Vous êtes sur la page 1sur 30

La menuiserie est l'ensemble des techniques mises en œuvre pour

construire des objets mobiliers, de taille petite ou moyenne, par


assemblage de diverses pièces de bois ou autre matériau pouvant être
menuisé .
Les différents matériaux de
menuiserie
Le bois
Le bois est toujours par tradition et
par ses qualités l’un des matériaux
les plus utilisé dans la menuiserie.
Pendant des siècles les portes et les
fenêtres été fabriqués en bois.
Le bois utilisé varie selon sa nature
et ses caractéristiques, On cite le
Bois blanc et le Bois rouge (hêtre)
qui sont les plus utilisés.
Le métal
Utilisé dans les mécanismes d’ouverture/fermeture et de sécurité,
il donne également un caractère à la porte. Si le bronze était autre fois
intimement lié à l’histoire des portes, il n’est aujourd’hui employé qu’en
de rares occasions et a été remplacé par le fer et l’aluminium.

Nombre de menuisiers industriels ont adopté l’aluminium pour sa


facilité de travail et pour l’absence d’entretien dans les conditions
atmosphériques habituelles et sous tous les climats. Différents
traitements de surfaces contribuent a lui donner un bel aspect décoratif
Très grande rigidité et fiabilité pour ce matériau qui permet
d'allier résistance et finesse. Très stable, il offre une large palette de
couleurs et nécessite peu d'entretien. Parfait pour les grandes
réalisations, c'est l’idéal pour les baies coulissantes et les vérandas.
Entièrement et indéfiniment recyclable, ne contenant pas de produit
toxique, l'aluminium est donc en accord avec le respect de
l'environnement actuel.
Le PVC

Utilisé depuis plus de


30 ans, ne nécessitant que
peu ou pas de d’entretien,
ainsi que résistant aux
variations thermiques et
aux intempéries.
Le verre
Les vitrages participent
fortement à intégrer les
menuiseries au style de l’habitation
tant sur l’aspect esthétique d’une
façade qu’à l’ambiance intérieure
et au caractère que l’on souhaite
créer dans chaque pièce.

En dehors de la transparence classique, le verre peut être dépoli,


satiné, tinté en blanc ou avec d’autres couleurs.
Les portes
La communication: c’est-à-dire permettre le passage des personnes, des
objets, de l’air, de la lumière…

Le cloisonnement: c’est-à-dire permettre l’obtention d’une certaine


protection contre les différents types d’agressions qui se trouvent de
l’autre côté de la porte.
Composants des portes
Le vantail désigne la partie mobile de la
porte, il est solidaire du bâti (ou dormant)
qui est lui-même solidement fixé à la
cloison ou au mur.
Le Chambranle désigne l’encadrement
de la porte.
Le vantail pivote autour d’un axe vertical
a l’aide de paumelles. La serrure
maintient la porte en positon fermée.
La quincaillerie désigne l’ensemble des
pièces nécessaire au fonctionnement de
la porte: Paumelles, Serrure, Poignée…
Composants des portes
L’imposte : Elle est située au dessus du vantail, elle peut être opaque ou
transparente et a comme fonction de laisser passer la lumière et, si elle
peut s’ouvrir, de permettre la circulation de l’air.
Le dormant : Ensembles des parties fixes sur lesquelles est montée la
porte; il peut être appliqué directement sur le contre – bâti.
Les alaises : Ce sont les éléments qui recouvrent la jonction entre le
vantail, le dormant et le contre – bâti.
Le contre–bâti : Cette pièce est insérée dans le mur et a pour fonction de
recevoir la structure du dormant de la porte.
Dimensionnement

La hauteur est standard (2,04 m pour les portes planes et 2,24 m pour les
autres).
La gamme de largeurs suivante est définie: 0,63 m, 0,73 m, 0,83 m et
0,93 m pour les portes à un vantail.
Pour les portes à 2 vantaux égaux, on double les valeurs de largeur
précédentes.
On peut même avoir deux vantaux de largeur inégale, le plus petit
vantail faisant 0,33 m.
Les fenetres
Grâce aux nouvelles tendances de l’architecture , la fenêtre
connaît un intérêt renouvelé ; l’idée d’une maison qui respire se
concrétise principalement dans la fenêtre.

De sa forme et de sa position dépend de la qualité de la lumière,


de l’air et des sons dans les quels évoluent les habitants de la maison ; le
rapport que l’on a avec la fenêtre et la façon dont on l’utilise peuvent
favoriser l’élimination de la pollution interne.
Composition de la fenêtre
Le cadre dormant : c’est la structure, généralement en bois ou
en métal, il est fixé dans les murs accueillant la menuiserie.
Le cadre ouvrant : il est fixé à la paroi, ou au cadre dormant et
sur lequel sont montés les battants.
Le Battant : élément ouvrable de la fenêtre peut être composé
d’un ou de plusieurs cadres, mobiles en bois ou en verre.
Les couvres joints : ils protègent la jonction entre la paroi et le
cadre dormant
La gueule de loup : assemblage de fermeture du battant et du
cadre ouvrant qui permet de réduire les pertes de chaleur.
L’égouttoir : élément qui permet à l’eau de pluie a s’écouler,
appliqué sur la traverse inférieure ou à la base du battant.
La fixation du vitrage : elle permet de fixer la vitre au cadre du
battant.
Des accessoires : éléments qui complètent la fenêtre, tels le
système d’ouverture les joint de tenue, le vitrage.
Emplacement

La fenêtre peut être placée à différents emplacements, suivant la


fonction principale qui lui est affectée.

La position la plus répandue, la partie basse de la fenêtre étant situer à


une hauteur comprise entre 1m et 1.30m, qui répond bien aux trois
fonctions principales liées au soleil, à l’air et à la vue.
Les volets et les persiennes
Leur but est de préserver les fenêtres de toute effraction, de procurer de
l’ombre aux heures chaudes et de faire obstacle a l’indiscrétion des
regards extérieurs.

Le genre employé varie suivant l’habitude régionale et les condition


climatiques. La persienne convient mieux aux régions sèches et
chaudes, le volet, plus hermétique, convient aux régions froides et
humides.
volet
C’est un panneau de bois ou
de métal mobile servant à protéger
une fenêtre ou une porte.
Contrevent
C’est un volet a planches,
c’est le plus ancien moyen de
protection. On l’appelle aussi Volet
"Z". Il est utilisé dans les maisons
rustiques. (forestières)
Persiennes
Elles sont d’un usage
courant dans les régions chaudes
où leurs lames inclinées font
obstacle aux rayons du soleil et à la
pluie, tout en laissant passer l’air.
Elles permettent de regarder
dans la rue sans que l’inverse ne
soit possible et se placent
généralement aux étages.
Volet persiennes

Ce sont des
persiennes comportant
un ou deux panneaux à
leur partie inférieure.
ils sont très solides et
utilisés pour clore les
fenêtres de rez-de-
chaussée
volet roulant
L’emploi de ce genre de volets tend à se généraliser grâce à ses
avantages. De plus en plus sophistiqués, en bois, en aluminium, ou en
P.V.C.
Ils peuvent être manœuvrés
par tirage oscillant à manivelle. Par
tirage direct ou grâce à un moteur
électrique. Dans ce cas. Le moteur
est solidaire de l’axe
d’enroulement et la commande
s’effectue à l’aide d’un interrupteur
encastré.
Jalousies
Elles servent a préserver les fenêtres des rayon du soleil.
Les jalousies sont constituées de minces lattes inclinables par des
chaînettes.
Elles sont peu employées car elles se détériorent rapidement en
raison de leur fragilité
Cloisons et revêtements de
façades
cloisons
Ce sont des cloisons mobiles
menuisées (généralement en
Aluminium + Verre) ils servent a
subdiviser un grand espace en
petits espaces selon les besoins.
Revêtement des façades légères
Les panneaux de façades
sont liés a l’ossature de béton
armé par une ossature
secondaire en bois ou en métal.
Des parties vitrées, fixes
ou ouvrantes, y sont intégrées.

Vous aimerez peut-être aussi