Vous êtes sur la page 1sur 3

Annexe A (informative)

Enrobage des armatures vis à vis de la corrosion

A.1 Enrobage minimal des armatures pour des conditions courantes

Vis-à-vis de la durabilité des produits préfabriqués en béton en termes de protection de l’acier contre la
corrosion, le Tableau A.1 donne l’échelle des conditions environnementales et les classes d’exposition
correspondantes.

Tableau A.1 — Échelle nominale des conditions environnementales

Conditions environnementales

Agressivité Classes d’exposition de l’EN 206-1:2000

A Nulle X0

B Faible XC1

C Modérée XC2-XC3

D Normale XC4

E Élevée XD1-XS1

F Très élevée XD2-XS2

G Extrême XD3-XS3

Pour les produits préfabriqués en béton destinés à une durée de vie normale prévue au projet (50 ans),
les valeurs recommandées de l’enrobage minimal des armatures données dans le Tableau A.2 peuvent
être utilisées, à condition qu’un contrôle spécial de la qualité de la production en usine soit assuré.

Tableau A.2 — Enrobage minimal des armatures

Dimensions en millimètres

Barres d’armature dans les dalles

Autres barres d’armature

Armatures de précontrainte par pré-tension dans les dalles

Autres armatures de précontrainte par pré-tension

Conditions environnementales

Cmin C0 Conditions ambiantes

≥ C0 < C0 ≥ C0 < C0 ≥ C0 < C0 ≥ C0 < C0

A C20/25 C30/37 A 10 10 10 10 10 10
B C20/25 C30/37 B 10 10 10 10 15 15

C C25/30 C35/45 C 10 15 15 20 20 25 25 30

D C30/37 C40/50 D 15 20 20 25 25 30 30 35

E C30/37 C40/50 E 20 25 25 30 30 35 35 40

F C30/37 C40/50 F 25 30 30 35 35 40 40 45

G C35/45 C45/55 G 30 35 35 40 40 45 45 50

AFNOR le 08/01/2016 à 08:38 NF EN 13369:2013-11 +

EN 13369:2013 (F)

35

Dans le Tableau A.2, Cmin est la classe de béton minimale requise pour la classe d’exposition donnée, et
C0 est la classe de béton devançant de deux classes de résistance Cmin. Lorsque du gel-dégel ou une
attaque chimique du béton (Classes XF et XA de l’EN 206-1:2000) est prévu, il convient d’attacher une
attention particulière à la composition du béton. Les enrobages conformes au Tableau A.2 suffiront
généralement pour de telles situations.

A.2 Conditions alternatives

En application de l’EN 1992-1-1:2004, 4.4.1.2, les conditions alternatives suivantes sont recommandées,
à moins que d’autres règles soient données dans l’Annexe Nationale.

 Pour les produits destinés à une durée de vie prévue au projet de 100 ans dans les conditions
environnementales C à G, il convient que les valeurs du Tableau A2 soient augmentées de 10 mm.

 Dans le cas où des aciers avec une protection anti-corrosion sont utilisés, l’enrobage des armatures
peut être réduit de 5 mm par rapport aux valeurs du Tableau A.2 ; en cas d’utilisation d’acier inoxydable,
l’enrobage des armatures peut être réduit à la valeur requise pour l’adhérence, la résistance au feu ou
un environnement agressif spécifique.

 Lorsque la classe du béton est ≥ C40/50 et que l’absorption d’eau est inférieure à 6,0 % (valeur
caractéristique), l’enrobage des armatures peut être réduit de 5 mm par rapport aux valeurs du Tableau
A.2.

 Lorsque la classe du béton est supérieure à C50/60 et que l’absorption d’eau est inférieure à 5,0 %
(valeur caractéristique), la réduction peut être portée à 10 mm.

 Pour les surfaces inégales (par exemple, granulat exposé), il convient que l’enrobage minimal des
armatures soit augmenté de la profondeur maximale de l’inégalité. Quand une protection suffisante de
la surface de béton exposée est assurée, la classe d’exposition peut être moins sévère et l’épaisseur
d’enrobage des armatures peut être réduite en conséquence.

 Pour les produits ayant une durée de vie prévue au projet inférieure à 50 ans et/ou pour les produits
non structurels, les valeurs du Tableau A.2 peuvent être réduites. À moins que des règles en vigueur sur
le lieu d’utilisation spécifient d’autres valeurs, une réduction de 5 mm est recommandée.
 Il convient que l’enrobage minimal des armatures soit égal à 10 mm