Vous êtes sur la page 1sur 4

Niveau : 3e

Matière : Français
2h
Sujet : Grammaire : la phrase et les propositions

I. Souligner les subordonnées conjonctives introduites par QUE et indiquer


leur fonction.
5 points

1. Je vois qu’on s’est bien amusé pendant mon absence.


> fonction :

2. Il a formé le projet qu’il ferait le tour de France en rollers.


> fonction :

3. Comme tu détestes la montagne et que je ne supporte pas la mer, nous irons à la


campagne.
> fonction :

4. Approchez ce bijou de la lumière, qu’on en voie les détails.


> fonction :

5. Je suis heureux que mes tableaux vous plaisent.


> fonction :

II. Dans ces phrases, compléter la classe grammaticale et/ou la


circonstance des compléments de phrases quand elles sont manquantes.
5,5 points

1. Pour tromper leur ennui, ils jouaient aux cartes, sans entrain.
> classe grammaticale : groupe infinitif
> circonstance :

2. Par goût de l’aventure, il s’embarqua sur un paquebot et y resta pendant trois


mois.

Par goût de l’aventure :


> classe grammaticale :
> circonstance :

y:
> classe grammaticale :
> circonstance :

3e - Français - Contrôle - SUJET : la phrase et les propositions


1/4 © Copyright Educlever
3. A son réveil, il se leva d’un bond parce qu’il se rendit compte que le soleil était
déjà haut.

A son réveil
> classe grammaticale : Groupe nominal
> circonstance :

d’un bond
> classe grammaticale :
> circonstance :

parce qu’il se rendit compte que le soleil était déjà haut


> classe grammaticale :
> circonstance : CC de cause

4. La pièce était obscure et fraîche comme une grotte.


> classe grammaticale : Groupe nominal
> circonstance :

III. Indiquer quelles circonstances expriment les GN soulignés (but,


manière, temps…). Puis transformer ces GN en subordonnées conjonctives
de même sens et de même fonction.
5 points

1. Dès sa majorité, il passera son permis de conduire.


> circonstance :
> reformulation en subordonnée conjonctive :

2. Par crainte des moqueries, Pierre préféra se taire.


> circonstance :
> reformulation en subordonnée conjonctive :

3. La fête a été réussie, en dépit du mauvais temps.


> circonstance :
> reformulation en subordonnée conjonctive :

4. Avec un entraînement régulier, il pourrait améliorer ses performances.


> circonstance :
> reformulation en subordonnée conjonctive :

5. Pour une repousse rapide des cheveux, appliquez la lotion deux fois par jour.
> circonstance :
> reformulation en subordonnée conjonctive :

IV. Souligner le complément exprimant la condition dans les phrases


suivantes.
3 points

1. Averti, j’aurais pu éviter de commettre cette erreur.


2. Tu serais plus efficace en travaillant sans musique.
3. Sans cette blessure au pied j’aurais pu battre mon record.
4. Elle n’a pas mal, sinon elle crierait.
5. Qu’il recommence, et je le renvoie !
6. A te croire tu es le meilleur en tout !

3e - Français - Contrôle - SUJET : la phrase et les propositions


2/4 © Copyright Educlever
V. Dans chaque phrase, souligner les compléments circonstanciels de lieu et
indiquer leur nature.
5 points

1. Il y a beaucoup de déchets sur les littoraux français.


> nature du CC de lieu :

2. Je vais chez lui dès maintenant.


> nature du CC de lieu :

3. Derrière la colline, se cache le village.


> nature du CC de lieu :

4. Là-bas, je pourrais m’acheter le nécessaire.


> nature du CC de lieu :

5. En dessous du niveau des mers, la faune et la flore marines se développent.


> nature du CC de lieu :

VI. Même exercice avec les compléments circonstanciels de temps.


5 points

1. Dès que nous serons arrivés, nous prendrons un rafraîchissement.


> nature du CC de temps :

2. J’ai attendu le bus pendant très longtemps.


> nature du CC de temps :

3. Il a dit au revoir en partant.


> nature du CC de temps :

4. Nous nous connaissons depuis des lustres.


> nature du CC de temps :

5. Continue à t’entraîner jusqu’à ce que tu y arrives.


> nature du CC de temps :

VII. Souligner le groupe de mot qui exprime une opposition.


3 points

1. Il a entrepris d’escalader aujourd’hui la face nord de la montagne, en dépit du


mauvais temps.
2. Sans être méchant, il a parfois des paroles maladroites.
3. Tout en les critiquant, Louis ne peut se passer de ses amis.
4. Quoique rassasié, je goûterai avec plaisir votre gâteau.
5. Paul, qui ne voulait pas d’animaux chez lui, vit à présent avec deux cheins et deux
canaris !
6. Il n’est pas venu, et pourtant il nous avait promis de passer quelques jours chez
nous.

3e - Français - Contrôle - SUJET : la phrase et les propositions


3/4 © Copyright Educlever
VIII. Préciser pour chaque groupe souligné s’il exprime une cause, une
conséquence ou un but.
3 points

1. Je pars à Londres pour améliorer mon anglais.


>

2. J’ai vécu deux ans à Londres, c’est pourquoi je parle anglais couramment.
>

3. Sa candidature a été rejetée. En effet, il ne parle aucune langue étrangère.


>

4. Nous avons choisi une date de telle sorte qu’il puisse venir.
>

5. Le chat étant parti, les souris dansent.


>

6. Nous avons aidé nos amis qui ont pu finir leurs travaux à temps.
>

IX. Dans chaque phrase, souligner en vert le groupe de mots qui indique la
cause et souligner en bleu le groupe de mot qui indique la conséquence.
3 points

1. Nos affaires étant enfin réglées, nous allons pouvoir partir en vacances.
2. Ce joueur, qui a fait gagner son équipe, est devenu une vedette du jour au
lendemain.
3. Il n’a rien répondu par lâcheté.
4. Il a été verbalisé pour s’être garé sur le passage pour piétons.
5. Nous avons ri à en mourir.
6. Il était trop fatigué pour prendre le volant.

X. Transformer ces phrases complexes en phrases simples, en remplaçant


les subordonnées soulignée par des GN de même sens et de même fonction.
ex. : Agnès a choisi ce métier parce qu’elle désirait se consacrer aux autres.
> Agnès a choisi ce métier par désir de se consacrer aux autres
2,5 points

1. Quand le rideau se leva, ce fut la stupéfaction dans la salle.


>

2. Il s’est acheté une batterie bien que ses parents l’aient désapprouvé.
>

3. On ignore d’où proviennent ces bruits.


>

4. Que le lancement de la fusée réussisse est à peu près certain.


>

5. Il n’a toujours pas compris pourquoi il avait été convoqué.


>

3e - Français - Contrôle - SUJET : la phrase et les propositions


4/4 © Copyright Educlever

Vous aimerez peut-être aussi