Vous êtes sur la page 1sur 21

TOPOGRAPHIE 02

CHAPITRE 2 :
TECHNIQUES D’IMPLANTATION
Introduction
L’IMPLANTATION EST L’OPÉRATION QUI CONSISTE À
REPORTER SUR LE TERRAIN, SUIVANT LES INDICATIONS
D’UN PLAN, LA POSITION DE BÂTIMENTS, D’AXES OU DE
POINTS ISOLÉS DANS UN BUT DE CONSTRUCTION OU DE
REPÉRAGE.
LA PLUPART DES TRACÉS D’IMPLANTATION SONT
CONSTITUÉS DE DROITES, DE COURBES ET DE POINTS
ISOLÉS.

LES INSTRUMENTS UTILISÉS DOIVENT PERMETTRE DE


POSITIONNER DES ALIGNEMENTS OU DES POINTS :
THÉODOLITE, RUBAN, NIVEAU, ETC 2
Implantation d’alignement
Tracer une perpendiculaire à un alignement existant
Au ruban : Perpendiculaire à l’alignement AB passant par C.
Pour cela, on utilise les propriétés du triangle isocèle ou du
triangle rectangle :.
TRIANGLE ISOCÈLE
Le contrôle est effectué
en vérifiant que : BP2 = BC2 + CP2

TRIANGLE RECTANGLE
Positionner un point D sur AB à 3,00 m de C, un
point P de la perpendiculaire sera distant de 4
,00 m de C et de 5,00 m de D pour vérifier la
relation pour un triangle rectangle : 52 = 42 + 32
3
Implantation d’alignement
Tracer une perpendiculaire à un alignement existant
Avec une équerre optique
L’équerre optique est un petit instrument qui permet de construire
rapidement des perpendiculaires

MENER UNE PERPENDICULAIRE DEPUIS


UN POINT C DE L’ALIGNEMENT AB

ABAISSER UNE PERPENDICULAIRE


DEPUIS UN POINT C EXTÉRIEUR À AB
4
Implantation d’alignement
Tracer une perpendiculaire à un alignement existant
Avec un théodolite ou un niveau

• Stationner en B et viser A et C angle α


• Stationner en C et implanter la
perpendiculaire à AB en ouvrant d’un
angle (100 – α) depuis B
• Contrôler que : AC2 = AP2 + PC2

5
Implantation d’alignement
Tracer une parallèle à un alignement existant
Tracé de deux perpendiculaires

6
Implantation d’alignement
Tracer une parallèle à un alignement existant
Parallélogramme

7
Implantation d’alignement
Tracer une parallèle à un alignement existant
Angles alternés-internes (théodolite ou niveau)

8
Implantation d’un bâtiment
Piquetage de l’emprise des terrassements
 L’emprise est matérialisée par les limites extérieures des
terrassements.
 Le piquetage est réalisé en s’appuyant sur des repères
connus ou sur les bâtiments voisins

9
Implantation d’un bâtiment
Positionnement des chaises d’implantation
La face supérieure de la latte horizontale est positionnée à
une altitude donnée (trait de niveau) et on y plante les
clous qui matérialisent les axes de la construction

10
Implantation d’un bâtiment
Positionnement des chaises d’implantation
Les chaises sont placées autour de la construction,
en retrait de manière à ne pas gêner les travaux

11
Implantation d’un bâtiment
Report des points d’axes en fond de fouilles
Les points d’axes sont reportés au sol sur le béton
de propreté en fixant un fil à plomb à l’un des
cordeaux

12
Activités de voiries
Profils en long et Profils en travers
En génie civil, les activités de voiries (routes, chemins de fer,
etc.) nécessitent des travaux de topographie qui permettent
de donner le profil du terrain naturel sur lequel le projet va
être dressé, et le remaniement auquel ce terrain devra être
soumis pour la réalisation de ce projet.
Pour cela, plusieurs tâches sont demandées au topographe :
• Le piquetage et le tracé de l’alignement : le topographe
fera poser des piquets sur la ligne d’axe du projet et aux
différents points particuliers, tels que : changement de
pente, alignements futurs …

13
Activités de voiries
Profils en long et Profils en travers

• La mesure des distances entre les piquets.


• Le levé altimétrique permettra de tracer un profil en long,
ainsi que des profils en travers.
• Report du levé.
• Traçage de la ligne de projet en respectant les normes
techniques.

14
Activités de voiries
Profil en long
Le profil en long est une coupe verticale du terrain naturel
et du projet faite suivant l’axe de ce dernier. En définitive un
profil en long est un graphique sur lequel les points de
terrain naturel et de projet de l’axe du tracé sont reportés :
• en abscisses par leurs distances horizontales ;
• en ordonnées par leurs dénivelées comptées depuis une
horizontale de référence.

15
Activités de voiries
Profil en long

16
Activités de voiries
Profils en travers
Alors que le profil en long est une section longitudinale continue du
tracé, les profils en travers sont des sections transversales, séparées
et rectilignes, du terrain naturel et du projet, par des plans verticaux
perpendiculaires à l’axe.
Les profils en travers sont la base indispensable de toute étude de
tracé car ils autorisent l’établissement du plan général, la cubature
des terrassements, la fixation de l’assiette et de l’emprise et la
détermination des terres à acquérir.

17
Activités de voiries
Profils en travers
On distingue trois types de profils en travers suivant les positions du
projet et du terrain naturel.

18
Activités de voiries
Profils en travers

19
Activités de voiries
Cubatures et volumes de terrassement
La cubature des terres est l’évaluation des terres à déblayer et à
remblayer. Pour procéder au calcul des cubatures, on utilise le profil
en long et les profils en travers.

PF: profil fictive, surface nulle.


Si: surface de profil en travers Pi.
Li : distance entre ces deux profils.

20
Activités de voiries
Cubatures et volumes de terrassement

21