Vous êtes sur la page 1sur 77

CONTRIBUTIONS EN MÉCANIQUE SISMIQUE :

INTERACTION SOL/STRUCTURE
ET LOIS CONSTITUTIVES

Club CAST3M| Alberto FRAU


Benjamin RICHARD

29 NOVEMBRE 2012
7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 10 AVRIL 2012 | PAGE 1
EVALUATION RISQUE SISMIQUE - INTRODUCTION

Evaluation aléa sismique

Evaluation aléa
sismique

Epicentre

7 DÉCEMBRE 2012 Ondes Sismiques CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 2


EVALUATION RISQUE SISMIQUE - INTRODUCTION

Evaluation aléa sismique

Evaluation aléa
sismique

Epicentre Propagation

7 DÉCEMBRE 2012 Ondes Sismiques CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 3


EVALUATION RISQUE SISMIQUE - INTRODUCTION

Interaction Sol-Structure

ISS

Evaluation aléa
sismique

Propagation Effet du site


Epicentre

7 DÉCEMBRE 2012 Ondes Sismiques CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 4


EVALUATION RISQUE SISMIQUE - INTRODUCTION

Comportement de la structure

Comportement
de la structure

ISS

Evaluation aléa
sismique

Bâtiments

Propagation Effet du site


Epicentre

7 DÉCEMBRE 2012 Ondes Sismiques CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 5


EVALUATION RISQUE SISMIQUE - INTRODUCTION

Courbes de fragilité Construction


courbes de
fragilité

Comportement
de la structure

ISS

Evaluation aléa
sismique

Bâtiments

Propagation Effet du site


Epicentre

7 DÉCEMBRE 2012 Ondes Sismiques CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 6


INTERACTION SOL-STRUCTURE
CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

CEA | 19 JUILLET 2012

| PAGE 7

CEA | 19 JUILLET 2012


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Méthodes résolution problèmes ISS


« full FEM »

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 8


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Méthodes résolution problèmes ISS


« full FEM »

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 9


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Méthodes résolution problèmes ISS


« full FEM »

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 10


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Méthodes résolution problèmes ISS


« full FEM »

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 11


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Méthodes résolution problèmes ISS


« full FEM »

Avantages:
Possibilité d’effectuer des
calculs non linéaires

Inconvénients:
Temps de calcul excessif

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 12


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Méthodes résolution problèmes ISS


« full FEM » FEM-BEM

Avantages:
Possibilité d’effectuer des
calculs non linéaires

Inconvénients:
Temps de calcul excessif

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 13


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Méthodes résolution problèmes ISS


« full FEM » FEM-BEM

Avantages:
Possibilité d’effectuer des
calculs non linéaires

Inconvénients:
Temps de calcul excessif

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 14


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Méthodes résolution problèmes ISS


« full FEM » FEM-BEM

Avantages:
Possibilité d’effectuer des
calculs non linéaires

Inconvénients:
Temps de calcul excessif

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 15


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Méthodes résolution problèmes ISS


« full FEM » FEM-BEM

Avantages:
Possibilité d’effectuer des
calculs non linéaires

Inconvénients:
Temps de calcul excessif

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 16


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Méthodes résolution problèmes ISS


« full FEM » FEM-BEM

Avantages: Avantages:
Possibilité d’effectuer des Augmentation de la vitesse du
calculs non linéaires calcul

Inconvénients: Inconvénients:
Temps de calcul excessif Résolution dans le domaine
fréquentiel: calcul linéaire

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 17


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Hypothèses du calcul
Comportement linéaire de la structure et du sol:
Géométrie;
Loi de comportement;

Concept du calcul
Sous-structuration;
Sol est représenté par un demi-espace composé par des
couches horizontales;
Résolution dans le domaine fréquentiel.

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 18


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cinématique
Mode à base encastrée + Modes d’interface

Equations d’équilibre

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 19


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cinématique
Mode à base encastrée + Modes d’interface

Equations d’équilibre

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 20


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cinématique
Mode à base encastrée + Modes d’interface

Equations d’équilibre

Formule de représentation, équation integrale directe

Formule de représentation, équation integrale indirecte

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 21


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

CAST3M
Discrétisation de la structure;
Discrétisation de l’interface;

Interface Structure

CAST3M

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 22


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

CAST3M
Discrétisation de la structure;
Discrétisation de l’interface;
Signal Sismique;

CAST3M

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 23


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

PREPMISS
Vérification des données;
Identification de la cinématique:
Modes à base encastrée;
Modes d’interface;

CAST3M PREPMISS

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 24


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

PREPMISS
Vérification des données;
Identification de la cinématique:
Modes à base encastrée;
Modes d’interface;
Détermination des matrices de rigidité, de
masse et d’amortissement;

CAST3M PREPMISS

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 25


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

PREPMISS
Vérification des données;
Identification de la cinématique:
Modes à base encastrée;
Modes d’interface;
Détermination des matrices de rigidité, de
masse et d’amortissement;

etude.imp
CAST3M PREPMISS etude.chp
MISE etude.mail
MISS.IN

SAUVEGARDE

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 26


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

PREPMISS
Vérification des données;
Identification de la cinématique:
Modes à base encastrée;
Modes d’interface;
Détermination des matrices de rigidité, de
masse et d’amortissement;

etude.imp
CAST3M PREPMISS etude.chp
MISE etude.mail
MISS.IN
Lecture et exécution

SAUVEGARDE

MISS3D etude.MVFD

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 27


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

POSTMISS
Lecture des résultats MISS3D

etude.imp
CAST3M PREPMISS etude.chp
MISE etude.mail
MISS.IN
Lecture et exécution

SAUVEGARDE
Lecture Lecture

Lecture des fonctions transferts;


MISS3D etude.MVFD CAST3M POSTMISS MISL

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 28


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

POSTMISS
Lecture des résultats MISS3D
Recombinaison modale;

etude.imp
CAST3M PREPMISS etude.chp
MISE etude.mail
MISS.IN
Lecture et exécution

SAUVEGARDE
Lecture Lecture

Lecture des fonctions transferts;


CAST3M Recombinaison modale;
MISS3D etude.MVFD POSTMISS MISL

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 29


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

POSTMISS
Lecture des résultats MISS3D
Recombinaison modale;

Déduction des champs de déplacement,


vitesse et amortissement:

etude.imp
CAST3M PREPMISS etude.chp
MISE etude.mail
MISS.IN
Lecture et exécution

SAUVEGARDE
Lecture Lecture

Lecture des fonctions transferts;


CAST3M Recombinaison modale;
MISS3D etude.MVFD POSTMISS MISL
Transformation inverse de Fourier;
Déductions des accelerogramme;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 30


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

IMPDMISS
Lecture des fonctions d’impédance;

Vérification des données;


etude.chp
CAST3M PREPMISS MISE etude.mail
Maillage interface MISS.IN
Lecture et exécution

SAUVEGARDE
Lecture Lecture

Lecture des fonct. d’impédance


CAST3M – partie réelle et partie
MISS3D etude.01.IMPDC IMPDMISS MISL
imaginaire;
Stockage des résultats;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 31


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul des impédances


Fondation circulaire superficielle
sur sol homogène

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 32


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul des impédances


Fondation circulaire superficielle
sur sol homogène

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 33


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul des impédances


Fondation circulaire superficielle
sur sol homogène

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 34


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul des impédances


Fondation rectangulaire enfoncée sur
sol multicouche

Stratigraphie du sol

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 35


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul des impédances


Fondation rectangulaire enfoncée sur
sol multicouche

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 36


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul des impédances


Fondation rectangulaire enfoncée sur
sol multicouche

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 37


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul des impédances


Fondation rectangulaire enfoncée sur
sol multicouche

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 38


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul ISS


Poteau posé sur une fondation superficielle
Sol homogène

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 39


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul ISS


Poteau posé sur une fondation superficielle
Sol homogène

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 40


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul ISS


Poteau posé sur une fondation superficielle
Sol homogène

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 41


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul ISS


Poteau posé sur une fondation enfoncée
Sol homogène

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 42


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul ISS


Poteau posé sur une fondation enfoncée
Sol homogène

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 43


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

Cas de validation: Calcul ISS


Poteau posé sur une fondation enfoncée
Sol homogène

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 44


ISS – CHAÎNAGE CAST3M-MISS3D

On a une économie du temps de calcul par rapport à la méthode directe pour les
fondations superficielle;
En revanche, pour une fondation souple ou enfoncée le temps de calcul
augmente énormément;
Les cas tests ont montré la validé du chainage;
Problèmes numériques dans les cas où on utilise les liaisons statiques (DDL par
DDL) pour décrire la cinématique de la fondation;
La possibilité de choisir des modes d’interface pour une fondation souple réduit le
temps de calcul par rapport à des liaisons statiques. Il reste à mieux comprendre
comment choisir ces modes et selon quel critère.

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 45


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN
ÉLÉMENT « BÉTON ARME »

CEA | 19 JUILLET 2012

| PAGE 46

CEA | 19 JUILLET 2012


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Motivations
Simplicité de la formulation;
Indépendance vis-à-vis du maillage;
Efficacité en terme de coût de calculs;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 47


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Motivations
Simplicité de la formulation;
Indépendance vis-à-vis du maillage;
Efficacité en terme de coût de calculs;

Principes
Comportement du béton

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 48


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Motivations
Simplicité de la formulation;
Indépendance vis-à-vis du maillage;
Efficacité en terme de coût de calculs;

Principes
Comportement du béton
F

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 49


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Motivations
Simplicité de la formulation;
Indépendance vis-à-vis du maillage;
Efficacité en terme de coût de calculs;

Principes
Comportement de l’acier

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 50


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Motivations
Simplicité de la formulation;
Indépendance vis-à-vis du maillage;
Efficacité en terme de coût de calculs;

Principes
Comportement de l’acier
F

Limitation
U
Pas de plastification de l’acier possible;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 51


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Motivations
Simplicité de la formulation;
Indépendance vis-à-vis du maillage;
Efficacité en terme de coût de calculs;

Principes
Comportement d’une élément « béton armé »
Partie membrane : endommagement isotrope asymétrique;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 52


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Motivations
Simplicité de la formulation;
Indépendance vis-à-vis du maillage;
Efficacité en terme de coût de calculs;

Principes
Comportement d’une élément « béton armé »
Partie membrane : endommagement isotrope asymétrique;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 53


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Motivations
Simplicité de la formulation;
Indépendance vis-à-vis du maillage;
Efficacité en terme de coût de calculs;

Principes
Comportement d’une élément « béton armé »
Partie flexion : endommagement isotrope symétrique;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 54


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Formulation
Potentiel d’état : énergie libre d’Helmholtz;
Elasticité linéaire isotrope;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 55


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Formulation
Potentiel d’état : énergie libre d’Helmholtz;
Elasticité linéaire isotrope;

Mécanisme d’endommagement isotrope (deux variables


scalaires)

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 56


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Formulation
Potentiel d’état : énergie libre d’Helmholtz;
Elasticité linéaire isotrope;

Mécanisme d’endommagement isotrope (deux variables


scalaires)

Séparation parties membrane et flexion – isolation de la


déformation transversale

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 57


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Formulation
Lois d’état – repère principal;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 58


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Formulation
Lois d’état – repère principal;

Lois d’était – repère de travail;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 59


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Formulation
Lois d’état – repère principal;

Lois d’était – repère de travail;

Seuils et évolution des variables d’endommagement;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 60


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Identification efficace des paramètres


Paramètres élastiques «béton armé»:
Paramètres élastiques du béton;
Paramètres élastiques de l’acier;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 61


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Identification efficace des paramètres


Paramètres élastiques «béton armé»:
Paramètres élastiques du béton;
Paramètres élastiques de l’acier;
Seuils initiaux:
Résistance en traction du béton;
Densité de ferraillage;
Densité d’effort normal maximal en compression;
Position relative de la nappe dans l’épaisseur;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 62


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Identification efficace des paramètres


Paramètres élastiques «béton armé»:
Paramètres élastiques du béton;
Paramètres élastiques de l’acier;
Seuils initiaux:
Résistance en traction du béton;
Densité de ferraillage;
Densité d’effort normal maximal en compression;
Position relative de la nappe dans l’épaisseur;
Paramètres d’évolution des variables d’endommagement:
Valeurs nominales recommandées selon le cas de
chargement (prédominance du cisaillement, etc.);

PROCEDURE « IDENTI.PROCEDUR »

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 63


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Résultats numériques
Résultats locaux

5
x 10
4

3.5

2.5
Effort (N)

2 4 éléments
100 éléments
1.5 400 éléments

0.5

0
7 DÉCEMBRE 2012 0 1 2 3 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 64
Déplacement (m) x 10
-4
MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Résultats numériques
Résultats locaux

Traction/compression – partie membrane Flexion alternée – partie flexion

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 65


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Résultats numériques
Chargement Statique monotone et cyclique
Voile en béton armé testés dans le cadre de CEAOS.fr au CEBTP

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 66


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Résultats numériques
Chargement Statique monotone et cyclique
Voile en béton armé testés dans le cadre de CEAOS.fr au CEBTP
6 6
x 10 x 10
5 5

3
Effort (N)

Effort (N)
0
2

0 -5
0 5 10 15 20 25 30 0 10 20 30 40 50 60
Pseudo temps Pseudo temps

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 67


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Résultats numériques
Chargement Statique monotone et cyclique
Voile en béton armé testés dans le cadre de CEAOS.fr au CEBTP
6
6
x 10 x 10
5 5

3
Effort (N)

Effort (N)
0
2
Exp.
Exp.
Num.
1 Num.

0
0 0.5 1 1.5 2 2.5 -5
Déplacement (m) x 10
-3 -4 -2 0 2 4
Déplacement (m) x 10
-3

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 68


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Résultats numériques
Chargement dynamique non linéaire – Comparaison numérique/numérique
Campagne d’essai ENISTAT (janvier 2013 – laboratoire EMSI) dans le
cadre du projet Européen FP7/SERIES

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 69


MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Résultats numériques
Chargement dynamique non linéaire – Comparaison numérique/numérique
Campagne d’essai ENISTAT (janvier 2013 – laboratoire EMSI) dans le
cadre du projet Européen FP7/SERIES

REF – 6,34 Hz « Béton armé » - 6,44 Hz


7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 70
MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Résultats numériques
Chargement dynamique non linéaire – Comparaison numérique/numérique
Campagne d’essai ENISTAT (janvier 2013 – laboratoire EMSI) dans le
cadre du projet Européen FP7/SERIES

REF – 10,40 Hz « Béton armé » - 10,60 Hz


7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 71
MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Résultats numériques
Chargement dynamique non linéaire – Comparaison numérique/numérique
Campagne d’essai ENISTAT (janvier 2013 – laboratoire EMSI) dans le
cadre du projet Européen FP7/SERIES

7 DÉCEMBRE 2012 REF – 19,30 Hz « Béton armé


CEA »
| 29- NOVEMBRE
19,50 Hz2012 | PAGE 72
MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Résultats numériques
Chargement dynamique non linéaire – Comparaison numérique/numérique
Campagne d’essai ENISTAT (janvier 2013 – laboratoire EMSI) dans le
cadre du projet Européen FP7/SERIES

SpeyG14
SpexG14 3.5
3.5
3
3

Multicouche 2.5 Multicouche


2.5

Acceleration (g)
GLRCDM
Acceleration (g)

GLRCDM
2 2

1.5 1.5

1 1

0.5 0.5

07 DÉCEMBRE 2012 CEA


0 | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 73
0 10 20 30 40 50 0 10 20 30 40 50
Frequency (Hz) Frequency (Hz)
MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Résultats numériques
Chargement dynamique non linéaire – Comparaison numérique/numérique
Campagne d’essai ENISTAT (janvier 2013 – laboratoire EMSI) dans le
cadre du projet Européen FP7/SERIES

REF « Béton armé »


7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 74
MODÉLISATION SIMPLIFIÉE D’UN ÉLÉMENT « BÉTON
ARME »

Implantation d’un modèle global « béton armé » dans CAST3M;


Validation numérique/numérique et expérience/numérique;
Identification efficace des paramètres matériaux à partir des données
observables;
Une limitation: plastification des aciers non prise en compte;

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 75


RÉFÉRENCES

Marc Bonnet, Equations intégrales et éléments de frontières, [CONCRACK, 2010]


Sciences et techniques de l’ingénieur, ISBN 2-212-05820, 1995 http://www.concrack.org/
Didier Clouteau, Thèse: «Propagation d’ondes dans des milieux S. Fayolle. Loi de comportement GLRC_DM. Manuel de référence
hétérogènes – application à la tenue des ouvrages sous Code_Aster. R7.01.32. 2011.
séismes», Ecole Central Paris, LMSSMat, 1990 N. Ile, JM. Reynouard. Non-linear analysis of reinforced concrete
Didier Clouteau, MISS 6.4:«Manuel Scientifique» Version 1.2, shear wall under earthquake loading. Journal of Earthquake
Manuel MISS3D http://www.mssmat.ecp.fr/, 2005 Engineering. 4(2):183-213. 2000
Didier Clouteau, MISS 6.5:«Manuel Informatique» Version 2.4, N. Ile. Influence de la fissuration du béton sur les mouvements
Manuel MISS3D, http://www.mssmat.ecp.fr/, 2005 transférés – phase 1 : capitalisation des résultats des études
Didier Clouteau, MISS 6.5:«Manuel Utilisateur» Version 2.4, expérimentales sur des voiles en béton armé. Rapport Technique
Manuel MISS3D, http://www.mssmat.ecp.fr/, 2005 DEN. RT-12-001/A. 2012.
Nader MEZHER, Couplage code Miss3D et CAST3M, Rapport L. Jason. Projet National CEOS.fr - Simulation de deux cas test du
Technique N162_2009_CEA_A, 2009 Benchmark « concrack ». Rapport Technique DEN. RT-11-001/A.
Jean-Georges SIEFFERT & Franck CEVAER, Manuel des 2010.
Fonctions d’impédance, OUEST EDITIONS – Presses D. Markovic, S. Ghavamian, S. Poulin, F. Voldoire. Reinforced
Académique ISBN-908264-32-4, 1991 Concrete Structures under seismic motion – safety margin
D. Clouteau, D. Broc, G. Devesa, V. Guyonvarh, P. Massin, assessment by FEM simulation. Eccomas thematic conference on
Calculation methods of Structure-Soil-Structure Interaction computational methods in structural dynamics and earthquake
(3SI) for embedded buildings: Application to NUPEC test, Soil engineering. 2007.
and Dynamics Earthquake Engineering 32 pag 129-142, 2012 O. Merabet, JM. Reynouard. Formulation d’un modèle élasto–
plastique fissurable pour le béton sous chargements cycliques.
Contrat EDF/DER, Rapport final, URGC-Structures, No INSA-1/943/002.
1999.
B. Richard, N. Senegats. Contribution du DM2S au benchmark de la
conférence internationale en génie parasismique. Rapport Technique
DEN. A paraître. 2012.
B. Richard, F. Ragueneau. Continuum damage mechanics based
model for quasi brittle materials subjected to cyclic loadings:
formulation, numerical implementation and applications.
Engineering Fracture Mechanics. Accepté. 2012.
F. Voldoire, D. Markovic, S . Moulin, L. Davenne, S. Ghavamian, N.
Mezher. Modélisation des ouvrages de genie givil en béton armé
sous sollicitations sismiques. Journées AFPS. 2009.

7 DÉCEMBRE 2012 CEA | 29 NOVEMBRE 2012 | PAGE 76


| PAGE 77
Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives DEN
CEA | 19 JUILLET 2012 Centre de Saclay | 91191 Gif-sur-Yvette Cedex DM2S
T. +33 (0)1 69 08 76 74 | F. +33 (0)1 69 08 83 31 SEMT

Etablissement public à caractère industriel et commercial | RCS Paris B 775 685 019
CEA | 19 JUILLET 2012

Vous aimerez peut-être aussi