Vous êtes sur la page 1sur 15

COURS DE MÉCANIQUE

DES SOLS
Chapitre III
Compactage des sols
Introduction
Les sols constituent souvent un matériau de base pour la
construction d’ouvrage en terre tels que les remblais et
les digues, les structures de chaussés, …après une mise
en place adéquate, le sol considéré doit posséder de
bonnes caractéristiques mécaniques pur qu’il ne soit pas
sujet à des déformations excessives ou des ruptures
Lors de la mise en place du sol choisi, on lui fait subir
souvent une amélioration de ses caractéristiques
mécaniques. L’amélioration peut être faite en utilisant le
compactage qui est un procédé économique souvent
utilisé pour la construction des remblais
Définition du compactage des sols
Le compactage est une réduction de volume (presque
instantanée) du sol. Elle est due à une diminution
des vides remplis d’air.
Cette réduction n’est pas accompagnée par une
expulsion d’eau et la teneur en eau n’est pas
beaucoup modifiée. Les moyens de compactage
sont variés : charges vibrantes, chocs, ….
Etude du compactage au laboratoire -
essai Proctor
L’essai Proctor a pour but de déterminer la
teneur en eau optimale pour un sol donné
qui conduit au meilleur compactage
possible
L’essai consiste à compacter l’échantillon de
sol étudié dans un moule normalisé à
l’aide d’une dame normalisée selon un
processus bien déterminé, et mesurer sa
teneur en eau et son poids spécifique sec
après compactage. L’essai et répété
plusieurs fois sur de échantillons portés à
des teneurs en eaux différentes puis
tracer une courbe de poids volumique sec
en fonction de la teneur en eau
Etude du compactage au laboratoire -
essai Proctor
Etude du compactage au laboratoire -
essai Proctor
 On utilise pour ces essais deux moules
Moule Diamètre du Hauteur du Matériau
moule moule
Moule proctor 101.6 mm 117mm Dimension < 5mm
Moule CBR 152mm 152mm Dimension entre 5 et
20mm

 Il existe deux essais de compactage


Masse de la Hauteur de Nombre de coups Nombre de Energie de
Essai
dame chute par couche couche compactage
Proctor Moule Proctor 25 0.59
2.49 30.5 3
Normal Moule CBR 55 0.53
Proctor Moule Proctor 25 2.71
4.54 45.7 5
Modifié Moule CBR 55 2.41
Etude du compactage au
laboratoire - essai CBR
 L’essai CBR (Californian Bearing Ratio) est effectué
aussi bien sur le sol de fondation d’une structure de
chaussée que sur les matériaux qui la constituent (tout-
venant, grave reconstituée, etc. . . ).
 A partir de cet essai on définit un indice empirique dit
« indice de portance Californien » , pour deux états :
indice CBR immédiat et indice CBR après immersion.
Cet indice sert pour le dimensionnement d’une structure
de chaussée.
 Le principe de l’essai servant à déterminer l’indice CBR
consiste à mesurer les forces à appliquer par un
poinçon rigide cylindrique de section 19,35 cm2 pour
poinçonner un échantillon de sol compacté.
 Les valeurs des deux forces ayant provoqué les
enfoncements de 2,5 et 5 mm sont alors rapportées
respectivement aux valeurs 13,35 et 20 kN, qui sont
les forces mesurées sur un matériau de référence pour
les mêmes enfoncements.
 L’indice recherché est alors dé.ni conventionnellement
comme étant la plus grande valeur, exprimée en
pourcentage, des deux rapports ainsi calculés.
Facteur d’influence au compactage
Influence de la teneur en eau
En regardant une courbe proctor, on
remarque que la courbe présente un
maximum et deux versants :
 Au niveau de la partie croissante de la
courbe, l’eau sert de lubrifiant entre
les grains et γd croit avec la teneur en
eau
 Au niveau de la partie décroissante de
la courbe, l’eau occupe la majorité des
vides, les grains ne peuvent plus se
rapprocher, en plus l’eau absorbe une
grande partie de l’énergie de
compactage
 Donc pour un sol donné, le meilleur
compactage correspond à l’optimum
proctor
Facteur d’influence au compactage
Influence de la nature du sol
 Pour les argiles, l’optimum est très
marqué, dans le cas du sable la
courbe est aplatie, le compactage
est beaucoup moins sensible à la
teneur en eau

Influence de l’énergie de compactage


 Pour un sol donné, lorsque l’énergie
de compactage augmente le poids
spécifique du sol sec maximum
(γdmax) augmente aussi et les
sommets des courbes proctor
deviennent plus aigus
Courbe de saturation
 C’est l’enveloppe des courbes de compactage à

l’état du sol saturé. L’équation de cette courbe est :


Exécution du compactage

 Le compactage est fonction des conditions d'utilisation


futures du sol. Le compactage est effectué sur des
couches de faible épaisseur (20, 30 cm au maximum).
 Sur chantier, le compactage est réalisé généralement
par des rouleaux à pneu pour les sols fins et par des
engins vibrants pour les sols grenus.
 Au moment des travaux, on procède au contrôle du
compactage pour apprécier la qualité du sol compacté,
le compactage est jugé bon s’il correspond à un taux
de 90 à 95% de la densité sèche maximale qui a été
préalablement déterminé au laboratoire.
2
1
3

5
4

(1) Rouleau compacteur à pneu


(2) Rouleau tandem
(3) Rouleau compacteur
(4) Rouleau compacteur à pied de mouton
(5) Plaque vibrante
Contrôle du compactage

Le contrôle du compactage peut se faire selon plusieurs


moyens, parmi ces moyens :
 Le contrôle par mesure de la densité sèche et de la
teneur en eau : immédiatement après le compactage,
on mesure en de nombreux points de la zone considéré
la densité sèche et la teneur en eau. En prélève un
échantillon en faisant un trou dans le sol, le volume de
l’échantillon sera le volume du trou et on pèse le sol
avant et après séchage
 Le contrôle par essai de plaque : cet essai consiste à
mesurer le déplacement vertical d’une plaque circulaire
sous l’action d’un chargement croissant.

Vous aimerez peut-être aussi