Vous êtes sur la page 1sur 64

portfolio

NATHAN HENON-HILAIRE

NATHAN.HH@HOTMAIL.FR
07 87 70 11 75
ta b l e
des

contenus

3 curriculum
vitae 5 architecture
et
urbanisme 110 infographie
Tendre vers l’idéal en
comprenant le réel
Jean Jaurès

Multidisciplinaire, curieux, créatif et attentif


à de nombreux sujets, je nourris mon projet
professionnel à travers mes passions.

Je considère la conception non comme une


succession programmatique mais comme un
contexte, des spatialités, des climats, des paysages
des lieux de tensions provoquant une invitation
à errer, vivre, habiter, travailler, rencontrer,
échanger, … Je pratique l’architecture comme
un terrain de recherche ouvert à l’innovation,
à l’imagination, à vivre les aléas, … à travers un
cursus choisi associant architecture, paysage et
technique. J’approche l’architecture à travers une
corrélation indissociable entre technicité et effets
afin que cette mise en relation produise un projet
1+1 = 3.

Très attentif aux changements de la société


notamment l’entrée dans l’anthropocène, j’amène
ma pratique dans des horizons durables vis-à-
vis de notre écosystème, de l’humain, … Un peu
rêveur certes, mais une volonté de changer les
choses m’anime.

En parallèle, je suis gérant de la SASU Tig’Air


Performances et d’une auto-entreprise
spécialisées dans les animations et prestations
évènementielles. Nous travaillons avec passion,
dans une démarche d’insertion professionnelle,
NATHAN HENON-HILAIRE équitable et éthique afin d’offrir des parenthèses
magiques.

Cet activité entrepreneuriale me permet de


m’épanouir dans une direction artistique, une
gestion administrative, des ressources humaines,
… Elle m’offre un apprentissage enrichissant et
concret.

1 2
07 AOÛT 1997

3 RUE JEAN SANS PEUR,


études LANgues
59800, LILLE Baccalauréat scientifique C2 FRANÇAIS
Lycée public Fabert, Metz B2 ANGLAIS
PERMIS B 2015
B2 ITALIEN
NATHAN.HH@HOTMAIL.FR DUT Génie Civil et Construction Durable
Première année validée, IUT Nancy-Brabois, Nancy

outils
07 87 70 11 75 2015 - 2016

Licence en architecture
ENSAP Lille, Villeneuve d’Ascq
2016 - 2019 PHOTOSHOP
INDESIGN
première année de master en architecture
Politecnico di Milano, Milan, Italie ILLUSTRATOR
2019 - 2020
AUTOCAD
workshop sur le renouveau de l’italie du sud (iT) SKETCHUP
Politecnico di Milano, Milan, Italie
TWINMOTION
2019 - 2020
RHINO
formation et séminaire de rercheche sur les smart cities (EN)
Politecnico di Milano, Milan, Italie FINAL CUT PRO
2019 - 2020

seconde année de master en architecture WORD


ENSAP Lille, Villeneuve d’Ascq EXCEL
2020 - 2021 POWERPOINT

expériences personnalité
stage en agence d’architecture SOCIABLE
Bureau FaceB, Lille CURIEUX
juillet 2018
ORGANISÉ
stage ouvrier DÉTERMINÉ
Antoîne Bâtiment Rénovation, Talange
avril 2017
ENTREPRENANT
PRODUCTIF
stage en agence d’architecture
Weisse Architectes, Metz CRÉATIF
août 2016

stage en agence d’architecture


Weisse Architectes, Metz
octobre 2015

entrepreneuriat échasses urbaines


FOndateur et gérant s.A.S.U. tig’air performances
RECORDMAN DU MONDE DU TRIPLE SAUT EN LONGUEUR
Animations et prestations événementielles, Lille
2017
2019 à aujourd’hui

SEPTUPLE CHAMPION DE FRANCE CADET ET ADULTE


échassier acrobatique professionnel
2012, 2013, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019
Micro-entreprise Nathan HENON-HILAIRE, Lille
3 4
2016 à aujourd’hui
urbanisme et

architecture
5 6
CHAMBRES SUR CHAMPS
Vivre une parcelle agricole en territoire industriel

7 8
La friche Mossley, ancienne territoire et avoir une structure
ANNÉE filature, s’inscrit dans un territoire associative vivante. Le choix se
2021
industriel entre Lille et l’espace porte sur des typologies simples,
LIEU rural. A ce jour, ce site représente économiques et évolutives. Elles
Lille, France un chaînon manquant du réseau proposent une appropriation des
CONTEXTE des continuités écologiques bâtiments à travers des volumes
Master, Semestre 9 de la métropole. Nous nous capables pré-préparées et la
saisissons de la Deûle et du mise à disposition de nombreux
Projet commun architecture et
rapport à l’eau comme vecteur espaces mutualisés. Le rapport de
paysage avec Romain Aubin
de développement d’une ville l’intime aux horizons productifs
productive avec une nouvelle propose une succession de
attache du site à son paysage. seuils avec des entre-deux de vie
DISTINCTIONS collective.
Habiter « Mossley », c’est vivre
Major de promotion dans un milieu dynamique et En valorisant la qualité
productif, d’architectures, de géographique et écologique des
paysages et de ses habitants. lieux, le quartier renoue avec la
Deûle et le canal de la Tortue. Une
Le projet s’insère entre un structure paysagère arborée qui
quartier existant et à la volonté génère la limite ouest. A travers
de s’ouvrir au territoire avec des percées, il est possible de
deux équipements signaux: distinguer le préverdissement,
Les Halles et la Micro-Brasserie extension prospective du
Mossley. Ils sont reliés par quartier. L’ensemble des espaces
une trame productive et est traversé par des circulations
nourricière permettant des douces. Elles offrent des
chaînes programmatiques déambulations quotidiennes
complémentaires pensées paisibles et riches d’observations
locale-globale. A l’intérieur de et de rencontres.
cette trame, nous y déployons un
habité. “Mossley” développe une nature
généreuse jouant de la variation
La cohésion de ces systèmes des paysages et des ambiances
permet de produire un urbain en fonction des saisons, des
responsable envers nos essences, de leur floraison et du
ressources finies. rythme des récoltes.

Appuyées sur la rive de la Tortue,


les Halles sont réhabilitées par
le climat, valorisant la spatialité
existante du passé industriel.
Elles offrent un équipement de
quartier intérieur et extérieur
développant une pluralité
d’usages.

Le projet développe une attitude


typologique d’ascension du
logement qui permet aux
habitants de rester lors de
l’évolution du foyer. Ceci permet AXONOMÉTRIE DU LOGEMENT À SON ENVIRONNEMENT
DE LA RÉINTERPRÉTATION DU HANGAR AGRICOLE EN KIT AU VIVRE ENSEMBLE
d’avoir un ancrage fort au

9 10
PLAN MASSE
CREATION D’UNE VILLE PRODUCTIVE À DENSITÉ URBAINE

11 12
PLAN DE REZ-DE-CHAUSSÉE
DE L’INTIME AU PUBLIC VIA LE PARTAGE DES SEUILS

13 14
COUPE PERSPECTIVE
UN LOGEMENT ÉVOLUTIF, DES HABITANTS ANCRÉS DANS LE TERRITOIRE

15 16
LE LOGEMENT
LES QUALITÉS DE L’URBAIN ET DU RURAL

17 18
EVEIL DE LA PRAIRIE DE LA TORTUE
VUE DEPUIS LE PRÉAU DE JEU

19 20
AXONOMÉTRIE DU JARDIN DE LA TORTUE
SE POSER, DÉCOUVRIR

AXONOMÉTRIE DES HALLES DANS LA PRAIRIE DE LA TORTUE


PARTAGER, SE RECONTRER

21 22
COUPE PERSPECTIVE
LES HALLES, LIEU DES USAGES INTÉRIEURS ET EXTÉRIEURS

23 24
IN CASVA
Rénovation d’un marché communal

AUDITORIUM
25 26
L’objectif de cette rénovation est
ANNÉE de transformer un ancien marché
2019
communal des années 50’ en
LIEU nouveau lieu central de vie pour
Milan, Italie le quartier en y intégrant le
CONTEXTE centre des archives nationales
Master, Semestre 7 d’architecture et d’urbanisme
d’Italie (CASVA).

DISTINCTIONS Le projet entend s’insérer dans


l’existant avec une attitude
Major de promotion déclarée de mise en avant du
Sélectionné par le jury patrimoine, selon une logique de
pour étudier sa faisabilité réversibilité, de reconnaissabilité
et de flexibilité.

L’intention principale est de


créer un nouvel axe longitudinal
avec le déplacement de l’entrée
principale pour créer une
relation avec le quartier. Cet axe
accompagne une promenade
extérieure pénétrant dans
le bâtiment par un volume
transparent. Ce lieu est un espace
continu de vie pour le quartier.

Les nouveaux éléments se


configurent comme une série
d’espaces s’insérant dans
l’existant en réinterprétant les
usages du marché. L’idée est de
conserver la lisibilité de l’ancien
afin de le mettre en valeur. Le
travail est précis avec un aspect
plastique entre transparence et
fermeture pour cadrer des vues
et créer une déambulation.

C
A
S
V
A
27 28
AVANT
2019

ANALYSE DE L’EXISTANT
2019

APRÈS
2022

29 30
DISPOSITIF
D’EXPOSITION

31 32
PETITE BALADE DANS LE PARC
VUE DE LA PROMENADE TRAVERSANTE

33 34
ZUT, IL Y N’A PAS DE PLACE !
VUE DE LA SALLE CONSULTATION

35 36
au diapason
Construction d’une maison individuelle avec un local d’activité

37 38
ANNÉE Ce projet de logement individuel
2019 et d’un local d’activité est destiné
à un couple de quadragénaires
LIEU sans enfant. Ils sont amateurs de
Leffrinckoucke, France
rock, et leur passion s’exprime
CONTEXTE par un esprit désinvolte avec un
Licence, Semestre 6 fort penchant pour la convivialité.

Le programme se résume par


DISTINCTIONS
le mot «  paradoxe  ». Sophie,
Major de promotion artiste, travaille dans le salon
qui doit pouvoir devenir une
Sélectionné et exposé salle de répétitions et une salle
pendant 4 mois à la maison de spectacles. Jacques, luthier,
de l’architecture des Hauts souhaite un atelier avec un point
de France
de vente et un lieu de fabrication.

Être proches de leurs amis est


aussi important que de s’ouvrir
aux inconnus Dans le même
temps, ils souhaitent des espaces
propre à l’intimité.

Les intentions architecturales


sont donc de travailler dans la
longueur du site avec la croisée
d’un volume long enjambé par
un autre répondant chacun à leur
propre vérité structurelle. Cela
provoque une perturbation et des
AU DIAPASON usages : le lieu des paradoxes
entre public et intime. L’un est un
ACCORD ENTRE STRUCTURES, VOLUMES ET USAGES
événement pour la ville quand
l’autre volume est l’expression de
la simplicité.
Texte de présentation technique_t50ème

eurs de rock. Mon projet d’habitat individuel s’exprime en deux volumes répondantCe projet s’inscrit dans une
démarche éthique JACQUES
LUTHIERresponsable
nsparence et chacun à sa propre structure bois. La recherche formelle a été réali- _ 43 ANS
sé en parallèle d’une recherche structurel CƂP FoQDVGPKT WP TÅUWNVCV ET BRICOLEUR

e. Tous deux
par son éco-conception: son
proche d’une vérité structurelle. L’élément central devait être le noyau
du projet comportant une scène de concert et leur salon. Pour cela, il
imer leur es- fallait passer 12 mètres de large avec une hauteur conséquente sansattitude thermique, son utilisation
de matériaux bio-sourcés, et son
son groupe CRRWKUKPVGTOÅFKCKTGU
OÄVTGU OCKUCXGEEQOOGKPVGPVKQPNCƂPGUUG
construction Il fallait également prendre en compte l’isolation phonique et la non
étition. Puis,
roupe et ses
réverbération des ondes. Suite à de nombreuses recherches mêlant
esthétique et technique, le pliage en bois s’est imposé à moi.
adaptabilité. SOPHIE _ 39 ANS
CHANTEUSE ET GUITARISTE
oirée déjan-
gement peut En effet l’origami se comporte comme une poutre et permet d’obte-
ur eux faire la PKTWPGRQTVÅGUWHƂUCPVGCXGEWPGÅRCKUUGWTCWPWƂPK
KUQNCPVUÅVCP-
ieur où l’am- chéité, structure) de 345 millimètres. Ceci est inimaginable avec des
nuit tombée, systèmes structurels classiques. De plus, la `ˆÃ«œÃˆÌˆœ˜ëjVˆwµÕi dans
antés jusqu’à l’espace permet d’éviter le phénomène d’écho en perdant les ondes. Schémas d’intentions 1/50
ème
EWKUKPGFQKV Le choix du bois a été réalisé à travers une pensée globale de maison
responsable face à son environnement. Il est également léger et plus PLAN :
souple envers le béton armé, par conséquent, il absorbe mieux les
VOIE VERTE
mer. Jacques ondes sonores. Le choix de la couverture en zinc joint debout va dans
paration ainsi le sens de la simplicité esthétique et technique. En effet, ce matériau
s cours pour se comportant très bien aux intempéries en toiture et en façade était
e son atelier, une bonne solution. De plus, j’utilise la forme de l’origami ainsi que
ée. II se lance les joints debout pour dessiner une descente des eaux sans la mise en LE GRAND
ESPACE INTIME
ATELIER ESPACE
e une scène, RNCEGFGIQWVVKÄTGPQPGUVJÅVKSWGXGTUNCPQWGFCPUWPUQNVTÄUKPƂN-
possibilités. trant (permet d’éviter tout le système de drainage).
énisterie qui
En ce qui concerne la grande partie rectangulaire traversant le grand
portique, les intentions formelles et techniques étaient de rester dans
che de3leurs
9 une grande simplicité. C’est une structure poteau-poutre régulière CENTRE-VILLE 40
l’environne- en bois avec contreventement réalisé avec les cloisons ossatures bois
e, souhaitent isolées. Les portiques prennent appuis sur un plancher mixte ou les
s passants à solives ne posent pas sur des poutres en bois mais utilisent les murs de PLAN À L’ÉCHELLE DU SITE
PETIT MODÈLE
41 D’ÉTUDE 42
COUPE AA
LONGITUDINALE

PLAN
REZ-DE-CHAUSSÉE

C
B B

A D A

D E

43 44
d’un nouvel habitat, elle souhaite y faire construire une salle de répétition. Puis
après la répétition, tous deux aiment poursuivre la soirée avec le groupe et se
proches autour d’un grand buffet qui souvent se termine par une soirée déjan
tée. Pour se faire. ils désirent disposer d’un espace dont l’aménagement peu
ۈÌikÌÀi“œ`ˆwiÀ] un espace qui permette la vie, le mouvement. Pour eux faire l
fête, c’est commencer par un grand banquet entre intérieur et extérieur où l’am
biance est ensoleillée, joyeuse et animée. Pour ensuite, une fois la nuit tombée
les portes fermées, pouvoir danser toute la nuit sur des rythmes déjantés jusqu’
ƂPKTFCPUWPGURCEGCEEWGKNNCPVGVEJCNGWTGWZ+NUKOCIKPGPVSWGNCEWKUKPGFQK
être autant ouvert sur la ville que sur la salle à manger.

En effet, Jacques aime faire, ils aiment toucher, manipuler, transformer. Jacque
est luthier. Il souhaite disposer d’un atelier de fabrication et de réparation ains
qu’un espace de vente pour ses créations. Il aimerait proposer des cours pou
qu’ils apprennent à le faire eux même. II veut que la lumière inonde son atelie
qu’il soit ouvert sur la ville. Jacques est un homme qui déborde d’idée. II se lanc
Coupe BB _ 1/20
ème
Coupe CC _ 1/20
ème
Coupe DD _ 1/20
ème
dans de nombreux projets comme retaper une vieille moto, construire une scène
... Il veut que son atelier soit modulable pour lui ouvrir le champ des possibilités
Ce dernier à même le fantasme de pouvoir organiser des cours d’ébénisterie qu
serait ouvert sur l’extérieur.

En effet, la dimension sociale est primordiale à leurs 33yeux. Étre proche de leur
amis est aussi important que de s’ouvrir aux inconnus qui composent l’environne
21

22
ment où ils résident. C’est la raison pour laquelle, Jacques et Sophie, souhaiten
6 entretenir un rapport visuel avec l’espace public qui inciteraient les passants
23
vouloir participer à leurs festivités, comme aux ateliers d’ébénisterie et aux cour
24
de chants.
25
38 56 4 42 5 41 44 45
26
Ils exigent aussi que l’activité de Jacques ne doit en aucun cas déranger Sophi
1 quand elle compose. Ceci est le cas lorsqu’il travaille seul car quand il donne de
2 cours, il souhaite ne veux pas être déranger.
43
3 46
5
6 48 Aussi, leurs activités exigent de la conception, lui pour le dessin de ses oeuvres
7 47
elle pour l’écriture de ses textes. Pour cette raison, ils désirent avoir un lieu, po
lyvalent, un entre-deux ouvert sur l’extérieur, les grands espaces, la nature et l
55 ville quand elle est calme. Si certains espaces doivent être propre à l’intimité
comme les chambres, ils veulent que le reste des volumes composant le loge
ment soient ouverts, qu’ils communiquent les uns avec les autres plus que pa
une simple porte ou un couloir.

Plan masse _ 1/100


ème

8
54
8 8 52
52 9
6 10 27
5 5
10 10
18 28
5 17 11
20
6 12
11
12 52
31
52 13
13 30
4 4
14 14 32
15
16 15 29
17 16 18
18

11 12 52 13 14 4 15 20 19 16 15 13 19
19
20
20

CHÉRIE, TU N’AS PAS VUCoupe


MESEELUNETTES
_ ?
1/20
ème
ENTRE COLLECTIF ET PRIVÉ
LE COLLECTIF VU DEPUIS LA SPHÈRE PRIVÉE
COUPE DE STRUCTURE
39 38 6 40 41 5 42 4 43 44

46
39

48
47

45 46
50
LE COLLECTIF
LIEU DE VIE ENTRE PUBLIC ET PRIVÉ

47 48
RAYONS DE SOLEIL SUR MON PELAGE, QUELLE VIE DE CHAT !
VUE INTÉRIEURE DU GRAND ESPACE EN USAGE PRIVATIF

49 50
8
54
8 8 52
52 9
6 10 27
5 5
10 10
18 28
5 17 11
20
6 12
11
12 52
31
52 13
13 30
4 4
14 14 32
15
16 15 29
17 16 18
18

11 12 52 13 14 4 15 20 19 16 15 13 19
19
20
20

Coupe EE _ 1/20
ème

39 38 6 40 41 5 42 4 43 44

46
39

48
47

50

50

51
50
35
18
38
6
45
27 48
10
37
36
17

5 6 52 8 49

34

18

19
20

CHAMBRE À COUCHER
COUPE DE STRUCTURE

51 52
CHAMBRE À COUCHER
EXTRAIT DU VOLUME TRAVERSANT

53 54
Air vicié / Chaud

Air propre / Froid

FINALEMENT, JE SUIS MIEUX SUR LE LIT !


VUE INTÉRIEURE DE LA CHAMBRE À COUCHER

55 56
Coupe BB _ 1/20
ème
Coupe CC _ 1/20
ème
Coupe DD

21

22
6

23

24

25
38 56 4 42 5 41 44 45
26

2
43
3 46
5
6 48
7 47

55

8
54
8 8 52
52 9
6 10 27
5 5
10 10
18 28
5 17 11
20
6 12
11
12 52
52 13
13
4 4
14 14
15
16 15
17 16
18

11 12 52 13 14 4 15 20 19 16 15 13
19
20

Coupe EE _ 1/20
ème L’ATELIER - CONCEPTION ET VENTE
COUPE DE STRUCTURE

39 38 6 40 41 5 42 4 43 44

57 39
58
46

48
47
HOP, APRÈS UN BON REPAS, AU TRAVAIL !
VUE INTÉRIEURE DE L’ATELIER

59 60
LAMELLÉ-CROISÉ
DE PEUPLIER

ISOLANT THERMIQUE ET PHONIQUE


LIN - CHANVRE - COTTON

PANNEAU EN FIBRE DE
BOIS RECYCLÉ RIGIDE

COMPOSITION DES MURS


ZINC UTILISATION DE MATÉRIAUX RESPECTEUX ET À FAIBLE EMPREINTE
61 62
18

17

Détail d’assemblage entre le volume bois et le mur rideau _ 1/5


ème
Légende commune _
èmeDétail d’une fondation du volume en bois _ ème
Détail de liaison entre le toit et le mur du volume bois _
ndation du volume en bois _ Détail de liaison entre le toit et le mur (goutière) du volume bois
ème
1/5
ème
Détail de liaison entre le toit et le mur du volume bois _ 1/5
ème
Détail d’une fondation de l’Origami _ 1/5 1/5 1/5
Détail d’une fondation du volume en bois _ 1/5
ème
Détail de liaison entre le toit et le mur du volume bois _ 1/5
ème
Détail de liaison entre le toit et le mur (goutière) du volume bois Détail d’une fondation de l’Origami _ 1/5
ème

1 Menuiserie Double Vitrage 24 $ÅVQPEKTÅƂPKVKQPKPVÅTKGWTG

12
37 2 Panneau de contreplaqué en peuplier vernis 37
25 2CPPGCWDKQUQWTEÅƂDTGFGDQKUTKIKFG
37 12

26
26
27
3 Tasseau en bois de charpente 50/30 26 Fixation métallique joint debout
27
28
28

4 OSB 22mm imputrescible 27 Joint debout 7 25

14 8
7 25 7
4 16
8 5 6
Pare-pluie 28 Solive 63/160 14
9 8

4 16 36
10
4 16
36
9 6 35 Ossature bois 63/160 29 Platine métallique 46 9
45 6
6 36
11 24
10 15
23 29 10
12
7 Membrane EPDM grise 30 Fixation 46métallique
36
12
35
44 4 13
35
14
28
6 37 24 6
11
15 8 4 Isolant thermique et phonique non-compressible Vermaspha
2
3123 Béton armé 30
11
15
12 29
5
43 12 34
22 12
35
13
14 9 Chevron 63/120 32 Parpaing de fondation
4 13
14
28 8
Détail d’une fondation du volume en bois _ 1/5
ème
Déta
2 2
10 Poutre en peuplier 150/variable 4
4 30
21 13

5 33 Mur de soutenement en béton armé 200 5


19

42 22
34 20 37

11 Attache métallique pour le faux plafond 34 Attache métallique


7 3 8
12 +UQNCPVVJGTOKSWGGVRJQPKSWGƂDTGUFGEJCPXTGNKPGVEQVQP 3521 2CPPGCWGPƂDTGFGDQKU
KPUQPQTKUCVKQP 13
4 8 4
14
19
4 1333 Pare-vapeur 36 20 Parquet en peuplier
6
36
36
14 Panneau de contreplaqué en peuplier brut 37 Rive en aluminium 35

6
3 3 12

40 15 Chaîne ordinaire acier 38 Porte accordéon en contreplaqué de peuplier 4


28
2
4
2
12 16 Bac en aluminium 39 Poteau en peuplier 150/150 34
5

1
33 18

17 Béton de propreté 40 Poutre en peuplier 150/200


32
14 4

18 5GOGNNGƂNNCPVGGPDÅVQPCTOÅ 41 Fixation métallique pour armature d’éclairage


17

14
31

19 Tout-venant 0/40
3

13
42 Projecteur LED
2 Détail des grandes portes vitrées _ 1/5
ème
Détail d’assemblage entre le volume bois et le mur rideau _ 1/5
ème
Légende commune _
20 Couche de sable dressé 43 Armature d’éclairage triangulée 2 33

1 Menuiserie Double Vitrage 24 $ÅVQPEKTÅƂPKVKQPKPVÅTKGWTG


1 38 18
21 Membrane étanche 44 Menuiserie en bois et acier 1
2 Panneau de contreplaqué en peuplier vernis 25 2CPPGCWDKQUQWTEÅƂDTGFGDQKUTKIKFG

3 Tasseau en bois de charpente 50/30 26 Fixation métallique joint debout


32
22 Dalle en béton armé 45 Double vitrage
39 17
4 OSB 22mm imputrescible 27 Joint debout 2

5 Pare-pluie 28 Solive 63/160


23 Chappe en béton 46 Tuyau PE-RT 16mm (plancher chauffant)
1

31 6 Ossature bois 63/160 29 Platine métallique


45 32

7 Membrane EPDM grise 30 Fixation métallique


44

Axonométrie d’un assemblage du mur-rideau _ 1/5


ème
13
37
8 Isolant thermique et phonique non-compressible
31 Vermaspha 31 Béton armé

Légende commune _
37
Détail des grandes portes vitrées _ ème
Détail d’assemblage entre le volume bois et le mur rideau _ ème 43
1/5 1/5
22
Détail9 desChevron
grandes
63/120
portes vitrées _ 13
1/5
ème 32 Parpaing de fondation

38 10 Poutre en peuplier 150/variable


42
33 Mur de soutenement en béton armé 200 Déta
46
1 Menuiserie Double Vitrage 39 24 $ÅVQPEKTÅƂPKVKQPKPVÅTKGWTG 11 Attache métallique pour le faux plafond 34 Attache métallique
7
24
23
2 Panneau de contreplaqué en peuplier vernis 12 +UQNCPVVJGTOKSWGGVRJQPKSWGƂDTGUFGEJCPXTGNKPGVEQVQP 35 2CPPGCWGPƂDTGFGDQKU
KPUQPQTKUCVKQP
25 2CPPGCWDKQUQWTEÅƂDTGFGDQKUTKIKFG 8
35
4 13 Pare-vapeur 36 Parquet en peuplier
22 3 Tasseau en bois de charpente 50/30 26 Fixation métallique joint debout
14 Panneau de contreplaqué en peuplier brut 37 Rive en aluminium
8
21 4 OSB 22mm imputrescible 13 27 Joint debout 15 Chaîne ordinaire acier
20 40 38 Porte accordéon en contreplaqué de peuplier

19 5 Pare-pluie 28 Solive 63/160 12 16 Bac en aluminium 39 Poteau en peuplier 150/150

17 Béton de propreté 40 Poutre en peuplier 150/200


6 Ossature bois 63/160 29 Platine métallique
45 14
Axonométrie d’un assemblage du mur-rideau _ 1/5
ème
18 5GOGNNGƂNNCPVGGPDÅVQPCTOÅ 41 Fixation métallique pour armature d’éclairage
14
7 Membrane EPDM grise 30 Fixation métallique
44 19 Tout-venant 0/40 42 Projecteur LED

un assemblage du mur-rideau _ ème 37


8 Isolant thermique et phonique non-compressible Vermaspha
Axonométrie d’un assemblage du mur-rideau _
1/5 31 Béton armé ème 20 Couche de sable dressé 43 Armature d’éclairage triangulée
37 1/5
43 38 37 24
18 21 Membrane étanche 44 Menuiserie en bois et acier 23
43
9 Chevron 63/120 32 Parpaing de fondation 35
22 45 Double vitrage
22 Dalle en béton armé 22
17 39 22
38 10 Poutre en peuplier 150/variable
33 Mur de soutenement en béton armé 200 38

DÉTAILS TECHNIQUES
46 42 23 Chappe en béton 46 Tuyau PE-RT 16mm (plancher chauffant) 8
21
39 11 Attache métallique pour le faux plafond 46 42
20
34 Attache métallique 39
7

OBJECTIF DE MISE EN OEUVRE


19
24
23 12 +UQNCPVVJGTOKSWGGVRJQPKSWGƂDTGUFGEJCPXTGNKPGVEQVQP 35 2CPPGCWGPƂDTGFGDQKU
KPUQPQTKUCVKQP 24
8 23
35
4 13 Pare-vapeur 36 Parquet en peuplier 35
22
22
14 Panneau de contreplaqué en peuplier brut 37 Rive en aluminium
8
21 13 8
20 40 15 Chaîne ordinaire acier 38 Porte accordéon en contreplaqué de peuplier 21 13
18

20 17
19 12 16 Bac en aluminium 39 Poteau en peuplier 150/150

63 64
19
17 Béton de propreté 40 Poutre en peuplier 150/200
14
18 5GOGNNGƂNNCPVGGPDÅVQPCTOÅ 41 Fixation métallique pour armature d’éclairage
14

19 Tout-venant 0/40 42 Projecteur LED


Schéma du fonctionnement de la ventillation 1/50
ème

SALUT JACQUES ! TU AS VU ÇA ?
VUE DE L’ÉDIFICE DEPUIS LA RUE
5($/,6($/
$,'('
81352'8,7$872'(6.9(56,21(78',$17

65 LOGIQUE THERMIQUE
Air vicié / Chaud 66
Air propre / Froid
VQ, QUARTIER VÉGÉTAL
Construction d’un collectif de 45 logements et 5 locaux d’activités, rénovation des espaces urbains adjacents

67 68
ANNÉE Le site de projet est un square
2018 dans un tissu urbain dense. Cet
espace non construit marque
LIEU une séparation entre une ville
Valenciennes, France
ancienne basse et une ville
CONTEXTE contemporaine haute. De plus,
Licence, Semestre 4 la voie piétonne commerçante,
centre névralgique de la ville, est
limitrophe.
DISTINCTIONS
Major de promotion
L’idée prépondérante est de
conserver le square à travers une
relation forte entre une architecture
et le vivant. L’ensemble bâti aura
un double rôle: transition entre
les deux tissus et un square en
trois dimensions.

L’architecture prend des codes du


vivant: le bois, les jeux de volumes
asymétriques, ...

Le vivant, quant à lui, devient


architecture: création d’espaces,
de murs, de sols, ... La végétation
devient proliférante et permettra
de couper des vis à vis, de
marquer des entrées et de jouer
entre l’intime, le collectif et le
public.

L’objectif est de créer une


atmosphère propice au bien être
de ses habitants à travers une
mutualisation de certains espaces.

Le projet, en plus de ses 45


logements, va s’intégrer à son
contexte par des services tels
qu’une boulangerie, une épicerie,
une crèche et des bureaux.

Un travail urbain repense les MES BELLES BRIQUES DU NORD


parcours, notamment à l’aide d’un VUE DEPUIS UNE CHAMBRE (COLLAGE)
nouveau plan de circulation des
voitures et la création d’une place
afin de sécuriser les abords de
l’école présente.

69 70
MODÈLE D’ENSEMBLE
MIS EN CONTEXTE

71 72
PLAN MASSE
INTÉGRATION SATELLITE

73 74
ENFIN SORTI DE L’ÉCOLE !
VUE DEPUIS LA RUE PIÉTONNE

75 76
JE DEVRAIS ENLEVER MES CHAUSSURES
VUE DEPUIS LA PIÈCE À VIVRE (COLLAGE)

77 78
des centralités, un centre ville
Projet d’aménagement urbain comprenant la création d’un nouveau quartier et d’une nouvelle entrée de ville

79 80
ANNÉE Ce projet d’urbanisme a comme
2019 objectif de créer un centre-ville à
l’échelle de Leffrinckoucke (4000
LIEU hab.) à partir des centralités
Leffrinckoucke, France
existantes. La proposition est la
CONTEXTE création d’un centre, élément
Licence, Semestre 5 manquant tout en préservant le
maximum de terre perméable.

Le projet propose un axe reliant


les nouveaux points dynamiques
et actuels qu’il revalorise. La
liaison sera favorisée par un
parcours piéton.

Le parti pris pousse à conserver


le terrain de foot, générateur
de sociabilités. Il sera l’un des
éléments phare du projet avec le
développement d’activités sur sa
périphérie et en son sein, comme
un espace libre et d’appropriation,
un gymnase multisports, ...

L’implantation de ce quartier
recompose une entrée de
ville pour Leffrinckoucke mais
également une entrée de l’aire
urbaine de Dunkerque.

En terme de discours urbanistique,


l’aménagement a pour but de créer
une transition entre la densité
existante de Leffrinckoucke
et le parc dunaire à travers la
disposition et les typologies. Le
travail se fait sur la densification
des îlots existants. Le discours
porte également sur la réduction
de la place de la voiture afin de
favoriser les mobilités douces et le
calme (nouvelle gare routière afin
de profiter des bus gratuits de la UNE PAUSE CAFÉ EN ATTENDANT LE BUS
VUE DEPUIS L’ENTRÉE DE VILLE
ville de Dunkerque, parkings aux
entrées des nouvelles rues, ...).
Les parkings permettent d’éviter
l’invasion de la voiture au sein
des lieux habités.

81 82
AXONOMÉTRIE
COMPOSITION ENTRE NOUVEAU ET EXISTANT

83 84
PLAN MASSE
LES NOUVELLES CONSTRUCTIONS SONT LES TOITS SOMBRES

85 86
MODÈLE D’EXTRAIT
ENTRE LES SPHÈRES INTIMES ET PUBLIQUES

87 88
MAMAN, ON REPREND LA VOITURE ?
VUE DEPUIS LA PASSERELLE AU-DESSUS DE LA NOUE

89 90
COUPE
LONGITUDINALE

PLAN
REZ-DE-CHAUSSÉE

91 92
ÉCOULEMENT ET RÉCUPÉRATION DES EAUX PLUVIALES
DÉTAIL DE PRINCIPE

93 94
insieme
Réhabilitation d’un bâtiment de logements sociaux

95 96
A travers les valeurs de la
famille italienne, l’objectif est
ANNÉE de développer une habitation
2020
où nous recréerions un nid
LIEU visant à remodeler ces échanges
Milan, Italie intergénérationnels. Ce projet
CONTEXTE s’inscrit dans une tentative de
Master, Semestre 8 solutionner l’habiter face à la
crise sanitaire du COVID-19 dans
un projet de rénovation d’habitat
social.

La volonté est de favoriser la


rencontre des habitants sans
l’imposer. Cela est permis en
optimisant les espaces privés
pour offrir des espaces communs.
Ces espaces communs sont
également devenus des espaces
de filtration entre le monde
extérieur à l’habitation.

La «passerella», utilisée par tous


les habitants, permet des vues,
des haltes, des discussions. Un
espace collectif durable favorisant
la mutualisation, offrira à chaque
famille un accès aux espaces
collectifs tels que bibliothèque,
salons, potager commun ainsi
qu’un seuil à l’intime.

La rénovation s’engage dans


une démarche d’éco-conception
à travers une approche
bioclimatique. Dans ce sens, nous
voulions fournir au bâtiment un
bon ensoleillement, une bonne
ventilation et limiter les espaces
chauffés sans réduire la qualité
des espaces.

La façade sud-est est une façade


à double ouverture. Cela créera
de nouveaux lieux d’échanges, et
offrira divers espaces extérieurs.
Cet espace permet de ventiler
naturellement les couloirs et de UNE FAÇADE VIVANTE
réguler la surchauffe du bâtiment. VUE DE LA DOUBLE PEAU DE LA FAÇADE HABITÉE

La façade sud-ouest est une façade


double peau. Ces appartements
bénéficieront d’un espace
supplémentaire dans et une
optimisation de la température
97 98
intérieure.
AXONOMÉTRIE
DE LA FAÇADE HABITÉE (DOUBLE ÉPAISSEUR)

99 100
COUPE PERSPECTIVE
RELATION ENTRE COLECTIF ET INTIME

101 102
OPTIMISATION DES PETITS ESPACES
AXONOMETRIE DE L’AMEUBLEMENT

103 104
LIAISON ENTRE L’EXISTANT ET LA DOUBLE PEAU
COUPE DE STRUCTURE

105 106
piacenza, open walls, a smart city PIACENZA extension d’une maison individuelle
Réflexion pour rendre la ville de OPEN Un bureau pouvant devenir une cellule de
Piacenza intelligente WALLS
SMART CITY
vie et aménagement du jardin
VISION
MAKE PIACENZA SMARTER CITY
CONSIDER THE HISTORICAL ESSENCE
VALUE IT’S STRENGTHS AND WEAKNESS
AFFORDABLE ADAPTATION FOR STAKEHOLDERS
STRATEGY
NETWORK OF INNOVATIVE CENTRES
KM-0 MARKETS
NEW CONCEPT OF SUSTAINABLE MOBILITY
SOCIAL NETWORKS
SMARTCITY - SMARTCITIZENS
GOALS

REUSE URBAN AREAS INNOVATE


BREAK DOWN BARRIERS
INCREATE LOCAL PRODUCTION AND CONSUMPTION
NEW TECHNOLOGIES AND SUSTAINABILITY AS A LIFESTYLE

ANNÉE EFFICIENT CLEAN TRANSPORT

2020 DOWNSCALE AGRICULTURE


TO CREATE
SOCIAL INTEGRATION OPEN SMART-CITY
LIEU
Milan, Italie
CONTEXTE
Master, Semestre 8 ANNÉE
2020 - 2021

DISTINCTIONS LIEU
Argancy, France
Major de promotion BREAK THE CONTEXTE
BARRIERS Projet confié en extérieur de
Sélectionné et exposé URBAN - ENVIRONMENTAL - MOVING - HUMAN
la formation pour repenser
pendant 3 mois à la mairie GR 21 la logique de circulation et
de Piacenza (IT)
RICARDO ARIAS 10663081 

ajouter une pièce


ALEJANDRA CONDEZA 10581486 
MARIA DE LA CARIDAD PARLADE SANGRÁN 10733487 
NATHAN HENON-HILAIRE 10730937 

ortomercato attrattivo e inclusivo memory park, villa ghirlanda


Réfléxion urbaine sur l’activation d’une Rénovation d’un jardin à l’anglaise historique
aire urbaine

ANNÉE ANNÉE
2019 - 2020 2019 - 2020
LIEU LIEU
Milan, Italie Cinisello Balsamo, Italie
CONTEXTE CONTEXTE
Master, Semestre 7 Master, Semestre 7

DISTINCTIONS DISTINCTIONS
Major de promotion Major de promotion

107 108
divers et

infographie
109 110
brochure de présentation
Création d’un support de communication digital et papier

111 112
visuel pour une pièce de théâtre
Création d’une affiche et d’un prospectus pour une compagnie

113 114
newsletter de noël
Création d’une multitude de newsletters et autres supports de communication

115 116
LES NOUVELLES HALLES
COLLAGE, WORKSHOP SUR LE RENOUVEAU DU SUD DE L’ITALIE

117 118
IL TEATRO DI MARE
COLLAGE, WORKSHOP SUR LE RENOUVEAU DU SUD DE L’ITALIE

119 120
1 2
n at h a n h e n o n - h i l a i r e
NATHAN.HH@HOTMAIL.FR
1 07 87 70 11 75