Vous êtes sur la page 1sur 12

CABINET Forum Med Suisse No 21 22 mai 2002 511

Bases scientifiques de la guérison


énergétique spirituelle (Partie 1)
J. Bösch

La force vitale n’est pas enfermée dans la personne humaine, mais l’entoure d’un rayonne-
ment en forme de sphère lumineuse et peut agir à distance. La puissance d’imagination
d’un individu est en mesure de puiser dans ces rayons semi-matériels pour engendrer ou la
guérison ou des effets pathogènes. Paracelse, 1493–1541

Introduction et concepts
La guérison spirituelle peut être prise comme un nomènes vibratoires, c’est pourquoi les concepts
fait typique et exemplaire lorsqu’il s’agit de com- de «Vibrational Medicine» et de «Resonance»
prendre et d’élaborer une théorie de la médecine sont également des expressions fréquemment
complémentaire. Un large spectre de phéno- utilisées. En outre, la notion d’information gagne
mènes est associé aux processus de guérison par sans cesse en importance et est considérée de
le mental.. Chez les personnes particulièrement plus en plus comme un «concept réalisant l’unité
douées pour guérir on trouve, d’une part, des de la théorie» [1]. (En ce qui concerne la notion
processus énergétiques tels qu’une capacité de d’information, voir l’édition de Swiss Medical
charger électrostatiquement des plaques de Forum No 22).
métal avec une intensité dix fois supérieure à On utilise aussi bien en français qu’en anglais
celle obtenue par des personnes normales, celle différents concepts pour exprimer l’idée de gué-
de modifier l’absorption des infrarouges par rison par le mental, tels que «guérison spiri-
l’eau, ou celle de rayonner de la lumière par les tuelle», «guérison par l’énergie mentale», «im-
mains avec une intensité supérieure de plusieurs position des mains», «guérison à distance» (en
millions à la moyenne des individus. Ces per- anglais mental healing, psychic healing, spiri-
sonnes font preuve, d’autre part, d’une faculté tual healing, therapeutic touch, intercessory
d’exercer une influence sur la matière vivante, prayer, distant healing, remote healing), etc. Si
et ce quelle que soit la distance ou indépendam- l’on considère ces définitions d’un point de vue
ment de la barrière que représente une cage de pratique, en particulier dans la recherche, il faut
Faraday (voir l’édition de Swiss Medical Forum distinguer d’une part la guérison par contact,
No 22). Dans les processus de guérison, la cha- impliquant un contact physique avec les pa-
leur et certains phénomènes électriques tels que tients, et d’autre part la guérison à distance/
des changements au niveau de l’électroencé- guérison par la prière. Benor [2], qui a fourni
phalogramme ou au niveau de la résistance de l’une des premières méta-analyses complètes, a
la peau etc. peuvent par ailleurs être mesurés créé une définition de la guérison par le mental
subjectivement et objectivement. La présence de utilisable de manière très large: «l’influence
champs magnétiques faibles et ultrafaibles peut exercée intentionnellement par une ou plusieurs
souvent être prouvée. personnes sur un système vivant, sans utili-
La définition de nombreux concepts est insatis- sation de moyens d’intervention physiques
faisante. «Energy Medicine», «Subtle Energy», connus».
«Bioenergy», «Psychoenergetics» etc. ne sont
que quelques-uns des concepts usuels chez les Divergence de conceptions entre
praticiens et les chercheurs qui se réclament de la guérison en médecine classique
la «CAM» (Complementary and Alternative Me-
dicine). Le « National Institute of Health» (NIH)
et la guérison spirituelle
américain, dans un appel à la promotion de thé- La médecine classique conçoit les maladies
rapies alternatives du cancer, cite également comme des défaillances générales ou localisées
comme exemple de thérapies énergétiques dans un mécanisme compliqué d’ordre essen-
(«Energy Therapies»): «external qi gong», «the- tiellement physico-chimique, provoquées par
rapeutic touch», «Reiki», «intentional effects on une influence extérieure ou un dérangement in-
Correspondance: living systems», «therapeutic application of elec- terne des mécanismes de régulation, de produc-
PD Dr Jakob Bösch tromagnetic fields» (voir http://nccam.nih.gov). tion ou de défense. Les processus pathogènes
Externe Psychiatrische Dienste BL Comme tous les rayonnements électromagné- ou les maladies sont alors, comme on le dit
CH-4101 Bruderholz tiques, ces champs énergétiques sont des phé- couramment, corrigés, combattus, peut-être même
CABINET Forum Med Suisse No 21 22 mai 2002 512

éliminés; de véritables campagnes sont orches- que les deux patients souhaitent consciemment
trées contre eux. le traitement autant l’un que l’autre, et qu’au-
Nombreux sont par contre les guérisseurs spiri- cune différence significative ne puisse être dé-
tuels qui insistent sur le fait qu’ils ne combattent celée pendant l’entretien clinique au niveau de
pas des maladies, mais traitent des personnes leur motivation. Les résultats statistiques sur les
malades. Leur attention thérapeutique ou leur succès de guérison et les pronostics concernant
influence ne se concentrent pas sur un certain or- des maladies définies ont dans ce domaine une
gane ou système d’organes, mais sur la personne valeur nettement inférieure qu’en médecine
humaine dans sa globalité. En règle générale, ils classique. Grâce à la guérison par le mental, ou
considèrent les maladies, qui constituent pour la mieux grâce à certains guérisseurs, il est pos-
médecine classique une unité nosologique et à sible de guérir dans certains cas, avec rapidité
l’origine desquelles on présume le plus souvent et facilité, une maladie sévère et difficile à trai-
des causes homogènes, seulement comme un ré- ter en médecine classique, alors que dans
sultat final à l’origine duquel on peut trouver des d’autres cas, une maladie facile à traiter en mé-
états complètement différents. Le déroulement decine classique résistera à la guérison par le
des traitements administrés à trois patientes mental. Un certain nombre d’exemples sont en
souffrant d’infertilité avec insuffisance ova- mesure d’illustrer l’approche différente et le dé-
rienne et valeur FSH pathologique ont montré roulement de la guérison spirituelle:
par exemple que les facteurs essentiels des a. Un homme d’environ trente ans participe à
troubles résidaient, pour la première, dans une une étude sur la guérison à distance à cause
tentative de viol sous la menace d’un couteau au d’un psoriasis étendu au niveau des coudes et
cours de sa vie d’adulte, pour la deuxième, dans des genoux, répondant peu aux méthodes
des fausses-couches provoquées à répétition as- conventionnelles. L’exploration diagnostique
sociées à un fort sentiment de culpabilité et, pour montre qu’il souffre depuis des mois d’une
la troisième, dans un traumatisme remontant à grande fatigue et d’un besoin accru de som-
l’enfance avec une perturbation de la relation pa- meil, jusqu’à 14 heures, à tel point que son ac-
rents–enfant. Pour cette raison, le traitement tivité professionnelle est remise en question.
énergétique mental peut se dérouler de manière Lors de l’évaluation finale après trois mois, il
très différente pour un diagnostic identique en déclare que la fatigue et le besoin de sommeil
médecine classique, et les réponses au traite- ont disparu dès les premières semaines de
ment peuvent être très diverses. Les maladies traitement. Il aurait également retrouvé cou-
sont souvent envisagées comme des aides spiri- rage et prendrait à nouveau plaisir aux
tuelles sur la voie d’un développement mental- contacts sociaux, aurait même été se mêler à
spirituel, une optique défendue par exemple par la foule vêtu d’un T-shirt à manches courtes,
Rudolf Steiner, le fondateur de l’anthroposophie. malgré le psoriasis, et ce pour la première fois
Selon Rudolf Steiner, les dieux envoient la mala- depuis le début de sa maladie. Mais il atten-
die à l’homme lorsque celui-ci ne sait plus com- dait tout de même la disparition des plaques
ment poursuivre son cheminement. La maladie de psoriasis. Ce n’est qu’à partir du moment
a donc souvent pour fonction d’aider à la crois- où il a renoncé à tout espoir et qu’il a fini par
sance psychique et spirituelle. La possibilité, accepter son eczéma que celui-ci a subite-
pour une personne malade précise, d’être guérie ment disparu en l’espace d’une semaine.
par une personne précise douée du don de gué- b. Une femme dans la trentaine souhaite se faire
rison dépend moins de la maladie que de la per- traiter dans le cadre d’une étude «Guérison
sonne malade ainsi que de la relation établie énergétique mentale en cas d’absence invo-
entre guérisseur et patient, le concept de relation lontaire d’enfant» à cause de son désir inas-
étant ici à prendre au sens large, et souvent dé- souvi d’avoir un enfant. Elle souffre depuis
signé par le terme de résonance (en ce qui des années de douleurs handicapantes et ré-
concerne le terme de résonance, voir l’édition de sistantes à la thérapie au niveau des mollets.
Swiss Medical Forum No 22). Après la première séance de traitement, ap-
La lecture du paragraphe ci-dessus permet sans paraissent dans les deux creux des genoux
doute de mieux comprendre ce qu’expriment les des zones purulentes difficilement expli-
guérisseurs lorsqu’ils déclarent: «Il est possible cables, qui disparaissent seulement après
de guérir presque chaque maladie, mais non pas deux semaines. Mais les douleurs dans les
chaque être humain atteint d’une certaine ma- mollets disparaissent avec elles. Après une
ladie; de plus la guérison ne peut intervenir ni à demi-douzaine de traitements supplémen-
n’importe quel moment, ni par n’importe quel taires, une grossesse intervient environ cinq
guérisseur. L’âme doit être prête.» Cette dernière mois après le dernier traitement.
affirmation n’est pas facile à expliquer. Ainsi par c. Une jeune femme âgée de 22 ans reçoit pour
exemple, une guérisseuse pourra affirmer dès la cause de dépressions un traitement énergé-
première séance de traitement: «Cette personne tique spirituel. Peu de temps avant ces trai-
accepte le traitement jusqu’au plus profond de tements, elle est examinée par laparoscopie
son être», alors qu’elle déclarera dans un autre sous anesthésie dans un centre universitaire
cas: «Rien ne passe, c’est difficile, pénible, il/elle spécialisé pour une non-fertilité (absence
n’est pas perméable au traitement», et ce, bien d’enfant) non désirée, examens qui révèlent
CABINET Forum Med Suisse No 21 22 mai 2002 513

une obstruction bilatérale totale des trompes. cherche ont également justifié leur souhait de re-
Après la deuxième séance de traitement, la noncer à l’information des patients souffrant du
guérisseuse émet le pronostic suivant: l’obs- coeur pour deux raisons: d’une part la crainte
truction des trompes est éliminée (à titre d’ef- qu’auraient pu avoir certaines personnes-test de
fet secondaire), et la patiente est maintenant ne pas faire partie du groupe de prière, d’autre
à même d’accueillir une grossesse sponta- part la possibilité que les personnes athées se
née, événement qui se produit effectivement sentent importunées par la prière.
dans un délai très bref. D’un point de vue éthique, ces raisons avancées
en faveur d’une non-information apparaissent
La guérison à distance dans la comme très suspectes et ont également été mises
recherche répondant aux critères en cause par différents critiques après la publi-
cation de l’étude. Les mêmes arguments avan-
classiques de qualité cés pour l’étude sur la prière de Harris pour-
Parmi les chercheurs de la médecine complé- raient l’être également pour presque tous les
mentaire élargie et en particulier de la guérison types d’études contrôlées en double aveugle. Et
spirituelle, il est possible de distinguer deux si les scrupules à l’égard du fait que les senti-
groupes principaux animés d’intentions diffé- ments de personnes non religieuses ou des
rentes. Le premier groupe s’efforce de démon- membres de communautés religieuses non chré-
trer des effets au sens de la médecine classique, tiennes pourraient être blessés ont constitué un
c’est-à-dire selon les standards de référence argument en faveur de la non-information, on
de l’expérimentation clinique randomisée en peut au contraire considérer ceci comme un ar-
double aveugle. L’autre groupe attire l’attention gument positivement très fort en faveur de l’in-
sur le potentiel d’erreur de cette manière de pro- formation des participants, à la condition toute-
céder classique, que ce soit au niveau du concept fois de leur laisser le libre choix de participer à
ou par rapport à la réalisation d’une recherche l’étude. Les malades pour lesquels on avait prié
(voir «critique du design classique de la re- ont obtenu des résultats meilleurs d’environ 10%
cherche») et exige d’autres critères d’apprécia- en ce qui concerne les complications, en compa-
tion de l’aspect scientifique et de la preuve des raison avec le groupe de contrôle; signalons ce-
effets. Quelques-uns d’entre eux suivent l’une et pendant que ces résultats ont seulement été ob-
l’autre voie et recherchent le compromis. tenus à l’aide d’un système de saisie propre et
Pour les représentants du premier groupe, un non pas avec le système de Byrd, utilisé parallè-
design de recherche presque parfait s’est cris- lement.
tallisé au sens d’un standard de référence dans Selon les critères classiques de qualité de la réa-
le cadre des recherches sur la guérison à lisation randomisée à l’aveugle, les études sur les
distance et la guérison par la prière. L’étude guérisons à distance présentent des résultats
randomisée en double aveugle réalisée par nettement supérieurs à ceux des recherches
Randolph Byrd auprès d’environ 400 personnes concernant la guérison par contact et par impo-
traitées dans une unité de soins intensifs a par sition des mains. Les publications les plus ré-
ailleurs acquis une grande notoriété [3]. Des dif- centes en provenance des Etats-Unis révèlent en
férences significatives se sont révélées en ce qui l’occurrence une tendance très nette en faveur
concerne le nombre de certaines complications: de ce genre d’étude. En plus des critères des
les personnes affectées en faveur desquelles on standards de référence, le fait que la prière soit
avait prié ont obtenu de meilleurs résultats très populaire aux Etats-Unis et qu’elle n’ait à af-
(avaient moins de complications). Aucune diffé- fronter que dans une moindre mesure les préju-
rence n’a été constatée par contre en ce qui gés et les peurs suscitées par l’imposition des
concerne la durée du séjour à l’hôpital et le taux mains, souvent associée à l’occultisme et à la
de mortalité. Larry Dossey, éditeur en chef de magie, pourrait jouer un rôle dans le choix de
«Thérapies alternatives», a comparé l’ampleur tels plans d’études.
de cet effet avec celui des études sur l’aspirine
dans la prévention des infarctus et est parvenu
à la conclusion suivante: «L’ampleur de l’effet Travaux d’ensemble à propos
prière dans le cadre de l’étude de Byrd est gi- de la recherche sur l’être humain en
gantesque comparée à l’effet de l’aspirine» [4]. matière de guérison à distance et
Dans une étude similaire publiée en 1999 par
Harris et al. [5] portant sur près de 1000 patients
de prière
d’une «Coronary Care Unit», on a même re- Comme nous l’avons signalé dans le paragraphe
noncé, avec l’approbation de la commission «La guérison à distance sous l’aspect de la re-
d’éthique, à toute forme d’information ainsi qu’à cherche de critères classiques de qualité», une
la demande de signature d’une déclaration d’ac- tendance semble exister aux Etats-Unis en fa-
cord des patients comme du personnel impliqués veur d’études sur la guérison à distance (remote
dans l’étude, afin d’exclure toutes les formes healing, distant intercessory prayer, noncontact
éventuelles d’effets placebo. On était manifeste- Therapeutic Touch, etc.), dans la mesure où
ment de l’avis que la prière ne pouvait en aucun celles-ci peuvent être plus facilement conçues
cas avoir d’effet négatif. Les directeurs de re- conformément au standard de référence RTC en
CABINET Forum Med Suisse No 21 22 mai 2002 514

double aveugle. Les études réalisées jusqu’à pré- PEAR (Swiss Medical Forum No. 22) et de nou-
sent ont été consacrées à des populations issues velles théories de la physique quantique (Swiss
de «Coronary Care Units», de la chirurgie car- Medical Forum No 22).
diaque, à des personnes souffrant de plaies cu- On a effectivement pu montrer, au cours des an-
tanées, de leucémie, d’hypertension, de SIDA, de nées 50 déjà, dans le cadre d’une étude en
maladies rhumatismales, d’alcoolisme etc. Deux double aveugle sur l’efficacité du méprobamate
travaux d’ensemble plus récents réalisés par des organisée spécialement à cet effet, qu’un utilisa-
équipes de recherche renommées, d’une part le teur convaincu et «enthousiaste» obtenait un
groupe d’étude Cochrane de Roberts et al. [6] et effet significatif, alors qu’avec utilisateur scep-
d’autre part celui d’Astin et al. [7], et qui ont tous tique, on ne pouvait constater aucun effet dé-
deux réalisé leurs évaluations conformément passant le simple effet placebo [8]. En 1984, Solf-
aux critères du standard de référence, parvien- vin [9] a montré à l’aide d’une étude en double
nent à des conclusions comparables, à savoir aveugle consacrée au traitement de l’angine de
qu’une appréciation définitive n’est pas possible poitrine à l’aide de la vitamine E une corres-
à cause des designs de recherche et des critères pondance entre les résultats obtenus et la
d’évaluation différents, mais que les résultats conviction a priori des meneurs respectifs des
sont suffisamment significatifs pour justifier la essais. Cette question a gagné en actualité ces
poursuite de la pratique utilisée jusqu’à présent derniers temps avec le problème de la relation
et pour réaliser d’autres études de grande en- entre chercheurs et sponsoring de l’industrie,
vergure. Un plus grand nombre d’études réali- par ex. en ce qui concerne des études sur la no-
sées auprès de quelques milliers de patients de- civité de la fumée passive, dans le cadre des-
vraient être publiées au cours des prochaines quelles les auteurs concernés ont été soupçon-
années: «Plusieurs douzaines de nouvelles nés, à tort sans doute, d’une déformation déli-
études prometteuses ont été mises en route de- bérée des résultats.
puis 1993» [6]. Si les études payées par les entreprises de tabac
Les réflexions méthodologiques du groupe Co- concernant la nocivité de la fumée passive ob-
chrane [6] sont nouvelles et inhabituelles; par tiennent des résultats tendant davantage à prou-
des citations de la Bible, ce groupe donne à ver le caractère inoffensif de la fumée passive
penser qu’un Dieu tout puissant ne s’en tient que les résultats d’études indépendantes, alors
peut-être pas aux limites d’une étude contrôlée les études réalisées par des chercheurs chrétiens
randomisée. De plus, aussi bien les groupes ex- dans des hôpitaux chrétiens sur l’efficacité de la
périmentaux que les groupes de contrôle pour- prière devraient présenter elles aussi des dis-
raient être «contaminés», dans la mesure où torsions. Randolph Byrd était apparemment
de nombreuses personnes prient pour tous les déjà un évangéliste convaincu au début des an-
malades dans le monde entier. Cette réalité nées 80 lorsqu’il a réalisé son étude, et le travail
pourrait masquer l’effet expérimental. Les ac- publié par William Harris et son équipe a été réa-
tions divines pourraient par ailleurs être trop lisé à l’Hôpital épiscopal St. Luke, autrement
subtiles et ne pas être quantifiables, de telle sorte dit à l’Hôpital de St-Luc, avec le soutien enthou-
que l’on ne saurait être autorisé à en tirer des siaste de l’aumônier de l’hôpital. Les voix cri-
preuves plaidant en faveur ou contre l’efficacité tiques ont souligné que de telles études sont
de la prière. Malgré cela il pourrait aussi y avoir particulièrement fréquentes dans la «ceinture
un effet de prière indépendant de l’influence biblique» des Etats-Unis, c’est-à-dire là où la
divine, accessible également aux méthodes de re- densité de groupes religieux et d’églises est par-
cherche terrestres. Par ces arguments, les cher- ticulièrement importante. De nouvelles études
cheurs ont réagi à des critiques venues d’une part tiennent compte de cette critique. Selon Dossey
de collègues sceptiques et d’autre part de cercles [4], une étude «multicentrique» (Multicenter) est
chrétiens essentiellement fondamentalistes. en cours actuellement auprès de 1500 patients
dans des centres médicaux de la Duke Univer-
sity, San Diego, Washington D.C., Oklahoma City
Critique du design classique et Durham, dont l’objectif est l’étude de l’effet de
de la recherche (standard la prière sur les problèmes de dilatation coro-
de référence) naire. Cette étude fait suite à une étude pilote
réalisée auprès de trente patients, dans laquelle
La critique scientifique à l’égard du standard de le groupe expérimental avait obtenu des résul-
référence concerne plusieurs niveaux. Une pre- tats meilleurs de 50 à 100% en comparaison avec
mière objection affirme qu’à la suite des phéno- le groupe de contrôle. Des groupes chrétiens,
mènes de télépathie largement prouvés scienti- bouddhistes, juifs et hindouistes prient pour ces
fiquement et qui ne sont plus remis en question, patients en différents lieux des Etats-Unis, au
soit la transmission de pensée et la prescience, Népal et en France.
la réalisation en double aveugle est une illusion. La question de savoir s’il est possible d’éviter,
La question de savoir comment ces phénomènes dans le cadre d’études en double aveugle, l’in-
pourraient être expliqués est un autre problème, fluence exercée par le directeur de recherche et
développé plus en détail sous le concept de par d’autres personnes impliquées demeure ou-
champs mentaux en relation avec les études verte. Une critique supplémentaire découle des
CABINET Forum Med Suisse No 21 22 mai 2002 515

connaissances concernant la guérison spirituelle mesure où des processus dynamiques extrême-


et de la tradition mystique de nombreuses reli- ment sensibles en seraient affectés. Du point de
gions. Comme nous l’avons déjà décrit sous «Di- vue de la théorie scientifique, la tentative d’ap-
vergence de conception entre la guérison en mé- préciation de processus énergétiques vitaux cor-
decine classique et la guérison spirituelle», des respondrait, par rapport aux méthodes de la mé-
guérisseurs doués déclarent: «Nous ne traitons decine classique établie, à peu près à la tentative
pas des maladies mais des personnes malades, d’un physicien de prouver l’existence des ondes
et on ne saurait prédire à l’avance si un effet va électromagnétiques à l’aide d’une balance,
avoir lieu et s’il se produit au niveau corporel, d’une pince et d’une règle millimétrée, resp. de
psychique ou spirituel, ou aux trois niveaux à la vouloir en contester la présence [10]. Afin de
fois.» On peut en conclure que des effets spéci- mieux comprendre les affirmations de Kaucher
fiques dans le sens d’une étude classique ne sont sur les processus «énergétiques vitaux», il faut
pas plus significatifs que les effets réputés non- savoir qu’il a réalisé des expériences pratiques
spécifiques, que l’on pourrait désigner comme ef- à l’aide de dispositifs modernes de saisie des
fets secondaires positifs. Dans ces études contrô- fluctuations minimales du champ électromagné-
lées en double aveugle, on accorde à Dieu – si tique à la surface de la peau. Font partie de ces
l’on en juge d’après le design choisi pour les dispositifs le «système de pronostic (Prognos-
études – le rôle d’un aide, d’un auxiliaire aux System)» développé sous Micael Poljakov dans le
processus de restauration du corps, d’un organe, cadre de la médecine de la navigation spatiale
d’une maladie ou d’un symptôme prévalents, russe, grâce auquel les «états énergétiques» des
comme on en fait habituellement le reproche à méridiens, à qui se réfère la médecine tradition-
ce qu’il est convenu d’appeler la pure médecine nelle chinoise, captés au niveau des points d’acu-
somatique. La prière ciblée sur l’obtention de puncture, sont mesurés et informatisés à l’aide
tels résultats semble avoir son origine dans une de moyens techniques les plus modernes.
autre attitude spirituelle que la guérison orien- La technique de GDV (Gas Discharge Visualiza-
tée sur la personne humaine dans son entier. tion) mise au point par le biophysicien et infor-
Cela dit, les résultats de recherches obtenus jus- maticien russe Constantin Korotkov à l’univer-
qu’à présent plaident en faveur du fait qu’aussi sité de St-Pétersbourg fonctionne de manière
bien la prière ciblée que la prière non-ciblée sont comparable. Ces dispositifs permettent de me-
efficaces, cette dernière cependant de manière surer de manière presque immédiate à l’aide de
plus prononcée. (Pour de plus amples informa- modifications intervenant dans le champ élec-
tions, consulter p.ex. http://www.home.xnet. tromagnétique, des changements de l’état émo-
com/spindrift/research). Il est possible que ce tionnel, ou le fait qu’une personne soit traitée
type d’études ouvre la voie à une saisie différen- par imposition des mains, ou encore l’adéqua-
ciée de tous les effets manifestes de guérison. tion de l’utilisation de certains médicaments. Ko-
Une autre critique formulée à l’égard du stan- rotkov écrit: «Au milieu des années 60, V. P. Kaz-
dard de référence découle de l’impossibilité, natchev a développé une théorie selon laquelle
selon la théorie du chaos, de déterminer même le champ électromagnétique quantique peut être
des processus très simples. Le mathématicien considéré comme l’un des médias les plus im-
Edgar Kaucher [10], directeur du département portants parmi les transmetteurs du flux de l’in-
de mathématiques appliquées de l’Université de formation dans les systèmes biologiques. Il est
Karlsruhe, indique que dans le modèle mathé- possible que des émissions supersubtiles de
matique calculé, le seul effet de gravitation d’une quantas soient responsables du contrôle général
personne humaine est en mesure d’influencer de tous les processus d’échange dans la cellule»
une boule de billard au point que, même dans le [11]. Ce que Korotkov formule ici prudemment
cas d’un coup droit, la déviation induite soit suf- sous forme de théorie, est entre-temps considéré
fisamment forte pour faire manquer la onzième comme un fait acquis par un certain nombre de
boule alignée en ligne droite. Un exemple plus biophysiciens (voir Swiss Medical Forum No 22).
connu est rapporté par le météorologue Edward D’après Korotkov, la technique de GDV permet
Lorenz, qui déclare que le battement d’aile d’un même de mesurer des différences énergétiques
papillon suffit théoriquement à déclencher une entre des vitamines naturelles ou chimiquement
réaction en chaîne susceptible de conduire à une synthétisées, des huiles essentielles, etc.
tornade. Selon Kaucher, «un nombre plus ou Une critique fondamentale du standard de ré-
moins important d’‹illusions statistiques› se férence et des méthodes de recherche selon la
trouvent dans de nombreuses ‹méthodes de me- physique classique découle des résultats de la
sure et de détermination› utilisées en pharmacie physique théorique et expérimentale, selon la-
dans l’étude de l’‹efficacité causale› des médica- quelle, d’une part, chaque mesure transforme et
ments, parce que derrière ces méthodes se dis- détermine la chose mesurée et, d’autre part, une
simulent des ‹facteurs impossibles à déterminer› réalité indépendante de la conscience de l’obser-
mais mathématiquement prouvables, qui ne vateur n’existe pas (voir Swiss Medical Forum
peuvent être contournés». De tels facteurs im- No 22). En conséquence, toute recherche, c’est-à-
possibles à déterminer représentaient des obs- dire toute mesure et toute observation signifient
tacles absolus pour les méthodes et les médica- la création d’une certaine réalité ou, selon la
ments de la médecine complémentaire, dans la théorie d’Everett des univers parallèles [12], le
CABINET Forum Med Suisse No 21 22 mai 2002 516

choix d’un certain monde précis parmi un grand grammes d’études normaux dans environ trois
nombre de mondes parallèles. Une recherche quarts des écoles d’infirmières américaines, et
statistique qui ne tiendrait pas compte de l’indi- qui doit être enseignée entre-temps dans plus de
vidualité de la personne humaine modifierait en 80 pays. Il existe des centaines de publications
conséquence la réalité dans le sens d’une désin- concernant le «Therapeutic Touch», qui témoi-
dividualisation et sélectionnerait un «monde» gnent de son efficacité pour un grand nombre de
correspondant. populations de malades.
Winstead et Kijek [15] ont étudié 38 publications
Recherche sur l’être humain en scientifiques et un grand nombre de disserta-
matière de guérison par contact tions émanant de la période de 1975 à 1997.
Treize études qui satisfaisaient aux exigences de
(imposition des mains, etc.) qualité du point de vue méthodique ont été sou-
«La guérison spirituelle fait partie des méthodes mises à une méta-analyse. On a pu constater
de guérisons de la Tradition parmi les plus an- dans toutes les études un effet positif modéré.
ciennes. Des peintures rupestres dans les Pyré- La physicienne et guérisseuse clairvoyante Ann
nées attestent que les hommes connaissaient Barbara Brennan [16], dont les enseignements
déjà la technique de l’imposition des mains il y sont encore plus fortement répandus en Europe
a 15 000 ans. On trouve des témoignages concer- que ceux de Krieger, décrit comment avec une
nant des mains au pouvoir guérisseur dans des technique de traitement semblable à celle du
transmissions orales et dans des écrits de toutes «Therapeutic Touch», les fluctuations émotion-
les civilisations évoluées de cette planète» [13]. nelles et psychiques du «champ biologique»
Il existe en conséquence des milliers de cas rap- entourant la personne humaine peuvent être
portés de guérisons, issus de toutes les cultures diagnostiquées et utilisées pour poser des in-
et de toutes les époques, rapports émanant éga- dications thérapeutiques.
lement des périodes les plus récentes. Une troisième méthode de traitement d’une tout
Il existe différentes méthodes d’imposition des autre origine mais qui présente de grandes si-
mains, ce qui représente une difficulté supplé- militudes avec les méthodes décrites ci-dessus,
mentaire pour un travail de recherche. L’impos- est le Reiki en provenance du Japon, qui a sans
sibilité de réaliser des études en double aveugle doute acquis sa plus grande notoriété en Europe
constitue a priori un obstacle pour la publication centrale. Il existe à son propos de nombreuses
dans différentes revues spécialisées établies. Ce- publications traitant de méthodologie et des ré-
pendant un certain nombre de méthodes, qui sultats. Différents collègues médecins qui prati-
présentent entre elles de nombreuses simili- quent également la guérison spirituelle énergé-
tudes, se développent fortement. Dolorès Krie- tique et un nombre bien plus grand encore de
ger, entre temps titulaire émérite d’une chaire à guérisseurs profanes ont publié entre-temps une
l’Université de Columbia, de New York, a ainsi littérature à ce point considérable qu’il n’est pra-
développé en collaboration avec la guérisseuse tiquement plus possible d’avoir une vue d’en-
Dora Kunz, sous le nom de «Therapeutic Touch» semble. Il existe en conséquence des rapports de
[14], une méthode unitaire susceptible d’être en- cas de milliers de guérisons.
seignée, qui fait partie aujourd’hui des pro-

Références

1 Rubik B. Energy Medicine and the 6 Roberts L, Ahmed I, Hall S, Sargent 11 Korotkov K. Light after Life. Fair
Unifying Concept of Information. C. Intercessory prayer for the alle- Lawn NJ: Backbone Publishing
Altern Ther Health Med 1995;1: viation of ill health (Cochrane Re- Company; 1998.
34–9. view). In: The Cochrane Library, 12 Wolf FA. Parallele Universen.
2 Benor D. Healing Research, Vol. Issue 3. Oxford: Update Software; Frankfurt am Main: Insel; 1993.
I&II, München: Helix; 1992. 1999. 13 Ebneter M, Binder M, Saller R.
3 Byrd RC. Positive Therapeutic Ef- 7 Astin JA, Harkness E, Ernst E. The Fernheilung und klinische For-
fects of Intercessory Prayer in a Efficacy of “Distant Healing”: A Sys- schung, Forschende Komplemen-
Coronary Care Unit Population. tematic Review of Randomized tärmedizin (im Druck).
Southern Medical Journal 1988;7: Trials. Ann Intern Med 2000;132: 14 Krieger D. Therapeutic Touch. Die
826–9. 903–10. Heilkraft unserer Hände. Freiburg
4 Dossey L. Reinventing Medicine. 8 Uhlenhuth EH. The Symptomatic im Breisgau: Bauer; 1995.
New York: Harper and Collins; Relief of Anxiety with Meproba- 15 Winstead-Fry P, Kijek J. An inte-
1999. mate, Phenobarital and Placebo. grative review and meta-analysis of
5 Harris WS, Gowda M, Kolb JW, Am J Psychiatry 1959;115:905–10. therapeutic touch research. Altern
Strychacz CP, Vacek JL, Jones PG, et 9 Solfvin J. Mental Healing, in Kripp- Ther Health Med 1999;5:58–67.
al. A Randomized, Controlled Trial ner S (Ed.). Advances in Parapsy- 16 Brennan AB. Licht-Heilung. Mün-
of the Effects on Remote, Interces- chological Research 1984;4:55–6. chen: Goldmann; 1994.
sory Prayer on Outcomes in Patients 10 Kaucher E. Medizin, Energie, Infor-
Admitted to the Coronary Care Unit. mation und transphysikalische
Arch Intern Med 1999;159:2273–8. Wirkungsmechanismen. In: Heus-
ser P (Hg.). Bern: Energetische Me-
dizin; 1998.
CABINET Forum Med Suisse No 22 29 mai 2002 533

Bases scientifiques de la guérison


énergétique spirituelle
Partie 2
J. Bösch

études expérimentales prouvent que des per-


Résultats expérimentaux sonnes moyennement douées sont à même
non-cliniques de la recherche d’exercer une influence par voie mentale di-
recte sur de la matière inerte et sur des sys-
Influence mentale sur la matière tèmes mécaniques [3]. Des métaanalyses ont
et sur les systèmes mécaniques calculé une sûreté statistique de 1:1035. Chaque
Le physicien et chercheur en aéronautique opérateur a ce que l’on pourrait appeler un
Robet Jahn, doyen de l’université de Princeton, motif individuel, qui peut être identifié lors de
et son élève Brenda Dunne ont démarré la re- répétitions. Deux opérateurs travaillant com-
cherche PEAR (Princeton Engineering Anoma- munément ont un nouveau motif caractéris-
lies Research) dans les années 70, parce qu’ils tique, qui n’apparaît pas comme la somme des
soupçonnaient l’existence d’influences appa- motifs individuels. L’influence exercée par des
remment involontaires et inconscientes de per- paires d’opérateurs est en règle générale plus
sonnes sur des machines destinées à les servir. forte que celle d’individus isolés, elle l’est par-
L’influence exercée par la conscience humaine ticulièrement dans le cas de paires de sexes dif-
resp. par l’intention humaine a, dans un pre- férents, et la plus forte dans le cas de parte-
mier temps, été explorée à l’aide d’un système naires vivant ensemble. L’influence exercée
«grossièrement matériel» de billes de styropore peut avoir lieu quelle que soit la distance ter-
en chute et plus tard à l’aide d’un grand nombre restre ainsi que de manière décalée dans le
d’autres REGs (Random Event Generator), temps, aussi bien à partir de l’avenir que du
comme Jahn l’écrit lui-même: «The basic pro- passé, aussi longtemps que la mesure n’a pas
tocol of these experiments requires human ope- été prise. Ces expériences confirment ce que la
rators to attempt by anomalous means to in- physique quantique a découvert indépendam-
fluence the output of various simple machines, ment de ces études: les règles de la physique
each of which involves some sort of random quantique sont également valables dans le
physical process. These devices are electrical, monde macroscopique (voir «Modèles d’expli-
mechanical, fluid dynamical, optical, or acous- cation»).
tical in character; macroscopic or microscopic
in scale; and digital or analog in their informa- Influence mentale sur des organismes
tion processing and feedback displays. They ge- vivants
nerate data over a broad range of rates, in for- Des métaanalyses très complètes ont été réali-
mats that are theoretical, or at least empirically, sées par Benor [4] et par Radin [5]. Radin a ré-
predictable. All are equipped with numerous évalué statistiquement les 131 études contrô-
fail-safe features to guarantee the integrity of lées de Benor sur des systèmes vivants «allant
the data and their freedom from artefact, and d’enzymes aux cultures cellulaires, bactéries,
all can be precisely calibrated to establish their plantes, souris, chiens et personnes hu-
unattended statistical output distributions … maines». Il a trouvé dans ces expérimentations
Anomalous correlations of the machine outputs un effet d’une intensité plusieurs fois supé-
with prestated operator intentions are clearly rieure à celle de deux expérimentations
evident. Over the total database, the composite conventionnelles, cliniques, multicentriques,
anomaly is unlikely by chance to about one part concernant des médicaments, à savoir l’aspi-
in a billion [1].» rine et le propranolol; au cours de celles-ci,
C’est en toute connaissance de cause qu’ont été aussi bien l’indication de l’aspirine que celle
sélectionnés à titre d’opérateurs exclusivement du propranolol avaient été déclarées valides
des individus qui, selon leur propre expérience, également pour des personnes extérieures à
Correspondance:
ne disposaient pas de forces psychiques ou l’étude, et ceci avant même la fin de l’étude; on
PD Dr Jakob Bösch mentales particulières [2]. a considéré en effet qu’étant donné leur effica-
Externe Psychiatrische Dienste BL De nombreuses répétitions de ces expériences cité, il n’était pas éthique de priver d’autres
CH-4101 Bruderholz par 68 chercheurs au total et lors d’environ 600 populations de malades de ces médicaments.
CABINET Forum Med Suisse No 22 29 mai 2002 534

Parmi les études examinées, 56 rapportent des tifiques et semblent rendre indéniable un
résultats d’une sûreté statistique de 0,01 ou monde de quantas «fou» par rapport à notre
mieux, là où seulement un ou deux résultats de perspective quotidienne. Que cette réalité soit
cet ordre pourraient être attendus sur la base aussi valable dans le monde macroscopique est
du seul hasard. même prouvé par le célèbre physicien et lau-
Différents travaux prouvent que des para- réat du prix Nobel John A. Wheeler: «de nom-
mètres physiques chez l’homme (résistance de breux physiciens espéraient (...) que le monde
la peau, pression artérielle, activité musculaire, soit, dans un certain sens, tout de même clas-
etc.) se modifient sous l’action d’une influence sique, en tous les cas exempt de curiosités telles
exercée à distance, sans que celle-ci ne soit par- que la présence de grands objets en deux en-
venue à la conscience des personnes-cibles droits à la fois. Mais de telles espérances ont été
[5–7]. En fonction de cela, les effets de la gué- anéanties par une série de nouvelles expé-
rison par le mental ne peuvent être réduits à un riences [9].» Les auteurs écrivent en outre: «La
effet placebo. simple expérience du double interstice, dans la-
En ce qui concerne l’influence sur des orga- quelle des photons ou des électrons engendrent
nismes vivants et en particulier sur des tissus une structure d’interférences après le passage
humains et des cultures cellulaires humaines de deux interstices – l’effet quantique typique
dans des conditions de laboratoire contrôlées, par excellence – a aussi été répétée au cours du
on dispose de nombreux résultats de re- temps sur des objets de plus en plus grands:
cherche, dont nous ne décrirons qu’un seul ici: avec des atomes, de petites molécules et ré-
William G. Braud de la «Mind Science Founda- cemment même avec des petites sphères de 60
tion» à San Antonio, Texas, a réalisé une étude atomes de carbone». Le physicien de réputation
auprès de 32 personnes-test non entraînées internationale Anton Zeilinger tient pour pos-
chez lesquelles on ne connaissait aucun don sible la réalisation prochaine de l’expérience
mental particulier; à l’aide d’une technique de avec des virus. Les résultats si troublants des
visualisation, il s’agissait d’exercer une in- expériences PEAR avec la découverte d’une
fluence sur chaque fois 10 éprouvettes remplies l’influence exercée seulement après les expé-
d’érythrocytes dans une solution hypotonique. riences sont également confirmés par Tegmark
Les éprouvettes-test se trouvaient dans une et Wheeler, lorsqu’ils écrivent: «On constate
pièce séparée des personnes-test. A titre d’aide, non seulement qu’un photon peut se trouver si-
les personnes-test avaient sous les yeux des re- multanément en deux endroits différents – mais
productions d’érythrocytes sains. La moitié de les expérimentateurs peuvent même choisir
ces personnes a reçu l’instruction de protéger après-coup si le photon s’est trouvé dans les
leurs propres cellules sanguines, mais per- deux endroits ou seulement dans un seul [9].»
sonne ne savait en l’occurrence s’il tentait d’in- L’efficacité non locale, ou, si l’on tente de l’ex-
fluencer ses propres cellules ou celles d’autres primer approximativement par des concepts
personnes. L’hémolyse a été déterminée photo- classiques, l’action à distance, le paradoxe EPR,
métriquement à l’aveugle et s’est trouvée sig- appelé aussi corrélation, est d’une importance
nificativement moindre dans les éprouvettes- particulière dans ce contexte. Le principe de
test que dans les éprouvettes de contrôle. Les corrélation énonce que deux photons (ou élec-
cinq personnes-test de l’étude qui ont obtenu trons) issus d’une source commune et qui se
les meilleurs résultats avaient toutes tenté de déplacent en sens inverse demeurent corrélés
protéger leur propre sang, mais, élargie à l’en- l’un avec l’autre. Si une mesure est effectuée
semble du groupe, la différence entre sang sur un photon, par exemple si la direction de la
propre et sang étranger ne s’est pas révélée polarisation est déterminée par un prisme, le
significative [7, 8]. deuxième photon, quelle que soit la distance qui
le sépare de l’autre et sans aucune perte de
temps, oriente sa polarisation de manière com-
Modèles d’explication plémentaire, c’est-à-dire à angle droit par rap-
port à l’autre. Ce phénomène d’abord postulé
Décrire plus en détail les modèles d’explication de manière théorique n’a pas seulement été
dépasserait le cadre de cet article. Nous pré- confirmé expérimentalement, le spécialiste
sentons ici une sorte de guide permettant de suisse de la communication quantique à l’uni-
s’orienter dans la littérature disponible sur ce versité de Genève, Nicolas Gisin, a apparem-
sujet. ment réussi à faire communiquer des photons
dans des câbles de fibres optiques à une dis-
Nouvelles théories en relation avec tance de 50 km [10]. Ce phénomène doit trou-
la vision physique actuelle du monde ver une application dans la future sécurisation
En physique, le paradoxe d’Einstein-Podolski- des données. Ainsi, un phénomène quantique
Rosen (EPR), l’énergie du point zéro ou du vide, non local fait-il son entrée dans notre techno-
l’effet Tunnel et la téléportation quantique etc. logie macroscopique de l’information.
semblent reconnus comme phénomènes scien- De tels effets à distance que l’on peut prouver
CABINET Forum Med Suisse No 22 29 mai 2002 535

dans des expériences de physique correspon- que l’espace et le temps). Bannir l’esprit de la
dent ainsi de manière étonnante aux résultats nature a peut-être été une erreur [11].
obtenus dans les études sur la guérison à dis- Selon la théorie de physique quantique de la dé-
tance et par la prière et conduisent des physi- cohérence développée dans un autre courant,
ciens et théoriciens de la CAM à des réflexions les trois dimensions «objet», environnement et
sur la conscience non locale [6]. conscience/perception sont indispensables à la
Le groupe de recherche PEAR et d’autres description de la réalité. La théorie de la déco-
équipes universitaires de recherche, ainsi que hérence prétend relever le défi de faire cohabi-
la CIA, se sont penchés également dans de nom- ter la réalité des quantas et le monde du quoti-
breuses études sur le processus inverse de l’in- dien (resp. la physique classique) dans un seul
fluence mentale exercée sur des machines, à modèle consistant (voir http://www.decohe-
savoir la «remote perception», autrement dit rence.de) et de pouvoir expliquer pourquoi le
la perception à distance. Jahn [1] résume les monde macroscopique possède apparemment
résulats de la manière suivante: «Nevertheless, des qualités ou propriétés classiques. En consé-
from our extensive body of rigorous remote quence, la théorie des quantas constitue le fon-
perception experiments we must draw a second dement valable pour toutes les théories phy-
basic conclusion: human consciousness is able siques. Y est incluse la condition préalable selon
to extract information from physical aspects of laquelle notre activité mentale interagit tou-
its environment by some anomalous means jours avec les processus physiques de notre en-
that is independent of space and time». La vironnement [12]. Par «objet», on entend donc
science est ainsi parvenue au point où les phy- une superposition physico-quantique (une
siciens et les médecins/psychologues commen- onde quantiquement cohérente), que nous
cent à parler entre eux, parce que les deux amenons par notre observation, par notre me-
corps de métier rencontrent le phénomène de sure ou toute autre forme d’influence au col-
la non localisation (= indépendance du temps lapsus (à la décohérence) et ainsi à un état clas-
et de l’espace), c’est-à-dire des effets non lo- sique. Notre conscience n’est donc jamais à sé-
caux. Ils sont également confrontés tous les parer du résultat perçu. On se souvient avec
deux à l’interaction de la conscience et de la étonnement de l’ancienne tradition védique,
matière. Jahn conclut que si des effets et des in- selon laquelle notre monde du quotidien serait
formations sont échangés entre la conscience un reflet de notre conscience (Maya). La théo-
humaine et l’environnement (physique), et cela rie de la décohérence dit aussi que les particules
dans les deux sens, alors on doit admettre pour ne sont qu’apparemment localisées dans l’es-
la conscience également l’existence d’une réso- pace; en réalité, il n’existe pas de particules, de
nance ou d’une «possibilité de liaison molé- même qu’il n’existe pas de temps à un niveau
culaire». Il parle même d’atomes de conscience fondamental (des sages de toutes les époques
et de molécules de conscience. Jahn résume: ont affirmé qu’à un niveau supérieur de la
«Like elementary particles (a form of matter) conscience, il n’existe ni passé ni futur, mais
and physical light (a form of energy), conscious- seulement un présent englobant tout).
ness (a form of information) enjoys a wave/par- Selon la théorie des univers parallèles d’Everett
ticle duality that allows ... to resonate with other [13], il ne se produit jamais de collapsus des
consciousnesses an with appropriate aspects ondes au sens strict, ce qu’il est inutile d’expli-
of its environment.» Il faudrait donc attribuer quer plus en détail ici. La théorie des mondes
à la conscience aussi, les propriétés quantiques parallèles (à titre de modification ou de com-
que l’on connaît. En conséquence, attribuer plément de la théorie de la décohérence), qui
des concepts tels qu’information ou résonance, semble a priori bizarre, gagne cependant selon
soit à l’environnement physique, soit à la Zeh [14], Tegmark et Wheeler [9] progressive-
conscience, ou établir une frontière entre les ef- ment le soutien des physiciens. Ce sera le sujet
fets physiques et les effets spirituels n’a plus d’un autre travail de montrer des parallèles
aucun sens. Comme le dit Jahn: «The compo- étonnants avec les théories «ésotériques»,
site theory ... is a model of the experiential pro- transmises par la tradition, des différents ni-
ducts of the interpenetration of an otherwise veaux de réalité et de conscience.
ineffable consciousness into an equally inef- Cette digression dans le domaine des repré-
fable environmental surround [1].» sentations de la physique moderne serait in-
Le physicien nucléaire et spécialiste de la bio- complète sans la mention du vide quantique,
logie moléculaire Jeremy Hayward le formule une mer énergétique immatérielle, qui emplit
aussi: «Certains scientifiques appartenant en- l’espace cosmique. L’énergie du vide ou du
core complètement au courant principal de la point zéro, plus dense que l’énergie de la ma-
science ne craignent plus de déclarer ouverte- tière et plus importante que l’énergie de toutes
ment que la conscience pourrait constituer, pa- les galaxies de l’univers, fournit des explica-
rallèlement à l’espace, au temps, à la matière tions sur l’inertie et la force de gravitation; elle
et à l’énergie, l’un des éléments fondamentaux explique la masse, et par là la matière, comme
du monde (peut-être même plus fondamental une structure engendrée par l’énergie du vide
CABINET Forum Med Suisse No 22 29 mai 2002 536

et qui ne constitue pas une dimension fonda- son Random Event Generator (REG), auprès de
mentale de l’univers [15]. L’énergie du vide est plus grands groupes tels que des manifestations
indispensable au maintien du monde matériel: sportives, des services religieux, des groupes de
sans ses interactions constantes avec les struc- méditation etc., et a constaté dans ces groupes
tures subatomiques, les électrons s’effondre- des états négentropes, autrement dit des dé-
raient en effet sur le noyau de l’atome et l’uni- viations par rapport à une répartition due au
vers subirait un collapsus. Souvenons-nous à hasard, c’est-à-dire des états d’un ordre plus
nouveau des traditions très anciennes: «Le vide élevé. Un réseau global d’environ 40 stations
est forme: toutes choses se nourrissent du rien. de recherches a été mis sur pied entre-temps
Nos corps reçoivent la vie du centre du rien». sous le nom de «Global Consciousness Pro-
Ou selon une citation de Wang Shihuai, un sage ject (GCP)» (http://noosphere.princeton.edu ou
du seizième siècle adepte de Confucius: «On aussi www.psy.uva.nl/eJAP), avec l’objectif sui-
donne le nom d’esprit à l’essence des phéno- vant: «looking for evidence of a developing glo-
mènes. On donne le nom de phénomènes à l’ac- bal consciousness that might react to events
tion de l’esprit. En réalité, cela n’est qu’un, sans with deep meaning».
différence entre l’intérieur et l’extérieur, sans L’un des événements passés dont le résultat dé-
différence entre ceci ou cela. Ce qui emplit l’uni- viait d’environ 1:100 par rapport à la probabi-
vers est aussi bien totalement esprit que totale- lité du hasard a été la retransmission à la télé-
ment phénomènes [11].» vision de l’enterrement de la Princesse Diana,
Selon l’opinion du physicien du vide Hal Put- dont on suppose qu’environ 600 millions de per-
hoff, l’énergie du point zéro est l’expression sonnes ont suivi le déroulement et ont partagé
physique de l’océan d’énergie omniprésent et le deuil. Des déviations significatives d’une im-
qui pénètre tout, qui maintient et porte tous les portance comparable ont été constatées lors de
phénomènes et se manifeste en eux. C’est aussi la visite du Pape en Israël, lors de la proclama-
ce qui relie l’homme et le cosmos, et a toujours tion des résultats des élections présidentielles
eu par là une place bien établie dans la aux Etats-Unis par la Cour Suprême, lors des at-
conscience des hommes, sauf lors des temps tentas du 11 septembre ainsi que lors de la mi-
modernes marqués par la science. Ce concept nute de prière respectée dans toute l’Europe et
préscientifique de l’énergie cosmique apparaît en Amérique à ce propos, et lors du concert de
selon Puthoff dans de nombreuses traditions bienfaisance de New York donné par des musi-
sous des noms très différents tels que par ciens célèbres pour soutenir les personnes di-
exemple Chi respectivement Qi et Ki (Daoisme), rectement touchées par ces événements. De
Prana (Yoga), Mana (Karuna), Baraka (Sufi) même, un résultat similaire a été constaté lors
Elan vital (Bergson) et ainsi de suite [11]. Sans de la «One nation prayer» musulmane au
doute le vide n’est-il pas seulement un océan commencement du Ramadan le 16 novembre
d’énergie mais aussi un pool d’informations, ou 2001. Il faudra encore un certain temps pour
alors justement, selon Wang Shihuai, esprit ou interpréter correctement les résultats. Ces états
conscience. Ainsi la mémoire du monde postu- de négentropie, autrement dit d’ordre plus
lée par les mystiques de tous les temps serait élevé, pourraient cependant contribuer à une
également intégrée dans une théorie. meilleure compréhension des effets empiriques
Les phénomènes indépendants de la distance de guérison par la prière. Peut-être n’est-ce pas
ou du temps attestés par différents courants de un Dieu agissant à un niveau personnel et indi-
la physique ainsi que l’impossibilité de disso- viduel, mais la force de conscience d’un collectif
cier la conscience de l’environnement, ou l’es- humain qui est capable d’engendrer ce niveau
prit de la matière, revêtent une grande impor- d’ordre plus élevé et d’entraîner par là la guéri-
tance pour le thème traité ici. Ils posent le fon- son. Que l’on se remette en mémoire la signifi-
dement théorique de la guérison par le mental cation originelle du terme information (infor-
et en particulier de la guérison à distance et par mare = mettre en forme, créer, créer un ordre).
la prière, fondement valable également pour Les champs mentaux, comme facteur explicatif
des phénomènes tels que la télépathie, la «re- le plus vraisemblable des états d’ordre consta-
mote perception», autrement dit la perception tés par le REG, fourniraient entre autre aussi des
à distance etc., qui font l’objet de recherches explications pour le développement simultané
intensives depuis plus de quarante ans. de constructions et d’outils par des peuples qui
ne savaient rien les uns des autres, comme l’ex-
Champs mentaux pose Ervin Laszlo [15]. Ils devraient également
Le concept de champ a été utilisé jusqu’à pré- être une confirmation des modèles de l’univers
sent en physique pour des effets non explicables holographique du physicien David Bohm, et du
et en particulier non locaux. Après que le cerveau holographique resp. de l’organisme ho-
groupe de recherche PEAR a constaté que plu- lographique du neurophysiologue Carl Pribam.
sieurs opérateurs peuvent engendrer des effets De nouveaux résultats d’études de la structure
respectivement d’autant plus importants, il a énergétique de la personne humaine vont éga-
commencé à faire des recherches, à l’aide de lement dans le même sens.
CABINET Forum Med Suisse No 22 29 mai 2002 537

Nouvelles théories et résultats membraneux et de nombreuses autres fonc-


expérimentaux concernant tions biologiques doivent non seulement avoir
la structure énergétique lieu, mais elles doivent surtout avoir lieu au
de la personne humaine bon endroit et au moment approprié» [18]. Le
Les travaux sans doute les plus intéressants timing et la coordination ne sont pas seulement
concernant la structure énergétique de la per- nécessaires au niveau de la cellule mais égale-
sonne humaine ont été réalisés par la psycho- ment au niveau du corps tout entier. Les 105 ré-
physiologiste Valérie V. Hunt [16]. D’abord à actions de chaque cellule par seconde doivent
l’université de Columbia à New York, plus tard donc être multipliées par le facteur 1012 à 1014,
à l’université de Californie à Los Angeles, elle a d’où une densité et une rapidité d’informations
fait avec son équipe des découvertes électro- qui n’est plus du domaine de l’imaginable.
physiologiques encore peu connues mais qui D’après les biophotoniciens, et selon le niveau
ouvrent sans doute de nouveaux horizons. A des connaissances actuelles, seule la lumière
l’aide d’électrodes cutanées bipolaires usuelles, quantiquement cohérente entre en ligne de
Hunt a découvert après filtrage des courants compte à titre de support; ceci est en accord
ECG, EEG et EMG (avec des fréquences allant avec le point de vue de la technologie moderne
jusqu’à 400 Hz au maximum) un courant élec- de l’information qui énonce que l’information
trique de 500 à 20 000 Hz, qui n’a pu être exa- peut être «emballée» dans le médium qu’est la
miné de manière plus différenciée qu’après lumière avec une densité beaucoup plus grande
avoir été renforcé. L’analyse Fourier a montré que dans n’importe quel autre médium. On sait
une stricte corrélation entre ces spectres de vi- qu’un seul photon suffit pour déclencher des ex-
brations et les couleurs présentes autour des ciplexes (excited complexes = molécules exci-
êtres humains, perceptibles par des personnes tées).
clairvoyantes ou lisant l’aura. L’imposition des Les découvertes de la biophotonique et les dé-
mains a provoqué un ajustement des fré- couvertes de Hunt plaident en faveur du fait que
quences vibratoires entre les guérisseurs et les l’organisme humain constitue réellement un
personnes bénéficiant du traitement. La mani- champ électromagnétique cohérent (hologra-
pulation électrique et magnétique, dans des lo- phique), comme le postulait Pribram; ce champ
caux spéciaux, du champ bioélectrique entou- dépasse cependant les frontières du corps.
rant la personne-test a conduit à différentes Ainsi, l’aura humaine postulée depuis des mil-
perturbations de la conscience, de l’affectivité, lénaires par les médiums trouve une explica-
de la vitesse de réaction, de la coordination mo- tion, au même titre que les champs électroma-
trice générale et fine, de l’équilibre, et de la per- gnétiques mesurés par Poljakov, Korotkov et
ception kinestésique, perturbations que l’on d’autres. Ainsi la boucle est-elle également bou-
peut constater dans de nombreuses maladies clée par rapport au modèle d’explication de la
psychiatriques et neurologiques. Ces expé- guérison par contact. Comme nous l’avons
riences conduisent à la conclusion qu’une mentionné au début, on a observé lors de nom-
transmission électromagnétique de l’informa- breuses mesures effectuées chez des personnes
tion beaucoup plus rapide et agissant beaucoup particulièrement douées pour la guérison, des
plus directement doit exister parallèlement à la rayonnements de photons renforcés à partir
transmission neuronale. des mains lorsque ces personnes se concen-
Les découvertes de Hunt sont appuyées par les traient sur la guérison. Selon ce modèle, des
découvertes sur la communication cellulaire informations seraient transmises au cours du
par la lumière cohérente, comme la biophoto- processus de guérison; autrement dit, des
nique (c’est-à-dire l’analyse et l’utilisation des forces négentropes et créatrices d’ordre se
émissions de photons issus de systèmes biolo- transmettraient aux personnes traitées et ini-
giques) les a élaborées au cours des deux der- tieraient en elles des processus de guérison plus
nières décennies [17]. On sait qu’environ 105 ré- ou moins longs selon leur état.
actions se déroulent par cellule et par seconde. Au 16e et au 17e siècle, lorsque les premières
La biologie moléculaire n’a pas d’explications horloges et machines mécaniques ont été in-
sur la manière dont cette coordination com- ventées, des médecins et des philosophes ta-
plexe et rapide, et en particulier son timing, lentueux se sont mis à pied d’œuvre et ont
pourrait avoir lieu par voie chimique. Selon conçu un modèle de la personne humaine ins-
Fritz A. Popp [18], le rayonnement thermique piré de ces machines, modèle qui a fécondé
ne joue pas non plus de rôle d’énergie d’acti- considérablement la recherche pendant des
vation dans la cellule vivante – à la différence siècles. Entre-temps, la physique, avec la théo-
de ce qui se passe dans l’éprouvette. «Qu’est-ce rie des quantas, et la technique, en particulier
qui incite une molécule à exécuter une certaine la technologie de l’information, ont fait d’in-
réaction à un certain moment et en un certain croyables progrès. Les ordinateurs quantiques
endroit? Des réactions enzymatiques, des dé- devraient bientôt devenir réalité. Si les décou-
gradations ou la synthèse de la biomolécule, la vertes de la recherche scientifique fondamen-
polarisation ou la dépolarisation de potentiels tale et des nouvelles technologies sont appli-
CABINET Forum Med Suisse No 22 29 mai 2002 538

quées à la théorie de l’organisme humain, la justification – non pas en ce qui concerne les ré-
médecine complémentaire – et alternative – sultats - mais du moins en ce qui concerne la
sera largement libérée de la pression d’auto- théorie.

Références
1 Jahn RG. Information, Conscious- 7 Dossey L. Heilende Worte, 13 Wolf FA. Parallele Universen.
ness and Health, Altern Ther Health Südgellersen 1995, Originaltitel: Frankfurt am Main; Insel: 1993.
Med 1996;2:32–38. Healing Words. San Francisco; 14 Zeh DH. Ist das Problem des quan-
2 Jahn RG, Dunne BJ. Margins of Re- Harper: 1993. tenmechanischen Messprozesses
ality: The Role of Consciousness in 8 Braud WG. Distant Mental Influ- nun endlich gelöst? Spektrum der
the Physical World. New York; Har- ence of Rate of Hemolysis of Human Wissenschaften 2001;4:72.
court Brace Jovanovich: 1987. Red Blood Cells. Journal of the 15 Laszlo E. Das dritte Jahrtausend.
3 Radin DI, Nelson RD. Evidence for American Society for Psychical Re- Frankfurt am Main; Suhrkamp:
consciousness-related anomalies in search 1990;84:1–24. 1998.
random physical systems. Found 9 Tegmark M, Wheeler JA. 100 Jahre 16 Hunt VV. Infinite Mind, Science of
Phys 1989;19:1499–514. Quantentheorie. Spektrum der Wis- the Human Vibrations of Con-
4 Benor D. Healing Research, Vol. senschaft 2001;4:68–76. sciousness. Malibu, California;
I&II. München; Helix: 1992. 10 Müller T. Quantenphotonik bringt Malibu Publishing Co.: 1996.
5 Radin DI. The Conscious Universe, mehr Licht auf die Datenauto- 17 Ke-hsueh Li. Quantenkohärenz in
The Scientific Truth of Psychic Phe- bahnen. Baslerzeitung, Nr. 198, der Biologie. In: Dürr HP. et al.
nomena. New York; Harper Edge: 26.08.2001. (Hrsg.) Elemente des Lebens.
1997. 11 Hayward J. Briefe an Vanessa, Über Zug/Kusterdingen; Graue Edition:
6 Dossey L. Reinventing Medicine. Liebe, Physik und die Verzaube- 2000.
New York; Harper and Collins: rung der Welt. Frankfurt am Main; 18 Popp FA. Leben als Sinnsuche. In:
1999. Fischer: 1998. Dürr HP, et al. (Hrsg.). Elemente des
12 Tegmark M, Wheeler JA. Quanten- Lebens. Zug/Kusterdingen; Graue
theorie und Bewusstsein. Spektrum Edition: 2000.
der Wissenschaft 2001;4:76.