Vous êtes sur la page 1sur 10

PLAN DE L’EXPOSE

INTRODUCTION

I-Généralités et référentiels utilisés pour la mise en place des


normes d’hygiène dans les usines brassicoles

1-Généralités et définition sur les normes d’hygiène dans


les brasseries
2-Référentiels utilises pour la mise en place des normes d’hygiène
dans les entreprises brassicoles

II-Sécurité : Généralités, Réglementation et maitrise des Risques


dans les usines brassicoles
a- Généralités sur la sécurité en usine brassicole
b-Réglementation

c-Prévention et maitrise des risques

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

LEXIQUE

1
INTRODUCTION

Les sociétés brassicoles sont des entreprises qui s’adonnent dans la


fabrication et la production des bières. Cependant, la fabrication des
boissons qu’elles soient alcooliques ou sans alcool, est généralement
soumise à des normes d’hygiène et de sécurité rigoureuses fixées par
la réglementation nationale et internationale qui visent à protéger les
travailleurs des risques et augmenter la productivité au sein de
l’entreprise. Ainsi, qu’elles sont les différentes normes d’hygiène et
de sécurité mises en place au sein des usines brassicoles ? Pour
mener à bien notre travail, il sera nécessaire pour nous de présenter
dans un premier temps les normes d’hygiène à respecter dans les
usines brassicoles puis dans un second temps nous présenterons
l’aspect global de la sécurité dans ces usines.

2
I-Généralités et référentiels utilisés pour la mise en place des
normes d’hygiène dans les usines brassicoles

1- Généralités sur l’hygiène et Définition


De façon générale, ceux qui négligent l’hygiène s’exposent à de très graves
problèmes comme l’intoxication par les produits ou pire encore le décès d’une
personne. Le respect des règles d’hygiène en entreprise brassicole assure de
façon générale le bien être du personnel , des clients et de la qualité des
articles produits par l’entreprise .Ainsi les responsables d’entreprise doivent
respecter les normes spécifiques d’hygiène et mettre à la disposition des
employés les moyens nécessaires pour assurer leurs protections d’où on
assistera à la réduction du taux de risques d’infection au sein de l’entreprise qui
aura pour effet positif l’augmentation de la productivité tout au plan
économique qu’environnemental. C’est ainsi que nous pouvons donné de
différentes définitions au terme hygiène de travail ,qui est d’une part une
discipline qui s’occupe de l’environnement professionnel ,de manière à ce qu’il
soit optimum pour la santé et le bien-être de l’employé .D’autre part nous
pouvons la définir comme étant une science de l’anticipation ,de l’identification
,de l’évaluation et la maitrise du risque professionnel qui pourrait nuire à la
santé du travailleur .Ce qui nous amène donc à dire que l’hygiène du travail est
la gestion des risques mesurables .D’où la nécessité de la mise en place des
normes d’hygiène dans les sociétés brassicoles .

2-Référentiels utilises pour la mise en place des normes d’hygiène dans les
entreprises brassicoles

De nos jours, la notion d’hygiène est devenue un concept incontournable


pour toute entreprise désirant se faire connaître à l’international. Leader de
l’industrie brassicole et soucieuse de répondre aux exigences de ces clients et
partenaires, les sociétés brassicoles se sont engagées dans la démarche pour
intégrer dans son système de management, la norme ISO 9001 : 2008 comme
référentiel. Dans un monde parfait, la qualité réalisée serait identique à la qualité

3
voulue. Ceci est difficile à obtenir en raison des dysfonctionnements et des aléas
de toutes sortes qui créent des écarts entre ce qu'on prévoit ou planifie, et ce
qu'on réalise. On peut donc mesurer l'écart par des indicateurs de performance
mis en place dans l'organisme. La norme ISO 9001 fait partie des normes ISO
9000 relatives aux systèmes qualité. Elle définit les exigences organisationnelles
requises pour l'existence d'un système de management de la qualité. Elle a pour
objectif de s’assurer que le produit (ou service) répond aux exigences des clients
dans le respect de la réglementation applicable au produit et l’amélioration en
permanence .ISO 9001 : 2008 est basé sur l’amélioration continue et a été
conçue comme une norme générique, applicable à tous les organismes, quel
qu'en soit le type, la taille et le produit fourni. Dans certaines circonstances, un
organisme peut être en mesure de justifier l'exclusion de certaines exigences
spécifiques d'ISO 9001 :2008.

II-Sécurité : Généralités, Réglementation et maitrise des Risques


dans les usines brassicoles
a- Généralités sur la sécurité en usine brassicole
Intimement liée à la santé au travail ,la sécurité au travail est
une démarche pluridisciplinaire qui vise à supprimer ou à réduire les
risques d’accident susceptible de se produire lors de l’exercice d’une
activité en entreprise brassicole .De même ,ce concept de sécurité au
travail appuie son existence sur certains postulat de départ assez simple :
toutes activités professionnelle engendre des risques pour la sécurité
d’un employé à des degré plus ou moins élevés .D’où la tâche des
dirigeants d’entreprise est de réduire au maximum les risques afin de
protéger leurs salariés et de préserver leur intégrité physique et
morale ;D’où il est nécessaire, préférable et obliger aux brasseries
d’établir un document unique d’évaluation des risques professionnels et
mettre sur pied des mesures initiatives à l’amélioration des conditions de
travail et d’anticiper sur les risques de santé et sécurité au travail .Il sera

4
nécessaire aux brasseries de mettre en place un comité de sécurité qui
aura pour rôle et objectif d’édifier les salariés sur les différents risques au
sein de l’entreprise qu’aura donc pour conséquence positive d’améliorer
les facteurs nécessaires la mise sur pied d’une meilleure productivité des
salariés .La réglementation sur la sécurité au sein des brasseries prend sa
place .

b- Réglementation
La réglementation repose sur un dispositif réglementaire, le Paquet Hygiène,
qui est composé de plusieurs textes législatifs mis en place par la Communauté
brassicoles. Il s’agit d’une politique harmonisée pour assurer la sécurité sanitaire de
l’alimentation humaine et animale. Le Paquet Hygiène assure un niveau élevé de
protection de la santé du consommateur, garantit la sécurité sanitaire des aliments et
permet la libre circulation des produits. Il englobe l’ensemble de la filière
agroalimentaire depuis la production primaire, animale et végétale jusqu’au
consommateur, en passant par l’industrie agroalimentaire, les métiers de bouche, le
transport et la distribution.

Cette réglementation européenne, au sens large, est composée de 6 règlements


principaux, de 2 directives et de 4 règlements d’application dont le règlement n°
2073/2005 modifié par le règlement n° 1441/2007, qui concerne les critères
microbiologiques applicables aux denrées alimentaires. Elle est applicable depuis le
er
1 janvier 2006 pour tous les états membres de l’UE, et les états tiers souhaitant
exporter vers l’UE.

La bière est par nature un produit où le risque de contamination microbiologique


en germes pathogènes est inexistant, lié principalement à ses caractéristiques
physico-chimiques inhibitrices (faible pH, présence d’alcool, composé
antimicrobiens du houblon, environnement anaérobie) qui lui confère une protection
contre les microorganismes. La réglementation européenne n’impose donc aucun
critère de sécurité ou d’hygiène des procédés pour ce type de produit. Pourtant, les
micro-brasseurs rencontrent régulièrement des problèmes de contamination et de
mauvais goûts dans leurs bières, souvent générés par des germes d’altération
organoleptiques.

5
C- PREVENTION ET MAITRISE DES RISQUES DANS LES SOCIETES BRASSICOLES

L’action préventive devrait interrompre la chaine de transmission de


l’agent dangereux depuis la source jusqu’au travailleur. De même, la maitrise et
la prévention de ses risques au sein de l’entreprise aurai pour importance de
protéger le personnel du travail tout en maintenant sa santé ; De ce faire, nous
pouvons classés ces différents moyens de prévention sur plusieurs points :

- La prévention des risques respiratoires ; Ici, la ventilation des locaux de


travail et le captage des poussières et vapeurs à la source doivent être traités
et rejetés à l’extérieur pour assurer un renouvellements d’air en permanence
afin de limiter les risques liés à la santé du travailleur ; de ce faire, l’aération
des lieux du travail jouent un rôle essentiel pour limiter la concentration dans
l’air ambiant de l’ensemble des gaz, vapeurs et poussières responsables de
nombreuses maladies pulmonaires.

- La prévention des risques des machines et d’équipements ; Toutes


machines doit porter des avertissements, signalisations et dispositifs d’alertes
indispensables pour assurer la sécurité des travailleurs afin de réduire au
minimum les risques de coupures, d’entrainement, de cisaillement et
d’écrasement. Ainsi, ces machines doivent être identifié par des pictogrammes
et couleurs normalisés. De même, les équipements de travail doivent être
disposés, protégés ou équipés de telle sorte que les opérateurs ne puissent
atteindre la zone dangereuse donc chaque machine doit être munie de
dispositifs d’arrêt en cas d’urgence interrompant l’alimentation en énergie des
actionneurs de façon sûre et clairement identifiable qui assurera la protection
du personnel de travail en fin de compte.

-L’ergonomie des postes et des conditions de travail ; Des aides


mécaniques à la manutention ( chariot, transpalette)doivent être disponibles
lors des manipulations des sacs et de caisses ; Il convient d’adapter la hauteur
des plans de travail pour maintenir le dos droit, de disposer de table à plateaux
réglables, de tapis antifatigue particulièrement pour le travail répétitif du
conditionnement et de recyclage des bouteilles où il faut organiser la
polyvalence et la rotation des postes pour solliciter des articulations
différentes.

6
- Les préventions des risques chimiques (des produits détergents et
désinfectants) ; L’hygiène rigoureuse des locaux et matériel exige l’emploie
d’agents chimiques tels que les détergents et désinfectants. Dès lors, les
mesures de prévention sont indispensables pour la manipulation de ces
produits agressifs ; particulièrement lors de la dilution des produits concentrés,
la mise en place d’une protection individuelle est nécessaire, c’est ainsi que le
port d’équipement de protection individuel (EPI) s’impose pour réduire le plus
possible les risques à l’exposition des agents chimiques cités ci-dessus.

7
8
QUELQUES IMAGES DES EQUIPEMENTS DE PROTECTION UTILISES EN
ENTREPRISE BRASSICOLE.

9
10

Vous aimerez peut-être aussi