Vous êtes sur la page 1sur 6

MASTERE PROFESSIONNEL EN TRANSPORT ET AMENAGEMENT URBAIN

SUJET EVALUATION

Construire un argumentaire à l’attention d’un responsable


décisionnaire, pour engager un projet s’inscrivant dans une
stratégie d’aménagement pour l’un des quartiers du grand Abidjan
traversé par le BRT.

GROUPE II - BANDAMAN
Préambule

Le développement économique du grand Abidjan a amené le gouvernement ivoirien a initié à travers le Schéma
Directeur d’Urbanisme du Grand Abidjan (SDUGA) plusieurs projets structurants dont la mise en service de cinq
lignes de Bus Rapid Transit (BRT).

En effet, devant la diversité et l’inadéquation des services du transport, le SDUGA met en place une stratégie de
développement intégré urbanisme-Transport à l’horizon 2030.

C’est dans le but de contribuer à l’atteinte de cette vision de l’état de Côte d’ivoire, qu’il a été affecté lors de la
formation du Mastère Professionnel en Transport et Aménagement Urbain au Groupe II les zones 4, 7 et 8 pour
analyse et programmation urbaine et architecturale. Le choix du groupe II s’est porté sur la zone situé aux
alentours de la station N° 7 car c’est le croisement de la ligne de métro et de la voie dédiée au BRT, drainant
ainsi un fort trafic.

I. PRESENTATION DE LA ZONE D’INTERVENTION DU PROJET (« DELEGATION »).

Cette zone se trouve dans la commune d’Adjamé. Il s’agit d’une zone « urbaine mixte » présentant une
architecture ancienne vétuste et regroupant des résidences (habitats), des services de tous genres, des édifices
religieux, des centres commerciaux et des équipements (commissariat, écoles, centres de santé). Elle a
l’avantage d’avoir toutes les commodités et services usuels à proximité les uns des autres. C’est une zone de
“ville à 15 minutes“ ; les banques, pharmacies, petits commerces et grands marchés se côtoient à distance
praticable. Elle est située à proximité de la commune du plateau, siège du gouvernement et centre des affaires
par excellence. C’est une zone fortement peuplée avec une densité de 278 personnes/ha et un taux de croissance
de 1,9% (classement : 5ème en terme d’habitant et 2ème en terme de densité par rapport à la ville d’Abidjan).

Selon le rapport du SDUGA, le taux démographique d’Adjamé est 9%. (Rapport final, vol II SDUGA, Mars 2015)

Cependant, elle présente le désavantage d’une imbrication des habitats et des instruments. En plus, l’absence
quasi-totale d’espace vert, de centre de loisir, voire de parking aménagé et de centre de formation appropriés
défavorise la zone. C’est également un lieu d’insécurité où se mêlent plusieurs modes de transport informels et
non structurés, occasionnant ainsi un une congestion du trafic.
A l’issue de l’analyse de la situation urbaine et architecturale de l’environnement de la zip (Délégation), une
rénovation urbaine de la zone s’avère nécessaire.

II. TYPE D’INTERVENTION PRECONISE

a) Mise en place d’un programme immobilier

Le programme immobilier prévu est composé de logements de type Haut standing, de logements de type Moyen
standing et économiques. Le programme immobilier prendra en compte également la Création de centre
commercial, de service bancaire, de centre de loisirs, de voies piétonnes avec planting d’arbres.

Flux Enjeux Enjeux Enjeux


INTERVENION Politiques
attendus environnementaux économiques sociétaux
Amélioration du cadre de Création d’emplois Amélioration Amélioration
Programme 1000 hbts /
vie Amélioration de la des conditions de la
immobilier 5000 m²
Maitrise de la pollution mobilité de vie gouvernance

III. PROJET DE PROGRAMMATION URBAINE ET ARCHITECTURALE

A) Programmation urbaine

Dans la programmation spatiale, il est prévu cinq zones à aménager dont, une zone comprenant des prestations
de service de tout genre sur 4000 m², une autre zone mixte comprenant des habitations et des services de part
et d’autre de la station du BRT sur 18000 m², deux zones comprenant des habitats de moyens standing
économique respectivement sur 9300 m² et 6400 m², et enfin une zone aménagée en voies piétonnes avec
planting d’arbres.

B) Programmation architecturale

Le programme immobilier prévoit la construction d’un centre commercial et d’un centre de loisir sur 2500 m², et
des services de tout genre sur 1500 m². Ce programme architectural, prévoie des logements haut standing au
nombre de 31 bâtiments de R+3 sur 9000 m², les logements Moyen standing au nombre de 15 bâtiments de R+3
sur 9000 m² et les logements économiques au nombre 168 logements dont 6 bâtiments de R+6 sur 6400 m².

Le programme démarrera dans un premier temps, par la construction de logements économiques qui permettront
de recaser les populations riveraines impactées par le programme de rénovation urbaine de la zone.

Dans un deuxième temps, le programme de construction se focalisera sur la construction de centre commercial,
de centre de loisir et des services de tout genre. Enfin, le programme continue par la construction des logements
Haut standing et des logements Moyen standing.

C) Conception

En ce qui concerne l’aménagement des deux zones latérales à la station de BRT : la conception urbaine sera
axée autour de la construction d’habitats mixtes en bande avec façade le long de la station du BRT puisque la
zone d’aménagement se situe dans un centre urbain. Aussi, l’on favorisera la réalisation de rues piétonnes avec
plantation d’arbres entre les bâtiments et l’emprise des voies projetées (voies routières et BRT). Cela permettra
d’avoir une facilité de circulation pour tous et d’intégrer dans cet espace urbain des marchés et des espaces de
restauration en plein air, des activités culturelles et artistiques, des monuments culturels d’intérêt civique pour les
communautés locales.

S’agissant de l’aménagement des zones de service à l’intersection des lignes du métro et du BRT : la conception
urbaine sera semblable à celle des habitats mixtes.

Quant à l’aménagement de la zone d’habitat à logements économiques : compte tenu de la pression foncière
dans la zone, il s’agira de réaliser des bâtiments de grandes hauteurs pouvant accueillir un grand nombre
d’habitants, afin de libérer des espaces au sol pour l’implantation d’espaces vert, de zone de jeux, de parking,
etc.

Pour ce qui concerne l’aménagement de la zone d’habitat à logements économiques : la conception urbaine sera
axée sur la construction d’habitats en bande avec façade sur les voies routières parallèles à la voie principale.

D) Cadre juridique

Les documents juridiques sur lesquels le projet d’aménagement urbain se baseront sont :

 Lois
 Loi n°2020-624 instituant Code de l’Urbanisme et du Domaine foncier urbain
 Loi n°2019‐576 du 26 juin 2019 instituant Code de la Construction et de l’Habitat
 Code de l’Environnement (Loi n°96-766 du 03 octobre 1996)
 Code de l’Électricité (Loi n°2014-132 du 24 mars 2014)
 Loi n° 95-620 du 3 aout 1995 portant code des investissements
 Code de l’Eau (loi N°98-755 du 23/12/1998)
 Loi n°2014-812 du 16 décembre 2014 d'orientation du transport intérieur
 Ordonnances
 Ordonnance n° 2019-679 du 24 juillet 2019 portant Code des Marchés publics
 Décrets
 Décret n°2016-864 portant règlementation de l'usage des voies routières ouvertes à la circulation
publique
 Décret n° 2015-235 du 8 avril 2015 déterminant les conditions de création et d'exploitation des
gares routières
 Décret n°2016-138 du 09 mars 2016 portant approbation du schéma directeur d’urbanisme du
Grand Abidjan en abrégé SDUGA
 Décret n°2013-224 du 22 mars 2013 portant réglementation de la purge des droits coutumiers
sur le sol pour intérêt général
E) Cadre financier

DESIGNATION TOTAL

Recasement des populations riveraines 67 500 000


Travaux de construction de logements économiques afin de
recaser les populations riveraines impactées + VRD 2 000 000 000
(économique)
Travaux de construction de centre commercial, de centre de
1 500 000 000
loisir et des services de tout genre
Programme de construction des logements Moyen standing 3 000 000 000
Programme de construction des logements Haut standing 7 000 000 000
Total 13 567 500 000

Une institution bancaire de la place sera sollicitée pour le financement du projet.

F). Outils

Deux outils seront utilisés dans le cadre de l’aménagement urbain de la zone d’intervention de Projet
délégation. Il s’agit des outils d’appropriation foncière, tels que l’expropriation et le schéma directeur urbain du
Grand Abidjan (SDUGA).

IV. ACTEURS

Acteurs Rôles Interaction


Ministère de la Construction,
Participer à la validation de mise en Obtenir les autorités nécessaires pour la
du Logement et de l’Urbanisme
œuvre du programme immobilier mise en place du programme immobilier
(MCLU).
chargé de mettre en œuvre la politique du
Ministère de l’Équipement et
gouvernement dans le domaine de Obtenir les autorités nécessaires pour
de l’Entretien Routier et ses
l’équipement des infrastructures intervenir sur les équipements routiers
structures sous-tutelles
économiques.
Obtenir les autorités nécessaires pour
Ministère de l’Assainissement chargé de construction et la gestion du
intervenir sur le réseau et créer un
et de la Salubrité réseau d'assainissement et du drainage
nouveau réseau
Ministère du Commerce et de chargé de faire respecter la politique Obtenir la validation et l’accompagnement
l’Industrie commerciale et Industrielle pour la réalisation du centre commercial
Obtenir les autorités nécessaires pour la
Ministère de l’Environnement chargé de faire respecter la politique réalisation du projet dans le respect des
et du Développement Durable environnementale en Côte d’Ivoire. normes environnementales et sociales en
vigueur
Obtenir les autorités nécessaires pour
chargé de mettre du développement de
Ministère de l’Hydraulique intervenir sur le réseau d’eau portable et
Hydraulique en Côte d’Ivoire
créer un nouveau réseau
Collectivités Territoriales A la Charge de développer la politique de Communiquer sur les informations
(mairie d’Adjamé) proximité et de territoire en Côte d’Ivoire spécifiques à la commune
Bureau d’études spécialisé dans les
Echanges sur l’état de réalisation des
Bureau d’Études études, dans le contrôle, le suivi des
travaux
travaux de réalisation
Autorité de la Mobilité Urbaine
chargée du développement des moyens
dans le Grand Abidjan Appui en termes de conseil
de transports dans le Grand Abidjan
(AMUGA)
Participer à la conception et à la
Ordres professionnels Echanges des compétences
réalisation du projet
Officiers ministériels (les
Faire exécuter des décisions du Certifier le transfert des biens aux
notaires et huissiers de
Gouvernement bénéficiaires
Justice)
Acteurs Rôles Interaction
Organisations non- ONG sont des Organisations de la
gouvernemental (ONG) et Société Civile qui ont en charges Communiquer et échanger sur l’état des
associations et chefs de l’information et la sensibilisation de la plaintes
communauté population.
Sensibiliser en vue de l’adhésion des
Les bénéficiaires Bénéficier des acquis du projet
bénéficiaires
Bailleurs de fonds et secteurs
Pour le financement du Projet Mettre à disposition le financement
privés
Promoteur Immobilier Pour la réalisation des travaux Acteur principal du projet.

V. BILAN D’AMENAGEMENT SOMMAIRE


AMENAGEMENT ANNE 1 ANNE 2 ANNE 3 ANNE 4 ANNE 5

T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4

1 Prospection
Planification des
2
aménagements
Programmation des
3
aménagements

4 Etudes opérationnelles

Relogement des
5
populations riveraines
Travaux de
construction de
logements économiques
6 afin de recaser les
populations riveraines
impactées + VRD
(économique)
Travaux de
construction de centre
7 commercial, de centre
de loisir et des services
de tout genre
Programme de
construction des
8
logements Moyen
standing
Programme de
construction des
9
logements Haut
standing
10 Gestion des réalisations

T= Trimestre

Vous aimerez peut-être aussi