fast-Ethernet et Ethernet Gigabit

Fonctionnalités complètes de sécurité de réseau

Contrôle fin du réseau et de l'optimisation de la bande passante

Evolutivité réseau

Coût total d'acquisition réduit
Le soumissionnaire doit joindre à son offre technique un schéma détaillé et explicatif
de l’installation et de tous les branchements proposés.
Switch de marque CISCO ou similaire, posé et raccordé y compris toutes sujétions
d'accessoires d'installations et de mise en œuvre.
Payé à l’unité au prix N° 3.11.6

3.12 ECLAIRAGE EXTERIEUR


Les prix unitaires des éléments d’éclairage comprennent :
▪ Fouilles en tranchée de 0,80m de profondeur et 0,40m de largeur dans terrain toutes
nature y compris la démolition des dallages, asphaltage et empierrement existants.
▪ Fourniture et pose d'un lit de sable de 0,10m d'épaisseur uniforme après dressage et
damage soignées du fond de fouilles

70
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

▪ Fourniture et pose de conduit annelé double paroi Ø 50 mm.


▪ Fourniture et pose d'un deuxième lit de sable de carrière 0, 20m d'épaisseur à partir du
fond de fouille
▪ Remblaiement par couches successives par terre tamisée d'une épaisseur de 0,30m
▪ Pose d'un grillage de signalisation en plastique (e = 1,5 mm) de couleur rouge .Il
sera placé sur toute la tranchée d'une profondeur de 0,50m au dessous du niveau de
la chaussée.
▪ Remblaiement par couches successives de tout-venant tamisé au crible
soigneusement arroses et damées et évacuation des gravois et des déblais
excédentaires aux décharges publiques.
▪ Toutes sujétions pour la réfection des dallages asphaltage et revêtement démolis au
cours des fouilles de manière à rendre l'aspect initial des lieux avant les travaux.

Y compris la fourniture et la pose des câbles de liaison entre tableau électrique et les différents
circuits d’éclairage. Y compris tranchés
Les câbles seront en cuivre armés de la série U 1000 RVFV et seront conforme à la norme
NFC 32.322 et seront raccordés à leurs extrémités par cosses serties avec fixation par
boulons cadmiés pour les grosses sections de câbles. Ces câbles sont posés en conduit sous
tranchée.

PRIX N° 3.12.1- PROJECTEUR ETANCHE A LED 150W "6000K" - SUR MAT Xa


Le prix comprend la fourniture, pose, raccordement et mise en marche d’un projecteur
étanche IP66 IK09 à led 150W "6000K" 16500 lumens de serie Astro de marque
WERDELL LIGHTING ou similaire sur mat hauteur suivant demande archi.
Y compris Installation, socle en béton, lampe à led, boîte étanche de dérivation pour
raccordement câble et toutes sujétions de fourniture et de pose.

Payé à l'unité au prix N° 3.12.1

PRIX N° 3.12.2- LANTERNE ETANCHE A LED 54W SUR MAT - Xb


Le prix comprend la fourniture, pose, raccordement et mise en marche d’une
lanterne étanche IP66 IK09 à led 54W 5184 lumens sur mat selon demande
architecte, de la série CITY 02, marque WERDELL LIGHTING ou similaire.

Y compris Installation, socle , lampe à led, boîte étanche de dérivation pour raccordement
câble et toutes sujétions de fourniture et de pose.

Payé à l'unité au prix N° 3.12.2


PRIX N° 3.12.3- BORNE LUMINEUSE A LED 9W - Xi
Le prix comprend la fourniture, pose, raccordement et mise en marche d’une borne
lumineuse étanche IP65 E en aluminium à led 9W "3000K" 800 lumens, de hauteur
100cm de la série BOULEVARD 03 180, marque
PAN LIGHTING ou similaire.

Y compris Installation, socle en béton, lampe à led, boîte étanche de dérivation pour
raccordement câble et toutes sujétions de fourniture et de pose.
71
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Payé à l'unité au prix N° 3.12.3

PRIX N° 3.12.4- MINI PROJECTEUR ETANCHE A LED 42W - Xk


Le prix comprend la fourniture, pose, raccordement et mise en marche d’un mini
projecteur étanche IP66 K10 à led 42W, de la série RING MAXI, marque WEDELL
LIGHTING ou similaire.

Y compris raccordement, lampe à led, boite d'encastrement, essai et toutes

sujétions de fourniture et pose.

Payé à l'unité au prix N° 3.12.4

3.13 DESCRIPTION DES SCHEMAS DE RESEAU DE TELECOMMUNICATION

Infrastructures TELEPHONIQUES HORS SITE


Un réseau existant en fibre optique avoisinant le projet est déjà réalisé.
Le raccordement hors site du projet sera réalisé par simple câble jonction en fibres optiques (à la charge
des opérateurs Télécoms actuels).
Le réseau prévu sera type FTTH (Fiber To The Home = fibre jusqu’à la prise de l’abonné) : il sera battis
sous forme d’un réseau optique passif (transparent à tout type de technologie) comme étant le support
privilégié d’Ethernet à très haut débits (Fast Ethernet ou Gigabit Ethernet). Ce réseau sera déployé sous
la forme de liaisons spécialisées (point à point) ou à partir d’architectures partagées telles que les PON
(Passive Optical Network = Réseau Optique passif) dans des configurations FTTB (Fiber To The
Building) et FTTH (Fiber To The Home = fibre optique jusqu’à la maison). L’infrastructure est alors à
100% en fibres optiques et 100% passive .
Le choix de la desserte type FTTH offrira au projet un réseau très moderne et très évolutif, et qualifiera
la nouvelle ville de Casablanca à devenir l’une des plates forme les mieux développées dans le domaine
des télécommunications et qui donne aux différents Opérateurs un choix sans limites de technologies à
adopter pour le dit projet : Triple-Play, TV Haute Définition, Vidéo Téléphonies, Télémédecines, Vidéo
Conférence, etc.
Une fibre de la partie primaire du réseau sera mutualisée entre 2, 4, 8,13.13, 32, et 3.134 utilisateurs
(selon les types de coupleurs choisie) de la partie secondaire du réseau d’accès. Cette architecture est
très souple puisqu’elle permet de construire les différentes branches du réseau en fonction des besoins
de chaque zone.

Topologie point multipoint

72
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Topologie point multipoint

* les coupleurs optiques sont localisés exclusivement au NF (Armoire de convergence optique)

DESCRIPTIF TECHNIQUE DES INFRASTRUCTURES DU RESEAU TELECOM

A. CABLES A FIBRES OPTIQUES :


Les câbles à fibres optiques doivent être conformes aux normes les plus récentes de l'UIT-T en
particulier la recommandation G.3.1352-D/G.3.1357-A et la recommandation L.10 ainsi qu’aux
spécifications du manuel de l’UIT-T "Construction, Installation, Raccordement et Protection des câbles
à fibres optiques".
Les câbles à fibres optiques doivent assurer la stabilité des propriétés de la transmission et de la
résistance mécanique pendant la fabrication, l'installation et l'utilisation. Les câbles à fibres optiques
seront soumis à des forces extérieures, naturelles et artificielles. Ils doivent, par conséquent, présenter
une bonne résistance mécanique et un comportement chimique qui leur permettent de supporter les
conditions les plus défavorables.

L'affaiblissement linéique doit rester inférieur à 0,35 dB/Km à 1310nm et inférieur à 0,21 dB/Km à
1550nm. Il sera mesuré dans les deux sens.

• Affaiblissement maximum à 1310 nm < 0,35 dB/Km.

• Affaiblissement maximum à 1550 nm < 0,21 dB/Km.

Caractéristiques thermiques :

• La variation de l'affaiblissement par rapport à 20°C doit être réversible et rester inférieure ou égale
à 0,1 dB/Km entre -30°C et 3.130°C.

73
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

• La durée totale d'un cycle de température sera de 48 heures.

B. CANALISATIONS ET CHAMBRES:
Les canalisations seront sous-trottoir ou sous chaussée, exécutées conformément aux spécifications
techniques décrites dans le cahier des clauses techniques édité par les opérateurs télécom.
Elles seront du type secondaire et primaire, constituées de tuyaux en PeHD placés dans une tranchée
avec un enrobement en sable ou en béton.
Les plans ci-joints indiquent le type de canalisation normalisée à construire.
Dans le cas de traversée d'une chaussée ou à l'entrée des chambre, il sera utilisé un enrobement béton de
type C.
Les chambres et regards seront de type préfabriqué constitué d’un corps monobloc en béton armé et
d’un encadrement prêt à sceller dans le corps de la chambre.
Les chambres seront fournies, transportées et posées selon les consignes et les conditions de garantie du
fournisseur.
Le tampon des chambres doivent être en fonte ductile et un sigle portant le nom du Maître d’Ouvrage.
Les faces latérales intérieures des chambres possèdent des supports d'équerres pour la pose des
manchons et équipements accessoires.
Les réserves des fourreaux doivent être coupées par carottage en usine ou par outil spécifique sur
chantier selon les besoins et sur dimensions exactes.

Remblai des chambres


Les matériaux de remblaiement et leur agencement doivent être identiques à ceux de la tranchée.
Si la chambre est installée sur une zone présentant une déclivité supérieure à 5%, le remblaiement de la
fouille est effectué en grave-ciment sur le(s) côté(s) le(s) plus bas dans la pente.
Les fourreaux a l’entrée de chaque chambre seront enrobés en béton sur une longueur > 1m.
Les Fermetures des chambres
Toutes les fermetures des chambres seront en fonte et comporteront un logo de la SAZ.
Les tampons seront sécurisés à clefs. Les types de fermeture à prévoir sont les suivants :
- Classe 250kN : seront utilisées dans des zones piétonnières, sur trottoirs, caniveaux dans les rues,
accotements des routes et parking accessibles aux poids lourds,
- Classe 400 kN : seront utilisés sur des voies de circulation (y compris les rues piétonnes), sur les
accotements stabilisés et les aires de stationnement pour tous types de véhicules routiers.
74
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N° 3.13.1 CANALISATION PRIMAIRE OU SECONDAIRE


Paye au mètre linéaire au prix n° 3.13.1

PRIX N° 3.13.2 CHAMBRES DE TIRAGES


Paye à l’unité au prix n° 3.13.2

PRIX N° 3.13.3 REGARDS


Paye à l’unité au prix n° 3.13.3

PRIX N° 3.13.4 SRO


Paye à l’unité au prix n° 3.13.4

PRIX N° 3.13.5 Câblage FO

PRIX N° 3.13.5.a Fibre optique 12 brins


Paye au mètre linéaire au prix n° 3.13.5a

PRIX N° 3.13.b Fibre optique 24 brins


Paye au mètre linéaire au prix n° 3.13.5b

75
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°4: FLUIDE

76
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°4: FLUIDE

NOTA
L'entrepreneur adjudicataire du présent lot devra avoir l'aval du Maître d'ouvrage, maîtrise d’œuvre
et de l'architecte des échantillons des différentes prestations (appareillages sanitaires, robinetteries,
accessoires) avant commande et approvisionnement sur chantier.
Aucune réclamation ne sera tolérée.
PLOMBERIE -CLIMATISATION

4.1 : EVACUATION
PRIX N°4.1.1: CHUTE EVACUATION DES EV-EU-EP EN PVC 3,2 mm
Fourniture pose, raccordement et mise en œuvre de tuyauterie d'évacuation en P.V.C M1 système
pour l’évacuation des eaux vannes, eaux usées et eaux pluviales de marque FERROPLAST ou
équivalent, y compris raccordements, découpes, supports, coudes
culottes, tés, bouchons de dégorgement, manchons de dilatation, plaques hermétiques, tampons de
visite, fourreaux, colliers et support en acier galvanisé avec joint pour l’isolation phonique de type
MUPRO ou équivalent, isolation phonique par laine de verre 5cm avec couche extérieure en
aluminium couleur au choix de l’architecte pour les passages en faux plafond ,essais et toutes
sujétions de fourniture et de pose (les pièces et les raccords sont compris dans le mètre linéaire).
Nota :
Concernant les manchons de dilatation :
Il doit y avoir obligatoirement un manchon de dilatation :
- A chaque niveau pour les chutes verticales quand elles traversent les planchers et sont bloquées.
- tous les deux niveaux pour les chutes EP directes, passant en gaine (sans plancher)
- A chaque traversée de joint de dilatation.
Il doit y avoir obligatoirement un bouchon de dégorgement à chaque changement de direction et
au pied de chaque chute compris dans ce prix.
Les trappes de visites sont inclus dans a prix.
Nota :
Les traverses de voile et carottage dans la structure sont à la charge du présent Lot

Payé au mètre linéaire, y compris manchons, colliers, manchons de dilatation, coupes, percements,
scellement, tés, coudes, tous raccords, saignées, toutes fournitures et sujétions aux prix suivants :
Payé au mètre linéaire au prix :
a) Diamètre 125
b) Diamètre 160
c) Diamètre 200
d) Diamètre 250

PRIX N°4.1.2: GARGOUILLE EN PLOMB LAMINE


Fourniture, pose, raccordement et mise en œuvre des avaloirs au départ des chutes des eaux
pluviales ou trop pleine ou fourreau seront en plomb laminé de 3 mm d'épaisseur avec platine en
plomb de 0,60 x 0,60 m et manchon à tronc conique s'emboîtant de 0,20 mètres au minimum dans
77
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

le tuyau de descente, sur la partie supérieure sera posée une crapaudine en fil d'acier galvanisé.
En outre ce prix comprend l’exécution des gargouilles qui seront ajoutées pour éviter la traversée
de joints de dilation et les poutres en allège (aucune plus-value ne sera accordée à l’entreprise).
Payé à l’unité, y compris coupes, soudures, percements, scellements et toutes sujétions de
fourniture et pose aux prix suivants :
Payé au mètre linéaire au prix :
a) Diamètre 200
b) Diamètre 160
c) Diamètre 125

PRIX N°4.1.3 SIPHON DE SOL EN LAITON 200x200


Fourniture et pose de siphon de sol en laiton à cloche avec platine.
Raccordement en diamètre 75 y compris entrée de siphon de sol en plomb de 3 mm comprenant
platine de 500x500 mm et moignon.
Un ensemble de vidange en P.V.C.Ø 75 depuis le siphon jusqu'à la première culotte de chute.
Payé à l’unité, y compris, raccordement et toutes autres sujétions

Payé à L’unité au prix n° 4.1.3

PRIX N°4.1.4: SIPHON DE SOL EN FONTE 250x250


Fourniture et pose de siphon de sol en fonte à cloche avec platine.
Raccordement en diamètre 75 y compris entrée de siphon de sol en plomb de 3 mm comprenant
platine de 500x500 mm et moignon.
Un ensemble de vidange en P.V.C.Ø 75 depuis le siphon jusqu'à la première culotte de chute.
Payé à l’unité, y compris, raccordement et toutes autres sujétions

Payé à L’unité au prix n° 4.1.4

4.2-CLIMATISATION
PRIX N°4.2: SPLIT SYSTEME MURAL 3.0 kW à 3.5 kW MASTER
Fourniture, pose, raccordement, mise en œuvre et installation complète en ordre de marche d’un
split mural à froid seul R410A inverter de marque DAIKIN pour local technique électricité Ce
prix comprend :
• Le tubing calorifugé (30 ml environ) l’évacuation condensat
• L’alimentation électrique et protection
• Protection UV des réseaux en terrasse
• Option master

Payé à l’ensemble y compris socle, support, fixations, chemin de câble toutes sujétions de
fournitures et pose.
Payé à L’ensemble au prix n° 4.2

78
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°5: REVETEMENT SOL ET MUR

79
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

REVETEMENT SOLS ET MURS

GENERALITES

• REGLES D’EXECUTION-CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES

- D.T.U. 52-1 Revêtements de sols scellés CCT d’Octobre 1985, additif et modificatif de
Dé- cembre 1992 NF P 61.202.1 d’Août 1994
- D.T.U. 55 Revêtements muraux scellés NF P 65.201

• REGLES ET RECOMMANDATIONS
PROFESSIONNELLES

Recommandations professionnelles et spécifications techniques des fabricants des divers


maté- riaux produits et accessoires utilisés dans la composition des ouvrages.
Guides et CPT se rapportant plus spécialement à la pose collée pour les carrelages :
- Guide pratique d’emploi des enduits de lissage et des colles pour la mise en œuvre des
carre- lages de sols et de murs (Edition du Syndicat Français des colles et adhésifs de
Juillet 1976).
- Enduits de lissage : CPT (Edition du CSTB de Mars 1983 + complément Décembre 1989)
- Sols céramiques collés : CPT (Edition du CSTB de Mars 1991 et avenant Septembre
1993 (ATEC des mortiers-colles)
- Revêtements muraux intérieurs collés : Cahier des Prescriptions Techniques d’Exécution
des revêtements muraux collés au moyen d’adhésif, ciment ou mortiers-colles (Editions
du CSTB du 4 Décembre 1984, 4 Novembre 1986, Octobre 1989, 5 Décembre 1984,5
Novembre 1986, Oc-
tobre 1989 et Avril 1988).
- Classification UPEC pour chaque type de bâtiment: Créé par le CSTB en 1979 pour les
pro- duits de céramique (dernière édition).
Spécifications techniques et recommandations des Organismes suivants :
- Enduits de lissage et colles (Syndicat français des colles et adhésifs)
- Enduit de lissage (Edition du CSTB)

• AUTRES DOCUMENTS
- AVIS TECHNIQUES obligatoires pour procédés ou matériaux nouveaux (non
normalisés). Les documents énoncés ci-dessus font partie intégrante du présent
document.
Le soumissionnaire spécialiste est rigoureusement tenu de se conformer aux clauses
spécifica- tions et recommandations contenues dans ces ouvrages particuliers. Ceux-ci
complètent le CCTP du présent corps d’état. Ce dernier ayant toutefois priorité en cas de
contradiction pour autant que les règlements en vigueur, les normes et les garanties
obligatoires ou accessoires soient respectés.

MODE D’EXECUTION
Réalisés suivant indications et plans de calpinage fournis par l’architecte.
Les prix de règlement comprennent les formes, chapes, dressages, travaux préparatoires de
80
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

toute na- ture, coupes, découpes, joints, arrêtes, arrondis, petites largeurs, ponçages nécessaires,
protections efficaces de toutes nature, masticages, démastiquages, lustrages, et tous travaux de
finition précédant la livraison des ouvrages.
Les dallages et revêtements seront réceptionnés comme suit :
- réception des matériaux;
- réception des échantillons;
- réception de l’ensemble des ouvrages;
-La protection des ouvrages jusqu’à réception des travaux (bâches, polyane).
-la fourniture et pose de couvre-joint de marque COUVRANEUF ou techniquement équivalents
couleur au choix de l’architecte ;
-Tous accessoires et façons complémentaires nécessaires à l’achèvement complet des travaux.
-La réception de l’état des supports (propreté, état de surface, humidité).
- Une sous couche en mousse acoustique qui formera une base idéale et uniforme pour ce sol.

A cet effet, il est précisé que les travaux ne pourront être exécutés que pour autant que la phase
précédente a été acceptée et réceptionnée par l’architecte.
En conséquence, il est spécifié que tout ouvrage non conforme en tous points aux
spécifications, sera rejeté.
L’entreprise sera de ce fait tenue de démolir les ouvrages rejetés et de les exécuter à nouveau
afin d’obtenir les résultats escomptés. Elle sera responsable des désordres que la démolition de
ses ouvrages pourrait entraîner auprès des autres corps d’état et en supportera les frais.
Il est, en outre, spécifié qu’aucun règlement ne saurait être effectué tant que la satisfaction
n’aura pas été obtenue.

Préparation du support sol


Préparation des supports :
- nettoyage à sec ou à l’eau destiné à débarrasser le support des gravois de chantier et
impure- tés, évacuation des gravois.
- rattrapage de la planimétrie si nécessaire.
En tout état de cause, mise en conformité des supports pour les rendre compatibles à la
pose des ouvrages du présent corps d’état.

Tous les revêtements au sol en carreau d’importation doit avoir un classement UPEC
U4P3E2/3C2.

REVETEMENT DE FACADE NOTA :

Fourniture, pose et mise en œuvre des plaque de marbre y compris structure métallique (attaches
mécaniques et dispositifs de fixation des panneaux et profilés spécialement calculés et fixés à
toutes hauteurs et de toutes dimensions suivant calepinage de l’architecte et ses plans de principe,
couleur, parements et aspect au choix de l’architecte. Chaque panneau est porté par une structure
métallique au moyen de liaisons ponctuelles permettant sa libre dilatation et feront l’objet d’un
Agrément Technique Européen ou d’un Avis Technique favorable pour cet usage, et comprenant
les spécifications suivantes:

A- Stabilité
81
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Les plaques devront être stables sous les effets du vent, du séisme et du poids propre des
panneaux, et cette stabilité doit être justifiée par une note de calcul et des essais correspondants
établis à la charge de l’entreprise par des organismes agrées.

Les efforts à prendre en compte sont :

• ceux liés aux contraintes particulières du cahier des charges du chantier,


• le poids propre des plaques,
• la pression du vent et le poids de la neige,
• les contraintes engendrées par la manutention et le transport,
• pour les éléments de corniche exposés à des charges de circulation d’entretien, une charge
ponctuelle statique de 100 daN.
Les flèches de calcul admissibles sont limitées au maximum à 1/360ème de la
portée. Les flèches doivent être évaluées avec un module d’élasticité de :
• 15000 MPa, pour les charges de courte durée d’application,
• 5000 MPa, pour les charges de longue durée d’application (charges et surcharges
permanentes) ; cette valeur de module intégrant les effets du fluage du matériau.

B- Résistance aux chocs


Les plaques, en fonction de leur situation, doivent résister aux chocs extérieurs et intérieurs et
de conserver leurs performances suivant les exigences des normes de sécurité en vigueur et
justifiés par des essais établis à la charge de l’entreprise par des organismes agrées.

C- Mise en œuvre
Effectuée par une main d’œuvre professionnelle avec des précautions particulières en raison
(sensibles au vent lors de leur pose à la grue et aux chocs) ;

D- Attaches mécaniques et dispositifs de fixation des panneaux dans la structure


En fonction de la situation et de l’exposition à la corrosion, les attaches mécaniques et
dispositifs de fixation des panneaux dans la structure seront prévues soit en acier galvanisé à
chaud ou en inox austénitique, le choix devra être déterminé par l’élaboration d’une étude
spéciale à la charge de l’entreprise afin de déterminer la nature de l’atmosphère ambiante.

E- Etudes à la charge de l’entreprise


L’entreprise adjudicataire a à sa charge toutes les études, plans et détails nécessaires pour la
réalisation de ces éléments architecturaux selon les règles de l’art, normes et DTU en
vigueur, et conformé- ment aux spécifications des avis techniques du procédé et aux
exigences et prescriptions techniques particulières , et l’ensemble de ses documents(
hypothèses et notes calcul, plans d’exécution, points et attaches de fixation, ossature de
scellement, galvanisation de l’ensemble de la structure métallique etc…) doit être validé par
le bureau de contrôle avant toute exécution et mise en œuvre, Une fois ses documents sont
approuvés, ils seront remis à la Maîtrise d’œuvre et à la Maîtrise d’Ouvrage en autant
d’exemplaires.
L’entreprise doit justifier la stabilité de chaque panneaux selon tous les combinaisons de
charge (vent, séisme, charge permanente,…).

Un prototype présentant une zone de dimensions suivant un plan établi par l’architecte afin de
82
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

valider les choix architecturaux. Ce prototype doit être fabriqué et livré au démarrage de chantier.

Des essais devront également être réalisés pour justifier les performances et les caractéristiques
des panneaux, conformément aux normes de référence (Stabilité, résistance aux chocs,
arrachement, essais de résistance à la flexion et à la compression et d’autres essais peuvent être
exigés selon les recommandations du bureau de contrôle et de la maîtrise d’œuvre).

• La fabrication des ouvrages n’intervient qu'après acceptation des plans et des prototypes par
le maître d'œuvre et le bureau de contrôle.
• Après adjudication, l’entreprise doit la fourniture de la garantie décennale pour l’ensemble
de revêtements

Exécution suivant les plans de principe de l’architecte et conformément aux plans d’exécution
de l’entreprise après la validation de tous les documents et prototypes à remettre par l’entreprise
et en respectant les règles de l’art, DTU et normes en vigueur et les directives de la maîtrise
d’œuvre et les recommandations du bureau de contrôle.

REVETEMENTS SOLS

PRIX N°5.1- REVETEMENT DE SOL EN CARREAUX GRES CERAME ANTIDERAPANT


60x60 POUR ENTREE ECOLE Y COMPRIS PLINTHE
Destination Voir plan archi

Echantillon à soumettre pour approbation à la maitrise d’œuvre avant commencement des travaux.
Fourniture et pose de revêtement sol en carreaux grès cérame NOVOGRES ou équivalent 1er choix ;
motifs, couleurs et calepinages sont au choix des architectes et comprenant :
• Nettoyage parfait de la surface à revêtir ;
• Arrosage correcte de la surface à revêtir ;
• Exécution du support du revêtement de 5cm d'épaisseur minimum, et plus si nécessaire pour enrober
tubage électriques ou canalisations éventuels, au mortier dosé à 350 Kg de ciment CPJ 45 ;
• Les carreaux seront posés à joints serrés de 1 mm au mortier-colle de liants mixtes hautes performances
à base de ciment et de résine ;
• Les joints seront ensuite remplis au mortier Weber ou équivalent, pour joints décoratifs et techniques,
parfaitement nettoyés au moyen d'une éponge humide avant séchage ;
• Tolérance : 1 mm pour les joints – 0,5 mm pour les alignements.
• Fourniture et pose d’une bordure aux limites des revêtements selon le plan de calepinage de l’architecte.
Ouvrage payé au métré à la surface réellement exécutée tous vides déduits, sans plus-value pour petites
parties ou faibles largeurs, y compris forme, carreaux de revêtement, plinthe, fournitures, pose suivant
plan de calepinage, découpe, exécution arrondis, de gorge, d'angles rentrants ou saillants, chute, joints de
fractionnement, du retrait, mise en œuvre, protection et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré, y compris toutes sujétions d’exécution en petites parties, ainsi que tous
les ouvrages nécessaires à la bonne finition du revêtement
Payé au mètre carré au prix N°5.1

83
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N°5.2- Seuil en pierre gris de Midelt

Destination Voir plan archi

Fourniture et pose de revêtement de sol en marbre gris de midelt de 1er choix de 2cm d’épaisseur,
poli, lustré et ciré à l’usine près à poser, d’origines, couleurs, dimensions et calepinages sont au
choix de l’architecte et comprenant :
- Préparation des supports y compris grattage, nettoyage à sec ou à l’eau destiné à
débarrasser le support des gravois de chantier et impuretés, évacuation des gravois.

- La sous-couche en mortier (5 cm minimum) de pose, conformément à l'article 4.18 du DTU.


- Pose des plaques de marbre gris suivant dimensions et calepinages de l’architecte.
- Les joints seront secs.
- Masticages, polissages, ponçages et lustrages comprenant :
- 1 masticage,
- 5 ponçages : pierre de 60, 120, 200, 300 et de 400.
- lustrages: à la pierre, au sel puis au cirage.
-Protection après pose par feuille de polyane de 250 microns minimum stabilisé par une couche
de plâtre sur toute la surface.

L'ensemble exécuté conformément aux règles de l'art et aux DTU, y compris bandes, retombée,
re- montée et toutes sujétions de mise en oeuvre et de finition, conformément aux généralités du
devis descriptif ci avant.
Payé au mètre linéaire au prix N°5.2

PRIX N°5.3- Revêtement Sol souple synthétique pour aires de jeux

Fourniture et pose de revêtement de Sol souple synthétique pour aires de jeux de 5cm d’épaisseur,
sans joint apparent couleur selon choix de l’architecte :
Les dalles ou sols amortissants coulés sur place sont en granulats de caoutchouc. La sous-couche est
en caoutchouc noir alors que la couche de surface est colorée. La surface est poreuse pour permettre
l’évacuation des eaux pluviales.
Préparation des supports y compris grattage, nettoyage à sec ou à l’eau destiné à débarrasser le
support des gravois de chantier et impuretés, évacuation des gravois.
Couche de fondation pour le revêtement Y/C sable de pose, système de drainage couche de fondation,
membrane géotextile ou dallage avec drainage « fourniture et pose »
• Fourniture et pose d’une bordure aux limites des revêtements selon le plan de calepinage de
l’architecte.

Payé au mètre carré au prix N°5.3

84
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°6: PEINTURE

85
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N 6.1 – PEINTURE PROJETEE SUR MURS EXTERIEURS

Cette peinture projetée teinte et épaisseurs des grains au choix de l'Architecte, de chez
COLORADO, ASTRAL ou similaire, sera exécutée comme suit :

1- Préparation du support :
- Ponçages vigoureux à la brosse chiendent.
- Ponçages au papier abrasif fin.
- Dépoussiérage.
- Lavage au jet.
Une fois le support sain, sec et dépoussiéré :

** Imprégnation d’une couche d’imperméabilisant IMPREX dilué à 100 % de white spirit ou


similaire.
** Application d’une couche vinylique colovinyl 600 dilué à 10% ou similaire.

2 - Finition:
- Application d’un voile COLOREX à petits grains ou similaire, laisser tirer quelques minutes puis
appli- cation d’une couche épaisse au pistolet de revêtement épaisseurs des grains et teintes au
choix de l’architecte.
- Application de deux couches de peinture vinylique COLOVINYL 600.
L'ensemble exécuté conformément aux règles de l'art aux prescriptions du D.TU. 59.1, au chapitre
A du devis descriptif et y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Payé au mètre carré au prix .......................................................................... N°6.1

PRIX N 6;2- PEINTURE VINYLIQUE SUR PLAFONDS ET FAUX PLAFONDS

Cette peinture type vinylique de chez Colorado, Astral ou similaire, teinte au choix de l’Architecte,
sera exécutée comme suit:
a- Sur plafond :

1 - Préparation du support :
*égrenage, ponçage et époussetage des supports afin d’enlever toutes les parties non adhérentes,
sablonneuses ou autres
* Imprégner d'une couche d’imperméabilisant type Coloprim ou équivalent
* Appliquer une impression vinylique type Colovinyl 600 ou équivalent diluée à 10%.
* Procéder à l’enduisage et au ratissage avec 2 couches croisées de type Colenduit Extra B 505
* Pour parfaire la préparation du support, appliquer une couche d’enduit type Colostop ou
équivalent.

2 - Finition :
Après avoir choisi la teinte :
* Application de deux couches de peinture vinylique Type Colotitane, la première diluée à 5%, la
seconde pure à 24 heures d'intervalle.

b- Sur faux plafond :

1 - Préparation du support :
86
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

* égrenage, ponçage et époussetage des supports afin d’enlever toutes les parties non adhérentes,
sa- blonneuses ou autres
* Imprégner le support d'une couche de type Formoral ou équivalent diluée à 10% avec du D66.

* Pour parfaire la préparation du support, appliquer deux couches d’enduit type Colostop ou
équivalent.

2 - Finition :
Après choisi la teinte :
* Application de deux couches de peinture vinylique Type Colotitane ou similaire, la première
diluée à 5%, la seconde pure à 24 heures d'intervalle.
L'ensemble exécuté conformément aux règles de l'art aux prescriptions du D.TU. 59.1, aux
généralités du CPT et y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition, tous vides
déduits.
Payé au mètre carré au prix .......................................................................... N°6.2

87
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°7: MENUISERIE BOIS METAL

88
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°7.1 : MENUISERIE BOIS, MÉTALLIQUE

BASE DE CALCULS - NORMES ET REGLEMENTS

Outre les prescriptions particulières contenues dans la présente notice, les calculs seront
soumis aux règles, normes DTU et prescriptions en vigueur à la date de remise des offres:
- Aux règles NV 65 y compris N 84 (Règles définissant les effets de la neige et du vent sur
les constructions et annexes et action de la neige sur les constructions)
- Aux DTU 36.1 et 39 - Aux règles TH de cacul de déperditions de base des bâtiments
- Aux règles THK 77 révisées 1997 - Aux règles THG 77 révisées 1991 - Aux règles THD 77
révisées 1991
- Aux bases de calcul des constructions pour ce qui concerne les charges d’exploitation des
bâtiments et charges dues aux forces de pesanteur
- Aux certificats d'agrément et avis techniques du CSTB
- Aux normes françaises de l'association de normalisation (AFNOR) homologuée par arrêté
ministériel en vigueur à la date de remise des offres
- Aux normes NF P 23.101 à 23.502,P23.306 à 23.445 pour ce qui concerne la menuiserie et NF B
32.002 à 32.003, NF P
78.301 à 78.445, P 78.101 pour le vitrage
- Aux normes et règlements acoustique de la NRA - Aux règles de sécurité contre l'incendie
des bâtiments d'habitation ou des établissements recevant du public.

A -Menuiserie bois
ORGANIGRAM
ME DES PORTES
✓ Porte en bois chêne massif type PBP;
✓ Porte acoustique 35 et 42 dB en bois chêne massif type PBP;
✓ Porte acoustique capitonnée en cuire, en bois chêne massif type PC;
✓ Porte en bois chêne massif type PBS avec placage stratifié finition au choix de l’architecte
✓ Porte coupe feu en bois chêne massif type PBCF;
✓ Habillage mural en bois ideacustic 32;
✓ Habillage tablette en bois;
✓ Brise soleil en bois lamellé collé ;
✓ Comptoir bibliothèque en bois
B -Menuiserie métallique
✓ Porte métallique à deux vantaux

- Échantillon à soumettre pour approbation avant le commencement des travaux


- L’entrepreneur devra la fourniture, la pose et le scellement de l’ensemble de ces ouvrages.

EXIGENCE FEU
Les ouvrages mis en œuvre devront respecter les textes réglementaires en matière de
protection incendie et de l'ensemble des normes concernant la sécurité au feu des
bâtiments sans qu'il soit ici nécessaire de les rappeler toutes et notamment :
- Etablissements recevant du public (ERP) : Arrêté modifié du 25 Juin 1980.
-Tous textes spécifiques en fonction de la nature et de la destination de l'immeuble.
- L'arrêté du 30 juin 1983 relatif à la classification des matériaux en matière de réaction au feu et
89
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

ses annexes
- L'arrêté du 2 août 1999 relatif à la détermination du degré de résistance au feu des éléments de
construction
- L'arrêté du 22 mars 2004 relatif à la résistance au feu des produits, éléments de
construction et d'ouvrages prenant en compte les directives européennes et fixant la
classification des matériaux au regard de leur résis- tance au feu complétant, modifiant
ou se substituant aux textes précédents.
Au cours des études d’exécution, l’entrepreneur de présent lot devra s’assurer et justifier que
les menuiseries qu’il propose permettent de satisfaire aux isolements acoustiques demandés
Toutefois l’indice d’affaiblissement acoustique (R) des menuiseries ne sera pas inférieur à
30 dB - 35 dB – 42 dB Fournir l’avis technique CSTB ou équivalent ou fournir un détail
d’usinage avec toutes les caractéristiques nécessaires

QUINCAILLERIE DE CHEZ : VACHETTE, BEZAULT, BRICARD OU


TECHNIQUEMENT EQUIVALENT
• Béquille double + rosace
• Poignées de tirage
• Butoirs
• Paumelles
• Serrures de sureté
• 3 ou 4 paumelles de 140 x 70 mm par vantail. Celle-ci portera le label NF-SNFQ

I. MENUISERIE BOIS
PRIX N° 7.1.1- PORTES EN BOIS CHËNE MASSIF TYPE PBP

Fourniture et pose d’une porte en bois chêne massif de 1er choix à un ou deux vantaux ouvrant à la
française composé de :
✓ Pré cadres en sapin rouge 550 kg/m3, de Lx30 mm d’épaisseur, (L) largeur suivant
épaisseur de murs, y compris pat- tes à scellement par clous croisés de 150 mm de longueur
tous les 1 mètre, peinture de protection fongicide et insecti- cide avant pose.
✓ Cadre en bois chêne massif de 1er choix 650kg/m3, épaisseur, forme et dimension suivant
plan de détails architecte (toute largeur du mur), le cadre sera fixé sur le pré cadre par vis
VBA en acier inoxydable avec rebouchage des trous par bois de même nature.
✓ Joint d’étanchéité acoustique
✓ Bâti ouvrant de 40 mm d’épaisseur en bois chêne massif
• Encadrement en bois massif chêne.
✓ Chambranles : 70x15mm en bois .chêne massif de 1er choix sur les deux faces, y compris
fixation par clous invisible,
✓ Joint de 0.5mm suivant détails architecte
✓ Vitrage claire translucide
✓ Isolation mousse polyester

LA QUINCAILLERIE :
A VALIDER PAR L’ARCHITECTE, EST DE TYPE BRICARD, JPM, VACHETTE DONT SA
COMPOSITION EST :

✓ 4 paumelles par vantail type invisible de 140 mm en inox.


90
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

✓ Poignet + rosace
✓ 1 Serrure de sureté à canon
✓ 1 butoir en élastomère à cheville en aluminium de 1er choix.
L'ensemble exécuté conformément aux règles de l'art, aux normes en vigueur, aux
recommandations des D.T.U. en vigueur et aux plans, détails et directives de l’architecte, y compris
toutes sujétions de fourniture, pose, mise en œuvre, scellement, fixa- tion, ajustage et un bon
fonctionnement.
Payé à l’unité y compris toutes sujétions de fourniture et de pose aux prix suivants :

a) Porte type PBP05 de 0.8x 2.20 MHC en bois chêne massif à un vantail
ouvrant à la française Payé à l’unité au prix…………………..N°7.1.1.

A- PORTES COUPE FEU TYPE PBCF -


Nota :
Ce descriptif est donné à titre indicatif, l’entrepreneur doit présenter toute la documentation
technique, les certificats et les Procès verbaux validé, etc…, avec l’offre technique.
Avant l’approvisionnement des portes et portes placards téchniques, l’entreprise devra présenter
un échantillon pour approba- tion par la maîtrise d’œuvre et le maître d’ouvrage.
Les portes par flamme destinés à équiper les ouvertures pratiquées dans les ouvrages séparatifs
coupe feu tels que définis par la règle d'installation APSAD (murs séparatifs coupe feu, murs
séparatifs ordinaires, compartiments à l'épreuve du feu).

Avant la pose des portes, Il sera requis pour ces portes les certificats d’essais délivrés par des
organismes agrées à la charge de l’entreprise du présent lot conformément à la réglementation en
vigueur à savoir, résistance mécanique, étanchéité aux flammes et non émission de gaz
inflammable hors de la surface non exposée au feu, isolation thermique.
A cet effet, les portes doivent satisfaire aux conditions d'agrément données dans le règlement H/I
16 et la règle APSAD R 16. Une attention particulière est portée sur les plans et conditions
d'assemblage.

L’INSTALLATION
L’installation des blocs portes doit être faite selon la R16 de l’APSAD.
PRIX N° 7.1.2- PORTE EN BOIS STRATIFIE COUPE FEU TYPE PBCF 01 DE 1.70 X
2.20 MHC

Fourniture et pose d'une porte à âme pleine coupe-feu 1h à un vantail ouvrant à la française et
comprenant :
✓ Pré cadres en sapin rouge 550 kg/m3, de Lx30 mm d’épaisseur, (L) largeur suivant
épaisseur de murs, y compris pat- tes à scellement par clous croisés de 150 mm de longueur
tous les 1 mètre, peinture de protection fongicide et insecticide avant pose.
✓ Cadre en bois chêne massif de 1er choix 650kg/m3, épaisseur, forme et dimension suivant
plan de détails architecte (toute largeur du mur), le cadre sera fixé sur le pré cadre par vis VBA
en acier inoxydable avec rebouchage des trous par bois de même nature.
✓ Joint coupe-feu périphérique type M0 ;
✓ Joint d’étanchéité acoustique

91
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

✓ Ouvrants en panneau de particules de bois de 40 mm d’épaisseur (650 kg/m3), avec


revêtement stratifié des 2 faces type Formica ou Polyrey de 10/10 ème (La couleur est au choix
de l’Architecte), alaise en bois chêne massif au choix de l’architecte de 30 x 40 mm assemblée
au panneau par languette et rainure de 25 x 15 mm ;
✓ chambranles en bois chêne massif au choix de l’architecte

LA QUINCAILLERIE :
A VALIDER PAR L’ARCHITECTE, EST DE TYPE BRICARD, JPM, VACHETTE DONT
SA COMPOSITION EST :
✓ 1 serrure de sûreté avec canon + clés + gâches ;
✓ 1 ensemble béquilles - plaques ;
✓ 4 à 8 paumelles en inox à point de fusion de 860° minimum, de dimension minimale de
140 x 60 x 13 mm (série ren- forcée de référence MOD n°163). L'assemblage sera par 4 vis
F4/25 ou F4/35 ;
✓ 1 butoir en caoutchouc à monture en inox par vantail.
✓ 1 ferme-porte hydraulique avec sélecteur linéaire de fermeture (force en fonction du poids
de la porte) de chez Geze, Groom, Levasseur, ou similaire ;
Y compris trois (3) couches de vernis en polyuréthanes sur les parties en bois.

L'ensemble exécuté conformément aux D.T.U, aux règles de l'art des travaux de menuiseries bois,
et aux détails de l'Ar- chitecte.

Détails à soumettre au bureau de contrôle pour avis et approbation avant exécution y compris
toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
Payé à l’unité au prix ............... N°7.1.2.

PRIX N° 7.1.3 - Porte d'entrée métallique 1,40 x 2,50 Avec gâche électrique et branchement

Fourniture et pose d’une porte d'entrée métallique 1,40 x 2,50 Avec gâche électrique et branchement
Y/C câble, chemin de câble, interrupteur d’action, alimentation et contrôle d’accès par badge «
visiteurs de l’extérieur et de l’intérieur et gardiens à partir de la guérite ».

Suivant détail architecte

Payé à l’unité au prix ............... N°7.1.3

PRIX N° 7.1.4 – Tourniquet d'entrée Diamètre 1,60 m x H2,50 m Avec contrôle d’accès par
badge « visiteurs de l’extérieur et de l’intérieur et gardiens à partir de la guérite » ,
motorisation, et branchement électrique
Fourniture et pose Tourniquet d'entrée Diamètre 1,60 m x H2,50 m Avec contrôle d’accès par
badge « visiteurs de l’extérieur et de l’intérieur et gardiens à partir de la guérite » , motorisation, et
branchement électrique Y/C câble, chemin de câble, interrupteur d’action, alimentation et contrôle
d’accès par badge système de fixation pour sécurité.
Suivant détail architecte

Payé à l’unité au prix ............... N°7.1.4

92
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N° 7.1.5 - Porte d'entrée métallique à deux vantaux 2,00 x 2,50 Avec motorisation
électrique

Fourniture et pose d’une Porte d'entrée métallique à deux vantaux 2,00 x 2,50 Avec motorisation
électrique et branchement Y/C câble, chemin de câble, interrupteur d’action, alimentation et contrôle
d’accès par badge « visiteurs de l’extérieur et de l’intérieur et gardiens à partir de la guérite ».

Suivant détail architecte

Payé à l’unité au prix ............... N°7.1.5


SOUS LOT N° 7.2 : MENUISERIE ALUMINIUM

GENERALITES :

Chaque ouvrage sera composé comme suit :

L’exécution conforme au cahier des Exigences Techniques Générales (CPT) relatives aux travaux
de menuiserie aluminium et au présent devis descriptif. L’entrepreneur devra la fourniture, la pose
et le scellement de l’ensemble des ouvrages.
- Le pré -cadre en profilé de tôle galvanisée de 20/10éme d’épaisseur, y compris éléments de
scellement, adaptable à chaque ouvrage et suivant localisation ;
- Le cadre dormant en profilés aluminium naturel anodisé ;
- Tous les éléments seront assemblés à coupes d'onglet ou droit suivant le mode d'ouverture, y
compris couvre joint à rapporter ;
- Le cadre dormant sera fixé sur le pré -cadre par des vis en acier inoxydable ;
- le cadre ouvrant en profilés aluminium ;
- Le cadre sera composé de profil dont la géométrie répondra à l'inertie nécessaire aux dimensions
maximales et munis de feuillures à vitre pour double ou simple vitrage selon le cas;
- Les pièces d'appui en profilé naturel anodisé permettant de recueillir les eaux de condensation et
d'évacuer les éventuelles eaux d'infiltrations avec dispositif anti-refoulement, assemblage à coupe
droite dans les gorges de vidage prévu à cet effet ;
- La quincaillerie aluminium (description et destination suivant chaque ouvrage: serrures, poignées,
crémones, loqueteaux, pivots, verrous, paumelles, gâches, mécanismes de coulisse, ferme portes
hydraulique,… etc.).L’échantillon, la qualité, la provenance et les fiches techniques sont à
soumettre à l’agrément de la Maîtrise d’œuvre et le Maître d’ouvrage avant la passation des
commandes.
- L'étanchéité entre l'ouvrant et le dormant sera assurée par double plan de joints en élastomère
clipsés dans les rainures des profilés.
- La translation horizontale des vantaux coulissants se fera sur galets à bague fritté ;
- Les galets seront fixes où réglables et démontables ;
- L'ouverture à la française se fera à l'aide de paumelles en aluminium réglables et démontables ;
- Le vitrage en verre clair y compris sérigraphie selon dessin de l’architecte et il sera monté dans
les joints élastomère et main- tenu par des par closes appropriées et clipsées y compris toutes les
cales néoprène nécessaires au bon fonctionnement ;
Les dimensions et les épaisseurs des vitrages seront exécutées conformément au DTU 39.4 et
suivant localisation et dimensions.
- La fourniture de détails :
93
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

L'Entrepreneur devra obligatoirement fournir les dessins de coupes et les détails techniques de
chaque ouvrage, type de profilés et assemblage ainsi que les éléments de calcul des ossatures et de
vitrage.
- Une menuiserie type sera exécutée comme échantillon pour approbation par la Maîtrise d'œuvre
avant la fabrication en série. L'ensemble des ouvrages devra être exécuté conformément aux plans
et détails de l’architecte, aux règles de l'art, aux DTU et aux normes en vigueur, y compris toutes
sujétions de mise en œuvre, de fonctionnement, et de finition.
Les profilés constituant la gamme de chez KAWNER,SHUCCO, TECHNAL ou équivalents.

CONCEPTION PREVISIONNELLE

- Fenêtre, châssis, porte-fenêtre et porte « à frappe », épaisseur des dormants 40mm, et les ouvrants de
45mm.
Dormant:
Tubulaire d’une épaisseur 40mm avec possibilité de clipper la bavette.

Ouvrant:
Tubulaire de forme arrondie sur l’intérieur et l’extérieur. Leur épaisseur est de 45mm.

Assemblage:
Les dormants et des ouvrants au moyen d’équerres à pions, ou à
coller et assembler. Toutes ces pièces d’assemblage sont
obligatoirement en aluminium ou en inox.

Vitrage de chez SAINT

GOBAIN, ou équivalent ;

Performance des ouvrages


Les seuils de perméabilité à l’air, d’étanchéité à l’eau et des caractéristiques mécaniques auxquelles
les ouvrages doivent satis-
faire sont définis par les normes
o NF.P. 20.302 - caractéristiques des fenêtres
o NF.P. 20.501 - méthodes d’essais des fenêtres

✓ Le classement retenu pour les menuiseries extérieures sera déterminé par type
d’ouvrage
✓ Acoustique
✓ Les façades seront conçues et réalisées pour répondre à la réglementation en
vigueur en matière de protection contre les bruits extérieurs NRA 2000

- Les épaisseurs des vitrages seront exécutées conformément au DTU 39.4 et suivant étude
technique à fournir par l’entrepreneur et approuvée par le bureau de contrôle, les épaisseurs
données dans le descriptif sont donnés à titre indicatif.
- Le vitrage doit assurer impérativement une isolation thermique tel que définie dans le lot
climatisation,

✓ Murs rideaux en double vitrage feuilleté 2 x 5.5.2 minimum + pont thermique traiter
94
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

l’extérieur y compris couche faible émissivité, film butyral de polyvinyle(PVB), en


cas de bris du vitrage, le film maintient une grande partie des fragments de verre en
place,
✓ Les grandes baies seront en double vitrage feuilleté 2 x 5.5.2 minimum identique au
mur rideau ;
✓ Au RDC, Les baies seront en triple vitrage feuilleté 3 x 5.5.2 minimum identique au
mur rideau ;
✓ Vitrage trempé de 10 mm d’épaisseur minimum pour les couloirs ;
✓ Les fenêtres et châssis seront en double vitrage stadip ;
✓ sérigraphie selon dessin de l’architecte

Drainage :
Le drainage des eaux d’infiltration éventuelle se fait par des trous allongés dans la traverse basse
dormant et mise en place de busettes avec clapets anti-retour.
Le drainage de l’ouvrant de fenêtre et masqué et évite l’utilisation de busettes rapportées. Il se fait
par perçages ou poinçon- nage.
Le drainage de l’ouvrant de porte et du seuil se fait par trous oblongs et mise en place de busettes
avec clapets anti-retour. L’entrepreneur doit tenir compte dans ses prix l’ensemble des prestations
cites aux généralités, au CPT, au présent devis descriptif liées à chaque ouvrage, certaines entre
elles ne seront pas répéter dans le descriptif pour chaque article et les recommandations du DTU
et la maîtrise d’œuvre.
- Échantillon à soumettre pour approbation avant le
commencement des travaux. L’entrepreneur devra la
fourniture, pose et scellement de l’ensemble des ouvrages liés

EXIGENCE FEU
Les ouvrages mis en œuvre devront respecter les textes réglementaires en matière de
protection incendie et de l'ensemble des normes concernant la sécurité au feu des
bâtiments sans qu'il soit ici nécessaire de les rappeler toutes et notamment :
- Etablissements recevant du public (ERP) : Arrêté modifié du 25 Juin 1980.
-Tous textes spécifiques en fonction de la nature et de la destination de l'immeuble.
- L'arrêté du 30 juin 1983 relatif à la classification des matériaux en matière de réaction au feu et ses
annexes
- L'arrêté du 2 août 1999 relatif à la détermination du degré de résistance au feu des éléments de
construction
- L'arrêté du 22 mars 2004 relatif à la résistance au feu des produits, éléments de
construction et d'ouvrages prenant en compte les directives européennes et fixant la
classification des matériaux au regard de leur résistance au feu complétant, modifiant ou
se substituant aux textes précédents.

ACOUSTIQUE
L’Entrepreneur du présent corps d’état devra se conformer aux dispositions constructives
acoustiques et aux observations techniques liées à la mise en œuvre de certains complexes,
95
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

définies dans la Notice Acoustique, ainsi que des objectifs acoustiques stipulés dans cette
même Notice qui ont priorité sur le présent document.
Fournir l’avis technique CSTB ou équivalent ou fournir un détail d’usinage avec toutes les
caractéristiques nécessaires

FENETRES AVEC OUVRANT A BASCULT ET PARTIE FIXE

PRIX N°7.2.1- FENETRE AVEC OUVRANT BASCULANT ET PARTIES FIXES ET A


RUPTURE DE PONT THERMIQUE.
Fourniture et pose fenêtre vitrée basculante en aluminium thermo laquée, couleurs au choix de
l’architecte.
Le profilé constituant la gamme et de chez KAWNER, SHUCCO, TECHNAL ou techniquement
équivalents, suivant plans d’architecte et descriptif général des fenêtres à frappes comprenant :
- Précadre en acier galvanisé 20/10° d’épaisseur avec pattes à scellement.
- Cadre dormant en aluminium avec couvre joint rapporté.
- Un vantail monté sur paumelles basculant à l’intérieur.
- Parclose à clipper pour pose des vitrages.
- Joint EPDM.
- Joint d’étanchéité acoustique
- Double Vitrage stadip marque Saint GOBAIN ou GLAVERBEL, suivant généralité et
conformes aux DTU.
- Quincaillerie : compas de maintien en INOX, loqueteau, 2 paumelles avec un corps en INOX
et un axe en INOX.
Payé à l’unité au prix suivants :

a- Fenêtre type FO 01 de 1,20 x 3,98 MHC à deux parties fixes et deux


parties ouvrantes à bascules
Payé à l’unité au prix ......... N°7.2.1a.

b- Fenêtre type FO 02 de 1,25 x 2,079 MHC à deux parties fixes et une


partie ouvrante à bascule
Payé à l’unité au prix…………………..N°7.2.1b.

c- Fenêtre type FO 03 de 1,20 x 0,90 MHC à une partie fixe et une


partie ouvrante à bascule
Payé à l’unité au prix…………………..N°7.2.1c.

d- Fenêtre type FO 04 de 1,30 x 1,20 MHC à une partie fixe et une


partie ouvrante à bascule
Payé à l’unité au prix…………………..N°7.2.1d.

MURS RIDEAUX VEP

96
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N°7.2.2- Clôture en bardage tube acier galvanisé Diam 10 cm hauteur de 2,00m Y/C
soubassement en béton armé de 50cm x 50 cm

Fourniture et pose d’une clôture d’une hauteur de 2.50 m en bardage tube acier galvanisé
Diam 10 cm hauteur de 2,00m Y/C soubassement en béton armé de 50cm x 50 cm avec
fondation et socle.

Plan de pose à valider par la maitrise d’œuvre.

Payé au mètre linéaire au prix…………………..N°7.2.2

97
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°8: FAUX PLAFOND

98
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

LOT N°8: FAUX PLAFOND

GENERALITES:

Tous les éléments d’ossature et de suspentes seront en acier protégé par galvanisation ou
métallisation ou peinture laquée cuite. Elles seront conçues de telle sorte qu’il ne puisse se produire
aucun mouve- ment latéral susceptible de provoquer un déboîtement des éléments du faux plafond.
Dans le calcul et la conception des suspentes et ossatures, il convient de considérer :
• La hauteur du vide de faux plafond.
• La stabilité au feu des suspentes.
• Le poids mort des petits appareils d’éclairage, de détection
• Les coefficients de sécurité.
• Les nécessités de réglage précis des plans de faux plafond.
Les ouvrages seront conçus de telle sorte que la défaillance accidentelle d’une attache quelconque
ne puisse, en aucun cas, provoquer la chute d’un élément de faux plafond.
Les suspentes seront rigides et réglables et les dispositions de leurs fixations, tels que trous
tamponnés, trous forés ou autres procédés seront choisis en fonction de l’ouvrage sur lequel ils sont
placés et seront soumis à l’agrément du maître d’œuvre et du bureau de contrôle.
Payé au mètre carré à la surface de faux-plafond projeté au sol, y compris joint creux de 5x5cm,
fourniture et toutes sujétions de finition et de mise en œuvre suivant plans de calpinage donnés par
l’architecte, et plans d'exécution remis par l'entreprise adjudicataire.
Le prix comprend aussi la fourniture et pose de trappe d’accès technique en plénum dans les faux
plafonds en plaque de plâtres non démontables comprenant :
• Cadre fixe métallique en aluminium extrudé, vissé directement sur le plafond en plaque de
plâtre,
• Trappe mobile de type pousser lâcher composée d’un cadre rigide en acier et d’un
remplissage en plaque de plâtre, 2 entrebâilleurs en aluminium,
• Laine minérale,
• Joint périphérique sur le dormant, joint caoutchouc fixé sur l'ouvrant.
• Pose de la trappe en parfait affleurement avec les plaques de plâtre.
• Primaire anticorrosion à la charge du présent sous-lot, finition au sous-lot peinture.
• Localisation : Selon besoins des sous-lots techniques.
Ou carrément des trappes d’accès en faux plafond réalisées en bois contreplaque de
grande dimensions :
• Cadre fixe métallique en profilés U en acier inoxydable, encartés en périphérie de la
trémie du plafond en plaque de plâtre,
• Trappe de visite de type Revo de chez Knauf ou similaire y compris mécanisme,
• Joint périphériques et entre deux plaques
• Pose de la trappe en parfait affleurement avec les plaques de plâtre.
• Dimensions : calepinage80 x 80cm
• Localisation : Selon besoins des sous-lots techniques.
Quel que soit le type de détails joint au présent dossier d’appel d’offre « Plans Archi, Descriptif
technique…», l'entreprise devra prendre en compte pour la surface de plafond à mettre en œuvre,
la totalité de la surface comprise de murs à murs pour toutes hauteurs plénums y compris
remontées, inclinaisons, joints creux, trappes de visite de toutes dimensions avec structure en
profil d’aluminium et remplissage. L’entreprise a à sa charge l’ensemble des plans d’exécutions.

99
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N°8.1- FAUX PLAFONDS EN BA13

Destination:.Suivant plan archi

Fourniture et pose d’un faux plafond en PLACO BA13 y compris joint creux de chez
PLACO/LAFARGE ou techniquement et esthétiquement équivalent, à réaliser
conformément aux prescriptions CPT concernant les travaux de montages des faux
plafonds en Placoplatre et suivants plans d’exécutions et recommandations de la maîtrise
d’œuvre.
Pose sur ossatures métalliques primaire et secondaire, construit conformément aux notices
d’agrément du CSTB ainsi qu’au Cahier des Charges et prescriptions du fabricant. Travaux
comprenant :

o Ossatures métalliques en acier galvanisé préconisé par le fabricant avec rails, suspentes,
fourrures et accessoires de fixation antivibratiles tels que cavaliers, équerres, étriers, fers
porteurs
o Mise en place d’ossatures métalliques avec plénum
o Réalisation des joues en plaque de plâtre
o Traitement des joints, angles rentrants et cueillies suivant le système préconisé par le
fabricant,
o Compris ratissage si nécessaire,
o Toutes coupes, chutes, entailles, bouchement de trous après le passage des autres corps
d’état
o Garnissage et calfeutrements par bande spéciale.
o Chaque parement sera constitué de plaque BA13 avec indice d’affaiblissement acoustique
sans isolant : Rw + C = 33 dBA ; livrés prêts à peindre.
o Mise en œuvre selon avis technique, procès-verbaux et prescription des fournisseurs et
conformément aux règles de l’Art et au DTU 25-41 en tenant compte des finitions des
joints, angles et cueillies y compris toutes sujétions de fourniture et de pose.
o Aide à la pose, découpage et réservation :
o D’ouvrage en bois
o D’ouvrages électriques
o D’ouvrage de climatisation réservation pour (unité de climatisation, grille de
soufflage, reprise, etc…)
Caractéristiques techniques :
Les Placoplatre devront assurés les caractéristiques techniques suivantes conformément au
DTU N° 25.41:
- Résistance mécanique aux chocs et séismes.
- Toutes les performances thermiques et acoustiques.
- Classement au feu : M0.
- Résistances au feu (Fourniture du procès verbal de résistance au feu).
- Caractéristiques environnementales et sanitaires

Payé au mètre carré réellement exécuté y compris plus – values pour petites ou faibles surfa- ces,
façons des formes irrégulières de toutes sortes, décoratives, courbes, enduits pâte prêt à l’emploi
type placomix ou techniquement équivalent sur les deux faces, structure métallique en profilé Stil

100
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

F 530, suspente, éclisse, vis TTPC, trappes métalliques type lafarge de toutes dimensions
incorporées dans les faux-plafonds. Ces trappes seront composées d’un cadre cornière
thermolaqué, recevant panneaux double face, avec 1 face métallique et 1 face vue (suivant nature
des faux-plafonds), réservations pour fentes de soufflage, luminaires, bouches VMC et trappes
de visite, chevilles en laiton, suspentes, tiges filetées, écrou, contre écrou, bande périphérique en
plaque de plâtre BA13 suivant plan de détail architecte, bande pour joints Vis TF212, trappe de
visite de type Revo de chez Knauf ou similaire y compris mécanisme, isolation intermédiaire en
laine minérale, toutes les réservations pour luminaires ou autres….
L'ensemble de ces travaux doivent être exécutés conformément aux règles de l'art, au DTU, aux
normes en vigueur et aux directives et plans de calepinage de l’Architecte, y compris toutes
sujétions de mise en œuvre, de finition. Les hauteurs libres indiquées sur les plans doivent être
obligatoirement respectées.

Points singuliers et ouvrages annexes


En complément des sujétions imposées par les impératifs des autres corps d’état, le
présent marché comprend:
- Le joint creux en périphérie des locaux, suivant le plan de détail de l’architecte ;
- Les jouées, les retombées diverses, les retours… etc., y compris les supports nécessaires ;
- L’incorporation des appareils d’éclairage doit tenir compte des plans renseignés des
lots tech- niques ;
- L’incorporation des grilles filantes ou isolées et d’appareils divers suivant les
besoins : se re- porter aux plans renseignés des lots techniques.
Payé au mètre carré au prix ......................................................................................... N°8.1.

PRIX N°8.2- FAUX PLAFOND EN BOARDEX Y/C TRAPES DE VISITE ET JOINT CREUX

Destination: sous faces extérieurs et suivant plan Architecte.

Ce prix concerne la fourniture et pose de plaque suspendu composé de revêtement en fibre de ciment
anti-humidité type BOARDEX ou équivalent.

Sur ossature métallique à base d’acier galvanisé de 60/100 et fixée horizontalement ou inclinée à la dalle
par l’intermédiaire de suspente et de clips adéquate, seront vissées des plaques de plâtre de type
BOARDEX ou équivalent de 12.5 mm d’épaisseur de classement au feu suivant notice de sécurité.

Les suspentes seront de type tiges filetées en acier galvanisées et réglables.


L’ossature doit former une résille modulée aux dimensions en fonction de la dimension des panneaux.

Les joints entre plaques seront orientés vers la façade du bâtiment.


L’ensemble ossature et plaques devra être dimensionné de manière à absorber les effets de pression et de
dépression liés au vent.

Les joints de dilatation et de fractionnements devront être matérialisés et traités de manière appropriée.
La bande à joint spéciale doit être posée sur les joints de la plaque Boardex à l'aide d'un mastic de
jointement à base de ciment type PROBASE.

Les plafonds sont des produits avec à une résistance élevée des bactéries et de la moisissure.
Le prix unitaire de la présente prestation inclus des joints creux de désolidarisation avec les murs ou
matériaux de nature différente, de même sont inclus les joue nécessaires a la reprise de soufflage du lot
101
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

climatisation et toute liaisons du Boardex dont les retombes, cache rideaux.

Les saignées et percements devront se faire par découpe au foret ou à la scie mais en aucune manière par
éléments à percussion. Les renforts d’ancrages d’éléments de poids conséquent seront réalisés à la charge
du présent lot par incorporation de contre-plaqué marine.

NOTA :
Il ne sera compté aucune plus value pour difficultés d’exécution et matériaux à utiliser l'ensemble sera
exécuté suivant instruction de la maîtrise d’œuvre et plans de détails d'Architecte.

Ces faux plafond seront payés au mètre carré théorique, toutes les prestations du type faux plafond
Boardex sont inclus dans ce prix, l’entreprise est tenue de réaliser l’ouvrage « retombée - retour - joint
creux en toute dimensions etc. » sans aucune incidence financière.
Y compris retombé retour et toutes sujétions de préparation, de fourniture, de pose et de finition.

Payé au mètre carré au prix ......................................................................................... N°8.2.

102
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°9: VRD

103
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N 9 AMENAGEMENTS EXTERIEURS


9.1 TRAVAUX DE TERRASSEMENT

PRIX N°9.1.1-TERRASSEMENTS EN DEBLAIS EN TERRAINS DE TOUTES NATURE Y


COMPRIS EVACUATION
Ce prix rémunère les terrassements en masse de toutes dimensions et à toutes profondeurs après le
décapage du 20cm, fouilles dans tous terrains y compris rocher, y compris dressement, aménagement et
assainissement des fonds, blindage des parois, protections contre les eaux de ruissellement, épuisements,
drainages, installation de pompes pour évacuation des eaux (de pluie, de nappe, ou de ruissellement).
Ce prix inclut aussi la mise en dépôt pour remblai ou l’évacuation des quantités excédentaires des
différents déblais du chantier non utilisées en remblais vers la décharge publique ou un lieu proposé par
l’Entrepreneur et approuvé par le Maître d’Ouvrage Délégué et la maîtrise d’œuvre.
Ce prix inclut les essais et toutes les sujétions de préparation préalable du terrain prescrit par le CPT.
Ces fouilles seront Payés au mètre cube théorique, sans majoration pour façon de talus, foisonnement et
suivant les dimensions horizontales figurant sur les plans d’exécution, et l'ouverture des fouilles.

Il rémunère les terrassements en déblais dans terrains de toutes natures y compris évacuation et ce pour
mise à la cote du fond de forme des chaussées et des espaces piétons.
Il comprend pour l'essentiel :
. La préparation du terrain,
. Les terrassements en déblai avec soit chargement des matériaux et leur mise en dépôt provisoire
pour toutes réutilisations ultérieures, mêmes celles relevant d'autres postes de travaux, soit leur transport
à la décharge publique,
. Les frais de protection contre les eaux de toute nature pendant l'exécution des déblais et les
frais de leur évacuation.
Payé au mètre cube au prix n°9.1.1

PRIX N°9.1.2 MISE EN PLACE DES REMBLAIS A PARTIR DES DEBLAIS EXTRAITS SUR
PLACE :

Ce prix rémunère l’évacuation et l'exécution des remblais à partir des déblais suivant les prescriptions du
CPT avec toutes les sujétions de réglage, de compactage à 95 % de l'Optimum Proctor Modifié et
entretien des talus jusqu'à la réception provisoire. Il comprend également :

• Le dressage des plateformes, fonds talus et fossés,


• Les frais de transport,
• Les frais de protection contre les eaux de toute nature pendant l'exécution des remblais et les frais
d'évacuation des eaux,
• La protection des plateformes ouvertes, contre les eaux de ruissellement et notamment l'exécution des
fossés provisoires.
• La remise en état des parcelles dont les matériaux ont été extraits éventuellement (mise à niveau du
terrain, remise en place de la terre végétale…).
Ce prix comprend les frais d’exécution, les essais, le déchargement, le transport, la mise en place et le
compactage par couches successives selon les prescriptions du C.P.T.

104
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Le volume pris en compte sera celui mesuré après compactage réalisé aux dimensions du projet, pris en
attachements contradictoires.
Payé au mètre cube au prix n°9.1.2

PRIX N°9.1.3 MISE EN PLACE DES REMBLAIS EN TERRE D’APPORT:

Ce prix rémunère, au mètre cube, l'exécution des remblais à partir des matériaux d’apport suivant les
prescriptions du C.C.T.P avec toutes les sujétions de réglage, de compactage à 95 % de l'Optimum
Proctor Modifié et entretien des talus jusqu'à la réception provisoire. Il comprend également :

• Le dressage des plateformes, fonds talus et fossés,


• Les frais de transport,
• Les frais de protection contre les eaux de toute nature pendant l'exécution des remblais et les frais
d'évacuation des eaux,
• La protection des plateformes ouvertes, contre les eaux de ruissellement et notamment l'exécution des
fossés provisoires.
• La remise en état des parcelles dont les matériaux ont été extraits éventuellement (mise à niveau du
terrain, remise en place de la terre végétale…).

Ce prix comprend les frais d’exécution, les essais, le déchargement, le transport, la mise en place et le
compactage par couches successives selon les prescriptions du C.P.T.
Le volume pris en compte sera celui mesuré après compactage réalisé aux dimensions du projet, pris en
attachements contradictoires.
Payé au mètre cube au prix n°9.1.3

PRIX N°9.1.4 REGLAGE ET COMPACTAGE DES FONDS DE FORME


Localisation : sur emprises chemins piétons, trottoirs, voies pompiers et parkings
Ce prix rémunère le réglage, suivant les profils en travers types du projet, et le compactage du fond de
forme jusqu’à au moins 95% de l’OPM y compris eau d’arrosage, essais du laboratoire et toutes sujétions.
Payé au mètre carre au prix n°9.1.4

PRIX N° 9.1.5 REALISATION DE REVETEMENT EN PAVE


AUTOBLOQUANT EN PIERRE RECONSTITUÉE SILICO-GRANITIQUE
POUR REVÊTEMENTS DE SOLS Y compris bordure de rives de tout type
Y/C COUCHE DE FONDATION

Localisation : suivant plan archi

Ce prix rémunère la fourniture et mise en place d’un revêtement du sol en pavés autobloquants de 8 cm
d’épaisseur. La forme, la nature des pavés et leurs compositions de couleurs doivent être soumises à
l’approbation du maitre d’ouvrage.
La mise en œuvre du revêtement devra être précédée par l’exécution d’un échantillon pour validation
Les travaux de réalisation comprennent :
• Terrassement déblais remblais.

105
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

• Une première couche de tout venant GNF2 0/40mm de 20cm arrosée légèrement et bien
compactée.
• Dallage de 12 cm en treilles soudés.
• Fourniture et pose d’une couche de sable concassé de huit (8) cm d’épaisseur après égalisation du
terrain. - Pose des pavés autobloquants (calepinage au choix).
• Garniture des joints au sable jusqu’à refus.
• Compactage de l’ensemble (dame vibrante de 100 kg).
• Les sujétions de rampes d’accès, d’abaissement et de raccordement. - Les sujétions de découpe à la
forme.
• Découpe soignée des jardinières, des fosses à végétaux et toute réservation.
• Caler les paves en extrémités par une bordure préfabriqué en béton gris type P1, neuves en béton
dosés à 350 Kg/m3, provenant d'usines agréées par le Maître d'Ouvrage et suivant la norme
NM10.01.014.
La mise en œuvre des bordures se fera dans les règles de l'art, conformément au présent CPS et aux
plans d'exécution. Ces prix comprennent également :
• Les terrassements supplémentaires ;
• L’implantation des alignements et courbures ;
• Le nivellement de bordures suivantes profils projetées ;
• Le transport et stockage sur chantier des éléments à poser ;
• La construction de la semelle en béton maigre dosé à 250 kg/m3 sur 0.10 m d'épaisseur et 0.30 m
de largeur ;
• L’exécution des joints au mortier entre éléments de bordure ;
• Le remblaiement soigné de la fouille après pose des bordures ;
• Le calage des bordures conformément aux vues spécifiées dans les plans d’exécution ;
• Le grattage et le nettoyage éventuels des bordures souillées par les mortiers et bétons ;
• La remise en état des lieux ;
• Les essais d'agrément et de recettes ;

Toutes sujétions de mise en œuvre. Ces prix incluent également :


• Toutes fournitures nécessaires à la réalisation complète ;
• La fourniture et la pose des bordures ; y compris le rejointoiement et le mortier de pose ;
• La fourniture et la pose des drains métalliques y compris les sujétions de raccordements au système
d’évacuation des eaux en cas du tablier d'ouvrages d'art.
• Le coulage de bordure sur place n’est pas accepté.
• Avant la pose des bordures l’entrepreneur est amené de présenter un échantillon et le valider avec
le Maitre d’ouvrage.
• Ce prix comprend une réservation de forme carrée de 2m²(pied d’arbre)
• Le pied d’arbre est constitué d’une fosse de 1,00m de profondeur minimum.
• Le remplissage de la fosse doit être effectué avec une terre végétale meuble, bien aéré,
suffisamment nutritive, fraiche et dépourvu d’adventices.

106
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

• Le pied d’arbre sera délimitée des quatre cotés par une bordure
• La surface des pieds d’arbres est en général inférieure à celle des fosses de plantation, dont ils
constituent la partie visible.
• Fourniture et pose d’une bordure aux limites des revêtements selon le plan de calepinage de
l’architecte.

Ouvrage payé au métré à la surface réellement exécutée tous vides déduits, sans plus-value pour petites
parties ou faibles largeurs, y compris forme, fournitures, pose suivant plan de calepinage, découpe,
exécution arrondis, de gorge, d'angles rentrants ou saillants, mise en œuvre, protection et toutes
sujétions.

Payé au mètre carre au prix n°9.1.5

9.2 ASSAINISSEMENT
PRIX N°9.2.1 DEBLAIS EN TRANCHEE POUR COLLECTEURS ET
BRANCHEMENTS
Localisation : collecteurs et branchements
Les prix de cette série rémunèrent, selon la nature du terrain y compris rocher, les déblais en tranchées de
toutes profondeurs pour réalisation des collecteurs et des branchements des particuliers et des bouches
d'égouts isolées.
Les Couvrent notamment :
• l'exécution du déblaiement proprement dit,
• le dressage des fonds de fouilles et parois (étaiement, blindages,...),
• les sur largeurs pour regards et ouvrages,
• les sur largeurs des fouilles nécessaires à une exécution aisée des travaux,
• le chargement des matériaux et leur mise en dépôt dans l'attente d'une réutilisation en remblai
• l'évacuation des terres excédentaires ou inaptes à la réutilisation en remblai à un endroit désigné par
le M.O. ou à la décharge publique,
• Les frais de mise hors d'eau du chantier (assèchement et épuisement),
• Les ouvrages nécessaires au contournement d'ouvrage existants (route, accès…), et toutes sujétions
selon les prescriptions du CPT.

Payé au mètre cube au prix n°9.2.1

9.2.2 REMBLAIEMENT DES TRANCHEES

Localisation : collecteurs et branchements

Les prix de cette série s'appliquent au remblaiement des tranchées ouvertes pour réalisation des collecteurs
et de tous les branchements et ce à l'aide de matériaux de natures diverses en provenance soit des déblais
chantiers, soit, si ces derniers sont impropres à une réutilisation en remblai, de carrières ou de zones
d'emprunt.

107
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

Ils concernent également le remblaiement autour des ouvrages annexes sans plus-value spécifique.

L'origine des terres utilisées en remblai (terres provenant de déblais ou terres d'apport) ne donne lieu à
aucune plus-value.

Ce Comprend la fourniture éventuellement de terres d’apport, l’arrosage, le compactage et toutes


sujétions.

PRIX N°9.2.2.1 REMBLAI PRIMAIRE EN TERRE TAMISE

Ce prix rémunère la mise en place jusqu’a 30cm de l'extrados de remblai primaire à partir des terres
d'apport tamisée (mailles 5x5cm) présentant une granulométrie continue répondant aux caractéristiques
définies dans le présent CPT et leur étalage, arrosage et compactage par couches successives jusqu’à
obtention de la compacité de 95 OPM au niveau des différentes couches.

Ce remblai sera compacté à l'aide d'engins mécaniques ne présentant pas un risque d'endommagement
des tuyaux.

Payé au mètre cube au prix n°9.2.2.1


PRIX N°9.2.2.2 REMBLAI SECONDAIRE EN TERRE CRIBLEE
Ce prix rémunère la fourniture et la mise en place des remblais à partir des matériaux d’apport
appropriés répondant aux caractéristiques définies dans le présent CPT et leur étalage, arrosage et
compactage par couches successives jusqu’à obtention de la compacité de 95 OPM au niveau des
différentes couches.
Il comprend également, la fourniture de l’eau d’arrosage et toutes sujétions.
Ce prix comprend en plus des sujétions ci-dessus, les frais d'approvisionnement en terres appropriées
quelque soit l’éloignement des zones d’emprunt et les contraintes qui s’y rattachent.
Payé au mètre cube au prix n°9.2.2.2

PRIX N°9.2.2.3 LIT DE POSE EN SABLE OU EN GRAVETTE EP.=15CM


Localisation : collecteurs et branchements.
Ce prix rémunère la fourniture à pied d'œuvre de sable ou de gravette, selon la recommandation du BET,
son répandage et compactage en fond de tranchée ; L'épaisseur du lit doit être de 15 cm après compactage.
Payé au mètre cube au prix n°9.2.2.3

9.2.3 CONDUITE EN PVC, SERIE I, POUR COLLECTEURS ET


BRANCHEMENTS
Localisation : collecteurs, branchements et bouche d’égout.
Ces prix rémunèrent selon le diamètre la fourniture, le transport et pose à toutes profondeurs, de
canalisations en PVC SERIE I. Il comprend les raccordements, amont et aval, les joints d’étanchéité
regard buse, selon indication du Maitre d’œuvre ainsi que toutes les sujétions inhérentes à la pose. Les
essais des canalisations sont à la charge de l’entreprise.
Avant la pose des buses, l'Entrepreneur sera tenu :
• de préparer leurs assises dans les conditions prévues par l'article 31 du D.G.T.A.
• de répandre sur toute la largeur de la tranchée un lit de pose de gravettes pour terrain rocheux, ou
pour drainage en cas de présence de nappe et un lit de sable d'épaisseur pour terrain normal.

108
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

• à ce que, au droit de chaque joint, le fond de fouille soit approfondi de façon à ce que la buse soit
portée sur toute sa longueur et non sur les bagues et joints.
• de veiller à ce que la ligne des canalisations soit droite.
Après la pose des conduites et avant leur remblaiement, l'Entrepreneur procédera aux essais d'étanchéité.
Le prix comprend :

• transport de tout le matériel et de tous les matériaux du stock jusqu’au lieu de pose.
• coupe des tuyaux et façonnage des bouts
• mise en place des tuyaux et assemblage y compris façonnage des joints
• alignement et nivellement des conduites
• essais d’étanchéité et d'écrasement
• Toutes sujétions relatives à la pose.

PRIX N°9.2.3.1 TUYAUX EN PVC SERIE1 Ø200 MM


Payé au mètre linéaire au prix n°9.2.3.1

PRIX N°9.2.3.2 TUYAUX EN PVC SERIE1 Ø315 MM


Payé au mètre linéaire au prix n°9.2.3.2
PRIX N°9.2.3.3 TUYAUX EN PVC SERIE1 Ø400 MM
Payé au mètre linéaire au prix n°9.2.3.3

9.2.4 REGARDS DE VISITE SUR COLLECTEURS

Ce prix rémunère la réalisation des regards de visite sur canalisations circulaires conformément au plan
joint.
Il comprend, en outre, les prestations et sujétions ci-après :

• L'exécution des terrassements en déblais en tout terrain et à toute profondeur,


• La fourniture et la mise en place de terre meuble en remblai compacté après exécution du
regard,
• L'exécution des voiles pour regard en béton dosé à 350 Kg de ciment par mètre cube, avec
vibration du béton armé y compris acier suivant détail BET.
• Le châssis en béton armé supportant cadre et tampon; ce châssis sera maintenu au
couronnement des regards par un mortier N°2 (450kg de ciment/m3),
• Echelle galvanisée à chaud : montants en fer carré 25x25mm et échelons en fer carré 20x20mm;
Cette échelle sera scellée en six points,
• Etude de coffrage et de ferraillage.
• L’ajout d’adjuvant ou d’hydrofuge de masse pour la protection du béton contre l’agressivité
des eaux salines.
• Tampons provisoires en béton armé, quadrillage 15X15 cm en acier HA 10mm, épaisseur
béton : 15cm.
PRIX N°9.2.4.1 REGARDS DE VISITE DE PROFONDEUR  2,00M
Payé a l'unité au prix n°9.2.4.1

109
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N°9.2.4.2 PLUS VALUE POUR REGARD DE VISITE DE PROFONDEUR > 2,00M
Ce prix rémunère une plus value décimétrique au prix N°2.4.2 pour des profondeurs au delà de 2,00m.

Payé au décimètre au prix n°9.2.4.2

PRIX N°9.2.5 FOSSE RECEPTRICE SIMPLE


Localisation: au droit des limites mitoyennes pour branchements.
Ce prix correspond à la réalisation de fosses réceptrices en béton armé conformément aux plans
d’éxécution.
Il inclut, entre autres :
Un faux cadre en fer cornière galvanisé à chaud logé dans l'encoche de la tête de cheminée de dimensions
50x50x4mm,
L'ouvrage sera fermé par une trappe en béton armé cintrées par cadres en fer cornière galvanisé à chaud
de dimensions 45x45x4mm et munie de deux anneaux de levage en U escamotables en acier galvanisé à
chaud.
Il comprend également les terrassements en déblai dans tous terrains et le remblaiement en terres
compactées autour de l’ouvrage.
Payé à l'unité au prix n°9.2.5
PRIX N°9.2.6 REGARD BORGNE
Localisation : sur collecteurs aux points de branchements.
Ce Correspond à la réalisation de regard borgne en béton armé conformément aux plans d’exécution.
Il inclut également la fourniture et pose de trappe en béton armé munie de deux anneaux de levage.
Payé a l'unité au prix n°9.2.6
RIX N°9.2.7 BOUCHE D'EGOUT
Localisation : aux points indiqués sur plans ou en des points qui seront indiqués sur place par le BET.
Ce prix correspond à la réalisation de bouche d’égout, à avaloir ou à grille, en béton armé
conformément aux plans d’exécution.
Payé à l'unité au prix n°9.2.7
9.2.8. FONTE DUCTILE
Localisation:en équipement des ouvrages d’assainissements exceptés les fosses réceptrices dont les
couvertures sont en tampon en béton armé.
Les prix de cette série rémunèrent la fourniture à pied d'œuvre et la pose de tampons, cadres, grilles,
appareils siphoïdes en fonte ductile répondant à la norme NM 10.9.001.

PRIX N°9.2.8.1 CADRE ET GRILLE CLASSE D400 POUR LES REGARDS


ET BOUCHE D’EGOUT
Ce prix rémunère la fourniture et la pose des cadres et grille en fonte ductile Classe D400 pour les regards
à grille agrée par la REGIE et conformément aux normes en vigueur et aux exigences de la REGIE.

Payé à l'unité au prix n°9.2.8.1

110
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N°9.2.8.2 CADRE ET TAMPON ARTICULE CLASSE D400 A FONTE


APPARENTE
Ce prix rémunère la fourniture et la pose des cadres et tampon en fonte ductile classe D400 pour les
regards de visite agrée par la REGIE et conformément aux normes en vigueur et aux exigences de la
REGIE.

Payé a l'unité au prix n°9.2.8.2

PRIX N°9.2.8.3 APPAREIL SIPHOÏDE POUR REGARDS A GRILLE ET


BOUCHES D'EGOUT
Ce prix la fourniture et la pose aux conditions citées au-dessus de appareil siphoïde en fonte ductile agrée
par la REGIE et conformément aux normes en vigueur et aux exigences de la REGIE.

Payé a l'unité au prix n 9.2.8.3

PRIX N°9.2.9 CANIVEAU EN BETON ARME AVEC GRILLE EN FONTE


DUCTILE CLASSE D400

Ce prix rémunère la réalisation d’un caniveau en béton armé, Il comprend les prestations et sujétions ci-
après :
• L'exécution des terrassements en déblais en tout terrain et à toute profondeur,
• La fourniture et la mise en place de terre meuble en remblai compacté après exécution du caniveau,
• L'exécution de caniveau en béton dosé à 350Kg de ciment par mètre cube, avec mise en place d'une
armature sous forme de quadrillage de maille 15x15cm en acier T8,
• Le châssis en béton armé supportant cadre et grille; ce châssis sera maintenu au
couronnement de caniveau par un mortier N°2 (450kg de ciment/m3) ,
• Tampons provisoires en béton armé,
• Cadre en acier galvanisé à chaud
• Grille plate en fonte ductile classe D400 de 30cm x 75cm.

Payé au mètre linéaire au prix n°9.2.9

PRIX N°9.2.10 REGARD SANS FOND

Ce prix rémunère la réalisation de regard en béton armé dosé à 350 kg/m3 sans radier conformément
au plan correspondant y compris terrassements en tous terrains et à toute profondeur y compris tampon
en béton armé et toutes sujétions de mise en oeuvre.

Payé au mètre linéaire au prix n°9.2.10


PRIX N°9.2.11 Raccordement sur le réseau d'ASSAINISSEMENT existant
Ce prix rémunère la réalisation de Raccordement sur le réseau d'ASSAINISSEMENT Y/C validation
avec le concessionnaire fonçage, terrassement et ouvrage fourniture et pose.

Payé à l’ensemble au prix n°9.2.11

9.3. ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET INCENDIE

111
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N°9.3.1 RACCORDEMENT SUR LE RESEAU D'AEP EXISTANT Y


COMPRIS COMPTEUR

Ce prix rémunère la fourniture et pose des pièces de raccordement au réseau d’AEP existant
conformément au schéma type approuvé par le BET il comprend :
• un té en fonte
• les raccords bride major
• vannes de sectionnement
• Compteur DN100 avec stabilisateur d’écoulement
• terrassements pour regard y compris évacuation ou mis en remblais
• réalisation de regard en béton armé avec tampon en fonte classe D400 de dimension approprié.
• toutes les pièces et accessoires de raccordement
• Y compris fonçage pour le passage sous les voies et autres.
• Y compris touts sujétions de terrassements et de conduites.
L’entreprise doit fournir les fiches techniques et le détail d’exécution pour validation
L’entrepreneur sera tenu à se conformer aux recommandations de la Maitrise d’œuvre pour la réalisation
de dit branchement
Payé à l’ensemble au prix n°9.3.1
PRIX N°9.3.2. BRANCHEMENTS POUR EAU POTABLE
Ce prix rémunère la réalisation des branchements particuliers. Il comprend notamment :
• Les terrassements et les diverses réfections,
• La fourniture, le transport et la pose des branchements complets : collier de prise en charge,
robinet de prise PEC, raccord FIP M.F, brides, coudes à serrage rapide, tabernacle en bois,
tube allonge, bouches à clé, conduite en PEHD DN approprié PN16 de longueur suffisante
jusqu’à la nourrice, réduction M.F et tous les accessoires nécessaires aux branchements entre
le réseau intérieur et extérieurs (existant ou projeté).
• Traversé des voiles.
• Foureau en PEHD à double parois Pour les traversées
L’entrepreneur sera tenu à se conformer aux plans de BET et prescriptions de la REGIE pour la
réalisation des dits branchements.
Payé a l’ensemble au prix n°9.3.2

PRIX N°9.3.3. POTEAU D'INCENDIE Y/C PIECES DE RACCORDEMENT


Ces prix rémunèrent, la fourniture, le transport et la pose de Poteau d’incendie complet type 3 sous coffre
de marque BAYARD , PAM ou équivalent prise de 100*65*65 apparentes, DN 100mm PN16 bar
conformément aux détails de BET et suivant les recommandations de la REGIE ; Il comprend :
- Té de raccordement en fonte ductile
- Les raccords bride major DN 100mm en fonte DN 100,
- Robinet vanne DN 100

112
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

- les coudes à patin et àbridé DN 100,


- Un élément de tuyau en fonte ductile DN 100 ou en acier galvanisé a chaud,
- les brides -unie en fonte ductile DN 100,
- Bouche à clé , tabernacle
- Un Poteau d’incendie DN 100,
- Elément en S en fonte pour adaptation,
- Regard en béton armé avec tampon en fonte ductile classe D400.
- La réalisation d’un massif en béton de butée au droit du coude,
- Garde corps en Inox.
Cette liste n’est pas limitative.
Le prix comprend aussi toutes les prestations nécessaires pour le raccordement sur le réseau existant
conformément aux recommandations de la REGIE.
Payé a l’ensemble au prix n°9.3.3
PRIX N°9.3.4. FOURNITURE ET POSE DE CONDUITE DN110MM EN PVC
PN16 Y/C TERRASSEMENTS ET REMBLAIEMENT DES TRANCHEES ,
GRILLAGE AVERTISSEUR, ACCESSOIRE DE RACCORDEMENT ,VANNES
ESSAIS ….

Ce prix rémunère la fourniture et la pose des canalisations en PVC de classe PN16 (pression nominale 16
bars) de diamètre Ø 110mm il comprend :

- Fourniture et pose des pièces nécessaire pour le raccordement


- Les terrassements en terrains de toute nature pour tranchées des canalisations y c lit de pose en
sable de 10cm, grillage avertisseur et remblaiement en terre tamisée et compactée à 92 OMP
- L’évacuation des déblais (excédentaires à la décharge publique),

Y compris travaux d’implantation, raccords, vannes, CPC, réductions, joints tés, fouilles, ouverture des
tranchées, remblaiements, essais et toutes sujétions.

NB : l’entreprise doit joindre à son offre les fiches techniques.


Payé au mètre linéaire au prix n°9.3.4

113
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

SOUS LOT N°10 : Espace Vert

114
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N° 10.1. RESEAU D'AROSAGE (ARROSAGE AUTOMATIQUE)


Ce prix rémunère :
• Fourniture et pose d’un Local technique complet y compris equipements, tableaux, porte et toute
sujjestion.
• Branchement au réseau électrique
• l’ensemble de la fourniture et pose de la canalisation en PEHD PN 16 bar pour l’alimentation des
bouches d’arrosage et le réseau d’arrosage. A cet effet, avant d’entamer les travaux, l’entrepreneur
soumettra pour approbation du maître d’ouvrage et le BET tous les documents techniques se
rapportant au système d’arrosage proposé, à savoir :
• Notice technique du système ;
• Note de calcul du dimensionnement du système ;
• Schéma d’implantation.
Canalisation en PEHD pour adduction d'eau : Fourniture et pose de la canalisation en PEHD tout
diamètre bar pour l’alimentation des bouches d’arrosage et le réseau d’arrosage. Le prix comprend
l’excavation des tranchées de profondeur minimale de 60cm, la pose d’un lit de sable au fond des
tranchées, le grille avertisseur, coudes et raccordements, rebouchage et compactage de la tranchée et
toutes les sujétions d’exécution et raccordement de la canalisation au réseau et aux bouche d’arrosage
(suivant l’étude).
Arroseurs : Fourniture et pose des arroseurs de type 1 er Choix, y compris leur installation et toutes les
sujétions de mise en œuvre. La pose sera faite pour assurer une couverture parfaite de la zone à irriguer
suivant les plans établis par l’entreprise et approuvés par le maitre d’ouvrage et le BET.
Tuyères : Fourniture et pose des tuyères de type 1 er Choix de type y compris leur installation et toutes
les sujétions de mise en œuvre. La pose sera faite pour assurer une couverture parfaite de la zone à
irriguer suivant les plans établis par l’entreprise et approuvés par le maitre d’ouvrage et le BET. Les
tuyères seront réglables de 40° à 360°.
Conduite PE ø16 avec goutteurs autorégulants en ligne : la fourniture et pose de goutte à goutte pour
l'arrosage des arbres et arbustes et autres massifs à arroser. Pour les grands arbustes en alignement ou en
isolé, l’espacement des goutteurs de 2.2 L sera d’environ 50cm mais la distance peut être adaptée à la
disposition des plantes et la nature du sol. Pour les massifs, l’arrosage sera fait par les rampes à
goutteurs intégrés autorégulant d’espacement 40cm. Le réseau serait divisé en secteurs qui sont
commandés par les programmateurs à pile; la perte en charge interne ne doit pas dépasser 0,3 bar pour
un débit correspondant au débit du secteur concerné. Le prix comprend le branchement aux conduites
en PVC ou PEHD, tuyaux PE diamètre 13x16mm avec le rajout des goutteurs auto perçant aux
intervalles adaptés à la plantation, ou comportant les goutteurs intégrés autorégulants tous les 40cm, et
toutes les sujétions de mise en œuvre pour le réseau d'arrosage (Conduites avec goutteurs auto perçants
et Conduites aux goutteurs intégrés).
Bouches d’arrosage : la fourniture et pose des bouches d’arrosage au niveau de la canalisation
principale, y compris toutes les sujétions de mise en œuvre. Les bouches en fonte seront scellées dans
un socle en béton au sol et protégé par un regard préfabriqué type spécial espaces verts. Le fond sera
rempli des graviers pour bien drainer les eaux excédentaires. Le prix comprend le branchement aux
conduites en PVC ou PEHD au réseau public.
Gaine perfore pour goutte à goutte des arbre d’alignement : la fourniture et pose de gaine agricole en
tube annelé perforé en PVC non plastifié, de diamètre extérieur de 50mm, pour faire passer les
conduites avec goutteurs enterrés autour des arbres d’alignement. La gaine sera enterrée à une
profondeur de 10 à 20cm.
Accessoires pour réseau d’arrosage : les accessoires nécessaires pour l’arrosage automatique y compris
l’établissement des plans d’exécution du réseau d’arrosage, le branchement au réseau, les
programmateurs à pile pour chaque secteur, électrovannes, câbles électriques, les raccords, tés, colliers
de prise en charge, regards, plus-value pour anti retour des tuyères en bas de pente, buses et tout autre
accessoire nécessaire au bon fonctionnement du réseau d’arrosage, ainsi que l’installation et mis en
115
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

marche du réseau arrosage. Les travaux seront réalisés dans les règles de l’art suivant le plan qui sera
approuvé par le maitre d’ouvrage et la maitrise d’oevre avant tout mise en œuvre.
Le descriptif est donné à titre indicatif ; L’Entreprise est tenue de fournir et faire approuver les plans et
les schémas de l’installation par la Maîtrise d’Œuvre.
Payé à l’ensemble y compris toutes sujétions d’exécution N°10.1

PRIX N° 10.2. - NETTOYAGE, DEFRICHAGE ET NIVELAGE

Ce prix rémunère le nettoyage, défrichage et mise à niveau grosso modo des espaces en talus y compris
l’évacuation de débris, pierres et gravats et le décompactage du sol pour permettre soit la plantation,
soit la liaison entre la terre existante et la terre d’apport. Cette opération doit être faite avant la pose de
la terre végétale. Le prix comprend aussi l’élagage des arbres existants, la taille de formation, et
l’éclaircissement du boisement pour assurer un effet soigné et entretenu. Les souches des arbres morts
ou à arracher dans l’opération d’éclaircissement, doivent aussi être évacuées du site.
Ouvrage payé à l'ensemble, y compris toutes sujétions de fourniture et de pose,
Payé au forfait au prix ............. N°10.2

PRIX N° 10.3. AMENAGEMENT D'ESPACE VERT Y/C PREPARATION HORTICOL DU SOL,


TERRASSEMENT, TERRE VEGITALE ET FUMIER, FERTICOMPOST ET D'ENGRAIS

Ce prix s’applique au mètre carré y compris


• PREPARATION HORTICOLE DE SOL
Préparation horticole du sol par temps sec comprenant labour superficiel , épierrage , émiettage de
motte , enlèvement de tout végétaux ou débris végétaux et minéraux surfaçage définitif , ne changeant
pas les cotes finales du projet , de toutes les zones à planter y compris l’incorporation des engrais de
fond
• TERRSSEMENT POUR FASSE DE PLANTATION
Terrassement pour plantation, des arbres, …etc., comprenant aussi le travail Manuel en prenant sois des
réseaux existants, chargement et évacuation des produits de fouille (mise en place du tuteur enfoncé de
30 cm minimum sous la fosse de plantation avant rebouchage en terre végétale). Ces fosses de
plantation seront de 1,50 mx1, 50 m, par 1,30 m de profondeur. Est intégré dans ce quantitatif.
• FOURNITURE ET MISE EN PLACE DE TERRE VEGETALE
Fourniture et mise en place de terre végétale n dans les fosses de plantation des arbres ….etc. ainsi
qu’une épaisseur de 30 cm sur l’ensemble des arbustes ; vivaces et graminées, comprenant la fourniture
à pied d’œuvre d’une terre végétale conforme aux normes en vigueur au Maroc , la réparation suivant
besoins avec reprise et mise en plan aux endroits définis par tous moyens mécanique ou manuels , en
prenant soin de ne pas endommager les existants , le réglage tenant compte du foisonnement , inclus
stockage éventuel et toutes sujétion.
• FOURNITURE FUMIER DE MOUTON BIEN DECOMPOSE
Fourniture de fumier de mouton bien décomposé, 30m3/hectare
• FOURNITURE FERTICOMPOST
Fourniture de ferticompost 4 tonnes/hectare
• FOURNITURE D’ENGRAIS
Fourniture d’engrais type 14 28 14, 1 tonne/hectare.

Payé au mètre carré au prix .... N°10.3

116
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

FOURNITURE ET PLANTATION DES ARBRES ET ARBUSTES


NB : L’entreprise est tenue en cas de non disponibilité avérée des essences, et variétés proposées
par la maitrise d’œuvre de proposer des essences équivalentes à valider par la maitrise d’œuvre.

PRIX N° 10.3.1. PALMIER TYPE BUTIA ARCHERI H=1.5M


Palmier de type butia archeri h=1.5m de hauteur livré en motte
entière et en bon état végétatif. De qualité résistant au climat de
la région premier choix y compris:
• Fouilles
• Remblai en terre saine mélangé avec de l'engrais adaptable
et conseillé âpres pose du palmier.
• Arrosage, Engrais, toutes sujétions.

Payé à l’unité au prix ................... N°10.3.1

PRIX N° 10.3.2. WASHINGTONIA ROBUSTA


Fourniture et plantation des Washingtonia robusta, Stipe 2.0m, y compris le
creusement de la fosse de plantation quelque soit les dimensions de la motte,
fourniture et application des engrais du fond, tuteurage, haubanage, et toutes
les sujétions de plantation dans les règles de l’art. Les stipes seront propres et
uniforme de texture. Le prix comprend la taille des palmes à la plantation et
l’arrosage régulier pour favoriser la reprise.

Payé à l’unité au prix ................... N°10.3.2

PRIX N° 10.3.3. CALLISTEMON VIMINALIS (jardinières)


Fourniture et pose de Callistemon viminalis de 2.0 à 2.5m de
hauteur, circonférence du tronc 10 à 12cm, y compris fosse de
plantation, fourniture et application d’engrais de fond, plantation,
et toutes les sujétions de plantation dans les règles de l’art.

Payé à l’unité au prix ................... N°10.3.3

PRIX N° 10.3.4. COPROSMA LUCIDA


Fourniture et plantation de Coprosma lucida, à hauteur de 0.4m,
ramifiée, y compris fourniture et application des engrais du fond,
plantation, et toutes les sujétions

Payé à l’unité au prix ................... N°10.3.4

117
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N° 10.3.5. BOUGAINVILLEA COULEURS


Fourniture et plantation de Bougainvillea couleurs, à
hauteur de 0.8 à 1m, y compris fourniture et application
des engrais du fond, plantation, et toutes les sujétions.

Payé à l’unité au prix ................... N°10.3.5

PRIX N° 10.3.6. LIGUSTRUM OVALIFOLIUM


Fourniture et plantation de Ligustrum ovalifolium, à hauteur de 0.4m,
ramifiée, y compris fourniture et application des engrais du fond,
plantation, et toutes les sujétions.

Payé à l’unité au prix ................... N°10.3.6

PRIX N° 10.3.7. VETI VERIA ZIZANIOIDES


Fourniture et plantation de Vetivaria zizanioides en touffe y compris
fourniture et application des engrais du fond, plantation, et toutes les
sujétions.

Payé à l’unité au prix ................... N°10.3.7

PRIX N° 10.3.8. BIGARADIER


Fourniture et plantation selon les règles de l'art de Bigaradier de 2.80
m de hauteur, Feuilles pennées d’0.05 mètre de long, vert argenté,
très recourbées, avec des pétioles courts et sans épines livrée en motte
et dans un conteneur y/compris toutes sujétions.

Payé à l’unité au prix ................... N°10.3.8

118
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N° 10.3.9. MELIA AZEDARACH


Plants de Melia Azedarach De 3.00m de haut et 25 cm de
circonférence livré en motte entière et dans un conteneur,
compris :
• Fouilles en puits de 1.20 m de profondeur
• Engrais
• Toutes fournitures

Payé à l’unité au prix ................... N°10.3.9

PRIX N° 10.4. ROSIER COULEUR VARIES

Fourniture et plantation de Rosier couleur varies d’une quantité de 2000U, Les rosiers seront sains et
livré en motte y/compris toutes sujétions.
Payé au forfait au prix ............. N°10.4

PRIX N° 10.5. GABIONS


Ce prix rémunère le mètre cube de gabions façonné et mis en place. Il comprend
• La fourniture proprement dite ou l’élaboration, selon les calibres demandés et les spécifications
relatives aux Exigences du Maître d’Ouvrage.
• Le chargement, le transport, quelle que soit la distance, le déchargement en stock ou à proximité du
lieu de mise en œuvre quel qu’il soit;
• L’aménagement de la zone de stockage et la constitution du stock;
• La reprise du stock ou au déchargement à proximité du lieu de mise en œuvre,
• Le montage des cages, la mise en œuvre des gabions et des matériaux de remplissage,
conformément aux indications du CPS avec ligature des cages les unes aux autres par agrafage,
mise en place de tirants horizontaux et du gabarit de montage extérieur,
• Les agrafes pour le montage des cages, les tirants et toutes les sujétions de fournitures, de montage
et de pose suivant les prescriptions du CPS,
• Toutes les sujétions d’accès au lieu de mise en œuvre.

Payé au mètre cube au prix ..... N°10.5

119
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

DIVERS

PRIX N° 10.6.1. BANCS PREFABRIQUES-TYPE PAUSE SIDE :175*60*45


Ce prix comprend la fourniture et la pose de pause Sidé avec les
200*60*45 a assise en béton revêtu en granito poli couleur au
choix de maitre d’ouvrage, L’utilisation de ciment I/52.5R
comme liant (UNE80301 et UN80305) avec des granulats
silico-granitiques , des additifs hydrofuges et plastifiants permet
de garantir la dureté unique de cette pièces soigneusement
étudiée .Y/C un revêtement périphérique en Granito poli avec
dossier en deux bandes en bois de 15 cm de largeur suivant
l’image de référence ci dessuus.
L’insertion d’oxydes de fer synthétique comme pigment assure
una coloration stable dans temps. Ce prix comprend toute
sujétion de fourniture, pose et fixation au choix du maitre d’ouvrage.
Payé à l’unité au prix ................... N°10.6.1

PRIX N° 10.6.2. BANCS SANS DOSSIER


Ce prix comprend la fourniture et la pose des bancs sans dossier
de 200*60*45 a assise en béton revêtu en granito poli couleur
au choix de maitre d’ouvrage, L’utilisation de ciment I/52.5R
comme liant (UNE80301 et UN80305) avec des granulats
silico-granitiques, des additifs hydrofuges et plastifiants permet
de garantir la dureté unique de cette pièces soigneusement
étudiée, Y/C un revêtement périphérique en Granito poli blanc
suivant l’image de référence ci dessus.
L’insertion d’oxydes de fer synthétique comme pigment assure
una coloration stable dans temps. Ce prix comprend toute sujétion de fourniture, pose et fixation au
choix du maitre d’ouvrage.
Payé à l’unité au prix ................... N°10.6.2

PRIX N° 10.6.3. FOURNITURES ET MISE EN PLACE DES POUBELLES TYPE BENITO DE


80 A 100 LITRES
Ce prix rémunère à l’unité la fourniture et la pose des poubelles en
tôle d’acier galvanisée à chaud circulaire selon les règles de l’art des
poubelles de jardin y compris toutes sujétions de fournitures et pose
suivant le modéle ci-dessous

Payé à l’unité au prix ................... N°10.6.3

120
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N° 10.6.4. FOURNITURE ET POSE D'UNE DALLE PODOTACTILE EN PIERRE


RECONSTITUEE 40*60CM Y COMPRIS MORTIER D'ASSISE (EPAISSEUR 6CM) DE
COULEUR GRIS FONCE
Ce prix rémunère, au mètre carré, la fourniture, le transport et la pose des dalles d’éveil podotactiles en
pierre reconstituée conformément aux plans d’exécution et à la norme NF P 98- 351.
L’entrepreneur est amené de présenter en plus des fiches
techniques des dalles, le rapport des essais de la résistance
à l’abrasion en profondeur en mm et la résistance à la
flexion en Bar selon la norme NM10.6.001.
Les Dalles podotactiles d’éveil de vigilance seront de taille
60 cm x 40 cm sur 6 cm d’épaisseur et présentent à sa
surface un réseau de plots en forme de dômes. Les
prototypes et couleur doivent être validés par le Maître
d’Ouvrage et le Maitre d’Œuvre Technique.
Les dalles seront posées sur un mortier-colle compris dans
le présent prix, y compris toutes sujétions de mise en
œuvre et de finition.
Ce prix comprend la réalisation d’une dalle en béton d’une
épaisseur moyenne de 8cm y/c Treillis soudés :Après la
réalisation de la couche de base en GNF1 0/40,
l’entrepreneur procédera à la réalisation de l’assise en béton (ce dernier sera obligatoirement lissé en
surface), avec le treillis soudé de 6mm espacé de 20cm. sur une épaisseur moyenne de 8 cm dosé à 350
kg/m3 ;L’assise en béton devra respecter les pentes mentionnées dans les plans d’exécution validés par
la maitrise d’œuvre. Le béton sera vibré et taloché jusqu’à refoulement de l’eau de surface. Les niveaux
et la planimétrie seront assurés par des coffrages latéraux qui seront libérés une fois le béton séché
après bétonnage ou par bordures comptabilisé ailleurs.
L’ensemble réalisé doit être aligné avec l’asphalte des trottoirs.

Payé au mètre carré au prix ........ N°10.6.4

PRIX N° 10.6.5. MASSIF DE PAVOISEMENT 0,4x0,4x0,4 cm


Le présent prix rémunère à l'unité la confection de massif de pavoisement en béton dosé à
300 kg/m3 CPJ 45 de dimensions 0.4 x0.4x0.4m.
Il sera inclus en outre dans ce prix
•Coffrage métallique
•Terrassement en terrain de toute nature
•Déblais, remblais et évacuation des déblais excédentaire
•Fourniture, pose et fixation d'un tube en acier galvanisé DN
70 dans le massif.
• Le compactage adéquat autour de l’ouvrage.
Payé à l’unité au prix ............... N°10.6.5

121
Descriptif
PROJET NOUVELLE ECOLE AMERICAINE DE BEN GUERIR

PRIX N° 10.6.6. BARRIERES DIRECTIONNELLES


Ces prix rémunèrent à l’unité la Fourniture et pose de
barrière métallique fabriquée en acier au carbone
S235 laminé à froid avec deux bouchonnes tête
bombée peints en couleur dorée pour la tête en laiton
pour avoir le jaune doré de nature.
La barrière sera composée en :
• deux montants en tube rond
diamètre 3,5 pouces (DN 90 mm)
épaisseur 2 mm
• deux traverses une en haut et
l’autre en bas en tube
rectangulaire 50*30 mm épaisseur
2 mm
• motif au milieu fait par
découpage numérique (laser ou
plasma) sur une tôle en acier
épaisseur 8 mm
• platines pour fixation de 200*200 mm d’épaisseur 8 mm soudée en bas des
montants avec 4 trous de M12
• tout sera assemblé par soudage en MAG semi-automatique castré
• la hauteur apparente1080 mm
• la profondeur d’encrage dépend du type de revêtement existant (béton bouchardé,
enrobés, asphalte…) avec un minimum de 40 mm pour castrer les platines de
fixation sous le revêtement
• Longueur 1200 mm y compris les montants en tube rond.
L’ensemble de la barrière doit être galvanisé à chaud suivant la norme ISO 1461 après soudure et
montage.
Le revêtement sera en peinture époxy : polyester par poudrage électrostatique thermo-laqué Vert givré
laqué.
La résistance de la peinture au brouillard salin doit être supérieure à 700hbs.
La fixation des barrières par scellement moyennant 4 chevilles métalliques M12*160 zingués par pieds,
encrés dans des massifs de 40*40*40 cm en béton armé dosé à 350 kg/m3 coulé sur place.
L’entreprise adjudicataire est chargée de présenter des contrôles des essais de conformité de peinture,
de galvanisation à chaux suivant des lots de 50 unités à sa charge et par un bureau de contrôle ou
laboratoire agrée par le maître d’ouvrage.
Payé à l’unité au prix ............... N°10.6.6

122
Descriptif

Vous aimerez peut-être aussi