Vous êtes sur la page 1sur 17

Méthode de Classification des stocks

La méthode ABC : Principes de base

La méthode ABC (METHODE DE PARETO) convient à toutes les situations


où il faut placer des activités en ordre de priorité.

Son principe de base repose sur le fait qu’un petit nombre d’articles
(20%) représente souvent l’essentiel de la valeur stockée (80%).

Donc, la méthode des 20 / 80 ou l’analyse ABC, permet de distinguer


les articles qui nécessitent une gestion élaborée de ceux pour lesquels une
gestion plus globale est suffisante.

C’est une méthode objective et efficace de choix, basée sur une période
d’observation antérieure.
Elle permet dans un problème :
 de classer par ordre l’importance des éléments (produits, pièces ,
gammes, phases…) en fonction d’un critère retenu (franc, heure,
poids, volume).
 de mettre en évidence les éléments les plus marquants qui requièrent
le plus d’intérêt. (courbe).

100.00% Chart Title

80.00%
Valeur cumulative .

60.00%
40.00%
20.00%
0.00%

00% 00% 00% 00% 00% 00% 00% 00% 00% 00% 00%
0. 10. 20. 30. 40. 50. 60. 70. 80. 90. 00.
Nombre d'articles 1

A B C
La méthode ABC : Classification des articles en diverses familles de gestion :
Pourcentage du
nombre total 10 à 20 % 30 à 40 % 40 à 50 %
d'articles
Pourcentage de la
valeur d'utilisation 70 à 80 % 15 à 20 % 5 à 10 %
annuelle
Niveau de contrôle Rigoureux Normal Simple

Procédures de Soigneuses Normales Périodique


commandes , précises, s 1 ou 2
révisions fois par an
fréquentes
La méthode ABC : Exemple

Article Consommation Coût unitaire


K34 10 200
K35 25 600
K36 36 150
M10 16 25
M20 20 80
Z45 80 200
F14 20 300
F95 30 800
F99 20 60
D45 10 550
D48 12 90
D52 15 110
D57 40 120
N08 30 40
P05 16 500
P09 10 30

Étape 1 : Calcul de la valeur annuelle des achats

Article Consommation Coût unitaire Valeur annuelle


K34 10 200 2000
K35 25 600 15000
K36 36 150 5400
M10 16 25 400
M20 20 80 1600
Z45 80 200 16000
F14 20 300 6000
F95 30 800 24000
F99 20 60 1200
D45 10 550 5500
D48 12 90 1080
D52 15 110 1650
D57 40 120 4800
N08 30 40 1200
P05 16 500 8000
P09 10 30 300
Étape 2 : Classement

Coût Valeur annuelle Valeur % valeur % articles


Article Consommation unitaire des achats cumulative cumulé cumulé
F95 30 800 24000 24000 25 6.25
Z45 80 200 16000 40000 42 12.5
K35 25 600 15000 55000 58 18.75
P05 16 500 8000 63000 67 25
F14 20 300 6000 69000 73 31.25
D45 10 550 5500 74500 79 37.5
K36 36 150 5400 79900 85 43.75
D57 40 120 4800 84700 90 50
K34 10 200 2000 86700 92 56.25
D52 15 110 1650 88350 94 62.5
M20 20 80 1600 89950 96 68.75
F99 20 60 1200 91150 97 75
N08 30 40 1200 92350 98 81.25
D48 12 90 1080 93430 99 87.5
M10 16 25 400 93830 100 93.75
P09 10 30 300 94130 100 100

Étape 3 : Tracer la courbe ABC

110
valeurs des stocks (en%)

100 Classe
90 A
80
70
Classe
60 Classe
B
50 C
40
30
20
10
0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110
Articles
- Les trois premier produits représentent 58 %des sorties (consommation)
totales et 18.75 % de nombre total d’articles.

 Les articles F95; Z45; K35 pourraient constituer la classe A.

- Les produits représentant 90 % des sorties sont constituée de 50 % du


nombre d’articles:

 Les articles P05; F14; D45; K36 pourraient constituer la classe B;

- Les 8 derniers articles K34; D52; M20; F99; N08; D48; M10;P09
représentant 10% de la valeur total des article formeraient la classe C
Exemple 2:

Soit une entreprise gérant 10 articles, et dont les valeurs de sortie et de


stock et les valeurs de stock sont les suivant:

Article Valeur de Nombre total Quantité total


l’article de sorties en stock
01 25 159 3975 35 875
02 134 56 7504 12 1608
03 23 12 276 4 92
04 5 70 350 25 125
05 87 30 2610 1 87
06 2 75 150 10 20
07 9 140 1260 20 180
08 1 80 80 10 10
09 0.5 150 75 50 25
10 6 35 210 5 30

Classement ABC sur les sorties:

Après avoir classé les articles pour les totaux des sorties soient dans l’ordre
décroissant, il faut calculer les pourcentages respectifs en valeur et en
nombre d’articles.

Article Valeur de Nombre total Total % valeur % valeur


l’article de sorties cumulé cumulé cumulé
02 134 56 7504 7504 46 10
01 25 159 3975 11479 69 20
05 87 30 2610 14089 85 30
07 9 140 1260 15349 93 40
04 5 70 350 15699 95 50
03 23 12 276 15975 97 60
10 6 35 210 16185 98.1 70
06 2 75 150 16335 99 80
08 1 80 80 16415 99.5 90
09 0.5 150 75 16490 100 100
Somme 16490
Courbe ABC sur les sorties:

 Les deux premiers (02; 01) produits représentent 69% des sorties
totales et 20 % de nombre total d’articles.

 Ces produits pourraient constituer la Classe A.

 Les produits représentant 97 % des sorties sont constitués de 40 % du


nombre d’articles.

 Les articles 05; 07; 04 et 03 pourraient constituer la Classe B.

 Les 4 derniers articles formeraient la Classe C représentant 3 % de la


valeur totale des articles pour 40 % des articles

Classement ABC sur les valeurs en stocks:

Le même classement sur les valeurs en stock donnerait:

Article Valeur de Quantité total Total % valeur % valeur


l’article en stock cumulé cumulé cumulé
02 134 12 1608 1608 50.3 10
01 25 35 875 2483 77.6 20
07 9 20 180 2663 83.3 30
10 6 5 175 2838 88.7 40
04 5 25 125 2963 92.7 50
03 23 4 92 3055 95.5 60
05 87 1 87 3142 98.3 70
09 0.5 50 25 1367 99 80
06 2 10 20 3187 99.7 90
08 1 10 10 3197 100 100
Somme 3197
Courbe ABC sur les sorties:

100
Valeurs des stocks cumulées (%)

80 A
B
60 C

40

20

0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100
Articles

 On note que les 2 premiers produits (02; 01) représentent 78 % des


valeurs totales des stock et 20 % du nombre total d’articles. Ces
produits pourraient constituer la Classe A.

 Les produits représentant 95 % des valeurs des stocks sont constitués


de 40 % du nombre d’articles.Les articles 05; 07; 04 et 03 pourraient
constituer la Classe B.

 Les 4 derniers articles formeraient la Classe C représentant 5 % de la


valeur totale des articles
PRINCIPES GENERAUX DE GESTION DES STOCKS

Méthodes de réapprovisionnement

Introduction

Une entreprise doit posséder en temps voulu, les matières et les produits
nécessaire à la production, à la maintenance et à la vente. Pour cela il faut
déterminer quelles quantités commander et à quelles dates afin que le coût
global soit le moins élevé possible.

Les différents modes d’approvisionnement s’articulent autour de deux


paramètres:
 La quantité commandée qui peut être fixe ou variable;
 La date de réapprovisionnement qui peut être à périodes fixes
ou variables

                Remarque importante:

                Dans les méthodes que nous allons étudier, nous supposerons
résolus les problèmes relatifs aux caractéristiques physiques des stocks
(volume, place...).

LES PRINCIPAUX SYSTEMES

                 Les commandes peuvent être passées selon quatre


possibilités:                       

Qt variables à périodes variables

 Concerne essentiellement la classe A. Résulte de l'utilisation d'un système


de GPAO type M.R.P. 
En quantités fixes à intervalles fixes

Les livraisons de pièces se font à dates fixes. Les quantités livrées sont
égales et peuvent se rapprocher de la "quantité économique" ou correspondre
à une livraison partielle d'un contrat annuel.

Concerne la classe C uniquement : commandes en rafales mensuelles,


bisannuelles ou annuelles. La gestion informatique ou trop rigide de la
« quincaillerie » amène généralement au résultat inverse de celui recherché, à
savoir, perte de productivité, démotivation des techniciens de maintenance...

La technique du double bac convient particulièrement bien à ce type


d'article.

« « La méthode du double bac consiste à mettre à disposition des pièces ou


consommables dans deux bacs.
Pour la consommation, on pioche dans le premier bac. Lorsque le premier bac
est vide, il est retourné pour remplissage, la contenance du second bac devant
couvrir le délai de remplissage et de retour du premier bac. »

Applications

La méthode du double bac est recommandée pour :

 produits ou pièces banales, consommables peu coûteux

 consommation lente, aléatoire, régulière.

 gestion visuelle et simplifiée »

Quantité
en stock

Stock de sécurité

T T T
AVANTAGES :
Simplicité de la gestion des stocks
Gains d'échelle négociables par les acheteurs
INCONVENIENTS :
Si la quantité de réapprovisionnement est mal calculée ou si la
consommation n'est pas régulière, il y a risque "d'inflation" ou de rupture de
stock.
Les livraisons urgentes ou hors contrat, peuvent être très coûteuses (recours
au fret aérien, lancement spécial chez le fournisseur…)

Méthode de recomplètement : en quantités variables à périodes fixes 

                Concerne les classes B,A 

                Les périodes T sont constantes.

                d: délai d'approvisionnement 

                P1, P2, P3: points de commande 

                Cette méthode fut de loin la plus utilisée avant l’avènement des
systèmes informatiques de gestion, cette méthode permet d’éviter l’inventaire
permanent, mais elle montre évidemment rapidement ses limites en cas de
forte fluctuation de consommation.                       
Egalement appelée méthode de recomplètement, pour chaque produit un
niveau optimum de stock est défini. A période fixe, le magasinier analyse son
stock et commande la quantité permettant de recompléter au niveau requis.

Commandes Réceptions
Niveau cible

QC1

QC2
Délai

Stock de
sécurité

T T
i1 i2 i3

Cette méthode s'applique à des produits :

- dont la consommation est régulière,


- coûteux, périssables ou encombrants.

Il est possible de faire des périodes d'inventaire ou d'analyse, différentes


suivant les catégories de produits.

AVANTAGES :
Gestion des stocks simple.
Immobilisation financière faible ou maîtrisée.
INCONVENIENTS :
Possibilité de rupture de stock.

Calcul de la quantité à commander

La quantité à commander se calcul par la formule:

Qi  Ni.T - Si - Ci  Ri
 T intervalle entre 2 commandes
 D délai d'obtention
 Ni consommation de l'article par jour
 Si stock de l'article i lors de la commande
 Ci quantité de i correspondant aux commandes en instance
 Ri quantité de i allouée à des ordres de fabrication (réservation)

Méthode de Point de commande (quantité fixe, dates variable) :

                                 Concerne également les classes B,A, mais ce modèle


nécessite un support de la part d’un outil informatique.

Point de commande
Quantité
en stock

PC
Stock de sécurité

Temps
Délai
T1 T2
Plus connue sous le nom de méthode du point de commande, celle-ci
consiste à définir, dans un concept de flux tiré et de juste à temps, le niveau
de stock qui déclenche l'ordre d'achat, de façon à être livré juste au moment
de l'utilisation de la dernière pièce.

Ce niveau de stock (point de commande) doit permettre de satisfaire les


besoins durant le délai allant de la date de déclenchement de commande à la
date de livraison.
Le point de commande s'appelle également seuil de commande ou seuil de
réapprovisionnement.
Cette technique est utilisée essentiellement pour les articles de classe A car
elle demande un suivi permanent des stocks entraînant un coût de gestion
élevé.

AVANTAGES :
Permet d'éviter les ruptures de stocks.
Adapté à une consommation partiellement irrégulière.
INCONVENIENTS :
Impose un suivi permanent des stocks pouvant entraîner des administratifs
importants.
Peut encourager à faire des stocks de sécurité.

Calcul du point de commande

Le point de commande Pt se calcule selon la formule :

Q
Pt  .D L
T

avec :

 - Q la Quantité après une livraison (le stock max)


 - T le temps de consommation de Q
-  DL le délai de livraison (et/ou de fabrication)
Quantités économiques

Lorsqu'on souhaite approvisionner un produit, on cherche à diminuer au


maximum le coût de revient. On veut en fait optimiser:

 le coût de stockage (on veut stocker le moins de produits possible) ;


 le coût de lancement (on veut approvisionner le moins souvent
possible).

Le calcul de la quantité optimale ( dite économique ) se fait en minimisant la


somme du coût de stockage et du coût de lancement sur une base annuelle:

coût de stockage (S):

Stocker un produit coûte cher. Les principaux frais comprennent :

 l'intérêt du capital immobilisé qui va de 5 à 15% .


 le magasinage, loyer et entretien des locaux, environ 6% ;
 la détérioration (de O à 10% suivant les produits) ;
 les obsolescences (matériel périmé, vieilli, hors de mode).

Le coût de stockage est donnée par:

Q
C stockage  .a.t
2

p: taux de possession annuel tenant compte de l'intérêt du capital


immobilisé, de la détérioration éventuelle, des obsolescences et des frais
divers ( loyer, assurances, manutentions, taxes, ...); p peut valoir jusqu'à
30%.

a: prix de l'article.

Remarque :

Le taux de possession annuel t% est le coût de possession considéré comme


étant proportionnel à la valeur du stock moyen et à la durée de détention de
ce stock. Il est obtenu en divisant le coût total des frais de possession par le
stock moyen.
Ces frais couvrent:
Coût d'une commande ou d'un lancement (L)

Chaque commande d'achat ou ordre de fabrication coûte à l'entreprise. Le


coût de lancement ou coût de passation des commandes représente tous les
frais liés au fait de passer une commande et est supposé être proportionnel
au nombre de commandes passées dans l'année.

N
C approvisionnement  .L
Q
Où:
L : coût de lancement d'un ordre d'achat (écriture d'un bon de commande,
préparation de spécifications, suivi et relance, traitement de factures,
payement) ou de fabrication (setup, rebut de début de série).

N : nombre d'articles commandés ou fabriqués par an.

Coût global est donné par:

C = C stockage + C lancement
C = N/Q.L + Q/2.a.t

Coûts
annuels Coût total

Coût de stockage

Coût d’approvisionnement

Quantité
QEC
approvisionnée
Minimisation du coût total

On cherche la quantité Q qui rend ce coût le plus faible possible. Le


minimum de C correspond à :

C
 0
Q

C  N Q NL a.t
 ( .L  .a.t )    0
Q Q Q 2 Q2 2

Finalement la quantité économique est donnée par la formule de WILSON :

2.N .L
Qe 
a.t

Application numérique :

N = 200 000 pièces par an


L = 150 F
T = 20 % 2.200 000  150
A = 10 F Qe   5477
10  0.2
Et on approvisionnera tous les :

365  5477
 10 jours
200 000

Vous aimerez peut-être aussi