Vous êtes sur la page 1sur 5

Hypothèses

Les calculs sont conformes à la norme NF EN 1992-1-1 (Eurocode 2)

1 - Pour le calcul de Dsc de Eq. 5.44, on suppose que la contrainte due à (p+g) est négligeable devant P/h (car p compense environ g)
En effet, comme on ne connaît pas l'effort de précontrainte, dépendant des pertes, on ne peut calculer Dsc de Eq. 5.44,

2 - Pour le calcul de la longeur d'influence x0 du recul à l'ancrage g, on fait un calcul par intégration

ξ o (σ p ,avant −σ p,après )
tel que g= ∫0 .dx pour les contraintes avant et après frottement.
Ep
3 - Pour le coefficient d'équivalence, prendre j(∞,t0).(Mp+Mg+Y2.Mq) / (Mp+Mg+Mq)
n'a pas de sens, cette expression pouvant prendre n'importe quelle valeur positive, voire négative
On a retenu une valeur moyenne a = Ep/Ecm pour le calcul de la précontainte et a = Es/Ecm (1 + j0) pour les armatures de béton armé

4- fck est limité à 50 MPa

5 - Possibilité jusqu'à 15 travées de hauteur différentes (même extrados cependant), de charges différentes

6 - On choisit l'espacement des câbles en fonction des résultats à obtenir : décompression ou non du béton,
mises en place ou non d'armatures passives

7 - Les câbles monotorons sont toujours supposés gainés graissés (non adhérents)
Les câbles de 2 torons et plus sont supposés injectés au coulis de ciment (adhérents)
Si ce n'est pas le cas, on joue sur les espacements : un bi-toron est remplacé par un monotoron avec un espacement divisé pa 3.

8 - La vérification de l'effort tranchant est faite à l'axe de appuis. Ce qui va dans le sens de la sécurité.
Si la condition VEd <= VRd,c n'est pas satisfaite, il faut procéder à une vérification manuelle

9 - Dans le cas des planchers-dalles, la vérification du poinçonnement est faite en supposant une majoration
dans chaque direction pour les appuis autres que d'extrémité (1,1 par exemple)
S'il est nécessaire de disposer des aciers de poinçonnement ou des chapiteaux, il faut utiliser un programme spécifique

10 - Voir les commentaires de certaines cases de la feuille "Données" (petit triangle rouge en haut à droite de la case).

11 - Poinçonnement. Si des armatures verticales sont nécessaires, elles sont à disposer en n rayons (Fig. 6.22 A de l'EC2)
Le premier cours périphérique est situé à 0,5 sr du poteau. Les (nr - 1) autres cours sont espacés de sr.
pense environ g)
123-Calcul des ouvertures rectangulaires dans les âmes de poutres L'auteur n'est pas H. Thonier
L'ouverture est supposée se trouver dans la moitié gauche de la portée responsable de 7 août 2012
l'utilisation faite
Ln 5 m portée entre nus de ce programme
b 0.3 m largeur
h 0.6 m hauteur totale A B C
a 0.6 m longueur de l'ouverture
c 0.2 m hauteur de l'ouverture c1
x0 0.95 m distance du bord gauche de l'ouverture au nu de l'appui
c1 0.22 m hauteur de la traverse supérieure c
h
g 60 kN/m charges permanentes
c2
q 40 kN/m charges d'exploitation
Mg 0 MNm moment sur appui gauche (algébrique)
Md 0 MNm moment sur appui droit x0 a
ag 0.4 m largeur appui gauche
ag Ln ad
ad 0.4 m largeur appui droit
gg 1.35 coefficient sur charges permanentes
gq 1.5 coefficient sur charges d'exploitation Données générales modifiables
dup 50 ans durée d'utilisation de projet
Environnement liant 0 =1 si CEMI sans cendres volantes, sinon 0
classe XC1 XC1,2,3,4 ou XD1,2,3 ou XS1,2,3
Dcdev 10 mm tolérance d'exécution p 141 kN/m
Enrobage cmin,dur ### mm
cnom imposé calculé fcd 20 MPa
### mm fctm 2.9 MPa
Béton fyd 434.8 MPa
fck 30 MPa résistance c2 0.18 m hauteur traverse inférieure
gc 1.5 coefficient sécur. béton k 1.08 acier
cotq 1 inclinaison des bielles en partie courante entre 0 et 2,5 e uk 50 ‰
Aciers es0 2.17391 ‰
fyk 500 MPa limite élastique ecu2 3.5 ‰
gs 1.15 coeff. sécurité acier x 0 0.61686 pour es = es0
classe B classe A, B ou C (la classe D = palier horizontal) m 0 0.37172
z 0 0.75326
Hauteur utile des armatures inférieures r 0 0.02270
Øt,max 10 mm ### conseillé dcalcul 0.54 m
dapriori 0.54 m = 0,9 h q 0.7854 rd
dproposé ### m = cnom + Øt + cdg des barres sin(2q) 1
d choisi 0.54 m si dchoisi = 0 : dproposé sera pris par défaut cnom ### mm
Leff 5.4 m portée de calcul
Flexion générale
mi-travée mi-ouver
x 2.7 1.45 m
MEd 0.5139 0.40379 MNm = p.Lef2 / 8 et p.(Lef - x).x / 2
m 0.29375 0.23079 < 0.372 ? = MEd / (b.d .fcd) < m0 ?
2

x 0.24147 0.1797 m = 1,25 d.[1 - (1 - 2m)0,5]


z 0.44341 0.46812 m = d - 0,4x
x 0.44717 0.33278 =x/d
es 4.32695 7.01731 = ecu2.(d - x) / x
s s 436.348 438.305 = fyd.(1 + (k-1).(es - es0) / (eud - es0))
MEd/z 1.15907 0.86258 MN
As1 = MEd / (z.ss) Asw2
26.56 19.77 cm2 As3 (Ls3)
votre choix 3HA25 3HA25 1er lit inférieur (le plus bas) L3 L4
votre choix 3HA25 3HA25 2e lit inférieur
votre choix 3e lit inférieur
L1 L2
c1
soit 1.18 1.18 cm2 As1 Asw1

As2 (Ls2) As6 c


h
Effort tranchant à l'appui gauche As5 L5 L6
VEd 0.2764 MN
As1 c2
VRd,max 0.76982 MN a cw 1 As4 (Ls4)
(Asw/s)1 13.08 cm2/m n 1 0.528
smax 0.41 m
ag x0 a Asw3
votre mm diamètre
choix étrier (étr.) ou épingle (ép.)
Ln ad
à l'appui ### Asw1

Relevage de part et d'autre de l'ouverture


suspentes à gauche à droite
x 0.95 1.55 m
VEd 0.2186 0.1340 MN
As3 & As4 5.03 3.08 cm2 Longueurs des barres Armatures
votre nb de cours L1 ### mm As1 3HA25 + 3HA25
choix 1 cadre + 1épingle(s) ou étrier(s) L2 ### mm As2 ###
Ø diamètre mm L3 ### mm As3 ###
à gauche : ### As5 L4 ### mm As4 ###
à droite : ### As6 L5 ### mm As5 ###
L6 ### mm As6 ###
Ls2 ### mm Asw1 ###
Ls3 ### mm Asw2 ###
VEd,0 0.1763 MN effort tranchant à mi-ouverture Ls4 ### mm Asw3 ###
V1 0.1104 MN effort tranchant traverse supérieure
V2 0.0658 MN effort tranchant traverse inférieure
Traverse supérieure Traverse inférieure
flexion flexion
côté gauche droit côté gauche droit
MEd -0.0374 0.0289 MNm = -V1.a/2 - p.a2/12 et V1.a/2 - p.a2/12 M -0.01974 0.01974 MNm moment/tirant
NEd 0.8626 0.8626 MN voir plus haut MEd/z à mi-ouverture NEd -0.8626 -0.8626 MN
Øt 10 mm ### conseillé Øt 8 mm ### conseillé
Øsup,sup 20 mm ### conseillé Øinf,sup 16 mm ### conseillé
Øsup,inf 8 mm ### conseillé Øinf,inf 25 mm
h 0.22 0.22 m hauteur h 0.18 0.18 m hauteur
d ### ### m = c1 - (cnom + Øt + Ø/2) d'2,sup ### ### m = cnom + Øt + Ø/2
M' ### ### MNm = moment / armatures tendues avec x = 0.1797 d'2,inf ### ### m cdg des armatures inférieures
m ### ### < 0.372 ? (= m0) d2,sup ### ### m = h - d'
As0 ### ### cm2 = r0.b.d d2,inf ### ### m
DM ### ### MNm = (m - m0).b.d2 m ### < 0.372 ?
x0 ### ### m = x 0.d1 z ### ### m
e's ### ### ‰ = ecu2.(d1 - x0) / x0 effort du couple : M/z ### ### MN
s's ### ### MPa = fyd.(1 + (k-1).(es - es0) / (eud - es0)) As,sup ### cm2 = M / (z.fyd)
zt ### ### m = d - 0,4x ou dg + dd - h As,inf ### ### cm 2 = (NEd + M/z) / fyd
zc ### ### ###
As,comp ### ### cm2 = DM / (z..s's) As4 ### ### cm2
As,tendu ### ### cm 2 = As,comp + As0 - NEd / fyd As1 ### cm2
As2 ### ### cm 2
armatures inférieures ###
As3 ### ### cm2 armatures supérieures

effort tranchant effort tranchant


V 0.15275 0.06815 MN V 0.0658 MN
scp ### ### MPa = [NEd - (As,comp+As,tendu).fyd] / (b.d1) Asw3 1.51 cm2 = V / fyd Fig. 6.25 de l'EC2
acw ### ### § 6.2.3 (3) Asw4 ### H #VALUE! mm
z ### ### m = 0,9 d1 soit ### cm2 bef #VALUE! mm
cotq ### ### tel que VEd = VRd,max (Eq. 6.9) z ### mm H = (s2 + z2)0,5
cotqretenu ### ### ≤ 2,5 s ### mm = 0,75 d bef = 0,5H + 0,65a'.sinq
VRd,max ### ### MN Eq. 6.9 avec cotqretenu tanq ### =z/s
(Asw/s)2 ### ### cm2/m = V / (z.fyd.cotq) q ### °
smax ### ### m = 0,75 d1 a' ### mm ###
votre choix 1 cadre + 1épingle(s) ou étrier(s) ### sc,n ### MPa = V / (a'.b.sin2q) en haut
Ø mm diamètre ### sc,b ### MPa = V / (b.bef.sinq) en bas
### Asw2 sRd,max,n 14.96 MPa = 0,85 (1 - fck/250).fcd ###
sRd,max,b 10.56 MPa = 0,6 (1 - fck/250).fcd ###
nb cours ### ###
sprov ### mm

Vous aimerez peut-être aussi