Vous êtes sur la page 1sur 5

Université A.B.

BELKAID
Faculté de Technologie
Département télécom
Série de T.D n ° 2

Exercice 1 :

Appliquez la relation de Shannon à un circuit téléphonique et déterminer la capacité


maximale théorique du canal, sachant que la bande passante est de 300-3400 Hz et le rapport
signal à bruit (S/B) est de 30 dBmW (dB milli-Watt soit un rapport de 1000).

Exercice 2 :

1. Quelle est la valeur du rapport signal sur bruit permettant de transmettre 1,544Mbit/s sur
une ligne offrant une bande passante de 50kHz ? quelle est la valence minimale pour
avoir un tel débit ?
2. Sachant que le RTC présente une vitesse de modulation maximale de 6200 bauds,
calculer la vitesse maximale de transmission si l’on utilise une modulation à 8 états ?
3. Quelle est la rapidité de modulation nécessaire pour que le canal de transmission ait un
débit de 2400 bps, sachant que le signal utilisé est bivalent ?

Exercice 3 :

Un message de 20000 caractères codé en ASCII, avec 2.5 bit de parité, est émis en mode
synchrone sur une liaison à 6500 bit/s dont le TEB (Te) est de . On suppose, en outre,
que la transmission est effectuée en mode semi-duplex et la demande de retransmission
instantanée. Calculez :

1. Calculer la probabilité (Pc) de recevoir un message correct ?


2.
Déterminer la probabilité pour qu’un message reçu comporte une erreur (Pe).
3. Le taux de transfert des informations (TTI) sans erreur.
4. Le TTI avec erreur.

Exercice 4 :

Supposons qu’on dispose d’un média de transmission en bande de base disposant de 4


niveaux significatifs et permettant de transmettre un signal de la forme

Tension
Temps baud

Temps

1
1. Quel est le nombre de bits par baud pouvant être émis sur un tel canal ?
2. En supposant que le protocole de transmission spécifie que les niveaux du plus bas au plus
élevé correspondent aux valeurs binaires de 0 à 3, quelle est la séquence de bits représentée
par ce signal ?
3. Représenter le signal binaire 01000010100001 selon les codages NRZ, Manchester
Différentiel, et Miller ?

Solution
Exercice 1 :

1. Déterminer le rapport Signal/bruit (ou S/N : Signal/Noise) en dB.


( )
( )
( ) ⁄

2. En appliquant la relation de Shannon :


( ⁄ )
( )

Rappelons que :

Soit : ( )
La capacité maximale théorique du canal est donc de 30876 bit/s

Exercice 2 :

1. Quelle est la valeur du rapport signal sur bruit permettant de transmettre 1,544Mbit/s sur
une ligne offrant une bande passante de 50kHz ?

( ) ( )

( ) ( ) ( ) ( )

- Quelle est la valence minimale pour avoir un tel débit :

2
2. Sachant que le RTC présente une vitesse de modulation maximale de 6200 bauds, calculer
la vitesse maximale de transmission si l’on utilise une modulation à 8 états ?

Quelle est la rapidité de modulation nécessaire pour que le canal de transmission ait un débit
de 2400 bps, sachant que le signal utilisé est bivalent ?

Exercice 3 :

1. Calculer la probabilité (Pc) de recevoir un message correct :

Si Te est la probabilité pour qu’un bit soit erroné, la probabilité de recevoir un bit correct
est de (1-Te), pour un bloc de N bits la probabilité est de ( ) .

La probabilité (Pc) :

( ) ( ) ( )

2. La probabilité de recevoir un bloc erroné est donc :

3. Le taux de transfert d’information (TTI) sans erreur :

( ) ( )

L’efficacité du protocole sans erreur est :


( )

Nombre de bits utiles :

20000 . 7 = 140000 bits (code CCITT N°5 codé sur 7 bits)

Nombre de bits transmis :

20000. (7 + 2.5) = 190000 bits (7 pour 1 car. + 2.5 bits de parité)

L’efficacité est de :


( )

3
( ) = 6500 . 0.736 = 4784 bits/s

TTI (sans erreur) = 4784 bits/s

4. Taux de transfert d’information en milieu erroné

En milieu erroné, l’efficacité du protocole est le produit de l’efficacité sans erreur et de la


probabilité de réception correcte du message.

L’efficacité avec erreurs est :

Le taux de transfert d’information ( ) est de :

( ) ( )

( )

( )

Exercice 5 :

1. Ici, le signal peut être à 4 niveaux différents. Sa valence est le plus grand n tel que
Donc n = 2. Puisqu’il faut un baud pour extraire une information, le signal transporte 2 bits
par baud.
2. C’est : 011000111010011100

3. Le signal binaire 01000010100001 selon les codages :

Manchester différentiel : l’avantage du Manchester Différentiel est que si les polarités


s’inversent, on ne perd pas les données.

4
5

Vous aimerez peut-être aussi