Vous êtes sur la page 1sur 2

Problème 1

1.a) Démontre que 𝑛 + 2 divise 13.


Classe : Tle C Durée : 04H00’
b.) Détermine le nombre de plats de type 𝑇1 .

Contexte : Un talent de plus 2.) Démontre que 𝑚 = 11. (Tu pourras remarquer que si un
nombre premier 𝑝 divise un produit 𝑎𝑏 d’entiers non nuls, alors il
Bibou est un jeune élève en classe de terminale C de la commune de
divise 𝑎 ou il divise 𝑏).
Sè. En plus de ses talents en mathématiques il est aussi ingénieux
en poterie. A cet effet, il a installé à la maison sa petite entreprise Problème 2
de poterie qu’il fait fonctionner après ses études et aussi pour ses
La forme des plats de type 𝑇1 est un polygone dont les sommets, dans
distractions. Il se sert de ses connaissances en mathématiques pour
la création des modèles et aussi pour les motifs des décorations ? le plan complexe muni d’un repère (𝑂; 𝑢 ⃗ , 𝑣 ), ont pour affixes les
solutions non nulles de l’équation (𝛴) d’inconnue
Pour une demande de plats qu’il livra lors des congés de fêtes, 𝑧: 𝑧 3 + (2 + 2√3𝑖)𝑧̅ = 0; 𝑧̅ étant le conjugué du nombre complexe 𝑧.
Bibou conçoit deux types 𝑇1 et 𝑇2 dont les nombres respectifs 𝑛 et La décoration des plats de ce type est inspirée l’ensemble (𝐸) des
𝑛+15
𝑚 sont tels que est un entier naturel et points 𝑀 du plan d’affixe 𝑧 telles que :
𝑛+2
𝑚 𝑒𝑠𝑡 𝑢𝑛 𝑛𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑝𝑟𝑒𝑚𝑖𝑒𝑟 |𝑧 − 1 − 𝑖√3)| + |𝑧 + 1 + 𝑖√3)| = 8.
{ .
13𝑚 + 1 𝑒𝑠𝑡 𝑙𝑒 𝑐𝑎𝑟𝑟é 𝑑 ′ 𝑢𝑛 𝑒𝑛𝑡𝑖𝑒𝑟 𝑛𝑎𝑡𝑢𝑟𝑒𝑙
3.) Démontre que si 𝑧 est une solution de (𝛴), alors 𝑧 = 0 ou |𝑧| = 2.
Son amie de classe Adjoua, est intéressée par le nombre de chaque
type de plats, les configurations à la base de leurs formes ainsi que 4.) Déduis-en que si 𝑧 est une solution de (𝛴), alors 𝑧 = 0 ou 𝑧 est une
la représentation de certains ensembles particuliers ayant inspiré racine quatrième de −8(1 + 𝑖√3).
les motifs de décorations.
5.) Détermine les solutions de l’équation (𝛴).
Tâche : Tu es invité(e) à répondre aux préoccupations de Adjoua en
résolvant les trois problèmes ci-après. 6.a) Place les points 𝐴0 , 𝐴1 , 𝐴2 et 𝐴3 représentant les images des
solutions non nulles de (𝛴) sachant que 𝑅𝑒(𝐴0 ) < 𝑅𝑒(𝐴1 ) <
𝑅𝑒(𝐴2 ) < 𝑅𝑒(𝐴3 ). Tu prendras 2 𝑐𝑚 comme unité graphique.
b.) Détermine la nature de l’ensemble (𝐸) sachant que l’ensemble 10.) On admet que la fonction 𝑓 est deux fois dérivable sur [1; 𝑒] et
𝐹𝐹′ que sa dérivée seconde est négative sur [1; 𝑒].
des points 𝑀 du plan tels que 𝑀𝐹 + 𝑀𝐹 ′ = 2𝑎 (𝑎 > 0 𝑒𝑡 𝑎 > ) où
2
𝐹 et 𝐹’ sont deux points distincts du plan est une ellipse de foyers 𝐹 et a) Démontre que pour tout nombre réel 𝑥 de [1; 𝑒], |𝑓′(𝑥)| ≤ 1.
𝐹’.
b.) Déduis-en que ∀ 𝑥 ∈ [1; 𝑒], |𝑓(𝑥) − 1| ≤ 𝑥 − 1 et puis un
5
Problème 3 4
encadrement de 5 .
− 𝑙𝑛5+2𝑙𝑛2
4
La décoration des plats de type 𝑇2 a été inspirée de la courbe (𝜞),
représentative dans un repère orthonormé (𝑂; 𝑖, 𝑗) de la fonction 𝑓 11.a) Démontre que 𝑔 est bijective.
𝑥
𝑓(𝑥) = , 𝑠𝑖 𝑥 ≤ 0
de ℝ vers ℝ définie par {
1+√|1−𝑥 2 |
et de celle (Σ) b) Dresse le tableau de variations de 𝑔−1 .
𝑙𝑛𝑥
𝑓(𝑥) = 𝑥−𝑙𝑛𝑥 + 1, 𝑠𝑖 𝑥 > 0
c) Détermine 𝑔−1 (𝑥) pour tout 𝑥 élément de 𝐽.
de la réciproque de l’application 𝑔: 𝐼 → 𝐽où 𝐼 = [−1; 0] et 𝐽 = 𝑓(𝐼).
𝑥 ↦ 𝑓(𝑥) d) Détermine l’équation de la tangente à (Σ) au point d’abscisse
7.a) Etudie les variations de la fonction 𝑢 définie sur ]0; +∞[ par 1
− 2.
𝑢(𝑥) = 𝑥 − 𝑙𝑛𝑥.

b) Déduis-en que pour tout 𝑥 appartenant à l’intervalle ]0; +∞[, 12) Construis la courbe (Σ).
𝑥 − 𝑙𝑛𝑥 ≠ 0. FIN !!!
8.a) Justifie que la fonction 𝑓 est définie sur 𝐷 = ℝ.

b) Démontre que 𝑓est continue sur 𝐷.

c) Etudie la dérivabilité de 𝑓 en −1 et en 0 puis donne une


interprétation des résultats.

9.a) Achève l’étude des variations de 𝑓.

b) Construis la courbe (𝜞).

Vous aimerez peut-être aussi