Vous êtes sur la page 1sur 34

SYS-857 Matériaux composites A2013

Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

CHAPITRE 2

CARACTÉRISTIQUES ÉLASTIQUES D’UN PLI DE COMPOSITE


UNIDIRECTIONNEL

Micromécanique : Étude des propriétés mécaniques du composite en composant les


propriétés mécaniques des matériaux constituants (Tableaux 2.1 et 2.2).

Modèles :
1. résistance des matériaux
2. théorie d’élasticité
3. éléments finis
4. empiriques

Un pli de composite unidirectionnel, dont la section est montrée à la figure 3.1, comprend
plusieurs fibres parallèles qui se noient dans la matrice. En général, l’épaisseur d’un pli
de composite est supérieure à 0.1 mm tandis que le diamètre des fibres est environ 10 μm.

Figure 2.1 Coupe micrographique d'un composite


carbone/époxy [Gibson]

La représentation schématique d’un pli de composite unidirectionnel est illustrée à la


figure 2.2. La direction parallèle aux fibres est nommée la direction longitudinale. La
direction perpendiculaire aux fibres est la direction transversale. Ces axes sont les axes
naturels du composite.

Anh Dung NGÔ Page 15


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

2
Direction transversale

1
Direction longitudinale

Figure 2.2 Schéma d’un pli de composite unidirectionnel

2.1 Caractéristique du mélange renfort-matrice


2.1.1 Composition du composite (fibre, matrice, vide)

La teneur en volume des fibres est définie comme :

V volume des fibres


f  f 
Vc volume total du composite

De la même façon, la teneur en volume de la matrice est :

V volume de la matrice
m  m 
Vc volume total du composite

Et la teneur en volume des vides (porosité) est :

V volume des vides


v  v 
Vc volume total du composite

Le volume du composite s’écrit :

Vc = Vf + Vm + Vv (2.1)
ou

Anh Dung NGÔ Page 16


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Vc Vf Vm Vv
= + +
Vc Vc Vc Vc
d'où
f   m   v  1 (2.2)

Dans la pratique, il est plus facile de déterminer le pourcentage en poids des fibres par la
pyrolyse ou par la dissolution par acide et c’est la raison pour laquelle il est nécessaire
d’établir les relations entre les teneurs en volume et les proportions en poids.

Par le même raisonnement que dans le cas précédent, on obtient pour le poids :

f   m  1 (2.3)

où la teneur en poids des fibres est :

Wf poids des fibres


f  
Wc poids total du composite

et la teneur en poids de la matrice est :

Wm poids de la matrice
m  
Wc poids total du composite

Le poids des vides est négligeable.

Wc
La masse volumique du composite qui se définie comme ρ c = peut être calculée en
Vc
tenant compte ou non de la présence des vides :

• En négligeant le volume des vides : ( Vc = Vf + Vm ) (2.4)

Le poids du composite s’écrit : W c = Wf + Wm (2.5)

Wc Wf + Wm Wf Wm
ou = = +
Vc Vc Vc Vc

Anh Dung NGÔ Page 17


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Wc Wf Vf Wm Vm
= +
Vc Vf Vc Vm Vc

D’où la relation :

c  f f   m  m (2.6)

La masse volumique du composite peut s'écrire également en fonction de la teneur en


poids des constituants :

Wc 1 1 1
ρc = = = =
Vc Vc Vf + Vm Vf Vm
+
Wc Wc Wc Wc

1
c  (2.7)
f  m

f m

• En tenant compte du volume des vides :

En pratique les composites contiennent une quantité de vide non négligeable, il est
nécessaire de considérer la teneur en volume des vides.

La masse volumique du composite s'écrit :

1 1
ρc = =
Vc Vf Vm Vv
+ +
Wc Wc Wc Wc

1
c 
f  m  v
 
f m c

f  m  v 1
ou   
f m c c

alors

Anh Dung NGÔ Page 18


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

v   1
 f  m 
c f  m c

La teneur en volume des vides est :

 
 v  1c ( f  m ) (2.8)
f m

ou encore

Wf Wc  Wf

f m
 v  1 ( ) (2.9)
Wc
c

Exemple 2.1 On prélève un échantillon d'un composite carbone/époxy qui est constitué
de couches identiques de tissu équilibre. On pyrolyse complètement la matrice époxy
dans un four. Le poids des fibres résiduelles est rapporté au poids initial de l’échantillon
afin de déterminer la teneur en poids de fibre w f . Déterminez f ,  m et  v en fonction de
ρ c , ρ f , ρ m et f .

Solution :

υf
Wf
V  W W  
 f  f  f  f c  f c  f c
Vc Wc Wc f Wc f f
c
υm
  
 m   m c  (1 w f ) c  (1f ) c
m m m
vv

D’après l’équation (2.8), on a :

   1f
 v  1c ( f  m )  1c ( f  )
f m f m

Anh Dung NGÔ Page 19


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Application numérique : ρ c = 1500 kg/m3, ρ c = 1750 kg/m3, ρ m = 1200 kg/m3, ω f = 0.7

 1500
f  f c  0.7  0.6 ou 60%
f 1750
 1500
 m  (1f ) c  (1 0.7)  0.375 ou 37.5%
m 1200
 1f 0.7 1 0.7
 v  1c ( f  )  11500(  )  0.025 ou 2.5%
f m 1750 1200

Exemple 2.2 Une éprouvette de composite de dimensions 2.54 cm x 2.54 cm x 0.3 cm,
pèse 2.98 g. Le poids des fibres de carbone obtenu après la dissolution de la résine par
une solution d'acide est de 1.863 g. Sachant que les masses volumiques des fibres de
carbone et de résine époxyde sont respectivement 1.9 g/cm3 et 1.2 g/cm3, déterminer la
teneur en volume des fibres, de la matrice et des vides dans cette éprouvette.

Solution

Wc 2.982
c    1.54 g / cm3
Vc 2.54 2.54 0.3

 Wf 
f   c
  W  Wf  /  m
 v  1
Wc
c
(1.863 /1.9)  (2.98 1.863) /1.2
 v  1  0.0122 ou 1.22 %
2.98 /1.54

 W  1.863 1.54
f  Wf c  f  c    0.507
f Wc f 2.98 1.9

 W   1.863  1.54
 m  1 f  c  1   0.481
 Wc   m  2.98  1.2

Anh Dung NGÔ Page 20


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

2.1.2 Quelques modèles habituels de disposition des fibres

Fibre Fibre
s

s Matrice Matrice

s s
a- Disposition carrée b- Disposition triangulaire
Figure 2.3 Éléments de base de différentes dispositions des fibres

Pour une configuration constante suivant la direction longitudinale des fibres, le rapport
des volumes (fibres et matrice) est égal au rapport des sections.

Pour la disposition carrée, la teneur en volume des fibres est :

1 d 2
( )4
 d
f  4 4  ( )2 (2.10)
S2 4 S

Lorsque les fibres se touchent d = S : et par conséquent :

 S2 
f max    0.785
4 S2 4

Pour la disposition triangulaire, la teneur en volume des fibres est :

1 d 2
( )3
 d 2
f  6 4  ( ) (2.11)
3 2 2 3 S
S
4

Lorsque les fibres se touchent, on obtient S = d et par conséquent :

 S2 
f max    0.907 (2.12)
2 3S2 2 3

Anh Dung NGÔ Page 21


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

En pratique : 0.5  f  0.8

Exemple 2.2
Enrobage

t dc

d = 0.0127 mm

fibre

Calculez t, sachant que f  50.6 % lorsque (d + 2t) = d c = s

Solution
2
d
f 
4 s2

d'où

 d2  0.0127 2
s   0.0158 mm
4 f 4  0.506

or s = d c

s − d 0.0158 − 0.0127
d'où s = d + 2 t ⇒ t= = = 0.00156 mm
2 2

Anh Dung NGÔ Page 22


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Exemple 2.3

a Calculez f et f max du composite

sa
sb
b

Solution

Section du composite : A c = a × b

  s a  s b 
 π 2  2 
Section des fibres A f = 4 ×      = π s a  s b 
  
 4   2  2 
 
 

 s  s 
  a  b 
V A  2  2   sa s b
f  f  f  
Vc A c ab 4ab

 sa  a
f max  lorsque 
4 s b  b

Anh Dung NGÔ Page 23


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel
Tableau 2.1 Propriétés de fibres

Anh Dung NGÔ Page 24


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel
Tableau 2.2 Propriétés de résines

Anh Dung NGÔ Page 25


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

2.2 Constantes élastiques fondamentales


2.2.1 Les essais mécaniques

2.2.1.1 Essai de traction longitudinale

σ1

σ1
1

2 E1

1
ε

Figure 2.4
1
1  1
E1

 2  121   12 1
E1 (2.17)

3  131   13 1
E1
12   23  13  0

E1 : Module d’élasticité longitudinal du pli


εj
ν ij = − : Coefficient de Poisson majeur du pli
εi

2.2.1.2 Essai de traction transversale

σ2
1

2 σ2 E2
1

ε2

Figure 2.5

Anh Dung NGÔ Page 26


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

1
2  2
E2

1   21 2   21 2
E2 (2.18)

3   23 2   23 2
E2
12   23  13  0

2.2.1.3 Cisaillement pur

σ6 = τ12 τ12

G12
2
1

γ12

Figure 2.6

τ12
γ12 =
G12 (2.19)
ε1 = ε 2 = ε 3 = γ13 = γ 23 = 0

G 12 : module de cisaillement ou module de Coulomb.

Les constantes élastiques fondamentales des composites usuels sont rapportées au tableau
2.3.

Anh Dung NGÔ Page 27


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

TABLEAU 2.3 Constantes élastiques fondamentales des composites usuels [Gibson]

Composites E1 E2 G 12 ν 12 vf
M si (GPa) M si (GPa) M si (GPa)
T300/934 19.0 (131) 1.5(10.3) 1.0(6.9) 0.22 0.65
Graphite/epoxy

AS/3501 20.0(138) 1.3(9.0) 1.0(6.9) 0.3 0.65


Graphite/epoxy

p-100/ERL 1962 68.0(468.9) 0.9(6.2) 0.81(5.58) 0.31 0.62


pitch
graphite/expoxy
11.0(75.8) 0.8(5.5) 0.33(2.3) 0.34 0.65
Kevlar® 49/934
aramid/epoxy
5.6(38.6) 1.2(8.27) 0.6(4.14) 0.26 0.45
Scotchply® 1002
E-glass/epoxy
29.6(204) 2.68(18.5) 0.81(5.59) 0.23 0.5
Boron/5505
Boron/epoxy
4.45(30.7) 0.51(3.52) 0.21(1.45) 0.32 0.65
®
Spectra 900/826
Polyethylene/epoxy
3.54(24.4) 1.0(6.87) 0.42(2.89) 0.32 0.30
E-glass/470-36
E-glass/vinylester

Kevlar®is a registered trademark of DuPont Company, Wilmington,


®
Delaware :Scotchply is a registered trademark of 3M Company, St. Paul, Minnesota;
and Spectra® is a registered trademark of Allied-Signal Company, Petersburg, Virginia.

Anh Dung NGÔ Page 28


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

2.2.2 Modules équivalents

Les composites sont hétérogènes ⇒ σ, ε dépendant de la location étudiée. Les


contraintes moyennes et les déformations moyennes sont définies comme suivantes :

1
V ∫v
σi = σ i dv i = 1...,6 (2.20)

1
V ∫v
εi = ε i dv (2.21)

Selon la loi de HOOKE, nous obtenons les relations suivantes :

σ i = C ij ε j et ε i = Sij σ j
(2.22)
Où C ij et S ij sont des modules équivalents

σ2 ∈2
Heterogeneous composite under x3 x3
varying stresses and strains

σ2 σ2
L

Stress, σ2 Strain, ∈2

Equivalent homogeneoous material x3 σ2 x3 ∈2


under average stresses and strains

σ2 = C22∈2
σ2 σ2
Where C22 = effective modulus

Stress Strain

Figure 2.6 Module équivalent [Gibson]

Anh Dung NGÔ Page 29


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Exemple 2.4

χ3 χ3
0.0015
20
10 0.001

0.1 mm
σ2 σ2
1 mm

0.1 mm

Contrainte, σ2 (MPa) Déformation, ε 2

σ 2 = f (x 3 )

 ε 2 = f (x 3 )

 E2 ?
x3

Solution :

σ2
C 22 = E 2 =
ε2
σ2
L
x1

1 x2

∫ σ dv ∫ σ dA ∫ σ dL
2 2 2

σ2 = v
= A
= L

∫ dv
v
∫ dA
A
∫ dL
L

10(1.0 − 2 × 0.1) + 20(2 × 0.1) 12


σ2 = = = 12 MPa
(1.0 − 2.01) + (2 × 0.1) 1

Anh Dung NGÔ Page 30


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

∫ ε dv ∫ ε dL
2 2

ε2 = v
= v

∫ dv
v
∫ dL
L
0.0015(1.0 − 2 × 0.1) + 0.001 × (2 × 0.1)
ε2 = = 0.0011
0.8 + 0.2
σ2 12
d’où E 2 = = = 10 900 MPa = 10.9 GPa
ε 2 0.0011

2.2.3 Modèles de résistance des matériaux élémentaires

Note : la disposition des fibres n'est pas considérée dans l’élaboration des solutions.

Hypothèses :
1. Matrice et fibres sont homogènes, élastiques et linéaires
2. Matrice est isotrope
3. Fibres sont isotropes ou orthotropes.

Lm /2 Matrice
Am : section de la matrice
L2 Lf Fibres

Lm /2 Matrice
Af : section des fibres

Figure 2.7 Élément de base du modèle de composite selon la théorie élémentaire


de la résistance des matériaux.

Méthodologie :
1. Équilibre
2. Compatibilité
3. Relation contrainte –déformation

Anh Dung NGÔ Page 31


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

2.2.3.1 Module d’élasticité longitudinal du composite (E1)

Considérons l’élément de base illustré à la figure suivant qui est soumis à une contrainte
normale suivant la direction longitudinale :

matrice
2 σm Matrice
fibres 1 σ c1
Fibres
matrice Af σ f

Matrice
A m /2

Figure 2.8 État de contraintes longitudinales

− − −
Équilibre : F c1 = F f1 + F m1 = (σ c1 )A1 = (σ f 1 )A f + (σ m )A m1 (2.23)

− − −
Compatibilité : ε c1 = ε f 1 = ε m1 (2.24)

− −
Relation contrainte - déformation : σ c1 = E1 ε c1
− −
σf1 = E f1 εf1
− −
σ m1 = E m1 ε m1 (2.25)
Équ. (2.23) peut s’écrire comme :

− A1 − A f − A m
σ c1 = σf1 + σ m1
A1 A1 A1
 
D’où c1  f1 f  m1 m (2.26)

Équ. (2.25) et (2.26) donnent :


  
E1  c1  (E f1  f1 )f  (E m1  m1 ) m

E1  (E f1 )f  (E m1 ) m (2.27)

Anh Dung NGÔ Page 32


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Equ. 2.27

Eq. 2.39

Figure 2.9 Validation de l’équation (2.27) par les données expérimentales


[Adams]

2.2.3.2 Module de Poisson (ν12) du composite


12   c2 lorsque : σ 1 ≠ 0 et σ 2 = τ12 = 0 (2.28)
c1
 
 c2  12  c1
 
 f 2  f12  f1 (2.29)
 
 m2   m  m1

Compatibilité :
− − −
ε c1 = ε f 1 = ε m1 (2.30)
− − −
δc2 = δf 2 + δ m2 (2.31)

Équ. (2.31) implique :


− − −
ε c2 L 2 = ε f 2 L f = ε m2 L m (2.32)

Équ. (2.29) dans (2.32) :


  
12  c1 L 2  f12  f1 Lf  ( m  m1 L m )

Anh Dung NGÔ Page 33


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

 L  L  L
12  c1 2  f12  f1 f  ( m  m1 m ) (2.33)
L2 L2 L2
Équ. (2.30) et (2.33) donnent :

12  f12 vf   m v m (2.34)

2.2.3.3 Module d’élasticité transversale du composite (E2)

σ c2

Matrice Matrice
2
Fibres 1 Fibres

Matrice Matrice

σ c2 = σ f 2 = σ m2

Figure 2.10 État de contraintes suivant la direction transverse

Équilibre :

F c2 = F f2 =F m2

d’où
− − −
σ c2 = σ f 2 = σ m2 (2.35)

Compatibilité :

− − −
δ c2 = δ f 2 + δ m2 (2.36)

Relation contrainte - déformation :

− −
σ c2 = E 2 ε c2

Anh Dung NGÔ Page 34


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

− −
σ f 2 = Ef 2 ε f 2 (Fibre orthotrope) (2.37)
− −
σ m2 = E m2 ε m2 (Matrice isotrope)
− − −
Équ. (2.36) implique : L2 εc2 = L f ε f 2 + Lm εm2

L2 − L − L −
εc2 = f ε f 2 + m εm2
L2 L2 L2

d’où
− − −
ε c2 = ε f 2 v f + ε m2 v m (2.38)

Équ. (2.35), (2.37) et (2.38)

σ c2 σf2 σ m2
= vf + vm
E2 Ef 2 Em

Le module d’élasticité transversale est

1  
 f  m (2.39)
E 2 Ef 2 E m

Cette équation est basée sur l’égalité des contraintes dues à l’équilibre des forces
appliquées. Cette hypothèse n’est pas supportée par les données expérimentales (voir
figure 2.13). En réalité, les dispositions des forces à l’intérieur du composite rendent
inégales les sections de fibres et de matrice.

Exemple 2.5 Soit un composite dont les fibres ont un diamètre d = 0.0127 mm. Sachant
que l’épaisseur de l’enrobage t = 0.00254 mm, calculez :

1. f max
2. E 1 et E 2 du composite ( E f 1 = E f 2 = 72.41 GPa , E m = 3.79 GPa ) à f max

Solution

v f max est obtenu avec la disposition triangulaire de fibres.

Anh Dung NGÔ Page 35


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

d c  d  2t  0.027  2 0.00254
s
 0.01778 mm
2
  d  
dc d f     0.01272
2 3s 2 30.01778
f max  0.463

E1  E f1f  E m  m = 72.4 GPA × 0.463 + 3.79(1 − 0.463)


    
33.52 2.035
= 35.56 GPa

1   0.463 0.537
 f  m    0.148
E 2 Ef 2 E m 72.4 3.79

E 2 = 6.76 GPa

Exemple 2.6 Un composite hybride est fait avec des fibres de carbone et d’aramide d’un
même diamètre. Les premières sont deux fois plus nombreuses que les dernières. La
matrice est une résine d’époxy. Les fibres sont assemblées suivant la disposition carrée
de façon la plus serrée possible. Les courbes contrainte-déformation en traction
longitudinale des matériaux constituants du composite sont présentées à la figure 3.7.

Calculez E1 du composite.

Fibre de
Contrainte GPa

carbone

Fibre d’aramide Époxy

Déformation

Anh Dung NGÔ Page 36


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Solution

Les modules d’élasticité longitudinaux des matériaux constituants sont :

2.1 2.8 0.1


Eg = = 389 GPa ; E a = = 133 GPa ; E e = = 3.03 GPa
0.0054 0.021 0.033

Pour la disposition carrée des fibres : f max   0.785
4

Les teneurs en volume des fibres : g  a  f max  0.785

or g  2 a

d’où 2 a  a  0.785

on obtient

a  0.262 et g  0.523

et e  1 f max  1 0.785  0.215

Le module d’élasticité longitudinal du composite est

E1  E g g  E a a  E e e  389(0.523)  133(0.262)  3.03(0.215)  239 GPa

Exemple 2.7

σ c2
Lm
2
2
Lf L2 1

Lm
2 Matrice

Déterminez ν 21 du composite

Anh Dung NGÔ Page 37


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Solution

ε ε ε
ν 21 =− c1 ; ν f 21 =− f1 ; ν m =− m1 (1)
εc2 εf 2 εm2

Compatibilité :  c2   f 2   m2 (2)
ε c1 = ε f 1 = ε m1 (3)


(ε = ⇒ ∂ = εc L ) (2) ⇒ (ε c 2 )L 2 = (ε f 2 )L f + (ε m 2 )L m (4)
L

 ε   ε   ε 
(1) dans (4) ⇒  − c1 L 2 =  − f 1 L f +  − m1 L m
 v 21   v f 21   Vm 

En divisant par L 2 et (3), on obtient

c1  
 f1 f  m1 v m (5)
 21 f 21 m

1  
(3) dans (5) ⇒  f  m (2.39a)
 21 f 21  m

2.2.3.4 Module de cisaillement du composite (G12)

τ 12 γ m/2 Lm /2

Matrice
γf Lf L2
Fibres 1

Matrice L m /2
γ m /2

δ f12
δ m12 /2

δ c12
Figure 2.11

Anh Dung NGÔ Page 38


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

− − −
Équilibre : τ c12 = τ f 12 = τ m12 (2.40)

− − −
Compatibilité : δ c12 = δ f 12 + δ m12 (2.41)

Relation contrainte - déformation

− −
τ c12 = G 12 γ c12
− −
τ f 12 = G f 12 γ f 12 (2.42)
− −
τ m12 = G m12 γ m12

Équ. (2.41) et (2.42) impliquent :


− − −
L 2 γ c12 = L f γ f 12 + L m γ m12
− − −
L 2 τ c12 L f τ f 12 L m τ m12
= + (2.43)
L 2 G 12 L 2 G f 12 L 2 G m

d’où
1  
 f  m (2.44)
G12 G f12 G m

2.2.4 Modèles de résistance des matériaux modifiés

E 1 et 12 sont assez précis.


E 2 et G 12 sont trop simplistes.
Il faut maintenant considérer la disposition des fibres lors de l’établissement de l’élément
de base.
Disposition carrée

Modèle de Hopkins et Chamis :

Sf A
A

d S B Sf B

A
A

Anh Dung NGÔ Page 39


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Figure 2.12 : Élément de base selon une disposition carrée des fibres et les
sous-éléments
πd
2

La section des fibres : = Sf2 (aire du cercle = aire du carrée)


4
D’où
π
Sf = d (2.45)
4
La teneur en volume des fibres est :

Af Sf2
f  
A c S2

Sf2 d 2 
alors S  d (2.46)
f 4 f 4 f

Considérons le sous-élément B qui est soumis à une contrainte de traction


transversale σ 2 :

Sf

S m /2 σ2

Équ. (2.45) et (2.46) donnent :


2 d
S S 4  
(vf )B2  f  f  f (2.47)
SSf S 
d
4 f

S S  Sf S
d’où ( m )B2 m   1 f  1  f (2.48)
S S S

Notons que υ f ≠ (υ f ) B2

Le module d’élasticité suivant la direction 2 du bloc B est :

Anh Dung NGÔ Page 40


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

1 1 Sf 1 Sm
= ( )+ ( ) (2.49)
E B2 E f 2 S Em S

Remplaçant équa. (2.47), (2.48) dans (2.49), on obtient


E
1 f (1 m )
1 1 1 E   E f 2 (1 f ) Ef 2
 f  (1 f )  m f 
E B2 E f 2 Em Ef 2E m Em

d’où

Em
E B2  (2.50)
E
1 f (1 m )
Ef 2

Considérons l’ensemble des sous éléments A et B soumis à σ 2


B

AB A S S
E 2 = E B2 ( ) + E m ( m ) = E B2 ( f ) + E m ( m )
AC Ac S S

E m f
  E m (1 f )
E
1 f (1 m )
Ef 2

f
E 2  E m ((1 f )  ) (2.51)
E
1 f (1 m )
Ef 2

Anh Dung NGÔ Page 41


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Exemple 2.8

Calculez E 2 d’un composite dont les caractéristiques sont les suivantes :


f  0.463
E f1  E f 2  72.4 GPa
E m  3.79 GPa

Solution

 m  1 f  1 0.463  0.537

Modèle de Chamis :

 
   
   
 f   
 
E 2  E m  1  f 
  E   

  3.79  1 0.463   0.463
 3.79  

 1 f 1 m    1 0.463 1 
  E   
  72.4  
 f 2  
2.235
 8.47 GPa

2.2.5 Modèles semi-empiriques

2.2.5.1 Modèle de Halpin-Tsai

Module d’élasticité transversale

E 2 1  f
 (2.52)
Em 1f

où :

ξ : Coefficient de renfort; ξ = 2 pour  f  0.55 .

Ef
−1
Em
η=
Ef

Em

La prédiction est assez précise.


Anh Dung NGÔ Page 42
SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Module de coulomb

G12 1  f
 (2.53)
Gm 1f

Gf
−1
Gm
où η= ξ = 1 pour  f  0.55
Gf

Gm
La prédiction est acceptable.

Figure 2.13 [Schroeder]

2.2.5.2 Modèle de Tsai-Hahn

η2 : taux de répartition de contrainte entre les fibres et la matrice



σm2
η2 = −
σf 2

Module d‘élasticité transversale

1 1   
 ( f  2 m) (2.54)
E 2 f  2  m E f Em

1 1   
 ( f  12 m ) (2.55)
G12 f  12  m G f Gm

Anh Dung NGÔ Page 43


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

où η 2 = η12 = 0.5

Figure 2.14

Exemple 2.9 Soit un composite dont les caractéristiques sont :

f  0.463; E f1  E f 2  72.4 GPa; E m  3.79 GPa

Calculez E 2

Solution

 m  1 f  1 0.463  0.537

Modèle de Halpin-Tsai
(E f / E m ) − 1 (72.4 / 3.79) − 1 18.103
ξ=2⇒η= = = = 0.858
(E f / E m ) + ξ (72.4 / 3.79) + 2 21.103
1     
E2  Em  f   3.79 1  2 0.858 0.463   11.284 GPa
 1   1 0.858 0.463 
 f 

Anh Dung NGÔ Page 44


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Modèle de Tsai-Hahn
2  0.5
   0.463 0.5 0.537 
1

1  f  2  m   1
    0.106
E 2 f  2  m E E  0.463  0.5 0.537  72.4 3.79 
 f m 
E 2  9.47 GPa

Anh Dung NGÔ Page 45


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

Exercices
1) Soit un composite verre/époxy dont la teneur en poids des fibres de verre est de 0,8.
Sachant que la masse volumique du verre et celle de l’époxy est respectivement de
2,5 et 1,2 g/cm3, calculez en négligeant les vides :

a) La teneur en volume des fibres et celle de la résine


b) La densité du composite

Rép. : a) v f = 0,66, v m = 0,34; b) ρ C = 2,055g/cm3

2) Un composite est fait de fibres de carbone et de verre imprégné d’époxy. La teneur en


volume des fibres de verre et celle des fibres de carbone est respectivement de 40 %
et 20 %. Sachant que la masse volumique du verre, du carbone et de l’époxy est
respectivement de 2,6 g/cm3, 1,8 g/cm3 et 1,2 g/cm3, calculez en négligeant les vides :

a) La densité du composite
b) La teneur en poids des matériaux constituants

Rép. : a) ρ C = 1,888g/cm3; b) w carbone = 0,191, w verre = 0,553, w époxy = 0,256

3) Un test de dissolution par acide d’un matériau composite donne les résultats suivants :
 W f = 2,595 g
 W c = 3,697 g dans l’air
 W c = 1,636 g dans l’eau

Sachant que  f  2,5 et  m  1, 2 , calculez


a) La teneur en poids des fibres et celle de la matrice
b) La teneur en volume théorique des fibres et celle de la matrice en négligeant les
vides
c) La densité théorique du composite
d) La densité mesurée du composite
e) La teneur en volume des vides

Rép. : f = 0,702;  m = 0,298; v f = 0,531; v m= 0,469; ( c ) théorique  1,89 ; ( c ) mesurée  1, 794 ;


v v =0,0507

Anh Dung NGÔ Page 46


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

4) Les fibres d’un diamètre de 0,0127mm dont l’épaisseur de l’enrobage est de


0,00254mm, sont utilisées comme renfort dans un composite. Calculez la valeur
maximale de la teneur en volume des fibres en utilisant le modèle triangulaire.
Rép. : v fmax = 0,4627

5) Les figures suivantes présentent les résultats des essais en traction d’un matériau
composite unidirectionnel. Déterminez les propriétés mécaniques suivantes :

1. E 1 et E 2
2. ν 12 et ν 21

Traction longitudinale

1400
1200
Contrainte (MPa)

1000
800 Epsilon 1
600 -Epsilon2
400
200
0
0 5 10 15 20 25 30 35
Déform ation (E-3)

Traction transversale

35
Contrainte (MPa)

30
25
20
Epsilon 2
15
10
5
0
0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5
Déform ation (E-3)

Rép . : E 1 = 38 461MPa ; E 2 = 9 000MPa ; ν 12 = 0,25 ; ν 21 = 0,06

6) Soit un composite verre/Polyamide dont la teneur en volume des fibres est 25%.
1. Déterminez son module d’élasticité longitudinal

Anh Dung NGÔ Page 47


SYS-857 Matériaux composites A2013
Chapitre 2 – Caractéristiques élastiques d’un pli de composite unidirectionnel

2. Calculez la teneur en volume nécessaire des fibres pour que le E 1 du composite


devient 1,5 fois plus rigide.

Rép. : E 1 = 19,75GPa; 2. v f = 0,389

7) Un composite unidirectionnel a une teneur en volume des fibres de 55%. Sachant que
les fibres et la matrice ont les caractéristiques suivantes :

E f1 = 155 GPa; E f2 = 12 GPa; ν f12 = 0.248; E m = 3.45 GPa; ν m = 0.352

1. Estimez E 1 et ν 12 du composite ;
2. Estimez E 2 du composite en utilisant les modèles : Hopkins – Chamis, Tsai-
Hahn et Halpin -Tsai. Comparez les résultats des trois modèles

Rép. : 1. E 1 = 86,80GPa, ν 12 = 0,295; 2. E 2 H.C. = 6,317GPa, H.T. = 6,878GPa,


T.H. = 6,979GPa, Inverse = 5,67GPa

Anh Dung NGÔ Page 48