Vous êtes sur la page 1sur 2

T .P physique.

Résonance d’intensité d’un circuit RLC Ben Romdhane Ahmed


Objectifs :
-Il s’agit d’étudier l’évolution de la valeur de l’intensité efficace I du courant qui traverse le circuit
RLC suite à la variation de la fréquence N de la tension excitatrice.
-Étudier expérimentalement l’influence de l’amortissement sur la résonance d’intensité.
1°) Etude expérimentale :
a) Montage d’étude :
L= 0,55 H ; C=4,7 F ; r=12
Groupe  R0= …………..  faible

Groupe  R0= …………..  élevé


1
 Calculer la fréquence propre N0 = du circuit
2π LC
RLC : N0= ……………….
 On fait varier la fréquence N de la tension excitatrice à l’aide du générateur BF et on note la
valeur de l’intensité efficace I indiquée par l’ampèremètre.
 On visualise à la fois les courbes de la tension excitatrice u (t) et la tension aux bornes du
résistor uR(t).
b) Mesures et traçage de courbe :
N(Hz)

I(mA)

 Représenter sur le papier millimétré


le graphe de I=f(N).
 A quelle fréquence l'intensité
efficace I est maximale ?
...............................................
c) Interprétations :
Comparer la fréquence à la résonance
d’intensité à la fréquence propre.
………………………………………
…………………………………………
On dit que le circuit est alors à l’état de
………………………………………….

d) Conclusion : L’intensité efficace


du courant traversant le circuit RLC
série passe par une ………………
…………………… pour une certaine
fréquence N=Nr égale à la fréquence
………………… ... du circuit .
Pour N = Nr=N0, l’intensité efficace I
prend la valeur ……………………… :
On dit que le circuit est le siège d’une
…………… ………………………….
Calculer l’impédance Z a la résonance
d’intensité et comparer à la résistance
totale R=R0+r
2°) Variation du déphasage (i - u) en fonction de la fréquence excitatrice N :
Observons à l’oscilloscope les variations de la tension excitatrice u(t) et celle aux bornes du résistor
(uR(t)=R.i(t)).
Si N  N0 Si N = N0 Si N  N0

………………………………
………………………………. …………………………… ………………………………
…………………………… ………………………………. ……………………………….
…………………………… ……………………………
 = i - u ……………  = i - u ……………  = i - u ……………

Le circuit est alors …………………. Le circuit est alors …………………. Le circuit est alors ………………….
𝐈 𝐈 𝐈
  L.I.ω  = L.I.ω   L.I.ω
𝐂𝛚 𝐂𝛚 𝐂𝛚

3°) Propriétés de la résonance d’intensité :


La réponse du circuit RLC série à une tension sinusoïdale excitatrice u(t) de fréquence N
égale à la fréquence propre N0 du circuit résonateur est un courant oscillant en
concordance de phase avec la tension u(t) et avec l'intensité efficace(ou maximale) la plus
élevée: c'est la résonance d'intensité.

L’impédance Z du circuit :.........................................................................

Le circuit est alors résistif


4°) Influence de la résistance totale du circuit sur la résonance d’intensité :
Préciser l’influence de la résistance sur la résonance d’intensité (résonance floue et résonance aigue)
Si on représente la courbe de résonnance d’intensité pour une résistance faible R=……………Ω.
N(Hz)

I(mA)

 La fréquence de résonance du circuit RLC série varie-t-elle avec la résistance ?


.......................................................................................................................................................
 R (qques centaines d'ohms) grandes valeurs : Le circuit est résistif, la résonance est floue.
 R (qques ohms) petites valeurs : Le circuit est très peu résistif, la résonance est aiguë.