Vous êtes sur la page 1sur 1

Cas clinique 

:
Patiente de 37 ans sous pilule Adepal® Lévonorgestrel 0,20 mg + Éthinylestradiol 0,04 mg , en raison
d'un malaise évocateur d'une crise d'épilepsie son médecin traitant lui prescrit du Tégrétol®
(carbamazépine) 400mg/jour.
Quel risque encourt cette patiente : Echec de la contraception
Justifiez : effet inducteur de la carbamazépine
Citez 4 autres antiépileptiques exposant à ce même risque
Phenobarbital
Phenytoine
Felbamate
topiramate
Le traitement fut changé comme suit :
– DEPAKINE 500 Chrono : 2cpx2/jour
– Stérilet comme moyen de contraception
Auxquels a été ajoutée la lamotrigine (LAMICTAL) à demi-dose, puis à 25mg/jour après 15 jours,
4jours après l’augmentation, apparition d’une éruption cutanée érythémateuse, œdémateuse et
prurigineuse au niveau du visage avec extension progressive sur le haut du corps

Qu’évoquent ces symptômes : toxicité dermatologique


quelle en serait la cause : surdosage du lamotrigine a cause de l’effet inhibiteur du CYP 2C9
Citez un antiépileptique pouvant exposer a ce même risque :phenytoine, carbamzepine…..ect
Cas clinique :
Monsieur X, 45 ans vient consulter pour une gêne fonctionnelle de la main droite, L’examen clinique
retrouve un syndrome akinéto-hypertonique de la main droite isolée • Une maladie de Parkinson est
fortement suspectée, après interrogatoire du patient.
Un premier traitement est prescrit : • Ropinirole LP 2 mg par jour, posologie à augmenter
progressivement, Quelques jours plus tard, le patient se plaint de nausées survenant dans les 30
minutes après la prise.
Quel antiémétique préconisez vous :domperidone
Justifiez : traverse moins la BHE (moins de risque d’antagonisme dopaminergique)
Quelques temps plus tard, le patient est bien équilibré sur le plan moteur mais son épouse signale
des troubles du comportement à type de jeux : il joue à tous les jeux…
Expliquez cette symptomatologie : trouble du contrôle des impulsions
Quelle mesure permet de diminuer cette symptomatologie : diminuer la posologie du ropinirole
L’état PSYCHIQUE du patient se dégrade avec apparition de délires, confusion mentale et
hallucinations.
Expliquez cette symptomatologie : psychose du a une hyperstimulation dopaminergique meso
cortico limbique
Quel médicament est recommandé pour traiter cette symptomatologie :clozapine
Quel traitement proposeriez-vous si Mr B avait eu 10 ans de plus : le même 55 ans