Vous êtes sur la page 1sur 4

La dialectique

Pris dans son sens étymologique, le terme de dialectique, provenant de la notion de


dialogue mettant donc dans un contexte de confrontation des idées, signifie, selon Georges
Politzer, simplement l’art de discuter ou encore d’argumentation, et c'est ainsi que l'on
entend souvent dire d'un homme qui discute longuement, et même aussi par extension de
celui qui parle bien : c'est un dialecticien !

Il s’agit donc d’un paradigme qui, opposé à la métaphysique considérant le monde comme
un ensemble de choses figées, trouve son fondement dans le mouvement et le changement
qui existent dans tout ce qui nous entoure.
Dans le même ordre d’idées, Friedrich Engels, dans son essai intitulé Anti-Dühring, démonte
les conceptions philosophiques du philosophe et économiste allemand Eugen Dühring, pour
faire montrer, du point de vue dialectique, que tout change, rien ne reste là où il est, rien ne
demeure ce qu'il est et, par conséquent, ce point de vue est en parfait accord avec la
réalité.

A ce stade, on peut d’ores et déjà avancer que la philosophie dialectique se présente sous
plusieurs approches, dont les plus connues sont celle idéaliste de Georg Wilhelm Friedrich
Hegel qui, affirmant la primauté de la pensée ou des idées sur le reste, conçoit la
dialectique comme l'enchaînement des contradictions abstraites, et celle matérialiste de
Karl Marx qui a réhabilité la dialectique hégélienne en la débarrassant de de son idéalisme
et en la fondant donc sur l’existence de contradictions réelles et matérielles palpables, et
c’est au travers de cette dialectique qu’il a développé sa théorie du « matérialisme
historique ».
S’ajoutent à ces deux approches celles d’un auteur qui parle de la dialectique comme
philosophie de vie et le cosmos propre au peuple grec et fait donc remonter la notion de
dialectique à l’Antiquité, époque de l’histoire de ce peuple, et celle d’un autre qui parle de
l’évolution de cette philosophie à l’époque contemporaine, et celle de l’autre encore qui
reconnaît la paternité de cette philosophie de vie à Héraclite d’Éphèse qui l’éleva au rang de
mode de raisonnement.
Marx et Engels distinguent trois « lois de la dialectique », à savoir le passage de la quantité à
la qualité, la négation de la négation et l'unité des contraires.
Philosophie de vie ou mode de raisonnement (méthode) et comme théorie scientifique

Comprendre les composantes de base de cette méthode.

Dans son ouvrage célèbre La Doctrine De La Science, Johann Gottlieb Fichte formule la
dialectique selon une triade de ses principales composantes thèse-antithèse-synthèse.

Quand on parle de la dialectique,


c’est parfois
(souvent, c’est nous qui ajoutons)
avec mystère et
en la présentant comme quelque
chose de
compliqué. Connaissant mal ce que
c’est, on en
parle aussi à tort et à travers. Tout
cela est
regret
Quand on parle de la dialectique,
c’est parfois
(souvent, c’est nous qui ajoutons)
avec mystère et
en la présentant comme quelque
chose de
compliqué. Connaissant mal ce que
c’est, on en
parle aussi à tort et à travers. Tout
cela est
regrettable et fait commettre des
erreurs qu’il faut
éviter
Quand on parle de la dialectique,
c’est parfois
(souvent, c’est nous qui ajoutons)
avec mystère et
en la présentant comme quelque
chose de
compliqué. Connaissant mal ce que
c’est, on en
parle aussi à tort et à travers. Tout
cela est
regrettable et fait co