Vous êtes sur la page 1sur 8

AFFAIRE : COMPLEXE OMNISPORTS D'ALGER EST - BARAKI PHASE : EXE

CCTP LOT N°18 - SIEGES DATE : MAI 2007

SOMMAIRE
PREAMBULE ............................................................................................................................... 2
1 PRESCRIPTIONS GENERALES .............................................................................................. 3
1.1 NATURE DE LA REGLEMENTATION ............................................................................................... 3
1.2 DOCUMENTS TECHNIQUES ET TEXTES OFFICIELS DE REFERENCE PARTICULIERS AU
PRESENT LOT (non limitatif) ................................................................................................................... 3
1.2.1 Normes Françaises AFNOR........................................................................................................ 3
1.3 CLASSEMENT DU BATIMENT .......................................................................................................... 3
1.4 CONNAISSANCE DE TOUS LES OUVRAGES................................................................................. 3
1.5 PLANS DE CONCEPTION ................................................................................................................. 4
1.6 CONSISTANCE DES TRAVAUX ....................................................................................................... 5
1.7 ECHANTILLONS ................................................................................................................................ 5
1.8 MATERIELS ET PRODUITS A METTRE EN OEUVRE..................................................................... 5
1.9 PLANS DE CALEPINAGE .................................................................................................................. 5
1.10 ESSAIS ............................................................................................................................................. 5
1.11 CONTROLES - ESSAIS ................................................................................................................... 6
2 DESCRIPTION DES OUVRAGES............................................................................................. 7
2.1 LIMITES DES PRESTATIONS ........................................................................................................... 7
2.1.1 Prestations à la charge de l'entreprise ........................................................................................ 7
2.1.2 Prestations à la charge des autres corps d'état .......................................................................... 7
2.1.3 Prestations hors marché.............................................................................................................. 7
2.2 SIEGES DES GRADINS DU GRAND STADE ................................................................................... 7
2.3 SIEGES DE LA SALLE DE CONFERENCE DU GRAND STADE ..................................................... 8

SABI / SABI PAGE : 1/8


AFFAIRE : COMPLEXE OMNISPORTS D'ALGER EST - BARAKI PHASE : EXE

CCTP LOT N°18 - SIEGES DATE : MAI 2007

PREAMBULE

Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) est un élément constitutif du
dossier EXE ayant pour objet la réalisation du lot n° 18 - SIEGES, pour la construction du Complexe
omnisports de la ville d'ALGER en ALGERIE

Le marché est régi par le Cahier des Charges qui énumère tous les documents dont les prescriptions
lui sont imposées.

Le présent C.C.T.P. a pour but de faire connaître le programme des travaux et le mode d'exécution. Il
n'est pas limitatif. En conséquence, l'entrepreneur doit prévoir dans son offre tous les travaux
indispensables permettant d'assurer le parfait et complet achèvement des ouvrages qui concernent
son lot.

SABI / SABI PAGE : 2/8


AFFAIRE : COMPLEXE OMNISPORTS D'ALGER EST - BARAKI PHASE : EXE

CCTP LOT N°18 - SIEGES DATE : MAI 2007

1 PRESCRIPTIONS GENERALES

1.1 NATURE DE LA REGLEMENTATION

L'entrepreneur du présent lot devra avoir pleine et entière connaissance des dispositions légales et de
la réglementation relative à la construction qui comprend les textes suivants :

- Textes obligatoires dans leur domaine d'application :

. Les lois,

. Ainsi qu'un certain nombre de textes qui font force de loi, bien qu'ils n'en portent pas le nom,
notamment le Code Civil dont certains articles intéressent la construction ainsi que le Code de
l'Urbanisme et de la Construction, le Code du Travail.

. Les arrêtés ministériels.

. Les arrêtés préfectoraux.

. Les arrêtés municipaux.

. le Permis de Construire et ses attendus.

1.2 DOCUMENTS TECHNIQUES ET TEXTES OFFICIELS DE REFERENCE PARTICULIERS AU


PRESENT LOT (non limitatif)

Les travaux seront exécutés conformément à la réglementation en vigueur à la date de la signature du


Marché et notamment :

1.2.1 Normes Françaises AFNOR

Les différentes normes de l'Association Française de Normalisation AFNOR, homologuées par


Arrêtés Ministériels et en vigueur à la date de remise des offres, sont applicables aux travaux et
matériaux faisant l'objet du présent lot, et notamment :

- NF EN 13200 - 1 (juillet 2004) - Installations pour spectateurs

1.3 CLASSEMENT DU BATIMENT

Classement ERP 1° catégorie - type PA

L'Entreprise doit adapter ses fabrications conformément aux exigences contenues dans le règlement
de sécurité se rapportant aux Etablissement Recevant du Public (texte relatifs à la "Sécurité contre
l'incendie", en vigueur à la date de la remise de l'offre).

NOTA :

Les spécifications techniques et recommandations ci-dessus, complètent le C.C.T.P. du présent lot

Il est évident que ces documents sont complémentaires aux pièces du Maître d'œuvre (plans,
C.C.T.P., Cahier des Charges, etc...) celles-ci ayant priorité en cas de contradiction pour autant que
les normes et règlements soient respectés.

1.4 CONNAISSANCE DE TOUS LES OUVRAGES

Par le seul fait de remettre son offre, l'Entreprise reconnaît qu'elle a une parfaite connaissance du
projet.

Elle doit donc connaître, non seulement les pièces contractuelles de chaque corps d'état, mais
également tous les documents ou interfaces ayant une incidence sur son lot.

SABI / SABI PAGE : 3/8


AFFAIRE : COMPLEXE OMNISPORTS D'ALGER EST - BARAKI PHASE : EXE

CCTP LOT N°18 - SIEGES DATE : MAI 2007

L'énumération et la description des ouvrages telles qu'elles sont réalisées dans les Cahiers des
Clauses Techniques Particulières (CCTP), ne présentent donc aucun caractère limitatif et l'entreprise
devra le complet et entier achèvement de ses ouvrages, même s'il n'est pas précisé dans le CCTP
(Cahier des Clauses Techniques Particulières) ou sur les plans, les fournitures et façons accessoires
indispensables à cet achèvement et au parfait fonctionnement des installations projetées et traitées au
forfait.

Les différents éléments CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières par lot) et plans du
présent dossier forment un complexe indissociable engageant globalement l'Entrepreneur.

L'Entrepreneur est ainsi tenu de vérifier toutes les cotes figurant sur les plans et de signaler au Maître
d'œuvre les erreurs qui pourraient être constatées.

De même, il est tenu de signaler par écrit au Maître d'œuvre, les discordances qui pourraient
éventuellement exister entre les Cahiers des Clauses Techniques Particulières (CCTP) et les
ouvrages à exécuter et qui seraient de nature à nuire à la parfaite réalisation des travaux.

Dans le même temps, si certaines dispositions des plans et des Cahiers des Clauses Techniques
Particulières (CCTP) soulèvent des divergences d'interprétation, les ouvrages seront exécutés
conformément aux avenants techniques et aux décisions du Maître d'œuvre sans entraîner pour
autant une modification du prix global et forfaitaire du marché.

Il est précisé que la clause de priorité entre les documents listés au Cahier des Charges n'a pas pour
but d'annuler la réalisation d'un ouvrage quelconque figurant sur l'une des pièces et non sur l'autre.
Cette priorité ne joue qu'en cas de contradiction. En conséquence, tout ouvrage figurant sur les plans
et non décrit sur les Cahiers des Clauses Techniques Particulières (CCTP) est formellement dû et vice
versa.

En conséquence, l'Entrepreneur ne pourra arguer d'une erreur ou d'une omission tant dans les
dessins du dossier d'appel d'offres que dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières),
pour justifier ultérieurement des suppléments de prix.

Aucun travail supplémentaire, s'il était prévisible ou s'il découlait de la simple logique ou bonne foi, ne
sera admis par la suite dans la mesure où l'Entrepreneur n'aura pas, par écrit, lors de la remise des
offres, exprimé des réserves précises.

De même, il doit proposer au Maître d'œuvre, en temps utile, toutes modifications aux dispositions du
projet qui seraient de nature à améliorer la qualité des travaux de sa profession ou de l'ensemble du
bâtiment, sans augmentation du prix forfaitaire, ni du délai d'exécution.

1.5 PLANS DE CONCEPTION

Compte tenu de la production des plans Architectes et techniques sur informatique, la quantité des
cotations a été volontairement réduite pour ne pas surcharger les documents graphiques.

Les plans de fond de synthèse seront établis à partir des plans Architecte à l'échelle du 1/50ème.

Dans le cadre de l'établissement des plans d'exécution, il appartiendra à l'Entreprise de saisir des
cotations complémentaires si jugées nécessaires.

L'Entrepreneur devra soigneusement vérifier toutes les cotes portées sur les plans et s'assurer de
leurs correspondances entre les différents documents graphiques.

En cas de discordances importantes, elles devront être matériellement réajustées, étant entendu que
l'Entrepreneur ne prendra en charge que celles de sa compétence et signalera à l'Architecte celles
anormales ou manquantes devant être coordonnées avec les spécialistes des autres corps d'état.

En conséquence, l'entrepreneur ne pourra sous aucun prétexte se prévaloir d'un manque de


renseignements concernant les travaux d'un autre corps d'état quel qu'il soit, pour justifier ses erreurs
ou omissions dont il restera seul responsable.

SABI / SABI PAGE : 4/8


AFFAIRE : COMPLEXE OMNISPORTS D'ALGER EST - BARAKI PHASE : EXE

CCTP LOT N°18 - SIEGES DATE : MAI 2007

1.6 CONSISTANCE DES TRAVAUX

L'Entrepreneur du présent lot aura à sa charge :

- les études, plans de calepinage et de détails, établis aux cotes d'exécution des ouvrages,
conformément aux plans de l'Architecte, et aux spécifications des contraintes acoustiques,

- la fourniture de tous les matériaux et matériels entrant dans la composition des ouvrages suivant
les normes, essais et références de qualités techniques imposées ou conseillées par le présent
document,

- le transport à pied d'œuvre, le stockage, la pose en fonction du déroulement des travaux et suivant
instructions du Maître d'œuvre,

- le contrôle de la compatibilité des matériaux entre eux et avec les ouvrages des autres corps
d'état,

- les protections provisoires efficaces pendant la durée du chantier, ainsi que l'enlèvement des
protections à la fin des travaux,

- le nettoyage des ouvrages réalisés par l'Entrepreneur et l'enlèvement de tous déchets, chutes,
débris de toutes sortes provenant des travaux.

(Liste non exhaustive).

1.7 ECHANTILLONS

L'Entrepreneur est tenu de soumettre à l'approbation du Maître d'œuvre les échantillons de tous les
matériaux,

SABI / SABI PAGE : 5/8


AFFAIRE : COMPLEXE OMNISPORTS D'ALGER EST - BARAKI PHASE : EXE

CCTP LOT N°18 - SIEGES DATE : MAI 2007

1.11 CONTROLES - ESSAIS

Tous les contrôles internes nécessaires dans les différentes phases de préparation, d'exécution des
travaux, ainsi que les étapes d'essais avant réceptions seront programmés et respectés.

Le contrôle interne (Loi du 4 Janvier 1978) auquel sont assujetties les Entreprises doit être réalisé à
différents niveaux.

L'entreprise devra assurer son propre auto contrôle. Ces fiches d'auto contrôle seront remises au
Maître d'œuvre.

Les contrôles seront réalisés :

- au niveau des fournitures,

- au niveau du stockage,

- au niveau de l'interface entre les corps d'état,

- au niveau de la fabrication et de la mise en œuvre,

- au niveau des essais.

Les résultats de ces vérifications et essais devront être consignés dans des procès-verbaux (PV), qui
seront transmis pour examen à la Maîtrise d'œuvre et au Contrôleur Technique.

Les procès-verbaux d'essais seront envoyés en six (6) exemplaires à la Maîtrise d'œuvre et un (1)
exemplaire au Contrôleur technique.

Nota :

L'intervention d'un Contrôleur Technique étant prévue par les documents contractuels, l'Entrepreneur
sera tenu, à tout moment de son intervention (étude, exécution, période de garantie), de se conformer
aux avis, directives et instructions des représentants habilités du Contrôleur Technique.

SABI / SABI PAGE : 6/8


AFFAIRE : COMPLEXE OMNISPORTS D'ALGER EST - BARAKI PHASE : EXE

CCTP LOT N°18 - SIEGES DATE : MAI 2007

2 DESCRIPTION DES OUVRAGES

2.1 LIMITES DES PRESTATIONS

2.1.1 Prestations à la charge de l'entreprise

- La fourniture et pose des sièges sur les gradins en béton armé coulé sur place du grand stade.
- Les sièges de la salle de conférence du grand stade.

(Liste non exhaustive).

2.1.2 Prestations à la charge des autres corps d'état

Lot Terrassements - Fondations - Gros-œuvre - Murs de soutènements :

- Gradins en béton armé coulé sur place

(Liste non exhaustive).

2.1.3 Prestations hors marché

- Les sièges de la salle de rédaction du grand stade,


- Le mobilier des locaux du grand stade,
- Les sièges de la tribune présidentielle du grand stade.

2.2 SIEGES DES GRADINS DU GRAND STADE

Fourniture et pose de sièges en coque "plastique" avec dossier sur berceau formant assise, teinté
dans la masse, aspect lisse et brillant, percée pour écoulement des eaux. Les sièges seront prévus
pour un usage extérieur, ils disposeront d'un traitement anti UV et d'un emplacement pour
numérotation. Les sièges seront fixés mécaniquement aux contremarches des gradins en béton armé
coulé sur place, suivant les recommandations du fabricant, à l'aide de consoles en acier composées
de tubes de 50 mm de diamètre soudés à des platines triangulaires de 6 mm d'épaisseur. Suivant
nécessité technique, les sièges seront fixés mécaniquement sur les parties horizontales des gradins à
l'aide de tubes en acier formant piétements.

Cette prestation s'entend comprise toute sujétions de réalisation, de mise en oeuvre, d'étanchéité et
de parfaite finition d'ensemble.

Classement : M4

Modèles :

- Tribunes grand public : sièges sans accoudoirs du type SPORT des Ets GROSFILLEX ou
équivalent
- Tribunes VIP : sièges avec accoudoirs du type SPACE des Ets GROSFILLEX ou équivalent
- Tribunes presse: sièges sans accoudoirs du type SPORT des Ets GROSFILLEX ou équivalent
compris fourniture et pose en complément de tablettes amovibles en panneaux stratifiée compact
des Ets TRESPA ou équivalent, d'épaisseur adaptée et de teinte au choix du Maître d'oeuvre.

Coloris : au choix du Maître d'oeuvre dans la gamme complète du fabricant.

Sujétions particulières :

- Conformément aux indications des plans et détails du Maître d'oeuvre, réalisation sur les tribunes
de presses d'estrades venant en prolongement des gradins béton. Ces estrades seront composées
d'une structure métallique porteuse en tubes aciers galvanisés de sections déterminées par calcul
et d'habillage toutes faces en panneaux stratifiée compact des Ets TRESPA ou équivalent,
d'épaisseur adaptée et de teinte au choix du Maître d'oeuvre.

SABI / SABI PAGE : 7/8


AFFAIRE : COMPLEXE OMNISPORTS D'ALGER EST - BARAKI PHASE : EXE

CCTP LOT N°18 - SIEGES DATE : MAI 2007

Localisation :

- Sièges des gradins du grand stade suivant indications des plans du Maître d'oeuvre.

2.3 SIEGES DE LA SALLE DE CONFERENCE DU GRAND STADE

Fourniture et pose de fauteuils modulaires type MEGASEAT 8037 des Ets FIGUERAS ou équivalent.

Caractéristiques techniques :

- Structures : Tube et platine en acier, soudure à l'arc à cordon en continu.

- Remplissage : en mousse de polyuréthane de 65 Kg/m3 de densité pour l'assise et de 57 Kg/m3


de densité pour le dossier

- Finition des parties métalliques : par peinture en poudre époxy de teinte RAL au choix du Maître
d'oeuvre dans la gamme du fabricant

- Tissu de finition de teinte au choix du Maître d'oeuvre dans la gamme du fabricant

- Degré de réaction au feu des éléments composant les sièges :


. Tissu: M1
. Mousse: M4
. Plastique: M3

- Poids: 29 Kg.

Les sièges seront constitués :

- d'une assise et d'un dossier constitués de deux blocs en mousse de polyuréthanne moulée
renforcés par une structure métallique interne.

- d'un mécanisme à double ressort intégré au carter d'assise.

- de piétements latéraux reliés par une traverse centrale et deux ailes latérales pour la fixation du
dossier et l'appui des axes de rotation du relevage de l'assise.

- de flancs latéraux constitués de bois haute densité et revêtus de tissu jusqu'au sol avec une
protection. Les flancs latéraux comporteront en partie inférieure en tôle d'acier permettant de fixer
les fauteuils au sol par système de chevilles métalliques à expansion dissimulées à l'intérieur des
flancs.

- d'accoudoirs communs à deux fauteuils, exceptés lorsqu'ils seront placés en fin de rangée. Les
accoudoirs seront en bois massif vernis polyuréthanne à deux composants, totalement ignifuges.

- de tablettes rabattables anti-paniques (rotule en aluminium injecté) logée sous l'accoudoir, en bois
laqué.

Localisation :

- Sièges de la salle de conférence du grand stade suivant indications des plans du Maître d'oeuvre.

SABI / SABI PAGE : 8/8