Vous êtes sur la page 1sur 83

1

KITAB-ANIS AL-ARWA PAR

Le mausolée de Hazrat Khaja Moinuddin Chisti

Traduit par
Hafeez Anwar
Traducteur «Saints musulmans et mystiques»
(La Tadhkirah al-Awliya de Farid Eldin Attar
Courriel: hafeezanwar@yahoo.com
2

introduction

La collection de huit livres (Hasht Bahist) de discours (Malfuzat)


de six grands maîtres soufis de l'ordre Chisti qui étaient comme
les ancêtres de cette noble voie et ces maîtres soufis sont bien
connus dans le monde entier.

Les livres de Hasht Bahist (Les huit cieux) ont été écrits en
persan et ont ensuite été traduits en ourdou. Ces cheikhs
comprennent Khwaja Moinuddin Chisti, Khwaja Bakhtiar Kaki,
Khwaja Farid, Khwaja Nizamuddin et Khwaja Naseeruddin
Chiragh Dehlavi.

Les noms de huit livres (Hasht Bahist) disponibles en ourdou


sont les suivants. Les huit livres suivants ont été traduits pour la
première fois par moi en anglais et ces six livres sont ajoutés
dans ce livre et leurs titres sont les suivants dans les contens.

1. Anis al-Arwah
3

2. Dalil Arifin
3. Fawid al-Salikin
4. Rahat al-Qulub
5. Israr al-Auliya
6. Fawid al-Fawad
7. Afzal al-Fawaid
8. Maftal-Ashiqin

Les huit livres ci-dessus ont été traduits pour la première


fois par moi en anglais et ces 8 livres sont disponibles à la vente
sur amazon.com.

Puis-je vous demander de s'il vous plaît examiner la


question et, si vous êtes intéressé, contacter l'éditeur ci-dessus
pour obtenir les livres qui sont devenus à jour pour la
publication selon la norme mondiale de langue anglaise.

Comme vous le savez bien, il s'agit de livres du patrimoine


vieux de 800 ans pour lesquels vous obtiendrez d'immenses
récompenses de conseils et de discours de maîtres soufis en
Inde qui étaient entièrement responsables de la prédication et
4

de la propagation de la mission islamique dans le sous-


continent indien.

Anis al-Arwah
5

Tombe de Hazrat Khaja Moinuddin Chisti

Traduit par
HAFEEZ ANWAR
Courriel hafeezanwar@yahoo.com

Contenu

Préface ………………………………………..………………………………………5
6

Introduction …………………………………………………………………………9
1. La réalité d'Iman…………………………………………………………….. 13
2. Hymnes du prophète d'Adam…………………………………………. 15
3. La destruction des villes …………………………………………………..17
4. L'obéissance des femmes …………………………………………………20
5. L'excellence de la charité et ses avantages ………………………26
6. Boire du vin ……………………………………………………………………..29
7. Donner des ennuis au croyant (Momin) ……………………………31
8. L'abus d'un Momin est d'aider le pharaon ………………………..34
9. L'excellence de l'occupation pour gagner
d'un gagne-pain ……………………………………………………………………37
10. Lamentation sur les problèmes ……………………………………….33
11. Cruauté envers les animaux …………………………………………….36
12. Discussion sur Salam ……………………………………………………….37
13. Expiation des prières ……………………………………………………….38
14. L'excellence de la sourate Fateha et de la sourate Iqlas ….41
15. Grâces uniques pour la personne du paradis…………………. 42
16. Les règles d'entrée dans une mosquée …………………………..43
17. Donner de la richesse et de la charité ……………………………..44
18. Éternuements et récompenses d'Allah…………………………… 45
7

19. L'excellence d'Azan (appel à la prière) et Moazan………….. 46


20. Qui est un Momin? …………………………………………………………50
21. L'accomplissement des désirs d'un Momin ……………………..51
22. Les signes des derniers jours du monde ………………………….52
23. La mort et le souvenir des prophètes ………………………………55
24. L'envoi de la lampe à la mosquée ……………………………………55
25. L'alimentation des personnes du Darwesh ……………………..56
26. L'allongement des bords des salwars ………………………………57
27 .. L'impuissance des savants dans les derniers jours
du monde …………………………………………………………………………….58
28. Obligation du repentant ………………………………………………….59

Kitab Anis al-Arwah


8

introduction

Merci à Allah qui est le créateur de l'univers. Toute louange est


due à Allah, le Seigneur de toutes les créations. Et ci-après est
là pour les personnes pieuses et Salutation (bénédiction) dans
son dernier prophète Mohammed (que la paix soit sur lui).
Accordez bénédictions et paix à notre maître Muhammad (que
la paix soit sur lui) et aux membres de sa maison et à ses
compagnons et à ceux qui le soutiennent (Amin).
9

Je prie Allah que vous deveniez pieux afin que vous sachiez à
ce sujet que le grand Cheikh de son temps Khaja Usman Haruni
qui connaît bien les informations suivantes.
1. La connaissance des prophètes et des signes
2. Les secrets et les lumières (Anwar) des personnes pieuses
Khaja Haruni était un chef des fidèles et il était la lune des
personnes (savantes) Arif et aussi il était la personne la plus
respectée de son temps et qui est une personne célèbre et bien
connue de bonnes actions et de faveur et les paroles de Cheikh
Khaja Haruni qu'Allah lui pardonne ainsi qu'à son père) ont été
enregistrés dans ce livre et son titre est bien connu dans le
monde comme «Anis al Arwah» (l'ami des âmes).
Par la grâce d'Allah qui est le Seigneur de toutes les créations
et ce Fakir (Darwesh) de position humble et très humble et bien
wisher Moinuddin Hasan Sanjari a pu obtenir la richesse du
baiser du grand Cheikh Khajun Usman Haruni dans la mosquée
de Hazrat Junaid de Bagdad et à cette époque des personnes
respectables Mashaiq (savantes) étaient présentes au service
du Cheikh. Quand j'ai posé ma tête sur la terre, Cheikh m'a dit
de prier deux rakats (un rakat = un ensemble de position
debout, génuflexion et prostration en prière) de remerciement
pour que j'effectue la prière. Puis Sheikh m'a demandé de
m'asseoir en direction de la Qibla (la direction dans laquelle le
musulman se tourne dans la prière). Je me suis donc assis selon
les instructions du cheikh. Ensuite, Sheikh m'a demandé de
réciter le verset al-Baqra alors je l'ai récité. Le cheikh m'a
10

demandé de réciter vingt et une fois «Subhan Allah», alors je


l'ai récité. Sur ce cheikh s'est levé et a regardé le ciel et a dit en
me tenant la main qui est comme suit. Je l'ai emmené vers
Allah ». Et après cela, il a été pris des ciseaux dans la main et a
coupé quelques cheveux de ma tête et a mis sur ma tête le
bonnet de Turquie aux quatre extrémités et m'a attribué la
robe spéciale de robe de chiffon à ce dévot sincère du cheikh et
le cheikh m'a demandé de m'asseoir là alors je me suis assis là
et il a dit: «Dans notre système de lignage, il y a la pratique de
huit parties de l'effort, donc vous devriez vous occuper ce soir
et aujourd'hui dans l'effort. Ainsi, selon les instructions de
Sheikh, j'ai passé une nuit et un jour dans cette entreprise et le
lendemain, j'ai été rendu visite à Khaja Saheb et il m'a demandé
de m'asseoir là, alors je me suis assis là. Le cheikh m'a demandé
de réciter 1000 fois la sourate (verset) Iqlas alors je l'ai récitée.
On a demandé au cheikh de voir dans le ciel alors j'ai regardé le
ciel. On a donc demandé à Sheikh ce que j'avais observé là-bas.
Alors je lui ai répondu que "Jusqu'au grand Arsh (empyrée) tout
est vu par moi." Ensuite, Sheikh m'a dit de regarder la terre
pour que je regarde la terre, puis il m'a demandé «Qu'est-ce
que j'ai vu là-bas». Alors j'ai répondu: «Je pouvais voir jusqu'au
voile de la grandeur.» On a demandé au cheikh de fermer les
yeux alors j'ai fermé les yeux, puis il m'a demandé d'ouvrir les
yeux. Quand j'ai ouvert les yeux, Sheikh m'a montré deux doigts
et m'a demandé ce que je voyais là-bas, puis je lui ai répondu
que «je pouvais voir 18 000 types de créations (Maqluq) là-
bas». Quand j'ai répondu cela, Sheikh m'a dit: «Allez, votre
11

travail est orné». Il y avait une brique qui gisait là, alors il m'a
demandé de la renverser alors j'ai fait de même et j'ai trouvé
qu'il y avait un poing de dinars en or là-bas, alors il m'a
demandé de prendre la même chose et de la répartir parmi les
pauvres à titre de charité. . Quand j'ai distribué les dinars aux
pauvres, Cheikh m'a demandé d'y rester quelques jours. Alors
j'ai dit au cheikh que je suis un esclave sincère et prêt à obéir à
son ordre.
Puis Sheikh a commencé son voyage vers La Mecque. Ce fut
le premier voyage de Well Wisher. De cette façon, nous
sommes arrivés dans une ville et avons été vus qu'un groupe de
personnes intimes d'Allah étaient là et ils étaient dans un état
d'inconscience. Nous étions là en compagnie des personnes
pieuses ci-dessus pendant quelques jours et jusqu'à notre
présence, elles ne pouvaient pas revenir dans l'état normal.
Ensuite, nous avons visité la ville de La Mecque et visité Holy
Ka’ba. À cet endroit, Khaja Saheb m'a pris la main et m'a remis
à Allah. Sous le tuyau de vidange de la Sainte Ka’ba Khaja Saheb
dans son hymne a prié pour cette personne de Derwesh. Nous y
avons donc entendu un appel divin dans lequel il a été entendu
«Nous avons accepté Moinuddin». Sur ce, nous avons
commencé notre voyage vers Médine et là nous avons visité le
mausolée du dernier saint prophète d'Allah. Le cheikh a été
invité à présenter mon Salam alors j'y ai présenté mon Salam
(Salutation) et j'ai reçu une réponse «Wa lakum Salam le Qutub
de Mashiq (personnes savantes) de la mer et de la jungle».
12

Lorsque Khaja Saheb a entendu cet appel divin, il m'a dit:


«Aujourd'hui, mon travail est terminé.
Après cela, nous sommes arrivés à la ville de Badakshan et
où nous y avons rencontré une personne pieuse et qui
appartient aux disciples de Khaja Junaid de Bagdad et son âge
était de 100 ans et il était très occupé dans le culte d'Allah et il
avait une seule jambe avec lui. Alors quand on lui a posé des
questions sur sa jambe, il nous a dit: «Un jour, il veut quitter la
hutte pour réaliser le désir de son âme et à ce moment-là, il a
entendu un appel divin dans lequel il était dit:« Oh: prétendant
du couvent qui vous avez fait avec nous a été brisé par lui.
Donc, pour cette raison, je me suis coupé une jambe avec le
couteau qui se trouvait là et je l'ai jetée hors de la hutte.
L'événement s'est produit il y a 40 ans et depuis lors, il est dans
un état de surprise et il ne sait pas comment il montrera son
visage demain aux personnes de Darwesh. De là, nous sommes
partis et avons atteint la ville de Boukhara et nous avons trouvé
les personnes pieuses de cet endroit dans un état différent que
nous ne pouvions pas décrire leur état dans l'écriture.
De cette façon, j'ai été en voyage pendant dix ans avec Khaja
Saheb. Après cela, Khaja Saheb est revenu à Bagdad de son long
voyage et il s'y est installé dans la solitude. Après cela, j'ai
commencé mon voyage de dix ans en prenant j jug et endormi,
un vêtement sur la tête et à la fin de la période de voyage ci-
dessus, je suis revenu à Bagdad et je m'y suis installé dans la
solitude et j'ai rencontré Khaja Saheb là-bas.
13

À ce moment-là, Sheikh m'a informé qu'il vivrait dans la


solitude et qu'il ne sortirait pas de sa résidence pendant un
certain temps, il devrait donc lui rendre visite au moment de la
chasteté (en milieu de matinée) afin qu'il lui donne des
instructions sur Faqar. (indigence) afin qu'avec l'aide de ses
instructions, il puisse adopter Faqar. En outre, ces instructions
et conseils aideront ses disciples et disciples après lui et avec
ces paroles, il se souviendra toujours de lui. Les sympathisants
ont suivi les instructions du cheikh à ce sujet et il était habitué à
rendre visite à Sheikh quotidiennement et il avait l'habitude
d'entendre tout ce que Sheikh avait l'habitude de lui dire et de
cette façon, toutes ses paroles et ses conseils étaient
enregistrés par moi et j'ai arrangé toutes ses paroles dans ce
livre en 28 chapitres.
14

1.La réalité de Iman (foi)

Khaja Saheb a dit avec sa langue sainte qu'Abdullah bin Abbas


a été raconté la parole du prophète d'Allah que Iman est nu et
que sa robe est pieuse et sa tête est Faqer (indigence) et sa
médecine est la connaissance et le témoignage de cette affaire
dépend de le Iman (la foi). Il a dit "Oh: Mulsim, Iman ne peut
pas devenir plus ou moins et si quelqu'un le refuse, il se fait
cruauté envers lui-même." Puis il a dit qu'Allah avait reçu
l'ordre de combattre les infidèles jusqu'à ce qu'ils disent. Le
prophète qui combattait les guerres avec les infidèles et qui a
témoigné qu'il n'y a qu'un seul Dieu. Ensuite est venu le
commandement d'Allah pour la prière (Namaz) et qui a été
accepté par le prophète d'Allah. Ensuite, il y eut des
commandements d'Allah pour le jeûne du Ramadan, du Hajj et
de la Zakat (taxe religieuse) et ces commandements ont été
acceptés par le prophète, et il a également accepté sa foi en
Allah qui est le grand Seigneur des mondes. Avec ces questions,
il y aura une augmentation de la foi (Iman) mais il n'y aura pas
d'augmentation ou de diminution de celle-ci avec le jeûne et les
prières. Parce que celui qui accomplira ses prières obligatoires
et s'il n'a pas fait de panne là-dessus, alors Allah permettra sa
responsabilité facile et il n'y aura aucun problème pour lui dans
cette affaire. S'il y a une rupture dans les prières obligatoires,
alors Allah ordonnera aux anges de vérifier cette question et s'il
ne fera pas un échec intentionnel et s'il ferait un autre culte
15

supplémentaire, alors ce culte devrait être ajouté comme sa


prière obligatoire pour cela. .
S'il n'avait pas accompli complètement ses prières
obligatoires et s'il n'a pas accompli un culte supplémentaire,
alors il sera éligible pour l'enfer et s'il n'y aura aucune
miséricorde d'Allah pour lui ou aucune intercession du
prophète n'est disponible pour lui. Les savants de la loi
islamique disent que celui qui refusera les prières obligatoires
deviendra alors un infidèle. Mais il n'y aura ni plus ni moins
dans l'originalité de la foi (Iman). Puis Cheikh a dit: «Selon les
paroles du dernier prophète d'Allah, ceux qui quittent la prière
(cela signifie celui qui abandonnera la prière
intentionnellement, puis il deviendra éligible pour le meurtre
selon les instructions de l'Imam Shafei), alors il deviendra un
infidèle. Le cheikh a poursuivi sa discussion plus loin et a dit
qu'il avait été vu dans le livre de `` Umda '' qui avait été écrit
par Junaid de Bagdad selon la référence de Khawjah Yousuf
Chisti que quand il y avait un appel divin (ne suis-je pas votre
Seigneur?) A été entendu et à cette époque, les âmes des
musulmans et des infidèles étaient réunies en un seul endroit
et en entendant cet appel, ces groupes furent divisés en quatre
groupes.
Le premier groupe d'âmes s'est prosterné en entendant
l'appel divin et ils ont dit par leur cœur et leur langue oui. Puis
le deuxième groupe d'âmes s'est également prosterné et ils ont
dit par leurs langues oui, mais ils n'ont pas dit par leur cœur. Le
16

troisième groupe d'âmes a également été dit oui par leurs


langues, mais le quatrième groupe d'âmes n'a pas été dit par
leurs langues et leurs cœurs. Puis Cheikh a continué sa
discussion et a informé plus de détails sur cette question que
ceux qui se sont prosternés et ont dit par leur langue et leur
cœur appartiennent à la catégorie des musulmans et des
personnes pieuses.
Le groupe, qui a dit par leurs langues et n'a pas accepté par
leur cœur d'appartenir à un groupe musulman qui acceptera
d'abord la foi mais au moment de la mort, ils quitteront le
monde sans la foi de la religion. Le troisième groupe qui a
accepté par le cœur et non accepté par la langue et ils
appartiendront à un groupe d'infidèles qui n'accepteront pas la
foi mais plus tard ils deviendront musulmans. Mais le
quatrième groupe qui n'a pas accepté par sa langue et son
cœur appartient donc à un groupe d'infidèles comme ils étaient
des infidèles depuis avant et donc pour cette raison, ils
mourront comme des infidèles.
Quand Khaja Saheb a mis fin à tous ces avantageset il
devenait occupé dans le culte donc pour cette raison, le
souhaitant bien est parti du lieu de réunion.
2.Les hymnes du prophète Adam (A.S.)

Dans le livre de la Fiqa (loi islamique) d'Abul Lais Samar


Qandi dans lequel la référence de Hazrat Ali Ibn Abi Taleb (RA)
17

est mentionnée que lorsque le prophète Adam (AS) a appris


certaines choses du Seigneur des paroles Allah et c'était un
moment où il a fui le paradis et à ce moment-là Allah lui a dit
"Oh: Adam: pourquoi fuyez-vous de lui" et il a dit "Pas mon
Seigneur, mais il avait honte de lui à cause de sa disgrâce".
Après cela, la discussion sur les éclipses solaires et lunaires a
commencé. Khaja Saheb a dit par une langue sainte qu'il y a
une tradition selon Ibn Abbas qu'une fois pendant le temps du
dernier prophète d'Allah il y avait une éclipse lunaire se
produisait alors quand la raison de cela était de s'informer
auprès du prophète d'Allah alors il a dit que "Quand il y aura
trop de péchés de l'humanité dans le monde et qu'il y aura trop
de grossièreté prévaudra alors il sera commandé par Allah pour
les éclipses solaires ou lunaires."
Les faces du soleil et de la lune sont noircies pour que
l'humanité en tire une leçon. En raison des éclipses solaires et
lunaires, il y aura des calamités et des problèmes qui se
produiront dans le monde et les détails de ces événements sont
indiqués dans les mois qui sont les suivants.

1. Muherram
Il y aura trop de meurtres et d'émeutes.
2. Rabil al-Awwal
Il y aura la famine et trop de morts et de victimes et il y aura de
fortes pluies et des vents.
18

3. Rabil Thani
Il y aura la mort des personnes pieuses et il y aura du désordre
dans le pays.
4. Jamdil al-Awwal
Il y aura trop de tonnerre et de fortes pluies et il y aura de
nombreuses morts subites.
5. Jamadil Thani
Il y aura une bonne récolte et il y aura des prix bas disponibles
et pour cette raison les gens passeront leur vie dans des
conditions de luxe et de confort.
6. Rajab
Si ce mois commence avec vendredi alors il y aura trop de
famine et de nombreuses calamités seront envoyées par Allah
et il y aura une couleur noire du ciel.
7. Shaban
Il y aura des compromis et la paix dans l'humanité.
8. Ramadan
Si le mois commence par vendredi, il y aura famine et de
nombreuses calamités seront envoyées par Allah. Il y aura un
bruit fort qui sera entendu du ciel et pour cette raison,
l'humanité se réveillera du sommeil et la personne debout
tombera sur la terre.
9. Shawwal
19

Il y aura trop de maladies qui arriveront aux hommes pour cette


raison.
10. Zil Hajj
Il y aura des circonstances faciles seront disponibles. Mais pour
le pèlerinage du Hajj, il y aura des obstacles sur le chemin.
11.Muheram
Il y aura des émeutes pendant toute l'année. Les gens seront
engagés dans l'explication des défauts les uns des autres. Ils
quitteront le monde et ils détruiront leur autre monde. En
donnant leurs paroles, ils ne resteront pas musulmans. Les
infidèles (Munfiq) commenceront à considérer les riches
comme des personnes pieuses et ils penseront bas aux
personnes de Darwesh. A ce moment-là, Allah a envoyé les
calamités sur eux afin que leur luxe et leur confort de vie soient
perturbés et détruits. Puis Sheikh a dit que si de telles
conditions prévaudraient, attendez la venue des calamités
d'Allah.
Après avoir terminé les détails des avantages ci-dessus, alors
Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah donc pour
cette raison, le souhaitant bien a quitté le lieu de réunion.
20

3.La destruction des villes

A cet égard, la discussion a commencé sur la destruction


des villes dans les derniers jours du monde en raison du
résultat de trop de péchés de l'humanité. Il a donc été entendu
à ce propos par Khaja Yousuf Chisti et qui a été entendu par
Khaja Yahiah Samar Qandi que lorsqu'il se rendait à Samarqand
là-bas, alors il apprenait à connaître cette tradition et qui est
rapportée par Hazrat Ali Ibn Taleb (RA ) que le verset suivant a
été envoyé par Allah.

Dans le verset ci-dessus, il est mentionné qu'il n'y aura


aucune ville dans le monde qui restera avant le jour du
jugement où Nous n'enverrons pas les calamités, les châtiments
et les morts.
Et à cause de ces choses, les villes seront détruites. Dans les
derniers jours du monde, il y aura trop de péchés. La ville de
Makkah sera détruite par le peuple africain. La ville de Médine
sera détruite par la famine et l'humanité y mourra à cause de la
faim. La ville de Bassorah, Araj, Mashad sera pillée en raison
des mauvaises actions des buveurs de vin. Le pays de Damas
sera détruit et pillé par les atrocités du roi. Les araignées
descendront du ciel. La ville de Rome sera détruite en raison
d'une trop grande pratique des sodomites. Il y aura du vent, qui
21

viendradu ciel et pour cette raison, l'humanité dormira


soudainement et mourra aussitôt. La ville de Khorsan et Balkh
sera déserte à cause de la déshonnêteté des marchands là-bas
et à cause de ce problème, les musulmans mourront pour cette
raison.
Sur ce, Cheikh a continué sa discussion et il a dit: «Il a été
entendu par Khaja Maudoud Chisti qui lui a dit à Khawarazam
et dans les villes environnantes qui seront détruites et pillées
en raison de la danse, du chant et des activités athées là-bas.
Les habitants de ces villes s'entre-tueront et seront enfin tués.
Mais le Suaistan sera fermé en raison de graves calamités, de
l'obscurité et des tremblements de terre et la terre dans
laquelle ils vivront sera pillée. La faute de l'Égypte et de
certaines autres villes sera de tuer les femmes et de les appeler
Fatima afin qu'il y ait de la poussière dans leur bouche à cause
de leurs méfaits dans cette affaire. Donc, pour cette raison,
Allah les tuera en les mettant sur la terre. La terre du Sind et de
l’Inde sera également détruite et pillée. » Cheikh a de nouveau
dit que «à cause de l'adultère et de la consommation de vins,
toutes les villes seront détruites et deviendront pillées et
désertées. Le Khaja Saheb a de nouveau déclaré que les villes
qui se trouvent à l'est et à l'ouest seront détruites par les
émeutes et ses résultats et sa réflexion atteindront les villes de
l'Inde.
Le cheikh a continué sa discussion et il a dit que «Après la
destruction des villes ci-dessus, alors l'imam Mahdi apparaîtra
22

là-bas et sa justice et ses efforts deviendront célèbres dans la


partie orientale jusqu'aux extrémités occidentales du monde. À
ce moment-là, le prophète Jésus (AS) est descendu du ciel et
tous deux seront très intéressés par le travail missionnaire de la
prédication et de la propagation de l'islam dans le monde. À ce
moment-là, les jours sont devenus plus courts. Donc, pour cette
raison, il y aura une prière qui sera exécutée en une seule
journée.
Puis Sheikh a dit: «Il avait entendu de Khaja Haji qu'à ce
moment-là, l'année deviendrait un mois et le mois deviendrait
une semaine et la semaine deviendrait comme des jours et les
jours deviendraient plus courts.» Puis Khaja Saheb s'est mis à
pleurer et a dit: «Donc, les gens de Darwesh, alors l'homme
devrait penser à des périodes comme des mois et des mois
comme des semaines et des semaines comme des jours. Les
jours ne s'écouleront que dans un court laps de temps. » Le
prophète d'Allah a dit: "Après lui, naîtront des fils de putes et
non des hommes." Les gens devraient donc se penser dans
cette affaire car une longue période de temps était déjà
décédée.
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le souhaitant bien a quitté le lieu de
rencontre.

4.L'obéissance des femmes


23

La discussion sur l'obéissance des femmes a commencé et à


ce sujet, Sheikh a déclaré: «Hazrat Ali Ibn Abi Taleb (RA) a été
informé qu'il avait été entendu par la langue sainte du dernier
prophète d'Allah que les femmes qui obéiraient alors elle
entrera au paradis avec Fatima (RA). » Après cela, il a dit quand
le mari l'appellerait à son lit et si elle refusait dans cette affaire,
alors toutes ses bonnes actions lui seront tenues éloignées.
Ainsi, elle deviendra aussi propre que le serpent deviendra pur
après avoir enlevé sa mue. Du côté de son mari, il y aura trop
de mauvaises actions dont elle deviendra responsable de sorte
que toutes ces mauvaises actions seront enregistrées dans son
compte qui sera égal au nombre de sables dans la jungle. Dans
cette condition, si cette femme va mourir et si son mari n'est
pas dans un état agréable avec elle, alors pour cette raison, les
sept portes de l'enfer lui seront ouvertes. Et si son mari est
dans un état agréable avec les femmes et si dans cet état elle
mourra, alors pour cette raison, les 70 grades du ciel lui seront
accordés.
Khaja Saheb a poursuivi sa discussion plus loin qu'il a été vu
dans le livre 'Tanbi' dans lequel il était écrit que la femme qui se
comportera avec dureté avec son mari et qui ne le regardera
pas, alors dans ce cas dans son récit des actes les péchés
nombre égal d'étoiles du ciel seront enregistrés. Puis Khaja
Saheb a continué sa discussion et il a dit: «S'il y a un
écoulement de sang de l'une des narines de son mari et de
24

l'autre narine s'il y a un écoulement de pus, alors dans cet état


si elle doit nettoyer les saletés ci-dessus par sa langue alors
aussi elle wilJe ne peux pas remplir ses devoirs envers son mari.
Alors oh: Darwesh, s'il y a prosternation permise autre qu'Allah
alors dans cette affaire le prophète d'Allah donnera l'ordre de
prosternation des femmes à leurs maris.

La récompense de la libération de l'esclave

Après les conseils ci-dessus, Sheikh a commencé sa


discussion sur les esclaves. Au cours de cette discussion, un
Darwesh est venu là-bas et a rendu hommage à Khaja Saheb et
avec ce Darwesh il y avait un esclave qui était avec lui et il a été
libéré cet esclave en présence de Khaja Saheb et pour cette
question Khaja Saheb a prié pour lui et il a dit: " Le prophète
d'Allah a dit: «Celui qui libérera son esclave alors pour cette
raison pour chacune des veines du corps de l'esclave, il
obtiendra la récompense de la prophétie. Avant de quitter le
monde, Allah pardonnera ses petits et grands péchés. Selon la
quantité du nombre de cheveux sur le corps de l'esclave et pour
chaque cheveu, une ville sera établie par Allah dans le paradis
pour lui. Pour chaque veine de l'esclave, une lumière lui sera
attribuée. Allah lui permettra une approche facile sur le chemin
du paradis et son nom sera enregistré parmi les personnes
pieuses d'Allah dans le ciel.
25

Khaja Saheb a continué sa discussion et il a dit: «Une fois


que le prophète était assis là et parmi sa présence, il y avait
aussi de nombreux compagnons disponibles.
À ce moment-là, Abu Baker Siddiq (R.A.) s'est levé et il a dit:
«Oh: prophète d'Allah, il a 40 esclaves avec lui et parmi eux
vingt esclaves ont été libérés par lui. »Le prophète a donc prié
pour son bien-être. À ce moment-là, l'ange Gabriel était arrivé
là-bas et il a dit: «Oh: prophète d'Allah, il y a un
commandement d'Allah dans cette affaire qu'Allah a libéré les
personnes de l'enfer avec un nombre égal de cheveux du corps
d'Abu Baker Siddiq (RA ) et Allah lui a également accordé une
telle récompense dans cette affaire.
Sur ce, Umar Farouq (R.A.) s'est levé et a rendu hommage au
prophète d'Allah et il lui a dit qu'il avait 30 esclaves avec lui et
de ceux-ci, il a été libéré 15 esclaves pour la volonté d'Allah. Le
prophète a donc prié pour son bien-être. À ce moment-là,
l'ange Gabriel était arrivé là-bas et il a dit: «Oh: prophète
d'Allah, il y a un commandement d'Allah dans cette affaire
qu'Allah a libéré 50% des personnes de l'enfer parmi son
Ummat (nation) du nombre égal de veines sur les corps des
esclaves et Allah ont donné une telle récompense à Umar
Farouq (RA).
Sur ce, Usman Bin Affan (R.A.) se tenait debout et a rendu
hommage au prophète d'Allah et il a dit qu'il avait tellement
d'esclaves avec lui et parmi eux il voulait libérer 100 esclaves
pour la volonté d'Allah. À ce moment-là, l'ange Gabriel était
26

arrivé là-bas et il a dit: «Oh: prophète d'Allah, il y a un


commandement d'Allah dans cette affaire qu'Allah a été libéré
à 100% musulman de votre Ummat (nation) de l'enfer celui du
nombre égal de veines sur les corps des esclaves, et une telle
mesure de la récompense donnée par Allah à Usman Bin Affan
(RA) dans cette affaire.
Sur ce Ali Ibn Abi Taleb (R.A.) s'est levé et a été rendu
hommage au prophète d'Allah et il a dit qu'il n'avait rien du
monde avec lui sauf sa vie qu'il a été sacrifié pour la volonté
d'Allah. La discussion était en cours, puis l'ange Gabriel est venu
là-bas et il a dit au prophète d'Allah qu'il y a un
commandement d'Allah qu'Ali Ibn Taleb (RA) appartient à Allah
car il n'a rien du monde avec lui et nous avons créé 18 000
mondes et parmi eux 10 000 personnes de chaque monde ont
été libérées de l'enfer par Nous pour lui et pour la volonté d'Ali
Ibn Abi Taleb.
Le Khaja Saheb a continué sa discussion plus loin qu'au
moment où Ibrahim bin Adham s'est repenti et il a pris
possession d'un grand nombre d'esclaves avec lui donc il a été
libéré tous en sa présence et il est parti de son royaume à La
Mecque pour la but du pèlerinage du Hajj à pied et il était
habitué à prier deux prières Nafil (superérogatoires) à chaque
étape et de cette manière, il a été atteint à Makkah après avoir
passé quatorze ans d'un long voyage et de durs cultes et
efforts. En arrivant à La Mecque, il fut étonné de voir qu’il n’y
avait pas de la Sainte Ka’ba dans le Saint Harem (grande
27

mosquée) de La Mecque. Et à ce moment-là, il a entendu un


appel divin dans lequel il a été entendu: «Oh: Ibrahim soyez
patient, la Ka’ba est allée rendre visite à une femme et elle y
arrivera bientôt. Quand Ibrahim Bin Adham a entendu cet appel
divin, il a été plus étonné qu'avant et il a dit qui était cette
vieille dame. Donc, pour cette raison, il a commencé sa
recherche pour découvrir la vieille dame car il voulait la voir et
savoir qui est-elle.? Quand il est arrivé dans la jungle, il a vu que
Rabia de Bassorah était assise là et Ka’ba faisait de la
circumambulation autour d'elle. Il y avait de l'envie dans l'esprit
d'Ibrahim Bin Adham et il lui dit à haute voix: «Qu'est-ce queOn
reste bruyant à ce sujet ». Elle lui a répondu: «Elle n'a pas gardé
le bruit avec elle, mais il avait gardé le bruit avec lui et comme il
a atteint La Mecque dans une période de 14 ans, mais il n'a pas
trouvé la Ka'ba là parce que son désir était de ne regarde que la
Ka'ba, mais elle avait voulu ressembler au propriétaire de la
sainte Ka'ba.
Le Cheikh a poursuivi sa discussion plus loin et il a dit: «Oh:
Darwesh, cette personne est morte, celle qui aura l'air autre
qu'Allah et qui ne devrait pas s'impliquer dans ce monde et
dans le monde de l'au-delà. Parce que tout ce qui appartient à
ses amis deviendra sa propriété et la sainte Ka’ba tournera
autour de lui et ainsi il ne quittera pas son bord. Donc, Darwesh
devrait penser à ce sujet que lorsque le prophète d'Allah est
devenu l'ami d'Allah, alors Allah devenait également son ami et
donc pour cette raison il n'y avait pas de voile entre eux et il y
28

avait une voix qui est venue dire soudainement et ceci l'affaire
est disponible du ciel à la terre et dans le monde et au-delà. "
Pour cette raison, les anges, les hommes et les djinns se
considéraient comme des pigistes et ont pris l'avantage du
prophète d'Allah dans cette affaire, et ils ont demandé: «Oh: le
prophète d'Allah ne les laisse pas le jour du jugement et ne les
garde pas loin de son intercession.
Khaja Saheb a continué sa discussion et il a dit: «Oh:
Darwesh, vous devez vous rappeler que lorsque la personne
deviendra la propriété de l'ami, alors dans ce cas, toutes les
choses de son ami deviendront son appartenance. Mais la
personne doit tout oublier et s'engager envers son ami pour
que les choses qui appartiennent à son ami le suivent.
Khaja Saheb a continué ses paroles et il a dit: «Oh! Darwesh
une fois qu'il voyageait vers le Suwistan et là il trouve un
Darwesh dans une grotte et qui était bien connu là-bas sous le
nom de cheikh du Suwistan et c'était une personne très âgée,
mais dans la piété et dans sa position méprisable, c'était très
remarquable et horrible que je ne pouvait pas voir une telle
personne avant et il était dans un état de surprise. Quand je
suis arrivé près de lui et que j'ai posé ma tête là. Alors il m'a
demandé de lever la tête alors j'ai levé la tête à partir de là et il
a dit «Oh: Darwesh depuis une période de 70 ans, il n'a été
engagé par personne sauf Allah mais cet engagement avec vous
est selon l'ordre d'Allah. Alors écoutez si vous êtes réclamant
de l'amour, alors vous ne devez pas vous engager, autre que
29

son ami et ne pas établir de relations avec les autres pour ne


pas vous brûler par le feu car il y aura le feu du sens de
l'honneur autour de l'amant . Quand l'amant a pensé à autre
chose, quitter l'aimé et à ce moment-là, il sera tué par le feu du
sens de l'honneur. Vous devez donc vous rappeler à ce sujet
que sur le chemin de l'amour, il y a un arbre qui a ses deux
branches en lui et ses noms sont les suivants.
1. Nergis visel
2. Nergis faraq
Ainsi, la personne qui abandonne toutes choses et s'engage
avec l'ami pourra alors obtenir la richesse de l'union de l'ami.
Celui qui sera intéressé autre que cela, alors il fera face à la
séparation dans cette affaire.
À la fin de cette conversation, la personne pieuse a dit:
«Oh: Darwesh, nous discutons maintenant de la libération de
l'esclave. Le prophète d'Allah a dit: «Ceux qui libéreront
l'esclave et pour cette raison, il verra sa place dans le ciel avant
son départ du monde. Au moment de son agonie, les anges lui
donneront la bonne nouvelle du ciel. Sur cela, il a dit: «Il a été
entendu par Khaja Mohammed Chisti que ceux qui libéreront
l'esclave, puis avant de quitter le monde, ils boiront le vin du
ciel, et leurs difficultés d'agonie seront facilitées pour eux et ils
seront disponibles sous l'Arch (Empyréen) d'Allah le jour du
jugement et ils seront autorisés à entrer dans le paradis sans
responsabilité.
30

Après avoir terminé les détails des avantages ci-dessus,


alors Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah, donc
pour cette raison, le souhaitant bien a quitté le lieu de réunion.

5.L'excellence de la charité et ses bienfaits

La discussion sur la charité a été lancée par Khaja Saheb et il


a dit avec sa langue sainte que dans le livre de `` Fatwa '' de
Khaja Yousuf Chisti, il a vu que la parole du prophète d'Allah
racontée par Abu Hurara lui a demandé au prophète de Allah
quelle action est la meilleure dans tous les actes. Puis on lui a
demandé quelle est la meilleure action pieuse après la charité,
alors le prophète a dit: «L'acte de récitation du saint Coran. Le
cheikh a poursuivi sa discussion et il a déclaré qu'Abdulla
Mubarak a déclaré: «Il s'efforçait avec âme pendant 70 ans.
Puis il a pu savoir qu'il souffrait de nombreuses épreuves et
difficultés dans cette affaire. Mais il n'y avait aucune ouverture
de la porte de la cour d'Allah. Puis il a pensé à lui-même et a
donné toute la richesse et appartenant au chemin d'Allah qui
était en sa possession et pour cette raisonfils, il a eu l'ami et qui
devenait son ami cela signifie qu'Allah est devenu mon ami et
31

j'étais devenu de cette manière le propriétaire du royaume de


l'ami.
Khaja Saheb a ajouté qu'Ibrahim Bin Adam avait vu dans le
livre `` Asar Auliya '' qu'il vaut mieux donner un dinar que le
culte d'un an au cours duquel le jeûne est observé le jour et le
culte de la nuit. Allah est fait en position debout. Khaja Saheb a
poursuivi sa discussion et il a dit que lorsque Abu Baker Siddiq
(R.A.) a donné 80000 dinars en charité sur le chemin d'Allah et
qu'il allait voir le prophète tout en portant la robe de chiffon. A
ce moment-là, le prophète d'Allah lui a demandé Abu
boulanger avez-vous laissé quelque chose du trésor du monde?
Alors le boulanger Abu Siddiq (R.A.) lui répondit et dit: «Pour
lui, le prophète et Allah lui suffisent. En disant cela, l'ange
Gabriel est venu là-bas avec 70 000 anges de confiance avec la
robe de chiffon et il a été payé par rapport au prophète et a dit
qu'il y a un commandement d'Allah: «Aujourd'hui, Abu Baker
dépensait toute sa richesse sur notre chemin, donc notre Salam
à lui et il faisait un tel travail dans lequel il y avait Notre
volonté. Nous faisons un tel travail dans lequel sa volonté est là
et il y a notre commandement que le prophète Mohammed et
tous les angles doivent porter la robe de chiffon conformément
à Abu Baker Siddiq dans cette affaire parce que le jour du
jugement, nous pardonnerons aux personnes qui porteront la
robe en chiffon pour le bien d'Abou Baker.
Khaja Saheb a dit: «Une fois que Hazrat Ali Ibn Taleb (RA) a
demandé au prophète d'Allah,« Oh: prophète d'Allah, quelle
32

est la meilleure chose soit de lire le Coran ou de donner la


charité, alors le prophète d'Allah lui a répondu en ceci importe
que "il vaut mieux donner la charité parce que cela vous
protégera du feu de l'enfer."
Le cheikh a poursuivi sa discussion et a déclaré: «Un jour, un
juif était debout et il donnait du pain au chien en chemin. À ce
moment-là, par hasard, Khaja Hasan de Bassorah passait de là
et il a demandé au juif si ce chien lui appartient ou non. Le Juif a
dit: «Le chien appartient à la personne non apparentée.» Puis
Khaja Saheb lui a dit: «Quand il y a une telle condition, alors ce
qu'il fait là-bas n'est pas acceptable. Le Juif lui a dit: "Si ce n'est
pas acceptable, alors Allah surveille ce qu'il fait là-bas."
Ainsi, de cette façon, une longue période de temps a été
décédée et Khaja Hasan de Bassorah est arrivé à La Mecque et
il a entendu une voix (Oh: Mon Seigneur) sous le tuyau de
drainage de Ka'ba et il y a eu un appel divin dans lequel il a été
entendu ( Oh: mon esclave étant à votre service). Pour cette
raison, Khaja Saheb était surprenant dans cette affaire et il a
donc décidé de voir la personne qui occupe une si grande
position pieuse. Quand il est arrivé là, il a été vu qu'une
personne était prostrée et il appelait (Oh: Mon Seigneur). Il est
resté là pendant un certain temps et pendant cette période, cet
homme a levé la tête et a demandé à Khaja Saheb: «S'il l'a
reconnu ou non?». Et Khaja Saheb lui a répondu: "Il ne pouvait
pas le reconnaître." Cet homme lui a dit: "C'était cette
personne à qui il avait dit que sa bonne action n'était pas
33

acceptable, mais Allah a été accepté, sa bonne action et Il l'a


appelé là-bas."
Khaja Saheb a ajouté: «Il a été vu dans le livre« Asar Auliya
»que la charité est Nori (composée de lumière) et sa cause de la
décoration et de l’embellissement des houries et de la charité
est 1000 fois meilleure que la prière (Namaz). Il a poursuivi la
discussion et il a dit: «Le jour du jugement, un groupe de
donateurs de charité sera sous l'empyréen (Arsh) d'Allah. Ceux
qui organiseront la charité avant leur mort et cela deviendra
leur tombeau après la mort. Khaja Saheb a déclaré: «La charité
est la voie la plus directe du paradis. Ceux qui font la charité ne
seront pas éloignés de la grâce d'Allah.
Khaja Saheb a ajouté: «Il a été vu dans le bâtiment du
sanctuaire de Khaja Haji Sharif que de nombreuses personnes
venaient y visiter le matin et le soir, mais il n'a vu personne qui
quittait le bâtiment du sanctuaire sans y manger quelque
chose. S'il n'y a rien de disponible là-bas, alors Khaja Haji Saheb
avait l'habitude de demander aux serviteurs d'offrir de l'eau aux
visiteurs afin que la journée ne se passe pas sans leur donner
quoi que ce soit.
Khaja Saheb a dit: «Oh: Darwesh, la terre est fière des
personnes généreuses. Quand il marche sur la terre jour et nuit,
alors les bonnes actions sont ajoutées à son compte. Il a répété
que «les personnes généreuses sentiront l'odeur du paradis
1000 ans avant et elles seront éligibles pour obtenir
quotidiennement la récompense (Thawab) des prophètes.
34

Suite à la discussion ci-dessus et à l'explication des avantages


ci-dessus, Khaja Saheb s'est engagé lui-même dans le souvenir
d'Allah. Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes
les autres personnes sont partis du lieu de rencontre.

6.Le vin à boire

Lors de cette réunion, la discussion sur thLa consommation


de vin a commencé. Khaja Saheb a dit par sa langue sainte qu'il
a été vu dans le livre 'Masharaq Anwar' dans lequel il était écrit
une parole du prophète d'Allah et qui est racontée par Hazrat
Umar Farouq (RA) «Oh: Umar ce n'est pas Halal ( légitime) et il
est lié à Haram (illégitime) et mauvais et le vin n'appartient pas
aux personnes Momin (fidèles). Khaja Saheb a dit une fois que
le prophète d'Allah a dit: «Quand il sera disponible si ce n'est
pas difficile, alors il est permis de le boire. Si plus de temps
s'écoule pour l'obtenir et pour cette raison, le vin deviendra
plus dur que dans ces conditions, il n'est pas Halal (légitime).
Khaja Saheb a dit que le prophète d'Allah a dit: «C'est une
honte pour cette personne qui boira du vin ou vendra du vin ou
il obtiendra une certaine quantité de ce commerce. Puis il y a
eu des larmes aux yeux de Khaja Saheb et il a dit: «C'est la
35

Shariat (loi islamique) qui la déclare illégale mais selon le


système de Tariqat (la voie mystique) il n'est même pas permis
de boire de la rivière l'eau qui cause l'insouciance dans
l'adoration d'Allah, c'est comme boire du vin.
Puis Khaja Saheb a raconté qu'un jour Bayazid Bustami avait
demandé aux personnes quels étaient ses efforts. Il leur a dit:
«S'il explique ses efforts, ils n'auront pas de pouvoir avec eux et
ne pourront donc pas entendre les détails. Mais le traitement
qu'il a fait avec son âme pour qu'il puisse leur expliquer la
même chose s'ils veulent entendre la même chose. Cette nuit-
là, il a été demandé à l'âme de l'aider dans la prière, mais l'âme
n'était pas dans un état agréable et ainsi la prière (Namaz) a été
interrompue parce que cette nuit-là, il mangeait plus de
quantité que la pratique habituelle. Quand il se réveillait tard le
matin et qu'il l'était, il a décidé de ne pas donner d'eau à l'âme
pendant une période d'un an à cause de cette erreur.
Khaja Saheb a dit: «Il y avait autrefois un désir pour Abu
Torab Bakshi de manger du pain blanc et des œufs afin que si
ces choses lui étaient disponibles, il puisse rompre son jeûne.
Par hasard au moment de la prière d'Asr (fin d'après-midi)
lorsque Khaja Saheb est sorti pour les ablutions fraîches et à ce
moment-là, un garçon est venu là-bas, il a attrapé le bord de la
chemise de Khaja Saheb et il a dit: «C'est ce voleur qui a
emporté ses biens ce jour-là et il est revenu ici pour pouvoir
emporter les biens d’autres personnes d’ici.
36

En entendant ces grands cris, tant de personnes étaient


rassemblées là-bas et le garçon et son père ont commencé à
frapper le Khaja Saheb. Khaja Saheb a commencé à compter
leurs coups de poing et il a été compté qu'il avait été reçu, leurs
six coups de poing sur son corps. À ce moment-là, une
personne est venue là-bas et il a dit: «Oh! Les gens, ce n'est pas
un voleur mais c'est Khaja Abu Torab Bakshi. Alors les gens ont
commencé leur demande de leur pardonner leur erreur de ne
pas le reconnaître. Cette personne a emmené Khaja Saheb chez
lui. Lors de la prière du Maghreb (soir) alors que les deux
étaient assis là, cette personne lui présenta les œufs de poule
et le pain blanc devant lui, et il lui demanda de manger ces
aliments. Alors Khaja Saheb en voyant ces produits
alimentaires, il souriait et demanda à l'hôte d'en emporter des
œufs et du pain blanc et il lui dit qu'il ne mangerait pas ces
produits alimentaires. Alors cette personne lui a demandé la
raison de cette affaire. Khaja Saheb lui a dit: «Aujourd'hui, son
seul désir pour les œufs de poule et le pain et pour cette raison,
il a reçu six coups de poing sur son corps. Donc, s'il veut manger
ces aliments, quelle difficulté et quel problème il devra faire
face, il le savait donc pour cette raison, il ne mangera pas ces
aliments »et en disant cela, il quitta la maison de cette
personne.

7 - Le trouble du croyant (Mumin)


37

Khaja Saheb a dit par avec une langue sainte que la parole
du prophète d'Allah a été racontée par Abu Harare "Celui qui
causera des ennuis à Momin (fidèle) est le même que celui qui
lui déplaira." Ceux qui lui ont déplu, alors il déplaira à Allah.
Dans la poitrine du Momin, il y a de nombreux voiles et sur
chaque voile, chaque ange est disponible. Donc, celui qui
taquine une personne Momin, alors il causera des ennuis aux
anges.
Ensuite, la discussion sur la prière (Namaz) a commencé et
Khaja Saheb a dit que cette prière (Namaz) est exécutée après
la prière obligatoire et notre peuple Mashaiq (personnes
savantes) a été exécuté cette prière. Donc, on devrait effectuer
quatre Rakat avant la prière de Zuhar (après-midi) et quoi qu'il
connaisse le Coran, il devrait réciter dans cette prière puis Allah
lui donnera la bonne nouvelle du paradis. À ce moment-là, 70
000 anges sont descendus là-bas avec les dons d'Allah et se
déverseront sur la personne qui accomplira cette prière. Quand
se réveillera de la tombe, alors il recevra 70 robes d'honneur et
il sera envoyé au paradis. Ceux qui effectueront cette prière
après la prière de Zuhar (après-midi) dans laquelle il n'y a pas
de limite de récitation du Coran et qui n'est pas fixe, alorsAllah
accomplira ses 1000 désirs et 1000 bonnes actions sont
enregistrées dans son récit des actions.
Dans le livre «Kitabe Mujeeb», il était écrit que le sage
n’accomplira pas cette prière à moins de ne pas y trouver le
Huzeri (présence) complet. Dans cette affaire, il a été vu dans le
38

magazine écrit par Khaja Haji dans lequel il a été écrit que
lorsque Khaja Yousuf Chisti voulait commencer la prière, mais
après avoir dit 1000 fois Takbir (répétition des mots Allah-o
Akbar), il avait l'habitude de s'asseoir. Là. Mais quand il
obtiendra l'achèvement de Huzeri (présence) dans le Namaz
(prière), alors il commençait la prière. Quand il atteindra (Toi
seul nous adorons et Toi seul nous cherchons de l'aide.) Qu'il y
restait un certain temps. Donc, dans cette affaire, quand on lui
a demandé la raison pour cela, alors il a dit quand il obtiendrait
la présence complète, alors il continuera sa prière parce que
dans la prière s'il n'y a pas d'observation, quelle sera la grâce ?.
Khaja Saheb a déclaré: «Une fois, Khaja Junaid de Bagdad et
Khaja Shibli sont allés à l'extérieur de la ville de Bagdad et à ce
moment-là, l'heure de la prière approchait. Ainsi, tous les deux
ont commencé à effectuer les ablutions fraîches pour la prière.
Après avoir effectué les ablutions, ils ont commencé à prier. À
ce moment-là, une personne s'en allait en portant le
chargement de bois de chauffage sur sa tête. Quand il les a vus,
il a ensuite posé sa charge de bois de chauffage sur la terre et il
a commencé à effectuer les ablutions. Les personnes pieuses
apprennent par leur sagesse que la personne qui a apporté le
bois de la jungle appartient à Syed (descendants du saint
prophète par sa fille Hazrat Fatima), alors ils lui ont demandé
de diriger la prière. Il resta longtemps dans le Ruku
(génuflexion) et la prostration. Donc, pour cette raison, on lui a
demandé à ce sujet. Il a dit que «les retards étaient dus au fait
qu'à moins que sur son seul Tasbih (glorification) il n'entende
39

parler (Oh: mon esclave je suis présent ici) alors il ne


commencera pas à réciter un autre Tasbih.
Khaja Saheb a poursuivi sa discussion et il a dit: «Il était là à
La Mecque parmi les serviteurs de Ka’ba et il y passait un
certain temps. Parmi ces personnes pieuses, il y avait une
personne avec le nom de Khaja Umar Nasfi. Un jour, il y
dirigeait la prière et son état a changé et il a mis sa tête en
méditation. Après un certain temps, il a levé la tête et il a
commencé à regarder le ciel et il a demandé aux gens de la
réunion de lever la tête et de regarder le ciel là-bas.
Quand il a dit cela, j'ai vu et ensuite il m'a dit que «ce qu'il
disait et ce qu'il voyait dans le ciel?». Je lui ai dit: "Il voyait les
anges du premier ciel se tenir là avec les plateaux de
miséricorde dans leurs mains et ils disent quelque chose dans
leurs lèvres." Puis il lui a dit: "Savez-vous ce qu'ils disent à ce
sujet." Puis je lui ai dit: «Ils disent que le culte de Sheikh vaut
mieux que leur culte.»
Quand j'ai entendu cela, il a levé la tête et il a commencé
des hymnes et il a dit: «Oh: Seigneur des mondes, tout ce que
son esclave entendra qui devrait également être entendu par
les gens de la réunion. A ce moment-là, soudain, il y eut un
appel divin des anges dans lequel il fut entendu «Chers anges,
les anges qui bougent les lèvres et ils disent:« Oh: Seigneur,
pour le bien des efforts et le respect de la connaissance de
Khaja Nafsi pardonne-leur. ».
40

Après cela, Khaja Saheb a dit que cette grâce devait être
maintenue dans toutes les positions afin que la personne
courageuse ait besoin d'efforts dans ce domaine afin
d'atteindre une si grande position.
Khaja Saheb a continué sa discussion et il a dit: «Oh:
Derwesh, il y avait une personne pieuse qui vivait à Bagdad et
c'était une personne célèbre de miracles et de révélations. Les
personnes lui ont demandé pourquoi il ne l'utilisait pas pour
faire ses prières. Puis il a dit qu'ils ne devraient pas s'immiscer
dans cette affaire. Parce qu'à moins de ne pas voir le visage de
son ami, il ne l'utilisait pas pour faire sa prière. Khaja Saheb a
dit: «C'est pour cette raison que Mashaiq (personnes savantes)
dit que la connaissance est la connaissance et qui est connue
des personnes savantes. Zuhad (ascétique) est Zuhad et qui est
connu par les personnes Zuhad (ascétiques). C'est une matière
secrète qui n'est connue que par la spiritualité de la personne.
Khaja Saheb a déclaré: «Celui qui exécutera quatre Rakats
avant la prière d'Asar (fin d'après-midi), puis il sera récompensé
d'un palais dans le paradis pour chaque Rakat. Et ainsi il
deviendra une telle personne qui passa toute sa vie dans
l'adoration d'Allah. Ceux qui effectueront quatre Rakat entre la
prière du Maghreb (coucher du soleil) et la prière Eisa (nuit),
alors il deviendra éligible pour le paradis et pour lui il y aura du
succès dans les difficultés et pour chaque Rakat, il sera
récompensé le récompense (Thawab) du prophète-capot.
41

Ceux qui effectueront quatre Rakats après la prière d'Eisa,


alors il deviendra éligible pour le paradis sans compteilité. Cette
prière sera exécutée uniquement par les amis d'Allah et non
par d'autres personnes.
Ceux qui feront plus de prières que lui deviendront plus dans
la responsabilité. Et celui qui ne fera pas de mauvaises actions,
mais qui fera davantage de bonnes actions.
Khaja Saheb a dit: «Sauf l'hypocrite (Munfaiq) et la
personne déshonorée, personne ne causera du tort à Mumin
(fidèle)». Après la discussion ci-dessus et l'explication des
avantages ci-dessus, Khaja Saheb s'est lui-même engagé dans le
souvenir. Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes
les autres personnes sont partis du lieu de rencontre.

8. L'abus de Momin est d'aider le pharaon

La discussion sur la maltraitance du musulman a commencé,


puis Khaja Saheb a déclaré: «Celui qui maltraitera une autre
personne, il deviendra une telle personne car il commettra
l'adultère avec sa mère et sa fille et il deviendra dans la
similitude comme dans le combat du prophète Moïse et de
cette manière il aidera le Pharaon.
Il a dit: «Celui qui abusera de Momin donc pour cette raison
certains jours ses supplications ne sont pas acceptées par Allah.
42

Et s'il mourra sans se repentir, alors il deviendra un pécheur


dans cette affaire.
Puis la discussion sur la consommation de nourriture a
commencé. Quand la nourriture a été apportée là-bas, il a dit:
«Apportez les produits alimentaires avec le chiffon afin que
nous puissions l'étaler et placer les aliments dessus. Mais le
prophète n'a pas mangé la nourriture sans placer le tissu, mais
il n'a pas objecté dans cette affaire que de manger les aliments
sans les placer sur le tissu. C'est donc une question juridique.
Alors venez tous, afin que nous puissions suivre cette pratique
du prophète et que nous puissions en manger comme mon
frère le prophète Eisa (AS) l'a fait dans cette affaire.
Khaja Saheb a déclaré à ce sujet que «La couleur du tissu
utilisé pour placer les aliments pour le repas du prophète Eisa
(AS) était rouge. Qui descendait du ciel avec sept pains et sept
kilos de sel. Donc, celui qui mangera les aliments comme du
pain avec du sel tout en plaçant ces aliments sur le tissu, puis il
deviendra éligible pour 100 bonnes actions dans son compte
pour chaque morceau et sa position sera améliorée 100 fois au
paradis. Il sera disponible au paradis avec le prophète Moïse
(que la paix soit sur lui). Celui qui mangera du pain avec du sel
en le plaçant sur le drap rouge, il deviendra alors éligible à
l'octroi d'une ville au paradis. Alors Allah pardonnera ses
péchés avant de finir les pains.
43

Puis Khaja Saheb a dit qu'il avait été entendu par Maudud
Chisti que "Celui qui mangera le pain en le plaçant sur le tissu
rouge et pour cette raison Allah le regardera avec miséricorde."
Khaja Saheb a ensuite poursuivi sa discussion et il a dit
«Shams al-Arifian (le soleil des savants)». Ce nom lui a été
donné lors de sa visite du mausolée du prophète à Médine.
Cela s'est passé comme ça quand il était présent pour
transmettre son Salam au mausolée du prophète et il a été
entendu pour répondre à partir de là dans lequel il était dit
«Labaik Ya Shams al-Arifian cela signifie Salam à oh: Sham al-
Arifian.
La même chose s'est produite avec l'imam Abu Hanifa.
Quand il a été visité le mausolée du prophète à ses débuts et
on lui a dit: "Oh! Chef des prophètes, Salam est sur lui." Et il a
été entendu répondre "Oh: le chef des musulmans là-bas est
Salam sur lui."
Khaja Saheb a alors dit que Hazrat Bayazid de Bustam avait
obtenu son titre de Sultan Arifian et quand il s'est réveillé une
nuit et il est allé sur le toit de sa maison et il a vu que toute
l'humanité dormait. Et personne ne se réveillait là-bas. Ainsi,
une idée est venue dans l'esprit de Khaja Saheb que c'est le
regret dans cette affaire que dans un si grand statut de la cour
d'Allah, pourquoi l'humanité ne se réveille pas et n'est pas
occupée dans l'engagement de l'adoration d'Allah. Donc, pour
cette raison, il a voulu prier Allah avec une demande de réveil
de l'humanité et de les impliquer dans la prière dans cette
44

affaire. Encore une fois, une autre idée lui est venue à l'esprit
que c'est l'œuvre de l'intercession du dernier prophète d'Allah.
Il ne devrait donc pas oser sa demande de prier à ce sujet.
Lorsque cette idée lui vint à l'esprit, il fut entendu un appel
divin dans lequel il fut dit: «Oh! BA Yazid, vous avez observé
beaucoup de respect et d'attention à cet égard. Nous avons
donc déclaré votre nom comme Sultan al-Arifian (Roi des
savants) dans l'humanité.
Khaja Saheb a déclaré: «La même chose est arrivée à Ahmed
Mashooq qu'une fois dans la saison d'hiver la nuit de Chilla (se
retirer 40 jours dans un isolement mystique), il est sorti à
minuit et il est allé dans l'eau et il était déterminé dans son
esprit qu'à moins que l'on ne sache de lui-même qui est-il?,
jusque-là il ne sortira pas de l'eau. Puis là, il a entendu un appel
divin dans lequel il a été dit qu'il était une telle personne sur
l'intercession de laquelle un grand nombre de personnes seront
libérées de l'enfer le jour du jugement. Puis Sheikh a dit qu'il
aimait cette chose et voulait savoir qui était-il? Puis il a entendu
un appel divin dans lequel il a été dit que toutes les personnes
Darwesh et Arif (un mystique ayant une connaissance intime de
Dieu) sont Ses amants, mais il est Son bien-aimé », et de là
Khaja Saheb est sorti et qui se rencontrera jamais lui et il a dit
«Salam oh: Ahmed Mashooq».
Khaja Saheb a poursuivi sa discussion et il a dit que Shamsul
Arifain n'avait pas l'habitude d'exécuter la prière, alors les
personnes lui ont demandé la raison de cette affaire, alors il
45

leur a dit qu'il avait l'habitude de faire la prière sans la sourate


Alhamad du Coran. Alors les personnes lui ont dit comment est
cette prière.? Sur cette demande, il a clarifié à ce sujet que dans
la sourate Fateha il n'utilisait pas pour réciter le verset suivant
de cette sourate.
(Nous vous adorons, et nous recherchons votre aide.)
Alors les personnes lui ont dit de le réciter dans la prière. Là-
dessus, il y eut une longue discussion. Quand il s'est tenu pour
la prière et qu'il a commencé à réciter la sourate Fateha dans la
prière et quand il a été atteint à (Toi nous adorons, et ton aide
que nous recherchons.) Alors de tous les petits poils du corps,
l'écoulement de sang a commencé. Il a donc dit aux personnes
présentes que la prière n'était pas bonne pour lui. Mais les gens
pensent qu'il faisait la prière. Suite à la discussion ci-dessus et à
l'explication des avantages ci-dessus, Khaja Saheb s'est engagé
lui-même dans le souvenir d'Allah. Donc, pour cette raison, le
désireux de bien et toutes les autres personnes sont partis du
lieu de rencontre.

9. L'excellence des métiers pour gagner sa vie

Khaja Saheb a dit par sa langue sainte qu'une fois le


prophète d'Allah était assis et à ce moment-là une personne se
tenait debout et lui a demandé «Oh: prophète d'Allah, quelle
46

est votre opinion sur mon occupation? Le prophète d'Allah lui a


demandé quelle est son occupation.? Il lui a dit que «son travail
est un travail de couture». Le prophète d'Allah lui a dit: «S'il fait
ce travail de la manière juste, alors c'est un bon travail. Le jour
du jugement, tu seras envoyé au paradis avec le prophète Idris
(AS). Puis une autre personne s'est levée et le prophète d'Allah
lui a demandé: «Quelle est votre opinion sur mon occupation.»
Le prophète lui a demandé quelle est son occupation.?. Il lui a
dit qu '«il fait le travail agricole». Le prophète lui a dit: «C'était
un bon travail. Parce que ce travail appartient au prophète
Abraham (A.S.). Ces travaux sont bons et bénéfiques. Allah vous
bénira grâce à la prière du prophète Ibrahim (A.S.). Le jour du
jugement, il sera près du prophète Abraham (AS) dans le
paradis. Là encore, une autre personne se tenait debout et
demanda au prophète: «Quelle est votre opinion sur mon
occupation?».
Le prophète lui a demandé: «Quelle est son occupation.?
Cette personne lui a dit que «Son œuvre est d’enseigner». Le
prophète lui a dit: «Son travail est très apprécié d'Allah. S'il
conseille l'humanité dans ce cas, il sera éligible à la récompense
du prophète Khizer (A.S.). S'il fait justice, alors les anges du ciel
demanderont à Allah son pardon. Après cela, une autre
personne se tenait debout et on lui a demandé au prophète
«Quelle est son opinion sur mon occupation?» Le prophète lui a
dit: «Quel travail il fait?». Cette personne lui a dit que «son
travail est une affaire». Le prophète d'Allah lui a dit: «S'il fait ce
47

travail de la manière juste, alors c'est un bon travail. Le jour du


jugement, il sera avec le dernier prophète d'Allah.

Khaja Saheb a déclaré: «La personne qui gagne sa vie est un


ami d'Allah. Mais il doit toujours accomplir les prières et ne pas
dépasser la limite de la charia (islamique). Parce qu'il est
mentionné dans le dicton du dernier prophète d'Allah que
"Celui qui gagnera sa vie, alors il deviendra la personne la plus
chère d'Allah et deviendra un ami d'Allah."
Suite à la discussion ci-dessus et à l'explication des avantages
ci-dessus, Khaja Saheb s'est engagé lui-même dans le souvenir
d'Allah. Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes
les autres personnes sont partis du lieu de rencontre.

10.La lamentation sur les problèmes

La discussion sur les difficultés a commencé. Khaja Saheb a


dit: "Abdullah Ansari a raconté la parole du prophète d'Allah:"
Celui qui pleurera sur les difficultés et pour cette raison Allah lui
enverra la disgrâce. "
Khaja Saheb a ajouté que certaines catégories de Mashaiq
(personnes savantes) ont dit: «Crier sur les difficultés est un
acte de personnes infidèles. Ceux qui font cet acte et pour cette
48

raison les anges écrivent leurs noms parmi Munfaiq (hypocrite)


musulmans et il y aura déshonorer Allah pour ces personnes
pour leur grand cri dans cette affaire.
Encore une fois, Khaja Saheb a déclaré que certaines
catégories de personnes Mashaiq ont déclaré que «Ceux-ci
feront des cris et des lamentations au moment des problèmes
et pour cette raison, les péchés d'une période de 40 jours sont
enregistrés dans leurs comptes d'actes. Et leur culte de 100 ans
sera confisqué. S'il mourra dans cette condition wisans repentir,
alors il sera en enfer avec Satan.
Khaja Saheb a déclaré: «Une fois qu'Abraham Ben Adham a
été dépassé d'un côté et qu'il a été entendu haut et fort, il a
ensuite fait fondre l'étain et l'a mis dans ses oreilles et il est
devenu stupide.
Après cela, Khaja Saheb a dit: «Ceux qui lui ont coupé le bord
de la chemise à cause du chagrin et des problèmes, alors Allah
ne les regardera pas avec miséricorde. Le jour du jugement, il
sera sévèrement puni pour cette raison. Selon une tradition
dans laquelle il est mentionné que "Celui qui déchirera sa
chemise pour cette raison, entre ses deux sourcils, il sera écrit
qu'il est déçu de la miséricorde d'Allah." Mais s'il y aura
repentir de sa part, alors cela ne se produira pas. Ceux qui
coloreront ses vêtements en noir, et pour cette raison, dans
l'enfer 70 maisons seront construites pour lui là-bas et aucune
de son obéissance ne sera acceptée. Sa position deviendra telle
qu'il a été tué 70 personnes musulmanes et 1000 mauvaises
49

actions seront enregistrées dans son compte d'actes. Les


angles, la terre et le ciel lui feront honte jusqu'à ce qu'il porte la
robe noire.
Puis la discussion sur l'approvisionnement en eau potable a
commencé. Khaja Saheb a dit par sa langue sainte que «Quand
quelqu'un qui fournira de l'eau à une personne assoiffée, alors
à ce moment-là tous ses péchés seront pardonnés par Allah et il
deviendra comme tel qu'il est né du sein de sa mère. Il sera
envoyé au ciel sans responsabilité. S'il meurt, alors le même
jour, il sera déclaré martyr.
Khaja Saheb a dit: "Celui qui fournira de la nourriture à la
personne affamée, alors Allah accomplira ses 1000 désirs et il
sera libéré du feu de l'enfer et un palais sera construit pour lui
dans le paradis."
Il a continué plus loin et a dit: «Les filles sont douées par
Allah. Ceux qui les garderont heureux alors Allah et son
prophète seront heureux avec lui. À qui Allah accordera des
filles et pour cette raison, Allah sera heureux avec lui. Ceux qui
seront heureux de la naissance d’une petite fille, alors ce
bonheur est plus que la récompense des 70 fois de la visite de
Sainte Ka’ba. Ceux qui seront gentils avec leur fille, alors Allah
sera gentil avec eux. »
Khaja Saheb a dit: «Il a été vu une parole du prophète
d'Allah dans le livre 'Asar Auliya' dans lequel il est écrit que le
prophète d'Allah a dit:« Si une petite fille naîtra d'une
personne, alors pour cette raison le jour du jugement, il y aura
50

une distance d'un voyage de 500 ans entre cette personne et


l'enfer.
Il a poursuivi en disant: «Les personnes pieuses et le
prophète d'Allah aimaient davantage les filles que les garçons.»
Il a dit: «Khaja Sirri Saqti avait une fille avec lui qu'il l'aimait
beaucoup. Une fois, Khaja Saheb a désiré un nouveau pot d'eau
et de l'eau froide. Quand Khaja Saheb a dit par sa langue sacrée
que s'il y avait un nouveau pot d'eau et de l'eau froide pour lui
permettre de rompre son jeûne et la fille de la personne pieuse
l'a entendu et a bientôt apporté le pot d'eau au propriétaire de
la maison. C'était l'heure de la prière d'Asar (fin d'après-midi),
mais Khaja Saheb dormait sur le tapis de prière. Il a été vu dans
le rêve qu'Allah descendait à la maison qui était comme le
paradis et a demandé à la fille, quel est le nom de son père.? La
fille a répondu qu'elle était la fille de cette personne qui buvait
de l'eau froide dans le nouveau pot d'eau. Lorsqu'on lui a
donné des coups sur la main, le pot d'eau a été cassé là-bas. Il a
fait un slogan et a dit «Oh: Sirri, il ne devrait pas boire l'eau du
nouveau pot d'eau. Ceux qui ont un tel intérêt pour le monde,
alors ils ne pourront jamais obtenir un statut et une position de
respect plus élevés.
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.
51

11.La cruauté envers les animaux

Khaja Saheb a dit par sa langue sainte qu'Abdullah bin


Masood a raconté la parole du prophète d'Allah: «Celui qui
abattra 40 vaches alors dans son récit des actes, un grand
péché est enregistré. L'animal qui est abattu pour
l'accomplissement du désir de l'âme, alors sa position
deviendra telle qu'il a été aidé dans la destruction de Sainte
Ka'ba. Mais il est permis de sacrifier les animaux là-bas.
Khaja Saheb a dit: "Oh: Darwesh, il a été entendu par Khaja
Haji Saheb qui disait la tradition d'Abdullah Mubarak que son
âge est de 70 ans mais il n'a abattu aucun animal pendant cette
période de sa vie."
Khaja Saheb a poursuivi sa discussion et il a dit, selon les
paroles du prophète d'Allah, que «Celui qui mettra l'animal au
feu ou tuera l'animal sans bienveillance et pour sa repentance
doit libérer l'esclave ou nourrir 60 pauvres ou il devrait
continuer à jeûner pendant une période de deux mois sans
interruption. Le prophète nousIl a dit: «Ne pas mettre
d'animaux au feu et en lui il y aura un châtiment sévère pour lui
dans ce monde et aussi dans un autre monde. Celui qui mettra
l'animal au feu, alors sa position deviendra comme telle celle
qui commettra l'adultère avec sa mère.
52

Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-


dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.

12.La discussion sur le fait de dire Salam

Khaja Saheb a dit par sa langue sainte que selon la parole


du prophète d'Allah a dit: «Au moment de partir, il faut dire
Salam qui est une expiation pour les péchés. Les anges
demanderont à Allah son pardon. Au moment de quitter la
personne qui dira Salam, alors pour lui, la miséricorde d'Allah
sera envoyée sur lui et sa durée de vie et ses bonnes actions
seront augmentées pour cette raison.
Khaja Saheb a dit: «Il a été entendu par Khaja Yousuf Hasan
Chisti que lorsqu'une personne dit Salam et quitte le lieu de
réunion, alors elle obtiendra 1000 bonnes actions et ses 1000
désirs sont exaucés par Allah. Il sera libéré des péchés comme
tel qu'il est né du sein de sa mère. Les péchés d’un an sont
pardonnés et un an d’adoration est consigné dans son récit des
actes. La récompense de 100 Hajj et Umra lui est accordée et
les 100 plateaux de la miséricorde d'Allah sont versés sur sa
tête.
53

Khaja Saheb a déclaré: «Hazrat Ali Ibn Taleb (R.A.) a dit:« Il


désirait toute occasion de dire Salam au prophète d'Allah au
moment de venir ou de quitter le lieu de réunion. Mais il n'a
pas pu saisir l'occasion. Chaque fois qu'il avait l'habitude de dire
son Salam au prophète, puis le prophète, d'abord pour lui
transmettre Salam. On dit que c'est la tradition des prophètes
de dire de Salam. Tous les prophètes d'Allah qui sont passés du
monde avaient l'habitude de dire Salam en premier.
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.

13.L'expiation (Kufara) des prières

Khaja Saheb a dit que le prophète raconté par Hazrat Ali Ibn
Ali Taleb (RA) dit: «La personne dont les prières ont été
abandonnées doit alors prier 50 Rakat le lundi soir et dans
54

chaque Rakat, il doit réciter la sourate Iqlas une fois après


Sourate Alhamd. Dans ce cas, Allah acceptera l'expiation de ses
prières manquées pour sa période passée et même cette
période peut être dépassée à cent ans.
Sur la discussion ci-dessus, la discussion sur la position
dans la prière a commencé. Il a dit que le prophète d'Allah a dit:
«Ceux qui se tiendront dans la prière pendant la nuit, quand
l'humanité sera endormie. Alors Allah ordonnera aux anges de
les surveiller jusqu'à la nuit suivante et de prier pour leur
pardon de la nuit jusqu'au matin.
Dans une autre tradition, il est mentionné un dicton du
prophète d'Allah dans lequel il a été dit que «Celui qui prie 20
Rakats le vendredi et dans chaque Rakat, il doit réciter une fois
la sourate Iqlas après la sourate Alhamd, puis il sera réveillé
parmi les martyrs et les personnes Siddiq (véridiques) le jour du
jugement et pour chaque Rakat, il obtiendra la récompense du
culte du jour et de la nuit. Et pour chaque mot, il recevra la
lumière et il sera décédé en douceur du chemin du paradis.
Khaja Saheb a dit: «Celui qui se tiendra dans la prière et en
raison de ses efforts dans ce domaine, celui qui secouera son
cou à un nombre égal de secousses du cou du chameau, mais il
est préférable pour lui d'accomplir 60 Hajj et Umra. " Alors pour
lui, les portes de la miséricorde seront ouvertes par Allah.
Khaja Saheb a dit une fois qu'il séjournait à Samarcande en
tant que voyageur là-bas. Où il y avait une personne pieuse
connue sous le nom de Cheikh Abdul Wahed Samarqandi. De
55

lui, il a été entendu qu'il n'y aura pas de plaisir dans Iman (foi) à
moins qu'il n'y ait pas de position dans la prière du jour et de la
nuit. Donc, celui qui s'engagera dans les deux œuvres ci-dessus,
alors il aura du plaisir dans le Iman (foi).
Ensuite, Khaja Saheb a dit que «l'imam Abu Hanifa ne
pouvait pas dormir pendant la nuit pendant une période de 30
ans et que son corps ne pouvait pas toucher la terre.» Khaja
Saheb a déclaré: «Lorsque l’Imam Abu Hanifa effectuait son
dernier Hajj et qu’il est venu à la porte de la Ka’ba à La Mecque,
il a ensuite dit d’ouvrir la porte de la Ka’ba pour lui permettre
d’y accomplir la prière d’Allah. Alors la porte de la Kaaba a été
ouverte. "
Cheikh Saheb a déclaré: «Dans le livre« Fatwa Zaheeri »,
l’écrivain a été mentionné dans son dernier chapitre sur cet
événement:« Lorsque l’Imam Abu Hanifa a effectué son dernier
Hajj, il a pensé qu’il ne reviendrait pas dans cet endroit. Il a
donc été demandé aux serviteurs de la sainte Ka’ba à La
Mecque d’ouvrir les portes pour qu’ilaller à l'intérieur de la
Sainte Kaaba et y pratiquer le culte d'Allah pendant une nuit. "
Les serviteurs lui ont répondu: "Ce sera la nouvelle chose là-
bas et comme personne, n'a pas fait cet acte avant lui." Mais en
raison de sa connaissance supérieure et de son excellence,
comme tout le monde le suivra, son désir sera exaucé dans ce
but. «Donc, pour cette raison, l'imam Abu Hanifa a été autorisé
à entrer dans la Sainte Kaaba. L'imam Abu Hanifa et ses amis se
sont tenus à l'intérieur et ont fait l'intention de deux Rakats (un
56

Rakat = un ensemble de debout, génuflexion et prostration en


prière) de prière et ont mis la jambe gauche sur la jambe droite
et a terminé la récitation de la moitié de la Le Coran, puis
l'Imam Saheb ont mis la jambe droite sur la jambe gauche et il y
terminait la récitation d'une autre moitié du Coran. Après la
prière, il a commencé sa supplication qui est la suivante.
«Oh: Seigneur des mondes, les droits de Son culte qu'il ne
pouvait pas remplir. En outre, il ne pouvait pas Le reconnaître
bien selon ses exigences. Alors oubliez le défaut de cette
personne humble dans le service. " Il y avait un appel divin dans
lequel il était dit: «Oh: Abu Hanifa, il a été reconnu aussi et il a
été trop rendu à Notre service. Nous lui pardonnons ainsi qu'à
toutes les personnes qui le suivront jusqu'au jour du jugement.
En disant tous ces détails, le cheikh de l'Islam a dit en raison de
la grâce d'Allah, il est également le disciple de l'Imam Abu
Hanifa.
Khaja Saheb a déclaré que Khaja Yousouf Chisti n'avait pas
dormi pendant une période de 40 ans et que son corps sacré ne
pouvait pas toucher la terre pour cette raison. Khaja Saheb a
poursuivi sa discussion et il a dit que Khaja Ahmed Chisti est
resté dans sa prière pendant une période de 30 ans dans la
nuit. Chaque nuit, il récitait deux Coran dans deux Rakats de la
prière. Khaja Saheb a continué sa discussion et il a dit que l'on
savait qu'il avait vu Allah dans son rêve et que sur cela il ne
dormait pas le reste de sa vie. Après cet événement, il a vécu
pendant une période de 70 ans. Quand sa dernière fois était
57

plus proche qu'une personne pieuse l'a vu dans son rêve et on


lui a demandé comment son état.? Et comment il part ?. Puis il
lui a dit: «Il quittait le monde comme une personne
courageuse. Oh: très chers, l'événement de son rêve se passait
il y a 70 ans, mais il n'a dit cela à personne. A ce moment aussi
en tombant dans le plaisir du rêve et il quitte le monde.
Khaja Saheb a dit: «Oh: Darwesh il y a de la lumière aussi
dans ce monde et aussi de la lumière sur le chemin du paradis
et dans le paradis. Khaja Saheb a dit: «Celui qui se tiendra pour
la prière dans la nuit et qui fera des supplications, alors ses
prières sont acceptées par Allah. Et celui qui désire Allah et
ensuite Allah sera également heureux avec lui.
Khaja Saheb a déclaré: «Une fois, il se rendait à Boukhara là-
bas et il a été vu une personne pieuse qui était très pieuse et un
homme de position et en sa compagnie, il a vécu là-bas
pendant un certain temps. Il observait qu'il se tenait dans la
prière chaque soir. On a également entendu dire qu'il se tenait
dans la prière depuis 40 ans et que pendant cette période, son
corps n'a pas touché la terre.
Suite à la discussion ci-dessus et à l'explication des
avantages ci-dessus, Khaja Saheb s'est engagé lui-même dans le
souvenir d'Allah. Donc, pour cette raison, le désireux de bien et
toutes les autres personnes sont partis du lieu de rencontre.

14.L'excellence de Sura Fateha et Sura Iqlas


58

Khaja Saheb a dit par sa langue sainte que Khaja Yousuf


Hasan Chisti a écrit dans son magazine une déclaration du
prophète d'Allah: «Celui qui récitera la sourate Fateha et la
sourate Iqlas au moment de dormir, alors il se réveillera parmi
les personnes de le gardien le jour du jugement et il atteindra
d'abord les cieux après les prophètes d'Allah. Au moment
d'entrer dans le paradis, il trouvera sa place au plus proche du
prophète Jésus (A.S.).
Khaja Saheb a poursuivi sa discussion et il a dit, selon la
tradition rapportée par Mohammed Arishi, que celui qui
récitera une fois la sourate Alhamd et trois fois la sourate Iqlas
deviendra alors libre des péchés afin qu'il soit aussi clair qu'il
vient de naître. du ventre de sa mère.
Puis il a dit: «Dans le livre 'Hadiqa' il est écrit, et qui a été vu
par lui une tradition racontée par Abu Hurara et Ibne Umar
que« Celui qui récitera la sourate Awuhal Kafirun au moment
de dormir alors 1000 personnes témoigneront dans son faveur
au paradis.
Puis, une fois, il a dit qu'il était présent au service de son
maître Haji Saheb et à ce moment-là, il a vu une personne
pieuse dans la mosquée de Badakshan et cette personne était
connue sous le nom de Khaja Mohammed Badakshani. Il avait
l'habitude d'être trop occupé à se souvenir d'Allah. De lui, il a
été entendu que "Celui qui prie deux ou quatre Rakats au
moment du lever du soleil, alors il sera récompensé par la
59

récompense Hajj et Umra (Thawab) dans son récit des actes." Il


est mentionné dans la parole du prophète d'Allah que «Celui
qui priera quatre Rakatau moment du lever du soleil, ce qui est
bien mieux que de donner toute sa richesse sur le chemin
d'Allah comme charité.
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.

15.Les grâces uniques pour les personnes du paradis

Khaja Saheb a dit par sa langue sainte qu'il a été vu dans le


livre d'exégèse de l'Imam Shafi dans le chapitre sur le paradis
dans lequel il est mentionné que la personne a interrogé le
prophète sur l'approvisionnement en nourriture dans le
paradis. Le prophète lui a dit en jurant au nom d'Allah qui a fait
de lui son prophète: «Au paradis, la personne mangera sa
nourriture avec lui 100 cents personnes là-bas et y vivra avec
les membres de sa famille». Ensuite, la personne a demandé au
prophète en mangeant des provisions de nourriture s'il y aura
une réponse à l'appel de la nature. Le prophète leur a dit: «Oui,
mais il y aura une décharge de transpiration qui sera plus
60

parfumée que le musc et il ne restera rien dans l'estomac. Dans


le paradis, la vie deviendra telle qu'il n'y aura pas du tout de
mort là-bas. Il y aura toujours une période de jeunesse et qui ne
se transformera jamais en période de vieillesse. Les habitants
du paradis seront sous la nouvelle grâce d'Allah. Il y aura une
augmentation des grâces d'Allah toujours sur eux.
Sur ce Khaja Saheb a dit: "Celui qui veut obtenir toutes ces
grâces, alors il devrait réciter la sourate Iqlas 100 fois après la
prière du matin et la continuer toujours alors il y aura plus de
grâces sur lui." Interrogé par le prophète d'Allah, est-il possible
pour les parents et leurs enfants de se rencontrer dans le ciel
là-bas ?. Le prophète a dit: «
Oui, quand les parents et les enfants veulent se rencontrer, ils
visitent leurs palais sur les chevaux célestes.
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.

16.Les règles d'entrée dans la mosquée

Khaja Saheb a dit par sa langue sainte que dans la parole


du prophète, il est mentionné que celui qui entre dans la
mosquée, alors il devrait mettre sa jambe droite et il dirait "
61

,
«J'ai placé ma confiance en Allah. Il n'y a ni pouvoir ni
puissance que par Allah. O: Allah, me protège de Satan le paria.
Ensuite, il doit prier pour qu'Allah lui récompense 100 Rakats
pour chaque Rakat. Allah pardonnera ses péchés. Pour chacun
de ses pas, il sera récompensé dans le paradis et en son nom un
palais y sera construit.
Khaja Saheb a poursuivi sa discussion et il a dit: «Celui qui ira
à la mosquée. Et s'il dit) alors le Satan dira qu'en disant cette
phrase, il se cassait la taille. Donc, pour cette raison, dans son
récit des actes, la récompense d'un an d'adoration sera
enregistrée par les angles. En quittant la mosquée, quand il
récitera cette phrase, il obtiendra une récompense de 100
bonnes actions pour chaque cheveu de son corps et au paradis,
sa position sera améliorée de 100 fois.
Khaja Saheb a ensuite poursuivi sa discussion et il a dit:
«L'Imam Zaid Wabsi Zinda Rasti a été écrit dans son livre que
celui qui entrera dans la mosquée et mettra sa jambe droite
dans la mosquée puis tous ses péchés du début à la fin seront
pardonnés. Quand il sortira de la mosquée et mettra sa jambe
gauche alors les anges diront "Oh: Allah le regarde et accomplit
ses désirs et souhaits et fait sa place perpétuelle dans le
paradis."
Khaja Saheb a ensuite déclaré: «Il a été vu dans le magazine
de Khaja Marshi dans lequel il était écrit que Sufiyan Suri était
entré dans la Sainte Ka'ba à La Mecque sans respect de la
62

maison sainte et il mettait sa jambe gauche au lieu de la jambe


droite. et pour cette raison de manque de respect, son nom
devenait célèbre sous le nom de Suri (bœuf).
Suite à la discussion ci-dessus et à l'explication des
avantages ci-dessus, le Khaja Saheb s'est engagé dans le
souvenir d'Allah. Donc, pour cette raison, le désireux de bien et
toutes les autres personnes sont partis du lieu de rencontre.

17.Le don de la richesse et de la charité

La discussion sur le monde et l'accumulation de richesses a


été lancée. Khaja Saheb a dit par sa langue sainte que l'homme
ne devrait pas regarder le monde et ne jamais aller près du
monde et tout ce qu'il obtiendra alors il devrait dépenser sur le
chemin d'Allah et il ne devrait pas rester avec lui.
Khaja Saheb a dit avoir été entendu de la langue de Khaja
Yousuf Chisti que les remerciements de la richesse sont le
paiement de la charité et les remerciements de la religion de
l'Islam c'est-à-dire et celui qui dira alors qu'il rendra grâce à la
religion de l'Islam. Celui qui paiera la Zakat (impôt religieux
islamique) et la charité, alors il remplira les droits des riches.
63

Puis la discussion sur les mauvaises habitudes du garçons a


commencé.
Khaja Saheb a dit que le prophète a dit que lorsque les
enfants pleurent, alors le Satan se pavanera les oreilles afin
qu'ils se mettent à pleurer. Ainsi, ces parents qui ont battu leurs
enfants et ensuite le péché seront écrits pour eux. Khaja Saheb
a dit qu'il était mentionné dans la parole du prophète que les
petits enfants ne pleureront pas à moins que Satan ne les
dérange pas. Mais quand l'enfant pleure, alors nous devrions
dire. Donc, dans cette affaire, il y a de bonnes nouvelles pour
vous que l'enfant se taira en raison de la récitation de cette
supplication.
Puis Khaja Saheb a dit: «Ce n'est pas bon la cupidité des
savants surtout pour la personne musulmane. Ainsi, les savants
ont dit que «l'avidité doit être retirée du cœur». Quand la
cupidité du cœur sera supprimée, alors nous serons éligibles au
paradis. »
Encore une fois, Khaja Saheb a déclaré que la cupidité des
savants était trop forte. Mais leur gourmandise ne se soucie pas
du monde. Mais leur avidité concerne la chose et si on la
regarde, alors il n'y a aucun dommage.
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.
64

18 . Éternuements et récompenses d'Allah

Khaja Saheb a dit avec sa langue sainte que dans la parole du


prophète d'Allah, il est possible que si la personne musulmane
éternue et qu'il dise alors Allah le plus bienfaisant et le plus
miséricordieux pardonnera tous ses péchés. Au paradis, sa
position sera donnée. Dans son récit des actes, la récompense
de la libération d'un esclave sera ajoutée. Quand il éternuera
une seconde fois, Allah libérera ses parents de l'enfer. Quand il
éternuera une troisième fois, alors il devrait penser à ce sujet
qu'il souffre du froid. Oh: Musulman vous devriez donner la
réponse de l'éternuement en disant et il expatiera des péchés
et cela augmentera également la position. L'éternuement
fonctionnera comme le voile entre le feu de l'enfer et 1000
bonnes actions sont enregistrées dans le compte des actes et le
jour du jugement, ces choses sont placées dans la paire de
balances et qui deviendront plus lourdes avec le poids que Arsh
(empyréen) et Kursi (président) d'Allah.
Celui qui répondra pour l'éternuement et dira une fois
qu'Allah lui accordera le voisinage du prophète et aussi il
obtiendra une ville dans le paradis. Khaja Saheb a alors dit que
la première fois qui avait éternué était le prophète Adam (que
la paix soit sur lui). À l'époque, l'ange Gabriel était près de lui et
qui a dit.
65

Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-


dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.

19 .L'excellence d'Azan (appel à la prière) et Moazan (celui qui


crie l'appel à la prière)
Lorsque la discussion sur Azan (appel à la prière) a
commencé, alors Khaja Saheb a dit par sa langue sainte qu'Ali
Ibn Abi Taleb (RA) avait été demandé par le prophète d'Allah
alors il lui a dit: «Oh: Ali celui qui fait l'appel à la prière et son la
récompense est connue d'Allah le Bienveillant et
Miséricordieux. Mais la prière est Hujat (argument) pour mon
Ummat (nation) et son exégèse est que quand Momin (Faithul)
dit alors il dit comme ça qu'il a fait d'Allah son témoin, Oh:
Ummat du prophète Mohammed (que la paix soit sur lui)
devrait présenter dans la prière et quitter les relations du
monde.
Quand il dira alors il dira qu'il a fait cette phrase et que les
anges ont témoigné qu'il leur a été informé de l'heure de la
prière et qu'il n'y a pas de grande information que celle-ci.
Quand il dira alors il dira qu'il est témoin de Mohammed
(que la paix soit sur) qui est le prophète d'Allah. Quand il dira
alors il dira, Oh: Ummat (nation) du prophète Mohammed (paix
soit sur), il a été déclaré sur eux la religion afin qu'ils doivent
66

obéir aux commandements d'Allah et de son prophète. Allah


pardonnera tous leurs péchés. Parce que la prière est un pilier
de la religion. Quand il dira, il dit Oh: Ummat (nation) du
prophète Mohammed (que la paix soit sur lui) que les portes de
la miséricorde leur ont été ouvertes. Tenez-vous debout et
prenez part d'eux. Parce que pour eux, il y a un paradis dans les
deux mondes. Quand il dira alors il dit qu'il a fait de son
témoignage Allah et sa miséricorde. Oh: Ummat du prophète
Mohammed (que la paix soit sur lui) présente dans la prière et
quitte les relations du monde. J'ai déclaré cela que vous devez
obéir à Allah et aux commandements de son prophète et
accomplir la prière. Pour qu'Allah pardonne vos péchés. Vous
devez vous rappeler à ce sujet qu'aucune action n'est égale à la
prière.
Ceux qui n'accompliront pas la prière, alors ils auront honte
dans cette affaire. Quand celui qui dira alors il dira que la garde
du monde et du ciel repose sur son cou. Celui qui acceptera
cette responsabilité et essaiera dans cette affaire, alors il
réussira dans ce respect. »
Khaja Saheb a continué sa discussion et il a dit qu'il avait été
demandé par une personne pieuse à Bagdad et qui lui a dit de
donner la réponse à l'appel de prière est l'expiation des péchés.
Celui qui obéira à Allah et à son prophète dans la mosquée, puis
il se rendra au ciel avec des personnes véridiques et
martyrisées et il deviendra les amis du prophète Dawood (A.S.).
67

Khaja Junaid de Bagdad a écrit dans son livre «Umda» que la


réponse à l’appel à la prière permettra l’intercession de
l’humanité le jour du jugement. Ainsi, la personne qui entendra
l'appel à la prière et exécutera la prière de la congrégation
derrière l'Imam (chef) recevra une récompense de 300 Rakat
pour chaque Rakat et pour chaque Rakat, une ville sera établie
pour lui dans le paradis. Khaja Saheb a dit que le prophète
d'Allah ne sera pas dans la condition convenue de suivre cinq
types de personnes.

1. La personne qui manque les prières du vendredi.


2. La personne qui vend les esclaves affranchis.
3. La personne qui a des problèmes avec ses voisins.
4. La personne qui arrache illégalement quelque chose à
d'autres personnes.
5. La personne qui fait de la cruauté envers les membres de sa
famille.
Khaja Saheb a dit que ceux qui répondent à l'appel de
prière de Moazan alors les angles demanderont son pardon et
lui transmettront Salam afin qu'il obtienne le salut sans
responsabilité, et il sera envoyé au paradis.
Khaja Saheb a dit de dire Takbir (louange de Dieu,
répétition des mots Allahu Akbar) selon son style. Allah est là
entre vos deux sourcils et l'endroit est devant votre poitrine,
68

vous devez donc vous rappeler qu'Allah le regarde et que ses


deux jambes sont sur le chemin du paradis. Pensez que le
paradis est du côté droit et que l'enfer est du côté gauche. Il est
nécessaire de dire Allahu Akber (louange de Dieu) avec
réflexion pour réciter le Coran et exécuter Ruku (s'incliner dans
la prière) avec humilité et se prosterner avec modestie puis
s'asseoir et réciter la supplication d'Attahiat dans la prière. Ainsi
les angles prieront pour son pardon jusqu'à ce qu'il dise Salam à
la fin de sa prière.

Les avantages d'une subsistance légitime


Khaja Saheb a dit de manger une subsistance légitime et de
porter des vêtements légitimes, de se repentir et de ne pas
porter de vêtements illégaux. Quand quelqu'un qui aime cela,
alors une porte de ses sept portes du ciel sera ouverte pour lui
et ses prières seront acceptées par Allah.
Les avantages de la lecture du Coran
Khaja Saheb a dit de lire le Coran à plusieurs reprises. C'est
aussi l'expiation des péchés. Il est voilé pour le feu de l'enfer. Et
celui qui s'occupera de la lecture du Coran alors pour lui Allah
lui ouvrira les portes du paradis. Pour chaque peur, celui qui lira
le Coran, alors Allah créera un ange qui lira la glorification
(Tasbih) jusqu'au jour du jugement. Personne n'est proche
d'Allah en tant que telle personne, celui qui apprendra la
connaissance et qui lira fréquemment le Coran.
69

Khaja Saheb a dit: «Il est obligatoire pour vous de lire le


Coran et de l'apprendre. Le prophète d'Allah a dit: «Celui qui lit
un verset du Coran et qui vaut mieux qu'une bonne action. Et
quand il mourra, alors pour l'amitié de la lecture du Coran sera
laissée dans son cœur et ainsi il entrera dans l'oreille de l'ange
sous la forme de la bonne action. L'ange lui apportera une
mandarine du paradis et lui demandera de lire et cette
personne dira qu'elle n'a pas lu dans le monde. Mais l'ange dira
lire, cette orange vous est envoyée comme un cadeau d'Allah.
Ensuite, quand celui qui récitera le Coran du début à la fin, alors
l'ange dira qu'il n'y aura pas de châtiment de la tombe et le jour
du jugement pour vous et vous serez dans le voisinage des
prophètes d'Allah.
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.

20.Qui est Momin (croyant).?

Lorsque la discussion sur Momin a commencé, Khaja Saheb a


dit par sa langue que Momin est cette personne qui est l'ami
des trois choses suivantes.
70

1. Décès
2. Darweshi
3. Fateha
Ainsi, celui qui deviendra un ami des trois choses ci-dessus,
alors les anges deviendront son ami et il recevra la récompense
dans le paradis. Khaja Saheb a dit: «Allah garde Darwesh
comme ses amis. Les personnes Momin appartiennent aux amis
d'Allah.
Khaja Saheb a poursuivi sa discussion plus loin et il a déclaré:
«Anas bin Malik dit que celui qui possède 8 000 dirhams avec
lui, alors il deviendra une personne plus riche et d'autres qui
possèdent un montant inférieur au montant ci-dessus, alors il
sera appelé Darwesh personne. Ceux qui ne possèdent aucun
montant avec eux, alors ils devraient remercier Allah jour et
nuit. Et puis ils obtiendront le statut de prophète Ayub (A.S.).
La personne qui méritait la miséricorde d'Allah
Khaja Saheb dit avoir entendu par la langue du Maudaud
Chisti qu'Allah regardera trois groupes avec le regard de sa
miséricorde et qu'ils seront sous l'ombre de Son Arsh
(empyrée).
1. Les gens qui ont toujours du courage avec eux.
2. Ceux qui tiennent heureux les voisins et les femmes.
3. Ceux qui ont nourri les Darwesh et les indigents.
71

Khaja Saheb a dit au prophète d'Allah: «La prière est la


meilleure et la deuxième position est la charité. Et sur la
troisième position est la lecture du Coran. Ainsi, celui qui suivra
et essaiera les choses ci-dessus, alors il appartiendra à mon
Ummat (nation) et il sera récompensé du paradis.
Khaja Saheb a dit que Hazrat Ali Ibn Abi Taleb (RA) a dit que
le prophète d'Allah a été trop discuté au sujet des personnes
voisines donc il y avait un doute qui lui est venu à l'esprit alors il
a été demandé au prophète d'Allah si à la mort du voisin son
voisin peut devenir son héritier dans ses propriétés ou pas ?. Le
prophète a dit: «Oui, s'il n'y a pas d'héritiers, ils seront là. "
Khaja Saheb a dit que le prophète d'Allah a dit que "Celui
qui se comporte bien avec une grande gentillesse avec son
prochain, alors si Allah le veut, il sera avec moi et il obtiendra la
récompense du paradis."
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.

21.L'accomplissement des désirs des personnes Momin


(croyantes)
72

Khaja Saheb a dit par une langue sainte qu'Allah serait


heureux avec cette personne Momin, qui répondra aux besoins
de la personne Momin. Il obtient sa récompense du paradis. Sur
qui respectera la personne Momin alors il obtiendra une
position dans le paradis. Allah pardonnera tous ses péchés. Si
quelqu'un met les chaussures de l'autre personne ou s'il retire
l'épine de la jambe de l'autre personne Momin, Allah l'inclura
parmi les personnes véridiques et martyres.
Khaja Saheb a poursuivi sa discussion et il a dit que certaines
catégories de personnes (savantes) Mashaiq ont dit: «Si
quelqu'un est occupé dans les récitals ou dans le culte et à ce
moment-là, si une personne dans le besoin viendra là-bas et
veut le rencontrer, alors il lui est obligatoire de quitter tous ses
engagements et il doit assister à son travail. Dans cette affaire,
faites de son mieux pour l'aider. Il y a un dicton du prophète
d’Allah: «Celui qui comblera les besoins de son frère Momin,
alors Allah satisfera ses besoins de ce monde et de l’autre
monde. Le jour du jugement, il sera envoyé au paradis et il
deviendra le voisin du prophète Adam (que la paix soit sur lui).
"
Suite à la discussion ci-dessus et à l'explication des
avantages ci-dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans l'invocation.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.
73

22.Les signes des derniers jours du monde

Khaja Saheb a dit par sa langue sainte que le prophète


d'Allah a dit: «Lorsque les derniers jours du monde viendront,
les savants seront battus comme des voleurs et les savants
seront appelés Munafiq (hypocratiques) et les Munafiq seront
être appelés comme les savants.
Khaja Saheb a de nouveau dit: "Celui qui apprendra la
connaissance, alors Allah ordonnera d'inclure son nom sur la
liste la plus élevée des personnes pieuses d'Allah."

Il existe deux types d'infidélité

Khaja Saheb a déclaré: «Selon la tradition du prophète


racontée par Ibn Abbas, l'infidélité, la foi (Iman), le Nifaq
(différence) et la connaissance ont tous deux types. Il existe
deux types d'infidélité qui sont les suivants.
1. L'infidélité qui est faite contre les grâces d'Allah. Par
exemple, ne pas prier avec une congrégation dans les
mosquées, ne pas profiter à la personne souffrant de maladies
et au musulman. Mais pour ces choses, personne ne s'éloignera
du Iman (la foi).
2. S'éloigner de la foi et abandonner les choses d'obligation et
pour ces questions, il s'éloignera de la foi.
74

Il existe deux types de Iman (foi)

1. L'iman des infidèles. Ceux qui accepteront la foi sur les


langues, mais ils auront le doute dans leur cœur. C'est une
œuvre d'infidèles.
2. La foi spéciale (Iman) que les personnes Momin certifient par
leur langue et leur cœur. Un tel type d'Iman (foi) sera
disponible pour les personnes pieuses par leur chance et il n'est
pas disponible pour d'autres personnes.

Il existe deux types de religion de l'Islam.

1. Quand quelqu'un doit s'occuper de l'adoration d'Allah, alors


il ne doit pas avoir de doutes à ce sujet. Quand quelqu'un qui se
prosternait devant Allah, alors il devrait penser à Lui avec sa
langue et son cœur. C'est ce qu'on appelle la pure religion
islamique.

2. Dans lequel celui qui dira par sa langue qu'il est musulman,
mais il gardera l'infidélité dans son cœur. Il n'y aura aucune
crainte pour lui de ce qui arrivera à la religion et de la honte
qu'il devra affronter dans cette affaire.
75

Il devrait dire ce que c'estavant sa langue et de vivre parmi la


personne avec le témoignage de et une telle personne sera
éloignée de l'enfer.

Il existe deux types de Nifaq (hypocrisie)

1. Celui qui acceptera Haram (illégitime), halal (légitime), Amar


(commandement) et Nahi (interdiction) et il s'engagera dans les
péchés et commettra de mauvaises actions, mais il gardait
l'espoir, la peur et la repentance d'Allah et aussi il espérait
qu'Allah le connaît comme un pécheur.
2. Celui qui acceptera Haram (illégitime), halal (légitime), Amar
(commandement) et Nahi (interdiction) par son cœur et
pensera dans son cœur que la prière, le jeûne, la Zakat (taxe
religieuse islamique) sont des actes et s’il le fera faites ces actes
alors il obtiendra la récompense de ces choses. Ces actes
appartiennent à Nifaq (hypocrisie) et sa récompense est la
punition de l'enfer.

Il existe deux types de connaissances

1. La connaissance spéciale qui devrait être acquise pour Allah.


76

2. Les connaissances générales. Si une personne qui entendra


une phrase de connaissance qui est meilleure que l'adoration
d'un an. Si quelqu'un qui est assis dans un endroit où il y aura
discussion sur la connaissance, il recevra une récompense pour
avoir libéré un esclave dans cette affaire. La connaissance est
un guide pour les aveugles vers le paradis. Allah, le Très
Bienfaisant et Miséricordieux ne détruira pas la connaissance
dans les deux mondes.

Il existe deux types d'actes.


1. Les actes accomplis pour Allah, et ceux-ci sont appelés les
actes spéciaux.
2. Les actes qui sont faits pour le montrer aux autres personnes
et il n'y a pas de récompense pour ces actes et faire de telles
choses n'est pas bon.
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.

23.La mort et le souvenir des prophètes d'Allah.

Khaja Saheb a dit avec sa langue sainte que le prophète


d'Allah a dit: «Le souvenir de la mort vaut mieux que de se tenir
77

dans le culte du jour et de la nuit et les autres cultes


supplémentaires.» Khaja Saheb a de nouveau dit: «Parmi les
personnes ascétiques (Zahid), la meilleure personne asectique
est celle qui se souviendra de sa mort. Il devrait toujours
s'occuper de la préparation des travaux de la tombe, puis il
regardera la pelouse verte du ciel dans la tombe.
Khaja Saheb a de nouveau dit: "Celui qui se souviendra du
prophète Adam (AS) parmi les prophètes, puis il devrait réciter
trois fois" Salwat Allah Alayhe "alors Allah pardonnera tous ses
péchés s'ils sont plus que la rivière et il sera dans le quartier du
prophète Ayub (AS). Celui qui se souviendra du prophète
Dawood (AS) et ensuite il devrait réciter trois fois «Salwat Allah
Alayhe» sur lui, puis il peut entrer dans le ciel par n'importe
quelle porte, selon ce qu'il veut. Khaja Saheb a de nouveau dit:
"Pour le souvenir des prophètes, Allah interdira le feu de l'enfer
sur son Hift Andam, cela signifie les sept parties extérieures de
son corps comme la tête, la poitrine, le ventre et quatre
membres."
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.
78

24.L'envoi de la lampe à la mosquée

La discussion sur l'envoi de la lampe à la mosquée a


commencé. Khaja Saheb a dit avec sa langue sainte que Hazrat
Ali Ibn Taleb (RA) a dit: «Celui qui enverra la lampe à la
mosquée pendant une nuit, alors ses péchés d'un an sont
pardonnés par Allah et les bonnes actions d'un an sont
enregistrées dans son récit de les actes et dans le paradis une
ville sera construite pour lui là-bas.
Celui qui enverra la lampe à la mosquée pendant une
période d'un mois en continu, puis à partir du commandement
d'Allah toutes les portes du paradis lui seront ouvertes et il
pourra y entrer par n'importe laquelle des portes qu'il voudra.
Avant sa mort, il peut voir sa place dans le ciel. Il deviendra un
ami du dernier prophète d'Allah.
Khaja Saheb a répété: «Il a été entendu par la langue sacrée
de Khaja Yousuf Chisti que« Celui qui enverra la lampe à la
mosquée et quand il y aura sa lumière là-bas, alors tous les
angles prieront pour son pardon et cela s'appelle Hamlatal Arsh
(assaut de l'empyréen).
79

25 .L'alimentation des personnes du Darwesh

La discussion sur les personnes de Darwesh a commencé. Il a


été dit par sa langue sainte que le prophète d'Allah a dit: «Ceux
qui nourriront les personnes de Darwesh, alors ils deviendront
libres de tous ses péchés.
Qui a été privé du ciel?
Il a dit: "Il y a trois sortes de personnes qui ne viendront pas
vers le paradis."
1. Quand les personnes de Darwesh diront les mensonges.
2. Quand les personnes riches deviendront avares.
3. Quand les commerçants seront impliqués dans le
détournement de fonds.

Pour les raisons ci-dessus, ils seront sévèrement punis dans


cette affaire. Quand les personnes de Darwesh deviendront des
menteurs et les personnes riches deviendront avares et le
businessman impliquera dans le détournement de fonds, alors
Allah enlèvera la bénédiction du monde.
Khaja Saheb a dit: «Celui qui récitera ce qui suit après
chaque prière, jour et nuit une fois de Sourate Yasin et Ayatul
Kursi une fois et Sourate Qul Walhu Ahad trois fois alors Allah
augmentera son âge et sa richesse. Le jour du jugement, il
80

trouvera la facilité sur le chemin du paradis et à la place de la


responsabilité.
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.

26.L'allongement des bords des Salwars

Khaja Saheb a raconté par sa langue sainte une tradition du


saint prophète d'Allah racontée par Hazrat Ali Ibn Taleb (RA)
que «Celui qui augmentera la longueur des jambes d'une paire
de Salwar (une paire de pantalons légers et amples avec un
ajustement serré autour des chevilles; porté par les hommes et
les femmes du sous-continent indien) est le signe des
personnes Manfiaq (hypocrite).
Celui qui augmentera la longueur des jambes d'une paire de
Salwar et il l'augmentera jusqu'aux jambes, alors une telle
personne est désobéissante à Allah et à son prophète.
Khaja Saheb a de nouveau déclaré: «Celui qui augmentera
trop de longueur les jambes d'une paire de Salwar et il pendra
sous la jambe, alors les anges du ciel et de la terre lui jetteront
la disgrâce. Au lieu de chaque poil sur le corps de cette
personne, une maison sera construite pour lui dans l'enfer. Et
Abu Hurara a dit: «Celui qui noue un long Tahband (drap utilisé
81

comme vêtement pour la partie inférieure du corps), c'est


Munafiq (hypocrite). Khaja Saheb a de nouveau déclaré: «Il y
aura disgrâce sur les deux groupes de personnes qui sont les
suivants.
1. Celui qui porte des manches longues.
2. Celui qui porte de longues jambes d'une paire de Salwar.
Khaja Saheb a poursuivi sa discussion et il a déclaré: «Il ne
devrait pas y avoir d'extravagance à porter des vêtements sur le
corps. Parce que le prophète a même interdit la toile de
cercueil supplémentaire pour la personne décédée. Il y aura
une punition pour les deux choses suivantes.
1. Pour l'excès de tissu de cercueil.
2. Pour allonger les jambes d'une paire de Salwar

27.L'impuissance des savants dans les derniers jours du monde

Lors de la discussion sur les personnes savantes, Khaja Saheb


a déclaré avec sa langue sainte que «Dans les derniers jours du
monde, les personnes riches deviendront plus fortes et la
personne savante travaillera dur et fera face à beaucoup de
difficultés pour gagner sa vie. Il y aura des émeutes dans le
monde. Sur la terre et dans les montagnes, il y aura des
difficultés et des problèmes pour une vie sociale heureuse pour
eux.
82

Khaja Saheb a répété que «les personnes riches deviendront


très fortes et la personne savante deviendra impuissante.
Ensuite, à ce moment-là, Allah retirera la bénédiction de
l'humanité. Les villes seront désertes à ce moment-là. De plus, il
y aura des émeutes dans la religion. Vous devez donc vous
rappeler que ces personnes appartiendront à l'enfer.
Khaja Saheb a poursuivi sa discussion sur la charité et il a dit
de payer la charité à une telle personne qui gardera l'hôte des
personnes darwesh. Ensuite, il obtiendra la récompense de dix
fois. Pour donner la charité aux parents les plus proches, alors il
y aura une récompense de 1000 fois. Il est donc obligatoire
pour l'homme d'offrir sa charité de cette manière qui apportera
le plaisir d'Allah.
Sur la discussion ci-dessus et l'explication des avantages ci-
dessus, Khaja Saheb s'est engagé dans le souvenir d'Allah.
Donc, pour cette raison, le désireux de bien et toutes les autres
personnes sont partis du lieu de rencontre.

28.Il est obligatoire pour le repentant

Khaja Saheb a poursuivi sa discussion et il a dit qu'il y a un


commandement dans le livre saint du Coran «Oh: les gens de
foi se repentent et reviennent vers Allah comme Il acceptera
votre repentir.
83

Khaja Saheb a de nouveau déclaré qu’il avait été vu dans le


livre «Hadiqa» que c’était une obligation pour les musulmans
pour le repentant.
Khaja Saheb a de nouveau dit: «Quand le prophète Adam
(AS) est arrivé dans le monde et qu'il a été sollicité devant la
cour d'Allah et il a dit:« Oh: Seigneur des mondes, tu as envoyé
le Satan sur lui. Et il n'a pas le pouvoir de l'interdire. Il y a un
commandement de votre côté qu'en raison de votre aide divine
qui le protégera, lui et ses enfants, il n'aura jamais pris le
contrôle sur eux.

La fin.

Vous aimerez peut-être aussi