Vous êtes sur la page 1sur 9

Université De Msila Mohammed Boudiaf

Faculté Des Sciences

Département de Microbiologie et de Biochimie

Module : Systématique des procaryotes

les trois travaux pratiques

1:Techniques générales de culture


2: . Dilutions et numérations
3: Antibiogramme

Réalisé par : Monsieur:


* Boudjoudi Selma * Nabti Zakaria
* Bousba Khawla

Groupe:
* 02

2020/2021
TP n: 01

Introduction :

L’ensemencement c’est-à-dire le transport des


bacteries dans un milieu de culture neuf, doit être
fait dans des conditions d’asepsie totale . Les
cultures sont faites en milieux liquides ou solides .

Objectifs :

* Conaissance de la mise de culture bactérienne

Matériels et produits :
suspension bactérien
Pipette pasteur
Emboute stérile
Anse de platine
Boite pétrie
Bec de bunsen
Milieu de culture gélose (PDA/PCA)
Incubateur
Étaloir
Briquet
Mode Opératoire :

* Nettoyer le paillasse par l'eau de javel pour éviter la


contamination
* Allumer le bec bunsen
* Mettre la boite pétrie dans le milieu stérile (dans un
rayon de 15 sur 15 cm autour de la flamme)
* Déposer solution PDA dans la boite 01
* Déposer solution PCA dans la boite 02
* laisser sécher
* Gratter avec l'anse de platine la paroi du tube
afin d’obtenir une suspension bactérien épaisse et
homogène
* Décrire des stries parallèles et serrées sur la
gélose sans l’érailler
* Incuber 24 – 48h à 37°C

Résultats :

schéma présente la technique de culture bactérien


TP n :02
Introduction :

La numération bactérienne permet de déceler et


d’évaluer une pollution du produit à analyser
Théoriquement chaque bactérie donne naissance
à une colonie dans un milieu gélosé favorable .

Objectifs :

* Identifier les types des bacteries qui existe dans


un milieu de culture

Matériels et produits :

Tube à essai
Milieu de culture solide (sol)
Balance
Incubateur
Étaloir
Eau physiologie
Pence
Boite pétri
pipette stérile
Agitateur
Mode opératoire :

* Préparer un solution mère (1g de sol dans 10ml


d'eau physiologie)
* Préparer une série de 7 tubes à vis contenants
chacun 9ml d’eau physiologie stérile
* Introduire 1ml à l’aide d’une pipette stérile dans
le tube 1 contenant 9ml d’eau physiologie sterile
* Agiter doucement le tube par un agitateur
* Refaire la même opération en partant cette fois-
ci de la dilution 10-1 du tube 1 et en prélevant
1ml avec une autre pipette stérile et l’introduire
dans le tube 2 pour avoir la dilution 10-2
* Procéder de la même manière pour les autres
tubes jusqu’à la dilution 10-7
* Toutes les pipettes utilisées sont stérilisés
* A partir de la dilution 10-6 prendre 0.1ml et le
répartir en gouttes à la surface de la gélose, étaler
l’échantillon sur la surface du milieu à l’aide d’un
étaloir
* incubé 24 -48h à 37°
Résultats :

Dénombrer les boites contenant entre 30 et 300


colonies . Le résultat est exprimé en UFC/ml
(unités formant colonie par un volume de 1ml)
nombre de colonies+l ' inversede dilution
UFC/ml = volume ensemencé

schéma présente la technique de dilution


TP n:03

Introduction :

Un antibiogramme est une technique de


laboratoire visant à tester la sensibilité
d'une souche bactérienne vis-à-vis d'un ou
plusieurs antibiotiques supposés ou connus

Objectifs :

* Mettre en évidence les effets des antibiotiques


sur les bactéries

Matériels et produit s:

Boites pétries
Un suspension bactrienne
Bec de bunsen
Milieu de culture (Mueller-Hinton)
Pinces stériles
Écouvillon
Anse de platine
Antibiotiques à tester (OX1-AX25-AM-CIP)
Pipette graduée
briquet
Mode Opératoire :

* Nettoyer le paillasse par l'eau de javel pour éviter la


contamination
* Allumer le bec bunsen
* Mettre la boite pétrie dans le milieu stérile (dans un
rayon de 15 sur 15 cm autour de la flamme)
* Déposer dans chaque boite pétri un milieu de
culture MH
* Verser avec un anse de platine des gouttes de
suspension bactérienne d'E Coli
* Étaler la suspension sur toute la surface de MH
et réalise des stries serrées à l’aide d’un écouvillon
* Laisser sécher pendant environ 5 mn
* Á l'aide d'un pince stérile prélever un disque
antibiotique et le déposer au centre d'une boite
pétri
* Appuyer légèment pour enfoncer dans le MH
* Renouveler l'opération pour les autres
antibiotiques en prenant soin de changer de
pinces à chaque nouvel antibiotique
* Observer les résultats après 24h de l'ncubation
Résultats:

Les bactéries durant l'étuvage vont se


développer , le disque diffuser l'antibiotique .
donc il ya une zone (les bactéries contact avec les
antibiotiques). Si les bactéries sont sensibles à
l'antibiotique elle vont détruite et ne pas se
développer dans la zone où il se trouve. Cela va
créer une zone plus ou moins importante sans
développement bactérien autour de l'antibiotique
, qui va montrer l'efficacité de ce dernier sur la
bactérie .

Schéma présente le résultat de antibiogramme

Vous aimerez peut-être aussi