Vous êtes sur la page 1sur 2

Conditions générales d’achat

Toute commande faite par hub.brussels (le PA) fait l’objet d’un marché public soumis aux présentes conditions générales d'achat. L'acceptation de la commande implique
de plein droit celles des conditions générales du PA et le renoncement par le fournisseur à se prévaloir de ses conditions générales.

Titre I. Généralités

I.1 Définitions
Les termes avec majuscule ont les significations suivantes :
Adjudicataire : Le Soumissionnaire avec lequel le marché est conclu par la notification de l’approbation de son Offre.
Conditions particulières : les conditions contractuelles applicables plus particulièrement au marché passé avec le PA.
Documents contractuels : par ordre de priorité :
- les Conditions particulières du marché;
- tous autres documents visés expressément par ces Conditions particulières dans l'ordre de leur énumération, les prescriptions spéciales (assurance qualité,
sécurité...) ;
- les présentes conditions générales d'achat ;
- l’offre du fournisseur ;
En cas de lacune ou imprécision ou en cas de contradiction, l'hypothèse ou l'interprétation la plus favorable au PA doit être retenue.
Groupement : le Soumissionnaire peut être une personne physique, une personne morale ou un groupement. Dans ce dernier cas, l’offre est signée par tous les membres de ce
groupement qui s’engagent solidairement à exécuter le marché.
Jour: jour calendrier
Offre : l'ensemble des documents constitué par l’offre proprement dite ainsi que les annexes dont la production est exigée par le PA.
Pouvoir adjudicateur (PA) : la personne morale effectuant la commande publique objet du marché public.
Prestation : tout achat de service et/ou produit par le PA.
Réglementation : toutes les dispositions légales, décrétales, réglementaires, administratives ou conventionnelles, notamment de nature technique, fiscale, sociale, du travail,
environnementale, applicables à l’exécution du Marché, pour autant qu’elles aient été publiées 10 Jours avant la date ultime d’introduction des Offres.
Réglementation des marchés publics : la réglementation qui s’applique à la passation et l’exécution du Marché, à savoir :
 la loi du 17 juin 2016 relative aux marchés publics, ci-après la Loi du 17 juin 2016
 la loi du 17 juin 2013 relative à la motivation, à l’information et aux voies de recours en matière de marchés publics et de concessions, modifiée par la loi du 16 février
2017 ci-après la Loi du 17 juin 2013;
 l’Arrêté royal du 18 avril 2017 relatif à la passation des marchés publics dans les secteurs classiques, ci-après l’AR du 18 avril 2017 ;
 l’Arrêté royal du 14 janvier 2013 établissant les règles générales d’exécution des marchés publics, ci-après les RGE.
Soumissionnaire : la personne physique ou morale ou le Groupement de personnes sans personnalité juridique ayant remis une Offre.
I.2 Champ d’application
Les présentes conditions générales d'achat ont pour objet de définir les dispositions générales auxquelles est soumise toute commande de Prestation par le PA. Elles ont pour objet
également de fixer les conditions applicables aux relations commerciales entre le PA d'une part et ses Adjudicataires d'autre part.
I.3 Questions et demandes d’information
Toute demande d'information ou question relative au marché, à la procédure ou aux Documents sont à adresser au PA à l’adresse mentionnées dans les Conditions particulières au
plus tard 5 Jours avant la date ultime d’introduction des Offres.

Titre II – Clauses administratives

Le présent titre règle la passation du marché jusqu’à et y inclus la conclusion de celui-ci. Il complète les dispositions applicables de la Loi du 17 juin 2016 et de l’AR du 18 avril 2017.
II. 1 Prix
II.1.1 Si le marché est un marché à bordereau de prix au sens de l’article 2,4° de l’AR du 18 avril 2017, seuls les prix unitaires sont forfaitaires. Le prix à payer sera obtenu en
multipliant les quantités réellement prestées par le prix unitaire de l’Offre de l’Adjudicataire.
En vue de la remise d’Offre, les Conditions particulières peuvent établir des quantités prévisionnelles qui n’engagent pas le PA.
II.1.2 Dans l’Offre, les Soumissionnaires expriment leur prix en euro avec deux chiffres après la virgule. La TVA est indiquée séparément.
II.1.3 Les prix remis par les Soumissionnaires sont des prix forfaitaires pour les services complets qui y sont visés. Ils incluent tous les services nécessaires à la réalisation des
prestations demandées.
II.1.4. Le PA se réserve le droit de demander aux Soumissionnaires, préalablement à l’attribution du marché, toutes indications destinées à lui permettre de vérifier si les prix
annoncés ne sont pas anormaux.

II. 2. Offre
II.2.1. Le Soumissionnaire joint à son Offre, tout document requis par les Conditions particulières du marché et, mais uniquement s’il a été condamné pour un délit visé au point
II.3.1, un extrait de son casier judiciaire (ou du membre du Groupement concerné) et les mesures correctrices prises par le Soumissionnaire (ou le membre du Groupement
concerné) pour assurer sa fiabilité malgré la condamnation.
II.2.3 Seuls les Soumissionnaires invités à remettre Offre par le PA peuvent valablement remettre Offre. Les Offres spontanées, c’est-à-dire introduites par des
Soumissionnaires non invités par le PA, sont en principe rejetées par le PA, sauf décision contraire dûment motivée.
II.2.4 Les Offres sont adressées par e-mail au PA exclusivement à l’adresse mentionnée dans les Conditions particulières. Les Offres doivent parvenir au PA avant la date et
l’heure limites mentionnées dans les Conditions particulières. Les e-mails réceptionnés tardivement seront rejetées par le PA. Ils ne seront pas ouverts ni lus.
II.2.6 Les Soumissionnaires restent engagés par leur Offre pendant un délai repris que Conditions particulières prenant cours le lendemain de l’ouverture des Offres.
II.2.7 Par la remise de son Offre, le Soumissionnaire déclare :
- avoir pris connaissance des Documents contractuels et de toutes les informations complémentaires transmises par le PA.
- avoir pu vérifier ces informations et faire ses propres analyses et études ;
- avoir pu poser toutes questions et obtenu tous renseignements nécessaires à la rédaction et l’introduction de son Offre
- avoir tenu compte des toutes les circonstances encadrant l’exécution du marché
- avoir établi ses prix en parfaite connaissance des éléments précités
- s’engager à exécuter le marché dans le respect des RGE , des Documents contractuels et de la Réglementation, s’il lui est attribué.
- qu’il renonce à ses conditions générales, qu’elles soient ou non jointes à son Offre, auquel cas elles sont déclarées nulles et tenues pour non écrites.
II. 3. Motifs d’exclusion de la participation à la procédure
L’offre des Soumissionnaires sera ou pourra être rejetée dans les cas et hypothèses suivants appelés « motifs d’exclusion ».
II.3.1. Sont exclus, sauf motifs impérieux d’intérêt général, les Soumissionnaires qui ont fait l’objet d’une condamnation prononcée par une décision judiciaire ayant force de
chose jugée pour l’une des infractions visées par l’article 67 Loi du 17 juin 2016.
II.3.2 Sont exclus de la procédure, sauf motifs impérieux d’intérêt général, les Soumissionnaires qui ne satisfont pas à leurs obligations relatives au paiement d'impôts et taxes
ou de cotisations de sécurité sociale dans les conditions de l’article 68 de la Loi du 17 juin 2016.
II.3.3 Sont exclus les Soumissionnaires qui se trouvent dans une situation visée à l’article 69 de la Loi du 17 juin 2016.

1
II.3.4. Par la simple remise de son Offre, le Soumissionnaire déclare ne pas se trouver dans les situations visées aux articles II.3.1 à II.3.3. ci-dessus. Toutefois, tout
Soumissionnaire qui se trouve dans l'une de ces situations peut fournir des preuves afin d'attester que les mesures qu'il a prises suffisent à démontrer sa fiabilité malgré
l'existence d'un motif d'exclusion pertinent. Si ces preuves sont jugées suffisantes par le PA, le Soumissionnaire concerné n'est pas exclu de la procédure de passation.
II. 4. Attribution du marché
Le marché sera attribué à l’Offre régulière économiquement la plus avantageuse sur la base des critères d’attribution énoncés dans les Conditions particulières pour autant que le
Soumissionnaire titulaire de cette Offre ne soit pas exclu en vertu de l’article II.3. ci-avant.
II.5. Conclusion ou abandon du marché
Le marché est conclu par la notification de l’approbation de l’Offre à l’Adjudicataire du marché, sans préjudice de la notification à tous les Soumissionnaires des décisions motivées
visés à l’article 29/1 de la loi du 17 juin 2013.
Toutefois, en application de l’article 85 de la Loi du 17 juin 2016, le PA peut renoncer à attribuer ou conclure le marché et le cas échéant, recommencer la procédure, au besoin selon
un autre mode. Il notifie sa décision motivée de renoncer à tous les Soumissionnaires qui ne peuvent, de ce fait, tirer un quelconque droit à dédommagement.

Titre III – Clauses Contractuelles

Les dispositions du présent titre règlent l’exécution du marché après sa conclusion sauf dérogation par les Conditions particulières. Les RGE s’appliquent au marché sauf s’il y est
dérogé par les présentes Conditions générale et/ou par les Conditions particulières.
III.1. Confidentialité
L’Adjudicataire, son personnel et ses sous-traitants sont liés par un devoir de confidentialité concernant les informations dont ils ont connaissance lors de l’exécution du marché.
Tous les résultats, le matériel produit, les évaluations et rapports, que ce soit en tout ou en partie, auxquels l’Adjudicataire a accès ou qu’il rédige en exécution de ce marché ne
peuvent en aucun cas être communiqués à des tiers. L’Adjudicataire peut toutefois faire mention du marché en tant que référence.
En toute circonstance, l’Adjudicataire veille à n’accomplir aucun acte susceptible de porter atteinte aux intérêts du PA ni à son image.
III.2 Droits intellectuels
Par dérogation aux dispositions à l’article 19 des RGE, tous les droits patrimoniaux attachés aux droits d’auteur et tout droit relatif aux documents établis en exécution du marché
ainsi que les données qui ont permis la réalisation des prestations sont (sans restriction) cédés au PA. Il s’agit d’une cession définitive qui concerne tous les modes d’exploitation,
même ceux non repris dans le CSC.
Les créations réalisées par l’Adjudicataire spécifiquement pour le PA en exécution du marché deviendront la propriété du PA dès le paiement de l’intégralité des montants dus à
l’Adjudicataire. L’Adjudicataire accorde au PA le droit de les modifier ou de les faire modifier pour son compte par un tiers.
L’Adjudicataire reconnaît qu’il crée des œuvres suite à une commande passée par le PA dans le cadre du marché et qu’il cède ses droits conformément aux dispositions ci-avant
énoncées sans pour autant percevoir une autre forme de rémunération que le prix du marché. La rémunération prévue dans ce cadre couvre la cession des droits comme déterminés
ci-avant.
L'Adjudicataire ne fera dès lors pas usage du résultat du marché, que ce soit sur le territoire contractuel ou en dehors de celui-ci, sans l'autorisation écrite et préalable du PA.
L’Adjudicataire garantit le PA contre toute réclamation éventuelle d’un tiers prétendant avoir un droit intellectuel sur l’entièreté ou une partie des méthodologies ou de données
spécifiques utilisées par l’Adjudicataire, sauf si la réclamation porte sur un élément ou une donnée fournie par le PA à l’Adjudicataire en vue de la réalisation. A condition que le PA
informe immédiatement et complètement l’Adjudicataire d’une telle réclamation, l’Adjudicataire l’assistera dans sa défense, prendra en charge ses éventuels frais de justice dans le
cadre de la procédure intentée par ledit tiers (à l’exclusion des frais d’avocats) ainsi que les éventuelles indemnités auxquelles serait condamné le PA à concurrence au maximum du
prix payé par le PA en exécution du CSC. L’Adjudicataire devra avoir la maîtrise de la procédure et de la négociation et pourra remplacer l’élément litigieux par toute autre solution
présentant substantiellement les mêmes caractéristiques, que l’Adjudicataire mettra à la disposition du PA.
III.3 Modifications au marché
L'Adjudicataire est tenu d'apporter au marché toute modification imposée par le PA dans le respect des conditions et limites fixées aux articles 38/1 à 38/6 RGE.
Les ordres de modification du marché sont donnés par écrit
Les prix des modifications au marché sont établis sur la base des prix unitaires repris dans l’Offre.
L'Adjudicataire est tenu de poursuivre l'exécution de ses services nonobstant toute discussion ou retard dans le processus d'approbation précité et ne peut invoquer ces discussions
pour réclamer une indemnisation sous quelque forme que ce soit.
III.4. Circonstances imprévisibles
Une prolongation des délais d’exécution, révision du marché ou indemnisation dans le chef de l’Adjudicataire ne sont admissibles que dans les hypothèses et moyennant les conditions
prévues aux articles 38/9 et 38/10 RGE qui sont applicables de plein droit au marché au titre de clauses de réexamen.
III. 5. Suspensions ordonnées par le PA
La suspension de l’exécution du marché en cas de manquement contractuel de l’Adjudicataire y inclus lorsqu’il est constaté que l’Adjudicataire occupe des travailleurs illégaux ou en
cas de violation de l’article 7 de la Loi du 17 juin 2016 n’est pas considérée comme une suspension de l'exécution du marché au sens de l'article 38/12 RGE et n'ouvre donc aucun
droit pour l'Adjudicataire à un dédommagement :
III.6 Manquements de l’Adjudicataire et moyens d’action du PA
III.6.1. Tous les manquements aux clauses du marché sont constatés par un procès-verbal dont une copie est transmise immédiatement à l’Adjudicataire par lettre recommandée.
L’Adjudicataire est tenu de réparer ses manquements sans délai. Il peut faire valoir ses moyens de défense par lettre recommandée adressée au PA dans les quinze
Jours suivant le jour déterminé par la date de l’envoi du procès-verbal.
III.6.2. Le non-respect des Conditions générales et/ou particulières donne à l’application d’une pénalité spéciale de 200 (deux cent) euros. Cette pénalité est appliquée à compter
du troisième Jour suivant la date du dépôt de la lettre recommandée transmettant le procès-verbal de constat de manquement, jusqu’au jour où le défaut d’exécution a
disparu par le fait de l’Adjudicataire ou du PA qui lui-même y a mis fin.
III.6.3. En cas de manquement grave de l’Adjudicataire, le PA se réserve le droit d’appliquer l’une des mesures d’office prévues par les RGE. Sont notamment considérés comme
des manquements graves : la non continuité des services dans les délais imposés par le PA, la prise d’un engagement au nom et/ou pour le compte du PA sans son
autorisation préalable.
Ces dispositions sont sans préjudice des hypothèses de résiliation unilatérale du marché prévues par l’article 62 et 62/1 RGE.
III.7 Amendes pour retard
Si l’Adjudicataire est incapable de réaliser les Prestations objet du marché dans les délais prévus par le bon de commande, sans préjudice de la responsabilité réelle ou potentielle
qui lui incombe au titre du marché, l’Adjudicataire est tenu de droit à payer au PA une pénalité de 10% du montant total de la commande par Jour de retard. Tout retard de livraison
éventuel résultant d’un cas de force majeure devra être dûment signalé au PA vingt-quatre heures au moins avant l’expiration du délai de livraison.
III.8 Modalités d’exécution
Les modalités d’exécution dont, le lieu d’exécution, les délais d’exécution sont mentionnées aux Conditions particulières. Elles pourront être adaptées en fonction des besoins réels
du PA.
III.9 Modalités de paiement
L’Adjudicataire transmet au PA une facture à laquelle il joint le détail des prestations effectuées (jours, heure, détail des prestations exécutées, des biens livrés).
Les factures sont adressées par e-mail à l’adresse mentionnée aux Conditions particulières .Le paiement du montant dû à l’Adjudicataire interviendra dans un délai de 30 Jours à
compter de la validation de la facture par le PA, qui intervient au plus tard 30 Jours après sa réception par email.
Les paiements s’imputent sur le montant principal par préférence aux intérêts.
III.10 Obligations au terme du marché
Au terme du marché, qu’il soit contractuel ou anticipé (résiliation unilatérale), l’Adjudicataire restituera au PA sans délai tout élément se rapportant au marché appartenant au PA
qui serait encore en sa possession. La non restitution dans les délais fixés peut être sanctionnée d’une pénalité spéciale égale à 200 euros par jour.
III.11 Actions judiciaires
Les tribunaux de l'arrondissement de Bruxelles sont seuls compétents pour connaître de tout litige relatif à l'exécution ou à la résiliation du marché.
L’Adjudicataire et le PA s'engagent à organiser et tenter une conciliation, le cas échéant à l'intervention de tiers experts, avant de s'adresser aux cours et tribunaux.