Vous êtes sur la page 1sur 11

Université Moulay Ismail

ENSAM, Meknès

2ième année Cycle Préparatoire


TD métallurgie SE2

Exo1 :
Université Moulay Ismail
ENSAM, Meknès

Exo2 :
Université Moulay Ismail
ENSAM, Meknès

Exo3 :
La figure ci-dessous représente le diagramme TRC de l’acier 34CrMo4,

Fig .1: diagramme TRC d’acier 34CrMo4


a) Déterminez les valeurs des vitesses moyennes de refroidissement sur l’intervalle 700°C-300°C
correspondant aux courbes critiques de recuit et de trempe.
b) Vérifiez la valeur de la dureté maximale de la martensite (fig.2).
c) Vérifiez les valeurs de Ms et Mf.
d) Décrivez précisément le refroidissement de l’échantillon de dureté 32 HRC. Donnez sa structure.
e) Comment évolue la structure de l’échantillon de dureté 44 HRC au cours d’un revenu à 500°C?
Comment évoluent ses propriétés mécaniques?

Fig .2:a) dureté de la martensite en fonction de la teneur en carbone


b) Evolution de Ms et Mf en fonction de la teneur en carbone
Université Moulay Ismail
ENSAM, Meknès

Exemple d’évolution des principales caractéristiques mécaniques d’un acier


trempé en fonction de la température de revenu

Exo 4 :
Q1 : La martensite est moins dure que la bainite – Vrai ou Faux
Q2 : Le revenu permet de : a) diminuer la fragilité d’une pièce trempée; b) dissoudre le carbone dans
l’austénite; c) diminuer la taille des grains; d) diminuer le taux de carbone de la pièce.
Q3 : Le recuit d’homogénéisation permet de : a) produire un affinage de la structure perlitique; b) faire
disparaître les effets d’une trempe; c) réduire les hétérogénéités chimiques de la pièce; d) rendre
sphérique la cémentite (perlite globulaire).
Q4 : Le recuit de régénération permet de : a) produire un affinage de la structure perlitique; b) faire
disparaître les effets d’une trempe; c) réduire les hétérogénéités chimiques de la pièce; d) rendre
sphérique la cémentite (perlite globulaire).
Q5 : Le recuit d’adoucissement permet de : a) produire un affinage de la structure perlitique; b) faire
disparaître les effets d’une trempe; c) réduire les hétérogénéités chimiques de la pièce; d) rendre
sphérique la cémentite (perlite globulaire).
Q6 : Le recuit de sphéroïdisation permet de : a) produire un affinage de la structure perlitique; b) faire
disparaître les effets d’une trempe; c) réduire les hétérogénéités chimiques de la pièce; d) rendre
sphérique la cémentite (perlite globulaire).
Q7 : Un maintien prolongé dans la zone d’austénitisation provoque un grossissement des grains
d’austénite – Vrai ou Faux
Q8 : Le traitement de normalisation permet de : a) affiner les grains; b) homogénéiser partiellement
l’acier; c) stabiliser les dimensions de la pièce; d) toutes ces réponses.
Q9 : Le traitement de recristallisation permet de : a) reformer des nouveaux grains; b) rétablir
partiellement les propriétés de l’acier; c) vérifier les aciers par l’essai mécanique; d) réduire les
contraintes provoquées par traitement mécanique.
Université Moulay Ismail
ENSAM, Meknès

Q10 : Le traitement de restauration permet de : a) reformer de nouveaux grains; b) produire un affinage


de la structure perlitique; c) rétablir partiellement les propriétés de l’acier; d) réduire les hétérogénéités
chimiques de la pièce.
Q11 : Le traitement de relaxation permet de : a) reformer des nouveaux grains; b) rétablir partiellement
les propriétés de l’acier; c) rendre sphérique la cémentite; d) réduire les contraintes provoquées par
traitement mécanique.
Q12 : Les diagrammes TTT et TRC permettent de prévoir l’apparition des phases lors d’un
refroidissement – Vrai ou Faux.
Q13 : Décrire les courbes de refroidissement de 1 à 8
Université Moulay Ismail
ENSAM, Meknès

Q14 : Que représente la figure 8 .49 ? Décrire les lois de refroidissements A,B,C et D.

Exo 5 :
Université Moulay Ismail
ENSAM, Meknès

Exo 6:
Un acier (alliage « fer – carbone ») dont on ignore la teneur en carbone est chauffé à 850°C puis refroidi
lentement au four jusqu’à la température ambiante (20 °C), l’analyse métallographique de cet acier a
montré qu’il contient 91,3 % de ferrite α et 8,7 % de cémentite Fe3C.
a) Quelle est la composition nominale C0 (%m) en carbone de cet acier ?
b) À 724 °C, quelles sont les phases en présence, leur composition (en %m C) et leur fraction
massique respective (en %m) ?
c) Quelle est la fraction massique de perlite présente dans l’acier à la température ambiante, à la fin du
refroidissement lent ?
Connaissant maintenant la composition nominale de l’acier, vous mettez la main sur son diagramme
TTT (voir figure ci-dessous) et vous êtes en mesure de prévoir les constituants présents dans cet acier
qui, après avoir complètement été austénitisé à 850 °C, aura subi les traitements thermiques suivants :
1) Trempe à 700 °C et maintien à cette température pendant 100 s, refroidissement quelconque jusqu’à
l’ambiante.
2) Trempe à l’eau à 20°C.
3) Trempe à 400 °C, maintien à cette température pendant 20 s et trempe à l’eau à 20°C.
d) Quels ont les constituants présents dans l’acier et la dureté de l’acier après chacun de ces traitements?
Université Moulay Ismail
ENSAM, Meknès

Exo 7:
Université Moulay Ismail
ENSAM, Meknès

Exo 8:
Université Moulay Ismail
ENSAM, Meknès

Exo 9:
Université Moulay Ismail
ENSAM, Meknès