Vous êtes sur la page 1sur 7

Université Abdelmalek Essaâdi

Ecole Nationale de Commerce et de Gestion


Tanger

Etude de cas

Matière

Management différencié
Mangement différencié des
Ressources Humaines
des ressources humaine

Sous le thème

La gestion internationale des ressources


La Gestionhumaines
Internationale des
Ressources Humaines
2020/2021

Réalisé par

LAARICHI HAJAR – LEMSAIL


HATIM – OUAJAR YOUSRA

Encadré par : Mr. BALHADJ SAID Enseignant chercheur à l’ENCG


de Tanger

Année universitaire : 2020/2021


Table des matières :

Presentation de l’entreprise ............................. 3

Les facteurs de contingence ............................ 4

La gestion des carrières .................................... 4

La gestion des expatriés .................................... 5

La rémunération des expatriés ......................... 6

Le management des équipes multiculturelles :6

2
P R E S E N TA T I ON D E L’ E N T R E P R I S E :

Alpha Group, c’est l’histoire d’une entreprise française familiale qui a su transformer
son savoir-faire textile pour se lancer dans l’équipement automobile, en étendant ses
activités à l’univers du siège. Elle est devenue un fournisseur de rang mondial pour
l’automobile toujours en poursuite de la satisfaction des exigences de ses partenaires des
grands constructeurs automobiles. (Ferrari, Porsche, Nissan, Ford…). Avec plus de 70
ans d’expérience, Alpha groupe conçoit et réalise des éléments de sièges ergonomiques
qui sont en interface avec le conducteur ou les passagers: appui-têtes, accoudoirs,
matelassures de sièges, à la manière d’une Maison Française de confection automobile,
l’entreprise travaille chaque pièce avec soin et précision et déploie son expertise du
confort et des matériaux autour du monde avec 3500 employés en 22 implémentation
mondial dans 15 pays, dont sa filiale marocaine inaugurée à Tanger en 2001 et avec un
effectif de 1513 employés en 2021.

Alpha suit une stratégie géocentrique quant à l’interaction avec la société mère, vu
l’existence d’un système globale de de décision et d’une collaboration étroite entre le
siège et ses filiales. Pour ce qui est du degré de contrôle exercé par le siège, il est d’un
niveau moyen et se fait grâce à la mise en place des indicateurs une fois globaux et
locaux. D’un côté culturel, le groupe Alpha et ses filiales jouissent de la même culture soit
une culture groupe au plan mondial. Cette culture est basée sur des valeurs communes
tels que l’innovation, le développement durable et l’amélioration continue. Les pratiques
implantées à travers les unités de l’entreprise favorisent l'échange d'information, d'idées
et de processus de travail, elle encourage donc la promotion et l’échange des meilleurs
collaborateurs, indépendamment du pays d’origine, les différences de nationalités
devenant secondaires.

Les fonctions centrales RH ont pour mission de favoriser la mobilité, le travail en


équipes multiculturelles, les échanges transnationaux et l'organisation en réseau. Le
principe étant de promouvoir l’apprentissage organisationnel. Les postes sont par
conséquent attribués au regard de l’expérience et de la compétence, aucun pays ne jouit
d’un quelconque privilège et l’état-major de l’entreprise est composé de cadres dirigeants
de nationalités variées. L'expatriation, dans cette perspective, ne se fait plus en sens

3
unique, de la maison mère vers les filiales, mais aussi entre filiales, et des filiales vers la
maison-mère.

L E S FA C T E U R S D E C O N T I N G E N C E :

L’entreprise Alpha dépend de la stratégie générale du siège mère, elle pratique un


système de collaboration via des systèmes informatiques qui peuvent assurer
l’interopérabilité et donc réduire le degré de la mobilité, en partageant les flux
d’information avec le personnel peu importe sa région géographique, avec une approche
décentralisée qui vise une collaboration avant chaque décision.

Le degré du control exercé par le siège sur la filiale est d’un niveau moyen, selon le
DRH de la société Alpha, ceci assure la liberté d’innovation et donc une prise de
décisions rapides sans parfois revenir vers le siège. Avec une culture qui reflète les
aspirations de la direction mère, l’entreprise Alpha est donc indépendante de la culture
marocaine, ce qui donne plus de chance pour des personnes non marocaines de s’affilier
à un contexte culturel différent, ce qui permet de faciliter leur intégration.

On peut dire donc que la configuration organisationnelle de l’entreprise Alpha varie


entre un modèle missionnaire et un modèle adhocratique puisque la coordination repose
sur un ajustement mutuel et une standardisation des valeurs entre siège et filiales , la
différenciation inter-unités et la division de travail est horizontalement forte (Approche
processus), le pouvoir est concentré au sommet stratégique et la centralisation du
processus décisionnel est d’un niveau faible pour les décisions opératoires et
intermédiaire quant aux décisions à poids lourd.

LA GESTION DES CARRIERES

Les opportunités de mobilité chez l’entreprise Alpha sont communiquées depuis le


siège mère, dont la gestion est faite suite aux besoins manifestés par les filières.
Généralement ces besoins sont communiqués via l’intranet, et les systèmes d’information
de l’entreprise. Durant ces derniers années la filière à Tanger, a pu gérer 4 mobilités
internationales, dont la nature est à la fois horizontale et verticale, ce qui donne montre
que cette entreprise favorise l’avancement des carrières de ses salariés même en dehors
des barrières géographiques.

4
L A G E S T I O N D E S E X PA T R I E S

Afin de mener à bien sa mission, l’expatrié doit disposer d’un ensemble de


compétences techniques liés à son métier ainsi que des compétences comportementales
et attitudes. Pour le cas de l’entreprise Alpha, cette dernière met le point sur trois
compétences fondamentales dont doit disposer le futur expatrié. Dans un premier temps,
on trouve l’autonomie, qui stipule que l’expatrié doit avoir la capacité à prendre les
décisions et à agir seul dans son champ de responsabilité et faire face aux différentes
situations.

De plus, lors de l’installation de l’expatrié au pays étranger, ce dernier sera face à une
nouvelle culture et un nouvel environnement. Pour cela, le DRH de la société Alpha
trouve l’indispensabilité de la jouissance de l’expatrié de l’adaptabilité, afin qu’il puisse
aborder l’inconnu de manière positive et volontaire. Comme il doit aussi faire preuve
d’ouverture d’esprit envers les personnes qu’il va rencontrer lors de son séjour.

Une fois que le salarié est expatrié, ce dernier rencontre des difficultés qui se
rapportent à différents éléments relevant tant du privé que du professionnel. Pour ce qui
est de la société Alpha, elle déclare que ses expatriés trouvent des difficultés qui sont
généralement relatives à l’adaptation au nouvel environnement et à s’intégrer à une
nouvelle équipe et un nouveau contexte du travail. Cette difficulté à s’adapter peut-être
liée à un moment particulièrement difficile de l’expatriation ou à une destination où il est
particulièrement difficile de s’adapter. L’expatrié peut également éprouver un manque de
compétences techniques face aux nouveaux défis auxquels il est confronté ou même une
incapacité à assumer ses nouvelles responsabilités.

Ces différents soucis peuvent constituer un ensemble d’éventuels obstacles à la


réussite de l’expatriation, tant sur le plan professionnel que personnel. C'est pourquoi, il
est primordial d'analyser les moyens à la disposition de l’entreprise pour les éviter.

Afin d’éliminer ces difficultés, l’entreprise Alpha procède à des formations


linguistiques et techniques en assurant une formation linguistique et une mise à jour
technique dans le but de favoriser l’insertion de l’expatrié et d’ajuster ses compétences
avec le nouvel environnement qui est parfois plus exigent. On ajoute que l’entreprise
Alpha recourt aussi au briefing en faisant bénéficier les futurs expatriés d’une journée
d’information quant aux différences interculturelles.

5
L A R E M U N E R A T I O N D E S E X PA T R I E S

La rémunération d’un expatrié diffère de la rémunération d’un salarié national. Le


DRH de l’entreprise Alpha explique que « la localisation du poste de l’expatrié a un
impact direct sur son salaire, ceci dit l’entreprise doit prendre en considération
l’ensemble des coûts liés à l’expatriation ». L’entreprise doit en effet égaliser la
rémunération perçue à l’étranger pour éviter toute pénalisation au salarié, tout en prenant
en considération des éléments tels que le coût de la vie du pays d’accueil afin que le
salarié puisse garder le même niveau de vie.

De plus, à côté des avantages financiers, l’entreprise Alpha offre à ses expatriés un
ensemble d’avantages en nature tels que le logement et le transport.

L E M A N A G E M E N T D E S E Q U I P E S M U LT I C U LT U R E L L E S :

Suite à nos échanges avec le DRH et le questionnaire remplis, le responsable de la


gestion des équipes multiculturelles doit disposer d’un ensemble de compétences qui sont
jugées indispensables selon le DRH de la société Alpha. Parmi ces compétences on
trouve : la capacité à valoriser les différences, la communication, la gestion de stress.

De plus, le responsable de la gestion de ces équipes doit anticiper les risques et


présenter les spécificités culturelles pour réussir une intégration rapide dans la culture de
l’entreprise. Le leader doit aussi réussir l’intégration des nouveaux membres, et donc
construire une culture interne sans revenir à des aspects culturels individuels.

Pour se faire l’entreprise Alpha opte pour des formations interculturelles, qui visent à
réduire l'incertitude pour faciliter l'adaptation et afin d’aider les salariés à arriver à un haut
niveau de productivité plus rapidement

La langue joue aussi un rôle primordial, autant de difficultés de communication


envisagées à cause des malentendus, et donc un expatrié doit avoir cette compétence
d’agilité culturelle qui va lui permettre d’être performant dans les différentes situations
interculturelles. Ladite compétence est composée de trois éléments à savoir :

- La capacité à travailler rapidement, efficacement et facilement avec des personnes


de cultures différentes.

6
- La capacité à interagir avec des personnes de cultures différentes, à communiquer
correctement avec eux et à construire une relation de confiance.

- La capacité à prendre les bonnes décisions, en tenant compte à la fois de la


stratégie de l’entreprise et des principaux éléments du contexte culturel.

Vous aimerez peut-être aussi