Vous êtes sur la page 1sur 11

La motivation et la

communication en
entreprise

Support de cours du professeur Azeddine Moubtassim


(ENCG Oujda)
1
La motivation
Principe de Taylor
Postulat : "l'homme est un être rationnel" dont le but est
d’avoir un salaire pour satisfaire ses besoins. Pour lui, c'est
essentiellement la motivation économique qui pousse
l'employé à travailler.

Conclusion : "la carotte et le bâton". La carotte pour


récompenser, par exemple par des primes, les efforts des
salariés. Le bâton pour punir par les retraits sur salaire le
manque d'investissement au travail.
2
La motivation
Principe de Mayo
Postulat : Il considère que le personnel a des besoins et
des motivations qui ne sont pas uniquement économiques.
Mayo assure que le rendement augmente quand ces
derniers sont satisfaits.

Conclusion : une organisation du travail soucieuse de ces


besoins et permettant aux travailleurs de nouer des
relations personnelles et des groupes, de façon à les
motiver et à les rendre plus productifs.
3
La motivation
Principe de Maslow
Postulat : cinq niveaux de besoins :
• Besoin physiologique
• Besoin de sécurité
• Besoin d'appartenance
• Besoin d'estime et de considération
• Besoin d’accomplissement de soi

Conclusion : les motivations d'une personne résultent de


l'insatisfaction de certains de ses besoins.
4
Quatre types de motivation
Alfie Kohn

Motivation intrinsèque
Vous voulez faire quelque chose

« J’ai envie de « Je n’ai vraiment pas


réaliser cette envie de réaliser
tâche » cette tâche »
Motivation positive Motivation négative
Pour aller vers un Pour s’éloigner de
objectif quelque chose
« Si vous réalisez « si vous ne réalisez
cette tâche vous pas cette tâche
aurez un bonus » vous êtes viré »

Motivation externe
Quelqu’un veut que vous fassiez quelque chose 5
La motivation extrinsèque

Alfie Kohn a longuement étudié la motivation et dans son


livre « Punished by Rewards », il explique les inconvénients
de la motivation externe ou extrinsèque.

1. En employant cette technique de motivation, vous exigez


de plus en plus de vos collaborateurs. Pour maintenir la
motivation au même niveau, les récompenses doivent croître.

6
La motivation extrinsèque

2. Ce type de motivation n’est pas durable. Une fois que la


récompense a été acquittée, la motivation décroît.

3. Ce type de motivation endommage la motivation


personnelle intrinsèque. Récompenser des gens pour avoir
fait quelque chose gâche leur envie de le faire par eux-
mêmes. A partir de là, vous devez continuer à récompenser
pour les mobiliser.

7
Motivations positive et négative

La motivation négative basée sur l’esquive et


l’éloignement est moins efficace que la motivation
positive basée sur le rapprochement et la réalisation d’un
objectif.

8
La motivation intrinsèque

Pour un manager par exemple, il est tout à fait humain et


normal de cultiver le bon moral, l’engagement et la
motivation des collaborateurs mais ce n’est pas lui qui est la
source de la motivation première.

Au lieu d’être « source de motivation », le manager doit


accompagner les collaborateurs à trouver leur motivation
intrinsèque et ensuite cultiver et faire croître ce moteur
interne.

9
La motivation intrinsèque
Il semble donc judicieux de garder la motivation positive et
intrinsèque et oublier l’utilisation des techniques de
motivation externes et négatives.

Les facteurs qui augmentent la motivation intrinsèque au


travail :
- la coopération
- la confiance
- la communication
- le challenge
- la reconnaissance
- l’épanouissement
10
Exercice
A partir de ce qui précède, dégagez en expliquant
les retombées positives de la motivation sur
certains aspects tels que :

- le rendement de l’entreprise ;
- les compétences du personnel ;
- le développement des ressources humaines ;
- les relations interpersonnelles;
- le climat social;
- et la culture de l’entreprise.
11