Vous êtes sur la page 1sur 28

Retrouver ce titre sur Numilog.

com
Retrouver ce titre sur Numilog.com

LES M Y S T E R E S
DE LA T R A D I T I O N M A Ç O N N I Q U E

Du temple de Salomon aux rituels secrets contemporains


Retrouver ce titre sur Numilog.com
Retrouver ce titre sur Numilog.com

Jérôme Pace

LES MYSTERES
DE LA TRADITION
MAÇONNIQUE

D u temple de S a l o m o n
a u x rituels secrets c o n t e m p o r a i n s

EDITIONS DE VECCHI S.A.


20, rue de la Trémoille
75008 PARIS
Retrouver ce titre sur Numilog.com

© 1988 Editions De Vecchi S.A. - Paris


Imprimé en Italie

La loi du 11 mars 1957 n'autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part, que les
« copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utili-
sation coflective» et, d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et
d'illustration, «toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement
de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite» (alinéa 1 de l'article 40).
Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contre-
façon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code Pénal.
Retrouver ce titre sur Numilog.com

P R E M I E R E PARTIE
UNE HISTOIRE TRES MYSTERIEUSE
Retrouver ce titre sur Numilog.com
Retrouver ce titre sur Numilog.com

INTRODUCTION

Le premier initié fut Adam au Paradis

Aussi loin qu'on remonte dans l'histoire de l'humanité, on


découvre des traces de cérémonies d'initiation souvent très
émouvantes: elles représentent soit des dessins, soit des si-
gnes, soit des symboles, sur les parois des cavernes comme il
est possible de les voir à une heure de Paris environ en voiture
dans la forêt de Fontainebleau au cœur même de la mer de
sable. Ou bien plus somptueuses, car très colorées et consti-
tuant de véritables œuvres d'art, dans les grottes magiques de
Lascaux. Ou encore dans les nécropoles préhistoriques, mais
là, on est réduit aux hypothèses. Le secret reste entier car rien
ne nous permet de savoir ce qui s'y déroulait exactement. Des
spécialistes ont avancé l'idée que toutes ces diverses cérémo-
nies se rapportaient à des rites solaires: l'initiation, selon eux,
consistait à se mettre en harmonie avec le cosmos et à suivre
pour ce faire le coucher et le lever du jour. Le passage par
l'obscurité et la reconquête du jour, ont-ils précisé, était sus-
ceptible, si l'on retrouve le mystère de l'initiation, de donner
des pouvoirs fabuleux. (Aujourd'hui encore, on rencontre les
mêmes démarches dans les initiations des francs - maçons.)
Le problème est que le mystère reste précisément bien oc-
culte. Je pourrai pendant des jours me coucher dans une
Retrouver ce titre sur Numilog.com

grotte initiatique de Fontainebleau, je pourrai à la lumière


d'une bougie m'abîmer les yeux à déchiffrer les signes étran-
ges qui y sont gravés - spirales, cercles, roues, etc. -, je pourrai
rêver tant que je voudrai, je pourrai aussi voir le jour se lever
et la lumière se répandre sur tout le paysage, je ne serais
pourtant investi d'aucun pouvoir spécifique. J'aurai seule-
ment passé un moment très poétique. Ou fait du camping! Et
pourtant, la chose est sûre, établie: tout le monde s'accorde
sur ce point, que ce soit les archéologues, les historiens, ou les
hermétistes, cette grotte était un lieu d'initiation dans la Pré-
histoire et chez les druides celtes. L'énigme nous laisse sur
notre faim, elle reste incontournable: les lieux d'initiation
ont besoin de rituels pour exister.
Et cela n'est pas si saugrenu lorsque l'on y pense: une égli-
se, comme une mosquée, ou une synagogue, a aussi besoin
d'être consacrée et réactivée par un ordre, revivifiée par des
prières exécutées selon certaines règles bien précises.
L'initiation est ancestrale. Quand est-elle apparue? Et voi-
ci un grand problème posé: les historiens répondent honnête-
ment qu'ils n'en savent rien, les hommes préhistoriques con-
naissaient déjà l'initiation sous une forme rudimentaire mais
bien concrète. Les occultistes, eux, disent qu'elle fait partie
de l'origine de l'homme. Quelques-uns d'entre eux affirment
même que le premier homme à avoir été initié fut Adam et
qu'il le fut au Paradis par Dieu lui-même.
Chacun peut mettre en doute ou non une telle conviction
et cela selon ses propres pensées. Que l'on soit religieux ou
athée il est difficile de rejeter aisément cette hypothèse. En
effet, les hermétistes sont très souvent athées. Et pourtant, ils
s'y réfèrent. Comment comprendre leur position à ce sujet, si
ce n'est uniquement sur le plan symbolique. On devine bien
que les textes sacrés et la Bible elle-même ne s'expriment que
symboliquement et qu'il serait absurde de les prendre au pied
Retrouver ce titre sur Numilog.com

de la lettre. Ainsi, lorsque nous lisons que le monde fut créé


en moins d'une semaine, nous savons que cela n'est pas vrai.
(La science démontre qu'il fallut des millénaires et des millé-
naires pour que, après une explosion de matière et de feu,
l'univers commençât à se constituer.) Cette affirmation ne
doit donc pas être entendue au premier degré mais symboli-
quement. S'il en était autrement, on ne comprendrait d'ail-
leurs pas pourquoi le sentiment religieux persiste malgré les
avancées de la science. Cinq jours suffirent seulement aux
dieux pour créer le monde mais non pour les hommes. Une
minute pour le Créateur correspond à la durée de vie de plu-
sieurs générations d'êtres humains.

La parole de vérité s'est perdue

Dire qu'Adam a été initié au Paradis, c'est donc entrer dans


le monde du symbole. Que s'est-il produit lorsque Adam s'est
trouvé au Paradis? Un apprentissage essentiel, disent les her-
métistes: Adam apprit le nom secret des plantes, des animaux
et des pierres; l'homme avait le pouvoir désormais d'agir sur les
trois règnes de la nature: le règne minéral, le règne végétal et le
règne animal. Il représentait le couronnement de la nature.
Autrement dit, il avait p o u v o i r sur toute chose. Il était le maître
des phénomènes cosmiques. Adam pouvait faire de la magie
aussi facilement que nous parlons, puisque ses mots étaient
chargés, aimantés, d'une force cosmique. Lorsqu'il fut chassé
du Paradis, il perdit son pouvoir: l'humanité commença à errer
et à souffrir. Elle dut se battre contre les éléments pour conser-
ver sa subsistance. Toutes les traditions, celles des Celtes, des
Juifs ou des Chrétiens, l'évoquent. Selon les hermétistes, lors-
que l'homme se sépara de ses origines ou plus précisément de
l'âge d'or de ses origines, il perdit la parole de vérité qui lui don-
nait jadis pouvoir sur tout.
Retrouver ce titre sur Numilog.com

La psychologie la plus moderne montre qu'il ne s'agit pas


là d'une légende ou d'une fable, mais d'une vérité. La psy-
chanalyse elle-même soigne les malades mentaux, ou même
les simples dépressifs, en leur faisant prendre conscience de
ce paradis perdu et du souvenir de ce langage magique où,
comme dans l'enfance, il suffisait de prononcer un mot pour
que la chose soit. Que l'on prononce les mots pomme, ou ora-
ge, pour que la pomme vienne à portée de notre main ou que
l'orage éclate. Une pomme avec toute sa saveur et un orage
qui n'est pas une vision mais un événement météorologique.
A l'origine, le rêve et la réalité n'étaient pas distincts! C'était
l'époque de l'enfance de l'humanité... Il ne sert à rien de le
regretter!
Le nom secret des choses, des êtres et des animaux consti-
tue leur essence propre. Proférer le n o m caché d ' u n animal
par exemple, c'est avoir une prise occulte sur cet animal.
Lorsque vous appelez votre chien en criant "Bobby" ou
"Dick", votre chien vous répondra: il viendra se coucher à
vos pieds. Mais si vous connaissiez, comme les prêtres égyp-
tiens, le nom secret de l'espèce canine et si vous prononciez ce
nom caché, vous déchaîneriez les forces cosmiques qui ap-
partiennent à l'espèce canine. Chaque espèce est habitée par
une force cosmique particulière. Par exemple, un chat est
toute souplesse. Un serpent toute hypocrisie, etc.
A un plan supérieur, le grand prêtre des Juifs s'enfermait
seul une fois par an, jadis, à l'époque du roi Salomon, dans
une chambre secrète du temple de Jérusalem, et il proférait le
nom secret de Dieu. Il était évidemment le seul à le connaître.
Que se passait-il alors? On sait seulement que divers phéno-
mènes atmosphériques se produisaient: un vent de sable se
levait sur la ville et dans le désert et même jusqu'en Egypte
aux dires d'historiens romains. Et ce vent de sable était le si-
gne que la prière avait été entendue et exaucée. Le g r a n d
Retrouver ce titre sur Numilog.com

prêtre avait pouvoir sur les anges inférieurs! Il pouvait, à condi-


tion de s'y préparer longuement, commander au monde divin...

Connaître le n o m secret de toutes choses

Savoir quel est le nom secret, le nom caché, essentiel, d'une


chose offre donc le pouvoir de commander cette chose. Les
prêtres égyptiens, quant à eux, étaient passés maîtres en la ma-
tière. Leurs hiéroglyphes ne sont pas de simples signes qui per-
mettent de communiquer dans la vie courante, afin d'échanger
des marchandises, de notifier des ordres ou de signifier amour
ou amitié, mais de véritables condensateurs d'énergie. Ce sont
des signes magiques. Ce sont à la fois des dessins, étranges ou
admirables, et des sons. Lorsque à certaines époques de l'année,
dans des temples battus par les vents de sable, on les écrit tout
en les prononçant comme il convient, on obtient une puissance.
En général, une puissance en rapport avec ce que l'on a évoqué.
Ce procédé, les Juifs l'ont emporté avec eux lors de leur fuite en
Palestine. Et c'est de cette époque que date leur kabbale. On
retrouve aussi ce même phénomène chez certaines tribus de
Peaux-Rouges d'Amérique, les Tarahumaras, qui initièrent jus-
te avant la dernière guerre le poète français Antonin Artaud.
Toutes les traditions humaines se rejoignent.

L'initiation, pour la définir rapidement, c'est retrouver la


parole perdue, comme disent les francs-maçons, les mots qui
donnent pouvoir sur l'univers. C'est retrouver les pratiques,
les secrets, les mots de passe, les symboles des anciens Egyp-
tiens qui, eux-mêmes, les avaient recueillis de tribus aujour-
d'hui disparues. Et c'est en remontant symboliquement plus
loin, pour trouver leur origine au moment où Adam chassé
du Paradis fit un effort de mémoire pour ne pas les perdre
tout à fait. Car la tradition dit que lorsque l'âge d'or disparut
Retrouver ce titre sur Numilog.com

de la surface de la terre, lorsqu'une catastrophe cosmique se


produisit, le souvenir ne s'en effaça pas entièrement. Certains
hommes et certaines femmes de haut niveau surent préserver
l'étincelle et se la transmettre de génération en génération.
De génération en génération, les initiés ont su se chercher
et se trouver. Ils ont su remarquer les sujets d'élite pour les
mettre au courant de leurs secrets afin qu'à leur tour, ils les
communiquent à d'autres, et ainsi de suite. Et ce faisant, jus-
qu'à nous, le mystère nous est presque parvenu entier. Mal-
gré les efforts des sages, ce trésor n'est plus tout à fait intact
aujourd'hui. La franc-maçonnerie a gardé le dépôt initiati-
que, la parole perdue, mais sans la pureté des origines. Cela
non pas pour des raisons extraordinaires mais pour le simple
motif que plus les hommes s'éloignent des origines plus ils
oublient les splendeurs magiques. Au cours des âges, la lu-
mière tend à se voiler de plus en plus: ainsi la lueur d'une
bougie, dit la kabbale, a tendance à s'affaiblir jusqu'à dispa-
raître. Mais quelques hommes se transmettent encore le sou-
venir de la lumière depuis longtemps disparue.

Les Supérieurs Inconnus se cachent dans les loges


maçonniques

Du temps des Egyptiens, les hommes, déjà, voulaient con-


naître leurs origines. Et cette volonté s'est perpétuée. Avec
quelques efforts, les hommes ou du moins certains d'entre
eux, la classe des prêtres, pouvaient retrouver les pouvoirs de
l'homme. De nos jours, c'est encore possible mais d'une ex-
trême difficulté. C'est la raison pour laquelle le "secret" qui
réside dans le caractère sacré a été bien gardé dans les sociétés
secrètes et surtout par la franc-maçonnerie. Il est certain que,
de nos jours encore, les francs-maçons continuent à recher-
cher les valeurs sacrées, à travers leur initiation et leur travail
Retrouver ce titre sur Numilog.com

personnel. La quête de la parole perdue ne peut aboutir pen-


dant cette vie-ci, mais perdure lors d'une vie ultérieure et elle
constitue l'essence même de la franc-maçonnerie.

La plupart des hermétistes et par conséquent des francs-


maçons croient en effet en la réincarnation. En fait, le rite
initiatique discerne trois stades: la mort figurée, un enseigne-
ment et la renaissance dans un autre monde. L'être humain se
trouve sur terre pour accomplir une mission. S'il ne l'a pas
achevée, il revient sur terre sous sa forme ou sous une autre,
meilleure ou pire selon la manière dont il s'est comporté. Un
initié qui est un individu qui a accompli un chemin ne peut,
lui, se réincarner sous une forme inférieure de plante ou d'a-
nimal, alors que c'est le sort commun.

Petit vocabulaire maçonnique

L'initié est un individu, homme ou femme, qui a été "mis


sur le chemin", sur la voie de la vérité ésotérique. Ainsi Dante
qui, au début de la La Divine Comédie, dit que "la voie droite
s'était perdue" (la diritta via era smarrita) y fait allusion.
Dante avait perdu une parole de vérité qu'il possédait, q u ' u n
sage lui avait communiquée dans sa jeunesse.
Il faut préciser qu'il existe différents types d'initiés: il y a
trois grades essentiels chez les francs-maçons: l'apprenti, le
compagnon, et le maître. Très schématiquement, rappelons
que l'apprenti a pour devoir d'apprendre, c'est-à-dire de se
taire, de méditer et d'écouter. L'apprenti est admis au pre-
mier grade symbolique. Le compagnon est un maçon du deu-
xième grade symbolique. Enfin, le maître, en accédant au
troisième grade symbolique, est en pleine possession de la
plénitude des droits maçonniques. Les hermétistes sont évi-
demment des initiés qui sont passés au stade de maître. Mais
Retrouver ce titre sur Numilog.com
Retrouver ce titre sur Numilog.com

LES DIVERSES
OBEDIENCES

Combien y a-t-il de francs-maçons dans le monde?

L'ordre maçonnique est divisé en plusieurs obédiences en


France et à travers le monde. Chaque obédience a ses carac-
téristiques propres qui correspondent à une forme d'initia-
tion. On y donne la même initiation, la vieille initiation héri-
tée des bâtisseurs de cathédrales, mais avec des nuances qui
satisfont les différents types d'individus qu'on rencontre
dans la vie moderne. Il faut donc bien évidemment choisir
son obédience en fonction de ses aspirations, de ses possibili-
tés et de ses capacités.
On en compte environ un peu moins de 10 millions sur tou-
te la planète (Amérique et Afrique incluses). La maçonnerie
est partout présente, sauf dans les pays totalitaires: l'Union
soviétique comme jadis au Portugal de Salazar. Sur ces 10
millions, on relève 5 millions pour les seuls Etats-Unis dont
les "pères fondateurs" (dont Benjamin Franklin) étaient des
initiés francs-maçons. Il existe environ 1 500 loges. D'ailleurs
notons à ce propos que La Fayette qui commanda le corps
expéditionnaire envoyé par la France pour lutter pour l'indé-
pendance des Etats-Unis contre l'Angleterre, juste avant la
Révolution de 1789, était lui aussi un initié de haut grade. Un
temple, un magnifique temple, au Grand Orient de France,
porte aujourd'hui son nom. Et pour finir avec ce continent
disons que Franklin Roosevelt était lui un frère respecté.
Retrouver ce titre sur Numilog.com

En Angleterre, on compte un peu moins d ' u n million de


maçons. Environ 650 000 (avec 7 000 loges, 1 700 loges rien
qu'à Londres). Et en France, seulement moins de 100 000
(environ 55 000). Ces chiffres, même en incluant ceux des
Etats-Unis, sont dérisoires par rapport à ceux de la popula-
tion mondiale. Toutefois, il ne s'agit pas de quantité, dans ce
domaine. Les Supérieurs Inconnus se comptent sur le bout
des doigts. Quelle influence occulte, ils exercent! Les initiés
agissent dans l'invisible, dans la troisième dimension cachée
aux profanes. Et c'est grâce à leur action que le monde conti-
nue d'être civilisé et fraternel.

Quelles sont les principales obédiences?


Elles sont au nombre de six.

Le Grand Orient de France (G.O.D.F.)


Siège: 16, rue Cadet. Paris I X
Il comprend 28 000 membres environ (il est très difficile,
on s'en doute, d'obtenir les chiffres exacts.) C'est l'obédience
française la plus importante et la plus ancienne. Elle repré-
sente une fédération de rites: le Rite français (ou Rite Moder-
ne), le Rite Ecossais Ancien et Accepté, le Rite Ecossais Rec-
tifié. Ses membres sont répartis dans 450 loges. Ses ateliers
sont surtout humanistes et fraternels. Cela ne veut pas dire
qu'ils ne font pas de rituel, mais qu'ils les simplifient, en en
gardant strictement l'essentiel. Le G.O.D.F. a eu une grande
influence sur l'histoire de France surtout sous la I I I Répu-
blique où il s'est trouvé à l'origine de l'instruction obligatoire
et laïque, pour tous les citoyens. De nombreux ministres du
gouvernement issu des élections de 1981, des socialistes donc
appartenaient au G.O.D.F. notamment: Pierre Joxe (minis-
tre de l'Intérieur), Joseph Franceschi (secrétaire d'Etat char-
Retrouver ce titre sur Numilog.com

gé de la Sécurité publique), Roland Dumas (ministre des Af-


faires européennes) en 1984. Signalons toutefois que d'autres
ministres appartinrent à d'autres obédiences, comme Charles
Hernu, le ministre de la Défense, qui a été initié dans une loge
de la Grande Loge de France à Lyon.

La Grande Loge Nationale Française (G. L. N. F.)


65, boulevard Bineau. 92 200 Neuilly-sur-Seine.
C'est la seule obédience à être reconnue par les trois Gran-
des Loges britanniques et n'avoir point d'ennuis avec la hié-
rarchie catholique romaine. C'est donc ce qu'on appelle dans
le jargon maçonnique: une obédience "régulière" (c'est-à-dire
se conformant étroitement, sans novation parfois, à la Tradi-
tion). Elle comprend presque 10 000 membres.
C'est l'obédience la plus traditionnaliste mais d ' u n tradi-
tionnalisme un peu étroit, un peu figé et oubliant la dimension
humaniste. Le rituel toutefois y a une grande importance.

La Grande Loge de France ( G . L . D . F )


8, rue Puteaux. Paris X V I I
Elle comprend 14 000 affiliés, répartis en 350 loges. Cette
obédience se situe entre les deux précédentes. Elle est "cen-
triste". Universalisme et initiation sont ses deux mots clefs.
Mais, elle se veut fidèle à la plus ancienne tradition maçonni-
que.

La Grande Loge Féminine de France (G.L.F.F.)


4, C i t é d u C o u v e n t . Paris X I

Elle comprend environ 6 000 sœurs, réparties en 130 loges.


Cette obédience est strictement féminine alors que les trois
précédentes étaient masculines. Elles acceptent les frères visi-
Retrouver ce titre sur Numilog.com

teurs mais ne sont reçues qu'au G.O.D.F. Elles entretiennent


de bonnes relations avec le D.H., des rapports officieux avec
la G.L.D.F. sans être admises dans ses ateliers. Selon les oc-
cultistes les plus en vue, il s'agit là d ' u n préjugé hérité d ' u n
autre âge et qui risque à terme de porter atteinte à l'ordre,
puisque celui-ci pratique la tolérance et l'amour.

Droit Humain (D.H.) ou L'Ordre Maçonnique Mixte


International
63, rue Jules-Breton. Paris. I et 49, boulevard de Port-
Royal. Paris V
Plus de 7 000 membres dans plus de 100 loges. C'est la seu-
le obédience mixte, fondée au X I X siècle par une féministe
Maria Deraismes. Le D.H. considère le véritable secret com-
me étant à l'intérieur de tout être qui recherche la lumière. Il
se méfie de l'occultisme, de la parapsychologie, des doctrines
trop ésotériques, et est fort éloigné de tout esprit sectaire. Ses
membres ne sont pas admis dans les ateliers des autres loges.

Le Rite de Memphis - Misraïm


63, rue Froidevaux. Paris X I V
Guère plus de 500 membres en France et en Europe. Ce rite
travaille à la gloire du Grand Architecte de l'Univers. Son
but est que l'individu rejoigne l'être suprême dont il est issu.
Citons pour mémoire: la Grande Loge Nationale Opéra, la
Grande Loge Mixte Universelle Heptagone (typiquement
féminine), l'Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal.

Où se procurer du matériel et de la documentation?

Pour acheter le matériel maçonnique (tabliers, outils, etc.)


il est possible de s'adresser à la librairie du Grand Orient. La
Retrouver ce titre sur Numilog.com

vente est libre à tout public. Il existe également un musée ma-


çonnique que l'on peut visiter: il suffit de demander les horai-
res au gardien (ils changent souvent). On y passe un après-
midi passionnant et instructif , et on peut y faire parfois des
rencontres inattendues.

Pour se documenter et acheter des livres, on peut:


- aller à la librairie du G.O., toujours rue Cadet. (Le G.O.
dispose d ' u n bel immeuble reconstruit après la guerre,
car pendant l'Occupation, il fut réquisitionné et "souil-
lé");
- ou s'adresser, si l'on est de haut niveau, ou si l'on se sent
apte à passer à un niveau de culture supérieur, à la librai-
rie " L ' A u t r e Rive", b o u l e v a r d Saint-Michel. Paris V
Retrouver ce titre sur Numilog.com
Retrouver ce titre sur Numilog.com
Retrouver ce titre sur Numilog.com
Retrouver ce titre sur Numilog.com
Retrouver ce titre sur Numilog.com
Retrouver ce titre sur Numilog.com

Dans la même collection

Comment prédire l'avenir avec les tarots


L'astrologie
Comment établir votre horoscope
L'hypnotisme
Comment lire la main
Magie et sorcellerie
Guide complet pour interpréter les rêves
Cours complet des arts divinatoires
La magie des songes
Mauvais œil et sortilèges
Le spiritisme
Comment prédire le futur par les I Ching
Comment prédire le futur par le marc de café
Guide pratique de la télépathie
Guide pratique de l'auto-hypnose
Le pouvoir extraordinaire des amulettes et des talismans
Votre futur et votre personnalité révélés par les nombres
Tout sur la voyance et la précognition
Le magnétisme personnel
Le dictionnaire des rêves
Les signes du zodiaque et l'amour
Manuel de la cartomancie
Les pouvoirs de la volonté
La magie blanche
La magie des pierres précieuses
La magie égyptienne
Le grand livre des sciences occultes
Le message des rêves
Pratique de la radiesthésie
La nouvelle astrologie
L'astrologie holistique
Les rêves porte-bonheur
Oui, la vie existe après la mort
Le voyage astral
Retrouver ce titre sur Numilog.com

Achevé d'imprimer
en janvier 1988
à Milan, Italie, sur les presses
de Grafiche Milani

Dépot légal: janvier 1988


Numéro d'éditeur: 1780
Tous les grands courants de pensée trouvent leurs sources dans
une tradition qui remonte parfois à la nuit des temps. Il est bien diffi-
cile à qui désire s'initier à leurs mystères de distinguer l'histoire de la
légende, les faits des théories ésotériques, le sacré du profane.
Cet ouvrage nous fait pénétrer au c œ u r du secret de la tradition
maçonnique qui, si elle a fait couler beaucoup d'encre et parler tant
et plus, est méconnue du plus grand nombre. Jérôme Pace nous em-
mène sur les traces des précurseurs de la franc-maçonnerie, du
temple de Salomon aux premières loges compagnonniques. Il nous
dévoile ensuite la symbolique des outils, les prodiges du rituel, les
bases éthiques de ce mouvement dont les ramifications sont au-
jourd'hui plus vivaces que jamais.