Vous êtes sur la page 1sur 9

Master 01: Réseaux électrique, Machines UKMO

électriques et Électrotechnique Industrielle Faculté des Sciences appliquées


Module : Réseaux de transport et de Département de Génie Électrique
distribution d’énergie électrique
Chapitre 01: Architectures des postes électriques

1. Introduction

L’électricité est indispensable à la vie quotidienne, et prés du tiers de l’énergie


consommée dans le monde, l’est sous forme électrique. C’est aussi la clé du
développement économique et sociale, et représente la forme d’énergie la plus facile à
utiliser, car elle peut être :

- Convertible dans toutes formes d’énergie, aisément et avec un excellent rendement.

- Obtenue de n'importe qu'elle autre forme d'énergie quoique que le rendement de


production ne soit pas toujours excellent.

- Transformée et transportée à n'importe qu'elle distance par les lignes de transport.

- Énergie propre puisque n’entraine aucune pollution au niveau de l’utilisateur,

Mais cette énergie exige des techniques et des investissements très importants pour la
faire aboutir jusqu’ a l’utilisateur. Cela exige l’installation de divers réseaux qui doivent
assurer la canalisation de cette énergie depuis la centrale jusqu’au plus simple utilisateur.

2. Définitions

Les réseaux électriques sont constitués par l’ensemble des appareils destinés à la
production, au transport, à la distribution et à l’utilisation de l’électricité depuis les
centrales de génération jusqu’aux maisons de campagne les plus éloignées (figure 1).

Un réseau électrique doit aussi assurer la gestion dynamique de l'ensemble production-


transport - consommation, mettant en œuvre des réglages ayant pour but d'assurer la
stabilité de l'ensemble.

L'énergie électrique est transportée en haute tension, voire très haute tension pour
limiter les pertes, puis progressivement abaissées au niveau de la tension de l'utilisateur
final.

Figure.1, Schéma d'un réseau électrique


Master 01: Réseaux électrique, Machines UKMO
électriques et Électrotechnique Industrielle Faculté des Sciences appliquées
Module : Réseaux de transport et de Département de Génie Électrique
distribution d’énergie électrique
Chapitre 01: Architectures des postes électriques

Figure .2, Architecture générale du réseau électrique

3. Classification des réseaux électriques


Le classement des réseaux électriques se fait d’après ces critères :

3.1. Construction des réseaux électriques


On distingue deux types ; les lignes aériens et souterrains.

3.1.1. Les lignes aériennes


Pour transporter le courant, on utilise des câbles conducteurs qui sont portés par les
pylônes. Le courant utilisé étant triphasé, il y a trois conducteurs, ou faisceaux de
conducteur (plus d’un conducteur par phase).

Les lignes sont soit simples (un circuit), soit doubles (deux circuits par file de
pylônes). Les câbles conducteurs sont « nus » c'est-à-dire que leur isolation électrique est
assurée par l'air. La distance des conducteurs entre eux et avec le sol garantit la bonne
tenue de l’isolement. Cette distance augmente avec le niveau de tension.

Les conducteurs en cuivre sont de moins en moins utilisés. On utilise en général des
conducteurs en aluminium, ou en alliage aluminium-acier ; on trouve aussi des
conducteurs composés d'une âme centrale en acier sur laquelle sont tressés des brins
d'aluminium.
Master 01: Réseaux électrique, Machines UKMO
électriques et Électrotechnique Industrielle Faculté des Sciences appliquées
Module : Réseaux de transport et de Département de Génie Électrique
distribution d’énergie électrique
Chapitre 01: Architectures des postes électriques

Figure.3, Les lignes aériennes

3.1.2. Les lignes souterraines


La structure des réseaux souterrains est un seul type de ligne : les dorsales ; Ces
réseaux de faible longueur et forte section des conducteurs sont le siège de chute de
tension réduite. L'utilisation de câbles en plus haute tension - même s'il existe quelques
cas à 220 kV, 400 kV et 500 kV - est confronté à des problèmes technologiques
significatifs (surtout les jonctions) ainsi qu'à un coût très élevé (si le coût en basse tension
est similaire, voire inférieur pour une liaison souterraine, il devient jusqu' à environ 20
fois plus élevé à 400 kV par rapport à une liaison aérienne
Les lignes sous-marines servent à acheminer l’électricité produite par les parcs éoliens
off-shore, ou les interconnexions avec les îles (Royaume-Uni par exemple). Dans ce cas,
la liaison en courant continu haute tension (lignes HVDC) est préférable.

Figure.4, Les lignes souterraines et sous-marines

3.2. Topologie des réseaux


On distingue trois types de topologies

3.2.1. Réseaux radiaux


Un réseau radial issu d’un poste d’alimentation est constitué de plusieurs artères dont
chacune va en se ramifiant, cette structure nous permet d’avoir des points communs, de
sorte que le réseau soit bouclable mais non bouclé.
Master 01: Réseaux électrique, Machines UKMO
électriques et Électrotechnique Industrielle Faculté des Sciences appliquées
Module : Réseaux de transport et de Département de Génie Électrique
distribution d’énergie électrique
Chapitre 01: Architectures des postes électriques

Les réseaux radiaux sont des structures simples et peuvent être contrôlé et protégés par
un appareillage simple. Ce sont les réseaux les moins onéreux.

Figure. 5, Schéma de principe d’un réseau radial

3.2.2. Réseaux bouclés


Les réseaux bouclés sont alimentés à la fois par plusieurs sources ; les postes sont
raccordés en coupure d’artère cette disposition permet lors d’une coupure, une continuité
de service.

L’existence de plusieurs sources en parallèle augmente la sécurité d’alimentation en


cas d’avarie de l’une d’elles (transformateurs) ou en cas d’avarie sur une boucle. Ces
réseaux sont souvent utilisés pour la répartition de la puissance.

Figure.6, Schéma de principe d’un réseau bouclé

3.2.3. Réseaux maillés


Ce sont des réseaux ou toutes les lignes sont bouclées formant ainsi une structure
analogue aux mailles d’un filet, de plus, le nombre de sources débitant en parallèle peut
atteindre plusieurs dizaines. On obtient ainsi une meilleure sécurité. Cette structure
nécessite que tous les traçons de ligne soient capable de supporter des surcharges
permanentes et qu’ils soient munis à leurs deux extrémités d’appareils de coupure les
isolants en cas d’avarie.
Master 01: Réseaux électrique, Machines UKMO
électriques et Électrotechnique Industrielle Faculté des Sciences appliquées
Module : Réseaux de transport et de Département de Génie Électrique
distribution d’énergie électrique
Chapitre 01: Architectures des postes électriques

Figure.7, Schéma d’un réseau maillé

3.3. Les classes de tension


La tension choisie pour un réseau impose que tous les appareils incorporés ou
raccordés à ce réseau possèdent un isolement suffisant.

L’échelle des tensions utilisées dans le réseau d’énergie est très grande puisqu’elle va
de quelques dizaines de volts à prés du million de volts, à l’intérieur de cette échelle, on
distingue les classes suivantes :
Tableau.1, classes de tension

N.B : En Europe la haute tension divisée en deux catégories :


- HTB : Réseau de transport (225/400kV).
- Réseau de répartition (63/90 kV).
- HTA : Réseau de distribution (moyenne tension 20 kV).

4. Les fonctions du réseau


On distingue 6 types de réseaux électriques :

4.1. Les réseaux d'utilisations:


Doivent pouvoir alimenter un grand nombre de moteurs et d'appareils domestiques
dont la puissance industrielle varie de quelques dizaines de watts à quelques kilowatts. Ce
sont les réseaux bas tension (B.T).
Master 01: Réseaux électrique, Machines UKMO
électriques et Électrotechnique Industrielle Faculté des Sciences appliquées
Module : Réseaux de transport et de Département de Génie Électrique
distribution d’énergie électrique
Chapitre 01: Architectures des postes électriques

4.2. Les réseaux industriels


Qui sont aussi des réseaux d'utilisations nécessitant des puissances élevées. Ils peuvent
utiliser soit la basse tension de 500 à 600 V soit la moyenne de 5 à 6 kV.

4.3. Les réseaux des distributions


Qui ont pour fonction de fournir aux réseaux d'utilisations la puissance dont ils ont
besoin. Il est important de noter que les réseaux de distributions sont conduits à utiliser au
moins deux échelons de tensions. On installe dans un poste équipé d'un transformateur
MT/BT et des plusieurs départs BT.

4.4. Les réseaux des répartitions


Comprend les lignes de transport et les postes de transformation; dits réseaux locaux;
ils fournissent la puissance aux réseaux de distributions mais ne peuvent pas la transiter
que sur des distances limitées.

4.5. Les réseaux des transports


Qui assurent l’alimentation de l’ensemble du territoire grâces à des transits de
puissance importante sur des distances atteignant quelques centaines de kilomètres, la
tension utilisée est : 110 à 1250 kV. Elle comprend les centrales, ainsi que les lignes et
les postes de transformation

4.6. Les réseaux d’interconnexions


Constituent les liaisons entre les réseaux de transport; de telles liaisons ont un double
rôle de sécurité et un rôle d’économie.

5. Le système électrique verticalement intégré


L'énergie électrique produite est directement injectée sur le réseau de transport maillé
à très haute tension (de 150kV à 800 kV, généralement en Europe de 225 kV et 400 kV)
pour être transporté sur de grandes distances avec un minimum de pertes.
Elle "descend" ensuite sur les réseaux de répartition (de 30 kV à 150 kV, en Europe de
63 kV et 90 kV), puis de distribution (MT: 3 kV à 33 kV, en Europe de 20 kV) d’où elle
est distribuée aux gros consommateurs et aux réseaux de distribution à basse tension (BT
: 110V à 600V, en Europe de 230/400 V). Cette structure verticale "transport – répartition
– distribution" est schématisée sur la figure suivante.
Master 01: Réseaux électrique, Machines UKMO
électriques et Électrotechnique Industrielle Faculté des Sciences appliquées
Module : Réseaux de transport et de Département de Génie Électrique
distribution d’énergie électrique
Chapitre 01: Architectures des postes électriques

Figure.8, Organisation des différents niveaux de tension du système électrique

6. Les postes électriques


Les postes électriques sont des éléments clés du réseau électrique. Ils reçoivent
l’énergie électrique, la transforment (en passant d’un niveau de tension à une autre) et la
répartissent (en assurant la jonction des différents réseaux électriques). On y trouve un
certain nombre d’appareils électriques (transformateurs, disjoncteurs, sectionneurs…) qui
participent au bon fonctionnement du réseau.
On distingue, suivant les fonctions qu’ils assurent, plusieurs types de postes :

 Les postes à fonction d’interconnexion, qui comprennent à cet effet un ou plusieurs


points communs triphasés appelés jeu de barres, sur lesquels différents départs (lignes,
transformateurs, etc.) de même tension peuvent être aiguillés ;
 Les postes de transformation, dans lesquels il existe au moins deux jeux de barres à
des tensions différentes liés par un ou plusieurs transformateurs ;
 Les postes mixtes, les plus fréquents, qui assurent une fonction dans le réseau
d’interconnexion et qui comportent en outre un ou plusieurs étages de transformation.
Master 01: Réseaux électrique, Machines UKMO
électriques et Électrotechnique Industrielle Faculté des Sciences appliquées
Module : Réseaux de transport et de Département de Génie Électrique
distribution d’énergie électrique
Chapitre 01: Architectures des postes électriques

Figure.9, Exemple d’un poste électrique

6.1. Éléments constitutifs d’un poste:


Le poste est constitué essentiellement de :
 D’appareils hauts tension.
 Matériel d'installation.
 Du génie civil associé.
 Équipements bas tension.
 D'interface avec le monde extérieur
 Les jeux de barres

6.1.1. Appareils hauts tension


 Le sectionneur qui a une fonction d'isolement et d'aiguillage.
 Le disjoncteur qui a une fonction de coupure, mais toujours associé à 1 ou 2
sectionneurs car il ne tient pas lui-même, en position ouverte, avec certitude,
certaines situations du réseau (surtension...).
 Les réducteurs de mesure de courant (TC : transformateur de courant), et tension
(TT : transformateur de tension) qui donnent une image aussi fidèle que possible
du courant et de la tension HT.
 Les parafoudres qui assurent la protection des équipements aux surtensions de
foudre et de manœuvres ; Pour leur bon fonctionnement les parafoudres doivent
être associés à un filet de garde sur le poste et un câble de garde sur au moins une
partie de la ligne et à un circuit de terre de qualité.
 Divers appareils tels que : circuits bouchons/diviseurs capacitifs.

6.1.2. De matériel d'installation


 Charpentes, supports métalliques des appareils HT, isolateurs posés.
 Câbles nus aériens et câbles isolés multiconducteurs
Master 01: Réseaux électrique, Machines UKMO
électriques et Électrotechnique Industrielle Faculté des Sciences appliquées
Module : Réseaux de transport et de Département de Génie Électrique
distribution d’énergie électrique
Chapitre 01: Architectures des postes électriques

 Raccords HT/MT, armements (isolateurs de lignes)


 Circuit de terre.

6.1.3. Du génie civil associé :


 Fondations, caniveaux, clôtures, bâtiments, drainage, piste, accès

6.1.4. D'équipements basse tension


 Système de conduite et surveillance (contrôle commande)
 Système de protection
 Auxiliaires et servitudes (éclairage...)

6.1.5. D'interface avec le monde extérieur


 Téléphone
 Synchro satellite
 Télécommunications …..etc.

6.1.6. Le Jeux de Barres :


Un jeu de barres est un ouvrage électrique triphasé régnant sur la longueur du poste. Il
permet de relier entre eux les départs de même tension qui y aboutit. Un poste électrique
peut être doté de un, deux, voire trois jeux de barres pour une tension donnée.

7. But d’Étude des réseaux électriques


Pour que l’énergie électrique soit utilisable, le réseau de transport et de distribution
doit satisfaire les exigences suivantes :
 Assure au client la puissance dont il a besoin.
 Fournir une tension stable dont les variations n’excédent pas ±10% de la tension
nominale.
 Fournir une fréquence stable dont les variations ne dépassent pas ±0,1 Hz.
 Fournir l’énergie à un prix acceptable.
 Maintenir des normes de sécurité rigoureuse.
 Veiller à la protection de l’environnement.
 Le genre de ligne utilisé est imposé par les facteurs suivants :
 Puissance active à transporter.
 Distance de transport.
 Cout.
 Esthétique, encombrement et facilité d’installation.

Vous aimerez peut-être aussi