Vous êtes sur la page 1sur 32

Programme allégé de sciences physiques pour l’année scolaire 2020/2021

Niveau d’enseignement : 1ère année secondaire


Physique
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Electrisation
I-1. Différents modes d'électrisation
I-2. Interaction électrostatique : les deux espèces d’électricité. À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 3h
ELECTRICITE

I-3. Notions de charge électrique


I-4. Interprétation électronique
II. Courant électrique
- On rappellera brièvement les notions de conducteurs,
II-1. Circuit électrique : conducteurs et isolants ; générateurs et récepteurs
isolants… ainsi que le sens conventionnel du courant
II-2. Sens du courant
électrique. 4h
II-3. Nature du courant électrique
- On vérifiera expérimentalement la loi des nœuds et la loi
II-4. Intensité du courant : mesure ; loi des nœuds
des mailles.
II-5. Tension électrique : mesure ; loi des mailles
I. Etats physiques de la matière
DE LA MATIERE

II. Dilatation À ne pas traiter


PROPRIETES

III. Conductibilitéthermique
On rappellera la notion de masse et on déterminera
IV. Masse : Notion de masse ; masse volumique ; densitédes solides et des liquides par
expérimentalement la masse volumique et la densité d’une 2h
rapport à l’eau.
substance.
V. Changements d'états des corps purs : Notion d’équilibre À ne pas traiter.
I. Forces et mouvements
I-1. Caractère relatif d'un mouvement : solide de référence ; sens.
MOUVEMENTS,

I-2. Position d'un mobile


PRESSION
FORCES,

I-3. Trajectoire : mouvement rectiligne et mouvement curviligne


I-4. Vitesse moyenne et vitesse instantanée (grandeurs scalaires) : À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 4h
Mouvement accéléré, mouvement ralenti et mouvement uniforme
I-5. Respect de la distance de sécuritésur route
I-6. Action exercée sur un objet et effets observés ; définition et exemples
(Aspect dynamique et statique) ; sa modélisation par une force

1/32
I-7. 1ère loi de Newton (Principe d'inertie)
FORCES, MOUVEMENTS, PRESSION

I-8. Le poids d'un corps : direction et sens, centre de gravité; relation entre l'intensitédu 3h
poids et la masse (intensitéde pesanteur g en N.kg-1) ; danger de l’apesanteur

II. Forces et équilibres


II-1. Equilibre d'un solide soumis àdeux forces À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
Application : Détermination expérimentale du centre de gravité 3h
II-2. Forces de liaison : Tension d'un fil ; tension d'un ressort : T = k.x ; réaction d'un plan
d'appui ; 3e loi de Newton.

III. Forces et pression


III-1. Notion de pression et applications 2h
III-2. Transmission des forces par les solides
ENERGIE ET
CONTROLE

I. Principales formes d'énergie


II. Transformations mutuelles de formes d'énergie, modes de transfert et
À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 1h
applications
III. Le soleil : Principale source d'énergie

OPTIQUE À ne pas traiter.

LA TERRE ET L'UNIVERS À ne pas traiter.

2/32
Chimie
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Constitution de la matière 1h
II. Structure de la matière
II-1. A l’échelle microscopique :
- la molécule
- l'atome
4h
LA MATIERE

- symbole de l’atome
- ion simple et symbole
- ion polyatomique À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
- corps simples et corps composés : définitions et formules

II-2. A l’échelle macroscopique :


- la mole ; nombre d’Avogadro NA
- masse molaire 3h
- volumes molaires (solides, liquides et gaz)
- signification macroscopique des symboles et des formules
I. Dissolution On rappellera brièvement les notions de solvant, soluté,
solution et concentration massique. On introduira la
LES SOLUTIONS

I-1. Solvant, solutéet solution 1h


I-2. Concentration (en g.L-1 et en mol.L-1) concentration molaire.
II. Préparation d’une solution titrée 1h
À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
III. Solution saturée, solubilité 1h
IV. Facteurs dont dépend la solubilité
À ne pas traiter.
V. Notion d’équilibre
I. Notion de réaction chimique
REACTION
CHIMIQUE

II. Caractères qualitatifs d'une réaction chimique


III. Rôle d'un catalyseur 5h
À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
IV. Equation d'une réaction chimique :
Loi de conservation et double aspect du symbolisme
V. Stœchiométrie et réactif limitant

CHIMIE ORGANIQUE : LES HYDROCARBURES À ne pas traiter.

3/32
Programme allégé de sciences physiques pour l’année scolaire 2020/2021
Niveau d’enseignement : 2ème année secondaire (Filière Sciences)

Physique
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Puissance et énergie électrique
I-1. Puissance : P = U.I ; unitéinternationale : le watt (W)
I-2. Relation entre énergie et puissance : W = P.t À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 3h
I-3. Effet Joule : Intérêts et inconvénients
I-4. Récepteurs actifs et récepteurs passifs
II. Conductibilitéélectrique À ne pas traiter.
III. Caractéristiques intensité- tension de dipôles électriques
III-1. Récepteurs passifs
- Tracéde la caractéristique U = f(I) d'une lampe àincandescence, d'une diode et d'un
résistor 4h
- Loi d’Ohm relative à un conducteur ohmique
- Associations de résistors en série et en parallèle À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
CIRCUITS ELECTRIQUES

- Loi de Joule
III-2. Récepteurs actifs
- Tracéde la caractéristique U = f(I)
2h
- Loi d’Ohm relative à un récepteur actif
- Puissance utile et rendement
III-3. Dipôle générateur
- Tracéde la caractéristique U = f(I)
- Loi d’Ohm relative àun générateur. On ne traitera ni l’association de générateurs en opposition
2h
- Puissance utile et rendement ni la charge d’une batterie.
- Associations de générateurs : en série ; en parallèle ; en opposition. Charge d’une
batterie.
III-4. Adaptation d’un dipôle récepteur à un dipôle générateur en utilisant : A propos de l’adaptation d’un dipôle récepteur à un dipôle
- la méthode graphique générateur on n’utilisera que la méthode analytique (loi de 1h
- la méthode analytique : loi de Pouillet Pouillet).
IV. Courant alternatif
À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 1,5 h
IV-1. Tension alternative : période et fréquence, mesure d’une tension efficace
IV-2. Le courant du secteur
IV-3. Adaptation : le transformateur À ne pas traiter.
IV-4. Redressement du courant alternatif

4/32
Forces et équilibres (1ère partie)
I-1. Action exercée sur un objet et effets observés ; définition et exemples
(Aspect dynamique et statique) ; sa modélisation par une force.
I-2. 1ère loi de Newton (Principe d'inertie)
À intégrer en se référant au programme officiel
I-3. Le poids d'un corps : direction et sens ; centre de gravité; relation entre l'intensité
de la 1ère année secondaire. 5h
FORCES, MOUVEMENTS ET PRESSION

du poids et la masse (intensitéde pesanteur g en N.kg-1) ; danger de l’apesanteur


I-4. Equilibre d'un solide soumis àdeux forces
Application : Détermination expérimentale du centre de gravité
I-5. Forces de liaison : Tension d'un fil ; tension d'un ressort: T = k.x ; réaction d'un plan
d'appui ; 3e loi de Newton.

Forces et équilibres (2ème partie)


I-1. Système mécanique : définitions du point matériel, du système matériel, du
système indéformable et du système déformable
I-2. Equilibre d’un solide soumis à trois forces coplanaires et non parallèles
Application àla détermination des forces de frottement On ne traitera ni le moment d’un couple de forces ni la
5h
I-3. Equilibre d’un solide assujetti à tourner autour d’un axe fixe balance de Roberval.
- Moment d'une force par rapport àun axe fixe
- Moment d'un couple de forces
- Théorème des moments
Applications : machines simples (leviers, poulie àaxe fixe, treuil) ; balance Roberval.
II- Le mouvement d’un point matériel : étude cinématique À ne pas traiter.
III. Forces et pression À ne pas traiter.
ENERGIE ET CONTROLE

I. Energie cinétique et facteurs dont elle dépend


On ne traitera pas : « III. Energie thermique: Effets et
II. Energies potentielles (de pesanteur et élastique) et facteurs dont elles dépendent 1h
modes de propagation ».
III. Energie thermique: Effets et modes de propagation
IV. Le travail, autre mode de transfert d’énergie
IV-1. Définition du travail, unité: le joule (J) À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 2h
IV-2. Travail d'une force constante

V. Puissance et rendement À ne pas traiter.

LUMIERE À ne pas traiter.

TERRE ET UNIVERS À ne pas traiter.

5/32
Chimie
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire

I. Notion de réaction chimique 1h


REACTION
CHIMIQUE

II. Caractères qualitatifs d'une réaction chimique À intégrer en se référant au programme officiel 1h
III. Equation d'une réaction chimique : de la 1ère année secondaire.
Loi de conservation et double aspect du symbolisme 1h
IV. Stœchiométrie et réactif limitant 1h
I. Modèles simples de description de l’atome
I-1. Un modèle de l’atome : noyau (protons et neutrons) ; électrons ; nombre de
charge Z ; nombre de masse A ; symbole d’un noyau : AZ X
I-2. L’élément chimique : Caractérisation d’un élément chimique par un numéro
atomique et un symbole ; Isotopes ; Conservation de l’élément au cours des 4,5 h
transformations chimiques
I-3. Un modèle de répartition des électrons d’un atome
- Répartition des électrons en différentes couches (ou niveaux d'énergie) appelées
K, L, M
- Répartition des électrons pour les éléments de Z compris entre 1 et 18

II. De l’atome aux édifices chimiques


LA MATIERE

II-1. Les règles du «duet» et de l’octet: énoncés et applications àquelques ions


monoatomiques stables
II-2. Formation des molécules H2 , Cl2 , H2O , NH3 , O2 , C2 H4 , C2 H2 , O3 À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
- La liaison covalente : définition ; covalence symétrique ; covalence dissymétrique 5h
- Notion d’électronégativité ; polaritéde la liaison
+
II-3. Formation des ions NH 4 et H3O+
II-4. Les composés ioniques : exemples ; la liaison ionique
III. Classification périodique des éléments
III-1. Classification périodique des éléments
- La démarche de Mendeleïev pour établir sa classification, son génie, ses erreurs.
- Les critères actuels de la classification : le nombre de charge Z et le nombre
d’électrons de la couche externe 1,5 h
III-2. Utilisation de la classification périodique.
- Familles chimiques (alcalins, gaz rares, halogènes)
- Symboles des ions monoatomiques
- Variation de l’électronégativité

6/32
I. Les électrolytes et les solutions aqueuses ioniques
I-1. Les électrolytes
- Définitions : électrolyte, anion, cation et concentration molaire d’une espèce 2h
chimique
- Electrolytes forts et électrolytes faibles
I-2. Dissolution et précipitation des électrolytes
LES SOLUTIONS

- Dissolution : électrolytes solubles et électrolyte peu solubles.


- Précipitation : À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 1,5 h
 influence de la nature des réactifs
 influence des concentrations

I-3. Tests d’identification de quelques ions


- Cations: Na+, Fe3+ , Fe2+ , Cu2+ , Zn2+ , Al3+ 1,5 h
2- 3-
- Anions: Cl- , SO4 , PO 4

II. Solutions aqueuses d’acide et de base. À ne pas traiter.

CHIMIE ORGANIQUE À ne pas traiter.

7/32
Programme allégé de sciences physiques pour l’année scolaire 2020/2021
Niveau d’enseignement : 2ème année secondaire (Filière Technologie de l’Informatique)
Physique
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Puissance et énergie électrique
I-1. Puissance : P = U.I ; unitéinternationale: le watt (W)
I-2. Relation entre énergie et puissance: W = P.t À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 3h
I-3. Effet Joule: Intérêts et inconvénients
I-4. Récepteurs actifs et récepteurs passifs
II. Conductibilitéélectrique À ne pas traiter.
III. Caractéristiques intensité- tension de dipôles électriques
III-1. Récepteurs passifs
CIRCUITS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES

- Tracéde la caractéristique U = f(I) d'une lampe àincandescence, d'une diode et


d'un résistor 4h
- Loi d’Ohm relative à un conducteur ohmique
- Associations de résistors en série et en parallèle À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
- Loi de Joule
III-2. Récepteurs actifs
- Tracéde la caractéristique U = f(I)
2h
- loi d’Ohm relative à un récepteur actif
- Puissance utile et rendement
III-3. Dipôle générateur
- Tracéde la caractéristique U = f(I)
- Loi d’Ohm relative à un générateur. On ne traitera ni l’association de générateurs en opposition ni
2h
- Puissance utile et rendement la charge d’une batterie.
- Associations de générateurs: en série ; en parallèle ; en opposition. Charge d’une
batterie.

III-4. Adaptation d’un dipôle récepteur à un dipôle générateur À ne pas traiter.


IV. La diode
IV-1. Constitution À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 1,5 h
IV-2. Caractéristique I = f(U) : Tracéet linéarisation
IV-3. La diode Zener
- Description et symbole
À ne pas traiter.
- Caractéristique I = f(U)
- Application : stabilisation d'une tension ou d'un courant

8/32
V. Le transistor
CIRCUITS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES V-1. Constitution, symboles et modes de montage : Le transistor NPN et le transistor PNP
V-2. Modes de fonctionnement d’un transistor NPN : Effet transistor
- Transistor bloqué; - Transistor passant ; - Transistor saturé
V-3. Caractéristiques d'un transistor NPN
- Caractéristique d'entrée : VBE = f(IB) avec VCE constante
- Caractéristique de transfert : IC = f(IB) avec VCE constante À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 7h
- Caractéristique de sortie IC = f(VCE) avec IB constante
V-4. Polarisation d'un transistor avec un seul générateur
V-5. Fonctions d'un transistor
- Fonction analogique : Amplification de signaux
- Fonction logique : La commutation
V-6. Application : les détecteurs
IV. Courant alternatif
À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 1,5 h
IV-1. Tension alternative : période et fréquence, mesure d’une tension efficace
IV-2. Le courant du secteur
À ne pas traiter.
IV-3. Adaptation : le transformateur
IV- 4. Redressement du courant alternatif À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 1,5 h
Forces et équilibres (1ère partie)
I-1. Action exercée sur un objet et effets observés ; définition et exemples
(Aspect dynamique et statique) ; sa modélisation par une force.
FORCES, MOUVEMENTS ET PRESSION

I-2. 1ère loi de Newton (Principe d'inertie)


À intégrer en se référant au programme officiel
I-3. Le poids d'un corps : direction et sens ; centre de gravité; relation entre l'intensité
de la 1ère année secondaire. 5h
du poids et la masse (intensitéde pesanteur g en N.kg-1) ; danger de l’apesanteur
I-4. Equilibre d'un solide soumis àdeux forces
Application : Détermination expérimentale du centre de gravité
I-5. Forces de liaison : Tension d'un fil ; tension d'un ressort: T = k.x ; réaction d'un plan
d'appui ; 3e loi de Newton.
Forces et équilibres (2ème partie)
I-1. Système mécanique: définitions du point matériel, du système matériel, du
système indéformable et du système déformable À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 3h
I-2. Equilibre d’un solide soumis à trois forces coplanaires et non parallèles
Application àla détermination des forces de frottement
I-3. Equilibre d’un solide assujetti à tourner autour d’un axe fixe À ne pas traiter.
II- Le mouvement d’un point matériel : étude cinématique À ne pas traiter.
III. Pression À ne pas traiter.
ENERGIE ET CONTROLE À ne pas traiter.
LUMIERE À ne pas traiter.
9/32
Chimie
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Notion de réaction chimique 1h
REACTION
CHIMIQUE

II. Caractères qualitatifs d'une réaction chimique À intégrer en se référant au programme officiel
1h
III. Equation d'une réaction chimique : de la 1ère année secondaire.
Loi de conservation et double aspect du symbolisme 1h
IV. Stœchiométrie et réactif limitant 1h
I. Modèles simples de description de l’atome
I-1. Un modèle de l’atome : noyau (protons et neutrons) ; électrons ; nombre de À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 2h
charge Z ; nombre de masse A ; symbole d’un noyau : AZ X
I-2. L’élément chimique : caractérisation d’un élément chimique par un numéro
On ne traitera pas la conservation de l’élément
atomique et un symbole ; Isotopes ; Conservation de l’élément au cours des 1h
LA MATIERE

au cours des transformations chimiques


transformations chimiques
I-3. Un modèle de répartition des électrons d’un atome
- Répartition des électrons en différentes couches (ou niveaux d'énergie) appelées
1h
K, L, M
- Répartition des électrons pour les éléments de Z compris entre 1 et 18
II. Formation des molécules H2 , Cl2 , H2O , NH3 À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
II-1. Les règles du «duet» et de l’octet 2h
II-2. La liaison covalente
III. Tableau de classification périodique des éléments Notion de famille 2h

LES SOLUTIONS AQUEUSES ACIDES ET BASIQUES À ne pas traiter.

CHIMIE ORGANIQUE À ne pas traiter.

10/32
Programme allégé de sciences physiques pour l’année scolaire 2020/2021
Niveau d’enseignement : 3ème année secondaire (Section Mathématiques)
Physique
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Interaction électrique
I-1. Loi de Coulomb
I-2. Champ électrique
- Champ électrique créépar une charge ponctuelle : mise en évidence ; vecteur champ 5h
INTERACTION ELECTROMAGNETIQUE

  
LES INTERACTIONS DANS L'UNIVERS

électrique E ; force électrique F = q E .


- Spectre et lignes de champ : cas de deux charges ponctuelles ; champ électrique uniforme.
II. Interaction magnétique
II-1. Les différents types d'interactions magnétiques À traiter conformément
- Interaction aimant-aimant ; interaction aimant-courant ; interaction courant-courant.
au programme officiel en vigueur.
- Application : la lévitation magnétique.
II-2. Champ magnétique
- Notion de champ magnétique : •Mise en évidence ; •Spectre et lignes de champ ; •Vecteur
 12 h
champ magnétique B .
- Champ magnétique uniforme ; champ magnétique terrestre ; champ magnétique créépar
un courant continu : cas d’un courant circulaire.
II-3. Force de Laplace
- Mise en évidence ; caractéristiques.
- Application : le moteur électrique àcourant continu.
III. Interaction gravitationnelle À ne pas traiter.
IV. Interaction forte À ne pas traiter.
I- Solide en translation
I-1. Etude cinématique
MOUVEMENTS

- Généralités : repérage d’un mobile (vecteur position, coordonnées cartésiennes, abscisse


4h
curviligne), vecteur vitesse, vecteur accélération (accélération normale, accélération À traiter conformément
tangentielle), lois horaires. au programme officiel en vigueur.
- Mouvement rectiligne uniforme ; mouvement rectiligne uniformément varié.

- Mouvement rectiligne sinusoïdal : définition, équation horaire, vitesse, accélération, amplitude,


2h
période, fréquence, pulsation et phase.

11/32
I-2. Etude dynamique
- Loi fondamentale de la dynamique (2ème loi de Newton). À traiter conformément
3h
- Théorème du centre d’inertie. au programme officiel en vigueur.
Applications : • Glissement d’un solide sur un plan incliné ; • Solide isolé ou pseudo isolé.
II. Solide en rotation autour d’un axe fixe À ne pas traiter.
III. Energie cinétique À ne pas traiter.
IV- Mouvements dans les champs
IV-1. Mouvement dans un champ gravitationnel À ne pas traiter.
IV-2. Mouvement dans un champ électrique
MOUVEMENTS

- Le travail, un mode de transfert d’énergie


À intégrer en se référant au programme officiel
 Définition du travail, unité: le joule (J) 1h
de la 2ème année secondaire Filière Sciences.
 Travail d'une force constante
- Travail d’une force électrique dans un champ électrique uniforme : notion de différence
de potentiel (d.d.p.) électrique.
- Accélération d’une particule chargée dans un champ électrique uniforme.
3h
Application : canon àélectrons
- Déviation d’une particule chargée par un champ électrique uniforme. À traiter conformément
Application : déflexion d’un faisceau d’électrons, oscilloscope. au programme officiel en vigueur.
IV-3. Mouvement dans un champ magnétique uniforme
- Mouvement d’une particule chargée dans un champ magnétique uniforme : force de
3h
Lorentz.
Applications : télévision, cyclotron.
SYSTEMES OPTIQUES ET IMAGES À ne pas traiter.
Chimie
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire

Solutions aqueuses d’acide et de base.


1. Définition d’un acide : dissolution et ionisation du chlorure d’hydrogène dans l’eau ; propriétés
LES SOLUTIONS

des ions hydrogène ; généralisation.


2. Définition d’une base : dissolution et dissociation de la soude ;
propriétés des ions OH ; généralisation. À intégrer en se référant au programme officiel
3. Ionisation propre de l’eau 6h
de la 2ème année secondaire Filière Sciences.
4. Notion de pH : mesure du pH de quelques solutions usuelles (boissons, produits d’entretien,..)
5. Acides forts, acides faibles ; bases fortes, bases faibles.
6. Réaction d’un acide fort avec une base forte en solution aqueuse :
étude expérimentale ; équation de la réaction ; application au dosage.

12/32
I. Phénomène d’oxydoréduction.
OXYDOREDUCTION
I-1. Action des acides sur les métaux.
I-2. Action d’un cation métallique sur un métal. On n’introduira pas le nombre d’oxydation. 2,5 h
I-3. Définitions : oxydation, réduction, oxydant, réducteur, couple oxydant, réducteur, réaction
d’oxydoréduction.
II. Classification électrochimique des métaux par rapport au dihydrogène À ne pas traiter.
III. Etude de quelques réactions d’oxydoréduction À ne pas traiter.
ACIDES ET BASES DE BRÖNSTED À ne pas traiter.

- À intégrer en se référant au programme officiel de la


Les hydrocarbures aliphatiques
2ème année secondaire Filière Sciences.
1. Structure et nomenclature 4h
- Se limiter à la substitution du dichlore sur un alcane
2. Réactions spécifiques
et l’addition de l’eau sur un alcène et sur un alcyne.

I. Analyse des composés organiques À ne pas traiter.


II. Composés oxygénés - On précisera la structure et on donnera les règles de
II-1. Alcools aliphatiques saturés nomenclature d’un mono alcool aliphatique saturé.
- Structure, classes et nomenclature. - On ne traitera ni la réaction des alcools avec un
- Réactivitéchimique : hydracide halogénéni leur déshydratation inter et
CHIMIE ORGANIQUE

 Combustion ; intramoléculaire.
4h
- Pour l’oxydation ménagée avec les ions permanganate
 Réaction avec un hydracide halogéné
ou les ions bichromate en milieu acide, on n’écrira pas
 Déshydratation inter et intramoléculaire
les équations chimiques correspondantes.
 Oxydation ménagée - A ce niveau, on ne traitera pas la réaction des alcools
 Réaction avec l'acide éthanoïque. avec l’acide éthanoïque.
- Applications : Ethylotest ; Oxydation biochimique. À ne pas traiter.
II-2. Acides carboxyliques aliphatiques saturés
- Structure et nomenclature. - On précisera la structure et on donnera les règles de
- Propriétés chimiques nomenclature d’un mono acide carboxylique
aliphatique saturé.
 Ionisation dans l’eau
- On montrera expérimentalement que les acides
 Propriétés acides :
carboxyliques sont des acides faibles. 1,5 h
- action sur le B.B.T
- action sur les métaux À ne pas traiter.
On se limitera àune étude qualitative et on signalera
 Réaction avec les alcools : estérification. que la réaction d’estérification est lente et limitée par la
réaction d’hydrolyse.
III. Notion de fonction organique À ne pas traiter.
MESURE D'UNE QUANTITE DE MATIERE À ne pas traiter.
13/32
Programme allégéde sciences physiques pour l’année scolaire 2020/2021
Niveau d’enseignement : 3ème année secondaire (Section Sciences Expérimentales)
Physique
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Interaction électrique
I-1. Loi de Coulomb
I-2. Champ électrique
- Champ électrique créépar une charge ponctuelle : mise en évidence ; vecteur champ 5h
INTERACTION ELECTROMAGNETIQUE

  
LES INTERACTIONS DANS L'UNIVERS

électrique E ; force électrique F = q E .


- Spectre et lignes de champ : cas de deux charges ponctuelles ; champ électrique uniforme.
II. Interaction magnétique
II-1. Les différents types d'interactions magnétiques
- Interaction aimant-aimant ; interaction aimant-courant ; interaction courant-courant. À traiter conformément au
- Application : la lévitation magnétique. programme officiel en vigueur.
II-2. Champ magnétique
- Notion de champ magnétique : •Mise en évidence ; •Spectre et lignes de champ ; •Vecteur
 12 h
champ magnétique B .
- Champ magnétique uniforme ; champ magnétique terrestre ; champ magnétique créépar
un courant continu : cas d’un courant circulaire.
II-3. Force de Laplace
- Mise en évidence ; caractéristiques.
- Application : le moteur électrique àcourant continu.
III. Interaction gravitationnelle À ne pas traiter.
IV. Interaction forte À ne pas traiter.

I- Etude cinématique
MOUVEMENTS DE

- Généralités : repérage d’un mobile (vecteur position, coordonnées cartésiennes, abscisse


TRANSLATION

curviligne), vecteur vitesse, vecteur accélération (accélération normale, accélération 4h


tangentielle), lois horaires. À traiter conformément au
- Mouvement rectiligne uniforme ; mouvement rectiligne uniformément varié. programme officiel en vigueur.

- Mouvement rectiligne sinusoïdal : définition, équation horaire, vitesse, accélération,


2h
amplitude, période, fréquence, pulsation et phase.

14/32
MOUVEMENTS DE II. Etude dynamique
TRANSLATION - Loi fondamentale de la dynamique (2ème loi de Newton). À traiter conformément
3h
- Théorème du centre d’inertie. au programme officiel en vigueur.
Applications : •Glissement d’un solide sur un plan incliné ; • Solide isolé ou pseudo isolé.
III. Energie cinétique
À ne pas traiter.
IV- Mouvements dans les champs :
SYSTEMES OPTIQUES ET IMAGES À ne pas traiter.

Chimie
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
Solutions aqueuses d’acide et de base.
1. Définition d’un acide :
- Dissolution et ionisation du chlorure d’hydrogène dans l’eau
- Propriétés des ions hydrogène
- Généralisation.
2. Définition d’une base :
LES SOLUTIONS

- Dissolution et dissociation de la soude


- Propriétés des ions OH-
- Généralisation. À intégrer en se référant au programme officiel
6h
3. Ionisation propre de l’eau de la 2ème année secondaire Filière Sciences.
4. Notion de pH : mesure du pH de quelques solutions usuelles (boissons, produits
d’entretien,..)
5. Acides forts, acides faibles ; bases fortes, bases faibles.
6. Réaction d’un acide fort avec une base forte en solution aqueuse :
- Etude expérimentale
- Equation de la réaction
- Application au dosage.
I. Phénomène d’oxydoréduction.
OXYDOREDUCTION

I-1. Action des acides sur les métaux.


I-2. Action d’un cation métallique sur un métal. 2,5 h
I-3. Définitions : oxydation, réduction, oxydant, réducteur, couple oxydant réducteur, réaction On n’introduira pas le nombre d’oxydation.
d’oxydoréduction.
II. Classification électrochimique des métaux par rapport au dihydrogène 1h
III. Etude de quelques réactions d’oxydoréduction À ne pas traiter.
ACIDES ET BASES DE BRÖNSTED À ne pas traiter.

15/32
- À intégrer en se référant au programme officiel de la
Les hydrocarbures aliphatiques
2ème année secondaire Filière Sciences.
1. Structure et nomenclature 4h
- Se limiter à la substitution du dichlore sur un alcane et
2. Réactions spécifiques
l’addition de l’eau sur un alcène et sur un alcyne.

I. Analyse des composés organiques À ne pas traiter.


II. Composés oxygénés - On précisera la structure et on donnera les règles de
II-1. Alcools aliphatiques saturés nomenclature d’un mono alcool aliphatique saturé.
- Structure, classes et nomenclature. - On ne traitera ni la réaction des alcools avec un
- Réactivitéchimique : hydracide halogénéni leur déshydratation inter et
 Combustion ; intramoléculaire.
4h
 Réaction avec un hydracide halogéné - Pour l’oxydation ménagée avec les ions permanganate
 Déshydratation inter et intramoléculaire ou les ions bichromate en milieu acide, on n’écrira pas
 Oxydation ménagée les équations chimiques correspondantes.
CHIMIE ORGANIQUE

 Réaction avec l'acide éthanoïque. - A ce niveau, on ne traitera pas la réaction des alcools
- Applications : Ethylotest ; Oxydation biochimique. avec l’acide éthanoïque.
II-2. Acides carboxyliques aliphatiques saturés - On précisera la structure et on donnera les règles de
- Structure et nomenclature. nomenclature d’un mono acide carboxylique aliphatique
- Ionisation dans l’eau ; saturé.
- Propriétés acides : - On montrera expérimentalement que les acides
 action sur le B.B.T. carboxyliques sont des acides faibles. 1,5 h
 action sur les métaux. À ne pas traiter.
On se limitera àune étude qualitative et on signalera que
- Réaction avec les alcools : estérification. la réaction d’estérification est lente et limitée par la
réaction d’hydrolyse.
La nomenclature des dérivés d’acides carboxyliques ne
- Dérivés d’acides carboxyliques : chlorures d’acyle ; anhydrides d’acide ; esters. 1h
doit pas faire l’objet d’une étude systématique.
III. Composés azotés
III-1. Les amines aliphatiques
À traiter conformément au
- Définition- nomenclature. 3h
programme officiel en vigueur.
- Structure des amines : géométrie de l’azote dans les amines. ; les trois classes d’amines.
- Réactivitéchimique : caractère basique des amines. ; réactions avec l’acide nitreux.
III-2. Acides aminés aliphatiques et protéines À ne pas traiter.
IV. Notion de fonction organique À ne pas traiter.
MESURE D'UNE QUANTITE DE MATIERE À ne pas traiter.
EVOLUTION D’UN SYSTEME CHIMIQUE À ne pas traiter.

16/32
Programme allégé de sciences physiques pour l’année scolaire 2020/2021
Niveau d’enseignement : 3ème année secondaire (Section Sciences Techniques)
Physique
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Interaction électrique
I-1. Loi de Coulomb
INTERACTION ELECTROMAGNETIQUE

I-2. Champ électrique


- Champ électrique créépar une charge ponctuelle : mise en évidence ; vecteur champ 5h
  
électrique E ; force électrique F = q E .
- Spectre et lignes de champ : cas de deux charges ponctuelles ; champ électrique uniforme.
II. Interaction magnétique
II-1. Les différents types d'interactions magnétiques
- Interaction aimant-aimant ; interaction aimant-courant ; interaction courant-courant.
- Application : la lévitation magnétique.
II-2. Champ magnétique
- Notion de champ magnétique : •Mise en évidence ; •Spectre et lignes de champ ; •Vecteur
 12 h
champ magnétique B .
- Champ magnétique uniforme ; champ magnétique terrestre ; champ magnétique créépar
À traiter conformément au
un courant continu : cas d’un courant circulaire.
programme officiel en vigueur.
II-3. Force de Laplace
- Mise en évidence ; caractéristiques.
- Application : le moteur électrique àcourant continu.
I. Solide en translation
I-1. Etude cinématique
- Généralités : repérage d’un mobile (vecteur position, coordonnées cartésiennes, abscisse
4h
curviligne), vecteur vitesse, vecteur accélération (accélération normale, accélération
tangentielle), lois horaires.
MOUVEMENTS

- Mouvement rectiligne uniforme ; mouvement rectiligne uniformément varié.


- Mouvement rectiligne sinusoïdal : définition, équation horaire, vitesse accélération, amplitude,
période, fréquence, pulsation et phase. 2h
I-2. Etude dynamique
- Loi fondamentale de la dynamique (2ème loi de Newton).
3h
- Théorème du centre d’inertie.
Applications : •Glissement d’un solide sur un plan incliné ; • Solide isoléou pseudo isolé.
II. Solide en rotation autour d’un axe fixe ; III. Energie cinétique
À ne pas traiter.
IV- Mouvements dans les champs

17/32
I. Description et brochage
II. Fonction de base : amplification de différence de tensions
AMPLIFICATEUR
OPERATIONNEL
- Model réel
- Model idéal - On se limitera aux montages : amplificateur non
III. Etude de quelques montages inverseur, suiveur et amplificateur inverseur.
- Montage amplificateur non inverseur. 5h
- On ne traitera pas la transformation d'un générateur de
- Montage suiveur. tension non idéal en un générateur de tension idéal.
Application : transformation d'un générateur de tension non idéal en un générateur de
tension idéal.
- Montage amplificateur inverseur.
- Montage sommateur inverseur.
SYSTEMES OPTIQUES ET IMAGES À ne pas traiter.
Chimie
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire

Solutions aqueuses d’acide et de base.


1. Définition d’un acide : dissolution et ionisation du chlorure d’hydrogène dans l’eau ;
LES SOLUTIONS

propriétés des ions hydrogène ; généralisation.


2. Définition d’une base : dissolution et dissociation de la soude ;
propriétés des ions OH ; généralisation. À intégrer en se référant au programme officiel
3. Ionisation propre de l’eau 6h
de la 2ème année secondaire Filière Sciences.
4. Notion de pH : mesure du pH de quelques solutions usuelles (boissons, produits d’entretien,..)
5. Acides forts, acides faibles ; bases fortes, bases faibles.
6. Réaction d’un acide fort avec une base forte en solution aqueuse :
étude expérimentale ; équation de la réaction ; application au dosage.

I. Phénomène d’oxydoréduction.
OXYDOREDUCTION

I-1. Action des acides sur les métaux.


I-2. Action d’un cation métallique sur un métal. On n’introduira pas le nombre d’oxydation. 2,5 h
I-3. Définitions : oxydation, réduction, oxydant, réducteur, couple oxydant réducteur, réaction
d’oxydoréduction.
II. Classification électrochimique des métaux par rapport au dihydrogène À ne pas traiter.
III. Etude de quelques réactions d’oxydoréduction À ne pas traiter.
IV. Corrosion des métaux : À ne pas traiter.
ACIDES ET BASES DE BRÖNSTED À ne pas traiter.
MESURE D'UNE QUANTITE DE MATIERE À ne pas traiter.

18/32
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
- À intégrer en se référant au programme officiel de la
Les hydrocarbures aliphatiques
2ème année secondaire Filière Sciences.
1. Structure et nomenclature 4h
- Se limiter à la substitution du dichlore sur un alcane
2. Réactions spécifiques
et l’addition de l’eau sur un alcène et sur un alcyne.
I. Analyse des composés organiques À ne pas traiter.

II. Composés oxygénés


- On précisera la structure et on donnera les règles de
II-1. Alcools aliphatiques saturés
nomenclature d’un mono alcool aliphatique saturé.
II-1-1. Structure, classes et nomenclature.
- Pour l’oxydation ménagée avec les ions permanganate 4h
II-1-2. Réactivitéchimique :
ou les ions bichromate en milieu acide, on n’écrira pas
CHIMIE ORGANIQUE

- combustion
les équations chimiques correspondantes.
-oxydation ménagée

- Application : Ethylotest À ne pas traiter.


II-2. Acides carboxyliques aliphatiques saturés
II-2-1. Structure et nomenclature. - On précisera la structure et on donnera les règles de
nomenclature d’un mono acide carboxylique
II-2-2. Réactivitéchimique aliphatique saturé.
- Ionisation dans l’eau
- On montrera expérimentalement que les acides
- Propriétés acides
carboxyliques sont des acides faibles.
 action sur le B.B.T 1,5 h
 action sur les métaux À ne pas traiter.
On se limitera à une étude qualitative de l’estérification
- Réaction avec les alcools : estérification. et on signalera que cette réaction est lente et limitée par
la réaction d’hydrolyse.
III. Notion de fonction organique À ne pas traiter.

19/32
Programme allégéde sciences physiques pour l’année scolaire 2020/2021
Niveau d’enseignement : 3ème année secondaire (Section Sciences de l’Informatique)
Physique
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Interaction électrique
INTERACTION ELECTROMAGNETIQUE

I-1. Loi de Coulomb


INTERACTIONS DANS L’UNIVERS

I-2. Champ électrique


- Champ électrique créépar une charge ponctuelle : mise en évidence ; vecteur champ 5h
  
électrique E ; force électrique F = q E .
- Spectre et lignes de champ : cas de deux charges ponctuelles ; champ électrique uniforme.
II. Interaction magnétique À traiter conformément au
II-1. Les différents types d'interactions magnétiques programme officiel en vigueur.
- Interaction aimant-aimant ; interaction aimant-courant ; interaction courant-courant.
- Application : la lévitation magnétique.
II-2. Champ magnétique 10 h
- Notion de champ magnétique : mise en évidence ; spectre et lignes de champ ; vecteur

champ magnétique B .
- Champ magnétique uniforme ; champ magnétique terrestre ; champ magnétique créépar un
courant continu : cas d’un courant circulaire.
MOUVEMENTS À ne pas traiter.
I. Dipôles électrocinétiques À ne pas traiter.
II. Amplificateur opérationnel
II-1. Description et brochage :
CIRCUITS ELECTRIQUES

II-2. Fonction de base : amplification de différence de tensions


ET ELECTRONIQUES

- Modèle réel ; - Modèle idéal.


II-3. Modes de fonctionnement :
- en boucle ouverte.
- en boucle fermée :
À traiter conformément au
• Réaction sur l'entrée inverseuse 11 h
programme officiel en vigueur.
• Réaction sur l'entrée non inverseuse.
II-4. Etude de quelques montages
- Montage amplificateur non inverseur ; - Montage suiveur.
Application :
transformation d'un générateur de tension non idéal en un générateur de tension idéal.
- Montage amplificateur inverseur ; - Montage sommateur ; - Montage comparateur.
Application : transformation d'une tension sinusoïdale en une tension carrée.

20/32
CIRCUITS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES III. Les portes logiques
III-1. Présentation et principe de fonctionnement : Fonction logique
III-2. Porte logique NO (NON)
- Entrée et sortie de la porte NON.
- Caractéristique de transfert.
- Etats logiques de la porte NON : Table de vérité.
III-3. Porte logique AND (ET)
- Entrées et sorties de la porte AND
- Caractéristique de transfert À traiter conformément au
6h
- Etats logiques de la porte AND : Table de vérité. programme officiel en vigueur.
III-4. Porte logique NAND (NON-ET)
- Entrées et sorties de la porte NAND.
- Caractéristique de transfert.
- Etats logiques de la porte NAND : Table de vérité.
III-5. Autres portes logiques
- OR (OU).
- NOR (OU-NON).
- XOR (OU-EXCLUSIF).

OPTIQUE À ne pas traiter.

Chimie
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Les électrolytes et les solutions aqueuses ioniques
I-1. Les électrolytes
LES SOLUTIONS

- Définitions : électrolyte, anion, cation et concentration molaire d’une espèce chimique.


À traiter conformément au
- Electrolytes forts et électrolytes faibles. 3h
programme officiel en vigueur.
I-2. Dissolution et précipitation des électrolytes
- Dissolution : électrolytes très solubles et électrolytes peu solubles.

- Précipitation : À ne pas traiter.

21/32
LES SOLUTIONS II. Les acides et les bases :
II-1. Définition des acides et des bases selon Brönsted.
À traiter conformément au
II-2. Ionisation propre de l’eau. 4h
programme officiel en vigueur.
II-3. pH des solutions aqueuses.
II-4. Acides forts, acides faibles, bases fortes, bases faibles.

II-5. Réaction d’un acide fort avec une base forte en solution aqueuse : À ne pas traiter.

I. Phénomène d’oxydoréduction.
OXYDOREDUCTION

I-1. Action des acides sur les métaux.


I-2. Action d’un cation métallique sur un métal. À traiter conformément au 2,5 h
I-3. Définitions : oxydation, réduction, oxydant, réducteur, couple oxydant réducteur, réaction programme officiel en vigueur.
d’oxydoréduction.
II. Classification électrochimique des métaux par rapport au dihydrogène 1h

III. Corrosion des métaux : À ne pas traiter.


- On précisera la structure et on donnera les règles de
I. Les hydrocarbures aliphatiques
ORGANIQUE

nomenclature des hydrocarbures aliphatiques.


CHIMIE

I-1. Structure et nomenclature 2h


- A propos des réactions spécifiques, on se limitera à
I-2. Réactions spécifiques
l’addition de l’eau sur un alcène.
I-3. Réactions de polymérisation. À ne pas traiter.

22/32
Programme allégé de sciences physiques pour l’année scolaire 2020/2021
Niveau d’enseignement : 4ème année secondaire (Section Mathématiques)
Physique
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Evolution de systèmes électriques
I -1. Le condensateur, le dipôle RC : On mettra en évidence expérimentalement et d’une manière
- Description sommaire d’un condensateur. qualitative le phénomène de décharge du condensateur dans
5h
- Charge électrique et capacité d’un condensateur. un dipôle RC fermé, sans faire l’étude théorique
- Réponse d’un dipôle RC à un échelon de tension ; constante de temps τ = RC . correspondante.
- Energie emmagasinée dans un condensateur.
- On mettra en évidence expérimentalement le phénomène
I-2. La bobine, le dipôle RL : d’auto-induction. On admettra que la fem d’auto-induction
- Induction électromagnétique. est proportionnelle à la dérivée de l’intensité du courant dans
• Courant induit : Loi de Lenz di
• Force électromotrice d'induction. le circuit. Ainsi : e = - L ; (le signe - traduit la loi de Lenz)
dt 5h
- Auto-induction : Force électromotrice d’auto-induction et inductance d’un solénoïde. avec L représente l’inductance de la bobine et s’exprime en
EVOLUTION DE SYSTEMES

L Henry (H).
- Réponse d’un dipôle RL à un échelon de tension ; constante de temps τ = .
R - On mettra en évidence expérimentalement et d’une manière
- Energie emmagasinée dans une bobine. qualitative le phénomène de rupture du courant dans un
dipôle RL, sans faire l’étude théorique correspondante.

I-3. Le circuit RLC série


- Oscillations libres amorties :
• Régime pseudopériodique et régime apériodique.
• Equation différentielle.
• L'énergie totale et sa non conservation.
- Cas particulier : l’oscillateur libre non amorti
• Equation différentielle. À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 9h
• Période propre T0 et fréquence propre N0.
• L'énergie totale et sa conservation.
- Oscillations forcées en régime sinusoïdal :
• Production.
• Influence de la fréquence d'excitation sur les oscillations : résonance d'intensité.
• Impédance électrique.

• Puissance moyenne et facteur de puissance : pertes en ligne. À ne pas traiter.


II. Evolution d’un système mécanique : le pendule élastique À ne pas traiter.

23/32
I. Ondes mécaniques progressives
I-1. Notion d'onde : onde transversale et onde longitudinale ; célérité d’une onde.
À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 5h
I-2. Onde progressive sinusoïdale :
- Double périodicité : périodicité temporelle (T) et périodicité spatiale (longueur d’onde λ).
ONDES

II. Interactions onde-matière


II-1. Diffraction mécanique et lumineuse (caractère ondulatoire de la lumière).
II-2. Réflexion On ne traitera ni la réflexion ni la réfraction des ondes. 2h
II-3. Réfraction
II-4. Dispersion

PHYSIQUE ATOMIQUE ET NUCLEAIRE À ne pas traiter.

Chimie
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
CINETIQUE CHIMIQUE

I. Notion d’avancement :
I-1. Définition.
I-2. Evolution au cours du temps.
À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 3,5 h
II. Vitesse d’une réaction chimique :
II-1. Vitesse moyenne.
II-2. Vitesse instantanée.

III. Principaux facteurs cinétiques À ne pas traiter.

I. Notion d’équilibre chimique :


I-1. Avancement final et avancement maximal :
EQUILIBRES CHIMIQUES

- Cas d’une réaction totale.


- Cas d’une réaction limitée. 5h
I-2. Taux d’avancement final d’une réaction chimique.
I-3. Définition d’un état d’équilibre chimique. À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
I-4. Interprétation microscopique de l’équilibre chimique.
II. Loi d’action de masse :
II-1. La fonction des concentrations Π. 1h
II-2. Enoncé de la loi d’action de masse : Constante d’équilibre.
III. Conditions d’évolution spontanée. 1h
IV. Loi de modération. À ne pas traiter.

24/32
REACTIONS ACIDES-BASES I. Equilibre acide-base
II. Classification des acides et des bases
II-1. Acide fort, acide faible, base forte et base faible. À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 6h
II-2. Choix d’un couple de référence.
III. pH des solutions aqueuses

IV. Réaction d’un acide avec une base


On ne traitera pas le dosage d’une solution aqueuse
IV-1. Evolution du pH au cours des réactions acide-base. 3h
de base faible par une solution aqueuse d’acide fort.
IV-2. Application au dosage acido-basique.

PILES ELECTROCHIMIQUES À ne pas traiter.

25/32
Programme allégé de sciences physiques pour l’année scolaire 2020/2021
Niveau d’enseignement : 4ème année secondaire (Section Sciences Expérimentales)
Physique
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Evolution de systèmes électriques
I -1. Le condensateur, le dipôle RC : On mettra en évidence expérimentalement et d’une manière
- Description sommaire d’un condensateur. qualitative le phénomène de décharge du condensateur dans
5h
- Charge électrique et capacité d’un condensateur. un dipôle RC fermé, sans faire l’étude théorique
- Réponse d’un dipôle RC à un échelon de tension ; constante de temps τ = RC . correspondante.
- Energie emmagasinée dans un condensateur.
- On mettra en évidence expérimentalement le phénomène
I-2. La bobine, le dipôle RL : d’auto-induction. On admettra que la fem d’auto-induction
- Induction électromagnétique. est proportionnelle à la dérivée de l’intensité du courant dans
• Courant induit : Loi de Lenz di
• Force électromotrice d'induction. le circuit. Ainsi : e = - L ; (le signe - traduit la loi de Lenz)
dt 5h
- Auto-induction : Force électromotrice d’auto-induction et inductance d’un solénoïde.
EVOLUTION DE SYSTEMES

avec L représente l’inductance de la bobine et s’exprime en


L Henry (H).
- Réponse d’un dipôle RL à un échelon de tension ; constante de temps τ = .
R - On mettra en évidence expérimentalement et d’une manière
- Energie emmagasinée dans une bobine. qualitative le phénomène de rupture du courant dans un
dipôle RL, sans faire l’étude théorique correspondante.
I-3. Le circuit RLC série
- Oscillations libres amorties :
• Régime pseudopériodique et régime apériodique.
• Equation différentielle.
• L'énergie totale et sa non conservation.
- Cas particulier des oscillations libres non amorties.
• Equation différentielle.
On ne traitera pas la résonance de charge. 9h
• Période propre T0 et fréquence propre N0.
• L'énergie totale et sa conservation.
- Oscillations forcées en régime sinusoïdal :
• Production.
• Influence de la fréquence d'excitation sur les oscillations : résonance d'intensité et
résonance de charge.
•Impédance électrique.
• Puissance moyenne et facteur de puissance : pertes en ligne. À ne pas traiter.
II. Evolution d’un système mécanique : le pendule élastique À ne pas traiter.
26/32
I. Ondes mécaniques progressives
I-1. Notion d'onde :
- Onde transversale et onde longitudinale.
À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 5h
- Célérité d’une onde.
ONDES

I-2. Onde progressive sinusoïdale :


- Double périodicité : périodicité temporelle (T) et périodicité spatiale (longueur d’onde λ).
II- Nature ondulatoire de la lumière λ
Pour l’effet du quotient sur le phénomène de diffraction, on
II-1. Diffraction mécanique et lumineuse. a 1,5 h
II-2. Dispersion de la lumière. se limitera àune étude expérimentale qualitative.
PHYSIQUE ATOMIQUE ET NUCLEAIRE À ne pas traiter.
Chimie
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
CINETIQUE CHIMIQUE

I. Notion d’avancement :
I-1. Définition.
I-2. Evolution au cours du temps. À traiter conformément au programme officiel
3,5 h
II. Vitesse d’une réaction chimique : de la 4ème année Section Mathématiques.
II-1. Vitesse moyenne.
II-2. Vitesse instantanée.

III. Principaux facteurs cinétiques À ne pas traiter.

I. Notion d’équilibre chimique :


I-1. Avancement final et avancement maximal :
- Cas d’une réaction totale.
EQUILIBRES CHIMIQUES

- Cas d’une réaction limitée. 5h


I-2. Taux d’avancement final d’une réaction chimique. À traiter conformément au programme officiel
I-3. Définition d’un état d’équilibre chimique. de la 4ème année Section Mathématiques.
I-4. Interprétation microscopique de l’équilibre chimique. .
II. Loi d’action de masse :
II-1. La fonction des concentrations Π. 1h
II-2. Enoncé de la loi d’action de masse : Constante d’équilibre.
III. Conditions d’évolution spontanée. 1h

IV. Loi de modération. À ne pas traiter.

27/32
I. Equilibre acide-base
REACTIONS ACIDES-BASES II. Classification des acides et des bases
II-1. Acide fort, acide faible, base forte et base faible. À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 6h
II-2. Choix d’un couple de référence.
III. pH des solutions aqueuses

IV. Réaction d’un acide avec une base


On ne traitera pas le dosage d’une solution aqueuse
IV-1. Evolution du pH au cours des réactions acide-base. 3h
de base faible par une solution aqueuse d’acide fort.
IV-2. Application au dosage acido-basique.

CHIMIE ORGANIQUE À ne pas traiter.


PILES ELECTROCHIMIQUES À ne pas traiter.

28/32
Programme allégéde sciences physiques pour l’année scolaire 2020/2021
Niveau d’enseignement : 4ème année secondaire (Section Sciences Techniques)
Physique
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Evolution de systèmes électriques
I -1. Le condensateur, le dipôle RC : On mettra en évidence expérimentalement et d’une manière
- Description sommaire d’un condensateur. qualitative le phénomène de décharge du condensateur dans
6h
- Charge électrique et capacité d’un condensateur. un dipôle RC fermé, sans faire l’étude théorique
- Réponse d’un dipôle RC à un échelon de tension ; constante de temps τ = RC . correspondante.
- Energie emmagasinée dans un condensateur.
- On mettra en évidence expérimentalement le phénomène
I-2. La bobine, le dipôle RL : d’auto-induction. On admettra que la fem d’auto-induction
- Induction électromagnétique. est proportionnelle à la dérivée de l’intensité du courant dans
• Courant induit : Loi de Lenz di
• Force électromotrice d'induction. le circuit. Ainsi : e = - L ; (le signe - traduit la loi de Lenz)
dt 6h
- Auto-induction : Force électromotrice d’auto-induction et inductance d’un solénoïde.
EVOLUTION DE SYSTEMES

avec L représente l’inductance de la bobine et s’exprime en


L Henry (H).
- Réponse d’un dipôle RL à un échelon de tension ; constante de temps τ = .
R - On mettra en évidence expérimentalement et d’une manière
- Energie emmagasinée dans une bobine. qualitative le phénomène de rupture du courant dans un
dipôle RL, sans faire l’étude théorique correspondante.

I-3. Le circuit RLC série


- Oscillations libres amorties :
• Régime pseudopériodique et régime apériodique.
• Equation différentielle.
• L'énergie totale et sa non conservation.
- Cas particulier des oscillations libres non amorties.
• Equation différentielle. À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 10 h
• Période propre T0 et fréquence propre N0.
• L'énergie totale et sa conservation.
- Oscillations forcées en régime sinusoïdal :
• Production.
• Influence de la fréquence d'excitation sur les oscillations : résonance d'intensité.
• Impédance électrique.
• Puissance moyenne et facteur de puissance : pertes en ligne. À ne pas traiter.
II. Evolution d’un système mécanique : le pendule élastique À ne pas traiter.

29/32
Ondes mécaniques progressives
MECANIQUES 1. Notion d'onde
ONDES

- Onde transversale et onde longitudinale ;


À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 5h
- Célérité d’une onde.
2. Onde progressive sinusoïdale
- Double périodicité: périodicitétemporelle (T) et périodicitéspatiale (longueur d’onde λ).
Chimie
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Notion d’équilibre chimique :
I-1. Avancement final et avancement maximal :
- Cas d’une réaction totale.
- Cas d’une réaction limitée. 5h
I-2. Taux d’avancement final d’une réaction chimique.
I-3. Définition d’un état d’équilibre chimique.
I-4. Interprétation microscopique de l’équilibre chimique. À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
II. Loi d’action de masse :
II-1. La fonction des concentrations Π. 1h
II-2. Enoncé de la loi d’action de masse : Constante d’équilibre.

III. Conditions d’évolution spontanée. 1h

IV. Loi de modération. À ne pas traiter.

REACTIONS ACIDES-BASES À ne pas traiter.


TRANSFORMATIONS

I. Etude de la pile Daniell


II. Généralisation : piles de type Daniell
SPONTANEES

III. Influence des concentrations sur la fem des piles du type Daniell
PILES :

IV. Choix d’une référence


À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 7,5 h
IV-1. La demi-pile normale àhydrogène
IV-2. Le potentiel normal redox
IV-3. Classement électrochimique des couples redox
V. La pile alcaline, exemple de pile usuelle

ELECTROLYSES : TRANSFORMATIONS IMPOSEES À ne pas traiter.

30/32
Programme allégé de sciences physiques pour l’année scolaire 2020/2021
Niveau d’enseignement : 4ème année secondaire (Section Sciences de l’Informatique)
Physique
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Evolution de systèmes électriques
I -1. Le condensateur, le dipôle RC : On mettra en évidence expérimentalement et d’une manière
- Description sommaire d’un condensateur. qualitative le phénomène de décharge du condensateur dans
5h
- Charge électrique et capacité d’un condensateur. un dipôle RC fermé, sans faire l’étude théorique
- Réponse d’un dipôle RC à un échelon de tension ; constante de temps τ = RC . correspondante.
- Energie emmagasinée dans un condensateur.
- On mettra en évidence expérimentalement le phénomène
I-2. La bobine, le dipôle RL : d’auto-induction. On admettra que la fem d’auto-induction
EVOLUTION DE SYSTEMES ELECTRIQUES

- Induction électromagnétique. est proportionnelle à la dérivée de l’intensité du courant dans


• Courant induit : Loi de Lenz di
• Force électromotrice d'induction. le circuit. Ainsi : e = - L ; (le signe - traduit la loi de Lenz)
dt 5h
- Auto-induction : Force électromotrice d’auto-induction et inductance d’un solénoïde. avec L représente l’inductance de la bobine et s’exprime en
L Henry (H).
- Réponse d’un dipôle RL à un échelon de tension ; constante de temps τ = .
R - On mettra en évidence expérimentalement et d’une manière
- Energie emmagasinée dans une bobine. qualitative le phénomène de rupture du courant dans un
dipôle RL, sans faire l’étude théorique correspondante.
III. Le circuit RLC série
III-1. Oscillations libres amorties
- Régimes pseudopériodique et apériodique.
- Equation différentielle.
- L'énergie totale et sa non conservation. À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
III-2. Cas particulier des oscillations libres non amorties
- Equation différentielle.
- Période propre T0 et fréquence propre N0. 10 h
- L'énergie totale et sa conservation.
III-3. Entretien des oscillations àl'aide d'un dipôle àrésistance négative À ne pas traiter.
III-4. Oscillations forcées en régime sinusoïdal
- Production.
À traiter conformément au programme officiel en vigueur.
- Influence de la fréquence d'excitation sur les oscillations : résonance d'intensité.
- Impédance électrique.
- Puissance moyenne et facteur de puissance : Pertes en ligne À ne pas traiter.

31/32
IV. Les filtres
IV-1. Définitions : filtrage de signaux électriques et filtre.
ELECTRIQUES IV-2. Fonction de transfert et gain d'un filtre.
DE SYSTEMES
EVOLUTION

IV-3. Bande passante et fréquence de coupure. On ne traitera pas le filtre passe bas actif. 6h
IV-4. Filtres passe bas : - Filtre passe bas passif ; - Filtre passe bas actif
IV-5. Filtre passe haut : circuit CR.
IV-6. Filtre passe bande : circuit RLC série.
V. Production de signaux périodiques non sinusoïdaux À ne pas traiter.
VI. Conversion de signaux. À ne pas traiter.
I. Ondes mécaniques progressives
I-1. Notion d'onde : onde transversale et onde longitudinale ; célérité d’une onde.
À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 5h
ONDES

I-2. Onde progressive sinusoïdale :


- Double périodicité : périodicité temporelle (T) et périodicité spatiale (longueur d’onde λ).
II. Interactions onde-matière À ne pas traiter.
III. Transmission de signaux À ne pas traiter.
Chimie
Thème Contenu Recommandations et commentaires Horaire
I. Détermination d’une quantité de matière à l’aide d’une réaction chimique
MESURE d’UNE
QUANTITE DE

I-1. Dosage acido-basique (rappel)


MATIERE

I-2. Par oxydoréduction : dosage manganimétrique. On ne traitera pas la détermination d’une quantité
3h
II. Détermination d’une quantité de matière par mesure d’une grandeur physique de matière par oxydoréduction : dosage manganimétrique.
- Masse, volume et concentration (rappel).
- Conductance électrique.
ELECTROCHIMIE À ne pas traiter.
Les hydrocarbures aliphatiques - À intégrer en se référant au programme officiel de la 3ème
1. Structure et nomenclature année Section Sciences de l’Informatique. 2h
CHMIE ORGANIQUE

2. Réactions spécifiques - Se limiter à l’addition de l’eau sur un alcène.

I. Les alcools aliphatiques saturés :


I.1. Structure et nomenclature
I.2. Quelques propriétés physiques À traiter conformément au programme officiel en vigueur. 5h
I.3. Oxydations ménagées des alcools.
Applications : - Ethylotest. - Oxydation biochimique.

32/32