Vous êtes sur la page 1sur 10

Centre Universitaire d’Abdellah Morsli –Tipaza 18 Janvier 2021

Institut des Sciences


Département d’Electronique Module : TravauxAvant-Projets
Section : 3eme ELN Chargée du Module : Dr. OURABIA

TP N°1 : Proteus et schémas des circuits électroniques

Objectif du TP
Ce TP a pour but d'apprendre à utiliser le logiciel Proteus, et de manipuler les composants
électroniques dans son environnement de travail, simuler les schémas électroniques et
visualiser les résultats d’une manière graphique, ainsi que de réaliser le routage des circuits
imprimés.
Ce TP est réparti en trois parties. La première partie est dédiée à une initiation au Proteus
ainsi que sa suite de logicielle ISIS et ARES, et à donner une présentation générale de son
environnement de travail. La deuxième partie consiste à utiliser le logiciel en pratique à
travers deux applications qui permettent l’utilisation des composants électroniques et la
réalisation des circuits électroniques pour la simulation. Enfin, la troisième partie, aborde
l’utilisation du logiciel ARES et permet à l’étudiant de se familiariser avec ses outils à travers
des exemples de circuits imprimés.

I. Partie I

I.1. Introduction

Proteus est une suite logicielle destinée à l'électronique. Développé par la société Labcenter
Electronics, les logiciels incluent dans Proteus permettent la CAO (conception assistée par
ordinateur) dans le domaine électronique. Deux logiciels principaux composent cette suite
logicielle : ISIS et ARES.
ISIS de Proteus est principalement dédié à éditer et simuler des schémas électroniques via
un environnement graphique simple et interactif.
ARES, quant à lui, s’agit d’un outil d'édition et de routage complémentaire au logiciel ISIS. Un
schéma électronique réalisé sur ISIS peut alors être importé facilement sur ARES pour
réaliser le PCB (Printed Circuit Board) de la carte électronique. Ce logiciel permet de placer
automatiquement les composants et de réaliser le routage automatiquement.

I.2. Présentation générale de l’environnement de travail de PROTEUS

En lançant PROTEUS, on rencontre un environnement classique de type Windows, constitué


d’une fenêtre principale, et d'un ensemble de barres d’outils. Outre le menu classique
permettant la gestion des fichiers, de l'affichage, et des options des projets,
La fenêtre principale comprend une Zone de travail destinée au développement des circuits
à simuler et à tester.
Une Bibliothèque d'objets affiche la liste des objets (circuits électriques, électroniques,...)
utilisés dans l'application en cours.
Les différentes Touches magnétoscope constitues des raccourcis permettant le lancement
de la simulation, ainsi que la mise en pause, l'exécution pas à pas, et l'arrêt de la simulation

1
Centre Universitaire d’Abdellah Morsli –Tipaza 18 Janvier 2021
Institut des Sciences
Département d’Electronique Module : TravauxAvant-Projets
Section : 3eme ELN Chargée du Module : Dr. OURABIA

I.3. La barre d'outils principale

La boite verticale de boutons, comprend les principaux


raccourcis nécessaires au développement rapide
d'applications.
En plaçant le curseur de la souris sur un bouton, sans cliquer,
une info-bulle affiche le nom du bouton, dont les plus
importants sont :
- Component mode (Mode Composant), Un clic sur ce bouton
puis (Component from libraries), permet l'ajout de différents
composants.
- Generator Mode (Mode Générateur) permettant l'accès aux
différents types de générateurs.
-Instruments un raccourci permettant l'ajout des appareils de
mesure tels que le voltmètre, l'ampèremètre, et l'oscilloscope.
-Terminal permettant d'ajouter des points particuliers dans un
schéma tels que les entrées/sorties ou GND.

II. Partie II

Dans un premier temps, nous utilisons ISIS de Proteus afin de concevoir les différents circuits
donnés au cours de cette partie.

2
Centre Universitaire d’Abdellah Morsli –Tipaza 18 Janvier 2021
Institut des Sciences
Département d’Electronique Module : TravauxAvant-Projets
Section : 3eme ELN Chargée du Module : Dr. OURABIA

II.1. Précision (ou rappel) sur les mesures


Il faut connaître précisément la nature des grandeurs électriques que l’on veut mesurer sans
quoi on peut faire une erreur dans l’utilisation des appareils qui peuvent conduire à leur
endommagement, c’est le cas particulièrement avec les ampèremètres. Ici le risque est nul
puisqu’il s’agit de simulation mais il faut prendre les bonnes
habitudes.
- Utilisation d’un ampèremètre : il mesure l’intensité du
courant qui circule dans le circuit il doit donc être en série.

ATTENTION : L’ampèremètre possède une résistance nulle il ne doit


donc surtout pas être utilisé en parallèle car cela constitue un court-
circuit…
- Utilisation d’un voltmètre : Il mesure une différence de potentiel entre
deux points, il est donc en parallèle.

II.2. Application 1
- Lancer Proteus, puis éditer et simuler le circuit ci-contre.

- Justifier les valeurs numériques obtenues.

Remarque 1 : les composants utilisées sont : - source de


tension continue (Mode générateur) de 20v. - des
résistances (modèle RES) de 10k - un voltmètre, et des
ampèremètres (mode Instruments) - La référence GND
(mode Terminal).

Remarque 2 : les composants (par exemple RES)


peuvent être obtenus soit à partir de leur
bibliothèque, soit via une recherche directe.

II.3. Application 2
Dans cette application on s'intéresse au redressement d'un signal alternatif par diode. Outre
le voltmètre et la charge résistive, on utilisera :

3
Centre Universitaire d’Abdellah Morsli –Tipaza 18 Janvier 2021
Institut des Sciences
Département d’Electronique Module : TravauxAvant-Projets
Section : 3eme ELN Chargée du Module : Dr. OURABIA

-Une diode (modèle générique) de la bibliothèque "Diode".

- Une source alternative Vsine de la bibliothèque "Simulator Primitives".

-Un oscilloscope (mode Instruments)

- Deux sondes de tension (mode Prob)

- Simuler le schéma proposé.

- Modifier le schéma pour avoir un redressement double alternance.

Remarque 3 :

- Pour affecter une sonde à un graphe il est nécessaire de sélectionner la sonde


représentative du signal à visualiser. Puis glisser la sonde dans le graphe.

- Pour lancer la simulation, le graphe doit être Pointé tout en appuyant sur la touche
'Espace'.

- Un double clic sur le graphe permet de fixer le temps de simulation à afficher (par exemple
200ms pour cet exemple).

Remarque 4 :

Si l’oscilloscope ne s’affiche pas, Cliquer sur "debug / Oscilloscope"

4
Centre Universitaire d’Abdellah Morsli –Tipaza 18 Janvier 2021
Institut des Sciences
Département d’Electronique Module : TravauxAvant-Projets
Section : 3eme ELN Chargée du Module : Dr. OURABIA

III. Partie III

Cette section, va permettre à l’étudiant de se familiariser avec le logiciel ARES de Proteus.

III.1. Logiciel ARES de Proteus

Avec Proteus, on peut tracer nos circuits et les simuler. Dans Proteus, il y a la partie ARES qui
permet de tracer les typons des circuits imprimés. Le traçage du typon est une étape
primordiale qui précède la réalisation matérielle du circuit imprimé.

L’ARES peut être utilisé, une fois que le circuit est conçu sur ISIS, on peut l’exporter sur ARES.
Ou bien, on peut directement effectuer le traçage du typon d’un circuit tout en respectant le
package des composants électroniques utilisés ainsi que la taille de la plaque du circuit à
réaliser.

Exemple :

Nous prenant comme exemple, une extension pour un Arduino UNO qu’on appelle aussi
Shield.

Tout d’abord, il faut savoir que l’Arduino UNO


est une carte électronique à base d’un
microcontrôleur programmable utilisée pour
réaliser un processus ou une fonction
électronique.

Pour que l’Arduino puisse fonctionner sur la


plateforme ARES il suffit d’ajouter sa
bibliothèque.

L’extension d’Arduino que nous présentons ci-dessous s’agit d’un démodulateur FSK
(Frequency Shift Keying) pour saut discret de fréquence. Une modulation FSK correspond à
une modulation de fréquence dont le modulant (information) est un signal binaire.

Extension pour Arduino UNO :

5
Centre Universitaire d’Abdellah Morsli –Tipaza 18 Janvier 2021
Institut des Sciences
Département d’Electronique Module : TravauxAvant-Projets
Section : 3eme ELN Chargée du Module : Dr. OURABIA

J1, J2, J3 et J4 représente respectivement des


Jumper Arduino pour les parties : pins de
communication numérique 1, pins de
communication numérique 2, pins d’alimentation
et pins de communication analogique. Comme
indiqué dans la figure précédente.

La représentation ou l’exportation des J1, J2, J3 et


J4 de l’extension Démodulateur FSK d’Arduino sur
ARAS.

D'abord, il faut construire sur ISIS Proteus le montage souhaité. On donne le schéma
électronique de notre carte de démodulation FSK :

Dans le schéma, on peut bien distinguer plusieurs modules et composants tels que : le
décodeur XR2211, les filtres pass-bas, les amplificateurs opérationnels LM358,
condensateurs, résistances, LED,...

Une fois que le schéma est conçu sur ISIS, on clique sur l'icône ARES. En effet, on va utiliser
un circuit imprimé simple face (ou PCB de l'anglais Printed circuit board), il est primordial de
bien placer et positionner les composants de telle façon à éviter au maximum le croisement
de pistes.

Pour cela, on doit éviter le placement automatique qui aboutit dans la plupart du temps à
des impasses. Lorsqu'un croisement est inévitable, on doit prévoir un cavalier (strap). Une
fois le placement effectué, on peut réaliser le routage manuellement ou automatiquement :

6
Centre Universitaire d’Abdellah Morsli –Tipaza 18 Janvier 2021
Institut des Sciences
Département d’Electronique Module : TravauxAvant-Projets
Section : 3eme ELN Chargée du Module : Dr. OURABIA

Le routage des circuits imprimés est une opération qui consiste à spécifier comment les
signaux électriques sont acheminés à travers les pistes du PCB.

Afin de fixer les paramètres de routage, il suffit de cliquer sur l’icône raccourcie « auto-
routeur » située dans la barre de menu de Proteus. Une fenêtre de paramètres s’ouvre telle
que montré dans la figure ci-dessous.

7
Centre Universitaire d’Abdellah Morsli –Tipaza 18 Janvier 2021
Institut des Sciences
Département d’Electronique Module : TravauxAvant-Projets
Section : 3eme ELN Chargée du Module : Dr. OURABIA

Une fois qu’on lance le routage, les différents signaux apparaissent sur les pistes entre les
composants du circuit imprimé (voir la figure ci-dessous).

Pour utiliser l'auto-routage sur une simple face, il faut d'abord établir dans les règles de
conception que nous utilisons sur une seule face. Aller à :

Outils/ ou bien dans d’autre version, Technology/ Design Rule


Manager et on obtient la figure suivante :

Cette fenêtre qui s’ouvre permet par exemple de régler la largeur des pistes et pastilles.
8
Centre Universitaire d’Abdellah Morsli –Tipaza 18 Janvier 2021
Institut des Sciences
Département d’Electronique Module : TravauxAvant-Projets
Section : 3eme ELN Chargée du Module : Dr. OURABIA

Aussi, cliquer sur l’onglet : changer Paire 1

(Vert) : None (pour simple face) :

Même chose pour la

Maintenant revenant à l’interface graphique et tout à fait en bas à gauche sélectionner la


couche et tracer les contours de la carte.

Les dimensions de l'objet sont affichées en bas à droite : en mode

métrique ,par rapport au repère que vous pouvez voir au milieu (généralement)
de votre circuit imprimé.

Penser à écrire un texte en miroir : pour « Centre Universitaire de Tipaza » il


nous servira de repère pour placer le transparent dans le bon sens.

9
Centre Universitaire d’Abdellah Morsli –Tipaza 18 Janvier 2021
Institut des Sciences
Département d’Electronique Module : TravauxAvant-Projets
Section : 3eme ELN Chargée du Module : Dr. OURABIA

Lorsqu’on assure que tous les composants sont bien interconnectés entre eux et le routage
est bien acheminé, le concepteur procède à l’impression du typon et à la réalisation
matérielle de son circuit.

10

Vous aimerez peut-être aussi