Vous êtes sur la page 1sur 339

RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

Paix –Travail -Patrie Peace-Work-Fatherland


-------- ------------
MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR MINISTRY OF HIGHER EDUCATION
--------- ------------

COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DES EXAMENS


NATIONAUX ET CONCOURS
NATIONAL COMMITTEE FOR THE ORGANIZATION OF NATIONAL EXAMS AND
COMPETITIVE ENTRANCE EXAMINATIONS

CANEVAS TYPE DES EPREUVES BTS

VOLUME 2: SECTEUR SECONDAIRE

DECEMBRE 2018
PREFACE
Dans le but de délinéer de manière efficiente la question de la professionnalisation
des enseignements au Cameroun, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, a procédé le 28
novembre 2015 à l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de l’Université de Yaoundé I,
à la refonte des programmes relatifs à l’examen national du Brevet de Technicien Supérieur
(BTS).

Ces assises qui ont regroupé toutes les principales composantes de cet ordre
d’enseignement à savoir les Représentants des milieux socio-professionnels, les
Enseignants-Experts des Universités et des Grandes Ecoles et les Promoteurs des Instituts
Privés d’Enseignement Supérieur (IPES), ont abouti à la publication de l’arrêté
n°17/00224/MINESUP/DDES/ du 8 Avril 2017 portant régime des études, des évaluations
et programmes d’enseignement pour l’obtention du Brevet de Technicien Supérieur
(BTS) en République du Cameroun.

La mise en application de ce texte par la Commission Nationale d’Organisation des


Examens Nationaux et des Concours (CNOENC), organe technique chargé de l’organisation
et de l’évaluation desdits examens, consacrant la disparition du Diplôme Supérieur
d’Etudes professionnelles(DSEP), posait un problème pratique lié à l’absence des
référentiels d’évaluation. Pour y remédier, la CNOENC sur autorisation de Monsieur le
Ministre de l’Enseignement Supérieur, et dans la suite logique des efforts que fournit cette
structure pour la maitrise de la qualité, du contenu des outils d’évaluation des candidats et de
l’organisation matérielle des Examens relevant de sa compétence, a organisé du 10 au 14
septembre 2018 dans les différents centres d’Examen, de Yaoundé, Douala et de Bandjoun,
des ateliers d’élaboration des différents référentiels, adjuvants de l’implémentation de la
nouvelle organisation de l’examen du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) au Cameroun.

Les pages qui suivent, sont ainsi le fruit de ce long processus, qualitatif et
quantitatif, expression de la synergie collaborative des Experts académiques et
professionnels, des Enseignants des IPES habiletés à présenter les candidats aux Examens
Nationaux avec la CNOENC. Conformément à l’arrêté précité, l’économie de la nouvelle
organisation du BTS se décline en trois (03) volumes, répartis en secteurs.

Le Volume 1 qui concerne les secteurs primaire et quaternaire s’intéresse à trois


(03) domaines : le domaine agro-pastorale, le domaine de l’eau et l’environnement, et enfin
le domaine des technologies de l’information et de la communication.

Le Volume 2 traite du secteur secondaire avec un seul domaine d’étude, celui de


l’industrie et de la technologie.

Le Volume 3, quant à lui, s’occupe du secteur tertiaire avec trois (03) domaines
d’application : le domaine du commerce, de la gestion, et du droit, le domaine du tourisme,
de l’hôtellerie et des sciences sociales, et enfin le domaine de la santé.

Page 1 sur 339


Ces trois volumes serviront de boussole et de tableau de bord à tout candidat au BTS
et à tout Institut Privé d’Enseignement Supérieur, pour que désormais, nul n’ignore les
programmes et le cadrage indispensables pour le déroulement harmonieux de l’examen
national du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) au Cameroun.

LE PRESIDENT DE LA COMMISSION NATIONALE D’ORGANISATION DES


EXAMENS NATIONAUX ET DES CONCOURS.

Pr Emmanuel Dieudonné PEGNYEMB

Page 2 sur 339


TABLE DE MATIERE

PREFACE..........................................................................................................................................1

TABLE DE MATIERE...................................................................................................................3

SECTEUR SECONDAIRE............................................................................................................9

DOMAINE : INDUSTRIE ET TECHNOLOGIE....................................................................9

FILIERE : GENIE BIOLOGIQUE 9

SPECIALITE/OPTION : ANALYSES BIOLOGIQUES ET BIOCHIMIQUE 9


EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS) .......................................................................... 9
EPREUVE : ETUDE DE CAS .............................................................................................................................. 11
EPREUVE : PARASITOLOGIE ALIMENTAIRE ET MEDICALE .............................................................................. 12
EPREUVE : IMMUNOLOGIE ET HEMATOLOGIE .............................................................................................. 13
EPREUVE : ANALYSE MICROBIOLOGIQUE ET BIOCHIMIQUE DES ALIMENTS ................................................. 14
EPREUVE : BACTERIOLOGIE GENERALE.......................................................................................................... 15
EPREUVE : VIROLOGIE ET MYCOLOGIE GENERALE ........................................................................................ 16
EPREUVE : BASES THEORIQUES DES TECHNIQUES BIOCHIMIQUES MEDICALES ........................................... 17

SPECIALITE/OPTION : INDUSTRIE ALIMENTAIRE 18


EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS).......................................................................................... 18
EPREUVE : BIOCHIMIE ALIMENTAIRE............................................................................................................. 20
EPREUVE : PHENOMENES DE TRANSFERT ..................................................................................................... 21
EPREUVE : PROCEDES DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES ................................................................................ 22
EPREUVE : MYCOLOGIE ET PARASITOLOGIE ALIMENTAIRE ........................................................................... 23
EPREUVE : BIOCHIMIE METABOLIQUE ET NUTRITIONNELLE ......................................................................... 24
EPREUVE : REALISATION D’UN PRODUIT ALIMENTAIRE ET PRESENTATION (ETUDE DE CAS) ....................... 25

SPECIALITE/OPTION : DIETETIQUE 26
EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS) ........................................................................ 26
EPREUVE : CONNAISSANCE DES ALIMENTS ................................................................................................... 27
EPREUVE : BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA DIETETIQUE .................................................................... 29
EPREUVE : TOXICOLOGIE ALIMENTAIRE ........................................................................................................ 31
EPREUVE : BIOCHIMIE METABOLIQUE ET NUTRITIONNELLE ......................................................................... 32
EPREUVE : APPLICATIONS DES TECHNIQUES CULINAIRES DIETETIQUES (ETUDE DE CAS)............................. 33

SPECIALITE/OPTION : PHYTOTHERAPIE ET AROMATHERAPIE 34


EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE ................................................................................. 34
EPREUVE : DROIT DU TRAVAIL ET LEGISLATION SUR L’HERBORISTERIE ET LA PHARMACOPEE .................... 35
EPREUVE : ETUDE DE CAS .............................................................................................................................. 36
EPREUVE : PHYTOTHERAPIE ET AROMATHERAPIE......................................................................................... 37
EPREUVE : PHYTO-COMPLEMENTS ALIMENTAIRES ....................................................................................... 38
EPREUVE : ETHNOBOTANIQUE ...................................................................................................................... 39
EPREUVE : PHYSIOLOGIE ET TOXICOLOGIE VEGETALE................................................................................... 40
EPREUVE : BOTANIQUE SYSTEMATIQUE........................................................................................................ 41

Page 3 sur 339


EPREUVE : APPLICATIONS INDUSTRIELLES DES PLANTES MEDICINALES ET AROMATIQUES ......................... 43

EPREUVES TRANSVERSALES GENIE BIOLOGIQUE 44


EPREUVE : GESTION ....................................................................................................................................... 44
EPREUVE : DROIT ........................................................................................................................................... 45
EPREUVE : PRESENTATION DU RAPPORT....................................................................................................... 46
EPREUVE : QUALITE, HYGIENE ET SECURITE ALIMENTAIRE ........................................................................... 47
EPREUVE : MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.................................................................................................... 48

FILIERE : GENIE ELECTRIQUE 49

SPECIALITE/OPTION : ELECTROTECHNIQUE 49
EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNYTHESE................................................................................................. 49
EPREUVE D’ELECTRONIQUE POUR ELECTROTECHNICIEN.............................................................................. 52
EPREUVE D’AUTOMATISME ET COMMUNICATION INDUSTRIELS ................................................................. 54
EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES D’ELECTROTECHNIQUE ......................................................................... 56

SPECIALITE/OPTION : MAINTENANCE DES SYSTEMES ÉLECTRONIQUES 58


ÉPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE................................................................................................... 58
EPREUVE: PHYSIQUE APPLIQUEE ................................................................................................................... 61
ÉPREUVE: ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES............................................................................................... 63
ÉPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES MAINTENANCE DES SYSTÈMES................................................................. 66

SPECIALITE/OPTION : ENERGIE RENOUVELABLE (ENR) 69


ÉPREUVE : ÉPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE ........................................................................ 69
ÉPREUVE : ÉLECTROTECHNIQUE POUR ENERGIE RENOUVELABLE ................................................................ 73
ÉPREUVE : CONCEPTION ASSISTEE PAR ORDINATEUR (CAO) ........................................................................ 76
ÉPREUVE : MESURE PHYSIQUE ET MANIPULATION DES INSTALLATIONS A ENERGIE RENOUVELABLE. ........ 77

SPECIALITE/OPTION : CONTRÔLE INSTRUMENTATION ET REGULATION (CIR) 79


EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS).......................................................................................... 79
EPREUVE : AUTOMATISME ............................................................................................................................ 81
EPREUVE : PHYSIQUE APPLIQUEE .................................................................................................................. 83
EPREUVE : PHYSIQUES ET CHIMIE INDUSTRIELLE .......................................................................................... 85
EPREUVE : MISE EN ŒUVRE D’UNE BOUCLE DE REGULATION ...................................................................... 87
EPREUVE : SIMULATION D’UNE BOUCLE DE REGULATION ............................................................................ 88

SPECIALITE/OPTION : MAINTENANCE DES APPAREILS BIOMEDICAUX 89


EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE................................................................................................... 89
EPREUVE: MAINTENANCE .............................................................................................................................. 91
EPREUVE: ELECTRONIQUE ET AUTOMATISME .............................................................................................. 92
EPREUVE: MACHINES ELECTRIQUES ET COMMANDE DE PUISSANCE ........................................................... 93
EPREUVE PRATIQUE DE MAINTENANCE ........................................................................................................ 94
EPREUVE: CAO GENIE ELECTRIQUE................................................................................................................ 95
EPREUVE: PHYSIQUE ...................................................................................................................................... 96
EPREUVE: MATHEMATIQUES......................................................................................................................... 97
EPREUVE: CHIMIE .......................................................................................................................................... 98
EPREUVE TRANSVERSALE : GENIE ELECTRIQUE ET MAB................................................................................ 99
EPREUVE: INFORMATIQUE ............................................................................................................................ 99

FILIERE : GENIE THERMIQUE ET ENERGIE 100

Page 4 sur 339


SPÉCIALITÉ/OPTION : FROID ET CLIMATISATION 100
EPREUVE : ELECTRICITE ET ELECTROTECHNIQUE APPLIQUEES AU FROID ................................................... 100
EPREUVE : ELECTRONIQUE ET REGULATION................................................................................................ 103
EPREUVE : PHYSIQUE DU FROID .................................................................................................................. 106
EPREUVE : CONDUITE DE PROJETS EN FROID ET CLIMATISATION............................................................... 109
EPREUVE : MÉTROLOGIE ET RÉALISATION THERMIQUE .............................................................................. 111
EPREUVE : CABLAGE ET MAINTENANCE FRIGORIFIQUE .............................................................................. 113
EPREUVE : CAO-DAO DES SYSTÈMES FLUIDES ............................................................................................. 115

EPREUVE TRANSVERSALE : GENIE THERMIQUE 117


EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE ANALYTIQUE ...................................................... 117

FILIERE : GENIE MECANIQUE ET PRODUCTIQUE 119

SPECIALITE : CONSTRUCTION ET FABRICATION MECANIQUE 119

OPTION : CONSTRUCTION MECANIQUE 119


EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)........................................................................................ 119
EPREUVE : FABRICATION ASSISTEE PAR ORDINATEUR (FAO) ...................................................................... 120
EPREUVE : RESISTANCE DES MATERIAUX .................................................................................................... 121
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE FABRICATION..................................................................................... 123

OPTION : FABRICATION MECANIQUE 124


EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS) ...................................................................... 124
EPREUVE : ANALYSE MECANIQUE................................................................................................................ 126
EPREUVE : PRODUCTION ............................................................................................................................. 127

TRANSVERSALES : FABRICATION ET CONSTRUCTION MECANIQUE 128


EPREUVE : AUTOMATISME .......................................................................................................................... 128

SPECIALITE/OPTION: CONSTRUCTION METALLIQUE (CME) 132


EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)........................................................................................ 132
EPREUVE : CONCEPTION D’UN OUVRAGE METALLIQUE (COM) .................................................................. 135
EPREUVE : GEOMETRIE DESCRIPTIVE (GD) .................................................................................................. 137
EPREUVE : DIMENSIONNEMENT ET VERIFICATION D’UN OUVRAGE METALLIQUE ..................................... 139
EPREUVE : DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR (DAO) .................................................................................. 143
EPREUVE : REALISATION D’UN OUVRAGE METALLIQUE .............................................................................. 146

SPECIALITE/OPTION : CHAUDRONERIE ET SOUDURE 148


EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS) ...................................................................... 148
EPREUVE : ANALYSE ET CONCEPTION DES STRUCTURES ............................................................................. 150
EPREUVE : ETUDE ET CONCEPTION D’OUTILLAGE (ECO) ............................................................................. 153
EPREUVE : ETUDE ET DEVELOPPEMENT D’UN OUVRAGE............................................................................ 155
EPREUVE : CALCUL ET VERIFICATION DES STRUCTURES.............................................................................. 157
EPREUVE : DESSIN ET CONCEPTION ASSISTE PAR ORDINATEUR (DAO & CAO) .......................................... 160

EPREUVE TRANSVERSALE : CHAUDRONERIE ET SOUDURE ET CONSTRUCTION


METALLIQUE 165
EPREUVE : FABRICATION ASSISTEE PAR ORDINATEUR (FAO) ...................................................................... 165

SPECIALITE/OPTION : MAINTENANCE APRES VENTE AUTOMOBILE 167

Page 5 sur 339


EPREUVE : EPREUVE DES SYSTEMES ELECTRIQUES, ELECTRONIQUES, SECURITE ET CONFORT .................. 167
EPREUVE : EPREUVE D’ORGANISATION ET GESTION DES ACTIVITES DE L’APRES VENTE AUTOMOBILE ..... 169
EPREUVE : GROUPE MOTO PROPULSEUR.................................................................................................... 171
EPREUVE : EPREUVE DE MAINTENANCE ...................................................................................................... 173
EPREUVE : EPREUVE DE MAINTENANCE MECANIQUE................................................................................. 175

SPECIALITE/OPTION : MECATRONIQUE 178


EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE MAINTENANCE ET INTERVENTION SUR VEHICULE AUTOMOBILE .... 178
EPREUVE : EPREUVE CONSTRUCTION MECANIQUE .................................................................................... 180
EPREUVE : EPREUVE DE DAO – CAO ............................................................................................................ 182
EPREUVE : EPREUVE CONSTRUCTION ELECTRIQUE ET ELECTRONIQUE AUTOMOBILE ............................... 185
EPREUVE : GROUPE MOTO – PROPULSEUR ................................................................................................. 187
EPREUVE : MICRO-PROCESSEUR ET REGULATION ....................................................................................... 189

SPECIALITE : MAINTENANCE DES SYSTEMES INDUSTRIELS 191

OPTION : MAINTENANCE INDUSTRIELLE ET PRODUCTIQUE (MIP) 191


EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS) ...................................................................... 191
EPREUVE : AUTOMATISMES INDUSTRIELS................................................................................................... 194
EPREUVE : ANALYSE DES SYSTEMES MECANIQUES ..................................................................................... 196
EPREUVE : ELECTRONIQUE – ELECTROTECHNIQUE – AUTOMATIQUE ........................................................ 198
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE MAINTENANCE .................................................................................. 200
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES D’AUTOMATISMES INDUSTRIELS............................................................ 203
EPREUVE: CABLAGE ..................................................................................................................................... 205
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE FABRICATION MECANIQUE ............................................................... 207

SPECIALITE : TECHNOLOGIES DE LA MARINE MARCHANDE 208

OPTION : MECANIQUE NAVALE 208


EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (E.P.S)...................................................................................... 208
EPREUVE : PHYSIQUE APPLIQUEE ................................................................................................................ 211
EPREUVE : NAVIGATION COTIERE ................................................................................................................ 212
EPREUVE : GESTION DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE............................................................................... 213
EPREUVE : GESTION DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE............................................................................... 215

OPTION : GESTION ET ADMINISTRATION DES PORTS 217


EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE................................................................................................. 217
EPREUVE : DROIT MARITIME ET PORTUAIRE ............................................................................................... 218
EPREUVE : FINANCE PORTUAIRE.................................................................................................................. 219
EPREUVE : MANAGEMENT PORTUAIRE ....................................................................................................... 220
EPREUVE : CONCESSIONS PORTUAIRES ....................................................................................................... 221
EPREUVE : MARKETING PORTUAIRE ............................................................................................................ 222

OPTION : HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT (HSE) 223


EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE ............................................................................... 223
EPREUVE : CHIMIE APPLIQUEE..................................................................................................................... 225
EPREUVE : GESTION ENVIRONNEMENTALE ET POLLUTION......................................................................... 226
EPREUVE : INITIATION AU DROIT DE L’ENVIRONNEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE .................. 228
EPREUVE : PHYSIQUE APPLIQUEE ................................................................................................................ 229
EPREUVE : QUALITE – CONDITION DE TRAVAIL ET SANTE ........................................................................... 231
EPREUVE : SECURITE DES INSTALLATIONS PRODUITS ET EQUIPEMENTS .................................................... 234

Page 6 sur 339


EPREUVE TRANSVERSALE : GENIE MECANIQUE ET PRODUCTIQUE 236
EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE ANALYTIQUE ...................................................... 236

FILIERE : GENIE CIVIL 238

SPECIALITE : BATIMENT 238


EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE................................................................................................. 238
EPREUVE : CONCEPTION ASSISTEE PAR ORDINATEUR, DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR........................ 240
EPREUVE : RDM (RESISTANCE DES MATERIAUX) ......................................................................................... 241
EPREUVE : TP (TRAVAUX PRATIQUES)........................................................................................................ 242

SPECIALITE : TRAVAUX PUBLICS 244


EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE................................................................................................. 244
EPREUVE : CAO-DAO (CONCEPTION ASSISTEE PAR ORDINATEUR, DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR).... 246
EPREUVE : RDM (RESISTANCE DES MATERIAUX) ........................................................................................ 247
EPREUVE : TP (TRAVAUX PRATIQUE) ........................................................................................................... 248

SPECIALITE: GEOMETRE TOPOGRAPHE 250


EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)........................................................................................ 250
EPREUVE : TECHNOLOGIE TOPOGRAPHIQUE .............................................................................................. 253
EPREUVE : SCIENCES GEOMATIQUES I (GEODESIE/SIG/ CARTOGRAPHIE /GPS)......................................... 255
EPREUVE : DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR (DAO).................................................................................. 261
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES................................................................................................................. 263

SPECIALITE : INSTALLATION SANITAIRE (IS) 265


EPREUVE : FLUIDES ET ENERGIES................................................................................................................. 265
EPREUVE : ECHANGEURS DE CHALEUR........................................................................................................ 267
EPREUVE : TRAITEMENT DE L’EAU............................................................................................................... 271
EPREUVE : CAO-DAO DES SYSTEMES FLUIDES ............................................................................................. 273
EPREUVE : PROCEDES TECHNIQUES D’INSTALLATION ET DE MISE EN ŒUVRE .......................................... 275

EPREUVES TRANSVERSALE INDUSTRIE ET TECHNOLOGIE 277


EPREUVE : MATHEMATIQUE........................................................................................................................ 277
EPREUVE : ECONOMIE ................................................................................................................................. 280
EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE ANALYTIQUE ...................................................... 282
EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE ANALYTIQUE ...................................................... 284

FILIERE : CHIMIE, GENIE CHIMIQUE ET DES PROCEDES 286

SPECIALITE/OPTION : GENIE DE CHIMIQUE ET DES PROCEDES 286


EPREUVE : OPERATIONS UNITAIRES ............................................................................................................ 286
EPREUVE : PROCESS ET PROCEDES INDUSTRIEL .......................................................................................... 288
EPREUVE : CHIMIE ORGANIQUE .................................................................................................................. 289
EPREUVE : CHIMIE INORGANIQUE ............................................................................................................... 292
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE............................................................................................... 294
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES D’OPERATIONS UNITAIRES ..................................................................... 296
EPREUVE : MATHEMATIQUES ...................................................................................................................... 297
EPREUVE : THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE .............................................................................................. 299
EPREUVE : PHYSIQUE ................................................................................................................................... 300

SPECIALITE : CHIMIE 302

Page 7 sur 339


EPREUVE : PHYSIQUE ................................................................................................................................... 302
EPREUVE : CINETIQUE CHIMIQUE................................................................................................................ 303
EPREUVE : CHIMIE DES SOLUTIONS ............................................................................................................. 305
EPREUVE : OPERATIONS UNITAIRES ............................................................................................................ 306
EPREUVE : METHODES DES BILANS ET CIRCULATION DES FLUIDES............................................................. 307
EPREUVE : CHIMIE ORGANIQUE .................................................................................................................. 308
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE INORGANIQUE ...................................................................... 312
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE ......................................................................... 314
EPREUVE : MATHEMATIQUES ...................................................................................................................... 316

EPREUVE TRANSVERSALE : CHIMIE, GENIE CHIMIQUE DES PROCEDES 317


EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE ANALYTIQUE ...................................................... 317

FILIERE : GENIE GEOLOGIQUE ET PETROLIER 319

SPECIALITE/OPTION : INGENIERIE PETROLIERE 319


EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE ............................................................................... 319
EPREUVE : SYSTEMES ENERGETIQUES ET ENVIRONNEMENT ...................................................................... 321
EPREUVE : CHIMIE INDUSTRIELLE ................................................................................................................ 323
EPREUVE : CALCUL ET CONDUITE DE PROCEDES ......................................................................................... 324
EPREUVE : OPERATIONS UNITAIRES ............................................................................................................ 325

SPECIALITE : MINES ET GEOLOGIE APPLIQUEE 326


EPREUVE PROFESSIONNELLE SYNTHESE ...................................................................................................... 326
EPREUVE : TECHNIQUES D’EXPLOITATION .................................................................................................. 328
EPREUVE : METHODES D’INVESTIGATION ................................................................................................... 329
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE CARTOGRAPHIE GEOLOGIQUE .......................................................... 329
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE PETROGRAPHIE ................................................................................. 331

SPECIALITE : INGENIERIE MINIERE 332


EPREUVE : MATHEMATIQUES APPLIQUEES AUX TECHNOLOGIES MINERALES ET PETROLIERE .................. 334
EPREUVE : DROIT ET LEGISLATION MINIERE ET PETROLIERE....................................................................... 337
EPREUVE : ECONOMIE MINIERE ET PETROLIERE ......................................................................................... 338

Page 8 sur 339


SECTEUR SECONDAIRE

DOMAINE : INDUSTRIE ET TECHNOLOGIE


FILIERE : GENIE BIOLOGIQUE

SPECIALITE/OPTION : ANALYSES BIOLOGIQUES ET


BIOCHIMIQUE
EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 6h
CREDIT : 10
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve a pour but de juger les connaissances
professionnelles du candidat.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NBRE DE


OPTION APPROX. POINTS
Analyses Bactériologie Générale 1h15min 20% 20
Biologiques et Parasitologie générale 1h15min 20% 20
Biochimiques Hématologie 1h 20% 20
EPS

Immunologie 1h15min 20% 20


Microbiologie alimentaire 1h15min 20% 20
Total 100

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


Chaque partie de l’épreuve pourra contenir n’importe quelle thématique se trouvant
dans le syllabus officiel.
Partie I : Bactériologie Générale
L’objectif ici est de vérifier la connaissance et la compréhension et l’application des
notions de morphologie, physiologie et dénombrement des bactéries et les milieux de culture
tout en insistant de temps à autre sur la connaissance des agents causant les principales
maladies.

Partie II : Parasitologie Générale


L’objectif ici est de vérifier la connaissance et la compréhension et l’application des
notions de morphologie, de méthodes de détection.
Partie III : Hématologie
L’objectif ici est de vérifier la connaissance et la compréhension et l’application des
notions de base de l’hématologie entre autre, Physiologie et pathologie des cellules

Page 9 sur 339


sanguines et médullaires, les Principales hémopathologies, la Physiologie et pathologie de
l’hémostase et de la fibrinolyse, Hémogramme.
Partie IV : Immunologie
L’objectif ici est de vérifier la connaissance et la compréhension et l’application des
notions de base de l’immunologie, plus particulièrement le système immunitaire, ses
dysfonctionnements, la notion d’anticorps, la sécurité transfusionnelle
Partie V : Microbiologie Alimentaire
L’objectif ici est de vérifier la connaissance et la compréhension et l’application des
notions de source de contamination des aliments, de type de microorganismes, de
l’interaction entre microorganismes et aliments et de maladies microbiennes d’origine
alimentaire

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation se fera sur la base de du savoir, de la compréhension de l’application et
de l’analyse

PROTOTYPES DES SUJETS


Les Sujets doivent évaluer le savoir avec des questions de type QCM avec 05 choix
et une seule réponse juste, des définitions ou des questions à réponse courte.
L’évaluation de la compréhension se fera avec des questions sur la description des
phénomènes.
L’évaluation de l’application et de l’analyse par des exercices et des cas pratiques.
Toutes ces types d’évaluation devront se retrouver dans le sujet et pas
nécessairement dans chaque partie.

Page 10 sur 339


EPREUVE : ETUDE DE CAS

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle Pratique


DUREE DE L’EPREUVE : 4h
CREDIT : 6
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve a pour but de juger les connaissances pratiques et
professionnelles du candidat.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NOMBRE


OPTION APPROX. DE POINTS
Analyses Bactériologie Générale 1h 20% 20
Etude de cas

Biologiques et Parasitologie générale 1h 20% 20


Biochimiques Hématologie 1h 20% 20
Biochimie alimentaire 1h 20% 20
Total 80
PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)
L’épreuve est composé d’une partie écrite, d’une partie pratique et d’une liste des
besoins avec évaluation des coûts.

Partie I : Ecrit
Elle se fait sur forme de QCM ou de question directe concernant le protocole des
manipulations qui sera réalisé dans la phase pratique. Elle doit occuper 1h maximum du
temps de l’épreuve.
Partie II : Pratique
L’objectif ici est de vérifier la capacité de manipulation du candidat et la restitution
des résultats.
Bactériologie générale : elle sera centrée sur la coloration de Gram, la description au
microscope à l’état frais de bactéries
Parasitologie générale : elle sera centrée sur la détection au microscope de parasites
contenus dans le sang ou dans les selles
Hématologie : elle sera centrée sur le groupage sanguin
Biochimie alimentaire : elle concernera les analyses de titration de l’acidité des
huiles, des jus de fruits, des yaourts et autres aliments fermentés, de l’indice d’iode, de la
préparation de solutions de concentration en sucre ou de pH définis.
Liste des besoins avec évaluation des coûts : cette liste doit comprendre le matériel
et les réactifs nécessaires dans le centre d’examen et éventuellement les échantillons devant
être achetés et les prix.
CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation se fera sur la base de du savoir, de la compréhension de l’application,
de l’analyse et de l’exactitude des réponses données.

Page 11 sur 339


EPREUVE : PARASITOLOGIE ALIMENTAIRE ET MEDICALE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


FORME DE L’EPREUVE : Ecrite
DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 04
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve a pour but de juger la connaissance des parasites
contaminants l’homme et les animaux, leur habitat et quelques éléments de morphologie et
physiologie. Elle permettra également d’évaluer la capacité à identifier, décrire et rechercher
les parasites dans les échantillons humains et alimentaires

STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NOMBRE


OPTION PARTIES APPROXIMATIVE DE POINTS
Analyses Parasitologie
2h 60% 12
Alimentaire et

Biologiques et Médicale
Parasitologie

Médicale

Biochimiques Parasitologie
Alimentaire 1h 40% 8

Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie I : Parasitologie Médicale
Elle concernera la Classification zoologique des parasites ; Notions de parasitologie
générale : les cycles des parasites ; Parasitoses dues à des métazoaires : les Helminthes, les
Méthodes de détection des parasites dans les échantillons humains, les parasitoses les plus
fréquentes chez l’homme et la Prévention des parasitoses
Partie II : Parasitologie Alimentaire
Elle s’articulera sur les notions de parasitologie générale, les cycles des
parasites infestant les aliments, Parasitoses dues à la consommation de denrées alimentaires
et les techniques d’identification

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation se fera sur la base de du savoir, de la compréhension de l’application,
de l’analyse et de l’exactitude des réponses données

Page 12 sur 339


EPREUVE : IMMUNOLOGIE ET HEMATOLOGIE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve professionnelle


FORME DE L’EPREUVE : Ecrite
DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 05
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve a pour but de juger la connaissance sur les aspects
immunologiques et hématologiques de base pouvant servir lors des analyses médicales.
STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NOMBRE


OPTION PARTIES APPROX. DE POINTS
Analyses Immunologie 1h30min 50% 10
Immunologie

Hématologie

Biologiques et
Biochimiques
et

hématologie 1h30min 50% 10


Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie I : Hématologie
L’objectif ici est de vérifier la connaissance et la compréhension et l’application des
notions de base de l’hématologie entre autre, Physiologie et pathologie des cellules
sanguines et médullaires, les Principales hémopathologies, la Physiologie et pathologie de
l’hémostase et de la fibrinolyse, Hémogramme.
Partie II : Immunologie
L’objectif ici est de vérifier la connaissance et la compréhension et l’application des
notions de base de l’immunologie, plus particulièrement le système immunitaire, ses
dysfonctionnements, la notion d’anticorps, la sécurité transfusionnelle.
CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation se fera sur la base de du savoir, de la compréhension de l’application,
de l’analyse et de l’exactitude des réponses données.

Page 13 sur 339


EPREUVE : ANALYSE MICROBIOLOGIQUE ET BIOCHIMIQUE DES
ALIMENTS

TYPE D’EPREUVE : Epreuve professionnelle


FORME DE L’EPREUVE : Ecrite
DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 04
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve a pour but de juger la connaissance et la capacité
d’implémentation des techniques microbiologiques et biochimiques courantes utilisées dans
l’analyse des aliments.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NBRE DE


OPTION APPROX. POINTS
Analyse microbiologique
Microbiologiqu

Analyses 1h30min
des Aliments
Biochimique

des aliments 50% 10


Analyse

Biologiques et
Analyse biochimique des
e et

Biochimiques 1h30min
aliments 50% 10

Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE

Partie I : Analyse Microbiologique


L’objectif ici est de vérifier si l’étudiant à la connaissance des milieux de cultures
utilisés pour les germes d’importance alimentaire, les techniques d’analyse et les critères de
choix, les précautions à prendre lors de l’échantillonnage et les calculs pour le rendu du
résultat.
Partie II : Analyse Biochimique
L’objectif ici est de vérifier la connaissance des techniques biochimiques utilisées
pour les analyses des éléments constituants l’étiquète nutritionnelle alimentaire, mais aussi
quelques paramètres de mesure de la stabilité des huiles, des produits fermentés (yaourt,
fromage).

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation se fera sur la base de du savoir, de la compréhension de l’application,
de l’analyse et de l’exactitude des réponses données.

Page 14 sur 339


EPREUVE : BACTERIOLOGIE GENERALE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve fondamentale


FORME DE L’EPREUVE : Ecrite
DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 06
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve a pour but de juger la capacité de l’étudiant à
maitriser les temps forts de l’historique de la bactériologie, à décrire la bactérie du point de
vue morphologique et physiologique, l’identifier et rechercher dans un échantillon.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NOMBRE DE


OPTION PARTIES APPROX. POINTS
Bactériologie

Analyses
Générale

Biologiques et Bactériologie 3h 100% 20


Biochimiques générale

PRESENTATION DE L’EPREUVE
L’épreuve se basera sur les notions morphologiques et physiologiques, les différentes
techniques d’identification microscopique, les agents causant les principales maladies
rencontrées au Cameroun, le site de prélèvement des échantillons et les caractères de
reconnaissance de ces germes. Les microorganismes bénéfiques et les agents de lutte
courants, en conformité avec le syllabus du MINESUP

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation se fera sur la base de du savoir, de la compréhension de l’application,
de l’analyse et de l’exactitude des réponses données

Page 15 sur 339


EPREUVE : VIROLOGIE ET MYCOLOGIE GENERALE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve fondamentale


FORME DE L’EPREUVE : Ecrite
DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 06
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve a pour but de juger la capacité de l’étudiant à
maitriser les notions fondamentales de classification et d’identification des virus et
champignons causant les mycoses chez l’homme, les techniques d’étude et d’appréhender
leurs mécanismes d’action.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NOMBRE DE


OPTION APPROX. POINTS
Analyses Virologie générale 1h30 min 50% 10
Mycologie
Virologie

Générale

Biologiques et Mycologie générale 1h30 min 50% 10


et

Biochimiques
Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie I : Virologie
Elle se basera sur : les Caractères généraux des virus, la classification, la
Multiplication, les interaction virus hôte, Les examens virologiques en pratique médical
(études cytopathiques, utilisation des techniques d’immunologie et de biologie moléculaire
dans le diagnostic viral), quelques maladies virales courantes : HIV, les herpes, les hépatites,
les oreillons ;
Partie II : Mycologie
Elle portera sur les caractères généraux des champignons : morphologie, physiologie
des champignons, la classification et habitat des champignons, les techniques
d’identification morphologique et biochimique, milieux de culture des champignons ; les
mycoses : définition, facteurs favorables, mode de contamination, caractères cliniques des
mycoses, diagnostic mycologique, les principales mycoses, les antifongiques :
l’antifongigramme (intérêt et technique). En conformité avec le syllabus du MINESUP

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation se fera sur la base de du savoir, de la compréhension de l’application,
de l’analyse et de l’exactitude des réponses données

Page 16 sur 339


EPREUVE : BASES THEORIQUES DES TECHNIQUES BIOCHIMIQUES
MEDICALES

TYPE D’EPREUVE : Epreuve fondamentale Ecrite


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 06
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve a pour but de juger la capacité de l’étudiant à
maitriser les notions théoriques à la base des méthodes analyse biochimique en milieu
médical

STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENT NBRE DE


OPTION APPROX. AGE POINTS
Analyses Techniques biochimiques médicales 2h 50% 10
Médicales
Techniqu
Théoriqu
Bases

Biochimi

Biologiques et Biochimie structurale 30 min 25% 5


es des

ques
es

Biochimiques Initiation à la biologie moléculaire 30min 25% 5


Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie I : Techniques Biochimiques Médicales
Cette partie jugera des connaissances dans la pratique des analyses biochimiques
usuelles du sang, des urines, des selles.
Partie II : Biochimie structurale
Elle basera sur la connaissance des groupes de molécules composant la cellule, des
principales fonctions chimiques, les structures générales des protéines, glucides, lipides,
acide aminés.
Partie III : Biologie Moléculaire
Elle portera sur les notion d’ADN, de Réplication, Transcription, synthèse des
protéines ; Description et domaines d’application des outils de la biologie moléculaire
(exemples : PCR, sondes, RFLP) en conformité avec le syllabus du MINESUP.

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation se fera sur la base de du savoir, de la compréhension de l’application,
de l’analyse et de l’exactitude des réponses données.

Page 17 sur 339


SPECIALITE/OPTION : INDUSTRIE ALIMENTAIRE

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)

TYPE : Epreuve professionnelle


FORME : Ecrite
DUREE : 06 h
CREDIT : 10
OBJECTIF GENERAL : L’épreuve professionnelle de synthèse en abrégé EPS est une
épreuve écrite qui intègre plusieurs disciplines ou unités d’enseignement et dont la finalité
est la maîtrise des concepts de base et leur opérationnalisation. Elle permet à l’étudiant
d’acquérir des compétences générales et spécifiques dans les domaines de la biochimie, de
la microbiologie, des opérations unitaires et des transferts de matière et de chaleur utilisés
dans les transformations et les procédés alimentaires courant lui permettant d’être
opérationnel.
STRUCTURE DE L’EPREUVE :
L’épreuve est subdivisée en cinq parties principales à savoir :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NBRES DE
OPTION APPROX. POINTS
Industries Partie I : Biochimie Alimentaire 1h30 min 20% 20
Professionnelle de

Alimentaires Partie II : Microbiologie Alimentaire 1heure 20% 20


Partie III : Techniques de 1 heure 20% 20
Synthèse
Epreuve

Conservation des Aliments


Partie IV : Process de l’Industrie 1 heure 30% 30
Agroalimentaire
Partie V : Phénomène de Transfert 1h30min 10% 10
Total 100

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie I : Biochimie Alimentaire
L’objectif est de s’assurer que le candidat maitrise toutes les réactions biochimiques
que peut subir un aliment durant la récolte, le transport, les transformations et le stockage.
L’évaluation de cette partie portera sur le savoir, la compréhension, l’application et dans une
moindre mesure l’analyse.
Partie II : La Microbiologie Alimentaire
L’objectif permet aux étudiants de ressortir tous les outils fiables pour faire face aux
problèmes liés aux contaminations microbiennes des aliments, mais également d’aborder les
points essentiels de l’analyse microbiologique des aliments.
Partie III : Techniques de Conservation des Aliments
L’objectif est de s’assurer que le candidat maitrise toutes les techniques de
conservation, les principes, les avantages et inconvénients de chaque technique.
L’évaluation de cette partie portera sur le savoir, la compréhension, l’application et dans une
moindre mesure l’analyse.
Partie IV : Process de l’Industrie Agroalimentaire

Page 18 sur 339


L’objectif est de vérifier que les étudiants comprennent les opérations et technologies
utilisées dans la production d'aliments. L’évaluation de cette partie portera sur le savoir, la
compréhension, l’application et dans une moindre mesure l’analyse.
Partie V : Phénomènes de Transfert
L’objectif est de se rassurer que les étudiants : maitrisent la signification des
grandeurs physiques et leurs unités de mesure, énoncent les lois qui régissent les différents
transferts et décrivent les modes de transfert de chaleur et de matière. Cette partie sera
constituée de 02 ou 03 exercices sur les transferts de chaleur ou de matière.
Chaque partie constituée des questions à réponses, des descriptions, des exercices ou
encore de cas pratique est indépendante et conforme au syllabus proposé par le MINESUP.
CRITERES D’EVALUATION DU CANDIDAT
L’évaluation portera sur le savoir, la compréhension, l’application et dans une
moindre mesure l’analyse. Pour cela, elle sera basée sur :
- le raisonnement de l’étudiant : 20% ;
- l’exactitude des réponses : 80% ;
N.B. : Le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 19 sur 339


EPREUVE : BIOCHIMIE ALIMENTAIRE

TYPE : Epreuve Fondamentale


FORME : Ecrite
DUREE : 03 h
CREDIT : 6
OBJECTIF GENERAL : s’assurer que le candidat maitrise toutes les transformations
biochimiques que peut subir un aliment durant la récolte, le transport, les transformations et
le stockage.
STRUCTURE
L’épreuve comporte trois parties indépendantes :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NOMBRE
APPROX. DE POINTS
OPTION

Industries Partie I : Définitions 45 min 25% 5


Alimentaires
Partie II : QCM 45 min 25% 5
alimentaire
Biochimie

Partie III : Exercice ou cas pratique 1h30 50% 10


min

Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Dans la première et la seconde partie, il sera question d’évaluer le savoir et la
compréhension de l’étudiant. Pour cela, il sera opportun de proposer un QCM avec une
seule réponse juste par question.
Quant à la troisième partie, elle a pour but d’évaluer le savoir, la compréhension,
l’application et dans une moindre mesure l’analyse. Ainsi, dans cette partie, il sera question
de donner une situation pratique au candidat.
Le contenu de chaque partie devra être conforme au syllabus proposé par le
MINESUP.

CRITERES D’EVALUATION DU CANDIDAT


L’évaluation portera sur le savoir, la compréhension, l’application et dans une
moindre mesure l’analyse. Ainsi, la notation tiendra compte du résonnement de l’étudiant
(30%) et l’exactitude des réponses (70%).

Page 20 sur 339


EPREUVE : PHENOMENES DE TRANSFERT

TYPE : Epreuve professionnelle


FORME : Ecrite
DUREE : 03 h
CREDIT : 4
OBJECTIF GENERAL : cette UE donne une introduction aux transferts de chaleur et de
matière. L’objectif de cette épreuve est de se rassurer que les étudiants :
 maitrisent la signification des grandeurs physiques : température, enthalpie, capacité
calorifique, chaleur spécifique, chaleur de réaction, chaleur latente, chaleur sensible,
… et leurs unités de mesure.
 Énoncent les lois qui régissent les différents transferts ;
 Décrivent les modes de transfert de chaleur et de matière ;
 Ont acquis des connaissances théoriques générales nécessaires.

STRUCTURE DE L’EPREUVE

L’épreuve comporte deux parties indépendantes :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NOMBRE DE


PARTIES APPROXIMATIVE POINTS
OPTION

Industries Partie I : Questions à 1h 35% 7


Phénomène de

Alimentaires réponses courtes


transfert

Partie II : Exercices 2h 65% 13

Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Dans la première partie, il sera question d’évaluer le savoir et la compréhension de
l’étudiant. Pour cela, il sera opportun de proposer un QCM avec une seule réponse juste par
question.
La seconde partie permettra d’apprécier les potentialités mathématiques et la
compréhension des problèmes de transfert de chaleur posés à l’étudiant.
Le contenu de chaque partie devra être conforme au syllabus proposé par le
MINESUP.
CRITERES D’EVALUATION DU CANDIDAT
L’évaluation portera sur le savoir, la compréhension, l’application et dans une
moindre mesure l’analyse. Ainsi, la notation tiendra compte du résonnement de l’étudiant
(20%) et l’exactitude des formules (40%) et des réponses (40%).

Page 21 sur 339


EPREUVE : PROCEDES DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES

TYPE : Epreuve professionnelle


FORME : Ecrite
DUREE : 03 h
CREDIT : 5
OBJECTIF GENERAL : Le but principal de cette unité d’enseignement est d'aider les
étudiants à comprendre l'importance de la technologie dans la production d'aliments. Il vise
également à former des experts scientifiques et techniques capables d’intervenir à tous les
maillons de la chaine alimentaire, depuis les matières premières jusqu’à l’assiette et le bien-
être du consommateur.

STRUCTURE :
Cette épreuve comporte deux parties indépendantes :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NBRE DE
APPROX. POINTS
OPTION

Industries Partie I : Opérations Unitaires des


45 min 25% 5
Alimentaires Procédés Alimentaires
Alimentaires
Procédés des
Industries

Partie II : Process de l’Industrie 2h15


75% 15
Agroalimentaire min

Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
La partie Opérations Unitaires des Procédés Alimentaires traitera des principes et
objectifs des différentes techniques de séparation (centrifugation, extraction, distillation,
ultrafiltration…) et de concentration des constituants alimentaires.
Tandis que la seconde traite des technologies de transformations des aliments.
L’épreuve combinera ainsi, les connaissances biochimiques, microbiologiques,
énergétiques et environnementales avec les possibilités technologiques pour influencer la
production d'aliments de hautes qualités en incluant le respect énergétique, de la législation,
de l'environnement, mais aussi les coûts de la production et la durée de vie du produit fini.
Le contenu de chaque partie devra être conforme au syllabus proposé par le
MINESUP.
N.B. : Compte tenu de la multitude de formule que l’on pourrait avoir dans cette unité
d’enseignement, les questions porteront principalement sur les principes des
opérations unitaires mises en jeu.
CRITERES D’EVALUATION DU CANDIDAT
L’évaluation portera sur le savoir, la compréhension, l’application et dans une
moindre mesure l’analyse. Ainsi, la notation tiendra compte du résonnement de l’étudiant
(30%) et l’exactitude des réponses (70%).

Page 22 sur 339


EPREUVE : MYCOLOGIE ET PARASITOLOGIE ALIMENTAIRE

TYPE : Epreuve Professionnelle


FORME : Ecrite
DUREE : 03 h
CREDIT : 4
OBJECTIF GENERAL : le but de cette épreuve est de s’assurer que les étudiants
maitrisent les modes de reproduction et facteurs de croissance des champignons et des
parasites, les différentes maladies alimentaires causées par ces derniers, leurs modes de
transmission et les stratégies ou moyens de prévention et de lutte. Il permettra également
dans une moindre mesure de vérifier les connaissances des étudiants sur l’importance des
champignons dans l’industrie alimentaire.
STRUCTURE :
Cette épreuve comporte deux parties indépendantes :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NOMBRE
OPTION APPROX. DE POINTS

Industries Mycologie Alimentaire 1h30 50% 10


Parasitologie
Mycologie et

Alimentaire

Alimentaire
Parasitologie Alimentaire 1h30 50% 10

Total
20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
La partie Mycologie traitera des questions à réponses courtes et des exercices ou cas
pratiques ayant trait aux champignons. Plus précisément, il sera question de :
 Caractères généraux des champignons ;
 Techniques d’identification et des milieux de culture ;
 Mycoses ;
 Et des antifongiques.
Quant à la seconde partie, elle aura trait aux parasites alimentaires. Le contenu de chaque
partie devra être conforme au syllabus proposé par le MINESUP.
CRITERES D’EVALUATION DU CANDIDAT
L’évaluation portera sur le savoir, la compréhension et l’application. Ainsi, la
notation tiendra compte du résonnement de l’étudiant (30%) et l’exactitude des réponses
(70%).

Page 23 sur 339


EPREUVE : BIOCHIMIE METABOLIQUE ET NUTRITIONNELLE

TYPE : Epreuve Optionnelle ou Fondamentale


FORME : Ecrite
DUREE : 03 h
CREDIT : 6
OBJECTIF GENERAL : cette unité d’enseignement vise à donner aux étudiants
d’appréhender l’impact des aliments, des nutriments et des comportements alimentaires sur
le métabolisme, le bien-être et la santé de l’homme. Ainsi, cette épreuve vise à s’assurer que
les apprenants maitrisent le métabolisme des glucides, lipides, protéines.
STRUCTURE :
Cette épreuve se présente sur la forme de questions à réponses ouvertes.
PRESENTATION DE L’EPREUVE
Le contenu de chaque partie devra être conforme au syllabus proposé par le
MINESUP.
CRITERES D’EVALUATION DU CANDIDAT
L’évaluation portera sur le savoir, la compréhension, l’application et l’analyse des
situations proposées (Définitions et connaissances de concepts, Description des processus de
digestion et d’absorption, Métabolisme d’absorption des glucides, lipides et protéines).
Ainsi, la notation tiendra compte du résonnement de l’étudiant (30%) et l’exactitude des
réponses (70%).

Page 24 sur 339


EPREUVE : REALISATION D’UN PRODUIT ALIMENTAIRE ET
PRESENTATION (ETUDE DE CAS)

TYPE : Epreuve Professionnelle


FORME : Pratique
DUREE : 05 h
CREDIT : 6
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve permet au candidat de montrer son savoir-faire
pratique.
STRUCTURE :
Cette épreuve comporte trois parties dépendantes :

EPREUVE SPECIALITE/OPTION DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NOMBRE


PARTIES APPROX. DE POINTS

Industries Alimentaires Partie écrite 1h 30% 6


Produit Alimentaire
Réalisation d’un

et Présentation
(Etude de cas)

3h30
Partie pratique 50% 10
min

Partie orale 30 min 20% 4

Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Le sujet constitué d’une partie écrite (Ière partie) qui ressortira le but de la
manipulation, son principe (cas échéant), le matériel à utiliser, les règles d’écriture des
opérations unitaires du génie des procédés alimentaires et du calcul des quantités à utiliser.
D’une partie pratique (IIème partie) qui consistera à la réalisation du produit demandé.
Et d’une présentation orale (IIIème partie) où le candidat présentera son produit
(vertus, qualité…). A la suite de sa présentation, des questions relatives aux Procédés
Alimentaires, aux Techniques d’analyses Microbiologiques et Biochimiques des Aliments,
de Biochimie Métabolique et Nutritionnelle, de qualité, d’hygiène et sécurité… pourront être
posées à ce dernier.
N.B. : L’épreuve devra porter sur la transformation des dérivés de céréales, de
légumes et fruits et de laits réalisables en moins de 4 heures. De plus, il devra être
transmis avec un devis estimatif des dépenses.
CRITERES D’EVALUATION DU CANDIDAT
L’évaluation portera sur le savoir, la compréhension, l’application, l’analyse et
synthèse. Ainsi, la notation tiendra compte de l’exactitude des réponses (50%), du respect
des bonnes pratiques d’hygiène, de fabrication et du patrimoine lors de la manipulation
(25%) et de la qualité du produit fini obtenu (25%).

Page 25 sur 339


SPECIALITE/OPTION : DIETETIQUE

EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)

INTITULE DE L’EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)


TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE : 6h
CREDIT : 10
OBJECTIF GENERAL :
L’épreuve professionnelle de synthèse en abrégé EPS est une épreuve écrite qui
intègre plusieurs disciplines ou unités d’enseignement et dont la finalité est la maîtrise des
concepts de base et leur opérationnalisation. Elle permet d’évaluer les compétences
générales et spécifiques dans les domaines de la diététique, évaluation de l’état nutritionnel,
la physiopathologie, prescription de régimes alimentaires et d’éducation nutritionnelle lui
permettant d’être opérationnel et autonome.
L’épreuve est subdivisée en quatre parties principales à savoir : Les bases
physiopathologiques de la diététique, l’éducation nutritionnelle, l’éducation nutritionnelle,
les régimes et préparation.

STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NBRE DE


OPTION APPROX. POINTS
DIETETIQUE/ Evaluation de l’état 1h20 20 % 20
Professionnelle

DIETETIQUE nutritionnel
de Synthèse
Epreuve

Bases physiopathologiques 1h20 20 % 20


de la diététique
Régimes et préparation 2h40 40 % 40
Education nutritionnelle 1h20 20 % 20
Total 100

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)

Chaque partie est indépendante et conforme au syllabus du secteur secondaire de


novembre 2015 proposé par le MINESUP.

CRITERES D’EVALUATION

L’évaluation sera basée sur :


- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 26 sur 339


EPREUVE : CONNAISSANCE DES ALIMENTS

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 4 h
CREDIT : 5
OBJECTIF GENERAL
Cette unité d’enseignement permet de connaitre les différents groupes d’aliments (lait et
produits laitiers, céréales et tubercules, fruits et légumes, viandes/poissons/œufs, fruits et
légumes, boissons, produits sucrés sur les plans nutritionnel (composition, valeur alimentaire
et nutritionnel), organoleptique, microbiologique, toxicologique et réglementaire.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Ici, il s’agit de lister les différentes parties qui constitueront l’épreuve, leur durée
approximative, la pondération, et le pourcentage de la partie.
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NOMBRE
OPTION APPROX. DE POINTS
DIETETIQUE/ Aspects nutritionnels 1h30 40% 20
Connaissance
des aliments

DIETETIQUE Aspects technologiques 1h 20% 10


Aspects microbiologiques 45mn 20% 10
Aspects réglementaires ou 45mn 20% 10
Aspects toxicologiques
Total 50
NB : Utiliser les quatre parties avec possibilité d’association.

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


DIFFERENTES PARTIES CONTENU
Aspects nutritionnels - Place dans l’alimentation
- Apports nutritionnels conseillés par tranche d’âge
- Sources et rôles des nutriments (vitamines et sels minéraux)
- Facteurs influençant l’absorption des vitamines et sels minéraux
- Proposition de menus pour satisfaire les besoins en vitamines et sels
minéraux
Aspects technologiques - Connaissance de groupes d’aliments et produits dérivés
- Conservation des aliments
- Conséquences des différents traitements sur la qualité nutritionnelle,
microbiologique et organoleptique
Aspects microbiologiques - Pour chaque groupe d’aliments et produits dérivés précisez le rôle des
microorganismes
- Connaitre les conditions physico-chimiques favorables à leur
développement et précisez leurs effets toxiques et les moyens de
prévention
Aspects réglementaires et/ou - Connaitre ce que la réglementation autorise et l’étiquetage (mentions
toxicologiques obligatoires, facultatives et allégations nutritionnelles)

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 27 sur 339


Page 28 sur 339
EPREUVE : BASES PHYSIOPATHOLOGIQUES DE LA DIETETIQUE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 4
OBJECTIF GENERAL :
Cette unité d’enseignement permet à l’étudiant de maitriser les différentes
pathologies pour mieux établir les régimes alimentaires. A partir d’une pathologie, l’étudiant
devra être capable de décrire le fonctionnement de l’organe affecté, la pathologie et enfin
établir un régime alimentaire (calcul de la ration, bases des régimes et enfin proposer les
menus pour minimum trois jours.
STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NBRE DE


OPTION PARTIES APPROX. POINTS
DIETEIQUE/ Physiologie 30mn 20% 8
Bases
DIETETIQUE Physiopathologie 30mn 20% 8
Physiopathologiques de
la Diététique Diététique 2h 60% 24
Total 40

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)

DIFFERENTES PARTIES CONTENU


Physiologie - Situation anatomique des organes
- Fonctionnement des organes
Physiopathologie - Connaissance des différentes pathologies
Diététique - Calcul de la ration
- Bases du régime alimentaire
- Etablissement d’une fiche de régime
- Menus de trois jours ou plus

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 29 sur 339


EPREUVE : HYGIENE ALIMENTAIRE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 4
OBJECTIF GENERAL :
Cette épreuve va permettre de vérifier que l’étudiant maitrise les besoins et la ration
alimentaire en fonction de l’âge, du sexe, de l’état physiologique et de l’activité pour
pouvoir prescrire régimes alimentaires sains, équilibrés, suffisant et variés

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Elle renseigne sur les différentes parties qui constitueront l’épreuve, leur durée
approximative, la pondération et le pourcentage de la partie.

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NOMBRE


OPTION PARTIES APPROX. DE POINTS
DIETETIQUE/ Besoins alimentaires 45mn 25% 20
Alimentaire
Hygiène

DIETETIQUE Ration alimentaire 45mn 25% 20


Régime alimentaire 1h30 50% 40
Total 80

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


DIFFERENTES PARTIES CONTENU
Besoins alimentaires En fonction de l’âge, du sexe, de l’état physiologique et de
l’activité connaitre les :
- Besoins en énergie
- Besoins en eau
- Besoins en glucides
- Besoins en protéines
- Besoins en lipides
- Besoins en vitamines
- Besoins en sels minéraux
Ration alimentaire - Connaissance des différentes rations alimentaires
Régime alimentaire - Prescription de différents régimes alimentaires en
fonction de l’âge , du sexe, de l’état physiologique et de
l’activité

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 30 sur 339


EPREUVE : TOXICOLOGIE ALIMENTAIRE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Optionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 6
OBJECTIF GENERAL
Les étudiants doivent connaitre les bases de la toxicologie et avoir un aperçu des
toxiques rencontrés dans les aliments.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :
La structure de l’épreuve est la suivante :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NOMBRE
OPTION APPROX. DE POINTS
DIETETIQUE/ Définitions et connaissances de concepts 45mn 25% 25
Alimenta
Toxicolo

DIETETIQUE Description des effets des toxines 45mn 25% 25


gie

ire

Cas pratique 1h30 50% 50


Total 100

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


DIFFERENTES PARTIES CONTENU
Définitions et connaissances de Proposer 5 mots ou expressions à définir ou 5QCM
concepts avec une réponse vraie
Description des effets des toxines Questions à réponses courtes
Cas pratique Débouchant sur les concepts fondamentaux

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 31 sur 339


EPREUVE : BIOCHIMIE METABOLIQUE ET NUTRITIONNELLE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Optionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 6
OBJECTIF GENERAL :

STRUCTURE DE L’EPREUVE :
L’épreuve sera structurée de la manière suivante :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NOMBRE
OPTION APPROX. DE POINTS
DIETETIQUE/ Définitions et connaissances de concepts 45 mn 25% 5
DIETETIQUE Description des processus de digestion et 45 mn 25% 5
Métabolique et
Nutritionnelle
Biochimie

d’absorption
Métabolisme d’absorption des glucides, 1h30 50% 10
lipides, protéines, vitamines et sels
minéraux
Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


DIFFERENTES PARTIES CONTENU
Définitions et connaissances de Proposer 5 mots ou expressions à définir ou 5 QCM
concepts avec une réponse vraie
Description des processus de Questions à réponses courtes
digestion et d’absorption
Cas pratique Débouchant sur les concepts fondamentaux

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 32 sur 339


EPREUVE : APPLICATIONS DES TECHNIQUES CULINAIRES
DIETETIQUES (ETUDE DE CAS)

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Optionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 6
OBJECTIF GENERAL :
Cette épreuve permet de déceler la capacité de l’étudiant à faire les adaptions de
repas proposés en restauration collective aux différentes pathologies ou à des situations
particulières.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :
La structure de l’épreuve est la suivante :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NOMBRE
OPTION PARTIES APPROX. DE POINTS
DIETETIQUE TRAVAIL ECRIT 1h 25% 12
des Techniques

(Etude de cas)
Applications

/ DIETETIQUE
Diététiques
Culinaires

REALISATION 2h 75% 38
PRATIQUE
Total 50

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


DIFFERENTES PARTIES CONTENU
TRAVAIL ECRIT - Rédiger deux bons de commande des denrées nécessaires à ces
préparations.
- (Deux exemplaires de bon de commande : un exemplaire pour
l’examinateur à rendre avant la prise des denrées, un autre pour
le candidat à rendre en fin d’épreuve).
- Une fiche technique à compléter et à rendre en fin d’épreuve.
REALISATION PRATIQUE Proposer 2 ou 3 préparations pour réalisation en fonction des
denrées disponibles.

Documents autorisés :
- Table de composition des aliments ;
- Liste des denrées disponibles.

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement ;
- Présentation et appréciation du produit.

Page 33 sur 339


SPECIALITE/OPTION : PHYTOTHERAPIE ET AROMATHERAPIE

EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE


TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE : 6h
CREDIT : 10
OBJECTIF GENERAL :
L’épreuve professionnelle de synthèse en abrégé EPS est une épreuve écrite qui
intègre plusieurs disciplines ou unités d’enseignement et dont la finalité est la maîtrise des
concepts de base et leur opérationnalisation. Elle permet de tester les compétences générales
et spécifiques dans les domaines de la botanique, de la phytothérapie, de l’aromathérapie, de
la cosmétique, des techniques d’extraction et de formulation des produits pour savoir si
l’apprenant peut être opérationnel et autonome dans l’exercice de sa profession.
L’épreuve est subdivisée en cinq parties principales à savoir : L’introduction à la
botanique, la pharmacologie, techniques chimiques d’extraction, les techniques de formation
des produits à base des plantes et la physiopathologie.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NOMBRE
OPTION APPROX. DE PTS
PHYTO Physiopathologie 2h 20% 25
PROFESSIONNEL

AROMATHERAPIE Introduction à la botanique 2h 20% 25


SYNTHESE

/PHYTO Pharmacologie 2h 20% 25


EPREUVE

LE DE

AROMATHERAPIE Techniques chimique 2h 20% 25


d’extraction
Techniques de formulation des 2h 20% 25
produits à base de plantes
Total 100

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


DIFFERENTES PARTIES CONTENU
Physiopathologie Les différentes pathologies citées dans le programme
Introduction à la botanique Connaissance des plantes et leur structure.
Pharmacologie - Les grandes classes thérapeutiques
- Aspects chimiques et modes d’action des médicaments
- Phase de développement d’un médicament
- Pharmacocinétique
- pharmacodynamie
Techniques chimique d’extraction Les différents modes d’extraction de plantes
Techniques de formulation des Les différentes techniques d’extraction de plantes et leur
produits à base de plantes utilisation en phytothérapie, aromathérapie et cosmétiques
CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 34 sur 339


EPREUVE : DROIT DU TRAVAIL ET LEGISLATION SUR
L’HERBORISTERIE ET LA PHARMACOPEE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Transversale propre à la spécialité


DUREE DE L’EPREUVE : 2h
CREDIT : 02
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve a pour but de juger la capacité des apprenants à
s’approprier les fondamentaux des droits du travail et la législation sur l’herboristerie et la
pharmacopée. Le sujet évaluera essentiellement le savoir et la compréhension. L’épreuve se
présentera sous la forme de questions théoriques et de cas pratiques se reportant aux
fondamentaux du cours.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NOMBRE


OPTION APPROX. DE POINTS

Phyto Partie I : Droit du Travail 45 min 40% 8


l’herboristerie et
et législation sur

la pharmacopée
Droit du travail

Aromathérapie Partie II : Législation 1h15 60% 12


sur l’herboristerie et la min
pharmacopée
Nombre total de points 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


Chaque partie de l’épreuve pourra contenir quelques thématiques se trouvant dans le
syllabus officiel du secteur secondaire (volume 2) de novembre 2015.
Partie I : Droit du Travail, l’objectif ici est de vérifier la connaissance et la
compréhension des éléments de droit du travail.

Partie II : Législation sur L’herboristerie et la Pharmacopée


L’objectif ici est de vérifier la connaissance et la compréhension des éléments
portant sur la législation de l’herboristerie et de la pharmacopée.

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation se fera sur la base de du savoir, de la compréhension et du
raisonnement.

Page 35 sur 339


EPREUVE : ETUDE DE CAS

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 4h
CREDIT : 6
OBJECTIF GENERAL :
Cette épreuve permet de juger l’étudiant sur l’identification des plantes et leur
utilisation dans les domaines suivants : cosmétique, alimentaire, agricole, parfumerie et
entomologie.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NOMBRE


OPTION APPROX. DE POINTS
PHYTO Identification des plantes 45mn 25% 20
ETUDE DE

AROMATHERAPIE/ Cosmétique 45mn 25% 20


PHYTO Tisanes 45mn 25% 20
CAS

AROMATHERAPIE/ Connaissance des plantes et 45mn 25% 20


parfums
Total 80

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)

DIFFERENTES PARTIES CONTENU

Identification des plantes Taxonomie et Structure des plantes


Cosmétique Utilisation des plantes et leur extrait en cosmétiques
Composition de produits pour traitement des problèmes cutanés
Tisanes Composition de mélange de plantes pour autres pathologies contenu
dans le programme
Connaissance des plantes et Connaissances des plantes et parfums individuels
parfums

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 36 sur 339


EPREUVE : PHYTOTHERAPIE ET AROMATHERAPIE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 5
OBJECTIF GENERAL :
Cette épreuve permet de tester les étudiants les différentes formes galéniques des plantes et
leur utilisation et sur les différentes méthodes d’extraction d’huiles essentielles et leur
utilisation.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :
Ici il s’agit de lister les différentes parties qui constitueront l’épreuve, leur durée
approximative, la pondération, et le pourcentage de la partie.

La structure de l’épreuve est la suivante :


EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES CONTENU % NOMBRE
OPTION PARTIES DE POINTS
PHYTO- Phytothérapie Les différentes formes
PHYTOTHERAPIE

AROMATHERAPI

AROMATHERAPIE/ galéniques des plantes et leur


PHYTO- utilisation 50% 20
AROMATHERAPIE/ Aromathérapie Les différentes méthodes
ET

d’extraction des huiles


essentielles et leur utilisation 50% 20
Total 40

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


Le contenu de chaque partie doit être conforme au syllabus du secteur secondaire de
novembre 2015 proposé par le MINESUP.

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 37 sur 339


EPREUVE : PHYTO-COMPLEMENTS ALIMENTAIRES

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 4
OBJECTIF GENERAL :
Pour cette épreuve, il s’agit de tester aux étudiants sur le rôle et les indications des
compléments alimentaires (Radicaux libres ; Antioxydants ; Les vitamines ; Capsules
huileuses ; Produits de la ruche ; Les minéraux ; Pro biotique et Pré biotique), tout comme
leur utilisation.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :
La structure de l’épreuve est la suivante :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NOMBRE
OPTION APPROX. DE PTS
PHYTO- Définitions ou QCM
30mn 15% 5
compléments

AROMATHERAPIE/
alimentaires

Utilisation des compléments


Phyto-

PHYTO-
alimentaires 30mn 15% 5
AROMATHERAPIE/
Cas pratique 2h 70% 20
Total 30

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


DIFFERENTES PARTIES CONTENU
Définitions ou QCM Proposer 5 définitions de différentes propriétés de plantes ou les
QCM avec une réponse juste
Utilisation des compléments Connaissance des propriétés et utilisation des phyto-compléments.
alimentaires
Cas pratique Pour une pathologie l’étudiant doit être capable de faire un
diagnostic et une prescription de phyto-compléments

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 38 sur 339


EPREUVE : ETHNOBOTANIQUE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 4
OBJECTIF GENERAL :
L’objectif de cette épreuve est si l’étudiant connait comment d’autres cultures voient
le monde végétal et quelle relation elles entretiennent avec lui.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :
La structure de l’épreuve est la suivante :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NBRE DE
OPTION APPROX. POINTS
PHYTO- Définitions des termes et expressions 15mn 12,5% 5
AROMATHERAPIE/ d’ethnobotanique ou QCM
Ethnobotanique

PHYTO- Histoire de l’ethnobotanique 15mn 12% 5


AROMATHERAPIE/ Bases de classement en 45mn 37,5% 15
ethnobotanique
Fonctions assignées aux végétaux 45mn 37,5% 15
dans les sociétés humaines.
Total 40

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


DIFFERENTES PARTIES CONTENU
Définitions des termes et expressions Proposition de définition de 5 mots ou
d’ethnobotanique ou QCM expressions ou QCM avec une réponse vraie
Histoire de l’ethnobotanique
Bases de classement en ethnobotanique Savoir
Fonctions assignées aux végétaux dans les Compréhension
sociétés humaines.

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 39 sur 339


EPREUVE : PHYSIOLOGIE ET TOXICOLOGIE VEGETALE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT :4
OBJECTIF GENERAL :
Pour cette épreuve, l’étudiant doit nous montrer qu’il maitrise le fonctionnement de
plantes et leurs seuils de toxicité.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :
La structure de l’épreuve est la suivante :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NOMBRE
OPTION APPROX. DE
POINTS
Physiologie PHYTO- Physiologie végétale 1h30 50% 20
et AROMATHERAPIE/ Toxicologie végétale 1h30 50% 20
Toxicologie Total 40
Végétale

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


DIFFERENTES PARTIES CONTENU
Physiologie végétale Anatomie de la cellule végétale ;
Tissus végétaux ;
Organisation générale de la plante ;
Les différentes catégories ;
Photosynthèse.
Toxicologie végétale Définitions fondamentales :
Additifs alimentaires et auxiliaires technologiques ;
Toxicité des plantes et produits dérivés.

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 40 sur 339


EPREUVE : BOTANIQUE SYSTEMATIQUE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Fondamentale


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 6
OBJECTIF GENERAL :

STRUCTURE DE L’EPREUVE :
La structure de l’épreuve est la suivante :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NOMBRE
OPTION APPROX. DE POINTS
PHYTO- La place des végétaux dans le vivant 30mn 20% 20
AROMATHERAPIE/ Identification des plantes
Systématique

30mn 20% 20
Botanique

Nommer les plantes 1h 30% 30


Classification des plantes 1h 30% 30
Total 100

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


DIFFERENTES PARTIES CONTENU
La place des végétaux dans le vivant
Identification des plantes
Nommer les plantes
Classification des plantes

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 41 sur 339


EPREUVE : ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINE

TYPE D’EPREUVE : Epreuve fondamentale


DUREE DE L’EPREUVE : 3h
CREDIT : 6
OBJECTIF GENERAL :
L’objectif de cette épreuve est de savoir si les étudiants maitrise les éléments leur
permettant de connaitre la structure et le fonctionnement des organes.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :
La structure de l’épreuve est la suivante :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE % NBRE DE
OPTION PARTIES APPROXIMATIVE POINTS
Anatomie et PHYTO- Anatomie humaine 1h30 50% 25
Physiologie AROMATHERAPIE/ Physiologie humaine 1h30 50% 25
Humaine Total 50

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


DIFFERENTES PARTIES CONTENU
Anatomie humaine - Définitions ou QCM avec une réponse vraie
- Structure des organes (Schéma à annoter
Physiologie humaine - Définitions ou QCM avec une réponse vraie
- Fonctionnement des organes

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.

Page 42 sur 339


EPREUVE : APPLICATIONS INDUSTRIELLES DES PLANTES
MEDICINALES ET AROMATIQUES

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


DUREE DE L’EPREUVE :3h
CREDIT :6
OBJECTIF GENERAL :
Il sera question de tester la connaissance des étudiants sur la formulation d’un
produit dans les différents domaines où on peut utiliser les plantes et leurs dérivés, tout la
culture des plantes médicinales.
Cette épreuve recherche à savoir si l’étudiants a des connaissances sur le
dénombrement et la classification des plantes

STRUCTURE DE L’EPREUVE :
La structure de l’épreuve est la suivante :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NBRE DE
OPTION PARTIES APPROXIMATIVE POINTS
PHYTO- Alimentaire 3h 100% 25
Industrielles Des

AROMATHERAPIE/ Cosmétiques 3h 100% 25


Applications

PHYTO- Agriculture 3h 100% 25


Plantes

AROMATHERAPIE/ Agriculture 3h 100% 25


Parfumerie 3h 100% 25
Entomologie 3h 100% 25
Total 100

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- La compréhension ;
- Le savoir ;
- Le raisonnement.
- Le savoir ;
- Le raisonnement

Page 43 sur 339


EPREUVES TRANSVERSALES GENIE BIOLOGIQUE

EPREUVE : GESTION

TYPE : Epreuve transversale spécifique à la filière Génie Biologique


FORME : Ecrite
DUREE : 02 h
CREDIT : 1
OBJECTIF GENERAL : Cette unité d’enseignement permet aux étudiants d’acquérir les
bases pour une gestion efficace des enjeux et défis économiques de leur projet. L’évaluation
est un processus de recueil d’informations pertinentes pour une prise de décision. C’est un
moyen approprié pour examiner de manière aussi objective que possible le savoir du
candidat.
STRUCTURE DE L’EPREUVE :
L’épreuve de Gestion noté sur 20 points portera sur :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NBRE DE
OPTION PARTIES APPROX. PTS

- Analyses Biologiques Partie I : Définitions 45 min 50% 10


et Biochimiques ; et Questions à
GESTION

- Diététique ; réponses courtes


- Industries Partie II : Exercice ou 1h15 min 50% 10
Alimentaires ; cas pratique
- Phyto Aromathérapie
Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
La première partie aura pour but de vérifier les connaissances générales (savoir) de
l’étudiant.
Tandis que la seconde partie permettra d’apprécier les potentialités mathématiques et
la compréhension du problème posé à l’étudiant. Pour cela, l’évaluation portera sur :
- L'approche juridique de la gestion (personnalité juridique du commerçant, types
d'entreprises, etc.) ;
- L'approche de la gestion du personnel (systèmes de rémunération, motivation des
travailleurs, etc.) ;
- L'approche marketing de la gestion (l'analyse du marché, le cycle de vie des produits,
etc.) ;
- L'approche fiscale de la gestion (fiscalité des entreprises et des indépendants,
précompte professionnel, impôts anticipés, etc.) ;
- Les éléments de droit social (contrat de travail, etc.) ;
- Et l'approche financière de la gestion (éléments de comptabilité).
CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur :
- le raisonnement de l’étudiant : 20% ;
- l’exactitude des réponses : 80% ;
Matériel autorisé : Calculatrice scientifique simple

Page 44 sur 339


EPREUVE : DROIT

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Transversale pour la filière Génie Biologique


DUREE DE L’EPREUVE : 2h
CREDIT : 02
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve a pour but de juger la capacité des apprenants à
s’approprier les fondamentaux des droits du travail, alimentaire et de la consommation. Le
sujet évaluera essentiellement le savoir et la compréhension. L’épreuve se présentera sous la
forme de questions théoriques et de cas pratiques se reportant aux fondamentaux du cours.
1) STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NBRE DE


OPTION APPROX. PTS
- Analyses Partie I : Droit du 30 min 30% 6
Biologiques et Travail
Biochimiques ;
DROIT

- Diététique ; Partie II : Droit 45 min 40% 8


- Industries Alimentaire
Alimentaires. Partie III : Droit de la 45 min 30% 6
Consommation
Nombre total de points 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


Chaque partie de l’épreuve pourra contenir quelques thématiques se trouvant dans le
syllabus officiel du secteur secondaire (volume 2) de novembre 2015.
Partie I : Droit du Travail, l’objectif ici est de vérifier la connaissance et la
compréhension des éléments de droit du travail
Partie II : Droit Alimentaire, l’objectif ici est de vérifier la connaissance et la
compréhension des éléments de droit alimentaire
Partie III : Droit de la Consommation, l’objectif ici est de vérifier la connaissance et
la compréhension des éléments de droit alimentaire

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation se fera sur la base de du savoir, de la compréhension et du
raisonnement.

Page 45 sur 339


EPREUVE : PRESENTATION DU RAPPORT

TYPE D’EPREUVE : Epreuve professionnelle Ecrite et Orale


DUREE DE L’EPREUVE : Ne s’applique pas
CREDIT : 03
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve a pour but de juger la capacité de restitution écrite
et orale des connaissances acquises durant la mise en situation professionnelle du candidat

STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES POURCENTAGE NOMBRE DE


OPTION PARTIES POINTS
- Analyses Biologiques et Ecrite 60% 60
Présentation

Biochimiques ;
du rapport

- Diététique ;
- Industries Alimentaires
Orale 40% 40
- Phyto Aromathérapie
Total 100

PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


NE S’APPLIQUE DANS CE CAS

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation se fera sur la base de la grille présentée par le ministère et prendra en
compte la qualité du document présenté par le candidat (forme, fond) et la qualité de la
présentation orale (temps respecté, clarté, comportement devant le jury).

Page 46 sur 339


EPREUVE : QUALITE, HYGIENE ET SECURITE ALIMENTAIRE

TYPE : Epreuve Professionnelle


FORME : Ecrite
DUREE : 03 h
CREDIT : 4
OBJECTIF GENERAL : est de s’assurer que les étudiants maitrisent les procédures et
méthodes permettant d’assurer ou garantissant la qualité des aliments.

STRUCTURE :
Cette épreuve comporte deux parties indépendantes :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NBRE DE
OPTION PARTIES APPROXIMATIVE POINTS
 Analyses
Qualité, Hygiène et

Biologiques et Gestion de la 1h30 50% 10


Alimentaire

Biochimiques Qualité
Sécurité

 Diététique
 Industries
Alimentaires Hygiène et 1h30 50% 10
sécurité
Total 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie I : Gestion de la Qualité
Elle traitera des notions de base de la qualité des aliments, du système qualité, des
responsabilités et activités du contrôle qualité, de l’assurance qualité, des stratégies de mise
en œuvre de la qualité, du HACCP et des outils de contrôle appliqués.
Partie II : Hygiène et Sécurité
Elle permettra de s’assurer que les étudiants maitrisent les principales règles
d’hygiène. A savoir : hygiène des locaux, du personnel, des équipements, règles de
construction pour éviter les contaminations, principe de la marche avant appliqué aux
industries agroalimentaires.

CRITERES D’EVALUATION DU CANDIDAT


L’évaluation portera sur le savoir, la compréhension, l’application et l’analyse des
situations proposées. Ainsi, la notation tiendra compte du résonnement de l’étudiant (30%)
et l’exactitude des réponses (70%).

Page 47 sur 339


EPREUVE : MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE

TYPE : Epreuve Optionnelle ou Fondamentale


FORME : Ecrite
DUREE : 03 h
CREDIT : 6
OBJECTIF GENERAL : Cette épreuve permet aux étudiants de ressortir tous les outils
fiables pour faire face aux problèmes liés aux contaminations microbiennes des aliments, les
maladies bactériennes d’origine alimentaire, les notions de désactivation des
microorganismes mais également d’aborder les points essentiels de l’analyse
microbiologique des aliments.

STRUCTURE :
Cette épreuve comporte une partie :
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NOMBRE DE
PARTIES APPROXIMATIVE POINTS
OPTION

 Diététique
Microbiologie
Alimentaire

 Industries Microbiologie
Alimentaires 3h 100% 20
Alimentaire

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Cette épreuve traitera des contaminations microbiennes des aliments, les maladies
bactériennes d’origine alimentaire, les notions de désactivation microbienne mais également
d’aborder les points essentiels de l’analyse microbiologique des aliments.
Le contenu de chaque partie devra être conforme au syllabus proposé par le
MINESUP.

CRITERES D’EVALUATION DU CANDIDAT


L’évaluation portera sur le savoir, la compréhension, l’application et dans une
moindre mesure l’analyse. Ainsi, la notation tiendra compte du résonnement de l’étudiant
(30%) et l’exactitude des formules et des réponses (70%).

Page 48 sur 339


FILIERE : GENIE ELECTRIQUE

SPECIALITE/OPTION : ELECTROTECHNIQUE

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNYTHESE


1. INTITULE DE L’EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE
(EPS)
2. TYPE D’EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE
3. NATURE DE L’EPREUVE : Épreuve écrite
4. DUREE DE L’EPREUVE : 06 heures
5. CREDIT : 12
6. NOMBRE DE POINT TOTAL : 20
7. Consignes
a) Consignes à respecter par les candidats
Préciser les documents et matériels à utiliser
b) Consignes à respecter par le concepteur de l’Épreuve
- Préciser le nombre des annexes joints à l’épreuve
- Paginer l’épreuve suivant le modèle X sur Y
8. OBJECTIF GENERAL : L’Épreuve professionnelle de synthèse (EPS) vise à
évaluer les aptitudes de l’étudiant à étudier, exploiter, intervenir dans la conception
et la réalisation des équipements électriques.

9. STRUCTURE DE L’EPREUVE :

SPECIALITE DUREE PONDERANCE NBRE DE


EPREUVE DIFFERENTES PARTIES
POINTS
/OPTION APPROX. (%)

PARTIE A : Machines électriques 1H30 25% 5

PARTIE B : Production et Installations


2H30 40% 8
EPS ET électriques

PARTIE C : Commande de puissance et


2H00 35% 7
asservissements

10. PRESENTATION DE L’EPREUVE (CONTENU DES PARTIES)


PARTIE A : Machines électriques
Temps approximatif : 1 H30 Pondération : 25% 5 points
Objectif : L’objectif de cette partie vise à évaluer l’aptitude du candidat à :
 Expliquer l’organisation et le fonctionnement des machines électriques
 Adapter une charge à une machine électrique
 Exploiter les caractéristiques d’ machine électrique
Les machines susceptibles d’investigation sont :
 Machines statiques (Transformateurs monophasés ou triphasés).

Page 49 sur 339


 Machines à courant continu.
 Machines asynchrones monophasés ou triphasés.
 Machines synchrones monophasés ou triphasés.
Cette partie doit porter sur deux machines distinctes au nions et les questions être relative
à:
 L’étude technologique
 La modélisation
 Le fonctionnement
 Le Bilan de puissance
PARTIE B : Production et installations électriques
Temps approximatif : 2 H30 Pondération : 40% 8 points
Objectif : L’objectif de cette partie est d’évaluer l’aptitude du candidat à :
 Etudier et mettre en œuvre les équipements électriques
 Dimensionner et choisir l’appareillage
 Faire le bilan de puissance d’un système de puissance industriel.
Cette partie doit porter sur deux sections qui peuvent être indépendantes
Section I : Production et Transport
Cette section doit comporter les éléments suivants :
 Technologie des centrales électriques
 Eléments de dimensionnement des centrales électriques
 Architecture et équipements d’un réseau de transport
Section II : Installations électriques
Cette section doit comporter les éléments suivants :
 Projet d’éclairage (Dimensionnement des luminaires, choix de l’appareillage)
 Etude énergétique de l’installation (Bilan de puissance, compensation, Choix du
transformateur)
 Dimensionnement et choix de l’appareillage électrique
 Dimensionnement et choix des canalisations
 Protection et sécurité

PARTIE C : Commande de puissance et Asservissements


Temps approximatif : 2 H00 Pondération : 35% 7 points
Objectif : L’objectif de cette partie est d’évaluer l’aptitude du candidat à :
 Décrire le fonctionnement d’un convertisseur de puissance
 Etudier sur le plan technologique et quantitatif une chaine de production comportant des
convertisseurs statiques
 Expliquer les éléments constitutifs d’une chaine de régulation industrielle
Cette partie doit porter sur deux sections qui peuvent être indépendantes
Section I : Électronique de puissance
Cette section doit comporter les éléments suivants :
 Technologie des composants de puissance
 Etude des convertisseurs statiques de l’électronique de puissance
Section II: Asservissements
Cette section doit comporter les éléments suivants :

Page 50 sur 339


 Analyse des systèmes asservis linéaires
 Caractérisation des systèmes asservis linéaires
 Correcteur des systèmes asservis linéaires

11. CRITERES D’EVALUATION


L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
 Exactitude des calculs (L’expression littérale doit valoir 50% de la note de la
question et 50% pour le résultat) ;
 Présentation des tableaux, courbes et schémas ;
 Démarche utilisée, clarté des définitions et pertinence des analyses.
NB : Le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré

Page 51 sur 339


EPREUVE D’ELECTRONIQUE POUR ELECTROTECHNICIEN

1. INTITULE DE L’EPREUVE : Électronique pour électrotechnicien


2. TYPE DE L’EPREUVE : Professionnelle
3. NATURE DE L’EPREUVE : Epreuve écrite
4. DUREE DE L’EPREUVE : 04 heures
5. NBRE DE CREDITS : 06
6. Consignes
c) Consignes à respecter par les candidats
Préciser les documents et matériels à utiliser
d) Consignes à respecter par le concepteur de l’Épreuve
- Préciser le nombre des annexes joints à l’épreuve
- Paginer l’épreuve suivant le modèle X sur Y
7. OBJECTIF GENERAL: L’épreuve d’électronique pour électrotechnicien a pour
objectif l’étude technologique des composants, l’analyse qualitative et quantitative
des circuits en électronique analogique et numérique.

8. STRUCTURE DE L’EPREUVE :
SPECIALITE DUREE PONDERANCE NBRE
DIFFERENTES PARTIES DE
/OPTION (approximative) (pourcentage POINTS

PARTIE A : Électronique Analogique 2H25 Min 60% 12 points

ET PARTIE B : Électronique Numérique 1H10 Min 30% 6 points

PARTIE C : Traitement du Signal 25 Min 10% 2 points

9. PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIE A : ÉLECTRONIQUE ANALOGIQUE
Temps approximatif : 2H25Min Pondération : 60% 12
points
Objectif : L’étudiant devra être capable d’expliquer le fonctionnement des composants
électroniques élémentaires, d’exposer et d’utiliser les concepts de base à l’analyse des
circuits électroniques analogiques.
Cette partie comporte quatre sections bâties autour des items suivants:
 Semi-conducteurs : Les diodes, les transistors en régime statiques :
10% 2 points
 Amplificateurs à transistors (Transistor bipolaire ou TEC) :
15% 3 points
 Montages de base à AOP :
15% 3 points

Page 52 sur 339


 Filtres analogiques ou oscillateurs sinusoïdaux :
20% 4 points
PARTIE B : ÉLECTRONIQUE NUMÉRIQUE
Temps approximatif : 1H10Min Pondération : 30% 6
points
Objectif : L’étudiant devra être capable d’expliquer le fonctionnement des composants
électroniques élémentaires, d’exposer et d’utiliser les concepts de base à l’analyse des
circuits électroniques numériques.
Les deux items abordés dans cette partie sont les suivants :
 Logiques combinatoire :
15% 3 points
 Logique séquentielle :
15% 3 points
PARTIE C : TRAITEMENT DU SIGNAL
Temps approximatif : 25Min Pondération : 10% 2
points
Objectif : L’étudiant devra être capable de donner la description mathématique d’un
signal.
L’un des items suivants sera abordé :
 Échantillonnage/Quantification des signaux
 Transformée de FOURRIER

10. CRITERES D’EVALUATION


L’évaluation est basée sur les aspects suivants :
- Exactitude des calculs (L’expression littérale doit valoir 50% de la note de la
question et 50% pour le résultat) ;
- Présentation des tableaux, courbes et schémas ;
- Démarche utilisée, clarté des définitions et pertinence des analyses.

NB : Chaque proposition de sujet doit être accompagnée de son corrigé ayant un


barème de notation bien détaillé

Page 53 sur 339


EPREUVE D’AUTOMATISME ET COMMUNICATION INDUSTRIELS

1. INTITULE DE L’EPREUVE : AUTOMATISME ET COMMUNICATION


INDUSTRIELS
2. TYPE DE L’EPREUVE : Épreuve professionnelle
3. NATURE DE L’EPREUVE : Épreuve écrite
4. DUREE DE L’EPREUVE : 04 heures
5. NOMBRE DE CREDITS : 06
6. Consignes
e) Consignes à respecter par les candidats
Préciser les documents et matériels à utiliser
f) Consignes à respecter par le concepteur de l’Épreuve
- Préciser le nombre des annexes joints à l’épreuve
- Paginer l’épreuve suivant le modèle X sur Y
7. OBJECTIF GENERAL :
 Concevoir un système automatisé piloté par API;
 Se familiariser aux outils de communication industrielle.

8. STRUCTURE DE L’EPREUVE :
EPREUVE SPECIALITE DIFFERENTES DUREE PONDERANCE NOMBRE
/OPTION PARTIES APPROX. (%) DE POINTS

AUTOMATISME ET PARTIE A : 3H 70% 14 points


COMMUNICATION ET Automatismes
INDUSTRIELLE industriels
PARTIE B : 1H 30% 6 points
Connaissance
sur la communication
industrielle

9. PRESENTATION DE L’EPREUVE :
PARTIE A : Automatismes industriels
Temps approximatif : 3 Heures Pondération : 70% 14 points
Objectif : Cette partie a pour objectif d’évaluer les aptitudes du candidat à concevoir et
implémenter les automatismes séquentiels et API.

Grafcet :
 point de vue système (niveau 1) ;
 point de vue commande (niveau 2) ;
 point de vue partie opérative.

Technologie de la matérialisation :
 capteurs ;
 pré-actionneurs ;
 actionneurs ;
 schémas des circuits.
Programmation des API.

Page 54 sur 339


Raccordement des API.

PARTIE B : Connaissance sur la communication industrielle


Temps approximatif : 1 Heure Pondération : 30% 6 points
Objectif : Ici il est question d’évaluer le niveau de connaissance théorique du candidat dans un
environnement de communication industrielle.
Réseaux industriels : 30 min 15% 3 pts
 topologie des réseaux locaux Ethernet ;
 applications industrielles des réseaux Ethernet ;
 normes de communication dans les réseaux de terrain ;
 normes de communication dans les immotiques ;
 fonctionnalités des réseaux ;
 normalisation internationale ;P
 interconnexion des réseaux.

Communication des données : 30 min 15% 3 pts


 technologie des interfaces de communication (ports et bus) ;
 conversion CNA/CAN (proposer un exercice se limitant à la formule de
conversion) ;
 critères de choix et domaines d’application des microcontrôleurs ;
 modèle OSI (les couches du modèle OSI sollicitées dans la communication dans un
réseau industriel).

10. CRITERES D’EVALUATION


L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
- Exactitude des expressions littérales ;
- Respect des normes graphiques ;
- Présentation des tableaux, courbes et schémas ;
- Démarche utilisée, clarté des définitions et pertinence des analyses.
NB :
 Préciser si l’épreuve comprend des annexes, abaques ou documents
constructeurs ;
 Préciser les documents autorisés en dehors de ceux remis par l’examinateur ;
 le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 55 sur 339


EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES D’ELECTROTECHNIQUE

1. INTITULE DE L’EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES


D’ÉLECTROTECHNIQUE
2. TYPE DE L’EPREUVE : Épreuve professionnelle
3. NATURE DE L’EPREUVE : Épreuve pratique
4. DUREE DE L’EPREUVE : 05heures
5. NOMBRE DE CREDITS : 08
6. Consignes
g) Consignes à respecter par les candidats
Préciser les documents et matériels à utiliser
h) Consignes à respecter par le concepteur de l’Épreuve
- Préciser le nombre des annexes joints à l’épreuve
- Paginer l’épreuve suivant le modèle X sur Y
i) Préciser la matière d’œuvre comme document à part

7. OBJECTIF GENERAL : L’épreuve de Travaux Pratiques d’Électrotechnique permet


d’évaluer les aptitudes du candidat aux techniques des mesures des machines
électriques.

8. STRUCTURE DE L’EPREUVE :
SPECIALITE DUREE PONDERATION NBRE
EPREUVE DIFFERENTES PARTIES
/ OPTION APPROX. (%) DE PTS
PARTIE A : Préparation.
Cette partie traite des questions
relatives à la compréhension du
dispositif étudié, les modes 90 mn 30% 6
opératoires, les schémas de
montages et le choix des
ÉPREUVE DE ET composants.
TRAVAUX
PARTIE B : Manipulation :
PRATIQUES
D’ÉLECTROTE -Réalisation du montage
150 mn 50% 10
CHNIQUE -Prise des mesures
-Respect des règles de sécurité
PARTIE C: Compte rendu
-Tableau des résultats
-Tracer des courbes et leur 60mn 20% 4
interprétation si possible
-Résultats des calculs et analyses

9. PRESENTATION DE L’EPREUVE :
L’épreuve portera sur :
- Génératrices shunt
- Génératrices séries
- Génératrices à excitation composée
- Moteurs shunt

Page 56 sur 339


- Moteurs séries
- Moteurs à excitation composée
- Transformateurs monophasés
- Transformateurs triphasés
- Alternateurs
- Couplage des alternateurs au réseau électrique
- Moteurs synchrones
- Moteurs asynchrones

10. CRITERES D’EVALUATION

- Compréhension du sujet (préparation) 30%


- Organisation du poste de travail (Sécurité, Implantation) 10%
- Mise en œuvre (Câblage, Mesure, Tests) 40%
- Interprétation (compte rendu) 20%

Page 57 sur 339


SPECIALITE/OPTION : MAINTENANCE DES SYSTEMES
ÉLECTRONIQUES

ÉPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE

1. Intitulé : ÉPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE


2. Type de l’Epreuve :Epreuve Professionnelle
3. NATURE DE L’EPREUVE : EPREUVE ECRITE
4. Durée: 6 Heures
5. Crédit :12

6. OBJECTIF GENERAL
L’Épreuve Professionnelle de Synthèse (EPS) de MSE traite des systèmes électroniques
et de la maintenance de ceux-ci dans les environnements industriel et/ou tertiaire.
Elle est structurée de manière à ressembler à un véritable projet que le candidat pourrait
rencontrer en entreprise.
Elle permet donc de vérifier qu’il est apte à la profession et qu’il maîtrise les principales
activités qui pourraient lui être confiées à savoir :

1) Réglages des ensembles électroniques ;


2) Etudes des projets ;
3) Maintenance des systèmes électroniques dans différents domaines scientifiques et
sociales;
4) Modification des systèmes existants pour les adapter à l’évolution technologique ;
5) Applications de l’électronique

Il est de plus souhaitable, que le candidat puisse :


 exploiter une documentation de constructeur pour analyser le fonctionnement d’un
dispositif électronique et éventuellement retrouver un défaut ;
 documenter techniquement un dispositif électronique pour faciliter sa maintenance ;
 analyser et assurer la maintenance des modules électroniques.

7. STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialite Différentes parties Durée Nbre de %
approx. pts / 100
Partie A : Maintenance et Commande des
1h 10 mn 20 20
systèmes numériques
Partie B : Commande de Puissance 40 mn 10 10
Partie C : Automatismes et Robotique 1h 10 mn 20 20
EPS MSE
Partie D : Traitement et Transmission Numériques
1h 10 mn 20 20
et Électronique grand public
Partie E : Technologie et Schémas 55 mn 15 15
Partie F : Instrumentation et chaîne de mesures 55 mn 15 15

Page 58 sur 339


8. PRESENTATION DE L’EPREUVE
Les parties de l’Épreuve Professionnelle de Synthèse doivent couvrir au moins 75% des
programmes de la discipline. A savoir :

Partie A : Maintenance et Commande des systèmes numériques


Partie B : Commande de Puissance
Partie C : Automatismes et Robotique
Partie D : Traitement et Transmission Numériques et Électronique grand public
Partie E : Technologie et Schémas
Partie F : Instrumentation et chaîne de mesures
 Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé.
 Toutes pages de l’épreuve doivent être numérotées sur le format : 1/n à n/n.
 Chaque question sera suivie du nombre de points.
 Prévoir en annexes tous les documents (caractéristiques des composants, schémas,
abaques, etc.) nécessaires à la résolution du problème posé.
 Prévoir éventuellement les feuilles de réponses et les échelles de tracé pour les
courbes.
 Préciser toutes les formules dont la complexité n’exige pas sa mémorisation par le
candidat.

N° Indice de
Contenu de l’épreuve
notation
Maintenance et Commande des systèmes numériques 20 %
1) Technique de maintenance des systèmes électroniques
2) Fonctions de transfert numérique (boucle ouverte et boucle
fermée)
1. 3) Indices de performance (Temps de réponse, précision, marge
de phase, marge de gain…
4) Correcteurs numériques (P, PI, PD, PID avance/retard de
phase)

Commande de Puissance
1) Redresseurs (commandés et non commandés)
2) Hacheurs (dévolteur et survolteur) 10%
2.
3) Onduleurs
4) Gradateur (monophasé et triphasé)

Automatismes et Robotique
1) Logique câblée (câblage des séquenceurs électronique). 20%
2) Logique programmée (Grafcet, API et Langage au choix)
3. 3) Microprocesseurs et Microcontrôleurs
4) Pré actionneurs et distributeurs électromécaniques
5) Actionneurs et Calculateurs numériques

Page 59 sur 339


N° Indice de
Contenu de l’épreuve
notation
Traitement et Transmission Numériques et Électronique grand
public
1) Techniques de transmissionanalogique (en bande de base et
par modulation). 20%
2) Techniques de transmissionnumérique (ASK, PSK et FSK)
3) Supports de transmission(Modèle électrique, impédance
4.
caractéristique, coefficient de réflexion, taux d’onde
stationnaire).
4) Systèmes audiovisuels (architectures fonctionnelles des
Téléviseurs couleur, des lecteurs multimédia, postes
récepteurs radio, camera, TV numérique et par satellite) et
applications
Technologie et Schémas
1) Technique de schémas et circuits imprimés
5. 2) Technologie des systèmes électromécaniques
3) Connaissance des logiciels de CAO électronique (Pspice, 15%
Proteus)
Instrumentation et chaîne de mesures
1) Métrologie
2) Capteurs et chaine de mesure 15%
6.
3) Conditionnement des capteurs et du signal
4) Organes de visualisation
5) instruments intelligents
Total 100%

9. CRITERES D'EVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
 La concision des réponses
 Exactitude des résultats
 La précision de la modélisation
 Présentation des pièces graphiques

NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 60 sur 339


EPREUVE: PHYSIQUE APPLIQUEE

1. INTITULE DE L’EPREUVE: PHYSIQUE APPLIQUEE


2. TYPE D’EPREUVE: EPREUVE OPTIONNELLE
3. NATURE DE L’EPREUVE : ECRITE
4. DUREE DE L’EPREUVE: 4 HEURES
5. CREDIT : 8
6. OBJECTIF GENERAL:

. L’épreuve de physique appliquée correspond à une approche physique du


fonctionnement des systèmes électroniques. Elle permet d’évaluer le candidat à différents
niveaux de compréhension des phénomènes physiques en partant de l’aspect purement
descriptif dans lequel on admettra un certain nombre de relations mathématiques
nécessaires, suivie de leur démonstration complète et enfin des applications dans
l’ingénierie.

7. STRUCTURE DE L’EPREUVE

Epreuve Spécialité/Option Différentes parties Durée Pondération Nbre de


approx. (pourcentage) points

Partie A: circuits
linéaires et non linéaires
MAINTENANCE DES SYSTÈMES

01H20 mn 35% 7 pts


PHYSIQUE APPLIQUEE

à composants actifs
ÉELECTRONIQUES

Partie B: machine 01H00mn 25% 5 pts


électrique

Partie C: asservissement 50 mn 20% 4 pts


analogique

Partie D: modulations 50 mn 20% 4 pts


analogiques

TOTAL 04H00 mn 100% 20 Pts

8. PRESENTATION DE L’EPREUVE (CONTENU DES PARTIES)


La physique appliquée est relative l’évaluation des connaissances en:
- machines électriques ;
- électronique analogique;
- asservissement analogique;
- modulations analogiques

Page 61 sur 339


PARTIE CONTENU DE LA PARTIE Indice de
notation
1. Partie A: Circuits linéaires et non linéaires à composants actifs
1) Alimentation (alimentation linéaire, alimentation à découpage)
2) Amplification (amplification à transistors, amplification à circuit 35%
intégré spécialisé)
3) Oscillation
4) Filtres (filtre passifs et filtres actifs).
5) Circuits non linéaires (comparateurs, astables, monostable)
2. Partie B: Machines électriques 25%
1) Transformateurs
2) Machines à courant continu
3) Machines synchrones et asynchrones
4) Machine pas à pas.
Partie C: Asservissement analogique 20%
5) Fonctions de transfert (boucle ouverte et boucle fermée)
6) Représentation Graphiques (Bode, nyquist, Black)
3.
7) Indices de performance (Temps de réponse, précision, marge de
phase, marge de gain…
8) Correcteurs (P, PI, PD, PID avance/retard de phase).
Partie D: Modulations analogiques 20%
5) Modulation Analogique (Amplitude de Fréquence et de phase).
4. 6) Démodulation Analogique (Amplitude de Fréquence et de
phase).
7) électronique de modulation et de démodulation analogique.
Total 100%

9. CRITERES D'EVALUATION
L’évaluation tient compte des aspects suivants:
- Raisonnement et démonstration: 50 %
- Application numérique 50 %

NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 62 sur 339


ÉPREUVE: ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES

1. INTITULÉ DE L’ÉPREUVE: ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES


D’ÉLECTRONIQUE ANALOGIQUE ET NUMERIQUE
2. TYPE D’EPREUVE: EPREUVE OPTIONNELLE
3. NATURE DE L’ÉPREUVE: EPREUVE PRATIQUE
4. DURÉE DE L’ÉPREUVE: 5 HEURES
5. CREDIT : 6
6. OBJECTIFS

. L’épreuve des Travaux Pratiques d’Electronique est un instrument de mesure qui


évalue les habilités en Essais et Mesures électroniques.

7. STRUCTURE DE L’EPREUVE

Epreuve Spécialité/ Différentes parties Durée Pondération Nombre de


Option approximative (pourcentage) points

Partie A: Préparation 1H30Min 40% 8 pts


ANALOGIQUE DES
D’ÉLECTRONIQUE
ET

ÉLECTRONIQUES
NUMERIQUE

Partie B: Manipulation 2 H30Min


PRATIQUES

MAINTENANCE
SYSTEMES
TRAVAUX

Partie C: Compte rendu de 1H00 60% 12 pts


la manipulation

8. PRESENTATION DE L’EPREUVE (CONTENUE DES PARTIES)


Les Essais et Mesures sont relatifs à:
- L’électronique analogique ;
- L’électronique numérique;

CONTENU Indice de
notation
ELECTRONIQUE ANALOGIQUE:
6) Alimentation (alimentation linéaire, alimentation à découpage)
7) Amplification (amplification à transistors, amplification à circuit intégré
spécialisé) 50%
8) Oscillation et filtres (oscillateur sinusoïdaux, oscillateurs à relaxation, filtre
passifs et filtres actifs).
ELECTRONIQUE NUMERIQUE:
1) Logique câblée (logique combinatoire et logique séquentielle) 50%
2) Logique programmée (microcontrôleur PIC et carte arduino ou compatibles)
Total 100%

Page 63 sur 339


9. CRITERES D'EVALUATION
L’évaluation a trois (3) constituantes : le compte rendu de la préparation (40%), la
manipulation (40%) et le compte rendu de la manipulation (20%).

7.1 COMPTE RENDU DE LA PREPARATION


Objectifs spécifiques Stratégie de contenu Notation
1. Rappeler/Elaborer l’objectif des 1. Introduction
essais - Objectif général
- Modèle et, ou diagramme prédictifs ; -4 points pour
- Typologie des essais … Electronique
Analogique
2. Rappeler les considérations 2. Essais (n essais)
essentielles relatives à l’électronique 2. k. Essai k -4 pts pour
analogique, numérique. 1. but Electronique
Pour chaque essai : 2. Principe (schéma et principe) Numérique
- Rappeler le but ; 3. Schéma de montage
- Etablir le principe ; 4. Résultats théoriques : Expression,
- Elaborer le schéma du montage ; allures, chronogrammes, …
- Choisir l’appareillage sécuritaire 5. Question permettant de comprendre
- Prédire les résultats attendus la manipulation à suivre
INDICE PARTIEL 40%
7.2 MANIPULATION
Compétences Planification des activités/Fonctions Notation
1. Choisir et rassembler l’appareillage 1. Organisation du poste de travail
2. Respecter les consignes sécuritaires ;
3. Respecter les consignes relatives aux
essais
-La validation de
Raccorder les constituants 2. Montage tous les montages
- à l’aide des techniques appropriées ; en Electronique
- en respectant les consignes Analogique est
sécuritaires ; notée sur 4pts
- en respectant les règles de l’art
1. Identifier les procédures normatives 3. Conduite des essais
permettant la conduite des essais ;
2. Configurer l’appareillage de mesure -La validation de
et les matériels électriques ; tous les montages
3. Procéder au contrôle d’usage hors en Numérique est
tension en autonomie ; notée sur 4pts
4. Faire valider son montage par
l’examinateur
5. Procéder au contrôle d’usage sous
tension ;
6. Procéder aux essais
1. Ajuster les calibres 4. Relevé des mesures
2. Lire et relever les mesures
INDICE PARTIEL 40%

Page 64 sur 339


8 COMPTE RENDU DE LA MANIPULATION
Objectifs spécifiques Stratégie de contenu Indice de notation
1. Présenter un tableau de relevés 1. Les mesures (tableau des mesures)
- Tracer les chronogrammes et, ou les 2. Exploitation des mesures
- 2pts en
diagrammes réels ;
Electronique
- Déterminer le modèle issu des essais ;
Analogique
- Déterminer et, ou tracer les
caractéristiques issus des essais - 2 pts en
Evaluer : 3. Conclusion générale Electronique
- les essais et les mesures Evaluation Numérique
- le modèle et, ou le diagramme - des essais et mesures ;
prédictif - évaluation globale
- le dispositif investigué
INDICE PARTIEL 20%
INDICE TOTAL 100%

NB : DANS UNE ENVELOPPE EN ANNEXE, L’AUTEUR DEVRA DECLINER LA MATIERE D’ŒUVRE A


UTILISER.

Page 65 sur 339


ÉPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES MAINTENANCE DES SYSTÈMES

1. INTITULE DE L’EPREUVE:ÉPREUVE DE TRAVAUX


PRATIQUESMAINTENANCE DES SYSTÈMES
2. Nature de l’Epreuve : Epreuve pratique
3. TYPE D’ÉPREUVE: EPREUVE Optionnelle
4. DUREE DE L’EPREUVE:5 HEURES
5. CREDIT : 6

6. OBJECTIF GENERAL

. L’épreuve des Travaux Pratiques de Maintenance des Systèmes est un instrument de


mesure qui évalue les habilités en utilisation de connectique, logiciel de connexion,
paramétrage des services, réparation des systèmes de gestion des fichiers, libération des
mémoires, etc.

7. STRUCTURE DE L’EPREUVE

Epreu Spécialité/Opt Différentes parties Durée Pondération Nombr


ve ion approximativ (pourcentage) e de
e points
Partie A: 1H30Min 40% 8 pts
MAINTENANCE DES

Préparation
ÉLECTRONIQUES

Partie B: 2 H30Min
Manipulation 60% 12 pts
PRATIQUES

SYSTEMES
TRAVAUX

Partie C: Compte 1H00


(MSE)

rendu de la
manipulation

8. PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenue des parties)


La maintenance d’un système numérique (ordinateur, automate, etc.)
 Démarrage et redémarrage des services
 Configuration et utilisation des pare-feu et antivirus locaux
 Gestion des ports et Registres Windows
 Connexion via USB, RS232, HyperTerminal
 Installation de systèmes d’exploitation en dual boot et machine virtuelle

La maintenance d’un système réseau (Ethernet, CAN, etc.)


 Utilisation de testeurs de câbles (optiques, paires torsadées, BNC, etc.)
 Montage et configuration de réseau Ethernet / FastEthernet
 Utilisation des outils de configuration et conception réseau
 Configuration de Serveur Samba
 Test de portée et utilisation des composants pour signaux Infra rouge, Bluetooth,
Wireless

Page 66 sur 339


 Configuration d’un point d’accès réseau
 Connectivité réseau

9. CRITERES D'EVALUATION
L’évaluation a trois (3) constituantes : le compte rendu de la préparation (40%), la
manipulation (40%) et le compte rendu de la manipulation (20%).
7.1 COMPTE RENDU DE LA PREPARATION
Objectifs spécifiques Stratégie de contenu notation
1. Rappeler/Elaborer l’objectif des 1. Introduction -4 points pour
partages d’information par transfert et - Objectif général équipement
collecte de données puis prise de décision - Schémas architecturaux ; individuel
de diagnostic ou de maintenance. - Typologie des réseaux … -4 pts pour
2. Rappeler les considérations essentielles 1. but réseautique
relatives à l’accès aux équipements, 2. Principe (schéma et principe)
Pour chaque nœud : 3. Schéma de connexion
- Rappeler le rôle du nœud ; 4. Résultats théoriques : protocoles, mots
- Etablir les interfaces; de passe, mise a jour, commandes, etc.
- Elaborer le schéma de configuration ; 5. Question permettant de comprendre la
- Choisir l’appareillage sécuritaire configuration du service
- Prédire les résultats attendus
INDICE PARTIEL 40%
7.2 MANIPULATION
Compétences Planification des notation
activités/Fonctions
1. Choisir et faire fonctionner le nœud en 1. Organisation du -La validation de tous les
autonome poste de travail montages en configuration,
2. Respecter les consignes sécuritaires ; connexion et commandes qui
3. Respecter les consignes relatives aux seront appliquées4pts
configurations
Raccorder les constituants 2. Montage -La validation de tous les
- à l’aide des techniques réseaux appropriés ; montages en Numérique est notée
- en respectant les consignes sécuritaires ; sur 4pts
- en respectant les règles de l’art
1. Identifier les procédures normatives 3. Conduite des
permettant la conduite des paramétrages ; essais
2. Configurer le nœud de réseau et les
équipements d’interconnexion avec les
protocoles réseaux;
3. Procéder au contrôle d’usage hors tension en
autonomie ;
4. Faire valider son montage par l’examinateur
5. Procéder au contrôle d’usage sous tension ;
6. Procéder aux essais de transfert de données
1. Ajuster les débits 4. Copie des
2. Transférer les informations en informations
environnement hétérogène transférées
INDICE PARTIEL 40%

Page 67 sur 339


8 COMPTE RENDU DE LA MANIPULATION
Objectifs spécifiques Stratégie de contenu Indice de
notation
1. Présenter un schéma de 1. Les paramétrages cohérents - 2 pts en nœud du
configuration en autonome d’un nœud réseau
- Connexion réseau par 2. Les paramétrages, le - 2 pts en système
infrastructures distantes et locales ; diagnostic et la prise de et réseau
- Accès par mot de passe pour décision
sécurisation ;
- Modification des configurations et
contournement des services
Evaluer : 3. Conclusion générale
- les possibilités de Evaluation
remplacement des - des configurations en
composants, des nœuds, des autonomes ;
câbles, etc. - évaluation globale avec
- La mise à jour matérielle ou les protocoles, les
logicielle connectiques et les
- le résultat final et les
améliorations à proposer
INDICE PARTIEL 20%
INDICE TOTAL 100%

NB : Dans une enveloppe en annexe, l’auteur devra décliner la matière d’œuvre à utiliser

Page 68 sur 339


SPECIALITE/OPTION : ENERGIE RENOUVELABLE (ENR)

ÉPREUVE : ÉPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE

INTITULÉ DE L’ÉPREUVE :
1) Épreuve Professionnelle de synthèse
TYPE D’ÉPREUVE :
2) Épreuve Professionnelle
DURÉE DE L’ÉPREUVE :
3) 06 Heures
CRÉDIT :
4) 18 Crédits
OBJECTIF GÉNÉRAL :
5)
Cette épreuve vise l’évaluation des compétences de l’apprenant sur les fondamentaux
des énergies renouvelables tel que l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie marée
motrice, l’énergie géothermique, l’énergie de la biomasse…
6) STRUCTURE DE L’ÉPREUVE :
Cette épreuve comporte trois parties :
 Partie 1 : Production et schéma ;
 Partie 2 : Asservissement et communication des données
 Partie 3 : Installation, dimensionnement et maintenance des système à
énergie renouvelable
La structure de l’épreuve est la suivante :
Durée Pourc Nombre
Spécialité/
Épreuve Différentes parties approximativ entag de
Option
e e points

6,5
Partie 1 : Production et schéma 02 h 00 min 33%
Épreuve Professionnelle de

Points
Energie renouvelable

Partie 2 : Asservissement et
01 h 30 min 25% 5 Points
communication des données
synthèse

Partie 3: Installation,
dimensionnement et 8,5
02 h 30 min 42%
maintenance des systèmes à Points
énergie renouvelable

7) PRÉSENTATION DE L’ÉPREUVE
L’épreuve se présente de la manière suivante :
1. Première partie : PRODUCTION ET SCHÉMAS
 Éléments de thermodynamique (diagrammes PV, TS et HS, rendements
théoriques) ;
 Différents types de machines thermiques (Moteur, Récepteur, Principes de
fonctionnement) ;
 Machines à cycles récepteurs : Compresseurs alternatifs (Compression mono
étagée et multi étagée, différents rendements compresseurs rotatifs axiaux et
centrifuges, Autres Machines à cycles moteurs) ;

Page 69 sur 339


 Moteurs à combustion interne : Moteur 4 temps (Cycles théoriques et cycles
réels, Critères de performance, Rapport air/carburant, Rendements, Adaptation du
moteur à la charge) ;
 Machines rotatives : Turbomachines
o Turbine à gaz et turboréacteur (Cycle de base, Les autres cycles, Critères
de performance, Rendements)
o Turbine à vapeur (Cycle de Rankine sans ou avec surchauffe, Cycle de
Hirn, Cycles à prélèvement, Rendements)
 Autres types de moteurs (Moteurs Stirling, Ericsson)
 Production
o Notions de base en énergie (Sources primaires d’énergie, Sources
secondaires d’énergie, Chaines de transformation)
o Centrales de production d’énergie (Hydraulique, Thermique, Nucléaire)
o Énergies renouvelables (Solaires, Éolienne, Biomasse, Cogénération,
Autres)
 Transport et distribution
o Rappels (Réglementation, Normes, Recommandations, Domaines de tension)
o Postes de transformation (Caractéristiques des transformateurs)
o Lignes et supports de transport (Câbles et Canalisations, Réseaux de
transports et de distribution, Signalisation et repérage, postes HT, Matériel
électrique utilisé en haute tension, Travaux ou interventions sur des
équipements des domaines BT et TBT, Comportant des circuits HT,
Opérations hors tension, Opérations au voisinage en HTA)
 Appareillages de base (simples et combinées)
o Fonctions de l’appareillage de base (protection, sectionnement, commande),
o Équipement de Protection Individuelle (EPI), Consignes et documents écrits.
2. Deuxième partie : ASSERVISSEMENT ET COMMUNICATION DES DONNÉES
a. ASSERVISSEMENT
 Considérations générales et essentielles relatives aux systèmes asservis
o Définitions et structures ;
o Classification (Systèmes asservis linéaires, systèmes asservis non linéaires,
systèmes échantillonnés).
 Analyse des systèmes asservis linéaires
o Définitions et considérations spécifiques ;
o Modélisation ;
o Techniques mathématiques (calculs symboliques) ;
o Fonction de transfert (transmittances) et algèbre des graphes ;
o Représentation graphique (Bode, Nyquist et Black et Nichols) ;
o Application (systèmes électriques, mécaniques…).
 Caractérisation des systèmes asservis linéaires
o Stabilité ;
o Critères algébriques (Critères simplifiés (Bode), Critère de Nyquist et de Routh)
o Précision (Régime harmonique, Régime établi)
 Correcteurs des systèmes asservis linéaires

Page 70 sur 339


o Correcteurs en cascade : P, PI, PD et PID, à avance de phase AP, à retard de
phase RP et à avance-retard de phase ARP ;
o Correcteurs par chaîne de réaction secondaire.

b. COMMUNICATION DES DONNÉES


 Entrées/Sorties parallèles
o Circuits programmables ;
o Étude d’un PIA (Parallel Interface Adaptor) ;
o Entrées/Sorties par scrutation : Les masques.
 Interfaces séries asynchrones
 Conversion N/A et N/A ;
o Conversion N/A ;
o Conversion A/N ;
o Pilotage d’une carte de CAN/CNA
 Parallel Interface Timer (PIT)
 Présentation et application d’un microcontrôleur
 Communications des données et Réseaux Locaux
o Nécessite de protocoles ;
o Modèle TCP/IP ;
o Modèle ISO ;
o Topologie des Réseaux Locaux.

1. Troisième partie : INSTALLATION, DIMENSIONNEMENT ET


MAINTENANCE DES SYSTÈMES À ÉNERGIE RENOUVELABLE
a. Installation
 Généralités sur les appareillages électriques d’usage courant
o Caractéristiques : tension, intensité ;
o Pouvoir de coupure ;
o Fonctions : sectionnement, coupure, commande, protection.
 Utilisation des appareils électriques d’usage courant
o Sectionneur, interrupteur / Disjoncteur / Contacteur, discontacteur ;
o Fusibles (caractéristiques) / Les relais thermiques / Protection différentielle ; Les
indices de protection (IP) ; utilisation des appareils de mesure, Les effets
physiopathologiques du courant sur le corps humain.
 Prévention - Respect des normes et consignes de sécurité
o Cadre juridique et règlementation administratives, Normes applicables ;
o Prescriptions de sécurité applicables aux travaux de construction, d’exploitation
et d’entretien ;
o Installations : Classes de tension et différents indices.
 Quelques définitions importantes
o Les distances d’approches ;
o Les travaux sous tension (Approche des conséquences) ;
o Les consignations -Responsabilités.

Page 71 sur 339


 Protection des personnes contre les contacts directs et indirects
o Définition, les différents moyens de protection ;
o Différents Schémas de liaison de terre, (schémas TT, IT, TN) ;
o Tension de contact, temps de coupure, résistance des masses, résistance du
Neutre ;
o Prise de terre, liaisons équipotentielles ;
o Disjoncteur différentiel, principe de fonctionnement ;
o Protection contre les contacts directs : dispositifs différentiels à haute
Sensibilité ;
o Utilisation des moyens de protection individuels ;
o La double isolation, les circuits de séparation, utilisation de la très basse
Tension ;
o Choix et branchements des outils électriques en fonction du lieu de travail et des
caractéristiques de l’installation ;
o Protection contre les surintensités : fusibles, disjoncteurs thermiques et
magnétothermiques.

b. DIMENSIONNEMENT DES SYSTÈMES À ÉNERGIE


RENOUVELABLE
 Détermination de la consommation électrique totale ;
 Évaluation de la ressource solaire/ éolienne ;
 Définir le type de systèmes à installer ;
 Détermination de la puissance photovoltaïque/ éolienne requise pour l'installation ;
 Détermination de la capacité de la batterie ;
 Détermination de la taille du régulateur ;
 Détermination de la puissance de l’onduleur ;
 Détermination du câblage et des protections ;
 Estimation des pertes réelles de l’ensemble du système ;
 Maintenance des systèmes PV/Éoliens

8) CRITÈRE D’ÉVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
 Démarche de travail
 L’exactitude des calculs et des réponses aux questions
 L’exploitation des digrammes, des tables et des schémas

Page 72 sur 339


ÉPREUVE : ÉLECTROTECHNIQUE POUR ENERGIE RENOUVELABLE

1) INTITULÉ DE L’ÉPREUVE : Électrotechnique pour Energie Renouvelable


2) TYPE D’ÉPREUVE : Épreuve Professionnelle, Ecrite
3) DURÉE DE L’ÉPREUVE : 04 Heures
4) CRÉDIT : 14 Crédits
5) OBJECTIF GÉNÉRAL :
Cette épreuve vise l’évaluation des compétences de l’apprenant sur les fondamentaux de
l’électrotechnique, des machine électriques, l’électronique et l’électronique de puissance.
6) STRUCTURE DE L’ÉPREUVE :
Cette épreuve comporte trois parties :
 Partie 1 : Machines Électrique et Électronique de Puissance
 Partie 2 : Automatisme
 Partie 3 : Électronique

La structure de l’épreuve est la suivante :


Durée
Spécialité/ Pource Nombre
Épreuve Différentes parties approxi
Option ntage de points
mative

Partie 1 : Machine Électrique et


2 Heures 50% 10
Électronique de puissance
Électronique

renouvelable
Électricité

Energie

Partie 2 : Automatisme 1 Heure 25% 5

Partie 3 : Électronique 1 Heure 25% 5

7) PRÉSENTATION DE L’ÉPREUVE
Cette épreuve comporte trois parties :
A. Partie 1 : Machines Électroniques et Électronique de puissance
L’évaluation du candidat portera sur les thèmes suivants :

2. Machines Électriques

Page 73 sur 339


 Machines à courant continu (Circuit magnétique, Constitution et principe de
fonctionnement, Modélisation et caractéristiques, Bilan énergétique, Réversibilité
des machines à courant continu, Fonctionnement en générateur des différents types
de machine à courant continu, Fonctionnement en moteur des différents types de
machine à courant continu, Domaine d’application, Choix et Maintenance des
machines à courant continu
 Transformateurs monophasés et triphasés (Constitution et principe de
fonctionnement ; Modélisation et diagrammes ; Caractéristiques et essais ; Bilan
énergétique ; Condition de marche en parallèle, gonflage des enroulements ; Indice
horaire, caractéristique et essais, transformateurs spéciaux)
 Machines synchrones monophasées et triphasées (Constitution et principe de
fonctionnement, Modélisation et caractéristiques, Bilan énergétique, réversibilité des
machines synchrones, Les Alternateurs, Modélisation en régime linéaire, puis saturé,
Moteur synchrone, caractéristiques à puissances constantes, Caractéristiques à tension
constante, Couplage d’un alternateur au réseau électrique).

3. Électronique de puissance
 Convertisseur AC/DC (Redresseurs de tension à diodes, à thyristors monophasé et
triphasés, fonctionnement interne)
 Convertisseurs DC/DC (Transistors de puissance en commutation, étude des
hacheurs de base, Alimentations à découpage isolé, Alimentations symétriques)
 Convertisseurs DC/AC (Onduleurs de tension en ondes pleines, Onduleurs en MLI,
Structures d’alimentation sans coupure, Technologies des batteries d’accumulateurs)
 Convertisseurs AC /AC (Technologie des triacs, étude des gradateurs, étude des
cyclo-convertisseurs)
 Dispositif et circuit de déclenchement des Thyristors et Triacs (Amorçage par
courant continu, Amorçage par courant alternatif, Amorçage par impulsion)
 Commandes électroniques des machines (Variateur de vitesse pour machines à
courant continu, Variateur de vitesse pour machines à courant alternatif).

B. Partie 2 : Automatisme
 Considérations préliminaires et essentielles relatives aux automatismes
industriels (Définition et concept, Fonctions et objectifs, Exigence et complexité.)
 Bases de l’Algèbre de Boole

Page 74 sur 339


 Méthode d’analyse (Méthode des chronogrammes, Méthode de Karnaugh).
 Méthode de synthèse (Synthèse par la technologie câblée, Méthode Grafcet
(Analyse Grafcet), Synthèse et technologies)
 Considérations essentielles relatives aux automatismes industriels à
technologie programmée (Définition et concepts, Technologie des automatismes
industriels, critères de choix, Les automatismes industriels API)

C. Partie 3 : Électronique
 Notions de semi-conducteurs

Diodes (Caractéristiques courant tension d’une diode idéale, Caractéristiques courant -


tension d’une diode réelle, Limites de fonctionnement, Quelques diodes spéciales, Notions
de point de fonctionnement, Applications des diodes)

Transistor bipolaire (Introduction, Structure et fonctionnement, Caractéristiques d’un


NPN, Limites de fonctionnement, Notion de point de fonctionnement, Modèle dynamique)

Transistor à effet de champ (Introduction, Caractéristiques courant tension, Différents


types de FET, Quelques circuits de polarisation)

8) CRITÈRE D’ÉVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
 Démarche de travail
 L’exactitude des calculs et des réponses aux questions
 L’exploitation des digrammes, des tables et des schémas

Page 75 sur 339


ÉPREUVE : CONCEPTION ASSISTEE PAR ORDINATEUR (CAO)

1) INTITULÉ DE L’ÉPREUVE : Conception Assistée Par Ordinateur (CAO)


2) TYPE D’ÉPREUVE : Épreuve Professionnelle, Pratique
3) DURÉE DE L’ÉPREUVE : 05 Heures
4) CRÉDITS ; 15 Crédits
5) OBJECTIF GÉNÉRAL :
Cette épreuve qui se subdivise en deux grandes parties a pour objectif principal
d’évaluer les aptitudes des apprenants à la manipulation des outils numériques de dessin, de
conception et de simulation des systèmes énergétiques et des systèmes à énergie
renouvelable.
6) STRUCTURE DE L’ÉPREUVE :
L’épreuve de Conception Assistée par Ordinateur (CAO) comportera trois parties :
 Partie 1 : Dessin Assisté par ordinateur (DAO)
 Partie 2 : Conception Assistée par Ordinateur (DAO)
La structure de l’épreuve est la suivante :
Durée Nombre
Épreuve Spécialité/Option Différentes parties Pourcentage
approximative de point

Partie 1 : Dessin
Conception Assistée

Assisté par ordinateur 02,5 Heures 50% 10 Points


Renouvelable

(DAO)
Par Ordinateur

Energie

Partie 2 : Conception
Assistée par 02,5 Heures 50% 10 Points
(CAO)

Ordinateur (DAO)

7) PRÉSENTATION DE L’ÉPREUVE
A. Partie 1 : Dessin Assisté par ordinateur (DAO)
 Choix de Logiciel de DAO (AutoCad)
 Matérialiser de manière pratique un dessin relatif à un projet quelconque.
 Choix du ou des Logiciel (s) de CAO et informations pratiques
 Présentation et description du ou des Logiciel (s)
 Gestion des informations créées
 Etude et prise en main des différents modules
 Applications et réalisation d’un mini-projet

8) CRITÈRE D’ÉVALUATION
Le candidat sera évalué sur la partie par rapport à ses acquis dans la manipulation de
l’outil informatique pour matérialiser des systèmes virtuels au départ. Dans la deuxième
partie il utiliser des environnements de simulation pour concevoir des installations à énergie
renouvelable.

Page 76 sur 339


ÉPREUVE : MESURE PHYSIQUE ET MANIPULATION DES
INSTALLATIONS A ENERGIE RENOUVELABLE.

1) INTITULÉ DE L’ÉPREUVE : Mesure physique et manipulation des


installations à énergie renouvelable.
2) TYPE D’ÉPREUVE : Épreuve professionnelle Pratique
3) DURÉE DE L’ÉPREUVE : 06 Heures
4) CRÉDIT ; 18 Crédits
5) OBJECTIF GÉNÉRAL
L’objectif de cette épreuve est d’évaluer les aptitudes des apprenants à manipuler les
appareils de mesure et à manipuler les énergies renouvelables en générale.

6) STRUCTURE DE L’ÉPREUVE
L’épreuve comporte deux parties :
Partie 1 : Mesure Physique et manipulation des équipent de mesure
Partie 2 : Manipulation des installations à énergie renouvelable
La structure de l’épreuve est la suivante :
Spécialité/ Durée Nombre
Épreuve Différentes parties Pourcentage
Option approximative de points

Partie 1 : Mesure
énergie renouvelable
Mesure physique et

Physique et manipulation 02,5 Heures 42% 8,5 Points


manipulation des
installations à

Renouvelable

des équipent de mesure


Energie

Partie 2 : Manipulation
11,5
des installations à 03,5 Heures 58%
Points
énergie renouvelable

7) PRÉSENTATION DE L’ÉPREUVE (contenu de différentes parties)


A. Partie 1 : Mesure Physique et manipulation des équipent de mesure
Durée Approximative : 02,5 Heures Pondération : 42% 8,5 Points
Dans cette partie le candidat manipulera :
 Capteurs (Principes de fonctionnement, Choix du principe et du capteur, Capteurs
absolus, relatifs, différentiels, Gamme de mesure et sensibilité, Dynamique du
capteur) ;
 Modélisation de la mesure (Corrélation entre deux variables aléatoires, Régression
de première et seconde espèce, méthode des moindres carrés, Méthode du chi-carré,
Validation du modèle) ;
 Calculs des incertitudes sur des mesures effectués ;
 Utilisation des appareils de mesure (Voltmètre, Ampèremètre, tachymètre,
anémomètre, pyromètre, thermomètre (à sonde, infra-rouge…), manomètre…).

B. Partie 2 : Manipulation des installations à énergie renouvelable

Page 77 sur 339


Durée approximative : 3,5 Heures Pondération : 58% 11,5 Points
Dans cette partie, le jury proposera des manipulations au candidats :
 Montage et démontage des panneaux photovoltaïques ;
 Réalisation d’une mini éolienne et mesure la vitesse de rotation de l’arbre ;
 Analyse du fonctionnement d’une éolienne, d’une centrale photovoltaïque système à
biomasse, géothermique ;
 Réalisation et montage d’un système photovoltaïque et essai en fonction des
équipements disponible au laboratoire
 Caractérisation des installations à énergie renouvelable existante (photovoltaïque,
thermique, éolienne, géothermique, biomasse, combustion) ;
 Réaliser la combustion complète et incomplète de la biomasse dans une chaudière et
caractériser cette combustion ;
 Faire la maintenance des chaudières et décrire e fonctionnement de cette dernière ;
 Analyser le fonctionnement d’une installation à énergie renouvelable et la
caractériser ;
 Réaliser des prototypes des capteurs thermiques cylindro-parabolique, parabolique et
plan et mesurer les températures d’entrée et de sorties du fluide de travail ;
 Réaliser les mini centrales hydrauliques de laboratoire et de les caractériser
 Etc

8) CRITÈRE D’ÉVALUATION
Le candidat sera évalué sur la partie métrologie et l’utilisation des équipements de
mesure qui sera sanctionnée par un rapport de manipulation. Pour ce qui est de la
manipulation, son évaluation portera essentiellement sur au moins une des aptitudes ci-
dessus décrites.

Page 78 sur 339


SPECIALITE/OPTION : CONTRÔLE INSTRUMENTATION ET
REGULATION (CIR)

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)

▪ TYPE D’EPREUVE: EPREUVE PROFESSIONNELLE


▪ DUREE DE L’EPREUVE: 6 heures
▪ CREDIT : 6 crédits
▪ OBJECTIF GÉNÉRAL:
L’épreuve Professionnelle de Synthèse se déroule dans une salle de classe ordinaire.
Cette épreuve est destinée à évaluer chez le candidat, ses capacités d’analyse et de
conception de tout ou d’une partie d’un système technique de contrôle et de régulation
automatique industrielle.
L’EPS a pour objectifs de placer les étudiants en situation :
 De résoudre un problème technique en respectant une démarche cohérente et
conforme aux
Pratiques rencontrées dans les entreprises :
o Démarche de projet ;
o Environnement collaboratif, travail d'équipe ;
o Contexte spécifié : contraintes techniques et documentaires et moyens
disponibles,
Contraintes réglementaires et normatives, démarche qualité, environnement.
 De mobiliser et éventuellement d’acquérir des connaissances scientifiques et
techniques, et
méthodologiques ;
 De mettre en œuvre des dispositifs d'instrumentation - régulation et des réseaux
industriels
 De présenter le sujet traité.
Le projet technique a pour support un thème industriel.
L’Epreuve Professionnelle de Synthèse sera conçue de manière à couvrir l’ensemble
des compétences techniques faisant partie de la spécialité.

▪ STRUCTURE DE L’EPREUVE
DUREE
SPECIALITE DIFFERENTES NOMBRE
EPREUVE POURCENTAGE
OPTION PARTIES DE POINTS
APPROXIMATIVE
PARTIE A:
2h30Mn 40% 24 Pts
Instrumentation
Industrielle
EPS CIR PARTIE B : 2h30Mn 40% 24 Pts
Régulation industrielle
PARTIE C : 1heure 20% 12 Pts
Réseaux industriels

▪ PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIE A : Instrumentation Industrielle

Page 79 sur 339


Objectifs : dans cette partie l’étudiant doit être évalué sur les aptitudes suivantes:
Choix d’un capteur, étalonnage des capteurs, erreurs de mesure, modélisation des
capteurs, circuits de conditionnement des capteurs, chaine d’acquisition,
convertisseurs A/N et N/A.
Contenu :
A-1 : choix d’un capteur en fonction du processus à observer, l’étalonner, et le
modéliser.
A-2 : Élaboration du circuit de conditionnement en fonction de la grandeur délivrer
PARTIE B : Régulation Industrielle
Objectifs : Evaluer les aptitudes du candidat à l’étude d’un processus commandé en
chaine ouverte, fermée, à choisir des correcteurs adéquats, et aux systèmes numériques
de contrôle-commande.
Contenu :
B-1 Régulation Analogique
Introduction à la commande, Systèmes commandés en chaîne ouverte, Systèmes commandés
en chaîne fermée, Identification des processus, Analyse temporelle en chaîne ouvert,
Analyse temporelle en chaîne fermée, Précision et stabilité d'une boucle, Réglages ,
Réponses des procédés, Correcteurs industriels, Etude d'ensembles complexes, Synthèse sur
les diverses stratégies de régulation : Applications au contrôle-commande d'installations
complexes, telles que : chaudières, fours, colonnes de distillation, réacteurs...
B-2 Régulation Numérique
Régulation discontinue, Régulation en temps discret, Systèmes numériques de contrôle-
commande, équation récurrentes, élaboration du schéma bloc.
PARTIE C : Réseaux industriels

Objectifs :
Bus de terrains, différentes architectures, équipements de réseaux industriels, Normalisation
(modèle OSI), classes d’adressages, médias réseaux.
Contenu :
C-1 : définitions, médias réseaux, bus de terrains

C-2 : Problème pratique (mise en œuvre d’une communication réseaux).

▪ CRITÈRES D’ÉVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
o Exactitude des calculs ;
o Présentation des tableaux, courbes et schémas ;
o Démarche utilisée, clarté des définitions et pertinence des analyses.

Cette épreuve est constituée de plusieurs parties pouvant être traitées séparément.
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré

Page 80 sur 339


EPREUVE : AUTOMATISME

▪ TYPE D’EPREUVE: EPREUVE PROFESSIONNELLE


▪ DUREE DE L’EPREUVE: 3 heures
▪ CREDIT : 3 crédits
▪ OBJECTIF GÉNÉRAL:
Initiation à la commande des systèmes automatisés, logique combinatoire, logique
séquentielle, numération et codification, opérations numériques, grafcet, organigrammes et
procédures, capteurs (électrique, pneumatique, pré actionneurs), automates programmables
industriels.

▪ STRUCTURE DE L’EPREUVE

SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE NOMBRE


EPREUVE POURCENTAGE
OPTION PARTIES APPROXIMATIVE DE POINTS
PARTIE A:
logique 35 Mn 20% 4 Pts
combinatoire
PARTIE B :
Automatisme CIR Logique 35 Mn 20% 4 Pts
séquentielle
PARTIE C :
Logique 1heure 50Mn 60% 12 Pts
Programmable

▪ PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIE A : Logique combinatoire
Objectifs : dans cette partie on devra évaluer les aptitudes du candidat à :
Analyser et à mettre en œuvre un système automatique à l’aide de la logique combinatoire
utilisant les portes logiques.
Contenu : Algèbre de Boole, table de vérité, simplification des fonctions, et réalisation des
fonctions à l’aide des portes logiques.
PARTIE B : Logique séquentielle
Objectifs : dans cette partie on devra évaluer les aptitudes du candidat à :
Connaitre les différents types de bascules, apprendre à analyser le fonctionnement d’un
circuit à bascules et à réaliser des circuits séquentiels à base de bascules.
Contenu :
Table de vérité, logigramme, chronogrammes, réalisation des circuits séquentiels à base des
bascules.
PARTIE C : Logique programmée

Page 81 sur 339


Objectifs : dans cette partie on devra évaluer les aptitudes du candidat à :
Analyser et à mettre en œuvre un système automatique à l’aide de la logique programmée
utilisant soit un Automate Programmable Industriel, soit un microprocesseur ou
microcontrôleur, ou les cartes programmables.
Contenu : Modélisation d’un système à l’aide d’un grafcet, ou d’un organigramme, mise
en équation du grafcet, adressage des Entrées/sorties, critères de choix de l’API et
Programmation.
▪ CRITÈRES D’ÉVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :

 Exactitude des calculs ;


 Présentation des tableaux, courbes et schémas ;
 Démarche utilisée, clarté des définitions et pertinence des analyses.
Cette épreuve est constituée de plusieurs parties pouvant être traitées séparément.
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré

Page 82 sur 339


EPREUVE : PHYSIQUE APPLIQUEE

▪ TYPE D’EPREUVE: EPREUVE PROFESSIONNELLE


▪ DUREE DE L’EPREUVE: 3 heures
▪ CREDIT : 3 crédits
▪ OBJECTIF GÉNÉRAL : le candidat sera évalué sur son aptitude à :
- Appréhender dans sa globalité une installation industrielle sur laquelle intervient un
technicien supérieur CIR ;
- Identifier les grandeurs régnantes, perturbatrices et les grandeurs réglées dans un
contrôle de procédé ;
- Envisager les liaisons analogiques, numériques ou le réseau le mieux adapté pour
répondre à un cahier des charges ;
- Exploiter le modèle d’un procédé et le schéma fonctionnel de l’installation pour
proposer les actions de correction permettant de répondre au cahier des charges ;
- Choisir entre plusieurs solutions celle qui serait la plus pertinente afin d’améliorer
une installation existante ;
- Expliciter scientifiquement et techniquement les choix effectués ;
- Exploiter des résultats de mesure pour modéliser un procédé ou analyser les
performances d’une régulation ;
- Réaliser des documents techniques en utilisant les normes en vigueur.

▪ STRUCTURE DE L’EPREUVE
SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE NOMBRE
EPREUVE POURCENTAGE
OPTION PARTIES APPROXIMATIVE DE POINTS
PARTIE A : Electricité
45 Mn 30% 6 Pts
générale

PARTIE B :

Electronique de 45 Mn 30% 6 Pts


CIR
Physique
puissance
Appliquée
PARTIE C :
1 heure 30 Mn 40% 8 Pts
Machines électriques

▪ PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIE A : Electricité générale
Objectifs : dans cette partie on devra évaluer les aptitudes du candidat à :
Etudier et Analyser un circuit électrique.
Contenu : Outils mathématiques, Champ et Potentiel Electrostatiques, Induction
magnétique, Travail des forces électromagnétiques, Induction électromagnétique, Courant
alternatif monophasé, Les régimes triphasés, Circuit électrique en courant continu,
Phénomènes périodiques, Circuit électrique linéaire en régime sinusoïdal à fréquence fixe,

Page 83 sur 339


Circuit électrique linéaire en excitation sinusoïdale à fréquence variable, Etablissement et
interruption du courant électrique dans un circuit linéaire, composants électronique,
théorème d’analyse des circuits.
PARTIE B : Electronique de puissance
Objectifs : dans cette partie on devra évaluer les aptitudes du candidat à :
Analyser les différents convertisseur AC/DC, AC/AC, DC/AC et AC/AC.
Contenu :
Convertisseurs AC/DC, convertisseurs AC/AC convertisseurs DC/DC, convertisseurs
DC/AC, Dispositifs et circuits de déclenchement des Thyristors et Triacs, Commande
électronique des machines, et commande des actionneurs.

PARTIE C : Machines électriques


Objectifs : dans cette partie on devra évaluer les aptitudes du candidat à :
Étudier les champs tournants, les MCC, les MAS et les transformateurs.
Contenu :
Circuit magnétique, Constitution et principe de fonctionnement, Modélisation et
caractéristiques (construction de Picou …), Bilan énergétique, Réversibilité des machines à
courant continu, Fonctionnement en générateur des différents types de machine à courant
continu, Fonctionnement en moteur des différents types de machine à courant continu,
Domaine d’application, Choix et Maintenance des machines à courant continu.
Transformateurs : monophasés, triphasés, spéciaux, choix des transformateurs et
maintenance.

▪ CRITÈRES D’ÉVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
 Exactitude des calculs;
 Présentation des tableaux, courbes et schémas ;
 Démarche utilisée, clarté des définitions et pertinence des analyses.
Cette épreuve est constituée de plusieurs parties pouvant être traitées séparément.
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré

Page 84 sur 339


EPREUVE : PHYSIQUES ET CHIMIE INDUSTRIELLE

▪ TYPE D’EPREUVE: EPREUVE PROFESSIONNELLE


▪ DUREE DE L’EPREUVE: 3 heures
▪ CREDIT : 3 crédits
▪ OBJECTIF GÉNÉRAL:
Cette épreuve évalue les capacités du candidat associées aux savoirs de physique-chimie
des procédés industriels. Les compétences ci-dessous sont évaluées en appréciant l’aptitude
du candidat à :
- S’approprier le principe physico chimique d’un procédé industriel :
compréhension du procédé, grandeurs d’entrée et de sortie, grandeurs
intermédiaires et paramètres d’influence ...
- Appliquer des lois et des modèles de physique et de chimie pour analyser un
procédé, en prévoir les caractéristiques physico-chimiques telles que le
rendement, les débits et flux nécessaires à son fonctionnement, les installations
et composants électriques ou électroniques utilisés, …
- Évaluer, critiquer, mettre en perspective un résultat numérique ou un modèle ;
proposer un appareil de mesure et en choisir ses caractéristiques.

▪ STRUCTURE DE L’EPREUVE
SPECIALITE DIFFERENTES DUREE NOMBRE DE
EPREUVE POURCENTAGE
OPTION PARTIES APPROXIMATIVE POINTS

PARTIE
A:mécanique des 50 Mn 30% 6 Pts
fluides
PARTIE B :
Physique- 50 Mn 30% 6 Pts
Thermodynamiq
Chimie CIR
ue 30%
Industrielle
PARTIE C :
réactions
1heure 20 Mn 40% 8 Pts
industrielles et
dosages

▪ PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIE A : Mécanique des fluides
Objectifs : dans cette partie il est question d’évaluer le candidat sur ses aptitudes à assoir
les caractéristiques d’un fluide, calculer les débits et pressions, …
Contenu :
Cinématique et dynamique des fluides, viscosité’, relation fondamentale de
l’hydrostatique, équation de continuité, d’Euler, Bernoulli, calcul de débit, les différents
fluides et leurs caractéristiques.

Page 85 sur 339


PARTIE B : Thermodynamique

Contenu :
Les différents cycles thermodynamiques, les modes de propagation de chaleur (conduction,
rayonnement, convection,) équations de maxwell, Meyer, changement de phase et énergie
latente.
PARTIE C : réactions industrielles et dosages
Contenu :
Les différentes combustions, atomistique (structure de la matière pour applications métiers),
antalpie entropie calcul des rendements thermique. Dosage et équations de chaleur.
▪ CRITÈRES D’ÉVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
A. Exactitude des calculs ;
B. Présentation des tableaux, courbes et schémas ;
C. Démarche utilisée, clarté des définitions et pertinence des analyses.

Cette épreuve est constituée de plusieurs parties pouvant être traitées séparément.
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré

Page 86 sur 339


EPREUVE : MISE EN ŒUVRE D’UNE BOUCLE DE REGULATION

1- TYPE DE L’EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES


2- DUREE DE L’EPREUVE : 05 heures
3- CREDIT : 5
4- OBJECTIFS : Permettre d’évaluer les aptitudes du candidat aux techniques des
mesures en instrumentation, le paramétrage des instruments et à la mise en
œuvre des Régulateurs dans un environnement industriel...
5- STRUCTURE DE L’EPREUVE :
Epreuve Spécialité Différentes parties Durée Pourcentage Nombre
de points
/Option approximative

PARTIE A :
1H30min 30% 4pts
préparation.
MISE EN ŒUVRE
D’UNE BOUCLE PARTIE B :
DE REGULATION CIR 03heures 50% 10pts
Manipulation :

PARTIE C : Compte
30min 20% 6
rendu

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE

PARTIE A : Préparation
Cette partie devra être des questions relatives à la compréhension du dispositif étudié, les
modes opératoires, principe et but, les schémas de montages et le choix des composants.

PARTIE B : Manipulation :
 Réalisation du montage
 Prise des mesures
 Respect des règles de sécurité

PARTIE C : Compte rendu


 Tableau des résultats
 Tracer des courbes et leur interprétation si possible
 Résultats des calculs et analyses

Page 87 sur 339


EPREUVE : SIMULATION D’UNE BOUCLE DE REGULATION

1- TYPE DE L’EPREUVE: TRAVAUX PRATIQUES


2- DUREE DE L’EPREUVE : 03 heures
3- CREDIT : 3
4- OBJECTIFS : Permettre d’évaluer les aptitudes du candidat sur l’usage des
logiciels d’analyse et de simulation du comportement d’un système asservis
analogique.
5- STRUCTURE DE L’EPREUVE :
Epreuve Spécialité Différentes parties Durée Pourcentage Nombre
de points
/Option approximative

PARTIE A : Préparation 30min 20% 4pts


SIMULATION
D’UNE PARTIE B : Implémentation
CIR 2H 50% 10pts
BOUCLE DE logicielle
REGULATION
PARTIE C: compte rendu 30min 30% 6pts

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIE A: Préparation

Identification des paramètres du système

PARTIE B : Implémentation logicielle

Implémentation des paramètres dans le logiciel, configuration, paramétrage et tracé des


courbes. Simulation

PARTIE C: Compte rendu et Analyse des résultats

Page 88 sur 339


SPECIALITE/OPTION : MAINTENANCE DES APPAREILS
BIOMEDICAUX

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE

INTITULE: EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE


TYPE: Professionnelle
FORME: Ecrite
DUREE: 06h
CREDIT: 10
OBJECTIF GENERAL:
Comme l’indique son intitulé, l’Epreuve Professionnelle de Synthèse a pour but de vérifier
les connaissances générales et spécifiques de l’étudiant acquises sur certaines disciplines ou
unités d’enseignement professionnelles, afin de satisfaire leur but ultime qu’est : la maitrise
des notions et concepts leur mise en application dans des cas pratiques.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :

L’Epreuve Professionnelle de Synthèse est conçue sur la base de quatre disciplines tenant
lieu de partie pour chacune d’elle, il s’agit de : la Planification des interventions, la Gestion
des équipements Biomédicaux, les Techniques d’Imagerie médicales, le contrôle qualité et
la sécurité, dont l’évaluation desdites unités d’enseignement porte sur des questions faisant
ressortir, le savoir la compréhension, et/ou l’analyse de l’étudiant. L’Epreuve
Professionnelle de Synthèse est notée sur 100 points et sa structure est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NBRE DE


APPROX. POINTS
OPTION

Maintenance PARTIE I : Planification des interventions 1H12min 20% 20


des Appareils
Biomédicaux PARTIE II: Gestion des équipements 2H06min 35% 35
biomédicaux
EPS

PARTIE III : Techniques d’Imagerie, médicale 1H30min 25% 25

PARTIE IV : Contrôle Qualité et Sécurité 1H12min 20% 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIE I : Planification des interventions
o Déterminer et gérer les charges de travaux
o Préparation du travail et optimisation des ressources
o Outils de planification
o Les niveaux de planification
PARTIE II : Gestion des équipements biomédicaux

Page 89 sur 339


 Inventaire
 Gestion du parc équipement
 Gestion informatisée (GMAO)
PARTIE III : Techniques d’Imagerie médicale
 Imagerie par Rayons X
 Imagerie par les ondes acoustiques (ultrasons)
 Etude de cas :
 Radiographie
 Scanner
 Echographie
PARTIE IV : Contrôle Qualité et Sécurité
 Définitions des termes
 Directives et décrets
 Classes de Dispositifs Médicaux
 Le Marquage CE
 Inventaire de dispositifs et documentation de référence
 Contrôle qualité
CRITERES D’EVALUATION :
L’évaluation sera basée sur :
 le raisonnement de l’étudiant : 20% ;
 l’exactitude des réponses : 80% ;
Matériel autorisé : Calculatrice scientifique simple

Page 90 sur 339


EPREUVE: MAINTENANCE

INTITULE: MAINTENANCE
TYPE: Professionnelle
FORME: Ecrite
DUREE: 03h
CREDIT: 6
OBJECTIF GENERAL:
Cette unité d’enseignement permet à l’étudiant d’avoir des connaissances générales sur
les notions et concepts de la maintenance, l’organisation des services, leur gestion et la
documentation y afférente.

STRUCTURE DE L’EPREUVE:

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NOMBRE


OPTION APPROX. DE POINTS
Maintenance PARTIE I : Définitions et questions à 1H30 min 50% 10
MAINTE-
NANCE

des Appareils réponses courtes ou QCM


Biomédicaux PARTIE 2 : Exercice ou cas pratique 1H30 min 50% 10

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Cette épreuve comporte deux parties directement ou indirectement liées sur lesquelles
l’étudiant doit être évalué. L’évaluation est notée sur 20 points et porte sur la structuration
est la suivante:

Organisation de la maintenance:
 Définitions des notions
 Objectifs et place de la maintenance au sein d’un hôpital
 Politique de maintenance
 Fonction et organisation interne de la maintenance biomédicale.

Documentation de maintenance:
 Dossier concepteur
 Dossier utilisateur
 Dossier maintenance

Gestion de la maintenance:
 Couts des interventions
 Les concepts et méthodes de maintenance
 Les moyens de la maintenance (financier, matériel, humain)
 Les échelons de la maintenance (internalisation ou externalisation)
 La gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO)
CRITERES D’EVALUATION :
L’évaluation sera basée sur :
 le raisonnement de l’étudiant : 20% ;
 l’exactitude des réponses : 80% ;
Matériel autorisé : Calculatrice scientifique simple

Page 91 sur 339


EPREUVE: ELECTRONIQUE ET AUTOMATISME

INTITULE: ELECTRONIQUE ET AUTOMATISME


TYPE: Professionnelle
FORME: Ecrite
DUREE: 03h
CREDIT: 4
OBJECTIF GENERAL:
L’épreuve d’Électronique et automatisme a pour permet à l’étudiant d’analyser les
composants électroniques, la synthèse des fonctions et des systèmes de l’électronique et de
l’automatisme dans les environnements industriels.

STRUCTURE DE L’EPREUVE:
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NBRE
OPTION APPROX. DE PTS
Electronique et Maintenance Partie A : Electronique Analogique 1H12min 40% 8
automatisme des appareils
biomédicaux Partie B : Electronique numérique, 1H03min 35% 7

Partie C : Automatisme 45 min 25% 5

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie A: Electronique analogique
1) diode, transistor et amplificateur opérationnel
2) oscillateurs et filtres (oscillateur sinusoïdaux, oscillateurs à relaxation, filtre
passifs et filtres actifs).
Partie B: Electronique Numérique
1) Les éléments mémoires (bascules RS, D, JK), application aux compteurs et
registres.
2) Les circuits de codage ; Convertisseur 8421-BCD / Excess 3, Décodeur 8421-
BCD / 7 segments.

Partie C: Automatisme
1) Bases de l’Algèbre de Boole
2) Méthode d’analyse (chronogrammes, Karnaugh).
3) Méthode de synthèse (technologie câblée, Grafcet)
4) Technologie des API, (critères de choix, architecture et environnement,
Langage et programmation, Mise en œuvre)

CRITERES D'EVALUATION

La notation se base sur les critères suivants :


 Raisonnement et démonstration (50% de point alloué) ;
 Application numérique (50% de point alloué).
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien élaboré.

Page 92 sur 339


EPREUVE: MACHINES ELECTRIQUES ET COMMANDE DE PUISSANCE

INTITULE: MACHINES ELECTRIQUES ET COMMANDE DE PUISSANCE


TYPE: Professionnelle
FORME: Ecrite
DUREE: 03h
CREDIT: 3
OBJECTIF GENERAL:

L’épreuve de Machines Electriques et Commande de Puissance a pour but de faire


acquérir les connaissances de base sur la constitution, le fonctionnement et l’usage des
machines électriques.

STRUCTURE DE L’EPREUVE:
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NOMBRE
OPTION APPROX. DE POINTS
Machines Maintenance Partie A : Machines à courant 54 min 30% 6
électriques et des appareils continu
commande de biomédicaux Partie B : Transformateurs 54 min 30% 6
puissance Partie C : Commande de Puissance 1 H12 40% 8

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie A: Machines à courant continu
1) Constitution et principe de fonctionnement
2) Modélisation et caractéristiques (construction de Picou …)
3) Bilan énergétique, Réversibilité des machines à courant continu
4) Fonctionnement en générateur et en moteur des différents types de machine à
courant continu.
5) Domaine d’application, Choix et Maintenance des machines à courant continu

Partie B: Transformateurs.
1) Transformateurs monophasés
2) Transformateurs triphasés
3) Transformateurs spéciaux
4) Choix des Transformateurs et Maintenance
Partie C : Commande de Puissance
1) Convertisseur AC/DC, DC/DC, DC/AC, AC /AC
2) Dispositif et circuit de déclenchement des Thyristors et Triacs
3) Commandes électroniques des machines

CRITERES D'EVALUATION

La notation se base sur les critères suivants :


 Raisonnement et démonstration (50% de point alloué) ;
 Application numérique (50% de point alloué).
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien élaboré.
Page 93 sur 339
EPREUVE PRATIQUE DE MAINTENANCE

INTITULE: EPREUVE PRATIQUE DE MAINTENANCE


TYPE: Professionnelle
FORME: Pratique
DUREE: 04h
CREDIT: 6
OBJECTIF GENERAL:
Cette discipline a pour but de vérifier les connaissances pratiques de l’étudiant sur les
appareillages et outils utilisés en Techniques de mesure et en imagerie médicale, le
diagnostic et la détection des avaries pouvant survenir sur les équipements ou dispositifs
biomédicaux.

STRUCTURE DE L’EPREUVE:
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NBRE DE
OPTION APPROX. POINTS
Epreuve Maintenance Techniques de Mesure 1H15 25% 5
pratique de des Appareils Travaux pratiques d’Imagerie médicale 1H15 25% 5
Maintenance Biomédicaux Diagnostic et détection des pannes 1H30 50% 10

PRESENTATION DE L’EPREUVE:

Notée sur 20 points, l’Epreuve pratique de Maintenance comporte trois parties évaluées
indépendamment les unes des autres comme récapitulé dans ci-après.
PARTIE I: Techniques de mesure
 Métrologie
 Capteurs
 Chaines de mesure

PARTIE II: Travaux pratiques d’imagerie


 Identification du matériel
 Analyse fonctionnelle
 Interprétation des courbes et images
PARTIE III : Diagnostic et détection des pannes
 Méthodes de diagnostic et détection
 Outils
 démarche
CRITERES D’EVALUATION :
L’évaluation sera basée sur :
 le raisonnement de l’étudiant : 20% ;
 l’exactitude des réponses : 80% ;
Matériel autorisé : Trousse du technicien de maintenance

Page 94 sur 339


EPREUVE: CAO GENIE ELECTRIQUE

INTITULE DE L’EPREUVE: CAO GENIE ELECTRIQUE.


TYPE: Professionnelle
FORME: Pratique
DUREE: 03h
CREDIT: 3
OBJECTIF GENERAL:
Utilisé un logiciel de CAO (PROTEUS) pour vérifier les lois et théorèmes des circuits
électriques, analyser les circuits électroniques analogiques, numériques et mixtes. Réaliser
un mini-projet.
STRUCTURE DE L’EPREUVE
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NOMBRE

OPTION APPROX. DE POINTS

CAO Maintenance Partie A : Maitrise des fonctionnalités 45minutes 25% 5


Génie des appareils du logiciel PROTEUS
Electrique biomédicaux
Partie B : Electronique analogique 1 H12min 40% 8

Partie C : Electronique numérique, et 1H 03 min 35% 7

microcontrôleurs

PRESENTATION DE L’EPREUVE:
Partie A: Electronique analogique

1) Amplification (amplification à transistors, amplification à circuit intégré


spécialisé)

2) Oscillation et filtrage (oscillateur sinusoïdaux, oscillateurs à relaxation, filtre


passifs et filtres actifs).
Partie B: Electronique Numérique
Electronique Numérique (Fonctions Logique combinatoire et Fonctions
Logique séquentielles).

CRITERES D’EVALUATION :
L’évaluation sera basée sur :
 le raisonnement de l’étudiant : 20% ;
 l’exactitude des réponses : 80% ;
Matériel autorisé : Trousse du technicien de maintenance

Page 95 sur 339


EPREUVE: PHYSIQUE

INTITULE DE L’EPREUVE: PHYSIQUE


TYPE D’EPREUVE : Epreuve fondamentale
DUREE DE L’EPREUVE: 3H
CREDIT: 5
OBJECTIF GENERAL:
Cette unité d’enseignement permet aux étudiants d’acquérir les bases pour une bonne
compréhension des phénomènes et principes physiques entrant dans le fonctionnement des
équipements biomédicaux. L’évaluation est un processus de recueil d’informations
pertinentes pour une prise d’initiative de maintenance. C’est un moyen approprié pour
examiner de manière aussi objective que possible le savoir du candidat.
STRUCTURE DE L’EPREUVE:
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NOMBRE DE
OPTION APPROX. POINTS
Mécanique du point Matériel 45 min 25% 5 points
Optique géométrique 45 min 25% 5 points
PHYSIQUE MAB
Electricité 45 min 25% 5 points
Mécanique des fluides 45 min 25% 5 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Mécanique du point Matériel:
- Travail
- Puissance
- Energie
Optique géométrique:
o Réflexion
o Réfraction
o Diffraction des ondes mécaniques
Electricité:
Induction électromagnétique
Mécanique des fluides:
 Loi de Bernoulli
 Loi des fluides au repos
 Calcul des pertes de charge
 Régimes d’écoulement
 Quelques applications. Exemple: Réseau hydraulique du Générateur d’Hémodialyse.
CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur:
- le raisonnement de l’étudiant: 20%
- l’exactitude des réponses: 80%
Matériel autorisé: Calculatrice scientifique simple
N.B.: Le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 96 sur 339


EPREUVE: MATHEMATIQUES

INTITULE DE L’EPREUVE: MATHEMATIQUES


TYPE D’EPREUVE: Epreuve fondamentale
DUREE DE L’EPREUVE: 3H
CREDIT: 5
OBJECTIF GENERAL:
Les programmes de mathématiques ont pour objectifs de doter le candidat d’outils pour
la modélisation des problèmes couramment rencontrés dans les domaines de la maintenance
et de l’électronique et les techniques de résolution de ces problèmes.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NOMBRE
OPTION APPROX. DE POINTS
Equations différentielles 45 minutes 25% 5 points

Fonctions à plusieurs variables 45 minutes 25% 5 points


MATHEMATIQUES MAB Statistique descriptives et 45 minutes 5 points
calcul de probabilités 25%
Séries numériques 45 minutes 25% 5 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Equation différentielles:
- Equation différentielles du premier et du second ordre
- Equation différentielles du premier et du second ordre avec second membre
Fonctions à plusieurs variables:
o Fonctions numériques des variables réelles
o Notions des dérivées partielles
o Notions du gradient et du jacobien d’une fonction
Statistique descriptives et calcul de probabilités:
 Statistique descriptive à une dimension
 Régression linéaire
 Lois de probabilités
 Calcul de probabilités
Séries numériques:
 Généralité sur les Séries (Critères de convergence, série de Riemann etc…)
 Séries de Fourier
 Application à un circuit électrique simple
CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur:
- le raisonnement de l’étudiant: 20%
- l’exactitude des réponses: 80%
Matériel autorisé: Calculatrice scientifique simple
N.B.: Le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 97 sur 339


EPREUVE: CHIMIE

INTITULE DE L’EPREUVE: CHIMIE


TYPE D’EPREUVE : Epreuve fondamentale
DUREE DE L’EPREUVE: 3H
CREDIT: 4
OBJECTIF GENERAL:
S’assurer que le candidat maitrise notions sur les corps purs et les mélanges, vitesse de
réactions en solutions acqueuse.

STRUCTURE DE L’EPREUVE:
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NOMBRE DE
OPTION APPROX. POINTS
Corps purs et mélange 1 heure 30% 6 points
Vitesse et réaction 1 heure 30% 6 points
CHIMIE MAB
Réaction en solution acqueuse 30 minutes 20% 4points
Chimie nucléaire 30 minutes 20% 4points

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Corps purs et mélange:
- Notions de concentration molaire et la molalité
- Grandeurs molaires et grandeurs massiques
- Loi des gaz parfaits
- Types de mélanges
Vitesse et réaction:
o Vitesse d’une réaction par rapport à un réactif ou à un produit; constante de réaction
o Rôle du catalyseur
o Facteurs cinétiques dans le suivi d’une réaction
o Temps de demi – réaction
Réaction en solution acqueuse:
Réaction d’oxydoréduction
Chimie nucléaire
Radioactivité
CRITERES D’EVALUATION

L’évaluation sera basée sur:


- le raisonnement de l’étudiant: 20%
- l’exactitude des réponses: 80%
Matériel autorisé: Calculatrice scientifique simple
N.B.: Le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 98 sur 339


EPREUVE TRANSVERSALE : GENIE ELECTRIQUE ET MAB

EPREUVE: INFORMATIQUE
INTITULE DE L’EPREUVE: INFORMATIQUE
TYPE D’EPREUVE : Epreuve fondamentale
DUREE DE L’EPREUVE: 3H
CREDIT: 4
OBJECTIF GENERAL:
L’étudiant doit être capable de comprendre la structure et le fonctionnement d’un micro
– ordinateur. Avoir de bonne connaissance en algorithmique nécessaire dans la
programmation de nombreux circuits électroniques. Il doit aussi être capable de mettre sur
pied une base de données et pouvoir l’exploiter dans l’organisation et la gestion du service
de maintenance.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NBRE DE
OPTION APPROX. POINTS
INFORMATIQUE MAB/ GENIE Structure et fonctionnement 1 heure 6 points
ELECTRIQUE d’un micro - ordinateur 30%
Algorithmique et langage de 1 heure 7 points
programmation 35%
MERISE et Bases de données 1 heure 35% 7 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Structure et fonctionnement d’un micro - ordinateur:
- Identification et description des fonctionnalités de toutes les composantes du
Hardware (boitier d’alimentation, carte mère, CPU, RAM, ROM, BUS…)
- Identification de tous les ports (USB, HDMI, Parallèle, Série, RJ45...)
- Identification des périphériques (Scanners, Imprimantes…)
Algorithmique et langage de programmation:
o Problème et algorithmes
o Programmes et langage de programmation
o Programmation en C++
o Application: Circuit programmable
MERISE et Bases de données:
 MERISE
 Bases de données (MLD, MCD …)
CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation sera basée sur:
- le raisonnement de l’étudiant: 20%
- l’exactitude des réponses: 80%
Matériel autorisé: Calculatrice scientifique simple
N.B.: Le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 99 sur 339


FILIERE : GENIE THERMIQUE ET ENERGIE

SPÉCIALITÉ/OPTION : FROID ET CLIMATISATION

EPREUVE : ELECTRICITE ET ELECTROTECHNIQUE APPLIQUEES AU


FROID

1) INTITULE DE L’EPREUVE : ELECTRICITE ET ELECTROTECHNIQUE


APPLIQUEES AU FROID
2) TYPE D’EPREUVE : Epreuve professionnelle
3) NATURE DE L’EPREUVE : Théorique / Ecrite
4) DUREE DE L’EPREUVE : 3h
5) CREDIT : 2
6) OBJECTIF GENERAL : L’épreuve d’ELECTRICITE ET ELECTROTECHNIQUE
APPLIQUEES AU FROID a pour but d’évaluer les aptitudes et compétences du candidat
dans les domaines suivant : Matériaux, Electrotechnique, Electricité et Schémas électriques
appliqués au froid.

7) STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est présentée dans le tableau suivant :

Spécialité / Durées Nombre


Epreuve Différentes parties Pourcentages
option Approx. de points
Matériaux 27 min 15 % 15
ELECTRICITE ET Electrotechnique 36 min 20% 20
ELECTROTECHNIQUE Electricité appliquée
FC
APPLIQUEES AU au Froid 36 min 20% 20
FROID Schémas électriques
appliqués au froid 1h 21 min 45% 45
Totaux 3H 00 min 100% 100 pts

8) Présentation de l’épreuve
Cette épreuve comporte quatre parties indépendantes et obligatoires.

Partie A : Matériaux (27 min, 15 %, 15 pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat sur les propriétés de la matière, des
métaux et des matériaux.
Contenu :
 Constitution et propriétés de la matière
 Métaux et alliages de métaux
 Semi-conducteurs
 Matériaux diélectriques
 Matériaux magnétiques

Page 100 sur 339


 Supraconducteurs
 Composants galvano magnétiques et Résistances

Partie B : Electrotechnique (36 min, 20 %, 20 pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat sur les bases de l’électrotechnique et les
machines électriques.
Contenu :
 Généralités sur l’électrotechnique
 Composants de base de l’électrotechnique
 Moteur d’induction triphasée et monophasée
 Transformateur
 Alternateur
 Démarrage des moteurs

Partie C : Electricité appliquée au Froid (36 min, 20 % , 20 pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à appliquer les lois fondamentales et les
calculs liés aux courants alternatifs.
Contenu :
 Grandeurs électriques et lois fondamentales
 Circuits électriques simples
 Grandeurs dépendant du temps
 Circuits magnétiques
 Accumulateur d’énergie électrique
 Calculs avec les complexes dans les techniques du courant alternatif
 Courant alternatif
 Courant triphasé
 Dépendance des circuits de la fréquence
 Comportement transitoire des réseaux électriques
 Réseaux avec des grandeurs non harmoniques

Partie D : Schémas électriques appliqués au froid (1h 21 min, 45 %, 45 pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à représenter les schémas électriques des
installations frigorifiques.
Contenu :
 Technologie des conducteurs électriques
 Etude des appareillages électriques de commande et puissance
 Schémas électriques des installations domestiques
 Schémas électriques des installations à force motrice
 Schéma électriques des installations avec régulation thermostatique, préssostatique et
mixte
 Schéma électriques des installations avec régulation par tirage au vide
 Schéma électriques des installations avec dégivrage des évaporateurs
 Schéma électriques des installations avec utilisation des différentes possibilités de
ligne de sécurité

Page 101 sur 339


 Intégration des différents types de démarrages dans un schéma électrique
frigorifique
 Schéma électrique des équipements compacts des Réfrigérateurs, Congélateurs,
Climatiseur (Windows, split system), Machines à glaces
9) Critères d’évaluation
Le candidat sera évalué sur les points suivants :
Partie A. Matériaux : un exercice regroupant les questions sur les propriétés de la
matière, les métaux et les matériaux.
Partie B. électrotechnique : un exercice regroupant les bases de l’électrotechnique ou
l’une des machines électriques (moteur monophasé, moteur triphasé, alternateur,
transformateur).
Partie C. Electricité appliquée au Froid : un exercice regroupant les calculs liés aux
courants alternatifs.
Partie D. Schémas électriques appliqués au froid : un exercice comportant l’énoncé
du fonctionnement d’un circuit électrique d’une installation frigorifique incluant les circuits
de puissance, de commande, la signalisation, la régulation, la sécurité et le dégivrage.
NB :
L’évaluation prendra en compte les éléments suivants :
- méthodologie de résolution.
- exactitude des calculs.

Page 102 sur 339


EPREUVE : ELECTRONIQUE ET REGULATION

1) INTITULE DE L’EPREUVE : ELECTRONIQUE ET REGULATION


2) TYPE D’EPREUVE : Epreuve professionnelle
3) NATURE DE L’EPREUVE : Théorique / Ecrite
4) DUREE DE L’EPREUVE : 3h
5) CREDIT : 2
6) OBJECTIF GENERAL : L’épreuve d’ELECTRONIQUE ET REGULATION a pour
but d’évaluer les aptitudes et compétences du candidat dans les domaines des techniques de
mesure, de l’Electronique, de l’Automatique ainsi que de la Régulation et la Gestion
d’énergie.

7) STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est présentée dans le tableau suivant :

Spécialité / Durées Nombre


Epreuve Différentes parties Pourcentages
option approximatives de points
Technique de mesure 45 min 25% 25
ELECTRONIQUE Electronique 36 min 20% 20
ET REGULATION FC Régulation et Gestion
d’énergie 1h 03min 35% 35
Automatique 36 min 20% 20
Totaux 3h 00 min 100% 100 pts

8) Présentation de l’épreuve
Cette épreuve comporte quatre parties indépendantes et obligatoire.

Partie A : Technique de mesure (45 min, 25%, 25 pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à appliquer les principes de mesure et de
traitement de signal sur les grandeurs électriques et frigorifiques.
Contenu :
 Capteurs
 Electronique de conditionnement
 Notion de traitement du signal (dans le contexte de l'acquisition de données)
 Incertitudes de mesures
 Modélisation des mesures
 Grandeurs de référence et étalonnages
 Comptage en acquisition numérique : Signaux et encodeurs, signaux
tachymètriques , Capteurs de proximité, Capteurs Tachimétriques , temps réel,
horloge interne.
 Mesures et unités.
 Erreurs et incertitudes.
 Mesure des grandeurs frigorifiques : Pression, Température, Puissances
frigorifiques, Vitesse d’air, Débit d’air, Débit d’eau, Quantité de chaleur.
 Mesure des grandeurs électriques : Tension, Intensité, Résistance, Impédance,
Capacité, Inductance, Puissance électrique.

Page 103 sur 339


Partie B : Electronique(36 min, 20% , 20 pts)
Objectif : évaluer les aptitudes du candidat sur les bases de l’électronique analogique et
l’électronique numérique.
Contenu :
a. Électronique analogique :
 Composants linéaires et loi d’ohm, Source de courant et source de tension ;
 Diodes
 Transistor bipolaire
 Transistor à effet de champ
 Amplificateurs à transistors
 Electronique linéaire avec amplificateur opérationnel AO
 Introduction à l’électronique non linéaire
b. Electronique numérique
 logique combinatoire
Le transcodage, l’algèbre de commutation ;
 Introduction à la logique séquentielle : Les bascules, Analyse et synthèse des
compteurs.

Partie C : Régulation et Gestion d’énergie (1h 03min, 35%, 35 pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à appliquer les principes de bases de la
régulation et de l’asservissement aux installations de réfrigération et de climatisation ainsi
que à la gestion rationnelle de l’énergie dans le bâtiment.
Contenu :
 Systèmes linéaires types (1 er et 2ème ordre)
 Performances des systèmes (temps de réponse, stabilité, précision, dépassement,
etc.).
 Régulation des systèmes industriels (notions de base, Modes de régulation ;
Technologie des régulateurs ; Procédure de régulation et application à quelques exemples
en industrie et en froid).
 Régulation des installations frigorifiques : Objectifs et spécificités de la régulation
des circuits frigorifiques, Etude de quelques techniques de régulation : température,
pression, niveau de réfrigérant, d'huile, tirage au vide, dégivrage ; Etude des régulateurs de
débit d'alimentation en fluide (différents détendeurs).
 Régulation des systèmes en climatisation : Etude de quelques systèmes de régulation
utilisés en climatisation (centrales de traitement d'air, systèmes à détente directe, groupe de
production d'eau glacée, ventilo-convecteurs, pompes à eau glacée, systèmes VRV, etc.).
 Introduction à la gestion technique du bâtiment et à l’utilisation rationnelle de
l’énergie en climatisation dans le bâtiment

Partie D : Automatique (36 min, 20%, 20 pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à appliquer la logique combinatoire et la
logique séquentielle à l’automatisme des systèmes frigorifiques et hydraulique. Évaluer les
aptitudes du candidat à programmer et paramétrer les automates et les régulateurs
numérique et à les associer aux schémas électriques.
Contenu :

Page 104 sur 339


 Régulation en froid : but, organes de régulation, principes de base, régulation
thermostatique et presso statique, dégivrages.
 Notions de logique et analyse combinatoire
 Notion de logique et analyse séquentielle (modélisation par logigramme et
GRAFCET)
 Architecture des automates programmables et régulateurs numériques
 Programmation et paramétrage des automates et régulateurs numériques
 Schémas électriques avec automates et régulateurs numériques

9) Critères d’évaluation
Le candidat sera évalué sur les points suivants :
Partie A. Technique de mesure : un exercice permettant d’appliquer les notions de
traitement de signal ou d’incertitude de mesure ou de modélisation des mesures aux
grandeurs frigorifiques ou électriques.
Partie B. électronique : un exercice en électronique numérique (logique combinatoire
ou séquentielle) ou un exercice en électronique analogique (transistor, diode ou les
amplificateurs).
Partie C. Régulation et Gestion d’énergie : un exercice comportant deux aspect : les
calculs liés aux systèmes de régulation linéaires (1er ordre ou 2nd ordre) et la régulation
industrielle des installations de climatisation ou frigorifique.
Partie D. Automatique : un exercice axé soit sur la logique séquentielle (réalisation du
grafcet) soit sur la logique combinatoire (algèbre de Boole, table de vérité, logigramme…).
L’exercice comportera l’énoncé du fonctionnement d’une installation frigorifique ou d’un
système hydraulique.
L’évaluation prendra en compte les éléments suivants :
- Méthodologie de résolution.
- Exactitude des calculs.

Page 105 sur 339


EPREUVE : PHYSIQUE DU FROID

1) INTITULE DE L’EPREUVE : PHYSIQUE DU FROID


2) TYPE D’EPREUVE : Epreuve professionnelle
3) NATURE DE L’EPREUVE : Théorique / Ecrite
4) DUREE DE L’EPREUVE : 4h
5) CREDIT : 3
6) OBJECTIF GENERAL : L’épreuve PHYSIQUE DU FROID a pour but d’évaluer les
aptitudes et compétences du candidat dans les domaines de Thermodynamique, Production
du froid, Transferts thermique, Hydraulique et Mécanique des fluides.
7) STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est présentée dans le tableau suivant :

Spécialité / Durées Nombre de


Epreuve option Différentes parties approximatives Pourcentages points
Thermodynamique et 1h36 min 40% 40
PHYSIQUE Production du froid
DU FROID FC Transferts thermique 1h 25% 25
Hydraulique et Mécanique
1h 24 min 35% 35
des fluides
Totaux 4H 00 min 100% 100 pts

8) Présentation de l’épreuve
Cette épreuve comporte trois parties indépendantes et obligatoires.

Partie A : Thermodynamique et Production du froid (27 min, 40 %, 40pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à appliquer les bases de la thermodynamique
aux transformations simples ou cycliques, à effectuer les calculs en relation avec les gaz
parfaits, la calorimétrie et la thermométrie. Evaluer également les aptitudes du candidat à
faire l’analyse thermodynamique des cycles de production de froid.
Contenu :
Thermodynamique
 Généralités sur la thermodynamique
 Relations fondamentales de thermodynamique
 Premier principe de la thermodynamique
 Second principe de la thermodynamique
 Etude des gaz parfaits
 Calorimétrie
 Thermométrie
Production du froid
 Diagrammes thermodynamiques, 1er, 2nd principes et Cycles ;
 Techniques de production du froid
 Etude des cycles à compression mono étagés

Page 106 sur 339


 Etude des cycles à compression multi étagés
 Machine frigorifique à absorption

Partie B : Transferts thermique (36 min, 25 %, 25pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à appliquer les lois mathématiques et
physiques liées aux modes de transfert de chaleur ; à décrire les échangeurs de chaleurs,
l’isolation thermique et à effectuer les calculs y afférent.
Contenu :
 Généralités sur le transfert Thermiques
 Conduction (Loi de Fourrier et ses applications.
 Conduction (Equation de conduction et résolution pour quelques configurations
simples en régime permanent (mur plan simple et composite, cylindre creux,
problèmes avec génération de chaleur).
 Convection
 Rayonnement thermique
 Echangeurs de chaleur
 Isolation thermique

Partie C : Hydraulique et Mécanique des fluides (36 min, 35 %, 35pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à appliquer les principes physiques lié à la
statique des fluides et à la dynamique des fluides ; à décrire les turbomachines, pompes et
réseaux hydrauliques et à effectuer les calculs y afférent.
Contenu :
Hydraulique
 Technologie des turbomachines (pompes, ventilateurs, turbines)
 Etude caractéristique des pompes
 Technologie des réseaux hydrauliques
 Calcul des réseaux hydrauliques
 Sélection des pompes ;
 Choix des organes annexes.
Mécanique des fluides
 Cinématique du point matériel
 Dynamique du point Matériel
 Généralités sur les fluides et milieu continu.
 Statique des fluides
 Cinématique des fluides
 Dynamique des fluides parfaits
 Equations de conservations (matière, quantité de mouvement, énergie) et
 Dynamique des fluides réels
 Turbomachines (pompes, ventilateurs, turbines)
 Etude de l’écoulement de particules de fluides dans la roue des turbomachines
(triangle de vitesses) ;
 Performances des turbomachines (travail échangé, puissance, rendements,
 Pression disponible, hauteurs manométrique etc.) ;

Page 107 sur 339


9) Critères d’évaluation
Le candidat sera évalué sur les points suivants :
Partie A. Thermodynamique et Production du froid : un exercice portant sur la
thermodynamique (transformation élémentaire, transformation cyclique ou calorimétrie et
thermométrie) et l’autre sur la production du froid (compression mono étagé ou cycle à
compression multi-étages ou machine à absorption). La thermodynamique sera notée sur
15points et la production de froid sur 25points.
Partie B. Transferts thermique : un exercice portant sur les modes de transfert de
chaleur (conduction ou convection ou rayonnement) et l’autre portant soit sur les échangeurs
de chaleur soit sur l’isolation thermique. Chaque exercice sera noté sur 12.5points.
Partie C. Hydraulique et Mécanique des fluides : un exercice portant sur la
mécanique des fluides (statiques et dynamique) et un exercice portant sur l’hydraulique
(pompe et réseaux hydraulique). L’exercice sur l’hydraulique sera noté sur 20 points et la
mécanique des fluides sur 15points.

L’évaluation prendra en compte les éléments suivants :


- Méthodologie de résolution.
- Exactitude des calculs.
- schémas et autres diagrammes.

Page 108 sur 339


EPREUVE : CONDUITE DE PROJETS EN FROID ET CLIMATISATION

1) INTITULE DE L’EPREUVE : CONDUITE DE PROJETS EN FROID ET


CLIMATISATION
2) TYPE D’EPREUVE : Epreuve professionnelle
3) NATURE DE L’EPREUVE : Théorique / Ecrite
4) DUREE DE L’EPREUVE : 6 h
5) CREDIT : 4
6) OBJECTIF GENERAL : L’épreuve CONDUITE DE PROJETS EN FROID ET
CLIMATISATION a pour but d’évaluer les aptitudes et compétences du candidat dans les
domaines de la Technologie des installations frigorifiques, de la Conservation frigorifique,
de la Réfrigération et la Climatisation.

7) STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est présentée dans le tableau suivant :

Spécialité / Différentes Durées Nombre


Epreuve option parties approximatives Pourcentages de points
CONDUITE DE Réfrigération 3h 50% 50
PROJETS EN FROID FC
ET CLIMATISATION Climatisation 3h 50% 50
Totaux 6H 00 min 100% 100 pts

8) PRESENTATION DE L’EPREUVE
Cette épreuve comporte deux parties indépendantes et obligatoires.

Partie A : RÉFRIGÉRATION (3 h, 50 %, 50)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à appliquer les méthodes de calcul de bilan
de réfrigération, de l’isolation et de sélection des composants et systèmes de réfrigération.
Contenu :
 Techniques de conservation par la chaleur, par le froid, par séparation et
élimination d’eau, par additifs alimentaires et par fermentation.
 Construction et conception d’un entrepôt
 Isolation thermique des entrepôts
 Meubles vitrines frigorifiques
 Transport frigorifique

Partie B : CLIMATISATION (3 h, 50 %,50)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à appliquer les méthodes de calcul de bilan
de climatisation et du traitement de l’air, de sélection des composants et systèmes de
climatisation.
Contenu :

Page 109 sur 339


 Psychrométrie
 Traitement de l’air
 Environnement intérieur ; notion de confort thermique
 Etude des systèmes de climatisation, ventilation et conditionnement d’air
 Bilan thermique de climatisation
 Technologie des équipements et composantes des systèmes de climatisations
 Etude et calcul des réseaux d’air (gaines)
 Notions d’acoustique et isolation acoustique en climatisation

9) CRITERES D’EVALUATION
Le candidat sera évalué sur deux parties :
Partie A. REFRIGERATION : un mini projet complet de réfrigération qui prendra en
compte les aspects obligatoires suivant : calcul des chambres froides, conservation
frigorifique, technologie des installations frigorifiques et isolation (Choix des composants
et système de réfrigération). Cette partie sera évalué sur 50 points.
Partie B. CLIMATISATION : Un mini projet complet de climatisation prenant en
compte le bilan de climatisation, technologie des installations de climatisation (Choix des
composants et système de climatisation) et le Traitement d’air. Cette partie sera évalué sur
50 points.
NB : Les abaques, tableaux, schémas et plans devront être précis, clairs et biens
cotés ; en cas de besoin joindre les diagrammes pour cycle thermodynamique, les tables des
propriétés thermo-physiques, les efficacité des échangeurs, Nombre d’unité de transfert,
les abaques constructeurs des pompes hydrauliques.
Préciser toutes les formules dont la complexité n’exige pas la mémorisation par le
candidat.

Page 110 sur 339


EPREUVE : MÉTROLOGIE ET RÉALISATION THERMIQUE

1) INTITULE DE L’EPREUVE : MÉTROLOGIE ET RÉALISATION THERMIQUE


2) TYPE D’EPREUVE : Epreuve professionnelle
3) NATURE DE L’EPREUVE : Pratique
4) DUREE DE L’EPREUVE : 4 h
5) CREDIT : 3
6) OBJECTIF GENERAL : L’épreuve MÉTROLOGIE ET RÉALISATION
THERMIQUE a pour objectif d’évaluer les aptitudes du candidat à mesurer et analyser les
paramètres de fonctionnement d’une installation frigorifique et à réaliser les ouvrages
thermiques.

7) STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est présentée dans le tableau suivant :

Spécialité / Durées Nombre


Epreuve Différentes parties Pourcentages
option approximatives de points
MÉTROLOGIE ET
RÉALISATION Métrologie 1 h30 37.5 % 37.5
FC
THERMIQUE
Réalisation thermique 2 h30 62.5 % 62.5
Totaux 4H 00 min 100% 100 pts

8) PRESENTATION DE L’EPREUVE
Cette épreuve comporte deux parties indépendantes et obligatoires.

Partie A : Métrologie (1 h30, 37.5 %, 37.5 pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à l’utilisation correcte des appareils de
mesure, de contrôle, de régulation, de sécurité et des vannes de service, ainsi qu’à la
manipulation sur maquette pour évaluer les performances d’un système frigorifique et
hydraulique.
Contenu :
 Utilisation du manifold sur le circuit fluidique
 Utilisation des vannes de services pour diverses opérations sur circuit
Fluidique
 Utilisation des appareillages de contrôle, régulation et sécurité : montage,
réglage, calibrage
 Manipulation sur maquette : prise des performances d’une installation
frigorifique
 Manipulation sur maquette : mesure des quantités de chaleur
 Manipulation sur maquette : mesure des paramètres des pompes hydrauliques
et pertes de charges

Partie B : Réalisation thermique (2 h30, 62.5 %, 62.5 pts)


Page 111 sur 339
Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à la manipulation et à la réalisation des
différents ouvrages en tube, en tôle ou pièce métallique.
Contenu :
 Analyse de fabrication
 Façonnage du tube
 Façonnage de la gaine
 Soudage oxyacétylénique
 Soudage à arc électrique

9) CRITERES D’EVALUATION
Le candidat sera évalué sur deux parties :
Partie A. Métrologie : l’épreuve proposera une maquette sur laquelle l’ensemble des
mesures frigorifiques, électriques ou hydrauliques seront effectués par le candidat. Cette
partie sera évalué sur 37.5 points.
Les paramètres à mesurer devront être précisé sur l’épreuve. Il peut s’agir de :
Intensité du courant, vitesse, tension électrique, pressions statiques et dynamiques,
débits d’air, évaluation des puissances, température, résistances électriques, test de
démarrage, niveau d'huile, qualité d'huile, détection de fuites, évaluation des performances
d'une installation (puissance frigorifique, puissance absorbée, puissance de condenseur,
rendements).
Partie B. Réalisation thermique : l’épreuve proposera un seul ouvrage, en tube ou en
tôle au candidat ; pas les deux à la fois.
Les schémas et plans devront être précis, clairs et biens cotés. Cette partie sera évalué
sur 62.5 points.
NB :
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
 L’analyse de fabrication avant exécution
 La qualité de l’exécution : respect des côtes, de la forme de l’objet, propreté, rapidité ;
 Le rapport de la mise en situation
 Le Compte rendu de la manipulation
 La Séquences de manipulation ;
 La Justesse des solutions proposées.

Page 112 sur 339


EPREUVE : CABLAGE ET MAINTENANCE FRIGORIFIQUE

1) INTITULE DE L’EPREUVE : CABLAGE ET MAINTENANCE FRIGORIFIQUE


2) TYPE D’EPREUVE : Epreuve professionnelle
3) NATURE DE L’EPREUVE : Pratique
4) DUREE DE L’EPREUVE : 4 h
5) CREDIT : 2
6) OBJECTIF GENERAL : L’épreuve CABLAGE ET MAINTENANCE
FRIGORIFIQUE a pour objectif d’évaluer les aptitudes du candidat à réaliser un câblage
électrique d’une installation frigorifique et en assurer la maintenance.
7) STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est présentée dans le tableau suivant :

Spécialité / Durées Nombre


Epreuve Différentes parties Pourcentages
option approximatives de points
CABLAGE ET Câblage électrique 2h30 62.5 % 62.5
MAINTENANCE FC Maintenance des
FRIGORIFIQUE 1 h30 min 37.5 % 37.5
équipements frigorifiques
Totaux 4H 00 min 100% 100 pts

8) PRESENTATION DE L’EPREUVE
Cette épreuve comporte deux parties indépendantes et obligatoires.

Partie A : Câblage électrique (2h30 62.5 % 62.5 pts)


Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à appliquer les techniques de câblage pour la
réalisation des circuits électriques des installations frigorifiques.
Contenu :
 Démarrage des moteurs direct et inverse.
 Démarrage des moteurs étoile / triangle.
 Câblage des schémas électriques d’une Chambre froide (CF) à température positive
 Câblage de schémas électriques d’une Chambre froide à température négative
 Câblage de schémas électriques d'installations frigorifiques : utilisation de
régulateurs électroniques ou API (Automate programmable).
 Câblage de schémas électriques de climatiseurs et appareils domestiques : utilisation
des cartes électroniques et accessoires de démarrage (capacités, relais de tension, etc.).
 Câblage de circuit de commande de ventilo convecteurs ou pompes.

Partie B : Maintenance des équipements frigorifiques (1 h30 min 37.5 %


37.5 pts)
Objectif : évaluer les aptitudes du candidat à effectuer le diagnostic, identifier la
défaillance, assurer la réparation et le suivie d’un système de climatisation ou de
réfrigération.
Contenu :
Page 113 sur 339
 Réglage d'une installation avec pressostat et thermostat électromécaniques.
 Analyse de fonctionnement d'une installation de climatisation automobile
 Eléments de diagnostic et dépannage des installations frigorifiques
 Méthodologie d’installation ou de mise en service des systèmes frigorifiques
 Méthodologie d’intervention et de maintenance des systèmes frigorifiques
 Utilisation des logiciels de maintenance frigorifique
 Techniques de gestion de chantier en froid et climatisation
 Manipulation sur maquette : études des échangeurs de chaleurs
 Manipulation sur maquette : étude des pompes hydrauliques et pertes de charges
9) Critères d’évaluation
Le candidat sera évalué sur deux parties distincte :
Partie A. Câblage électrique : l’épreuve proposera un schéma à réaliser relatifs aux
chambres froides ou aux systèmes de climatisation. Cette partie sera évalué sur 62.5 points.
Partie B. Maintenance des équipements frigorifiques : l’épreuve proposera une
maquette sur laquelle l’ensemble des manipulations seront effectués par le candidat. Il sera
question des activités en relation avec la mise en situation de chantier d'installation
frigorifique ou l’appréciation de l’organisation et la méthodologie d'exécution de chantier ou
l’élaboration de devis matériel en fonction des plans d'exécutions ou la planification des
taches et le choix des moyens matériels (outillage chantier) à déployer. En plus de la
manipulation, des questions de compréhension seront posées au candidat. Cette partie sera
évalué sur 37.5 points.
NB :
L’évaluation prendra en compte les éléments suivants :
 L’analyse de fabrication avant exécution
 La qualité de l’exécution : respect des côtes, de la forme de l’objet, propreté, rapidité ;
 Le rapport de la mise en situation
 Le Compte rendu de la manipulation
 La Séquences de manipulation ;
 La Justesse des solutions proposées.

Page 114 sur 339


EPREUVE : CAO-DAO DES SYSTÈMES FLUIDES

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS


1) INTITULE DE L’EPREUVE : CAO-DAO DES SYSTÈMES FLUIDES
2) TYPE DE L’EPREUVE : Epreuve professionnelle
3) NATURE DE L’EPREUVE : Pratique
4) DUREE DE L’EPREUVE : 2 h
5) CREDIT : 01

6) OBJECTIF GENERAL : l’épreuve de CAO-DAO DES SYSTÈMES FLUIDES a pour


objectif d’évaluer l'aptitude du candidat à mobiliser ses connaissances techniques et
informatique pour produire des documents nécessaires (pièces graphique et écrite) à la
bonne conduite et au suivi d’un projet.

7) STRUCTURE DE L’EPREUVE :

La structure de l’épreuve est présentée dans le tableau suivant :

Spécialité/ Durée Nombre


Epreuve Différentes parties Pourcentage
Option approximative de points
Planification d’un projet 25 min 20% 20
CAO-DAO DES
Elaboration des pièces
SYSTÈMES FC 60 min 50% 50
graphiques
FLUIDES
Elaboration des pièces écrites 35 min 30% 30
Totaux 2h00 min 100% 100 pts

8) PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)

Cette épreuve comporte trois parties indépendantes et obligatoires.

Partie A : Planification d’un projet (25 min, 20%, 20 pts)

Objectif : réaliser un planning des travaux à l’aide des outils informatique (Microsoft projet
ou Gantt projet) ; gérer la main d’œuvre et les délais d’exécution.

Contenu

 Ordonnancement des taches et activités


 Construction des graphes (PERT, GANTT)
 Gestion de la main d’œuvre et des délais

Partie B : Elaboration des pièces graphiques (60 min, 50%, 50 pts)

Page 115 sur 339


Objectif : utiliser les logiciels AUTOCAD/ AUTOFLUID, VISIO pour tracer les réseaux
de fluides sur un plan architectural (Plan préalablement existant et remis au candidat)

Contenu

 Traçage des traits, manipulation des outils de dessin dans AUTOCAD


 Traçage des traits, manipulation des outils de dessin dans VISIO
 Utilisation des objets constitutifs de la bibliothèque d’AUTOFLUID ou de VISIO
 Création des plans d’exécution et isométriques correspondantes

Partie C : Elaboration des pièces écrites : note de calcul et devis (35 min, 30%, 30
pts)

Objectif : élaborer les notes de calcul d’un projet d’installation, quantifier et chiffrer les
besoins pour son exécution, rédiger les CCTP

Contenu

 Construction des tableurs Excel


 Notes de calcul produite à partir du logiciel ThermExcel et Microsoft Word.

9) CRITERES D’EVALUATION

Elle porte essentiellement sur :

- La pertinence et le réalisme de la méthode.


- Le réalisme des solutions proposées,
- la qualité de document produit

Page 116 sur 339


EPREUVE TRANSVERSALE : GENIE THERMIQUE

EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE


ANALYTIQUE

1. Intitulé de l’épreuve : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE


ANALYTIQUE
2. Type d’épreuves : Transversales
3. Durée : 2 Heures
4. Crédit : 2
5. Objectif général :
L’épreuve de comptabilité générale et comptabilité analytique a pour but d’évaluer les
aptitudes théoriques et pratiques acquises dans les éléments constitutifs suivants de l a
spécialité : comptabilité générale et comptabilité analytique.
Le candidat doit être capable ;
 D’effectuer les opérations courantes de l’entreprise
 D’établir les factures et enregistrer
 De calculer les couts

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NBRE DE
OPTION APPROX. POINTS
comptabilité générale et GENIE comptabilité générale 1h 50 % 10
comptabilité analytique THERMIQUE
comptabilité analytique 1h 50 % 10

TOTAL 2h 100 % 20

7. CONTENU DES PARTIES


Cette épreuve comporte 2 parties ou éléments constitutifs indépendants et n pages.

Partie 1 Comptabilité générale (10 points)

L’objectif de cette partie est d’évaluer la capacité :


 D’établir une facture et l’enregistrer ;
 D’établir un tableau d’amortissement.
Compte tenu de la durée, les questions pourront porter sur :

1. L’entreprise et son patrimoine


 Notion d’entreprise ;
 Bilan et ses variations.
2. Analyse des opérations courantes de l’entreprise
 Notion d’emplois ressources ;
 Le virement comptable ;
 Des comptes à la balance.
3. Les opérations d’achats et de vente
 Facturation ;

Page 117 sur 339


 Enregistrement comptable ;
 Système d’inventaire ;
 Fiche de stock.
4. les règlements au comptant
5. les amortissements et provisions
 Définition ;
 Enregistrement comptable ;
 Typologie.

N.B. :

Il convient de préciser les éléments à exclure ou les éléments mutuellement exclusifs.

Partie 2 Comptabilité Analytique ( 10 points)

L’objectif de cette partie est d’évaluer la capacité de l’étudiant :


 A analyser les différentes charges ;
 A calculer les différents coûts..
Compte tenu de la durée, les questions pourront porter sur :

1. Analyse des charges


 Charges incorporables ;
 Charges directes, indirectes ;
 Valorisation des stocks.
2. Méthode des couts complets
 Coût d’achat ;
 Coût de production ;
 Coût de revient ;
 Calcul des résultats.
N.B. :

Il convient de ne pas tenir compte des particularités rencontrées dans le calcul des coûts
de production (déchets, rebuts, produits intermédiaires …).

8. CRITERES D’EVALUATIONS
L’évaluation sera basée sur :
 la présentation de la copie : 5%;
 la démarche pour la résolution du problème posé : 45 %
 L’exactitude des réponses : 50 %

N.B. : Le sujet doit être accompagné de son corrigé détaillé ayant un barème de
notation détaillé.

Page 118 sur 339


FILIERE : GENIE MECANIQUE ET PRODUCTIQUE

SPECIALITE : CONSTRUCTION ET FABRICATION MECANIQUE

OPTION : CONSTRUCTION MECANIQUE

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)


1. INTITULE DE L’EPREUVE : EPREUVE ECRITE
2. DUREE DE L’EPREUVE
3. L’EPREUVE : 06H30’
4. CREDITS : 18
5. OBJECTIFS :
 Evaluer les compétences du candidat sur l’analyse fonctionnelle d’un
mécanisme ou d’une partie d’un mécanisme ;
 Evaluer les compétences du candidat sur la critique, le choix des éléments de
construction ou la proposition des solutions en vue de réaliser une fonction
technique ;
 Evaluer les compétences du candidat sur l’analyse d’un mécanisme
fonctionnel et la détermination des caractéristiques de ses sous-ensembles du
point de vue statique, cinématique et dynamique ;
 Evaluer les compétences du candidat sur la représentation des dessins en
utilisant les conventions normalisées.

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE

Epreuve Spécialité/ Différentes Contenu Durée Pondération Nbre de


Option parties Approx. (% ) Points
Partie A : Statique 45MIN 15% 15
Etude Cinématique 45MIN 14% 14
Mécanique Dynamique 30MIN 06% 06
Analyse 1H15MIN 18% 18
fonctionnelle (exécution du
schéma cinématique ou
Partie B : technologique, liaisons
Etude mécaniques, guidage,
EPS CM Technologique lubrification, étanchéité). 45MIN 12% 12
Recherche des solutions
fonctionnelles et
technologiques.
Conception ou modification 1H00 20% 20
Partie C : de structure
Etude Exécution d’un dessin de 1H00 15% 15
Graphique définition

Page 119 sur 339


EPREUVE : FABRICATION ASSISTEE PAR ORDINATEUR (FAO)

1. FORME DE L’EPREUVE : EPREUVE ERITE


2. DUREE DE L’EPREUVE : 03 HRS
3. CREDIT : 06
4. OBJECTIFS :
 Evaluer les compétences du candidat :
o A déterminer les coordonnées du parcours des outils pour la réalisation
d’un programme à partir du dessin définition,
o Ecrire un programme en langage ISO à partir d’un dessin de définition et
de données de programmation,

CONTENUS PONDERANCE
SPECIALITE DIFFERENTES DUREE
EPREUVE
/OPTION PARTIES APPROXIMATIVE
(POURCENTAGE)

D
étermination et calcul
PARTIE A : des coordonnées des
points
Préparation de caractéristiques,
la 1 Heure D 40%
programmatio éfinition des
n trajectoires des outils,
C
CM hoix des outils et
détermination des
FAO paramètres d’usinage
PARTIE B : Rédaction du programme
en langage ISO conforme
Rédaction aux données de la
d’un 2 Heures 60%
programmation
programme
d’usinage

Page 120 sur 339


EPREUVE : RESISTANCE DES MATERIAUX

1. INTITULE DE L’EPREUVE : RESISTANCE DES MATERIAUX (RDM)


2. TYPE DE L’EPREUVE : EPREUVE ECRITE
3. DUREE : 4 H 00
4. CREDITS : 12
5. OBJECTIF GENERAL

Cette épreuve permet d’évaluer l’aptitude du candidat à appliquer les connaissances de


résistance des matériaux. Le candidat doit analyser l’aptitude de pièces mécaniques d’un
mécanisme à supporter les sollicitations simples et composées, prédéterminer les dimensions de
tout ou partie d’un produit industriel à partir d’éléments de cahier des charges relatif à un produit
industriel moderne, mécanique ou électromécanique, significatif des technologies actuelles.
Des demandes précises porteront donc sur les pièces assimilables à des poutres et sollicitées
en:
- Traction/compression simples ;
- Flexion simple et déviée ;
- Cisaillement et torsion ;
-
Sollicitations combinées.
L’épreuve devra être articulée sur les savoirs plus spécifiques suivants : les propriétés
géométriques des surfaces planes.

6. STRUCTURE OU PRESENTATION DE L'EPREUVE

Spécialité/ Différentes Durée Pondération Nbre de


Epreuve Contenus
Option Parties Approx. (%) Points
RDM CM  Etude de l'équilibre d'un système 1 heure 30 35% 7 POINTS
matériel soumis à deux forces coplanaires
PARTIE A : ;
statique des  Etude de l'équilibre d'un système
systèmes matériel soumis à trois ou n forces
coplanaires, parallèles ou concourantes,
avec ou sans adhérence;
PARTIE B :  Etude du centre de gravité, 30 minutes 15% 3 POINTS
propriétés moment statique,
géométrques  moment quadratique, moment
des surfaces quadratiques principaux,
planes • rayon de giration.
2 heures 50% 10 POINTS
• Etude de la résistance d'une
PARTIE C : poutre sollicitée à l'extension ou à la
comportemen compression simple
t et
• Etude de la résistance d'une
dimensionne
ment des enveloppe mince.
structures  Etude de la résistance d'une
poutre sollicitée au cisaillement simple;
 Etude de la résistance d'une

Page 121 sur 339


Spécialité/ Différentes Durée Pondération Nbre de
Epreuve Contenus
Option Parties Approx. (%) Points
poutre sollicitée à la torsion simple;
 Etude de la résistance d'une
poutre sollicitée à la flexion plane simple;
 Etude de la résistance d'une
poutre soumise à des sollicitations
composées (flexion plane simple- torsion
simple; flexion plane simple - traction ou
compression simple).
 Calcul des contraintes en un point
d'une section droite de poutre sollicitée;
 Etablissement de la répartition
des contraintes dans une section droite de
poutre sollicitée;

7. L'EPREUVE DE RESISTANCE DES MATERIAUX ETUDIE LES


ELEMENTS D’UNE STRUCTURE OU DES MECANISMES
FONCTIONNELS EXISTANT DANS L'ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL
OU ARTISANAL (ARBRES DE TRANSMISSION PLATE-FORME,
HANGAR INDUSTRIEL, MACHINES OUTILS).
L’EPREUVE SE PRESENTE DE LA MANIERE SUIVANTE :
LE DESCRIPTIF DEVRA RAPPELER LE TYPE D’EPREUVE, LA DUREE,
LE CRÉDIT ET LE LIBELLE ;
L’EPREUVE RESISTANCE DES MATERIAUX EST NUMEROTEE DE
1/N A N/N ;
A CHAQUE QUESTION SERA ASSOCIE UN NOMBRE DE POINTS ;
PREVOIR LES ABAQUES ET TABLEAUX DES POIDS ET SECTIONS DES
BARRES OU DES PROFILES ;
PREVOIR LES FEUILLES DE REPONSES ET LES ECHELLES DE
TRACE POUR LES COURBES ;
PRECISER LES COMBINAISONS DE CHARGES, LES
CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX UTILISES, LES
COEFFICIENTS ET LES FORMULES POUR LES CONDITIONS DE
RESISTANCE.

IV CRITERES D'EVALUATION
L'évaluation tient compte de:
- la précision et la concision des réponses;
- Exactitude des calculs ;
- Démarche pour les calculs ;
- Présentation des diagrammes et autres schémas.
NB : LE SUJET DOIT ETRE ACCOMPAGNE DE SON CORRIGE AYANT UN
BAREME DE NOTATION BIEN ELABORE.

Page 122 sur 339


EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE FABRICATION

1. FORME DE L’EPREUVE : PRATIQUE


2. DUREE DE L’EPREUVE : 04HRS
3. CREDIT: 06
4. OBJECTIFS :
Evaluer les aptitudes du candidat sur :
 La réalisation des procédés d’usinage par enlèvement de matière sur machines-
outils conventionnelles,
 Conduire une analyse fabrication d’une pièce par la méthode simplifiée,
 La manipulation d’une machine-outil conventionnelle en vue de l’usinage
unitaire d’une pièce mécanique,
 L’utilisation des instruments de mesure et de vérification en vue du contrôle
qualité,
 La rédaction du rapport de manipulation après une levée métrologique,

5. STRUCTURE DE L’EPREUVE

Spécialité Différentes Durée Ponderance Nbre de


Epreuve Contenus
/option parties approx. (%) points

options sur les contraintes


d’usinage,
Méthodologie d’analyse
Partie A : de fabrication par la méthode
analyse de simplifiée, 1h30min 20% 20 pts
fabrication Interprétation des
spécifications géométriques,
Interprétation des
Travaux spécifications d’état de
pratiques surface
de Exécution des opérations
CM d’usinage d’après les contrats
fabrication
Partie B : de phase donnés (chariotage
usinage cylindrique et conique, 2hrs 50% 30 pts
unitaire dressage, alésage cylindrique
et conique, perçage et
taraudage, filetage à la main,
fraisage, etc.)
Manipulation des instruments
Partie C :
de contrôle qualité,
contrôle Levées métrologiques et 30 min 10% 10 pts
qualité rédaction du rapport de
manipulation.

Page 123 sur 339


OPTION : FABRICATION MECANIQUE

EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)

1. INTITULE DE L’EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE


(EPS)
2. FORME DE L’EPREUVE : EPREUVE ERITE
3. DUREE DE L’EPREUVE : 06 HRS + 15 MINUTES DE LECTURE
4. CREDIT : 14
5. OBJECTIFS :
 Evaluer les compétences du candidat sur l’analyse d’un processus d’usinage des
pièces mécaniques,
 Evaluer les compétences du candidat sur la méthodologie d’analyse d’un
processus d’usinage,
 Evaluer les compétences du candidat sur l’étude et la conception d’un montage
d’usinage et de contrôle,
 Evaluer les compétences du candidat sur les connaissances théoriques en
technologie de fabrication Mécanique,

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE PONDERANCE NBRE DE
EPREUVE CONTENUS
OPTION PARTIES APPROX. (%) POINTS
Graphe généralisé des
liaisons,
PARTIE A : Elaboration d’un APEF
BUREAU DES par la méthode 1H40MIN 30% 30
METHODES simplifiée
Rédaction des contrats
de phase,
PARTIE B :
Conception d’un
CONCEPTION 3HRS 50% 50
D’UN OUTILLAGE outillage

PARTIE C : Eléments de
EPS FM technologie des
TECHNOLOGIE
DES PROCEDES procédés 40MIN 10% 10
D’USINAGE NON conventionnels et non
CONVENTIONNEL
conventionnels
Procèdes de fabrication
par enlèvement de
PARTIE D : matière (tournage,
TECHNOLOGIE DE
fraisage, brochage, 40 MIN 10% 10
FABRICATION
MECANIQUE mortaisage,
rectification, etc.)
Détermination des

Page 124 sur 339


SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE PONDERANCE NBRE DE
EPREUVE CONTENUS
OPTION PARTIES APPROX. (%) POINTS
paramètres de coupe
Vc, N, f, a, etc.)
Métrologie
dimensionnelle (lecture
des instruments de
mesure classique,
calcul des cotes)

Page 125 sur 339


EPREUVE : ANALYSE MECANIQUE
1. INTITULE DE L’EPREUVE : ANALYSE MECANIQUE
2. FORME DE L’EPREUVE : EPREUVE ECRITE
3. DUREE DE L’EPREUVE : 04H
4. CREDITS : 06
5. OBJECTIFS :
 Evaluer les compétences du candidat sur l’analyse fonctionnelle d’un
mécanisme ou d’une partie d’un mécanisme ;
 Evaluer les compétences du candidat sur le choix des éléments de
construction ou la proposition d’une solution en vue de réaliser une
fonction technique ;
 Evaluer les compétences du candidat sur l’analyse d’un mécanisme
fonctionnel et la détermination des caractéristiques de ses sous-ensembles
du point de vue statique et cinématique ;
 Evaluer les compétences du candidat sur la représentation d’un dessin de
définition en utilisant les conventions normalisées.

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE

NBRE DE
SPECIALITE/ DUREE PONDERATION
EPREUVE DIFFERENTES PARTIES CONTENUS POINTS
OPTION APPROX. (POURCENTAGE)
/20

PARTIE A : ETUDE Statique


Cinématique 90mn 30% 6
MECANIQUE
Analyse
fonctionnell
e (liaisons
ANALYSE PARTIE B : ETUDE mécaniques 1H30mn 40% 8
MECANIQUE FM TECHNOLOGIQUE , guidage,
lubrificatio
n,
étanchéité).
Exécution
PARTIE C : ETUDE d’un dessin
1H00 30% 6
GRAPHIQUE de
définition

Page 126 sur 339


EPREUVE : PRODUCTION

1. INTITULE DE L’EPREUVE : PRODUCTION


2. FORME DE L’EPREUVE : PRATIQUE
3. DUREE DE L’EPREUVE : 05 HRS
4. CREDITS : 12
5. OBJECTIFS :
 Evaluer les compétences du candidat à la manipulation des machines-outils
conventionnelles ;
 Evaluer du candidat au réglage d’une machine-outil en vue d’un usinage
sériel ;
 Evaluer les compétences du candidat à l’usinage des pièces sur Machine-outil
conventionnelle ;
 Evaluer les compétences du candidat dans la manipulation des instruments de
contrôle qualité ;
 Evaluer les compétences du candidat à la rédaction d’un rapport de
manipulation ;

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
SPECIALIT DIFFERENTES DUREE PONDERANCE NBRE
EPREUVE CONTENUS
E/OPTION PARTIES APPROX. (POURCENTAGE) DE PTS
Travaux de division
simple,
PARTIE A :
Travaux de perçage, 01H15MIN 20
USINAGE 25%
UNITAIRE taraudage, etc. PTS
Travaux d’alésage,
rainurage, etc.
Réglage des butées,
Réalisation des
PRODUCTI FM PARTIE B : opérations simples 40
ON USINAGE en tournage telles le 02H30MIN 50%
PTS
SERIEL dressage, le
chariotage, l’alésage,
etc.
Métrologie Pièce ou
PARTIE C :
métrologie Machine, 01H15MIN
CONTROLE 25% 20PTS
QUALITE Rédaction du rapport
de manipulation

RECOMMANDATION FORTE : NOUS RECOMMANDONS QUE LA MATIERE


D’ŒUVRE SOIT PREPAREE AU MOINS 02 SEMAINES AVANT LE DEBUT DES
EPREUVES PRATIQUES. TOUTES LES DISPOSITIONS DEVRAIENT ETRE
PRISE AFIN QUE LES EPREUVES PRATIQUES COMMENCENT
EFFECTIVEMENT LE PREMIER JOUR.

Page 127 sur 339


TRANSVERSALES : FABRICATION ET CONSTRUCTION
MECANIQUE

EPREUVE : AUTOMATISME

Option : FABRICATION ET CONSTRUCTION MECANIQUE

1. INTITULE DE L’EPREUVE : AUTOMATISME


2. FORME DE L’EPREUVE : EPREUVE ERITE
3. DUREE DE L’EPREUVE : 2H
4. CREDIT : 08
5. OBJECTIFS :

Evaluer les aptitudes du candidat à automatiser une structure simple de production

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
PONDERAN NOMBR
SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE CE
EPREUVE
OPTION PARTIES
CONTENU
APPROX. (POURCEN
E DE
TAGE) POINTS
Ecriture de l’équation
logique
Partie A :
Simplification d’une
logique 20 min 20% 4
équation logique
combinatoire
Matérialisation d’une
équation logique
Identification des
composants utilisés en
automatisme
Réalisation des circuits
pneumatiques et
AUTO
hydrauliques
MATIS CM/ FM
Faire une différence entre
ME
les types de grafcet (point
Partie B :
de vue système, point de
Logique 50 min 50% 8
vue partie opérative, point
séquentielle
de vue partie commande)
Ecriture des équations
d’activation et de
désactivation des étapes
Etablissement d’un grafcet
à partir d’un cahier de
charges

Page 128 sur 339


PONDERAN NOMBR
SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE CE
EPREUVE
OPTION PARTIES
CONTENU
APPROX. (POURCEN
E DE
TAGE) POINTS
Câblage avec utilisation
des séquenceurs
pneumatiques

Identification des
différentes parties d’un
câblage
Identification des
différentes parties d’un
séquenceur
Etablissement de la
connexion entre les
différentes parties(Folio)
Partie C : OU
50 min
Câblage ou Programmation en PL7- 50% 8
Programmation 2 Télémécanique
(uniquement)

Adressage entrées/ sorties


Programmation des étapes
Programmation des entrées
et des sorties
Programmation des
transitions
Programmation des
compteurs et décompteurs
Programmation des
temporisateurs

Page 129 sur 339


EPREUVE : DESSIN ET CONCEPTION ASSISTE PAR ORDINATEUR
(DAO-CAO)

1. INTITULE DE L’EPREUVE : DESSIN ET CONCEPTION ASSISTE PAR ORDINATEUR


(DAO-CAO)
2. FORME DE L’EPREUVE : PRATIQUE
3. DUREE DE L’EPREUVE : 04 HRS
4. CREDITS : 08
5. OBJECTIFS :
- CAS DU DAO
 Evaluer les aptitudes du candidat à dessiner une pièce mécanique simple en 2D
et 3D, à l’aide du logiciel d’Autocad (Définition et orientation de système de
coordonnées utilisateurs (SCU), Création des modèles géométriques 2D et 3D
simples, combinaison des primitives par des opérations booléennes, Utilisation
des commandes de contrôle d’affichage pour positionner le modèle, mise en page
et traçage du modèle dessiné, définir un rendu réaliste, etc.)
- CAS DE LA CAO
 Reproduire en 3D un objet technique conforme au dessin de
définition,
 Mettre en place des contraintes d’assemblage,
 Insérer les éléments de liaison à partir de la bibliothèque Solidworks
 Générer une mise en plan de l’assemblage,
6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
DUREE
PONDERANCE
SPECIALITE/ DIFFERENTES APPROX. NBRE DE
EPREUVE CONTENUS
OPTION PARTIES POINTS
(%)

C
réation et paramétrage
des fichiers dessin
G
estion des propriétés
PARTIE A : DESSIN d’objet
2D D’UN OBJET 2H30 65% U 40 PTS
TECHNIQUE tilisation outils de
création, d’habillage et
(CM/FM)
de cotation.
DAO
Reproduction d’un objet
technique
conformément au
modèle proposé
PARTIE B : DESSIN R
eproduction d’un objet
3D D’UN OBJET 1H30 35% 20 PTS
technique
TECHNIQUE conformément au
modèle proposé
OU

Page 130 sur 339


PARTIE
A :MODELISATION R
3D DES PIECES eproduction 3D d’un
objet technique
MECANIQUES 2H 50% 30PTS
conforme au dessin de
SIMPLES (03 définition
PIECES
MAXIMUM)

M
PARTIE B : ise en place des
CAO (CM/FM) contraintes
ASSEMBLAGE DES
d’assemblage 1H 25% 15PTS
PIECES I
MECANIQUES nsertion d’éléments de
liaison a partir de la
bibliothèque Solidworks
PARTIE C : MISE G
EN PLAN DE énération d’une mise en
L’ASSEMBLAGE plan de l’assemblage de 1H 25% 15PTS
EN TROIS VUES la partie B
MAXIMUM

RECOMMANDATIONS :

- Pour une session d’examen, la Commission Nationale des Examens choisira soit un
sujet de DAO, soit un sujet de CAO ;
- Prévoir une imprimante (traceur) afin que les candidats puissent imprimer et insérer
une copie dans la feuille d’examen ;

Page 131 sur 339


SPECIALITE/OPTION: CONSTRUCTION METALLIQUE (CME)

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)

Intitulé : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)


Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 06 H
Crédit : 05

I- OBJECTIFS DE L'EPREUVE
L’Epreuve Professionnelle de Synthèse pour l’option Construction métallique est
écrite et doit se dérouler dans une salle qui permet au candidat d’exécuter un dessin.
Cette épreuve a pour objet d’évaluer les aptitudes du candidat, à partir des documents
techniques d’un produit, de préparer le processus de fabrication d’un projet en vue de sa
validation, de la matière première jusqu’à l’obtention des ouvrages métalliques en passant
par le dessin, l’étude, et le suivi de fabrication aux ateliers et au chantier.

II- STRUCTURE DE L’EPREUVE


L’épreuve fait appel :
- à l’exploitation d’un cahier des charges
- à l’interprétation des plans ou des dessins
- à l’exploitation ou au tracé géométrique d’un ouvrage,
- à l’interprétation des données ou analyse du sol en d’une construction,
- à l’établissement ou à l’exploitation des fiches de suivi d’une fabrication
définie,
- à la validation et optimisation technique et économique de la relation « produit
ou ouvrage métallique »,
- au pilotage d’une unité de fabrication en garantissant la production et la qualité,
- à la gestion sur les plans humains, matériels et économiques, d’une unité de
fabrication ou d’un chantier.
Elle comporte 03 parties :
Première partie : Préparation du processus de réalisation
1. Introduction a la géotechnique
2. Vérification et conformité des matériaux
 Désignation du matériau et identification
 Essai mécanique
3. Traitements thermiques et assemblage soudé
 Protection des matériaux
4. Rédiger un cahier de soudage

Deuxième partie : Processus de fabrication


1. Rédiger un dossier méthode (planning de phases, contrat de phase, fiche de suivi, choix
des machines…)

Page 132 sur 339


2. Gestion de la production
Troisième partie : qualité, sécurité et environnement à partir d’un poste de travail lié au
projet (soudage, mélanges…)
1. Production d’une fiche de sécurité liée au poste
2. Choix des équipements de sécurité
3. Connaissances de ses droits en cas d’accident
4. Contrôles liés aux postes de travail
5. Connaissances de l’impact d’un produit ou processus de réalisation sur l’environnement

III- PRESENTATION DE L'EPREUVE

épreuve spécialité Différentes parties Durée Pondération Nb de


point
Première partie s
Préparation du processus 1h min 25% 5pts
Construction Métallique
PROFESSIONNELLE DE

de réalisation
Deuxième partie
SYNTHESE
EPREUVE

Processus de réalisation 3h 15 min 60% 12pts


(E.P.S)

Troisième partie :
qualité, sécurité et 45h 15% 3pts
environnement

III- PRESENTATION DE L'EPREUVE

Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé.


L’épreuve sera paginée par pages ou par dossier.
1) Pagination par pages

Elle se fera de la page 1/n à la page n/n

2) Pagination par dossiers

- De DTA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier technique de la partie A


allant de la page 1/n à la page n/n
- De DSA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A allant
de la page 1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
Cette pagination serra donnée à la présentation de chaque partie.

Page 133 sur 339


A REMETTRE AU CANTIDAT

- Dossier sujet: il comporte :

1. Présentation du sujet

2. Le questionnaire.

- Un dossier technique : Le Dossier technique est constitué :

1. du dessin d’ensemble et de sa nomenclature,

2. des dessins de définition et de sa nomenclature


3. les abaques.

- un dossier réponse
Il est constitué de la reformulation du questionnaire ainsi que l’espace réservé aux réponses.

IV- CRITERES D'EVALUATION


L'évaluation tient compte de:

- la précision et la concision des réponses;


- la précision et la propreté des constructions graphiques;
- la justesse des valeurs recherchées à plus ou moins une unité.

Page 134 sur 339


EPREUVE : CONCEPTION D’UN OUVRAGE METALLIQUE (COM)

Intitulé : Conception d’un Ouvrage Métallique (COM)


Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 4 Heures
Crédit : 04

I-OBJECTIFS DE L'EPREUVE

L’épreuve fait appel :


- à l’exploitation ou à la conception d’un cahier des charges,
- à l’interprétation des plans ou dessins,
Le but de l’épreuve est de :
- Dimensionner et vérifier les assemblages boulonné, rivé et soudé ;
- dimensionner et vérifier les épaisseurs (semelle, platine…)
- Proposer des solutions d’isolation acoustique, thermique…)
- Proposer des solutions constructives pour les composants des charpentes
métalliques
- Proposer des solutions constructives pour les composants des ouvrages d’art
(passerelles, ponts, stade, podium…)
- Proposer des solutions constructives pour les composants de génie civil (pylône,
plates de forage, les remontées mécaniques…)
- Proposer des solutions constructives pour les composants des bâtiments
métalliques

II -STRUCTURE OU PRESENTATION DE L'EPREUVE


Pondération
Spécialité

Nbre de points
EPREUVE Différentes parties Durée

Conception et
Partie A

dimensionnement 120min 50% 10 pts


Métallique CM
Construction

d’un ouvrage Dimensionnement


Métallique
(CDOM)
Partie B

120 min 50% 10 pts


Dessin graphique

III- PRESENTATION DE L’EPREUVE


L'épreuve CONCEPTION D’UN OUVRAGE CHAUDRONNE comporte deux
parties indépendantes dont les éléments d’évaluation seront choisis dans les parties
ci- dessous :

Page 135 sur 339


Partie A : Dimensionnement
Durée: 120 minutes Quota:50% pondération :
10points; Les questions de cette partie évaluent la capacité
du candidat à:
- Dimensionner et vérifier les assemblages boulonné, rivé et soudé ;
- dimensionner et vérifier les épaisseurs (semelle, platine…)
- Proposer des solutions d’isolation acoustique, thermique…)
Partie B : Dessin graphique.
Proposition d’une solution constructive des assemblages d’un ouvrage métallique.
Durée: 120 minutes; Quota: 50% ; Nombre de points : 10 points;
Le concepteur de l’épreuve choisira les paginations ci-dessous celle à utiliser :
1) Pagination par dossiers
- De DTA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier technique de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
- De DSA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A allant
de la page 1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
2) Pagination par pages
Elle se fera de la page 1/n à la page n/n
Cette pagination serra donnée à la présentation de chaque partie
Les questions relatives à cette partie tournent autour des aspects suivants:
- Proposition des solutions constructives pour les composants des charpentes
métalliques ;
- Proposition des solutions constructives pour les composants des ouvrages d’art
(passerelles, ponts, stade, podium…) ;
- Proposition des solutions constructives pour les composants de génie civil
(pylône, plates de forage, les remontées mécaniques…) ;
- Proposition des solutions constructives pour les composants des bâtiments
métalliques.
IV CRITERES D'EVALUATION
L'évaluation tient compte de:
- la précision et la concision des réponses;
- la précision et la propreté des constructions graphiques;
- la justesse des valeurs recherchées;
- Le fonctionnement de la solution choisie ;
- Coût minimum de réalisation ;
- Choix des éléments normalisés appropriés ;
- la cotation et l'exactitude des calculs.
V -DISPOSITIONS PRATIQUES
- L’épreuve se déroulera dans une salle spéciale équipée des tables à dessin
- Une note allouée à chaque question et le barème détaillé;
- En annexes toutes les abaques et tables à utiliser ;
- Calculatrices non programmables et autonomes autorisées
- Le temps alloué à l'organisation et rangement des documents, non compté dans
la durée de l'épreuve;
- Toutes les feuilles et tous les documents qui doivent être rendus par le candidat.

Page 136 sur 339


EPREUVE : GEOMETRIE DESCRIPTIVE (GD)

Intitulé : GEOMETRIE DESCRIPTIVE


Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 03 H
Crédit : 03

I- OBJECTIFS DE L'EPREUVE
L’Epreuve de géométrie descriptive pour l’option Construction Métallique est écrite et
doit se dérouler dans une salle qui permet au candidat d’exploiter un dessin d’ouvrage
métallique. Cette épreuve a pour objet d’évaluer les aptitudes du candidat, à partir des
documents techniques d’un produit, de déterminer les positions géométriques, les surfaces
géométriques remarquables, les intersections (droite-droite, droite –plan et plan-plan) en
vue d’évaluer la matière d’œuvre appropriée pour la construction de l’objet technique, en
passant par le dessin d’étude.

II- STRUCTURE DE L’EPREUVE


L’épreuve fait appel :
- à l’interprétation des plans ou dessins,
- à l’application des notions des éléments de géométrie descriptive (analytique
ou graphique).
Elle comporte 02 parties dépendantes:
Première partie : Méthodologie
1.Définition de la méthode
2.Les différentes étapes de la méthode

Deuxième partie : Etude graphique et/ou analytique

1.Recherche de vraies grandeurs


2.Intersections des surfaces
3.Calcul des flans de surfaces
4.Epure

Nb de
épreuve spécialité Différentes parties Durée Pondération
points

Première partie :

GEOMETRIE METHODOLOGIE 60min 30% 6 pts


CM
DESCRIPTIVE
Deuxième partie :
ETUDE GRAPHIQUE 120min 70% 14pts

Page 137 sur 339


I. PRESENTATION DE L'EPREUVE

Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé. L’épreuve


sera paginée par pages ou/et par dossier.
1) Pagination par pages
Elle se fera de la page 1/n à la page n/n
2) Pagination par dossiers
- De DTA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier technique de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
- De DSA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A allant de
la page 1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A allant
de la page 1/n à la page n/n
Cette pagination serra donnée à la présentation de chaque partie.
A REMETTRE AU CANTIDAT
- Dossier sujet: il comporte :
1. Présentation du
sujet ; 2. Le
questionnaire.
- Un dossier technique : Le Dossier technique est constitué :
1. du dessin d’ensemble et de sa nomenclature ;
2. des dessins de définition et de sa nomenclature ;
3. les abaques.
- un dossier réponse

Il est constitué de la reformulation du questionnaire ainsi que l’espace réservé aux


réponses.

II. CRITERES D'EVALUATION


L'évaluation tient compte de:
- la précision et la concision des réponses;
- la précision et la propreté des constructions graphiques;
- la justesse des valeurs recherchées à plus ou moins une unité.

Page 138 sur 339


EPREUVE : DIMENSIONNEMENT ET VERIFICATION D’UN OUVRAGE
METALLIQUE

Intitulé : Dimensionnement et Vérification d’un Ouvrage Métallique


Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 4 Heures
Crédit: 03

I- OBJECTIFS DE L'EPREUVE
L’épreuve devra faire appel:
- Aux méthodes d’isolement (barres ; nœuds) et à la détermination des actions
mécaniques de liaisons extérieures et intérieures ; Application aux méthodes
analytiques (méthode de Ritter) et graphiques (méthode de Cremona) applications
aux poutres continues, treillis et portiques.
- Aux notions d’isostatique et d’hyperstatique
- A l’application de la méthode des déplacements pour déterminer les inconnues
cinématiques d’une structure, les moments nodaux et le tracé des digrammes des
efforts intérieurs pour la résolution des problèmes hyperstatiques.
- A l’application de la méthode des forces pour déterminer les déplacements et
rotations des nœuds et sections dans les barres
- NB : structures hyperstatiques d’ordre supérieure à 2 devront être ramenés à un
ordre d’au plus 1 pour l’utilisation de la méthode des forces et plus de 1 pour
l’utilisation de la méthode des déplacements.

II- STRUCTURE OU PRESENTATION DE L'EPREUVE


Epreuve

Pondéra
spécialit

tion ce
Différentes parties Durée Nbre de
é

points
Partie 11 A

Etude d’une poutre


60min 25% 5 pts
isostatique
Construction Métallique CME

Etude des
Partie 2

caractéristiques
60 min 25% 5 pts
Géométriques des
Dimensionnement Sections
Et Vérification
Partie 3

D’un Ouvrage
Etude d’un TREILLIS 60 min 25% 5 pts

Etude d’un
Partie 4

PORTIQUE 60min 25% 5pts

Page 139 sur 339


III- PRESENTATION DE L’EPREUVE
1) Pagination par dossiers
- De DTA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier technique de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
- De DSA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A allant de
la page 1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A allant
de la page 1/n à la page n/n

2) Pagination par pages

Elle se fera de la page 1/n à la page n/n

Cette pagination serra donnée à la présentation de chaque partie

L'épreuve de dimensionnement et vérification d’un ouvrage peut être bâti autour d’un
thème d’une structure métallique existant dans l'environnement industriel ou artisanal.
(Plate-forme, hangar industriel, bâtiment, pont, passerelle, pylône, les remontées mécaniques
stade, podium ...)

L’épreuve devra ressortir la modélisation des structures citées plus haut après une
mise en situation efficace : un plan comportant des structures modélisables en poutres
continue ; treillis en portique ou non ; portiques

Les structures peuvent être isostatiques ou hyperstatiques.

Elle comporte quatre parties indépendantes à traiter obligatoirement

A. Partie 1 : Etude d’une poutre isostatique ;


Durée: 60 minutes; Quota: 25% ; Nombre de points : 5 points;

Les questions relatives à cette partie tournent autour des aspects suivants:

 Vérification de l’isostatisme ;
 Détermination des actions de liaisons aux appuis et aux nœuds;
 Détermination des efforts intérieurs dans la structure;
 Représentation des diagrammes de ces efforts;
 Détermination du moment quadratique de la section de dimensionnement du portique
par le critère de déformation (choix d’un profilé) par l’équation de la déformée
(amener les candidats à appliquer l’expression de la flèche lue sur un abaque pour
déterminer les caractéristiques de la section il devra lire sur le même abaque
l’expression de la flèche limite) (NB fournir la feuille des caractéristiques des
sections en annexes )
La résolution de ces questions doit amener le candidat à utiliser obligatoirement la
méthode analytique.

B. Partie 2 : Etude des caractéristiques géométriques des sections


Page 140 sur 339
Durée : 60 minutes ; Quota :25% pondération : 5 points
Les questions de cette parie évaluent la capacité du candidat à:

 Utiliser un tableau des caractéristiques des sections pour lire un moment


quadratique, l’aire d’une section à partir de sa référence.
 Appliquer le théorème de Huygens pour déterminer les moments quadratiques
d’une section composée de plusieurs sections et dont les références ont été
données précédemment.
 Déterminer les contraintes qui sollicitent la section (flexion simple ou flexion
composée)
 Appliquer la condition de résistance et dimensionner la section à la résistance) ( NB
fournir la feuille des caractéristiques des sections en annexes )

C. Partie 3 : Etude d’un treillis

Durée : 60 minutes ; Quota :25% pondération : 5 points ;

Les questions de cette parie évaluent la capacité du candidat à :

 Identifier le degré d’hyperstatique d’une poutre continue sur plusieurs appuis


(hyperstatique)
 A appliquer la méthode des déplacements pour déterminer les inconnues
cinématiques de la poutre (les équations de comportement devront être fournies à la
disposition du candidat ainsi les modélisations pour la détermination des moments et
efforts transverses)
 Déterminer les moments nodaux ;
 Déterminer les actions de liaisons ;
 Identifier le degré d’hyperstaticité d’un treillis ( la structure en poutre continue devra
être modifié en treillis reposant sur les appuis précédemment étudiés
 Déterminer les efforts intérieurs au treillis isostatique découlant du treillis modélisé
(pour cette question les résultats des efforts de liaison précédemment calculés
devront être mis à la disposition du candidat pour la suite
 Déterminer le déplacement d’un nœud en utilisant la méthode de la charge unitaire (
pour cette question un tableau à compléter devra être fourni au candidat)
D. Partie 4 : Etude d’un portique

Durée : 60 minutes ; Quota :25% pondération : 5 points ;


Les questions de cette parie évaluent la capacité du candidat à :

 Déterminer le degré d’hyperstaticité d’un portique (de préférence structure


hyperstatique d’ordre 1)
 Déterminer les déplacements ou rotations des nœuds et sections par la méthode des
forces (pour cette question on proposera au candidat les différentes structures
isostatique associés à partir de l’inconnue hyperstatique)

Page 141 sur 339


 Exploiter les tables intégrales de Morh (document à remettre obligatoirement au
candidat comme feuilles annexes

IV - CRITERES D'EVALUATION
L'évaluation tient compte de:

- la précision et la concision des réponses;


- la précision et la propreté des constructions graphiques;
- la justesse des valeurs recherchées;
- la méthodologie et l'exactitude des calculs.

V- DISPOSITIONS PRATIQUES

- Indiquer la note allouée à chaque question et le barème détaillé;


- Insérer en annexes toutes les abaques et tables à utiliser
- Calculatrices non programmables et autonomes autorisées
- Indiquer le temps alloué à l'organisation et rangement des documents, non
compté dans la durée de l'épreuve;
- Indiquer toutes les feuilles et tous les documents qui doivent être rendus par
le candidat.

Page 142 sur 339


EPREUVE : DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR (DAO)

Intitulé : DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR (DAO)


Forme de l’épreuve : pratique
Durée : 04 Heures par groupe
Crédit: 03
I- OBJECTIFS
L’épreuve de travaux pratiques de Dessin Assisté par Ordinateur (DAO), se déroule
dans un laboratoire de CAO.
L’épreuve de DAO a pour but d’évaluer les aptitudes du candidat à réaliser un dessin
de Construction Métallique en 3D dans AutoCAD Classique.

Logiciel utile : AutoCAD (Version mini à utiliser : 2013)

Sur AutoCAD 3D, il s’agit d’évaluer les aptitudes ci-après:

- Dessiner des boulons ;


- Dessiner des assemblages poutre sur poteau en charpente rivetée et filetée;
- Dessiner des assemblages poutre sur poteau en charpente soudée;
- Dessiner des pieds de poteaux ;
- Dessiner des appareils d’appuis;
- Dessiner des ossatures et portiques ;
- Production des mises en plan ;
- Production des rendus réalistes.

Sur AutoCAD 2D, il s’agit d’une évaluation des aptitudes ci-après :

- Démarrage d’AutoCAD, présentation de la fenêtre d’AutoCAD, les systèmes de


coordonnées, les accrochages aux objets, les objets (formes géométriques) les plus
courants, les commandes les plus courantes ;
- Gestion des calques, commandes diverses, manipulations d’objets, des grips ou
poignées, visualisation (zoom, pan, scu, vues) ;
- Habillage : les hachures, la cotation, le texte ;
- Mise en page : espace objet/espace papier, configuration du traçage, organisation du
traçage et traçage ;
- Impression.

II. STRUCTURE DE L’EPREUVE


L’Épreuve comporte deux (02) parties : Une partie sur AutoCAD 3D et une deuxième
partie de 2D sur AutoCAD 2D.
1ème PARTIE : Production du dessin 3D
Cette partie est faite dans AutoCAD
Temps approximatif : 2 heures Pondération : 60 % 12 points
 S’assurer que les étudiants soient capables de dessiner des objets de Construction
métallique en 3D par l’utilisation :
- Des SCU, SCG, SCUD

Page 143 sur 339


- Rotation et Déplacement 3D
- Réseau rectangulaire et polaire
- Des fonctions Volumiques,
- Des fonctions booléennes.
 S’assurer que les étudiants soient capables de créer des vues de mise en plan et
des rendus réalistes

2ère PARTIE : Production des dessins 2D


Temps approximatif : 1 heures Pondération : 40 % 8 points
Cette partie est faite dans AutoCAD
 S’assurer que les étudiants soient capables d’utiliser les outils de dessins et de
modification classiques
 S’assurer que les étudiants soient capables de produire des mises en plans à partir
d’un dessin 3D par l’utilisation des fonctions,
- Aplanir, ;
- Coupe ;
- Mise en plan dans présentation à partir de l’espace objet.
 S’assurer que les étudiants soient capables de faire des mises en plan :
- Mise à l’échelle dans le format approprié
 S’assurer que les étudiants soient capables de créer et personnaliser les styles et
d’annoter des dessins 2D :
- Les styles (texte, cotation, ligne de repère, tableau) ;
- Textes ;
- Cotation ;
- Ligne de repère ;
- Nomenclature (tableau) ;
- Utilisation des hachures.
 S’assurer que les étudiants soient capables d’imprimer :
- Sur support papier
- En pdf

Durée
Différentes partie Pondération (%) Nbre de pts
Epreuve Spécialité approximatif

1èrePARTIE :
Construction Métallique

2heures 60 12
Dessin Assisté par
Ordinateur (DAO)

Présentation du
dessin 3D
CME

2ème PARTIE :
1 heures 40 08
présentation du
dessin 2D

Page 144 sur 339


III. PRESENTATION DE L’EPREUVE

Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit, les applications utiles
et le libellé.
L’épreuve est numérotée de 1/n à n/n.
À chaque question sera associé un nombre de points La présentation se fait de la
manière suivante :
- La présentation de l’avant-projet ;
- Le travail à faire (structuré en parties)
- Les documents annexes.
IV. CRITERES D'EVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
-La précision des dessins ;
-La clarté des plans par la distinction des calques
-Le soin apporté à l’annotation par la personnalisation des styles d’annotation
-La qualité des mises en pages et impressions
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 145 sur 339


EPREUVE : REALISATION D’UN OUVRAGE METALLIQUE

Intitulé : REALISATION D’UN OUVRAGE METALLIQUE


(ROM) Forme de l’épreuve : Pratique
Durée : 06 Heures par groupe
Crédit: 05

I-OBJECTIFS DE L'EPREUVE

L’épreuve de réalisation d’un ouvrage métallique est pratique et doit se faire dans
un atelier de construction métallique équipé de machines fonctionnelles (cisailles à
levier, cisaille guillotine, plieuse à tôle, cintreuse à tôle, cintreuse hydraulique à tube,
tronçonneuse, meuleuses portatives, perceuse à colonne sur pied), postes de soudage
fonctionnels (soudage OA, soudage à l’arc électrique avec électrodes enrobées, procédé
TIG et MIG), les postes d’assemblage mécanique(boulonnage, vissage, rivetage) des étaux
fonctionnels, des outils de traçage (réglets flexibles de 1000 à 1500mm, compas à pointes
sèches) et outils de formage.
Cette épreuve évalue la capacité du candidat:

- A Préparer, organiser et conduire un processus de réalisation ;


- A Fabriquer une pièce ou un ouvrage à partir des tôles et des profilés, en exploitant
un dossier technique, en utilisant la matière d’œuvre et l’équipement mis à sa
disposition.
II-STRUCTURE DE L’EPREUVE

L’épreuve se présente de la manière suivante :


- Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé.
- Il est numéroté de 1/n à n/n.
L’épreuve est constituée :
D’UNE FEUILLE OU DOSSIER DE PREPARATION
Précisant :
- Matière d’œuvre par candidat ;
- Outillage individuel ;
- Equipement.
Ce document doit être séparé de l’épreuve et sera publié au centre de l’examen une
Semaine avant pour la préparation de la matière d’œuvre.
DU DOSSIER TECHNIQUE
Présentant :

- Dessin d’ensemble de l’ouvrage ;


- Dessin de définition des éléments à fabriquer ;
- Détails éventuels ;
- Développement des éléments complexes à fabriquer.

Page 146 sur 339


DOSSIER SUJET

- Présentation de l’ouvrage ;
- Travail demandé.
BAREME DE NOTATION

Présentation générale (Esthétique, finition) 30% 15pts

Procédés de formage 45% 30pts

Assemblage et ajustage des éléments 30% 15pts

Cotes dimensionnelles 25% 40pts

Tolérances géométriques et de positionnement 15% 10pts

TOTAL 100% 100PTS

III- CRITERES D’EVALUATION


- Respect des spécifications techniques ;
- Respect des tolérances dimensionnelles et géométriques.
IV- DISPOSITIONS PRATIQUES

-
La réalisation de la pièce se fera dans les ateliers de construction métallique,
-Insérer en annexe toutes les abaques et tables éventuelles à exploiter ;
-
Faire afficher à la veille la liste des outils indispensables à apporter par les
candidats ;
- Les surveillants ou examinateurs ne doivent pas entrer en contact avec le nom des
candidats : ceux-ci doivent être anonymes par le secrétariat avant de passer aux
ateliers ;
- Calculatrice autonome non programmable autorisée ;
- Veiller à ce que les candidats ne rentrent pas avec les épreuves ;
- Organiser les groupes de passage en fonction de la capacité de l’atelier et en
Respectant la période arrêtée pour cet examen ;
- A la fin de la réalisation par chaque groupe, les pièces et épreuves sont récupérées
par les surveillants, puis remise à la disposition du secrétariat pour être ré anonymes.
- Après correction, l’anonymat est dévoilé par le chef de secrétariat en présence des
Examinateurs, et les notes sont mises à jour.

Page 147 sur 339


SPECIALITE/OPTION : CHAUDRONERIE ET SOUDURE

EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)

Intitulé : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)


Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 06 H
Crédit : 05

III- OBJECTIFS DE L'EPREUVE

L’Epreuve Professionnelle de Synthèse (EPS) pour l’option chaudronnerie est écrite et doit
se dérouler dans une salle qui permet au candidat d’exploiter un dessin d’ouvrage
chaudronné. Cette épreuve a pour objet d’évaluer les aptitudes du candidat, à partir des
documents techniques d’un produit, de préparer le processus de fabrication d’un projet en
vue de sa validation, de la matière première jusqu’à l’obtention des produits ou des ouvrages
métalliques en passant par le dessin, l’étude, et le suivi de fabrication.

IV- Structure de l’épreuve

L’épreuve fait appel :


- à l’exploitation ou à la conception d’un cahier des charges,
- à l’interprétation des plans ou dessins,
- à l’établissement ou à l’exploitation des fiches de suivi d’une fabrication définie,
- à la validation et optimisation technique et économique de la relation « produit ou
ouvrage, procédé ou processus »,
- Au pilotage d’une unité de fabrication en garantissant la production et la qualité,
- à la gestion sur les plans humains, matériels et économiques, d’une unité de
fabrication ou d’un chantier.

Elle comporte 03 parties :

Première partie : matériau


1. Vérification et conformité des matériaux
 Désignation du matériau et identification
 Essai mécanique
2. Traitements thermiques et assemblage soudé
 Protection des matériaux
3. Rédaction d’un cahier de soudage
Deuxième partie : Préparation de processus et processus de fabrication
4. Rédaction d’un dossier méthode (développement des pièces, planning de phases, contrat
de phase, fiche de suivi, choix des machines…)
5. Gestion de la production
Troisième partie : qualité sécurité et environnement à partir d’un poste de travail lié au
projet (soudage, mélanges…)
6. Production d’une fiche de sécurité liée au poste
7. Choix des équipements de sécurité
8. Connaissances de ses droits en cas d’accident

Page 148 sur 339


9. Contrôles liés aux postes de travail
10. Connaissances de l’impact d’un produit ou processus de réalisation sur l’environnement

Epreuve Spécialité Différentes parties Durée Pondération Nb de points

Première partie :
Connaissance des matériaux 40min 25% 5 pts
Deuxième partie :
EPS CHS Préparation du processus et processus de 300min 60% 12pts
fabrication
Troisième partie : Qualité, Sécurité et
environnement 20min 15% 3pts

TOTAL /20

III. PRESENTATION DE L'EPREUVE


Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé. L’épreuve sera
paginée par pages ou par dossier.
3) Pagination par pages
Elle se fera de la page 1/n à la page n/n
4) Pagination par dossiers
- De DTA 1/n à DT n/n pour désigner les pages du dossier technique de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
- De DSA1/n à DT n/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A allant de
la page 1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A allant
de la page 1/n à la page n/n
Cette pagination serra donnée à la présentation de chaque partie.

A REMETTRE AU CANTIDAT
- Dossier sujet: il comporte :
1. Présentation du sujet
2. Le questionnaire.
- Dossier technique : Le Dossier technique est constitué :
4. du dessin d’ensemble et de sa nomenclature,
5. des dessins de définition et de sa nomenclature
6. des abaques.
- Dossier réponse
Il est constitué de la reformulation du questionnaire ainsi que l’espace réservé aux réponses.
IV. CRITERES D'EVALUATION
L'évaluation tient compte de:
- la précision et la concision des réponses;
- la précision et la propreté des constructions graphiques;
- la justesse des valeurs recherchées à plus ou moins une unité.

Page 149 sur 339


EPREUVE : ANALYSE ET CONCEPTION DES STRUCTURES
Intitulé : Analyse et conception des structures
Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 4 Heures
Crédit: 04

o OBJECTIFS DE L'EPREUVE
Le but de l’épreuve est de :
- Proposer des solutions constructives pour les composants non soumis à pression
(berceaux, jupes, embases, pieds, Trous d’homme, potence de manutention d’accès,
Oreilles et tourillons de levage, Calorifuge, ligne de traçage et chauffage…) ;
- Proposer des solutions constructives en construction métallique pour des structures
porteuses d’éléments chaudronnés et/ou tuyauterie ;
- Proposer des solutions constructives pour les ensembles autres que les appareils à
pression ;
- Représenter les plans de tuyauterie industrielle (unifilaire ou bifilaire des lignes de
tuyauterie, projection orthogonale et isométrique, raccordements…) ;
- Proposer les solutions d’assemblage des ouvrages (composants de tuyauterie,
structures métalliques, ouvrages chaudronnés) ;
- Faire les Calculs de préfabrication des tuyauteries (l’angle de coude ou de longueur
développée de cintrage, calcul de longueur droite….).

o STRUCTURE DE L'EPREUVE
Epreuve Spécialité Différentes parties Durée Pondération Nb de points
Première partie
48min 20% 4 pts
Analyse du produit
Analyse et
deuxième partie
conception des CHS 120min 50% 10 pts
Représentation graphique
structures
troisième partie
72 min 30% 6 pts
Tuyauterie industrielle

L'épreuve Analyse et conception des structures comporte


Trois parties indépendantes dont les éléments d’évaluation seront choisis dans les parties ci-
dessous :

Première partie : ANALYSE DU PRODUIT


Durée:48 minutes pondération : 20% nombre de points : 4
Les questions relatives à cette partie tournent autour des aspects suivants:
- Les différentes fonctions techniques du produit
- Les différentes fonctions de service
- Le diagramme bête à cornes et de pieuvres
- Le schéma cinématique ou technologique du produit

Page 150 sur 339


Deuxième Partie : REPRESENTATION GRAPHIQUE
Durée:120 minutes pondération : 50% nombre de points : 10
Les questions relatives à cette partie tournent autour des aspects suivants:
- Des solutions constructives pour les composants non soumis à la pression
(Berceaux, jupes, embases, pieds Trous d’homme, potence de manutention d’accès
Oreilles et tourillons de levage, Calorifuge, ligne de traçage et chauffage….) ;
- Des solutions constructives en construction métallique pour des structures porteuses
d’éléments chaudronnés et/ou tuyauterie ;
- Des solutions constructives pour les ensembles autres que les appareils à pression ;
- Des solutions d’assemblage des ouvrages (composants de tuyauterie, structures
métalliques, ouvrages chaudronnés) ;
Troisième Partie : Tuyauterie industrielle
Durée:72 minutes pondération : 30% nombre de points : 6
Les questions relatives à cette partie tournent autour des aspects suivants:
- Les plans de tuyauteries industrielles (unifilaire ou bifilaire des lignes de tuyauterie,
projection orthogonale et isométrique, raccordements…)
- Les Calculs de préfabrication des tuyauteries (l’angle de coude ou de longueur
développée de cintrage, calcul de longueur droite, ….) ;
- La feuille de débit.
o PRESENTATION DE L'EPREUVE
Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé. L’épreuve sera
paginée par pages ou par dossier.
1) Pagination par dossiers
- De DTA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier technique de la partie A allant
de la page 1/n à la page n/n
- De DSA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A allant de la
page 1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A allant
de la page 1/n à la page n/n
2) Pagination par pages
Elle se fera de la page 1/n à la page n/n
Cette pagination sera donnée à la présentation de chaque partie

o CRITERES D’EVALUATION
L'évaluation tient compte de:
- la précision et la concision des réponses;
- la précision et la propreté des constructions graphiques;
- la justesse des valeurs recherchées;
- Le fonctionnement de la solution choisie ;
- Coût minimum de réalisation ;
- Choix des éléments normalisés appropriés ; - la cotation et l'exactitude des calculs.

Page 151 sur 339


o DISPOSITIONS PRATIQUES
- L’épreuve se déroulera dans une salle spéciale équipée des tables à dessin ;
- Une note sera allouée à chaque question avec le barème détaillé;
- Les abaques et les tables à utiliser seront insérés en annexes ;
- Calculatrices non programmables et autonomes sont autorisées ;
- Le temps alloué à l'organisation et rangement des documents, ne sera pas compté
dans la durée de l'épreuve;
- Toutes les feuilles et tous les documents qui devraient être rendus par le candidat.

Page 152 sur 339


EPREUVE : ETUDE ET CONCEPTION D’OUTILLAGE (ECO)

Intitulé : ETUDE ET CONCEPTION D’OUTILLAGE (ECO)


Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 04 H
Crédit : 03

I- OBJECTIFS DE L'EPREUVE
L’Epreuve d’Etude et Conception d’Outillage (ECO) en Chaudronnerie Soudure est écrite
et doit se dérouler dans une salle qui permet au candidat d’exploiter un dessin d’ouvrage
chaudronné. Cette épreuve a pour objectif d’évaluer les aptitudes du candidat, à partir des
documents techniques d’un produit, de préparer l’usinage d’une pièce en vue de sa
validation (découpage, formage, assemblage…), de la matière première jusqu’à l’obtention
des produits en passant par le dessin, l’étude, et le suivi de montage de l’outillage.

II- STRUCTURE DE L’EPREUVE


L’épreuve fait appel :
- à l’exploitation d’un cahier des charges ;
- à l’interprétation des plans ou dessins, vue de l’outillage en 2D ou 3D, Plans
d’ensembles de l’outillage, Nomenclature de l’outillage, Des extraits des catalogues ;
- à la définition des postes de montage et ou des outillages opératoires (OP) (outillage
découpe du flan, outillage de reprise à deux poste : formage et assemblage) ;
- à la définition des différentes parties de l’outillage (supérieure et inférieure) ;
- à la validation et optimisation technique et économique d’une mise en position du
flan de l’OP ;
- au pilotage d’une unité de montage d’une gamme en garantissant la production et la
qualité,

Elle comporte 03 parties :


Première partie : Mise en position du flan à l’Outillage opératoire (OP)
- analyse de l’outillage ;
- Identification des éléments de mise en position ;
- Mise en place des drageoirs ;
- Amélioration de la mise en position du flan à l’outillage opératoire (OP).
Deuxième partie : Validation de la mise forme à l’Outillage opératoire (OP)
- Validation de la mise en forme à l’Outillage opératoire (OP)
- Détermination (calculs et vérification) des efforts délivrés par les ressorts et
conformation de la distribution des opérations
- Anticipation d’un disfonctionnement
Troisième partie : Choix de la machine
- Détermination de l’allure des efforts résistants de l’OP ;
- Détermination de la machine ;
- Etude et modification d’un système de montage.

Page 153 sur 339


Nb de
Epreuve Spécialité Différentes parties Durée Pondération
points
Etude et Première partie : Mise en position du flan à
60min 25% 4 pts
Conception l’outillage opératoire (OP)
d’Outillage CHS Deuxième partie : Validation de la mise
60min 25% 4pts
(ECO) forme à l’outillage opératoire (OP)
Troisième partie : Choix de la machine 120min 50% 12pts
TOTAL /20
III- PRESENTATION DE L'EPREUVE
Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé. L’épreuve sera
paginée par pages ou par dossier.
1) Pagination par pages
Elle se fera de la page 1/n à la page n/n
2) Pagination par dossiers
- De DTA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier technique de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
- De DSA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A allant de
la page 1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A allant
de la page 1/n à la page n/n
Cette pagination serra donnée à la présentation de chaque partie.

3) A remettre au candidat
- Dossier sujet: il comporte :
1. Présentation du sujet 2. Le questionnaire.
- Un dossier technique : Le Dossier technique est constitué :
7. du dessin d’ensemble et de sa nomenclature,
8. des dessins de définition et de sa nomenclature
9. des abaques.
10. Des extraits des catalogues

- D’un dossier réponse


Il est constitué de la reformulation du questionnaire ainsi que l’espace réservé aux réponses.
4) Critères d'évaluation
L'évaluation tient compte de:
- la précision et la concision des réponses;
- la précision et la propreté des constructions graphiques;
- la justesse des valeurs recherchées à plus ou moins une unité.
NB : chaque candidat doit se munir d’un jeu de feutres ou de marqueurs pour colorer les
surfaces à usiner si l’épreuve exige cela hormis les instruments de dessin.

Page 154 sur 339


EPREUVE : ETUDE ET DEVELOPPEMENT D’UN OUVRAGE

Intitulé : ETUDE ET DEVELOPPEMENT D’UN OUVRAGE


Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 03 H
Crédit : 03

I- OBJECTIFS DE L'EPREUVE

L’Epreuve d’étude et développement d’un ouvrage pour l’option chaudronnerie est


écrite et doit se dérouler dans une salle qui permet au candidat d’exploiter un dessin
d’ouvrage chaudronné. Cette épreuve a pour objet d’évaluer les aptitudes du candidat, à
partir des documents techniques d’un produit, d’obtenir le patron nécessaire à l’évaluation
de la matière d’œuvre appropriée pour la réalisation de l’objet technique.

II- STRUCTURE DE L’EPREUVE


L’épreuve fait appel :

- à l’interprétation des plans ou dessins ;


- à la connaissance des éléments de géométrie descriptive (analytique ou graphique) ;
- à l’application des méthodes de développement.

Elle comporte 02 parties :

Première partie : ETUDE ANALYTIQUE

 Recherche de vraies grandeurs


 Les intersections
 Calcul des flans de surfaces non développables

Deuxième partie : ETUDE GRAPHIQUE

Epure et développement des surfaces développables et non développables

épreuve spécialité Différentes parties Durée Pondération Nb de points

Première partie :
60min 40% 8 pts
Etude et ETUDE ANALYTIQUE
développement CHS
d’un ouvrage
Deuxième partie : 120min
ETUDE GRAPHIQUE 60% 12pts

TOTAL /20

Page 155 sur 339


III- PRESENTATION DE L'EPREUVE

Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé. L’épreuve


sera paginée par pages ou/et par dossier.
1) Pagination par pages
Elle se fera de la page 1/n à la page n/n
2) Pagination par dossiers
- De DTA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier technique de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
- De DSA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A allant de
la page 1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A allant
de la page 1/n à la page n/n
Cette pagination serra donnée à la présentation de chaque partie.

3) A remettre au candidat
- Dossier sujet: il comporte :
1. Présentation du sujet
2. Le questionnaire.
- Un dossier technique : Le Dossier technique est constitué :

1. Du dessin d’ensemble et de sa nomenclature,


2. Des dessins de définition et de sa nomenclature
3. Les abaques.
- un dossier réponse

Il est constitué de la reformulation du questionnaire ainsi que l’espace réservé aux


réponses.

4) Critères d'évaluation
L'évaluation tient compte de:
- la précision et la concision des réponses;
- la précision et la propreté des constructions graphiques;
- la justesse des valeurs recherchées à plus ou moins une unité.

Page 156 sur 339


EPREUVE : CALCUL ET VERIFICATION DES STRUCTURES

Intitulé : CALCUL ET VERIFICATION DES STRUCTURES


Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 4 Heures
Crédit: 03

I- OBJECTIFS DE L'EPREUVE
L’Epreuve de Calcul et Vérification des Structures pour l’option chaudronnerie est écrite
et s’inspirera d’un ouvrage chaudronné puis fera appel :

- A la détermination des actions mécaniques de liaisons ;


- A la détermination des efforts de cohésion dans une structure métallique (poutres
continues ; portiques ; treillis …) et au tracé des diagrammes de ces efforts ;
- A la vérification de la résistance d’une structure métallique soumise aux sollicitations
simples (traction ou compression, flexion, torsion, cisaillement…) et composées
(traction ou compression et flexion ; flexion et torsion ; cisaillement et torsion ;
flambement…) en tenant compte des phénomènes de concentrations de contraintes ;
- A la vérification de la résistance des assemblages soudés et boulonnés.

II- STRUCTURE OU PRESENTATION DE L'EPREUVE

Pondéran
spécialité

Nbre de
épreuve

Différentes parties Durée points


ce

Etude statique de
Partie A

l’ouvrage 80min 40% 8 pts

Vérification de la
Calcul et
résistance à une
Chaudronnerie et Soudure

vérification 120 min 50% 10 pts


Partie B

sollicitation simple ou
des
composée
structures
Vérification de la
résistance d’un
40min 10% 5pts
Partie C

assemblage soudé ou
boulonné

III-PRESENTATION DE L’EPREUVE
1) Pagination par dossiers

Page 157 sur 339


- De DTA1/n à DT n/n pour désigner les pages du dossier technique de la partie A
allant delapage1/n à la page n/n
- DeDSA1/n à DT n/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A allant
de la page1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DR n/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A
allant de lapage1/n à la page n/n
2) Pagination par pages

Elle se fera de la page1/n à la page n/n. Cette pagination sera donnée à la présentation de
chaque partie.
L'épreuve de CALCUL ET VERIFICATION des structures peut être bâtie autour
d’un objet technique d’une structure métallique existant dans l'environnement industriel ou
artisanal (citernes, échangeur de chaleur etc.)

L’épreuve comporte trois parties indépendantes:

Partie A : Etude statique


Durée: 80 minutes; Quota: 40% ; Nombre de points : 8 points;

Les questions relatives à cette partie tournent autour des aspects suivants:

 Détermination des actions de liaisons aux appuis.


 Détermination des efforts extérieurs dans la structure ( la détermination de ces efforts
se fera dans le plan ou dans l’espace).
 Stabilité de l’ouvrage.
La résolution de ces questions doit amener le candidat à utiliser obligatoirement la
méthode graphique et la méthode analytique.

Partie B : Vérification de la résistance à une sollicitation simple

Durée: 120 minutes; Quota:50% pondération : 10 points

Les questions de cette parie évaluent la capacité du candidat à:


 Déterminer les efforts intérieurs dans une poutre.
 Tracer des diagrammes (effort normal, effort tranchant et moment fléchissant).
 Déterminer la section critique (ou section dangereuse).
 Calculer le moment quadratique d’une section plane de la poutre.
 Vérifier la résistance de la poutre à une sollicitation simple ou composée.

Partie C : Vérification de la résistance d’un assemblage soudé ou boulonné

Durée: 40 minutes; Quota:10% pondération : 3 points;


Contenu:
 Calcul de l’effort pondéré
 Calcul des contraintes générées par l’assemblage (soudé ou boulonné)
 Vérifier la résistance de l’assemblage (soudé ou boulonné)

Page 158 sur 339


3) Critères d'évaluation

L'évaluation tient compte de:


- la précision et la concision des réponses;
- la précision et la propreté des constructions graphiques;
- la justesse des valeurs recherchées;
- la méthodologie et l'exactitude des calculs.

4) Dispositions pratiques
- Indiquer la note allouée à chaque question et le barème détaillé;
- Insérer en annexes toutes les abaques et tables à utiliser
- Calculatrices non programmables et autonomes autorisées
- Indiquer le temps alloué à l'organisation et rangement des documents, non compté
dans la durée de l'épreuve;
- Indiquer toutes les feuilles et tous les documents qui doivent être rendus par le
candidat.

Page 159 sur 339


EPREUVE : DESSIN ET CONCEPTION ASSISTE PAR ORDINATEUR
(DAO & CAO)
Intitulé : Dessin et Conception Assisté par Ordinateur (DAO & CAO)
Forme de l’épreuve : pratique
Durée : 04 Heures par groupe
Crédit : 03

I- OBJECTIFS
L’épreuve de travaux pratiques de Dessin et Conception Assisté par Ordinateur
(DAO et CAO), se déroule dans un laboratoire de fourni en ordinateur.
L’épreuve de DAO & CAO a pour but d’évaluer les aptitudes du candidat à concevoir
un ouvrage de chaudronnerie en 3D puis générer les documents techniques 2D à l’aide des
logiciels AutoCAD et SolidWorks.

Logiciels utiles : AutoCAD (version mini 2013), SolidWorks (version mini 2013)

Sur AutoCAD 2D, il s’agit d’une évaluation des aptitudes ci-après :

- Démarrage d’AutoCAD, présentation de la fenêtre d’AutoCAD, les systèmes de


coordonnées, les accrochages aux objets, les objets (formes géométriques) les plus
courants, les commandes les plus courantes ;
- Gestion des calques, commandes diverses, manipulations d’objets, des grips ou
poignées, visualisation (zoom, pan, SCU, vues) ;
- Habillage : les hachures, la cotation, le texte ;
- Mise en page : espace objet/espace papier, configuration du traçage, organisation du
traçage et traçage ;
- Impression.
Sur SolidWorks, il s’agit d’évaluer les aptitudes ci-après:

- Conception des objets surfaciques ;


- Conception des objets en tôlerie;
- Création des dépliés;
- Les assemblages ;
- Exportation des dépliées vers AutoCAD ;
- Mise en plan et impression ;
- Production des rendus réalistes.
Sur AutoCAD 3D, il s’agit d’évaluer les aptitudes ci-après:

- Conception des objets volumiques et surfaciques ;


- Conception des objets en tôlerie;
- Mise en plan et impression ;
- Production des rendus réalistes.

Page 160 sur 339


II- STRUCTURE DE L’EPREUVE

L’Épreuve comporte deux (02) parties : Une partie sur AutoCAD 3D ou sur
SolidWorks et une deuxième partie de 2D sur AutoCAD 2D ou sur SolidWorks.

1ème PARTIE : Production du dessin 3D

Cette partie peut être faite dans AutoCAD ou Dans SolidWorks

Temps approximatif : 2 heures Pondération : 60 % 12 points

 S’assurer que les étudiants soient capables de dessiner des objets de


Chaudronnerie en 3D par l’utilisation :
- des fonctions Surfaciques,
- Des fonctions Volumiques,
- Des fonctions booléennes,
- Des fonctions de Tôlerie
- Des assemblages simples et par soudure
 S’assurer que les étudiants soient capables de produire les dépliés

2ère PARTIE : Production des dessins 2D

Temps approximatif : 1 heures Pondération : 40 % 8 points

Cette partie peut être faite dans AutoCAD et/ou dans SolidWorks

 S’assurer que les étudiants soient capables d’utiliser les outils de dessins et de
modification classiques,
 S’assurer que les étudiants soient capables de produire des mises en plans à partir
d’un dessin 3D par l’utilisation des fonctions,
- aplanir,
- Coupe,
- Mise en plan dans présentation à partir de l’espace objet
 S’assurer que les étudiants soient capables de d’exporter les dépliées d’un
modeleur 3D et procéder à la mise en en plan 2D
 S’assurer que les étudiants soient capables de faire des mises en plan :
- Mise à l’échelle dans le format approprié
 S’assurer que les étudiants soient capables de créer et personnaliser les styles et
d’annoter des dessins 2D :
- Les styles (texte, cotation, ligne de repère, tableau)
- Textes
- Cotation
- Ligne de repère
- Nomenclature (tableau)
- Utilisation des hachures

Page 161 sur 339


 S’assurer que les étudiants soient capables d’imprimer :
- Sur support papier
- En pdf

Durée Pondération
Epreuve Spécialité Différentes partie Nbre de pts
approximatif (%)

Dessin et CHS 1èrePARTIE :


Conception Production
Assisté par 2 heures 60 12
Ordinateur du dessin 3D
(DAO & CAO)

2ème PARTIE :
Production
1 heures 40 08
du dessin 2D

III- PRESENTATION DE L’EPREUVE

Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit, les applications utiles
et le libellé.

L’épreuve est numérotée de 1/n à n/n.

À chaque question sera associé un nombre de points La présentation se fait de la


manière suivante :
- La présentation de l’avant-projet ;
- Le travail à faire (structuré en parties)
- Les documents annexes.
Critères d'évaluation

L’évaluation est basée sur les éléments suivants :


-La précision des dessins ;
-La précision dans les assemblages ;
-La clarté des plans par la distinction des calques ;
-Le soin apporté à l’annotation par la personnalisation des styles d’annotation ;
-La qualité des mises en pages et impressions.
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 162 sur 339


EPREUVE : REALISATION PRATIQUE

Intitulé : Réalisation pratique


Forme de l’épreuve : Pratique
Durée : 06 Heures par groupe
Crédit : 05

I- OBJECTIFS DE L'EPREUVE
L’épreuve de réalisation d’un ouvrage chaudronné est pratique et doit se faire dans
un atelier de chaudronnerie équipé de machines fonctionnelles (cisailles à levier, cisaille
guillotine, plieuse à tôle, cintreuse à tôle, cintreuse hydraulique à tube, tronçonneuse,
meuleuses portatives, perceuse à colonne sur pied), postes de soudage fonctionnels
(soudage OA, soudage à l’arc électrique avec électrodes enrobées, procédé TIG et MIG),
des étaux fonctionnels, des outils de traçage (réglets flexibles de 1000 à 1500mm,
compas à pointes sèches) , outils de formage et appareillage de contrôle.
Cette épreuve évalue la capacité du candidat:
- A Préparer, organiser et conduire un processus de réalisation ;
- A Fabriquer une pièce ou un ouvrage à partir des tôles minces et des profilés, en
exploitant un dossier technique, en utilisant la matière d’œuvre et l’équipement mis
à sa disposition.
- A effectuer un contrôle qualité (spécifications géométriques, dimensionnelles, et
contrôle de soudure).

II- STRUCTURE DE L’EPREUVE


L’épreuve se présente de la manière suivante :
- Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé.
- Il est numéroté de 1/n à n/n.

L’épreuve est constituée :

D’une feuille ou dossier de préparation

Précisant :
- Matière d’œuvre par candidat ;
- Outillage individuel ;
- Equipement.
Ce document doit être séparé de l’épreuve et sera publié au centre de l’examen
une semaine avant pour la préparation de la matière d’œuvre.

Du dossier technique

Présentant :
- Dessin d’ensemble de l’ouvrage ;
- Dessin de définition des éléments à fabriquer ;

Page 163 sur 339


- Détails éventuels ;
- Développement des éléments complexes à fabriquer ;
- Fiche de contrôle qualité.
Dossier sujet

- Présentation de l’ouvrage ;
- Travail demandé.
Barème de notation

Présentation générale (Esthétique, finition) 10 2pts


Procédés de formage 30 6pts
Assemblage et ajustage des éléments 15 3pts
Cotes dimensionnelles 20 4pts
Tolérances géométriques et de positionnement 10 2pts
Rapport de contrôle 15% 3pts
TOTA 100% / 20PTS
III- CRITERES D’EVALUATION
- Respect des spécifications techniques ;
- Respect des tolérances dimensionnelles ;
- Fiabilité du rapport.

IV- DISPOSITIONS PRATIQUES


- La réalisation de la pièce se fera dans atelier de chaudronnerie, tuyauterie et
structure métallique ;
- -prévoir un cordon de soudure d’au moins 5 cm à effectuer et à contrôler par
le candidat ;
- -Insérer en annexe toutes les abaques et tables éventuelles à exploiter ;
- -Faire afficher à la veille la liste des outils indispensables à apporter par les
candidats ;
- -Les surveillants ou examinateurs ne doivent pas entrer en contact avec le
nom des candidats : ceux-ci doivent être anonymes par le secrétariat avant
de passer aux ateliers;
- -Calculatrice autonome non programmable autorisée ;
- -Veiller à ce que les candidats ne rentrent pas avec les épreuves ;
- -Organiser les groupes de passage en fonction de la capacité de l’atelier et en
respectant la période arrêtée pour cet examen ;
- -A la fin de la réalisation par chaque groupe, les pièces et épreuves sont
récupérées par les surveillants, puis remise à la disposition du secrétariat
pour être ré anonymes.
- -Après correction, l’anonymat est dévoilé par le chef de secrétariat en présence
des examinateurs, et les notes sont mises à jour.

Page 164 sur 339


EPREUVE TRANSVERSALE : CHAUDRONERIE ET SOUDURE ET
CONSTRUCTION METALLIQUE

EPREUVE : FABRICATION ASSISTEE PAR ORDINATEUR (FAO)

Intitulé : Fabrication Assistée par Ordinateur (FAO)


Forme de l’épreuve : pratique
Durée : 03 Heures par groupe
Crédit : 03

I- OBJECTIFS

L’épreuve de travaux pratiques de Fabrication Assistée par Ordinateur (FAO), se


déroule dans un laboratoire de FAO.

L’épreuve de FAO a pour but d’évaluer les aptitudes du candidat à rédiger et vérifier
dans un simulateur le programme CN (commande numérique) de découpe des tôles sur
PLASMA, JET D’EAU...

Il s’agit d’une évaluation des candidats sur les aptitudes ci-après :

 Rédaction du programme
- Définition du code de programmation
- Calcul des coordonnées d’une pièce en absolue / relative
- Définition des syntaxes de programmation
- Rédaction d’un programme iso de découpe de la pièce
- Optimisation de la disposition des pièces sur la tôle
 Vérification du programme rédigé
- Démarrage du logiciel et présentation de la fenêtre du logiciel
- Saisi le programme dans le simulateur
- Paramétrage des origines programme et définitions des dimensions de la tôle de base
(brut)
- Répartition du nombre de pièce à couper en fonction des dimensions de la tôle de
base.
- Vérifier et corriger les erreurs détectées lors de la simulation

II- STRUCTURE DE L’EPREUVE

L’Épreuve comporte deux (02) parties dépendent :


1ère PARTIE : Rédaction du programme

Temps approximatif : 2 heures Pondération : 60 % 12 points

 Calcul des coordonnées de la pièce

Page 165 sur 339


- Calculer les coordonnées Absolue (X et Y) ;
- Et calculer les coordonnées en Relative (U et V).
 Ecriture Du Programme
- Définition du point de référence
- Changer le système d’unité si nécessaire
- Programmer en interpolation linéaire et incrémentielle
- Paramétrer la compensation à gauche /droite du profil à couper

2ème PARTIE : Vérification du programme

Temps approximatif : 1 heures Pondération : 40 % 8 points

 Configuration de l’interface travail


- Paramétrer la fenêtre éditeur, couleur, police et taille du texte
- Définir les origines programme
 Edition du Programme
- Saisi du programme
- Sauvegarder sur fichier CN
 Simuler
- Ouvrir la fenêtre simulation
- Configurer les dimensions de la tôle et le diamètre de buse de coupe
- Simuler le programme et donner le temps estimatif de coupe

Durée Pondération Nbre de


Epreuve Spécialité Différentes partie
approx. (%) pts
Fabrication 1èrePARTIE : Rédaction Du
Assistée par 2 heures 60 12
CHS/CME Programme
Ordinateur
(FAO) 2ème PARTIE : Vérification 1 heure 40 08

III- PRESENTATION DE L’EPREUVE


Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé.
- L’épreuve est numérotée de 1/n à n/n.
- À chaque question sera associé un nombre de points La présentation se fait de la
manière suivante : La présentation de l’avant-projet ;
- Le travail à faire (structuré en parties) ; Les documents annexes.
Critères d'évaluation
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
- La concision des réponses ;
- Exactitude des résultats ;
- Le respect de la structure du programme ;
- Et la maitrise du logiciel de vérification.
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.
Page 166 sur 339
SPECIALITE/OPTION : MAINTENANCE APRES VENTE
AUTOMOBILE

EPREUVE : EPREUVE DES SYSTEMES ELECTRIQUES,


ELECTRONIQUES, SECURITE ET CONFORT

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS

1. INTITULE DE L’EPREUVE : EPREUVE DES SYSTEMES ELECTRIQUES,


ELECTRONIQUES, SECURITE ET CONFORT
2. TYPE D’EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE ECRITE
3. DUREE DE L’EPREUVE : 3 HEURES
4. CREDIT : 2
5. OBJECTIF GENERAL
 Donner la technologie des systèmes techniques de mise en œuvre dans
l’électricité automobile ;
 Réaliser les circuits de câblage relatifs aux différents systèmes électriques et
électroniques ;
 Décrire le fonctionnement des différents circuits ;
 Donner les causes de dysfonctionnement des différents circuits ;

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE

L’épreuve comporte deux parties indépendantes dont chacune puise des éléments dans les
différents systèmes du véhicule : électrique-électronique et sécurité-confort. Chaque partie
sera développée à partir d’un problème technique à résoudre, ceci dans le but d’analyser ou
de comprendre un système.

La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE PONDERATION NBRE


OPTION ARTIES APPROX. (POURCENTAGE) DE POINTS
PARTIE A : ETUDE DE 2 Heures 63 % 25
ELECTRONIQUE
S, SECURITE ET
ELECTRIQUES

SYSTEMES POINTS
SYSTEMES

CONFORT

ELECTRIQUES,
MAVA

ELECTRONIQUES.

PARTIE B : SYSTEME 1 Heure 37 % 15


MAVA

DE SECURITE ET POINTS
CONFORT

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE

PARTIE A : ETUDE DE SYSTEMES ELECTRIQUES, ELECTRONIQUES.


Les objectifs de cette partie sont :

Page 167 sur 339


- Donner la technologie des systèmes techniques de mise en œuvre dans l’électricité et
l’électronique automobile ;
- Réaliser les circuits de câblage relatifs aux différents systèmes électriques et
électroniques ;
- Décrire le fonctionnement des différents circuits électriques et électroniques ;
- Donner les causes de dysfonctionnement des différents circuits électriques et
électroniques;
Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
 système de démarrage ;
 système de charge ;
 Système d’éclairage ;
 système de signalisation ;
 accessoires électriques de bord

PARTIE B : SYSTEME DE SECURITE ET CONFORT


Les objectifs de cette partie sont :
- Donner la technologie des systèmes techniques de mise en œuvre dans le système de
sécurité et confort;
- Réaliser les circuits de câblage relatifs aux différents systèmes de sécurité et de
confort;
- Décrire le fonctionnement des différents systèmes de sécurité et de confort ;
- Donner les causes de dysfonctionnement des différents systèmes de sécurité et de
confort;
Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
- Système de climatisation et de confort ;
- système de servitude (essuie-glace ; lève vitre électrique, toit ouvrant ; verrouillage
centralisé) ;
- Système de protection des véhicules (antivol, …) ;
NB1 : Pour décomplexer l’épreuve, il est souhaitable que le nombre de pages
soit inférieur ou égal à 12 pages
8. CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
- La concision des réponses ;
- L’exactitude des résultats ;
- La clarté des résultats ;
- La clarté des graphiques et tableaux ;
- La pertinence des analyses ;
- La clarté des définitions (définitions normalisées) ;

NB2 : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 168 sur 339


EPREUVE : EPREUVE D’ORGANISATION ET GESTION DES ACTIVITES
DE L’APRES VENTE AUTOMOBILE

1. INTITULE DE L’EPREUVE : EPREUVE D’ORGANISATION ET


GESTION DES ACTIVITES DE L’APRES VENTE AUTOMOBILE
2. TYPE D’EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE ECRITE
3. DUREE DE L’EPREUVE : 2 HEURES
4. CREDIT : 2
5. OBJECTIF GENERAL
 Exploiter les outils d’analyse de défaillances pour résoudre les
problèmes d’exploitation
 Analyser le comportement d’un véhicule ou d’un parc de véhicules
durant son utilisation
 Analyser les causes des accidents et proposer les mesures de sécurité
adéquates ;
 Analyser les coûts de maintenance d’un véhicule, d’un parc
automobile
 Choisir une stratégie de maintenance adaptée à l’état des matériels
 Prendre en charge un véhicule pour réparation.

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE PONDERATION NOMBRE


OPTION ARTIES APPROX. (POURCENTAGE) DE POINTS
PARTIE A : 30Min 30 % 12 POINTS
Connaissances
générales sur la
ORGANISATION ET
maintenance
GESTION DES PARTIE B : Etude de 45 Min 35 % 14 POINTS
MAVA
ACTIVITES DE L’APRES cas
VENTE AUTOMOBILE

PARTIEC: Prise en 45 Min 35 % 14 POINTS


charge du matériel
pour réparation

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
L’épreuve comporte trois parties indépendantes :
PARTIE A : CONNAISSANCE GENERALE SUR LA MAINTENANCE
L’objectif de cette partie est : évaluer les compétences du candidat sur les
connaissances de base en maintenance des matériels roulants.
Les questions sont posées sur : les connaissances de base en maintenance des matériels
roulants : Définition et questionnaire sur les concepts de maintenance ;
PARTIE B : ETUDE DE CAS
Page 169 sur 339
Les objectifs de cette partie sont les suivants :
- Analyser le comportement d’un véhicule ou d’un parc de véhicules durant son
utilisation
- Analyser les coûts de maintenance d’un véhicule, d’un parc automobile
- Choisir une stratégie de maintenance adaptée à l’état des matériels
- Exploiter les outils d’analyse de défaillances pour résoudre les problèmes
d’exploitation
Les questions sont posées sur Les outils ou éléments d’analyse suivants :
- Graphe de PARETO ou Analyse ABC ;
- Abaque de NOIRET ;
- Coût de maintenance ;
- Coûts des stocks ;
- Charges et capacités ;
- Clauses techniques des contrats de maintenance ;
- Fiabilité, maintenabilité et disponibilité ;
- Diagramme d’ISHIKAWA ;
- AMDEC Machine ;
- Planification (PERT, GANTT) ;
- Planning de maintenance(ABACABAD) ;

PARTIE C : PRISE EN CHARGE DU MATERIEL POUR REPARATION


 Elle vise à évaluer les compétences du candidat à suivre un ou plusieurs
véhicules présentant une défaillance depuis l’admission à l’atelier de
maintenance jusqu’à la livraison avec élaboration des documents à chaque étape.
Les questions sont posées sur :
- La Réception,
- Le diagnostic à partir des plaintes du client,
- La préparation et planification du travail d’intervention,
- l’élaboration du devis de réparation,
- La conduite des essais après intervention, livraison,
- La rédaction du rapport d’intervention.
NB1 : Pour décomplexer l’épreuve, il est souhaitable que le nombre de pages soit
inférieur ou égal à 8 pages

8. CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
- La concision des réponses ;
- L’exactitude des résultats ;
- La clarté des résultats ;
- La clarté des graphiques et tableaux ;
- La pertinence des analyses ;
- La clarté des définitions (définitions normalisées) ;
NB2 : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 170 sur 339


EPREUVE : GROUPE MOTO PROPULSEUR

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS

1. INTITULE DE L’EPREUVE : EPREUVE DE GROUPE MOTO PROPULSEUR


2. TYPE D’EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE ECRITE
3. DUREE DE L’EPREUVE : 6HEURES
4. CREDIT : 5
5. OBJECTIF GENERAL
 Les connaissances technologiques des systèmes techniques mis en œuvre
dans la construction des groupes moto propulsés
 Le fonctionnement des groupes moto propulsés ainsi que leur structure ;
 La maîtrise des stratégies et démarches de diagnostic technique ;
 Donner les causes de dysfonctionnement des différents groupe moto propulsés ;
6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
L’épreuve comporte trois parties indépendantes dont chacune puise les éléments dans les
différents systèmes du véhicule : Mécanique, hydraulique, pneumatique, électrique et
électronique. Chaque partie sera développée à partir d’un problème technique à résoudre,
ceci dans le but d’analyser ou de comprendre un système.
La structure de l’épreuve est la suivante :
EPREUVE SPECIALITE DIFFERENTES DUREE PONDERATION NOMBRE
/OPTION ARTIES APPROX. (POURCENTAGE) DE POINTS
PARTIE A : Motor management2 H 30 Min 40 % 40 POINTS

PARTIE B : Liaison mécanique 2 H 30 Min 40 % 40 POINTS

GROUPE MOTO et hydraulique


PROPULSEUR MAVA
(GMP)
PARTIE C: CARROSSERIE 1 Heure 20 % 20 POINTS

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
L’épreuve comporte trois parties indépendantes :
PARTIE A : MOTOR MANAGEMENT
Cette partie vise à vérifier les compétences du candidat sur :
- Les connaissances technologiques des systèmes techniques mis en œuvre
dans la construction des moteurs ;
- Le fonctionnement des moteurs ainsi que leur structure ;
- La maîtrise des stratégies et démarches de diagnostic technique ;
- Donner les causes de dysfonctionnement des différents types de moteur;
Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
 Système d’injection essence électronique ;
 Système d’injection diesel ;
 Système d’injection haute pression ;
 Systèmes d’optimisation des performances des moteurs à combustion interne

Page 171 sur 339


PARTIE B : LIAISON MECANIQUE ET HYDRAULIQUE
Cette partie vise à vérifier les compétences du candidat sur :
- Les connaissances technologiques des systèmes techniques mis en œuvre
dans la construction des liaisons mécaniques et hydrauliques ;
- Le fonctionnement des organes de liaison mécanique et hydraulique ainsi que
leur structure ;
- La maîtrise des stratégies et démarches de diagnostic technique ;
- Donner les causes de dysfonctionnement des organes de liaison mécanique et
hydraulique;
Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
- Système de transmission (embrayage, boîte de vitesse automatique et classique,
intégrée, différentielle,…) ;
- Système de direction, freinage (assisté, ABS, ASR,…) ;
- Système de suspension (pilotée…) ;
PARTIE C : CARROSSERIE
Cette partie vise à vérifier les compétences du candidat sur :
- Les connaissances technologiques des systèmes techniques mis en œuvre
dans la construction des carrosserie ;
- La structure des carrosseries automobiles
- La maîtrise de la stratégie et démarche de réparation et de protection
anticorrosion;

Les questions sont posées sur les thèmes suivants :


- la chassimétrie ;
- la restructuration de la carrosserie ;
- la peinture ;
- la soudure ;
- la préparation ;
NB1 : Pour décomplexer l’épreuve, il est souhaitable que le nombre de pages soit
inférieur ou égal à 15 pages
8. CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
- La concision des réponses ;
- L’exactitude des résultats ;
- La clarté des résultats ;
- La clarté des graphiques et tableaux ;
- La pertinence des analyses ;
- La clarté des définitions (définitions normalisées) ;
NB2 : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 172 sur 339


EPREUVE : EPREUVE DE MAINTENANCE

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS

1. INTITULE DE L’EPREUVE : EPREUVE DE MAINTENANCE


ELECTRIQUE ET ELECTRONIQUE
2. TYPE D’EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE PRATIQUE
3. DUREE DE L’EPREUVE : 8HEURES
4. CREDIT : 4
5. OBJECTIF GENERAL
- Analyser les dysfonctionnements des systèmes électriques et électroniques ;
- Réparer les systèmes électriques et électroniques.

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :
EPREUVE SPECIALITE DIFFERENTES DUREE PONDERATION NOMBRE
/OPTION PARTIES APPROXIMATIVE (POURCENTAGE) DE POINTS
ELECTRICITE MAVA TP EE 8HEURES 100 % 80 Points
ELECTRONIQUE

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
Les travaux pratiques d’Électricité et Électronique ont pour objectif d’évaluer la
capacité du candidat à mener un diagnostic de dysfonctionnement d’un système
électrique ou électronique automobile et autres réparations électriques.
L’épreuve portera sur les systèmes suivants :
- Les circuits électriques de refroidissement ;
- Circuits d’éclairage et signalisation ;
- Circuits électriques de bord ;
- Circuit de démarrage ;
- Circuit de charge ;
- Essuie-glace ;
- Verrouillage centralisé des portes ;
- Lève vitre électrique ;
- Etc…
TRAVAUX PRATIQUES MAINTENANCE ELECTRIQUE ET ELECTRONIQUE
Compétences Planification des Indice de notation
activités/Fonction (%)
1. Préparer le poste de travail 4. Organisation du poste 15 %
2. Choisir les outils ou appareils de travail
appropriés
3. Respecter les consignes
sécuritaires
5. Déposer 11. Remise en état 65 %
6. Démonter
7. Contrôle de l’état
8. Remplacer l’élément défectueux
9. Remonter

Page 173 sur 339


Compétences Planification des Indice de notation
activités/Fonction (%)
10. Reposer

12. Brancher l’appareil de 14. Investigation 40 %


diagnostic
13. Manipuler l’appareil de
diagnostic
15. Relever les résultats 17. Analyser les résultats 30 %
16. Décider
18. Devis 19. Essais 30

8. CRITERE D’EVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
- La démarche
- La concision des réponses
- L’exactitude des résultats
- Le compte rendu d’intervention
- Le résultat obtenu (Bon ou Mauvais)
BAREME DE NOTATION
N° Désignation Pondération
1- 1) Préparation du poste de travail 3pts
2) Choix des outils ou appareils appropriés 3pts
3) Respect des consignes sécuritaires 3pt
2- 4) Branchement des appareils de diagnostic 3pt
5) Manipulation des appareils de diagnostic 3pts
6) Relevé et analyse des résultats 4pts
7) Décision 3pt
8) Devis 4pts
3- 9) Dépose 4pts
10) Démontage 4pts
11) Contrôle 7pts
12) Remplacement ou réparation des éléments 5pts
défectueux 5pts
13) Remontage 4 pts
14) Repose 10pts
15) Fiche diagnostic 5pts
16) Fiche réparation électrique
4- 17) essais 10 pts

Total 80 pts

Page 174 sur 339


EPREUVE : EPREUVE DE MAINTENANCE MECANIQUE

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS

INTITULE DE L’EPREUVE : EPREUVE DE MAINTENANCE MECANIQUE


TYPE D’EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE PRATIQUE
DUREE DE L’EPREUVE : 8HEURES
CREDIT : 4
OBJECTIF GENERAL
Mener un diagnostic d’un dysfonctionnement ;
Elaborer une gamme de travail avec devis ;
Procéder à la réparation de l’organe ou du
système défaillant.

STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE DIFFERENTES DUREE PONDERATION NOMBRE


/OPTION PARTIES APPROXIMATIVE (POURCENTAGE) DE POINTS
PARTIE A : 4H 50 % 40 POINTS
TP LMH
PARTIE B : 4H 50 % 40 POINTS
MAINTENANCE
MAVA TP Motor
MECANIQUE
Management
PARTIE C: TP 4H 50% 40 POINTS
Carrosserie

PRESENTATION DE L’EPREUVE (CONTENU DES PARTIES)

Cette épreuve nécessite :


- Une documentation technique ;
- Des consignes de sécurité ;
- Des documents de travail à remettre au correcteur ;
- La définition des consommables par candidat et du matériel doit être
précisé.

L’épreuve portera sur la méthodologie et gamme de travail des parties suivantes :


- La motorisation
- Les liaisons mécaniques, hydrauliques et pneumatiques
- La carrosserie automobile
NB1 : l’évaluation doit se porter sur deux parties au choix parmi les trois proposées dans
le tableau ci-dessus.

Page 175 sur 339


PARTIE A : TP LMH

PARTIE B: TP Motor-management

Page 176 sur 339


PARTIE C : TP CARROSSERIE

CRITERE D’EVALUATION

L’évaluation est basée sur les éléments suivants :


- La démarche ;
- La concision des réponses ;
- L’exactitude des résultats ;
- Le compte rendu d’intervention ;
- Le résultat obtenu (bon ou mauvais)

Page 177 sur 339


SPECIALITE/OPTION : MECATRONIQUE

EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE MAINTENANCE ET


INTERVENTION SUR VEHICULE AUTOMOBILE

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS


1) INTITULE DE L’EPREUVE : Travaux pratiques de maintenance et
intervention sur véhicule automobile
2) TYPE D’EPREUVE : Epreuve professionnelle pratique
3) DUREE DE L’EPREUVE : 08 H
4) Crédit : 4
5) OBJECTIFS GENERAL : L’épreuve pratique de maintenance et
intervention sur véhicule automobile est une épreuve pratique qui se déroule
dans un atelier de réparation automobile. Elle vise à évaluer les aptitudes des
étudiants de mécatronique de niveau 2 sur :
 L’intervention sur des systèmes nouveaux de l’automobile ;
 La maîtrise des stratégies de réception et de diagnostic rigoureux ;
 La réparation et le paramétrage des systèmes électriques en mécaniques en
automobile ;
 La connaissance d’une structure de maintenance automobile.

6) STRUCTURE DE L’EPREUVE
L’épreuve est structurée en deux partie sur se suivent et orienté sur les systèmes
électriques, mécaniques et hydrauliques du véhicule. L’épreuve commence par un énonce du
problème qui présente les plaintes du client.
Les consignes de travail et le matériel doit être mentionné dans l’épreuve.
La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE DIFFERENTES DUREE PONDERATION NBRE DE


/OPTION PARTIES APPROX. (%) POINTS
Travaux Mécanique et PARTIE A : 05 H 62,5% 50 points
pratiques de électronique DIAGNOSTIC
maintenance et automobile/ PARTIE B : 03H 37,5% 30 points
intervention sur Mécatronique REPARATION
véhicule DES
automobile SYSTEMES
AUTOMOBILE

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenu des différentes parties)

L’épreuve comportera deux partie :

Page 178 sur 339


La première partie (partie A) permet d’évaluer les étudiants, sur leur capacité à mener un
diagnostic, à analyser les plaintes des clients, et surtout d’apprécier leur capacité à utiliser
les outils de contrôle et de diagnostic. Au terme de cette partie, l’étudiant doit être capable
de donner avec précision les causes des problèmes.

La deuxième partie (partie B) permet d’évaluer les étudiants sur leur capacité à démonter
et à remplacer les organes défectueux, de réaliser les réglages et les paramétrages,
d‘effectuer des essais afin de conduire à la validation des résultats.

8) CRITERES D’EVALUATION
Questions Libellé Notation
A1 Fiche de réception /10pts
A2 Fiche de diagnostic /10pts
A3 Schéma électrique /10pts
A4 Fiche de mesure / 10pts
B1 Fiche de devis / 10pts
B2 Fiche de réparation /10pts
Savoir être Réponses aux questions du jury /5pts
savoir faire Utilisation des outils de diagnostic /15pts
TOTAL /80pts

Page 179 sur 339


EPREUVE : EPREUVE CONSTRUCTION MECANIQUE

I- PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS

1- INTITULE DE L’EPREUVE : EPREUVE CONSTRUCTION MECANIQUE


2- TYPE D’EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE ECRITE
3- DUREE DE L’EPREUVE : 4 HEURES
4- CREDIT : 3
5- OBJECTIF GENERAL

L’épreuve professionnelle de construction Mécanique est écrite et se fait dans une salle de
classe ordinaire. Elle vise à évaluer les aptitudes du candidat sur :

 S’approprier les techniques de lecture et d’interprétation des plans et documents


techniques
 Appréhender l’analyse fonctionnelle et structurelle des biens
 Appréhender les notions de mécanique appliquées aux systèmes automatisés de
production (Résistance de matériaux)

6- STRUCTURE DE L’EPREUVE

L’épreuve comporte deux parties indépendantes dont chacune puise des éléments dans les
différents principes et sollicitations suivantes : statique, cinématique, énergétique, torsion,
flexion, cisaillement. Chaque partie sera développée à partir d’un problème technique à
résoudre, ceci dans le but d’analyser ou de comprendre un système.

La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE DIFFERENTES DUREE PONDERATION NBRE DE


/OPTION PARTIES APPROX. (%) PTS
PARTIE A : 1H30 33, 34 20
ELECTRONIQUE
CONSTRUCTION

MECATONIQUE

DESSIN
AUTOMOBILE
ELECTRICITE

TECHNIQUE ET
TECHNOLOGIE
PARTIE B : 2H30 66,66 40
MECANIQUE
APPLIQUEE

7- PRESENTATION DE L’EPREUVE

L’épreuve se présente de la manière suivante :


 Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé ;

Page 180 sur 339


 L’épreuve est numérotée de 1/n à n/n ;
 À chaque question sera associé un nombre de points ;
 Le dossier ressource (dossier constitué des informations techniques concernant
le système étudié, tirées à partir des dossiers techniques, des dossiers d’exploitation
et des documents d’expertise ;
 Le dossier réponses (document à compléter par le candidat et à remettre
obligatoirement aux examinateurs).
Le questionnaire et la pondération se feront selon le schéma suivant :

PARTIE A : DESSIN TECHNIQUE ET TECHNOLOGIE


Temps approximatif : 1H30 Pondération : 33, 34 20 points
Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
 Transmission de puissance mécanique et par adhérence
 Dessin de définition
 Liaison mécanique et accouplements

PARTIE B: MECANIQUE APPLIQUEE


Temps approximatif : 1H30 Pondération : 66, 66 40 points
Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
 Statique (Principe et calculs liés)
 RDM (flexion, torsion, cisaillement, sollicitations composées)
NB : Les applications doivent être prises sur les éléments ou organes des véhicules
automobiles.

Les instruments requis pour le candidat sont :


 Règle graduée ;
 Equerre ;
 Rapporteur ;
 Compas ;
 Calculatrice non programmable.
NB1 : Pour décomplexer l’épreuve, il est souhaitable que le nombre de pages soit
inférieur ou égal à 10

8- CRITERES D'EVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
 Clarté des définitions (définitions normalisées)
 La concision des réponses ;
 Exactitude des résultats ;
 La clarté des graphiques et tableaux ;
 Pertinence des analyses ;
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien élaboré.

Page 181 sur 339


EPREUVE : EPREUVE DE DAO – CAO

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS

1) INTITULE DE L’EPREUVE : épreuve de DAO - CAO


2) TYPE D’EPREUVE : épreuve professionnelle pratique
3) DUREE DE L’EPREUVE : 3 heures
4) CREDIT : 2
5) OBJECTIF GENERAL L’épreuve de travaux pratiques de Dessin Assisté par
Ordinateur (DAO), se déroule dans un laboratoire de CAO.
L’épreuve de DAO a pour but d’évaluer les aptitudes du candidat à réaliser un dessin
mécanique en 3D et obtenir ses vues en 2D.
Sur la 2D, il s’agit d’une évaluation des aptitudes ci-après :
- Démarrage du logiciel, présentation de la fenêtre du logiciel, les systèmes de
coordonnées, les accrochages aux objets, les objets (formes géométriques) les
plus courants, les commandes les plus courantes ;
- Gestion des calques, commandes diverses, manipulations d’objets, des grips
ou poignées, visualisation (zoom, pan, scu, vues) ;
- Habillage : les hachures, la cotation, le texte ;
- Traitement des blocs, des attributs de blocs, des xrefs : références externes ;
- Mise en page : espace objet/espace papier, configuration du traçage,
organisation du traçage et traçage ;
- Sortie de eTransmit.
Sur la 3D, il s’agit d’évaluer les aptitudes ci-après:
- Définition et réorientation de système de coordonnées utilisateurs (SCU) ;
- Création des modèles géométriques simples à partir des primitives ;
combinaison des primitives par des opérations booléennes ;
- utilisation des commandes EXTRUDEES, REVOLUTION, UNION,
SOUSTRACTION, INTERSECTION.
- Utilisation des commandes ROTATION et DEPLACEMENT pour
positionner les différentes parties d’un modèle ;
- Utilisation des commandes HIDE et RENDER.
6) STRUCTURE DE L’EPREUVE :
L’Épreuve comporte deux (02) parties :
1ère PARTIE : Qualité globale du dessin 2D (DAO)
Temps approximatif : 3 heures Pondération : 40 % 08 points

Page 182 sur 339


 Utilisation des couches
- Gérer les entités de dessin dans les couches différentes ;
- Choisir différentes couleurs pour les couches. Ces couleurs ne doivent pas
forcément refléter les matériels usités ; mais permettre de faire la
distinction entre différentes couches.
 Utilisation des blocs
- En utiliser où c’est approprié ; Exemple : pour les éléments se répétant.
 Utilisation des textes
- Pour les annotations sur le dessin ;
- Eviter d’utiliser les styles par défaut ;
- Utiliser les styles de texte au lieu de changer les polices des éléments
individuels.
 Utilisation de la cotation des dimensions
- En utiliser quand c’est nécessaire ;
- Démontrer la compréhension des styles de cotation ;
- S’assurer que les cotes sont convenablement représentées par l’utilisation
de la précision, style de texte, flèches, échelles de dimensions.
 Utilisation des hachures
- En utiliser où cela est nécessaire ;
- Utiliser les hachures variées ;
- S’assurer qu’elles sont à une échelle convenable (favorable à la lecture).
 Soin et précision du tracé
- Exemple : vérifier que le dessin n’est pas en dehors des limites prédéfinies ;
- Utilisation de l’accrochage des objets (OBSNAP) pour s’assurer de la
qualité des intersections.
2ème PARTIE : Qualité globale du dessin 3D (CAO)
Temps approximatif : 2 heures Pondération : 60 % 12 points
 Compréhension approfondie :
- Couches ;
- Blocs ;
- Précision :
 S’assurer que les géométries 3D des primitives s’associent convenablement les
unes par rapport aux autres,
 Éviter les tracés non soignés,
 S’assurer que les lignes droites le sont véritablement,
 S’assurer que les lignes perpendiculaires le sont aussi.

Nbre
Durée Pondération
Epreuve Spécialité Différentes partie de
approximatif (%)
pts
1ère PARTIE : Qualité
par Ordinateur(CAO)
Ordinateur (DAO) –

MECATRONIQUE
Conception Assiste
Dessin Assisté par

globale du dessin 2D(DAO) 45 minutes 40 16

2ème PARTIE : Qualité


globale du dessin 3D(CAO) 1 heures 15 60 24

Page 183 sur 339


7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
L’épreuve se présente de la manière suivante :
Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé.
L’épreuve est numérotée de 1/n à n/n.
À chaque question sera associé un nombre de points
La présentation se fait de la manière suivante :
 La présentation de l’avant-projet ;
 Le travail à faire (structuré en parties) ;
 Les documents annexes.
NB : Il est souhaitable de proposer les illustrations sur les éléments ou organes en
automobile

8) CRITERES D'EVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
 La concision des réponses ;
 Exactitude des résultats ;
 La précision des dessins ;
 Présentation des pièces graphiques.
NB :
1- le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.
2- Utilisé les versions d’AUTOCAD DE 2010 A 2018. OU SOLIDWORKS 2010 À 2018

Page 184 sur 339


EPREUVE : EPREUVE CONSTRUCTION ELECTRIQUE ET
ELECTRONIQUE AUTOMOBILE

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS

1) INTITULE DE L’EPREUVE : EPREUVE CONSTRUCTION ELECTRIQUE ET


ELECTRONIQUE AUTOMOBILE
2) TYPE D’EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE ECRITE
3) DUREE DE L’EPREUVE : 4 HEURES
4) CREDIT : 3
5) OBJECTIF GENERAL

L’épreuve professionnelle de construction électrique et électronique automobile est écrite


et se fait dans une salle de classe ordinaire. Elle vise à évaluer les aptitudes du candidat sur :

- Les connaissances technologiques des systèmes techniques électrique et électronique


mis en œuvre dans les véhicules automobiles ainsi que leur structure et leur
fonctionnement ;

- La maîtrise des stratégies et démarches de diagnostic d’une panne d’électricité


électronique dans un véhicule automobile.

6- STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est la suivante :

EPREUVE SPECIALITE DIFFERENTES DUREE PONDERATION NBRE DE


/OPTION PARTIES APPROX. (%) POINTS
PARTIE A : 1H 17 10
CONSTRUCTION ELECTRICITE

MECATONIQUE AUTOMOBILE

DIMENSIONNEMENT
ELECTIQUE
ELECTRONIQUE

PARTIE B : 1H30 41,5 25


TECHNOLOGIE DES
SYSTEMES
MULTIPLEXES

PARTIE C : SYSTEME 1H30 41,5 25


ELECTRIQUE ET
ELECTRONIQUE DE
L’AUTOMOBILE

NB : Pour décomplexer l’épreuve, il est souhaitable que le nombre de pages soit


inférieur ou égal à 15

Page 185 sur 339


7- PRESENTATION DE L’EPREUVE
L’épreuve se présente de la manière suivante :
- Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé ;
- L’épreuve est numérotée de 1/n à n/n ;
- À chaque question sera associé un nombre de points ; ces questions seront tirées à
parties d’un schéma, d’un dossier d’exploitation ou d’un document d’expertise ;
- D’une partie à compléter par le candidat et à remettre obligatoirement aux
examinateurs.
Les instruments requis pour le candidat sont :
- Règle graduée ;
- Equerre ;
- Rapporteur ;
- Compas ;
- Calculatrice non programmable.

PARTIE A: DIMENSIONNEMENT ELECTIQUE


Temps approximatif : 1heure Pondération : 17% 10 points
Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
 Choix des composants
 Section des câbles
 Notions électriques et électroniques
PARTIE B : TECHNOLOGIE DES SYSTEMES MULTIPLEXES
Temps approximatif : 1h30 Pondération : 41.5% 25 points
Les questions sont posées sur le multiplexage automobile
PARTIE C : SYSTEME ELECTRIQUE ET ELECTRONIQUE DE L’AUTOMOBILE
Temps approximatif : 1h30 Pondération : 41.5% 25 points
Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
Système de climatisation et de confort (lève vitre, essuie-glace, système de
chauffage …….) ;
Système de protection et de sécurité des véhicules (antivol, verrouillage centralisé
des portes, …) ;
Système d’éclairage et de signalisation ;
Système de charge et de démarrage

8- CRITERES D'EVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
 Clarté des définitions (définitions normalisées)
 La concision des réponses ;
 Exactitude des résultats ;
 La clarté des graphiques et tableaux ;
 Pertinence des analyses ;
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien élaboré.

Page 186 sur 339


EPREUVE : GROUPE MOTO – PROPULSEUR

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS


1) INTITULE DE L’EPREUVE : épreuve du groupe moto – propulseur
2) TYPE D’EPREUVE : épreuve professionnelle écrite
3) DUREE DE L’EPREUVE : 4 heures
4) CREDIT : 3
5) OBJECTIF GENERAL : L’épreuve du groupe moto - propulseur (GMP) est
écrite et se fait dans une salle de classe ordinaire. Elle vise à évaluer les aptitudes du
candidat sur :
- Les connaissances technologiques des systèmes techniques mis en œuvre dans
les véhicules automobiles ainsi que leur structure et leur fonctionnement ;
- La maîtrise des stratégies et démarches de diagnostic technique ;
- La connaissance d’une structure de maintenance automobile.
6) STRUCTURE DE L’EPREUVE :
L’épreuve comporte trois parties indépendantes dont chacune puise des éléments dans
les différents systèmes du véhicule : Mécanique, hydraulique, pneumatique, électrique et
électronique.
Chaque partie sera développée à partir d’un problème technique à résoudre, ceci dans le
but d’analyser ou de comprendre un système.
Le questionnaire et la pondération se feront selon le schéma suivant :

1ère PARTIE : MOTORISATION


Temps approximatif : 1 Heures 30 Pondération : 33.33% 20 points

Les questions sont posées sur les thèmes suivants :


- Système de motorisation (essence, diesel,….) ;
NB : Exploiter les notions d’analyse fonctionnelle et structurelle dans les sujets.

2ème PARTIE : SYSTEMES DE TRANSMISSION ET CARROSSERIE


AUTOMOBILE

Temps approximatif : 1 Heure 30 Pondération : 41.66% 25 points


Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
- Système de transmission (embrayage, boîte de vitesse automatique et classique,
intégrée, différentielle…) ;
- Système de direction, freinage (assisté, ABS, ESR, ESP, ASR…) ;
- Système de suspension (classique, pilotée…) ;

NB : Exploiter les notions d’analyse fonctionnelle et structurelle dans les sujets.

3ème PARTIE : SERVICE DANS LE CYCLE DE L’AUTOMOBILE


Temps approximatif : 1heure Pondération : 25% 15 points

Page 187 sur 339


Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
- Organisation et gestion d’un service après-vente automobile ;
- La législation en réparation automobile ;

NB : Exploiter les notions d’analyse fonctionnelle et structurelle dans les sujets.

Durée Nbre de
Epreuve Spécialité Différentes partie Pondération (%)
approximatif pts
épreuve du groupe moto

1ère PARTIE : Motorisation 1 heure 30 33.33 20


MECATRONIQUE
– propulsion(GMP)

2ème PARTIE : Systèmes de


transmission et carrosserie 1 heure 30 41.66 25
automobile

3ème PARTIE : Service dans


1 heure 25 15
le cycle de l’automobile

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
L’épreuve se présente de la manière suivante :
- Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé ;
- L’épreuve est numérotée de 1/n à n/n ;
- À chaque question sera associé un nombre de points ;
- Le dossier ressource (dossier constitué des informations techniques concernant le
système étudié, tirées à partir des dossiers techniques, des dossiers d’exploitation
et des documents d’expertise ;
- Le dossier réponses (document à compléter par le candidat et à remettre
obligatoirement aux examinateurs).

Les instruments requis pour le candidat sont :


- Règle graduée ;
- Equerre ;
- Rapporteur ;
- Compas ;
- Calculatrice non programmable.
NB : Pour décomplexer l’épreuve, il est souhaitable que le nombre de pages soit
inférieur ou égal à 15.
8) CRITERES D'EVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
- Clarté des définitions (définitions normalisées)
- La concision des réponses ;
- Exactitude des résultats ;
- La clarté des graphiques et tableaux ;
- Pertinence des analyses ;

Page 188 sur 339


NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

EPREUVE : MICRO-PROCESSEUR ET REGULATION

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS


1) INTITULE DE L’EPREUVE : Micro-Processeur Et Régulation
2) TYPE D’EPREUVE : épreuve professionnelle écrite
3) DUREE DE L’EPREUVE : 3 heures
4) CREDIT :2
5) OBJECTIF GENERAL : L’épreuve de micro-processeur et régulation est
écrite et se fait dans une salle de classe ordinaire. Elle vise à évaluer les aptitudes du
candidat sur :
- L’interprétations et exécute les instructions d’un programme mémorisé en mémoire
centrale. ;
- La maîtrise des stratégies et démarches de diagnostic technique ;
- La Gestion et contrôle des systèmes asservis.
6) STRUCTURE DE L’EPREUVE :
L’épreuve comporte trois parties indépendantes dont chacune puise des éléments dans
les différents systèmes du véhicule : Mécanique, hydraulique, pneumatique, électrique et
électronique.
Chaque partie sera développée à partir d’un problème technique à résoudre, ceci dans le
but d’analyser ou de comprendre un système.
Le questionnaire et la pondération se feront selon le schéma suivant :

1ère PARTIE : MICRO-PROCESSEUR


Temps approximatif : 1 Heure Pondération : 50% 20 points
Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
I.1 Connaissance générale du micro - processeur ;
I.2 Mode d’adressage et principales instructions de l’assembleur (programmation en C)

NB : Exploiter les applications aux systèmes asservis utilisés en automobile

2ème PARTIE : REGULATION DES SYSTEMES ASSERVIS


Temps approximatif : 1 Heure Pondération : 50% 20 points
Les questions sont posées sur les thèmes suivants :
- Contrôle moteur automobile
- Régulation tension sur les systèmes de production d’énergie électrique
- Régulation des moyens de contrôle en automobile (Température d’eau, d’huile,
d’air, carburant…)

Page 189 sur 339


- Sur tous les systèmes multiplexés automobile
NB : Exploiter les applications au systèmes asservis utilisés en automobile

Durée
Epreuve Spécialité Différentes partie Pondération (%) Nbre de pts
approximatif

1ère PARTIE :
épreuve du groupe

propulsion(GMP)

MECATRONIQUE

1 heure 50 20
micro-processeur
moto –

2ème PARTIE :
régulations des 1 heure 50 20
systèmes asservis

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
L’épreuve se présente de la manière suivante :
- Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé ;
- L’épreuve est numérotée de 1/n à n/n ;
- À chaque question sera associé un nombre de points ;
- Le dossier ressource (dossier constitué des informations techniques concernant le
système étudié, tirées à partir des dossiers techniques, des dossiers d’exploitation
et des documents d’expertise ;
- Le dossier réponses (document à compléter par le candidat et à remettre
obligatoirement aux examinateurs).

Les instruments requis pour le candidat sont :


- Règle graduée ;
- Equerre ;
- Rapporteur ;
- Compas ;
- Calculatrice non programmable.
NB : Pour décomplexer l’épreuve, il est souhaitable que le nombre de pages soit
inférieur ou égal à 5.

8) CRITERES D'EVALUATION
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
- Clarté des définitions (définitions normalisées)
- La concision des réponses ;
- Exactitude des résultats ;
- La clarté des graphiques et tableaux ;
- Pertinence des analyses ;

Page 190 sur 339


NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

SPECIALITE : MAINTENANCE DES SYSTEMES INDUSTRIELS

OPTION : MAINTENANCE INDUSTRIELLE ET PRODUCTIQUE


(MIP)

EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)

1.Type d’épreuve : PROFESSIONNELLE


2.Forme de l’épreuve : ECRITE
3.Durée de l’épreuve : 5H
4.Crédits : 4
5.Objectif général :
Effectuer les opérations de maintenance préventive, corrective et/ou d’amélioration
des équipements mécaniques, électriques, thermiques, pneumatiques et/ou hydrauliques.

6. Structure de l’épreuve

Spécialité/ Durée Nombre de


Epreuve Différentes parties Pourcentage
option approximative points
Partie A : Maintenance
des Equipements 1h 20% 16 points
Mécaniques
Partie B : Maintenance
des Equipements
50 min 17,5% 14 points
Pneumatiques et/ou
Hydrauliques
EPS MIP Partie C : Maintenance
des Equipements 1h 20% 16 points
Electriques
Partie D : Maintenance
des Equipements 40 min 12,5% 10 points
Thermiques
Partie E : Gestion de
1h 30min 30% 24 points
la Maintenance

Nota :
- L’épreuve est évaluée sur 80 points ;
- Les cinq parties de l’épreuve sont indépendantes.

7. Présentation de l’épreuve

Page 191 sur 339


Partie A : Maintenance des Equipements Mécaniques (16 points)
a. Objectif :
Effectuer les opérations de maintenance préventive, corrective et/ou d’amélioration
des ensembles mécaniques complexes.

b. Contenu :
Les questions relatives à cette partie tournent autour de la maintenance des éléments
de machine suivants :
 Eléments de liaison (vis, clavettes, goupilles…) ;
 Eléments de guidage en rotation et/ou translation (coussinets, roulements, glissières…) ;
 Eléments de lubrification et d’étanchéité (graisseurs, joints d’étanchéité,…) ;
 Eléments de transmission de mouvement (engrenages, poulies, accouplements…) ;
 Eléments de transformation de mouvement (systèmes vis-écrou, cames,…).

Partie B : Maintenance des Equipements Pneumatiques et/ou Hydrauliques (14 points)


a. Objectif :
Effectuer les opérations de maintenance préventive, corrective et/ou d’amélioration
des équipements pneumatiques et/ou hydrauliques.

b. Contenu :
Les questions relatives à cette partie tournent autour de la maintenance des :
 Circuits pneumatiques et/ou hydrauliques ;
 Composants pneumatiques et/ou hydrauliques (actionneurs, préactionneurs,
compresseurs, pompes,…).

Partie C : Maintenance des Equipements Electriques (16 points)


a. Objectif :
Effectuer les opérations de maintenance préventive, corrective, et/ou d’amélioration
des équipements électriques.

b. Contenu :
Les questions relatives à cette partie tournent autour de la maintenance :
 Circuits électriques (de commande et/ou puissance) ;
 Composants électriques (actionneurs, préactionneurs, éléments de commande, de
protection de distribution, d’alimentation…).

Partie D : Maintenance des Equipements Thermiques (10 points)


a. Objectif :
Effectuer les opérations de maintenance préventive, corrective, et/ou d’amélioration
des équipements thermiques.

b. Contenu :
Les questions relatives à cette partie tournent autour de la maintenance des :
 Echangeurs ;

Page 192 sur 339


 Chaudière ;
 Machines thermiques.
- L’examinateur introduira les questions relatives à la Sécurité (principes généraux de
prévention, consignations et déconsignations, plan de prévention, évaluation des risques…)
dans chacune des quatre parties mentionnées plus haut.
- L’examinateur s’assurera que chaque méthode de maintenance est évaluée une seule
fois dans chacune des trois premières parties mentionnées ci-dessus.

Partie E : Gestion de la Maintenance (24 points)


a. Objectifs :
Organiser et préparer les activités de maintenance.

b. Contenu :
Les questions relatives à cette partie tournent autour des aspects suivants :
 Fiabilité – Maintenabilité – Disponibilité – Sécurité d’un bien ;
 Mise en œuvre des opérations de maintenance préventive et corrective ;
 Mise en œuvre des travaux d’amélioration ;
 Optimisation des stratégies de maintenance ;
 Temps de maintenance ;
 Coûts relatifs à la fonction maintenance ;
 Indicateurs de maintenance ;
 Analyse des défaillances ;
 Planification et ordonnancement des travaux de maintenance ;
 Outils d’aide à la décision (diagramme de Pareto, …) ;
 Gestion des stocks de maintenance ;
 Gestion de la qualité.

8. Critères d’évaluation
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
- La concision des réponses ;
- L’exactitude des résultats ;
- La démarche des calculs ;
- La clarté des schémas ;
- La pertinence des analyses.

Page 193 sur 339


EPREUVE : AUTOMATISMES INDUSTRIELS

1. Type d’épreuve : PROFESSIONNELLE


2. Forme de l’épreuve : ECRITE
3. Durée de l’épreuve : 3H
4. Crédits : 2
5. Objectif général :
Mettre en œuvre un système automatisé de production.

6. Structure de l’épreuve
Spécialité/ Durée Pourcenta Nombre
Epreuve Différentes parties
option approx. ge de points
Partie I : Grafcet et
1H 05 min 35% 14 points
GEMMA
Maintenance Partie II :
Automatisme
industrielle et Dimensionnement et choix 50 min 30% 12 points
s industriels
productique des composants
Partie III : Câblage 1H 05 min 35% 14 points

Nota :
- L’épreuve est évaluée sur 40 points ;
- Les trois parties de l’épreuve sont indépendantes.

7. Présentation de l’épreuve

I. GRAFCET et GEMMA (14 points)


b. Objectif :
Effectuer l’analyse temporelle d’un système automatisé de production.

c. Contenu :
 Guide d’étude des modes de marche et d’arrêt (GEMMA) du système ;
 Grafcet de sécurité ;
 Grafcet de conduite ;
 Grafcet de production normale.

Nota : L'accent sera mis sur l'aspect multi technique (électrique, fluidique, mécanique) du
système automatisé choisi.

II. Dimensionnement et Choix des composants (12 points)


a. Objectifs :
Dimensionner et choisir les composants du circuit de puissance d’un système
automatisé de production.

Page 194 sur 339


b. Contenu :
 Dimensionnement des composants du circuit de puissance pneumatique (vérins,
distributeurs, composants du circuit de conditionnement d’air, connectique, …) ;
 Dimensionnement des composants du circuit de puissance hydraulique (vérins,
distributeurs, pompes, réservoir, canalisations, …) ;
 Choix des éléments de la partie commande.

III. Câblage (14 points)


a. Objectif :
Réaliser les schémas de câblage d’un système automatisé de production.

b. Contenu :
1. Affectation des entrées/sorties de l’automate programmable industriel
2. Câblage des circuits de :
o Puissance (pneumatique, hydraulique et/ou électrique) ;
o Commande (gérée par un automate programmable ZELIO).

8. Critères d’évaluation
L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
- La concision des réponses ;
- L’exactitude des résultats ;
- La démarche des calculs ;
- La clarté des schémas ;
- La pertinence des analyses.

Page 195 sur 339


EPREUVE : ANALYSE DES SYSTEMES MECANIQUES

1. TYPE D’EPREUVE : PROFESSIONNELLE


2. FORME DE L’EPREUVE : ECRITE
3. DUREE DE L’EPREUVE : 04 HRS
4. CREDIT : 02
5. OBJECTIF GENERAL :
En générale, il est question d’emmener l’apprenant à mener une étude méthodique des
systèmes mécaniques

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
Spécialité/ Durée Pourcentage Nombre
Epreuve Différentes Parties
Option Approximative (%) de Points
PARTIE A : DESSIN
1H12MIN 30% 6 PTS
ANALYSE DES INDUSTRIEL
SYSTEMES MIP PARTIE B : MATERIAUX 1H36 MIN 40% 8 PTS
MECANIQUES PARTIE C : RESISTANCE
1H12MIN 30% 6 PTS
DES MATERIAUX

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie A : DESSIN INDUSTRIEL /6points
Objectifs spécifiques
Spécifiquement, il est question de :
- Identifier les éléments de liaison filetés et non filetés ;
- Modéliser des liaisons et mécanismes
- Identifier les éléments de machines.
Contenu :
- Lecture et interprétation des dessins d’ensemble ;
- Dessin de définition d’une pièce mécanique ;
Nota : pas de calcul

Partie B : Matériaux / 8points


Objectifs spécifiques :
- Designer un matériau suivant la norme ;
- Classifier les matériaux, identifier leurs propriétés et en déduire leurs potentiels
usages ;
- Maitriser les procédés de mise en forme, le traitement thermique, les traitements de
surface, la protection des métaux etc.
Contenu ;
- Désignation normalisée des matériaux;
- Propriétés et classification;

Page 196 sur 339


- Procédés de mise en forme ;
- Traitements thermiques des métaux;
- Traitement de surface et protections
Partie C : Résistance des matériaux /6 points
Objectifs spécifiques
- Déterminer les réactions aux appuis en appliquant le PFS ;
- Dimensionner les poutres sous différentes sollicitations.
Contenu :
- Equilibre statique d’un système mécanique ;
- Sollicitations simples des pièces mécaniques (traction, compression, cisaillement,
flexion plane et torsion) ;
- Sollicitations composées des pièces mécaniques (flexion - traction ou compression,
flexion - torsion).

8. CRITERES D’EVALUATION
Dessin Industriel
- Modélisation des liaisons mécaniques
- Utilisation des instruments de dessin
- La mise en page
Matériaux
- Interprétation du diagramme fer carbone
- Connaissance générale des matériaux
Résistance Des Matériaux
Dimensionner les poutres isostatique ou hyperstatique sous différentes sollicitations. Il
s’agira de vérifier l’utilisation :
- Du Principe Fondamental de la Statique ;
- Des diagrammes des efforts et moments ;
- Des critères de vérification (conditions de résistance).

Page 197 sur 339


EPREUVE : ELECTRONIQUE – ELECTROTECHNIQUE –
AUTOMATIQUE

▪ TYPE D’EPREUVE : PROFESSIONNELLE


▪ FORME : ECRITE
▪ DUREE DE L’EPREUVE: 3 heures
▪ CREDITS : 2
▪ OBJECTIF GÉNÉRAL :
Le candidat devrait maîtriser les techniques de mise en œuvre d’une installation
industrielle et la régulation d’une chaîne de production.

▪ STRUCTURE DE L’EPREUVE
L’épreuve fait appel à l’exploitation ou à la conception d’un cahier des charges, à
l’interprétation des plans électrique industrielle ou une chaine de mise en œuvre de
production , à l’établissement ou à l’exploitation des fiches de suivi d’un système
électronique et de régulation industrielle définie, à la validation et optimisation technique et
économique de la relation procédé pessus ,au pilotage d’une unité de production en
garantissant le processus et la qualité, à la gestion sur les plans humains, matériels et
économiques .
Elle comporte 03 parties indépendantes.
Spécialité/ Différentes Durée Nombre de
Epreuve Pourcentage
option parties approximative points
Partie A :
6 points
Electronique 1H 30%
Electronique-
Partie B :
électrotechnique MIP 50% 10 points
Electrotechnique 1H20
et Automatique
Partie C :
20% 4 points
Automatique 40mn

▪ PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIE A : Electronique (6 points)
Objectifs :
Dans cette partie on devra évaluer les aptitudes du candidat à étudier et analyser un
circuit électronique.

Contenu : Courant alternatif monophasé, Circuit électrique, Circuit électrique linéaire en


régime sinusoïdal à fréquence fixe, Circuit électrique linéaire en excitation sinusoïdale à
fréquence variable, Etablissement et interruption du courant électrique dans un circuit
linéaire, composants électronique, théorème d’analyse des circuits Composants de base
(résistor, condensateur, inductance, diode, transistor) Composants intégrés (amplificateur
opérationnel, filtres)
Fonction et circuit logiques (combinatoire ; Logique séquentielle).

PARTIE B : ELECTROTECHNIQUE (10 points)

Page 198 sur 339


Objectif :
Dans cette partie on devra évaluer les aptitudes du candidat à analyser les différentes
installations électriques industrielles.
Contenu :
 Installations électriques
- Appareils d’alimentation (transformateur monophasé et triphasé, régime du neutre)
- Appareillage de protection ;
- Appareillage de commande ;
- Appareillage de connexion ;
- Appareillage de réglage ;
- Appareillage de comptage et de mesure ;
- Actionneurs électriques (moteurs asynchrone, synchrone, continu, lampes, résistors),
- Schémas de câblage (circuit de commande, circuit de puissance).
Nota : Il est à noter que le dimensionnement et le choix des composants mentionnés ci-
dessus doit se faire en partant des récepteurs à la source d’alimentation.

 Convertisseurs (applications sur les variateurs de vitesses et autres…..)


 Redresseurs ;
 Hacheurs ;
 Gradateurs ;
 Onduleur.

PARTIE C : AUTOMATIQUE (4 points)
Objectifs :
Dans cette partie on devra évaluer les aptitudes du candidat à étudier les
asservissements et/ou la régulation.
Contenu :
Asservissement et régulation : schémas blocs, fonctions de transfert, choix d’un
régulateur approprié (stabilité, rapidité et précision), correcteur PID.

▪ CRITÈRES D’ÉVALUATION
o L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
o Exactitude des calculs ;
o Présentation des tableaux, courbes et schémas ;
o Pertinence des analyses ;
o LAjustesse des valeurs recherchées à plus ou moins une unité.

Page 199 sur 339


EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE MAINTENANCE

L’épreuve comporte deux sous épreuves :


 Sous-épreuve 1 : Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO) ;
 Sous épreuve 2 : Interventions de maintenance.

1. TYPE D’EPREUVE : Professionnelle


2. FORME DE L’EPREUVE : Pratique
3. DUREE DE L’EPREUVE : 05 Heures
4. CREDIT : 4
5. OBJECTIF GENERAL :
Il s'agit pour chaque candidat de démontrer sa compétence à intervenir sur un équipement
pluri technique (mécanique, hydraulique, électrique) pour le rétablir en état de
fonctionnement après défaillance ou pour en assurer l’entretien puis de gérer ces
activités de maintenance à partir d’un terminal informatique.
6. STRUCTURE DE L’EPREUVE

6.1. Structure de la Sous-épreuve 1

Spécialité/ Durée Pourcentage Nombre de


Epreuve Différentes parties
Option Approximative (%) Points
Gestion de la Partie A : Utilisation de
Maintenance OPTIMAINT pour la
Assistée par (MIP) gestion de la 1heure 100 % 20 points
Ordinateur maintenance
(GMAO)

6.2. Structure de la Sous-épreuve 2

Spécialité/ Durée Pourcentage Nombre


Epreuve Différentes Parties
Option Approximative (%) de Points
30
Partie A : Intervention sur
POINTS
équipement électrique. 1h30min 37,5%
Intervention MIP
de Partie B : Intervention sur
maintenance équipement mécanique, 50 points
2h30min 62,5%
pneumatique et/ou
hydraulique

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
Sous-épreuve 1 : Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO) ;

Page 200 sur 339


Partie A : Utilisation de OPTIMAINT pour la gestion de la maintenance / 20
points

Objectifs spécifiques
Maîtriser les fonctions de base d’un logiciel de GMAO (OPTIMAINT).

Contenu :
Les questions relatives à cette partie tournent autour des aspects suivants :
- Prise en main d’OPTIMAINT
- Gestion de la nomenclature des biens
- Gestion du stock
- Saisie d’une demande d’intervention
- Saisie d’une demande d’approvisionnement
- Saisie, suivi, clôture d’un bon de travail
- Recherche d’informations techniques sur un composant
- Mise à jour, visualisation et création d’un fournisseur
- Création et visualisation des pièces détachées par fournisseur
- Suivi de Bons de Travail en cours.

Sous-épreuve 2 : Intervention de maintenance /80Points

Objectifs spécifiques :
- Réaliser méthodiquement le démontage d’un équipement ;
- Réaliser une opération de maintenance corrective sur un équipement de technologie
électrique, mécanique ou hydraulique.
- Réaliser une opération de maintenance préventive sur un équipement de technologie
électrique, mécanique ou hydraulique.
- Installer correctement un équipement de technologie électrique, mécanique ou
hydraulique.
- Réaliser un compte rendu d’intervention ou un bon de commande
- Maitriser les risques liés à une intervention ainsi que les moyens de protection

Contenu ;
Partie A : Intervention sur équipement électrique. / 30 POINTS
- Réaliser une opération de maintenance corrective ou préventive sur un équipement
de technologie électrique,
- Déconsignation et consignation électrique,
- Comportements face aux risques et danger électrique et mesure de sécurité ;
- Relève les caractéristiques techniques d’un équipement électrique,
- Mesure et contrôle avec les appareils simples (multimètre, pince ampèremétrique...)
- Sertissage de cable,
- Remplacement de composant électriques défaillants (contacteurs, balais – collecteur,
bobine…..)
- Inversion de sens de marche du moteur ;
- Installation d’un moteur (câblage au secteur)
Page 201 sur 339
- Identifie les composants d’un moteur électrique

Partie B :Intervention sur équipement mécanique, pneumatique et/ou hydraulique


/50 points
 Réaliser une opération de maintenance corrective ou préventive sur un équipement
de technologie, mécanique
- Montage-démontage
- Identification et fonction des organes de liaison filetés et non filetés
- Connaissances de l’outillage du mécanicien
- Montages des roulements
- Contrôle géometrique sur un arbre
- Contrôle d’alignement d’arbre
- Installation mécanique
- Inspection, nettoyage et relevés de défauts de santé matière
- Utilisation des instruments de mesures et de contrôle (pc, micromètre, comparateur,
….)
 Réaliser une opération de maintenance corrective ou préventive sur un équipement
de technologie hydraulique ou pneumatique.
- Inspection, nettoyage et relèves de fuites
- Câblage d’un système hydraulique ou pneumatique
- Recherche de panne sur un banc hydraulique ou pneumatique
- Lubrification d’un équipement (choix du lubrifiant relevé des caractéristiques,
recherche du mode de lubrification, intervalle de rélubrification….)
- Depose d’un vérin
- Remplacement de joint dynamique
- Fabrication et pose de joint statique à bride (entre pompe et tuyauterie par
exemple…)
Nota : pour la Sous-épreuve N° 2, l’objet d’étude doit comporter au moins deux (02)
technologies. Cependant, les questions se rapportant à une technologie ne pouvant
dépasser le seuil de 60%.

8. CRITÈRES D’ÉVALUATION
Pour la Sous-épreuve 1, l’évaluateur insistera sur :

 La méthodologie d’intervention ;
 La maîtrise des outillages ;
 La capacité du candidat à mener un diagnostic ;
 La qualité de solutions proposées ;
 Le respect des normes de sécurité ;
 La rapidité d’exécution.

Page 202 sur 339


EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES D’AUTOMATISMES INDUSTRIELS
L’épreuve comporte deux sous-épreuves :
 Sous-épreuve 1 : Simulation
 Sous-épreuve 2 : Câblage

A. Sous-épreuve 1 : Simulation
1. TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle
2. FORME DE L’EPREUVE : Epreuve Pratique
3. DUREE DE L’EPREUVE : 2H
4. CREDIT : 1
5. OBJECTIF GENERAL :
Implanter sur un constituant programmable tout ou partie d’un GRAFCET.

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
Différentes Durée Nombre de
Epreuve Spécialité/option Pourcentage
parties approximative points

Partie A:
30 Min 20% 5 points
Travaux Préparation
Pratiques Maintenance Partie B :
d’Automatismes industrielle et Implémentation 1H 10 Min 60% 11 points
Industriels productique logicielle
(Simulation) Partie C:
20 Min 20% 4 points
Simulation

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie A : Préparation
a. Objectif :
Maîtriser le fonctionnement du système automatisé.

b. Contenu
Elle comporte les questions liées à l’étude. Questions dont les réponses sont autant
d’étape vers la résolution du problème soumis à l’étude. Les questions peuvent porter sur les
algorithmes et le GRAFCET relatif au processus étudié, sur l’analyse électrique électronique
et l’exploitation du document technique.

Partie B : Implémentation logicielle


a. Objectif :
Mettre en œuvre le programme d’un système automatisé de production à partir du
logiciel Zélio Soft de Schneider.

b. Contenu

Page 203 sur 339


A partir d’un GRAFCET point de vue partie commande et d’un logiciel de synthèse
directe (Zélio Soft) :
o Programmation avec assistance informatique ;
o Rédiger et saisir puis compiler sur un Ordinateur comportant le Logiciel.
NB : Le centre d’examen devrait disposer des ordinateurs comportant le logiciel de
programmation dans les laboratoires d’informatique.
Partie C : Simulation
a. Objectif :
Simuler le programme d’un système automatisé de production à partir du logiciel
Zélio Soft de Schneider.
b. Contenu
A partir d’un GRAFCET et d’un logiciel de synthèse directe (Zélio Soft) :
o Simulation du programme ;
o Tester les fonctionnalités des systèmes automatisés.

8. CRITERE D’EVALUATION
Les critères d’évaluations tiennent compte de la capacité du candidat à comprendre
un cahier de charge, le fonctionnement d’un système à partir d’un GRAFCET, de traduire
ce GRAFCET en Language compréhensible par un automate et de simuler le programme
d’une installation pneumatique, hydraulique et/ou électrique sur le dit logiciel.

Page 204 sur 339


EPREUVE: CABLAGE

1. TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle


2. FORME DE L’EPREUVE : Epreuve Pratique
3. DUREE DE L’EPREUVE : 2H
4. CREDIT : 1
5. OBJECTIF GENERAL :
Mettre en œuvre un système automatisé de production.

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :
Différentes Durée Nombre de
Epreuve Spécialité/option Pourcentage
parties approximative points
Partie A :
Travaux Pratiques 15 Min 20% 4 points
Préparation
d’Automatismes
MIP Partie B : Câblage 1H 30 Min 60% 12 points
Industriels
Partie C :
(Câblage) 15 Min 20% 4 points
Conduite

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie A : Préparation
a. Objectif :
Prendre connaissance du matériel nécessaire pour la réalisation du TP.

b. Contenu
A partir du matériel disponible pour le TP l’étudiant devra :
o Identifier le matériel de TP
o Connaître les références et fonctionnement du matériel de TP
Partie B : Câblage
a. Objectif :
Réaliser la totalité du câblage électrique, pneumatique et/ou hydraulique d’un système
automatisé.

b. Contenu
A partir du schéma de raccordement et des composants, le candidat devra :
Raccorder, en toute sécurité, un préactionneur à un actionneur, un capteur, un
constituant de dialogue et un préactionneur à un module d’entrées-sorties d’un automate
programmable (Zélio de Schneider) ;

Partie C : Conduite
a. Objectif :
Maîtrise de la manipulation d’un système automatisé à partir d’un câblage réalisé.
b. Contenu

Page 205 sur 339


A partir du câblage réalisé sur l’automate :
 Conduire le système en fonctionnement normal (modes de marche automatique et
manuelle, modes d’arrêt normal et de sécurité) ;
 Faire fonctionner le système ;
 Eventuellement simulation de défaillance du système.

8. CRITERES D’EVALUATION
Les critères d’évaluation tiennent compte de la capacité du candidat à réaliser le
Câblage d’une installation pneumatique, hydraulique et/ou électrique.

Page 206 sur 339


EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE FABRICATION MECANIQUE

1. TYPE D’EPREUVE : PROFESSIONNELLE


2. FORME DE L’EPREUVE : PRATIQUE
3. DUREE DE L’EPREUVE : 02HRS
4. CREDIT : 01
5. OBJECTIFS GENERAL :
Evaluer les aptitudes du candidat sur la production d’une pièce mécanique simple par
usinage, ajustage et/ou opérations de chaudronnerie.

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
Spécialité/ Durée Pourcentage Nombre
Epreuve Différentes Parties
Option Approximative (%) de Points
TRAVAUX
PARTIE A :
PRATIQUES
MIP USINAGE 2heures 100% 20 PTS
DE FABRICATION
UNITAIRE
MECANIQUE

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie A : USINAGE UNITAIRE /20
points
Objectif :
La manipulation d’une machine-outil conventionnelle en vue de l’usinage unitaire d’une
pièce mécanique simple ;

Contenu :
Fabriquer les pièces mécaniques simples en intégrant les opérations suivantes :
 Ajustage (traçage, sciage, limage, perçage, taraudage, alésage, filetage à la filière) ;
 Tôlerie (traçage, découpage, pliage, cintrage, soudage, rivetage, meulage…) ;
 Tournage (dressage, chariotage, perçage, alésage, …) ;
 Fraisage (surfaçage, fraisage d’un épaulement droit, fraisage d’une rainure, …).

Nota : Lieu du déroulement de l’épreuve : Atelier de fabrication mécanique – chaudronnerie

8. CRITERE D’EVALUATION
L’examinateur devra insister sur les points suivants :
 La précision des cotes fabriquées ;
 La qualité d’état de surface générée ;
 Le respect des temps d’usinage ;
 La capacité d’autonomie du candidat sur machine-outil.

Page 207 sur 339


SPECIALITE : TECHNOLOGIES DE LA MARINE MARCHANDE

OPTION : MECANIQUE NAVALE

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (E.P.S)

INTITULE DE L’EPREUVE Epreuve professionnelle de synthèse (E.P.S)


TYPE D’EPREUVE Epreuve professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 04h
CREDITS phase écrite : 04 phase pratique : 02 Total crédit :
crédits crédits 06
EXAMEN BTS
ANNEE 2018 – 2019

OBJECTIF GENERAL : évaluer l’ensemble des notions acquises en cours notamment en :


- réparation navale
- machine auxiliaire
- machine à propulsion
- motorisation
- électrotechnique et électronique navale

STRUCTURE DE L’EPREUVE

Durée Nbre de
Epreuves Spécialité/option Différentes parties %
approx. pts
Electrotechnique et électronique navale 00h45min 18,75% 3,75 pts
Technologie de la Machine à propulsion 00h45min 18,75% 3,75 pts
ECRITE
marine marchande / Réparation navale 00h30min 12,5% 2,5 pts
mécanique navale Machine auxiliaire 00h30min 12,5% 2,5 pts
Motorisation 01h30 min 37,5% 7,5 pts
Technologie de la Motorisation 02h00 50% 10 pts
PRATIQUE marine marchande / Electricité 01h00 25% 5pts
mécanique navale Froid et climatisation 01h00 25% 5pts

PRESENTATION DE L’EPREUVE

PARTIES OBJECTIFS CONTENUS


-Les redresseurs de puissance
Evaluer l’étudiant sur les notions de
Electrotechnique et -machines à courant alternatif
pilotage des machines électriques à
électronique navale -machine à courant continu
bord du navire
-convertisseurs électroniques
Machine à propulsion Evaluer des connaissances enseignées -appareils propulsifs (hélices

Page 208 sur 339


PARTIES OBJECTIFS CONTENUS
sur : -étude sur la résistance de remorquage
-la résistance à l’avancement du -étude des vibrations des appareils
navire propulsifs (moteur diesel, hélices, lignes
-l’étude sur les appareils propulsifs d’arbre)
-étude sur les turbines et chaudières
- techniques de traitement des métaux en
feuilles (pliage, cintrage,
emboutissage, etc.)
 Techniques de soudure et soudage ;
Evaluer des notions enseignées au  Méthodes de dimensionnement et
cours sur les techniques de montage des structures en feuille de tôle
Réparation navale traitements des métaux en feuille et le (cuve, bac, citerne) ;
dimensionnement de certains  étude des normes (Codrex, API).
équipements - La corrosion et les systèmes de peinture
à bord des navires
-Evaluation des risques - cas d'étude
-Exercices de sécurité incendie, MOB et
Hypothermie

PARTIES OBJECTIFS CONTENUS


 Notion générale sur la carburation ;
 Préparation du mélange carburé ;
 Notion de stœchiométrie ;
Evaluer les notions de Motorisation 1 :  Mélange pauvre, mélange riche, mélange
carburations carburation stœchiométrique ;
 Eléments de stœchiométrie dans les
motorisations ;
 Application dans les moteurs (Diesels).
-Rappel du fonctionnement des moteurs diesel
Motorisation -Injection directe ou préchambre, formes des
Evaluer les nitons sur chambres et particularités de fonctionnement ;
la technologie des
Motorisation 2 : -Autres types de chambres à combustion.
éléments du moteur
combustion des -Etudes critique et comparative.
diesel ainsi que
moteurs diesel et -Sources de pollution ;
certaines notions sur
pollutions des  Formation des principaux polluants ;
la pollution provoquée
motorisations  Influences et manifestation sur la santé ;
par les gaz
 Dispositifs anti-pollution (CANISTER,
d’échappement
EGR…) ;
 Management de la post combustion :

Page 209 sur 339


PARTIES OBJECTIFS CONTENUS
Conduite et entretien d'un moteur
diesel
Jauger le niveau de
- Introduction
compréhension sur
- Préparatifs de mise en marche
Motorisation la conduite et Motorisation 3 :
-Surveillance pendant la marche
entretien du moteur
-Renversement de marche
diesel
-Incidents de fonctionnement

Evaluer le niveau
-fonction des machines auxiliaires
de compréhension
-description des types de pompes
Machine sur des machines
-termes relatifs aux auxiliaires
auxiliaire auxiliaires dans la
-les mesures
salle des machines
-termes appropriés
des navires

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation de cette épreuve vise vérifier l’ensemble de connaissance reçu par l’étudiant
sur les disciplines citées plus haut et s’articulera sur les éléments suivants :
- la formulation des réponses aux questions posées
- la restitution des formules vues au cours
- la restitution des résultats aux questions posées

Page 210 sur 339


EPREUVE : PHYSIQUE APPLIQUEE

INTITULE DE L’EPREUVE Physique appliquée


TYPE D’EPREUVE Epreuve professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 03 heures
CREDITS 02
EXAMEN BTS
ANNEE 2018 - 2019
OBJECTIF GENERAL : évaluer le niveau général de compréhension sur les lois de la
thermodynamique ainsi que les notions de base en électricité et électronique générale
STRUCTURE DE L’EPREUVE
Durée Nbre
Epreuves Spécialité/option Différentes parties %
approx. de pts
Technologie de la Thermodynamique et transmission de chaleur 50 min 30% 6 points
ECRITE marine marchande / Electricité 1h05 min 35% 7 points
mécanique navale Electronique 1h05min 35% 7 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIES OBJECTIFS CONTENUS
-notion de quantité de chaleur
-échanges de chaleur
Evaluer la compréhension
-premier principe de la thermodynamique
Thermodynamique des principes et lois
-notion de transformation de la thermodynamique
et transmission de essentiels de la
-lois relatives aux gaz parfaits
chaleur thermodynamique et
-étude de transformation thermodynamique en vase
polytrope
clos
-principe de Carnot
-champs et potentiel électrostatiques
-induction magnétique –théorème d’Ampère
Evaluer les notions acquises -travail de force électromagnétique
Electricité sur les différentes lois en -induction électromagnétique
électricité -capacités condensateurs
-courant alternatif monophasé
-régimes triphasés
Recenser les différentes -généralité sur les notions d’amplification
Electronique notions sur l’électronique -introduction à la logique combinatoire
analogique et numérique -notions d’asservissement

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette partie s’articule sur les éléments suivants :
- La compréhension de chaque partie du sujet
- L’assimilation des formules
- Les résultats proposés

Page 211 sur 339


EPREUVE : NAVIGATION COTIERE

INTITULE DE L’EPREUVE Navigation côtière


TYPE D’EPREUVE Epreuve professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 02 heures
CREDITS 02
EXAMEN BTS
ANNEE 2018 - 2019

OBJECTIF GENERAL : évaluer le niveau de compréhension sur la signalisation


maritime

STRUCTURE DE L’EPREUVE

Durée Nbre de
Epreuves Spécialité/option Différentes parties %
approx. points
Technologie de la Vocabulaire maritime 35 min 25% 5 points
ECRITE marine marchande / Différents feux et marques de navires 45 min 40% 8 points
mécanique navale Signaux de communication 40min 35% 7 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE

PARTIES OBJECTIFS CONTENUS


Evaluer le niveau de compréhension du -expression en construction navale
Vocabulaire maritime
jargon maritime -expression en navigation maritime
Différents feux et Jaugé la capacité d’assimilation des -les feux de route
marques de navires différents feux et marques de navires -les marques cardinales
Evaluer le niveau de compréhension -les signaux portuaires
Signaux de
sur les types de signaux de -les signaux de détresse
communication
communication

CRITERES D’EVALUATION

L’évaluation de ce sujet s’articule sur les points suivants :

- La réponse exacte des QCM


- La maitrise du glossaire maritime

Page 212 sur 339


EPREUVE : GESTION DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE

INTITULE DE L’EPREUVE Gestion de maintenance industrielle


TYPE D’EPREUVE Epreuve professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 03 heures
CREDITS 02
EXAMEN BTS
ANNEE 2018 - 2019

OBJECTIF GENERAL : évaluer le niveau général de compréhension des notions de


gestion de maintenance préventive, corrective.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Durée Nbre de
Epreuves Spécialité/option Différentes parties %
approx. points
Technologie de la Concept de maintenance 18 min 10% 2 points
ECRITE marine marchande / Forme de maintenance 36 min 20% 4 points
mécanique navale Approche fiabiliste de la maintenance 2h06min 70% 14 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIES OBJECTIFS CONTENUS
Evaluer la compréhension - Organisation industrielle de l’entreprise
Concept de et les enjeux de la -Positions de la maintenance dans l’entreprise
maintenance maintenance dans une - Organisation et évolution de la maintenance
entreprise
-Concepts de Maintenance
-Méthodes (ou formes) de maintenance (corrective -
Evaluer le degré de préventive – méliorative)
Forme de compréhension entre les -Initiation à la qualité et à l’assurance qualité :
maintenance différentes formes de  Normes ISO
maintenance  Maîtrise Statistique des Procédés (MSP/SPC)
 Cartes de Contrôles
-Sûreté de fonctionnement des systèmes :
-Approche probabiliste de la Fiabilité
 Approche FMDS (Fiabilité, Maintenabilité, Disponibilité,
Sécurité) :
Approche Evaluer l’expérimentation  Fiabilité : lois comportementales (loi Exponentielle, Loi de
fiabiliste de des modèles Weibull,…)
la mathématiques liées à la  Fiabilité des Systèmes complexes (série, redondant et mixte)
maintenance maintenance - Disponibilité des Systèmes complexes (série, redondant et
mixte)
-Introduction à la Maintenabilité (définition, lois,…) et au
Soutien Logistique Intégré

Page 213 sur 339


CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette s’articule sur les éléments suivants :
- La compréhension de chaque partie du sujet
- La formulation des éléments de réponses
- L’utilisation des abaques pour aboutir aux éléments de réponses
- Les résultats aux questions posées

Page 214 sur 339


EPREUVE : GESTION DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE

INTITULE DE L’EPREUVE Gestion de maintenance industrielle


TYPE D’EPREUVE Epreuve professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 03 heures
CREDITS 02
EXAMEN BTS
ANNEE 2018 - 2019

OBJECTIF GENERAL : évaluer le niveau général de compréhension des notions de


gestion de maintenance préventive, corrective.

STRUCTURE DE L’EPREUVE

Durée Nbre de
Epreuves Spécialité/option Différentes parties %
approx. points
Technologie de la Concept de maintenance 18 min 10% 2 points
ECRITE marine marchande / Forme de maintenance 36 min 20% 4 points
mécanique navale Approche fiabiliste de la maintenance 2h06min 70% 14 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE

PARTIES OBJECTIFS CONTENUS


Evaluer la compréhension et les - Organisation industrielle de l’entreprise
Concept de
enjeux de la maintenance dans -Positions de la maintenance dans l’entreprise
maintenance
une entreprise - Organisation et évolution de la maintenance
-Concepts de Maintenance
-Méthodes (ou formes) de maintenance (corrective -
Evaluer le degré de préventive – méliorative)
Forme de compréhension entre les -Initiation à la qualité et à l’assurance qualité :
maintenance différentes formes de  Normes ISO
maintenance  Maîtrise Statistique des Procédés (MSP/SPC)
 Cartes de Contrôles
-Sûreté de fonctionnement des systèmes :
-Approche probabiliste de la Fiabilité
 Approche FMDS (Fiabilité, Maintenabilité,
Disponibilité, Sécurité) :
 Fiabilité : lois comportementales (loi Exponentielle,
Approche Evaluer l’expérimentation des Loi de Weibull,…)
fiabiliste de la modèles mathématiques liées à  Fiabilité des Systèmes complexes (série, redondant
maintenance la maintenance et mixte)
- Disponibilité des Systèmes complexes (série,
redondant et mixte)
-Introduction à la Maintenabilité (définition, lois,…) et
au Soutien Logistique Intégré

Page 215 sur 339


CRITERES D’EVALUATION

L’évaluation dans cette s’articule sur les éléments suivants :

- La compréhension de chaque partie du sujet


- La formulation des éléments de réponses
- L’utilisation des abaques pour aboutir aux éléments de réponses
- Les résultats aux questions posées

Page 216 sur 339


OPTION : GESTION ET ADMINISTRATION DES PORTS

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE

INTITULE DE L’EPREUVE Epreuve professionnelle de synthèse


TYPE D’EPREUVE Epreuve professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 06 heures
CREDITS 06
EXAMEN BTS
ANNEE 2018 - 2019

OBJECTIF GENERAL : évaluer le niveau général de maîtrise du cœur de métier de


gestion des activités maritimes et portuaires.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Durée Nombre
Epreuves Spécialité/option Différentes parties Pourcentage
approximative de points
Transport maritime 1 heure 15 20% 20 points
Gestion et
Gestion d’escale
administration des 1 heure 45 min 30% 30 points
ECRITE portuaire
ports
Opérations portuaires 2 heures 35% 35 points
Procédures douanières 1 heure 15% 15 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIES OBJECTIFS CONTENUS
- Maîtrise des documents du transport
Evaluer la compréhension et
maritime de fret
Transport maritime les enjeux du transport
-Conteneurisation
maritime
- Tarification
Evaluer le degré de -Concept de gestion d’escale
Gestion d’escale
compréhension en matière de -Initiation à la gestion d’escale
portuaire
gestion d’escale -Eléments de gestion d’une escale
-Définition des notions
Evaluer le niveau de maîtrise
-Identification des clients portuaires
Opérations portuaire de la conduite des opérations
-Analyse des opérations
portuaires
- Manutention des conteneurs
-Définition des termes
Evaluer le niveau de
Procédures -Identification des documents douaniers
compréhension des aspects
douanières -Eléments de procédure
douaniers
-Calcul des droits et taxes

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette s’articule sur les éléments suivants :
- La compréhension de chaque partie du sujet
- La formulation des éléments de réponses
- La démonstration permettant d’aboutir aux éléments de réponses
- Les éléments de réponse aux questions posées
Page 217 sur 339
EPREUVE : DROIT MARITIME ET PORTUAIRE

INTITULE DE L’EPREUVE Droit maritime et portuaire


TYPE D’EPREUVE Epreuve professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 02 heures
CREDITS 01
EXAMEN BTS
ANNEE 2018 - 2019

OBJECTIF GENERAL : évaluer le niveau général de maîtrise de la législation maritime


et portuaire.

STRUCTURE DE L’EPREUVE

Durée Nombre de
Epreuves Spécialité/option Différentes parties Pourcentage
approximative points
Gestion et Droit maritime 1 heure 15 60% points
ECRITE administration des Législation portuaire
45 min 40% points
ports

PRESENTATION DE L’EPREUVE

PARTIES OBJECTIFS CONTENUS


- Maîtrise des textes
Evaluer la compréhension et les
Droit maritime -Eléments du contentieux
connaissances en droit maritime
-Indemnisation
Législation Evaluer le niveau de maîtrise des aspects -Les aspects domaniaux
portuaire juridiques liés à gestion des ports -Les règles de police

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette s’articule sur les éléments suivants :
- La compréhension de chaque partie du sujet
- La formulation des éléments de réponses
- La démonstration permettant d’aboutir aux éléments de réponses
- Les éléments de réponse aux questions posées

Page 218 sur 339


EPREUVE : FINANCE PORTUAIRE

INTITULE DE L’EPREUVE Finance portuaire


TYPE D’EPREUVE Epreuve professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 02 heures
CREDITS 02
EXAMEN BTS
ANNEE 2018 - 2019

OBJECTIF GENERAL : évaluer le niveau général de maîtrise de la gestion d’un port.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Durée Nbre de
Epreuves Spécialité/option Différentes parties Pourcentage
approximative points
Gestion et Les stratégies tarifaires du port 30 min 30% 6 points
administration Système de tarification
ECRITE 30 min 30% 6 points
des ports
Les coûts portuaires 1 heure 40% 8 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIES OBJECTIFS CONTENUS
Evaluer la compréhension sur les - Concept de tarification portuaire
Les stratégies
enjeux de stratégies tarifaires dans -Classification des stratégies tarifaires
tarifaires du port
un port
-Droits de port
Les systèmes de Evaluer le degré de compréhension
-Tarification spécifique
tarification sur la tarification portuaire
Evaluer le niveau de maîtrise des -Elaboration des coûts portuaires
Les coûts portuaires
coûts portuaires -Calcul des coûts portuaires

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette s’articule sur les éléments suivants :

- La compréhension de chaque partie du sujet


- La formulation des éléments de réponses
- La démonstration permettant d’aboutir aux éléments de réponses
- Les éléments de réponse aux questions posées

Page 219 sur 339


EPREUVE : MANAGEMENT PORTUAIRE

INTITULE DE Management portuaire


L’EPREUVE
TYPE D’EPREUVE Epreuve professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 02 heures
CREDITS 02
EXAMEN BTS
ANNEE 2018 - 2019

OBJECTIF GENERAL : évaluer le niveau général de maîtrise de la gestion d’un port.

STRUCTURE DE L’EPREUVE

Durée Nombre de
Epreuves Spécialité/option Différentes parties Pourcentage
approximative points
Gestion et Planification portuaire 30 min 30% 6 points
administration Mission du port
ECRITE 30 min 30% 6 points
des ports
Stratégies portuaires 1 heure 40% 8 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE

PARTIES OBJECTIFS CONTENUS


- Concept de planification stratégique
Planification Evaluer la compréhension sur les
-Les fondements
portuaire maritime enjeux planification portuaire
-Plan stratégiques
Evaluer le degré de compréhension sur -Définition de la mission du port
Mission du port
les missions du port
Evaluer le niveau de maîtrise de la -Elaboration des stratégies
Stratégies portuaires
conduite des opérations portuaires

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette s’articule sur les éléments suivants :
- La compréhension de chaque partie du sujet
- La formulation des éléments de réponses
- La démonstration permettant d’aboutir aux éléments de réponses
- Les éléments de réponse aux questions posées

Page 220 sur 339


EPREUVE : CONCESSIONS PORTUAIRES

INTITULE DE L’EPREUVE Concessions portuaires


TYPE DE D’EPREUVE Epreuves PROFESSIONNELLE
DUREE DE L’EPREUVE 03 HEURES
CREDITS 2
OBJECTIF GENERAL/COMPETENCE
 Evaluer le niveau de compréhension de montage et régulation des concessions portuaires

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Spécialité/ Durée Nombre de
Epreuves Différentes parties Pourcentage
option approximative points
PARTIE A :
GENERALITE SUR LA
OTION DES 1H 40% 7 POINTS
MONTAGE ET CONCESSIONS
REGULATION PORTUAIRES
DES GAP PARTIE B : MODE DE
CONCESSIONS DESIGNATION D’UN 45 MIN 10% 3 POINTS
CONCESSIONNAIRE
PORTUAIRES
PARTIE C : CAS
PRATIQUE GESTION DE 1H 15 MIN 50% 10 POINTS
LA CONCESSION DIT
TOTAL 03H 100% 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE

Parties Objectifs Contenu


Gestion financière de la concession, le choix
Connaissance générale de la gestion des
A du concessionnaire, la régulation de la
concessions portuaires
concession.
Comprendre le processus de désignation d’un Mode de désignation d’un concessionnaire
B
concessionnaire
C Pouvoir réguler une concession portuaire Régulation de la concession portuaire

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette épreuve vise :
- La compréhension de la notion de concession portuaire;
- La restitution des connaissances acquises ;
- L’applicabilité de l’étudiant.

Page 221 sur 339


EPREUVE : MARKETING PORTUAIRE

INTITULE DE L’EPREUVE MARKETING PORTUAIRE


TYPE DE D’EPREUVE Epreuves PROFESSIONNELLE
DUREE DE L’EPREUVE 03 HEURES
CREDITS 2
OBJECTIF GENERAL/COMPETENCE
1. Evaluer le niveau de compréhension de montage et régulation des concessions portuaires

STRUCTURE DE L’EPREUVE

Durée
Spécialité/op Pourcent Nombre de
Epreuves Différentes parties approximat
tion age points
ive

PARTIE A : GENERALITE
SUR LA NOTION DU 1H 40% 8 POINTS
MONTAGE ET MARKETING PORTUAIRES
REGULATION PARTIE B :LES ACTIONS DU
DES GAP 45 MIN 10% 3 POINTS
MARKETING PORTUAIRE
CONCESSIONS PARTIE C : CAS PRATIQUE
PORTUAIRES DE L’ANALYSE SWOT DANS 1H 15 MIN 50% 09 POINTS
UN PORT
TOTAL

PRESENTATION DE L’EPREUVE

PARTIES OBJECTIFS CONTENU

LA CONNAISSANCE GENERALE DU
CONNAISSANCE GENERALE DE LA
A MARKETING,ANALYSE
NOTION DU MARKETINGPORTUAIRES MARKETING,ACTION MARKETING
COMPRENDRE LES ACTIONS DE LES ACTIONS MARKETING DANS UN
B PORT
PROMOTION DANS UN PORT
DETERMINER LES FORCES
L’ANALYSE SWOT APPLIQUEE AU
C ,FAIBLESSES,OPPORTUNITES,ME
PORT DE DOUALA
NACES,AU PORT DE DOUALA

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette épreuve vise :

- La compréhension de la notion de concession portuaire;


- La restitution des connaissances acquises ;
- L’applicabilité de l’étudiant.

Page 222 sur 339


OPTION : HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT (HSE)

EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE

ANNEE : 2018/2019
CYCLE BTS
INTITULE DE L’EPREUVE EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE
TYPE DE D’EPREUVE Epreuves PROFESSIONNELLE
DUREE DE L’EPREUVE 04 HEURES
CREDIT 6
OBJECTIF GENERAL/COMPETENCE
 Evaluer le niveau général de maitrise des fondamentaux professionnels du QHSE.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
SPECIALITE/ DUREE NBRE DE
EPREUVES DIFFERENTES PARTIES %
OPTION APPROX. POINTS
Identification du problème et
01 heure 30% 06 points
Technologie de la marine bases du QHSE
ECRITES marchande/ Hygiène Aspect technique de la
01heure 30% 06 points
Sécurité Environnement gestion des risques
Etudes des cas 02 heures 40% 08 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIES OBJECTIFS CONTENU

Identification du problème Jauger la capacité à identifier


Contexte général de l’évaluation des risques
et bases du QHSE la cause d’un problème
-méthodes inductives et déductives utilisables en
Jauger la capacité à identifier gestion des risques
et choisir les outils de base -construction de l’arbre des causes
Aspect technique de la
QHSE de traitement de la -outils de sécurité des systèmes
gestion des risques
cause d’un problème -outils usuels d’évaluation, d’audit et de
management du risque
-démarche d’évaluation des risques
Mise en œuvre des moyens de prévention et de
protection correspondants.
-Amélioration des situations de travail en termes
Jauger la capacité d’utilisation
d’aménagement des postes de
des outils HSE et à
travail (fréquentation des espaces, mise en
solutionner les problèmes
œuvre des normes d’ergonomie) ;
Etudes des cas Evaluer l’aptitude à jauger la
-organisation du travail (rythmes et consignes)
portée et à proposer une
et de formation des
solution
opérateurs ;
- DU, PGES ;
-Conception d’un espace dans une situation de
travail

Page 223 sur 339


CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette épreuve vise :
- La compréhension du sujet ;
- La maitrise des formules et les outils par l’étudiant ;
- L’atteinte du résultat final ;
- L’esprit d’ouverture de l’étudiant ;
- L’applicabilité de l’étudiant.

Page 224 sur 339


EPREUVE : CHIMIE APPLIQUEE

ANNEE : 2018/2019
CYCLE BTS
INTITULE DE L’EPREUVE CHIMIE APPLIQUEE
TYPE DE D’EPREUVE EPREUVES PROFESSIONNELLE
DUREE DE L’EPREUVE 03 HEURES
CREDIT 2
OBJECTIF GENERAL/COMPETENCE
 Cette épreuve vise à jauger le niveau général de maitrise des différents aspects chimique du HSE

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Spécialité/ Durée Nbre de
Epreuves Différentes parties %
option approximative points
Constantes d’équilibre en milieu aqueux :
équilibres acide-base, d’oxydo-réduction, 50 minutes 30% 06 points
de , complexation, de solubilité
Calcule du pH, potentiel Redox, une
50 minutes 30% 06 points
solubilité et les concentrations à l’équilibre
ECRITES Chimie de la combustion 01 heure 20 min 40% 08 points
HSE TOTAL 03 Heures 100% 20 points
Dosages volumétriques
Principes de base de quelques techniques
PRATI- instrumentales (Spectrométrie,
QUES électrochimie,
100% 20 points
chromatographie, …) et leurs applications 01 heure
dans les secteurs de l’HSE

PRESENTATION DE L’EPREUVE
La structuration de cette épreuve vise à :
- Constantes d’équilibre en milieu aqueux : Evaluer l’aptitude de la
manipulation d’équilibre dans les milieux aqueux;
- Calcule du pH, potentiel Redox, une solubilité et les concentrations à
l’équilibre : Evaluer l’aptitude à agir les concentrations des produits ;
- Chimie de la combustion : Evaluer la maîtrise du comportement au feu des
matériaux ;
- Travaux pratiques : Evaluer l’aptitude à caractériser et à séparer les composants
d’un mélange.
CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette épreuve vise :
- La compréhension du sujet ;
- La maitrise des formules par l’étudiant ;
- L’atteinte du résultat final ;
- L’applicabilité de l’étudiant.

Page 225 sur 339


EPREUVE : GESTION ENVIRONNEMENTALE ET POLLUTION
2018/2019
ANNEE :
CYCLE BTS
INTITULE DE L’EPREUVE Gestion Environnementale et pollution
TYPE DE D’EPREUVE Epreuve Professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 03 Heures
CREDIT 02
OBJECTIF GENERAL/COMPETENCE
 Evaluer le niveau général de maitrise de maîtrise de la structure et du fonctionnement du milieu
naturel, les risques liés à sa conservation

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Spécialité/ Durée Nombre de
Epreuves Différentes parties Pourcentage
Option approximative points
Ecologie 40 min 25 % 05 points
Gestion environnementale de
01 heure 30% 06 points
l’eau, de l’air et des sols
ECRITES HSE
Les outils de gestion
40 min 20% 04 points
environnementaux
Gestion des déchets 40 min 25 % 05 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIES OBJECTIFS CONTENU

Ecologie Evaluer le niveau de - Notion d’écosystème


compréhension du - Les types d’écosystème
fonctionnement du milieu - Les principaux niveaux d'organisation et les
caractéristiques des populations ;
naturel
- Les principes de base et les concepts en rapport
avec l'écologie.
- Les risques liés à la déstabilisation des
écosystèmes
- Les facteurs biotiques et abiotiques
- L'organisation de la matière et les transferts
d’énergie ;
- Population et communauté
Gestion Evaluer le niveau de - Les principaux polluants, leurs indicateurs et
environnementale connaissance des risques de savoir définir la qualité d’un milieu
de l’eau, de l’air et pollution du milieu naturel - Les grandes lignes de la réglementation
des sols et les possibilités de sa - Les modes de gestion relatifs aux différents
milieux
restauration
- Principales opérations unitaires des filières de
traitement
- Le dimensionnement de filières des installations

Page 226 sur 339


PARTIES OBJECTIFS CONTENU

- Outils de gestion des risques environnementaux


- La Norme ISO14001
Les outils de Evaluer la capacité à - L’analyse environnementale
gestion distinguer les différents - L’audit environnemental
environnementale outils de gestion - L’étude d’impact environnemental et social
environnementale, leur - La notice environnementale
- Plan de Gestion Environnemental (PGE)
utilité, leurs exigences et
principes de mise en œuvre

- Définition enjeux des déchets


- Les différents types de déchets
- Les principales filières de valorisation et de
traitement des déchets;
- Les procédures réglementaires et techniques ;
- Mise en œuvre d’une politique de gestion des
Gestion des déchets dans une entreprise ou une collectivité
déchets territoriale.
- Le contexte général de l’évaluation des risques
Evaluer le niveau de - Les méthodes inductives et déductives utilisables
maîtrise des enjeux et en gestion des risques
risques liés aux déchets - La construction de l’arbre des causes
- Les outils de sécurité des systèmes
- Les outils usuels d’évaluation, d’audit et de
management du risque
- La démarche d’évaluation des risques

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette épreuve s’appuie sur :

- La compréhension des problématiques ;


- La maitrise des éléments de réponse ;
- La précision des choix.

Page 227 sur 339


EPREUVE : INITIATION AU DROIT DE L’ENVIRONNEMENT ET AU
DEVELOPPEMENT DURABLE

ANNEE : 2018/2019
CYCLE BTS
INTITULE DE L’EPREUVE Initiation au Droit de l’Environnement et au Développement Durable
TYPE DE D’EPREUVE Epreuves Professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 02 Heures
CREDIT 02
OBJECTIF GENERAL/COMPETENCE
 Evaluer le niveau général de maitrise des enjeux et des outils juridiques de préservation de
l’environnement

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Spécialité/ Duree Nbre de
Epreuves Différentes parties %
Option approx. points
Contexte et acteurs et fondements du droit
30 min 30 % 06 points
de l’environnement
ECRITES HSE
Santé, sécurité du travail et Environnement 45 min 40 % 08 points
Développement durable 45 min 30% 06 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIES OBJECTIF CONTENU
Evaluer le niveau de - Rôles et missions des acteurs,
compréhension des enjeux organismes et administrations concernés
Contexte et acteurs et du droit de par la protection de l’environnement
fondements du droit de l’environnement - Eléments essentiels du droit des
l’environnement pollutions et nuisances
Evaluer les connaissances - Réglementation nationale
du dispositif réglementaire - Normes internationales
Santé, sécurité du travail et normatif liés à la - Principaux textes relatifs aux risques
et Environnement protection de majeurs technologiques et naturels
l’environnement - Lutte contre les changements climatiques

Apprécier la - Identification et analyse de l’impact de


compréhension et les l’entreprise sur l’environnement
Développement Durable enjeux du Développement - les différents moyens de prévention et les
Durable traitements susceptibles d’être mis en
œuvre.

CRITERES D’EVALUATION
- La compréhension des problématiques ;
- La maitrise des éléments de réponse ;
- La clarté et la pertinence des arguments.

Page 228 sur 339


EPREUVE : PHYSIQUE APPLIQUEE

ANNEE : 2018/2019
CYCLE BTS
INTITULE DE L’EPREUVE PHYSIQUE APPLIQUEE
TYPE DE D’EPREUVE Epreuves PROFESSIONNELLE
DUREE DE L’EPREUVE 03 HEURES
CREDIT 2
OBJECTIF GENERAL/COMPETENCE
 Evaluer le niveau de compréhension traitement de l’air du HSE dans l’ambiance du travail.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Spécialité/ Durée Nbre de
Epreuves Différentes parties Pourcentage
option approx. points
Mécanique des fluides Vibrations et
acoustique : théorème de Pascal; Le
théorème de Bernoulli ;Les pertes de
charge aux équipements sous pression 01 heure
40% 08 points
; Les notions élémentaires de 10min
propagation des ondes d’acoustique
(niveaux
sonores) ;
Technolog Technologie du BTP Equipements de
ECRITES ie de la travail : différentes phases de la
50
marine construction d’un bâtiment ; Lecture 30% 06 points
minutes
marchande des plans ; appareils de manutention et
/ Hygiène de levage.
Sécurité Climatologie : diagrammes de l’air
Environne humide, Evolutions élémentaires de
01 heure 30% 06 points
ment l’air humide, Centrale de traitement de
l’air (CTA)
03
TOTAL 100% 20 points
Heures
TRAVAUX Mécanique des fluides : mesures de
pressions et des températures, chaleur
01 heure 100%
PRATIQUE
Electricité : lois des courants 20 points
S
électriques (continu, sinusoïdaux)

PRESENTATION DE L’EPREUVE
La structuration de cette épreuve vise à :
- Mécanique des fluides Vibrations et acoustique : Evaluer les acquis sur le
fonctionnement et la maintenance des appareils sous pressions ;
- Technologie du BTP Equipements de travail : tester les connaissances
acquises sur le fonctionnement des outils de BTP et leur limites ;
- Climatologie : Evaluer les connaissances sur les mécanismes physiques mise en

Page 229 sur 339


jeux lors: du conditionnement d'air: climatisation, utilisation d'atmosphère
contrôlée, du séchage par l'air humide et le fonctionnement des centrale de
traitement d’air ;
- Travaux pratiques : Evaluer l’aptitude à manipuler, lire et interpréter les
mesures des appareils de paramètres électriques et de l’air humide ;

CRITERES D’EVALUATION
L’évaluation dans cette épreuve vise :
- La compréhension du sujet ;
- La maitrise des formules par l’étudiant ;
- L’atteinte du résultat final ;
- L’applicabilité de l’étudiant.

Page 230 sur 339


EPREUVE : QUALITE – CONDITION DE TRAVAIL ET SANTE

CYCLE BTS
INTITULE DE L’EPREUVE Qualité – Condition de Travail et Santé
TYPE DE D’EPREUVE Epreuves Professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE 03 Heures
CREDIT 03
OBJECTIF GENERAL/COMPETENCE
 Evaluer le niveau général de maitrise de quelques fondamentaux liées à la qualité, aux conditions
de travail, à la santé du travailleur, en vue d’une meilleure productivité de l’entreprise.

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Spécialité/ Durée Nombre de
Epreuves Différentes parties Pourcentage
Option approximative points
Qualité, Normes et
40 min 25 % 05 points
certification
Microbiologie
appliquée, toxicologie,
Qualité – 40 min 25 % 05 points
santé, sécurité et
Condition
HSE environnement
de Travail
Ergonomie, Facteurs
et Santé
d’ambiance et 01 heure 30% 06 points
psychologie du travail
Biologie, Physiologie
40 min 20 % 04 points
et Secourisme

PRESENTATION DE L’EPREUVE
PARTIES OBJECTIF CONTENU
- Les enjeux, Approches sociotechniques et
socioculturelles de la qualité et des certifications
- Diagnostic et coûts d’obtention de la qualité ;
- Les outils de la qualité ;
- Normes et certification ;
- Assurance qualité, gestion de la qualité ;
- Mettre en œuvre une procédure qualité dans un
domaine technologique.
- Les normes Internationales au sein de la
Commission Electrotechnique Internationale (CEI) ;
- La normalisation Européenne en collaboration
avec la CEI ;
- La Norme française, les normes des produits et
Evaluer le niveau de maîtrise des installations ;
de quelques principaux - Les normes d’installation d’équipement des
Qualité, enjeux, principes, outils et machines ;

Page 231 sur 339


PARTIES OBJECTIF CONTENU
Normes et méthodes qualité nécessaire à - Mise en conformité des machines et équipements
certification une productivité optimale et de travail ;
sécuritaire d’une organisation - Mesure de prévention et de sécurité en milieu
industrielle Industriel ;
- Les différents types de contrôles (Aux mesures et
aux attributs) ;
- Les outils d’aide au contrôle.
- Les principaux aspects en matière d’hygiène et de
santé publique, connaître les notions d’hygiène de
l’habitat
- Les principaux domaines de la protection de
l’environnement ;
Evaluer le niveau de - La problématique du développement durable
compréhension du - Le rôle et la mission des différents organismes en
fonctionnement des matière de santé – sécurité du travail et de santé publique.
pathogènes, des modes - Les bases physiologiques permettant de
d’atteinte, ainsi que les comprendre ou d’expliquer en partie l’influence du travail
Microbiologie enjeux sécuritaires en termes sur l’homme
appliquée, d’hygiène, d’exposition ou de - Les bases de la toxico-cinétique et de la toxico-
toxicologie, contamination dynamique
santé, sécurité - Les principaux indicateurs toxicologiques utilisés
et en ambiance de travail et en étude d’impact
environnement - Les bases de la microbiologie, la notion
d’écologie microbienne et l’évaluation et la maîtrise du
risque biologique
- Les équipements de protection individuels

- Les facteurs physiques et physiologiques d’une


situation de travail et les évaluer par des mesures ou
l’utilisation de tables ;
- Les effets physiologiques des ambiances de
travail ;
- La réglementation, les recommandations et
normes ergonomiques ;
- Evaluation les risques au poste de travail et mise
en œuvre des moyens de prévention et de protection.
- Analyse d’une situation de travail : identifier et
mesurer les déterminants de l’activité ;
- Observation, description et analyse de l’activité
physique et cognitive, individuelle et collective des
opérateurs à l’aide d’observables (gestes et postures,
Ergonomie,
déplacements, directions de regard et communications
Facteurs
fonctionnelles) pour caractériser les déterminants de leur
d’ambiance et
activité et leurs risques pour la santé ;
psychologie du
Evaluer la capacité à - Amélioration des situations de travail en termes
travail
appréhender les aspects liés d’aménagement des postes de travail (fréquentation des
aux conditions physiques et espaces, mise en œuvre des normes d’ergonomie),

Page 232 sur 339


PARTIES OBJECTIF CONTENU
psychique qui déterminent d’organisation du travail (rythmes et consignes) et de
l’efficacité dans le travail formation des opérateurs ;
- Intervention ergonomique (effectuer l’analyse de
la demande, un pré-diagnostic, un diagnostic et être
acteur de la conception et / ou de la modification d’une
situation de travail) ;
- Conception d’un espace dans une situation de
travail.
- Le champ d’action et les objectifs de la
psychologie et de l’ergonomie
- Les facteurs humains, techniques, spatiaux et
organisationnels liés aux conditions de travail
déterminant l’activité de travail et susceptibles d’avoir un
effet sur la santé-sécurité des opérateurs et la production
- Les bases du fonctionnement cognitif pour le
traitement des informations
- Méthodes de recueil d’information sur les
situations de travail (entretiens, observations,
questionnaires)
- Les situations de travail comme un système
dynamique composé de variables en intervention

- Les fonctionnements et rôles des cellules, tissus,


organes
Evaluer le niveau de - Les bases physiologiques permettant de
connaissance de la structure comprendre ou d’expliquer en partie l’influence du travail
Biologie, et du fonctionnement d’un sur l’homme
Physiologie et organisme humain, ainsi que - Les gestes et actions de premier secours.
Secourisme des gestes qui sauvent, en - Le Comportement thermique de l’homme ;
d’en faire bon usage - Les Échanges homme/ambiance

CRITERES D’EVALUATION
- La compréhension des problématiques ;
- La maitrise des éléments de réponse ;
- La clarté et la pertinence des arguments.

Page 233 sur 339


EPREUVE : SECURITE DES INSTALLATIONS PRODUITS ET
EQUIPEMENTS

INTITULE DE L’EPREUVE SECURITE DES INSTALLATIONS PRODUITS ET EQUIPEMENTS


TYPE DE D’EPREUVE Epreuves PROFESSIONNELLE
DUREE DE L’EPREUVE 03 HEURES
CREDITS 2
OBJECTIF GENERAL/COMPETENCE
1. Evaluer le niveau de compréhension de l’organisation de la sécurité des installations industrielles

STRUCTURE DE L’EPREUVE

Spécialité/ Durée Nombre de


Epreuves Différentes parties Pourcentage
option approximative points
Thermodynamique
01 heure 00 40% 6 ,5 points
Sécurité Incendie 40 minutes 30% 4,5 points
ECRITES HSE Sécurité électrique et des
installations des équipements 01 heure 20 30% 09 points
de travail
TOTAL 3 HEURES 100 % 20 points

PRESENTATION DE L’EPREUVE

PARTIES OBJECTIFS CONTENU

-Premier et deuxième principes et variables de


changements d’états ;
-Application de ces principes à quelques
Evaluer la compréhension des
systèmes ouverts et fermés : réactions
Thermodynamique termes utilisés lors de l’échange
et équilibres chimiques, machines thermiques,
d’énergie.
machines frigorifiques, air humide
en relation avec les problématiques HSE ;
-Principaux diagrammes.
-Les différents modes de propagation et les
différentes phases d’un incendie ;
-Les classifications des matériaux selon leur
réactionau feu (réglementation associée) ainsi
-Evaluer le niveau de
que la classification des éléments de
connaissance reçu pour la
construction selon leur résistance au feu
propagation et des différentes
Sécurité Incendie (réglementation associée) ;
phases d’incendies et leurs
-Les différents modes de détection et
classifications.
d’extinction incendie ;
-Les méthodes d’analyse du risque incendie
propres aux services d’incendie et de
secours, aux organismes de contrôle, aux
hôpitaux et aux assurances ;

Page 234 sur 339


PARTIES OBJECTIFS CONTENU

-Sensibilisation du public à la sécurité incendie

- Les dangers des installations et matériels


électriques ;
œuvre de la protection des
personnes et des installations contre les
chocs électriques ;
-Solutions de prévention en référence à la
-Identifier les dangers liés à
réglementation et à la normalisation ;
Sécurité électrique l’utilisation de certains
information et formation des
et des installations équipements de levage et des
personnels.
des équipements appareils de manutentions
-Les dangers des installations : équipements
de travail -sensibilisation des dangers du
sous pression, équipement de travail (machines
courant électrique
dangereuses et appareils de manutention et de
levage),… ;
-Les solutions de prévention et de protection en
référence à la réglementation et
à la normalisation ;
-Sensibilisation et information des personnels.

CRITERES D’EVALUATION

L’évaluation dans cette épreuve vise :

- La compréhension du problème posé ;


- La restitution des formules par le candidat en fonction du problème posé ;
- Le résultat final ;
- L’applicabilité de l’étudiant.

Page 235 sur 339


EPREUVE TRANSVERSALE : GENIE MECANIQUE ET
PRODUCTIQUE

EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE


ANALYTIQUE

1. Intitulé de l’épreuve : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE


ANALYTIQUE
2. Type d’épreuves : Transversales
3. Durée : 2 Heures
4. Crédit : 2
5. Objectif général :
L’épreuve de comptabilité générale et comptabilité analytique a pour but d’évaluer les
aptitudes théoriques et pratiques acquises dans les éléments constitutifs suivants de l a
spécialité : comptabilité générale et comptabilité analytique.
Le candidat doit être capable ;
 D’effectuer les opérations courantes de l’entreprise
 D’établir les factures et enregistrer
 De calculer les couts

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
EPREUVE SPECIALITE DIFFERENTES PARTIES DUREE % NBRE DE
APPROX. POINTS
/OPTION

comptabilité générale et GENIE MECANIQUE comptabilité générale 1h 50 % 10


comptabilité analytique ET PRODUCTIQUE
comptabilité analytique 1h 50 % 10

TOTAL 2h 100 % 20

7. CONTENU DES PARTIES


Cette épreuve comporte 2 parties ou éléments constitutifs indépendants et n pages.

Partie 1 Comptabilité générale (10 points)

L’objectif de cette partie est d’évaluer la capacité :


 D’établir une facture et l’enregistrer ;
 D’établir un tableau d’amortissement.
Compte tenu de la durée, les questions pourront porter sur :

1. L’entreprise et son patrimoine


 Notion d’entreprise ;
 Bilan et ses variations.

Page 236 sur 339


2. Analyse des opérations courantes de l’entreprise
 Notion d’emplois ressources ;
 Le virement comptable ;
 Des comptes à la balance.
3. Les opérations d’achats et de vente
 Facturation ;
 Enregistrement comptable ;
 Système d’inventaire ;
 Fiche de stock.
4. les règlements au comptant
5. les amortissements et provisions
 Définition ;
 Enregistrement comptable ;
 Typologie.

Partie 2 : Comptabilité Analytique (10 points)

L’objectif de cette partie est d’évaluer la capacité de l’étudiant :


 A analyser les différentes charges ;
 A calculer les différents coûts..
Compte tenu de la durée, les questions pourront porter sur :

1. Analyse des charges


 Charges incorporables ;
 Charges directes, indirectes ;
 Valorisation des stocks.
2. Méthode des couts complets
 Coût d’achat ;
 Coût de production ;
 Coût de revient ;
 Calcul des résultats.
N.B. :

Il convient de ne pas tenir compte des particularités rencontrées dans le calcul des coûts
de production (déchets, rebuts, produits intermédiaires …).

8. CRITERES D’EVALUATIONS
L’évaluation sera basée sur :
 la présentation de la copie : 5%;
 la démarche pour la résolution du problème posé : 45 %
 L’exactitude des réponses : 50 %

N.B. : Le sujet doit être accompagné de son corrigé détaillé ayant un barème de
notation détaillé.

Page 237 sur 339


FILIERE : GENIE CIVIL

SPECIALITE : BATIMENT

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE


1. INTITULE DE L’EPREUVE : EPS (Epreuve Professionnelle de Synthèse)
2. Type D’épreuve : Epreuve professionnelle
3. Nature: Epreuve écrite
4. Durée de l’épreuve :6h00
5. CREDIT :12
6. Objectif General : Avoir une idée sur l’aptitude professionnelle de l’étudiant
7. Structure de l’épreuve :
Epreuves Spécialité/ Différentes Partie Durée Pondération Nbre de
Option Approx. (%) points
Partie A Béton Armé 1h40min 30 6
Partie B Géotechnique 1h20min 25 5
Organisation des
Partie C 1h10min 15 3
EPS (épreuve Chantiers
professionnelle Bâtiment Procédés Généraux de 3
Partie D 1h00min 15
de synthèse) Construction
Equipement du Bâtiment
et Matériaux de 3
Partie E 50min 10
Construction, ou Bureau
d’étude

8. ESENTATION DE L’EPREUVE (Contenus des différentes parties)


Cette épreuve professionnelle de synthèse (EPS) est structurée en 5 parties
indépendantes. Elle est constituée des matières suivantes : Béton Armé, Géotechnique,
Organisation des Chantiers, Procédés Généraux de Construction, Equipement du Bâtiment
et Matériaux de Construction, ou Bureau d’étude.
I. LE CONTENU
PARTIE A: BETON ARME
Le candidat sera évalué sur les parties suivantes :
 Généralités ;
 Justification des sections à l’ELU et à l’ELS selon le BAEL 91 ;
 Calcul aux états limites ;
 Dimensionnement des éléments suivants : les poteaux, les poutres, les
semelles suivant le BAEL 91 ;
NB : Joindre les abaques si nécessaires.
PARTIE B : GEOTECHNIQUE
Le candidat sera évalué sur les parties suivantes :
 Les caractéristiques physiques des sols ;
 Les propriétés hydrauliques des sols ;

Page 238 sur 339


 Ouvrage de soutènement : (Calcul du coefficient de poussée par la théorie
de Rankine)
- Les murs poids ;
- Les murs cantilevers.
 Consolidation et traitement des sols;
 Les fondations superficielles ;
 Généralités sur les fondations profondes

PARTIE C : ORGANISATIONS DES CHANTIERS


Le candidat sera évalué sur une ou deux des quatre (04) parties suivantes :
 Organisation scientifique du travail ;
 Préparation et exécution du chantier ;
 Approvisionnement et manutention ;
 Etude qualitative du chantier.

PARTIE D : PROCEDES GENERAUX DE CONSTRUCTION (PGC)


Le candidat sera évalué sur une ou deux des quatre (04) parties suivantes:
 Coffrage et étayage
 Techniques constructives en couverture, charpentes, plancher, fondation, et escalier
 Murs et voiles
 Second œuvre

PARTIE E : EQUIPEMENT BATIMENT ET MATERIAUX DE CONSTRUCTION,


OU BUREAU D’ETUDE
a. Bureau d’étude
Le candidat sera évalué uniquement sur l’Etude de Prix
b. Equipement du Bâtiment
Le candidat sera évalué sur une ou deux des quatre (04) parties suivantes:
 Electricité du bâtiment;
 Assainissement du bâtiment;
 Protection du bâtiment contre incendie;
 Climatisation du bâtiment.
c. Matériaux De Construction
Le candidat sera évalué sur deux des quatre (04) parties suivantes :
 Propriété du béton frais
 Propriété du béton durci
 Propriété des sols
 Réalisations des ouvrages élémentaires en BA (poutre Poteau dalle)
9. LES CRITERES D’EVALUATION
Les critères retenus pour les évaluations sont :
- La démarche ou le raisonnement ;
- L’exactitude dans les calculs ;
- La présentation des plans, graphiques, schémas.
Consigne : seul les calculatrices non programmable, et les abaques sont autorises

Page 239 sur 339


EPREUVE : CONCEPTION ASSISTEE PAR ORDINATEUR, DESSIN
ASSISTE PAR ORDINATEUR

1. INTITULE DE L’EPREUVE : CAO-DAO (CONCEPTION ASSISTEE PAR


ORDINATEUR, DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR)
2. Type D’épreuve : Epreuve professionnelle
3. Nature de l’Epreuve: Pratique
4. Durée de l’épreuve :4h30
5. CREDIT : 6
6. Objectif General : Avoir une idée sur l’aptitude en pratique professionnelle de
l’étudiant
7. Structure de l’épreuve :

Epreuves Spécialité/Option Différentes Partie Durée Pondération Nbre de


Approx. (pourcentage) points
Partie A PARTIE THEORIQUE 30min 30 6
CAO-DAO Bâtiment Partie B PARTIE PRATIQUE 4h00min 70 14

8. PRESENTATION DE L’EPREUVE (Contenus des différentes parties)


La structure de l’épreuve de CAO/ DAO devra être la suivante:
1. Une Partie théorique / 6pts
2. Une Partie pratique /14 pts
ELABORATION DES SUJETS
PARTIETHEORIQUE / 6 pts Durée :30 Minutes
Prévoir un minimum de 4 (quatre) à 6 (six) questions indépendantes :
Le contenu des questions portera sur:
 Définition
 Présentation de l’espace de travail Autocad 2D CLASSIQUE
 Les barres d’outils les plus utilisées dans Autocad 2D CLASSIQUE
 La ligne d’état
 Les calques
 La cotation
 L’impression
PARTIE PRATIQUE /14 pts Durée: 4h00
Le contenu de cette partie portera sur la vérification des aptitudes obtenues en
bureau d’étude à partir du logiciel Autocad 2D classique:
 Prévoir au minimum un plan à reproduire avec cotation et impression
 Plan d’exécution établi à partir des documents remis aux candidats
NB : les sujets doivent porter sur les dessins bâtiments (pour l’option bâtiment).

LES CRITERES D’EVALUATION


Les critères retenus pour les évaluations sont :
- La démarche ou le raisonnement ;
- L’exactitude dans les calculs ;

Page 240 sur 339


EPREUVE : RDM (RESISTANCE DES MATERIAUX)
1. INTITULE DE L’EPREUVE : RDM (Résistance des matériaux)
2. Type d’épreuve : Epreuve professionnelle
3. Nature de l’épreuve: Ecrite
4. Durée de l’épreuve : 4h00
5. CREDIT : 6
6. Objectif General : Avoir une idée sur l’aptitude professionnelle de l’étudiant
7. Structure de l’épreuve :
Epreuves Spécialité/ Différentes Partie Durée Pondération Nombre
Option Approx. (%) de points
Statique et structures 1h 25 5
Exercice 1 isostatiques
Caractéristiques 1h 25 5
RDM
géométriques des sections
(Résistance
Bâtiment Exercice 2 planes
des
Calcul des sollicitations 30min 20 4
matériaux)
Exercice 3 simples et composées
Calcul des systèmes 1h30 30 6
Exercice 4 hyperstatiques

8. PRESENTATION DE L’EPREUVE (Contenus des differentes parties)


Cette épreuve de Résistance Des Matériaux (RDM) est structurée en
quatre (4) exercices indépendants.
CONTENU (commun aux quatre exercices)
NB : RECOMMANDATIONS
- Pour les exercices faisant appel à plusieurs méthodes de résolution, il
ne faut pas imposer une méthode particulière aux candidats.
- Pour la résolution des systèmes hyperstatiques, il faut se limiter à au
plus deux(2) Inconnues hyperstatiques
- Il faut toujours donner des chargements très simples (rectangulaire,
ponctuel, moment ponctuel) et se limite à deux combinaisons.
Exemple : Charge rectangulaire + charge ponctuel, charge
rectangulaire + moment ponctuel, charge ponctuel + moment
ponctuel.
- Quelle que soit la structure à traiter, elle ne doit pas avoir plus de trois
(3) coupures ou tronçons.
- Les mêmes techniques de traitement d’un exercice ne doivent figurer
qu’une seule fois dans une épreuve.
- Les valeurs numériques doivent être simples à manipuler

9. LES CRITERES D’EVALUATION


Les critères retenus pour les évaluations sont :
- La démarche ou le raisonnement ;
- L’exactitude dans les calculs ;
- La présentation des plans, graphiques, schémas.
Consigne : seul les calculatrices non programmable, et les abaques sont autorises

Page 241 sur 339


EPREUVE : TP (TRAVAUX PRATIQUES)

1. INTITULE DE L’EPREUVE : TP (Travaux Pratiques)


2. Type d’Epreuve : Epreuve professionnelle
3. Nature de l’Epreuve: Pratique
4. Durée de l’épreuve :5h30
5. CREDIT :8
6. Objectif General :Avoir une idée sur l’aptitude en pratique professionnelle de
l’étudiant
7. Structure de l’épreuve :

Epreuves Spécialité/Option Différentes Partie Durée Pondération Nbre de


Approx. (pourcentage) points
Partie A Topographie 3h30min 60 12
TP
(Travaux Bâtiment
Partie B Matériaux de construction 2h00min 40 8
Pratique)
Partie C Géotechnique 2h00min 40 8

8. PRESENTATION DE L’EPREUVE (Contenus des différentes parties)

Cette épreuve de TP est structurée en trois parties : Matériaux, Géotechnique et


Topographie.

CONTENUS

NB :

Partie A : pour cette partie de topographie, elle sera uniquement écrite et obligatoire
pour tous les candidats. Cette partie sera notée sur 12 points, soit 60% au plus. Elle
sera constituée de deux exercices portant respectivement sur l’Altimétrie et la
Planimétrie.

Partie B et C : pour cette partie de Matériaux et Géotechnique, le candidat traitera un


seul des sujets qu’il aura tiré au sort.

- Pour chaque sujet tiré au sort, le candidat :


 Donnera le but de l’essai;
 Donnera la liste des matériels utilisés ;
 Indiquera le mode opératoire ;
 Procèdera à la manipulation ;
 Donnera les résultats et les interprétera si nécessaire.

LES TYPES D’ESSAIS PROPOSES

a) Matériaux
 La densité apparente de sable;
 La densité apparente de ciment ;

Page 242 sur 339


 La densité apparente de gravier ;
 La densité spécifique du ciment;
 Affaissement au cône d’Abrams ;
 Les limites de plasticité ;
 La densité spécifique des granulats ;
 La densité spécifique du ciment.

b) Géotechnique
 Le proctor normal ;
 Le proctor modifié ;
 Les limites d’Atterberg ;
 La densité spécifique des granulats;
 La densité apparente des sols ;
 La teneur en eau d’un sol ;
 L’analyse granulométrique (par voie sèche);
 L’équivalent de sable.

9. LES CRITERES D’EVALUATION


Les critères retenus pour les évaluations sont :
- La démarche ou le raisonnement ;
- L’exactitude dans les calculs ;
- La présentation des résultats et de leurs interprétations.

Consigne : seul les calculatrices non programmable, et les abaques sont autorises

Page 243 sur 339


SPECIALITE : TRAVAUX PUBLICS

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE

1. INTITULE DE L’EPREUVE : EPS (épreuve professionnelle de synthèse)


2. Type D’épreuve : Epreuve professionnelle
3. Nature: epreuve ecrite
4. Durée de l’épreuve : 6h00
5. CREDIT : 12
6. Objectif General : Avoir une idée sur l’aptitude professionnelle de l’étudiant
7. Structure de l’épreuve :
8.
Epreuves Spécialité/ Différentes Partie Durée Pondération Nbre de
Option Approx. (%) points
Partie A Béton Armé 1h40min 30 6

EPS (épreuve Partie B Géotechnique 1h20min 25 5


Travaux
professionnelle Partie C Route 1h10min 20 4
Public
de synthèse) Partie D Bureau D’étude 1h00min 15 3

Partie E Matériaux Routier ou ODC 50min 10 2

9. PRESENTATION DE L’EPREUVE (Contenus des différentes parties)


Cette épreuve professionnelle de synthèse (EPS) est structurée en 5 parties
indépendantes. Elle est constituée des matières suivantes : Béton Armé, Géotechnique,
Route, Bureau d’étude, Matériaux routiers ou Organisation Des Chantiers (ODC).

II. LE CONTENU
PARTIE A: BETON ARME

Le candidat sera évalué sur les parties suivantes :

 Generalities ;
 Justification des sections à l’ELU et à l’ELS selon le BAEL 91 ;
 Calcul aux états limites ;
 Dimensionnement des éléments suivants : les poteaux, les poutres, les
semelles suivant le BAEL 91 ;
NB : Joindre les abaques si nécessaires.

PARTIE B: GEOTECHNIQUE

Le candidat sera évalué sur les parties suivantes :


 Les caractéristiques physiques des sols ;
 Les propriétés hydrauliques des sols ;
 Ouvrage de soutènement :(methode rankine)
- Les murs poids ;

Page 244 sur 339


- Les murs cantilevers.
 Consolidation et traitement des sols;
 Les fondations surperficielles ;
 Generalites sur les fondations profondes.
PARTIE C: ROUTE
Le candidat sera évalué sur les parties suivantes :
 Documents de base pour les études;
 Etude générale d’un trace ;
 Mouvement de terre et terrassement ;
 Technique de traitement et d’amélioration des sols.
 Technique routier et Procède de mise en œuvre des chaussée monocouche,
bicouche et chausse non revêtu ;
 Assainissement routier et urbain ;

PARTIE D: BUREAU D’ETUDE ET PROJET.


 Ouvrages d’art (buses, dalots, ou fausse);
 Etudes de prix ;
NB: Etude de prix sera associe à l’ouvrage d’art étudie.

PARTIE E: MATERIAUX ROUTIERS OU ORGANISATION DES CHANTIERS


(ODC)

MATERIAUX ROUTIERS
Le candidat sera évalué sur deux des 6 parties suivantes :
 Essai proctor ;
 Propriété du béton frais (affaissement, consistance, prise)
 Essai de pénétration ;
 Essai de point de ramollissement du bitume (méthode à la bille et à
l’anneau) ;
 Détermination des densités des matériaux de génie-civil (bitume) ;

ORGANISATION DES CHANTIERS (ODC)


Le candidat sera évalué sur au plus 2 des parties suivants :

 Les principes généraux de l’OST (Organisation Scientifique du Travail) ;


 Préparation et exécution d’un chantier ;
 Approvisionnement et stockage des materiaux ;
 Les engins de chantiers.

10. LES CRITERES D’EVALUATION


Les critères retenus pour les évaluations sont :
- La démarche ou le raisonnement ;
- L’exactitude dans les calculs ;
- La présentation des plans, graphiques, schémas.
Consigne : seul les calculatrices non programmable, et les abaques sont autorises

Page 245 sur 339


EPREUVE : CAO-DAO (CONCEPTION ASSISTEE PAR ORDINATEUR,
DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR)

1. INTITULE DE L’EPREUVE : CAO-DAO (CONCEPTION ASSISTEE PAR


ORDINATEUR, DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR)
2. Type D’épreuve : Epreuve professionnelle
3. Nature de l’Epreuve: Pratique
4. Durée de l’épreuve : 4h30
5. CREDIT : 6
6. Objectif General : Avoir une idée sur l’aptitude en pratique professionnelle de
l’étudiant
7. Structure de l’épreuve :
Epreuves Spécialit Différentes Partie Durée Pondération Nbre de
é/Option Approx. (pourcentage) points
CAO-DAO Travaux Partie A PARTIE THEORIQUE 30min 30 6
Publics Partie B PARTIE PRATIQUE 4h00min 70 14
8. PRESENTATION DE L’EPREUVE (Contenus des différentes parties)
La structure de l’épreuve de CAO / DAO devra être la suivante :
1. Une Partie théorique / 6pts
2. Une Partie pratique /14 pts

ELABORATION DES SUJETS


PARTIE THEORIQUE/ 6 pts Durée :30 Minutes
Prévoir un minimum de 4 (quatre) a 6 (six) questions indépendant :
Le contenu des questions portera sur:
 Définition
 Présentation de l’espace de travail Autocad 2D CLASSIQUE
 Les barres d’outils les plus utilisées dans Autocad 2D CLASSIQUE
 La ligne d’état
 Les calques
 La cotation
 L’impression

PARTIE PRATIQUE/ 14 pts Durée : 4h00


Le contenu de cette partie portera sur la vérification des aptitudes obtenues en
bureau d’étude à partir du logiciel Autocad 2D classique:
 Prévoir au minimum un plan à reproduire avec cotation et impression
 Plan d’exécution établi à partir des documents remis aux candidats
NB : les sujets doivent portes sur les dessins bâtiments (pour l’option bâtiment) sur les
dessins de travaux publics (pour l’option travaux publics).

9. LES CRITERES D’EVALUATION


Les critères retenus pour les évaluations sont :
- La démarche ou le raisonnement ;
- L’exactitude dans les calculs ;
- La présentation des plans, graphiques, schémas.

Page 246 sur 339


EPREUVE : RDM (RESISTANCE DES MATERIAUX)

1. INTITULE DE L’EPREUVE : RDM (Résistance des matériaux)


2. Type d’épreuve : Epreuve professionnelle
3. Nature de l’épreuve: Ecrite
4. Durée de l’épreuve : 4h00
5. CREDIT : 6
6. Objectif General : Avoir une idée sur l’aptitude professionnelle de l’étudiant
7. Structure de l’épreuve :

Epreuves Spécialité/ Différentes Partie Durée Pondération Nbre de


Option Approx. (pourcentage) points
Statique et structures 1h 25 5
Exercice 1
isostatiques
RDM Caractéristiques géométriques 1h 25 5
(Résistance Travaux Exercice 2
des sections planes
des Publics Calcul des sollicitations simples 30min 20 4
matériaux) Exercice 3
et composées
Calcul des systèmes 1h30 30 6
Exercice 4
hyperstatiques
8. PRESENTATION DE L’EPREUVE (Contenus des differentes parties)
Cette épreuve de Résistance Des Matériaux (RDM) est structurée en
quatre (4) exercices indépendants.
CONTENU
NB : RECOMMANDATIONS.
- Pour les exercices faisant appel à plusieurs méthodes de résolution, il
ne faut pas imposer une méthode particulière aux candidats.
- Pour la résolution des systèmes hyperstatiques, il faut se limiter à au
plus deux (2) Inconnues hyperstatiques
- Il faut toujours donner des chargements très simples (rectangulaire,
ponctuel, moment ponctuel) et se limite à deux combinaison.
Ex. Charge rectangulaire + charge ponctuel, charge
rectangulaire + moment ponctuel, charge ponctuel + moment
ponctuel.
- Quelle que soit la structure à traiter, elle ne doit pas avoir plus de trois
(3) coupures ou tronçons.
- Les mêmes techniques de traitement d’un exercice ne doivent figurer
qu’une seule fois dans une épreuve.
- Les valeurs numériques doivent être simples à manipuler

9. LES CRITERES D’EVALUATION


Les critères retenus pour les évaluations sont :
- La démarche ou le raisonnement ;
- L’exactitude dans les calculs ;
- La présentation des plans, graphiques, schémas.
Consigne : seul les calculatrices non programmable, et les abaques sont autorises

Page 247 sur 339


EPREUVE : TP (TRAVAUX PRATIQUE)

1. INTITULE DE L’EPREUVE : TP (Travaux Pratique)


2. Type d’Epreuve : Epreuve professionnelle
3. Nature de l’Epreuve: Pratique
4. Durée de l’épreuve : 5h30
5. CREDIT : 8
6. Objectif General : Avoir une idée sur l’aptitude en pratique professionnelle de
l’étudiant
7. Structure de l’épreuve :

Epreuves Spécialité/ Différentes Partie Durée Pondération Nbre de


Option Approx. (pourcentage) points
Partie A Topographie 3h30min 60 12
TP
Travaux
(Travaux Partie B Matériaux Routier 2h00min 40 8
Public
Pratique)
Partie C Géotechnique 2h00min 40 8

8. PRESENTATION DE L’EPREUVE (Contenus des différentes parties)

Cette épreuve de TP est structurée en trois parties : Matériaux, Géotechnique et


Topographie.

CONTENUS

NB :

Partie A : topographie sera unique, écrite et obligatoire pour tous les candidats. Cette
partie sera notée sur 12 points soit 60% au plus. Elle sera constituée de deux exercices
portant respectivement sur l’Altimétrie et la Planimétrie.

Partie B et C : Matériaux et Géotechnique, le candidat traitera un seul des sujets qu’il


aura tiré au sort.

- Pour chaque sujet tiré au sort, le candidat :


 Donnera le but de l’essai;
 Donnera la liste des matériels utilisés ;
 Indiquera le mode opératoire ;
 Procèdera à la manipulation ;
 Donnera les résultats et les interprétera si nécessaire.

LES TYPES D’ESSAIS PROPOSES

c) Matériaux
 Essai de pénétrabilité à l’aiguille;
 Essai du point de ramollissement méthode bille anneau ;
 Densité apparente du bitume ;
Page 248 sur 339
NB deux de ces essais cites plus haut sont obligatoire dans le tirage.

 La densité apparente de sable;


 La densité apparente de ciment ;
 La densité apparente de gravier ;
 La densité spécifique du ciment;
 Affaissement au cône d’Abrams ;
 Les limites de plasticité ;
 La densité spécifique des granulats ;
 La densité spécifique du ciment.

d) Géotechnique
 Le proctor normal ;
 Le proctor modifié ;
 Les limites d’Atterberg ;
 La densité spécifique des granulats;
 La densité apparente des sols ;
 La teneur en eau d’un sol ;
 L’analyse granulométrique (par voie sèche);
 L’équivalent de sable.

9. LES CRITERES D’EVALUATION


Les critères retenus pour les évaluations sont :
- La démarche ou le raisonnement ;
- L’exactitude dans les calculs ;
- La présentation des plans, graphiques, schémas.

Consigne : seul les calculatrices non programmable, et les abaques sont autorises

Page 249 sur 339


SPECIALITE: GEOMETRE TOPOGRAPHE
EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE (EPS)

Forme de l’épreuve : Ecrite


Durée : 06 H
Crédit : 05
I- OBJECTIFS DE L'EPREUVE
L’épreuve professionnelle de synthèse pour l’option Géomètre Topographe est écrite
et doit se dérouler dans une salle qui permet au candidat d’exécuter un dessin.
Cette épreuve a pour objet d’évaluer les aptitudes du candidat, à partir des
connaissances générales sur la topographie générale, les calculs topoméreique, le régime
foncier et domanial et enfin de l’urbanisme de pouvoir résoudre un problème foncier et
immobilier. Ceci à travers une étude de cas.

II- Structure de l’épreuve


Elle comporte 03 parties :

Première partie : Calculs topographiques


Deuxième partie : Dessin topographique
Troisième partie : Régime foncier et Domanial /Urbanisme
*NB :Les parties sont indépendantes
III- PRESENTATION DE L'EPREUVE
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE POURCENTAGE NBRE
OPTION APPROX. DE PTS
Première partie 3h36 min 60% 12pts
PROFESSIONNEL

TOPOGRAPHE
DE SYNTHESE

Calculs topométriques
GEOMETRE –
EPREUVE

Deuxième partie
(E.P.S)

Dessin topographique 1h 12 min 20% 4pts


LE

Troisième partie :
Régime foncier et 1h 12min 20% 4pts
Domanial/Urbanisme

Le descriptif devra rappeler le type d’épreuve, la durée, le crédit et le libellé.


L’épreuve sera paginée par pages ou par dossier.
1) Pagination par pages
Elle se fera de la page 1/n à la page n/n
2) Pagination par dossiers
 De DTA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier technique de la
partie A allant de la page 1/n à la page n/n
 De DSA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n

Page 250 sur 339


 De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie
A allant de la page 1/n à la page n/n
Cette pagination sera donnée à la présentation de chaque partie.

A REMETTRE AU CANTIDAT
 Dossier sujet: il comporte :
1. Présentation du sujet
2. Le questionnaire
 Un dossier technique : Le Dossier technique est constitué :
1. du dessin d’ensemble et de sa nomenclature ;
2. des dessins de définition et de sa nomenclature ;
3. les abaques.
 un dossier réponse
Il est constitué de la reformulation du questionnaire ainsi que l’espace réservé aux réponses.
IV- CONTENU
1- Calculs Topométriques
- Bases du calcul topographique
- Résolution des triangles
- Calcul de coordonnées des points
- Canevas planimétrique
- Cheminement en mode goniométrique
- Cheminement en mode décliné
- La résolution des triangles
- Coordonnée d’un point
- Canevas planimétrique
- Cheminement en mode goniométrique
- Cheminement en mode décliné
- Les intersections
- Le relèvetement
- Le recoupement
- Calcul de surface
- Les rattachements
- Topométrie routière

2) Dessin topographique
- Les différents types de plan
- Le report topographique
- L’établissement d’un plan topographique au 1/100
- Division des surfaces
- Le report tacheométrique

Page 251 sur 339


3) Régime foncier et domanial
- Textes administratif
- La propriété
- La servitude et le service foncier
- L’expropriation pour cause d’utilisé publique
- Les différents domaines
- Procédure d’obtention du titre foncier
- Le bornage
- Le lotissement
- Les responsabilités professionnelles du géomètre

4) Urbanisme
- Les documents d’urbanisme
- Structure générale d’une ville
- Fonction de la ville
- Le découpage parcellaire
- L’analyse d’un site naturel
- Plan d’urbanisme directeur ou de détail

V- CRITERES D'EVALUATION
L'évaluation tient compte de:
 la précision et la concision des réponses;
 la précision et la propreté des constructions graphiques;
 la justesse des valeurs recherchées à plus ou moins une unité.

NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème.

Page 252 sur 339


EPREUVE : TECHNOLOGIE TOPOGRAPHIQUE
Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 6h
Crédit : 03
I-OBJECTIFS DE L'EPREUVE

L’épreuve fait appel :


- A la connaissance du vocabulaire utilisé en topographie
- A la maitrise de la lecture de tous les plans et cartes
- A la connaissance de la théorie relative à la technologie et à la méthodologie
liées à l’emploi du matériel topographique
- A la maitrise des fonctionnements et l’utilisation des appareils topographiques

II STRUCTURE OU PRESENTATION DE L'EPREUVE

SPECIALITE DUREE NBRE DE


EPREUVE DIFFERENTES PARTIES %
OPTION APPROX. POINTS
TECHNOLOGIE GEOMETRE Série de 05 à 10 exercices
5h 30 100% 20 pts
TOPOGRAPHIQUE TOPOGRAPHE indépendants

III- PRESENTATION DE L’EPREUVE

L'épreuve de Technologie Topographique doit comporter une série de 5 (cinq) à


10(dix) exercices conformément au programme .Ces exercices doivent être
indépendants les uns des autres et les éléments d’évaluation seront précisés par
l’examinateur.
CONTENU:
Les exercices porteront essentiellement sur tout le programme de technologie
topographique en vigueur au Cameroun à savoir:

 Théorie des erreurs


 Differentes types de nivellement
 Classification des differents types de niveau en fonction de leur précision
 Fautes-Erreurs accidentelles et erreurs systématiques
 Mesure directe et indirecte des distances
 Angles et polygonation
 Instruments et Accessoires
 Méthode et procédé des levers
 Organisation générale des levers
 Les implantations
 Le rattachement
 Le rabattement
 La topométrie routière.

Page 253 sur 339


 Les courbes de niveau
 Dessin automatique des profils
 Etc......

3) Pagination par dossiers


- De DTA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier technique de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
- De DSA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A allant
de la page 1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
4) Pagination par pages
Elle se fera de la page 1/n à la page n/n
Cette pagination sera donnée à la présentation de chaque partie.

IV CRITERES D'EVALUATION
L'évaluation tient compte de:
- la précision et la concision des réponses;
- la précision et la propreté des constructions graphiques;
- la justesse des valeurs recherchées;
- Le fonctionnement de la solution choisie ;
- l'exactitude des calculs.

V DISPOSITIONS PRATIQUES
- L’épreuve se déroulera dans une salle spéciale équipée des tables à dessin
- Indiquer la note allouée à chaque question et le barème détaillé;
- Calculatrices non programmables et autonomes autorisées
- Indiquer le temps alloué à l'organisation et rangement des documents, non compté
dans la durée de l'épreuve.
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème

Page 254 sur 339


EPREUVE : SCIENCES GEOMATIQUES I (GEODESIE/SIG/
CARTOGRAPHIE /GPS)
Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 2 Heures
Crédit : 03
I- OBJECTIFS DE L'EPREUVE
- L’épreuve devra faire appel :
- Aux notions de géodésie et d’Astronomie;
- A la maitrise des calculs de canevas géodésiques;
- Connaissance sur les SIG,les composantes,leur fonctionnnement et la méthodologie
de mise au point d’un SIG
- Aux differentes étapes de la confection d’une carte;
- Les types de cartes ;
- Role de la carte;
- Utilisation de la carte
II STRUCTURE OU PRESENTATION DE L'EPREUVE
Il y’a deux cas qui peuvent se présenter. Soit on introduit un exercice de définition
comme dans le deuxième cas de figure sinon l’on applique le premier cas de figure qui
réparti le sujet en trois grandes parties:
Partie A – Géodésie : Durée: 30mn ; nombre de points: 05; Quota: 25%
Partie B- SIG : Durée: 42 mn; nombre de points: 7; Quota: 35%
Partie C – Cartographie: Durée :48 mn ; nombre de points : 8; Quota: 40%
L’examinateur choisira l’une des structures ci-dessous:
STRUCTURE 1

DIFFÉRENTES PARTIES DURÉE NBRE DE


ÉPREUVE

Géomètre-Topographe SPÉCIALITÉ

APPROX. POINTS
%

30min 25% 5 pts


Partie A

Géodésie

Systeme 30min 25% 5 pts


Partie C Partie B

Géodésie/SIG/Cartographie d’information
Géographique(SIG)

30min 25% 5 pts


Cartographie

GPS 30min 25% 5 pts


Partie D

Page 255 sur 339


STRUCTURE 2

DIFFÉRENTES PARTIES DURÉE NBRE DE

SPÉCIALITÉ

POURCENT
APPROX. POINTS
ÉPREVE

AGE
Géodésie/SIG/Car
tographie Géodésie 30min 25% 5 pts

Partie A
30min
Systeme d’information
25% 5 pts
Géomètre-Topographe

Partie B

Géographique(SIG)

30min
50% 10 pts
Partie C

CARTOGRAPHIE

III- PRESENTATION DE L’EPREUVE


L'épreuve des sciences géographique I( Géodésie/SIG/Cartographie)
Elle comporte trois parties indépendantes:
C. Partie A :Géodésie
Les questions relatives à cette partie tournent autour des aspects suivants:.
- Généralités
- Les projections
- Le système de réfenrence
- La géodésie tridimensionnelle par satellite
- Canevas géodésique classique
- Les observations et les calculs
- Notion d’astronomie (fphère céleste, coordonées des étoiles, triangle de position)

D. Partie B : SIG
Les questions de cette partie évaluent la capacité du candidat à maîtriser
- Les notions fondamentales;
- Les données géographiques;
- La méthodologie de mise en place d’un système d’informations géographiques
C. Partie C : Cartographie
Les questions de cette partie évaluent la capacité du candidat à maîtriser
- La notion d’échelle;
- Notion de Cartographie et carte;
- Paramètres scientifiques et technique d’une carte;
- La sémiologie grapique, éléments et variables visuels;
- Eléments et habillages d’un document cartographique;

Page 256 sur 339


- Méthode de production d’une carte;
- Lecture, utilisation d’une carte automatique;
- Bonne connaissances du planimètre et du pantographe.

Partie D :GPS
Les questions relatives à cette partie tournent autour des aspects suivants:
- L’historique du GPS;
- Le positionnement géodésique;
- Les composantes du système GPS;
- Les sources d’erreurs;
- Les applications du système GPS.

IV CRITERES D'EVALUATION
L'évaluation tient compte de:
- la précision et la concision des réponses;
- la justesse des valeurs recherchées;
- la méthodologie et l'exactitude des calculs
VI- PAGINATION DE L’EPREUVE

1) Pagination par dossiers


- De DTA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier technique de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
- De DSA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A allant
de la page 1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
2) Pagination par pages
Elle se fera de la page 1/n à la page n/n
Cette pagination serra donnée à la présentation de chaque partie

NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème

Page 257 sur 339


EPREUVE: SCIENCES GEOMATIQUES II (PHOTOGRAMMETRIE/
TELEDETECTION /GEOLOGIE /TOPOLOGIE)
Forme de l’épreuve : Ecrite
Durée : 2 Heures
Crédit : 03
I- OBJECTIFS DE L'EPREUVE
- L’épreuve devra faire appel :
- A la corrélation qui existe entre les trois sciences géographiques
II STRUCTURE OU PRESENTATION DE L'EPREUVE
L’examinateur choisira l’une des structures ci-dessous:
Structure 1
NBRE DE POINTS
ÉPREUVE

SPÉCIALI

DIFFÉRENTES PARTIES DURÉE


APPROX.

%

Partie

PHOTOGRAMMETRIE 1H 50%
10pts
Topographe

Géodésie/SIG/Ca
A
Géomètre-

rtographie
Partie

1H 50% 10pts
TELEDETECTION
C

Structure 2

DIFFÉRENTES PARTIES DURÉE NBRE DE


ÉPREUVE

SPÉCIALI

APPROX POINTS
.

GEOLOGIE DE
Partie A

L’INGENIEUR/ 30min 25% 5 pts

TOPOLOGIE
Géomètre-Topographe

Géodésie/SIG/Ca
PHOTOGRAMMETRIE 1h 50% 10 pts
Parti

rtographie
eB
Partie C

TELEDETECTION 30min 25% 5 pts

III- PRESENTATION DE L’EPREUVE

Page 258 sur 339


L'épreuve des sciences géographique II(GPS-PHOTOGRAMMETRIE-
TELEDETECTION )
Elle comporte trois parties indépendantes:
Partie A : Géologie de l’ingénieur /Topologie
1. Topologie
 Les formes du relief
 Procédés de représentation des formes du relief
 Représentation des mouvements de terrain
 Détermination des courbes de niveau entre point côté

2. Géologie de l’ingénieur
 Les types de roches
 Les conséquences des mouvements de l’écorce terrestre
 Le processus de formation des roches
 L’altération des roches
 Les bassins sédimentaires
.
Partie B : PHOTOGRAMMETRIE

Les questions de cette partie évaluent la capacité du candidat à maîtriser:


- Les photographies aériennes;
- La stéréocopie;
- L’exploitation des photographies aériennes;
- La stéréophotogrammétrie;
- La restitution.

Partie C : TELEDETECTION
Les questions de cette partie évaluent la capacité du candidat à maîtriser:
- Les généralités sur la télédétection;
- Les capteurs;
- Les hyperfréquences;
- L’analyse d’iimage;
- Les applications.
IV CRITERES D'EVALUATION
L'évaluation tient compte de:
- la précision et la concision des réponses;
- la justesse des valeurs recherchées;
- la méthodologie et l'exactitude des calculs
VI- PAGINATION DE L’EPREUVE
1) Pagination par dossiers

Page 259 sur 339


- De DTA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier technique de la
partie A allant de la page 1/n à la page n/n
- De DSA1/n à DTn/n pour désigner les pages du dossier sujet de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
- De DRA1/n à DRn/n pour désigner les pages du dossier réponse de la partie A
allant de la page 1/n à la page n/n
2) Pagination par pages

Elle se fera de la page 1/n à la page n/n

Cette pagination serra donnée à la présentation de chaque partie

NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème

Page 260 sur 339


EPREUVE : DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR (DAO)

Forme de l’épreuve : Ecrite

EPREUVE : DAO (COVADIS)


Forme de l’épreuve : pratique
Durée : 4h30
Crédit : 3
Le contenu de l’épreuve de COVADIS devra être le suitant :
1. Une partie théorique / 6pts
2. Une partie pratique / 14 pts

I. OBJECTIFS
L’objectif est de s’assurer que le candidat peut avec les éléments recueillis sur le
terrain procéder à un report topographique mieux encore interpréter les données et les
transformer en plans ou cartes.

II. STRUCTURE DE L’EPREUVE


EPREUVE SPECIALITE DIFFERENTES DUREE APPROX. POURCENTAGE NBRE DE
PARTIES (%) PTS

partie théorique 30mn 30% 6 pts


Géomètre
DAO
Topographe
partie pratique 4h 70% 14 pts

III. PRESENTATION DE L’EPREUVE


Partie théorique : 6pts Durée : 30 mn
Prévoir un minimum de 04 (quatre) question indépendantes minimum ou 06 (six) questions
maximum :
Le contenu des questions portera sur :
 Saisie des données dans Excel
 Calcul des coordonnées
 Chargement du fichier de points de Excel vers Covadis
 Habillage
 Impression des plans
 Construction des points topographiques
 Prévoir au minimum un pan à reproduire avec cotation et impression
 Plan d’exécution établie à partir des documents remis aux candidats
 Dessin de tableau des points topographiques
 Dessin de symboles
 Dessin de talus
 Cotation de la surface
 Cotation linéaire d’un polygone
 Production d’un xx de points numérotés et côtés

Page 261 sur 339


 Codification et tracé
 Tracé des courbes de niveau
 Dessin automatique des profils
 Habillage et présentation.

NB : Prévoir au maximum 2 inconnues, il faut faciliter l’approche de l’exercice (pas de


chargement complexe).

PARTIE PRATIQUE/ 14 pts Durée : 4h00


Le contenu de cette partie portera sur la vérification des aptitudes obtenues en bureau
d’étude à partie du logiciel COVADIS 2007 classique.
Prévoir au minimum un plan à reproduire avec cotation et impression

IV. CRITERES D'EVALUATION

L’évaluation est basée sur les éléments suivants :

La concision des réponses ;


Exactitude des résultats ;
La précision des dessins ; Présentation du
report
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème

Page 262 sur 339


EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES
Forme de l’épreuve : Pratique
EPREUVE : PRATIQUE
Forme de l’épreuve : pratique
Durée : 4h30
Crédit : 4

I. OBJECTIFS
Le contenu de l’épreuve doit tenir compte de la technologie topographique, en d’autres
termes, cette épreuve doit permettre d’évaluer l’étudiant sur les connaissances théoriques et
leur implimentation sur le terrain ceci passe par la bonne connaissance des appareils
topographiques, de leur utilisation et même de leur maintenance. Il est question ici de
maîtriser les fondamentaux à savoir ;
- Les appareils et leurs accessoires;
- La mise en station du niveau;
- Mise en station du théodolite / station totale;
- Maîtriser les organes communs aux appareils topographiques et leur rôle respectif;
- Pouvoir à partir d’un plan topographique procéder à des implantations

II. STRUCTURE DE L’EPREUVE


EPREUVE SPECIALITE DIFFERENTES DUREE POURCENTAGE NBRE
PARTIES APPROXIMATIVE (%) DE PTS

TRAVAUX Géomètre partie théorique 30 mn 30% 6 pts


PRATIQUES Topographe partie pratique 4h 70% 14 pts

III. PRESENTATION DE
L’EPREUVE
Partie théorique : 6pts Durée : 30 mn
Prévoir un minimum de 04 (quatre) question indépendantes minimum ou 06 (six) questions
maximum :
Le contenu des questions portera sur :
 Généralités sur l’établissement des plans et cartes
 Théorie des erreurs
 Differentes types de nivellement
 Classification des differents types de niveau en fonction de leur précision
 Fautes-Erreurs accidentelles et erreurs systématiques
 Mesure directe et indirecte des distances
 Angles et polygonation
 Instruments et Accessoires
 Méthode et procédé des levers
 Organisation générale des levers

Page 263 sur 339


 Les implantations
 Le rattachement
 Le rabattement
 La topométrie routière.
 Les courbes de niveau
 Dessin automatique des profils
 Etc......

NB : Prévoir au maximum 2 inconnues, il faut faciliter l’approche de l’exercice (pas de


chargement complexe).

PARTIE PRATIQUE/ 14 pts Durée : 4h00


Le contenu de cette partie portera sur la vérification des aptitudes obtenues en bureau
d’étude à partie du logiciel COVADIS 2007 classique.
Prévoir au minimum un plan à reproduire avec cotation et impression

Nb: Au cas où le sujet est entièrement pratique, l’examinateur repartie la totalité des 20
points sur les différentes étapes.

IV. CRITERES D'EVALUATION


L’évaluation est basée sur les éléments suivants :
- La concision des réponses ;
- Exactitude des résultats ;
- La maitrise des appareils Topographiques
 Ouverture du coffret
 Sortie de l’appareil
 Technique de mise en station
 Temps de mise en station
 techniques d’opération
 Fin de travaux.
 Remettre l’appareil dans son coffret
L’examinateur pourra évaluer les
candidats par groupe
NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème.

Page 264 sur 339


SPECIALITE : INSTALLATION SANITAIRE (IS)

EPREUVE : FLUIDES ET ENERGIES


I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS
1) INTITULE DE L’EPREUVE : Fluides et Energies
2) TYPE DE L’EPREUVE : Epreuve professionnelle
3) NATURE DE L’EPREUVE : Théorique
4) DUREE DE L’EPREUVE : 2heures
5) CREDIT : 02
6) OBJECTIF GENERAL :
Cette épreuve a pour objectif de valider l'aptitude d'un candidat à mobiliser ses
connaissances scientifiques et techniques pour calculer les caractéristiques fluidiques et
énergétiques des éléments d'une installation.

7) STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est la suivante :

Spécialité Durée Nombre de


Epreuve Différentes parties Pourcentage
/option approximative points
A Mécanique appliquée 20 min 15% 15
Statique et Dynamique
Fluides et B 35 min 30% 30
des fluides
Energies IS
C Réseaux hydrauliques 40 min 35% 35
(F.E)
D Electricité 25 min 20% 20
Totaux 120 min 100% 100 pts

8) PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)

Cette épreuve comporte quatre parties indépendantes et n pages.

Partie A : Mécanique appliquée (15 pts)

L’objectif de cette partie est d’étudier les forces et systèmes de forces qui s’exercent sur
certains composants des installations hydrauliques (comme les réservoirs d’eau).

Contenu

Les activités professionnelles relatives à cette partie sont de :

- calculer le diamètre de la boule « flotteur »


- calculer la section de la tige
- et bien d’autres caractéristiques des installations hydrauliques.

Partie B : Statique et Dynamique des Fluides (30 pts)

Page 265 sur 339


L’objectif de cette partie est calculer les caractéristiques fluidiques des éléments d'une
installation

Contenu

- Statique des fluides: pression, poussée, principe d’Archimède


- Dynamique des fluides incompressibles:

Partie C : Réseaux hydrauliques (35 pts)

L’objectif de cette partie est de dimensionner les réseaux hydrauliques (Charges, débit,
vitesses…)

Contenu

- calcul des caractéristiques (charges, des débits, des vitesses, etc) des réseaux maillé,
ramifié et mixte

Partie D : Electricité (20 pts)

L’objectif de cette partie est de fournir aux les outils scientifiques aux étudiants afin de les
permettre d’identifier les composants électriques

Contenu

- Schémas électriques des interrupteurs hydrauliques, codes de couleur


- Schémas électriques des appareils de production d’eau chaude

9) CRITERES D’EVALUATION

Elle porte essentiellement sur :

- La pertinence et le réalisme de la méthode ou des éventuelles hypothèses adoptées.


- Le réalisme des solutions proposées,
- La précision et l'analyse des résultats,

Page 266 sur 339


EPREUVE : ECHANGEURS DE CHALEUR

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS

1) INTITULE DE L’EPREUVE : Echangeurs de chaleur

2) TYPE DE L’EPREUVE : Epreuve professionnelle

3) NATURE DE L’EPREUVE : Théorique

4) DUREE DE L’EPREUVE : 2heures

5) CREDIT : 02

6) OBJECTIF GENERAL :

Cette épreuve a pour objectif de valider l'aptitude d'un candidat à mobiliser ses
connaissances scientifiques et techniques pour résoudre un problème de transfert de chaleur
dans une installation de production d’eau chaude sanitaire.

7) STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est la suivante :

Spécialité Durée Nombre de


Epreuve Différentes parties Pourcentage
/option approximative points
A Thermodynamique 30 min 25% 25
Transfert
B 60 min 50% 50
Echangeurs IS thermique
de chaleur Conversion de
C 30 min 25% 25
l’énergie
Totaux 120 min 100% 100 pts

8) PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


Cette épreuve comporte quatre parties indépendantes et n pages.

Partie A : Thermodynamique (25 pts)

L’objectif de cette partie est de calculer l’énergie reçue ou perdue par un fluide

Contenu
- Application du PREMIER PRINCIPE: énergie interne, enthalpie, échanges
d’énergie, étude thermodynamique des gaz parfaits.
- Etudes des diverses évolutions des systèmes.
- Evolution isotherme, isobare, isochore, adiabatique, polytropique, expansion.
- Calcul des échanges d’énergie et des travaux échangés. Pour les systèmes ouverts et
fermés.

Partie B : Transfert thermique (50 pts)


Page 267 sur 339
L’objectif de cette partie est dimensionner les échangeurs de chaleur (comme les chauffes
eau solaires, électriques, etc…)

Contenu

- modes de circulation des différents fluides dans un échangeur


- Efficacité de l’échangeur
- Echange thermique surfacique
- Surface d’échange à partir des abaques et par calcul
- calcul des températures
- puissances

Partie C : Conversion de l’énergie (30 pts)

L’objectif de cette partie est de dimensionner équipements de transformer une énergie en


énergie thermique

Contenu

- Lister les équipements nécessaires à une installation donnée


- Citer les paramètres fonctionnels nécessaires au dimensionnement de ces
équipements
- Choisir les équipements à partir d’une note de calcul ou d’un abaque

9) CRITERES D’EVALUATION

Elle porte essentiellement sur :


- La pertinence et le réalisme de la méthode ou des éventuelles hypothèses adoptées.
- Le réalisme des solutions proposées,
- La précision et l'analyse des résultats,

Page 268 sur 339


EPREUVE : ETUDE DES INSTALLATIONS

I. PRESENTATION GENERALE DU CANEVAS

1) INTITULE DE L’EPREUVE : Etude des installations

2) TYPE DE L’EPREUVE : Epreuve professionnelle

3) NATURE DE L’EPREUVE : Théorique

4) DUREE DE L’EPREUVE : 4heures

5) CREDIT : 04

6) OBJECTIF GENERAL :

Cette épreuve a pour objectif de valider l'aptitude d'un candidat à mobiliser ses
connaissances techniques et technologiques étudier le bon fonctionnement d’une installation
et ses caractéristiques dans l’ensemble.

7) STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est la suivante :

Spécialité Durée Nombre de


Epreuve Différentes parties Pourcentage
/option approximative points
A Régulation 35 min 15% 15
Installations
B domestiques et 120 min 50% 50
Etude des industrielles
IS
installations Systèmes d’installation
C 35 min 20% 20
et matériaux
D Machines hydrauliques 50 min 15% 15
Totaux 240 min 100% 100 pts
8) PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)
Cette épreuve comporte quatre parties indépendantes et n pages.

Partie A : Régulation (15 pts)

L’objectif de cette partie est d’identifier : les principes de la régulation ; les organes de
réglage ; les instruments de mesure

Contenu
- Nature d’une boucle de régulation
- éléments nécessaires au fonctionnement d’une boucle
- interactions entre un organe de réglage et les circuits de fluides.
- choix des équipements
Partie B : Installations domestiques et industrielles (50 pts)

Page 269 sur 339


L’objectif de cette partie est de justifier le choix des caractéristiques d’une installation, ainsi
que la consommation d’une installation et les réseaux divers tels que : air comprimé ; réseau
incendie et gaz domestiques

Contenu

- analyse fonctionnelle d’une installation ainsi que sa mise en œuvre


- aspect acoustique d’une installation
- dimensionnement des éléments constitutifs d’une installation

Partie C : Systèmes d’installation et matériaux (20 pts)

Cette partie regroupe les notions vues en cours de Technologie des systèmes,
matériaux et étude technique

L’objectif de cette partie est d’identifier le système constitutif et les matériaux utilisés pour
une installation ; définir les interactions entre les systèmes énergétiques et les structures.

Contenu
- Règles de conception des installations
- notion de haute qualité environnementale
- aspect sanitaire des matériaux utilisés

Partie D : Machines hydrauliques (20 pts)

L’objectif de cette partie est : d’identifier les éléments de montage et système constitutif
d’une machine hydraulique ; déterminer les caractéristiques hydrauliques des machines.

Contenu
- Types et principe de fonctionnement des pompes
- notion de hauteur manométrique
- traçage des courbes caractéristiques

9) CRITERES D’EVALUATION
Elle porte essentiellement sur :
- La pertinence et le réalisme de la méthode.
- Le réalisme des solutions proposées,
- La précision et l'analyse des résultats,

Page 270 sur 339


EPREUVE : TRAITEMENT DE L’EAU

1) INTITULE DE L’EPREUVE : Traitement de l’eau


2) TYPE DE L’EPREUVE : Epreuve professionnelle
3) NATURE DE L’EPREUVE : Théorique
4) DUREE DE L’EPREUVE : 2heures
5) CREDIT : 02
6) OBJECTIF GENERAL :
Cette épreuve a pour objectif de valider l'aptitude d'un candidat à mobiliser ses
connaissances scientifiques et techniques pour analyser la qualité d’une eau et prescrire un
traitement approprié.

7) STRUCTURE DE L’EPREUVE
La structure de l’épreuve est la suivante :
Spécialité Durée Nombre
Epreuve Différentes parties Pourcentage
/option approximative de points
Captage, potabilisation de
A 25 min 20% 20
l’eau
Traitement
Traite- IS
B complémentaire et 60 min 50% 50
ment de
domestique
l’eau
C Traitement d’eau usée 35 min 30% 30
Totaux 120 min 100% 100 pts

8) PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


Cette épreuve comporte trois parties indépendantes et n pages.
Partie A : Captage, potabilisation de l’eau (20 pts)
L’objectif de cette partie est d’identifier : les ressources en eau et leurs paramètres
caractéristiques ; les éléments d’une chaine de potabilisation ; les méthodes de captage d’une
eau.
Contenu
- Ressources en eau
- Techniques d’exécution d’un forage
- choix des produits et ouvrage de potabilisation de l’eau

Partie B : Traitement complémentaire et domestique (50 pts)


L’objectif de cette partie est d’interpréter le résultat d’analyse d’eau ; faire la balance
ionique d’une eau ; classifier une eau dans un tableau en fonction de ses caractéristiques ;
identifier et dimensionner les équipements nécessaires au traitement complémentaire
(adoucisseur, traitement anti calcaire, etc..)
Contenu
- identification des ions dans une eau

Page 271 sur 339


- évaluer des Bi, TA, TAC, TH,MES, etc..
- dimensionnement des adoucisseurs à résines

Partie C : Traitement d’eau usée (30 pts)


L’objectif de cette partie est d’interpréter le résultat d’analyse d’eau ; classifier une eau
dans un tableau en fonction de ses caractéristiques ; identifier et dimensionner les
équipements nécessaires au traitement des eaux usées (stations d’épuration, fosses septiques,
etc..)
Contenu
- Equipements de prétraitement
- notion de DBO5, DCO, MES, etc…
- ouvrages de clarification et d’épuration
- organes de collecte, transport et entretien

9) CRITERES D’EVALUATION
Elle porte essentiellement sur :
- La pertinence et le réalisme de la méthode.
- Le réalisme des solutions proposées,
- La précision et l'analyse des résultats,

Page 272 sur 339


EPREUVE : CAO-DAO DES SYSTEMES FLUIDES

1) INTITULE DE L’EPREUVE : CAO-DAO des systèmes fluides

2) TYPE DE L’EPREUVE : Epreuve professionnelle

3) NATURE DE L’EPREUVE : Pratique

4) DUREE DE L’EPREUVE : 2heures

5) CREDIT : 02

6) OBJECTIF GENERAL :

Cette épreuve a pour objectif de valider l'aptitude d'un candidat à mobiliser ses
connaissances techniques et informatique pour produire des documents nécessaire (pièces
graphique et écrite) a la bonne conduite et au suivi d’un projet

7) STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est la suivante :

Nombre
Spécialité Durée
Epreuve Différentes parties Pourcentage de
/option approximative
points
A Planification d’un projet 25 min 20% 20
CAO-
Elaboration des pièces
DAO des B 60 min 50% 50
graphiques
système IS
Elaboration des pièces
fluides C 35 min 30% 30
écrites
Totaux 120 min 100% 100 pts

8) PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


Cette épreuve comporte trois parties indépendantes et n pages.

Partie A : Planification d’un projet (20 pts)

L’objectif de cette partie est réaliser un planning des travaux a l’aide des outils informatique
(microsoft projet ou gantt projet) ; gerer la main d’œuvre et les délais d’exécution

Contenu
- ordonnancement des taches et activités
- construction des graphes (PERT, GANTT)
- gestion de la main d’œuvre et les délais

Partie B : Elaboration des pièces graphiques (50 pts)

Page 273 sur 339


L’objectif de cette partie est d’utiliser les logiciels AUTOCAD/ AUTOFLUID, Visio pour
tracer les réseaux de fluides sur un plan architectural (Plan préalablement existant et remis
au candidat)

Contenu
- traçage des traits, manipulation des outils de dessin dans AUTOCAD/visio
- utilisation des objets constitutifs de la bibliothèque d’AUTOFLUID
- création des plans d’exécution et isométriques correspondantes avec AUTOCAD

Partie C : Elaboration pièces écrites (30 pts)

L’objectif de cette partie est d’élaborer les notes de calcul d’un projet d’installation,
quantifier et chiffrer les besoins pour son exécution, rédiger les CCTP

Contenu
- construction des tableurs Excel
- notes de calcul produite à partir du logiciel ThermExcel et Word

9) CRITERES D’EVALUATION

Elle porte essentiellement sur :


- La pertinence et le réalisme de la méthode.
- Le réalisme des solutions proposées,
- la qualité de document produit

Page 274 sur 339


EPREUVE : PROCEDES TECHNIQUES D’INSTALLATION ET DE MISE
EN ŒUVRE

1) INTITULE DE L’EPREUVE : Procédés techniques d’installation et de mise en œuvre

2) TYPE DE L’EPREUVE : Epreuve professionnelle

3) NATURE DE L’EPREUVE : Pratique

4) DUREE DE L’EPREUVE : 5heures

5) CREDIT : 05

6) OBJECTIF GENERAL :

Cette épreuve a pour objectif de valider l'aptitude d'un candidat à mobiliser ses
connaissances techniques pour produire l’exécution d’une installation, ainsi que sa
maintenance.

7) STRUCTURE DE L’EPREUVE

La structure de l’épreuve est la suivante :

Nombre
Spécialité Durée
Epreuve Différentes parties Pourcentage de
/option approximative
points
Procédés Techniques de
techniques A maintenance, conduite et 90 min 30% 30
d’installation prévention
IS
et de mise en Réalisation et mise en
B 210 min 70% 70
œuvre œuvre des procédures
Totaux 300 min 100% 100 pts

8) PRESENTATION DE L’EPREUVE (contenus des différentes parties)


Cette épreuve comporte deux parties indépendantes et n pages.

Partie A : Techniques de maintenance, conduite et prévention (30 pts)

L’objectif de cette partie est d’intervenir sur une installation existante et défectueuse, afin
de la remettre en état de fonctionnement.

Contenu
- techniques et types de maintenance
- outils d’aides à la maintenance
- diagnostique, causes, conséquences

Partie B : Réalisation et mise en œuvre des procédures (70 pts)

Page 275 sur 339


L’objectif de cette partie est : de façonner les canalisations sous diverses formes, réaliser
l’assemblage thermique ou mécanique ; réaliser un test d’étanchéité ; équiper une salle d’eau

Contenu
- Façonnage des canalisations
- Assemblage thermique ou mécanique
- Pose des supports et colliers
- Mise à l’épreuve

9) CRITERES D’EVALUATION

Elle porte essentiellement sur :

- Le réalisme des solutions proposées,


- La précision et l'analyse des résultats,
- l’aspect général

Page 276 sur 339


EPREUVES TRANSVERSALE INDUSTRIE ET TECHNOLOGIE

EPREUVE : MATHEMATIQUE

1) INTITULE DE L’EPREUVE : MATHEMATIQUE


TYPE D’EPREUVE : TRANSVERSALE (Génie Electrique/Génie Civil/ Génie
Mécanique/Génie Thermique)
1) NATURE DE L’EPREUVE : EPREUVE ECRITE
2) DUREE DE L’EPREUVE : 4 HEURES
3) CREDIT : 6
4) OBJECTIF GENERAL :
Donner à l’apprenant les outils Mathématiques nécessaire à la compréhension et
le développement des phénomènes physiques et techniques propre à son domaine.
5) STRUCTURE DE L’EPREUVE

EPREUVE SPÉCIALITÉ DIFFÉRENTES PARTIES DURÉE % NBRE


/OPTION APPROX. DE PTS
Mathématique Génie Electrique/ 1-Analyse 1h40min 40% 8pts
Génie Civil/ 2-Algèbre linéaire 1h00min 30% 6pts
Génie Mécanique/ 3-Probabilités et Statistiques 1h20min 30% 6pts
Génie Thermique

6) PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie A : Analyse
Objectifs
Cette partie vise à vérifier si l’étudiant est apte à :
 Etudier et tracer une fonction donnée;
 Calculer les intégrales ;
 Résoudre les équations différentielles par les méthodes direct, transformée de
Laplace, transformée de Fourier;
 Etudier les suites et séries.
Contenus
 Etude des fonctions
 Fonction d’une variable réelle (zéro d’une fonction par Dichotomie) ;
 Fonctions circulaires, hyperboliques et leurs réciproques ;
 Différentielle d’une fonction ;
 Fonction à plusieurs variables.
 Les Intégrales
 Intégrales simples et applications ;
 intégrales multiples et applications ;
 Intégrales impropres.

Page 277 sur 339


 Nombres complexes.
 Représentation algébrique et module ;
 Représentation trigonométrique et argument ;
 Représentation exponentielle et formule de Moivre ;
 Racine nième d’un complexe ;
 Résolution d’équation du 2nd degré dans C ;
 Linéarisation, plan complexe.

 Equations différentielles
 Equations différentielles du 1ier ordre ;
 Equations différentielles linéaires du second ordre à coefficients constants.

 Suites numériques.
 Convergence des suites ;
 Suites arithmétiques et géométriques.
 Séries :
 Séries numériques (convergence, théorèmes généraux, séries à terme positif);
 Séries de fonctions (convergence uniforme, rayon de convergence);
 Séries de Fourier.
 Transformée de Laplace (applications à la résolution des équations
différentielles).
 Transformée de Fourier.

Partie B : Algèbre linéaire


Objectifs
Algèbre linéaire qui fait l’objectif de cette partie a pour but d’évaluer les connaissances des
candidats à :
 Résoudre (analytiquement et numériquement) des systèmes d’équations linéaires ;
 Caractériser les espaces vectoriels et les applications linéaires ;
 Manipuler les matrices ;
 Maîtriser les nombres complexes et leurs représentations géométriques.
Contenus
 Nombres complexes.
 Représentation algébrique et module ;
 Représentation trigonométrique et argument ;
 Représentation exponentielle et formule de Moivre ;
 Racine nième d’un complexe ;
 Résolution d’équation du 2nd degré dans C ;
 Linéarisation, plan complexe.
 Espaces vectoriels (famille libre ou indépendant, famille liée, famille génératrice,
base et dimension).
 Applications linéaires (noyau, image, matrice d’une application linéaire).

Page 278 sur 339


 Calcul matriciel (déterminant, inverse, valeur propre, vecteur propre, diagonalisation,
calcul des puissances des matrices).
 Systèmes d’équations linéaires (méthode du déterminant, méthode du pivot de
Gauss).
 Initiation aux méthodes numériques (Gauss-Jordan, Jacobi).

Partie C : Probabilités et Statistiques


Objectifs
Cette partie a pour objectif de s’assurer que l’étudiant à la capacité de :
 Calculer une probabilité
 Utiliser une loi de probabilité ;
 Déterminer les éléments caractéristiques d’un tableau statistique
 Pouvoir appliquer la régression linéaire à un tableau statistique.
Contenus
 Probabilités
 Calcul des probabilités (probabilité discrète, conditionnelles ou non) ;
 Loi des probabilités (Poisson, Normale, binomiale).
 Statistiques
 Régression linéaire (paramètres statistiques) ;
 Echantillonnage et estimation.

7) CRITERES D’EVALUATION
Les questions doivent être formulées de tel sorte que le candidat puisse développer afin
d’arriver aux résultats attendus. Les critères d’évaluations sont les suivants :
 La clarté de la rédaction ;
 La démarche et logique ;
 Résultats.

8) CONSIGNES : à l’exception de la calculatrice scientifique non programmable,


aucun document n’est autorisé. Toutefois les abaques nécessaires seront annexés à
l’épreuve.

Page 279 sur 339


EPREUVE : ECONOMIE

1. Intitulé de l’épreuve : Economie


2. Type d’épreuve : Epreuve transversale
3. Durée de l’épreuve : 02 heures
4. Crédits : 02

5. Objectif général : il s’agit ici d’évaluer, de manière aussi objective que possible, le
savoir des candidats.

6. Structure de l’épreuve
a. L’épreuve doit être obligatoirement accompagnée des éléments de correction.
b. L’épreuve doit être conçue sur un maximum de deux (02) pages.
c. La mise en page doit être claire avec une police « Time New Roman », de taille 12,
d’interligne 1,5 et un espacement normal.
d. Les précisions doivent être faites sur :
 le domaine
 la filière
 la spécialité et éventuellement l’option
 l’unité d’enseignement
 les accessoires (calculatrice, documents autorisés, ou non, …)
 le nombre d’heures
 le barème de l’épreuve et des questions
e. Les questions doivent être formulées de manière claire, compréhensible, cohérente et
sans fautes.
La structure de l’épreuve est la suivante :
Spécialité/option Durée Nbre
Epreuve Différentes parties %
approx. de pts
ELT, ENR, CIR, MEI, MSE, MAR, CHI,
CHI, BAT, GEG, TPU, GTO, ISA, UBR,
Partie A : Economie générale 1h 50% 10
Economie MEB, INP, MGA, MGF, FCL, CHS,
Partie B : Economie
COM, MIP, MKA, MAV, MEN, EEN, 1h 50% 10
NAM, GAP, SIP, HSE, FME, CME d’entreprise

7. Présentation de l’épreuve
La structure de l’épreuve est présentée comme suit :

Partie A : Economie générale (analyse des concepts et exercice) [10 points]


 Analyse des concepts [6 points]
 Exercice [4 points]
Partie B : Economie d’entreprise [10 points]
 Analyse des concepts [6 points]
 Exercice [4 points]
NB : L’exercice de la partie B doit porter sur les outils d’aide à la décision en
avenir certain
Page 280 sur 339
8. Critères d’évaluation
- L’épreuve doit scrupuleusement respecter le programme en vigueur.
- L’épreuve doit couvrir une bonne partie du programme environ les 2/3.
- Une partie des questions de l’épreuve doit porter sur l’actualité économique.

Page 281 sur 339


EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE
ANALYTIQUE

1. INTITULE DE L’EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET


COMPTABILITE ANALYTIQUE
2. TYPE D’EPREUVE: Transversale
3. DUREE : 2 HEURES
4. CREDIT : 2
5. OBJECTIF GENERAL :
L’épreuve d e comptabilitégénérale et comptabilité analytique a pour but d’évaluer les
aptitudes théoriques et pratiquesacquisesdansleséléments constitutifs suivantsdel a
spécialité:Comptabilité générale et Comptabilité analytique.
6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
EPREUVE SPECIALITE/OPTION DIFFERENTES DUREE % NBRE DE
PARTIES APPROX. POINTS

Comptabilité ELECTROTECHNIQUE/ENERGIE Comptabilité 1h 50 % 10


générale et RENOUVELABLE/CONTROLE générale
Comptabilité INSTRUMENTALE ET REGULATION/
analytique
MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS Comptabilité 1h 50 % 10
INDUSTRIELS/MAINTENANCE DES SYSTEMES analytique
ELECTRONIQUES/ MAINTENANCE DES
APPAREILS BIOMEDICAUX

TOTAL 2h 100 % 20

7. CONTENU DES PARTIES


Cetteépreuve comporte2 parties ou éléments constitutifsindépendants et n pages.

Partie 1 :Comptabilité générale (10 points)

L’objectif de cette partie est d’évaluer la capacité:


 D’établir une facture et l’enregistrer ;
 D’établir un tableau d’amortissement.
Comptetenu deladurée,les questions pourront portersur:

1. L’entreprise et son patrimoine


 Notion d’entreprise ;
 Bilan et ses variations.
2. Analyse des opérations courantes de l’entreprise
 Notion d’emplois ressources ;
 Le virement comptable ;
 Des comptes à la balance.
3. Les opérations d’achats et de vente

Page 282 sur 339


 Facturation ;
 Enregistrement comptable ;
 Système d’inventaire ;
 Fiche de stock.
4. les règlements au comptant
5. les amortissements et provisions
 Définition ;
 Enregistrement comptable ;
 Typologie.

N.B. :Ilconvientde préciser les éléments à exclure ou les éléments mutuellement


exclusifs.

Partie 2 : Comptabilité Analytique (10 points)

L’objectif de cette partie est d’évaluer la capacité de l’étudiant :


 A analyser les différentes charges ;
 A calculer les différents coûts complets.
Comptetenu deladurée,les questions pourront portersur:

1. Analyse des charges


 Charges incorporables ;
 Charges directes, indirectes ;
 Valorisation des stocks.
2. Méthode des couts complets
 Coût d’achat ;
 Coût de production ;
 Coût de revient ;
 Calcul des résultats.
N.B. :Ilconvientde ne pas tenir compte des particularités rencontrées dans le calcul des
coûts de production (déchets, rebuts, produits intermédiaires …).

8. CRITERES D’EVALUATIONS
L’évaluation sera baséesur:

 laprésentation dela copie : 5 %;


 ladémarchepourlarésolutiondu problèmeposé:45 %
 L’exactitudedes réponses: 50 %

N.B. :Lesujetdoitêtreaccompagnédesoncorrigé détailléayantunbarèmedenotationdétaillé.

Page 283 sur 339


EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE
ANALYTIQUE

1. INTITULE DE L’EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET


COMPTABILITE ANALYTIQUE
2. TYPE D’EPREUVE: Transversale
3. DUREE : 2 HEURES
4. CREDIT : 2
5. OBJECTIF GENERAL :

L’épreuve d e comptabilité générale et comptabilité analytique a pour but d’évaluer les


aptitudes théoriques et pratiques acquises dans les éléments constitutifs suivants de l a
spécialité : Comptabilité générale et Comptabilité analytique.

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE

EPREUVE SPECIALITE/OPTION DIFFERENTES DUREE % NBRE DE


PARTIES APPROX. POINTS

Comptabilité INFORMATIQUE INDUSTRIELLE ET Comptabilité 1h 50 % 10


AUTOMATISME/MAINTENANCE DES SYSTEMES
générale et INFORMATIQUES/E-COMMERCE ET MARKETING
générale
Comptabilité NUMERIQUE/TELECOMMUNICATIONS/RESEAUX
analytique ET SECURITE Comptabilité 1h 50 % 10
analytique

TOTAL 2h 100 % 20

7. CONTENU DES PARTIES


Cette épreuve comporte 2 parties ou éléments constitutifs indépendants et n pages.

Partie 1 : Comptabilité générale (10 points)

L’objectif de cette partie est d’évaluer la capacité:


 D’établir une facture et l’enregistrer ;
 D’établir un tableau d’amortissement.
Compte tenu de la durée, les questions pourront porter sur:

1. L’entreprise et son patrimoine


 Notion d’entreprise ;
 Bilan et ses variations.
2. Analyse des opérations courantes de l’entreprise
 Notion d’emplois ressources ;
 Le virement comptable ;

Page 284 sur 339


 Des comptes à la balance.
3. Les opérations d’achats et de vente
 Facturation ;
 Enregistrement comptable ;
 Système d’inventaire ;
 Fiche de stock.
4. les règlements au comptant
5. les amortissements et provisions
 Définition ;
 Enregistrement comptable ;
 Typologie.
N.B. :
Il convient de préciser les éléments à exclure ou les éléments mutuellement exclusifs.

Partie 2 : Comptabilité Analytique (10 points)


L’objectif de cette partie est d’évaluer la capacité de l’étudiant :
 A analyser les différentes charges ;
 A calculer les différents coûts complets.
Compte tenu de la durée, les questions pourront porter sur:

1. Analyse des charges


 Charges incorporables ;
 Charges directes, indirectes ;
 Valorisation des stocks.
2. Méthode des couts complets
 Coût d’achat ;
 Coût de production ;
 Coût de revient ;
 Calcul des résultats.
N.B. :

Il convient de ne pas tenir compte des particularités rencontrées dans le calcul des coûts
de production (déchets, rebuts, produits intermédiaires …).

8. CRITERES D’EVALUATIONS

L’évaluation sera basée sur:


 La présentation de la copie : 5 %;
 La démarche pour la résolution du problème posé : 45 %
 L’exactitude des réponses: 50 %

N.B. : Le sujet doit être accompagné des corrigés détaillés ayant un barème de notation
détaillé.

Page 285 sur 339


FILIERE : CHIMIE, GENIE CHIMIQUE ET DES PROCEDES

SPECIALITE/OPTION : GENIE DE CHIMIQUE ET DES PROCEDES

EPREUVE : OPERATIONS UNITAIRES


TYPE D’EPREUVE : Professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE : 04 Heures
CREDIT : 05
OBJECTIFS : L’épreuve d’opération unitaire a pour but d’évaluer les aptitudes et
compétences du candidat à exécuter l’ensemble des opérations unitaires thermiques et
mécaniques.
STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/option Parties Durées Pondération Nombre
approximatives de points
Opération Partie 1 Opération 1h 30 Min 50% 10 pts
unitaire GCP unitaires
thermiques
Partie 2 Opération 1h 30 Min 50% 10 pts
unitaire
mécaniques

PRESENTATION DE L’EPREUVE

Partie 1 : Opération unitaire thermique


1. Distillation
• Étude des équilibres liquide-vapeur :
- Cas de mélanges binaires idéaux ;
- Cas de mélanges non idéaux ;
Différents types de distillation :
- Distillation simple/ − distillation instantanée (flash) ; -
Rectification ; Appareillage.
2. Extraction
• Généralités ;
• L’extraction liquide-liquide ;
• L’extraction solide-liquide ;
• L'extraction liquide-gaz. Absorption et désorption.
3. Sédimentation - filtration
• Sédimentation ; Filtration.
4. Evaporation, cristallisation, séchage

Partie 2 : opération unitaire Mécanique


Page 286 sur 339
Techniques et séparations diverses
• Stockage et transport des solides ;
• Mise en contact d’un solide et d’un fluide ;
• Fragmentation des solides ;
• Séparation solide-gaz : dépoussiérage ;
• Tamisage ;
• Échange d'ions ; Procédés à membrane ; Formulation.
Technique de broyage, tamisage, concassage.
CRITERES D’EVALUATION : chaque partie devra être traitée et évaluée suivant la
pondération décrit plus haut.

Page 287 sur 339


EPREUVE : PROCESS ET PROCEDES INDUSTRIEL

1) INTITULE DE L’EPREUVE : PROCESS ET PROCEDES INDUSTRIEL


2) TYPE D’EPREUVE : Professionnelle
3) DUREE DE L’EPREUVE : 04 Heures
4) CREDIT : 05
5) OBJECTIFS : L’épreuve de process et procédés industriels a pour but d’évaluer les
aptitudes et compétences du candidat à lire et comprendre un schéma des procédés et
maitriser les systèmes de régulation qui s’y opère, dimensionner le système de
circulation des fluides dans le but de préserver les propriétés de ce dernier tout en
respectant le cahier de charge.
6) STRUCTURE DE L’EPREUVE

Epreuve Spécialité/option Parties Durées Pondération Nombre


approximatives de points
Process et Partie 1 Schémas des 1h 30 Min 30% 6 pts
procédés GCP procédés
industriels industriels
Partie 2 Méthode des 2h 30 Min 70% 14 pts
bilans et
circulation des
fluides

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie 1 : Schémas des procédés

Partie 2 : Méthode des bilans et circulation des fluides

8) CRITERES D’EVALUATION : chaque partie devra être traitée et évaluée suivant


la pondération décrit plus haut.

Page 288 sur 339


EPREUVE : CHIMIE ORGANIQUE

1) INTITULE DE L’EPREUVE : CHIMIE ORGANIQUE


2) TYPE D’EPREUVE : Professionnelle
3) DUREE DE L’EPREUVE : 04 Heures
4) CREDIT : 05
5) OBJECTIFS : L’épreuve de Chimie organique a pour but d’évaluer les aptitudes et
compétences du candidat à trouver la structure des nouveaux composés ; interpréter
ces structures en fonction des atomes et des électrons qui les lient, savoir de quelle
façon ces molécules réagissent entre elle et comment prévoir leurs réactions ;
concevoir des molécules et comprendre ce que fait la nature et quelles sont les
relations entre les structures des molécules biologiquement actives.
6) STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/option Parties Durées Pondération Nombre
approximatives de
points
Chimie Partie 1 Restitution organisée 2h 50% 10 pts
organique GCP des connaissances
Partie 2 Etude des voies de 2h 50% 10pts
synthèse des
composés organiques
monofonctionnelle et
polyfoctionnelle

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie 1 : Restitution organisée des connaissances
Introduction à la chimie organique
1. Détermination d’une formule brute
2. L’atome de carbone et ses liaisons
3. Isomérie
4. Isomérie structurale
5. Introduction à la stéréochimie : - représentations graphiques des molécules ;
6. notions de conformation et configuration
7. Analyse conformationnelle
8. Isomérie de configuration : chiralité, activité optique ; énantiomérie ;
diastéréoisomérie ; lien entre chiralité et activité biologique.

Partie 2 : Etude voies de synthèse des composés organique monofonctionnelle et


polyfonctionnelle.
I- Composé organique monofonctionnelle
1. Réactivité des hydrocarbures et des composés monofonctionnels
2. Alcanes, alcènes
• Addition électrophile ;

Page 289 sur 339


• Autres additions ;
• Oxydations ;
• Substitution allylique.
3. Alcynes
• Additions ;
• Propriétés des alcynes vrais.
4. Composés aromatiques
• Notion d’aromaticité ;
• Substitution électrophile ;
• Réactions de la chaîne latérale ;
• Additions ;
• Réduction de birch ;
• Oxydations du cycle ;
• Hétérocycles à caractère aromatique.
5. Dérivés halogénés
• Substitution nucléophile ;
• Réaction d’élimination ;
• Action des métaux et du silicium; Halogénures éthyléniques.
6. Organométalliques
Organomagnésiens mixtes ;
• Constitution ;
• Propriétés basiques ;
• Propriétés nucléophiles ; Autres organométalliques.
7. Alcools
• Propriétés acido-basiques ; Propriétés nucléophiles ; Oxydations ;
déshydrogénation.
8. Phénols
• Acidité ;
• Substitution électrophile ;
• Propriétés nucléophiles ; Réactions de condensation ; Oxydo-
réduction.
9. Epoxydes et éthers-oxydes
• Ouverture du cycle des époxydes ; Propriétés nucléophiles des éthers-
oxydes ; Réaction due à l’hydrogène en α des éthers-oxydes.
10. Amines aliphatiques
• Propriétés basiques ;
• Propriétés nucléophiles ; Ions ammonium quaternaires.
11. Amines aromatiques :
• Propriétés basiques ;
• Substitution électrophile ; Propriétés nucléophiles ; Oxydations.
12. Diazoiques
• Réactions avec départ d’azote ; Réactions sans départ d’azote ; Le
diazométhane.
13. Aldéhydes-cétones

Page 290 sur 339


• Addition nucléophile au carbonyle ;
• Réactions dues à l’hydrogène en α ;
• Aldéhydes aromatiques ; Cétones conjuguées ; Réactions d’oxydo-
réduction.
14. Acides carboxyliques
• Propriétés acides ;
• Passage aux dérivés d'acides ;
• Halogénation en α ; Passage aux dérivés carbonylés ; Réduction.
15. Dérivés d'acides
• Chlorures ;
• Anhydrides, esters, amides, nitriles ;
• Dégradation d'hofmann des amides ;
Réactions dues à la mobilité de l'hydrogène en α du carbonyle des
esters et des nitriles.
II- Réactivités des composés polyfonctionnels
1. Diènes conjugués
• Addition électrophile 1,2 et 1,4 ;  Synthèse de diels-alder.
2. Diols
• Déshydratation ;
• Oxydations ;
• Protection du groupe carbonyle.
3. Composés dicarbonylés
• Composés 1,2 ;
• dicarbonylés ;
• Composés 1,3 ; Dicarbonylés.
4. Diacides
• Propriétés acides ;
• Déshydratation et décarboxylation ;  Esters maloniques.
5. Applications
6. Matériaux macromoléculaires
• Polymérisation par addition ;
• Polymérisation par condensation ;
• Relations structure-propriétés ;  Les matières plastiques ; 
Produits de dégradation.
7. Composés d'intérêt biologique
• Acides α-aminés ;
• Polypeptides ;
• Protéines : propriétés acido-basiques; -  Stéréochimie des acides
aminés naturels ;
• Liaison peptidique ;
• Stéréochimie des protéines ;
• Intérêt biologique ;
• Glucides : présentation des principales familles ; Anomérie : intérêt
biologique ; Lipides : classification.

8) CRITERES D’EVALUATION : chaque partie devra être traitée et évaluée suivant


la pondération décrit plus haut.
Page 291 sur 339
EPREUVE : CHIMIE INORGANIQUE

1) INTITULE DE L’EPREUVE : CHIMIE INORGANIQUE


2) TYPE D’EPREUVE : Professionnelle
3) DUREE DE L’EPREUVE : 04 Heures
4) CREDIT : 05
5) OBJECTIFS : L’épreuve de Chimie inorganique a pour but d’évaluer les aptitudes
et compétences du candidat à écrire la structure électronique des éléments chimiques,
reconnaitre les grandes familles des éléments chimiques et leurs propriétés, préciser
l’évolution des propriétés atomiques, présenter les différents types de liaisons et
leurs influences sur les structures atomiques, décrire la géométrie microscopique des
solides (structure hc, cc, cfc).

6) STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/option Parties Durées Pondération Nombre
approximatives de
points
Chimie Partie Structure de la 2h 50% 10 pts
inorganique GCP 1 matière

Partie cristallochimie 2h 50% 10pts


2
7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie 1 : Structure de la matière

1. L’atome
• Modèle de l’atome de Bohr ;
• Modèle quantique de l’atome
• Peuplement de l’enveloppe électronique ;
• Structure électronique des molécules ;
• Energie propre et photoélectrique d’un atome
• Charge nucléaire effective .
2. Classification périodique des éléments à partir du modèle quantique de
l’atome
• Construction : historique et classification actuelle ;
• Les grandes familles et leurs propriétés
• Evolutions des propriétés atomiques.

Partie 2 : Etat solide (cristallochimie)

• Présentation de l’état cristallin : réseaux, nœuds, maille, motif,


coordinence, compacité ;

Page 292 sur 339


• Liaison chimique (liaison ionique ; liaison covalente; liaison
métallique ; liaison hydrogène ; liaison de Van Der Waals) ;
• Energie réticulaire
• Les édifices métalliques : − réseau cubique centré ; − assemblages
compacts : cubique faces centrées - hexagonal compact ; − existence
de sites interstitiels tétraédriques et octaédriques ; − alliages
d’insertion et de substitution : structure, exemples ;
• Les édifices ioniques : − description des divers types de structures :
CsCl, NaCl, ZnS (blende), CaF2 ; − relations entre type structural et
rayons ioniques dans le cas des composés AB ;
• Les édifices covalents et moléculaires : − carbone : diamant, graphite ;
− cristaux moléculaires : diode, dioxyde de carbone, glace.

8) CRITERES D’EVALUATION : chaque partie devra être traitée et évaluée suivant


la pondération décrit plus haut.

Page 293 sur 339


EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE

1) INTITULE DE L’EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE


2) TYPE D’EPREUVE : Professionnelle
3) DUREE DE L’EPREUVE : 04 Heures
4) CREDIT : 05
5) OBJECTIFS : L’épreuve des travaux pratiques de chimie inorganique a pour but
d’évaluer les aptitudes et compétences du candidat à faire des analyses qualitatives et
quantitatives des composés naturels (eau, terre, lait, engrais…) et d’effectuer des
synthèses (sels minéraux) ; d’expérimenter la réactivité des différents métaux vis-à-
vis des acides et des bases.

6) STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/option Parties Durées Pondération Nombre
approximatives de
points
Travaux Partie 1 Connaissance 1h 30% 6 pts
pratiques GCP du matériel et
chimie préparation
Partie 2 Manipulation 1h 30 Min 20% 4 pts
Partie 3 Compte rendu 1h 30 Min 50% 10 pts

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie 1 : Connaissance théorique sur la manipulation 6pts

1. Dosages acido-basiques
•Utilisation d’indicateurs colorés ;
•pH-métrie ;
• Conductimétrie.
2. Dosage par précipitation
• Gravimétrie ;
• Volumétrie : méthodes de Mohr et Charpentier Volhard ;
• Potentiométrie (i= 0) ;
• Conductimétrie.
3. Dosages par complexation
• Utilisation de l’EDTA disodique (avec indicateur coloré) :
• Dosage direct ;  Dosage en retour ;
• Dosage par substitution.
4. dosages d’oxydoréduction
• Utilisation d’indicateurs colorés ;
• Potentiomètre (i = 0) ;

Page 294 sur 339


• Manganimétrie ;
• Iodométrie ;
• Chromimétrie.
5. Dosages par spectrophotométrie d’absorption moléculaire (uv, visible)
• Tracé de spectres d’absorption ;
• Dosages : méthode de la gamme d’étalonnage.
6. Dosage par spectrophotométrie d’absorption atomique et d’émission
atomique
7. Propriétés analytiques d’ions en solution aqueuse
• Les exemples seront choisis parmi les ions rencontrés en analyse
quantitative et en chimie minérale.

Partie 2 : Manipulation 4pts

Chaque étudiant sera évalué sur :

- La connaissance et l’utilisation du matériel de laboratoire,


- La maîtrise et la mise en œuvre des techniques de laboratoire,
- La connaissance des règles de sécurités au laboratoire,
- Son habileté sur la paillasse.

Partie 3 : Compte rendu 10pts

8) CRITERES D’EVALUATION : chaque partie devra être traitée et évaluée suivant


la pondération décrit plus haut.

Page 295 sur 339


EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES D’OPERATIONS UNITAIRES

1) INTITULE DE L’EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES D’OPERATIONS


UNITAIRES
2) TYPE D’EPREUVE : Professionnelle
3) DUREE DE L’EPREUVE : 04 Heures
4) CREDIT : 05
5) OBJECTIFS : maitriser et comprendre l’ensemble des procédés visant à mettre sur
pied un produit consommable.

6) STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/option Parties Durées Pondération Nombre
approximatives de
points
Travaux Partie 1 Connaissance 1h 25% 5 pts
pratiques GCP du matériel et
chimie préparation
inorganique Partie 2 Manipulation 1h 30 Min 25% 5 pts
Partie 3 Compte rendu 1h 30 Min 50% 10 pts

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie 1 : Connaissance du matériels et préparation

Distillation, sédimentation, filtration, séchage… ;

. - Calcul des masses en base sèche et humide ;

- Isothermes de sorption ;
- Mesure des grandeurs (humidité relative, pression, vitesse, température, débit…) ;

Partie 2 : Manipulation

A faire au laboratoire

Partie 3 : Compte rendu

8) CRITERES D’EVALUATION : chaque partie devra être traitée et évaluée suivant


la pondération décrit plus haut.

Page 296 sur 339


EPREUVE : MATHEMATIQUES

1) INTITULE DE L’EPREUVE : Mathématiques


2) TYPE D’EPREUVE : fondamentale

3) DUREE DE L’EPREUVE : 03 Heures


4) CREDIT : 03
5) OBJECTIFS :
6) STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/option Parties Durées Pondération Nombre
approximatives de
points
Mathématiques Partie 1 Algèbre 30 Min 25% 5 pts
GCP Partie 2 Analyse 1h 25% 5 pts
Partie 3 Probabilités et 1h 30 Min 50% 10 pts
statistiques

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE

Partie 1 : Algèbre

- Calcul matriciel
- Nombres complexes
- Systèmes linéaires
- Applications linéaires
Partie 2 : Analyse

- Intégrales simples et applications;


- Séries numériques
- Séries de Fourier
- Maximum et minimum des fonctions à deux variables ;
- Opérateurs vectoriels (gradient, rotationnel, divergence, laplacien)
- Intégrales curvilignes et applications
- Intégrales multiples et applications en mécanique
- Transformation de Laplace et applications
- Equations différentielles linéaires du premier et du second ordre
- Equations aux dérivées partielles linéaires du premier ordre

Partie 3 : Probabilités et Statistiques

Page 297 sur 339


- Calcul des probabilités simples
- Probabilités conditionnelles
- Loi de probabilité usuelles (loi binominale ; loi normale, exponentielle);
- Statistiques descriptives
- Séries statistiques doubles (droites de régression)
- Echantillonnage

- Estimation de la moyenne, variance et écart type (Test d’hypothèses de Student


et du Khi -deux)
8) CRITERES D’EVALUATION : chaque partie devra être traitée et évaluée suivant
la pondération décrit plus haut.

Page 298 sur 339


EPREUVE : THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE

1) INTITULE DE L’EPREUVE : Thermodynamique chimique


2) TYPE D’EPREUVE : fondamentale

3) DUREE DE L’EPREUVE : 03 Heures


4) CREDIT : 04
5) OBJECTIFS : Evaluer les compétences du candidat sur la maitrise des échanges
thermique lors de la mise sur pied d’une solution ou d’un composé chimique.

6) STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/ Parties Durées Pondération Nombre
option approximatives de points
Thermodynamique Partie 1 Thermodynamique 2h 75% 15pts
et Equilibre GCP chimique
chimique Partie 2 Equilibre chimique 1h 25% 5 pts

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie 1 : Thermodynamique chimique
1. Le système thermodynamique
• Description d’un système fermé en réaction chimique : avancement de
la réaction ;
• État standard d’un constituant pur : grandeur molaire standard.
2. Applications du premier principe
• Thermochimie. Système fermé siège d’une transformation
physicochimique ;
• Énergie interne standard de réaction ∆Ur° ;
• Enthalpie standard de réaction ∆Hro ;
• Enthalpie standard de formation ∆Hfo ;
• Variation de ces grandeurs avec la température.
3. Application du 2ème principe aux réactions chimiques
4. Critère d’évolution spontanée d’un système
• Entropie de réaction ∆Sr ;
• Variation de cette grandeur avec la température ;
• Potentiel chimique ;
• Enthalpie libre de réaction ∆Gr ;
• Expression en fonction du produit π (∆Gr= ∆Gr° + RT ln (n).

Partie 2 : Equilibre chimique


• Condition d’équilibre ;
• Constante thermodynamique k°(t) ;
• Variation de k° avec la température ;
• Relation de van't hoff ;
• Détermination de la composition d’un système à l’équilibre ;
• Déplacement d’équilibre ;
• Variance.

Page 299 sur 339


EPREUVE : PHYSIQUE

1. INTITULE DE L’EPREUVE : Physique


2. TYPE D’EPREUVE : fondamentale
3. DUREE DE L’EPREUVE : 03 Heures
4. CREDIT : 03
5. OBJECTIFS : Evaluer chez l’étudiant :
 Les compétences pratiques pour effectuer les mesures physiques avec une haute
précision, contrôler la qualité des produits, faire bon usage des appareils électriques
et électroniques de mesures, modéliser des processus physico-chimiques à l’aide des
résultats expérimentaux ;
 Les connaissances nécessaires pour comprendre et analyser les transferts thermiques
qui accompagnent les transformations des systèmes thermodynamiques, le
comportement des fluides et la spectrométrie, incontournables dans l’ingénierie
chimique.
6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialités Parties Durées Pondération Nombre
/option approximatives de points
Partie 1 Métrologie 1h 25% 5 pts
Thermodynamique
Partie 2 1h 25% 5 pts
Physique physique
CHI
appliquée Viscosité des fluides et
et Partie 3 1h 25% 5 pts
pour Phénomènes d’interface
GCP
chimiste Spectrométrie des
Partie 4 particules et des 1h 25% 5 pts
rayonnements

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie 1 : Métrologie
Pour cette partie, on donnera un Exercice de 5 points à caractère expérimental et
pratique.
 Le système international d'unités et les unités usuelles ;
 Equation aux dimensions et homogénéité d'une relation ;
 Qualité d'une mesure ;
 Notion de contrôle de qualité. La norme ISO 9000 ;
 Recherche d'une relation entre deux grandeurs ;
 Linéarisation par changement de repère, régressions linéaires ou autres,
extrapolation et interpolation ;
 Rappels et généralités sur les régimes électriques continus ;
 Conducteurs (métaux, électrolytes, semi-conducteurs...) :
 Point de fonctionnement. L'A.O. en amplificateur.
Partie 2 : Thermodynamique physique
Pour cette partie, on donnera un Exercice de 5 points.
1- Thermodynamique
 Pression dans un fluide ;
 Température ;

Page 300 sur 339


 Thermomètres :
 Généralités sur la Thermodynamique ;
 Premier principe de la thermodynamique : son caractère de conservation ;
 Calorimétrie ;
 Gaz réels ;
 Le modèle du gaz parfait ;
 Etude énergétique des gaz considérés comme parfaits ;
 Le deuxième principe : son caractère non conservatif (création d'entropie) ;
 Le troisième principe ;
 Changements de phase des corps purs : étude générale ;
 Machines et moteurs thermiques.
Partie 3 : Viscosité des fluides et phénomènes d’interfaces
Pour cette partie, on donnera un Exercice de 5 points.
1- Viscosité des fluides : introduction à la rhéologie
2- Phénomènes d'interface
 Interface liquide pur-gaz ;
 Interface liquide-solide ;
 Tension superficielle des solutions aqueuses ;
 Méthodes de mesure des tensions superficielles et interfaciales ;
 Phénomènes électriques aux interfaces.

Partie 4 : Spectrométrie des particules et des rayonnements


Pour cette partie, on donnera un Exercice de 5 points.

1- Spectrométrie des particules


2- Spectrométrie de rayonnements électromagnétiques

8. CRITERE D’EVALUATION
Le contenu d’épreuve doit respecter les programme établir dans le tableau plus haut.

Page 301 sur 339


SPECIALITE : CHIMIE

EPREUVE : PHYSIQUE

1) INTITULE DE L’EPREUVE : Physique

2) TYPE D’EPREUVE : fondamentale

3) DUREE DE L’EPREUVE : 03 Heures


4) CREDIT : 03
5) OBJECTIFS : évaluer les compétences du candidat sur les outils de base du
physicien

6) STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/option Parties Durées Pondération Nombre
approximatives de
points
Physique Partie 1 Thermodynamique 1h 30 Min 40% 8 pts
CHI physique
Partie 2 Electrostatique/ 1h 20% 4 pts
Electromagnétisme
Partie 3 Viscosité des 1h 30 Min 40% 8 pts
fluides

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE

Partie 1 : Thermodynamique physique

Partie 2 : Electromagnétisme

Partie 3 : Viscosité des fluides

8) CRITERES D’EVALUATION : chaque partie devra être traitée et évaluée


suivant la pondération décrit plus haut.

Page 302 sur 339


EPREUVE : CINETIQUE CHIMIQUE

1) INTITULE DE L’EPREUVE : Cinétique chimique

2) TYPE D’EPREUVE : fondamentale

3) DUREE DE L’EPREUVE : 03 Heures


4) CREDIT : 04
5) OBJECTIFS : L’épreuve de cinétique chimique a pour objectif d’évaluer les
aptitudes et compétences du candidat à déterminer les vitesses de disparition d’un
réactif et de formation d’un produit, définir la vitesse de réaction et la relier aux
vitesses de disparition et de formation des différentes espèces, connaître l’influence
de divers facteurs cinétiques, savoir exprimer et intégrer la loi de vitesse
correspondante pour des ordres simples, pouvoir appliquer l’approximation de l’état
quasi stationnaire en mécanisme réactionnels en cinétique homogène.

6) STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/option Parties Durées Pondération Nombre
approximatives de
points
Cinétique Partie 1 Vitesse des réactions 2h 75% 15 pts
chimique CHI et facteurs cinétiques
Partie 2 Mécanisme 1h 25% 5 pts
réactionnels en
cinétique homogène

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE

Partie 1 : Vitesse des réactions et facteurs cinétiques

1. vitesse d’une réaction en cinétique chimique


 Définitions ;
 Modélisation, relation vitesse/avancement.
2. Facteur cinétiques
• Lois de vitesse des réactions
• Ordre de réaction (0, 1, 2) ;
• Méthode de dégénérescence de l’ordre ;
• Temps de demi-réaction ;
• Loi d’Arrhenius ;
• Température, énergie d’activation ;
• Méthodes expérimentales de l’étude cinétique chimique.

Page 303 sur 339


Partie 2 : Mécanismes réactionnels en cinétique homogène
• Réactions inverses ou opposées d’ordre 1 ;
• Réactions parallèles ou compétitives d’ordre 1 ;
• Réactions successives ou consécutives d’ordre 1 ;
• Approximation de l’état quasi stationnaire ;
• Définition de l’étape cinétiquement déterminante ;
• Mécanisme en séquence ouverte ou fermée.

Page 304 sur 339


EPREUVE : CHIMIE DES SOLUTIONS

INTITULE DE L’EPREUVE : Chimie des solutions


TYPE D’EPREUVE : fondamentale
DUREE DE L’EPREUVE : 03 Heures
CREDIT : 04
OBJECTIFS :

STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/ Parties Durées Pondération Nbre de
option approx. points
Chimie des Partie 1 Réaction acido-basique 1h 25% 5pts
solutions et CHI Partie 2 Réaction oxydoréduction 1h 25% 5pts
équilibre Partie 4 Réaction de précipitation 1h 25% 5pts
chimique Partie 2 Réaction de complexation 1h 25% 5 pts

PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie 1 : Chimie des solutions
1. L’eau
• Permittivité relative, conductivité, ionisation ;
• structure et mobilité du proton hydraté ;
• autoprotolyse de l’eau, produit ionique ;
• Solvatation et solvolyse ;
• Electrolyte fort, électrolyte faible.
2. Réactions acide-base (formulation de Brönsted)
• Définition des acides et des bases ; Calcul du pH des solutions
aqueuses ; Solutions tampon.
3. Réactions de précipitation
• Solubilité et produit de solubilité ;
• Condition de précipitation ;
• Effet d’ion commun ;
• Influence du pH sur la solubilité.
4. Réactions de complexation
• Stabilité des complexes ;
• Complexations compétitives ; Complexe et précipitation ; Complexe
et pH.
5. Réactions d’oxydo-réduction
• Couple redox : définition, potentiel redox standard, formule de Nernst
;
• Prévision qualitative et quantitative des réactions ;
• Détermination des constantes d’équilibre ;

Page 305 sur 339


EPREUVE : OPERATIONS UNITAIRES

1. INTITULE DE L’EPREUVE : Opérations unitaires


2. TYPE D’EPREUVE : Professionnelle
3. DUREE DE L’EPREUVE : 4 Heures
4. CREDIT : 5
5. OBJECTIFS : L’épreuve d’opération unitaire a pour but d’évaluer les
aptitudes et compétences du candidat à exécuter l’ensemble des opérations
unitaires thermiques et mécaniques.

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/option Parties Durées approximatives Pondération Nombre
de points
Opération CHI Partie Opération unitaires 4h 100%
unitaire thermiques

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
Opération unitaire thermique
5. Distillation
• Étude des équilibres liquide-vapeur :
- Cas de mélanges binaires idéaux ;
- Cas de mélanges non idéaux ;
Différents types de distillation :
- Distillation simple/ − distillation instantanée (flash) ; -
Rectification ; Appareillage.
6. Extraction
• Généralités ;
• L’extraction liquide-liquide ;
• L’extraction solide-liquide ;
• L'extraction liquide-gaz. Absorption et désorption.
7. Sédimentation - filtration
• Sédimentation ; Filtration.
8. Evaporation, cristallisation, séchage
Partie 2 : opération unitaire Mécanique
Techniques et séparations diverses
• Stockage et transport des solides ;
• Mise en contact d’un solide et d’un fluide ;
• Fragmentation des solides ;
• Séparation solide-gaz : dépoussiérage ;
• Tamisage ;
• Échange d'ions ; Procédés à membrane ; Formulation.
Technique de broyage, tamisage, concassage.
8. CRITERE D’EVALUATION
Le contenu d’épreuve doit respecter les programme établir dans le tableau plus haut.

Page 306 sur 339


EPREUVE : METHODES DES BILANS ET CIRCULATION DES FLUIDES

1. INTITULE DE L’EPREUVE : METHODES DES BILANS ET


CIRCULATION DES FLUIDES
2. TYPE D’EPREUVE : Professionnelle
3. DUREE DE L’EPREUVE : 4 Heures
4. CREDIT : 5
5. OBJECTIFS :
6. STRUCTURE DE L’EPREUVE

Epreuve Spécialité/ Parties Durées Pondération Nbre de


option approx. points
Process et Partie 1 Dynamique des fluides 2h 50% 10 pts
procédés CHI Partie 2 Méthodes des bilans 2h 50% 10
industriels pts

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE
Partie 1 : Dynamique des fluides

Partie 2 : Méthodes des bilans

8. CRITERE D’EVALUATION
Le contenu d’épreuve doit respecter les programme établir dans le tableau plus
haut.

Page 307 sur 339


EPREUVE : CHIMIE ORGANIQUE

1. INTITULE DE L’EPREUVE : CHIMIE ORGANIQUE


2. TYPE D’EPREUVE : Professionnelle
3. DUREE DE L’EPREUVE : 4 Heures
4. CREDIT : 5
6. OBJECTIFS : L’épreuve de Chimie organique a pour but d’évaluer les
aptitudes et compétences du candidat à trouver la structure des nouveaux
composés ; interpréter ces structures en fonction des atomes et des électrons qui
les lient, savoir de quelle façon ces molécules réagissent entre elle et comment
prévoir leurs réactions ; concevoir des molécules et comprendre ce que fait la
nature et quelles sont les relations entre les structures des molécules
biologiquement actives.
7. STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/ Parties Durées Pondération Nbre
option approx. de pts
Process et Partie 1 Restitution organisée des 2h 50% 10 pts
procédés CHI connaissances
industriels Partie 2 Etude des voies de synthèse des 2h 50% 10pts
composés organiques
monofonctionnelle et
polyfoctionnelle

7 .PRESENTATION DE L’EPREUVE

Partie 1 : Restitution organisée des connaissances

Introduction à la chimie organique

1. Détermination d’une formule brute


2. L’atome de carbone et ses liaisons
3. Isomérie
4. Isomérie structurale
5. Introduction à la stéréochimie : - représentations graphiques des molécules ;
6. notions de conformation et configuration
7. Analyse conformationnelle
8. Isomérie de configuration : chiralité, activité optique ; énantiomérie ;
diastéréoisomérie ; lien entre chiralité et activité biologique.

Partie 2 : Etude voies de synthèse des composés organique monofonctionnelle et


polyfonctionnelle.
Page 308 sur 339
III- Composé organique monofonctionnelle
1. Réactivité des hydrocarbures et des composés monofonctionnels
2. Alcanes, alcènes
• Addition électrophile ;
• Autres additions ;
• Oxydations ;
• Substitution allylique.
3. Alcynes
• Additions ;
• Propriétés des alcynes vrais.
4. Composés aromatiques

• Notion d’aromaticité ;
• Substitution électrophile ;
• Réactions de la chaîne latérale ;
• Additions ;
• Réduction de birch ;
• Oxydations du cycle ;
• Hétérocycles à caractère aromatique.
5. Dérivés halogénés
• Substitution nucléophile ;
• Réaction d’élimination ;
• Action des métaux et du silicium; Halogénures éthyléniques.
6. Organométalliques
Organomagnésiens mixtes ;

• Constitution ;
• Propriétés basiques ;
• Propriétés nucléophiles ; Autres organométalliques.
16. Alcools
• Propriétés acido-basiques ; Propriétés nucléophiles ; Oxydations ;
déshydrogénation.
17. Phénols
• Acidité ;
• Substitution électrophile ;
• Propriétés nucléophiles ; Réactions de condensation ; Oxydo-
réduction.
18. Epoxydes et éthers-oxydes
• Ouverture du cycle des époxydes ; Propriétés nucléophiles des éthers-
oxydes ; Réaction due à l’hydrogène en α des éthers-oxydes.
19. Amines aliphatiques

Page 309 sur 339


• Propriétés basiques ;
• Propriétés nucléophiles ; Ions ammonium quaternaires.
20. Amines aromatiques :
• Propriétés basiques ;
• Substitution électrophile ; Propriétés nucléophiles ; Oxydations.
21. Diazoiques
• Réactions avec départ d’azote ; Réactions sans départ d’azote ; Le
diazométhane.
22. Aldéhydes-cétones
• Addition nucléophile au carbonyle ;
• Réactions dues à l’hydrogène en α ;
• Aldéhydes aromatiques ; Cétones conjuguées ; Réactions d’oxydo-
réduction.
23. Acides carboxyliques
• Propriétés acides ;
• Passage aux dérivés d'acides ;
• Halogénation en α ; Passage aux dérivés carbonylés ; Réduction.
24. Dérivés d'acides
• Chlorures ;
• Anhydrides, esters, amides, nitriles ;
• Dégradation d'hofmann des amides ;
Réactions dues à la mobilité de l'hydrogène en α du carbonyle des
esters et des nitriles.

IV-Réactivités des composés polyfonctionnels


1. Diènes conjugués
a. Addition électrophile 1,2 et 1,4 ;  Synthèse de diels-alder.
2. Diols
a. Déshydratation ;
b. Oxydations ;
c. Protection du groupe carbonyle.
3. Composés dicarbonylés
a. Composés 1,2 ;
b. dicarbonylés ;
c. Composés 1,3 ; Dicarbonylés.
4. Diacides
a. Propriétés acides ;
b. Déshydratation et décarboxylation ; Esters maloniques.
5. Applications

Page 310 sur 339


6. Matériaux macromoléculaires
a. Polymérisation par addition ;
b. Polymérisation par condensation ;
c. Relations structure-propriétés ; Les matières plastiques ; Produits de
dégradation.
7. Composés d'intérêt biologique
a. Acides α-aminés ;
b. Polypeptides ;
c. Protéines : propriétés acido-basiques; Stéréochimie des acides aminés
naturels
d. Liaison peptidique ;
e. Stéréochimie des protéines ;
f. Intérêt biologique ;
g. Glucides : présentation des principales familles ; Anomérie : intérêt
biologique ; Lipides : classification.
8. CRITERE D’EVALUATION
Le contenu d’épreuve doit respecter les programme établir dans le tableau plus haut.

Page 311 sur 339


EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE INORGANIQUE

1. INTITULE DE L’EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE


INORGANIQUE

2. TYPE D’EPREUVE : Professionnelle


3. DUREE DE L’EPREUVE : 04 Heures
4. CREDIT : 05
5. OBJECTIFS : L’épreuve des travaux pratiques de chimie inorganique a pour
but d’évaluer les aptitudes et compétences du candidat à faire des analyses qualitatives et
quantitatives des composés naturels (eau, terre, lait, engrais…) et d’effectuer des synthèses
(sels minéraux) ; d’expérimenter la réactivité des différents métaux vis-à-vis des acides et
des bases.
6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/option Parties Durées Pondération Nombre
approximatives de points
Travaux Partie 1 Connaissance du 1h 30% 6 pts
pratiques CHI matériel et préparation
chimie Partie 2 Manipulation 1h 30 Min 20% 4 pts
inorganique Partie 3 Compte rendu 1h 30 Min 50% 10 pts

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE

Partie 1 : Connaissance théorique sur la manipulation 6pts

1. Dosages acido-basiques
• Utilisation d’indicateurs colorés ;
• pH-métrie ;
• Conductimétrie.
2. Dosage par précipitation
• Gravimétrie ;
• Volumétrie : méthodes de Mohr et Charpentier Volhard ;
• Potentiométrie (i= 0) ;
• Conductimétrie.
3. Dosages par complexation
• Utilisation de l’EDTA disodique (avec indicateur coloré) :
• Dosage direct ; Dosage en retour ;
• Dosage par substitution.
4. dosages d’oxydoréduction
• Utilisation d’indicateurs colorés ;
• Potentiomètre (i = 0) ;

Page 312 sur 339



Manganimétrie ;

Iodométrie ;

Chromimétrie.
5. Dosages par spectrophotométrie d’absorption moléculaire (uv, visible)

Tracé de spectres d’absorption ;

Dosages : méthode de la gamme d’étalonnage.
6. Dosage par spectrophotométrie d’absorption atomique et d’émission
atomique
7. Propriétés analytiques d’ions en solution aqueuse
• Les exemples seront choisis parmi les ions rencontrés en analyse
quantitative et en chimie minérale.

Partie 2 : Manipulation 4pts

Chaque étudiant sera évalué sur :

- La connaissance et l’utilisation du matériel de laboratoire,


- La maîtrise et la mise en œuvre des techniques de laboratoire,
- La connaissance des règles de sécurités au laboratoire,
- Son habileté sur la paillasse.

Partie 3 : Compte rendu 10pts

8. CRITERE D’EVALUATION
Le contenu d’épreuve doit respecter les programme établir dans le tableau plus haut.

Page 313 sur 339


EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE

6. INTITULE DE L’EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE


ORGANIQUE
7. TYPE D’EPREUVE : Professionnelle
8. DUREE DE L’EPREUVE : 4 Heures
9. CREDIT : 5
10. OBJECTIFS : L’épreuve des travaux pratiques de chimie organique a pour but
d’évaluer les aptitudes et compétences du candidat à faire la synthèse des
composés organiques commerciaux (acide acétylsalicylique, paracétamol,
salicylate de méthyle), ainsi à verifier leurs puretés grâce à leurs paramètres
physico-chimiques et leurs données spectroscopique.
6 . STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/ Parties Durées Pondération Nbre de
option approx. points
Travaux pratiques Partie 1 Connaissance théorique 1h 25% 2 pts
chimie inorganique CHI sur la manipulation
Partie 2 Manipulation 1h 30 Min 25% 4 pts
Partie 3 Compte rendu 1h 30 Min 50% 14 pts

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE

Partie 1 : Connaissance théorique sur la manipulation 2pts


1-Règles de sécurité au laboratoire de chimie
2-Identification et utilisations des matériels et appareils de laboratoire de chimie organique
(pipette, fiole, balance).
3-Initiation à l’utilisation des logiciels en chimie.
3-Reconnaissance des pictogrammes
4-Techniques fondamentales du laboratoire de chimie organique : Chauffage,
refroidissement, séchage.
3-Méthodes de séparation et purification en chimie organique : CCM-préparatrice, CC,
distillation (simple et fractionnée), recristallisation, décantation, centrifugation.
4-Détermination des paramètres physico-chimiques : point de fusion, point d’ébullition
5-Synthèse des composés organiques commerciaux (acide acétylsalicylique, paracétamol,
salicylate de méthyle): équation des réactions, composition des mélanges, explication des
mécanismes.
6-Interprétation des données spectroscopiques des composés organiques simples
8-Réalisation des protocoles.

Partie 2 : Manipulation 4pts


Chaque étudiant sera évalué sur :

Page 314 sur 339


- La connaissance et l’utilisation du matériel de laboratoire,
- La maîtrise et la mise en œuvre des techniques de laboratoire,
- La connaissance des règles de sécurités au laboratoire,
- Son habileté sur la paillasse.

Partie 3 : Compte rendu 14pts


8. CRITERE D’EVALUATION
Le contenu d’épreuve doit respecter les programme établir dans le tableau plus haut.

Page 315 sur 339


EPREUVE : MATHEMATIQUES

1. INTITULE DE L’EPREUVE : Mathématiques


2. TYPE D’EPREUVE : fondamentale

3. DUREE DE L’EPREUVE : 03 Heures


4. CREDIT : 03
5. OBJECTIFS :

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
Epreuve Spécialité/ Parties Durées Pondération Nbre
option approx. de pts
Mathématiques Partie 1 Algèbre 30 Min 25% 5 pts
CHI Partie 2 Analyse 1h 25% 5 pts
Partie 3 Probabilités et statistiques 1h 30 Min 50% 10 pts

7. PRESENTATION DE L’EPREUVE

Partie 1 : Algèbre
- Calcul matriciel
- Nombres complexes
- Systèmes linéaires
- Applications linéaires
Partie 2 : Analyse
- Intégrales simples et applications;
- Séries numériques
- Séries de Fourier
- Maximum et minimum des fonctions à deux variables ;
- Opérateurs vectoriels (gradient, rotationnel, divergence, laplacien)
- Intégrales curvilignes et applications
- Intégrales multiples et applications en mécanique
- Transformation de Laplace et applications
- Equations différentielles linéaires du premier et du second ordre
- Equations aux dérivées partielles linéaires du premier ordre
Partie 3 : Probabilités et Statistiques
- Calcul des probabilités simples
- Probabilités conditionnelles
- Loi de probabilité usuelles (loi binominale ; loi normale, exponentielle);
- Statistiques descriptives
- Séries statistiques doubles (droites de régression)
- Echantillonnage
- Estimation de la moyenne, variance et écart type (Test d’hypothèses de
Student et du Khi -deux)

8. CRITERE D’EVALUATION
Le contenu d’épreuve doit respecter les programme établir dans le tableau plus haut.

Page 316 sur 339


EPREUVE TRANSVERSALE : CHIMIE, GENIE CHIMIQUE DES
PROCEDES

EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET COMPTABILITE


ANALYTIQUE

1. INTITULE DE L’EPREUVE : COMPTABILITE GENERALE ET


COMPTABILITE ANALYTIQUE
2. TYPE D’EPREUVE: Transversale
3. DUREE : 2 HEURES
4. CREDIT : 2
5. OBJECTIF GENERAL :
L’épreuve d e comptabilité générale et comptabilité analytique a pour but d’évaluer les
aptitudes théoriques et pratiques acquises dans les éléments constitutifs suivants de l a
spécialité : Comptabilité générale et Comptabilité analytique.

6. STRUCTURE DE L’EPREUVE
EPREUVE SPECIALITE/ DIFFERENTES PARTIES DUREE % NBRE DE
OPTION APPROX. POINTS

Comptabilité générale CHIMIE Comptabilité générale 1h 50 % 10


et Comptabilité GENERALE/
GENIE CHIMIQUE Comptabilité analytique 1h 50 % 10
analytique
ET DES PROCEDES
TOTAL 2h 100 % 20

7. CONTENU DES PARTIES


Cette épreuve comporte 2 parties ou éléments constitutifs indépendants et n pages.

Partie 1 : Comptabilité générale (10 points)

L’objectif de cette partie est d’évaluer la capacité:


 D’établir une facture et l’enregistrer ;
 D’établir un tableau d’amortissement.
Compte tenu de la durée, les questions pourront porter sur:

1. L’entreprise et son patrimoine


 Notion d’entreprise ;
 Bilan et ses variations.
2. Analyse des opérations courantes de l’entreprise
 Notion d’emplois ressources ;
 Le virement comptable ;
 Des comptes à la balance.
3. Les opérations d’achats et de vente

Page 317 sur 339


 Facturation ;
 Enregistrement comptable ;
 Système d’inventaire ;
 Fiche de stock.
4. les règlements au comptant
5. les amortissements et provisions
 Définition ;
 Enregistrement comptable ;
 Typologie.

N.B. : Il convient de préciser les éléments à exclure ou les éléments mutuellement


exclusifs.

Partie 2 : Comptabilité Analytique (10 points)

L’objectif de cette partie est d’évaluer la capacité de l’étudiant :


 A analyser les différentes charges ;
 A calculer les différents coûts complets.
Compte tenu de la durée, les questions pourront porter sur:

1. Analyse des charges


 Charges incorporables ;
 Charges directes, indirectes ;
 Valorisation des stocks.
2. Méthode des couts complets
 Coût d’achat ;
 Coût de production ;
 Coût de revient ;
 Calcul des résultats.
N.B. : Il convient de ne pas tenir compte des particularités rencontrées dans le calcul des
coûts de production (déchets, rebuts, produits intermédiaires …).

8. CRITERES D’EVALUATIONS
L’évaluation sera basée sur:

 La présentation de la copie : 5 %;
 La démarche pour la résolution du problème posé : 45 %
 L’exactitude des réponses: 50 %

N.B. : Le sujet doit être accompagné des corrigés détaillés ayant un barème de notation
détaillé.

Page 318 sur 339


FILIERE : GENIE GEOLOGIQUE ET PETROLIER

SPECIALITE/OPTION : INGENIERIE PETROLIERE

EPREUVE : EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE

INTITULE DE L’EPREUVE : Epreuve Professionnelle de Synthèse (Ecrite)

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle

DUREE DE L’EPREUVE : 6 heures

CREDIT : 8

OBJECTIF GENERAL : L’épreuve de synthèse professionnelle (EPS) est une épreuve


écrite qui porte sur une étude de cas permettant d’évaluer la mise en commun de toutes les
connaissances et compétence du programme pour la résolution d’un problème.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :

Epreuve Spécialité/ Différentes Parties Durée % Nbre de


Option approx. points
Epreuve Description du procédé industriel 90 min 25 % 5
Professionnelle Ingénierie Etude énergétique et environnementale 110 min 30 % 6
de Synthèse Pétrolière Calcul et conduite du procédé 110 min 30 % 6
(Ecrite) Sécurité du procédé et évaluation économique 50 min 15 % 3

PRESENTATION DE L’EPREUVE :

Partie A : Description du procédé industriel

- Bilan de matière et d’énergie ;


- Lecture de plans et schémas des procédés industriels ;
- Représentations schématiques (flow-sheet) ;
- Propriétés et caractéristiques des matériaux.

Partie B : Etude énergétique et environnementale

1. Etude énergétique
- Compresseurs centrifuges, volumétriques mono et multi-étages ;
- Réfrigération à compression de vapeur et à absorption ;
- Pompe à chaleur
- Turbine à vapeur et à gaz ;
- Installation de cogénération ;
- Chaudière ;

Page 319 sur 339


- Liquéfacteurs, utilisation et stockage des gaz liquéfiés.
2. Etude environnementale
- Concept de quantité ;
- Norme ;
- Caractérisation et critères de pollution (biologique, chimique et physique) ;
- Aspects législatifs et règlementaire.

Partie C : Calcul et conduite du procédé

- Réacteurs chimiques ;
- Conduite – automatisme – régulation

Partie D : Sécurité du procédé et évaluation économique

1. Sécurité du procédé
- Dangers potentiels ;
- Concepts de risques ;
- Indicateurs ;
- Méthodes d’analyse des risques (nœuds papillon, HAZOP, AMDEC)
- Arbre des causes
2. Evaluation économique
- Gestion des couts de fonctionnement ;
- Gestion des couts d’investissement ;
- Analyse du cycle de vie (ACV).

CRITERES D’EVALUATION :

Sur la partie « Etude énergétique et environnementale », les questions porteront sur l’un ou
plusieurs des appareils listés ci-dessus

Sur la partie « Calcul et conduite du procédé », les questions porteront :

- Soit sur l’étude des réacteurs chimiques


- Soit sur du système de conduite – automatisme – régulation
- Ou alors les deux.

L’évaluation sera basée sur :

 la présentation de la copie ;
 la démarche pour la résolution du problème posé : 40%
 l’exactitude des réponses : 60%

N.B. : Le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
- élaboré

Page 320 sur 339


EPREUVE : SYSTEMES ENERGETIQUES ET ENVIRONNEMENT

INTITULE DE L’EPREUVE : Systèmes Energétiques et Environnement (Ecrite)

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle

DUREE DE L’EPREUVE : 3 heures

CREDIT : 5

OBJECTIF GENERAL : L’objectif de l’épreuve de Systèmes énergétiques et


environnement est d’évaluer le candidat sur l’étude des systèmes fonctionnant suivant les
principes de la thermodynamique phénoménologique et le transfert de l’énergie thermique.
Le candidat est également évalué sur ses connaissances en matière de qualité et des
principaux critères de pollution.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :

Epreuve Spécialité Différentes Parties Durée % Nombre


/Option approx. de points
Systèmes Thermodynamique et Technologie
90 min 40 % 8
Energétiques et Ingénierie énergétique
Environnement Pétrolière Transfert thermique 45 min 30 % 6
(Ecrite) Opérations Solide-Fluide-Environnement 45 min 30 % 6

PRESENTATION DE L’EPREUVE :

Partie A : Thermodynamique et Technologie énergétique

1. Thermodynamique

- Généralités et principes
- Premier principe : Bilan des grandeurs extensives – systèmes ouverts en régime
permanent – calorimétrie, chaleur spécifique – propriétés thermodynamiques de la matière.
- Transformations thermodynamiques (isotherme, isochore, isobare et adiabatique) des
gaz parfaits et gaz réels.
- Changement de phase de corps purs.
- Deuxième principe : Application à un cycle thermodynamique.
- Diagrammes thermodynamiques : Clapeyron ; Mollier ; Entropique ; frigoriste.
- Machines thermiques (motrices et réceptrices) ; cycles thermodynamiques.

2. Technologie énergique

- Compresseurs centrifuges, volumétriques mono et multi-étages ;


- Réfrigération à compression de vapeur et à absorption ;
- Pompe à chaleur

Page 321 sur 339


- Turbine à vapeur et à gaz ;
- Installation de cogénération ;
- Chaudière ;
- Liquéfacteurs, utilisation et stockage des gaz liquéfiés.

Partie B : Transfert Thermique

- Bilan d’énergie ;
- Conductivité thermique des solides, liquides et gaz (loi de Fourrier) ;
- Convection : loi de Newton
- Rayonnement ;
- Echangeur : tabulaire, à plaque, à serpentins, à spirales ;
- Bouilleurs, condenseur, évaporateur ;
- Calcul des échanges.

Partie C : Opérations Solide – Fluide – Environnement

1. Opérations Solides – Fluides

- Caractérisation des solides (analyse granulométrique, concassage, broyage,


tamisage…) ;
- Ecoulement dans les milieux poreux
- Séparateurs solide – gaz

2. Environnement qualité

- Concept de quantité ;
- Norme ;
- Caractérisation et critères de pollution (biologique, chimique et physique) ;
- Aspects législatifs et règlementaire.

CRITERES D’EVALUATION :

L’évaluation est basée sur les éléments suivants :


 La concision des réponses ;
 Exactitude des résultats ;
 La précision des dessins ;
 Présentation des pièces graphiques.

NB : le sujet doit être accompagné de son corrigé ayant un barème de notation bien
élaboré.

Page 322 sur 339


EPREUVE : CHIMIE INDUSTRIELLE

INTITULE DE L’EPREUVE : Chimie Industrielle (Ecrite)


TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle
DUREE DE L’EPREUVE : 3 heures
CREDIT : 5
OBJECTIF GENERAL : L’épreuve de chimie industrielle vise à évaluer le candidat sur les
notions de thermodynamique chimique, cinétique des réactions chimiques et lecture des
plans et schémas industriels.
STRUCTURE DE L’EPREUVE :
Epreuve Spécialité/Option Différentes Parties Durée Pourcentage Nombre
approximative de points

Initiation aux opérations 90 minutes 50 % 10


Chimie
Ingénierie unitaires
Industrielle
Pétrolière Dessins industriels et 90 minutes 50 % 10
(Ecrite)
schémas

PRESENTATION DE L’EPREUVE :
Partie A : initiation aux opérations unitaires
- Diagramme de phase ;
- Caractérisation d’un mélange ;
- Transformations physiques et chimique ;
- Etablissement d’un bilan :
 Bilan en régime permanent sans réaction chimique,
 Bilan avec réaction chimique,
 Bilan avec recyclage,
 Bilan de matière et bilan d’énergie
Partie B : Dessins industriels et schémas
- Normes ;
- Lecture et réalisation de dessins et des schémas d’appareils de génie chimique;
- Représentation schématique en chimie industrielle : symboles et montage type,
schémas d’installation (PID) ;
- Isométrie appliquée à la représentation de tuyauterie (schémas d’implantation).

CRITERES D’EVALUATION :
L'évaluation tient compte de :
 la précision et la concision des réponses ;
 l’exactitude des calculs ;
 la démarche pour les calculs ;
 la présentation des diagrammes et autres schémas.

Page 323 sur 339


EPREUVE : CALCUL ET CONDUITE DE PROCEDES

INTITULE DE L’EPREUVE : Calcul et Conduite de Procédés (Pratique)

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle

DUREE DE L’EPREUVE : 4 heures

CREDIT : 6

OBJECTIF GENERAL : L’objectif de l’épreuve de Calcul et conduite de procédés est :

- Soit une évaluation du candidat sur la mise en pratique des normes fondamentales de
l’agitation-mélange des réactions et des réacteurs afin d’assurer un fonctionnement
adéquat des réacteurs industriels ;
- Soit une évaluation du candidat sur la mise en application des notions de base de la
dynamique des systèmes et de leur régulation.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :

Epreuve Spécialité/ Différentes Parties Durée % Nbre


Option approx. de pts
Calcul et Conduite de Ingénierie Réacteurs Chimiques 240 min 100 % 20
Procédés (Pratique) Pétrolière Conduite – Automatisme – Régulation 240 min 100 % 20

PRESENTATION DE L’EPREUVE : L’épreuve sera constituée de l’un des deux travaux


pratiques ci-dessous :
1er cas : Réacteurs Chimiques
- Réacteurs chimiques continus et discontinus ;
- Distribution des temps de séjours, hydrodynamique ;
- Agitation, mélange.
2 cas : Conduite – Automatisme – Régulation
e

- Automatisme logiques : schémas à contact de GRATCET ;


- Etude d’un organe de commande (vanne..) ;
- Etude d’un régulateur (action P, PI, PD, PID) ;
- Etude d’une boucle : Influence du gain, de l’action intégrale, de l’action dérivée,
stabilité ;
- Conduite automatisée pilotée par un système numérique de contrôle commande.
CRITERES D’EVALUATION :
 Indiquer la note allouée à chaque question et le barème détaillé ;
 Indiquer le temps alloué à l'organisation et rangement des documents, non compté
dans la durée de l'épreuve ;
 Indiquer toutes les feuilles et tous les documents qui doivent être rendus par le
candidat.

Page 324 sur 339


EPREUVE : OPERATIONS UNITAIRES

INTITULE DE L’EPREUVE : Opérations Unitaires (Ecrite)

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle

DUREE DE L’EPREUVE : 4 heures

CREDIT : 6

OBJECTIF GENERAL : L’épreuve d’opérations unitaires vise à évaluer les candidats sur
la mise en application des notions relatives aux opérations unitaires.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :

Epreuve Spécialité/Option Différentes Parties Durée Pourcentage Nbre


approx. de pts
Equilibres 30 min 25 % 5
Opérations Unitaires Ingénierie Distillation 30 min 25 % 5
(Pratique) Pétrolière Extraction 30 min 25 % 5
Cristallisation 30 min 25 % 5

PRESENTATION DE L’EPREUVE : Cette épreuve pratique d’Opérations unitaires est


faite de quatre (04) parties obligatoires et d’égale importance.

1. Equilibres
- Equilibre liquide – liquide
- Equilibre liquide – vapeur
- Equilibre liquide – solide

2. Distillations

3. Extraction
- Extraction liquide – liquide

4. Cristallisation

CRITERES D’EVALUATION :

L’évaluation est basée sur les éléments suivants :


 La clarté des définitions (définitions normalisées) ;
 La concision des réponses ;
 L’exactitude des résultats ;
 La clarté des graphiques et tableaux ;
 La pertinence des analyses ;

Page 325 sur 339


SPECIALITE : MINES ET GEOLOGIE APPLIQUEE

EPREUVE PROFESSIONNELLE SYNTHESE

1) Intitulé de l’épreuve : EPREUVE PROFESSIONNELLE SYNTHESE


2) Type d’épreuve : ECRITE
3) Durée de l’épreuve : 06 (six) heures
4) Crédit : 06
5) Objectif général : Permettre à l’apprenant de manière générale de se doter des outils
nécessaires à travers ces enseignements une aptitude professionnelle d’une part pour
la conduite d’une activité de gestion, de captage et de distribution d’une ressource en
eau tant superficielle que souterraine, et d’autres part, la caractérisation des
matériaux utilisés pour la construction des ouvrages géotechniques, ainsi que les
techniques et méthodes inhérentes à la construction de ces ouvrages en tant que
technicien supérieur.
6) Structure de l’épreuve :
SPECIALITE/ DIFFERENTES DUREE NBRE DE
EPREUVE %
OPTION PARTIES APPROX. POINTS
Analyses
1,00 heure 15% 03
hydrologiques
HYDROLOGIE
MINES ET GEOLOGIE APPLIQUEE

Hydrochimie 1,00 heure 15% 03

Hydrogéologie 1,00 heure


GEOTECHNIQUE

20% 04
HYDROLOGIE

Mécaniques
GEOTECHNIQUE
&

des sols et des 1,30 heures 25% 05


roches

Calculs des
1,30 heures 25% 05
ouvrages

Total 06 heures 100% 20

7) Présentation de l’épreuve :

A- HYDROLOGIE (10 Points)


Exercice 1. Analyses hydrologiques (2.5
Points)
a. Cycles de l’eau : précipitations, évaporation, évapotranspiration, régimes
d’écoulements.
b. Bilans hydrologiques.
Exercice 2. Hydrochimie (2.5
Points)

Page 326 sur 339


a. Paramètres de caractérisation des eaux de surface et souterraines.
b. Détermination des facies hydrochimiques.
c. Dépollution des sols.
Exercice 3. Hydrogéologie (5.0
Points)
a. Détection et caractérisation des nappes aquifères.
b. Détermination d'un périmètre de protection autour d'un captage.
c. Dimensionnement des ouvrages de captage (puits et forage).
d. Recherche de solution pour l'approvisionnement en eau potable.

B- GEOTECHNIQUE (10 Points)


Exercice 1. Mécanique des sols (2.5
Points)
a. Propriétés physiques des sols : porosité, densité, capillarité, perméabilité.
b. Résistance au cisaillement, à la consolidation et au tassement.
c. États de compacité, normal et sur consolidé.
d. Considérations des eaux souterraines dans l’ingénierie des sols.
Exercice 2. Mécanique des roches (2.5 Points)
a. Propriétés et classification des massifs rocheux.
b. Contraintes in situ et techniques de mesures des contraintes.
c. Considérations des eaux souterraines dans la conception des ouvrages en rocher.
Exercice 3. Calcul des charges (2.5 Points)
a. Calcul des fondations
b. Calcul des poussées et de la butée et calcul du mur de soutènement
c. Tassement et consolidation des sols
Exercice 4. Conduite du projet de reconnaissance (2.5 Points)
a. Etude de cas d’une étude géotechnique d’un ouvrage avec production d’un rapport
technique.
b. Etude de cas de réponse d’une offre de service géotechnique (méthodologie et
élaboration d’un devis).
c. Maîtrise des normes géotechniques.

8) Critères d’évaluation :
 Connaissances règlementaires et respect des normes et procédures en ingénierie.
 Qualité d’expression écrite.
 Qualité du travail effectué.
Connaissances de l’environnement professionnel.

Page 327 sur 339


EPREUVE : TECHNIQUES D’EXPLOITATION

1) Intitule de l’épreuve : EPREUVE DE TECHNIQUES D’EXPLOITATION


2) Type d’épreuve : Ecrite
3) Durée de l’épreuve : 03 (trois) heures
4) Nombre de crédits : 05 (cinq)
5) OBJECTIF GENERAL : Evaluer les connaissances de l’apprenant sur les
gisements minéraux, les types et méthodologies spécifiques d’exploitation de ces
ressources minérales, de même que sur les aspects techniques matériels et
relationnels, les problèmes administratifs, juridiques, financiers liés à la conduite
d’un chantier d’exploitation d’une mine ou d’une carrière.

6) STRUCTURE DE L’EPREUVE : 2 parties


Epreuve Spécialité Différentes parties Durée % Nbre de
/Option approx. points/20
METALLOGENIE 1h 40% 8
EXPLOITATION DES MINES- CARRIERES 2h 60% 12
ET CONDUITE DE CHANTIER

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
METALLOGENIE
Exercice 1 : Formation- types de gisements minéraux- caractéristiques des substances
minérales (4 points)
Exercice 2 : Caractères –clé des gisements minéraux en relation avec l’exploitation
minière (4 points)
EXPLOITATION DES MINES - CARRIERES ET CONDUITE DE CHANTIER
Exercice 1: Termes techniques et calcul des paramètres d’abattage (7 points)
Exercice 2 : Traitement du minerai (3 points)
Exercice 3 : Eléments de conduite de chantier (2 points)
8) CRITERES D’EVALUATION
 Clarté et précision des connaissances exprimées en réponse aux questions posées
 Qualité d’expression écrite
 Qualité du travail effectué

Page 328 sur 339


EPREUVE : METHODES D’INVESTIGATION

1) Intitule de l’épreuve : EPREUVE DE METHODES D’INVESTIGATION


2) Type d’épreuve : Ecrite
3) Durée de l’épreuve : 03 (trois) heures
4) Nombre de crédits : 05 (cinq)
5) OBJECTIF GENERAL : Evaluer les connaissances des candidats sur les méthodes
et techniques de prospection géologique de l’échelle mégascopique à travers les
techniques d’imagerie moderne à la prospection directe sur le terrain avec les
techniques géophysiques.
6) STRUCTURE DE L’EPREUVE : 2 parties

Epreuve Spécialité Différentes parties Durée % Nbre de


/Option approx. points/20
Méthodes MGA Investigation geologique – teledetection 1h30 50% 10
d’investigation Geophysique- Diagraphies 1h30 50% 10

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
INVESTIGATION GEOLOGIQUE – TELEDETECTION
Exercice 1 : Démarche et outils de la prospection géologique (2 points)
Exercice 2 : Méthodes d’investigation : prospection géologique, minière et/ ou
investigation du site (2 points)
Exercice 3 : Représentations - exploitation des informations géologiques (2 points)
Exercice 4 : Bases techniques d’imagerie modernes. Application à la cartographie
géologique (4 points)

GEOPHYSIQUE- DIAGRAPHIES

Exercice 1 : termes et expressions (2 points)


Exercice 2 : outils et Méthodes d’investigation géophysique (4 points)
Exercice 3 : Cas pratiques d’exploitation de données de prospection géophysique (4
points)

8) CRITERES D’EVALUATION
 Clarté et précision des connaissances exprimées en réponse aux questions posées
 Qualité d’expression écrite
 Qualité du travail effectué
EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE CARTOGRAPHIE
GEOLOGIQUE

Page 329 sur 339


1) Intitule de l’épreuve : EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE
CARTOGRAPHIE GEOLOGIQUE
2) Type d’épreuve : PRATIQUE
3) Durée de l’épreuve : 04 (quatre)heures
4) Nombre de crédits : 06 (six)
5) OBJECTIF GENERAL : Evaluer les connaissances de l’apprenant sur
l’organisation des formations géologiques, les structures du sous-sol.
6) STRUCTURE DE L’EPREUVE : 2 parties

Epreuve Spécialité Différentes parties Durée % Nbre de


/Option approx. points/20
Travaux pratiques de MGA Caractères structuraux des formations 1h30 50% 10
cartographie géologiques
géologique Réalisation d’une coupe géologique 2h30 50% 10

7) PRESENTATION DE L’EPREUVE
CARACTERES STRUCTURAUX DES FORMATIONS GEOLOGIQUES
Exercice 1 : Sur la structure des couches géologiques (5 points)
Exercice 2 et /ou 3 : Sur un caractère structural précis et son illustration (5 points)

REALISATION D’UNE COUPE GEOLOGIQUE


Exercice : A partir d’un trait de coupe donné sur une carte géologique, réaliser la
coupe géologique suivant l’échelle des hauteurs indiquée et les informations figurant
sur la carte. (10 points)
8) CRITERES D’EVALUATION
 Clarté et précision des connaissances exprimées en réponse aux questions posées
 Qualité d’expression écrite
 Qualité du travail effectué

Page 330 sur 339


EPREUVE : TRAVAUX PRATIQUES DE PETROGRAPHIE

1) Intitule de l’épreuve : TRAVAUX PRATIQUES DE PETROGRAPHIE


2) Type d’épreuve : PRATIQUE
3) Durée de l’épreuve : 04 (quatre) heures
4) Nombre de crédits : 06 (six)

OBJECTIF GENERAL : Evaluer les connaissances de l’apprenant sur les minéraux et les
roches et les outils, base nécessaire à l’approche raisonnée du géologue sur le terrain et
notamment support de la métallogénie.

5) STRUCTURE DE L’EPREUVE : 2 parties

Epreuve Spécialité Différentes parties Durée Pourcentage Nombre de


/Option approximative points/20

TRAVAUX MGA Connaissances de base 1h30 40% 8


PRATIQUES DE sur les mineraux et les
PETROGRAPHIE roches

Reconnaissance 2h30 60% 12


macroscopique et
description de quatre
échantillons de roches

6) PRESENTATION DE L’EPREUVE
CONNAISSANCES DE BASE SUR LES MINERAUX ET LES ROCHES
Exercice 1 : Sur les outils d’étude des minéraux et des roches (1 point)
Exercice 2 : Types et caractères des minéraux (2 points)
Exercice 3 : Types , caractères, classification des roches (3 points)
Exercice 4: Minéraux , roches et applications (2 points)

RECONNAISSANCE MACROSCOPIQUE ET DESCRIPTION DE QUATRE


ÉCHANTILLONS DE ROCHES
Exercice : Les aspects suivants doivent ressortir clairement dans la description : aspect
général et structure d’ensemble de la roche, sa texture complète, sa composition, sa
classification et son nom, son contexte géologique et/ou géodynamique, l’histoire de sa
formation et son évolution, et son utilisation pratique en géologie appliquée. Le dessin
de l’échantillon est facultatif, mais vivement recommandé. (3x4 points)

7) CRITERES D’EVALUATION
 Clarté et précision des connaissances exprimées en réponse aux questions posées
 Qualité d’expression écrite
 Qualité du travail effectué

Page 331 sur 339


SPECIALITE : INGENIERIE MINIERE

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE

INTITULE DE L’EPREUVE : Epreuve Professionnelle de Synthèse

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Professionnelle

DUREE DE L’EPREUVE : 6 heures

CREDIT : 8

OBJECTIF GENERAL : L’Epreuve Professionnelle de Synthèse (EPS) vise à évaluer les candidats
sur leurs aptitudes à résoudre une problématique dans le cadre d’un cas pratique en utilisant un
ensemble de notions. Il s’agit de desceller la capacité du candidat à utiliser les différents outils
offerts par les unités d’enseignement professionnelles dans la résolution de bout en bout d’un
problème que l’on peut rencontrer dans le déploiement des industries minières.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :

Epreuve Spécialité/ Différentes Parties Durée approx. % Nombre


Option de points
Prospection 90 minutes 30 % 6
Epreuve Exploitation des carrières 75 minutes 20 % 4
Ingénierie
Professionnelle Exploitation souterraine 75 minutes 20 % 4
Minière
de Synthèse Hydrogéologie 60 minutes 15 % 3
Eléments de Géologie 60 minutes 15 % 3

PRESENTATION DE L’EPREUVE :

Cette épreuve comporte cinq (05) parties obligatoires qui sont les suivantes : Prospection ;
Exploitation des carrières ; Exploitation souterraine ; Hydrogéologie et Eléments de Géologie.

PARTIE PROSPECTION

Prospection Géologique

- Description d’un massif rocheux ;


- Identification des éléments planaires et linéaires ;
- Mesure des éléments structuraux.

Prospection Géophysique

- Application des méthodes potentielles (magnétique et gravimétrique) ;


- Application des méthodes électriques (DC et IP).

Prospection Géochimique

- Préparation d’une campagne d’exploration ;

Page 332 sur 339


- Echantillonnages ;
- Préparation des échantillons et expédition ;
- Analyse des données géochimiques de terrain.

PARTIE EXPLOITATION DES CARRIERES

- Différents types d’explosifs ;


- Montage d’une chaîne pyrotechnique

PARTIE EXPLOITATION SOUTERRAINE

PARTIE HYDROGEOLOGIE

- Notions d’hydrologie générale : Bassin versant, Bilan hydrologique et Bilan


hydrique, Temps de séjour ou de résidence, Période de retour… ;
- Différents types de nappes ;
- Loi de Darcy ;
- Ecoulement des eaux souterraines ;
- Analyse et interprétation des cartes piézométriques ;
- Notions de pollution et de contamination des eaux.

PARTIE ELEMENTS DE GEOLOGIE

- Différents groupes de roches ;


- Notions de cartographie topographie et géologique ;
- Notion de profil topographie ;
- Coupe géologique (structure tabulaire, structure monoclinale sens strict).

CRITERES D’EVALUATION :

Le candidat sera évaluer sur :


 La compréhension et si possible reformulation du sujet ;
 L’organisation des idées ou logique dans la réponse ;
 Les sources : si l’étudiant veut motiver sa réponse, il doit donner des sources exactes
;
 L’exactitude de la réponse finale.
 La lisibilité de la copie (pas de blancs, ni de ratures) ;
 Le respect de la méthodologie ;
 La présentation de la réponse (petits titres, paragraphes, tirets).

Page 333 sur 339


EPREUVE : MATHEMATIQUES APPLIQUEES AUX TECHNOLOGIES
MINERALES ET PETROLIERE

INTITULE DE L’EPREUVE : Mathématiques appliquées aux technologies Minérales


et Pétrolière

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Fondamentale

DUREE DE L’EPREUVE : 3 heures

CREDIT : 5

OBJECTIF GENERAL : L’épreuve de Mathématiques appliquées aux technologies


minérales et pétrolière a pour but d’évaluer les candidats sur utilisations des outils de
mathématiques dans la résolution des problèmes liés à la mise en œuvre des procédés
miniers ou pétroliers.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :

Epreuve Spécialité/Option Différentes Parties Durée approx. % Nbre


de pts
Mathématiques Statistiques 45 minutes 25 % 5
appliquées aux Analyse Fonctionnelle 45 minutes 25 % 5
Ingénierie Minière/
technologies Géométrie 45 minutes 25 % 5
Ingénierie Pétrolière
Minérales et Algèbre Linéaire
Pétrolière 45 minutes 25 % 5

PRESENTATION DE L’EPREUVE : Cette épreuve est composée de quatre (04) parties


obligatoires et d’égale importance qui sont les Statistiques, l’Analyse fonctionnelle, la
Géométrie et Algèbre linéaire.

Partie A : Statistiques

Partie B : Analyse fonctionnelle

Partie C : Géométrie

Partie D : Algèbre linéaire

CRITERES D’EVALUATION :

L’épreuve est conçue de telle sorte que le candidat puisse faire largement état de :

 Son esprit de synthèse,


 Son aptitude à se situer et à situer son action,
 La pertinence des solutions proposées,
 Le réalisme et la cohérence des raisonnements,
 La maîtrise du vocabulaire.

Page 334 sur 339


EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES APPLIQUEES AUX INDUSTRIES
MINIERE ET PETROLIERE

INTITULE DE L’EPREUVE : Sciences Physiques appliquées aux Industries minière


et Pétrolière

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Fondamentale

DUREE DE L’EPREUVE : 3 heures

CREDIT : 5

OBJECTIF GENERAL : L’épreuve de Sciences Physiques appliquées aux industries


minière et pétrolière a pour but d’évaluer les candidats sur utilisations des outils de physique
et de chimie dans la résolution des problèmes liés à la mise en œuvre des procédés miniers
ou pétroliers.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :

Epreuve Spécialité/Option Différentes Durée Pourcentage Nombre


Parties approximative de points

Sciences Physiques Ingénierie Physiques


100 minutes 60 % 12
appliquées aux Minière/ Appliquées
industries Minière et Ingénierie
Pétrolière Pétrolière Chimie 80 minutes 40 % 8

PRESENTATION DE L’EPREUVE : L’épreuve de Sciences physiques appliquées aux


industries minière et pétrolière est composée de deux (02) parties qui sont physique
appliquée et chimie appliquée respectivement.

NB : Les trois (03) aspects de la partie « Physiques appliquées » sont obligatoires. Par contre
l’enseignant devra choisir uniquement deux (02) points dans la partie « Chimie appliquée »
pour son sujet.

Partie A : Physiques Appliquées

- Electricité Générale (électrostatique ; électromagnétisme ; électrocinétique)


- Mécanique du point
- Etude et Analyse des machines (études de cas)

Partie B : Chimie Appliquée

- Solutions aqueuses / Oxydoréduction


- Classification périodique
- Cinétique chimique

Page 335 sur 339


- Thermodynamique chimique (enthalpie, énergie interne, diagramme de phase)

NB : Toutes les sous parties de la physique appliquée sont obligatoires. L’enseignant a par
contre les choix dans la partie

CRITERES D’EVALUATION :

Physiques appliquées : 12 points (chacun des aspects de cette partie sera évaluer sur quatre
(04) points) ;

Chimie appliquée : 8 points (chacun des deux (02) aspects choisis de cette partie sera
évaluer sur quatre (04) points)

Page 336 sur 339


EPREUVE : DROIT ET LEGISLATION MINIERE ET PETROLIERE

INTITULE DE L’EPREUVE : Droit et Législation Minière et Pétrolière

TYPE D’EPREUVE : Epreuve Fondamentale

DUREE DE L’EPREUVE : 2 heures

CREDIT : 4

OBJECTIF GENERAL : L’épreuve de Droit et législation minière et pétrolière vise à


évaluer les connaissances générales des candidats sur les questions du droit et de la
législation en matière de mines et pétrole.

STRUCTURE DE L’EPREUVE :

Epreuve Spécialité/ Différentes Parties Durée Pourcentage Nombre


Option approximative de points
Droit des sociétés 30 minutes 25 % 5
Droit et Ingénierie
Droit foncier 30 minutes 25 % 5
Législation Minière /
Code minier camerounais 30 minutes 25 % 5
Minière et Ingénierie
Conventions liées aux mines
Pétrolière Pétrolière 30 minutes 25 % 5
(Processus de Kimberly)

PRESENTATION DE L’EPREUVE : Cette épreuve de Droit et législation minière et


pétrolière est constituée de quatre (04) parties.

Partie A : Droits des Sociétés

Partie B : Droit foncier

Partie C : Code minier camerounais

Partie D : Conventions liées aux mines (Processus de Kimberly)

CRITERES D’EVALUATION :

L’épreuve est conçue de telle sorte que le candidat puisse faire largement état de :

 Son esprit de synthèse,


 Son aptitude à se situer et à situer son action,
 La pertinence des solutions proposées,
 Le réalisme et la cohérence des raisonnements,
 La maîtrise du vocabulaire.

Page 337 sur 339


EPREUVE : ECONOMIE MINIERE ET PETROLIERE

INTITULE DE L’EPREUVE : Economie minière et pétrolière


TYPE D’EPREUVE : Epreuve Fondamentale
DUREE DE L’EPREUVE : 2 heures
CREDIT : 4
OBJECTIF GENERAL : L’épreuve d’Economie minière et pétrolière a pour but d’évaluer
les candidats sur leur aptitude à utiliser les outils de planification et de gestion de projets
minier ou pétrolier d’une part, et d’autre part de déterminer leur capacité à entreprendre un
exercice d’analyse économique des risques.
STRUCTURE DE L’EPREUVE :
Epreuve Spécialité/Option Différentes Parties Durée % Nbre
approx. de pts
Connaissances de l’industrie
Introduction à 30 min 25 %