Vous êtes sur la page 1sur 28

Université Mohamed khider

-Biskra-
Département de chimie industrielle
Génie Environnement
master 2
module: Traitement des déchets solide
Thème

Réalisé par:
ALLAOUA ILYES
Rédigé par : ADOUANEAKRAM
Dr. Fadel Ammar SAWAR MERYEM
BELADJAL HALIMA
BAIJI RAAFAT
Année Université: 2015/2016
Plan de travail
Introduction générale
Chapitre 1: revu sur la méthanisation
Les objectifs da méthanisation
Définition de méthanisation
Les types de matières peut-on méthaniser
La digestion et digesteur
Les types de réacteurs(digesteurs)
Chapitre 2: procédé de méthanisation
Principe de méthanisation
Les étape de méthanisation
Les modes de valorisation biogaz et digestat
Les avantages et les inconvénients.
Conclusion
La méthanisation est un procédé naturel de fermentation
bactérienne en absence d’oxygène. Elle stabilise la matière organique et elle
produit à la fois :
- une énergie renouvelable, le biogaz (2/3 méthane, 1/3 CO2),
- un biofertilisant de grande qualité valorisable en agriculture.
La méthanisation est parfaitement adaptée au traitement
de tous les déchets organiques, qu’ils soient sous forme solide,
liquide ou pâteuse.
Ce procédé est considéré comme un méthode qui permet à la fois de
récupérer de l’énergie et d’éliminer des déchets (ou réduire la volume
réactionnel).
Les objectifs de la méthanisation

La méthanisation est un procédé qui permet de traiter à moindre


cout les déchets organique grâce à la valorisation énergétique du biogaz et
la valorisation agronomique du digestat.

 Optimiser les couts grâce à une approche territoriale

 Créer de la richesse à partir de vos déchets

 Diminuer les nuisances olfactives

 Améliorer l’attractivité de votre territoire


Définition de méthanisation
La méthanisation est un procédé biologique de
dégradation de la matière organique(MO) par des bactéries en
absence d’oxygène(O2) et à température constant. Ce processus
conduit à la formation de 02 produits:
 Un résidu de digestion stabilisé et hygiénisé, appelé digestat
• Un mélange gazeux composé majoritaire de méthane CH4 et de
CO2 ,appelé biogaz.
Ce réaction a lieu dans un digesteur fermé confiné, ce qui
empêche tout contacte de gaz produit avec l’air extérieur.
Il existe 4 secteurs favorables au développement de la
méthanisation :
(1) agricole, (2) industriel, (3) déchets ménagers, (4) boues
urbaines.
Comme autres sources de production du biogaz, on peut
citer le biogaz issu des installations de stockage des déchets non
dangereux, siège de la dégradation anaérobie
Les types de matière peut-on méthaniser

Les types première utilisé pour la méthanisation est la matière


organique .elle se retrouve dans:

 Les résidus agricoles et les déchets verts non ligneux des collectivités
(tontes de gazon)

 Les déchets industries agro-alimentaire (fruits et légumes, graisses…)

 Les déjections animales: fumier, lisier

 La fraction fermentescibles des ordures ménagères FFOM: il s’agit des


restes de fruits et légumes.

 Les boues d’épuration d’eaux urbains.


Schéma1: général de la méthanisation avec les différentes filières
d’intrants et de valorisation du biogaz et des digestats
la digestion

La méthanisation est une suite de réactions biologiques


réalisées par plusieurs types de micro-organismes. Pour
maximiser le rendement de ces réactions et les catalyser, les
matières entrantes sont placées dans une cuve, appelée «
digesteur », dans laquelle les conditions de température et de
pH sont contrôlées pour optimiser le processus.

Schéma 2:Réaction du processus de


méthanisation
Digesteur(réacteur)

Le digesteur est caractérisée par :


Le digesteur est une cuve étanche
la plus courante dans le domaine agricole est l’infiniment
mélangé ou « voie liquide ».
Le digesteur est une cuve cylindrique
La face interne est parcourue un réseau de chaleur
permettant de fixer la température adéquate et la face externe
est recouverte d’un isolant thermique.
Le schéma 2: présente un digesteur infiniment mélangé type
Les types de réacteurs (digesteurs) :

Il existe plusieurs types de digesteurs qui dépendent du procédé utilisé :


Procédé à voie humide.
Procédé à voie sèche.
Les procédés continus.
Les procédés discontinus.
Les procédés semi-continus.

Figure 1: principe de digesteur


humide
Schéma 3 : digesteur infiniment mélangé type (voie liquide)

Figure 2 : digesteur réelle


Principe de méthanisation

La digestion anaérobie peut être pratiquée sur pratiquement


toutes les composées organiques naturelles et même certains
d’origine synthétiques. Cette dégradation biologique implique
une microflore spécialisée et diversifiée qui exige des conditions
bio-physico-chimiques spécifique et adaptées.
Cette processus de dégradation de MO par micro- organismes
au moins 04 groupes : des bactéries primaire, secondaire, ainsi
que 02 groupe de méthanisation.
Le processus de méthanisation anaérobie peut être subdivisé
en 04 étapes biochimiques suivantes : L’hydrolyse, L’acidogénèse,
l’acétogénèse et la méthanisation .cela forme chaine trophique
dont le schéma est présenté sur la fiqure1.
Les étapes de méthanisation

La méthanisation est un procédé biologique se déroule


en absence d’oxygène (O2) et au cours duquel la matière
organique est convertir en biogaz. Cette transformation est
complexée er réalisée par des micro-organismes en
interaction constituent un réseau trophique .
On distingue classiquement 4 étapes de transformation:

L’hydrolyse 1

L’acidogénèse 2

L’acétogénés 3

La méthanisation 4
Schéma 1: principaux étapes de méthanisation
Védio explicatif l’étapes de méthanisation
modes de valorisation du biogaz
Inventaire des ressources et des besoins : utilisateurs,
besoins, localisation
 Solutions éprouvées industriellement
•Production d’énergie thermique
•Production d’électricité
Solutions moins éprouvées industriellement

Le digestat quant à lui peut être épandu directement


dans des champs ou transformé en compost.
schéma 2: Valorisation de biogaz
Ce digestat présente l’avantage d’être jusqu’à 98%
moins odorant que la matière brute méthanisée ; cela élimine
la gêne olfactive occasionnée par l’épandage direct de lisier
par exemple. Les germes pathogènes sont réduits ainsi que les
graines d’adventices.

Schéma 3:valorisation de digestat


Schéma 4: le fonctionnement de méthanisation
La méthanisation de déchets organiques présente de nombreux
avantages, notamment :
une double valorisation de la matière organique et de
l’énergie ; c’est l’intérêt spécifique à la méthanisation par
rapport aux autres filières,
une diminution de la quantité de déchets organiques à traiter
par d’autres filières,
 une diminution des émissions de gaz à effet de serre par
substitution à l’usage d’énergies fossiles ou d’engrais chimiques,
 un traitement possible des déchets organiques graisseux ou
très humides, non compostables en l’état,
 une limitation des émissions d’odeurs a priori du fait de
digesteur hermétique et de bâtiment clos équipé de traitement
d’air performant.
La méthanisation présente des inconvénients à ne pas
négliger :
- ce procédé permet de traiter seulement la matière
organique biodégradable, ce qui nécessite d’associer la
méthanisation à l’incinération et aux centres de stockages
de déchets non dangereux pour les autres fractions de
déchets
- une phase de compostage peut être nécessaire pour traiter
les déchets ligneux plus difficilement dégradables et pour
finaliser la maturation de la matière organique.
Tableau comparatif des avantages des différentes filières
de traitement des déchets organiques

La méthanisation c’est le meilleur procédé utilisé pour traiter les déchet


solide (MO)
nous avons amène de l’éxploitation de ces déchet
dans l’agriculture et son utilisation dans les engrais, mais le
procédé de méthanisation très important pour évite les déchets
agroalimentaire à l’aides des appareilles de méthanisation
dans une condition spécifique .

Vous aimerez peut-être aussi