Vous êtes sur la page 1sur 4

SUPERVISION GEOTECHNIQUE D'EXECUTION

GÉOTECHNIQUE APPLIQUÉE Projet : PARIS 8ème Mission : G4 suivant la norme


ILE DE FRANCE 157 Boulevard Haussmann NF P 94-500

Maître d'Ouvrage : SAEMES


Établi par : Cécilia POLARD
Diffusion :
Vérifié par : Laurent SCHMITT · SAEMES M. AOUSTIN S.AOUSTIN@saemes.fr
· NR-CONSEILS M. LETHUILLIER benjamin.lethuillier@nr-conseil.net
· BATIPLUS M. PREVOST jerome.prevost@batiplus.net
N° Affaire : 17273-3 · CARBONNET ARCH. M OBERDOERFFER g.oberdoerffer@carbonnet-architectes.fr
· TECHNIREP Mme. HARROUCH Chadia.harrouch@technirep.fr
· TECHNIREP M. NUNESVITA miguel.nunesvita@technirep.fr
Le 7 mai 2020 · SOLER CONSEIL -- info@solerconseil.fr

AVIS SUR DOCUMENTS N° 2 AVIS

Documents objets du présent avis :


- Rapport mission G2 PRO, réf. R17273-2 du 08/01/2019, GÉOTECHNIQUE APPLIQUÉE IDF
- Rapport mission ENV. NPHE, réf. 17273-1-NPHE - 2018/05228/PARIS du 24/09/2018, GÉOTECHNIQUE APPLIQUÉE IDF
- Note d’hypothèses générales voiles périphériques, radier et plancher, réf. G19-074-NDH-EXE-001-0, BET GETEC IDF
- Note de calculs pour les parties voiles périphériques, radier et plancher, réf. G19-074-NDC-EXE-002-0, BET GETEC IDF
- Étude géotechnique d’exécution G3, Parking SAEMES Haussmann-Berri, réf. 2019.07730.02a, SOLER CONSEIL
- Procédure d’exécution de la CVPP, Plan - Indice A, daté du 13/02/2020, TJFR/TECHNIREP
- Procédure d’exécution de la CVPP, Coupe - Indice A, daté du 13/02/2020, TJFR/TECHNIREP

RAPPEL DU CONTEXTE GÉOTECHNIQUE - MISSIONS G2 PRO et NPHE

Dans le cadre de la mission G2 PRO, le modèle géotechnique suivant a été retenu :


Base γh γ’ Cu ϕu C’ ϕ'
Formation EM Pl*
formation α
géologique (MPa) (MPa) (kN/m3) (kN/m3) (kPa) (°) (kPa) (°)
(m NGF)
Remblais 35,0 5,0 0,6 1/2 19 10 0 25 0 25
Sables de Beauchamp 22,5 16,5 1,5 1/3 20 10 10 30 0 30
Marnes et Caillasses ≤ 10,0 40,0 3,0 1/2 22 11 50 30 0 30

Les niveaux d’eau caractéristiques suivants ont été retenus :


Cotes NPHE (NGF)
EE 32,5

EH 27,5

EC 23,0

EB 22,0

AFFAIRE N° 17273-3 – PARIS 8ème – Avis sur document n° 2 – CP


F : Favorable, S : Suspendu, D : Défavorable, HM : Hors Mission, Obs. : observations 1/4
COMMENTAIRES AVIS

Note d’hypothèses générales et notes de calculs réf. G19-074, GETEC IDF :

Compte tenu des nouveaux éléments transmis, les avis que nous pouvons lever à ce stade sont :

La surcharge apportée sur le futur ouvrage lié au mitoyen (bâtiment de 9 étages) est fixée à 25 kPa. Cette F
valeur a été validée par la MOE NR CONSEIL.

Les dimensionnements sont réalisés conformément aux Eurocodes et normes d’application. F

Les caractéristiques géotechniques prises en compte dans les documents susmentionnés du BET GETEC IDF F
sont conformes au rapport de Mission G2 PRO et n’amènent pas davantage de commentaire de notre part.

Étude géotechnique d’exécution G3, SOLER CONSEIL :


Nous notons que le calcul des poussées sur l’ouvrage intègre les efforts liés aux poids des terres, ainsi que le
poids des sols au-dessus de l’ouvrage, et une surcharge d’exploitation de 10 KPa.
Rappel : La note de calculs du BET GETEC a quant a elle ajouté une surcharge liée au mitoyen (bâtiment de 9 S
étages) et majorée les surcharges d’exploitation à 20 kPa. Nous notons que le BET SOLER CONSEIL valide ces
données plus sécuritaires (cf. mail Technirep, 17/02/2020), il conviendra donc que le rapport G3 soit mis à
jour en conséquence.
Rappel : Selon le CCTP du DCE « Lot n°1 », la structure de la future CVPP doit être dimensionnée en phase S
définitive en considérant le niveau EH (crue décennale : 27,5 m NGF). Le calcul des poussées devra être revu
en conséquence dans le rapport de Mission G3 en phase définitive.
Rappel : Le puits de pompage réalisé n’ayant pas permis d’optimiser la valeur de la perméabilité des Marnes
S
et Caillasses, il apparaît plus sécuritaire de conserver les hypothèses plus défavorables définies dans le cadre
de la Mission G2 PRO pour le calcul des débits d’exhaure, soit :
- La perméabilité au sein des Marnes et Caillasses de K = 5.10-5 m/s,
- Le niveau EC calé à 23 NGF (au lieu du niveau EB à 22 NGF).

Procédure d’exécution de la CVPP - plan et coupe, TJFR/TECHNIREP :


Les terrassements seront réalisés par puits blindés alternés avec reprise des poussées au moyen de cadres,
butons horizontaux bord à bord et bracons dans les angles. L’entreprise prévoit d’exécuter les voiles au fur et
à mesure des terrassements sans réaliser de planchers intermédiaires.
Toutefois, il conviendra de compléter ces documents afin de présenter une procédure détaillée d’exécution :
- Pas de référence aux notes de calculs du BE GETEC IDF et au rapport de Mission G3 S
- La Mission G3 devra transmettre un avis sur le mode opératoire proposé par l’entreprise S
- Absence de précision sur le respect de la cinématique/phasage présentés dans le NDC GETEC IDF (rappel S
ci-dessous) :

AFFAIRE N° 17273-3 – PARIS 8ème – Avis sur document n° 2 – CP


F : Favorable, S : Suspendu, D : Défavorable, HM : Hors Mission, Obs. : observations 2/4
COMMENTAIRES AVIS

Extrait NDC 002, BET GETEC IDF

Par ailleurs, la NDC du BET GETEC IDF précise fournir une justification du liernage afin d’optimiser le ferraillage
des voiles uniquement, le liernage ne joue pas le rôle de blindage.
L’entreprise devra alors se prononcer sur le fait que le dimensionnement des structures provisoires telles que S
le blindage du puits, les ouvertures de passes et ses dispositifs de renforcement (cadres, butons, etc.), ainsi
que le phasage d’exécution sont justifiés vis-à-vis des efforts de poussées définis dans le rapport de Mission
G3 mis à jour en fonction des avis ci-dessus mentionnés (§. Étude géotechnique d’exécution G3, SOLER CONSEIL).

Autres commentaires (rappel avis sur documents n°1) :


Nous notons que l’entreprise prévoit un rabattement de nappe par la mise en place d’un puits busé filtrant
descendu à l’avancement du terrassement. Nous n’avons pas d’objection sur le principe, toutefois :
Réponse de l’entreprise à notre 1er avis sur documents (mails Technirep des 17 et 26/02/2020) :
1- « Lors de l’essai de pompages, le niveau de la nappe est inférieur au projet ne nous a pas permis de
faire un test. Nous allons alors préciser une méthodologie en fonction des quantités d’eau qu’on va
relever au fur et à mesure ».
2- « Nous allons conserver le tube piézo existant le plus longtemps possible pour faire des relevés F
réguliers du niveau de la nappe. »
La méthodologie devra nous être communiquée au plus tôt pour avis et avant d’atteindre la zone de S
rabattement potentiel (phasage démarrage/arrêt de pompage par rapport à l’avancement des travaux,
mesures compensatoires prévues en cas de venues d’eau importantes, dimensionnement du dispositif de
rabattement et débits d’exhaure retenus, etc.).

Tel que préconisé dans le rapport G2 PRO, quels dispositifs de mesures seront mis en œuvre pour surveiller le
déplacement des structures existantes et à créer.
Réponse de l’entreprise (mail Technirep du 17/02/2020) :
1- « Nous avons installé un théodolite pour surveiller le déplacement des bâtiments voisins existants.
Pendant les travaux nous allons vous transmettre une fois par semaine un rapport avec le suivi de la F
surface. »

AFFAIRE N° 17273-3 – PARIS 8ème – Avis sur document n° 2 – CP


F : Favorable, S : Suspendu, D : Défavorable, HM : Hors Mission, Obs. : observations 3/4
Il conviendra également de procéder au suivi des déplacements de l’ouvrage lui-même. L’entreprise devra
S
proposer un plan d’action en fonction des déplacements observés sur la base de seuils de référence (cf.
G2 PRO), et des solutions palliatives le cas échéant.

Un suivi géotechnique devra être assuré par le BET de l’entreprise dans le cadre de sa Mission G3 Suivi
d’exécution conformément à la norme NF P 94-500. Les comptes rendus de visites seront transmis pour avis à
la Mission G4 dans le cadre de sa supervision du suivi d’exécution pour le compte de la MO, ainsi qu’au
Bureau de contrôle.

Une note de calculs spécifique au dimensionnement du radier (justification en portance vis-à-vis des S
descentes de charges à reprendre et vérification des tassements) devra nous être communiquée (Mission
géotechnique G3).
Réponse de l’entreprise (mail Technirep du 26/02/2020) :
1- « Nous confirmons que le rapport G3 est spécifique à l’ouvrage de soutènement. Le
dimensionnement du radier n’est pas abordé. Une étude de portance sera envoyée prochainement. »

Rappel : Conformément à la norme NF P 94-500, la mission G4 confiée à GAIDF consiste à donner un avis sur la
pertinence du contexte géotechnique observé par l’entrepreneur et non de vérifier la conformité des travaux exécutés.
Celle-ci est du ressort du maître d’œuvre et du coordinateur SPS qui sont responsables de la bonne exécution des
travaux tels que prévus dans le marché et de la sécurité des personnes.

AFFAIRE N° 17273-3 – PARIS 8ème – Avis sur document n° 2 – CP


F : Favorable, S : Suspendu, D : Défavorable, HM : Hors Mission, Obs. : observations 4/4