Vous êtes sur la page 1sur 196

EB4

Vivre le français
Guide pédagogique

Auteures
Marthe Attieh
Leila Attieh
Hanane Moussa

Avec la collaboration de
Bouchra Baghdadi Adra
Georges Rouphaël

Guide_EB4_U1_U2.indd 1 15/08/15 15:38


Avant-propos

Ce guide pédagogique a été élaboré comme un véritable outil didactique d’enseignement pour l’enseignant(e).
Il l’accompagnera tout au long de l’année dans l’organisation de l’enseignement de la maîtrise de la langue,
de l’expression orale, de la lecture et de l’écriture. Il l’aidera à préparer sa classe.

Vivre le français est une méthode qui s’adresse à des apprenants qui travaillent de nombreuses matières en
français. Elle met en place une base solide et rassurante sur laquelle l’élève pourra bâtir de nouveaux appren-
tissages aux cycles complémentaire et secondaire.
Pour atteindre leurs objectifs pédagogiques, les auteurs ont eu une priorité : motiver les apprenants, éveiller leur
curiosité, les faire réfléchir sur les valeurs fondamentales, leur faire vivre la langue ; autrement dit, faire naître
une attitude positive et créative, garante d’un réel succès dans leurs études futures et leur vie personnelle.

Chers enseignants, utilisateurs de ce guide, nous souhaitons :


– que la méthode vous accompagne le plus efficacement et agréablement possible dans votre tâche ;
– que l’ensemble du matériel fourni vous facilite le quotidien, sans brider votre créativité et votre propre
expérience.

Bon travail et bon courage !

L’équipe d’auteurs

Conception et réalisation de la couverture : WWW.CREATORSSTUDIO.NET


Illustration de la couverture : GUILLAUME DECAUX
Création maquette, suivi éditorial et mise en pages : ARCHIPEL 21

ISBN : 978-614-438-083-3
© Hachette Antoine s.a.l. 2015
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.

Guide_EB4_U1_U2.indd 2 15/08/15 15:38


Sommaire

« Vivre le français », mode d’emploi 7


I. Les outils de la méthode ................................................................................................................................................................................................... 7 IV. Les outils de l’apprenant ............................................................................................................................................................................... 16
II. Les intentions pédagogiques de la méthode ................................................. 8 V. L’utilisation du manuel numérique ................................................................................................................. 16
III. Les principes d’apprentissage mis en œuvre ............................................. 8 VI. Propositions de progression pour une année ............................ 17

Unité 1 L’amitié en partage 19


Pages d’ouverture ............................................................................................................................................................................ 20-22 1, 2, 3, partons… en français ! ............................................................ 27-29

Atelier de lecture ................................................................................................................................................................................. 22-27 Atelier d’écriture Écrire et travailler


Texte Brosse bizarre ............................................................................................................................................................................................ 22-25 son brouillon ........................................................................................................................................................................................................................................................... 30-31
Lexique Autour du mot aimer 25
........................................................................................................................................

Clés de lecture Répondre à des questions


sur un texte ............................................................................................................................................................................................................................................................ 26-27

Unité 2 Je t’écris… Tu m’écris 32


Pages d’ouverture ............................................................................................................................................................................ 33-34 1, 2, 3, partons… en français ! ............................................................ 47-49

Atelier d’oral ............................................................................................................................................................................................................................ 34-36 Atelier de lecture ................................................................................................................................................................................. 49-52


Conversation Qu’est-ce que tu attends ? .......................... 34-35 Texte Un Martien ............................................................................................................................................................................................................ 49-51
Prendre la parole Présenter un livre 36
.................................................................................
Clés de lecture Repérer les indices
Atelier de lecture ................................................................................................................................................................................. 37-41 de communication .......................................................................................................................................................................................................... 51-52
Texte Je suis très laide ! ........................................................................................................................................................................ 37-39 Lexique Autour du mot histoire 52
...............................................................................................................................

Clés de lecture Comprendre Atelier de langue .................................................................................................................................................................................... 53-56


une communication 39-40
Grammaire Phrase simple –
..................................................................................................................................................................................................

Lexique Autour du mot correspondance 40-41


Phrase complexe 53-54
.......................................

.......................................................................................................................................................................................................................

Atelier de langue .................................................................................................................................................................................... 41-46 Conjugaison Le présent de l’indicatif ....................................................... 54-55


Grammaire Les types et les formes Champion en dictée .................................................................................................................................................................. 55-56
de phrases .................................................................................................................................................................................................................................................................. 41-43
Conjugaison Le verbe : temps et formes ................................ 43-44 Atelier d’écriture Écrire une lettre ................................. 57-58
Orthographe L’orthographe et le sens ................................................. 44-45 Atelier de lecture Pour le plaisir ........................................................................... 58
Vocabulaire grammatical
Le mot et son contexte ............................................................................................................................................................................ 45-46 Point langue ....................................................................................................................................................................................................................................................... 58

Atelier d’oral – Poème La différence .................................................... 46-47 Situations d’intégration .................................................................................................................................. 59

1 Sommaire 3

Guide_EB4_U1_U2.indd 3 15/08/15 15:38


Unité 3 Que de bêtises ! 60
Pages d’ouverture ............................................................................................................................................................................ 61-62 1, 2, 3, partons… en français ! ............................................................ 75-77

Atelier d’oral ............................................................................................................................................................................................................................ 62-64 Atelier de lecture ................................................................................................................................................................................. 77-81


Conversation Qu’est-ce qui se passe ? ........................................... 62-64 Texte La révolte de l’escalier ................................................................................................................................. 77-79
Prendre la parole Raconter une histoire 64
..................................................... Clés de lecture L’organisation d’un récit ..................................... 79-80
Lexique Autour des mots tranquille et agité .............. 80-81
Atelier de lecture ................................................................................................................................................................................. 65-69
Texte Un déjeuner mouvementé ...................................................................................................... 65-67 Atelier de langue .................................................................................................................................................................................... 81-84
Clés de lecture Le dialogue dans le récit ................................ 67-68 Grammaire La forme négative ........................................................................................................ 81-83
Lexique Autour du mot dire ............................................................................................................................. 68-69 Conjugaison Le passé simple ............................................................................................................... 83-84
Champion en dictée 84
...........................................................................................................................................................................................

Atelier de langue .................................................................................................................................................................................... 70-74


Grammaire La phrase injonctive .......................................................................................... 70-71 Atelier d’écriture Écrire un récit complet .............. 85-86
Conjugaison L’imparfait de l’indicatif ........................................................ 71-72
Orthographe L’accord du verbe Atelier de lecture Pour le plaisir ........................................................................... 86
avec le sujet ......................................................................................................................................................................................................................................................... 72-73 Point langue ....................................................................................................................................................................................................................................................... 86
Vocabulaire grammatical La famille
d’un mot ............................................................................................................................................................................................................................................................................... 73-74 Situations d’intégration .................................................................................................................................. 87

Atelier d’oral – Poème Regardez-vous


un peu dans la glace ............................................................................................................................................................................................................. 74-75

Unité 4 L’écriture, quelle aventure ! 88


Pages d’ouverture ............................................................................................................................................................................ 89-90 1, 2, 3, partons… en français ! .......................................... 102-104

Atelier d’oral ............................................................................................................................................................................................................................ 90-92 Atelier de lecture ............................................................................................................................................................... 104-107


Conversation Quel mot étrange ! ............................................................................. 90-91 Texte De la pierre au papier ............................................................................................................... 104-105
Prendre la parole Préparer un exposé ......................................... 91-92 Clés de lecture Lire un texte
documentaire .......................................................................................................................................................................................................................................................... 106
Atelier de lecture ................................................................................................................................................................................. 92-96 Lexique Autour des mots découverte
Texte Du dessin aux signes ............................................................................................................................................... 92-94 et invention ........................................................................................................................................................................................................................................... 106-107
Clés de lecture Lire un texte informatif .......................................... 94-95
Lexique Autour des mots lire et écrire ......................................................... 95-96
Atelier de langue .................................................................................................................................................................. 107-111
Grammaire Les expansions du groupe
Atelier de langue ........................................................................................................................................................................... 96-101 nominal (2) ............................................................................................................................................................................................................................................ 107-109
Grammaire Les expansions du groupe Conjugaison Le passé composé (2) .................................................. 109-110
nominal (1) .............................................................................................................................................................................................................................................................. 96-97 Champion en dictée ................................................................................................................................................ 110-111
Conjugaison Le passé composé (1) .................................................................... 97-99 Atelier d’écriture Écrire un texte
Orthographe L’accord dans le groupe documentaire ................................................................................................................................................................................................................. 111-112
nominal ............................................................................................................................................................................................................................................................................. 99-100
Vocabulaire grammatical
Atelier de lecture Pour le plaisir ................................................................ 112

Mots génériques – Mots particuliers ........................................................... 100-101 Point langue ............................................................................................................................................................................................................................................. 113

Atelier d’oral – Poème Conte de fée ..................................................................... 101 Situations d’intégration ....................................................................................... 113-114

Guide_EB4_U1_U2.indd 4 15/08/15 15:38


Unité 5 Jouer n’est pas gagner 115
Pages d’ouverture .......................................................................................................................................................... 116-117 Atelier de lecture ............................................................................................................................................................... 130-133
BD Kid Paddle ..................................................................................................................................................................................................................... 130-132
Atelier d’oral .......................................................................................................................................................................................................... 117-119
Clés de lecture Signes, dessins,
Conversation Trop, c’est trop ! 117-118
onomatopées 132
..............................................................................

...........................................................................................................................................................................................................................................................

Prendre la parole Donner son avis 118-119


Lexique Autour des mots bonheur
.................................................

Atelier de lecture ............................................................................................................................................................... 119-122 et malheur .................................................................................................................................................................................................................................................................................. 133


BD MUT MUT 120-121
....................................................................................................................................................................................................................

Atelier de langue 134-137


Clés de lecture Lire une BD 121-122
..................................................................................................................................................................

Grammaire Les déterminants (2) 134-135


.........................................................................................................

Lexique Autour du mot jouer 122


....................................................................

Conjugaison Le futur simple (2) 135-136


...................................................................................................................................

..........................................................................

Atelier de langue .................................................................................................................................................................. 123-127 Champion en dictée ................................................................................................................................................ 136-137


Grammaire Les déterminants (1) 123-124 ....................................................................
Atelier d’écriture Produire
Conjugaison Le futur simple (1) 124-125 ..........................................................................
une BD ............................................................................................................................................................................................................................................................................. 137-138
Orthographe c’est/s’est – ces/ses 125-126 ......................................................................

Vocabulaire grammatical Les niveaux Atelier de lecture Pour le plaisir ................................................................. 138
de langue ....................................................................................................................................................................................................................................................... 126-127 Point langue ............................................................................................................................................................................................................................................. 139
Atelier d’oral – Poème L’enfant .................................................................... 127-128 Situations d’intégration ....................................................................................... 139-140
1, 2, 3, partons… en français ! .......................................... 128-130

Unité 6 L’appétit vient en… lisant 141


Pages d’ouverture .......................................................................................................................................................... 142-143 Atelier d’oral – Poème Recette ........................................................................................................... 155

Atelier d’oral .......................................................................................................................................................................................................... 143-145 1, 2, 3, partons… en français ! .......................................... 156-157


Conversation Une recette de pain Atelier de lecture ............................................................................................................................................................... 158-161
perdu 144-145
.................................................................................................................................................................................................................................................................................
Texte Le plus petit moteur du monde ...................................................... 158-159
Prendre la parole Faire des propositions 145 ......................................
Clés de lecture Lire une fiche
de fabrication 159-160
Atelier de lecture ............................................................................................................................................................... 145-149
.............................................................................................................................................................................................................................

Lexique Autour des mots grand/petit


Texte Une bonne brioche pour le goûter 146-147
et gros/maigre 160-161
.............................

......................................................................................................................................................................................................................

Clés de lecture Lire des abréviations 148


........................................................................

Lexique Autour du mot faire ...................................................................................................... 148-149 Atelier de langue .................................................................................................................................................................. 162-166
Grammaire Les compléments d’objet ................................... 162-163
Atelier de langue .................................................................................................................................................................. 150-154 Conjugaison Les verbes pronominaux .............................. 163-165
Grammaire Identifier le groupe Champion en dictée ................................................................................................................................................ 165-166
sujet (GS) ......................................................................................................................................................................................................................................................... 150-151
Conjugaison L’impératif présent ....................................................................... 151-152
Atelier d’écriture Écrire une recette .................................... 166

Orthographe Les verbes en -cer, Atelier de lecture Pour le plaisir ................................................................. 167
-ger, -guer .................................................................................................................................................................................................................................................. 152-153
Vocabulaire grammatical Synonymes
Point langue ............................................................................................................................................................................................................................................. 167

et antonymes ............................................................................................................................................................................................................................. 153-154 Situations d’intégration ....................................................................................... 167-168

1 Sommaire 5

Guide_EB4_U1_U2.indd 5 15/08/15 15:38


Unité 7 Du théâtre pour rire 169
Pages d’ouverture .......................................................................................................................................................... 170-171 Atelier d’oral – Poème Autour du pot ........................... 182-183

Atelier d’oral .......................................................................................................................................................................................................... 171-173 1, 2, 3, partons… en français ! .......................................... 183-184


Conversation Convocation
chez le directeur 171-173 ......................................................................................................................................................................................................
Atelier de lecture ............................................................................................................................................................... 185-190
Texte Un automobiliste bien imprudent 185-187
Prendre la parole Rendez-vous poétique 173 ................................
....................................

Clés de lecture Les personnages


Atelier de lecture ............................................................................................................................................................... 173-177 dans le texte théâtral ......................................................................................................................................................................... 187-188
Texte Ça alors ! ....................................................................................................................................................................................................... 174-175 Lexique Autour des mots automobiliste
Clés de lecture Comprendre et conduire .............................................................................................................................................................................................................................................. 188-189
l’enchaînement des répliques ............................................................................................................. 175-176
Lexique Autour des mots théâtre, Atelier de langue .................................................................................................................................................................. 190-193
pièce et spectacle .................................................................................................................................................................................................. 176-177 Grammaire Les compléments
circonstanciels ....................................................................................................................................................................................................................... 190-192
Atelier de langue .................................................................................................................................................................. 177-182 Conjugaison Les verbes en -dre 192
............................................................................................................

Grammaire L’attribut du sujet .......................................................................................... 177-178 Champion en dictée 193


.................................................................................................................................................................................

Conjugaison Verbes d’action –


Verbes d’état .............................................................................................................................................................................................................................. 178-179 Atelier d’écriture Écrire
Orthographe Accent circonflexe, une saynète ................................................................................................................................................................................................................................... 194-195
cédille, tréma 180-181
.............................................................................................................................................................................................................................

Point langue ............................................................................................................................................................................................................................................. 195


Vocabulaire grammatical Sens propre –
Sens figuré ............................................................................................................................................................................................................................................... 181-182 Situations d’intégration ....................................................................................... 195-196

Guide_EB4_U1_U2.indd 6 15/08/15 15:38


« Vivre le français »,
mode d’emploi

I. LES OUTILS DE LA MÉTHODE


Vivre le français propose une panoplie d’outils qui permet :
● aux apprenants de pratiquer l’apprentissage de la langue française, orale et écrite ;
● aux enseignants de préparer leurs cours, d’évaluer la progression des acquis, de déceler les difficultés, d’inté-
grer les connaissances dans des situations d’intégration, de remédier au cas par cas.
Voici le détail de ces outils.

1. Le manuel
● Une première unité de transition de 10 pages permet aux enseignants de plonger doucement les apprenants dans
un bain de langue orale et écrite après des mois de vacances pendant lesquels la plupart n’ont pas pratiqué le français.
Elle permet également de réfléchir à la manière de repérer l’explicite et l’implicite d’un texte, et de donner
des conseils à propos des stratégies à développer pour écrire un texte.
● Suivent 6 unités d’apprentissage, de 28 pages chacune. Elles ont pour objectifs de travailler les compé-
tences orales et écrites ainsi que les outils de la langue.

2. Les trois cahiers


● Deux cahiers d’activités permettent de s’entraîner et de réinvestir les ressources nécessaires à l’appropria-
tion des compétences dans des activités d’intégration.
● Un cahier d’écriture et de copie.

3. Le CD audio
Il permet :
– d’écouter des textes oraux ;
– d’écouter des poèmes ;
– d’apprendre à bien prononcer et à bien dire.

4. Le guide pédagogique
Il propose :
– la mise en œuvre concrète de toutes les séances du manuel avec les compétences et les objectifs travaillés ;
– tous les corrigés des exercices du livre et des cahiers d’activités ;
– des propositions de projets ;
– une bibliographie pour des lectures en réseau.

1 « Vivre le français », mode d’emploi 7

Guide_EB4_U1_U2.indd 7 15/08/15 15:38


5. Le CD numérique
Il complète la méthode et comporte l’intégralité du livre projetable en classe pour animer et personnaliser
les cours. Il s’utilise avec un vidéoprojecteur ou sur tout type de TBI.

6. La version compatible tablette numérique

II. LES INTENTIONS PÉDAGOGIQUES DE LA MÉTHODE


● Une pédagogie de l’intégration. L’ensemble des outils a pour objectif de développer les différents aspects
de l’intégration des ressources : connaissances et capacités. La méthode aborde en particulier le développement
des compétences de l’apprenant, c’est-à-dire la mobilisation de ses acquis en situation. Ainsi, l’enseignant(e)
lui fournit des outils pour qu’il construise ses apprentissages en leur donnant un sens.
● Des démarches intégrant différents types d’activés (d’exploration, d’apprentissage systématique, de
structuration, d’évaluation des activités de remédiation).
● Une pédagogie de la réussite qui s’adapte aux capacités et aux besoins des apprenants, qui leur redonne
confiance grâce à un regard bienveillant et positif, et qui pose comme postulat que tous les élèves peuvent
progresser et réussir.
● Une pédagogie qui fait appel au raisonnement analytique, critique et qui place les apprenants en
situation de questionnement.
● Une pédagogie qui alterne les temps et les modalités d’apprentissage : collectif, en groupe, en binôme,
individuel.

III. LES PRINCIPES D’APPRENTISSAGE MIS EN ŒUVRE


A. Mettre en œuvre les séances d’apprentissage de l’oral
Le premier point fort de Vivre le français réside dans l’importance donnée à la pratique du langage oral. Les
enseignants s’accordent en général à reconnaître le rôle essentiel de l’oral et la nécessité, pour les apprenants,
d’en avoir une pratique assurée. Pourtant, rares sont ceux qui mettent en place un enseignement structuré
dans ce domaine. C’est principalement parce qu’ils manquent d’outils pouvant les aider dans cette tâche
complexe. Notre manuel tente de relever ce défi. Il propose aux enseignants des pages uniquement consacrées
à l’apprentissage et au développement des compétences langagières. Il offre un éventail de situations dans
lesquelles les apprenants s’exercent à dialoguer, raconter, décrire, expliciter, expliquer, questionner, argumenter.
L’école devient ainsi un lieu d’apprentissage et d’exercice de la parole. Cet enseignement est évidemment
constamment articulé avec celui de l’écrit, l’un renforçant l’autre.
● Chaque unité débute par une double page d’ouverture. Elle est là pour familiariser les apprenants, au
moyen de l’image, avec le thème traité dans l’unité.
Des questions, en rapport avec ce document iconographique, apportent aux élèves un surcroît de vocabulaire et
sont l’occasion d’un échange culturel. Le débat provoqué par « le petit philosophe » est destiné à aider les élèves
à s’exprimer sur une question en lien avec le thème mais aussi avec leur vie personnelle et sociale. Cette question
développe également l’écoute des uns et des autres et les fait discuter sur des valeurs fondamentales et universelles.
8

Guide_EB4_U1_U2.indd 8 15/08/15 15:38


● La double page (Atelier d’oral) qui suit propose :
– un document sonore en page de gauche ; c’est un dialogue enregistré qui présente une situation de vie
proche de celle des apprenants.
La compréhension du texte entendu, sa diction et sa théâtralisation renforcent les compétences communica-
tives et permettent de réaliser des saynètes intégrant les actes de parole choisis à cet effet.
– un projet d’oral en page de droite ; un sujet de recherche, des conseils pour la réalisation demandée, ainsi
que pour l’autoévaluation préparent à la réalisation de ce projet. Il peut s’agir de présenter un livre, de raconter
une histoire, de faire un exposé… Les apprenants devront mobiliser des compétences liées à la prise de parole
et au type de discours. Les élèves auditeurs devront réagir en apportant leur point de vue motivé.
● Placées au centre de l’unité, les pages « 1, 2, 3, partons… en français ! » relient « le dire » et « le faire »
dans une approche actionnelle. Elles présentent des activités fonctionnelles qui répondent aux besoins des
apprenants et rendent le français vivant. Proches des centres d’intérêt des élèves, elles provoquent la curiosité,
la surprise et donnent envie de s’exprimer et de prendre la parole. Elles véhiculent également des éléments
culturels. La progression est en spirale.
À la fin de l’année, les apprenants pourront sans difficultés se présenter aux examens correspondant au niveau
A1 du CECR et être certifiés par le DELF scolaire junior niveau A1. Leur niveau de français est évidemment
déjà au-delà de celui demandé dans ces épreuves, mais le genre d’activités proposées dans ces pages les a
très bien préparés à les réussir. Cette réussite leur donne un niveau de confiance en eux-mêmes qui n’est pas
négligeable à cet âge.
● Dans les pages de lecture, la rubrique « Je donne mon avis » déclenche les échanges en écho de l’implicite
contenu dans chaque texte de lecture. Le sujet de réflexion proposé peut être proche ou différent de celui
posé par « le petit philosophe ».
● La page de poésie s’inscrit au croisement des trois domaines (écrit, oral et éducation artistique). Une fois
compris, le poème est dit, et c’est l’oral qui prime : élocution, phonétique, fluidité, gestuelle. Tout cela y est
travaillé.
● Dans le cahier, une double page d’activités d’intégration termine cet apprentissage de la langue orale
pour chaque unité.
● La communication en classe, quelle que soit la matière travaillée, est évidemment primordiale.
L’enseignant(e) veillera à utiliser une langue riche et bien construite avec des phrases complexes. C’est en
classe que certains actes de parole s’ajoutent spontanément à l’ensemble de ceux qui ont été spécifiquement
étudiés (dire si l’on a compris, demander des explications, s’exprimer poliment…).
● Les compétences mises en œuvre sont liées :
– à la prise de parole (écouter l’autre, le regarder…) ;
– au type de discours (raconter, décrire, exposer des sentiments…) ;
– au respect du code (lexique, syntaxe, phonologie).
L’évaluation doit porter sur ces trois compétences.

1 « Vivre le français », mode d’emploi 9

Guide_EB4_U1_U2.indd 9 15/08/15 15:38


Le petit
philosophe
Conseils pour les séances du « petit philosophe »
Il ne s’agit évidemment pas de faire des cours de philosophie à des élèves du primaire, mais d’induire chez
eux une démarche réflexive sur des thèmes touchant l’existence. Les jeunes se posent aussi des questions
existentielles (la justice, la paix, la liberté…), et ces « débats philo » ont pour objet de favoriser l’émergence
de la réflexion et de la pensée construite. La pratique de ces débats nous semble intimement liée à la
pratique de l’éducation à la citoyenneté. Cette pratique, dans la classe, favorise l’échange sur des thèmes
de fond concernant les valeurs universelles, auxquelles il est essentiel de faire réfléchir les apprenants.
Ces débats se situent parfaitement dans le cadre des programmes officiels. Les compétences ciblées
sont principalement celles de « la maîtrise de la langue française » et celles du « devenir élève ».
Les objectifs sont au moins de quatre ordres :
● approfondissement d’un thème (en lien transversal avec d’autres matières) permettant de dégager la

complexité d’une notion ;


● structuration et construction collective de la pensée ;

● maîtrise du langage oral et écrit ;

● écoute de l’autre : respect de l’autre et prise en compte des idées d’autrui.


Il n’y a pas de réponses clé en main, et c’est ce qui en fait l’intérêt pour les pédagogues. L’enseignant(e) est
un(e) meneur(-se) de jeu. Il(Elle) ne donne pas son avis, il(elle) cadre la conduite du débat, fait respecter
les règles de la communication et aide au foisonnement et à la formulation des idées.
Évidemment, l’enseignant(e) aura réfléchi à la question et pourra aider à la discussion par la préparation
de questions ou de documents (iconographie, film, témoignage). À titre d’exemple, sur le thème de la
générosité, voici des questions qui peuvent être posées :
● La générosité, c’est quoi ?

● Dans quelle situation se montre-t-on généreux ?

● Faut-il tout donner pour être généreux ?

● Peut-on être généreux et égoïste à la fois ?

● Peut-on toujours être généreux ?

● Rend-on toujours service à quelqu’un quand on est généreux avec lui ?

Il est absolument indispensable, pour l’enseignant(e), d’aborder ces séances sans attendre des élèves des
réponses précises et formatées, afin de ne pas influencer, même inconsciemment, leur raisonnement et
de ne pas empêcher l’émergence de contradictions entre les apprenants. C’est dans ces contradictions
que réside l’essence même de la philosophie.

Ressources
● Oscar Brenifier, La Pratique de la philosophie à l’école primaire, © SEDRAP, 2007.

● Gwénaëlle Boulet, Anne-Sophie Chilard et Oscar Brenifier, Pense pas bête, © Bayard Jeunesse, 2008.

● Michel Piquemal, Les Philo-Fables, © Albin Michel, 2003.

● Collection L’Apprenti philosophe, Éditions Nathan.


● Collection PhiloZenfants, Éditions Nathan.

● Collection Les Goûters philo, Éditions Milan.

10

Guide_EB4_U1_U2.indd 10 15/08/15 15:38


● Collection Oxygène, De la Martinière Jeunesse.
● Collection Les Petits Albums de philosophie, Autrement jeunesse.
Ces ouvrages se trouvent dans les librairies et également dans les instituts français. Ils seront une aide
précieuse pour l’enseignant(e).

B. Mettre en œuvre la compréhension en lecture


Le deuxième point fort de cet ouvrage tient en ce qu’il amène les apprenants à découvrir des textes issus de
genres littéraires variés : littérature de jeunesse (fables, romans, contes fantastiques), documentaires (textes
scientifiques, biographies…), poésies, bandes dessinées… Plusieurs textes sont par ailleurs extraits d’ouvrages
recommandés par le ministère français de l’Éducation nationale.
Dans chaque unité, vous trouverez :
● deux textes accompagnés d’un appareil pédagogique suivant une démarche bien définie (pages « Atelier
de lecture – Texte ») ;
● un texte long et souvent intégral pour une lecture plaisir (pages « Atelier de lecture – Pour le plaisir ») ;
● un poème ;
● un texte à lire dans la partie « 1, 2, 3, partons… en français ! » ;
● un texte pour les activités d’intégration dans le cahier d’activités ;
● de nombreux textes courts dans les pages de langue ou de préparation à la dictée.
Nous avons le souci constant de construire des stratégies de lecture telles que :
– établir des liens entre le texte et les connaissances acquises à l’école ou en dehors de l’école ;
– repérer les informations : apprendre aux élèves à prélever les indices pertinents au fil de la lecture en créant
des liens entre les informations, les lister, les classer ;
– élaborer une interprétation du texte à partir de tous ces indices ;
– revenir en arrière pour mieux comprendre ;
– répondre aux questions par oral et par écrit.
Pour l’ensemble des séances de lecture, l’apprenant a besoin du manuel, du cahier d’activités, de son cahier de
classe ou de vocabulaire, du dictionnaire.
L’enseignant(e) utilise le tableau, des affiches, les projections à partir du CD numérique.

Atelier
Pages de lecture Texte

Les étapes à suivre correspondent aux rubriques figurant dans ces deux pages.
● Séquence 1 : › Avant de lire
Il s’agit de créer un horizon d’attente par :
– la lecture du titre et du paratexte ;
– la lecture de l’objectif ;
– l’observation de l’illustration accompagnant le texte : lieu, personnages et émission d’hypothèses sur le
contenu du texte ;
– la lecture des mots expliqués dans la marge ;

1 « Vivre le français », mode d’emploi 11

Guide_EB4_U1_U2.indd 11 15/08/15 15:38


– l’observation de la forme du texte : annonce d’un type de texte ;
– des réponses aux questions posées dans cette rubrique : connaissances personnelles à partager ;
– la lecture de mots difficiles à décoder pour certains apprenants. L’enseignant(e) les écrira au tableau, les
épellera et les expliquera (sauf si le contexte est suffisant). Ceci fait partie de la différenciation.

● Séquence 2 : lecture et exploration › Je comprends le texte


● Lecture silencieuse du texte. En fonction de la difficulté, l’enseignant(e) choisira de lire le texte à voix
haute ou pas, de résumer déjà le contenu du texte.
● Réponses aux questions :
– Les élèves lisent la question en silence, la reformulent ; l’enseignant(e) s’assure que la consigne est bien
comprise. Pour ces réponses, il(elle) précise le support sur lequel les élèves vont répondre, le temps accordé
pour la recherche, la modalité d’organisation (binôme, petit groupe, individuel) et aide les plus fragiles à cher-
cher les réponses (différenciation).
– Synthèse : mise en commun des réponses. L’enseignant(e) fait justifier les réponses par les mots du texte ou
les connaissances personnelles, note les éléments de réponse au tableau, fait valider par la classe, fait rédiger la
réponse en commun et l’écrit au tableau ou la fait rédiger sur le cahier et la corrige. Certaines réponses seront
données à rédiger à la maison si elles ont été données oralement. La rédaction des réponses aux questions
est une des compétences d’écrit que l’apprenant doit travailler.
– Renforcement ou évaluation de la compréhension : exercices du cahier d’activités, lecture puzzle ou lacunaire
préparée par l’enseignant(e), reformulation orale, choix entre plusieurs résumés.
– Lexique à retenir : avec l’aide de l’enseignant(e), les apprenants font le point sur le lexique acquis durant
cette lecture. Il est important qu’ils puissent enrichir et stabiliser leur stock de mots au fil de la lecture des
textes et qu’on le leur fasse réutiliser régulièrement.

● Séquence 3 : après la lecture


› Je lis à voix haute
Pour apprendre à lire à voix haute – compétence à développer –, cette rubrique propose l’étude détaillée d’un
court extrait du texte qui fait étudier les groupes de souffle, la ponctuation, les liaisons, le débit et l’intonation.
Faire préparer cette lecture et désigner quelques apprenants pour une lecture devant leurs camarades. Si le
texte le permet, on peut organiser une lecture à plusieurs voix. Il est recommandé d’enregistrer les prestations
pour les faire évaluer par la classe. (Établir une grille d’évaluation avec les apprenants.)
› Je donne mon avis
Dans cette rubrique, les apprenants sont amenés à réfléchir au sens caché du texte, à sa visée, à l’implicite. Les
débats sont source d’échanges et peuvent aboutir à un texte collectif élaboré avec l’aide de l’enseignant(e).
Ce texte, à recopier dans le cahier d’activités, fera l’objet d’une copie sans erreurs et d’une séance d’écriture.
› J’écris
Cette situation d’écriture permet de mieux comprendre le texte. Les élèves sont invités à prolonger le texte
selon un type d‘écriture qui sera travaillé dans cette unité (suite à imaginer, paragraphe à ajouter, dialogue à
insérer…). Cet exercice se fait individuellement ou en binôme et est corrigé immédiatement en présence de
l’élève. Un des textes peut être l’objet d’une correction collective au tableau, la modélisation par l’enseignant(e)
étant une excellente stratégie d’apprentissage.
12

Guide_EB4_U1_U2.indd 12 15/08/15 15:38


Atelier
Pages de lecture Clés de lecture

● Séquence 4 
– Cette page est rattachée au texte lu. Elle confronte les apprenants à des difficultés de lecture en relation
avec la grammaire du texte et leur donne des clés pour résoudre ces difficultés. Ici, les outils de la langue
sont mis en relation avec le sens du texte (grammaire du texte). Ces notions vont aider les lecteurs à mieux
caractériser le genre et le type de texte et à construire des connaissances pour mieux lire et écrire. Ainsi, les
apprenants entrent de plain-pied dans la littérature. L’exploitation est la même que pour les leçons de langue.
Une page, dans le cahier d’activités, sert à vérifier la compréhension de la notion et à l’appliquer.
– Dans le cahier d’activités, trois pages sont consacrées à l’intégration et à l’évaluation de la compré-
hension en lecture.

Atelier
Pages de lecture Lexique

● Séquence 5
Un enrichissement lexical permettant de mieux parler ou écrire sur le thème traité est proposé dans cette
page. L’objectif est d’apprendre à manipuler les mots, à les comparer, à les sérier, à se familiariser avec eux
pour s’en servir dans toutes les situations possibles. C’est ainsi que la langue devient vivante et plaisir. Chaque
mot choisi pour être travaillé est un système à lui tout seul.
Pour une évaluation sommative de lecture, l’enseignant(e) choisira un texte appartenant à la même famille
de situation. La grille d’évaluation pourra être construite avec les mêmes critères et indicateurs mais avec des
notes précises, si l’école veut des notes.
Nous ne pouvons pas proposer un test d’évaluation sommative puisque l’enseignant(e) doit en changer
chaque année et que les niveaux de classe ne sont pas les mêmes selon les régions ou les établissements.
Rappelez-vous tout de même que notre pédagogie est une pédagogie de la réussite : cette évaluation ne doit
être ni trop facile, ni trop difficile.

Prolongement possible : la lecture partagée ou offerte


Cette activité est trop peu pratiquée à l’école dans ce cycle. Pourtant, on sait que plus un élève est exposé à la
lecture, plus il devient lecteur. C’est à l’école que revient le devoir de faire aimer la lecture. Les lectures à voix haute
de poèmes, d’épisodes de romans, comme une lecture feuilleton, tout cela contribue à développer l’envie de lire.
L’enseignant(e) choisit un livre et en fait une lecture quotidienne à la classe. L’exploitation des 1re et 4e
de couverture habitue également les futurs lecteurs à prédire le contenu de l’ouvrage, à interpréter les
indices visuels qui les aideront à choisir un ouvrage. La bibliographie fournie au début de chaque unité
peut aider les enseignant(e)s et les apprenants à choisir des lectures en réseau autour du même thème.

C. Mettre en œuvre la production d’écrit


Le troisième point fort de ce manuel est qu’il propose un grand nombre de situations d’écriture : la rédac-
tion de textes doit en effet faire l’objet d’un apprentissage régulier et progressif.
1 « Vivre le français », mode d’emploi 13

Guide_EB4_U1_U2.indd 13 15/08/15 15:38


La mise en œuvre des projets d’écriture s’articule à celle des séances de lecture puisque ces derniers s’ap-
puient sur les acquisitions et les compétences construites tout le long de l’unité. Le projet d’écriture trouve
naturellement sa place à la fin de l’unité. Des situations d’écriture courtes dans les pages de lecture et de
langue (écriture de récits, de descriptions, de dialogues…) ont déjà entraîné les apprenants à cette écriture
plus longue.
Ce projet d’écriture sera mené en trois séquences distinctes mais néanmoins très proches dans le temps. Il en
sera de même pour les activités d’intégration proposées dans le cahier d’activités.
La pédagogie de l’écriture que nous proposons s’appuie sur les recherches récentes qui montrent que produire
un texte est le résultat de trois activités :
– la mobilisation des connaissances requises pour le projet d’écriture (lecture de la consigne et mobilisation
des connaissances requises) ;
– la mise en mots (1er jet) ;
– la relecture du texte : forme et contenu (2e jet).
Les apprenants devront être aidés tout le long de ces étapes.
● Séquence 1 : séance de lecture (1re page) menée avec rigueur pour tirer des règles d’écriture selon le type
de texte étudié. L’objectif est de bien faire comprendre aux apprenants les caractéristiques du texte à écrire.
● Séquence 2 : planification et mise en texte.
– Lecture attentive du sujet proposé, de façon à apprendre aux élèves à bien lire une consigne et à éviter
d’être hors sujet. Il s’agit ici de définir le but du texte : écrire pour qui, pour quoi faire ? Cette séance sert à
établir une ébauche de la production escomptée. Un échange d’idées permettra également à certains élèves
de ne pas « sécher » devant leur feuille et encouragera l’entraide (valeur) et la communication. Les apprenants
rassembleront les outils et les connaissances à investir. Des mémos les aident lors de cette réflexion.
– Mise en œuvre de la production du 1er jet d’écriture. Le scripteur rédige son brouillon. L’enseignant(e),
après avoir indiqué les outils à utiliser, circule parmi les apprenants et vérifie qu’ils parviennent à s’acquitter
de la tâche (étayage indispensable pour une pédagogie de la réussite). L’opération de relecture à l’aide de la
grille d’évaluation du livre et de divers autres outils (dictionnaires, cahier de vocabulaire, tableaux de conju-
gaison…) suit cette première mise en texte. Les élèves relisent, étoffent, réorganisent puis recopient leur 2e jet
proprement.
● Séquence 3 : correction et remédiation. Ce 2e jet est corrigé par l’enseignant(e) ; le devoir doit être
rendu le plus vite possible à chaque élève et revu avec chacun. On pourra alors procéder à la remédiation
nécessaire. Les activités d’intégration respecteront ces mêmes étapes. Les apprenants seront alors prêts pour
une évaluation sommative.

D. Mettre en œuvre l’étude de la langue


La nécessité de l’étude réfléchie de la langue pour construire une véritable articulation avec les compétences
à développer à l’oral, en lecture et à l’écrit n’est pas à démontrer. Cette mise en œuvre est le quatrième point
fort de notre méthode. Comme en sciences, cette étude se pratique régulièrement et selon une démarche
d’investigation ou de type expérimental.
La démarche cherche à faire comprendre les grandes régularités du fonctionnement de la langue. Les connais-
sances sont découvertes par les apprenants et ne sont pas transmises comme des savoirs figés. Cette manière
14

Guide_EB4_U1_U2.indd 14 15/08/15 15:38


de faire est souvent associée à une démarche inductive, mais fait aussi appel au raisonnement déductif.
À ce niveau, les élèves commencent à aborder des problématiques plus complexes telles que les propositions
subordonnées, les temps composés, l’emploi des temps, etc.
L’apprentissage de l’étude de la langue (grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire) se fait selon des
séquences construites autour de cinq phases :
1 J’observe et je découvre
● Découverte de la notion. Il s’agit de connaître le but de la recherche, de comprendre à quoi sert l’étude du
concept à travers l’observation de la question en contexte, c’est-à-dire dans un extrait du texte déjà étudié.
● Observation du phénomène. Elle est menée par groupes à partir de questions liées à la problématique et
à l’aide de résolution de tâches précises (relever, classer, comparer, manipuler, permuter…).
Elle est suivie de constats, d’une mise en commun, de formulation d’hypothèses.
2 Je retiens
Vérification des hypothèses sur un autre corpus. Après la validation, élaboration collective de la règle à
comparer avec celle donnée en référence dans le manuel.
3 Je m’exerce
● Mise en application des découvertes dans des contextes d’exercices variés (de vérification, d’application,
de lecture, de production d’écrit).
● Réinvestissement contrôlé : le transfert sera guidé par l’enseignant(e) dans les activités d’oral, de lecture
et de production d’écrit.
Les apprenants doivent acquérir le métalangage commun. Il sera aussi limité que possible, mais sa signification
doit être le moins polysémique possible pour les apprenants. Il est indispensable de travailler les phénomènes
qui se réalisent à l’oral en parallèle avec l’écrit : de nombreux mémos de langue le rappellent dans les pages
« 1, 2, 3, partons… en français ! ».
Des pages « Point langue » à la fin de chaque unité permettront aux apprenants d’évaluer leurs connaissances
en grammaire, orthographe, conjugaison et vocabulaire. Les apprenants feront le point eux-mêmes grâce à
des corrigés proposés à la fin du manuel. La remédiation se fera au cas par cas à la demande des apprenants
(devenir élève, c’est savoir s’évaluer et demander de l’aide).

E. La copie

Rappel notionnel
« Les pratiques de copie sont à la base de tout travail intellectuel, à tous les niveaux de la scolarité, depuis
la découverte du système de l’écrit lors des premiers apprentissages, jusqu’aux classes primaires et secon-
daires ainsi que dans l’enseignement supérieur. »
Groupe européen de recherche interuniversitaire de l’INRP

● La copie :
– s’acquiert lors de situations d’apprentissage nombreuses et régulières ;
– se retrouve dans toutes les disciplines en français ;
1 « Vivre le français », mode d’emploi 15

Guide_EB4_U1_U2.indd 15 15/08/15 15:38


– permet de renforcer les acquisitions lexicales, orthographiques et syntaxiques ;
– fait travailler la mémoire visuelle.
Il existe de nombreuses modalités pour exercer les élèves à la copie et pour que cet exercice ne devienne pas
fastidieux pour eux (cf. propositions dans le cahier d’écriture).
● Ce qui est travaillé dans l’acte de copier :
– le geste et la maîtrise de l’écriture ;
– la prise d’indices : empan visuel, mémoire orthographique ;
– les stratégies de copie ;
– la vitesse d’écriture ;
– la maîtrise de la langue.
Pour copier, les apprenants doivent comprendre ce qu’ils lisent.
Un cahier d’écriture et de copie accompagne le manuel pour aider les apprenants à s’approprier cette compé-
tence indispensable.

IV. LES OUTILS DE L’APPRENANT


Les apprenants de ce niveau doivent apprendre à s’organiser. Différents outils sont à leur disposition, mais
encore faut-il qu’ils sachent les gérer.
Certains outils sont personnels, d’autres sont collectifs.

1. Les cahiers
● Le cahier de brouillon (ou d’essais) est privilégié pour toutes les phases de recherche (ex. : 1er jet). Il doit
être aussi bien traité que les autres cahiers.
● Le cahier du jour (ou de classe) est réservé à l’entraînement quotidien. Les apprenants y effectuent les
exercices de langue et y écrivent les réponses aux questions et les dictées. La correction se fait de manière
individuelle ou collective, et le tout est supervisé par l’enseignant(e).
Pour éviter de multiplier les cahiers, on peut également y faire les travaux donnés à la maison.
● Les cahiers outils ; ce sont des cahiers aide-mémoire (ex. : le cahier de vocabulaire, un cahier où seront
collées les fiches distribuées par l’enseignant(e)…). On peut les remplacer par un classeur, mais n’oubliez pas
qu’un classeur occupe beaucoup de place dans un cartable.
Tous ces outils seront traités convenablement et proprement (valeur et compétence transversale).

2. Les affichages
Conçus par les apprenants, les affichages doivent être le résultat de travaux réalisés par la classe. Ils peuvent
être de différents types : aide-mémoires, informations.
Ils seront beaux à regarder et renouvelés selon les besoins.

V. L’UTILISATION DU MANUEL NUMÉRIQUE


L’utilisation du manuel numérique en classe est un plus. Les outils conçus permettent aux apprenants de
devenir autonomes et captent leur attention.
16

Guide_EB4_U1_U2.indd 16 15/08/15 15:38


Pour l’enseignant(e), certaines fonctions sont particulièrement intéressantes.
● Le rideau permet le dévoilement progressif du texte, favorise l’émission d’hypothèses. Pour l’étude de la
langue, il permet de cacher le « Je retiens ».
● Les zooms permettent d’isoler une partie ou un extrait pour une étude particulière (ex. : lecture à voix
haute…).
● Souligner, encadrer, surligner ou flécher permet de mettre des mots en relation (ex. : repérage d’un champ
lexical ou de substituts).
● La fonction audio permet d’écouter des textes enregistrés ou d’en enregistrer.
● Les options de capture d’images et de textes ainsi que leur déplacement sur la page permettent de créer
des pages pour un exposé.
● L’insertion de liens Internet est très efficace et ouvre la classe à la découverte du monde et à l’indispen-
sable enrichissement de la culture.

VI. PROPOSITIONS DE PROGRESSION POUR UNE ANNÉE


Les instructions officielles préconisent les répartitions suivantes pour l’apprentissage du français langue
seconde en 4e année de 2e cycle :
● Nombre de périodes hebdomadaires : 6 ;

● Nombre de périodes annuelles : 180.

Nous nous sommes basés sur ces instructions pour aménager notre programme et notre programmation. Si
certaines écoles ont un plus grand nombre d’heures imparties à l’enseignement de la langue, nous ne nous
en plaindrons pas, et nous considérons que 6 heures sont un « minimum nécessaire ».
Le manuel comporte 7 unités.
● L’unité 1 est une unité de transition facilitant le démarrage en douceur de l’année. Elle permet aussi de
procéder à une évaluation diagnostique – à préparer par l’enseignant(e) de l’année et celui(celle) de l’année
précédente – indispensable en début d’année. Cette unité devrait se faire en 2 semaines.
● Les 6 autres unités devraient s’étaler en périodes de 5 semaines chacune, soit 30 semaines.
L’année scolaire comptant environ 32 semaines, les apprenants peuvent arriver à s’approprier les compétences
demandées à la fin de cette 4e année du primaire.

Proposition sommaire de répartition


Unité 1 (Exemple pour 6 heures par semaine)
● Page d’ouverture (1 heure 30)
Semaine 1 ● Lecture – Clés de lecture (3 heures)

● 1, 2, 3, partons… en français ! – Oral (1 heure 30)

● 1, 2, 3, partons… en français ! – Écrit (1 heure)


Semaine 2 ● Production d’écrit (2 heures 30)

● Évaluation diagnostique (2 heures 30)

1 « Vivre le français », mode d’emploi 17

Guide_EB4_U1_U2.indd 17 15/08/15 15:38


Unités 2, 3, 4, 5, 6, 7
● Ouverture : image et questionnement
● Atelier d’oral : conversation et jeux de rôles
Semaine 1
● Lecture 1 – Clés de lecture

● Grammaire

● Atelier d’oral, projet : prendre la parole

● Poésie

Semaine 2 ● Le petit philosophe (début)

● Lexique

● Conjugaison – Vocabulaire – Orthographe

● Le petit philosophe (fin) – Projet d’oral à finaliser

● 1, 2, 3… partons… en français ! – Oral

● Lecture 2 – Clés de lecture


Semaine 3
● Lexique
● Grammaire

● Lecture plaisir

● 1, 2, 3… partons… en français ! – Écrit

● Conjugaison

Semaine 4 ● Dictée

● Atelier d’écriture (lancement)

● Lecture plaisir

● Atelier d’écriture (fin)

● Faire le point – Remédiation


Semaine 5
● Activités d’intégration

● Évaluation – Remédiation

Chaque séquence ou séance d’une même activité dure au maximum 30 minutes. Elle peut durer 15 minutes.
Ces moments sont répartis tout le long de la semaine. Ex. : la page d’ouverture se travaillera toute la semaine,
à raison de 15 à 20 minutes par séance (ex. : 20 minutes – 20 minutes – 20 minutes – 30 minutes).
L’enseignant(e) doit organiser sa répartition de la semaine et de la journée dans ce sens. La gestion du temps
est un facteur important de la réussite des élèves.

● Le texte en italique est à dire par l’enseignant(e), à l’exception, bien entendu, des propositions de
productions qui ont été composées dans ce caractère uniquement par souci de lisibilité.
● Les réponses aux questions du livre sont données sur des fonds tramés sous la rubrique « Réponses

attendues ».
● Les corrigés des exercices sont présentés eux aussi sur des fonds tramés, mais sous la rubrique « Corrigés

des exercices ».

18

Guide_EB4_U1_U2.indd 18 15/08/15 15:38


Unité 1 L’amitié en partage

Cette première unité de transition permettra aux apprenants de commencer l’année en douceur.
Les apprenants vont s’exercer à :
● communiquer pour se présenter ou présenter quelqu’un ;

● lire un texte narratif, identifier le narrateur ;

● trouver les réponses à des questions sur un texte ;

● corriger un premier jet d’écriture ;

● écrire un texte selon une démarche réfléchie et autonome.

Principales thématiques développées


● L’amitié et la camaraderie.
● La rentrée scolaire.

● La fraternité, quelles que soient les différences.

Bibliographie
Tous ces titres font partie de la liste des textes recommandés par le ministère français de l’Éducation
nationale pour le cycle 3.
● Kay Haugaard, La Petite Fille au kimono rouge, © Le Livre de Poche Jeunesse, 2014.

● Susie Morgenstern, Joker, © Mouche, L’École des loisirs, 1999.

● Andrew Norriss, Une navette bien spéciale, © Pocket Jeunesse, 2002.

● Daniel Pennac, L’Œil du loup, © Pocket Jeunesse, 2003.

● Sandrine Pernusch, Mon je-me-parle, © Casterman Poche, 2011.

● Bjarne Reuter, Oscar, à la vie, à la mort, © Le Livre de Poche Jeunesse, 2008.

● George Selden, Un grillon dans le métro, © Folio Cadet, Gallimard Jeunesse, 2003.

● Luis Sepúlveda, Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler, © Metailié, 2004.

● Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince, © Folio Junior, Gallimard Jeunesse, 2007.

● Catharina Valckx, L’Incroyable Zanzibar, © Mouche, L’École des loisirs, 2003.

1 L’amitié en partage 19

Guide_EB4_U1_U2.indd 19 15/08/15 15:38


Pages
d’ouverture ➜ Livre, p. 8-9 – Cahier d’activités 1, p. 5

Compétences
● Langage oral : participer à un échange verbal et prendre la parole à bon escient.
● Communication écrite : dicter un texte à l’enseignant(e) et le copier.

Objectifs spécifiques Capacités


● Décrire un lieu. ● Participer à des échanges.
● Décrire des personnages. ● Prendre en compte les propos d’autrui.

● Dire ce que font ces personnages. ● S’exprimer avec des phrases correctes.

● Donner son opinion. ● Employer un vocabulaire approprié.

● Dicter un texte à l’enseignant(e) et le copier.

● Acquérir du lexique.

› J’observe et je découvre avec des morceaux de gâteau, des dés à jouer et


des coussins.
➜ Livre, p. 8-9 2. Des camarades se sont donné rendez-vous chez
l’un d’eux pour un moment de loisir ; ils jouent et
Analyse du document iconographique goûtent ensemble. Ils partagent leur moment de
● Faire observer silencieusement l’illustration du livre, loisir et une friandise. C’est « l’amitié en partage ».
faire lire le titre et les questions. 3. Ils semblent heureux de vivre ce moment et
● Lire la question 1, la faire répéter et inviter les bavardent tranquillement entre deux parties de
élèves à répondre en ateliers de 4, tout en prenant jeu. La jeune fille regarde sur le côté ; peut-être un
des notes. autre camarade entre-t-il pour les rejoindre ? Ils
● Faire mettre en commun les résultats : un atelier appartiennent à la période de vie que l’on appelle
commence, les autres continuent sans répéter ce qui l’adolescence.
a déjà été dit. (Éducation à l’écoute de l’autre.) 4. Ils partagent tout : leur temps, leurs idées, leurs
● Au tableau, noter au fur et à mesure les réponses goûts, leur amitié, un gâteau.
acceptées. 5. Les élèves qui le désirent répondront oralement,
● Procéder de la même façon pour chaque question. mais individuellement, à cette question.
● Refaire oraliser le tout à partir des notes du tableau.

Réponses attendues ➜ Cahier d’activités 1, p. 5


1. Trois jeunes camarades sont dans une pièce Exercice 1
autour d’un plateau de jeu posé sur une pile de
● Faire élaborer le tableau de vocabulaire. Chaque
coussins. Deux d’entre eux, assis par terre sur la
groupe travaille en autonomie puis met en commun.
moquette, bavardent avec une jeune fille de leur
L’enseignant(e) s’assure que les apprenants écrivent
âge, assise sur une chaise, une assiette à dessert
correctement les mots et les placent dans la colonne
sur les genoux. Par terre sont posées des assiettes
adéquate. Il(Elle) peut aussi proposer ses propres mots.
20

Guide_EB4_U1_U2.indd 20 15/08/15 15:38


● Dictée d’un texte collectif à l’enseignant(e) qui ● Si tu as un(e) ami(e), est-ce pour la vie ?
modélise les stratégies d’écriture : ponctuation, ● Peut-on avoir un(e) ami(e) et le perdre ?
phrases simples et complexes, emploi des temps, ● Qu’est-ce qu’une marque d’amitié ?
suppression des répétitions (par l’emploi de syno- ● Peut-il y avoir des hauts et des bas dans une rela-
nymes ou de pronoms), propositions d’adjectifs, de tion d’amitié ? Que fais-tu dans ces cas-là ?
connecteurs, etc. Les réponses données ci-dessus ● Est-ce qu’un(e) ami(e) doit forcément partager
peuvent servir à l’élaboration du texte de cette dictée. toutes tes idées ? Devient-il(elle) un(e) ennemi(e)
s’il(si elle) n’a pas les mêmes convictions que toi ?
Exercice 2 ● Les parents ont-ils un rôle à jouer ?
● Faire copier le texte dans le cahier d’activités. Cette ● Peut-on être amis entre garçon(s) et fille(s) ou
copie peut se faire selon différentes modalités que n’est-ce possible qu’entre personnes du même
l’enseignant(e) choisira. sexe ?
● Proposer aux apprenants d’inventer un court dialogue Attention ! Ces questions dépendent du déroule-
avec les paroles qui pourraient être échangées. ment des discussions. Faire toujours bien explici-
Ex. : quelqu’un entre dans la salle et s’adresse aux ter l’idée émise et essayer de faire participer le
trois adolescents. plus grand nombre d’élèves possible. Pour que ces
— Alors, il était bon mon gâteau ? débats ne durent pas trop longtemps, les enregis-
— Oh oui, Madame, délicieux. Merci beaucoup. trer. On pourra ainsi les réécouter pour poursuivre
— Vous en voulez encore un morceau ? la réflexion à un autre moment.
— Non, Madame.
— Vous avez fini tous vos devoirs ?
— Moi oui, mais mon copain, non. Il va les terminer
demain.
Pour aller plus loin…
● Autre possibilité : les trois adolescents bavardent,
Le bâton de parole,
échangent des réflexions sur leur vie, leur école, leurs
une belle tradition amérindienne
projets, etc.
et africaine à reprendre en classe
Ces textes peuvent être corrigés individuellement ou
Pour organiser des échanges harmonieux, il est
collectivement.
conseillé d’utiliser un bâton de parole. C’est un
N.B. Il est déconseillé de faire apprendre par cœur aux bel outil relationnel, issu de la tradition amérin-
élèves le premier texte collectif élaboré par la classe. dienne et africaine des palabres, qui sert à réguler
Ce sont les élèves qui ont élaboré le texte, et l’objec- les échanges. Il permettra de faire respecter les
tif est de leur montrer les stratégies d’écriture en les principes de base d’une commu­nication efficace,
modélisant. La copie de ce texte peut être également à savoir que :
une compétence à travailler. – celui qui demande le bâton de parole le prend
quand il a quelque chose à dire. Bâton en main,
il attend le silence, l’écoute et le respect de ceux
Le petit Suggestions de questions pour lancer et auxquels il va s’adresser ;
philosophe
relancer le débat. – celui qui le reçoit ensuite dit ce qu’il a à dire
● Quelles différences y a-t-il entre un(e) ami(e) et mais ne dit jamais de mal de celui qui vient de
un(e) copain(-ine) ? s’exprimer ;
● Alors, chaque fois que tu as un(e) copain(-ine), – il confirme que la personne ne sera pas inter-
est-ce aussi un(e) ami(e) ? rompue.

1 L’amitié en partage 21

Guide_EB4_U1_U2.indd 21 15/08/15 15:38


Les participants forment un cercle. Une première personne prend la parole. Quand elle pense avoir terminé,
elle passe le bâton à son voisin. Si celui-ci a quelque chose à dire, il prend la parole ; s’il n’a rien à dire,
il passe le bâton au suivant. L’objet circule entre les partenaires et montre que chacun peut donner son
point de vue, même s’il est différent de celui des autres et que l’on ne cherche pas à imposer son avis.
Chaque classe peut fabriquer ce bâton, qui doit être facile à tenir. On peut s’inspirer de l’art amérindien
pour le faire et même en faire une exposition. (Voir avec le professeur d’arts plastiques.)
On peut aussi utiliser un sablier si l’on veut que le temps de parole soit égal entre les participants.

Atelier
de lecture ➜ Livre, p. 10-13 – Cahier d’activités 1, p. 6-9

Texte – Brosse bizarre ➜ Livre, p. 10-11

Objectifs d’apprentissage
● C
 omprendre, en le lisant, un texte littéraire court, de complexité adaptée à l’âge et à la culture de l’appre-
nant, en s’appuyant sur un traitement correct des indices et en faisant les inférences nécessaires.
● Lire un texte à voix haute avec fluidité et de manière expressive, après préparation.

Objectifs spécifiques Capacités


● Lire un texte narratif. ● Émettre des hypothèses.
● Identifier le narrateur interne. ● Repérer les indices utilisés pour désigner le narra-

● Repérer les lieux, les moments et les personnages teur.


du récit. ●S  ’appuyer sur les indications du texte pour situer
● Repérer un retour en arrière. les actions dans le temps et dans l’espace.
● Repérer la description d’un des personnages. ●R  epérer les informations explicites et implicites
● Acquérir du vocabulaire et le réinvestir. du texte.
● Prendre la parole pour donner son avis.

› Avant de lire – La question 2 permet de situer l’action dans le


● Formuler des hypothèses pour créer un horizon temps et dans l’espace et de présenter les person-
d’attente. nages principaux.
– La question 1 prépare les lecteurs à lire un texte – La question 3 permet de travailler les indications
narratif. C’est la forme du texte qui permettra de faire données par le paratexte et d’émettre des hypo-
cette hypothèse. thèses.

22

Guide_EB4_U1_U2.indd 22 15/08/15 15:38


Réponses attendues travail ou individuellement ou à la maison.
– La question 1 porte sur le statut du narrateur ; les
1. Le texte est composé de paragraphes successifs
indices permettant de répondre sont dans différents
signalés par des alinéas. Les paroles directement
rapportées sont insérées dans le texte et sont passages du texte.
signalées par la ponctuation : guillemets et points – Les questions 2 et 3 portent sur le physique et
d’exclamation. le caractère des deux personnages principaux. Les
2. Dans la cour d’une école, des écoliers adoles­cents réponses (à rédiger) sont à rechercher dans plusieurs
entourent un garçon de leur âge. Ils ont l’air de se endroits du texte.
moquer de lui. Ce garçon, interrogé par les autres, a – Les questions 4 et 5 portent sur les événements
des cheveux argentés, longs, d’une couleur inhabi- principaux. Les réponses sont dans le texte.
tuelle à cet âge. On dirait qu’il porte un casque en – Les questions 6 et 7 demandent une interprétation
argent sur la tête. Les autres ont des cheveux noirs par les élèves. Les réponses sont personnelles.
ou bruns. Est-ce le sujet de la moquerie ?
3. Le mot « bizarre » (titre de l’extrait et de l’œuvre) Réponses attendues
annonce un mystère. Le mot « mon » (titre de
1. C’est le copain de Brice qui raconte l’histoire.
l’œuvre) annonce que le narrateur est interne ; le
Le narrateur est un des personnages de l’histoire.
thème est annoncé par « copain » (titre de l’œuvre).
On dit que le narrateur est interne. L’histoire est
racontée à la 1re personne du singulier ; indices : je –
● Demander aux apprenants de résumer ce qu’ils mon – moi – mes – ma.
savent déjà à propos du texte qu’ils vont lire à partir 2. Le narrateur parle d’un jeune garçon qui est arri-
de tout ce qui a été dit. vé à l’école en cours d’année. Ce garçon s’appelle
● Écrire au tableau les mots difficiles à décoder pour Brice Bosard. C’est un orphelin qui a été adopté
les apprenants encore fragiles, et qui pourraient faire par un vieux couple qui l’a trouvé sur une colline
obstacle à la lecture. Ex. : orphelin – surnommer – quand il était bébé. Il porte le nom de ses parents
faire l’andouille (voir l’explication p. 11). Les expliquer adoptifs. Il a des cheveux étranges, brillants comme
au besoin. du papier d’aluminium. Il est incroyablement intel-
ligent et semble tout savoir.
1 Je comprends le texte 3. Le narrateur se décrit comme un élève pas fort en
classe et même plutôt faible en maths. Il n’est fort
● Inviter les apprenants à lire le texte en silence.
qu’en dessin et en récitation. Il dit également de lui
Procéder ensuite à une lecture magistrale.
qu’il est sage, pas bavard. Il n’est pas d’accord avec
● Travailler la compréhension du texte à partir des
ses parents qui le traitent de paresseux. Ce n’est
questions posées. Les élèves lisent la question en
pas de sa faute s’il ne comprend rien aux maths.
silence. L’un d’entre eux la lit à haute voix et refor-
C’est également un garçon bon et généreux. Il ne
mule ce qui est demandé. La recherche se fait ensuite
le dit pas directement mais il nous raconte qu’il est
en binômes. Elle est suivie par une mise en commun
le seul à ne s’être pas moqué de Brice.
pendant laquelle les apprenants confrontent leurs
4. Elle s’est passée en classe, le jour où Brice est
résultats et les valident. Pour chaque question, ils
venu pour la première fois (lignes 28-29).
doivent préciser dans quelle partie du texte ils ont
5. Les autres enfants se sont moqués de lui à
trouvé les réponses. Cela sera travaillé dans les pages
cause de ses cheveux. Ils lui ont même donné un
« Clés de lecture » (p. 12-13) qui suivent.
surnom qu’ils ont fabriqué à partir de son prénom,
● Les réponses, qui doivent être impérativement
son nom, et ses cheveux brillants (lignes 10-15).
toutes corrigées, seront écrites ou en groupe de
1 L’amitié en partage 23

Guide_EB4_U1_U2.indd 23 15/08/15 15:38


6. Le narrateur pense qu’il a choisi cette place Pour aller plus loin…
pour être à côté du seul élève qui ne s’était pas
Critères à prendre en compte pour évaluer
moqué de lui. Pendant les cours, il regardait les
une lecture à voix haute
oiseaux qui volaient au-dessus des toits, mais il
● Habiletés corporelles
restait toujours très tranquille. Il avait sans doute
Savoir respirer et gérer son souffle.
envie de s’évader, de rejoindre ces oiseaux.
Savoir placer son corps.
7. Elle annonce la grande amitié qui va s’installer
Savoir regarder l’auditoire.
entre ces deux « malheureux » (ligne 40).
● Habiletés vocales et articulatoires
Savoir placer sa voix.
● Faire résumer ce qui a été compris.
Savoir moduler son intensité.
● Noter les éléments qui ont permis d’identifier le
Articuler correctement.
narrateur.
● Habiletés expressives
● Faire la liste des mots nouveaux, les copier dans un
Respecter la ponctuation.
cahier de vocabulaire.
Savoir marquer les liaisons.
Savoir placer les pauses.
2 Je lis à voix haute Savoir adapter le débit (lent, rapide).
● Faire repérer le passage à lire à voix haute et consta- Adapter sa voix au personnage et à la situation.
ter qu’il y a un dialogue inséré dans le récit.
● Faire répondre aux questions posées. Les paroles
des élèves doivent être lues sur un ton moqueur, 3 Je donne mon avis
méchant. Ce ton est suggéré à l’écrit par les points
d’exclamation. Le mot « biz… » doit suggérer l’inter-
1. Cette rubrique permet d’engager une discussion sur
l’attitude des élèves envers les nouveaux ou envers
ruption du mot « bizarre » que le narrateur ne veut
les étrangers. L’enseignant(e) aura pour tâche princi-
pas prononcer car il ne veut pas se montrer raciste
pale de diriger la discussion et de relancer les propos.
comme ses camarades. Les points de suspension
Faire employer les expressions Je pense que, À mon
interprètent cet arrêt.
● Procéder d’abord à une lecture magistrale pour
avis, Je trouve que, Je crois que…
modéliser cette lecture à voix haute. Bien prononcer 2. Pour la seconde question, il faudra faire le rappro-
les verbes à l’imparfait, ainsi que les mots « vrai » et chement entre ces deux matières (dessin et récita-
« jamais ». tion) qui ont un lien avec l’art. Le narrateur est plus
● Donner la lecture à préparer à la maison pour le
intéressé par l’art que par les maths.
lendemain.
● Procéder le lendemain et les jours suivants à
4 J’écris
la lecture à voix haute. Cette lecture sera évaluée ● Bien lire ce qui est demandé : écrire un dialogue
par la classe à partir d’une grille d’évaluation mise entre les deux personnages. Rappeler les règles d’écri-
au tableau et élaborée par la classe avec l’aide de ture du dialogue.
l’enseignant(e). – Celui-ci portera évidemment sur les présentations
mutuelles. Il sera court car il ne faut pas oublier que
l’on est en classe.
– Rappeler également que le dialogue doit s’insérer
dans le texte : les verbes du récit doivent donc être
au passé, le narrateur est interne.
24

Guide_EB4_U1_U2.indd 24 15/08/15 15:38


– Où ce texte pourra-t-il prendre place ? Réponse synonymes, mots de la même famille, radical,
attendue : à la ligne 30, après « à côté de moi ». contraires… Inscrire leurs réponses au tableau en les
● Faire élaborer ces textes en groupe et procéder à faisant justifier par des exemples.
une correction immédiate de chaque production. ● Lire la citation. La faire commenter. La faire

Chaque groupe lira ensuite sa production à la classe. apprendre. D’où est-elle extraite ? Prévoir si possible,
de lire ce jour-là la fable Les Deux Amis aux appre-
Production possible nants.
— Tu permets que je m’asseye à côté de toi ? me
demanda-t-il d’un ton poli mais assuré. Exercices
— Bien sûr. Je m’ennuyais, tout seul ici. L’enseignant(e) fait préparer les dictionnaires et
— Merci. Comment tu t’appelles ? décide des modalités de travail et de correction : en
Je n’eus pas le temps de lui répondre car la prof de autonomie, en binômes ou par petits groupes. Ne pas
maths nous interrompit. oublier de travailler les consignes.
— Vous deux, là, au fond, écoutez ce que je dis et
vous continuerez votre conversation pendant la Corrigés des exercices
récréation. 1. Exercice sur les mots de la même famille.
Nous attendîmes donc la fin du cours pour faire Dans l’ordre : ami – amitié – amicale – aimable –
connaissance. amicalement.
2.Exercice sur le champ lexical du mot « aimer ».
1. sympathie – 2. nous mettre d’accord – 4. sympa-
thisé. Éliminer la phrase 3. Bien s’assurer de l’ortho-
Lexique – Autour du mot aimer graphe des mots recopiés.
3. Exercice sur les antonymes. Exercice à corri-
➜ Cahier d’activités 1, p. 6-7 ger individuellement. Avant de procéder à l’écri-
ture du texte, faire rechercher le sens des mots
Pour lire, comprendre un texte et écrire, l’appre- proposés. Quel rapport entretiennent-ils avec le
nant doit aussi disposer d’un lexique riche. C’est un mot « aimer » ?
enseignement à entreprendre systématiquement 4. Exercice sur les expressions imagées.
et non pas occasionnellement lors des lectures. Après avoir échangé sur le sens de ces expressions,
Les dictionnaires de langue sont importants, mais ils les faire dessiner (à la maison ou pendant le cours
ne peuvent être considérés comme des outils d’ap- d’arts plastiques). Chaque apprenant montrera ce
prentissage. Vous trouverez donc dans Vivre le français qu’il a fait et interprétera son dessin.
des pages spécifiques pour étudier le lexique. Dans
cette unité, deux pages d’activités sont prévues dans Pour terminer, demander aux apprenants ce qu’ils ont
le cahier pour travailler autour du mot « aimer ». À retenu ou appris et faire utiliser ce lexique au cours
partir de l’unité 2, trois pages par unité (deux dans le de l’année, tant à l’oral qu’à l’écrit.
manuel, une dans le cahier) sont consacrées à l’élar-
gissement du lexique.

Le titre et la citation
● Que veut dire « travailler autour d’un mot » ? Les
élèves devraient faire référence à des notions étudiées
les années précédentes telles que homonymes,
1 L’amitié en partage 25

Guide_EB4_U1_U2.indd 25 15/08/15 15:38


Clés de lecture – Répondre 2. Les personnages sont :
à des questions sur un texte – la maîtresse : « elle », « la », « lui », « la sienne » la
désignent tout le long du texte ;
➜ Livre, p. 12-13 – 24 enfants : « certains » (cf. paragraphe 2) ;
➜ Cahier d’activités 1, p. 8-9 – un enfant de plus : « un tout petit nouveau »,
« il », « mon poussin », « le », « ses pieds », « lui »,
Trouver, dans un texte, les réponses permettant de « il », « sa paume »… (Les réponses se trouvent tout
bien le comprendre et de faire preuve de compré- le long du texte.)
hension, n’est pas quelque chose qui va de soi. Cette 3. La scène se passe devant la porte de la classe,
compétence doit être enseignée. dans la cour de l’école ou dans le couloir ; la réponse
Quelles sont les habiletés simultanées requises ? se trouve dans le texte. Il suffit de la recopier.
● Des compétences de décodage : identification des 4. C’est qu’elle compte 25 enfants alors qu’elle en
mots écrits. attendait 24. La réponse est dans le texte. Le point
● Des compétences linguistiques : syntaxe et lexique. d’interrogation montre l’étonnement.
● Des compétences textuelles : cohésion (connec-
5. Parce que c’est le jour de la rentrée. Je réponds
teurs, anaphores), énonciation, ponctuation, culture à cette question en pensant à mes jours de rentrée
littéraire (genres, auteurs…). toujours un peu stressants. La réponse est dans ma
● Des compétences référentielles : connaissances
tête. C’est moi qui interprète avec mon expérience,
personnelles sur le sujet traité. mon vécu.
Il faut apprendre aux élèves à identifier les procédures 6. C’est sa façon de parler au petit nouveau : elle
qui permettent de répondre aux questions posées en l’appelle « mon poussin », ses gestes sont récon-
leur faisant expliciter ces procédures. C’est l’objec- fortants, et elle le complimente sur ses baskets
tif poursuivi dans ces pages « clés de lecture ». On y neuves. La réponse est indirectement dans le texte
mais c’est moi qui interprète.
travaillera la prise de conscience des procédures et le
7. Sa paume est moite car il a peur. Il ne connaît
renforcement des habiletés citées plus haut.
personne. La réponse n’est pas directement dans le
texte, et c’est moi qui l’interprète à l’aide du texte
➜ Livre, p. 12-13
et de mon expérience personnelle. Moi aussi, j’ai la
peau moite quand je suis stressé.
› J’observe et je découvre 8. C’est un garçon. C’est le masculin de certains
● Procéder comme d’habitude : observation de l’illus- mots qui m’a permis de répondre : « un tout-petit »,
tration et lecture silencieuse. Le texte est intention- « il », « le prend ». La réponse vient ici de mes sa­-
nellement très simple. voirs personnels en grammaire. Elle est implicite-
● Faire ensuite répondre aux questions. Pendant la
ment dans le texte mais je dois l’interpréter.
mise en commun, les apprenants devront préciser où
et comment ils ont fait pour trouver la réponse. › Je retiens
Réponses attendues ● Inviter les apprenants à formuler une réponse à la
question suivante : Comment faire pour répondre à des
1. Travail sur le paratexte : les réponses sont écrites
questions sur un texte ?
dans la page, sous le texte. Qu’annonce le titre
● Écrire les réponses des élèves au tableau.
de l’ouvrage ? Expliquer si besoin le sens du mot
● Comparer avec le schéma du « Je retiens » de la
« stress ».
page 13, à faire interpréter par la classe.
26

Guide_EB4_U1_U2.indd 26 15/08/15 15:38


› Je m’exerce riche, dépensait très peu, aurait fendu un sou en
deux). Cet homme est donc très avare. Le défaut
● Lire la consigne et faire travailler les apprenants par auquel il est fait allusion est l’avarice.
groupes de 4, en binômes. 2. 1. Elle le sait depuis deux ans. (Dans le texte :
● Procéder à la mise en commun des résultats.
« Cela fait deux ans qu’on vous le demande. ») – 2.
Le taudis dans lequel ils habitent va être rasé. (Dans
Réponses attendues le texte.) – 3. Le gamin et sa mère sont désespé-
1. Le narrateur s’appelle Camille (cf. dernière ligne rés. Sa mère fond en larmes. Le narrateur essaie
du texte) ; c’est un garçon (cf. l’adjectif « seul » – d’attendrir cet homme en lui courant après. (Dans
ligne 2 – sans e, et donc au masculin). le texte.) – 4. Monsieur Durite n’a aucune pitié. Ce
2. Sa mère est chez une amie (cf. lignes 1 et 2). n’est pas dit dans le texte, mais je dois interpréter
3. Il est à la maison (cf. lignes 2 et 3). la réponse très dure « Fiche-moi la paix, gamin ! ».
4. II la rencontre « derrière la grille du jardin » (cf. Ce monsieur porte bien son nom.
lignes 3 et 4) où il est sorti (cf. ligne 6). 3. 1. Guillaume a mangé tout le contenu de la boîte
de chocolats et, maintenant, il a mal au ventre. – 2.
La réponse est dans la question de la maman mais
➜ Cahier d’activités 1, p. 8-9 pas directement dans le texte. Je dois l’interpréter
et rédiger ma réponse
L’enseignant(e) décidera des modalités de travail
4. 1. Les poules ont été attaquées récemment (cf.
de ces exercices : en binômes, par groupes de 3 ou « des plumes volaient encore. »). Elles ont disparu
4, collectivement ou à la maison. Les modalités de (cf. « un voleur »). – 2. Madame Marcel, la fermière,
correction dépendront de celles choisies pour le est en colère (cf. « Ah, je t’aurai un jour, coquin ! »).
travail. La réponse est au début du texte et dans l’intona-
tion de la phrase. – 3. Ce coquin est un renard. La
Corrigés des exercices réponse est dans mes connaissances personnelles.
1. La réponse n’est pas directement dans le texte. Je sais que cet animal a une belle queue rousse et
Interpréter à partir des mots soulignés (était très qu’il aime les poules.

1, 2, 3, partons…
en français ! ➜ Livre, p. 14-15 – Cahier d’activités 1, p. 10-11

Oral
➜ Livre, p. 14

Les objectifs généraux de ces deux pages visent l’acquisition des quatre compétences nécessaires à la commu-
nication orale et écrite en français, à savoir :
● comprendre une conversation simple de la vie courante ;

● comprendre des textes de tous genres et types de la vie courante ;

● prendre part à une conversation, poser des questions et donner des informations sur des sujets de la vie

quotidienne ;

1 L’amitié en partage 27

Guide_EB4_U1_U2.indd 27 15/08/15 15:38


● s’exprimer oralement en continu ;
● connaître le monde culturel environnant ; ses usages, ses traditions… ;

● écrire pour donner des informations sous diverses formes : lettres, e-mails, etc.

Objectifs
communicatifs grammaticaux lexicaux socioculturels
● Se présenter. ● Le présentatif c’est. ● Salutations. ● Différentes façons
● Saluer. ● Le présent. ● Nationalité. de se saluer selon
● Donner son adresse. ● Les verbes avoir, être, ● Le monde les pays.
● Dire sa nationalité. s’appeler, naître. de la chanson.
● Parler de sa famille. ● La famille.

● Remplir une fiche


d’identité.
Thèmes transversaux
● La convivialité : Comment apprendre à se connaître ?
● L’interculturalité : modalités de salutations selon les cultures ; découverte d’une chanteuse internationale.

Compréhension orale Production orale


● Faire observer l’illustration. Inviter les apprenants Lire la consigne. La faire expliciter et demander aux
à décrire les personnages et ce qu’ils font. Repérer apprenants de préparer l’ensemble des informa-
le prénom de chacun d’eux en lisant le contenu des tions. Les présentations dureront plusieurs jours de
étiquettes. façon que tous les apprenants puissent passer. Faire
Lire la consigne et la faire exécuter. remarquer que le mémo est à leur disposition pour
Lire les rubriques du tableau à reproduire. S’assurer se présenter correctement.
de la copie correcte de ces mots.
● Procéder à une première écoute du dialogue. Chez les autres,
Demander aux apprenants de se concentrer sur les ça se dit, ça se fait comme ça…
noms des personnages pour qu’ils puissent ensuite ● Faire observer le document. Commenter l’illus-
remplir le tableau. tration : l’explicite et l’implicite.
Écouter une deuxième fois en fractionnant le texte ● Faire lire le contenu.
s’il faut.
● Faire échanger les connaissances personnelles ou faire
● Corriger collectivement les réponses. Comparer
des recherches pour répondre aux questions posées.
avec le dialogue de la page 196.
● Faire jouer des scènes, avec ces salutations, si les
● Lire le mémo.
apprenants en ont envie.
● Procéder à la dramatisation du dialogue écouté.

Chaque groupe de 4 jouera la scène après avoir épin-


➜ Cahier d’activités 1, p. 10
glé chacun une des étiquettes préparées à l’avance.
L’évaluation se fera par la classe à partir d’une grille
élaborée par les apprenants. S’ils le veulent, ceux-
Compréhension orale
ci peuvent s’amuser à imiter des accents étrangers ● Faire lire et expliciter la consigne de l’exercice 1.
correspondant à la nationalité de chacun pour rendre ● Faire écouter le texte une première fois, puis lire le

la communication plus amusante. contenu du tableau.


28

Guide_EB4_U1_U2.indd 28 15/08/15 15:38


● Il est possible de procéder à une écoute fractionnée, 2. À calculer. (Pas dans le texte mais facile à trou-
personnage après personnage, et de faire répondre au ver en se servant de sa date de naissance.)
fur et à mesure. 3. Elle a six frères et sœurs.
● Laisser quelques minutes aux élèves pour comparer
4. Ses deux passions sont le chant et la danse.
leurs réponses par deux. 5. Elle sort son premier album à 14 ans.
● Corriger collectivement à l’aide de réécoutes.
6. À copier parmi ce qui est cité dans le texte.
● Pour clore cette activité de compréhension, écouter

une dernière fois les textes et poser d’autres ques-


tions de compréhension. ➜ Cahier d’activités 1, p. 10-11

Corrigés de l’exercice 1 Corrigés de l’exercice 2


faux – vrai – faux – faux – vrai – faux – vrai – faux. 1. Zinédine Zidane et Buffon. – 2. Zinédine Zidane
Vérifier les justifications données. (âge à calculer). – 3. Buffon. – 4. Buffon (gardien
de but à la Juventus). – 5. Question personnelle.
● Lire le mémo avec les apprenants et localiser les pays
mentionnés sur un globe ou sur des cartes. Donner une
liste de pays à localiser sur les divers continents. Production écrite
➜ Livre, p. 15
Écrit
Il s’agit de compléter la fiche d’après le texte.
Compréhension écrite
Réponses attendues
➜ Livre, p. 15 Nom : Mebarak
Prénom : Shakira Isabel
● Faire observer la photo et le titre. Demander aux appre- Date et lieu de naissance : 2 février 1977 à
nants ce qu’ils savent de cette dame. Les laisser s’expri- Baranquilla
mer. Que révèle le nom de la personne sur sa probable Nationalité : colombienne
origine ? Réponse attendue : Elle est d’un pays où l’on 10  juin 2010 : concert d’inauguration de la Coupe
parle espagnol (Espagne ou pays d’Amérique latine). du monde de football
● Lire le texte pour savoir si ce qui a été dit est vrai
22 janvier 2013 : naissance de son premier enfant
et pour avoir d’autres renseignements. 13 janvier 2014 : chante en duo avec Rihanna
● Inviter les apprenants à lire le texte puis toutes les
Prénom de son premier enfant : Milan
questions.
● Leur demander ensuite de répondre aux questions
par écrit sur leur cahier de classe. ➜ Cahier d’activités 1, p. 11
● Procéder à une correction collective en leur faisant
Exercice à faire individuellement et à corriger.
préciser comment et où ils ont trouvé les réponses.

Réponses attendues
1. Shakira est née à Baranquilla, en Colombie.
(Dans le texte.)

1 L’amitié en partage 29

Guide_EB4_U1_U2.indd 29 15/08/15 15:38


Atelier
d’écriture ➜ Livre, p. 16-17 – Cahier d’activités 1, p. 12-13

Écrire et travailler son brouillon 2 Je rédige mon 1er jet


Les programmes insistent très largement sur diverses Faire répondre aux quatre questions. Lire le contenu
situations d’écriture axées sur des genres littéraires. du premier mémo « conseils » et le commenter. Aider
Ces projets d’écriture mobilisent des compétences les apprenants pendant ce premier travail d’écri-
complexes et nombreuses. ture. Leur demander de consulter les dictionnaires
Pour réussir, les élèves doivent être mis en situation ou le cahier de vocabulaire. S’assurer qu’ils suivent
d’écriture dans tous les domaines disciplinaires. Pas les conseils lus auparavant. Ne pas laisser les élèves
une journée ne se passe sans écriture. Ils doivent s’éloigner du sujet.
apprendre à écrire aussi bien en sciences, en maths
qu’en français. De nombreuses situations courtes leur 3 Je relis mon 1er jet
sont donc offertes, et elles contribuent à l’écriture
● Lire ensemble le second mémo « conseils » et en
dans des situations plus longues.
discuter.
Écrire un texte ne se fait pas en un seul moment. C’est
● Observer une copie d’élève.
une situation-problème à résoudre. Dans cette unité
● Inviter les apprenants à l’observer aussi et à
1, nous allons réfléchir à la démarche permettant aux
répondre aux questions posées.
apprenants d’écrire un texte long et de le relire pour
le corriger. Tous les ateliers d’écriture proposés dans
Réponses attendues
ce manuel suivront cette démarche.
1. Des erreurs d’orthographe et de conjugaison.
➜ Livre, p. 16-17 2. L’enseignante a signalé des erreurs d’ortho-
graphe, de ponctuation, de temps, de conjugaison.
O veut dire orthographe.
1 Je lis le sujet 3. Quand j’étais sorti ➜ En sortant.
● Écrire le sujet au tableau et faire répondre aux trois 4. Pour corriger les erreurs d’orthographe et de
questions. conjugaison, je peux me référer à un dictionnaire
● Faire découvrir le verbe de la consigne : raconter. Ce
ou à des tableaux de conjugaison.
sera donc un texte narratif avec une introduction, des
paragraphes et une conclusion. 4 Je rédige mon 2e jet
● Faire découvrir le sujet et échanger les idées.

● L’enseignante veut que les élèves se remémorent En binômes, les apprenants réécrivent le 2e jet à
une sortie faite le matin ; les temps seront au passé : partir des corrections de l’enseignant(e). Mettre en
imparfait et passé composé. commun les résultats.
● Le narrateur parlera au « nous, je, il ou elle » pour

faire parler les accompagnateurs. 5 Évaluation – Je réfléchis


● Je dois raconter ma visite au musée.
Demander aux apprenants de faire une synthèse de
tout ce qui a été fait et de lire le mémo de la page 17.
30

Guide_EB4_U1_U2.indd 30 15/08/15 15:38


➜ Cahier d’activités 1, p. 12-13 demandé s’il pouvait la manger. La souris lui a
répondu qu’elle était trop petite pour le rassasier.
Ces deux pages vont renforcer la réflexion faite sur les
Alors, elle est partie chercher du blé. Le renard l’at-
stratégies d’écriture. Il faudra ensuite, pendant toute
tendait sagement assis. Mais, huit heures plus tard,
l’année, aider les apprenants à les appliquer.
elle n’était pas revenue.
2. Même démarche que pour l’exercice 1.
Corrigés des exercices
Texte à obtenir : Il était une fois une maison
1. Répondre collectivement aux questions 1, 2 et 3. hantée. Quelqu’un habitait dans cette maison. Un
Proposer la correction des erreurs signalées par jour, il a décidé de la vendre. À chaque fois que
l’enseignant(e). quelqu’un passait, il s’enfuyait à toute vitesse.
Le sujet devait être le suivant : Invente et raconte Mais un jour, un peintre a voulu l’acheter. Il disait
une histoire de ruse entre un renard et une souris. qu’elle était bien à son goût.
Faire réécrire le texte correctement et contrôler « À qui est cette maison ? », demanda-t-il.
individuellement.
Texte à obtenir : Il était une fois un renard qui Ces deux exercices seront aussi considérés comme
s’appelait Tom. Un jour, il a rencontré une petite des exercices de copie et d’écriture.
souris qui s’appelait Souricette. Le renard lui a

1 L’amitié en partage 31

Guide_EB4_U1_U2.indd 31 15/08/15 15:38


Unité 2 Je t’écris… Tu m’écris

Dans cette unité, l’apprenant va apprendre à :


●p  arler pour communiquer des informations, exprimer une difficulté, rassurer quelqu’un, décrire un
personnage ;
● présenter à toute la classe un livre qu’il a lu ;

● lire des lettres extraites d’un roman épistolaire ;

● écrire des lettres : familière et officielle.

Principales thématiques développées


● Le besoin de communiquer pour vivre ensemble et se rassurer.
● La connaissance de soi et l’acceptation de cette réalité.
● L’acceptation et le respect de l’autre tel qu’il est.
● La mystérieuse différence de chacun des êtres humains et leurs points communs.
● Les relations familiales : affection, respect, problèmes divers.

Bibliographie
● Jo Hoestlandt, Mémé, t’as du courrier !, © Nathan Poche, 2013.
● Janet et Allan Ahlberg, Le Gentil Facteur ou Lettres à des gens célèbres, © Albin Michel Jeunesse, 2005.
● Geva Caban, Je t’écris, j’écris…, © Folio Cadet, Gallimard Jeunesse, 2002.

● Christophe Hublet, Hélène Grimault, Émilie Beaumont, La Poste, © La Petite Imagerie, Fleurus, 2009.

● Élisabeth Brami, Chère Madame ma grand-mère, © Nathan Poche, 2008.

● Claire Mazard, L.O.L.A, © Flammarion Jeunesse, 2010.

● Françoise Grard, Thierry Lefèvre, Je t’attends, © Tribal, Flammarion, 2010.

● Philippe Lechermeier, Delphine Perret, Lettres à plumes et à poils, © Éditions Thierry Magnier, 2011.

● Toon Tellegen, Lettres de l’écureuil à la fourmi, © Albin Michel Jeunesse, 2004.

● Albert Lemant, Lettres des Isles Girafines, © Seuil Jeunesse, 2003.

● Ian Whybrow, Tony Ross, 15 jours pour répondre aux timbrés, © Romans Huit & plus, Casterman, 2001.

32

Guide_EB4_U1_U2.indd 32 15/08/15 15:38


Pages
d’ouverture ➜ Livre, p. 18-19 – Cahier d’activités 1, p. 14

Compétences
● Comprendre et participer à un échange.
● Prendre la parole en respectant les règles de la communication.

Objectifs Capacités
● Répondre à des questions précises. ● Observer une image.
● Analyser la composition d’une image. ● Prendre la parole.

● Décrire un personnage et ce qu’il fait. ● Respecter la parole d’autrui.

● Nommer les différents moyens de communication. ● Attendre son tour de parole.

● Acquérir du lexique concernant la correspondance. ● Exprimer des émotions personnelles.

● Copier sans erreurs. ● Articuler clairement.


● Rester dans le propos.

● Employer un vocabulaire approprié.

➜ Livre, p. 18-19 3 et 4. Une des lettres est adressée à Pierre ; il


s’agit donc du garçon de l’illustration. L’autre est
› J’observe et je découvre adressée à Jeanne. Celle-ci est en vacances et
profite du soleil. Le jeune garçon est sans doute
Analyse du document iconographique en train de répondre à Jeanne.
● Lire le titre et poser des questions sur les pronoms 5. Réponses individuelles. Les élèves devraient citer
« je » et « tu » : Qui désignent-ils ? Que va-t-on travail- le téléphone, les courriels et les autres applications
ler dans cette unité ? Demander aux apprenants de utilisées sur téléphone.
feuilleter les pages du module. Correspondent-elles 6. Les émotions citées peuvent être très diverses :
à ce qui a été énoncé ? joie, crainte, surprise, etc.
● Faire répondre aux questions posées. Les apprenants

travaillent en groupe. Faire une mise en commun pour


chaque question. Les questions 5 et 6 sont person- ➜ Cahier d’activités 1, p. 14
nelles. Y répondra qui veut. L’enseignant(e) prend des
notes au tableau et apporte le lexique adéquat. ● Chaque apprenant remplit sa grille. Vérifier l’ortho-
● Inviter les élèves à synthétiser ce qui a été dit oralement. graphe et la position des mots selon leur nature.
● Élaborer le texte collectif avec les apprenants. On
Réponses attendues peut également leur proposer un canevas pour le
1. Les éléments principaux de cette image sont le texte avec des amorces.
garçon qui lit des lettres, les lettres sur la table et Ex. : Assis derrière son bureau, Pierre… . Il envie… alors
la lampe au-dessus.
que lui… . Mais il… .
2. La lampe éclaire les lettres et le visage du garçon.
Elle est aussi en harmonie avec les soleils dessinés
sur les lettres.

2 Je t’écris… Tu m’écris 33

Guide_EB4_U1_U2.indd 33 15/08/15 15:38


Le petit
Les discussions se feront après la lecture des deux lettres des pages 22-23 du livre.
philosophe ● Demander aux apprenants ce qu’ils pensent du problème de ces deux animaux.

● Est-ce que ce problème se pose aussi aux humains ? Est-ce un problème important ? L’apparence compte-

t-elle beaucoup pour vous ? Aimeriez-vous changer quelque chose dans votre apparence ? Pourquoi ? Vous
est-il arrivé de vous moquer de certaines disgrâces chez les autres ? Que savez-vous à propos du racisme ?
Quels crimes ont été commis en son nom ?
● Laisser les apprenants écrire ce qu’ils veulent sur le cahier.

Atelier
d’oral ➜Livre, p. 20-21 – Cahier d’activités 1, p. 15

Conversation – Qu’est-ce que tu attends ?

Compétence
Communiquer avec autrui en respectant les codes nécessaires.
Objectifs spécifiques Capacités
● Comprendre une conversation. ● Écouter.
●A  cquérir les structures linguistiques permettant ● Repérer des actes de parole.

de : ● Mémoriser.

– exprimer une difficulté ; ● Réinvestir.

– rassurer quelqu’un ; ● Bouger et adapter la gestuelle aux paroles.

– s’approprier des intonations exprimant une ● Oser prendre la parole.

difficulté ; ● Articuler et réguler son souffle.

– jouer des rôles.


Compétences transversales
● Vivre-ensemble.
● Respect et amour dûs aux grands-parents.

➜ Livre, p. 20

1 Avant l’écoute ● Faire observer l’image : une maman et son fils, au


salon. Le fils n’a pas l’air très content. Sa mère lui fait
● Faire lire le titre. Quand prononce-t-on cette phrase une remarque. Le garçon écrit une lettre, mais il a
ordinairement ? Sur quel ton ? Quel sentiment révèle- déjà écrit et froissé plusieurs brouillons. Faire émettre
t-elle ? des hypothèses sur ce qu’il est en train de faire.

34

Guide_EB4_U1_U2.indd 34 15/08/15 15:38


2 Pendant l’écoute À toi !…
● Faire écouter la conversation au moins deux fois ● Jeux de rôle : lire les sujets proposés. Chaque
sans poser de questions. groupe de deux en choisira un. Laisser un temps de
● Lire la première question. Réécouter le texte et préparation pendant lequel l’enseignant(e) aidera les
écouter les réponses en les faisant valider par le texte. plus hésitants.
● Procéder de la même façon pour les questions ● Procéder aux jeux et évaluer les prestations à l’aide

suivantes. Réécouter la conversation autant de fois d’une grille mise au tableau et conçue par la classe.
que nécessaire pour obtenir des réponses correctes. N.B. Ne jamais interrompre les prestations des appre-
nants. Les corrections se feront après. Il est recom-
➜ Cahier d’activités 1, p. 15 mandé d’enregistrer les jeux pour les faire réécouter
et corriger.
Après une nouvelle écoute, le lendemain, faire
répondre aux questions et corriger collectivement.
Pour aller plus loin…
Corrigés des exercices Proposition pour aider
à l’élaboration d’une grille
1. a. pour lui souhaiter « Bon anniversaire ». –
b. préfère téléphoner. – c. entend mal. Compétences ● Les élèves se regardent.
2. vrai – faux – faux. socio- ● Ils bougent.
3. « Ouf… Heureusement qu’il n’y a qu’un anni- linguistiques ● Ils font des gestes
versaire par an ! » naturels.
Compétences ● Les phrases sont
linguistiques compréhensibles.
➜ Livre, p. 20 ● Les actes de parole
sont correctement
3 Après l’écoute réinvestis.
● Faire lire « Des mots pour » et faire apprendre les ● La prononciation est

moyens linguistiques permettant d’exprimer les actes correcte.


de parole cités. ● L’intonation est

● Faire construire des phrases ou des minidialogues adéquate.


avec ces structures. Ex. : « Maman, j’ai du mal à rete- ● Le lexique est acquis et

nir ma poésie ! – Ne te fais pas de soucis. J’arrive et tu employé correctement.


verras, c’est très facile avec moi. » Perfectionnement ● Les idées émises sont

● Demander aux apprenants de préparer la dramati- originales.


sation du dialogue à l’aide de la transcription (livre, ● Le lexique est riche.

p. 196). ● La voix est bien posée

Faire dramatiser quelques groupes chaque jour. Les et assurée.


élèves peuvent prendre des libertés par rapport au
texte de base. Ce serait intéressant qu’ils proposent
également une mise en scène.

2 Je t’écris… Tu m’écris 35

Guide_EB4_U1_U2.indd 35 15/08/15 15:38


Prendre la parole – Présenter un livre ➜ Livre, p. 21

Compétence
● Être capable de présenter un livre à la classe
Objectifs spécifiques Capacités
● Lire une œuvre en autonomie. ● Choisir et présenter une œuvre.
● Faire une synthèse. ● Oser prendre la parole en public.

● Produire une fiche de lecture. ● S’exprimer correctement.

● Préparer et réaliser un court exposé. ● Donner son avis et le défendre.

● Inciter les apprenants à lire à la maison. ● Respecter un calendrier de travail.

● Lire le dicton. Demander aux apprenants s’ils lisent


à la maison et s’ils achètent des livres. Quel genre de 3-4 LAprès
a présentation –
la présentation
livre ? Faire observer et commenter le dessin. En quoi
illustre-t-il le dicton ? Leur demander de fabriquer Demander aux apprenants de bien lire les rubriques
une affiche avec ce dicton pour l’exposer à la BCD et 3 et 4.
à l’école. (Voir si le professeur d’arts plastiques veut
collaborer.)
Pour aller plus loin…
Identifier la situation de communication.
● Comprendre les enjeux de la lecture.
Il serait judicieux de donner aux apprenants la
liste de livres proposés dans les unités 1 et 2 et de
1 Nous réfléchissons s’entendre avec le(la) responsable de la BCD pour
qu’il(elle) se les procure. L’évaluation des exposés
● Lire les questions posées. se fera à partir d’une grille élaborée par les élèves
● Former des groupes de réflexion sur le sujet, puis avec l’aide de l’enseignant(e).
mettre en commun. Les critères pourraient être les suivants :
● Noter le tout au tableau. On pourra se servir de ces – le contenu de l’exposé ;
notes pour les affiches. – la préparation ;
– la langue ;
2 Nous nous préparons – la présentation.
Les élèves devront préciser les indicateurs.
● Lire la liste des conseils et les commenter, si néces-
saire.
● Former les groupes de travail et demander aux
élèves de se répartir les rôles. Certains préféreront
peut-être travailler seuls ; ils en ont le droit.
● Établir un calendrier pour les présentations et insis-
ter sur l’obligation de le respecter.

36

Guide_EB4_U1_U2.indd 36 15/08/15 15:38


Atelier
de lecture ➜ Livre, p. 22-25 – Cahier d’activités 1, p. 16-17

Dans cette unité, nous proposons aux enseignant(e)s de travailler à partir d’écrits épistolaires. C’est un genre
littéraire qui connaît beaucoup de succès. Les activités de lecture, d’écriture que l’on peut mener à partir de
ce type d’écrits sont nombreuses et motivent les apprenants. Elles peuvent déboucher sur des projets qui
donnent du sens à l’apprentissage : l’organisation d’une correspondance avec d’autres élèves d’un autre pays,
l’édition par les apprenants d’un roman épistolaire…

Compétences
● Comprendre, en le lisant, un texte court et adapté à l’âge et à la culture des apprenants, en s’appuyant
sur un traitement correct des indices ; en faire les inférences nécessaires.
● Lire à voix haute.

Objectifs spécifiques Capacités


● Identifier la situation de communication : une lettre. Repérer les informations explicites des textes.

● Comprendre les enjeux de la situation : deux lettres ● S’appuyer sur les indices prélevés pour comprendre

(demande et réponse). qui écrit à qui.


● Comprendre la communication. ● Expliciter l’implicite des textes.

● Renforcer le lexique. ● Repérer les indices de la communication.

Thèmes transversaux
● L’acceptation de soi, la sagesse, l’humilité qui permet d’écouter le plus expérimenté.
● Autres domaines visés : SVT – art.

Texte – Je suis très laide ! ● On appelle « Professeur » un(e) enseignant(e) qui


a fait de longues études sur un domaine précis.
➜ Livre, p. 22 ● Claire Llewellyn. Le texte est extrait de l’album

L’Ami des animaux.


› Avant de lire ● Faire observer les quatre illustrations.
● Lireles quatre questions posées et y faire répondre ● Trois d’entre elles représentent la coccinelle, mais à
oralement. Écrire au fur et à mesure au tableau ce chaque fois dans une situation différente : elle pleure et a
que disent les élèves.
l’air désolée, elle reçoit une lettre et a l’air très étonnée,
elle se regarde dans un miroir et a l’air rassurée par son
Réponses attendues
image.
● Les deux textes ont la forme d’une lettre :
● La 4e illustration représente le dessin d’un oiseau
formules d’interpellation, textes et signatures.
accompagné d’une adresse (à faire lire).
● Voir les renseignements dans le cahier d’écriture
● Faire résumer oralement tout ce qui a été observé
et de copie, page 10. Demander aux apprenants
et qui déjà a permis de faire des hypothèses sur le
de chercher des renseignements complémentaires.
contenu des deux textes.
2 Je t’écris… Tu m’écris 37

Guide_EB4_U1_U2.indd 37 15/08/15 15:38


● Lire les mots expliqués dans la marge. les gens, habite à Saint-Sauveur. De plus, 007 est le
● Écrire au tableau les mots suivants : indélébiles –
nom d’un personnage de film qui, souvent, sauve
essayer – coléoptère – insecte – coccinelle. Les déco- le monde des catastrophes. Ces textes sont donc
der et les dicter. pleins d’humour.
6. Le « Professeur » est un savant. Il donne des
1 Je comprends le texte explications scientifiques : il évoque l’utilité des
● Inviter les apprenants à lire les deux lettres silen- points noirs de la coccinelle, il dit à quoi sert son
odeur repoussante… Tous ces détails permettent
cieusement. Les hypothèses sont-elles confirmées ?
aux animaux de se protéger des prédateurs.
Quels renseignements importants supplémentaires la
lecture a-t-elle apportés ?
● Faire travailler chaque question en binômes.
➜ Cahier d’activités 1, p. 16
● Les corriger collectivement. Les réponses doivent

être validées comme cela a été appris dans l’unité 1 :


Comment ai-je fait pour trouver la réponse ? Corrigés des exercices
● La lettre de la coccinelle
Réponses attendues 1. Elle écrit au « Professeur » car elle est gênée par
1. La première lettre a été écrite par la coccinelle. ses points noirs. Elle voudrait les effacer.
Deux indices : la signature « Pointilleuse » et la 2. Elle se décrit comme quelqu’un d’horrible.
phrase « Je suis couverte de points noirs. » 3. « Indélébile » veut dire « qui ne peut s’effacer ».
2. Elle écrit cette lettre au « Professeur » pour lui ● La réponse du « Professeur »

demander conseil. Elle veut se débarrasser de ses 4. Il lui dit qu’elle est l’une des plus jolies créatures
points noirs, qu’elle trouve disgracieux. de la famille des coléoptères, contrairement à ce
3. La deuxième lettre est écrite par le « Profes- qu’elle pense.
seur », qui a signé de son nom, « Pat Panic ». Elle est 5. Elles se défendent grâce à leurs points noirs, qui
adressée à la coccinelle. C’est donc une réponse. leur permettent de se fondre dans le paysage, et
4. La coccinelle s’appelle Pointilleuse. Son nom grâce à leur goût infect et à leur mauvaise odeur.
fait référence à ses points noirs. Pat Panic est le 6. Il lui conseille d’« afficher la couleur », c’est-à-
raccourci de « Pas de panique ». Cela suggère que dire de rester telle qu’elle est. Faire rechercher dans
ce professeur est un savant que l’on consulte quand le dictionnaire le sens de cette expression. L’auteur
on est stressé ou que l’on a besoin d’un conseil. joue beaucoup avec les mots dans ces textes.
Remarque : Pointilleuse peut avoir un autre sens 7. Faire remarquer la patte d’oiseau qui fait partie
(personne très exigeante, très minutieuse). Le faire de la signature. Elle confirme que le « Professeur »
rechercher dans le dictionnaire. est un oiseau.
5. La coccinelle habite à « Sous-les-Feuilles-de-
Vigne ». Cela est indiqué sous sa signature. Cette ➜ Livre, p. 22-23
adresse figurera sur l’enveloppe envoyée par le
« Professeur ». Le « Professeur » habite à Saint-
Sauveur (007 007), 3 bis, rue du Plongeoir.
2 Je lis à voix haute
Ici aussi, faire remarquer l’originalité de ces 1. Lire la première question et faire repérer :
adresses. En effet, les coccinelles mangent les puce- – le deux-points qui annonce une explication ;
rons qui sont souvent sur les feuilles de vigne, et le
– le point d’exclamation qui marque le désespoir de
« Professeur », dont la profession consiste à sauver
la coccinelle ;
38

Guide_EB4_U1_U2.indd 38 15/08/15 15:38


– le point d’interrogation à la fin de la question qu’elle Cher Professeur,
pose au « Professeur ». Montrer surtout le désespoir C’est horrible, je suis né couvert de pustules dégoû-
de la coccinelle, qui ne peut plus se supporter telle tantes. Sur mon corps, elles sont bien visibles. J’ai
qu’elle est. essayé de les frotter, de changer d’eau, mais rien
2. Procéder d’abord à une lecture magistrale qui n’y fait. Elles sont toujours là. De plus, j’ai une voix
modélisera tout cela, puis demander aux apprenants affreuse. J’ai essayé de prendre des cours de chant,
de préparer la lecture à voix haute pour le lendemain. mais c’est toujours pareil. Personne ne m’aime, et je
me cache toute la journée dans les herbes de la mare.
3 Je donne mon avis Je n’ose sortir qu’à la tombée de la nuit, et je pleure
mon malheur.
1. La coccinelle exagère. Avoir des points noirs est Avez-vous un remède antipustules ?
normal pour une coccinelle. En fait, l’auteur veut faire Crapaudamonstre,
réfléchir les lecteurs sur le fait que beaucoup d’êtres Sous-les-Joncs-du-Marais.
d’humains ne s’aiment pas alors que l’apparence ● Correction individuelle et lecture des textes.
physique ne devrait pas occuper leurs pensées à ce
point. Évidemment, si le défaut est très gênant, on peut
Pour aller plus loin…
essayer de l’atténuer, mais, de là à ce qu’il devienne une
obsession, il y a une marge à ne pas franchir. Poser les Lecture en réseau
questions soulevées par « le petit philosophe », p. 19. ● Élaborer une grille de lecture de récits épis-
La réponse du « Professeur » l’a apparemment rassu- tolaires à partir des points suivants : émetteurs,
rée, car la troisième illustration nous la présente destinataires, dates et durée de la correspon-
souriante devant le miroir. dance, lieux, motivation de la lettre, ton, fonction,
2. Le « Professeur » parle du mimétisme. Conseil- relation (cf. bibliographie). La présenter à la classe.
ler aux apprenants de poser des questions à leur ● Rechercher et montrer aux apprenants des

professeur de sciences sur ce sujet (comportement œuvres d’art ayant la lettre pour thème :
des poissons, des papillons, des chenilles, des batra- – Les lettres de Gaston Chaissac ;
ciens…). Ils viendront ensuite en rendre compte à la – La Lettre d’amour de Johannes Vermeer ;
classe. – Jeune femme lisant une lettre de Jean Raoux ;
– La Liseuse à la fenêtre de Johannes Vermeer ;
4 J’écris – Hotel Room d’Edward Hopper.

● Cet exercice prépare les élèves à la production


écrite finale.
Bien lire la consigne. La faire expliciter. Proposer aux
apprenants de travailler en binôme. Vérifier qu’ils ont Clés de lecture – Comprendre
compris qu’il s’agit d’une lettre. Choisir un insecte une communication
ou un animal et garder dans la lettre à écrire le plus
grand nombre possible de mots du texte initial. ➜ Livre, p. 24
● L’enseignant(e) peut montrer un modèle ou

en lire un qu’il(elle) aura écrit lui(elle)-même. La


› J’observe et je découvre
modélisation par l’enseignant(e) est une stratégie 1. Faire observer l‘illustration et les écrits : deux jeunes
à employer le plus souvent possible, mais elle ne filles communiquent par téléphone et par lettre.
doit pas devenir un modèle à imposer et à étudier. 2. Lire le contenu de la lettre et en discuter.
● Proposition (le crapaud) : Elle a été écrite le 14 mai par Carole à Liliane. Cette
2 Je t’écris… Tu m’écris 39

Guide_EB4_U1_U2.indd 39 15/08/15 15:38


dernière lui propose de la rencontrer le lendemain. éventuellement consulter. L’enseignant(e) devra tout
Toujours le 14 mai, les deux jeunes filles communiquent noter au fur et à mesure au tableau pour fixer l’ortho-
par téléphone. C’est Carole qui appelle Liliane pour lui graphe des mots.
dire qu’elle est d’accord. L’échange se passe le mardi
entre 7 et 8 h (comme demandé dans la lettre). ➜ Livre, p. 25
3. Le sujet est l’organisation de la rencontre entre ces
deux personnes à l’Institut français. ● La lettre de Pointilleuse
4. Les moyens utilisés sont l’écriture d’un message
et le téléphone. Réponses attendues
5. Élaborer le schéma communicatif avec la classe. 1. Il lui faut du papier à lettre, un stylo ou un
Les apprenants doivent faire une synthèse de leurs crayon, un carnet d’adresses, une enveloppe.
découvertes. 2. Elle doit la mettre à la poste et l’affranchir avec
un timbre.
› Je retiens 3. Sur l’enveloppe, elle écrira l’adresse du « Profes-
seur » ; c’est un facteur, chargé de distribuer le
Faire lire le contenu de l’encadré et le comparer avec courrier, qui la remettra au destinataire.
ce qui a été dicté. Améliorer le schéma avec les mots
en bleu du « Je retiens ».
1 Des mots pour le dire
➜Cahier d’activités 1, p. 17 Lire et faire recopier ce lexique ou en faire une dictée
de mots.
Faire faire les exercices selon les modalités les plus
appropriées.
➜ Cahier d’activités 1, p. 18
Corrigés des exercices
1. 1. Sébastien a fait un cauchemar. Il appelle sa Corrigés des exercices 1 et 2
mère. – 2. Il lui dit qu’il a peur. – 3. Oui, sa mère 1. Faire écrire le texte et le corriger individuelle-
est venue le rassurer. ment.
2. 1. C’est le père. – 2. Le père et ses enfants. – 2. 1. papier à lettre – enveloppe – stylo. – 2. timbres.
3. Les enfants s’adressent au père. Ils veulent qu’il
leur achète quelque chose. – 4. Le message est
transmis de vive voix. – 5. Les enfants veulent des ➜ Livre, p. 25
sucettes (bâton et papier gluants).
2 Le mot « poste » dans tous ses états
● Fairerechercher les sens de ce mot (champ séman-
tique) à l’aide du dictionnaire.
Lexique – Autour du mot
● Mettre en commun les résultats.
correspondance
Réponses attendues
Les exercices proposés dans cette leçon se travaillent
l’endroit où l’on dépose le courrier – le poste de
en plusieurs fois. Trop de lexique à acquérir d’un seul
garde – un emploi – endroit pour appeler les secours.
coup ne peut être efficace.
Les réponses seront également consignées dans un
cahier de vocabulaire que les apprenants pourront
40

Guide_EB4_U1_U2.indd 40 15/08/15 15:38


➜ Cahier d’activités 1, p. 18 ➜ Cahier d’activités 1, p. 18

Exercice 3 à corriger individuellement avant de faire Exercice 4 à corriger individuellement.


lire les réponses à la classe.
➜ Livre, p. 25
➜ Livre, p. 25
4 Je m’informe
3 Une expression
Demander aux apprenants de faire des recherches
Lire le texte et chercher la réponse : on emploie cette dans des livres, à la BCD ou sur Internet. L’illustration
expression pour dire que quelque chose a été très qui accompagne cet exercice peut également être
facile à réaliser. commentée.

Atelier
de langue ➜ Livre, p. 26-30 – Cahier d’activités 1, p. 19-22

questions. Les réponses permettent de formuler des


Grammaire – Les types conclusions qui seront dictées par des élèves puis
et les formes de phrases écrites au tableau (cf. mise en œuvre des leçons de
langue, en début de guide).
Objectifs
● Connaître et identifier les différents types et formes Réponses attendues
de phrases.
1. 8 phrases, reconnues grâce aux majuscules et
● Les employer correctement.
aux points qui les terminent.
● Identifier et se servir de certains signes de ponc-
2. Phrases à relever : 2, 3, 4 et 5. Elles se terminent
tuation.
par un point.
3. « Avez-vous (…) rapide ? » Elle se termine par un
Évaluation diagnostique
point d’interrogation.
L’enseignant(e) interroge les apprenants pour évaluer 4. Dans la phrase « Répondez-moi le plus vite
et noter ce qu’ils savent déjà à propos de cette leçon. possible ! » Elle se termine par un point d’excla-
Cela leur permet ainsi de remobiliser leurs connais- mation.
sances. Ces notions ont déjà été traitées tout au long 5. La première et la dernière phrase. Elles expriment
du cycle précédent. le désespoir de la coccinelle. Elles se terminent par
un point d’exclamation.
➜ Livre, p. 26-27 6. Il y a deux phrases négatives : la 3e et la dernière.
La négation est marquée par « ne … jamais » et
› J’observe et je découvre « n’… plus ». Pour transformer la 3e en phrase
affirmative, je dois employer un autre adverbe
Après avoir lu silencieusement le texte de la situa-
(toujours) : j’arrive toujours. La dernière phrase ne
tion de découverte, les apprenants répondent aux
2 Je t’écris… Tu m’écris 41

Guide_EB4_U1_U2.indd 41 15/08/15 15:38


peut pas être transformée car c’est une expres- lumière est insupportable pour moi. Je suis obligée de
sion toute faite, qu’il faut donc remplacer par une mettre des lunettes de soleil, même les nuits où la lune
expression toute faite de sens contraire. Ex. : Je suis brille. Sauvez-moi, faites quelque chose pour moi !
en pleine forme. Pitié ! Me comprenez-vous ? Pouvez-vous m’aider ?

› Je retiens 3. Je lis
Demander aux apprenants de lire le texte de l’exer-
Faire lire le contenu de l’encadré et le comparer avec
cice 5 en silence. Poser des questions de compréhen-
les règles émises par les apprenants. S’assurer que le
sion et préparer avec eux la lecture à voix haute. Leur
métalangage (les mots en vert) est bien acquis.
demander de lire devant la classe.

› Je m’exerce 4. J’écris
Travailler selon des modalités choisies et prévues L’exercice 6 peut se faire à la maison. Il sera corrigé
par l’enseignant(e) : en autonomie, en binômes, en individuellement ; certains élèves pourront lire leur
production à la classe.
groupes, en classe ou à la maison.
● Remarque : les exercices des rubriques « Je lis » et

Réponses attendues (exercices 1 à 4) « J’écris » doivent être impérativement faits et corri-


gés car ce sont des activités d’intégration. Ne pas les
1. Je vérifie faire serait ne pas aller au bout de l’apprentissage.
1. interrogative – interrogative – déclarative – Les savoirs acquis précédemment n’ont aucun sens
injonctive et déclarative – déclarative – exclama-
s’ils ne sont pas mis en œuvre dans des tâches bien
tive – interrogative et injonctive
précises. Ceci est indispensable pour toutes les leçons
2. interrogative affirmative – injonctive affirmative –
de langue. La langue n’est en effet qu’un outil au
déclarative négative et déclarative affirmative –
injonctive négative – exclamative affirmative et service des compétences orales ou écrites.
déclarative affirmative.
➜ Cahier d’activités 1, p. 19
2. J’applique
3. Cet exercice peut se faire collectivement. Les Les exercices du cahier reprennent ceux du manuel.
réponses seront acceptées ou refusées par les Ils peuvent être faits seuls avec plus ou moins d’aide
apprenants, qui devront justifier leur réponse. de la part de l’enseignant(e). Veiller à ce que les
Exemples de réponses : Le hérisson se cache consignes soient comprises et correctement interpré-
sous les feuilles mortes. – Je ne veux pas changer tées. Pour cela, faire reformuler la tâche à accomplir.
de couleur. Je trouve ma couleur très à mon goût…
4. À faire en binômes. Terminer par une correction Corrigés des exercices
collective et une lecture expressive. Les élèves reco- 1. déclarative négative – déclarative affirmative –
pient l’extrait proposé en s’appuyant sur le sens. interrogative affirmative – interrogative négative –
Réponse attendue : injonctive affirmative.
Cher Professeur, 2. Était-ce une bonne soirée ?/Est-ce que c’était
Toute la journée, je creuse, je creuse. Je n’en peux une bonne soirée ? – As-tu répondu ?/Est-ce que
plus. Je vais mourir. Je suis devenue aveugle, et la tu as répondu ? – Où vas-tu ?

42

Guide_EB4_U1_U2.indd 42 15/08/15 15:38


3. Non, je n’en ai plus. – Parce que je suis fâchée – au présent : je ne sais plus, avez-vous ;
ou je ne connais pas son adresse ou… – au futur : je recevrai, je ferai, vous conseillerez.
4. Les phrases seront plutôt de type injonctif et à 4. À l’exception du dernier verbe, conjugué à la
la forme négative. Ex. : Ne passez pas votre doigt à 2e personne du pluriel (le « vous » du vouvoie-
travers les grillages des cages. ment), les autres verbes sont conjugués à la 1re
personne du singulier (« je »). Si la lettre était écrite
par deux coccinelles, elles diraient « nous » ; dans
ce cas, les verbes varieraient avec la personne (ex. :
Conjugaison – Le verbe : nous sommes couvertes).
temps et formes 5. Certains sont simples et formés d’un mot (ex. : je
sais) ; d’autres sont composés de deux mots (ex. : je
suis née – auxiliaire être et verbe naître).
Objectif
Faire énoncer ce qui a été découvert. Le savaient-
Reconnaître un verbe, ses variations et ses formes. ils déjà ?

Évaluation diagnostique
Demander aux apprenants d’énoncer tout ce qu’ils
savent sur le verbe. Écrire au tableau ce qu’ils
› Je retiens
énoncent. Faire lire et commenter le contenu de l’encadré. Poser
des questions pour obtenir le métalangage (mots en
➜ Livre, p. 28 vert) qui sert à parler du verbe.

› J’observe et je découvre › Je m’exerce


● Lire le texte et faire répondre aux questions. Travail- Inviter les apprenants à faire l’exercice. Corriger collec-
ler selon les modalités qui semblent les plus perti- tivement en faisant valider les variations du verbe.
nentes.
● Que fait la coccinelle au moment où elle commu- Réponses attendues
nique ? Préciser que le moment où elle écrit a valeur ● Ils étaient indélébiles ; nous ne savions plus où
de présent. C’est le présent d’énonciation. Que nous cacher.
faisait-elle avant ? Que fera-t-elle après ? ● Ils seront indélébiles ; nous ne saurons plus où
● Les questions 1 à 3 permettent de découvrir la nous cacher.
notion du temps, les questions 4 et 5 la variation
des formes.
➜ Cahier d’activités 1, p. 20
Réponses attendues
1. et 2. Au passé : phrases 1 et 2. Au présent, qui
est ici le moment où elle écrit la lettre (présent de Corrigé de l’exercice
l’énonciation) : phrases 3 et 4. Au futur : la dernière Verbe Pers. Temps Forme Groupe
phrase (deux verbes). Ce qui a permis de répondre : espérer 1re présent simple 1er
le temps des verbes et le mot de liaison « dès que ». passé
faire 2e composée 3e
3. Les verbes sont conjugués : composé
– au passé composé : je suis née, j’ai essayé ; prendre 2e futur simple 3e

2 Je t’écris… Tu m’écris 43

Guide_EB4_U1_U2.indd 43 15/08/15 15:38


● Question 3 : demander aux apprenants pourquoi
Verbe Pers. Temps Forme Groupe
on leur pose cette question.
passé
acheter 2e composée 1er ● Question 4 : laisser les apprenants donner leurs
composé
s’occuper 3e présent simple 1er avis en les justifiant.
● Question 5 : chercher l’étymologie de ce mot dans
cuisiner 3e présent simple 1er
un dictionnaire si les apprenants ne peuvent pas y
arriver sans l’aide de cet outil. Faire le rapprochement
Demander aux apprenants de reproduire le même avec d’autres mots ayant les mêmes racines (ortho-
tableau sur leur cahier et de continuer l’exercice. Une doxe, orthophonie…).
seule forme n’est pas connue des apprenants : avaient
● Demander aux élèves de résumer leurs constata-
préparé, au plus-que-parfait.
tions.

Réponses attendues
Orthographe – 1. et 2. Le père a cru que son fils parlait de sa tante.
L’orthographe et le sens Le malentendu vient de ce que les mots « tante »
et « tente » se prononcent de la même façon. Si
Objectif le message avait été écrit, il n’y aurait pas eu ce
Découvrir que, selon le contexte et le sens, un mot quiproquo (introduire ce mot) car l’orthographe
peut s’écrire de façons différentes. des deux mots est différente.
3. Le prénom « Claude » peut désigner aussi bien
Évaluation diagnostique un garçon qu’une fille. Le mot amie étant au fémi-
Demander aux apprenants de citer des mots qui nin, on en déduit que Claude est une fille.
se prononcent de la même façon mais s’écrivent 4. Elle sert à comprendre un texte. Elle peut même
différemment. Les écrire au tableau et demander entraîner des quiproquos si elle n’est pas respectée.
comment on peut savoir quelle orthographe choisir. Un texte truffé d’erreurs d’orthographe est diffi-
Écouter les réponses. cile à lire. De plus, le respect de l’orthographe est
N.B. Il serait judicieux de travailler la leçon de voca- un signe de bonne culture. Attention, une bonne
bulaire qui suit (p. 30) avant cette leçon. orthographe est bien vue plus tard…
5. Ce mot est formé de deux racines grecques :
➜ Livre, p. 29 ortho (vrai) et graphe (lettre ou signe).

› J’observe et je découvre › Je retiens


● Faire observer l’illustration et demander aux appre- Faire lire le contenu de l’encadré. Poser des questions
nants de dicter quelques phrases décrivant ce qui se et faire donner d’autres exemples.
passe. Leur dire que vous allez écrire sous leur dictée
en faisant des erreurs (ex. : Un paire et sont fils son
dans le jardin). Écrire le texte au tableau. Demander
› Je m’exerce
aux élèves de signaler les erreurs en justifiant leurs 1. Faire lire le texte de l’exercice 1 à un(e) bon(ne)
remarques. élève et faire constater ses difficultés à lire à cause
● Faire lire le texte du livre en silence puis à voix haute. de la mauvaise orthographe.
● Faire lire les questions 1 et 2. Elles se réfèrent au 2. Demander aux apprenants de réécrire le texte de
titre. Faire tirer une constatation et l’écrire au tableau. l’exercice 1. Deux des élèves le feront au tableau en
44

Guide_EB4_U1_U2.indd 44 15/08/15 15:38


même temps. Correction collective avec justifica- ➜ Livre, p. 30
tions.
● Texte attendu : Ce n’est pas facile d’écrire sans

fautes. Les écoliers détestent les dictées. Pourtant,


› J’observe et je découvre
c’est important de savoir écrire sans erreur. ● Demander aux apprenants de lire les deux textes.
Qu’ont-ils de commun ?
➜ Cahier d’activités 1, p. 21 ● Inviter les apprenants à lire et à répondre aux ques-

tions 1 et 2.
● Question 3. Décomposer le mot « contexte » (du
Corrigés des exercices
latin con « avec », et de « texte »). En déduire le sens.
1. reine – pond – cents ● l’été – pois – verts ● Chut
Faire chercher le sens du mot dans le dictionnaire
● cour – courent ● foie.
pour vérifier l’hypothèse émise.
2. Mots à barrer : un nez fort ● des livres ● l’écolier ●
Demander aux apprenants quelle règle ils peuvent
tout vert.
déduire de leurs recherches. Les inviter à la dicter.
3. comptes ● quart – car ● fois ● foi – loi.
4. Faire rechercher le sens de ces deux mots avant
Réponses attendues
d’écrire les phrases.
1. et 2. Dans le texte 1, il s’agit de taches noires.
● Exemples de phrases : Les cyclistes ont franchi le
Chez un humain, ce sont des points noirs qui
col avec difficulté./Le col de ta chemise est sale./J’ai
peuvent se trouver sur la peau. Dans le texte 2,
les doigts pleins de colle.
« un point noir » signifie un mauvais élément mis
en valeur dans le dossier.
● Prolongements : Le mot « point » a de nombreux autres sens (cf.
– Inviter les enfants à écrire des textes comiques dictionnaire). Pour choisir celui qui convient, il faut
basés sur des quiproquos. lire toute la phrase.
– Lire les albums. 3. « Contexte » a deux sens :
● ensemble du texte qui entoure un élément de

la langue ;
Vocabulaire grammatical – ● ensemble de circonstances dans lesquelles s’in-
Le mot et son contexte sère un fait. Ex. : un contexte familial, politique…

Objectifs
● Découvrir l’importance du contexte pour le sens › Je retiens
d’un mot. ● Faire lire le contenu de l’encadré et poser des ques-
● Savoir choisir le sens d’un mot parmi ceux qui
tions.
sont donnés dans un dictionnaire : notion de champ ● Faire donner d’autres exemples.
sémantique.

Évaluation diagnostique › Je m’exerce


● Que veut dire le mot « contexte » ? Lire la consigne, la faire expliciter. On peut donner cet
● Faire émettre des hypothèses sur le contenu de la exercice à faire à la maison et procéder à une correc-
leçon à partir du titre. tion collective et individuelle le lendemain.

2 Je t’écris… Tu m’écris 45

Guide_EB4_U1_U2.indd 45 15/08/15 15:38


Réponses attendues Corrigés des exercices
Bouton : 1. Dans l’ordre des phrases : qui colle – sous-vête-
● petite excroissance d’un végétal (des boutons ment – toujours là ● apparence – fluide gazeux –
de roses) ; chanson.
● petite tumeur de la peau (un bouton plein de pus) ; 2. Groupe de poissons – Elles contiennent des
● petite pièce circulaire servant à attacher un vête- paroles. – Tapis de paille.
ment (les boutons d’une veste) ; 3. pure et transparente – intelligible – il a clarifié –
● commande d’un mécanisme (le bouton d’allu- est confuse – d’une couleur non sombre ou non
mage). foncée.

➜ Cahier d’activités 1, p. 22 ● Prolongement : les albums d’Alain Le Saux (édité


chez Rivages) sont recommandés car ils sont basés
● L’enseignant(e) décidera des modalités de travail sur des jeux de mots très amusants. Les lire à la
et de correction. classe, si possible.

Atelier
d’oral ➜ Livre, p. 31

Poème – La différence › É
 couter, lire et comprendre
le texte
Objectifs ● Inviter les apprenants à écouter le texte. Qu’ont-ils
● Lire et comprendre un texte littéraire, poétique. compris dès la première écoute ?
● Découvrir les spécificités d’un texte en vers. ● Procéder ainsi à plusieurs écoutes.
● Mettre en voix un texte poétique. ● Faire lire le poème en silence. Écouter les premiers
commentaires des apprenants.
› Avant de lire ● Faire compter les strophes, les vers et le nombre de

syllabes de chaque vers. Insister sur leur régularité.


● Faire observer la forme du texte. Quelle différence
● Faire répondre aux questions.
y a-t-il avec un texte habituel ? De quel genre de texte
s’agit-il ? Qui en est l’auteur ? Réponses attendues
● Faire observer l’illustration. Faire relever tous les
1. Dans les quatre premiers vers, les poètes parlent
humains et les faire décrire : leur physique, leurs vête- des ressemblances entre les humains (homme, ici,
ments, ce qu’ils font. En quoi sont-ils semblables et signifie « êtres humains »).
différents ? On peut faire faire un tableau pour consi- 2. Il n’y a qu’une phrase. C’est une phrase complexe
gner et comparer les ressemblances et les différences. avec une principale et plusieurs relatives. Faire
réécrire la phrase en supprimant les relatives. À
quoi servent ici les relatives ? Elles distinguent deux
éléments qui, sans elles, seraient semblables. Ex. :
bouche qui blesse ; bouche qui console.

46

Guide_EB4_U1_U2.indd 46 15/08/15 15:38


Faire remarquer également que le mot « alors » est 6. C’est un rythme binaire : 2 vers de 6 syllabes
un mot de liaison qui oppose les deux parties du dans chaque strophe, avec un balancement régulier
texte et enclenche un autre propos qui questionne. entre les différences.
C’est un mot très important sur lequel il faudra
insister à l’oral. ● Faire apprendre le texte en classe et le mettre en
3. Le mot « entre » se répète quatre fois en début voix.
de vers ; c’est une préposition qui sert à comparer, ● Évaluation par la classe, à partir d’une grille établie
donc à différencier. avec l’aide de l’enseignant(e). Ex. : Je suis capable de…
4. Mots contraires : blesser/consoler – condamner/ – dire mon texte par cœur ;
éclairer – donner/dépouiller – sans trace/guider. – parler fort pour être entendu(e) ;
5. Non, le poète ne donne pas de réponse à la ques- – parler clairement en articulant ;
tion. C’est son rôle de questionner, de remuer les – parler en mettant le ton adéquat ;
consciences. Ici, il interroge le lecteur sur la notion – faire les gestes adéquats ;
de différence entre les êtres humains. À chacun de – marquer la ponctuation ;
trouver sa réponse. – respirer quand il le faut.

1, 2, 3, partons…
en français ! ➜Livre, p. 32-33 – Cahier d’activités 1, p. 23-24

Objectifs
communicatifs grammaticaux lexicaux socioculturels
● Présenter sa famille. ● Le genre des noms ● Les moments de la ●L ’arbre généalogique.
● Décrire une personne. des pays. journée. ●L e déroulement d’une
● Écrire une lettre. ● Les verbes avoir, être, ● Le nom des repas. journée ordinaire.
● Nommer. porter. ● Les membres de la ● Une famille

● Remplir une fiche ● L’attribut pour décrire. famille. traditionnelle.


d’identité. ● La description des

● Dire l’heure. parties du corps.


● La description du
caractère.
● Des adjectifs pour
décrire.
Thèmes transversaux
● S ensibilisation à l’esprit de tolérance et au respect des autres. Réflexion sur ce que signifie vraiment « être
différent ».
● Les ressemblances entre les peuples, quelles que soient leurs différences : famille, besoin de nourriture,

de soins, de chaleur, d’affection…


● Éducation à la paix et au respect des différences.

2 Je t’écris… Tu m’écris 47

Guide_EB4_U1_U2.indd 47 15/08/15 15:38


écouter ensuite en entier. Correction collective. Faire
Oral valider les réponses en citant le texte.

Compréhension orale Corrigés des exercices


➜ Livre, p. 32 Réponses (dans l’ordre) : Paola, Émilie, Bassam,
Bilal.
● Faire observer l’illustration de l’arbre. Comment
appelle-t-on ce genre d’arbre ? ● Demander à certains apprenants de redire la
Que veut dire « généalogique » ? Faire trouver des description de chacun des personnages pour fixer le
mots de la même famille : génération, généalogie. vocabulaire permettant de décrire une personne.
● Lire le titre et la consigne : faire repérer les deux

verbes d’action.
Production orale
● Demander aux apprenants de reproduire le dessin

sur leur cahier. ➜ Livre, p. 32


● Procéder à une 1re écoute et demander de qui il

s’agit. Qui sera donc au sommet de l’arbre ? Inscrire ● Faire lire la consigne.
le nom. ● Les apprenants devront préparer leur présentation

● Faire écouter une 2e fois et faire remplir une partie à la maison en réinvestissant le lexique acquis dans
de l’arbre. les exercices précédents.
● Demander aux apprenants de repérer ce qui leur ● Leur demander d’apporter une photo de la personne

manque pour écouter sélectivement. choisie pour pouvoir comparer avec ce qu’ils
● Faire écouter une 3e fois. disent.
● Comparer les résultats en binômes avant de mettre

en commun. Demander à un groupe de dessiner


Chez les autres,
l’arbre au tableau selon la logique des générations.
ça se dit, ça se fait comme ça…
Ceux qui dessinent devront expliquer la place des ● Lire le texte.
noms dans l’arbre en employant les mots entendus ● Commenter la 1re phrase. Faire remarquer que

dans l’enregistrement : frères, sœurs, père, mère, etc. les exemples généralisent la description et qu’il y
a des exceptions.
Réponses attendues ● Faire répondre aux deux autres questions. Orga-

Les parents : le père (Laurent), la mère (Nathalie) – niser les échanges.


Les frères et sœurs : Jacques, Nicolas, John, Carla –
Les grands-parents : Henry et Monique (maternels),
Paul et Sophie (paternels).
Écrit

● Poser des questions sur le texte et lire le contenu Compréhension écrite


des deux mémos. Dicter les mots.
➜ Livre, p. 33

➜ Cahier d’activités 1, p. 23 – Exercice 1 ● Lire la consigne.


● Inviter les apprenants à répondre aux questions

● Lire la consigne. (par écrit ou par oral), individuellement d’abord. Leur


● Faire écouter le texte par séquence d’abord pour demander de confronter leurs réponses en binômes
faire écrire le nom de chaque personne décrite. Faire puis en groupes.
48

Guide_EB4_U1_U2.indd 48 15/08/15 15:38


● Corriger collectivement avec validation par les Corrigés de l’exercice
phrases du texte.
Demander aux apprenants de faire l’arbre généa-
Réponses attendues logique de cette famille. Sans cela, ils n’arriveront
pas à faire l’exercice.
Les réponses ne sont pas directement dans le texte.
Réponses (dans l’ordre) : petits-fils – nièces – les
Le lecteur doit les trouver à la fois dans le texte et
enfants de Roger et Saher – grands-parents – tante –
dans sa tête.
petit-fils – cousine – deux enfants – deux (filles) –
1. En hiver : le 15 décembre.
garçons.
2. Elle est plus âgée : « J’ai un frère de 6 ans. J’ai 9 ans. »
3. Dans le domaine de la santé : le père est infir-
mier, la mère, pharmacienne. Production écrite
4. Fouad ressemble le plus à sa mère, qui est rousse
et qui doit donc avoir aussi des taches de rousseur. ➜ Livre, p. 33

● Faire lire la consigne. Suivre la démarche conseil-


● Faire lire à voix haute la lettre et poser des ques-
lée dans l’unité 1 à propos de l’écriture d’un texte :
tions de compréhension plus détaillées. On peut faire
échanges – 1er jet – relecture – 2e jet – correction –
poser les questions par les élèves, ceci leur fera réin-
évaluation – remédiation.
vestir la leçon de grammaire. Ex. : Qui a écrit la lettre ?
● Établir avec la classe une grille de relecture qui
À qui ? Quel âge a Nora ?, etc.
● Faire lire les mémos et apprendre le lexique donné.
servira de grille d’évaluation.
Les apprenants ont besoin de ces mémos pour l’exer-
cice qui suit. ➜ Cahier d’activités 1, p. 24

Le remplissage des deux fiches se fera individuelle-


➜ Cahier d’activités 1, p. 23 – Exercice 2
ment et sera corrigé de la même façon.
L’enseignant(e) choisira les modalités de travail.

Atelier
de lecture ➜ Livre, p. 34-37, Cahier d’activités 1, p. 25-27

Texte – Un Martien ➜ Livre, p. 34-35

Compétences
● Comprendre, en le lisant, un texte court, de complexité adaptée à l’âge et à la culture des apprenants. En
s’appuyant sur un traitement correct des indices, en faire les inférences nécessaires.
● Lire à voix haute.

● Parler pour donner son avis.

2 Je t’écris… Tu m’écris 49

Guide_EB4_U1_U2.indd 49 15/08/15 15:38


Objectifs spécifiques Capacités
● Lire une lettre. ● Repérer les indices de la communication.
● Identifier la situation de communication : la lettre. ●P  rélever les indices permettant de situer le récit
● Comprendre les enjeux de cette communication. dans le lieu et le temps.
● Enrichir le lexique. ● Expliciter l’implicite.

Thèmes transversaux et valeurs


● Les relations familiales. L’éducation familiale : les droits des enfants et des parents et leurs devoirs. Le
respect des différences.
● Autres domaines visés : le monde de l’univers – le monde imaginaire.

› Avant de lire – 6 : Lire des abréviations usitées dans ce genre de


texte.
● Les quatre questions permettent d’émettre des
hypothèses sur le type et le genre du texte. Interroger Réponses attendues
les apprenants : Qu’est-ce qu’il faut faire pour vérifier 1. L’auteur est Félicien. Je le sais par la signature.
ces hypothèses ? Ils devraient répondre : lire le texte. 2. Les destinataires sont ses parents : « Cher Papa,
Ainsi, le problème est posé. chère Maman ».
– La question 1 est relative à la formation du mot 3. Elle a été envoyée de la planète Mars à 9 h du
« Martien ». Pourquoi une majuscule ? soir.
– Question 2 : les élèves doivent prélever des indices 4. Pour dire à ses parents qu’il est content de leur
indiquant le type et le genre du texte ; il s’agit d’une avoir causé du souci, pour leur faire des reproches
lettre et d’un récit. sur leur comportement, pour se faire envoyer de
– Questions 3 et 4 : les élèves doivent émettre des la nourriture et une boisson qu’il aime et qui lui
hypothèses. manque sur Mars… et aussi pour leur raconter tout
● Faire relever les indications données par le paratexte. ce qu’il a vu d’extraordinaire.
Les élèves connaissent-ils cet auteur ? Il a été travaillé 5. C’est une personne qui ne fait pas de réflexions
l’an passé. Leur demander ce qu’ils remarquent dans sur les résultats scolaires.
l’illustration : l’endroit, les personnages, ce qu’ils font 6. P.-S. veut dire post-scriptum (en latin « écrit
et la planète Terre au lointain. Comment savent-ils après ») et P.-P.-S. post-post-scriptum. Ces abré-
que c’est la Terre ? viations révèlent le véritable but de cette lettre et
● Lire les explications des mots en marge. le moyen par lequel il s’est enfui de chez lui.
● Faire résumer les hypothèses émises.

● Écrire et faire décoder le mot « scarabée » ; l’expli-


● Travailler les mots qui semblent nouveaux pour
quer.
les apprenants (au choix de l’enseignant(e) selon sa
classe). On peut demander aux éleves d’énoncer les
1 Je comprends le texte mots qui sont nouveaux pour eux et de les écrire dans
● Objectifs des questions leur cahier de vocabulaire. L’enseignant(e) peut aussi
– 1 et 2 : Identifier l’expéditeur et les destinataires. poser des questions : quels mots veulent dire « je suis
– 3 : Identifier le lieu et l’heure de la communication. un peu gêné(e) ? » ou « J’en ai assez ! » ?
– 4 : Identifier les raisons de cette communication.
– 5 : Comprendre l’implicite.
50

Guide_EB4_U1_U2.indd 50 15/08/15 15:38


➜ Cahier d’activités 1, p. 25 3 Je donne mon avis
Faire rédiger les réponses individuellement. On peut Laisser les apprenants discuter librement. Organiser
faire répondre les élèves au fur et à mesure de l’avan- la discussion pour qu’il y ait un véritable échange.
cement des découvertes faites à travers les questions Ne pas trop donner votre avis ; c’est l’échange qui
du livre. Il faut corriger les réponses individuellement est important. Félicien doit avoir 9-10 ans ; c’est l’âge
et s’assurer de la correction des phrases et de l’ortho- de la préadolescence, un âge où l’on commence à
graphe. Certaines réponses peuvent être données à vouloir être indépendant.
faire à la maison.
4 J’écris
Corrigés des exercices
Commencer par faire repérer l’endroit où pourrait
1. lettre – Félicien – les parents.
s’intégrer ce texte. Garder les temps du texte et les
2. 1. Il les a observés grâce à ses satellites espions et
mêmes indices d’énonciation.
il a vu que ses parents l’ont cherché toute la mati-
Faire échanger les idées et écrire par petits groupes
née avec une drôle de tête. – 2. Il leur fait plusieurs
ou individuellement. Corriger et faire lire à la classe.
reproches : ils lui ont interdit d’aller au cinéma,
ils le traitent comme un gamin, ils le traitent de
mollasson, ils lui font des réflexions sur ses notes,
ils l’obligent à manger des choux de Bruxelles. –
Clés de lecture – Repérer
3. L. 13-14 : « D’accord (…) sadiques ; » – 4. Pas très
les indices de communication
agréables à regarder mais super sympas. – 5. Leur
nourriture et leur façon de faire les bébés. – 6. C’est ➜ Livre, p. 36
surtout l’histoire des lunettes de soleil qu’il pense
porter pour ne pas avoir d’autres bébés. – 7. Il leur
demande ce qui lui manque et veut quand même
› J’observe et je découvre
se rassurer sur leur amour (1er P.-S.). ● Demander aux apprenants de lire les deux textes.
● Faire répondre aux questions. Attention, la ques-

tion 3 permettant de répondre à la question 2, peut-


➜ Livre, p. 34-35 être vaudrait-il mieux la poser avant.

Réponses attendues
2 Je lis à voix haute 1. Ce sont de courts messages informels que l’on
● Faire repérer le passage indiqué. Il contient les écrit sur de petits billets (Post-it) quand on est
reproches de Félicien à ses parents, mais en même pressé et familier avec ceux auxquels on écrit. Cela
temps il reconnaît sa faute. En faire une lecture sert généralement à expliquer brièvement une
magistrale et bien monter la différence de l’intona- situation ou à donner des ordres.
tion. Les reproches doivent se lire avec véhémence et 2. et 4. Message A : c’est la maman qui écrit à
colère, les excuses, avec humilité. Nabil. Message B : c’est le papa qui écrit aussi à
Nabil ; « revenu » étant au masculin, le destinataire
● Faire repérer les liaisons, la ponctuation et travailler
est Nabil ou Claude. Mais Claude sera à son cours
les arrêts respiratoires.
de piano, où son père doit aller le chercher.
● Faire préparer cette lecture à la maison.
3. Nabil est un garçon. Camille est une fille (« Je la
● Les jours suivants, évaluer avec une grille d’évalua-
rejoindrai »). Claude est un garçon (« il »).
tion proposée par les apprenants.
2 Je t’écris… Tu m’écris 51

Guide_EB4_U1_U2.indd 51 15/08/15 15:38


› Je retiens d’utiliser le dictionnaire. Envoyer au moins deux
groupes au tableau pour y consigner leurs résultats
Faire lire le « Je retiens » et l’expliquer au besoin en Les apprenants doivent valider leur groupement et
se reportant à nouveau aux questions. demander l’avis de la classe.

➜ Cahier d’activités 1, p. 26 Réponses attendues


a. événement – chronologie – passé – préhistoire.
b. anecdote – blague – mensonge.
Corrigés des exercices c. conte – légende.
2. À Samir – La mère. d. ennuis – tracas – complications.
3. 1. C’est une fille (« arrivée » est au féminin
+  « ta sœur ») – 2. Le pronom « elle » désigne la 3. Histoire de famille
grand-mère. 3. Ordre d’arrivée : À la maison, il y
Que signifie le mot « famille » quand on travaille le
aura Samir. Plus tard, Gaby rentrera avec sa grand-
lexique ? Que peut-on dire des quatre mots de l’exer-
mère. Les parents rentreront les derniers, ensemble.
cice ? Quelle est leur racine commune ? Faire recher-
cher leur sens dans le dictionnaire et demander une
phrase pour chacun. On peut proposer deux mots
Lexique – Autour du mot dans une même phrase. Ex. : le groupe d’historiens a
histoire visité les monuments historiques de la ville.
Faire énoncer les phrases. Les accepter ou les refuser.

➜ Livre, p. 37
➜ Cahier d’activités 1, p. 27

1. Le mot « histoire » dans tous ses états ● L’exercice 1 peut être fait à la maison et corrigé en
classe collectivement.
Lire le texte et faire repérer le mot « histoire », répété
trois fois. Laisser les apprenants expliquer les sens Corrigé de l’exercice
différents selon le contexte, c’est-à-dire dans les deux
des contes – des mensonges – la postérité – il
histoires lues dans cette unité 2.
n’arrête pas d’en parler, il s’en vante – des ennuis.
Réponses attendues
●Exercice 2  : texte personnel à corriger personnelle-
1. La coccinelle exagère. – Félicien invente, il ment,
ment. Les volontaires peuvent lire leur texte à la classe.
il dit quelque chose qui ne doit pas être vrai. – Il
a eu une mauvaise note dans la matière scolaire
➜ Livre, p. 37
qu’est l’histoire.
2. Cet exercice résume ce que les apprenants 4. Des expressions
doivent avoir compris avec l’exercice 1.
Réponses : a3 – b1 – c4 et 5 – d2. Réponses attendues
● Une histoire à dormir debout est une pure inven-
2. Faire des rapprochements tion, une histoire incroyable.
● Vous dramatisez ! Vous me faites des reproches,
Lire la consigne et faire travailler les élèves en groupes.
vous exagérez.
Faire mettre en commun des résultats. Demander

52

Guide_EB4_U1_U2.indd 52 15/08/15 15:38


Atelier
de langue ➜Livre, p. 38-41, Cahier d’activités 1, p. 28-31

● Faire la synthèse de tout ce qui vient d’être observé


Grammaire – Phrase simple – à partir de ce qui est écrit au tableau.
Phrase complexe
Objectifs
› Je retiens
●  istinguer phrase et proposition.
D Faire lire l’encadré et introduire les mots en vert. S’assu-
● Identifier une phrase simple et une phrase complexe. rer qu’ils sont compris. Poser des questions pour les faire
● Repérer les diverses constructions d’une phrase réemployer. Les faire écrire pour fixer leur orthographe.
complexe.
Les apprenants ne sont pas familiers avec ces notions. › Je m’exerce
Cette leçon est nouvelle pour eux. Elle sera donc
abordée très simplement sans entrer dans les détails. 1. Je vérifie
Les quatre exercices de cette rubrique sont là pour
Évaluation diagnostique vérifier que les apprenants savent identifier les
Poser les questions suivantes : phrases simples et complexes et comprendre leur
● Sur quels éléments vous basez-vous pour dire qu’un construction.
ensemble de mots est une phrase ?
● Une phrase peut-elle être formée avec plusieurs Réponses attendues
verbes ? 1. 7 phrases. Phrase 1 : complexe – Phrase 2 :
➜ Livre, p. 38 complexe – Phrase 3 : complexe – Phrase 4 :
complexe – Phrase 5 : simple – Phrase 6 : complexe –
› J’observe et je découvre Phrase 7 : simple.
2. 13 verbes conjugués. Il y a donc plus de verbes
● Lire l’extrait proposé et faire répondre aux ques- que de phrases, ce qui indique qu’il y a des phrases
tions. Les apprenants cherchent les réponses en complexes.
groupes et mettent en commun. L’enseignant(e) leur 3. Dans l’ordre : simple – complexe – complexe –
fait déduire des règles qu’il(elle) écrit au tableau. complexe – simple (faire justifier par le nombre de
verbes dans chaque phrase).
Réponses attendues 4. Cet exercice peut se faire en même temps que
1. Il y a 4 phrases et 9 verbes conjugués. le 3 en combinant les deux consignes. Signes et
2. Les phrases 2 et 4. mots à entourer : Phrase 2 : la virgule – Phrase 3 :
3. ● J’ai un peu honte de le dire/mais je le dis où – Phrase 4 : grâce à, et.
quand même/parce que c’est la vérité/je suis
rudement content/que vous vous fassiez du souci. 2. J’applique
● Si vous ne m’aviez pas interdit d’aller au cinéma
● Exercice 5 : plusieurs réponses possibles. L’exercice
avec François/je ne serais pas parti.
est délicat. Aider les groupes qui auront des difficul-
4. Phrase 1 : virgule, mais, parce que, le deux-points,
tés. L’enseignant(e) construit la 1re phrase et explique
que. – Phrase 2 : virgule.
comment elle a procédé.
2 Je t’écris… Tu m’écris 53

Guide_EB4_U1_U2.indd 53 15/08/15 15:38


Réponses attendues aux apprenants de faire les exercices correspon-
dants des pages « Point langue » du manuel. C’est
● Mon ami, qui a gagné la course, s’est beaucoup
ainsi, après ces deux évaluations, que l’enseignant(e)
entraîné. / Mon ami a gagné la course parce qu’il
s’est beaucoup entraîné. pourra procéder à la remédiation, cas par cas.
● Je m’habille et je prends mon café. Je m’habille

puis je prends mon café. Corrigés des exercices


● Il va pleuvoir donc je dois prendre mon parapluie. 1.Phrases simples :Ma fille,je te bénis.– Garde (…) toi.
● Quand (Si) je chante, tout le monde se bouche Phrases complexes : Il y a (…) femme. – Ils avaient
les oreilles. (…) Wassilia. – Quand la petite (…) malade. – Avant
● Dès que (Quand / Sitôt que) les enfants rentrent de mourir (…) dit. – Ne la montre à personne (…)
à la maison, le travail des mamans commence. peine.
● Je dois m’arrêter car (parce que) mon ordinateur 2. Phrase 1 : 3 propositions séparées par « et »,
est bloqué. « car ». – Phrase 4 : 2 propositions séparées par
« et ». – Phrase 5 : 2 propositions séparées par
« et ».
● Exercice 6 : à corriger individuellement.
3. Vérifier que les apprenants sont capables
Ex. : je me suis levé tôt ce matin car (parce que /dès que)…
d’écrire des phrases complexes. À corriger indivi-
Faire varier les constructions : ponctuation ou mot
duellement. Le temps des verbes sera le même que
subordonnant ou conjonctions de coordination.
celui du texte.
3. Je lis
Préparer la lecture : faire repérer la ponctuation, les
liaisons, etc. Faire une première lecture magistrale et
donner le travail à préparer à la maison.
Conjugaison – Le présent
de l’indicatif
4. J’écris
● Faire échanger les idées entre élèves avant de Objectifs
faire écrire individuellement. Corriger et faire lire les ● Comprendre les valeurs du présent de l’indicatif.
textes à voix haute. Les textes seront complètement ● Repérer et mémoriser les terminaisons du présent
fantastiques. L’important, c’est que les phrases soient de l’indicatif des verbes des trois groupes.
correctes et les constructions, diverses (simples et
complexes). Évaluation diagnostique
● Dire aux apprenants qu’ils devront essayer de
● Poser des questions sur le titre de la leçon. Que
complexifier leurs phrases dans leurs productions
savent-ils déjà du mode indicatif ? Quels temps ont-ils
d’écrit.
étudié l’année précédente ?
Les apprenants ont déjà entendu parler des modes
➜ Cahier d’activités 1, p. 28
impératif, infinitif, indicatif et participe. Faire donner
Les exercices du cahier peuvent servir à évaluer des exemples.
les acquis (évaluation formative). Ils peuvent être ● Rappeler les notions de groupe, de radical et de

faits individuellement en classe, ce qui permettra à terminaison.


l’enseignant(e) de repérer les apprenants ayant besoin
de remédiation. Pour une autoévaluation, demander
54

Guide_EB4_U1_U2.indd 54 15/08/15 15:38


➜ Livre, p. 40 1er groupe – remplir : 2e groupe – faire : 3e groupe –
se nettoyer : 1er groupe – imaginer : 1er groupe –
› J’observe et je découvre être (dure) : auxiliaire.
3. durent : vérité générale – font : présent d’énon-
Réponses attendues ciation. Un événement qui se passe au moment
où l’auteur écrit.
1. Les verbes sont conjugués au présent de l’indi-
4. Lire la consigne. C’est une production écrite dans
catif.
laquelle les apprenants devront investir ce qu’ils
2. grignotent – se regardent – deviennent –
viennent de découvrir. À corriger individuellement.
il suffit – espère – embrasse – sont (2 fois).
Tous ces verbes sont au présent. Ils appartiennent P.S. L’enseignant(e) peut inviter les apprenants à
aux 1er et 3e groupes. Il manque le 2e groupe. Faire lui dicter un texte collectif à copier dans le cahier
énoncer la valeur de ces présents. d’activités.
3. Le verbe « regarder » n’est pas conjugué ; il est à
l’infinitif, qui est un mode. Champion en dictée –
4. Écrire au tableau ce que dictent les apprenants. La Lettre de la taupe

› Je retiens La dictée est un outil d’apprentissage de l’ortho-


graphe. Il ne faut pas la transformer en « traquenard »
● Faire lire le « Je retiens ». Comparer avec ce que les pour les apprenants, mais la présenter plutôt comme
apprenants ont découvert. une situation-problème à résoudre. Elle doit se faire
● Poser des questions sur le contenu. avec tous les référents disponibles : dictionnaires,
● Faire repérer les tableaux de conjugaison du livre règles de grammaire, ordinateurs.
(p. 202-205), découvrir leur contenu et insister sur L’évaluation de l’orthographe se fera de préférence dans la
leur usage. production écrite. Pour obtenir une bonne orthographe, il
faut faire écrire les apprenants aussi souvent que possible
› Je m’exerce en leur apprenant à se référer aux documents nécessaires
et en les faisant réfléchir sur leurs propres productions. Là
Faire classer les verbes par groupes avant de les est le secret d’une orthographe correcte.
conjuguer. Cet exercice peut se faire à la maison à
l’aide des tableaux de conjugaison. (À faire faire en ➜ Livre, p. 41
deux fois.)

➜ Cahier d’activités 1, p. 29


› J’observe et je découvre
● Observer le titre et faire décrire l’illustration.
Demander aux apprenants de dire ce qu’ils savent
Corrigés des exercices de l’animal représenté.
1. est (rare) – pleut – se précipitent – installent – ● Faire lire le texte silencieusement et faire répondre
durent – remplissent – fait – se nettoie – imagi- aux questions.
nez – est (dure) – (n’)ont (pas) – a – tarde – vend –
1. Question de compréhension. Dans la mesure où le
(c’)est – (c’)est – se soucie – font.
contexte décide de l’orthographe de certains mots,
2. être : auxiliaire – pleuvoir : 3e groupe – se préci-
il est important que le texte soit bien compris avant
piter : 1er groupe – installer : 1er groupe – durer :
toute chose.
2 Je t’écris… Tu m’écris 55

Guide_EB4_U1_U2.indd 55 15/08/15 15:38


Réponses attendues profonde ou profondeur – charmant : char-
Le personnage qui parle est la taupe. Elle se plaint mante – pas de justification pour brebis – il réflé-
de ne jamais recevoir de lettres. Elle est furieuse et chit : 3e personne du présent du verbe réfléchir –
décide finalement de s’écrire des lettres. couvert : couverte – patient : patiente ou patienter.

● Lecture à voix haute de l’enseignant(e).


➜ Livre, p. 41
2. ● À quel son fait référence le signe entre crochets ?
(Voir le tableau des sons, livre, p. 206).
5. Il s’écrit à l’infinitif. Faire justifier. Quels autres
● Faire relever les mots « je », « jamais », « songea »,
petits mots sont suivis d’un verbe à l’infinitif ? Faire
« injustice », « bonjour », « jamais », « rage ». Les faire
donner des exemples et énoncer une règle. Comparer
classer selon les graphèmes transcrivant ce son. Les
avec la règle du « Je retiens », cahier, p. 31.
écrire au tableau en demandant des explications. Les
apprenants connaissent-ils d’autres moyens pour ➜ Cahier d’activités 1, p. 31 – Exercice 3
transcrire ce phonème ?
● Vérifier la règle (« Je retiens », cahier d’activités,

p. 30) et comparer avec ce qui a été écrit au tableau.


Corrigé de l’exercice
sangloter/gémir – bouger/parler, coiffer – rester –
➜ Cahier d’activités 1, p. 30 – Exercice 1 vérifier/écrire – voir, entendre/écouter.

Corrigé de l’exercice ➜ Livre, p. 41


une girafe – un singe – une jupe – un bourgeon –
un jus – nous plongeons. L’enseignant(e) peut poser d’autres questions sur le
Les apprenants peuvent proposer d’autres devi- texte, si nécessaire.
nettes à leurs camarades. 6. ● Faire observer les mots indiqués. Les faire épeler,
les dicter.
● Dicter tout ou partie du texte et le faire écrire dans
➜ Livre, p. 41
le cahier. Demander aux apprenants de respecter la
forme et la ponctuation requises.
3. Accord du participe passé employé comme adjec-
● Autocorrection par les apprenants. Remédier au cas
tif : « envahie » s’accorde avec « elle », qui est au fémi-
par cas.
nin. On retrouve le même accord dans « enfouie ».
4. ● La lettre finale muette d’un mot : « sentimental » ● Remarque. On peut varier les types de dictées :
peut aider à écrire le mot « sentiment » avec un t – reconstitution de texte ;
muet. Autres mots : petit, désert. – dictée à trous ;
● Demander aux élèves de donner d’autres exemples. – dictée à choix multiples : proposer plusieurs façons
Vérifier dans le cahier d’activités, p. 30. d’écrire un mot ;
– dictée avec erreurs à corriger ;
➜ Cahier d’activités 1, p. 30 – Exercice 2 – autodictée : texte déjà travaillé, à écrire le lende-
main après mémorisation à la maison. (Attention, elle
Corrigé de l’exercice doit être courte !)

chocolat : chocolatier – blanc : blancheur – inquiet :


inquiète ou inquiétude – sport : sportif – profond :

56

Guide_EB4_U1_U2.indd 56 15/08/15 15:38


Atelier
d’écriture Écrire une lettre ➜ Livre, p. 42-43

Objectifs d’apprentissage
● E n présence de consignes claires et sur la base d’un document type, écrire un texte d’une quinzaine de
lignes en mobilisant les savoirs et les capacités de base correspondant au type et au genre de discours.
● Écrire en lettres cursives majuscules et minuscules en appliquant les règles de la calligraphie et de la ponctuation.

Objectifs spécifiques Capacités


● É crire deux lettres qui respectent les enjeux de la ● Comprendre deux lettres.
situation de communication et les intentions des ● Identifier les différences entre ces deux lettres.

émetteurs. ● Repérer les constituants de chacune des lettres.

● Lire et comprendre des consignes et les appliquer. ● Faire une synthèse des découvertes.

● Différencier les niveaux de langue. ● Relire et corriger.

Compétences transversales
● Communiquer pour vivre ensemble. ● Comprendre la valeur de l’amitié.

Production écrite 3. ● La 1re lettre est écrite par Sami à son ami. La 2e
est écrite par M. Jillo, père de Sami, à Mme Moreno,
qui doit être la directrice de l’établissement que
➜ Livre, p. 42
fréquente son fils.
● Poser d’autres questions de compréhension sur le

› J’observe et je découvre contenu des lettres. (Où est Sami ? Est-il heureux ?
Pourquoi écrit-il cette lettre ? Quels sentiments
● Lire la phrase d’introduction. Qu’annonce-t-elle ?
exprime-t-il ? Qu’est-ce qui le console ?, etc.)
● Faire émettre des hypothèses sur le travail à entre-
4. ● Il y a des différences dans le niveau de langue
prendre. A-t-on besoin de ces connaissances ? Pourquoi ?
(tutoiement dans la 1re lettre, vouvoiement dans
● Lecture magistrale des deux lettres, suivie d’une
la 2e), dans l’expression (évocation de sentiments
lecture silencieuse.
intimes dans la 1re lettre), dans les formules d’in-
● Lire les questions, les faire expliciter. Faire travailler
troduction et les formules finales. Ces différences
les apprenants en groupes.
tiennent au statut des personnes auxquelles les
● Faire mettre en commun les résultats.
deux lettres sont adressées.

Réponses attendues ● Faire résumer ce qui a été découvert.


1. et 2. Faire découvrir les éléments composant
une lettre : adresse, date, expéditeur, destinataire,
formule d’introduction ou d’adresse, texte, formule
de politesse finale, signature. Faire faire le schéma
et le commenter pour situer les éléments dans
l’espace de la feuille.

2 Je t’écris… Tu m’écris 57

Guide_EB4_U1_U2.indd 57 15/08/15 15:38


› Je retiens se fera ensuite pour renforcer et donner du sens à
cet apprentissage. Le projet proposé peut être très
Faire lire le contenu et comparer avec ce qui a été intéressant. Il peut être l’objet d’un projet interdis-
découvert. Poser des questions et exiger les termes ciplinaire : sciences, arts plastiques (illustration et
adéquats. informatique).
Pour l’évaluation sommative, choisir deux sujets
demandant l’intégration des mêmes ressources et
À toi d’écrire ➜ Livre, p. 43 proposer une grille semblable à celle de l’autoéva-
luation, mais avec des indicateurs chiffrés.
Suivre la démarche proposée dans l’unité 1.
● Lecture des deux sujets : compréhension et échanges.
Pour aller plus loin…
● Lecture des conseils donnés avant l’écriture du 1er jet.

● Relecture à l’aide de la grille.


Tout au long de l’année, il est important de soute-
N.B. Ce travail est un travail d’atelier. Il s’agit de s’en- nir le travail sur la correspondance en donnant
l’occasion aux apprenants de rédiger des courriers
traîner à écrire des lettres. L’enseignant(e) devra aider
qui s’adressent à de vrais interlocuteurs dans le
les apprenants dans toutes les étapes du travail.
cadre de projets : écrire à d’autres élèves, à un
Il(Elle) choisira les modalités de travail les mieux
directeur de musée, à un personnage occupant
appropriées et définira les temps de correction.
un poste dans l’administration, etc.
L’activité d’intégration (cahier d’activités 1, p. 36-37)

Atelier
de lecture

Pour le plaisir ➜ Livre, p. 44-45


Les deux pages de lecture « Pour le plaisir » ne sont volontairement pas accompagnées d’appareil pédago-
gique. Elles doivent rester des textes à lire par les apprenants à la maison, pendant leurs moments libres. Nous
conseillons à l’enseignant(e) d’en faire une lecture magistrale modèle.
Ces deux textes sont extraits du même album que celui des lettres de la coccinelle et du « Professeur ».
L’enseignant(e) décidera de les exploiter ou non, mais cette exploitation devra être récréative.

Point
langue ➜ Livre, p. 46-47

Ces pages sont des pages bilan. Lire avec les apprenants l’encadré du bas de la page 47 et en discuter avec
eux. Leur dire qu’ils ne doivent pas hésiter à demander l’aide de leur enseignant(e). Il peut être bon aussi d’en
parler avec les parents désireux de faire des bilans avec leurs enfants.

58

Guide_EB4_U1_U2.indd 58 15/08/15 15:38


Situations
d’intégration ➜ Cahier d’activités 1, p. 32-37

La pédagogie de l’intégration retenue dans cette ● Revoir avec les apprenants ce qui a été travaillé
méthode vise à donner du sens aux apprentissages : dans l’unité.
l’élève comprend à quoi sert ce qu’il apprend. ● Faire lire la situation et en discuter. Commenter les
Dans cette optique, une partie du temps d’apprentis- illustrations.
sage sera réservée à ce que l’on appelle des « activités ● Lire la consigne et la faire expliciter : Quelles sont
d’intégration ». Elles visent à apprendre à l’élève à les tâches attendues ?
mobiliser ses ressources dans des tâches complexes. 2. Réalisation de la tâche.
Ces activités (courtes ou longues) peuvent inter-
3. Évaluation par l’apprenant et l’enseignant(e).
venir à tout moment de l’apprentissage. C’est
4. Remédiation.
l’enseignant(e) qui décidera de ces moments. Il ne
faut pas confondre ces activités avec celles données
en évaluation.
Dans les cahiers d’activités, nous proposons des
Compréhension écrite
pages avec :
– des situations appartenant à la famille de situations ➜ Cahier d’activités 1, p. 34-35
travaillées dans l’unité ;
– des consignes de travail ;
Corrigé de l’exercice
– les étapes du travail ;
1. Ce texte est une lettre. – 2. Le destinataire est
– les modalités de mises en œuvre ;
Imane. – 3. Le texte est écrit par une fille, Sandra.
– une grille de vérification avec critères et indicateurs ;
C’est la raison pour laquelle « amie » est au fémi-
– des documents supports.
nin. – 4. Imane a dû quitter son pays, et donc
Cet apprentissage peut se faire selon différentes moda-
changer d’école et de camarades. – 5. Sandra a
lités, choisies par l’enseignant(e) : individuellement,
souffert de l’absence de son amie. – 6. Oui, Imane
en binôme, en groupe ou collectivement.
joue aussi au Scrabble (« Je me suis aussi inscrite »
L’évaluation sommative sera conçue par l’ensei­gnant(e).
montre qu’elle en a déjà parlé à Sandra.) – 7. Elle
Elle appartiendra à la même famille de situation.
viendra pour les vacances d’hiver, « deux mois »
Démarche générale après la date d’envoi de la lettre, le 12 octobre. –
8. Elle est très turbulente, et Imane lui manque.
1. Présentation de la situation.

2 Je t’écris… Tu m’écris 59

Guide_EB4_U1_U2.indd 59 15/08/15 15:38


Unité 3 Que de bêtises !

Dans cette unité, l’apprenant va apprendre à :


● parler pour faire des reproches à quelqu’un, s’excuser, raconter un souvenir ;

● décrire l’endroit où il habite ;

● lire et comprendre des textes narratifs ;

● écrire des textes narratifs.

Principales thématiques développées


● L’obéissance et la désobéissance.
● Les excuses : pour quoi faire ?
● Règles de vie et liberté : des lois pour vivre ensemble.
● La colère, mauvaise conseillère.
● Le respect des objets.

Bibliographie
● Gilles Abier, Le Reflet de Sam, © Poche Théâtre, Actes Sud Junior, 2007.
● Marcel Aymé, Les Contes bleus du chat perché, © Folio Junior, Gallimard Jeunesse, 2007.
● Bono Bidari, Moi, Elvis, champion des plus grosses bêtises !, © Hachette Jeunesse, 2014.
● Wilhelm Busch, Max et Moritz avec Claque-du-Bec et Cie, © Mouche, L’École des loisirs, 2012.
● René Goscinny et Sempé, Le Petit Nicolas, © Folio Junior, Gallimard Jeunesse, 1999.
● Astrid Lindgren, Les Farces d’Emil, © Le Livre de Poche Jeunesse, 2008.
● Sarah Mlynowski, Crapauds & Romeos, © Wiz, Albin Michel Jeunesse, 2006.
● Charlotte Moundlic, Petit Maboule, © Petite Poche, Éditions Thierry Magnier, 2008.
● Sarah Turoche-Dromery, Martin gaffeur tout-terrain, © En voiture, Simone !, Éd. Thierry Magnier, 2014.

60

Guide_EB4_U3_U4.indd 60 15/08/15 15:44


Pages
d’ouverture ➜ Livre, p. 48-49 – Cahier d’activités 1, p. 38

Compétences
● Langage oral : participer à un échange verbal et prendre la parole à bon escient.
● Communication écrite : dicter un texte à l’enseignant(e) et le copier sans erreur.

Objectifs spécifiques Capacités


● Décrire un lieu. ● Participer à des échanges.
● Décrire un garçon. ● Prendre en compte les propos d’autrui.

● Imaginer ses pensées. ●F ormuler des phrases simples et des phrases
● Raconter ce qui s’est passé. complexes.
● Raconter un souvenir personnel. ● Employer un vocabulaire approprié.
● Faire des hypothèses sur ce qui va se passer. ● Employer les temps présent, passé et futur.

● Employer des connecteurs de temps et d’espace.

➜ Livre, p. 48-49 Il n’en croit pas ses yeux et, effrayé, se demande
ce qui va lui arriver. « Mais qu’est-ce que j’ai fait !
› J’observe et je découvre Que vais-je dire à Maman ? Elle va me punir, bien
sûr. Elle m’a déjà recommandé mille fois de ne pas
● Demander aux apprenants de se grouper pour jouer au ballon dans le salon. Mais pourquoi je n’en
préparer les réponses aux questions. fais toujours qu’à ma tête ? Voilà le résultat ! Je vais
● Question après question, faire mettre les réponses être puni ! »
en commun. 2. Le jeune garçon a voulu jouer au foot à l’inté-
● Organiser les discussions. rieur de la maison. Résultat : l’eau du vase s’est
● Donner le vocabulaire qui manque ou qui est plus répandue sur la moquette du salon (ou de la salle
précis. Prendre des notes au tableau. à manger) et a fait tomber quelques fruits. Il lui
● Faire faire une synthèse de tout ce qui a été dit et faudra affronter la colère de ses parents.
l’écrire au tableau, sous la dictée des apprenants. 3. Avant que sa mère n’arrive, il va vite ramasser
● Faire copier aux apprenants une partie du texte les débris du vase et peut-être essayer de nettoyer
élaboré dans le cahier d’activités (p. 38). Ne pas écrire la moquette. Mais si sa mère est à la maison, elle
au tableau les réponses attendues. Ces propositions va venir, alertée par le bruit. S’il n’y a personne, il
sont là uniquement pour donner des idées aux ensei- aura le temps d’inventer un mensonge : « c’est mon
gnants, qui en auront peut-être d’autres mieux adap- copain » ou « c’est le chat »… 
tées à leurs élèves. 4. Laisser les apprenants raconter des souvenirs de
bêtises et de leurs conséquences. Faire bien atten-
Réponses attendues tion à l’emploi de l’imparfait et du passé composé
1. Un jeune garçon, stupéfait par la bêtise qu’il a et faire employer les connecteurs de temps.
faite, regarde le désastre qu’il a causé autour de lui.

3 Que de bêtises ! 61

Guide_EB4_U3_U4.indd 61 15/08/15 15:44


Le petit
Procéder selon la démarche préconisée ● Certaines punitions sont-elles méritées ? À quoi
philosophe et attendre d’avoir travaillé la lecture servent-elles ?
du premier texte. Ces débats amèneront les enfants ● Y a-t-il des cas où désobéir est permis ?

à s’interroger sur le parallèle entre « faire ce que Films qui peuvent servir d’illustration
l’on veut » et « être libre ». Cette réflexion s’impose ● La Guerre des boutons, Yves Robert, 1962.
à tous les niveaux pour tous les élèves. ● Les Quatre Cents Coups, François Truffaut, 1959.
Des questions pour aider à réfléchir et échanger :
● Peut-on faire tout ce que l’on veut ? Y a-t-il des

limites à la liberté ? Pourquoi ?


➜ Cahier d’activités 1, p. 38
● Qui fixe les limites ? Les autres ? Soi-même ? Dans

quels cas ? ● Écris les mots nouveaux que tu as appris. 


● À quoi servent le règlement ou les interdictions ? ● Recopie le texte dicté à l’enseignant(e).

● Pour quelles raisons y a-t-il un règlement à l’école, ● Écris tes réflexions personnelles.

un code de la route ?

Atelier
d’oral ➜ Livre, p. 50-51 – Cahier d’activités 1, p. 39


Conversation – Qu’est-ce qui se passe ?

Compétence
● Communiquer en respectant les règles de la communication et les règles grammaticales correspondant
à son niveau.
Objectifs spécifiques Capacités
● Écouter et comprendre une conversation. ● Écouter et mémoriser.
● Repérer des actes de parole. ● Dramatiser.

● Acquérir des structures linguistiques permettant ● Bouger et adapter la gestuelle aux sentiments exprimés.

de : ● Oser prendre la parole.


– faire des reproches ; ● Réinvestir les apprentissages dans des jeux de rôle.
– s’excuser. ● Articuler et réguler son souffle.

Compétences transversales
● Vivre ensemble.
● Théâtraliser.

● Devenir élève : qu’est-ce qu’apprendre ? Comment apprendre ?

62

Guide_EB4_U3_U4.indd 62 15/08/15 15:45


➜ Livre, p. 50 ➜ Cahier d’activités 1, p. 39

1 Avant l’écoute Corrigés des exercices


● Faire lire le titre. Quand prononce-t-on cette phrase, 1. Vrai : les deux premières phrases. Les deux
d’ordinaire ? Sur quel ton s’énonce-t-elle ? Demander autres phrases sont fausses.
aux apprenants de la prononcer en simulant diffé- 2. ● Les élèves sont furieux car le professeur de
rents sentiments (colère, curiosité, étonnement, pitié, maths leur a annoncé une évaluation pour le
etc.). Faire observer les gestes, l’intonation interroga- lendemain.
tive et faire commenter. ● L’enseignante compare la classe à une ménagerie.
● Observation de l’illustration : le lieu, les personnages, ● Elle lui reproche le ton impoli sur lequel il lui a
les actions, les gestes, puis réponses aux questions. répondu.
● Organiser l’interaction. ● Samer s’excuse en lui disant : « Pardon, Madame. »

3. Oui : phrases 1 et 3.
Réponses attendues
1. Une enseignante entre dans sa classe et ● Poser d’autres questions pour une compréhension
surprend ses élèves agités. Elle leur demande plus fine.
ce qui se passe. ● Faire discuter à propos de l’avis de l’enseignant(e)
2. Ceux-ci ont l’air en colère, inquiets, affolés et sur le fait que « les révisions » ne sont pas nécessaires
catastrophés. si l’on a compris.
3. Une élève montre le tableau à l’enseignante.
● Demander aux apprenants comment leurs parents
On peut en déduire que leur professeur de maths,
réagissent quand ils prennent connaissance de leurs
M. Karim, leur a annoncé une évaluation pour le
notes, bonnes ou mauvaises.
lendemain. Apparemment, cette évaluation n’était
pas prévue.
4. L’enseignante les écoute. ➜ Livre, p. 50

4. Faire écouter le dialogue pour savoir ce qui se 3 Après l’écoute


passe et ce que l’enseignante va proposer.
● Inviter les apprenants à former des groupes pour
2 Pendant l’écoute procéder à la dramatisation du dialogue. Chacun aura
son rôle à retenir pour le lendemain. Préciser que le
● Faire écouter une première fois et lire les questions. ton est très important dans ce dialogue.
Les hypothèses sont-elles vérifiées ?
● Le lendemain, laisser les groupes s’entraîner en
● Faire répondre aux questions de compréhension
classe ou dans des lieux libres de l’école, puis les invi-
figurant dans le livre et dans le cahier d’activités,
ter pendant quelques jours à dramatiser. Il y aura au
p. 39.
● Procéder au nombre d’écoutes nécessaires jusqu’à
moins cinq acteurs par groupe.
● Faire résumer et faire répondre à la question posée
l’obtention de toutes les réponses. Ce travail peut se
faire en binômes. dans la rubrique 3 du livre.
● Les apprenants doivent justifier toutes les réponses ● Repérer les actes de parole qui ont permis aux

par les phrases ou les mots du texte. élèves de faire des reproches et de s’excuser.
● Lire « Des mots pour » et préparer des minidialogues

avec ces structures.


3 Que de bêtises ! 63

Guide_EB4_U3_U4.indd 63 15/08/15 15:45


À toi !…
● Lire le jeu de rôle proposé.
● Le faire préparer et établir un calendrier pour ces prestations.

● Évaluer avec la grille proposée (unité 2 du guide).

Prendre la parole

Compétence
Être capable de raconter un événement vécu en employant le langage d’évocation.
Objectifs Capacités
● Raconter une histoire au passé. ● Oser prendre la parole en public.
● O
 rganiser le récit avec des connecteurs de temps ● Utiliser les actes de parole appris.
et d’espace. ● S’exprimer correctement.
● Employer les temps du passé.
● Répondre à des questions.
● Raconter à la 1re personne, puis transformer le récit
● Adopter un ton adéquat.
à la 3e personne.

➜ Livre, p. 51 ● À partir de ce récit élaboré collectivement,


demander à un apprenant de raconter l’histoire
1 Je réfléchis comme s’il était l’un des enfants. Ensuite, un(e)
camarade fera le même récit en tant que narrateur
● Lire la 1re consigne. externe.
● Faire observer les images séquentielles et poser des

questions qui vont aider les apprenants à raconter


avec le lexique adéquat.
2 Jun
e prépare et je présente
récit personnel
● Faire établir une liste de ce lexique au tableau.
● Lire la consigne et les conseils.
● Faire prendre conscience aux apprenants de toutes
Réponses attendues
les ressources à intégrer dans leur récit.
● Image 1 : dans un espace extérieur, à l’orée d’une
● Préparer un calendrier avec plusieurs prestations
forêt, deux jeunes enfants s’amusent à faire un feu
par jour.
de bois. Ils sont en train de gratter des allumettes
● Procéder aux présentations.
pour enflammer le petit bois qu’ils ont ramassé.
Ils ont l’air de beaucoup s’amuser sans penser aux
3 Après la présentation
conséquences dangereuses.
● Image 2 : mais les flammes se propagent et ils ● Établir une grille d’évaluation avec les apprenants
ont peur. Comment éteindre ce feu qui grossit en tenant compte des consignes et des conseils
dangereusement ? Ils crient et appellent à l’aide. donnés.
● Image 3 : heureusement, le père n’est pas loin. Il
réagit immédiatement. Il a un extincteur et arrive
vite.

64

Guide_EB4_U3_U4.indd 64 15/08/15 15:45


Atelier
de lecture ➜Livre, p. 52-55 – Cahier d’activités 1, p. 40-42

Compétences
● Comprendre en le lisant un texte court, de complexité adaptée à l’âge et à la culture des apprenants,
en s’appuyant sur un traitement correct des indices et en faire les inférences nécessaires.
● Lire à voix haute.

Objectifs spécifiques Capacités


● Lire et comprendre un texte narratif. ● Émettre des hypothèses.
● Identifier le schéma narratif : lieu, temps, ● Faire preuve du désir de lire et de comprendre.

personnages. ● Prélever des indices.

● S’appuyer sur des indices pour comprendre


les étapes du récit.
Thème transversal
Des règles de politesse pour mieux vivre ensemble.

Texte – Un déjeuner ● Faire rechercher la signification du mot


mouvementé « tornade » dans le dictionnaire. À partir de ce
sens, faire émettre des hypothèses sur le carac-
tère de Zozo. Puis faire établir le lien avec le mot
➜ Livre, p. 52-53 « mouvementé ». Une tornade est un vent violent et
tournant.
› Avant de lire 2. Un jeune garçon se penche sur une soupière
avec un air gourmand. Il doit beaucoup aimer la
Les trois questions posées feront émettre des hypo-
soupe car il cherche le reste au fond.
thèses qui facilitent l’entrée dans le texte. Elles crée-
3. On dit que quelqu’un zézaye quand il prononce
ront un horizon d’attente qui donnera aux apprenants
« z » au lieu de « j » : potaze au lieu de potage.
envie de lire et facilitera la compréhension.
● La question 1 porte sur le paratexte : faire trouver le

titre de l’ouvrage et le distinguer du titre de l’extrait, ● Écrire au tableau les mots suivants : se resservit –
puis le commenter. potage – effrayé – poing – tisonnier – anse – gigoter –
● La question 2, à partir du dessin, présente le person­­nage
fanfaronner. Les faire épeler et lire, puis les expliquer
principal, ses actions et l’objet dont il est question. au besoin.
● La question 3 concerne l’explication d’un mot

essentiel au récit et qui lui donne un registre comique. 1 Je comprends le texte


● Inviter les apprenants à lire le texte. L’enseignant(e)
Réponses attendues peut le lire à voix basse aux élèves ayant des difficul-
1. ● Le texte est extrait du roman Zozo la Tornade. tés en lecture et qu’il(elle) aura regroupés.

3 Que de bêtises ! 65

Guide_EB4_U3_U4.indd 65 15/08/15 15:45


2. Questionner sur le sens général, les événements ➜ Cahier d’activités 1, p. 40
principaux, puis faire répondre aux questions. Les
● Pour enseigner aux apprenants à répondre aux ques-
élèves seront amenés à :
tions par écrit, leur demander de travailler en autonomie.
● repérer les moments et les lieux de l’action (1) ;
● Toutes les réponses doivent être vérifiées et corri-
● comprendre un détail important pour la suite (2) ; gées individuellement. Certaines peuvent être rédi-
● repérer l’élément déclencheur (3) ; gées à la maison.
● repérer les personnages et leurs actions : schéma

narratif (4 et 5) ; Corrigés des exercices


● repérer les mots prononcés par Zozo qui zézaye (6). 1. Les réponses aux questions ont été données lors
de la séance « Je comprends le texte ».
Réponses attendues 2. « Tout le monde s’était servi » et « se resservit
Ne pas oublier de faire valider les réponses en jusqu’à ce que la soupière soit vide ».
demandant aux apprenants où et comment ils les 3. Lignes 37-38.
ont trouvées (cf. unité 1 du guide).
1. L’histoire se passe vers midi. C’est l’heure du ➜ Livre, p. 52-53
« déjeuner », nom du repas que l’on prend à cette
heure-là. La scène, au début, se passe à table dans
2 Je lis à voix haute
la cuisine (l. 1, 2 et 13). 1. Faire repérer le passage à lire. Distinguer le passage
2. Ce jour-là, il y avait du potage. Tout le monde narratif du dialogue. Qu’est-ce qui permet de les
s’était servi, y compris Zozo dont c’était le plat distinguer ?
favori (l. 3). 2. Faire relever les points d’interrogation et d’excla-
3. Zozo a plongé la tête dans la soupière pour aspi- mation. Le verbe de parole renseigne sur le ton de
rer les dernières gouttes au fond du récipient. Sa colère que Zozo emploie pour dire à  Alfred d’arrêter.
tête s’est coincée. Il s’est retrouvé prisonnier de la Avec quelle intonation dire la dernière phrase ?
soupière (l. 9 à 12). 3. ● Faire marquer les liaisons : je vais essayer – par
4. Lina, la cuisinière – Zozo, le personnage princi- les deux anses.
pal – la maman – le père – Alfred, le garçon – la ● Imiter le zézaiement.
petite Ida. ● Procéder à une lecture magistrale.
5. a. Zozo était effrayé : il se leva de table, il cria et ● Inviter un(e) bon(ne) élève à lire avec vous.
tapa la soupière avec ses poings ; il gigota quand ● Donner à préparer pour le lendemain.
Alfred le souleva et il cria. Enfin, il se mit à pleu-
rer mais continua quand même à fanfaronner (les 3 Je donne mon avis
réponses ici sont à trouver tout le long du texte et à 1. Faire discuter les apprenants sur les bons usages à
rédiger en précisant les lignes où elles se trouvent). table. Leur dire combien il est important de connaître
b. La mère se fait du souci pour son petit garçon certaines règles de civilité pour vivre ensemble.
et propose de casser la soupière avec le tisonnier.
c. Le père refuse que l’on casse la soupière car elle
Pour aller plus loin…
coûte cher. Il est avare, semble-t-il.
d. Alfred essaie de retirer la soupière en soulevant Les règles essentielles
Zozo et en tirant la soupière par les anses. e. Lina pour un repas occidental (cas de Zozo)
est là, à côté. f. Ida regarde Zozo et le voit pleurer. Se tenir droit sur sa chaise, les bras le long du
6. potaze pour potage (l. 5) – ze pour je (l. 28). corps et les poings sur la table près du bord. –

66

Guide_EB4_U3_U4.indd 66 15/08/15 15:45


Attendre que tous les convives soient assis pour Clés de lecture – Le dialogue
commencer à manger. – Ne pas manger la bouche dans le récit
ouverte. – Ne pas parler la bouche pleine, donc
faire des petites bouchées. – Poser sa serviette sur Objectif
les genoux. – Ne pas poser les couverts sales sur Distinguer un dialogue dans un récit, qui rapporte les
la nappe. – Tenir la fourchette de la main droite paroles des personnages et rend le récit plus vivant.
et le couteau de la main gauche. – C’est la four-
chette qui monte vers la bouche. – Manger tous Capacités
les aliments avec les couverts. – Ne pas pousser ● Utiliser la ponctuation introduisant le dialogue.
les aliments avec le pain. – S’essuyer la bouche
● Employer des verbes de parole indiquant l’intonation.
avant de boire. – Attendre que l’hôte d’honneur
ou les hôtes ai(en)t commencé pour manger. – Ne
➜ Livre, p. 54
pas mordre dans le pain. – Ne pas saucer l’assiette
avec le pain. – Ne pas oublier de dire « s’il vous
plaît » ou « merci ». – Ne pas parler ou rire trop fort. › J’observe et je découvre
● Quel moment de l’histoire est présenté dans l’illus-
En Orient, certaines de ces règles peuvent être diffé- tration ?
rentes. Faire comparer. ● Faire relire le passage et faire répondre aux ques-
N.B. On peut organiser un petit repas à l’école pour tions. Inviter les apprenants à travailler en groupes.
vérifier si l’on se tient bien à table (projet à organiser ● Faire mettre en commun les réponses et faire
avec les parents).
émettre une règle.
2. Zozo est un enfant très turbulent. Il agit sans
● Les élèves seront amenés à :
réfléchir et fait de nombreuses bêtises. C’est un petit
– distinguer la partie narrative (1) ;
fanfaron. Il est également courageux et assez sympa-
– distinguer les paroles rapportées (2) ;
thique.
– repérer les signes de ponctuation introduisant les
4 J’écris paroles (3) ;
– distinguer les noms des personnages qui parlent
● Lire le sujet. (4 et 6) ;
● Il est demandé d’écrire au moins deux répliques. – repérer les verbes de paroles (5).
Rappeler la ponctuation du dialogue, qui a été apprise
l’année précédente. Réponses attendues
● Corriger individuellement, puis faire lire à voix
1. Faire lire tout ce qui n’est pas dit.
haute les passages les plus intéressants. En choisir 2. Faire lire à voix haute toutes les paroles échan-
un pour une correction collective. gées.
3. Repérer les tirets à chaque changement d’inter-
locuteur, les guillemets qui ouvrent ou ferment les
paroles échangées et les deux-points après « il criait ».
4. Les noms des personnages qui parlent sont préci-
sés : la maman, le père, puis Zozo et enfin Alfred.
5. s’exclama – criait – proposa.
6. Il faut quatre personnages pour jouer cette scène.

3 Que de bêtises ! 67

Guide_EB4_U3_U4.indd 67 15/08/15 15:45


● Faire une synthèse des diverses découvertes avec Capacités
les apprenants. Les écrire au tableau. ● Partager ses connaissances.
● Mémoriser.
› Je retiens ● Chercher dans le dictionnaire.

● Utiliser sa voix pour exprimer des émotions.


Faire comparer les réponses ci-dessus avec le contenu
de l’encadré.
➜ Livre, p. 55
➜ Cahier d’activités 1, p. 41 ● Lire la phrase proposée et les deux consignes.
On peut remplacer « dit » par « promit », « cria »,
1. À faire en autonomie pour vérifier si les apprenants
« hurla », « murmura »…
distinguent bien les parties récit et dialogue. À vérifier et
● Faire énoncer la phrase suivant le ton correspon-
remédier si besoin, éventuellement avec un texte déjà lu.
dant à ces verbes de parole.
2. Vérifier si les apprenants savent mettre la ponctu­
● Pourquoi l’emploi d’un verbe de parole est-il impor-
ation adéquate.
tant ?
3. Faire écrire en réinvestissant les règles apprises.
● Travailler la page en plusieurs séances.
Corrigés des exercices 1 et 2 ● Faire prendre des notes dans le cahier de voca-

1. En vert : quelle horreur ! – Bonjour mon oncle ! bulaire et faire faire parallèlement les exercices du
Comment allez-vous ? – Bien – On peut monter cahier d’activités.
au grenier ? – Bien sûr. (…) accompagne. – Montez
(…) journée. – Qu’est-ce (…) fantôme ! – Chut (…) 1 À voix basse, à voix haute
colère. – Tu sais (…) jardin.
2. « Qu’est-ce (…) frère ? Pourquoi (…) silencieux ? Avec cet exercice, les élèves se constitueront un stock de
— Je n’en sais rien. Ils m’ont (…) jardin. — Voilà verbes pouvant remplacer « dire », mais en fait de sens
(…) étrange », répondit la maman. Intriguée, elle se différents selon le contexte et la tonalité de voix utilisée.
dirigea (…) et cria : « Ohé, les enfants ! Qu’est-ce ● Faire travailler en groupes et utiliser le dictionnaire.
que vous faites ? Où êtes-vous ? » ● Procéder à la mise en commun.
3. Réponse individuelle à corriger individuellement. N.B. Observer les apprenants pendant qu’ils utilisent
Ne pas oublier que ces enfants sont insupportables. le dictionnaire et préparer une séance de remédiation
Ex. : « Ici, Maman. Nous avons trouvé un nid d’oiseau pour ceux qui ne savent pas s’en servir convenable-
sur le grand chêne. Nous essayons de l’attraper. On ment et rapidement.
va monter sur l’arbre.
— Malheureux ! Surtout pas ! Il est au fantôme », Réponses attendues
leur cria leur oncle qui avait suivi leur mère.
Voix basse Voix haute Voix neutre
chuchoter – crier – hurler dire – demander –
grommeler – – déclarer – confirmer
Lexique – Autour du mot dire souffler – s’exclamer – – exprimer –
murmurer – s’écrier. prononcer –
gémir. proposer – redire.
Objectifs
N.B. Ce classement peut être modifié si ces verbes
● Acquérir du lexique.
sont suivis de compléments circonstanciels. Ex. : Il
● Enrichir le lexique concernant les verbes de paroles
prononça cette phrase à haute voix et fermement.
pour écrire les paroles rapportées dans un dialogue.
68

Guide_EB4_U3_U4.indd 68 15/08/15 15:45


➜ Cahier d’activités 1, p. 42 4 Dire la vérité ou mentir ?
● Ces mots peuvent être classés selon ce qui est dit
Corrigés des exercices dans le titre.
1. Il peut se faire à la maison. Ce sera également ● Faire travailler en binômes et faire mettre en
un exercice de copie et d’orthographe. À vérifier. commun.
2. chuchota, recommanda, conseilla – gémit, ● Faire valider les réponses avec les explications du
supplia – proposa – hurla, s’exclama, s’écria, cria – dictionnaire et faire énoncer des exemples ou des
s’exclama, cria, ordonna, déclara. commentaires.

Réponses attendues
➜ Livre, p. 55
1. mentir – calomnier – médire – dire n’importe
quoi – c’est un « soi-disant ».
2 Dire avant, dire pendant 2. assurer – dire ce qu’on pense.
● On utilise des verbes différents selon le moment
où l’on prononce certaines paroles. 5 Des expressions à retenir
● Faire classer les verbes proposés et faire énoncer

des phrases. ● Ces expressions ont un sens qu’il faut éclaircir.


– Cela te dirait de… : proposer poliment, sans vouloir
Réponses attendues forcer.
– Te plairait-il de… : proposition très polie.
1. Avant : annoncer – prédire – avertir – prévenir.
– Qu’on se le dise ! : message à faire passer, sans
2. Pendant : redire – ajouter – compléter – déclarer.
discussion possible.
● Les faire utiliser dans un contexte à préciser.

3 Grouper les mots en familles


➜ Cahier d’activités 1, p. 42 (suite)
● Faire trouver des mots de la même famille à partir
de leur racine latine commune. 3. Préciser l’objectif de l’exercice. C’est une intégra-
● Demander aux apprenants s’ils peuvent expliquer tion. À corriger individuellement.
ces mots en se référant au sens de leur racine. N.B. L’intégration de ce lexique se fera continuelle-
● Faire vérifier dans le dictionnaire. ment au cours des lectures à voix haute et pendant
les productions d’écrit. Enseigner aux apprenants à
Réponses attendues devenir autonomes, c’est leur donner l’habitude de se
dictionnaire – dictée – dictateur – dicton. servir de leurs outils de référence, comme leur cahier
de vocabulaire.

3 Que de bêtises ! 69

Guide_EB4_U3_U4.indd 69 15/08/15 15:45


Atelier
de langue ➜ Livre, p. 56-60 – Cahier d’activités 1, p. 43-46

Grammaire – La phrase Faire remarquer que la 1re phrase est injonctive


injonctive même si elle se termine par un point d’exclamation.
2. a. un conseil : mange calmement, tu dois te
calmer… b.  un ordre : va te laver les mains… c. des
Objectif consignes : les consignes du règlement.
Identifier la phrase injonctive par sa forme et par son 3. Les phrases s’adressent soit à Bibo, soit à tous
sens. ceux qui doivent observer ce règlement à table.
4. Elles se terminent par un point ou un point
Capacités d’exclamation qui ajoute une tonalité spécifique,
● Construire des phrases injonctives. comme ici l’impatience de la maman. Elles sont
● Effectuer des manipulations sur des phrases injonc- construites avec :
tives. – un verbe à l’impératif : va, ne fais pas, etc. ;
– un verbe à l’infinitif : se laver, manger, etc. ;
➜ Livre, p. 56-57 – une tournure verbale : tu dois.

Évaluation diagnostique
●À partir du titre, laisser les apprenants dire ce qu’ils › Je retiens
savent déjà sur les types de phrases, puis sur la phrase Faire lire le contenu de l’encadré et le faire comparer
injonctive plus spécifiquement. avec ce qui a été découvert.
● Écrire au tableau tout ce qu’ils énoncent.

› Je m’exerce
› J’observe et je découvre
● Prendre connaissance de la situation de découverte 1 Je vérifie
en lisant le texte proposé. Le faire lire à voix haute ● Faire identifier les phrases injonctives.
et faire résumer. ● Faire identifier ce qu’elles expriment.
● Mettre les élèves en situation de recherche en les

faisant répondre aux questions. Faire travailler chaque 2 J’applique


question et faire mettre les résultats en commun.
1. Retour sur les types de phrase. ● Faire identifier la construction de phrases injonctives.
2. Faire identifier les phrases injonctives et leur sens. ● Faire écrire des phrases injonctives avec les verbes

3. Faire comprendre la situation de communication. à l’infinitif.


4. Faire comprendre la construction des phrases ● Faire employer l’impératif.

injonctives ● Faire construire des phrases injonctives négatives.

Réponses attendues 3 Je lis


1. Deux phrases déclaratives, une interrogative et Il s’agit de comprendre un texte injonctif, ici une recette.
toutes les autres injonctives.

70

Guide_EB4_U3_U4.indd 70 15/08/15 15:45


4 J’écris Conjugaison – L’imparfait
Faire écrire une lettre avec des phrases injonctives. de l’indicatif
Rappeler auparavant les règles d’écriture d’une lettre
(compétence acquise dans l’unité 2). Objectifs
● Comprendre les valeurs de l’imparfait de l’indicatif.
Réponses attendues ● Repérer et mémoriser les terminaisons de l’impar-
1. Phrases 1, 3 et 4. fait.
2. consigne – interdiction – ordre – ordre – ● Repérer les irrégularités.
consigne.
3. tournure verbale – tournure verbale – infinitif ➜ Livre, p. 58
négatif – impératif – infinitif.
4. casser – ajouter – faire fondre – mélanger – lais- Évaluation diagnostique
ser reposer. ● À partir du titre, faire énoncer aux élèves ce qu’ils
5. noue – tiens – rangez – faisons. savent déjà à propos de ce temps.
6. ne cours pas – n’éteins pas – ne mets pas – ne ● Écrire ce qu’ils disent au tableau pour comparer
pas sortir – ne pas courir. et réaliser ce qui a été découvert en plus dans cette
7. Attention à la place du pronom (à mettre avant leçon.
l’infinitif). Il s’agit d’une recette. Éplucher – les
couper – les mettre – ajouter – mettre, couvrir,
laisser cuire – mixer.
› J’observe et je découvre
8. À corriger individuellement. Suggestions : Ne la ● Demander aux apprenants de prendre connaissance
pose pas brusquement sur la table. – Ne la nettoie de la situation de découverte, puis faire répondre aux
pas avec un mouchoir en papier. – Ne la prête à questions.
personne. – Ne dérange pas mes dossiers person- ● Lors de la mise en commun, l’enseignant(e) note les

nels. – Rends-la moi chargée. découvertes au tableau. Il(elle) centre l’attention des
élèves sur les valeurs et les terminaisons de l’impar-
fait.
➜ Cahier d’activités 1, p. 43
Réponses attendues
1. L’expression « ce jour-là » situe le récit dans le
Corrigés des exercices
passé.
1. Tu dois marcher. – Il ne faut pas déranger. / Ne
2. Les verbes sont simples et peuvent être classés
dérangez pas. – Il faut effectuer. – Dors tôt. – Lis ce
en deux groupes selon qu’ils sont à l’imparfait (il
passage (…), puis écoute.
y avait – mangeait – restait – se tenait – criait –
2 et 3. ● Corriger individuellement. Certaines
tapait – paraissait – pensait) ou au passé simple
phrases de l’exercice 2 seront lues à la classe ou
(plongea – resta – se leva).
dictées par les élèves à leurs camarades.
3. Les verbes indiquant les actions dans leur durée
● Faire utiliser les tableaux de conjugaison pour
sont à l’imparfait : mangeait, se tenait, etc. Leur
écrire l’impératif correctement.
terminaison est celle de l’imparfait (« ait »).
4. Les verbes « paraissait » et « pensait » ; ils sont
à l’imparfait.

3 Que de bêtises ! 71

Guide_EB4_U3_U4.indd 71 15/08/15 15:45


5. Tous les jours, il y avait du potage au déjeuner. 2. neigeait – ennuyais – pouvais – était – bouchait –
Avec « Tous les jours », qui indique une habitude, avais – avais – avait – étaient – téléphonaient.
le verbe reste aussi à l’imparfait. 3. Cet exercice fait employer l’imparfait pour
6. Après ces variations, les apprenants doivent évoquer des souvenirs. À corriger individuellement.
constater que les terminaisons de l’imparfait sont C’est un exercice d’intégration.
les mêmes pour les trois groupes, mais que le radi-
cal peut être irrégulier. Faire constater cela avec
d’autres verbes dans les tableaux de conjugaison.
Habituer les apprenants à consulter ces tableaux Orthographe – L’accord
(éducation à l’autonomie). du verbe avec le sujet

Objectif
› Je retiens Identifier des accords particuliers du sujet avec le
● Faire lire le contenu de l’encadré. Qu’avons-nous verbe.
découvert de nouveau ?
● Laisser les apprenants s’exprimer en employant les ➜ Livre, p. 59
mots de la règle. Évaluation diagnostique

› Je m’exerce ● Lire le titre et demander aux apprenants d’énoncer


ce qu’ils savent déjà à ce propos.
● Écrire ce qu’ils énoncent au tableau.
Réponses attendues
● Leur dire qu’il n’y a pas de règle sans exceptions. En
Procéder à l’exercice demandé et en tirer les
connaissent-ils ? Les écrire également.
réflexions suivantes :
– les verbes comme « prier » ou « tuer » ont deux
« i » à la 1re et à la 2e personne du pluriel ; › J’observe et je découvre
– les verbes comme « travailler » ont aussi des « i » ● Faire prendre connaissance du texte qui servira à
mais que l’on n’entend pas ; découvrir les exceptions ; le lire. Poser des questions
– les verbes en « -ger » prennent un « e » devant
de compréhension. D’où ce texte est-il extrait ?
« -ais », « -ait » et « -aient » ;
● Faire répondre aux questions posées et écrire au
– les verbes du 3e groupe ont des bases irrégulières
qu’il faut retenir ; tableau les découvertes des élèves.
– les verbes « parler » et « rougir » sont réguliers.
Réponses attendues
1. Il s’accorde avec trois sujets ; il est donc au
➜ Cahier d’activités 1, p. 44 pluriel.
2. « Qui » est le sujet de « continuait ». Ce pronom
remplace Zozo, le verbe est donc au singulier. Le
Corrigés des exercices sujet est placé avant le verbe mais séparé de lui
1. Le même oiseau revenait. – Nous n’étions – par d’autres mots.
Nous passions, ils passaient… – Les collines deve- 3. « Regardaient » s’accorde avec le sujet, « les
naient… – Nous peignions…, vous peigniez. gens » ; il est donc au pluriel.

72

Guide_EB4_U3_U4.indd 72 15/08/15 15:45


4. Se lamentait – encourageait – demandait. Ils ont Vocabulaire grammatical –
pour sujet « sa mère. » La famille d’un mot
5. « Vois-tu » et « n’écoutes-tu ». Ils sont à la forme
interrogative, et le sujet, « tu », est placé après le
verbe.
Objectifs
● Découvrir la formation de mots.
● Faire résumer ce qui a été découvert. ● Utiliser le radical pour grouper les mots en famille.

● Se servir du radical pour l’orthographe des mots.

› Je retiens
➜ Livre, p. 60
● Faire comparer les découvertes avec le contenu de
l’encadré.
● Le faire lire à voix haute et faire redire ces excep-
Évaluation diagnostique
tions en donnant de nouveaux exemples (reformuler ● Que suggère ce titre ?
les règles est aussi un exercice de langage). ● Comment appelle-t-on le mot de base qui sert à

● Préciser aux apprenants que vous reposerez des former d’autres mots ? Faire donner des exemples.
questions sur l’encadré le lendemain. Donc à revoir
à la maison. › J’observe et je découvre
› Je m’exerce Réponses attendues
● Partager le texte et en distribuer les parties aux 1. Lire la première consigne et mettre en commun
groupes, qui exécuteront la consigne. le mode de groupement choisi, en expliquant la
● Procéder à une correction collective. raison de ce choix.
– gouttelette – goutte – gouttière ;
➜ Cahier d’activités 1, p. 45 – soupe – soupière – souper ;
– goût – goûter – dégoûté – déguster ;
– tison – tisonnier.
Corrigés des exercices 2. et 3. « Déguster », car il ne correspond pas au
1. Roula et ses amis – le bébé – le groupe des radical des autres mots. Il faut se servir du diction-
coureurs – le surveillant – l’avion. naire. En effet, la racine latine est gustare. « Goût »
2. Barrer : plaisaient – mettait – était – sont – vient de gustus.
regardaient. 4. Ils sont différents : les mots avec « t » et ceux
3. brillait – avancions – pouvaient – commençaient – avec « tt » n’ont pas le même radical.
semblait – commençait – allions. Cet exercice permet- 5. Faire la liste avec le dictionnaire et l’écrire au
tra également de revoir les désinences de l’imparfait. tableau. Comparer la formation des mots et remar-
4. Faire décrire l’image, soit au présent, soit à l’im- quer les éléments ajoutés avant ou après le radical.
parfait. 6. Résumé par les apprenants ; à écrire au tableau.
Réponses possibles : Le berger fait paître ses
moutons au sommet d’une colline. – Le temps
est frais. – Les moutons broutent tranquillement › Je retiens
l’herbe fraîche. – Ce soir, ils donneront du bon lait
● Faire lire l’encadré.
avec lequel on fera un délicieux fromage. – C’est
● Insister sur l’emploi de ces mots : radical – famille –
un paysage paisible et reposant.
préfixe – suffixe.
3 Que de bêtises ! 73

Guide_EB4_U3_U4.indd 73 15/08/15 15:45


› Je m’exerce ➜ Cahier d’activités 1, p. 46

Les apprenants devront trouver le maximum de mots


Corrigés des exercices
dans chaque famille. Certains mots ont deux radicaux
différents, comme « fleur » et « flore ». 1.
Radical Préfixe Suffixe
Réponses attendues amaigrissement maigre a- -ssement
● fleur : fleuriste – effleurer – floraison – floral ; dentaire dent -aire
● appétit : appétissant – appétence ; terrestre terre -estre
● bruit : bruiter – bruitage – bruyant ; réouverture ouvert re- -ure
● servir : service – serviteur ; grammairien grammaire -ien
● plonger : plongeon – plongeur ; 2. Barrer : saisir – joueur – rongeur – moulu – solitaire.
● triste : tristesse – tristement ; 3. Corriger individuellement.
● fanfaron : fanfaronnade – fanfaronner. 4.
Faire remarquer combien cette notion peut servir Nom Verbe Adjectif Adverbe
à l’orthographe. longueur allonger long – longue-
longue ment
lenteur ralentir lent – lente lentement
douceur adoucir doux – douce-
douce ment

Atelier
d’oral ➜ Livre, p. 61

● À qui s’adresse le poète ? Quel mot vous permet de


Poème – Regardez-vous répondre ?
un peu dans la glace ● Quelle est la signification du mot « glace » dans ce

texte ? Pourquoi as-tu choisi ce sens ? Quel autre sens


Objectifs peut avoir ce mot ?
● Lire un poème et le comprendre. ● Faire observer l’illustration : Qui voit-on ? Que fait

● Découvrir les spécificités de ce genre d’écrit. chacun de ces personnages ? Quels objets voit-on ?
● Apprendre les mots qui parlent de ce genre d’écrit.

● Découvrir l’emploi de l’impératif.

● Découvrir l’implicite d’un écrit.


› J ’écoute et je réponds
aux questions
● Dire un texte poétique.
Réponses attendues
› Avant de lire et d’écouter 1. Ce poème est composé de 7 strophes de 2 vers
chacune.
● Faire travailler sur le titre.
74

Guide_EB4_U3_U4.indd 74 15/08/15 15:45


2. C’est la maman qui parle à ses enfants Elle est – Faire dire le poème.
fâchée car ils ont fait beaucoup de bêtises. – Faire mémoriser le texte à l’aide de nombreuses
3. Ils ont sali le napperon, habillé le chat avec les écoutes.
habits chics de leur maman et ont fait tomber le – Faire relever les tons successifs selon les diffé-
thermomètre. rents passages et la personne qui parle (la maman
4. Les rimes sont riches. Les faire relever. ou le poète).
5. Le poète a écrit ce poème pour dire que la colère – La prestation des élèves sera évaluée par les
enlaidit. Il conseille de se regarder dans la glace apprenants à l’aide d’une grille élaborée par la
quand on est en colère, pour se rendre compte que classe. Elle se fera durant plusieurs jours. Ne pas
c’est une émotion qu’il faut savoir contrôler. oublier de mettre un souffleur à la disposition de
6. Faire écrire la strophe supplémentaire. Les appre- celui qui récite. La mise en voix d’un poème doit
nants devront faire rimer les deux vers et décrire être un moment de plaisir offert à l’auditoire.
une autre bêtise.

1, 2, 3, partons…
en français ! ➜ Livre, p. 62-63 – Cahier d’activités 1, p. 47-48

Objectifs
communicatifs grammaticaux lexicaux socioculturels
● Décrire un lieu de vie. ● Les adverbes ● Les divers types ● Lire des petites
● Poser des questions. interrogatifs. d’habitation. annonces.
● Les connecteurs ● Les pièces d’une ● Remplir une fiche
spatiaux. maison. de recherche
● Les abréviations. ● Les meubles d’un lieu de logement.
d’habitation.
● Les matériaux de
construction.
Thèmes transversaux
L’architecture selon la géographie ● la conservation du patrimoine ● la monnaie dans le monde.

2. Faire écouter le texte une 1re fois.


Oral ➜ Livre, p. 62 3. Lire la consigne.
4. Faire écouter une 2e fois et faire prendre les notes
Compréhension orale demandées ; les faire mettre en commun, d’abord par
groupes.
1. Faire observer l’illustration et faire nommer par 5. Faire écouter une 3e fois et faire compléter ce qui
les apprenants tout ce qu’ils voient : l’extérieur de la manque.
maison et le jardin. 6. Faire mettre en commun.
3 Que de bêtises ! 75

Guide_EB4_U3_U4.indd 75 15/08/15 15:45


7. Avec toute la classe, faire lire le mémo « Pour
décrire une maison » et faire comparer avec les pièces
Écrit ➜ Livre, p. 63
citées dans le texte.
Compréhension écrite
Production orale ● Le texte sera lu individuellement, et les réponses
1. Lire la consigne. seront écrites dans un cahier personnel. L’enseignant(e)
2. Lire le mémo « Pour poser une question ». décidera de la modalité de la correction.
3. À tour de rôle, les apprenants vont poser une
question à leur voisin de table. Faire utiliser les mots
Réponses attendues
proposés. Chaque question doit commencer diffé- 1. la chambre à coucher – la salle de bains – la salle
remment de celle posée précédemment. de séjour – la cuisine.
2. une table basse – un congélateur – des oreillers.
N.B. Rappeler aux apprenants qu’il y a trois façons de
poser une question : « est-ce que ? », l’inversion et la
● Lire les mémos.
tournure familière.
– Demander aux apprenants de les revoir à la maison
et, le lendemain, les interroger dessus.
Chez les autres, – On peut aussi poser des devinettes. L’objectif est
ça se dit, ça se fait comme ça… d’enrichir le lexique. Ex. : Je couvre le sol du salon.
● Lire l’encadré et demander aux apprenants de Qui suis-je ? Un tapis – Avec quel matériau l’igloo est-il
préparer les réponses pour le lendemain ou les construit ? Avec de la glace.
jours suivants.
● Ces questions peuvent aussi faire l’objet d’un
➜ Cahier d’activités 1, p. 47
exposé avec des documents iconographiques
(ex. : photos) si les apprenants en ont envie. Cela
Compréhension écrite
peut être très intéressant pour la géographie et la
connaissance de son propre pays, et pour la conser- Lire d’abord la note sur les abréviations (en bas de
vation du patrimoine. page), puis faire lire à voix haute les petits encadrés ;
ce sont des annonces telles qu’on peut les trouver
➜ Cahier d’activités 1, p. 47 dans un journal.

Corrigé de l’exercice 2
Compréhension orale
● Monsieur Marin : annonce 2. – Madame Campagne :
1. ● Écouter une 1re fois ; observer le tableau. annonce 1. – Madame Bruit : annonce 3.
● Écouter une 2e fois ; remplir le tableau. Corriger collectivement en demandant aux appre-
● Autocorrection à partir du texte (p. 86). nants de valider leurs réponses.
Prolongement : demander aux apprenants de
Corrigé de l’exercice 1 chercher des petites annonces en français dans un
● Extérieur : la clôture – le portail – une allée – journal francophone du pays, de les découper et de
un jardin potager – un garage. les présenter à la classe.
● Intérieur : la cuisine – le salon – les chambres

à coucher – le grenier.

76

Guide_EB4_U3_U4.indd 76 15/08/15 15:45


➜ Livre, p. 63 ➜ Cahier d’activités 1, p. 48

Production écrite Production écrite


● Lire la consigne. ● Faire compléter la fiche proposée et la corriger indi-
● Demander aux apprenants d’écrire un texte d’une viduellement.
dizaine de lignes en réinvestissant le lexique acquis. ● Lire le contenu du dernier mémo sur la monnaie

● À corriger individuellement. dans le monde.

Atelier
de lecture ➜ Livre, p. 64-67, Cahier d’activités 1, p. 49-51

Compétences
● Comprendre en le lisant un texte court, de complexité adaptée à l’âge et à la culture des apprenants, en
s’appuyant sur un traitement correct des indices et en faire les inférences nécessaires.
● Lire à voix haute.

Objectifs spécifiques Capacités


● Découvrir le schéma narratif d’un texte. ●  elever des indices situant l’action dans le temps
R
● Approcher le genre fantastique. et l’espace.
● Approcher un procédé de style : l’énumération. ● Donner des explications qui ne sont pas dans le

texte.
● Enrichir le lexique.

● Désirer lire pour élucider un mystère.

Thèmes transversaux et valeurs


●L e respect dû aux objets qui nous servent.
●L e respect dû au lieu où l’on se trouve, qu’il soit personnel ou non.

appelle-t-on les histoires qui racontent des événe-


Texte – La révolte de l’escalier ments étranges ? (Des textes fantastiques ont été
étudiés l’année précédente dans la même collection.)
➜ Livre, p. 64-65 ● Que veut dire « se révolter » ? Quand se révolte-t-on

d’habitude ?
› Avant de lire ● Lire et faire répondre aux deux questions.

● Lecture du paratexte : Qui est l’auteur ? Quel est le


titre de l’ouvrage ? Qu’annonce ce titre ? Comment
3 Que de bêtises ! 77

Guide_EB4_U3_U4.indd 77 15/08/15 15:45


Réponses attendues 5. les marches – la rampe – le tapis. Faire relever les
1. Un escalier ondule et fait tomber quatre enfants. verbes d’action : ondulait, oscillait, devenait, frétil-
L’un s’accroche à la rampe. Deux autres, affolés, lait. S’agit-il d’actions habituelles pour un escalier ?
sont assis sur une marche pour ne pas tomber et 6. Faire un tableau relevant ce qui arrive aux
un quatrième sur une autre, tout en haut. enfants (l. 15 à 23). Cette accumulation de verbes
2. Laisser les élèves imaginer ce qu’ils veulent : un crée une atmosphère trépidante. Tout se suit, et
tremblement de terre, un escalier qui s’envole, etc. les enfants n’ont pas le temps de souffler. Tout va
Il faut lire le texte pour connaître le secret de cette de travers, à toute vitesse. C’est un moment de
énigme. frayeur aux origines inexplicables.
● Lecture des mots expliqués dans la marge. 7. Le mot « heureusement » annonce un arrêt de ce
● Lecture de l’introduction par l’enseignant(e). moment de folie. Dès que Nounou apparaît, l’esca-
lier redevient un escalier sage, comme par magie.
8. Devant la Nounou, il fait comme si de rien
1 Je comprends le texte n’était. Un hypocrite est une personne qui cache
son jeu. Synonymes : fourbe, sournois.
● Faire lire individuellement silencieusement, dans
un premier temps.
● Faire lire en petits groupes hétérogènes : les appre- ➜ Cahier d’activités 1, p. 49
nants s’aident et s’expliquent ce qu’ils ont compris.
● Demander aux apprenants de répondre aux ques-
L’enseignant(e) passe dans les groupes pour aider
tions individuellement. Ces exercices permettront à
tout le monde.
l’enseignant(e) de vérifier la compréhension du texte.
● Expliquer certains mots inconnus si le contexte ne
● Corriger collectivement d’abord, puis individuelle-
permet pas leur compréhension.
ment avec ceux qui en ont besoin.
● Lecture interprétative magistrale.

● Travail à partir des questions posées. Les élèves


Corrigés des exercices
seront amenés à repérer le schéma narratif du récit
1. Paratexte à repérer.
(1 à 6) et donner des explications implicites qui
2. Les enfants comptent démonter les boules de
éclairent les événements dans le récit (5, 7 et 8). cuivre de l’escalier.
3. a. avait un drôle d’air – b. s’engage le troisième –
Réponses attendues c. tombe en bas des marches – d. s’assoient terro-
1. L’histoire se passe dans une maison, celle du risés.
grand-père des personnages. Cette précision se 4. Nounou ne croit pas ce que les enfants disent :
trouve dans l’introduction. elle « haussa les épaules » et « Ils sentirent qu’elle
2. L’escalier n’est pas humain, mais il est considéré se moquait d’eux ».
comme un être vivant, ainsi que les meubles de la
maison, qui se révoltent. ● Demander aux apprenants de résumer oralement ce
3. Les lignes 1 à 6 constituent la situation initiale : qu’ils viennent de lire. Que pensent-ils qu’il va arriver ?
les enfants décident de ce qu’ils vont faire ce Le titre du livre devrait leur faire deviner la suite.
matin-là.
● Si le roman existe à la BCD ou si l’enseignant(e) peut
4. Avec les mots « Mais » et « pas comme d’habi-
se le procurer, leur lire la suite comme un feuilleton
tude », la phrase des lignes 6 et 7 annonce quelque
quotidien. Ils aimeront, et cela leur donnera l’envie de
chose d’inhabituel.
lire.
78

Guide_EB4_U3_U4.indd 78 15/08/15 15:45


● Questionner les apprenants pour voir quels mots Exemple de texte.
de vocabulaire ils ont appris dans ce texte extrême- Ils s’assirent sur les chaises de la salle à manger et, aussi-
ment riche. tôt que Nounou sortit pour aller découper le rôti, elles
se mirent à trembler. Les chaises gigotaient, sautaient
➜ Livre, p. 64-65 d’un pied sur l’autre, devenaient molles comme si elles
étaient en caoutchouc. Les enfants se retrouvèrent par
terre, les quatre fers en l’air, stupéfaits. À ce moment-
2 Je lis à voix haute là, Nounou entra et leur dit : « Mais ça va pas, non ? Les
chaises sont faites pour qu’on s’assoie dessus. Allez,
Réponses attendues asseyez-vous et arrêtez de faire les imbéciles, sinon
1. Les phrases sont de plus en plus longues. je vous prive de cet excellent rôti. » Évidemment, les
● Faire apprendre à respirer et prévoir les arrêts aux chaises s’étaient immobilisées comme si de rien n’était.
virgules. Si possible, lire la dernière phrase de ce Quelles hypocrites, ces chaises !
passage sans s’arrêter. Faire des exercices d’entraî-
nement.
2. Les virgules reviennent, nombreuses, et suggè­ Clés de lecture –
rent le balancement des éléments de l’escalier, L’organisation d’un récit
comme un serpent qui ondule ou comme le balan-
cier d’une horloge.
Objectifs
● Comprendre le schéma narratif d’un récit.
● Insistersur la prononciation des « s » qui reviennent
● Distinguer le dialogue dans un récit à l’aide de la
souvent, comme le sifflement d’un serpent.
ponctuation.
● Lecture à voix haute, modélisée par l’enseignant(e).

3 Je donne mon avis ➜ Livre, p. 66

1. Laisser les élèves imaginer les bêtises déjà faites par › J’observe et je découvre
les enfants. Les écouter et encourager leur imagina-
tion. Attention ! Veiller à l’emploi des temps du passé. Réponses attendues
2. La discussion, ici, peut s’élargir et concerner la 1. et 2. Faire répondre oralement : ces réponses ont
citoyenneté. Les objets publics, dans la rue ou dans déjà été trouvées lors de la lecture du texte. Elles
d’autres lieux publics, sont souvent vandalisés. Les concernent la situation initiale, la solution finale
apprenants doivent respecter leurs livres, leurs jouets, et l’élément déclencheur. Faire citer le texte pour
les objets communs de l’école, etc. valider les réponses.
3. Lignes 7 à 14 : l’escalier avait un drôle d’air. –
4 J’écris Lignes 15 à 23 : les aventures des enfants descen-
dant l’escalier. – Lignes 23 à 29 : l’arrivée de
● Lire la consigne, puis en discuter et demander aux
Nounou et l’escalier qui s’arrête.
apprenants d’imaginer que le paragraphe à écrire fait
4. le jeudi matin – et – mais – heureusement. Ces
partie de la suite du texte.
mots annoncent le temps, l’événement perturba-
● Leur demander d’écrire ce que font les chaises en
teur et la chronologie des événements.
imitant le style de l’auteur dans le paragraphe qui
5. Elles sont introduites par des tirets ou des guil-
raconte le comportement de l’escalier (3 ou 4 lignes,
lemets et fermées par des guillemets.
à l’imparfait et au passé simple de préférence).
3 Que de bêtises ! 79

Guide_EB4_U3_U4.indd 79 15/08/15 15:45


6. Faire résumer ce qui a été découvert et l’écrire Réponses attendues
au tableau. 1. Le chat conseille aux humains de ne pas réveiller
7. Demander aux apprenants de vous dicter un l’objet qui dort.
résumé de l’histoire, l’écrire au tableau et le corri- 2. Le sort des objets est de rester « tranquilles ».
ger avec eux. 3. Non, les enfants sont au contraire très agités.

› Je retiens 2 Une maison bien tranquille


● Faire lire le contenu de l’encadré. ● Lire la consigne. Quel lien y a-t-il entre ces mots ?
● S’assurer que les apprenants ont retenu les mots
Autour de quel mot tournent-ils ?
en bleu en leur posant des questions. ● Faire faire l’exercice.

● Le corriger et le faire recopier.


› Je m’exerce
1. Chaque apprenant doit être capable de réécrire ce Réponses attendues
schéma narratif seul. Donner à faire à la maison. tranquille – paisiblement – tranquillement –
2. Avec cet exercice, les apprenants seront amenés à lire paisible – paix – calme plat. Certains mots sont
le texte 3 du livre. Poser des questions de compréhen- interchangeables.
sion, puis leur faire dégager le schéma narratif : situation
initiale, élément déclencheur, péripéties, situation finale. 3 Puis ce fut la tempête
Comparer les productions des apprenants.
Même démarche que pour l’exercice 2.
➜ Cahier d’activités 1, p. 50
Réponses attendues
Cet exercice peut se faire en groupes. Correction agitation – se révoltèrent – s’énerver – perturbé –
collective avec validation des choix. perdit son calme.

Corrigé de l’exercice
8 – 6 – 1 – 3 – 2 – 4 – 5 – 7. 4 Grouper les mots en familles
Réponses attendues
Lexique – Autour des mots 1. a. calme – se calmer – calmement – calmant –
tranquille et agité accalmie ; b. paix – apaisant – paisible – pacifique ;
c. tranquille – tranquillement – tranquillité – tran-
➜ Livre, p. 67 quillisant.
● Faire rechercher le sens des mots inconnus.
● Commencer par faire le lien entre les mots que l’on ● Faire remarquer que chercher la famille d’un mot
va travailler et le texte de lecture. Le lien est très clair. aide pour l’orthographe. Par exemple, les deux « l »
● Le faire expliquer par les élèves. de « tranquille » et des mots de la même famille.
2. a. agité : agitation, s’agiter ; b. excité : exciter,
1 Un chat très sage excitation ; c. turbulent : turbulence.
Lire l’extrait. Cet extrait confirmera que Claude Roy
est un poète.
80

Guide_EB4_U3_U4.indd 80 15/08/15 15:45


5 Des expressions imagées 1 et 3 ; 2 et 4 ; 3 et 1 ; 4 et 2 ; 5 et 6 ; 6 et 7 ; 7 et 5.
2. houleuse – turbulent – bouge – trouble.
● Faire construire des phrases ou, mieux, un court para-
3. Production d’écrit réinvestissant les mots appris.
graphe pour introduire ces phrases dans un contexte.
À faire et à corriger individuellement. Recomman-
● Les faire énoncer et les corriger au besoin.
der aux élèves d’utiliser le maximum de mots vus
durant ce travail de vocabulaire. Lire certaines des
➜ Cahier d’activités 1, p. 51 productions à voix haute.
Prolongement : décrire un marché, une prome-
Corrigés des exercices nade dans un parc, une cour de récréation, une
1. Les apprenants se serviront de leur dictionnaire salle un jour d’examen…
pour trouver les réponses. À corriger en commun
et à étudier à la maison.

Atelier
de langue ➜ Livre, p. 68-71, Cahier d’activités 1, p. 52-55

➜ Livre, p. 68-69
Grammaire – La forme
négative
› J’observe et je découvre
Objectifs Lire les deux phrases et faire trouver ce qu’elles ont
● Identifier les phrases négatives. de commun.
● Distinguer les phrases affirmatives et négatives.

Réponses attendues
Capacités 1. et 2. La négation est exprimée par « ne… pas ».
● Construire des phrases négatives. Devant un verbe commençant par une voyelle,
● Connaître le sens des adverbes négatifs et savoir « ne » devient « n’  ».
les employer. 3. Au lieu de dire « oui », Zozo a dit « si » car il a
répondu affirmativement à une question négative.
Évaluation diagnostique Demander à un élève : « Tu as compris ? » ; il doit
● Cette notion a déjà été traitée les années précé- répondre « oui » s’il a compris.
dentes. Interroger les élèves pour savoir ce qu’ils 4. ● Personne ne m’a vu. – Je n’ai rien acheté. – Je
savent des formes affirmatives et négatives, et noter n’ai ni mangé ni bu. – Je ne perds jamais.
● Cet exercice doit faire découvrir d’autres adverbes
le tout au tableau.
négatifs qui accompagnent « ne » : personne – rien –
ni… ni – jamais. Faire construire des phrases avec
ces adverbes et discuter de leur sens après les avoir
mises à la forme affirmative.

3 Que de bêtises ! 81

Guide_EB4_U3_U4.indd 81 15/08/15 15:45


● Écrire au tableau une phrase interrogative, une 2. N’es pas à l’heure – n’ai pas le temps – c’est pas –
exclamative et deux injonctives (impératif et ne se lève jamais – n’est pas souvent – ne peux rien –
infinitif), puis étudier leur construction à la forme ne m’écoutent pas – ne veux pas – ne vois aucune.
négative. Constater que ces types de phrases 3. Il n’y a pas de (…). – Je ne suis jamais /Je ne suis
peuvent se combiner avec la forme négative. pas toujours à l’heure. – Personne ne (…). – Il n’a
● Demander aux apprenants de formuler les décou- pas (…) de (…).
vertes et les écrire au tableau. Remarque : à la forme négative, « de la » et « du »
deviennent « de ».
4. Il n’y a personne (…) mais je n’ai pas peur (…).
› Je retiens – (…) n’est pas content, il ne sourit jamais. – Il ne
● Faire lire le contenu de l’encadré. veut pas (…). – Je ne désire rien (…). – (…) ; je ne
● Poser des questions et exiger l’usage du métalan- peux manger ni (…) ni (…).
gage grammatical. 5. N’as-tu pas parlé à ta mère (…) ? – Ne veut-elle
● Demander pourquoi on a ajouté le mot « souvent » plus (…). – Ne savent-ils rien (…) ? N’ont-ils invité
dans la première phrase. personne ? – Ne revient-il jamais (...) ?
● Les aider en écrivant la phrase : « Il est calme » 6. a. Un meunier ne laissa presque rien à son fils. –
et faire dire le contraire de deux façons. Les élèves Ni le notaire, ni le procureur, ni la famille n’y (…). –
devraient proposer « Il n’est pas calme » ou « Il est Ce dernier ne pouvait (…). – Je ne peux ni le manger,
agité ». En tirer les conclusions. ni le faire travailler. – Ne vous affligez point (…).
Remarque : « ne… que » n’est pas un adverbe
› Je m’exerce négatif. C’est un adverbe restrictif. Réfléchir au sens
de la phrase : « Il n’avait que son moulin » n’est pas
« Il n’avait pas de moulin ». En profiter pour faire
1 Je vérifie comprendre que la grammaire et le sens ne sont
1. et 2. Repérer les adverbes ou locutions adverbiales pas seulement des notions à apprendre par cœur.
négatifs. b. La répétition de la négation « ni…, ni…, ni… »
insiste sur le dénuement de cette famille qui ne
2 J’applique possédait presque rien et qui, donc, n’intéressait
personne. Cette répétition est une figure de style.
3. et 4. Écrire des phrases négatives. 7. Cet exercice se fera d’abord oralement. Il peut
5. Écrire des phrases interro-négatives. être l’objet d’un jeu de rôles. Chacun écrira ensuite
le texte qu’il veut à la maison. Corriger ces textes le
3 Je lis lendemain et entreprendre la remédiation nécessaire.
6. Repérer les phrases et les adverbes négatifs et
trouver la valeur de leur emploi.
➜ Cahier d’activités 1, p. 52
4 J’écris
7. Écrire un texte avec des phrases négatives. Corrigés des exercices
1. Nous n’allons pas souvent (...)./Nous n’al-
Réponses attendues lons jamais (…). – Je n’ai plus que (…). –
1. N’… aucune – n’… pas – n’… plus – n’… jamais – Je n’ai pas compris tout (…). – Tu n’es bon ni en
n’… rien – ne … personne. calcul ni en orthographe.

82

Guide_EB4_U3_U4.indd 82 15/08/15 15:45


2. Si, je les ai finis. – Oui, je me suis levée tôt (…). – Réponses attendues
Oui, j’en ai fait une. – Si, il est arrivé. 1. et 2. Constater que les sept verbes conjugués
3. Elle n’est pas avare. – Les oiseaux ne volent pas sont au passé simple, sauf « restait » qui est à l’im-
haut, (…). – Je pense qu’il n’est pas malhonnête. – parfait.
Ce ne sont pas des animaux domestiques. 3. et 4. Tous les verbes, sauf « restait », expriment
4. Exemple : « Maman, je veux aller chez mon les actions successives faites par Zozo ; ils sont au
copain. passé simple et décrivent des actions qui ne durent
— Non, tu ne sors pas tant que tu n’as pas fini tes pas.
devoirs. 5. 1er groupe : rester – décider – plonger – retirer.
— Mais maman, je peux les faire plus tard. 2e groupe : réussir. 3e groupe : se resservir – entendre –
— Bon, d’accord pour aujourd’hui. Mais une fois vouloir.
n’est pas coutume ! » 6. Faire utiliser les tableaux de conjugaison.

● Demander aux apprenants de résumer ce qu’ils ont


Conjugaison – Le passé simple découvert sur les valeurs et la conjugaison du passé
simple.
Objectifs
● Identifier, connaître et utiliser le passé simple. › Je retiens
● Conjuguer le passé simple des verbes des trois
● Faire lire le contenu de l’encadré et poser des
groupes.
questions sur l’emploi et la valeur du passé simple.
● Faire constater que certains verbes du 2e et du
Évaluation diagnostique
3e groupe se conjuguent de la même façon.
● Les apprenants sont déjà familiarisés avec ce temps
grâce aux nombreux textes qu’ils ont lus et écoutés
depuis le début de leur scolarisation. C’est cette année › Je m’exerce
que l’on en fera un apprentissage plus systématique.
● Il faudra s’assurer qu’ils maîtrisent principalement
Réponses attendues
les troisièmes personnes du singulier et du pluriel, 1. Faire faire l’exercice en commun et faire classer
car ce sont celles qui sont les plus utilisées dans les tous les verbes au passé simple au fur et à mesure
productions d’écrit. dans un tableau. Faire justifier chaque réponse.
● Demander aux apprenants ce qu’ils savent déjà à 2. Non, il ne figure pas dans les dialogues. Il se
propos du passé simple. trouve dans les parties narratives.
3. Il est employé avec l’imparfait ou le plus-que-
➜ Livre, p. 70 parfait (ce temps n’est pas encore connu des élèves.
Leur dire qu’on le verra plus tard, mais remarquer que
› J’observe et je découvre c’est un temps composé dont l’auxiliaire est à l’impar-
fait). Faire donner des exemples comme « L’escalier,
● Travailler les questions selon la démarche habi- qui les avait entendus, ne les accueillit pas ».
tuelle.
● Inscrire toutes les réponses au tableau.

3 Que de bêtises ! 83

Guide_EB4_U3_U4.indd 83 15/08/15 15:45


➜ Cahier d’activités 1, p. 53 3. « Passer » suit le verbe « faut ». – « Allumer » suit
la préposition « d’ ». – « Montrer » suit le verbe
Objectifs « vais ».
● Distinguer l’imparfait du passé simple (1). 4. dirent – s’écrièrent – conclurent – rugit – tinrent.
● Comprendre la valeur du passé simple (2). Les faire rassembler par groupe et justifier leur
● Écrire les verbes au passé simple (3). terminaison à l’aide des tableaux de conjugaison.
● Employer le passé simple (4 et 5). 5. verbes et sujets : dirent / armoires – dirent /
chaises et fauteuils – s’écrièrent / miroirs –
Corrigés des exercices conclurent / armoires – rugit / cuisinière – venait /
1. Imparfait : reliait – flottait – éclairait – étaient / on – vais / je – chauffe / je – fut couché / tout le
Passé simple : pénétra – vit. monde – tinrent / les objets et les animaux.
2. L’imparfait a servi à décrire ; les actions sont 6. action – fauteuils – s’écrièrent – cuisinière –
rapportées au passé simple. émaillée – conseil. Faire justifier et lire la règle du
3. reliaient – pénétrèrent – virent. « Je retiens » du cahier d’activités 1, p. 54.
4. et 5. À corriger individuellement. Remarquer 7. Demander aux élèves de répondre, puis de
que les adverbes « tout à coup », « soudain » et confronter leurs réponses avec la règle (« Je
« brusquement » demandent des passés simples retiens », cahier d’activités 1, p. 55).
car ils annoncent des actions subites. Faire lire à
voix haute certaines des phrases.
➜ Cahier d’activités 1, p. 54-55

Réponses attendues
Champion en dictée – La révolte 1. Barrer : citronné – boule – révéler – cheveux –
des meubles chanter.
2. portefeuille – feuilles – corneille – fauteuil –
➜ Livre, p. 71 orteil – meunier.
3. travailler – crier – pailler – batailler – conseil-
● Faire lire le texte.
ler – mouiller – tailler – appareiller – accueillir –
● Faire répondre aux questions.
gribouiller – apprécier.
4. leur – leurs – leur ● leurs – leurs ● leur – leurs ●
› J’observe et je découvre leurs ● leur – leurs – leurs – leur.
5. À corriger individuellement. Demander à quelques
Réponses attendues élèves de dicter leurs phrases à leurs camarades.
1. Les apprenants doivent situer ce texte avant 6. Choisir un passage du texte et le dicter. Chaque
celui déjà étudié. Les meubles sont en train de apprenant pourra corriger le texte de son voisin et
discuter pour prendre une décision. Dans le texte lui expliquer sa correction.
déjà lu, la décision est prise.
2. Il s’agit de relever la ponctuation du texte, que
les apprenants doivent utiliser pendant la dictée.

84

Guide_EB4_U3_U4.indd 84 15/08/15 15:45


Atelier
d’écriture Écrire un récit complet ➜ Livre, p. 72-73

Compétences
● É crire un récit d’une quinzaine de lignes en mobilisant les savoirs, les savoir-faire et les savoir-être de base
correspondant au genre et au type de discours.
● Écrire en lettres cursives majuscules et minuscules, en appliquant les règles relatives à la calligraphie.

Objectifs Capacités
●L ire une fable et en dégager le schéma narratif pour ● Imaginer une histoire complète avec un schéma
en tirer une règle d’écriture. narratif complet.
●É crire un texte narratif avec dialogue intégré à ● Respecter la cohérence du récit.

partir de quatre images séquentielles. ● Utiliser les repères spatiaux et temporels.

● Employer les temps du passé selon les situations.

● Employer la ponctuation du récit et du dialogue.

● Pouvoir s’autoévaluer.

Production écrite 2. Le récit est à l’imparfait et au passé simple.


3. ● Les paroles sont insérées dans le récit à l’aide
➜ Livre, p. 72 de tirets et de guillemets ; dans les dialogues, les
temps sont au passé composé et au présent.
› J’observe et je découvre ● Faire également relever les verbes de paroles qui,

eux, sont aux temps du récit.


Réponses attendues ● Faire remarquer également la place des alinéas.

1. Faire découvrir le schéma narratif.


● Mettre en commun.

● Expliquer des mots à la demande des apprenants.


› Je retiens
Élément
Faire lire le « Je retiens » et dire aux apprenants qu’ils
Situation Situation auront à écrire un récit en tenant compte de ces
perturba- Péripéties
initiale finale
teur règles d’écriture.
Une Un jour, Elle décide Malgré les
grenouille un mous- d’aller voir avertis-
vivant près tique lui dit cet animal. sements, À toi d’écrire ➜ Livre, p. 73
d’une mare. avoir vu un Elle aperçoit elle gonfle
très grand le bœuf. autant
animal. Piquée par
la jalousie,
qu’elle peut
et elle finit
› Je m’exerce
elle s’efforce par éclater.
de devenir 1 Je lis bien les sujets
aussi grosse
que lui. Faire répondre aux questions par toute la classe. Tous
les élèves échangent leurs idées.
3 Que de bêtises ! 85

Guide_EB4_U3_U4.indd 85 15/08/15 15:45


Réponses attendues trou, l’appel téléphonique et les remerciements aux
secouristes.
● Deux enfants se promènent seuls dans une forêt.
● L’un d’eux aperçoit quelque chose et propose à Des mots pour t’aider
sa sœur d’aller voir. Les lire ensemble et les expliquer au besoin.
● Tous les deux tombent dans un grand trou.

● La fille, qui a un portable, téléphone pour deman- 2 Je relis mon 1er jet
der de l’aide.
● Des secouristes arrivent et les sauvent. Écriture du récit selon la démarche préconisée :
● 1er jet ;

● correction à l’aide de la grille proposée ;


Pour bien écrire l’histoire
● réécriture du 2e jet.
● Faire lire les conseils.

● Prévoir la place des dialogues. Il y en aura au

moins trois : la proposition du garçon d’aller voir le

Atelier
de lecture ➜ Livre, p. 74-75

Pour le plaisir – Les nouvelles farces de Zozo la Tornade


● La lecture de ce texte devra être faite au moment où l’enseignant(e) en aura besoin.
● Il s’agit d’une nouvelle bêtise de Zozo.

● Cet extrait devrait donner l’envie de lire le livre en entier. On peut également en faire une lecture-feuilleton,

en leur lisant une bêtise par jour.

Point
langue ➜ Livre, p. 76-77

● Mêmes remarques que pour les unités précédentes.


● Si nécessaire, corrigés p. 199-200.

86

Guide_EB4_U3_U4.indd 86 15/08/15 15:45


Situations
d’intégration ➜ Cahier d’activités 1, p. 56-61

Oral – Trop, c’est trop ! Corrigés des exercices


1. Hector Malot. Le passage est extrait du roman
Sans famille.
➜ Cahier d’activités 1, p. 56-57 2. Vitalis est un montreur de chiens savants.
● Les activités d’oral peuvent commencer à se faire 3. Capi le caniche, Zerbino, puis la Signora Dolce.
dès que les actes de parole à intégrer sont acquis. 4. Le caniche peut lire et annoncer l’heure d’après
● L’enseignant(e) fera jouer les rôles pendant plusieurs
la montre de son maître ; Zerbino tourne la corde
jours. avec Capi ; Dolce danse et saute à la corde.
● Procéder selon la démarche habituelle pour ce
5. Capi indique les heures avec des jappements
genre d’oral conversationnel. accentués et les minutes avec des jappements plus
● La grille de vérification permettra aux apprenants
faibles.
de s’autoévaluer et à l’enseignant(e) de prévoir la 6. Dolce porte ce nom car elle a un regard doux
remédiation nécessaire. envers son maître ; or, en italien, dolce veut dire
« doux, douce ».
7. Rémi jouera le rôle d’une bête, mais on ne sait
pas laquelle.
Compréhension écrite –
Vitalis et sa troupe

➜ Cahier d’activités 1, p. 58-59 Production écrite –


● Lire le texte et les consignes de travail.
Une énorme bêtise
● Faire observer l’illustration et le paratexte.

● Faire répondre aux questions individuellement. Ne ➜ Cahier d’activités 1, p. 60-61


pas oublier de relire la page 13 du livre (unité 1),
● Procéder selon la démarche habituelle.
qui explique comment on trouve les réponses aux
● Aider les apprenants pendant toutes les étapes de
questions. Les questions posées demandent plusieurs
l’écriture :
stratégies de recherche.
– lecture du sujet ;
● Procéder à une correction orale en commun, en
– mise en commun d’idées ;
demandant aux élèves d’expliquer comment ils ont
– lecture des mémos ;
fait pour répondre.
– écriture du 1er jet ;
● Chaque apprenant vérifie ses réponses et remplit
– correction avec la grille ;
la grille d’autoévaluation.
– écriture du 2e jet ;
● Vérification par l’enseignant(e) et remédiation avec
– correction ;
les élèves qui en ont besoin.
– évaluation avec l’enseignant(e) ;
– remédiation au cas par cas.

3 Que de bêtises ! 87

Guide_EB4_U3_U4.indd 87 15/08/15 15:45


Unité 4 L’écriture,
quelle aventure !

Dans cette unité, l’apprenant va apprendre à :


● parler pour demander ou donner une définition, expliquer un mot ;

● décrire un espace urbain et s’y situer ;

● préparer et présenter un exposé ;

● lire des textes documentaires ;

● produire par écrit des textes documentaires.

Principales thématiques développées


● Le progrès, les découvertes et les inventions.
● La naissance de l’écriture.
● Le désir de savoir : caractéristique humaine.

● L’apprentissage : comment ? Pourquoi ? Où ?

● Les écrits, les livres et leur importance.

Bibliographie
● Yves Alphandari, À la découverte des hiéroglyphes, © Castor Doc, Père Castor Flammarion, 2004.
● Sylvie Baussier, Petite histoire des écritures, © Petites histoires des hommes, Syros Jeunesse, 2003.
● Lisa Bresner, Lully de Chine en Chine, © Folio Junior, Gallimard Jeunesse, 2000.

● Ute Fuhr et Raoul Sautai, Atlas des civilisations, © Mes premières découvertes, Gallimard, 1995.

● Viviane Koenig, Vers 3300 av. J.-C. La naissance de l’écriture, © Hachette Jeunesse, 1990.

● Michel Piquemal, Daniel Royo, Le Grand Livre des codes secrets, © Albin Michel Jeunesse, 2004.

● Jean Winand, Les hiéroglyphes égyptiens, © Que sais-je ?, Puf, 2013.

● Album-jeu Écrire avec des hiéroglyphes, © Nathan Jeunesse, 2003.

88

Guide_EB4_U3_U4.indd 88 15/08/15 15:45


Pages
d’ouverture ➜ Livre, p. 78-79 – Cahier d’activités 1, p. 62

Compétences
● Langage oral : participer à un échange verbal et prendre la parole à bon escient.
● Communication écrite : dicter un texte à l’enseignant(e), le mettre en forme et le copier sans erreur.

Objectifs spécifiques Capacités


● Distinguer les éléments composant une image : Participer à des échanges.

leurs ressemblances et leurs différences. ● Prendre en compte les propos d’autrui.

● Émettre des hypothèses sur le contenu de l’unité. ● Formuler des phrases simples et des phrases

● Faire appel à des connaissances historiques. complexes.


● Faire des recherches. ● Employer un vocabulaire scientifique spécifique.
● Employer les temps du passé pour parler
d’un passé lointain.
● Partager des connaissances.

➜ Livre, p. 78-79 aux apprenants de faire des recherches sur les


caractéristiques de chacune de ces écritures.
› J’observe et je découvre 4. Nos élèves lisent et écrivent, pour la plupart, en
français, en anglais et en arabe. Ils utilisent donc
● Faire répondre aux questions par groupes de
deux sortes de signes. Leur faire énoncer les simi-
4 élèves. Faire mettre en commun.
litudes et les différences entre ces écritures : sens,
● Ne pas faire répondre aux questions en une
nombre de lettres, mots à lettres attachées, déta-
séance. Laisser aux apprenants le temps de faire une
chées, signes diacritiques, etc.
recherche, par exemple pour répondre à la question 3.
5. C’est l’écriture qui a permis ce passage. Elle a
permis la mise en mémoire des événements et des
Réponses attendues
informations importantes ainsi que la communica-
1. Des documents sur lesquels sont écrits des textes tion entre les humains.
avec différentes écritures. L’écriture ne s’est pas inven-
tée toute seule. De nombreux peuples de l’Antiquité
ont contribué à cette invention extraordinaire. ➜ Cahier d’activités 1, p. 62
2. Les supports d’écrit présentés sont : une pierre,
une tablette d’argile, un parchemin, une feuille de 1. Faire écrire les mots nouveaux.
papier, une affiche, un livre. On utilise principale- 2. Faire recopier le texte dicté à l’enseignant(e).
ment le papier de nos jours, mais, de plus en plus, la Proposition de texte supplémentaire à donner à
communication se fait par messages électroniques, copier
Internet et téléphone. Avant l’invention de l’écriture, les premiers hommes
3. On peut reconnaître des écritures hiérogly- dessinaient sur des parois de rochers et de grottes.
phique, phénicienne, chinoise et romaine. Demander Ces signes sont aujourd’hui les témoignages de leur
4 L’écriture, quelle aventure ! 89

Guide_EB4_U3_U4.indd 89 15/08/15 15:45


histoire. L’invention des premiers signes, représentant Le petit ● Qu’est-ce qu’apprendre ?
des idées ou des mots, marque la fin de la préhistoire philosophe
● Que sait-on faire dès la naissance ?
et le début de l’Antiquité. Vers 1200 av. J.-C., l’alpha- ●C omment apprend-on avant d’aller à l’école ?
bet a été inventé, avec 22 signes représentant chacun Avec qui ?
un son. Les supports de ces signes ont aussi évolué, ● Apprend-on tout à l’école ?
rendant la communication plus aisée et plus rapide. ● Pourquoi l’école est-elle importante ?
3. Faire écrire les réflexions personnelles des élèves. ● Suffit-il d’aller à l’école pour apprendre ?

● Que faire pour que tout le monde y aille ?

● Peut-on tout savoir ?

●P ar quels moyens autres que l’école peut-on


enrichir son savoir ?

Atelier
d’oral ➜ Livre, p. 80-81 – Cahier d’activités 1, p. 63

Compétence
Communiquer en respectant les règles de la communication et les règles grammaticales correspondant à
son niveau.
Objectifs spécifiques Capacités
● Écouter et comprendre une conversation. ● Écouter attentivement.
● Acquérir des structures linguistiques permettant ● Repérer des actes de parole.

de : ● Parler en restant dans le propos de l’échange.

– demander une définition ; ● Donner son avis.

– donner une définition ; ● Jouer des rôles.


– expliquer un mot. ● Dramatiser devant un public.

Conversation – Quel mot


étrange !
Réponses attendues
➜ Livre, p. 80 1. La discussion se passe dans une salle de classe
où travaillent des élèves de 10-12 ans. Ils écoutent
1 Avant l’écoute un professeur.
2. Tous les mots écrits au tableau se rapportent à
1. Observation de l’illustration : faire repérer le lieu, le l’époque des pharaons.
temps et les personnages qui communiquent.
3. C’est un cours d’histoire. Les apprenants ont l’air
2. Faire émettre des hypothèses sur le sujet de la sérieux et attentif. Laisser les élèves s’exprimer sur
conversation en se référant principalement à ce qui
l’intérêt qu’ils portent à l’Histoire en leur faisant
est écrit au tableau dans l’illustration.
justifier leurs préférences.
3. Faire lire et répondre aux questions.
90

Guide_EB4_U3_U4.indd 90 15/08/15 15:45


➜ Cahier d’activités 1, p. 63 du professeur d’histoire.
● Faire repérer les expressions qui, dans le dialogue,

servent à demander une définition, à donner une


Corrigés de l’exercice 1
définition ou à expliquer un mot.
1. un cours d’histoire – 2. l’écriture – 3. des mots. ● Lire « Des mots pour » et faire produire de courts

dialogues. Exemple de minidialogue :


« Papa, ça veut dire quoi la rébellion ?
➜ Livre, p. 80 – Ça veut dire la révolte contre l’ordre établi ou la
dictature.
2 Pendant l’écoute – Comme quand moi je me rebelle quand tu ne me
● Faire écouter la conversation une première fois. laisses pas jouer avec mon IPad après le dîner ?
● Lire les questions. – Exactement.
● Faire répondre à la 1re question. – Merci, Papa. Tu es un vrai dictionnaire. »
● Lire les deux questions suivantes.

● Écouter et mettre les réponses en commun. A toi !…


● Lire les deux propositions de jeux. Les faire
Réponses attendues comprendre. Quel est l’objectif principal de chacun
● Les échanges concernent l’histoire de l’écriture. des jeux ?
● L’aviation, les ordinateurs et la télévision. ● Constituer des groupes et préparer les rôles ; les
● Ils ont eu recours au livre d’histoire, puis au faire jouer selon un calendrier établi avec les appre-
dictionnaire. nants.
● Évaluer avec la grille déjà proposée.

➜ Cahier d’activités 1, p. 63


Prendre la parole – Préparer
Corrigés des exercices 2 à 4 un exposé
2. hiéroglyphe.
3. Caractère, signe des plus anciennes écritures ➜ Livre, p. 81
égyptiennes.
● Lire la phrase sur « le savoir ». Demander aux appre-
4. a. Parce qu’il n’a pas tenu compte du contexte.
b. Chercher dans un dictionnaire. c. Signe gravé ou nants ce qu’ils entendent par ce mot.
● Que veut dire cette phrase ? Quelles conséquences
écrit, élément d’une écriture ou particularité, air,
apparence, allure… cette phrase entraîne-t-elle ? Cette phrase peut
servir d’introduction aux discussions du « petit philo-
sophe ».
➜ Livre, p. 80 ● Faire observer l’illustration et la faire décrire. Où

la scène se passe-t-elle ? Qui travaille ? Que font-ils ?


3 Après l’écoute Quel matériel est utilisé ?

Laisser aux apprenants le temps de préparer la


dramatisation de cette conversation. Leur rappe-


1 Nous réfléchissons
ler qu’iIs ont la transcription à la fin du livre. Faire ● Lire les consignes.
dramatiser. L’enseignant(e) peut aussi jouer le rôle ● Les faire répéter pour mieux faire comprendre le projet.

4 L’écriture, quelle aventure ! 91

Guide_EB4_U3_U4.indd 91 15/08/15 15:45


a. Le contenu de l’exposé
2 Nous nous préparons
– Le thème était-il respecté ?
● Lire les conseils. – Le plan était-il bien développé ?
● La démarche est donnée : s’assurer qu’elle est bien – Les documents étaient-ils bien choisis ?
comprise. – Les supports étaient-ils bien utilisés et bien placés ?
● Établir un calendrier pour la présentation des expo- – Le vocabulaire était-il bien choisi et techniquement
sés ; demander aux apprenants de choisir vite le sujet correct ?
et de vous en faire part pour que vous puissiez les aider. – Le quizz était-il bien préparé ?
b. La présentation
3  La présentation – Les présentateurs étaient-ils à l’aise ?
– Ont-ils été clairs ?
● Faire lire aux élèves le contenu de cette rubrique
– Les paroles étaient-elles bien articulées ?
pour qu’ils préparent ce qui est suggéré. La prépara-
– Le débit était-il normal ?
tion du quizz est un « plus ».
– Ont-ils parlé assez fort ?
– Ont-ils regardé le public ?
4  Après la présentation – Ont-ils su réwpondre aux questions ou aux
● Chaque prestation sera appréciée selon une grille demandes d’éclaircissement ?
d’évaluation élaborée avec la classe. Exemple de grille :

Atelier
de lecture ➜ Livre, p. 82-85 – Cahier d’activités 1, p. 64-66

Texte – Du dessin aux signes

Compétences
● Comprendre en le lisant un texte court, de complexité adaptée à l’âge et à la culture des apprenants,
en s’appuyant sur un traitement correct des indices et en faire les inférences nécessaires.
● Lire à voix haute.

● Répondre par écrit à des questions pour faire preuve de compréhension.

Objectif spécifique Capacités


Lire et comprendre un texte documentaire. ● Repérer l’organisation d’un texte documentaire.
● Identifier l’idée essentielle d’un texte et le sujet
traité.
● S’appuyer sur les illustrations pour mieux
comprendre un texte.
Thèmes transversaux
● L’histoire des hommes.
● L’intelligence humaine : qu’est-ce que c’est ? Du concret à l’abstrait : comment ?

92

Guide_EB4_U3_U4.indd 92 15/08/15 15:45


➜ Livre, p. 82-83 2. En Mésopotamie, il y a environ 5 000 ans (l. 1-2).
Les Sumériens ont inventé l’écriture pour conser-
› Avant de lire ver et transmettre des informations, faire du
commerce, écrire les lois, s’organiser (l. 4-9).
● Les deux questions de cette rubrique ont pour
3. a. L’écriture cunéiforme – les hiéroglyphes –
objectif de créer un horizon d’attente chez les appre-
l’écriture chinoise – l’alphabet phénicien – l’écri-
nants. Le titre annonce le sujet du documentaire, et
ture grecque – l’écriture arabe. b. L’écriture cunéi-
les images l’expliquent.
forme : signes ressemblant à des clous et gravés
sur des tablettes d’argile ● Les hiéroglyphes :
Réponses attendues
7 000 signes qui sont des dessins figuratifs ● L’écri-
● Le titre annonce que le texte va parler de dessin
ture chinoise : caractères qui ont chacun un sens ●
et de signes. Faire rechercher le sens de ces deux
L’alphabet phénicien : un signe par son ● L’alphabet
mots pour les différencier : un dessin représente
grec : même principe que l’alphabet phénicien mais
quelque chose à l’aide d’un moyen graphique, alors
avec, en plus, des signes représentant les voyelles ●
qu’un signe est une convention (par exemple : un
L’écriture arabe : s’écrit de droite à gauche, avec des
son [phonème] représenté par une lettre).
consonnes et des signes plus petits pour indiquer
● Les images représentent différentes écritures
la prononciation des voyelles.
sur divers supports. Faire lire les légendes qui les
4. Il y a 5 000 ans : invention de l’écriture par les
accompagnent. Laisser les apprenants dire ce qu’ils
Sumériens ● 2 500 av. J.-C. : invention de l’écriture
savent déjà sur la naissance de l’écriture et son
hiéroglyphique par les Égyptiens ● 7 000 : nombre
évolution.
de signes hiéroglyphiques ● 1822 : déchiffrage des
hiéroglyphes par Champollion ● 1 400 av. J.-C. :
● Annoncer que l’on va lire le texte pour conforter les
naissance de l’écriture chinoise ● 3 500 : nombre de
savoirs qu’ils possèdent déjà et pour les compléter.
caractères chinois qu’il faut connaître pour lire un
journal ● 1 100 ans av. J.-C. : naissance de l’alpha-
1 Je comprends le texte bet phénicien ● viiie siècle av. J.-C.  : alphabet grec
● Faire lire silencieusement tout le texte. avec voyelles.
● Faire découvrir le contenu question après question.
5. L’apprenant doit trouver les réponses en se réfé-
Faire mettre en commun. Ce travail sera exécuté rant aux sous-titres. Il n’est pas nécessaire de lire
selon les modalités qui semblent les plus appropriées. tout le texte pour chaque réponse.
● Objectifs des questions :

– observer la forme de ce type de texte (1) ; ➜ Cahier d’activités 1, p. 64


­– rechercher des informations dans plusieurs endroits
● Toutes les réponses ont déjà été données. Ce travail
du texte et les écrire sans tout copier (2 à 4) ;
peut être fait à la maison.
– employer la bonne stratégie pour trouver vite l’in-
● Corriger individuellement. S’assurer que les phrases-
formation recherchée dans ce type de texte (5).
réponses sont correctement formulées et sans erreurs
Réponses attendues d’orthographe.
● Faire une synthèse avec la classe à partir de ces
1. Il y a 4 sous-titres, un pour chaque partie du
questions : Qu’est-ce qu’un texte documentaire ?
texte.
Qu’y trouve-t-on en général ? Comment est-il géné-
Les faire repérer, les faire lire. Les faire recopier
ralement composé ? En consultez-vous souvent ? Dans
dans le cahier d’activités (p. 64, exercice 2).
quelle matière ? Etc.

4 L’écriture, quelle aventure ! 93

Guide_EB4_U3_U4.indd 93 15/08/15 15:45


➜ Livre, p. 82-83 Réponses attendues
1. a. La forme du texte, avec ses sous-titres et ses
2 Je lis à voix haute illustrations, annonce un texte informatif. b. Le
titre et les sous-titres indiquent quel est le sujet
● Chaque élève choisira et préparera son paragraphe.
traité.
L’intonation sera neutre.
2. signe – écriture – caractères – consonne –
● Noter principalement la manière de lire tout en
voyelle – alphabet. Ces mots forment le champ
regardant l’auditoire le plus longtemps possible et en
lexical de l’écriture.
respectant la ponctuation. Faire remarquer qu’il n’y a
3. Les informations sont groupées en quatre parties,
pas de ponctuation expressive (point d’exclamation chacune ayant un sous-titre, selon le temps (cf. les
ou d’interrogation) dans ce texte. dates) et selon l’espace (cf. les noms de pays).
4. Les explications des mots techniques sont dans
3 Je donne mon avis le texte.
● cunéiforme : ressemble à des coins ou à des clous ;
● Organiser les discussions.
● pictogramme : dessin figuratif ;
● Essayer de faire parler tous les apprenants. Relancer,
● idéogramme : dessin abstrait ;
questionner, faire donner des exemples, faire refor-
● phonogramme : dessin représentant un son.
muler plus clairement.

4 J’écris › Je retiens
Vérifier les textes écrits, les corriger et les faire lire à Faire lire le contenu de l’encadré et le faire comparer
voix haute. avec ce que les apprenants ont déjà découvert.
N.B. Insister sur le fait que, souvent, dans ce type de
texte, les explications des mots techniques sont dans
Clés de lecture – Lire un texte le texte lui-même.
informatif
› Je m’exerce
Objectifs L’objectif de cette rubrique, dont les questions
● Étudier les spécificités d’un texte informatif. reprennent la question 5, est de demander aux appre-
● Repérer le champ lexical. nants d’utiliser les mots techniques du texte.
● Repérer les marqueurs de temps et d’espace.

➜ Cahier d’activités 1, p. 65


➜ Livre, p. 84
1. À faire faire en groupe. Corriger les productions.
› J’observe et je découvre 2. Faire écrire par les mêmes groupes les questions
qu’ils se posent sur l’écriture chinoise.
● Faire lire le contenu des étiquettes. Autour de quel 3. À faire faire individuellement. Les apprenants
mot peut-on les grouper ? prendront ainsi conscience de ce à quoi sert un texte
● Faire répondre oralement aux questions. La plupart informatif et pourquoi ils doivent en lire le plus
des réponses ont déjà été données pendant la lecture possible pour enrichir leur savoir.
du texte. La question 5 est posée pour faire réfléchir ● Prolongement : apprendre à se repérer dans un

à la visée de ces textes, qui est de s’informer. lieu de lecture.


94

Guide_EB4_U3_U4.indd 94 15/08/15 15:45


– Demander de repérer la place des documentaires prescription. Le radical de ces mots est :
à la BCD. Dans quel rayon se trouvent-ils ? Quelle script-. b. lecture – lecteur ; radical : lect-
étiquette les désigne ? Organiser des lectures de c. orthographe – graphologie – autographe ; radical :
documents avec la documentaliste. graph-.
– Faire aller dans des centres de documentation de la ● Faire rechercher dans le dictionnaire le sens des
ville la plus proche et faire observer tout ce que l’on mots non connus. Demander les définitions le
y trouve. Leur apprendre à se repérer dans un centre lendemain et les dicter.
de documentation. ● Faire rechercher des mots formés avec le même
– De quels autres moyens les élèves disposent-ils pour radical : scribe, scribouillard, script, scripteur… –
se documenter ? Les laisser donner des noms de sites écritoire, écrivailler, écrivaillon… – inscrire, pres-
Internet qu’ils consultent habituellement. Donner les crire, prescription…
noms d’autres sites Internet et de chaînes de télévi-
sion. Visionner des documents vidéo sur la naissance
de l’écriture. 2 Pour lire et écrire

Réponses attendues
Lexique – Autour des mots 1. ● lettrée : qui a des lettres, de la culture, des
lire et écrire savoirs.
● illettré : ignare, ignorante, qui ne sait pas bien

Objectifs lire ni écrire.


● analphabète : qui ne sait ni lire ni écrire.
● Enrichir son vocabulaire et le réinvestir.
● cultivée : qui a de la culture (synonyme de lettré).
● Comprendre l’origine des mots et les écrire correc-
2. autographe – lisible – illisible/indéchiffrable –
tement en se référant à leur étymologie.
graphologue.
Capacités Interroger les élèves :
● Connaissez-vous des gens de lettres de votre
● Partager ses connaissances.
pays ? Nommez-en.
● Mémoriser des mots et leur orthographe.
● Quand une personne est analphabète, quelles
● Chercher dans le dictionnaire.
difficultés rencontre-t-elle dans sa vie ?
● À qui demande-t-on des autographes, d’ordi-
➜ Livre, p. 85 naire ? Vous est-il arrivé d’en demander ? À qui ? En
quelle occasion ? Comment ce mot est-il formé ?
● Lire l’extrait et le faire reformuler.
● Lire la question et laisser les apprenants réfléchir

quelques minutes.
● Mise en commun des réponses à écrire au tableau.
3 Des expressions

1 Grouper les mots en familles Réponses attendues


lire sans hésitation – lire un texte très rapidement
Réponses attendues et superficiellement – deviner le sens caché –
a. inscription – décrire – inscrire – description – prédire ce qui va se passer en interprétant certains
écriteau – écrivain – écriture – post-scriptum – signes – deviner ses sentiments.

4 L’écriture, quelle aventure ! 95

Guide_EB4_U3_U4.indd 95 15/08/15 15:45


➜ Cahier d’activités 1, p. 66 Corrigés des exercices
1. un écolier, un étudiant – un écrivain – un grapho-
Faire les exercices à la fin de l’étude de la page 85 du
logue – un prescripteur, un médecin – un lecteur.
livre pour revoir et réinvestir ce qui a été découvert.
2. Ces mots ont tous été vus lors de l’étude dans
L’enseignant(e) décidera des modalités de travail.
le livre.
3. écriteau – orthographe.
4. lit l’avenir – lit dans son cœur – couramment –
parcouru des yeux – lire entre les lignes.

Atelier
de langue ➜ Livre, p. 86-90 – Cahier d’activités 1, p. 67-70

Grammaire – Les expansions ➜ Livre, p. 86-87

du groupe nominal (1) : l’adjectif


qualificatif et le complément
› J’observe et je découvre
● Lire le texte de base.
du nom ● Mettre les élèves en situation de recherche en les

faisant répondre aux questions.


Objectif
● Travailler chaque question en binômes et mettre
Découvrir deux expansions du nom : l’adjectif quali- les résultats en commun.
ficatif et le complément du nom. ● Objectifs des questions :

– repérer les noms et les déterminants (1) ;


Capacités – repérer l’adjectif, sa place et son accord (2) ;
● Distinguer les places de l’adjectif épithète par – repérer le complément du nom (3).
rapport au nom.
● Comprendre le rôle et la construction du complé- Réponses attendues
ment du nom. 1. ● Nom : région – déterminant : cette ● Nom :
pays – déterminant : des ● Nom : tablettes – déter-
Évaluation diagnostique minant : des.
● Écrire au tableau une phrase simple avec un ou 2. fertile – lointains. Ces adjectifs sont placés après
deux noms sans expansion. le nom et s’accordent en genre et en nombre avec
● Faire trouver les noms et demander aux apprenants le nom qu’ils qualifient.
pourquoi on peut dire que ces mots sont des noms. 3. Le nom principal est « tablettes ». Ce nom est
● Demander de donner plus de renseignements sur complété par un autre nom, « argile », relié au
ces noms en ajoutant des mots. Comment ont-ils premier par la préposition « d’(de) ».
procédé ? Écrire les réponses au tableau.
› Je retiens
● Faire résumer ce qui a été découvert et écrire les
règles au tableau sous la dictée des élèves.
96

Guide_EB4_U3_U4.indd 96 15/08/15 15:45


● Lire le contenu du « Je retiens » et comparer avec Visiter les ruines romaines de la ville de Tyr est un
ce qui a été découvert lors des travaux de recherche. enchantement pour les yeux et le cœur. Allez les
● S’assurer que les mots en vert sont bien compris. admirer un après-midi d’été. Le vent marin qui vous
Faire donner d’autres exemples. accompagne vous fait penser à tous ces hardis
● Demander aux apprenants de revoir la règle à la maison navigateurs phéniciens qui parcoururent la Médi-
et vérifier le lendemain que tout est retenu et compris. terranée, fondant villes et comptoirs commerciaux.
Ces ruines sont celles d’un vaste hippodrome où
› Je m’exerce se jouèrent tant de courses hippiques. De belles
colonnes élancées vous feront rêver d’espaces infi-
Objectifs des exercices : nis et de beaux cavaliers intrépides se jetant des
● identifier le nom et l’adjectif dans un groupe nominal (1) ; défis dangereux…
● identifier les groupes nominaux avec une expansion N.B. Dans ce texte, les élèves relèveront peut-être
complément du nom (2) ; les expansions subordonnées relatives qui seront
● compléter des noms avec des expansions (3 à 6) ;
étudiées dans la leçon suivante.
● repérer les expansions du nom dans un texte (7) ;

● écrire en donnant des renseignements sur les noms


➜ Cahier d’activités 1, p. 67
employés à l’aide d’expansions diverses (8, 9).

Réponses attendues Corrigés des exercices


1. 1. ● Adjectifs : merveilleux – bel – inconnue.
● Noms : d’or – de mariage – aux cent yeux –
Groupes nominaux Noms Adjectifs
une belle écriture écriture belle d’Afrique – de l’océan.
une petite bête délicate bête petite, 2. Exemple : cette haute tour permet d’avoir une
délicate
un scribe sérieux et travailleur scribe sérieux,
vue extraordinaire sur la vallée verdoyante.
travailleur 3. À corriger individuellement ou à utiliser comme
un calame précieux calame précieux évaluation, au choix de l’enseignant(e).
un livre ancien et abîmé livre ancien,
abîmé
un étrange parchemin parchemin étrange

2. ● Les lettres de l’alphabet grec – de l’alphabet


grec. ● Des parchemins en peau de chèvre – en
peau et de chèvre. ● Des instruments en os – en os.
Conjugaison – Le passé
3 à 5. À corriger individuellement, les réponses composé (1)
étant personnelles.
6. d’orage – en carton – du Japon – de fée – en Objectif
métal – de sport (ou de sportifs). Reconnaître le passé composé, sa valeur et sa forma-
7. Écrire adjectifs et compléments du nom sur deux tion.
colonnes : phénicien – grecque – latin – de l’écri-
ture – grande – du monde – occidental – grecque – Capacités
de la lettre – de (…) voûte – notre – céleste – de ● Situer dans le temps un verbe conjugué.
la Grèce – ancienne – de l’écriture.
● Observer une construction spécifique à un temps.
8 et 9. À corriger individuellement. Exemple à
● Comprendre le rôle des verbes « être » et « avoir »
partir de l’illustration :
en tant qu’auxiliaires.
4 L’écriture, quelle aventure ! 97

Guide_EB4_U3_U4.indd 97 15/08/15 15:45


Évaluation diagnostique
Tracer au tableau une ligne du temps et demander aux
› Je retiens
élèves d’y placer tous les temps qu’ils connaissent. ● Faire lire le contenu de l’encadré et le comparer
avec ce qui a déjà été trouvé.
● Poser des questions et faire donner d’autres
➜ Livre, p. 88
exemples pour illustrer les réponses.
Le passé composé est un temps connu des élèves
et très fréquemment employé à l’oral. Cependant, › Je m’exerce
les élèves ne savent pas toujours le reconnaître à
● Faire écrire les phrases en autonomie (ou en
l’écrit et rencontrent beaucoup de difficultés pour
binômes pour les plus fragiles). Aider ces apprenants,
choisir entre les deux auxiliaires. Insister sur le fait
au besoin.
que certains verbes peuvent se conjuguer avec les
● Correction collective au tableau.
deux auxiliaires, mais que le sens de la phrase se
trouve alors modifié : j’ai rentré les géraniums – je Réponses attendues
suis rentrée avec deux pots de géraniums.
La difficulté peut être dans le choix de l’auxiliaire.

› J’observe et je découvre ● Il a plongé, puis il est remonté à la surface.

● Ils ont applaudi, ils ont crié, puis ils se sont levés.

Prendre connaissance de l’illustration et du texte. ● Il a menti et il est devenu tout rouge.

● Faire observer l’illustration. Que représente-t-elle ?

● Lire le texte et poser des questions de compréhen-

sion. ➜ Cahier d’activités 1, p. 68


● Faire travailler les questions en groupes et mettre

les réponses en commun. Corrigés des exercices


1. nous avons écrit – tu lui as demandé – elle est
Réponses attendues arrivée – je suis passé(e).
1. Les informations données concernent le passé 2. sont descendues – sont entrées – ont fait – ont
de la ville de Tyr. Ce sont les temps employés qui trouvé – a éclairé – ont poussé – ont regardées –
situent les faits dans le passé. ont filé – sont remontées.
2. Les verbes sont au passé composé. Faire remar- N.B. L’accord du participe passé n’a pas encore été
quer que ces informations auraient pu être données abordé. Ne pas entrer dans ces explications. S’assu-
au passé simple. rer que l’auxiliaire est bien choisi.
3. Leur forme est composée. Ils sont conjugués 3. Lire la consigne et préciser qu’une suite doit
avec les auxiliaires avoir ou être (le dernier). tenir compte des temps déjà employés. Donc, ici,
4. Les auxiliaires sont conjugués au présent et les les verbes d’action seront au passé composé.
participes passés se terminent par « é » ou « u ». Exemple de suite que l’enseignant(e) peut lire aux
Faire repérer à quel groupe appartiennent ces apprenants après avoir écouté et corrigé leurs produc-
verbes. Quel groupe manque-t-il ? Quel est son tions : Elles se sont assises, tremblantes et muettes
participe passé ? devant la porte de la cave. Leur mère les a trouvées
ainsi, pâles et effrayées, mais incapables de répondre.
● Demander aux apprenants de résumer tout ce qu’ils
« Mais qu’est-ce qui vous est arrivé ? Vous avez vu
ont découvert.
un monstre ? — Oui, Maman, il y a des monstres
poilus et moustachus dans la cave… Ils allaient nous

98

Guide_EB4_U3_U4.indd 98 15/08/15 15:45


sauter dessus… — Et pourquoi êtes-vous descendues Réponses attendues
à la cave ? Ne vous l’ai-je pas interdit ? » 1. ● un document ancien : déterminant + nom +
adjectif.
● Prolongement : jeu ● cette région lointaine : déterminant + nom +

– Préparer un paquet d’étiquettes portant chacune adjectif.


● des petits signes cunéiformes : déterminant +
un pronom de conjugaison et un autre avec des
adjectif + nom + adjectif.
verbes à l’infinitif des trois groupes se conjuguant
● une lourde pierre plate : déterminant + adjectif
avec être ou avoir.
+ nom + adjectif.
– Chaque élève pioche une étiquette dans chaque
● quelle découverte importante : déterminant +
paquet et fait une phrase avec les mots obtenus. nom + adjectif.
2. Le noyau de chaque groupe est un nom. Faire
donner le genre et le nombre de chacun des noms.
Orthographe – L’accord 3. Le genre et le nombre des mots qui l’entourent
dans le groupe nominal sont les mêmes que ceux du nom.
4. des documents anciens – une stèle ancienne. Il
Objectifs a fallu accorder l’adjectif en genre et en nombre
● Choisir
le genre et le nombre du déterminant selon avec ces noms.
le nom qu’il accompagne.
● Accorder l’adjectif avec le nom qu’il qualifie. ● Écrire cette phrase au tableau : Les historiens ont
rapporté des papiers et des pierres très bien conservés
Évaluation diagnostique pour les offrir au musée de la ville, après une fouille
minutieuse des ruines romaines.
Poser les questions suivantes :
● Faire justifier les accords des adjectifs.
● Qu’est-ce qu’un groupe nominal ? De quoi peut-il
● Écrire au tableau les règles découvertes.
être formé ?
● Qu’est-ce que le genre et le nombre d’un nom ?

● Que veut dire « accorder » ?


› Je retiens
● Que va-t-on travailler dans cette leçon ? Qu’est-ce ● Faire lire les règles et les faire comparer avec les
que cela sous-entend pour vous ? découvertes.
● Poser des questions et faire répondre en donnant

➜ Livre, p. 89 d’autres exemples.

› J’observe et je découvre
› Je m’exerce
● Lire la consigne et la faire expliciter.
● Lire la situation de découverte et poser des ques- ● Écrire au tableau les résultats donnés et faire justi-
tions dont les réponses seront les GN en vert. fier les accords. Exemples : une statue ancienne – des
● Les faire écrire au tableau. parchemins anciens – une statue et ce parchemin volés.
● Mettre les apprenants en situation de découverte

selon la modalité de travail choisie par l’enseignant(e).


● Faire répondre aux questions et mettre les résultats

en commun.
4 L’écriture, quelle aventure ! 99

Guide_EB4_U3_U4.indd 99 15/08/15 15:45


➜ Cahier d’activités 1, p. 69 de « générique », le faire lire et le faire copier. Faire
chercher également les antonymes.

Corrigés des exercices


➜ Livre, p. 90
1. ● les deux grands fleuves ; « grands » : masculin
pluriel. ● les hautes terres enneigées ; « hautes » et
« enneigées » : féminin pluriel. › J’observe et je découvre
Les adjectifs qualificatifs prennent le genre et le
● Lire la phrase et faire relever les deux mots en gras.
nombre du nom qu’ils accompagnent.
2. des fleuves nourriciers – une langue riche et douce –
Réponses attendues
des ressources inestimables – des fouilles minutieuses –
1. ● Signes : hiéroglyphes – lettres – caractères –
un tombeau profané – un parchemin et une stèle
pictogramme.
inutilisables – une chercheuse infatigable.
● Supports : papyrus – papier – bois – pierre –
3. une petite chienne blanche – des petites
tablette – mur.
chiennes blanches ● une tante bavarde – des tantes
2. La définition commence par le même nom
bavardes ● une écrivaine modeste – des écrivaines
générique : « appareil ». Exemples de mots pouvant
modestes ● une dinde bien grasse – des dindes
être ajoutés : rasoir électrique, ventilateur, etc.
bien grasses ● une fille impolie – des filles impolies
3. stylo, crayon, porte-plume, etc.
● une belle jeune fille – de belles jeunes filles.

● Demander la définition d’un mot générique.

Vocabulaire grammatical – › Je retiens


Mots génériques – Mots Faire lire le contenu de l’encadré et le faire comparer
avec les découvertes déjà faites.
particuliers
Objectif › Je m’exerce
Comprendre ce qu’est un terme générique. ● Faire faire l’exercice et faire comparer les résultats
pendant la mise en commun.
Capacités ● Exemples de mots particuliers correspondant au

● Repérer les termes génériques. mot générique « documents » : livres – revues – CD –


● Utiliser des termes génériques. films – journaux – encyclopédies – BD.
● Définir un mot en utilisant des termes génériques.
➜ Cahier d’activités 1, p. 70
Évaluation diagnostique
Depuis la maternelle, les apprenants ont résolu des Corrigés des exercices
problèmes de catégorisation. Regrouper des mots 1. ● Repas : déjeuner, dîner, souper, goûter, petit-
autour d’un terme générique ne devrait pas être trop déjeuner, etc. ● Qualités : générosité, bonté, gentil-
difficile à cet âge. lesse, etc. ● Défauts : gourmandise, avarice, malice,
● Énoncer ces mots : lettres – voyelles – consonnes –
cruauté, jalousie, etc. ● Fournitures scolaires : cahier,
signes. règle, cartable, livres, trousse, etc. ● Sports collec-
● Demander sous quel mot générique ils peuvent être
tifs : volley-ball, football, basket, etc. ● Activités
regroupés. Faire chercher dans le dictionnaire le sens
100

Guide_EB4_U3_U4.indd 100 15/08/15 15:45


artistiques : peinture, danse, théâtre, musique, 3. À faire faire individuellement avec l’aide du
dessin, etc. dictionnaire. Cette activité apprend aux élèves à
2. sentiment – boisson – aliment – gâteau – donner des définitions. Elle est transdisciplinaire.
meuble – véhicule. Essayer de la consolider avec les professeurs de
maths et de sciences, par exemple.

Atelier
d’oral ➜ Livre, p. 91

Poème – Conte de fée Écouter, lire et comprendre


› le poème
Objectifs Faire répondre aux deux questions restantes.
● Lire et comprendre un texte poétique. ● Faire écouter le poème. Qui est le narrateur ? À qui
● Enrichir sa culture. s’adresse-t-il ?
● Entrer en littérature. ● Lire le poème.
● Apprendre a écouter et réciter. ● La maman du poète lui lisait des contes et le faisait

rêver. Faire faire une liste des éléments transformés


Capacités par le conte : l’homme sera capable de voler, l’or
● Expliciter des images poétiques. servira à faire des tuiles, etc.
● Mémoriser. ● Faire remarquer que l’enfant imaginait l’avenir au
● Dire de façon expressive. futur, qui est un temps exprimant un fait comme
● Exprimer un futur de rêve. réel. Il croyait vraiment, en rêve, que tout cela était
possible. C’est la magie des contes.
› Avant de lire et d’écouter ● À la fin du rêve, l’enfant retrouve la réalité annon-

cée par le « mais ».


Travailler les deux premières questions.
● Faire écouter le texte plusieurs fois pendant au
● L’auteur a un nom chinois. Dans ce recueil, on doit
moins une semaine.
trouver des poésies chinoises.
● Faire décrire l’illustration. Quelle atmosphère

annonce-t-elle ? En quoi cette illustration correspond- › Après l’écoute


elle au titre ? Laisser les apprenants parler librement. ● Prévoirun calendrier pour la « récitation » du texte.
● Faire repérer les strophes, les vers. ● L’évaluation se fera à l’aide d’une grille à laquelle

on aura réfléchi avec les apprenants.

4 L’écriture, quelle aventure ! 101

Guide_EB4_U3_U4.indd 101 15/08/15 15:45


1, 2, 3, partons…
en français ! ➜ Livre, p. 92-93 – Cahier d’activités 1, p. 71-72

Objectifs
communicatifs grammaticaux lexicaux socioculturels
● écrire un lieu public.
D ● Les connecteurs ● Les noms de lieux ●L a vie dans les villes.
●D
 emander un produit. situant dans l’espace. d’une ville. ●L ire un plan.
●D
 emander le prix. ● L’impératif présent. ● Les noms des com- ●F aire des courses.
Commenter un prix. merçants (petits et ●L es annonces
● Indiquer un chemin. grands commerces). publicitaires.
● Accepter/refuser ● Les transports.
une invitation. ● Les verbes
de mouvement.
Thèmes transversaux
● onvivialité : se retrouver pour fêter un événement.
C
●P
 réservation du patrimoine d’une ville : les vieux quartiers, les petits commerces traditionnels.

– Troisième écoute, avec relevé des principaux


Oral ➜ Livre, p. 92 connecteurs servant à situer dans l’espace. Dictée de
ces connecteurs par l’enseignant(e).
Compréhension orale ● Texte photocopié

● Lire les consignes et demander aux apprenants de – Distribuer le document préparé par l’enseignant(e) qui
les reformuler. aura supprimé dix mots (noms de lieux et connecteurs).
● Faire relever les quatre verbes qui indiquent ce que
– Les élèves complètent le document en binômes.
l’on va faire. – Ils notent leur travail sur 10, le montrent à
● Dessin et document oral
l’enseignant(e), puis s’autocorrigent à l’aide de la
– Observation du plan : de quel plan s’agit-il ? Faire transcription (p. 196-197).
lire les écritures : qu’indiquent-elles ? Pour décrire cet – Lecture du texte à voix haute.
● Faire lire le mémo 2. Pour chaque rubrique de ce
endroit, comment va-t-on s’y prendre ? Quel sera le
repère principal ? mémo, faire imaginer des minidialogues. Exemple :
– Faire lire le lexique concernant les lieux de la ville « Il me faut 1 kg de bœuf haché, s’il vous plaît. C’est
(mémo 1). Faire faire un essai de description du plan combien ? »
en employant ce lexique.
– Première écoute du document oral. Production orale
– Deuxième écoute, pendant laquelle les élèves ● Faire lire la consigne et faire préparer les jeux de
indiquent du doigt, sur le plan, tout ce qui est nommé. rôles en formant des groupes de 2 à 4 élèves.
Le narrateur décrit-il le plan de droite à gauche ou de ● Faire utiliser le maximum de mots et d’expressions

gauche à droite ? Quels commentaires fait-il sur la donnés dans les mémos.
ville ? Que regrette-t-il ? ● Faire présenter les jeux de rôle et les évaluer.

102

Guide_EB4_U3_U4.indd 102 15/08/15 15:45


Chez les autres, Réponses attendues
ça se dit, ça se fait comme ça…
1. Françoise habite à Toulouse. C’est elle qui écrit
● Lire le contenu de l’encadré. le message à Francine : « On se retrouve chez moi
● Faire répondre aux demandes d’explications.
à Toulouse. »
● Faire répondre aux questions posées et faire
2. de Paris ; ils voyagent en train (cf. consigne).
engager des recherches au besoin. 3. vers 10 h.
4. la rue de Bayard – la rue d’Alsace-Lorraine –
➜ Cahier d’activités 1, p. 71 l’église Saint-Jérôme – la place du Capitole – l’im-
meuble en face de la mairie.
Compréhension orale 5. sortez – prenez – tournez – continuez – passez.
● Faire lire le mémo et faire mémoriser le lexique. Faire remarquer que certains de ces verbes sont à
● Dicter : un morceau de gâteau, une botte de persil, l’impératif.
un sac de blé, un bouquet de roses, etc.
● Faire lire la consigne et la faire expliciter. Qu’allons-
➜ Cahier d’activités 1, p. 71
nous écouter ?
● Première écoute, suivie du remplissage du tableau. ● Cet exercice peut servir d’évaluation. À faire, donc,
● Deuxième écoute, pour compléter le tableau. plutôt en autonomie.
● Correction collective. ● Les réponses aux questions ne se trouvent pas

directement dans le texte.


Corrigés de l’exercice
● le laitier – lait – 1 litre – 2 euros. Corrigés des exercices
● le fleuriste – tulipes et roses – 1 bouquet – 1. C’est Arthur qui a écrit le mail à Jana, Fouad,
20 euros. Sylvie, Albert, Wissam et Tarek.
● le poissonnier – sardines – 1 kg – 6 euros. 2. C’est une invitation.
● le marchand de légumes – radis – 1 botte – 2 euros. 3. Arthur attend une réponse écrite.
4. 10 heures, de 10 h à 20 h.
5. Non, une partie seulement, puisqu’ils vont sortir
Écrit pour déjeuner au restaurant et aller au cinéma.

Compréhension écrite ➜ Livre, p. 93

➜ Livre, p. 93 Production écrite


Lire la consigne et demander aux apprenants de ● Pour écrire ce texte, faire d’abord dessiner un plan,
l’exécuter. Ils peuvent travailler en groupes. puis faire utiliser toutes les ressources acquises à l’oral
et pendant la lecture du courriel (dans la même page).
› Avant de lire ● À corriger individuellement.

● De quel genre de document s’agit-il ? Leur est-il ➜ Cahier d’activités 1, p. 72


arrivé de correspondre par mail ? Quels sont les avan-
tages de ce moyen de communication ? Quelle ville est ● Lire la consigne et la faire commenter. Combien de
représentée sur la photo ? courriels doivent être écrits ? À qui et pourquoi ? Que
● Faire mettre en commun oralement. veut dire « décliner une invitation » ?
4 L’écriture, quelle aventure ! 103

Guide_EB4_U3_U4.indd 103 15/08/15 15:45


● Faire lire et utiliser le mémo pour l’écriture des ● Faire écrire selon la démarche habituelle : 1er jet et
deux textes. 2e jet.
● Ces deux textes peuvent servir d’évaluation.

Atelier
de lecture ➜ Livre, p. 94-97 – Cahier d’activités 1, p. 73-75

● L’intelligence humaine et le travail des hommes.


Texte – De la pierre au papier
› Avant de lire
➜ Livre, p. 94-95
Réponses attendues
Compétences 1. a. Le titre est formé de deux groupes nominaux :
● Comprendre en le lisant un texte court, de « De la pierre » et « au papier ». Quel lien peut-il exis-
complexité adaptée à l’âge des apprenants, et faire ter entre les deux mots principaux ? Ce sont tous les
preuve de compréhension en répondant à des ques- deux des supports d’écrit.
tions oralement et par écrit. b. Les prépositions « de » et « à (au) » indiquent
● Lire un texte à voix haute. une progression dans le temps.
Faire lire les légendes et laisser les apprenants
Objectifs commenter les documents.
● Lire un texte documentaire. 2. a. Ce texte va parler des inventions qui ont fait
● Comprendre ses spécificités. évoluer les supports d’écrit.
● Adapter sa lecture au genre de texte. b. C’est un texte documentaire où l’idée est déve-
● Développer la fluidité de lecture à voix haute. loppée à l’aide de paragraphes délimités par des
● Donner son avis. sous-titres.

Capacités
● Lire en autonomie et réagir à des questions pour ➜ Cahier d’activités 1, p. 73 – Exercice 1
donner son avis. ● Faire lire les sous-titres. Qu’annoncent-ils ?
● Faire preuve d’envie de lire pour enrichir son savoir.
● Les faire relever par écrit.
● Distinguer les différentes parties composant ces

textes documentaires. ➜ Livre, p. 94-95


● Mettre des informations en relation.

● Développer des stratégies de lecture spécifiques à

ce type de texte.
1 Je comprends le texte
● Écrire des titres et sous-titres. ● Lire l’introduction du texte.
● La faire reformuler. À quoi sert cette introduction ?
Thèmes transversaux ● Faire lire le texte en silence.
● L’histoire de l’humanité à travers les siècles. ● Demander aux apprenants ce qui les a arrêtés pendant

● Les grandes inventions qui ont fait avancer l’Histoire. la lecture. Qu’ont-ils fait pour résoudre ces difficultés ?
104

Guide_EB4_U3_U4.indd 104 15/08/15 15:45


● Les questions posées dans le livre exercent les ➜ Livre, p. 94-95
apprenants à lire un texte documentaire autrement,
en recherchant les informations le plus vite possible. ● Lire la question 2 et laisser les apprenants dire ce
● Faire répondre à la question 1. Les élèves doivent qu’ils ont appris en lisant ce texte.
se référer aux sous-titres. ● Ceux qui veulent faire des recherches personnelles

peuvent les présenter à leurs camarades les jours


Réponses attendues suivants.
1. Sous-titres des paragraphes à lire pour répondre
aux questions dans l’ordre : Il y a longtemps… – Le 2 Je lis à voix haute
papier – Le papyrus et le parchemin – Le papyrus
Chacun fait sa liste, la compare avec celle de ses
et le parchemin – Et l’avenir ?
camarades et la lit le plus clairement possible à toute
la classe, sans hésiter.
➜ Cahier d’activités 1, p. 73 – Exercice 2
3 Je donne mon avis
● Les réponses aux questions posées seront cher-
chées dans les paragraphes correspondants. ● La question 1 concerne l’écologie et le dévelop-
● Les élèves ne sont pas obligés de lire tout le texte
pement durable. Laisser les apprenants discuter. Ils
pour chaque question. devraient en arriver à poser la question du recyclage
● Expliquer aux apprenants que c’est une stratégie de
et celle du développement des forêts par des planta-
recherche qu’ils doivent appliquer pour la lecture des tions étudiées et programmées par des organismes
textes informatifs. d’État.
● La question 2 va faire réfléchir sur l’importance
● Travail à faire faire en autonomie, en classe.

● L’enseignant(e) surveillera les stratégies de lecture


des livres pour le développement de la culture, sa
de ses élèves. diffusion de par le monde et son rôle de gardien et
● Fixer une durée raisonnable pour ce travail et la
témoin de l’Histoire. Le livre est un témoin de la vie
communiquer avant de commencer. des hommes, le fondement de sa culture et de sa
spiritualité. Écrire tout ce que disent les apprenants
Corrigé de l’exercice et composer avec eux un texte informatif (avec sous-
1. Sur la pierre et sur l’os. Puis ils ont utilisé les titres) structurant ces idées.
tablettes d’argile, le bois et le métal.
2. Du mot papyrus. 4 J’écris
3. Un support fabriqué à partir de peaux de chèvre ● L’objectif de cet exercice est de trouver des sous-
ou de veau.
titres pour un texte informatif.
4. Un ensemble de parchemins reliés, ayant la
● Faire faire cet exercice collectivement au tableau.
forme d’un livre.
● Les sous-titres devraient correspondre à l’évolution
5. Les Chinois, vers 105 avant J.- C.
des transports.
6. Gutenberg inventa l’imprimerie. Cette invention
● Prolongement : faire faire d’autres exercices
donna son essor à l’industrie du papier.
semblables sur d’autres sujets. Par exemple : « Du
7. Réponse personnelle. Ex. : Non, car ils sont
pigeon voyageur à Internet », « De la mèche trempée
complémentaires. On a toujours besoin de papier.
dans l’huile à l’ampoule électrique ».

4 L’écriture, quelle aventure ! 105

Guide_EB4_U3_U4.indd 105 15/08/15 15:45


➜ Cahier d’activités 1, p. 74
Clés de lecture – Lire un texte
documentaire ● Les exercices proposés sont des exercices d’entraî-
nement à l’écriture de textes documentaires orga-
Objectifs nisés.
● Découvrir les spécificités d’un texte documentaire. ● Lire les consignes et les faire expliciter.
● Distinguer les éléments d’un texte documentaire. ● Demander aux apprenants comment ils vont procé-
● Relever le vocabulaire technique. der pour répondre à ces questions et de quels moyens
techniques ils peuvent se servir.
➜ Livre, p. 96 ● Leur donner plusieurs jours pour faire ce travail

(fixer une date limite).

› J’observe et je découvre ● Mettre les résultats en commun.

● Les réponses aux questions 1 à 4 ont déjà été


données durant l’étude du texte. Les apprenants Lexique – Autour des mots
n’auront qu’à les reformuler. découverte et invention
● Réponse à la question 5 : a. Indicateurs temporels : il y a

longtemps – dans les temps – à l’époque des pharaons –


un peu plus tard – en 105 av. J.-C. – en 1445 – ➜ Livre, p. 97
dès lors – depuis dix ans. b. Indicateurs spatiaux : au
● Introduire cette leçon de vocabulaire en la reliant
bord du Nil – dans la ville de Pergame, en Asie Mineure –
aux textes étudiés.
dans le monde arabe – en Irak – en Europe.
● Demander aux apprenants : Est-ce que les Phéni-
● Pour la question 6, rappeler la leçon sur les mots
ciens ont découvert l’écriture alphabétique ou est-ce
génériques et faire donner les définitions. Les faire
qu’ils l’ont inventée ? Les archéologues ont-ils décou-
comparer ensuite avec les définitions du dictionnaire.
vert ou inventé des parchemins couverts d’écritures
● Réponse à la question 7 : le texte est écrit à la
hiéroglyphiques ?
3e personne du singulier. À aucun moment, l’auteur
● Faire valider les réponses.
n’intervient. L’énonciation est neutre.
● Demander aux apprenants de dicter les spécificités

d’un texte documentaire.


1 Découverte ou invention ?
1. Lire les deux définitions et les faire répéter. Par quel
› Je retiens mot générique commencent-elles ?
2. Laisser les élèves discuter et mettre les réponses
● Faire lire le contenu de l’encadré.
en commun, en les faisant valider. a. Inventions :
● Poser des questions de compréhension.
la première machine à additionner – la roue – un
● Faire comparer avec ce qui a été trouvé.
nouveau jeu – un nouveau vaccin. b. Découvertes :
une rivière souterraine – un tombeau phénicien – une
› Je m’exerce nouvelle planète.
● Faire travailler les élèves en groupe. 3. Demander aux apprenants de chercher les réponses
● Faire mettre les résultats des travaux en commun. à la maison ou à la BCD. Les faire mettre en commun
● Les mêmes groupes pourraient ensuite écrire les le lendemain.
contenus des sous-titres et lire leur travail à toute la
classe après l’avoir montré à l’enseignant(e).
106

Guide_EB4_U3_U4.indd 106 15/08/15 15:45


Réponses attendues ➜ Cahier d’activités 1, p. 75 – Exercices 3 à 5
Galilée : la lunette astronomique ● Rudolf Diesel : le ● Exercice 3 : les apprenants utiliseront des mots de
premier moteur ● Edward Jenner : le vaccin contre la même famille que « découvrir ».
la variole ● Alessandro Volta : la pile électrique ●
Guglielmo Marconi : la première radio. Corrigés des exercices
3. Avec une nappe, je peux recouvrir cette table. –
J’ai acheté ce tapis pour couvrir le sol de mon
➜ Cahier d’activités 1, p. 75 – Exercices 1 et 2 salon, qui est abîmé. – En avril, ne te découvre pas
d’un fil.
● Exercice 1 : laisser aux apprenants le temps de
4. microscope – boussole.
chercher les réponses et les faire mettre en commun.
5. ● Magellan est un navigateur portugais né aux
● Exercice 2 : faire faire individuellement, puis faire
environ de 1480, à l’époque des grandes découvertes.
mettre en commun.
● Il est connu pour être à l’origine de la première

Corrigé de l’exercice 1 circumnavigation de l’Histoire (voyage autour du


monde) ; le voyage dura trois ans. Il découvrit sur
le baromètre – le degré Fahrenheit – le paratonnerre –
sa route le détroit qui porte aujourd’hui son nom.
le diagnostic médical par auscultation – la dynamite.

➜ Livre, p. 97
➜ Livre, p. 97

2 Grouper les mots en familles 3 Des expressions imagées


● Faire lire les phrases construites avec ces expres-
● Enfaire un exercice de copie sur le cahier d’écriture.
sions : elles donnent l’explication.
● Contrôler la copie.
● Faire inventer des histoires avec ces expressions.

Réponses attendues Exemple : Les eaux avaient recouvert toute la vallée ;


comme je ne pouvais plus rentrer chez moi, il m’a four-
inventif – inventeur – inventes (inventer). Deman-
ni le vivre et le couvert pendant une semaine, et je lui
der aux apprenants d’écrire un texte avec ces mots.
en serai reconnaissant toute ma vie.

Atelier
de langue ➜ Livre, p. 98-101, Cahier d’activités 1, p. 76-79

Capacités
Grammaire – Les expansions ● Identifier la proposition relative.
du GN (2) : la proposition relative ● Repérer sa fonction et son rôle.

● Manipuler le GN par ajout ou par suppression.


Objectif ● Identifier les pronoms relatifs.
Enrichir un groupe nominal à l’aide d’une proposition
relative pour donner des renseignements supplémen-
taires.

4 L’écriture, quelle aventure ! 107

Guide_EB4_U3_U4.indd 107 15/08/15 15:45


Évaluation diagnostique
● Demander aux apprenants ce qu’ils ont découvert
› Je retiens
lors de la leçon de grammaire précédente. ● Faire lire le contenu de l’encadré.
● Leur dire que dans cette leçon ils découvriront un ● Poser des questions. Quel est le rôle des proposi-
autre moyen linguistique ayant le même rôle. tions relatives rattachées à un GN ? Comment sont-
elles rattachées au nom ? Etc.
➜ Livre, p. 98-99
› Je m’exerce
› J’observe et je découvre Objectifs des exercices :
● Faire prendre connaissance du texte et faire 1. Repérer les relatives et le nom qu’elles complètent.
répondre aux consignes. 2. Repérer le nom complété.
● Faire chercher les réponses en atelier et les mettre
3. Transformer deux indépendantes en une phrase
en commun.
complexe à l’aide d’une principale et d’une relative.
Réponses attendues 4. Choisir le pronom relatif qui convient.
1. ● Cette consigne fera repérer la proposition rela- 5. Écrire une phrase complexe avec une relative.
tive qui apporte, comme le complément du nom, 6. Lire et comprendre un texte documentaire dont
des précisions (en grammaire, il faut beaucoup de nombreux renseignements sont donnés par des
insister sur le rôle et le sens des mots ou groupes relatives, expansions du nom.
de mots). 7. Écrire des phrases avec des expansions du nom.
● Les apprenants savent déjà que les morceaux de
phrase contenant un verbe s’appellent une propo- Réponses attendues
sition.
1. Propositions relatives et noms complétés : « qui
2. ● « Qui » et « où » introduisent ces propositions.
les étonnera », « lettre » ● « dont elle ne veut pas
● Ces pronoms ont deux fonctions : relier et
parler », « rêve » ● « que je viens de voir », « film »
remplacer ; d’où leur nom : pronom (pour le nom)
● « où je vis », « rue ».
relatif (qui relie).
2. cadeau – légumes – village – jardin – villa.
● Proposer des phrases avec d’autres pronoms rela-
3. Je veux vendre mon ordinateur qui est ancien. –
tifs, par exemple :
Tu m’as prêté un livre qui est intéressant ou le livre
– Les plantes que je vois dans l’illustration sont des
que tu m’as prêté est intéressant. – Il habite dans
papyrus.
une grotte qui est pleine de chauves-souris. – J’ai
– Le peuple dont je vous parle vivait sur les bords
le CD que vous m’avez vendu.
du Nil.
4. que – où – dont – qui.
– Le document sur lequel je me base est très ancien.
5. À corriger individuellement.
3. Faire écrire les phrases 2 et 3 du texte sans leurs
6. a. Propositions relatives et noms complétés :
expansions et faire constater qu’elles gardent un
« qui apparaît (…) Mésopotamie », « invention » ●
sens mais manquent des précisions dont a besoin
« qui marque (…) nouvelle », « invention » ● « qui
ce texte d’histoire.
avaient deux à quatre roues », « chars et chariots »
● « qui fera (…) au Proche-Orient », « noria » ●
● Demander aux apprenants de résumer leurs décou-
« qui permettra l’irrigation », « machine ». b. La
vertes.
noria sera la première grande machine à roue : il
● Les écrire au tableau.

108

Guide_EB4_U3_U4.indd 108 15/08/15 15:45


manque des précisions de lieu et de conséquence. Évaluation diagnostique
7. Laisser les apprenants faire des recherches et Rappeler ce qui a été découvert au cours de la précé-
faire écrire le résultat de leurs découvertes à l’aide dente leçon sur le passé composé.
d’une ou plusieurs propositions relatives.
➜ Livre, p. 100

➜ Cahier d’activités 1, p. 76


› J’observe et je découvre
Corrigés des exercices ● Faire découvrir le texte et travailler les questions
1. que tu vois là-haut – qui mène au désert – dont l’une après l’autre.
vous parlez – qui a signé votre livre – qui est très ● Faire mettre en commun les découvertes.

ancien – où vous êtes allés. ● 1. et 2. : la situation de recherche amènera les

2. a. Faire comprendre que ces deux formes d’ex- apprenants à porter une attention particulière sur le
pansion, ayant le même rôle, sont interchangeables. participe passé des verbes des trois groupes. Lors de
La consigne devrait être la suivante : remplace l’ex- la mise en commun, l’enseignant(e) installe les régu-
pansion du nom par une proposition relative. b. qui larités des 1er et 2e groupes concernant la formation
appartient à sa mère ● qui contient des cornichons des participes passés.
● qui sont parfumées ● qui sont en soie. ● 3. : installer une stratégie pour rendre audible la
3. Un avion est un appareil de locomotion qui lettre muette finale de certains participes passés et
vole. ● Un téléphone est un appareil qui permet faire remarquer les irrégularités du 3e groupe.
de communiquer à distance. ● Un stéthoscope est
● La question 4 permet de faire une liste des verbes
un instrument qui permet d’ausculter un malade.
les plus usuels se conjuguant avec l’auxiliaire être.
● Un tapis est un ouvrage de fibres tissées qui

permet de recouvrir le sol.


Réponses attendues
1. ont écrit – ont fabriqué – ont découvert. Ces
● Faire constater que, pour donner une définition,
participes passés se terminent par « it », « é » et
il faut commencer par un mot générique souvent
« ert ».
enrichi par une ou deux expansions. 2. inventer : participe passé en « é » ● réfléchir :
participe passé en « i » ● parti : participe passé en
« i » ● reçu : participe passé en « u » ● ouvert : parti-
Conjugaison – Le passé cipe passé en « ert » ● pris : participe passé en « is ».
composé (2) 3. En le mettant au féminin : ouvert – ouverte.
4. a. Les verbes de mouvement : passer, venir,
Objectif entrer, monter, descendre, rester, sortir, tomber,
naître, mourir, devenir, etc. b. Les verbes pronomi-
Conjuguer un verbe au passe composé.
naux : se lever, se demander, se laver, se concen-
trer, se restaurer, etc. c. Écrire au tableau les trois
Capacités phrases suivantes : Maman est rentrée tôt. – Papa
● Former les participes passés des verbes selon leur est rentré tôt. – Il a rentré la poubelle.
groupe.
● Choisir entre les auxiliaires avoir et être. ● Faire énoncer la règle d’accord du participe passé
● Accorder le participe passé. avec les auxiliaires être et avoir.
4 L’écriture, quelle aventure ! 109

Guide_EB4_U3_U4.indd 109 15/08/15 15:45


› Je retiens Champion en dictée – Une
● Les apprenants énoncent la règle et la comparent invention au service du savoir
avec celle de l’encadré.
● Poser des questions et faire répondre avec d’autres ➜ Livre, p. 101
exemples.
● Lire le titre. Qu’annonce-t-il ?
› Je m’exerce ● Faire observer les illustrations. De quelle invention

s’agit-il ? Quel est l’élément commun aux trois illustra-


● Demander aux apprenants de commencer par « je ». tions. Quelle différence constates-tu entre les trois ?
● Un élève écrit les verbes au tableau pendant que ● Faire lire le texte en silence, puis à voix haute.
les autres travaillent. ● Poser des questions de compréhension.
● Correction collective. ● Travailler sur l’orthographe en faisant réfléchir sur

certains points.
Réponses attendues
je suis revenu(e) – tu es resté(e) – il (elle) a acheté Réponses attendues
– nous avons fait – vous avez surgi – ils (elles) sont 1. et 2. Ce mot est formé du radical « lune » et
sorti(e)s – j’ai vu – tu es intervenu(e) – il (elle) a du suffixe diminutif « ette ». Il s’écrit au pluriel
mangé – nous avons appelé – vous avez compris – car cet objet est fait de deux lunes (sauf le
ils (elles) ont couvert. monocle). Faire donner d’autres exemples formés
avec ce diminutif : fillette, maisonnette, etc.
3. ● Faire recopier le tableau sur un cahier et faire
➜ Cahier d’activités 1, p. 77
classer les mots selon la prononciation de cette
lettre.
Corrigés des exercices ● Demander à un groupe d’élèves de faire cet

1. se sont installés – a décollé ● a sauté – est tombé exercice au tableau et faire mettre en commun
● est rentrée – a salué ● a toussé – n’ai pas dormi – ai les résultats.
fait – a fini ● n’a pas voulu – a compris – s’est excusé. ● Faire énoncer la règle et la faire comparer avec

2. ● Dès que nous avons fini de travailler, nous nous celle du premier « Je retiens » (cahier d’exercices
sommes assis. 1, page 79).
● Au moment où le film a commencé, un bruit

strident a retenti.
● Qu’est-ce que tu as fait cette nuit ? Tu as beau-
➜ Cahier d’activités 1, p. 78-79
coup pleuré.
3. À corriger individuellement. Bien expliquer que les Corrigés des exercices 1 à 3
verbes doivent être au passé composé. Ex. :  Dès que 1. cassé – dérobé – enfermée – arrivées – mouillé –
l’orage a éclaté, les gens se sont mis à courir. Certains gelées – bu – sucré – revenus – parti.
sont entrés dans les magasins, d’autres se sont réfugiés 2. sont descendus – j’ai passé – ont appelé – ont
sous les auvents. Moi, j’ai regardé les passants derrière réussi.
ma fenêtre. Quand le tonnerre a retenti, précédé d’un 3. saison – poisson – gros – adresse. Faire justifier.
éclair, j’ai sursauté et me suis réfugié dans le salon.
Maman m’a demandé d’éteindre la télévision et de la
débrancher. Ce texte peut également être dicté.

110

Guide_EB4_U3_U4.indd 110 15/08/15 15:45


➜ Livre, p. 101 ➜ Cahier d’activités 1, p. 78-79

Réponses attendues Corrigés des exercices 4 à 6


4. 4. permission – cicatrisation – punition – démo-
Verbes Auxiliaires Accords lition – limitation – domination – célébration –
a inventé avoir pas d’accord
émission – succession.
ont utilisé avoir pas d’accord 5. explication – embarcation – fabrication – provo-
furent être féminin pluriel cation – suffocation – convocation. Faire remar-
fabriquées quer que « qu » est devenu « c ».
5. Il s’écrit « -tion ». Laisser les élèves donner 6. Dictée. Travailler l’orthographe des mots dans
d’autres réponses et faire comparer avec la règle l’encadré jaune du manuel et dicter le texte ou
(second « Je retiens », cahier d’exercices 1, page 79). préparer un texte lacunaire (manqueront les mots
et les règles étudiés).

Atelier
d’écriture Écrire un texte documentaire ➜ Livre, p. 102-103

Compétence
Production écrite
Produire des textes variés en tenant compte de leurs
spécificités.
➜ Livre, p. 102
Objectif
Écrire un texte documentaire. › J’observe et je découvre
Capacités ● Faire observer l’illustration et faire lire la légende.
● Demander aux apprenants de dire ce qu’ils savent
● Choisir la modalité d’écriture spécifique à ce texte.
déjà à propos de ce monument célèbre.
● Écrire des titres et des sous-titres.
● Faire lire le texte et faire répondre aux questions.
● Formuler des phrases correctes.

● Relire pour améliorer son texte et corriger l’ortho-


Réponses attendues
graphe.
● Écrire de façon lisible et sans ratures.
1. La tour Eiffel. Grâce à la photo, à la légende et
au titre.
2. Ce document est organisé comme un texte
documentaire, avec un grand titre qui annonce le
sujet et trois sous-titres qui organisent les infor-
mations.
3. situation : sous-titre 1 ● histoire : sous-titre 2 ●
Eiffel : sous-titre 3.

4 L’écriture, quelle aventure ! 111

Guide_EB4_U3_U4.indd 111 15/08/15 15:45


4. La tour Eiffel est désignée successivement Réponses attendues
par : monument, elle, ce projet ● Paris : capitale ● ● Je dois écrire un texte informatif.
Gustave Eiffel : il, travailleur. ● Le sujet du texte sera : donner des informations
5. Je vais lire ce texte pour obtenir des informa- sur un lieu que j’ai visité.
tions sur la tour Eiffel et son constructeur. C’est ● Je dois construire mon texte avec un titre et au
un texte informatif. moins deux sous-titres. Je dois également trouver
et joindre des photos avec leurs légendes.
● Demander aux apprenants : Quels renseignements
supplémentaires avez-vous obtenus en lisant ce texte ? ● Faire observer les illustrations proposées avec leurs
Que devez-vous faire pour écrire un texte informatif légendes. Discuter avec les apprenants sur d’autres
(documentaire) ? Écrire ce qu’ils énoncent au tableau propositions.
et faire comparer avec le « Je retiens ». ● Faire lire les encadrés avec les conseils et faire

démarrer les travaux. Aider ceux qui semblent avoir


des difficultés à commencer. Fixer un temps limite.
À toi d’écrire ➜ Livre, p. 103
2 Je rédige mon 1er jet
› Je m’exerce ● Aider les apprenants à relire à l’aide de la grille.
● Écriture du 1er jet.
1 Je lis le sujet ● L’enseignant(e) ne doit pas tarder à corriger les

● Faire lire le sujet proposé et faire répondre aux travaux.


questions. ● Aider les apprenants à évaluer leur travail, à le

● Bien faire remarquer aux apprenants que la lecture corriger et procéder à la remédiation individuelle
du sujet est primordiale et qu’il faut lui consacrer un nécessaire.
moment (même stratégie dans les autres matières :
maths, sciences, etc.)

Atelier
de lecture ➜ Livre, p. 104-105

autre écriture dont les aveugles se servent encore


Pour le plaisir – Louis Braille, de nos jours.
l’enfant de la nuit ● Avec ce texte, les apprenants prendront connais-

● Louis Braille est l’inventeur du système d’écriture sance d’une autre écriture et réaliseront que le travail
tactile à points saillants à l’usage des aveugles : le est aussi à la base d’inventions qui font avancer l’hu-
braille. À l’âge de 3 ans, il devient aveugle. Il entre manité.
dans une école pour aveugles. On y apprenait à lire ● Donner un délai aux enfants pour lire le texte et

sur des lettres saillantes. Très bon élève, il décide de les questionner sur ce qu’ils ont appris en le lisant.
trouver un autre moyen plus facile pour lire. Avec On peut aussi demander à des apprenants d’écrire un
acharnement, il travaille et finit par inventer une court texte en braille.
112

Guide_EB4_U3_U4.indd 112 15/08/15 15:45


Point
langue ➜ Livre, p. 106-107

Ces pages sont des pages bilan. Lire avec les apprenants l’encadré du bas de la page 107 et en discuter avec
eux. Leur dire qu’ils ne doivent pas hésiter à demander l’aide de leur enseignant(e). Il peut être bon aussi d’en
parler avec les parents désireux de faire des bilans avec leurs enfants.

Situations
d’intégration ➜ Cahier d’activités 1, p. 80-85

● Lire la tâche à exécuter et les consignes d’exécu-


Oral – Petites inventions tion.
pour tous les jours ● Faire lire les conseils.

● Faire réaliser les prestations et les évaluer à l’aide

➜ Cahier d’activités 1, p. 80 de la grille proposée.


● Procéder a la remédiation.
● Lire ensemble la description de la compétence à
travailler en intégrant les ressources acquises durant
cette unité.
Compréhension écrite –
● Revoir ensemble ces ressources.

● Faire preuve de compréhension d’un petit texte


L’invention du zéro
informatif.
● Faire lire la consigne et les conseils donnés. ➜ Cahier d’activités 1, p. 82-83
● Faire répondre aux questions.
● Lire ensemble la description de la compétence à
● Corriger collectivement.
travailler en intégrant les ressources acquises.
● Revoir ensemble quelles sont les ressources indis-
Corrigés des exercices 1 à 3
pensables à la compréhension d’un texte documen-
1. a. Nicolas Appert. b. oui.
taire (« Clés de lecture » et « Lexique »).
2. oui – non – oui.
● Faire lire la consigne et les conseils.
3. L’invention des boîtes métalliques.
● Lire ensemble la grille d’autoévaluation.

● Faire réaliser la tâche.

Oral – Petits papiers, grandes Corrigés des exercices


définitions 1. Après les autres chiffres.
2. Les Babyloniens : 2000 av. J.-C. ● les Mayas :
➜ Cahier d’activités 1, p. 81 IIIe siècle ● les Indiens : Ve siècle.
3. Les Arabes, au cours du Xe siècle.
● Donner oralement des définitions et des explica-
4. Des Indiens.
tions.
4 L’écriture, quelle aventure ! 113

Guide_EB4_U3_U4.indd 113 15/08/15 15:45


5. À partir du début du XXe siècle. tence vais-je développer ? Quelles ressources vais-je
6. On obtient l’infini. intégrer ?
● Présenter la situation.

● Procéder à la correction et à l’autoévaluation à – Lire le texte et poser des questions de compréhen-


l’aide de la grille proposée. sion.
● Remédier selon les résultats. – Lire la consigne et la faire expliciter.
– S’assurer que les apprenants savent lire les tableaux
présentés.
Production écrite – Les moyens – Faire lire les conseils et la deuxième consigne.
● Réaliser la tâche.
de transport
– Faire écrire des titres et sous-titres.
– Vérifier cette première partie de la tâche.
➜ Cahier d’activités 1, p. 84-85
– Faire procéder à l’écriture du texte définitif selon la
● Faire lire le contenu de l’encadré pour savoir quel démarche habituelle : 1er jet, puis 2e jet.
est l’objectif de la tâche à exécuter. Quelle compé- – Évaluer et remédier selon les résultats de chacun.

114

Guide_EB4_U3_U4.indd 114 15/08/15 15:45


Unité 5 Jouer n’est pas gagner

Dans cette unité, l’apprenant va apprendre à :


● parler pour apprécier ou non quelque chose, exprimer son mécontentement, donner son avis, exprimer

ses goûts ;
● parler de ses activités de loisir, culturelles ou sportives, de son emploi du temps ;

● lire des BD ;

● produire une BD : écrire un scénario à illustrer et une bulle.

Principales thématiques développées


● Le monde des jeux.
● La colère, mauvaise conseillère ou réaction salutaire.

● Pourquoi jouer ? Seulement pour gagner ?

● Des règles pour une récréation paisible.

● La tricherie : pourquoi triche-t-on ?

Bibliographie
Cette sélection n’a pas pour ambition de citer les « meilleures » BD. Elle a été établie à partir de la liste
proposée en France pour le cycle 3 par le ministère de l’Éducation nationale. Nous nous sommes permis
de sélectionner certains titres en fonction des valeurs intéressantes qu’ils véhiculent.
● Pierre Bailly, Vincent Mathy, Denis Lapière, Ludo, tome 1, « Tranches de quartier », © Dupuis, 2000.

● Wilhelm Busch, Max et Moritz, © Lutin Poche, L’École des loisirs, 2004.

● David Chauvel et Alfred, Octave et le Cachalot, © Delcourt Jeunesse, 2003.

● Philippe Coudray, L’Ours Barnabé, « La nuit porte conseil », © Mango Jeunesse, 2003.

● André Franquin, Les Aventures de Spirou et Fantasio, tome 12, « Le Nid des marsupilamis », © Dupuis,

1986.
● Fred, Philémon, tome 2, « Le Naufragé du A » © Dargaud, 2003.

● Gwen et Vehlmann, Samedi et Dimanche, tome 1, « Le Paradis des cailloux », © Poisson Pilote, Dargaud,

2001.
● Miguelanxo Prado, Pierre et le Loup, © Mille Bulles, L’École des loisirs, 2012.

● Sergio Salma, Nathalie, tome 1, « Mon premier tour du monde », © Première Ligne, Casterman, 2010.

5 Jouer n’est pas gagner 115

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 115 15/08/15 15:46


Pages
d’ouverture ➜ Livre, p. 108-109 – Cahier d’activités 2, p. 6

Compétences
● Langage oral : participer à un échange oral et prendre la parole à bon escient en respectant les règles de
la communication.
● Communication écrite : dicter un texte à l’enseignant(e), le mettre en forme et le copier sans erreur.

Objectifs spécifiques Capacités


● D
 istinguer les éléments iconographiques d’une ● Participer à des échanges.
page. ● Lire et interpréter des signes.

● Émettre des hypothèses sur le contenu de l’unité. ● Formuler des phrases simples et complexes pour

donner des explications.


● Partager des connaissances.

➜ Livre, p. 108-109 se pose un personnage. La suite des « zzzzzz »


suggère un bruit comme le vol d’un moustique.
› J’observe et je découvre 5. Demander aux élèves amateurs de BD de
répondre à la question. Faire dicter par les élèves un
● Faire lire le titre de l’unité : Que veut-il dire ? Lais- texte définissant la BD. À quelles conditions une BD
ser les apprenants s’exprimer librement. Quel thème peut-elle être de la littérature et une œuvre d’art ?
introduit-il ? Quel est rapport avec la question posée Copier le texte une fois mis en forme. Il pourrait
par « le petit philosophe » ? être informatif avec au moins deux sous-titres.
● Laisser les apprenants observer l’illustration et leur

demander de répondre aux questions. Mettre les ● Prolongement : découverte des BD à la BCD.
réponses en commun.

Réponses attendues Le petit La question posée fera l’objet de débats


philosophe
1. Cette image est composée de dessins, réalisés intéressants, mais il vaudrait mieux
dans ou hors des bulles. Elle permet d’émettre attendre la lecture des deux textes de lecture pour
des hypothèses sur le genre des textes qui seront engager la discussion.
travaillés dans l’unité : la BD. ● Écouter les réponses des élèves et classer les

2, 3 et 4. Certaines bulles contiennent des mots. sujets qui mettent les enfants en colère.
Les faire lire et commenter : Quand prononce- ● Discuter des motifs qui les mettent en colère.

t-on ces mots ? Certaines contiennent des signes : Sont-ils importants ou futiles ?
la bulle contenant les cœurs suggère un senti- ● La colère résout-elle les causes qui la déclenchent ?

ment d’amour non déclaré, une pensée. La bulle ● Que veut dire le conseil : « Tourne ta langue sept

« hiiii » suggère un bruit aigu. La bulle avec un fois dans ta bouche avant de parler » ?
point d’interrogation suggère une question que ● On dit que la colère est mauvaise conseillère.

116

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 116 15/08/15 15:46


Qu’est-ce que cela veut dire ? ➜ Cahier d’activités 2, p. 6
Qu’est-ce que tu fais quand tu es en colère ?
1. Faire écrire les mots nouveaux.
● On parle quelquefois de «  sainte colère ».
2. Faire recopier le texte dicté à l’enseignant(e).
Comment comprends-tu cette association de
3. Faire écrire les réflexions personnelles des élèves.
mots ?

Atelier
d’oral ➜Livre, p. 110-111 – Cahier d’activités 2, p. 7

Compétence
Communiquer en respectant les règles de la communication et les règles grammaticales correspondant à
son niveau.
Objectifs spécifiques Capacités
● Écouter et comprendre une conversation. ● Écouter attentivement.

● Acquérir des structures linguistiques permettant : ● Repérer des actes de parole.


– d’apprécier ou non une parole ou un fait ; ● Dramatiser, jouer des rôles en :

– d’exprimer son mécontentement ; – mettant une intonation correspondant aux senti-


– d’exprimer son avis. ments éprouvés ;
● S’exercer à un oral formel : discuter et donner son – faisant les gestes adéquats à la situation ;

avis. – donnant son avis sur des comportements.


● Utiliser les expressions qui permettent de donner
son avis.

Réponses attendues
Conversation – Trop, c’est trop ! ● Chacun des jeunes est dans sa chambre. La fille
est en train de faire ses devoirs, et le garçon joue
sur son lit avec son ordinateur.
➜ Livre, p. 110
● Les jeunes parlent de ce qu’ils font ; le garçon

parle du jeu qu’il vient sans doute d’acheter. La


1 Avant l’écoute maman, à la porte de la chambre de sa fille, n’a pas
● Faire énoncer le titre en y mettant l’intonation. Les l’air content et le dit à sa fille.
● Le titre exprime le mécontentement, l’exaspé-
apprenants doivent sentir que celui qui prononce ces
mots est exaspéré. ration.
● Faire observer l’illustration et répondre aux ques-

tions. À travers ces questions, les apprenants pourront


2 Pendant l’écoute
faire des hypothèses qui faciliteront l’écoute et la
compréhension de la conversation. ● Faire écouter la conversation.
5 Jouer n’est pas gagner 117

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 117 15/08/15 15:46


➜ Cahier d’activités 2, p. 7 À toi !…
● Lire les questions 1 et 2. Faire répondre par écrit ; ● Lire le jeu de rôle proposé et le préparer.
mettre les réponses en commun. ● Évaluer à l’aide d’une grille écrite au tableau.
● Lire les phrases de l’exercice 3. Faire réécouter la
L’enseignant(e) peut proposer d’autres sujets.
conversation et répondre par « vrai » ou « faux ».
Ex. : un(e) élève a été impoli(e) vis-à-vis d’un(e)
Mettre en commun. Justifier par les paroles échan-
surveillant(e) ; des parents sont mécontents de la
gées.
conduite de leur enfant…
● Lire les questions 4, 5 et 6. Faire répondre. Mettre

en commun et vérifier l’exactitude de l’orthographe


des réponses écrites à l’aide de la transcription (livre, Prendre la parole – Donner
p. 197). son avis
Corrigés des exercices
1. Karma téléphone à Bilal qui est un de ses amis. ➜ Livre, p. 111
2. La conversation doit se passer à la fin de la jour- ● Lire la phrase d’introduction. Faire remarquer la
née, au moment des devoirs à faire à la maison. rime et la commenter.
3. a. faux ; b. vrai ; c. vrai ; d. va demander à sa
● Faire observer l’image afin d’engager la discussion.
mère ; e. Karma ne l’a pas fini.
4. Elle s’arrête de parler car sa mère entre soudai-
nement dans sa chambre.
1 Nous réfléchissons
5. Elle lui reproche d’être pendue au téléphone et ● Organiser des groupes de deux ou quatre pour faire
d’avoir des notes décevantes. répondre à la question 1 et à la consigne 2.
6. Pour Bilal : la conversation s’interrompt par une
promesse de sa copine Karma de le rencontrer le Réponses attendues
samedi suivant. ● Dans une cour d’école, pendant la récréation, des
Pour Karma : la discussion avec sa mère se passe élèves, censés jouer et se détendre, sont en fait en
mal. Elle sera privée de sortie et de jeux. train de se disputer.
Seul, un handicapé moteur les regarde sur son fauteuil
● Procéder à une nouvelle écoute pour faire relever pendant que les surveillants bavardent en riant.
les expressions exprimant une appréciation ou un ● La liste des irrégularités est longue :
mécontentement. Les comparer avec celles de « Des – les surveillants ne font pas leur devoir ; ils
mots pour » (livre, rubrique 3 – Après l’écoute). bavardent entre eux au lieu de surveiller les élèves ;
– deux groupes d’élèves se disputent, se bous-
3 Après l’écoute culent, se battent à coups de pieds et de poings ;
– des élèves ont jeté des papiers par terre et même
● Demander aux apprenants de préparer par groupes un trognon de pomme ;
de trois la dramatisation de la conversation pour le – deux filles lisent sur un banc au lieu de se dégour-
lendemain. Chacun doit pouvoir jouer tous les rôles. dir les jambes ;
● Faire relire les expressions de « Des mots pour » – l’élève handicapé est seul, personne ne joue avec
et faire produire des minidialogues. Exemple : lui.
« Tu as vu le dernier film de… ?
— Oui, je l’ai trouvé nul et ennuyeux. » ● Choisir le rapporteur pour la discussion.
118

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 118 15/08/15 15:46


2 Nous échangeons 3     Nous faisons des propositions
Avant de commencer la discussion, rappeler les règles Cette rubrique débouche sur un projet citoyen, sur le
à observer pour un échange calme et fructueux. vivre-ensemble.
Chacun doit écouter le rapporteur du 1er groupe dési- ● Lire le mémo « Conseils ».
gné pour parler. S’il y a des observations à ajouter, un ● Lire la consigne et la faire expliciter.
autre rapporteur les énonce. Écrire la liste des infrac- ● Organiser la discussion : donner son accord ou
tions au tableau au fur et à mesure. À la fin, l’un des critiquer un avis et terminer par la production d’un
élèves résume le tout. texte à afficher dans la cour. Au préalable, se mettre
d’accord avec la direction.
N.B. Les affiches à placarder dans la cour pourraient
être illustrées en cours d’arts plastiques. Ainsi, le
projet deviendrait un projet interdisciplinaire donnant
du sens à l’apprentissage.

Atelier
de lecture ➜Livre, p. 112-115 – Cahier d’activités 2, p. 8-10

Compétences
● Comprendre des textes variés, de complexité adaptée à l’âge et à la culture des apprenants en s’appuyant
sur un traitement correct des indices.
● Faire les inférences nécessaires.

● Lire à haute voix, avec fluidité, après une préparation en classe.

● Répondre par écrit à des questions pour faire preuve de compréhension.

Objectifs spécifiques Capacités


●L ire et comprendre une planche de BD. ●  epérer les spécificités d’une BD.
R
●C onnaître les caractéristiques principales de ce ● Identifier les personnages, les lieux et les actions

genre de texte. d’une BD narrative.


● Interpréter les dessins et les signes d’une BD,
repérer l’implicite.
Thèmes transversaux
● Le jeu : loisir ou addiction ?
● La colère : réaction incontrôlée destructrice, souvent inutile et parfois même dangereuse.

Pourquoi travailler la BD ? tout cela pour en apprécier la pleine saveur.


La BD est une histoire qui se raconte en images, une Le travail que nous proposons dans cette unité aidera
lecture où les éléments qui font sens sont à la fois les apprenants à entrer dans cet art de la BD avec
dans les mots, dans le graphisme, dans la gestuelle un œil neuf. Ils comprendront mieux le regard que
des personnages, dans la forme des cases, dans les portent sur leur monde ces artistes qui ont choisi
couleurs, dans les blancs. Il faut apprendre à goûter comme langage la bande dessinée.
5 Jouer n’est pas gagner 119

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 119 15/08/15 15:46


1. la compréhension de l’histoire ;
BD – MUT MUT 2. les onomatopées ;
3. les signes et les couleurs exprimant des émotions ;
➜ Livre, p. 112-113 4. l’implicite signifié par l’auteur ;
5. le dessin, les différentes vignettes et les bulles ;
1 Avant de lire 6. la situation finale, le dessin et l’humour.

● Les questions posées amèneront les apprenants à Réponses attendues


échanger leurs connaissances sur la BD. Ils devraient 1. Titeuf est en train de jouer calmement au ballon,
reconnaître le genre du texte et justifier leurs un jeu que les jeunes pratiquent depuis très long-
réponses en utilisant les mots spécifiques à la BD. De temps. Il est dans la rue. C’est alors que passe un
plus, ceux qui ont déjà lu des BD avec Titeuf comme camarade en train de jouer avec son Game Boy.
personnage principal pourront le caractériser et le Fasciné par son jeu, il ne salue même pas Titeuf,
présenter à leurs camarades. qui l’apostrophe pour savoir à quoi il joue. Celui-
● Commencer par faire observer le paratexte : le titre ci (dans les cases suivantes) lui prête son jeu,
de l’épisode et, en bas de la planche, le titre de l’al- commente tout ce que fait Titeuf en ne cessant
bum, le nom de l’auteur. pas de critiquer son jeu.
2. Les bruits signalés par les onomatopées
➜ Cahier d’activités 2, p. 8 proviennent de la console et du jeu avec les
warriors, donc des jeux de batailles.
Faire faire l’exercice 1, puis demander aux apprenants
3. Vignettes 1 et 2 : Titeuf regarde son copain
de répondre aux questions de la rubrique « Avant de
avec un air dubitatif.
lire » du livre.
Vignettes 3 et 4 : Titeuf se concentre et s’épuise
à suivre le rythme du jeu, il transpire.
➜ Livre, p. 113
Vignette 5 : il commence à s’énerver sérieuse-
ment et devient tout rouge.
Réponses attendues Vignette 6 : il se concentre pour essayer de
1. Ce texte est une bande dessinée. Il est consti- gagner.
tué d’une planche, de vignettes ou cases contenant Vignettes 7, 8 et 9 : il fulmine, il est en rage, il
des dessins. À l’intérieur des vignettes, des bulles ne peut plus dominer sa colère contre la machine.
rapportent les paroles des personnages. Vignette 10 : il se venge, jette la console par terre
2. L’histoire se passe au coin d’une rue. et lui donne un coup de pied, la transformant en
3. Même ceux qui n’ont pas encore lu de BD avec ballon de foot.
ce personnage peuvent connaître son nom grâce 4. C’est Marco qui parle tout le temps pour vanter
au paratexte, en bas de la page. son jeu, conseiller Titeuf ou le critiquer.
4. Dans chaque vignette apparaît un Game Boy. 5. C’est un autre copain qui passe par là et joue
C’est un jeu très connu des jeunes. C’est une également avec une console. La bulle montre que
console de jeux vidéo portable. le copain appelle Marco d’un peu plus loin.
6. Marco n’y comprend rien. Il s’affole de voir le
traitement qu’impose Titeuf à son Game Boy. Très
2 Je comprends la BD ironiquement, Titeuf, redevenu calme, lui dit qu’il
joue au Game Boy.
● Lesapprenants seront amenés à travailler les points
suivants :
120

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 120 15/08/15 15:46


● Faire écrire le résumé de l’histoire. Corriger. Choi-
sir un des résumés ; l’écrire au tableau et le corriger
Clés de lecture – Lire une BD
collectivement. Attention, dans un résumé, on ne
rapporte pas les paroles directement ! ➜ Livre, p. 114 – Cahier d’activités 2, p. 9

➜ Cahier d’activités 2, p. 8 – Exercice 2 Objectif


Comprendre une BD.
Recopier le résumé dans le cahier.
Capacités 
➜ Livre, p. 113 ● Repérer les composantes d’une BD.
● Interpréter des signes et des couleurs.

3 Je lis à voix haute


Bien lire la consigne et insister sur l’intonation et les
› J’observe et je découvre
gestes. Si possible, faire dramatiser avec une console ● Lire la question d’introduction et écouter ce que les
apportée par un des apprenants. apprenants ont à dire. Inscrire leurs réponses au tableau.
Leur dire que l’on va vérifier s’ils ont tout trouvé.
4 Je donne mon avis ● Travailler les questions collectivement.

Lire ce qui est demandé et organiser la discussion. Réponses attendues


Aider les élèves à formuler leurs phrases. Sur ce sujet,
1. Il y a 10 vignettes. On les a lues de gauche à
tout le monde a quelque chose à dire. droite et de bas en haut.
2. Elles ont des dimensions différentes selon ce
5 J’écris qu’elles racontent, les lieux que l’illustrateur veut
Faire préparer les deux bulles et leur contenu en auto- montrer et ce qu’il veut mettre en relief.
nomie. Corriger individuellement. En écrire quelques- 3. Grâce aux vignettes.
unes au tableau pour les corriger ou travailler le voca- 4. Les bulles correspondent à la partie dialogue.
bulaire. Le langage peut être familier. 5. Faire un relevé des signes et les légender.
6. Les bruits sont signalés par des onomatopées.
Réponses attendues 7. Rouge = colère ; gouttes de transpiration = 
fatigue ; « bulles nuages » = pensées.
● Mais je vais devenir dingue ! C’est pas moi qui
suis idiot ! C’est ce jeu, aussi stupide que Marco !
● Ce jeu est stupide ! Ces warriors, je les déteste !

Beeeep de…. ! Je vais vous montrer, moi, de quoi je


› Je retiens
suis capable ! Je vais vous shooter ! ● Faire comparer avec ce qui a été répondu précé-
demment. Compléter au besoin après avoir fait lire
l’encadré.
➜ Cahier d’activités 2, p. 8 – Exercice 3 ● Faire observer et commenter les onomatopées de

● Faire écrire la situation initiale. Corriger individuel­ l’encadré.


lement. Faire réécrire le même texte en faisant insérer
le contenu des deux bulles.
› Je m’exerce
● Verbes de parole possibles : interpeller, demander, Demander aux apprenants de préparer le travail
questionner, répondre. proposé à la maison pour le présenter ensuite à la
5 Jouer n’est pas gagner 121

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 121 15/08/15 15:46


classe. À faire à partir de la photocopie d’une planche, ● Avec : partenaire – camarade de jeu – match –
en couleurs si possible, à légender. Ce travail peut se gagner – perdre – perdants.
faire dans le cahier d’activités 2, page 9. ● Contre : compétition – l’emporter – vainqueur –

vaincus – adversaire.

Lexique – Autour du mot jouer 3 Quand les artistes « jouent » !


« Jouer » a ici un autre sens : exécuter ou interpréter
Objectif
un morceau de musique ou une œuvre dramatique
Enrichir son vocabulaire pour mieux parler et écrire. (théâtre).

Capacités Réponses attendues (dans l’ordre des


● Partager ses connaissances. phrases)
● Mémoriser des mots et leur orthographe.
musique – théâtre – musique – cinéma ou théâtre –
● Chercher dans le dictionnaire.
théâtre – théâtre ou cinéma.
● Réinvestir ses connaissances.

➜ Livre, p. 115
4 Des expressions imagées
Réponses attendues
1 JComment ?
ouer avec quoi ? Avec qui ? ● Jouer avec le feu : c’est risqué, c’est dangereux.
● Il se joue de lui : il le trompe.

● La clef joue dans la serrure : bouge facilement.


Faire répondre aux questions selon la modalité choi-
● Il a dévoilé son jeu : il a montré ce qu’il compte
sie ; mettre les réponses en commun.
faire.
● Il est vieux jeu : démodé, d’un autre temps.
Réponses attendues
● Les deux objets sont des jouets. Le (ou la, selon
les pays) Game Boy est un jeu solitaire, et le ballon ➜ Cahier d’activités 2, p. 10
est plutôt un jeu de groupe. Les animaux aiment
jouer, mais sans règle, sans doute. Corrigés des exercices
● Demander de remplir le tableau et mettre en
1. a. s’exerce – b. s’amuse – c. pratique.
commun. 2. compétition – gagné ou remporté – coéquipiers –
vaincus ou perdants – match – gagneraient.
2 Jouer avec… Jouer contre… 3 et 4. À corriger individuellement.

Dans cet exercice, différencier les jeux amicaux des


compétitions pendant lesquelles on joue pour gagner.

122

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 122 15/08/15 15:46


Atelier
de langue ➜ Livre, p. 116-120 – Cahier d’activités 2, p. 11-14

Grammaire – Réponses attendues


Les déterminants (1) 1. mon nouveau Game Boy : dét. + adj. + nom ●
les overkill warriors qui te tombent dessus : dét. + 
Objectifs nom + relative ● tes dix vies : possessif + dét.
numéral + nom ● au Game Boy : dét. + nom.
● Découvrir les déterminants : articles et adjectifs
2. Les articles sont « les » (overkill warriors) et
possessifs.
« au » (à + le).
● Comprendre le rôle des déterminants et leur sens.
3. «  les » désigne tous les warriors alors que
Capacités « des » en désignent certains.
4. « au » remplace « à le ». C’est un article contracté.
● Reconnaître les GN.
5. « mon » et « tes » indiquent que l’objet est
● Identifier les déterminants dans le groupe nominal.
possédé par quelqu’un ; « dix » indique le nombre.
● Distinguer les articles et les adjectifs possessifs.

● Employer les déterminants selon leur sens.


● Demander aux apprenants de résumer ce qu’ils ont
Évaluation diagnostique découvert. Ont-ils ajouté des connaissances supplé-
● Écrire au tableau la phrase suivante : « Marco est jeune mentaires à ce qu’ils savaient déjà ? Lesquelles ?
garçon qui, toute journée, joue avec Game Boy. » Que
manque-t-il à cette phrase pour qu’elle soit correcte ? › Je retiens
La faire corriger et demander aux apprenants de dire
ce qu’ils ont fait, en employant des termes gramma- Faire lire l’encadré. Le faire comparer avec ce qui a
ticaux. Ils devraient parler de GN et de déterminants, été découvert. Poser des questions dont les réponses
d’article ou de possessif. seront les mots en vert. Faire donner d’autres exemples.
● Annoncer que c’est la notion qui va être appro-

fondie. › Je m’exerce
Objectifs des exercices :
➜ Livre, p. 116-117
– repérer les déterminants et les classer (1) ;
– employer les articles (2) ;
› J’observe et je découvre – employer les articles contractés (3 et 4) ;
● Les apprenants prennent connaissance du conte- – employer les déterminants possessifs (5) ;
nu des bulles et répondent aux questions. Elles les – relever les déterminants et expliquer leur emploi (6) ;
amèneront à : – écrire en employant correctement les déterminants (7).
– découvrir les GN et les déterminants (1 et 2) ;
– différencier les articles définis et indéfinis par leur Réponses attendues
sens (3) ;
1. ● ma (mère) – mon (frère) – sa (tablette) : dét.
– découvrir l’article contracté (4) ;
possessifs – les (sourcils) : article défini.
– découvrir les possessifs (5).
5 Jouer n’est pas gagner 123

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 123 15/08/15 15:46


● Employer le verbe « aller » au présent, à toutes les
● le (jeu) : article défini – ta (camarade) : dét.
possessif. personnes.
● la (porte) – le (facteur) : articles définis – un

(paquet) : article indéfini. Évaluation diagnostique


2. une, la, la, ma, ses – les, de, les, des, des, des. ● Demander aux apprenants ce que le mot « futur »
3. au – à la – aux – au, à une. évoque pour eux. À quels mots leur fait-il penser ?
4. du, de la, des – des, d’. Ex. : demain, plus tard, etc.
5. ton, tes, ta, ton – mon, sa – vos, votre. ● Quand on dit « simple » pour nommer un temps de
6. a. le (roi) et la (reine) : ceux dont on vient de
conjugaison, qu’est-ce que cela suppose ?
parler – l’(été) : tous les étés – leurs (châteaux) :
possessif – la (campagne) : endroit très général,
non précisé – la (princesse) : celle déjà nommée – ➜ Livre, p. 118
un (jour) : indéfini – le (château) : déjà nommé –
un (grenier) : non précis – une (vieille) : pas de
précision – sa (quenouille) : celle de la vieille – la
› J’observe et je découvre
(vieille) : celle déjà nommée. Les apprenants prennent connaissance du texte
b. Il est extrait de La Belle au bois dormant. Ce n’est et répondent aux questions. Elles les amèneront
pas le début, et c’est pour cela que l’on a écrit « le » à découvrir :
(roi) et « la » (reine) car on les a déjà évoqués. – l’expression du futur par la conjugaison (1 à 3) ;
7. À faire à la maison et à corriger individuellement. – les deux futurs : simple et proche (4) ;
– les terminaisons du futur (5).
➜ Cahier d’activités 2, p. 11
Réponses attendues
Corrigés des exercices 1. à 3. Titeuf a jeté le Game Boy par terre et a tapé
dessus comme si c’était un ballon. Il l’a probable-
1. de la viande – des médicaments – du poisson –
ment cassé. La scène se déroule au moment où les
des cigarettes – du pain.
deux enfants parlent : Marco prévoit la colère de
2. pas de pommes de terre – pas de danse – je n’ai
sa mère quand il rentrera à la maison, donc dans
pas d’enfants – pas de maison. (Cet exercice a été
un futur proche. Ces verbes sont au futur simple
conçu pour l’emploi de « pas de » dans une phrase
ou proche.
négative.)
4. Le futur simple de « qui me paiera » exprime une
3. leurs – sa – ses – ses ou mes.
action plus éloignée que le futur proche d’« elle va
4. À corriger individuellement.
me punir ». Le futur proche se forme avec l’auxi-
liaire aller conjugué au présent.
5. Après comparaison avec les temps déjà appris, et
Conjugaison – Le futur simple (1) avec l’aide des tableaux de conjugaison, les élèves
remarqueront que :
Objectif  – le radical ne varie pas pour le 2e groupe et rare-
ment pour le 1er groupe ;
Reconnaître le futur simple et le futur proche.
– on retrouve le « r » de l’infinitif et que les termi-
Capacités naisons sont ai, as, a, ons, ez et ont ;
– pour le 3e groupe, le radical peut être irrégulier.
● Repérer et mémoriser les terminaisons du futur simple.

124

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 124 15/08/15 15:46


6. Les terminaisons qui se prononcent de la Orthographe – c’est/s’est – ces/ses
même façon mais s’écrivent différemment : 2e et
3e personnes du singulier, 1re et 3e personnes du Objectif 
pluriel.
Écrire correctement des mots homophones.

› Je retiens Capacité 
Distinguer des mots homophones en réfléchissant à
● Confronter les découvertes des élèves avec le leur nature et à leur rôle dans la phrase.
contenu de l’encadré.
● Remarque : le futur peut aussi être employé pour Évaluation diagnostique 
exprimer un ordre ou un conseil dans une phrase Interroger : Quelles sont les différentes façons d’écrire
injonctive. Ex. : Vous prendrez ce médicament trois [se] ? Écrire au tableau les réponses des apprenants.
fois par jour pendant les repas.
➜ Livre, p. 119
› Je m’exerce
● Demander aux apprenants de se servir des tableaux
de conjugaison. Classer d’abord les trois verbes selon
› J’observe et je découvre
leur groupe. ●Lire les conversations proposées dans les bulles.
● Vérifier le travail effectué.
Bulle 1 : différencier « c’est » et « s’est ».
Bulle 2 : différencier « ces » et « ses ».
➜ Cahier d’activités 2, p. 12
Réponses attendues
1. Je peux dire « cela est » dans « cela est mon
Corrigés des exercices nouveau… », « cela est méga-facile ».
1. a. je mangerai – je vais manger – b. il peindra – Le verbe « s’est scratché » est un verbe construit
il va peindre – c. je te punirai – je vais te punir – avec le pronom « se » : c’est le verbe pronomi-
d. nous recevrons – nous allons recevoir. nal « se scratcher ». Il est au passé composé. Avec
2. La semaine prochaine, Maman nous achètera « je », je dis « je me suis scratché(e) ».
[…] . Elle devra aussi préparer […]. Elle choisira […] 2. Les deux mots précèdent des noms. Ce sont des
matériel. déterminants. « Ces » montre ou indique quelque
3. Les verbes et les actions seront conjugués au chose ; « ses » indique le possesseur de l’objet dont
futur. Activité à corriger individuellement. il est question.

● Prolongement : demander aux apprenants d’enre- ● Faire résumer ce qui a été constaté.
gistrer un bulletin météo sur une chaîne française
pour la faire écouter en classe ou faire jouer un rôle
de présentateur(-trice) de météo avec une carte du
› Je retiens
pays. Faire lire les règles, les faire comparer avec ce qui a
été découvert. Poser des questions et faire donner
d’autres exemples.

5 Jouer n’est pas gagner 125

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 125 15/08/15 15:46


› Je m’exerce langue maternelle de mobiliser des connais-
sances avec lesquelles ils ne sont pas familiers.
Faire écrire les quatre phrases et les corriger. En dicter Le langage enseigné à l’école est un langage normé,
quelques-unes à toute la classe. mais les élèves seront confrontés, dans certains
textes, à un langage beaucoup plus familier. Dans
➜ Cahier d’activités 2, p. 13 leurs écrits, il leur sera aussi demandé d’adapter le
niveau de langue à l’interlocuteur.
Corrigés des exercices 2 à 4 ● Commencer par faire énoncer trois phrases diffé-
2. il s’est levé – il s’est habillé et s’est lavé – il s’est rentes pour demander la même permission (à un
demandé. copain, à une maman, à la directrice). Ex. : Passe-moi
3. a. se fatiguer – b. ce – c. se – se – se – se – d. ce. un stylo./Tu peux me prêter ton stylo ?/Pourriez-vous
4. À corriger individuellement. Texte possible (peut me prêter votre stylo ?
● Écrire les phrases et demander aux élèves pourquoi
être donné en copie ou dictée) : Ces athlètes sont
infatigables. C’est aujourd’hui leur dernier entraî- ils ont énoncé ces trois phrases différemment.
● Annoncer le sujet qui va être travaillé (cf. titre de la
nement. L’équipe s’est entraînée depuis des mois.
Ces filles sont décidées à gagner la course. Celle que leçon). Pourquoi faut-il travailler cette notion ?
vous voyez en tête a averti ses amies pour qu’elles
viennent l’encourager. C’est étonnant de les voir si ➜ Livre, p. 120
confiantes et enthousiastes.
› J’observe et je découvre
● Faire découvrir le contenu des bulles, observer leur
Vocabulaire grammatical – forme et en déduire l’implicite.
Les niveaux de langue ● Faire travailler les questions 1 et 2 en groupes puis
procéder à la mise en commun.
Objectifs ● Faire répondre collectivement aux questions 3 et 4.

● Comprendre que la façon de parler dépend du


statut de l’interlocuteur.
Réponses attendues
● Comprendre que l’on peut dire une même chose
1. Le texte de la 1re bulle est dans la BD étudiée.
différemment selon la personne à laquelle on s’adresse. C’est ce qu’a dit Marco à Titeuf, son copain, qui
vient de massacrer son Game Boy. Il est très en
Capacités colère.
● Distinguer le statut social ou relationnel de l’inter- 2. Les phrases des deux autres bulles ont le même
locuteur. sens mais elles sont destinées à deux interlocu-
● Identifier les différents niveaux de langue. teurs différents ; la 2e est en langage courant ; la 3e
● Adapter le niveau de langue à la personne à laquelle est en langage soutenu.
on s’adresse. 3. Elle dépend du statut social de l’interlocuteur et
● Utiliser un lexique spécifique correspondant au de la relation que l’on a avec cette personne.
niveau de langue à employer. 4. « Je n’ai rien compris. » Faire valider.

Évaluation diagnostique ● Faire résumer ce qui a été découvert.


L’identification des niveaux de langue demande
aux apprenants dont le français n’est pas la
126

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 126 15/08/15 15:46


› Je retiens ➜ Cahier d’activités 2, p. 14

Faire lire l’encadré et retenir les expressions en vert.


Corrigés des exercices
Poser des questions et faire donner d’autres exemples.
1.
› Je m’exerce Langage
familier
Langage
courant
Langage
soutenu
Réponses attendues être crevé être fatigué être éreinté
● Quelqu’un a volé mon cartable. – Quelqu’un a un type un homme un monsieur
dérobé mon cartable. j’ai poireauté j’ai attendu j’ai patienté
● Tu n’as qu’à te taire. – Vous devriez vous taire. – Il il roupille il dort il sommeille
serait préférable que vous vous taisiez (que vous un boulot un travail une tâche
restiez silencieux). bouffer manger se sustenter
se grouiller se dépêcher se hâter

2. a. familier – b. familier – c. soutenu – d. courant –


e. soutenu – f. soutenu.

Atelier
d’oral ➜ Livre, p. 121

des oiseaux passent et, de sa fenêtre, l’enfant les suit


Poème – L’enfant des yeux et les imite comme si lui aussi voulait voler.
Objectifs  Il rêve sans doute d’un long voyage, d’un ailleurs.

● Lire et comprendre un texte poétique.


● Entrer en littérature.
› Écouter, lire et comprendre
● Apprendre à écouter. ● Faire écouter le texte au moins deux fois de suite.
Demander aux apprenants de dire ce qu’ils ont
Capacités
compris, de donner leurs premières impressions.
● Reconnaître les strophes et les vers.
● Lire le poème et faire répondre aux questions.
● Distinguer les rimes.

● Savoir compter les pieds d’un vers.


Réponses attendues
● Mémoriser.
● Faire relever et faire lire les vers 1, 9, 10 et 11
● Dire de façon expressive.
avec l’intonation interrogative. Attention, les vers 9
et 10 sont une seule phrase ! Il n’y a pas de réponse
› Avant l’écoute aux questions : l’auteur pense que l’enfant lui-
même n’a pas de réponse.
● Faire observer l’illustration : un enfant, devant une
● Cet enfant joue à imiter les oiseaux.
grande fenêtre. Il regarde la mer et le ciel. Dans le ciel,
5 Jouer n’est pas gagner 127

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 127 15/08/15 15:46


● Dans chaque vers, il y a 8 pieds. Les vers sont ● Faire écouter plusieurs fois le texte pendant
réguliers, tout comme le rythme, lent et régulier plusieurs jours.
● Le faire lire à voix haute avec l’intonation adéquate.
comme le battement des ailes des oiseaux de mer.
● L’enfant rêve de voler, de s’évader vers un monde
Insister sur la prononciation des imparfaits : [E].
● Après avoir laissé aux apprenants le temps néces-
imaginaire.
● C’est son imagination qui lui permet de jouer.
saire pour le mémoriser et se préparer à le mettre en
voix, procéder à la mise en voix du poème et évaluer
les prestations avec une grille.

1, 2, 3, partons…
en français ! ➜ Livre, p. 122-123 – Cahier d’activités 2, p. 15-16

Objectifs
communicatifs grammaticaux lexicaux socioculturels
● Parler de ses activités ●P oser des questions. ●L es activités sportives. ● La vie des jeunes
quotidiennes. ●C omparer. ●L es loisirs. partagée entre
● Parler de ses loisirs ●L es verbes ●L es activités le travail, les études
et du sport. pronominaux. quotidiennes. et les loisirs.
● Exprimer ses goûts. ● Les adverbes ● Un emploi du temps. ● Les emplois du temps,
de comparaison. les vacances.
Thèmes transversaux
●L es loisirs des adolescents.
●L es nouvelles générations appelées digital natives.

● Lire les mémos 1 et 2, les faire mémoriser et faire


Oral employer ces noms et ces verbes dans de courtes phrases.
● Faire faire le 2e exercice collectivement en deman-
Compréhension orale dant aux apprenants de justifier leur réponse.

➜ Livre, p. 122 Réponses attendues


étude – j’aime bien – cinéma – football.
● Faire écouter l’enregistrement.
● Poser quelques questions de compréhension : Qui

parle ? Donne son nom, son âge, son lieu d’habitation. ➜ Cahier d’activités 2, p. 15 – Exercice 1
Quels sont ses sports préférés ? À la maison, quels sont
ses loisirs préférés avec sa famille ou ses amis ? Que ● Lire le mémo et expliquer pourquoi ces verbes sont
fait-il lorsqu’il est seul ? Quand il sort, où va-t-il et à dits « pronominaux ». (Cette notion sera travaillée
quoi joue-t-il ? Qu’aime-t-il manger ? l’an prochain.)
● Demander à quelques élèves de reformuler ce qu’a ● Faire écouter l’enregistrement qui reprend le lexique

dit Roland. et le thème du texte écouté précédemment.


128

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 128 15/08/15 15:46


● Demander aux apprenants de lire le texte à trous ● Faire répondre aux questions en faisant travailler
de l’exercice 1. Écouter une 2e fois l’enregistrement les apprenants en binômes. Mettre en commun en
puis compléter le texte. faisant justifier toutes les réponses.
● Réécouter une 3e fois pour tout compléter.

● Procéder à l’autocorrection Réponses attendues


● Faire lire à voix haute le reste du texte (cf. trans- 1. Il travaille 28 heures par semaine.
cription, cahier, p. 78). 2. le lundi et le mardi.
3. le français.
Production orale 4. arts plastiques, sport, informatique, histoire-géo,
musique, technologie.
➜ Livre, p. 122 5. À discuter.

● Lire le mémo 3. Faire remarquer les trois façons


de poser des questions : « Est-ce que ? » (registre ➜ Cahier d’activités 2, p. 15-16 – Exercice 2
courant) – l’inversion (registre soutenu) – l’intonation
(registre familier). ● Ce texte peut se travailler en groupes de quatre
● Lire la consigne et demander aux apprenants de apprenants. Écrire auparavant au tableau les mots
poser les questions selon ces trois registres. Procéder suivants : adepte – connecté – anglo-saxon – numé-
au jeu des questions-réponses. rique – médias – adaptation. Les lire, les épeler et les
● Prolongement : demander à quelques apprenants
expliquer au besoin.
● Laisser les élèves travailler, échanger, chercher dans
de raconter à la manière de Roland leur vie quoti-
dienne et de dire quels sont leurs loisirs préférés. le dictionnaire et aider les groupes qui sollicitent de
l’aide.

Chez les autres, Corrigés de l’exercice 2


ça se dit, ça se fait comme ça… 1. Cocher le 2e titre.
● Lire le contenu de l’encadré. Faire répondre aux 2. Ils passent beaucoup de temps devant leurs
questions. écrans.
● Essayer d’expliquer les différences en fonc- 3. Faux : ils désignent les jeunes enfants d’au-
tion des caractéristiques des pays : climat, fêtes, jourd’hui.
programmes scolaires… 4. Ils doivent faire des efforts, car ils ne sont pas
habitués à Internet comme les jeunes.

Écrit ● Envoyer un groupe inscrire ses réponses au tableau ;


corriger collectivement.
Compréhension écrite
Production écrite
➜ Livre, p. 123
➜ Livre, p. 123
● Avant de faire lire le document, interroger les
élèves : De quel genre de document s’agit-il ? Faire ● Lire le mémo et faire construire des phrases avec
justifier. ces locutions adverbiales.
● Lire la consigne et la faire expliciter. Que demande- ● Lire la consigne et la faire expliciter.

t-on de faire ? ● Laisser les apprenants travailler en autonomie.

5 Jouer n’est pas gagner 129

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 129 15/08/15 15:46


Mettre les réponses en commun. Corriger individuel- corriger et mettre une appréciation évaluative. Cette
lement. production est une évaluation de tout ce qui a été
travaillé durant les activités de ces deux pages. Remé-
➜ Cahier d’activités 2, p. 16 dier au cas par cas.

● Lire la consigne et la faire expliciter.


● Lire les conseils.

● Laisser les apprenants travailler en autonomie,

Atelier
de lecture ➜ Livre, p. 124-127, Cahier d’activités 2, p. 17-19

Compétences
Comprendre, en le lisant, un document court, de complexité adaptée à l’âge des apprenants, et faire preuve
de sa compréhension en répondant par oral et par écrit à des questions de compréhension.
Objectifs spécifiques Capacités
● Lire une BD. ●  istinguer les différentes parties d’une planche
D
● Comprendre l’organisation d’une planche de BD. de BD.
● Comprendre le sens des signes graphiques. ● D évelopper des stratégies de lecture
● Donner son avis. correspondant à ce genre de texte.
● Trouver le schéma narratif de l’histoire racontée

et l’écrire.
● Écrire le scénario imaginé par l’auteur.

Thèmes transversaux
Le travail scolaire à la maison ● L es relations parents-enfants ● L a place des jeux dans la vie quotidienne.

Le travail consistera donc à repérer tous les signes qui


BD – Kid Paddle ont un sens, ainsi que quelques onomatopées.
● Faire lire et répondre collectivement aux questions
➜ Livre, p. 124-125 posées.

1 Avant de lire
Réponses attendues
1. Elle est composée de sept cases encadrées et de
● Cette planche de BD raconte une histoire au sché-
trois sans cadre.
ma narratif complet uniquement avec des dessins et
Pas de bulles mais six onomatopées. Les gestes
des signes graphiques. C’est une lecture d’images que
remplacent les bulles.
les apprenants auront à faire.
130

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 130 15/08/15 15:46


2 et 3. Kid Paddle est une série de bande dessinée 5. Il est furieux. Il fulmine. On le voit à sa tête et au
humoristique créée par Midam en 1993 pour le petit dessin au-dessus de sa casquette.
magazine Spirou, éditée ensuite par Dupuis. Kid 6 et 7. Il renverse le pot contenant ses outils d’éco-
Paddle est un jeune garçon épris de jeux vidéo, lier, et la gomme tombe par terre. Le dessin, le mot
qu’il a tendance à confondre avec le monde réel. Il « pok » qui fait deviner le bruit du pot qui tombe
a deux amis, Benji « Big » Bang, qui invente tout et la tête de Kid nous racontent cela. Une ligne
le temps des gadgets, et Horace Becquet, qui se ondulée montre les bonds de la gomme par terre
retrouve toujours blessé et qui n’est pas très intel- et le bruit (« doum, doum… ») qu’elle fait.
ligent. Son père a une existence plutôt banale, mais 8. Il va se servir de son jouet télécommandé pour
son fils l’imagine en superhéros. Le dessin repré- aller chercher la gomme sous son lit (vignettes 7 à
sente le garçon avec une tête disproportionnée par 9). « Bzzzzz » et les sortes de guillemets dessinés
rapport au corps et coiffée d’une casquette verte. derrière la voiture montrent qu’elle est en marche.
9. Tous les deux sont furieux, ils crient. (Écouter les
propositions des apprenants.)
➜ Cahier d’activités 2, p. 17 Exemple de ce qu’ils pourraient se dire :
« Espèce de paresseux ! Ce n’est pas possible. Dès que
● Faire faire les exercices 1 et 2 du cahier 2, p. 17. tu es seul, tu joues. On ne peut pas te faire confiance !
— Mais, Papa, c’est la faute de ma gomme ! Elle est
➜ Livre, p. 124-125 tombée sous le lit. J’ai besoin de la pelleteuse pour aller
la chercher. Sans gomme… je ne peux pas travailler. J’en
ai marre ! Tu es tout le temps en train de m’engueuler !
2 Je comprends la BD — Et toi, tu as toujours des excuses. Tu es un grand
menteur ! »
● Les questions 1 à 4 permettent de vérifier la bonne
10. Bzzzzz, pok, doum imitent les sons produits par
compréhension de l’histoire : situation initiale, péri-
le jouet, le pot et la gomme.
péties et situation finale.
● Les questions 5 à 8 travaillent les signes graphiques

qui expliquent ce qui se passe. ➜ Cahier d’activités 2, p. 17


● La question 9 fera imaginer les paroles des deux

personnages d’après les mimiques et les gestes de


Kid Paddle et de son père. Corrigés des exercices 3 et 4
● La question 10 travaillera les onomatopées. 3. Au début, Kid est heureux car il fait ce qu’il aime
faire, c’est-à-dire jouer.
Réponses attendues 4. Deux réponses possibles : en soirée, si c’est un jour
1. L’histoire se passe dans la chambre de Kid de semaine ordinaire ; à l’heure de faire ses devoirs et
Paddle : le lit et le bureau l’indiquent. n’importe quand si c’est un jour où il n’y a pas école.
2. Le personnage principal est Kid ; il apparaît dans
chaque vignette.
➜ Livre, p. 124-125
3. Au début, il joue avec un jouet téléguidé.
4. Son père intervient et lui dit d’aller travailler :
il lui montre son bureau et a l’air fâché. « Kid, s’il 3 Je lis à voix haute
te plaît, tu as des devoirs à faire. Arrête de jouer et
Faire écrire les productions en binômes. Les corriger
travaille. »
puis les faire lire. Le père et le fils sont furieux. Ils
5 Jouer n’est pas gagner 131

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 131 15/08/15 15:46


hurlent. Aucun n’écoute l’autre. Il y aura donc plein ➜ Livre, p. 126
de points d’exclamation.
Lire le titre et demander aux apprenants la signifi-
4 Je donne mon avis cation des trois mots qui le composent. Pourquoi ce
titre est-il dans la rubrique « Clés de lecture » ?
Organiser la discussion et laisser les élèves parler
librement. Leur fournir les mots dont ils ont besoin
et les aider à réfléchir.
› J’observe et je découvre
1. et 2. Faire répondre oralement (de préférence, par
les apprenants qui parlent peu). Les réponses ont déjà
5 J’écris
été données pendant la lecture de la planche.
● Le résumé peut se faire en groupes. Préciser aux 3. La forme des bulles a un sens :
apprenants que, dans un résumé, on ne met que – la 1re est une réponse normale dite d’une voix
l’essentiel et pas de dialogue. normale ;
● Corriger individuellement toutes les productions. En – la 2e, en nuages, rapporte les pensées d’un person-
corriger une collectivement au tableau. nage ;
Exemple de résumé : – la 3e, en zigzag, avec des lettres de plus en plus
Kid Paddle est dans sa chambre en train de manipuler un grandes, décrit un hurlement.
jouet téléguidé. Son père entre et lui ordonne d’aller faire 4. Exercice à faire individuellement ou en groupe.
ses devoirs. De mauvaise grâce, Kid accepte et s’assoit. En Faire mettre les idées en commun en les faisant expli-
prenant son livre de maths, il renverse le pot à crayons. quer.
La gomme tombe et disparaît sous son lit. Kid réfléchit et
pense à se servir de son engin téléguidé pour la récupérer. › Je retiens
Il fera ainsi d’une pierre deux coups. Mais son père entre et, Faire lire le contenu de l’encadré.
le voyant encore en train de jouer, il le gronde et n’écoute
pas les explications de son fils. Tous les deux hurlent. › Je m’exerce
● Donner aux apprenants le temps de chercher ces
➜ Cahier d’activités 2, p. 17
signes (éventuellement avec l’aide de la documen-
Faire faire les exercices 5 et 6 du cahier 2, p. 17. Véri- taliste).
fier. ● Les leur faire présenter à la classe en les commen-
tant.

Clés de lecture – Signes, ➜ Cahier d’activités 2, p. 18


dessins, onomatopées ● Lesexercices 1 et 2 seront évalués individuellement
et mis en commun.
Objectif ● Exercice 3 : faire compléter les dessins par des

Lire une BD. signes ; demander aux élèves leur signification.

Capacités
● Repérer les signes graphiques qui ont un sens dans
la lecture d’une BD.
● Interpréter des signes et des dessins.

132

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 132 15/08/15 15:46


Lexique – Autour des mots Réponses attendues
bonheur et malheur nage – s’en donne – applaudit – éclate – rit –
sautent ou crient.

➜ Livre, p. 127
4 Malheureux comme une pierre !
1 Du bonheur au mécontentement ● Dire que cette expression s’emploie pour parler de
● Demander aux apprenants de copier le texte et faire
quelqu’un qui est très malheureux.
● Faire construire les phrases. Demander aux élèves
souligner dans deux couleurs différentes les mots qui
expriment le bonheur ou le mécontentement. d’essayer de mettre dans un même paragraphe
plusieurs des mots cités. Travail à faire en groupes
Réponses attendues ou à la maison.
● L’enseignant produit d’abord un modèle.
● Bonheur : est super – la vie est belle.
● Mécontentement : ordonne-t-il – sa bonne
Exemple : Il a eu beaucoup de malchance dans sa vie ;
humeur s’est envolée – en colère – contre (3 fois). un tremblement de terre a détruit son usine. Quand
il commençait à se relever de cette catastrophe, sa
●Faire lire le texte à voix haute. L’intonation doit femme est tombée gravement malade. Cela a été un
montrer ces deux sentiments contradictoires. grand drame pour lui. Pourtant, je ne l’ai jamais enten-
du se plaindre.
2 Jean qui pleure et Jean qui rit
5 Des expressions imagées
● Que veut dire ce titre ? Écouter les réflexions
des apprenants et faire faire l’exercice. Mettre en Faire chercher le sens de ces expressions dans le
commun. dictionnaire, si besoin, puis les faire classer. Essayer
d’expliquer les nuances.
Réponses attendues
content # mécontent – gai # triste – ravi # déçu – Réponses attendues
enchanté # désenchanté – heureux # malheureux – ● Bonheur : être sur un petit nuage – voir la vie
radieux # sombre – optimiste # pessimiste – en rose.
satisfait # insatisfait. ● Malheur : broyer du noir – ne pas être dans son
assiette – se faire du mauvais sang.
● Faire donner des exemples.

➜ Cahier d’activités 2, p. 19


3 Heureux comme
un poisson dans l’eau ! 1. À corriger individuellement. Faire employer le
Cette expression est très usuelle pour parler de lexique appris.
quelqu’un qui est heureux et à l’aise là où il est. 2 et 3. À corriger individuellement. Faire réinvestir le
lexique acquis. Mettre les bons exemples en commun.
Ex. : Carole a gagné à la loterie. Depuis, elle nage dans
le bonheur et voit la vie en rose.

5 Jouer n’est pas gagner 133

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 133 15/08/15 15:46


Atelier
de langue ➜ Livre, p. 128-131 – Cahier d’activités 2, p. 20-23

– 1 : identifier les déterminants ;


Grammaire – – 2 et 3 : repérer les déterminants démonstratifs, leur
Les déterminants (2) rôle et leur genre, leur écriture ;
– 4 : repérer les déterminants interrogatifs et leur
Objectifs écriture (accord avec le nom) ;
● Découvrir les déterminants. – 5 : repérer le déterminant exclamatif (sens et écri-
● Comprendre leur rôle devant le nom et dans le ture).
texte.
Réponses attendues
Capacités 1. cet engin – cette chaise – ce livre – ton bureau –
● Distinguer les déterminants démonstratifs, interro- quelles leçons – vingt minutes – ta leçon – quel
gatifs et exclamatifs. fainéant – ce garçon.
● Choisir le déterminant adéquat selon le sens. 2. Il montre l’engin, la chaise, le livre. Pour montrer
ces objets, il utilise cet, cette, ce. Ces mots montrent
Évaluation diagnostique ce dont il parle.
● Poser des questions sur ce qui a été découvert dans 3. Devant un mot commençant par une voyelle
la leçon précédente sur les déterminants (articles et ou un h aspiré, on doit mettre un déterminant se
adjectifs possessifs). Faire donner des exemples. terminant par une consonne ou on élide le déter-
● Annoncer que cette leçon va porter sur d’autres minant (l’ ou d’). Ex. un animal, l’animal, cet animal,
déterminants, qui ont des rôles particuliers. cet homme.
4 et 5. Le père pose une question sur les leçons que
N.B. Il est essentiel de découvrir déjà cette année
Kid a à apprendre. Le déterminant qui sert à poser
que le déterminant démonstratif joue un rôle dans
cette question est « quelles » ; il s’accorde avec le
la chaîne anaphorique et la reprise d’informations. Il
nom « leçons » (féminin/pluriel). Le père insiste sur
est important de ne pas se limiter à l’approche des
la fainéantise de son fils avec le déterminant excla-
déterminants comme accompagnateurs du nom
matif « quel » qui s’accorde ici avec « garçon ».
seulement. Cela devra se faire implicitement pendant
les lectures et l’écriture de textes. Ce rôle sera vu
● Faire résumer les découvertes par les apprenants au
explicitement dans les années suivantes.
fur et à mesure des questions et les écrire au tableau
telles que les élèves les dictent.
➜ Livre, p. 128-129
› Je retiens
› J’observe et je découvre ● Faire lire le contenu de l’encadré. Le comparer à ce
● Les élèves prennent connaissance du texte et se qui a été noté au tableau. Poser des questions pour
mettent en situation de recherche. obtenir le métalangage grammatical adéquat et faire
● Travailler chaque question en binômes et mettre donner d’autres exemples.
les résultats en commun. ● Revoir les règles à la maison et vérifier le lendemain

● Objectifs des questions : que tout est compris.


134

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 134 15/08/15 15:46


› Je m’exerce ➜ Cahier d’activités 2, p. 20

● Objectifs des exercices : Ces exercices peuvent servir à évaluer les acquis. Les
– 1 : identifier et nommer les déterminants ; faire faire de préférence en autonomie pour pouvoir
– 2 : accorder les déterminants en nombre ; remédier au cas par cas.
– 3 : distinguer deux déterminants homophones ;
Corrigés des exercices
– 4 : accorder les déterminants avec le nom ;
– 5 : distinguer les déterminants et préciser leur rôle 1. a. mon, mes, ma – b. ton, tes – c. ma, mon, sa,
dans la phrase ; sa – d. leur, leurs.
– 6 : écrire en employant des déterminants démons- 2. cette – ce – ces – cet.
tratifs. 3. cette question – cet ascenseur – ce fruit vert.
4. quelle – quel – quelles – quelle.
Réponses attendues
1. ces : démonstratif, masculin pluriel – cet :
démonstratif, masculin singulier – quelle : interro-
gatif, féminin singulier – quel : exclamatif, mascu- Conjugaison – Le futur
lin singulier – quelle : exclamatif, féminin singulier. simple (2)
2. ces films ● cette graine ● quelle affreuse image ! ●
ces enfants – ces garçons ● quels animaux. Objectif 
3. ces – ses – ces – ses. Conjuguer les verbes au futur simple.
4. quelle ● quelle – cette ● cet – quel ● quels – ces ●
quel – ce ● quelles. Capacités
5. le (musée) : article défini par le complément « des ● Repérer les terminaisons du futur et dégager les
jouets » – le (guide) : article défini (du musée) – régularités des marques de personnes.
ce (tableau) : démonstratif (montre le tableau) – ● Mémoriser le futur des verbes être et avoir.
ce peintre : démonstratif (désigne Brueghel) – ● Constater des irrégularités dans le radical de
cette (épée) : démonstratif (montre l’épée) – aux certains verbes des 1er et 3e groupes.
enfants : article défini contracté – la guerre : article
défini – ce bilboquet, cette toupie : démonstratifs Évaluation diagnostique
(montrent les jouets) – quels (autres jouets) : inter- Rappeler ce qui a été découvert dans la leçon précé-
rogatif (et indéfini) – ma : possessif (indique celui dente sur les valeurs du futur et faire donner des
qui possède la console) – un (jour) : article indéfini – exemples. Ex. : Quel temps fera-t-il demain ? Que
ce (musée) : démonstratif (désigne le musée où pensez-vous faire ce week-end ?
sont les enfants).
6. À corriger individuellement. Exemple : Admi-
➜ Livre, p. 130
rez cette poupée en porcelaine avec ses habits de
dentelle. Comme il fallait faire attention pour ne pas
la casser ! Et là-haut, ce béret de toutes les couleurs, › J’observe et je découvre
à quoi servait-il ? Tout simplement à jouer au béret…
Prendre connaissance de la situation de découverte
Savez-vous comment on jouait à ce jeu ?
et demander aux apprenants de répondre aux ques-
tions. Écrire les réponses au tableau lors de la mise
en commun après les échanges.

5 Jouer n’est pas gagner 135

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 135 15/08/15 15:46


1. Découverte du futur des verbes être, avoir et
pouvoir. Faire constater l’irrégularité du radical. Les
Champion en dictée –
faire conjuguer à toutes les personnes et commenter. Masculin ou féminin ?
2. Faire constater les irrégularités des verbes du 3e
groupe. ➜ Livre, p. 131

● Lire le titre et rappeler le sens de ces deux mots.


Réponses attendues
Comment reconnaît-on un mot masculin d’un mot
1. A : les verbes sont au futur. Leur radical est irré- féminin ?
gulier.
2. B : les verbes en -ier et -yer ont conservé le N.B. Il est toujours difficile pour une personne dont la
« e », mais on ne l’entend pas. langue maternelle n’est pas le français de connaître
Le verbe courir a deux « r » et a perdu le « i ». le genre d’un nom de chose. Expliquer qu’il est rare-
Faire constater que : ment prévisible et qu’il faut l’apprendre. Pourtant, il
– la marque du futur est « r » et que les terminaisons est souvent déterminé par l’étymologie. En cas de
sont toujours les mêmes, quel que soit le groupe ; doute, il faut se référer au dictionnaire.
– certaines personnes sont homophones mais pas Plus on écoute et on lit, moins on fait d’erreurs dans
homographes : « tu » et « il », « nous » et « ils ». le genre des noms inanimés.
Pour les êtres vivants, on se réfère au sexe : homme

› Je retiens ou femme et mâle ou femelle.


● Faire observer l’illustration. Quel est le rapport avec
Faire lire l’encadré et poser des questions. Faire le genre ? Pour l’être vivant, il est évident que c’est
donner d’autres exemples. d’un garçon qu’il s’agit. Donc le problème se pose pour
le ou la Game Boy.
› Je m’exerce ● Faire lire le texte et répondre aux questions.

1. Demander aux apprenants de se référer aux


tableaux de conjugaison et aux verbes modèles.
Réponses attendues
2. Après avoir corrigé l’exercice, faire réaliser la 1. Dans la BD, Gameboy (dont l’orthographe
conversation téléphonique à voix haute. correcte est Game Boy) est masculin. Si, en France,
le genre de ce mot est féminin, au Québec et en
Belgique, il est masculin.
➜ Cahier d’activités 2, p. 21
2. La réponse est dans la 1re règle du cahier
d’activités, p. 22, « Les adjectifs de nationalité ».
Corrigés des exercices 3. À relever : sont situés – est sortie (accord avec
1. sera ● auras ● mourra ● serez ● criera – saura ● le nom car conjugué avec être). Ne pas entrer
nettoierez – irez – étudierons ● rectifieront – finiront. dans les explications pour « s’est fait », qui est à
2. Rira bien qui rira le dernier. – Petit poisson la forme pronominale.
deviendra grand pourvu que Dieu lui prête vie. – 4. Faire relever les mots et observer la prononcia-
Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. tion de la lettre « x ». Essayer de faire expliquer la
Faire expliquer le sens de ces dictons. règle par les élèves, puis la faire lire dans le cahier
3. Demander aux apprenants de préparer le texte à d’activités, p. 22. Faire faire les exercices.
la maison. Les faire lire le lendemain après les avoir 5. Faire écrire : vingt-huit, mille neuf cent quatre-vingt-
vus et corrigés. dix. Voir si les élèves ont l’explication demandée.

136

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 136 15/08/15 15:46


Lire la règle dans le cahier d’activités, p. 22. Faire 3. accélération – accumulation – acclamation –
faire les exercices. acceptation – accentuation – excellence.
4. 84 : quatre-vingt-quatre – 3 746 000 : trois
millions sept cent quarante six mille –
➜ Cahier d’activités 2, p. 22-23 480 : quatre cent quatre-vingts – 1 324 : mille trois
cent vingt-quatre – 2 645 : deux mille six cent
Corrigés des exercices quarante-cinq.
1. a. Français – en français. b. Belges – néerlandais –
Dictée. Mettre au tableau les mots d’origine anglaise
français – allemand. c. français. d. Marocains –
ainsi que les noms propres. Les laisser à la disposition
Libanais – français – anglais. e. Arabes – arabe.
des élèves. Procéder à la dictée du texte. Correction
2. ● [ks] : accident – taxe – extraordinaire.
individuelle.
● [gz] : exigu – exonérer – examen – exigence –

exister – exercice.

Atelier
d’écriture Produire une BD ➜ Livre, p. 132-133

Objectif
Production écrite
Produire une planche de BD d’au moins 4 cases.

Compétence  ➜ Livre, p. 132


Produire des textes variés en tenant compte de leurs
spécificités. › J’observe et je découvre
Capacités ● Lire l’introduction et la question posée.
● Faire observer l’illustration collectivement.
● Écrire le scénario d’une planche de BD.
● Faire nommer tout ce qui est sur la table : le maté-
● Prévoir les signes graphiques indispensables.
riel qui permet de dessiner, le texte écrit sur une
● Écrire des onomatopées.
feuille, les dessins déjà préparés. Que fait le garçon ?
● Écrire le contenu des bulles.
Quel est son métier ? Faire justifier la réponse par
● Prévoir et décrire les dessins importants (à faire en
le fait qu’il est en train de dessiner les cases d’une
classe d’arts visuels).
planche de BD. Il a écrit le scénario et a préparé sous
forme de crayonnés le personnage qu’il va mettre en
scène ainsi que ses vêtements. En bas à droite, un
paysage lunaire, qui fait penser que son héros est un
spationaute qui va explorer une planète.
● Travailler en groupes pour répondre à la question

et mettre en commun. Écrire les réponses au tableau.


5 Jouer n’est pas gagner 137

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 137 15/08/15 15:46


› Je retiens 2 Je rédige mon 1er jet
Faire lire le « Je retiens » et comparer avec les Faire lire les conseils donnés pour le scénario et
réponses données précédemment. le dessin pour réaliser ce qui est demandé dans la
consigne.

À toi d’écrire ➜ Livre, p. 133 3 Je relis mon 1er jet


› Je m’exerce
● Aider les apprenants à relire leur 1er jet en se réfé-
rant à la grille.
Lire la 1re consigne, la faire expliciter et exécuter. Ce ● Corriger les travaux, remédier si besoin.

travail aidera les apprenants à faire ce qui est deman- N. B. S’entendre avec le(la) professeur(e) d’art pour
dé par la suite. produire ces planches avec lui(elle). Elles peuvent être
présentées à la BCD ou à l’exposition de fin d’année.
1 Je lis le sujet Si les apprenants réalisent ce projet interdisciplinaire,
Faire lire le sujet et répondre aux questions pour bien ils seront plus motivés, et leur travail aura un sens.
le comprendre. Faire échanger les idées.

Réponse attendue
« On me demande de produire une planche de BD
de 4 à 6 cases. Le personnage doit être amusant et le
scénario, comique. Je vais également travailler avec
le prof d’arts visuels. »

Atelier
de lecture

Pour le plaisir – Les ballons ➜ Livre, p. 134-135


● Ces deux pages seront utilisées pour l’intégration dans les activités de compréhension écrite.
● Attention, les activités d’intégration ne sont pas à confondre avec l’évaluation ! Il s’agit d’apprendre aux

élèves à intégrer les ressources acquises.


Pour l’évaluation, il faudra choisir une planche à la portée des apprenants et poser des questions proches de
celles posées dans la tâche exécutée pendant les activités d’intégration. La grille d’évaluation sera donc à peu
près la même.
Nous espérons donc que ce sera… pour le plaisir de travailler.

138

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 138 15/08/15 15:46


Point
langue ➜ Livre, p. 136-137

● Mêmes remarques que pour les unités précédentes.


● Corrigés p. 200-201.

Situations
d’intégration ➜ Cahier d’activités 2, p. 24-29

– Faire lire le canevas de jeux de rôles proposé. Quelle


Oral – Karl, cela ne me plaît pas est la visée de cet exercice ? Quels actes de parole
devra-t-on réinvestir ?
➜Cahier d’activités 2, p. 24-25 Rappel : il est très important d’enseigner aux appre-
● Lire ensemble la description de la compétence. nants à bien lire les consignes pour qu’ils aient
Revoir ensemble les ressources acquises à cet effet. conscience de l’objectif de leur travail. Ce travail doit
● Exercice 1. L’objectif est ici de faire preuve de se faire systématiquement.
compréhension d’un texte dialogué. – Organiser des groupes de trois élèves. Leur donner
– Lire la consigne et faire repérer la tâche à exécuter. le temps de préparer les jeux de rôle. Lire la grille
– Lire les conseils donnés en vue de l’exécution de la de vérification avec eux et la faire commenter, puis
tâche (indicateurs) et procéder aux écoutes selon les organiser et procéder aux prestations.
modalités données. – L’évaluation se fera par le groupe classe à partir de
la grille.
Corrigé de l’exercice 1
1. C’est le père de Karl qui parle en premier (à son
fils). Compréhension écrite
2. « Tu regardes trop la télé. » – faisait du skate.
3. vidéo – réflexes – tâches.
➜Cahier d’activités 2, p. 26-27
4. les jours d’école : une heure, le week-end :
deux heures. ● Faire prendre connaissance de la situation.
5. Oui, ils se sont mis d’accord : ils iront ensemble ● Lire ensemble la description de la compétence

faire de la gym. à travailler en intégrant les ressources acquises


tout le long de l’unité. Faire faire le résumé de ces
– Procéder à la correction et à l’autoévaluation à ressources.
l’aide de la grille proposée. ● Faire lire les consignes et les conseils. Faire lire

– Coévaluer ensuite avec chaque apprenant et remé- collectivement la grille de vérification pour pouvoir
dier au besoin. bien travailler.
● Exercice 2. Lire la consigne et la faire expliciter : ● Faire réaliser la tâche. Elle se fera d’abord en auto-

« On va jouer des rôles. » nomie pour que l’enseignant(e) observe les stratégies
5 Jouer n’est pas gagner 139

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 139 15/08/15 15:46


de travail des apprenants pour rectifier ou aider les ● Procéderà la correction individuelle puis collective.
plus fragiles, si nécessaire. ● Remédier selon les résultats.

Remarque : pour l’évaluation, choisir une planche


Corrigé de l’exercice de BD racontant un épisode complet (ex. : le même
1. Il y a 2 planches et 15 vignettes. personnage ou Boule et Bill…) et préparer des ques-
2. dans la cour de l’école – dans la rue – à la maison tions pour vérifier la compréhension et l’interpréta-
(ou chez Cédric). tion des signes graphiques. Ces questions peuvent
3. a. Le personnage principal est Cédric. b. Il appa- être posées comme dans l’activité d’intégration
raît dans toutes les vignettes. c. Il est très coléreux, précédente. La grille d’évaluation sera la même, mais
s’énerve tout de suite et triche autant qu’il peut. avec les points attribués à chaque indicateur.
4. la maîtresse et les autres élèves – son meilleur
copain, qu’il appelle « Tête de lard » – une vieille
tante du père dont Cédric parle mais que l’on ne Production écrite
voit pas – les parents de Cédric – le grand-père de
Cédric, qui est le père de sa mère et que son père ➜Cahier d’activités 2, p. 28-29
ne supporte pas. Il prend toujours la défense de
son petit-fils. ● Lire le contenu de l’encadré décrivant la compé-
5. a. Il a triché et explique comment (vignette 6). tence à développer. Rappeler les ressources à intégrer.
b. « Mais c’est tricher, ça ! » ● Présenter la situation. Lire la consigne et la faire

c. Dans les vignettes 1, 2, 3 et 10. Elle exprime expliciter. Quelles sont les tâches demandées ? Il y en
successivement l’enthousiasme, la colère, la a deux. La 1re occupera les trois-quarts de la page et
demande d’attention, la victoire. la bulle, le quart. Lire la grille d’évaluation avec les
d. L’histoire se termine mal pour Cédric, qui a une apprenants.
punition à écrire (« C’est pas beau de tricher. »). En ● Faire réaliser la tâche. Procéder à l’écriture des deux

plus, à la fin, ses parents se disputent. jets selon la démarche habituelle. Aider les appre-
nants les plus fragiles. Ils apprendront en étant aidés.
● Évaluer et remédier. L’évaluation se fera individuel-
lement. Lire certaines des bulles à la classe entière et
en discuter.

140

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 140 15/08/15 15:46


Unité 6 L’appétit vient en… lisant

Dans cette unité, l’apprenant va apprendre à :


● parler pour exprimer des quantités (in)dénombrables, parler de ses goûts et de ses habitudes alimen-

taires ;
● discuter pour organiser une sortie : accepter ou refuser des propositions et présenter un projet final ;

● lire des textes injonctifs (recettes et fiches de fabrication) ;

● produire des textes injonctifs (recettes et fiches de fabrication).

Principales thématiques développées


● Consommer pour vivre ou vivre pour consommer ?
● La gourmandise : défaut ou qualité ?

● Le vivre-ensemble : les repas partagés.

● Les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

● Le bricolage : apprentissage et passe-temps.

Bibliographie
Il existe de nombreux magazines qui servent à donner aux jeunes l’envie et le plaisir de faire. Leur lecture
est motivante, car elle aboutit en général à un résultat immédiat et concret.
Nous en avons sélectionné quelques-uns qui proposent des fiches de recettes ou de fabrication dans les
domaines de la technologie, de l’art, du jardinage, etc.
● Le Petit Léonard – Revue d’art pour les enfants – Éditions Faton. www.lepetitleonard.com

● Julie – Le magazine des filles de 9 à 13 ans – Milan Jeunesse. www.milan-jeunesse.com

● Astrapi – Des bandes dessinées, des recettes, des bricolages… – Bayard Presse. www.astrapi.com

● Images Doc – Le magazine des petits curieux – Bayard Presse. www.imagesdoc.com

●A  rkéo Junior – Revue d’archéologie et d’histoire pour les enfants – Éditions Faton. www.arkeojunior.com
● Le Petit Chercheur – Une collection scientifique pour les jeunes – Bordas Jeunesse.

● Philippe Brasseur, Soyons créatifs, © Le Grand Livre, Casterman, 2002.

● Ulla Dietl, La Main verte, © Petit Atelier, Casterman, 1993.

6 L’appétit vient en… lisant 141

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 141 15/08/15 15:46


Pages
d’ouverture ➜ Livre, p. 138-139 – Cahier d’activités 2, p. 30

Compétences
● Langage oral : participer à un échange oral et prendre la parole à bon escient en respectant les règles de
la communication.
● Communication écrite : dicter un texte à l’enseignant(e), le mettre en forme et le copier sans erreur.

Objectifs spécifiques Capacités


● Distinguer et nommer les éléments d’une Participer à des échanges.

illustration. ●R  echercher (BCD, Internet) des tableaux
● Émettre des hypothèses sur le contenu de l’unité. représentant des natures mortes. 
● Formuler des phrases simples et complexes.

➜ Livre, p. 138-139 ou contemporains en ont peint. Une catégorie


particulière de natures mortes, appelées « vani-
› J’observe et je découvre tés », présente des compositions allégoriques qui
suggèrent que l’existence terrestre est vide, vaine,
● Laisser les apprenants observer l’illustration et les
et la vie humaine, précaire. Mais ce n’est pas ce
inviter à répondre aux questions. Leur demander
que représente notre illustration, évidemment.
d’écrire leurs remarques sous forme de notes pour
● Prolongement : proposer aux apprenants de
ne rien oublier lors de la mise en commun.
rechercher des natures mortes et de les présenter
● Mettre en commun. Bien signifier aux apprenants
à la classe. Pour les aider, voici des noms à leur
que chacun doit écouter l’autre sans l’interrompre,
suggérer : Chardin, Rembrandt, Pieter Boel, Frans
par politesse et pour ne pas répéter ce qui a été dit.
Snyders, Brueghel, Francisco de Zurbarán, Goya,
Picasso, Miró, Dalí, Cézanne, etc.
Réponses attendues
4. Faire lire le titre : Qu’a-t-il d’étrange ? On dit
1. et 2. Sur une table recouverte d’une nappe à d’ordinaire « L’appétit vient en mangeant. » Lais-
carreaux sont disposés les ingrédients nécessaires ser les élèves le commenter. Pourquoi y a-t-il ces
à la confection d’un gâteau au chocolat : farine, points de suspension ?
sucre, chocolat, œufs. ● Le titre annonce le type de texte qui sera travaillé :
Dans un pot, du chocolat fondu (ou une crème au le texte injonctif. Faire vérifier si les hypothèses sont
chocolat) est déjà prêt. Dans le livre de cuisine, la bonnes en faisant feuilleter les pages de l’unité.
recette du gâteau que le pâtissier a décidé de faire
est illustrée. À côté, une jatte pleine de pommes ● Choisir le thème du texte à dicter : description de la
est prête à être servie. table de l’illustration ou d’une nature morte présen-
3. Une « nature morte » est une représentation tée par un apprenant.
artistique d’objets inanimés. L’illustration des
pages d’ouverture est composée à la manière
d’une nature morte. Beaucoup de peintres anciens

142

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 142 15/08/15 15:46


● Enclencher la discussion après la lecture ce qu’elles vantent ? Qu’est-ce qui te guide dans
Le petit
philosophe
du texte des pages 142-143. tes choix ? La cuisine de ta maman n’est-elle pas la
● Pour définir la gourmandise, faire chercher le mot meilleure ?
dans le dictionnaire. ● Lecture recommandée : Isabelle N icolazzi ,

● Autres questions : La Consommation, © Agir pour ma planète, Milan


– N’est-ce pas normal d’aimer les bonnes choses ? Jeunesse, 2007.
Pourquoi alors dit-on que la gourmandise est un
vilain défaut ?
– Manger est un droit pour tout le monde, et pour- ➜ Cahier d’activités 2, p. 30
tant une grande partie de l’humanité n’a pas de quoi
● Faire écrire les mots nouveaux.
se nourrir alors qu’une autre vit dans l’abondance et
● Faire recopier le texte dicté à l’enseignant(e).
jette de la nourriture dans les poubelles. Des gens
● Faire écrire les réflexions personnelles des élèves.
meurent de faim. Pourquoi ? Que faire ?
– Que penses-tu des publicités sur les aliments ou
sur les fast-foods ? Te précipites-tu pour acheter

Atelier
d’oral ➜ Livre, p. 140-141 – Cahier d’activités 2, p. 31

Compétence
Communiquer en respectant les règles de la communication et les règles grammaticales correspondant à
son niveau.
Objectifs spécifiques Capacités
● Écouter et comprendre une conversation. ● Écouter attentivement.
● Acquérir des structures linguistiques permettant ● Repérer des actes de parole.
de : ● Dramatiser et jouer des rôles.

– exprimer une quantité (in)dénombrable ; ● Partager ses idées, écouter celles des autres
– communiquer pour préparer une sortie en et les prendre en compte.
groupe. ● Donner son avis.

● Demander des éclaircissements.

● Organiser un projet de sortie.

6 L’appétit vient en… lisant 143

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 143 15/08/15 15:46


Conversation – Une recette Réponses attendues
de pain perdu ● Ce sont deux sœurs, Carla et Samia.
● Le pain perdu est un dessert que l’on fait avec du

pain rassis (c’est-à-dire qui n’est plus frais). C’est


➜ Livre, p. 140
une façon de le transformer agréablement en une
excellente pâtisserie… et d’éviter ainsi le gaspillage.
1 Avant l’écoute Ingrédients nécessaires : des œufs, du pain, du
● Fairelire le titre et faire émettre des hypothèses sur sucre en poudre, du lait, de l’eau de fleur d’oranger.
● Verbes indiquant des actions : réunir (les ingré-
ce que peut être du « pain perdu ».
● Faire observer l’illustration et faire répondre aux
dients), prendre (une jatte), casser (trois œufs),
questions. ajouter (le lait, le sucre, l’eau de fleur d’oranger),
battre (le tout), couper (des tranches de pain rassis),
Réponses attendues plonger (dans le mélange), prendre (une poêle),
● La conversation se passe dans une cuisine (plan mettre (du beurre), faire dorer (les tranches).
● Samia s’énerve car, en aidant sa sœur, elle a
de travail, four, évier, plaque de cuisson, ustensiles
de cuisine, ingrédients divers). abîmé ses ongles sur lesquels elle venait de poser
● Elles discutent. L’une, vêtue d’un tablier de
du vernis pour sortir.
● Quantités déterminées : trois œufs, une cuillère
cuisine, prépare quelque chose ; l’autre, vêtue
élégamment, regarde ses ongles vernis et n’a pas à café (d’eau de fleur d’oranger).
l’air contente. Quantités indéterminées : des œufs, du pain, du
● Ustensiles : jatte, cuillère en bois, fouet, poêle,
sucre en poudre, du lait, de l’eau de fleur d’oranger,
couteau. un peu de beurre, du sucre glace.

2 Pendant l’écoute 3 Après l’écoute


● Faire écouter toute la conversation.
➜ Cahier d’activités 2, p. 31
● Les apprenants peuvent-ils, à présent, expli-

quer ce qu’est du pain perdu ? Quel est le sens du Faire faire les exercices, soit après les écoutes, soit
mot  « perdu ? » au fur et à mesure des activités de compréhension.
● Procéder au nombre d’écoutes nécessaires pour Corriger l’orthographe individuellement puis collec-
faire répondre aux questions ; mettre les réponses en tivement.
commun au fur et à mesure.
– Question 1 : faire repérer les interlocuteurs. ➜ Livre, p. 140
– Consigne 2 : faire écouter une 2e fois et faire lister
les ingrédients. ● Faire lire le contenu de la rubrique 3 et comparer
– Consigne 3 : faire réécouter et relever les verbes avec le relevé fait auparavant.
d’action. ● Demander aux élèves de faire deux listes, l’une de
– Consigne 4 : compréhension de la situation produits comptables (des pommes, un pain, etc.),
– Consigne 5 : préparer un tableau à remplir, corres- l’autre de produits non comptables (du sable, de
pondant à la dernière consigne. l’eau, du riz, de la crème, du jus d’orange, etc.) Faire
construire des phrases affirmatives et négatives avec
ces mots. Ex. : J’ai du riz./Je n’ai pas de riz. J’ai des
144

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 144 15/08/15 15:46


carottes./Je n’ai pas de carottes. Faire constater les son avis au(à la) professeur(e) de sciences. Attention
différences dans les déterminants. à l’emploi des déterminants.
● Demander aux apprenants de revoir la conversa- ● Faire lire la consigne.

tion de la page 198 pour la dramatiser le lendemain.


Chacun doit pouvoir tenir n’importe quel rôle.
N.B. Pour savoir si la recette est facile ou difficile à
1-2 NNous
ous réfléchissons –
discutons
préparer, essayer de faire du pain perdu à l’école. En
● Faire lire ce qui est proposé et organiser la discus-
fait, elle est très simple à exécuter. Cela peut être un
sion sur chacun des points. Écrire au tableau les idées
projet intéressant et convivial.
formulées par les apprenants. Toutes doivent être
écoutées et discutées.
À toi !… ● Constituer les groupes, et s’aider des points
● Faire lire et préparer les jeux de rôle proposés. mentionnés dans le mémo « Conseils ». Faire
● Procéder aux dramatisations. employer les structures telles que « à mon avis »,
● Évaluer à partir de la grille proposée au début du « je pense que… », « je (ne) suis (pas) d’accord », « je
guide. propose que… », « et si… + imparfait », « on pour-
rait… », etc.

Prendre la parole – Faire 3 La présentation


des propositions
Après la présentation, les élèves passent au vote et,
éventuellement, proposent quelques modifications
➜ Livre, p. 141 au projet choisi.

● Lire la phrase d’introduction. Faire remarquer la


rime et la commenter. C’est un dicton qui déculpa-
4 Après la présentation
bilise la gourmandise, en fait un moment de plaisir, de ● Les élèves choisissent les délégués. Il faudra évidem-
convivialité. ment que l’enseignant(e) prévoie la réunion avec
● Faire observer et décrire la photo afin d’engager la le(la) directeur(-trice). Les délégués devront ensuite
discussion. Les élèves donneront leurs impressions. en faire un compte-rendu à leurs camarades.
Est-ce un repas équilibré ? Écouter les arguments qui ● Faire établir un calendrier, partager les charges et

doivent être scientifiquement formulés. Demander écrire les invitations aux professeurs concernés.

Atelier
de lecture ➜ Livre, p. 142-145 – Cahier d’activités 2, p. 32-34

Compétences
●  omprendre des textes variés, de complexité adaptée à l’âge et à la culture des apprenants en s’appuyant
C
sur un traitement correct des indices.
● Faire les inférences nécessaires.

● Lire à haute voix, avec fluidité, après une préparation en classe.

● Répondre par écrit à des questions pour faire preuve de compréhension.

6 L’appétit vient en… lisant 145

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 145 15/08/15 15:46


Objectifs spécifiques Capacités
●  omprendre l’organisation d’un texte injonctif (ex. :
C ● Identifier la macrostructure des deux recettes.
une recette). ● Identifier les étapes.

● Apprendre à lire des abréviations ● Comprendre l’enchaînement des actions.

● Repérer les verbes à l’impératif.

● Lire des abréviations.

● Employer les articles partitifs.

Thèmes transversaux
● Le goût pour la cuisine et les bons mets.
● La reconnaissance due à ceux qui, tous les jours, se fatiguent pour préparer nos repas.

● La convivialité.

Texte – Une bonne brioche Dans l’encadré à fond blanc : la recette du chocolat
pour le goûter chaud.
2. Il s’agit d’un texte injonctif : un texte qui donne
des consignes et d’autres renseignements. Il invite
➜ Livre, p. 142-143 le lecteur à réaliser deux tâches.
C’est un texte prescriptif qui indique également
1 Avant de lire les ingrédients et les ustensiles nécessaires à la
La lecture de textes injonctifs devrait être assez aisée confection d’une brioche et de deux tasses de
car ce type de texte est connu des apprenants ; il a chocolat chaud.
fait l’objet de nombreuses lectures durant leur scola-
rité. Nous ajoutons cependant ici une difficulté de
lecture : les abréviations (des recettes). Savoir lire des
2 Je comprends le texte
abréviations est nécessaire dans tous les domaines ● Les questions posées amèneront les apprenants à :
d’apprentissage. – comprendre le titre et repérer le moment pendant
● Faire repérer l’organisation des textes : les encadrés lequel on dégustera ces mets (Q1) ;
et les couleurs qui distinguent certains contenus. – comprendre l’enchaînement des actions (Q2) ;
● Faire écrire les mots suivants au tableau : levure, – repérer la liste des ingrédients et les quantités
fruits confits, préchauffer, malaxer, badigeonner, nécessaires (Q3 et Q4) ;
saupoudrer, une pincée, de la cannelle. Expliquer leur – faire la liste des ustensiles nécessaires (Q5) ;
sens et les faire lire après les avoir fait décoder. Les – comprendre à qui s’adresse ce texte (Q6).
faire repérer dans les deux pages.
Réponses attendues
Réponses attendues 1. Un goûter est une collation que l’on prend entre
1. En haut, sur la largeur des deux pages et sur fond le déjeuner (midi) et le dîner, vers 17 h. Rappeler, si
blanc : les ingrédients pour la brioche. besoin, les noms des différents repas.
Sur fond vert pâle : la recette pour la confection 2. La brioche est assez longue à préparer car sa
de la brioche. confection est interrompue par des temps de repos
Dans l’encadré bleu : les ingrédients pour le choco- (cf. indications données par le sablier). Expliquer le
lat chaud. rôle de la levure.

146

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 146 15/08/15 15:46


On peut faire calculer par les apprenants le temps 4 Je donne mon avis
global nécessaire. Travailler en groupes et comparer
Faire lire les questions. Laisser les apprenants discuter
les résultats ; ce calcul permettra une lecture plus
entre eux puis organiser les échanges.
minutieuse de la chronologie des actions.
3. La brioche évidemment. Demander aux appre-
1. Veiller à l’emploi correct de « parce que » et « car ».
nants de faire la liste des ingrédients nécessaires 2. Le nettoyage et les rangements divers sont souvent
à chacune des recettes. Les compter et écrire les la partie la plus fatigante. Laisser parler les élèves.
quantités à côté de chaque ingrédient. Mettre en 3. Évoquer le travail des mamans ou des aides ména-
commun et corriger en comparant les résultats. gères qui, souvent, n’est pas reconnu à sa juste valeur.
4. Le lait. On est souvent prompt à critiquer mais on oublie de
5. un bol, une grande jatte, une cuillère en bois, remercier ou de dire que c’est bon.
un verre doseur, un verre ordinaire, une cuillère à
soupe, un torchon ou une serviette, une plaque de 5 J’écris
four, une casserole, deux tasses. ● À faire écrire en autonomie et à vérifier individuel-
6. – Le niveau de langue : les pronoms « tu » et lement. Attention à l’orthographe.
« te » représentent les jeunes auxquels on s’adresse. ● Demander aux apprenants d’imaginer une table
– Dans la recette du chocolat chaud, le conseil agréable à regarder et qui suscite l’envie de déguster
de prudence « Demande de l’aide pour chauffer ce goûter.
le lait. » montre que l’on s’adresse à des enfants ; N.B. Il serait efficace d’aller au bout de cette lecture
il est en effet dangereux pour eux d’allumer les en préparant ce mets à l’école pour le déguster
brûleurs d’une gazinière. tous ensemble. On pourrait aussi confectionner des
brioches pour le pique-nique prévu dans la page
● Faire relever les verbes et constater qu’ils sont d’oral. On peut demander l’aide de certains parents.
conjugués sans sujet grammatical. Si les apprenants
connaissent déjà le mode impératif, ils en parleront. ➜ Cahier d’activités 2, p. 32
Sinon, ce mode est l’objet d’apprentissage de la leçon
● Les exercices 1 à 3 sont à faire au fur et à mesure de
de conjugaison, page 148.
la résolution des questions posées lors de la lecture,
l’exercice 4 ensuite.
3 Je lis à voix haute
Faire préparer cette lecture et insister sur l’emploi Corrigé de l’exercice 4
correct des déterminants partitifs. L’enseignant(e) a. épice : substance d’origine végétale, aromatique
peut faire une première lecture magistrale. Faire ou piquante, servant à assaisonner les mets.
remarquer certaines abréviations. b. la cannelle et la vanille dans le sucre vanillé.
c. épices connues : anis, carry, cumin, gingembre,
Réponses attendues girofle, moutarde, muscade, paprika, piment, poivre,
safran, sauge, etc.
250 grammes de farine – 60 grammes de sucre – du
sucre vanillé – un verre de lait – un sachet de levure
● Prévoir une exposition en classe : présentation,
chimique – un quart de cuillère à café de sel –
étiquetage, histoire, etc.
50 grammes de beurre mou – un jaune d’œuf –
● Demander aux apprenants ce qu’ils savent de la
des fruits confits.
route des épices, étudiée en histoire et géographie.

6 L’appétit vient en… lisant 147

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 147 15/08/15 15:46


➜ Cahier d’activités 2, p. 33
Clés de lecture – Lire
des abréviations
Corrigés des exercices
➜ Livre, p. 144 – Cahier d’activités 2, p. 33 1. a. kilomètre, mètre, décimètre, centimètre ●
b. gramme, kilogramme, tonne, milligramme ●
Objectif c. litre, millilitre, centilitre, mètre cube ● d. heure,
Comprendre et lire des abréviations. minute, seconde, millième de seconde ● e. groupe
verbal, groupe nominal, complément d’objet,
Capacités complément circonstanciel ● f. dictionnaire, télé-
● Repérer des lettres abréviatives. viseur (ou télévision), professeur, publicité.
● Déchiffrer des mots codés. 2. À vendre appartement, 2 chambres à coucher,
salle de bains, salon, cuisine équipée, centre-ville.
➜ Livre, p. 144 Téléphone : 03457033

› J’observe et je découvre
1. Faire exécuter la consigne (en binômes) et repérer Lexique – Autour du mot faire
certaines difficultés de lecture que les apprenants
ont éprouvées. Les abréviations ont sûrement arrêté Objectif
quelques élèves. Enrichir son vocabulaire pour mieux lire et écrire.
2. Faire énoncer la définition du mot. Demander de
trouver : Capacités
– des mots de la même famille (abréger, un abrège- ● Mémoriser des mots et apprendre à les écrire
ment, un abrégé…) ; correctement.
– des synonymes (raccourci, réduction, résumé). ● Trouver des mots de la même famille.
Faire rechercher l’étymologie du mot latin brevus qui ● Chercher dans le dictionnaire.
a donné « bref/brève ». ● Réinvestir ses découvertes.
3. Faire relever les abréviations dans la liste des courses. ● Trouver des homonymes et des synonymes.
Constituer des groupes de travail pour établir les
listes demandées. Ajouter l’informatique, la littéra-
➜ Livre, p. 145
ture, la chimie… Mettre en commun.
Le verbe faire comporte de nombreuses significa-
› Je retiens tions. Son sens est devenu vague. Il est conseillé de
Faire lire le contenu de l’encadré et poser des ques- l’éviter, quand cela est possible, au profit d’un verbe
tions. plus précis.

› Je m’exerce 1 Des mots de la famille de faire


Cet exercice est très important pour l’usage du Réponses attendues
dictionnaire. Demander aux apprenants de prépa-
1. bienfait/méfait – bienfaisant/malfaisant – bien-
rer cette liste à la maison et procéder à la mise en
faiteur/malfaiteur.
commun le lendemain.
148

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 148 15/08/15 15:46


Exemples : Un bienfait n’est jamais perdu avec cet Faire l’intéressant : faire tout pour se faire remar-
homme./De nombreux méfaits ont été constatés quer, pour attirer l’attention.
après son passage. ● Une pluie bienfaisante a Faire l’idiot : faire semblant d’être idiot.
rafraîchi la lourde atmosphère de cette fin de jour- Faire le pitre : faire tout pour faire rire.
née d’été./Cet être malfaisant est à éloigner le plus Faire la comédie : faire semblant.
vite et le plus loin possible. ● Ce savant est un bien- Faire du zèle : en faire trop.
faiteur./Les malfaiteurs ont pu échapper à la police. Faire le beau : essayer de charmer.
2. Dans l’ordre : refaire ● défaire ● rectifier ●
infaisable – faisable. 2.

Réponses attendues
2 Un verbe à plusieurs sens Relier les phrases 1 et 3, 2 et 5, 3 et 1, 4 et 2, 5 et 4.

Réponses attendues Mettre en commun et corriger les phrases. En lire


« Qu’est-ce que tu prépares, Maman ? quelques-unes à voix haute.
— (…) mauvais. Il n’arrête pas de pleuvoir depuis
une semaine. Et toi ? Tu as terminé tes devoirs ? ➜ Cahier d’activités 2, p. 34
Tu as rangé ta chambre ? »

Corrigés des exercices


3 Quel temps fait-il ? 1. Rechercher le sens de « faire avec »
(composer, accepter…) et de « faire de… ».
Le verbe faire est souvent employé pour parler du
Ex. : « Tu es content de ton nouveau coéquipier ?
temps.
— Je fais avec. Il fait de la bicyclette tous les
matins. »
Exemples de réponses
2. les méfaits – les bienfaits ● malfaisant ● bien-
il fait froid – il fait chaud – il fait doux – il fait
faiteurs ● malfaiteur.
humide – il fait bon – il fait mauvais, etc.
3. et 4. À corriger individuellement.
5. C’était la femme d’Ulysse. Le jour, elle tissait
4 Des expressions imagées et, la nuit, elle défaisait ce qu’elle avait fait dans
la journée.
1. Demander aux apprenants de chercher le sens de Demander aux apprenants de lire l’histoire de
ces expressions dans le dictionnaire puis, ensuite, de l’Iliade et l’Odyssée pour venir la raconter à la
donner des exemples vécus les illustrant. classe.

Réponses attendues
Faire l’innocent : faire comme si l’on n’avait rien
fait alors que l’on est coupable.

6 L’appétit vient en… lisant 149

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 149 15/08/15 15:46


Atelier
de langue ➜ Livre, p. 146-150 – Cahier d’activités 2, p. 35-38

➜ Livre, p. 146-147
Grammaire – Identifier
le groupe sujet (GS)
Cette leçon est la première qui présentera les appren-
› J’observe et je découvre
tissages concernant les fonctions dans la phrase. ● Les apprenants prennent connaissance du texte et
Les quatre leçons de grammaire qui suivront sont répondent aux questions. Elles les amèneront à :
essentielles. On étudiera ainsi le groupe sujet, le – identifier le sujet d’un verbe (Q1) ;
groupe complément d’objet, l’attribut, les complé- – constater l’accord du verbe avec le sujet (Q2) ;
ments circonstanciels. Cette étude des fonctions – repérer les deux places possibles du sujet (Q3) ;
doit amener à la fonction essentielle du langage : la – constater que l’impératif n’a pas de sujet exprimé (Q4) ;
communication. – constater que le sujet peut être de natures diffé-
L’an dernier, les élèves ont découvert le sujet dans rentes (Q5).
● Mettre en commun les réponses ; les écrire au
une phrase simple. Cette année, ils vont le trouver
dans des phrases où l’ordre habituel sujet-verbe n’est tableau au fur et à mesure des découvertes.
pas le même et vont constater qu’un sujet peut être
de différentes natures.
Réponses attendues
1. Sujets des verbes en vert : la brioche – la
Objectifs maman de Carla – qui – tu – faire la vaisselle –
● Identifier le groupe sujet. on – on – « va » n’a pas de sujet. – la maman – les
● Comprendre le rôle syntaxique et sémantique du
invités – la charmante hôtesse.
sujet. 2. Le verbe a changé.
3. Il est placé avant le verbe, sauf dans la phrase
Capacités interrogative « Carla, peux-tu… ? » et dans la
phrase « dit la maman ».
● Repérer le verbe conjugué.
4. Le verbe qui n’a pas de sujet est à l’impératif.
● Repérer le sujet.
5. Noms ou GN : la brioche, la maman de Carla,
● Identifier la nature du sujet.
les invités, l’hôtesse ● Pronoms : qui, tu, on ●
● Accorder le verbe et le sujet.
Verbe à l’infinitif : faire (la vaisselle).
Évaluation diagnostique
● S’adresser aux élèves : Que veut dire pour vous le › Je retiens
mot « sujet » quand on travaille en grammaire ? Expli-
Faire lire l’encadré. Le faire comparer avec ce qui a
quez en donnant des exemples. En orthographe, pour-
été découvert. Poser des questions et demander les
quoi est-il important de le reconnaître ? Où est-il placé
réponses avec d’autres exemples à l’appui.
ordinairement dans une phrase ?
● Écrire leurs réponses dans un coin du tableau et

leur dire que l’on complétera ces réponses à la fin


› Je m’exerce
de la séance. Objectifs des exercices :
– repérer les verbes et les sujets (1) ;
150

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 150 15/08/15 15:46


– étudier l’accord du verbe et du sujet (2 et 3) ; Corrigés des exercices
– identifier la nature du sujet (4 et 5) ;
1. et 2.
– choisir des GN (6) ;
Verbes Sujets Nature des
– écrire un texte en variant la nature des sujets (7).
sujets
ont rapporté qui Pronom
Réponses attendues n’a pas été bien Cette curieuse GN
1. accueillie racine
Verbes Sujets affirmaient des savants GN
ont pelé les cuisiniers était elle Pronom
sont prêts les plats persuada Un botaniste GN
prendra mon cousin français
travaille il accepta Le roi GN
pique cet homme poussa et régala la pomme GN
n’étaient pas contents les clients du restaurant de terre
est interdit fumer 3. il – je – ogre – les pauvres enfants – il – sa
2. la brebis et son petit ● la ville ● elle – il ● tu ● femme – vous.
elles.
3. nous – vous – au choix – au choix – on – au
choix (2 fois).
4. noms propres – verbe à l’infinitif – pronoms – Conjugaison – L’impératif
nom propre. présent
5. GN au pluriel – je, il, elle, on – Bavarder, discu-
ter… – Mme X – nous. Objectif
6. printemps – abeille – elle – la bouche – celles- Conjuguer et employer l’impératif présent.
ci – abeilles – qui.
7. Texte possible : Deux enfants (GN) préparent Capacités
un gâteau pour l’anniversaire de leur mère. Ils
● Conjuguer les verbes à l’impératif présent.
(pronom) ont placé devant eux tous les ingrédients
● Reconnaître les valeurs de ce mode.
nécessaires. L’un (pronom) casse les œufs et l’autre
(pronom) regarde en souriant. Séparer le blanc du
jaune (verbe à l’infinitif) est une opération délicate. ➜ Livre, p. 148

Évaluation diagnostique
➜ Cahier d’activités 2, p. 35 ● Demander à un apprenant de donner deux ordres
Ces exercices peuvent servir d’évaluation ou de à un camarade. Écrire les deux phrases énoncées.
renforcement. Quelles remarques peut-on faire à propos des verbes
qui ont servi à donner ces ordres ?

Réponse attendue
L’absence de sujet et la terminaison proche de celle
du présent de l’indicatif.

● Lire le titre de la leçon et faire chercher dans le diction-

naire le sens de « impératif » ou « impérativement ».


6 L’appétit vient en… lisant 151

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 151 15/08/15 15:46


● Expliquer que ce titre comporte deux mots : le 1er
désigne le mode et le 2e le temps, comme lorsque
› Je m’exerce
l’on parle de l’indicatif présent. Expliquer la notion de ● Lire la consigne et demander aux apprenants d’uti-
mode en disant qu’il sert à préciser l’attitude du sujet liser l’impératif pour donner leurs conseils.
qui parle. Ici, celui qui parle donne un ordre. Si cette ● Exemples possibles : Demande conseil à la docu-

notion reste trop difficile, ne pas insister. mentaliste pour choisir ton livre. Choisis des livres qui
te feront découvrir des secrets de la nature puisque tu
› J’observe et je découvre aimes cela. Lis la quatrième de couverture pour savoir
si ce livre va t’intéresser.
● Les apprenants prennent connaissance du texte
et répondent aux questions. Elles les amèneront à
➜ Cahier d’activités 2, p. 36
découvrir :
– un mode : l’impératif (Q1) ;
– l’absence du sujet (Q2) ; Corrigés des exercices
– la valeur de ce mode (Q3) ; 1. indicatif – impératif – impératif – indicatif.
– les terminaisons (Q4) ; 2. Ne montez pas – Partons plus tôt – N’ayez pas
– la forme et l’écriture du pronom complément qui peur – Réponds.
suit le verbe à l’impératif (Q5). 3. Conseiller aux apprenants de se référer aux
tableaux de conjugaison (livre, p. 202 à 205).
Réponses attendues agis – agissons – agissez ● plonge – plongeons –
1. Ces phrases expriment un ordre ou une inter- plongez ● commence – commençons – commen-
diction. Ce sont des phrases injonctives. Ce mode cez ● va – allons – allez ● fais – faisons – faites.
s’appelle l’impératif. 4. À corriger individuellement. Exemples possibles :
2. et 3. Ils n’ont pas de sujet exprimé. Le premier Prends tes repas régulièrement. Limite ta consom-
ordre est donné à une personne autre que celle qui mation de sucreries. Fais au moins une demi-heure
parle mais inclut aussi la personne (je + tu = nous). de sport par jour. Bois beaucoup d’eau.
Les verbes 2, 3 et 4 servent à donner des ordres à
une personne que l’on tutoie. Plus tard, la maman
s’adresse à deux personnes (vous).
4. 1 re personne du pluriel : commençons –
Orthographe – Les verbes
2 e personne du singulier : casse – écla-
en -cer, -ger, -guer
bousse – 2e personne du pluriel : laissez-moi.
Les terminaisons ressemblent à celles de l’indicatif Objectif
présent. Écrire correctement certains verbes du 1er groupe.
5. Quand le verbe est suivi d’un complément
pronom, on ajoute un trait d’union. Capacités
● Conjuguer les verbes du 1er groupe.

› Je retiens ● Écrire correctement les phonèmes [s], [j] et [g].

● Confronter les découvertes des élèves avec le Évaluation diagnostique


contenu de l’encadré. ● Demander aux apprenants de rappeler les diverses
● Poser des questions et faire illustrer les réponses possibilités de transcription des phonèmes [s], [j] et
avec d’autres exemples. [g].
152

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 152 15/08/15 15:46


● Écrire au tableau les mots suivants : illustration – 2. voguaient – largu(i)ons – déménage(aie)nt –
exercice – abréviation – cuisson – morceau – sciences – allongeons ou allongions – encourage – rechargea –
soupe – jeune – manger – partageons – déguster – distinguions – zigzague.
mélangez. 3. Le texte sera écrit et corrigé individuellement. Il
● Les faire classer pour trouver la réponse demandée. aura plusieurs phrases, et il faudra corriger égale-
ment la ponctuation. Demander aux apprenants de
➜ Livre, p. 149 souligner les verbes.

› J’observe et je découvre
● Lire le texte proposé.
Vocabulaire grammatical –
Synonymes et antonymes
● Constituer des groupes de travail et faire répondre

aux questions.
Objectifs
● Faire identifier les verbes du 1er groupe et repé-
● Affiner son vocabulaire.
rer leur radical. Faire réfléchir sur la conjugaison des
● Mémoriser un métalangage grammatical.
verbes en -ger, -cer et -guer.
● Constater que des mots peuvent avoir presque le

même sens.
Réponses attendues
1. Ils appartiennent au 1er groupe : manger, lancer, Capacités
froncer, s’obliger, commencer.
● Trouver des synonymes et des antonymes.
2. À certaines personnes, il faut garder le « e ».
● Repérer des synonymes et des antonymes dans un
3. Sans cédille, la prononciation sera [k].
dictionnaire.
4. Il faut conserver le « u ».
● Utiliser un dictionnaire.

● Former des antonymes à l’aide de préfixes.


● Faire résumer ce qui a été mis en évidence.
➜ Livre, p. 150
› Je retiens
Faire lire les règles, les faire comparer avec ce qui a Évaluation diagnostique
été découvert. Faire donner d’autres exemples. ● Lire le titre. Quelle est la partie commune aux deux
mots ? Expliquer que « nyme » veut dire « nom »
› Je m’exerce (onoma, en grec ancien). Ex. : « patronyme » veut dire
« nom du père ».
Les exercices proposés seront corrigés individuelle- ● Recueillir ce que les apprenants savent déjà à
ment. Ils peuvent être faits à la maison. propos de ces notions.

➜ Cahier d’activités 2, p. 37 › J’observe et je découvre


● Les apprenants prennent connaissance du texte
et répondent aux questions. Elles les amèneront à
Corrigés des exercices
découvrir :
1. plaçons – annoncez – commence – avançais –
– un antonyme (Q1) ;
déplacions – traçaient – balançait.
– des synonymes (Q2 à Q4).

6 L’appétit vient en… lisant 153

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 153 15/08/15 15:46


● Demander aux apprenants de préparer leur diction-
2. À faire écrire en binômes. S’assurer que la
naire pour faire ce travail.
consigne est bien comprise.
Corriger certains textes collectivement.
Réponses attendues
1. grand. Il y a d’autres mots contraires de « petit »,
mais ils ne conviennent pas aux tasses (immense, ➜ Cahier d’activités 2, p. 38
énorme, gigantesque).
2. pingre, radin, chiche, avaricieux, cupide. Faire classer
ces mots selon le degré d’avarice. Les élèves doivent Corrigés des exercices
comprendre qu’il y a une différence dans le sens de ces Les exercices 1 à 3 seront faits avec l’aide du
mots synonymes. Ici, on choisira « pingre » ou « radin ». dictionnaire. Confronter les réponses. Réponses
3. et 4. les hôtes – la nature des mots est la même. possibles :
1. lier – réunir ● extraordinaire ● demeure ● casser –
● Demander aux apprenants de formuler ce qui vient briser ● se permettre – risquer ● très fort ● bicy-
d’être mis en évidence et de le dicter. clette ● bavarder – s’exprimer.
2. lent – gratuit – compliqué – clair – laid – impa-
› Je retiens tient – détruire – amour
3. a. connus – b. bavarder – c. suis fan.
● Faire lire le contenu de l’encadré et poser des ques-
4. a. décrocher la lune – b. être en grande forme –
tions de compréhension.
c. il fait un froid de canard – d. faire la grasse mati-
● Faire remarquer qu’il faut tenir compte également
née.
du niveau de langue pour choisir un synonyme.
5. À corriger individuellement.Texte possible :
Ex. : « radin » est plus familier que « avare ».
« Je trouve cet élève très impertinent et insuppor-
table.
› Je m’exerce — Avec moi, il est poli et assez sage. »

Réponses attendues
1. demeure – édifice – immeuble – bâtiment –
chez-soi – foyer – domicile… Il faut tenir compte
du contexte pour choisir les synonymes. Il s’agit
d’une ville.

154

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 154 15/08/15 15:46


Atelier
d’oral ➜ Livre, p. 151

Lire le poème aux apprenants et leur demander


Poème – Recette quelles impressions il suscite en eux. Les laisser le
relire en silence.
Objectifs ● Faire répondre aux questions 2 et 3. Les verbes sont
● Lire et comprendre un texte poétique. à l’impératif, comme souvent dans une recette.
● Entrer en littérature : connaître un poète. ● Faire dessiner le paysage. Celui que décrit le poète
● Mettre un texte en voix.
est là, devant ses yeux, à midi. C’est un paysage qui
lui est familier mais qu’il découvre chaque jour avec
Capacités émerveillement. Le poète veut nous dire que la nature
● Imaginer un paysage. peut transformer notre âme si on sait l’écouter et la
● Mémoriser.
regarder.
● Dire pour susciter une émotion poétique.
● Prolongement : lire le poème de Prévert Pour faire

le portrait d’un oiseau. Ce poème est aussi une recette


› Avant l’écoute (mais avec des verbes à l’infinitif) qui développe une
Faire observer et décrire le paysage : une maison avec valeur chère à Prévert, la liberté.
un toit de tuiles. À côté, un grand arbre. Au-dessus, un
ciel bleu et des nuages blancs. Un paysage très serein, › Après l’écoute
très calme, qui incite à la rêverie.
● Faire écouter le texte pendant plusieurs jours

› Écouter, lire et comprendre consécutifs, puis demander aux apprenants de le


mémoriser.
● Faire répondre à la question 1. ● Procéder ensuite à la mise en voix. Faire évaluer à

● Faire écouter le texte au moins deux fois de suite. partir d’une grille d’évaluation.

6 L’appétit vient en… lisant 155

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 155 15/08/15 15:46


1, 2, 3, partons…
en français ! ➜ Livre, p. 152-153 – Cahier d’activités 2, p. 39-40

Objectifs
communicatifs grammaticaux lexicaux socioculturels
● Parler de gastronomie. ● Employer les articles ● Les verbes d’action ● L’importance de la
● Commander des mets. partitifs. pour cuisiner. bonne nourriture pour
● Apprécier ou non un ● Employer l’impératif. ● Des adjectifs la santé.
plat. ● Employer appréciatifs. ● Les sorties

● Expliquer le conditionnel ● Des noms au restaurant.


le déroulement de politesse. d’ingrédients ● Jouer en respectant
d’une recette. ● Exprimer culinaires. les règles.
● Donner des ordres et des quantités. ● Le lexique des menus. ● Les repas.
des conseils. ● Exprimer ● La gastronomie locale ● Un plat typiquement
la chronologie et étrangère. français : le pot-au-feu.
des actions. ● Lire un menu.

Thèmes transversaux
● L e vivre-ensemble ● Le respect des goûts de chacun ● La connaissance de l’autre et de ses habitudes
alimentaires ● Les jeux de société.

➜ Cahier d’activités 2, p. 39 – Exercice 1


Oral
Donner aux apprenants le temps nécessaire pour
Compréhension orale compléter le texte. Faire écouter une dernière fois et
procéder à l’autocorrection à l’aide de la transcription
➜ Livre, p. 152 du livre, page 198. Il y a dix mots à trouver. Inviter les
● Faire observer l’illustration. Demander aux élèves apprenants à noter leur travail sur 10.
de nommer les ingrédients et d’en dresser la liste au
tableau. Production orale
● Faire lire à voix haute la consigne.
➜ Livre, p. 152
● Proposer une 1re écoute sans prise de notes. Recueil-

lir les premières impressions. Qu’ont-ils écouté ? ● Demander aux apprenants ce qu’ils pensent du plat
● Faire écouter une 2e fois avec prise de notes, puis dont ils viennent d’écouter la recette. Est-ce un mets
une 3e fois pour compléter la liste. diététique ? Aimeraient-ils en manger ?
● Mettre les notes en commun. Vérifier si la liste est ● Lire le mémo 2. Inviter les élèves à faire des phrases
complète à l’aide de celle donnée page 198. avec ces expressions pour dire ce qu’ils aiment et ce
● Lire le mémo 1 et demander aux apprenants d’en qu’ils n’aiment pas.
restituer le contenu. ● Lire le sujet du jeu de rôle. Constituer des groupes
de quatre. Faire dramatiser en essayant de mettre en
156

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 156 15/08/15 15:46


scène les clients et le serveur. Évaluer à l’aide d’une ➜ Cahier d’activités 2, p. 39-40 – Exercice 2
grille préparée avec les apprenants.
● Le texte proposé évalue la compréhension d’une
Chez les autres, règle de jeu.
ça se dit, ça se fait comme ça… ● Avant d’exécuter l’activité, rappeler comment on

● Fairelire le contenu de l’encadré. Poser des ques- pose des questions.


tions sur les renseignements donnés. ● Inviter les apprenants à former des groupes. Les

● Répondre aux questions qui suivent par oral ou laisser lire le texte et répondre aux questions. Aider
par écrit. les groupes ayant des difficultés.
● Mettre en commun en faisant justifier les réponses

par des phrases du texte.


Écrit
Corrigés de l’exercice
Compréhension écrite 1. De quel jeu s’agit-il ? ● 2. À combien de joueurs
se joue-t-il ? ● 3. Combien faut-il de cartes ?
➜ Livre, p. 153 ● 4. Combien de membres chaque famille

comporte-t-elle ? ● 5. Combien de cartes chaque


● Lire la consigne et la faire expliciter. Que faut-il lire ? joueur reçoit-il ? ● 6. Qu’arrive-t-il si le joueur
Repérer la partie à lire et le texte qui suit. interrogé n’a pas la carte ? ● 7. Que dit celui qui a
● Constituer des groupes de trois ou quatre élèves et
tiré la carte souhaitée ? ● 8. Qui gagne la partie ?
les laisser répondre aux questions.
● Mettre en commun et faire justifier les réponses. ● Évidemment, il serait bon de faire jouer les appre-
Préciser que le hachis Parmentier est fait de purée et nants à ce jeu, idéal pour fortifier la mémoire et le
de viande hachée. raisonnement logique.

Réponses attendues Production écrite


1. la salade de chèvre chaud.
2. et 3. Pour composer les commandes, les élèves ➜ Livre, p. 153
doivent prendre en compte non seulement les
goûts de chacun mais aussi le prix total. Après ● Lire le sujet et demander aux apprenants de poser
avoir composé le menu de chaque membre de au moins cinq questions. Corriger individuellement.
● Lire les réponses et corriger leur transcription.
la famille Quiche, chaque groupe va l’exposer au
tableau. La classe vérifie que le compte est bon et
que les choix correspondent aux goûts de chacun. ➜ Cahier d’activités 2, p. 40
L’enseignant(e) organise les prises de parole.
● Cet exercice suivra la lecture du jeu des 7 familles.
● Lire le contenu du mémo. Chaque apprenant choisit le jeu qu’il veut et en écrit
la règle.
● Correction individuelle.

6 L’appétit vient en… lisant 157

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 157 15/08/15 15:46


Atelier
de lecture ➜ Livre, p. 154-157 – Cahier d’activités 2, p. 41-43

Compétences
● Comprendre, en le lisant, un texte court, de complexité adaptée à l’âge et à la culture de l’apprenant, en
s’appuyant sur un traitement correct des indices et en faisant les inférences nécessaires.
● Écrire un texte court.

Objectifs spécifiques Capacités


● Lire un texte injonctif. ● Dégager la disposition des informations.
● Comprendre l’organisation de ce type de texte. ● Comprendre la chronologie des actions.

● Donner son avis. ● Repérer un champ lexical.

● Écrire un compte-rendu. ●R  elever les indices permettant de dire d’un texte


que c’est une notice de montage.
● Réaliser une expérience et valider les hypothèses.

Thèmes transversaux
● Le travail manuel : ses bienfaits, ses difficultés. ● La technologie et la science.

➜ Livre, p. 154-155 1 Je comprends le texte


Faire lire attentivement le texte puis faire répondre
Texte – Le plus petit moteur aux questions. Les objectifs sont les suivants :
du monde – identifier les caractéristiques d’un texte injonctif
(Q1 à Q3) ;
– relever le champ lexical des sciences technolo-
› Avant de lire giques (Q4) ;
● Faire observer la forme du document et la dispo- – comprendre la visée du texte (Q5) ;
sition des écrits et des illustrations. À première vue, – distinguer, lire et comprendre le texte donnant des
les élèves penseront certainement à un texte injonc- consignes de fabrication et le mode employé à cet
tif permettant de réaliser une expérience. Les invi- effet (Q6) ;
ter à décrire ce qui leur a permis d’émettre cette – comprendre le résultat attendu et ses conséquences
hypothèse : dessins, textes, paratexte (titre et réfé- (Q7).
rence).
● Écrire les mots suivants au tableau et, éventuel-
Réponses attendues
lement, donner leur signification ou montrer des 1. La réponse est dans l’introduction : « à fabriquer
images les illustrant : du blanc correcteur – une vis – le plus petit moteur du monde et à découvrir le
dénuder – un aimant – le pôle d’une pile. principe des moteurs électriques du futur ».
● Faire chercher dans le dictionnaire les différents

sens du mot « moteur » ; faire choisir celui qui


convient au texte à lire en faisant valider la réponse.

158

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 158 15/08/15 15:46


2. et 3. Les informations sont dans l’encadré 4 J’écris
« Matériel ». Les faire lire à voix haute. Les chiffres
Pour écrire ce texte, les apprenants doivent faire l’ex-
suivis d’abréviations indiquent les quantités, la
périence et en rédiger le compte-rendu. S’entendre
longueur, un liquide (partitif).
avec le(la) professeur(e) de sciences.
4. fil électrique, aimant en néodyme, pôle de pile,
Cet exercice est important car il prouve aux appre-
vis aimantée.
nants que la langue sert à travailler dans tous les
5. Elle va me faire découvrir la force d’un aimant
domaines et qu’elle conditionne leur réussite à
et le principe des futurs moteurs.
l’école. Le texte peut être écrit collectivement et, si
6. Les instructions sont numérotées car données
possible, pendant le cours de sciences.
chronologiquement. Les verbes des consignes sont
à l’impératif. En faire faire la liste.
7. En principe, on obtient un moteur mais, pour ➜ Cahier d’activités 2, p. 41
décrire ce qui se passe vraiment, il est préférable
que les apprenants fabriquent ce moteur avec Corrigés des exercices
le(la) professeur(e) de sciences. S’ils n’y arrivent 1. C’est un texte injonctif de genre fabricatif.
pas, il faut recommencer après avoir essayé de 2. Pour découvrir le principe des moteurs
comprendre les raisons possibles de l’échec. électriques du futur (introduction du texte).
3. Comparer avec la liste donnée.
2 Je lis à haute voix 4. fais – dénude – plaque – tiens – coince – place –
touche.
● Lire la consigne et la faire expliciter. Quel rôle les 5. Je vais en mettre un trait sur la longueur de la vis.
apprenants doivent-ils jouer ? S’adresser à la classe 6. Parce que la pointe est aimantée.
à la 2e personne du pluriel : faites, dénudez, plaquez 7. Il faut toucher le bord de l’aimant avec l’autre
votre vis, tenez, coincez votre index, placez, touchez. extremité du fil. Il faut exécuter cette manœuvre
● Faire lire plusieurs élèves. délicatement.

3 Je donne mon avis


● Expliquer le sens de « bricoler ». Faire trouver des Clés de lecture – Lire une fiche
mots de la même famille : bricolage, bricoleur. de fabrication
● Organiser la discussion. Chacun doit pouvoir donner

son avis ou rapporter une expérience personnelle.


➜ Livre, p. 156 – Cahier d’activités 2, p. 42
Réponse possible à la dernière question 
Pour bricoler, il faut des savoirs scientifiques mais Objectif
aussi savoir déduire des règles grâce à sa propre Lire une fiche de fabrication.
intelligence. Il faut observer, regarder un exemple,
imiter. Il faut une certaine habileté manuelle et, Capacités
souvent, beaucoup de patience pour faire ou refaire. ● Identifier les éléments organisateurs de la fiche.
● Lire et comprendre des verbes au mode impératif.

● Se servir des illustrations pour comprendre.

● Identifier le matériel nécessaire.

● Exécuter des consignes pour réaliser un objet.

6 L’appétit vient en… lisant 159

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 159 15/08/15 15:46


➜ Livre, p. 156 Lexique – Autour des mots
grand/petit et gros/maigre
› J’observe et je découvre Objectif
1. Faire répondre à la question 1 à l’aide du
Enrichir son vocabulaire pour mieux lire et écrire.
dictionnaire. L’origine du mot est fabricare (latin). Il
fait référence au verbe faire. Faire relever des mots de Le champ sémantique des mots usuels est souvent très
la même famille : fabrique – fabrication – fabricant… étendu et entre dans de nombreuses expressions qui
2. à 6. Toutes les réponses ont déjà été données lors font la richesse et la poésie d’une langue. Demander aux
de l’étude des deux textes. Les apprenants y répon- apprenants de consulter leur dictionnaire et de vérifier la
dront donc collectivement. longueur des explications de chacun de ces mots.
7. Il donne la liste du matériel (des ingrédients dans Approcher la notion de champ sémantique lors de
la recette) et précise les consignes qui permettent cette vérification.
d’obtenir un produit fini.
Demander aux apprenants de résumer ce qui consti- ➜ Livre, p. 157
tue un texte injonctif permettant de fabriquer un
objet ou un produit fini. 1 Pas si petit que cela !
› Je retiens Lire la consigne et écouter les apprenants. Ils devraient
se remémorer Le Petit Poucet, Tom Pouce, Jacques et
Faire lire le contenu de l’encadré et le comparer à ce le haricot magique, Le Chat botté.
qui a été découvert. C’est leur intelligence qui leur a permis de vaincre plus
grand et plus fort qu’eux.
› Je m’exerce
● Lire la consigne et la faire expliciter. Que repré- 2 En 3D
sentent les origamis de l’illustration ? ● Les apprenants ont certainement vu des films en
● Demander aux apprenants de préparer le matériel
3D. Leur demander ce que veut dire « 3D » (3 dimen-
nécessaire pour pouvoir exécuter en classe l’origami sions). L’exercice travaille le champ sémantique de
choisi. On pourra en faire une exposition très intéres- « grand » et « petit ». Une fois l’exercice fait, les
sante. S’entendre avec le(la) professeur(e) d’art. Cet
élèves pourront expliquer son titre en se rapportant
exercice obligera les élèves à faire des recherches et
aux mots de la colonne de droite.
à présenter oralement des textes injonctifs.
Réponses attendues
➜ Cahier d’activités 2, p. 42 1 et 2 – 2 et 1 – 3 et 4 – 4 et 5 – 5 et 3.
Lire la consigne et la faire expliciter. Chaque appre-
nant fera sa recherche. Fixer une date pour présenter ● Comparer avec les définitions du dictionnaire.
l’exercice.
3 Des expressions antonymes
Expliquer ce que veut dire « antonyme » si les élèves
ne connaissent pas encore ce mot.
1. Lire la consigne. Quel rapport de sens y a-t-il entre
ces mots ? Ce sont trois synonymes et trois antonymes.
160

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 160 15/08/15 15:46


Faire construire des phrases oralement et les corriger bouscule tout le monde pour passer le premier.
si besoin.
2. Lire ce qui est expliqué et le vérifier en faisant 6 Des expressions imagées
répondre aux consignes.
Lire les deux expressions et faire donner des exemples.
● « Qu’est-ce qu’il t’a dit ?
Réponses attendues
— Il ne m’a pas dit grand-chose. »
a. un petit vent, une brise – un gros morceau – la ● Pourquoi remplis-tu ton assiette comme un affamé ?
jeunesse – un petit magasin, une boutique. Tu as les yeux plus gros que le ventre et, après, tu te
b. Napoléon n’était pas grand (de taille) et, pour- forces à terminer ton assiette même si tu n’as plus
tant, il a fait de grandes choses qui l’ont rendu faim. Tu es un grand gourmand ! Contrôle-toi. Si tu es
célèbre. invité, tu passeras pour un grossier personnage.
Faire donner d’autres exemples si les élèves en
connaissent.
➜ Cahier d’activités 2, p. 43

4 Grouper les mots en familles Corrigés des exercices


1. À faire en autonomie et à mettre en commun.
1. Commencer par grouper ces mots selon leur sens
Vérifier l’orthographe des réponses. Réponses
et les ranger selon leur grandeur et petitesse : grand –
possibles :
maxi – macro ● petit – mini – micro.
en hauteur : un immeuble – une personne – un
géant (seulement grand) – un nain (seulement
Réponses attendues
petit) – une maison – une tente – une colline…
1. grandeur – grandiose – grandiloquent – agrandir –
en profondeur : un gouffre – une rivière – des
agrandissement ● maxillaire – maximum – maximal –
racines – un trou…
maximiser ● macrocosme – macrocosmique –
en surface : une salle – une prairie – un jardin –
macrocéphale – macrophage ● petitesse ● minia-
un tapis…
ture – minibus – minijupe – minima – minimiser –
2. Il fait de grands gestes.
minimum ● microbien – microbe – microclimat –
3. On salue avec des petits gestes de la main.
microcosme – micro-ondes…
4. Ex. : Ses menottes s’agitaient continuellement, il
2. grosseur – grossir – gros – grossissant – grossiste –
poussait des cris aigus pour réclamer son lait. Son
grossesse ● maigrir – maigrichon – maigreur –
corps était une miniature parfaite de l’homme qu’il
amaigrissant – maigre.
allait devenir.
Faire donner des exemples. Ex. : Cet enfant est tout
5. Sa taille gigantesque effrayait tous les passants.
maigrichon. Donne-lui des vitamines.
Il trouvait difficilement des chaussures pour ses
énormes pieds qui ressemblaient à des bateaux
5 À ne pas fréquenter voguant sur le sol.
6. Se référer à ce qui a été fait durant l’exercice 4
Expliquer que « fréquenter » signifie avoir des rela- du livre.
tions habituelles avec quelqu’un, aller souvent dans 7. a. maigrichon – b. grossissants – c. amaigris-
un même lieu. Il s’agit ici de relations. santes.
Lire les deux questions et faire deviner le sens de
« gros ». Un grossier personnage est un personnage qui
dit des gros mots ou qui a une attitude impolie. Ex. : Il
6 L’appétit vient en… lisant 161

Guide_EB4_U5_U6_U7.indd 161 15/08/15 15:46


Atelier
de langue ➜ Livre, p. 158-161 – Cahier d’activités 2, p. 44-47

élèves de se mettre en situation de recherche selon


Grammaire – Les compléments la modalité qu’ils préfèrent. Les questions leur
d’objet permettront de comprendre que :
Les compléments d’objet (CO) sont des compléments – les COD sont directement rattachés au verbe, ils
du verbe. Ils sont donc à travailler selon leur construc- sont essentiels et ne peuvent être déplacés (Q1) ;
tion par rapport au verbe. En fonction de sa construc- – les COI sont reliés au verbe par une préposition
(Q2) ;
tion, le verbe peut changer de sens. Cette année, nous
– le COS est couplé au COD. Ces CO peuvent être de
différencierons le COD du COI et du COS. Nous ne
différentes natures (Q3).
parlerons pas de verbes transitifs ou intransitifs, nous
laissons cette notion pour l’année prochaine. Les
apprenants devront réfléchir à la construction et à la
Réponses attendues
place de ces compléments d’objet. 1. Ils complètent « J’ai construit » et « je construi-
rai ». Ils font partie du GV. Ils précisent sur quoi se
Objectif porte l’action exprimée par le verbe. On ne peut ni
Comprendre le rôle des CO dans une phrase. les supprimer ni les déplacer. Ils sont essentiels au
GV. Ils sont directement liés au verbe.
Capacités 2. « à tous mes ordres » complète « obéiront ». Le
CO est rattaché au verbe par la préposition « à ».
● Repérer les COD, COI et COS.
Autre COI : « à semer mes carottes ».
● Identifier la nature de ces compléments du verbe.
3. Dans la phrase « Pourrais-tu lire une histoire à