Vous êtes sur la page 1sur 5

Exposé de géométrie 2eme année

Exposé 2

 Somme de mesure des angles d’un triangle.

 Utilisation des angles pour démontrer l’alignement de points et …

 Le parallélisme de droites.

 Théorème des angles inscrits, théorème de la tangente.

Présenté par :

7396… Mamoudou Yero Deh

7397… El Moustapha Ahmed

Baba 7398… Yahya Abdellahi El

Adel

7399… Mohamed Salem El Moukhtar


LES ANGLES D’UN
TRIANGLE
Théorème Dans tous les triangles, la somme des mesures des trois angles est égale à 180°.

Démonstration
:
Soit un triangle ABC quelconque. On considère les milieux O et I des
segments [BC] et [AC]
Le point D est le symétrique du point A par rapport à O et le point E est le symétrique
du point B par rapport à I.

Etape 1
La droite (CD) est parallèle à la droite (AB) car elles sont symétriques par
rapport au point O.
La droite (CE) est parallèle à la droite (AB) car elles sont symétriques par
rapport au point I.
Deux droites parallèles a une même troisième sont parallèles entre elles, donc
(DC) et (CE) sont parallèles.
Comme ces deux droites passent par le même point et sont parallèles, c’est que les
points D, C et E sont alignés.
Les points D, C et E sont alignés donc, avec les notations de la figure, c + d + e =
Etape 2
Les angles d et b sont symétriques par rapport à O,
donc d = b.
Les angles e et a sont symétriques par rapport à I, donc e = a.
Conclusion
En remplaçant d par b, puis e par a dans l’égalité (1), on obtient bien que a + b + c =
Cela signifie que la somme des mesures des trois angles d’un triangle est égale à 180°.
Les points alignés

- Trois points sont alignés s’ils sont situés sur la même droite.
- Trois points A, B, C sont alignes si l’angle 𝐴̂𝐵𝐶 est nul ou plat.
Exemple :
On considère la figure ci-dessous. Après avoir effectué les calculs d’angles
nécessaires, répondre à la question suivante :
Les point B, C, et E sont-ils alignés ?

- Calcul de l’angle 𝐵̂𝐶𝐸 ?


𝐵̂𝐶𝐸 = 𝐵̂𝐶𝐴 + 𝐴̂𝐶𝐷 + 𝐷̂𝐶𝐸 (car les angles sont adjacents).
Dans le triangle ABC : 𝐵̂𝐶𝐴 = 180 – (63 + 32) = 180 – 95 = 85
le triangle ACE est Equilatéral, donc tous les angles sont égaux à 60 𝐴̂𝐶𝐷 = 60.
Dans le triangle DCE (Dans un triangle rectangle, les angles aigus sont
complémentaires)
𝐷̂𝐶𝐸 = 90 – 55 = 35
Donc, 𝐵̂𝐶𝐸 = 85 + 60 + 35 = 180.
𝐵̂𝐶𝐸 Est un angle plat, donc les points B, C et E sont alignés.
Droites parallèles et angles
Propriété directe :
Si deux droites sont parallèles et sont coupées par une sécante commune, alors elles
forment des angles alternes internes de même mesure.
Propriété réciproque :
Si deux droites coupées par une sécante forment deux angles alternes internes de même
mesure, alors ces droites sont parallèles.
Démonstration de la propriété :
Si deux angles alternes-internes sont déterminés par deux droites
parallèles et une sécante, alors il sont égaux.
z’

x’ A x

y’ y
zB

Les angles x' Az et yBz ' sont alternes-internes.


Soit I le milieu de [AB]. Les angles x' Az et yBz ' sont symétriques par rapport
à I. Or, la symétrie centrale conserve les mesures d'angles.
Donc x' Az = yBz '.

Si deux angles alternes-internes sont de même mesure, alors les deux


droites coupées par la sécante sont parallèles. z’

x’ H’ B x

y’ y

A H
z

Par hypothèse, BAH=ABH' .


On trace la perpendiculaire à (yy') passant par B : elle coupe (yy') en H (voir figure).
On trace la perpendiculaire à (xx') passant par A : elle coupe (xx') en H' (voir figure).
Les deux triangles ABH' et ABH ont deux angles de même mesure, le troisième est donc
le même.
Par conséquent H'AB+BAH=H'AB+H'BA=90 ° car ce sont les deux angles aigus d'un
triangle rectangle.
Or, si deux droites sont perpendiculaires à une même troisième, alors elles sont parallèles
entre elles. Donc (xx') // (yy').
Théorème des angles inscrits, théorème de la tangente

L’angle inscrit est égal à la moitié de l'angle au centre correspondant.

Démonstration

on a que : MÔA + AÔI = 180°…(1)


OA = OM = r, Dans le triangle isocèle
MOA, OMA = MÂO et la somme des
mesures des angles du triangle est : 180° =
MÔA + OMA
+ MÂO = MÔA + 2 OMA…(2)
De ces deux égalités (1) et (2) on en
déduit que 2 OMA = IÔA, soit 2 IMA = IÔA.
De
même, pour le triangle isocèle MOB, on a
2 IMB = IÔB. Comme le point I est entre A

L'angle inscrit BMA a même mesure que l'angle BÂT entre [BA] et la tangente

[AT)

Démonstration :

Si H est le milieu de [AB], les angles HÔA et


BÂT ont leurs côtés deux à deux
perpendiculaires, ils ont même mesure.
(OH) étant la bissectrice du triangle isocèle
BOA, on a HÔA = BÔA et la mesure de BÂT
est bien égal à la moitié de la mesure de
l'angle au centre BÔA. L'angle BÂT est la
position limite de l'angle inscrit BMA
. lorsque M « tend » vers A.