Vous êtes sur la page 1sur 21

S5 

: Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

Université Mohammed v
Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales
- souissi –

Élément: culture entrepreneuriale


Niveau: semestre 5
Groupe : A et C

Pr: Mme meryem chiadmi

Année universitaire 2018-19

Page 1
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

Chapitre introductif: ENTREPRISE - ENTREPRENEUR-


ENTREPRENEURIAT
Entreprendre
• Se mettre à faire une chose
• Commencer la réalisation ou l’exécution de quelque chose
• S’engager

Entreprendre
• Ne s’applique pas uniquement aux affaires mais à toute activité humaine

Entrepreneur
• Une personne qui sait identifier, sélectionner et exploiter une opportunité pour créer
une organisation et contribuer à la création de la valeur.
• Imaginative: rêve, idée..;
• Innovation
• Prise de risque
• Pro activité: anticipations des événements

Entrepreneur
• Schumpeter associe l’entrepreneur à l’innovation et le voit comme un agent de
changement.

Entrepreneuriat
• L’entrepreneuriat est une initiative portée par un individu (Homme ou Femme) ou
plusieurs individus construisant ou saisissant une opportunité d’affaires pour organiser
et réaliser une activité génératrice de revenu répondant aux besoins d’un marché cible
auquel le projet s’adresse. 

• Une attitude qui pousse une ou plusieurs personnes à se lancer dans une activité et
à prendre les moyens pour réaliser leur rêve ou leur idée en tenant compte du risque.

Entreprise
• Entité autonome qui produit des biens et des services marchands.
• Projet, tentative, aventure
• Entreprise : risque/ prise d’initiative/ utilisation des ressources et de capital.

Culture
• Ensemble d’informations partagées entre les individus et des générations d’individus.

Page 2
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

• Un socle de références portant sur des valeurs, des aspirations, des croyances et des
relations interpersonnelles.

Culture entrepreneuriale
• Constituée de qualités et d’attitudes exprimant la volonté d’entreprendre et de
s’engager pleinement dans ce que l’on veut faire: culture de projet.

• Pas seulement un moyen de créer de nouvelles entreprises mais c’est une attitude
générale de la vie quotidienne et professionnelle.

Culture entrepreneuriale
• Savoir faire
• Savoir être
• Savoir agir

Chapitre 1 : ENTREPRISE ET ESPRIT D’ENTREPRISE

Entreprise
• L’entreprise est une unité économique et juridique qui a pour principale fonction la
production de biens et services destinés à être vendus sur un marché.
• Economique : vous allez avoir une activité de création de richesse qui va vous
donner de la rentabilité.
• Juridique : votre projet doit prendre une forme légale et répondre à une procédure
juridique de constitution.
• Production de biens et services : c’est l’activité principale de votre entreprise :
fabriquer un produit ou offrir un service.
• Un marché : votre production s’adresse à une clientèle et doit être écoulée auprès de
cette dernière pour assurer votre pérennité.

LES GRANDES FONCTIONS AU SEIN DE L'ENTREPRISE


• Production
• R&D
• Marketing, ventes
• Administration, finances
• Gestion des ressources humaines
• Planification stratégique

LES SECTEURS D’ACTIVITE


• Secteur primaire : agriculture, pêche, exploitation forestière, exploitation minière
• Secteur secondaire : Industrie du bois, aéronautique, électronique, raffinage du
pétrole,…
• Secteur tertiaire : conseil, assurance, enseignement, grande distribution, tourisme,
agences immobilières, services à la personne,…

Page 3
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

Les finalités de l’entreprise

• Finalité économique

– Production et distribution de biens et services


– Survivre et croître
– Réaliser un profit

• Finalité humaine

– Réalisation personnelle des créateurs


– Épanouissement des salariés
• Finalité sociale

– Rend service à la collectivité


– Indépendance nationale

Classification des entreprises


• Privée Vs Publique
• A but lucratif Sans but lucratif
• Formelle Informelle
• Individuelle Sociétale
• Institutionnelle Coopérative
• Locale Etrangère
• Commerciale Sociale (par ex. Buts sociaux)
• Petite/moyenne Grande
• Fabrication services
• biens de consommation biens industriels
• Viable sur le plan écologique Polluante

• Une entreprise privée : le capital appartient à des personnes privées, elle a pour
finalité principale la réalisation de bénéfices. KITEA, KFC , CARREFOUR…

• Une entreprise publique appartient en majorité à l’Etat. Sa finalité est la satisfaction


de l'intérêt général: ONCF, OCP , Société nationale des autoroutes du Maroc, Barid
al Maghreb…

Page 4
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

Entreprise :

• Industrielle (transformation de MP en PF)


• Commerciale(vendre en l’état de la marchandise)
• Ou de service( vendre des prestations)

Entreprise grande ou petite


• par référence à sa taille, à son effectif d’employés ou à son chiffre d’affaires

• Selon la taille :
• TPE < 5 salariés
• PE 5 à 10 salariés
• PME < 100 salariés à (500)
• GE > 500 salariés

• Étrangère ou locale : par rapport aux territoires où elle se trouve, une entreprise
étrangère n’appartient pas à la nation, là où on vit.

• Formelle ou informelle : formelle qui répond à toute la procédure légale de


constitution, qui est inscrite au registre de commerce et a un numéro de patente par
ex.

• Économique ou sociale : économique : activité de création de la valeur qui va vous


donner de la rentabilité (déjà défini)

L’entrepreneuriat social
Nous avons deux dimensions :

• Economique : modèles du secteur privé pour approvisionner en biens et services et


sociale : un objectif explicite de service à la communauté ou à des couches les plus
défavorisées de la population

Entreprise sociale
• c’est une initiative privée au service de l’intérêt collectif dont la finalité sociale est
supérieur à la finalité économique en d’autres termes, une entreprise sociale crée du
revenu tout en ayant un fort impact social

Page 5
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

Entreprise commerciale Entreprise sociale


Entreprise économique Entreprise sociale
Produit des biens et services Produit des biens et services
• Objectif :répondre à la • Objectif : répondre à la demande du
demande du marché marché mais avec une mission
sociale

Elle est à but lucratif


Elle est à but lucratif • Le gain est moyen pour assurer la
• Objectif: la rentabilité et le pérennité et non une fin
gain • Objectif: un but et un fort impact
social
une initiative émanant d’un groupe de
Appartient à des investisseurs citoyens avec un pouvoir de décision
dans l’entreprise non basé sur la détention de capital,
• Finalité: répartir les bénéfices finalité: une dynamique participative
et une limitation à la distribution des
entre eux bénéfices qui sont utilisés pour des
buts sociaux

Entrepreneuriat vert :

Entrepreneuriat vert

Changement climatique

Entrepreneur vert ou éco entrepreneur

Économie Mariage Environnement

Page 6
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

Entrepreneuriat vert

Au sens strict Au sens large


• Éco entrepreneur produit • la finalité
des biens et des services
environnementaux
• pas environnementale

• la finalité
La production cherche à
réduire son impact négatif
protéger gérer les
sur l’environnement.
l’environnement ressources naturelles

Entrepreneuriat vert acception entrepreneuriat social

Finalité sociale /éco


entrepreneur
réduire les effets négatifs
de ses activités,
participer au développement local

moins polluer l’environnement, Gestion écologiquement responsable

 d’énergie, d’eau
réduire la consommation
• .

Une entreprise : (programme CLE du BIT)

Page 7
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

• MOTS-CLES ELEMENTS

• Une idée - Identification

- Imagination

- Réflexion

• Une planification - Etude préalable bien réfléchie

• - Mise sur papier

• Une mise en œuvre - Par des hommes et des femmes

• - Nécessite des équipements

• - Nécessite de l'argent

• - Utilise des ressources naturelles

• Une activité - Visible

• - Concrète

• Une récompense - Résultat satisfaisant

• - Retours appréciés

• Un impact : - Sur l’environnement

- Sur la communauté

Esprit d’entreprise
• tout projet et toute initiative peuvent être considérés comme étant une entreprise, c’est-à-
dire l’identification d’une idée, sa planification, sa mise en œuvre, l’exécution
satisfaisante d’une activité et la récompense qui en découle.

• Vous faites preuve d’esprit d’entreprise si vous suivez ce schéma chaque fois que vous
êtes appelé à gérer un problème essentiel.( Programme CLE du BIT)

Esprit d’entreprise
• Etre entreprenant peut vous apporter des bénéfices sur le plan personnel et vous aider à
devenir une personne importante dans votre famille, votre communauté, votre lieu de
travail ou dans la société en général.

• En faisant preuve d’esprit d’entreprise, vous saurez ce qu’il faut faire dans n’importe
quelle situation. Ce type d’approche vous permettra d’apprécier les défis de la vie parce
que vous serez à même de les traduire en résultats positifs. (Programme CLE du BIT )

Page 8
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

Caractéristiques de l’entreprenant
• E Energique
• N Négociateur
• T Tenace
• R Rassembleur
• E Empathique
• P Planificateur
• R Risques (preneur de)
• E Endurant
• N Novateur
• A Autonome
• N Niveau de compétences
• T Travailleur

• Activité : Programme CLE du BIT

• Identifiez un problème réel de la vie et répondez aux questions suivantes relatives à cette
situation.
• Quel est le vrai problème dans cette situation ?
• Quelles activités faut-il entreprendre pour résoudre le problème ?
• Qui devrait résoudre le problème ?
• Quand les activités doivent-elles être exécutées pour résoudre le problème ?
• Que faut-il pour pouvoir le faire ?
• Quelles ressources faut-il pour pouvoir résoudre le problème ?
• De quelle manière les activités devraient-elles être exécutées ?
• Quelle est votre part de responsabilité pour arranger la situation ?

Chapitre 2 : Entrepreneur

Page 9
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

• C’est qui ?
• Ses fonctions et ses rôles dans les activités économiques
• Les qualités pour être un bon entrepreneur
• Les ressources nécessaires à l’entrepreneur
• Reconnaissances et motivations de l’entrepreneur

Entrepreneur/témoignages
• « Un entrepreneur, c’est un individu qui a le courage de concrétiser ses rêves,
d’ignorer les risques et d’utiliser son plein potentiel de créativité pour innover. »
Valérie Bellavance Directrice générale, Fondation Canadienne des Jeunes Entrepreneurs
(FCJE)

• « Un entrepreneur, c'est quelqu'un qui voit des possibilités et des solutions là où les
autres voient des problèmes, et qui sait ensuite saisir ces opportunités. » Christian
Bélair Directeur général
Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ)

• Reid Hoffman le co-fondateur du réseau social Linkedin résume très bien l’aventure
entrepreneuriale: « Un entrepreneur c’est quelqu’un qui se jette d’une falaise et qui
construit son avion sur le chemin de la descente ! »

Un entrepreneur est un homme ou


une femme qui :

Mise en œuvre
• Environnement des moyens • Réaliser une
économique activité
• opportunités
• Environnement • Vendre des produits
social • menaces ou des services

Bénéfice matériel
observation
ou social

• Exemples d’entrepreneur
• Steve jobs
• Bill Gates
• Kamal propriétaire du café du coin
• Aicha la propriétaire de salon de coiffure
• Mounir le menuisier

Page 10
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

• On est tous des ENTREPRENEURS

• Bénéfices de l’entrepreneur

Bénéfices de l’entrepreneur

Création
d’emplois et
soutien à la
communauté

Profit
Accomplissement Liberté et
et développement
personnel indépendance

Fixation des objectifs pour un entrepreneur

• Discussion
• « Ne pas atteindre un objectif vaut mieux que de ne pas en avoir du tout ».

• « Atteindre un but peut amener une satisfaction temporaire, mais cela nous
stimule aussi pour nous en fixer de nouveaux ».

• Directives pour fixer des objectifs

• Il est important de fixer ses objectifs soi-même. Ceux-ci doivent concerner des
choses que vous voulez absolument réaliser.
• Les objectifs doivent être explicites. Ils doivent être formulés de façon claire,
concrète et par écrit.
• Les objectifs doivent être mesurables et quantifiables. Il faut que vous puissiez
savoir quand vous avez atteint un objectif.
• Les objectifs doivent être établis pour une période de temps déterminée. Fixer des
délais peut aider à réaliser ses objectifs, qu’ils soient à court terme ou à long terme.

Application
• Identifier un objectif que vous voulez atteindre durant le mois qui suit. Discuter quelles
sont toutes les étapes que vous devrez suivre pour réaliser votre objectif.

Savoir s’organiser: Management personnel

Page 11
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

• Une gestion efficace implique que vous devez organiser et planifier vos tâches
journalières.
• Fixez des priorités chaque jour afin d’utiliser au mieux le temps disponible afin
d’accomplir d’abord les tâches les plus importantes.
• Les tâches peuvent être classées en trois catégories : (a) celles qui doivent être exécutées ;
(b) celles qui devraient être exécutées ; et (c) celles qui ont peu d’importance ou qui ne
doivent pas être exécutées du tout.
• Faire une liste de toutes les choses que vous voulez accomplir en une journée. Ensuite,
mettez en place un système d’évaluation en fonction de l’importance de la tâche et de sa
priorité.
• Le fait de suivre un programme permet de contrôler le temps nécessaire pour chaque
tâche. Cet emploi du temps peut être révisé en cas de circonstances imprévues.

Activité
• Choisissez six tâches que vous aimeriez accomplir d’ici la fin de la journée. Évaluez
chaque tâche par ordre d’importance (A, B ou C) et indiquez combien de temps il vous
faut pour accomplir chaque activité.

S’autogérer dans l’entreprise


• Accomplir d’abord les tâches de première priorité
• Savoir utiliser son temps
• Déléguer des tâches à d’autres
• Regrouper les tâches
• Garder son espace de travail propre
• Savoir dire « non! »
• Avoir des objectifs quotidiens
• Ne pas essayer d’en faire trop
• Contrôler le flux de papier
• Planifier efficacement

La prise de la décision
• La prise de décision dans l’entreprise constitue l’essence même du processus de
direction

• Décider est une tâche difficile, n’importe quel manager le sait. Tout le bon
fonctionnement d’une entreprise dépend des décisions tranchées par son dirigeant.

Univers de la prise de décision:

• Univers incertain
• Univers aléatoire
• Univers certain

La prise de la décision
• Chaque jour, un manager est amené à prendre des dizaines de décisions relatives au
bon fonctionnement de la société.

Page 12
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

• Trancher n’est pas du tout aisé vue le nombre de paramètres à considérer à chaque
cas. Par conséquent, il leur faut des outils d’aide qui lui permet de trancher
efficacement et équitablement

Quels sont les différents types de décision ?


• Igor Ansoff a proposé un classement des décisions en trois catégories : stratégique,
tactique et opérationnelle.

• Les décisions stratégiques: Elles concernent les orientations générales de l'entreprise.


Elles ont une implication sur le long terme et engagent l'avenir de l'entreprise

• Trois caractéristiques fondamentales les distinguent :

• premièrement, elles engagent les organisations sur le long terme ;


• deuxièmement, elles nécessitent d’importantes ressources financières et humaines ;
• troisièmement, elles sont difficilement réversibles.
• Les décisions tactiques sont prises par le personnel d'encadrement de l'entreprise.
Elles ont une implication sur le moyen terme et des conséquences importantes pour
l’entreprise.

• Les décisions opérationnelles ont une portée limitée et comportent un risque mineur.


Elles sont prises par le personnel d'encadrement ou les employés.

Autres classifications:
il est également possible de distinguer :

• les décisions de planification (ex. : localisation des locaux, fusion…) ;


• les décisions de pilotage (ex. : lancement d’une campagne promotionnelle…) ;
• les décisions de régulation (ex. : renouvellement des stocks…).

Qu'est-ce que le processus de décision ?


Le modèle de la rationalité limitée proposé par Herbert Simon:

• L’intelligence : le décideur identifie dans son environnement des situations pour


lesquelles il va devoir prendre des décisions.
• La modélisation : le décideur recense les informations, les structure de façon à
disposer de solutions envisageables.
• Le choix : à partir de l'évaluation de chaque solution, le décideur choisit la meilleure
d'entre elles.
• Le contrôle : vient confirmer le choix effectué ou le remettre en question

Le processus de décision
• 1. Identifier le problème majeur

Page 13
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

• 2. Déterminer les causes majeures du


• problème
• 3. Déterminer les solutions possibles
• 4. Evaluer les solutions possibles
• 5. Sélectionner la meilleure solution
• 6. Mettre en œuvre la solution
• 7. Vérifier que cette solution est la bonne

Quels sont les facteurs qui influencent la prise de décision ?


Plusieurs éléments influencent, dans un contexte donné, la prise de décision:

• Les caractéristiques de l'entreprise (taille, propriété, localisation, climat social,


culture, histoire…).
• L'évolution du marché (croissance, stagnation, déclin).
• Les logiques financières.
• Le contexte géopolitique…

Cependant, la personnalité et le style de direction du dirigeant est un facteur explicatif et


déterminant du processus de décision dans les entreprises.

Compétences en matière de prise des décisions


• prendre des décisions efficaces grâce à l’apprentissage et à la pratique.
• Plus vous avez d’idées, plus vous avez de chances de trouver une bonne
solution.
• clarifiez le problème vous sert de tremplin pour penser à la meilleure solution
possible.
• prenez autant de temps que possible pour élaborer une décision.
• procéder étape par étape vous aide autant que possible à éviter les erreurs.
En pensant à plusieurs solutions possibles, vous serez probablement en mesure de les
combiner et de les améliorer.

• Une fois que vous avez trouvé la solution, vous devez 1) la mettre en œuvre et
2) en évaluer les résultats.
• en cherchant conseil auprès d’autrui, vous pourrez prendre des décisions plus
réfléchies
• « la nuit porte conseil » ?: mettre de côté une décision pendant un laps de
temps et d’y revenir plus tard avec des idées fraîches.
• visualiser toutes les conséquences éventuelles bien à l’avance.
• Une bonne façon d’éviter les erreurs consiste à penser « si je fais telle chose,
alors il se passera la chose suivante ».

Page 14
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

La prise de risque
• L’entrepreneuriat consiste à prendre des risques
• Entreprendre c’est prendre des risques, rencontrer des surprises.
• Les gérer plutôt que les subir ?

Questions à se poser avant de prendre un risque

• L’objectif à atteindre vaut-il le risque encouru ?


• Comment peut-on minimiser ce risque ?
• Quelles informations est-il nécessaire d'obtenir avant de prendre ce risque ?
• Quelles sont les personnes et autres ressources qui peuvent aider à minimiser le
risque et à atteindre l'objectif ?
• Que craignez-vous lorsque vous prenez ce risque ?
• Etes-vous prêt à faire de votre mieux pour atteindre cet objectif ?

Comment analyser une situation à risques

• Evaluer le risque
• Déterminer les objectifs
• Clarifier les options
• Rassembler des informations/Peser le pour et le contre
• Minimiser les risques
• Planifier et mettre en œuvre la meilleure option

Evaluer le risque : (cours Dr. Rémi Bachelet Maître de conférences à Centrale Lille)
• Risque Vs Erreur

• Compétences / technologies inexistantes


• >Impossible à financer
• >Pas de client / pas de marché
• >…
• Avoir des objectifs irréalistes dès le début n’est pas un risque, c’est une erreur
fatale
Objectifs clairs
• Sans Détermination des objectifs, impossible de commencer une démarche de
maitrise des risques…

Evaluer le risque: Identifier les menaces sur les ressources


Management, hommes, compétences

Page 15
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

• >Compétences indisponibles : chef de projet, experts..


• >Démission en cours de route de membres de l'équipe, départ de consultants…
Planning…
Facteurs exogènes,
• >Achats / sous-traitance
• >Coordination et suivi
Délais, estimation des temps
• >Mise au point : test, débogage…
• Identifier les menaces sur les ressources
Technologies, matériaux, milieu
Sécurité, milieu

• >Accidents, mise en danger des personnes


• >Environnement, pollution
• >Sécurité du matériel ou des données
Juridique
• >Clauses dangereuses ou impossibles à satisfaire

Financement

• >Marché et concurrence, prix et quantité vendues


• >Budget sous-estimé
• >Recettes arrivant trop tard (cash flow)
• >Rentabilité : Satisfaction des financeurs, actionnaires

Démarches d’identification des risques


• Exploiter la documentation et les outils de gestion de projet
• Réunions de brainstorming
• Check-list : questionnaire préétabli
• Travailler à partir des problèmes rencontrés lors de projets antérieurs

Comment réagir vite et efficacement ?

Page 16
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

• Risques … et opportunités
• Changer de manière de penser :
• Au lieu de limiter les risques.
• … détecter et saisir les opportunités!
Analyse SWOT

Page 17
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

Chapitre 3 : Entrepreneuriat


Importance de l’entrepreneuriat dans la société:

Page 18
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

Le rôle de l’entreprise privée dans


l'économie nationale
• ENTREPRISE CREEE PAR UN ENTREPRENEUR

• PRODUITS, SERVICES, EMPLOIS ET REVENUS

• CONSOMMATEURS PRIVES BENEFICES DES


ENTREPRISES

REVENUS/SALAIRES

• Revenu
• disponible Impôts / Bénéfice
réinvestis/Dividendes
Impôts

Les caractéristiques d’une société entreprenante (programme CLE)


Elle

• Fournit en permanence des biens et des services utiles ;


• Dispose d'importants réseaux de distribution pour que les biens et services nécessaires
atteignent une large majorité de consommateurs ;
• Apporte sans cesse des idées nouvelles pour stimuler et favoriser la croissance de
l’économie ;
• Les caractéristiques d’une société entreprenante
• Découvre sans cesse des besoins encore non identifiés ;
• Résout en permanence des problèmes auxquels la société est confrontée ;
• Assure la disponibilité actuelle et future des ressources naturelles et la conservation de
la nature

L’esprit d’entreprise engendre des petites entreprises qui :


• Peuvent devenir des moyennes et des grandes entreprises ;
• Encouragent les créateurs potentiels de nouveaux services, de nouveaux procédés, de
nouveaux produits - pour le bien de la société toute entière ;
• Sont les fournisseurs, les clients et les sous-traitants d'entreprises plus importantes – ce
qui crée un gros marché dans l’économie ;
• Suscitent la concurrence dans toute l’économie entre petites, moyennes et grandes
entreprises, d’où des produits et des services compétitifs et de meilleure qualité – au
bénéfice de la société toute entière ;

• Respectent l’environnement et le patrimoine commun (espèces animales et végétales,


diversité et équilibre biologique) ;
• Créent du travail pour les hommes et femmes qui cherchent des opportunités
d’emploi.

Page 19
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

Les objectifs économiques nationaux


• PLEIN EMPLOI
• CROISSANCE SOUTENUE
• LIBERTE DE CHOIX
• EGALITE DES CHANCES POUR LES FEMMES ET LES HOMMES, Y
COMPRIS LES PERSONNES AVEC HANDICAP
• SECURITE SOCIO-ECONOMIQUE
• DURABILITE ECONOMIQUE, SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE
• JUSTICE SOCIALE
• EQUILIBRE ECONOMIQUE INTERNATIONAL

La contribution des entreprises à la réalisation des objectifs économiques


• AUGMENTATION DE LA QUANTITE DE BIENS ET DE SERVICES
PRODUITS
• AMELIORATION DE LA QUALITE DES BIENS ET DES SERVICES
PRODUITS
• MINIMISATION DES DEGATS ENVIRONNEMENTAUX
• PROGRES TECHNOLOGIQUES
• Importance de l’entrepreneuriat
• CREATION D’EMPLOIS
• RESSOURCES LOCALES
• DECENTRALISATION ET DIVERSIFICATION DES AFFAIRES
• PROMOTION DE LA TECHNOLOGIE
• DEVELOPPEMENT DU CAPITAL
• PROMOTION D’UNE CULTURE ENTREPRENEURIALE

Le travailleur indépendant, l’entrepreneur


SES AVANTAGES

• Il dirige plutôt qu’il ne suit


• Il peut mettre ses idées en pratique
• Il peut être créatif
• Ses revenus potentiels sont illimités
• Il est indépendant
SES INCONVENIENTS
• Ses heures de travail sont longues et irrégulières
• Il a de grandes responsabilités
• Il doit prendre des risques
• Ses revenus ne sont ni stables ni garantis
• Il est stressé car il travaille seul

Emploi salarié, employé


SES AVANTAGES

• Responsabilités bien définies


• Revenu stable

Page 20
S5 : Culture entrepreneuriale Pr M.CHIADMI 2018/19

• Avantages accessoires éventuels


• Horaires de travail bien déterminés
• Avenir plus sûr
• Marge d’autorité clairement désignée
• Risques réduits

SES INCONVENIENTS

• Reçoit et doit exécuter des ordres


• Compétences pas toujours reconnues
• Revenu fixe
• Responsabilité limitée
• Difficulté à mettre en œuvre ses propres idées
• Dépendance vis-à-vis de l’employeur

Raisons pour lesquelles on choisit de travailler à son compte


• RAISONS ECONOMIQUES
• RAISONS PSYCHOLOGIQUES & D’ATTITUDE
• RAISONS SOCIALES
• EVENEMENTS CRITIQUES
• RAISONS PRATIQUES, RATIONNELLES
• RAISONS PERSONNELLES, EMOTIONNELLES

Que représente une petite entreprise ?


Caractéristiques de la petite entreprise :

• Gestion indépendante ;
• Capital apporté par le propriétaire ;
• Rayon d'action essentiellement local ;
• Taille relativement réduite.

Page 21

Vous aimerez peut-être aussi