Vous êtes sur la page 1sur 1

adressée au contribuable qui dispose la base des éléments dont il dispose,

d’un délai de trente (30) jours pour notamment les écrits échangés par
présenter son mémoire en réplique les parties.
ou faire connaître s’il désire recourir
à la vérification par voie d’expertise. SOUS-SECTION III
(3) Si le ministre chargé des Fi- EXPERTISE
nances ne produit pas son mémoire
en défense dans le délai de deux (02) Article L 134.- En matière d’impôts,
mois visé ci-dessus, il est réputé droits et taxes assis par la Direction
avoir acquiescé aux faits exposés Générale des Impôts, toute expertise
dans la requête du contribuable. demandée par un contribuable ou or-
donnée par le Tribunal administratif
(4) Si le contribuable ne produit pas est faite par trois experts, à moins
de réplique à la réponse de que les parties ne consentent qu’il y
l’Administration dans le délai de soit procédé par un seul.
trente (30) jours qui lui est imparti, il
est réputé s’être désisté de son ac- Dans le cas où il n’y a qu’un seul ex-
tion. pert, celui-ci est nommé par le Prési-
dent du Tribunal administratif à
(5) En cas de réplique du contri- moins que les parties ne s’accordent
buable, l’administration peut, lorsque pour le désigner.
des moyens nouveaux ont été soule-
vés par le contribuable dans sa ré- Si l’expertise est confiée à trois ex-
plique, être invitée à produire un perts, l’un d’eux est nommé par le
mémoire en duplique, dans un délai Tribunal administratif et chacune des
de quinze (15) jours à compter de la parties désigne le sien.
réception de la réplique. Article L 135.- Le jugement ordon-
(6) En l’absence de réplique du con- nant l’expertise fixe la mission des
tribuable ou, en cas de réplique et experts ainsi que le délai dans lequel
lorsque l’administration est à nou- ils seront tenus de déposer leur rap-
veau sollicitée, le mémoire en du- port.
plique du ministre chargé des fi- Article L 136.- Le Président du Tri-
nances, met fin aux échanges bunal administratif fixe le jour et
d’écrits. l’heure du début des opérations dans
Article L 133 bis.- (1) Le Parquet le jugement avant dire droit. Il pré-
Général dispose d’un délai de deux vient les experts ainsi que le requé-
(02) mois à compter de la fin des rant et le Directeur Général des Im-
échanges d’écrits pour produire ses pôts au moins dix (10) jours F CFA
conclusions. avant le début de ces opérations.
(2) Lorsque les conclusions du Par- Article L 137.- Lorsqu’il est néces-
quet Général ne sont pas produites saire, au cours de l’expertise, de se
dans le délai de deux (02) mois visé rendre sur les lieux, le ou les experts
à l’alinéa 1 ci-dessus, le Président du effectuent ce déplacement en pré-
Tribunal peut rendre sa décision sur sence d’un agent de l’Administration
Code Général des Impôts – Edition 2020
242