Vous êtes sur la page 1sur 4

Gestion financière S5 Chapitre 1 : Généralités

Réponses aux questions de compréhension

1. La gestion financière est une science exacte.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, la gestion financière est la partie des sciences de gestion consacrée à l’étude des flux
financiers dans l’entreprise, elle est constituée d’un ensemble de méthodes d'analyse et d'outils
opératoires qui permettent aux entreprises et aux autres organisations d'assurer une bonne gestion de
leurs ressources financières.

2. La gestion financière s’intéresse seulement à l’étude des états financiers passés de l’entreprise ?

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, en plus de l’étude des états financiers, elle permet de préparer et de prendre les décisions
financières qui engagent l’avenir et influencent les valeurs de l’actif et du passif, les résultats et la valeur
de l’entreprise.

3. Parmi les objectifs de la gestion financière la minimisation de la valeur de l’entreprise.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, au contraire elle cherche à maximiser la valeur de l’entreprise en optimisant les indications
recueillies sur la valeur du patrimoine, les résultats financiers et les risques qui entourent l’entreprise.

4. La gestion financière permet de vérifier que la valeur ajoutée secrétée permet de rémunérer tous les
acteurs de l’entreprise.

 Oui  Non Pourquoi ?

Oui, car elle apprécie la rentabilité commerciale, financière et économique de l’entreprise, ce


qui permet de contrôler la décomposition de la valeur ajoutée dégagée par l’entreprise.

5. la gestion financière ne prend pas en considération la gestion du risque financier.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, la gestion financière cherche à maîtriser les risques : d’exploitations liés à la structure des
coûts, d'endettement liés à l'effet du levier financier et de faillite liée à l'insolvabilité éventuelle. Comme

Professeur : Abdelilah EL ATTAR


1|
Gestion financière S5 Chapitre 1 : Généralités

elle cherche aussi à contrôler les risques inhérents à certaines variables d'environnement (risque de
change, risque de taux d'intérêt, risque administratif et risque politique).

6. L’environnement de l’entreprise influence le mode de gestion financier adopté par l’entreprise.

 Oui  Non Pourquoi ?

Oui, car la gestion financière de l'entreprise se définit par référence aux composantes du
système financier qui agissent sur l’entreprise, composée des instruments de paiement et de
financement, des marchés et agents financiers et des variables et procédures financières régissant les
opérations financières.

7. Le cycle d’investissement génère toujours des flux monétaires négatifs.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, il génère des flux monétaires négatifs au moment de l’acquisition des immobilisations
(besoin de financement) ou positifs lors de la cession d’immobilisations (excédent de financement).

8. L’investissement est une opération qui se fait lors de la création une seule fois durant la vie de
l’entreprise.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, l’investissement est le point de départ d’un projet, mais il peut être effectué à différentes
périodes durant sa vie. L’objectif peut être soit, une création ou une restructuration d’une entreprise.

9. Les flux financiers d’un cycle d’exploitation sont comptabilisés annuellement.

 Oui  Non Pourquoi ?

Oui, car le cycle d’exploitation est lié à l’exercice comptable de l’entreprise, les flux monétaires
sont arrêtés à la fin de l’exercice. Par contre le cycle d’investissement est un cycle qui dépend de la
durée du projet (Long terme).

10. Le cycle de financement s’intéresse seulement aux modes de financement à long terme.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, le cycle de financement s’intéresse au financement du cycle d’investissement (long terme)


et au cycle d’exploitation (court terme).

11. Le cycle de financement s’intéresse seulement aux modes de financement externes à l’entreprise.

Professeur : Abdelilah EL ATTAR


2|
Gestion financière S5 Chapitre 1 : Généralités

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, le cycle de financement s’intéresse au financement interne (autofinancement) et externe


(emprunt).

12. L’actualisation permet de calculer les intérêts qu’un créditeur doit payer.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, l’actualisation permet de déterminer la valeur future d'une somme d’argent présente.

13. La valeur actuelle d’une somme d’argent pour une période de 7 ans est supérieure à la valeur
actuelle pour une période de 3 ans.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, car la valeur actuelle est une fonction décroissante du taux d’intérêt appliqué et de la durée du
crédit.

14. La valeur actuelle d’une somme d’argent pour un taux de 12% est supérieure à la valeur actuelle.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, car la valeur actuelle est une fonction décroissante de la durée du crédit.

15. Un montant perçu dans le futur présente une valeur d'usage inférieure à celle perçu aujourd'hui.

 Oui  Non Pourquoi ?

Oui, car si ces fonds étaient perçus aujourd’hui, ils permettraient à leur bénéficiaire de les employer à
des fins de consommation ou de placement.

16. La perception d'une somme dans le futur ne peut être appréciée de façon équivalente à la
perception immédiate de la même somme.

 Oui  Non Pourquoi ?

Oui, car la perception d'une somme immédiate permettrait de rembourser une partie de la dette et de
réduire le coût de financement.

17. L’actualisation ne tient pas compte des effets de l’inflation sur la monnaie.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, car l'inflation entraîne la dépréciation des sommes futures par rapport aux mêmes montants
perçus dans l'immédiat ce qui nécessite l’actualisation de ces montants.

Professeur : Abdelilah EL ATTAR


3|
Gestion financière S5 Chapitre 1 : Généralités

18. Le taux d’actualisation d’un investissement est le taux d’intérêt appliqué sur les crédits utilisés pour
financer l’investissement.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, car le taux d’actualisation d’un investissement est le taux minimal de rentabilité en dessous duquel
l’investisseur considère qu’il n’a pas d’intérêt à investir ses capitaux.

19. Le taux d’actualisation est un paramètre purement objectif.

 Oui  Non Pourquoi ?

Non, car le taux d’actualisation d’un investissement est un taux lié à des facteurs subjectifs et
objectifs. Il est fixé directement par l’investisseur, il peut être égal au taux de rentabilité des capitaux
de l’entreprise ou au taux moyen du marché financier.

20. Le taux d’actualisation prend en compte les risques liés à l’investissement.

 Oui  Non Pourquoi ?

Oui, car lors de la fixation du taux d’actualisation, on ajoute un coefficient de risque (deux ou trois
points) pour tenir compte des aléas qui peuvent être liés aux investissements.

Professeur : Abdelilah EL ATTAR


4|

Vous aimerez peut-être aussi