Vous êtes sur la page 1sur 6

Université Chouaib Doukkali Année Universitaire : 2019/2020

Faculté des sciences Filière : SMP4


Département de Physique Module : Electronique de base

Correction de la série 4
Exercice 1 :
Soit le montage suivant :
I

R1

A D

R2 Rc

1- Remplacer le circuit vu entre A et B par son générateur de Thévenin équivalent, et calculer Eth
et Rth.
2- En utilisant les trois approximations de la diode, calculer dans chaque cas, le courant I débité par
le générateur. On prendra : E=12V, R1=6KΩ ,R2=3KΩ , Rc=1KΩ , Vs=0.6V et rd = 100Ω

Correction :

1- et

A.N : Eth = 4V et Rth = 2 KΩ

2-

 Première approximation :diode idéale

 2ème approximation : ≡ à l’état passant

Vs=0.6V

 3ème approximation : ≡
Vs=0.6V rd=100Ω

1
Exercice 2 :
Une diode N + est modélisée lorsqu’elle est passante par un générateur de tension de f.e.m
Vd= 0.6V en série avec une résistance de valeur rd = 50Ω, et par une résistance infinie
lorsqu’elle est bloquée, cette diode est utilisée dans le circuit suivant :

vd(t) vR(t)
u(t) R=1KΩ

La tension u(t) est un générateur de tension sinusoïdale d’amplitude Um = 10V et de fréquence


1KHz.
Déterminer :

1- Les tensions vd(t) et vR(t), la tension VR maximale dans le régime passant, les durées de blocage
tB et de conduction tC de la diode et le rapport de la valeur efficace et moyenne de vR(t).

2- on met en parallèle avec la résistance un condensateur de valeur 6µF, Dessiner vR(t) et


déterminer le taux d’ondulation η.
3- Donner la forme des signaux en sortie pour Um = 0.4V ? Quelle est l’état de la diode dans ce
cas ?
Correction :
1- u(t) = 10sin2πft

Le seuil de la diode étant 0,6V, La diode passe de l’état bloquée à l’état passante si la tension u(t)
dépasse 0,6V. On distingue donc deux états :

 u(t) < 0,6V : diode bloquée id = 0A vR = R.id = 0V

La loi des mailles impose u(t) = vd(t) +vR(t) donc vd(t) = u(t)

 u(t) > 0,6V : diode passante vd(t) = 0,6 + rd.id(t) et


vR(t) = u(t) – vd(t) =Rid(t) 0,6 +rd.id(t) + R.id(t)= 10sin2πft
( )
ce qui donne: ( )

( ) ( )
( ) et ( )

 Calcul de t0 à partir duquel la diode conduit :


A t=t0, on a : u(t0)= 10sin2πft0 =0,6V ; d’où t0= 9,55μs
 Calcul de vRmax :

2
vRmax est obtenu pour 2πft= donc
et vdmax = 10-8.95=1.05V

 Durée de conduction et de blocage :


La durée de conduction est tC= T/2 -2.t0 = 0,5-2.(0,00955)= 0,4809ms
La durée de blocage est tB = T-tC=1- 0,4809 = 0,5191ms

 Valeur moyenne et efficace de vR(t) :

1T 1  0 R 
vRmoy =  R
V ( t )dt    ( 10. sin   0 ,6 )d 
T0 2  0 R  rd 

1  0 
T  
1
T 0 2  0
V R (t ) dt   (9,52. sin   0,571) d 

D’où vRmoy = 2.755V
1  0 
 9 ,52. sin   0 ,571 ) d  =4,7V
1T
 VR ( t )2 dt 
2
VReff = 
T0 2  0 

3
D’où le facteur de forme :

2- Lorsqu’on branche en parallèle la capacité C avec la résistance, vR(t) atteint son maximum VRmax
à l’instant T/4 et le condensateur garde sa charge alors que la tension u(t) diminue ; la tension
aux bornes de la diode devient négative et cette dernière passe à l’état bloquée. La capacité se
décharge alors à travers la résistance.
Si on considère qu’à l’instant initial VR(ti) =VRmax, la tension aux bornes de la résistance s’écrit :
VR(t) = VRmax. exp[-(t-T/4)/τ]
Soit t1 l’instant où la tension vR(t) déduite de la loi d’ohm coïncide avec celle déduite de
l’équation de la décharge du condensateur, à cet instant; on a :

( ) ⁄
( ) [ ( )]

on trouve : t1=1.167ms
donc à t=t1, on a : vR(t1) = 7.7V = vRmin

 Taux d’ondulation et facteur de forme :


VR max  VR min 8.95  7.7
Approximativement :     14 ,4%
VR max 8.95
et F= 1  2 =1.013

Méthode approximative :
Si T<< τ t1 T+T/4

[ ( )] ( )
4
et √

3- Cas où Um= 0,4V :

Dans ce cas Um < 0,6 donc la diode est dans l’état bloquée et par conséquent
VR(t) =0V et Vd(t) = u(t)

Exercice 3 :
Soit le montage ci-dessous, la diode Zener est supposée parfaite, sa tension Zener UZ est égale à
6,2V et sa puissance maximale est de 1,3W.

R
I

E Ud Uc Rc

Id
Ic

1- Déterminer le courant maximal qui peut traverser la diode.


2- On fixe Rc = R = 100Ω. Entre quelles limites peut varier E pour qu’il y ait stabilisation de la
tension Uc?
3- On fixe E = 24V et R = 100Ω. Entre quelles limites peut varier Rc pour qu’il y ait stabilisation
de la tension Uc ?
Correction :
Définition :
On dit qu’il y a stabilisation de tension si la tension de sortie reste constante malgré les variations des autres grandeurs
physiques du montage (tension d’alimentation, charge).

1- Courant maximal traversant la diode Zener :

On a Pmax = Uz.Imax ; d’où : Imax = Pmax/Uz = 0,21A

2- Limites de E :

Stabilisation de la tension Uc Uc = Uz = 6,2V

La résistance Rc étant constante alors : Ic = Uc / Rc = 0,062 A

 Les valeurs min et max de I :

5
I = Ic + Id

Si Id = 0 alors I = Ic = 0,062 A

Si Id = Idmax alors I = 0,272 A

 Les valeurs min et max de E :

On a : E = R.I + Uz

 Si I = 0,062 A alors E = 12,4 V


 Si I = 0,272 A alors E = 33,4 V
Donc pour maintenir la stabilisation de la tension Uc, il faut que : 12,4 V < E < 33,4 V

3- Limite de Rc :

La tension d’alimentation étant fixe : E = 24V

 Courant du générateur :
Quand la diode Zener conduit en inverse la tension à ses bornes est égale à Uz
I = (E-Uz) / R = (24 – 6,2) / 100 = 0,178A
 Les valeurs min et max de Ic :
Ic = I – Id
Or 0 < Id < 0,21 A
Donc :
Si Id = 0 alors Ic = Icmax = 0,178A
Si Id = 0,21A alors Ic = 0,178 – 0,21 = -0,032A. Comme Ic > 0 alors Icmin = 0.

Et comme Rc = Uc/Ic = Uz/Ic, on déduit alors les valeurs min et max que peut prendre Rc en
maintenant la stabilisation de la tension :

 Si Ic = 0,178 A alors Rc = 34,8 Ω


 Si Ic 0 alors Rc ∞
Finalement : Rc > 34,8 Ω

Vous aimerez peut-être aussi