Vous êtes sur la page 1sur 1

teur, deviennent effectivement exi- Article L 75.

- La contrainte exté-
gibles. rieure donne mandat au Comptable
du Trésor Public assignataire
Article L 73.- Tout avis à tiers déten-
d’affecter, dès réception, les sommes
teur reste valable jusqu’à l’extinction
dont le versement est ainsi demandé
de la dette pour laquelle il a été établi
au paiement des dettes fiscales dues.
ou à l’obtention d’une mainlevée
établie par ceux qui l’ont émis. Elle donne également mandat au Re-
ceveur des Impôts assignataire
SOUS-SECTION II d’avoir à exercer les poursuites à
CONTRAINTE EXTERIEURE l’encontre des redevables concernés.

Article L 74.- La contrainte exté- SOUS-SECTION III


rieure est établie par le Receveur des BLOCAGE DES COMPTES BANCAIRES
Impôts assignataire à l’adresse d’un
comptable du Trésor Public ou d’un Article L 76.- Les Receveurs régio-
autre Receveur des Impôts pour le naux des impôts et les Receveurs des
recouvrement des impôts et taxes, y impôts des unités de gestion spéciali-
compris ceux retenus à la source et sées peuvent procéder au blocage des
non reversés. comptes bancaires du contribuable
sans préjudice des sanctions prévues
Elle est exercée lorsque les rede-
par ailleurs en cas de non-règlement
vables, notamment les collectivités
à l’échéance, et après une mise en
territoriales décentralisées ou les éta-
demeure, des sommes dûment liqui-
blissements publics administratifs
dées.
disposent de créances ou de subven-
tions domiciliées chez lesdits comp-
tables ou en cas de changement de SOUS-SECTION IV
domicile des redevables concernés. FERMETURE DE L’ETABLISSEMENT
Elle est également exercée à l’adresse
de l’organisme chargé de la centrali- Article L 77.- (1) Le Receveur des
sation et de la péréquation des impôts impôts territorialement compétent
locaux, en cas de non-reversement peut procéder à la fermeture d’office
par les collectivités territoriales dé- et immédiate de l’établissement ou
centralisées des impôts et taxes rete- des établissements, sans préjudice
nus à la source. des sanctions prévues par ailleurs, en
cas de non-règlement après mise en
Elle est également exercée à l’adresse demeure des sommes dûment liqui-
du receveur des douanes lorsque le dées.
redevable est un importateur. Dans
ce cas, le service des douanes compé- (2) La fermeture d’un établissement
tent peut procéder à la rétention des prend fin immédiatement avec le
marchandises importées par le rede- paiement des sommes dues.
vable.

Code Général des Impôts – Edition 2020


226