Vous êtes sur la page 1sur 1

Candide de Voltaire: chapitre XVII (17) 12. Qu'arriva-t-il aux chevaux des deux voyageurs ?

A. ? Ils furent volés par des brigands.


B. ? Ils furent vendus pour avoir de quoi manger.
QCM : 22 questions C. ? Ils servirent de repas pour pendant un mois.
D. ? Ils moururent de fatigue.
Cochez la bonne réponse: 13. Sur quoi comptait Candide en acceptant la proposition de
Cacambo de voguer sur la rivière ?
1. Pourquoi Cacambo allait-il servir d'interprète à Candide ? A. ? Sur le hasard.
A. ? Car Cacambo avait de la famille dans le village. B. ? Sur la fatalité.
B. ? Car Cacambo connaissait le langage des signes. C. ? Sur la chance.
C. ? Car les habitants refusaient de parler avec des D. ? Sur la Providence.
Européens. 14. Qu'arriva-t-il aux deux voyageurs après vingt-quatre
D. ? Car le péruvien était sa langue maternelle. heures de navigation ?
2. Quelle langue parlaient les habitants de l'Eldorado ? A. ? Leur canot se fracassa contre les roches.
A. ? Le portugais. B. ? Ils se retrouvèrent en plein océan.
B. ? L'espagnol. C. ? Ils sont attaqués par des crocodiles.
C. ? Le créole. D. ? Ils sont capturés par des brigands.
D. ? Le péruvien. 15. Comment étaient considérés les pierres précieuses et l'or
3. De quoi se nourrissaient les deux aventuriers durant leur par les habitants de l'Eldorado ?
périple ? A. ? Comme la mémoire du peuple.
A. ? D’animaux sauvages. B. ? Comme l'héritage des ancêtres.
B. ? De poissons d'eau douce. C. ? Comme des cadeaux de Dieu.
C. ? De la viande séchée de leurs deux chevaux. D. ? Comme des cailloux des grands chemins.
D. ? De fruits sauvages. 16. Quelle destination proposa Cacambo à Candide lorsqu'ils
4. Pourquoi Cacambo recommanda-t-il à Candide d'aller à la quittèrent le territoire des Oreillons et pourquoi ?
Cayenne ? A. ? La France, car c'était le pays des philosophes.
A. ? Cacambo avait des amis dans ce pays. B. ? L'Argentine, car il fallait délivrer Cunégonde.
B. ? Cunégonde habitait dans cette région de la Guyane. C. ? L'Europe, car le Nouveau Monde ne vaut pas mieux.
C. ? C'était le pays de l'Eldorado. D. ? L'Eldorado, car c'était le seul pays où tout va bien.
D. ? Ils pouvaient trouver des français qui les aideraient. 17. Comment apparaissait le monde de l'Eldorado ?
5. Pourquoi Candide refusa-t-il de retourner en Europe ? A. ? Comme un enfer.
A. ? Il ne voulait plus revoir Cunégonde. B. ? Comme une oasis.
B. ? Il ne pouvait se résigner à quitter la partie du monde C. ? Comme la terre promise.
où vivait Cunégonde. D. ? Comme un paradis.
C. ? Il voulait voir d'autres pays. 18. Quelle était la particularité des hôtelleries de l'Eldorado ?
D. ? Il n'avait plus aucune attache en Europe. A. ? Toutes les hôtelleries sont gérées par le gouvernement.
6. Par quoi était bordé le pays de l'Eldorado ? B. ? Toutes les hôtelleries sont réservées aux étrangers.
A. ? Par une calotte glaciaire. C. ? Toutes les hôtelleries sont payées par le gouvernement.
B. ? Par des forêts amazoniennes. D. ? Toutes les hôtelleries sont la propriété de la famille royale.
C. ? Par des montagnes inaccessibles. 19. Qu'est-ce que les hommes et les femmes de l'Eldorado
D. ? Par le fleuve amazone. avaient de particulier ?
7. Quelle conclusion tira Candide sur le nouveau pays ? A. ? Une démarche singulière.
A. ? C'est probablement le refuge des gens fortunés. B. ? Une posture singulière.
B. ? C'est probablement le royaume des Incas. C. ? Une beauté singulière.
C. ? C'est probablement le pays où tout va bien. D. ? Une tenue singulière.
D. ? C'est probablement la terre promise de la Bible. 20. Que croyait Candide en constatant que les enfants
8. Avec quoi jouaient les enfants à l’entrée du village ? jouaient avec des palets d'une grande valeur ?
A. ? Avec de l'or et des diamants. A. ? Que c'étaient les enfants du propriétaire de la mine d'or.
B. ? Avec des pièces de cuivre. B. ? Que c'étaient les enfants des pirates.
C. ? Avec des perroquets. C. ? Que c'étaient les enfants des nobles espagnols en exil.
D. ? Avec des moutons rouges. D. ? Que c'étaient les enfants de la famille royale.
9. Quelle était la spécificité des clients de l'hôtellerie ? 21. Pour mieux percevoir le plaisir que procurait ce pays
A. ? La politesse et la discrétion. paradisiaque, le narrateur fit appel aux quatre sens : l'ouïe - le
B. ? La galanterie et la timidité. goût - l'odorat - la vue. Classez-les selon l’ordre des énoncés
C. ? La courtoisie et l'appréhension. suivants : « pays cultivé pour le plaisir » - « musique très
D. ? La sagesse et la retenue. agréable » - « ragoûts exquis » - « odeur délicieuse».
A. ? L’ouïe / le goût / l'odorat / la vue.
10. À quoi ressemblaient les maisons du village ?
A. ? À des pyramides d'Égypte. B. ? L'odorat / la vue / L’ouïe / le goût.
C. ? La vue / l’ouïe / le goût / l'odorat.
B. ? À des pyramides Aztèques.
C. ? À des temples de la Grèce. D. ? La vue / le goût / l'odorat / l’ouïe.
D. ? À des palais d'Europe. 22. Quels mots pouvaient qualifier les repas servis dans le
cabaret ?
11. Quel moyen de transport prirent les deux voyageurs
A. ? La disette et l'inélégance.
lorsqu'ils ne pouvaient plus marcher ?
B. ? La profusion et la préciosité.
A. ? Des moutons rouges.
C. ? L'abondance et le raffinement.
B. ? Une petite barque.
D. ? L'indigence et la lourdeur.
C. ? Des chevaux andalous.
D. ? Une diligence.

Mohammed Bouchriha. Lycée Ibn Sina. Marrakech. E-mail : bouchrihamed@gmail.com Page 1


Françaislycée_Marrakech http://sites.google.com/site/francaislycee/

Vous aimerez peut-être aussi