Vous êtes sur la page 1sur 6

I

UNE MAUVAISE LANGUE EMPÊCHE


LE BONHEUR ET LA MISÉRICORDE
D’ACCOMPAGNER VOTRE VIE

Psaumes 23.6 : « Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront


Tous les jours de ma vie, Et j’habiterai dans la maison de l’Eternel
Jusqu’à la fin de mes jours. »

Lorsque vous vous laissez diriger par le Saint-Esprit, c’est-à-


dire lorsque le Seigneur est véritablement votre berger, le psal-
miste dit que votre vie sera accompagnée par le bonheur et la
grâce. Le mot hébreu « CHÊSÊD » traduit par « grâce » a plu-
sieurs significations. Il implique la notion de bienveillance, de
compassion ou de miséricorde. C’est pourquoi la version an-
glaise King James, qui est l’une des plus anciennes versions oc-
cidentales, traduit cette phrase par : « le bonheur et la MISÉRI-
CORDE de Dieu m’accompagneront tous les jours de ma vie ».
Voulez-vous que le bonheur et la miséricorde vous accom-
pagnent tous les jours de votre vie ? Alors ne jugez pas les
gens, ne les critiquez pas, ne les condamnez pas même lors-
qu’ils sont coupables, lorsqu’ils ont péché ou ont fait quelque
chose de grave. Pourquoi ? Le Seigneur Jésus a dit :

17
UNE MAUVAISE LANGUE EMPÊCHE LE BONHEUR ET LA MISÉRICORDE...

Luc 6.36-37 : « 36 Soyez donc miséricordieux, comme votre Père


est miséricordieux. 37 Ne jugez point, et vous ne serez point jugés;
ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et
vous serez absous. »

Ne méprisez pas, ne critiquez pas un frère ou une sœur en


Christ qui est tombé dans le péché. À l’inverse, demandez
pardon pour cette personne et priez que Dieu lui accorde une
véritable repentance et la délivre de l’influence de l’esprit qui
la contrôle.

Si vous la critiquez ou la méprisez ne serait-ce que dans votre


cœur, cela signifie que vous vous croyez meilleur qu’elle. Et
que vous supposez que vous vous seriez mieux comporté dans
la même situation. Or, vous ne savez pas de quoi vous êtes ca-
pable tant que vous n’avez pas accédé à certaines positions ou
n’avez pas vécu certaines situations. Vous ne pouvez pas parier
que vous serez capable de rester humble devant le pouvoir tant
que vous n’y avez pas encore eu accès. Vous ne savez pas si
vous resterez pur, fidèle à votre épouse tant que vous n’avez
pas accédé à un certain niveau d’élévation et d’exposition, ce
stade où de nombreuses femmes vous courtisent.

Ne critiquez donc pas ceux qui tombent car vous ne savez


pas ce que vous feriez si vous aviez été à leur place. Et même
si vous y avez été exposé et que vous êtes resté debout sans
vous compromettre, c’est uniquement le résultat de la grâce
de Dieu. Donc rendez grâces à Dieu et restez humble.

18
UNE MAUVAISE LANGUE EMPÊCHE LE BONHEUR ET LA MISÉRICORDE...

Ne critiquez donc pas ceux qui tombent car vous ne


savez pas ce que vous feriez si vous aviez été à
leur place.

Romains 11.18 : « Ne te mets pas, pour autant, à mépriser les


branches coupées. Et si tu es tenté par un tel orgueil, souviens-toi
que ce n’est pas toi qui portes la racine, c’est elle qui te porte ! »

Ce n’est ni la connaissance que vous avez acquise, ni l’éduca-


tion que vous avez reçue qui vous maintiennent debout dans
la vie ! L’éducation permet d’asseoir en vous les valeurs mo-
rales de la vie, la connaissance permet de savoir faire la sépa-
ration entre le bien et le mal ; mais cela ne suffit pas à rester
debout et préservé dans la vie.

Par exemple, tout soldat sait qu’on n’abandonne pas son su-
périeur. Les disciples savaient donc qu’ils ne devaient pas
abandonner leur maître Jésus, surtout que c’est Lui qui avait
fait d’eux des personnes importantes alors qu’auparavant ils
n’étaient rien.

David savait que Dieu avait interdit de faire le recense-


ment du peuple d’Israël parce qu’Il ne voulait pas que leur

19
UNE MAUVAISE LANGUE EMPÊCHE LE BONHEUR ET LA MISÉRICORDE...

confiance à la guerre repose sur le nombre de soldats qu’ils


étaient. Mais un jour, David a « pété les plombs », et lui qui
était d’habitude si obéissant envers Dieu, a transgressé cet
ordre de Dieu.
1 Chroniques 21.1 : « Satan se leva contre Israël, et il excita David
à faire le dénombrement d’Israël. »

Vous ne pouvez pas prédire quel sera votre comportement


quand Satan viendra frapper à votre porte pour vous tenter.
Moïse savait qu’il fallait parler au rocher et non frapper le ro-
cher, mais il était tellement agacé qu’il a disjoncté (Nombres
20.7-11) !

Pierre savait qu’il ne fallait pas nier être disciple de Jésus. Il


l’avait même promis à Jésus.
Matthieu 26.33-35 : «  33Pierre, prenant la parole, lui dit : Quand
tu serais pour tous une occasion de chute, tu ne le seras jamais
pour moi. 34Jésus lui dit : Je te le dis en vérité, cette nuit même,
avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. 35Pierre lui répon-
dit : Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai pas.
Et tous les disciples dirent la même chose. »

Pierre était de surcroît le plus courageux de tous les disciples,


celui qui ne craignait rien ni personne, le seul à oser marcher
sur l’eau. Il était le seul à sortir son épée pour défendre son
maître quand les soldats romains sont venus l’arrêter alors
que le rapport de force était déséquilibré : un contre plu-
sieurs dizaines d’hommes armés.

20
UNE MAUVAISE LANGUE EMPÊCHE LE BONHEUR ET LA MISÉRICORDE...

Jean 18.2-3 ; 10 version du Semeur : « 2Or Judas, qui le trahis-


sait, connaissait bien cet endroit, car Jésus s’y était rendu souvent
avec ses disciples. 3Il prit donc la tête d’une troupe de soldats et
de gardes fournis par les chefs des prêtres et les pharisiens, et il
arriva dans ce jardin. Ces hommes étaient munis de lanternes,
de torches et d’armes.  
10
Simon Pierre, qui avait une épée, la dégaina, en donna un
coup au serviteur du grand-prêtre et lui coupa l’oreille droite.
Ce serviteur s’appelait Malchus. »

Pierre n’avait aucune chance de tous les frapper mais il a osé


brandir son épée. Il était donc prêt à mourir pour Jésus. Voilà
pourquoi il est celui qui aimait le plus Jésus, voilà pourquoi
c’est à lui que Jésus a confié le leadership des douze disciples !

Tout ceci pour vous démontrer que Pierre n’était pas un peu-
reux, un trouillard. Bien au contraire, il était prêt à mourir
pour Jésus ! Mais devant une simple question posée à trois
reprises, il s’est défilé et a nié connaître Jésus !

Comment cela se fait-il ? Parce qu’il était dans une saison où


il n’avait pas suffisamment prié pour faire face à la tentation
malgré l’avertissement de Jésus à ce sujet :
Matthieu 26.40-41 : «  40Et il vint vers les disciples, qu’il trouva
endormis, et il dit à Pierre : Vous n’avez donc pu veiller une
heure avec moi ! 41Veillez et priez, afin que vous ne tombiez
pas dans la tentation ; l’esprit est bien disposé, mais la chair est
faible. »

21
UNE MAUVAISE LANGUE EMPÊCHE LE BONHEUR ET LA MISÉRICORDE...

Vous n’avez aucune idée des actes insensés que vous


pourriez poser demain malgré la bonne éducation et
toute la connaissance que vous avez car vous ne serez
pas toujours à 100% spirituellement.

Si on pouvait poser la question à Pierre, il nous dirait qu’il ne


sait pas ce qui lui a pris ! Toute la connaissance et la bonne
éducation spirituelle reçues en trois ans aux côtés de Jésus
n’ont pas réussi à le préserver au jour de la tentation et il a
trébuché. Il s’est retrouvé en train de poser un acte qui sera
associé pour toujours à son témoignage terrestre : cela a fait
de lui « l’homme qui a renié Jésus ». Alors que c’est celui qui
L’aimait le plus.

Vous n’avez aucune idée des actes insensés que vous pourriez
poser demain malgré la bonne éducation et toute la connais-
sance que vous avez car vous ne serez pas toujours à 100%
spirituellement. Il arrivera dans votre vie des moments où
vous ne comprendrez pas pourquoi ni comment, mais vous
chancellerez. Vous irez à l’encontre de votre bonne éducation
ou de vos principes. Vous direz une phrase que vous ne pen-
sez pas du tout. Vous ferez une erreur qui ne vous ressemble
même pas, qui ne vous caractérise même pas. Au fond de
vous, vous aurez la conviction que « ce n’est pas vous » car

22

Vous aimerez peut-être aussi