Vous êtes sur la page 1sur 8

Les Os

1. Le squelette
Définition : Ensemble des structures rigides (os)

Rôles : -Soutien : constitution de la charpente (stature/ taille debout)


-Mouvement : levier d’appuis pour la mobilité (insertion des muscles striées)
-Protection : enveloppe des parties molle (viscères)

Constitution :
Un axe médian : colonne vertébrale (vertèbres)
Un squelette axial entourant les viscères : Tête (cerveau), Thorax (cœur, poumons), Pelvis
(appareil digestif et génito-urinaire)
Un squelette appendiculaire : membres supérieurs et inférieurs rattachés au squelette
médian par les ceintures (scapulaire et pelvienne)

2. Nombre des os : 206 OS Colonne vertébral : 24

7 cervicales
Lordose

12 thoraciques
Cyphose

5 lombaires
Lordose

Sacrum et Coccyx
(2 os) Cyphose
Os du crâne : 8+
les 6 osselets et
cavité du tympan
Frontal/
Ethmoïde/

1
Sphénoïde/ Occipital/ Temporal (X2)/
Pariétal (X2)

Os de la face : 14
Zygomatique/Maxillaire/
Mandibule

Os hyoïde (ou lingual) (pomme


d’Adam) : 1
Côtes ET Sternum: 25
Sternum:
-Manubrium
-Corps
-Appendice xyphoide

7 vraies côtes
3 fausses côtes
2 côtes flottantes

Membres supérieurs : 64
Epaule (ceinture scapulaire)
Clavicule/ Scapula
Bras : Humérus
Avant bras : Radius/Ulna (Cubitus)
Main : 8 os du carpe 
5 métacarpes
14 phalanges (phalanges/phalangine/
phalangette)
Membres inférieurs : 62
Bassin (ceinture pelvienne) : Os Coxal
Cuisse : Fémur
Jambe : Patella (rotule), Fibula (péroné), Tibia
Pied : 7 tarses (naviculaire, cuboïde,

2
calcanéum (talon), talus (astragale), 3 cunéiformes)
5. Métatarses
6. 14 phalanges Hallux (pouce du pied)

3. Configuration externe des os

Chaque os a une configuration propre (reconnaissance,


description)
Identique entre individus d’une même espèce, impliquant
une même fonction
Permet d’orienter les os, déterminer le côté (droit ou
gauche = os pair) ou leur symétrie (os impair)
Description de l’os :
• Pair (squelette appendiculaire et axial) ex : Humérus, côtes…
• Impair (squelette médian) ex : vertèbres, os du crâne, sternum
• Symétrique ex : vertèbres, sternum
• Asymétrique ex : humérus, ulna...
• Forme de l’os…

A. Types d’os en fonction des dimensions (Longueurs L, largeur l, épaisseur


e)

1) Les os longs -> L>>l=e


Épiphyse/ métaphyse/diaphyse (corps de l’os) /métaphyse/Epiphyse (tête de
l’os)
Ex : humérus, radius, ulna, métacarpiens, fémur, tibia et fibula, métatarsiens
2) Les os plats -> L=l>>e
2 faces (une tournée vers le centre, l’autre vers l’extérieur), des bords et des angles
Rôles : protections des viscères
Ex : os du crâne, côtes, sternum, scapula, os iliaque
3) Les os courts : L=l=e
Irrégulièrement cubique. Ils associent solidité et mobilité
Ex : Vertèbres, os du carpe, tarse

B. Les reliefs osseux


Processus, tubérosité, éminence, tubercule…cavité, sillon, incisure…

3
Ex : Fémur. Grand trochanter, tête du fémur, fovea capitis, ligne âpre
1) Processus et cavités articulaires
Surfaces articulaires : la forme conditionne le type d’articulation
2) Processus et sillons non articulaires
Surface d’insertion ou de passage de tendons, muscles, ligaments, vaisseaux ou nerfs
Trous (foramen) de passage vasculaire et nerveux
Os : structure vivante, vascularisé et innervé par des foramens nourriciers

4. Configuration interne des os


L’os est constitué d’un tissu compact en périphérie (cortical) et d’un tissu (ou os)
spongieux au centre
La répartition varie en fonction (type d’os) :
-Os long
Gaine de tissu compact plus épais à la partie moyenne
qu’aux extrémités.
Tissu spongieux aux extrémités
Cavité médullaire riche en moelle jaune ou rouge
Les épiphyses contiennent de la moelle rouge
(renouvellement cellulaire sanguin)
La diaphyse (corps de l’os), os compact contient un canal
médullaire rempli d’une substance graisseuse et molle : la
moelle osseuse (jaune)
Le périoste : membrane blanchâtre qui recouvre les os, sauf
au niveau des surfaces articulaires
Rôle essentiel : développement, vascularisation et réparation des os
Le cartilage : la partie de
l’épiphyse par laquelle les os
s’articulent est couverte de
cartilage articulaire
- Os plat
2 lames de tissu compact
séparées par une couche de tissu
spongieux (différente épaisseur),
riche en moelle rouge. ex : os du
crâne, côtes…
- Os court
Mince enveloppe de tissu
compact entourant du tissu
spongieux. Ex : vertèbres

4
La clavicule débute et termine la période d’ossification
- Point primaire à 30 jours après la conception
- Point secondaire médial
- Soudure du cartilage épiphysial médial à 25 ans
L’os est tissu vivant en perpétuel remaniements :
2 types de cellules participent à ce remaniement
Ostéoclaste -> destruction de l’os
Ostéoblaste -> reconstruction de l’os
L’os vivant s’adapte aux conditions successives du mode de vie du sujet ex : sportifs,
astronautes
Avec la sénescence, les phénomènes de destruction l’emportent sur ceux de reconstruction
Le squelette devient plus léger, plus fragile (ostéoporose)
Facteurs d’influence
- Génétique
- Mécanique
- Vasculaire
- Métabolique = phosphore, calcium et vitamine D
- Hormonaux

6

6. Anatomie fonctionnelle des os


L’os est modelé par les contraintes mécaniques qu’il subit via les tendons et les ligaments
(traction-compression) et via les structures viscérales qui passent à son contact (« le mou
modèle le dur » Augier).
L’os présente des travées internes (architecture interne) permettant de résister aux
contraintes qui s’exercent sur lui.
Ex : au niveau de la hanche : les travées osseuses de l’os iliaque se continue sur la tête
fémorale. Les travées ogivales sont autant de points de résistance…ou de faiblesse en cas
d’ostéoporose

En résumé...
L’os est modelé par les structures qui s’insèrent sur lui (tendons, ligaments) et par les
structures viscérales qui passent à son contact
L’os présente des travées internes dans le sens des pressions qui s’exercent sur lui
(architecture interne)

- Les os longs (os compact) sont des leviers (tractions)


- Les os plats (os compact) sont des os d’enveloppe
- les os courts (os spongieux) sont des os de pression

7. Applications cliniques

7
Examen clinique
Stature : taille debout
Aspect extérieur : longueur des membres : « trapu » et « longiligne » -> Morphotypes

Repères osseux palpables sous-cutanés


- Suivre par la palpation des tubercules osseux, la continuité osseuse
Ex : les processus épineux des vertèbres, la clavicule, olécrane et épicondyles au coude,
processus styloide du radius et de l’ulna, les épines iliaques, la patella, les malléoles
tibiale et fibulaire, etc…
- Alignement et symétrie
Radiographie
Clichés face et profil mais doit tenir compte de la position réelle de l’os dans le corps :
orientation, superposition…et de la partie que l’on veut voir
IRM
Ostéodensitométrie
Mesure de la densité osseuse
Examen prescrit dans le bilan d’une ostéoporose
Rouge os le + dense, blanc os le – dense

Pathologie osseuses
Ostéoporose

8
Diminution de la masse osseuse et l’altération de la microarchitecture de l’os
Fractures

- Choc (« classique », ouverte) forte contrainte sur l’os


- Micro traumatisme (fatigue)
- Fragilisation due à une maladie (ostéoporose)
Aussi étudié pour...
Médecine légale
Détermination de la stature à partir de tout ou partie du squelette
Reconstruction de la face à partir des os du crâne
Evaluation du sexe en fonction des os
Evaluation de l’âge en fonction des centres d’ossification
Paléoanthropologie
Reconnaissance des caractéristiques osseuses des hommes préhistoriques
Anthropométrie
Mesure des dimensions de l’homme
Ergonomie

Pour réviser… : C’est pas sorcier-SQUELETTE. Les sorciers tombent sur un os

Vous aimerez peut-être aussi