Vous êtes sur la page 1sur 5

Introduction 

:
Les pompes à piston font partie des
pompes volumétriques et fonctionnent
oscillantement, à aspiration normale. A
vitesse de rotation constante, leur courbe
caractéristique est une ligne droite quasi
verticale : à pression variable, le débit
volumique reste pratiquement constant.
Rôle :
Le rôle de la pompe à pistons est de générer un débit.
Elle transforme l’énergie mécanique du moteur thermique ou électrique en
énergie hydraulique.
Il existe plusieurs types de pompe à pistons :
 Pistons axe en ligne (axiaux)
 Pistons axe brisé (axiaux)
 Pistons radiaux
 Pistons en ligne
La pompe à pistons axiaux est utilisée sur de nombreuses installations. En
fonction de sa conception, la pression peut atteindre 350 bars (série moyenne
haute pression), ou 450 bars (série haute pression).
Au vu de sa conception, la pompe à pistons peut être à cylindrée fixe ou
variable.
D’un coût élevé la pompe à pistons est réparable. (Le coût de la réparation
est intéressant pour les grosses cylindrées.)
Remarque :
Les pompes à piston peuvent opérer en présence de flux humides et n’ont
pas de restrictions d’usage particulières.
Principe de fonctionnement :

La figure ci-dessus représente une pompe à pistons axe en ligne.


On retrouve :
 Rep 1 : Corps de pompe.
 Rep 2 : Arbre de pompe.
 Rep 3 : Joint d’arbre.
 Rep 4 : Roulements.
 Rep 5 : Plateau.
 Rep 6 : Patins.
 Rep 7 : Pistons.
 Rep 8 : Barillet.
 Rep 9 : Ressort.
 Rep 10 : Glace de distribution.
 Rep 11 : Drainage.
 Rep 12 : Débattement plateau (uniquement pour les pompes à
cylindrée variable)
Les pistons coulissent dans le barillet. De manière générale ils sont de
nombre impairs (9 par exemple) ce qui limite le phénomène de pulsation. Une
glace de distribution assure l’étanchéité entre les pistons.
Lorsque la pompe est entraînée en rotation par un moteur thermique ou
électrique, l’arbre de pompe entraîne l’ensemble plateau, barillet, pistons. En
fonction du degré d’inclinaison du plateau, les pistons ont un mouvement de
va et vient qui crée une aspiration côté (S) et un refoulement côté (P).
Si la pompe est à cylindrée variable, le plateau pourra s’orienter à l’aide d’un
servo piston (non représenté sur la figure). L’inclinaison du plateau change la
course des pistons et par conséquent la cylindrée de la pompe.
Mise en place/Installation :
Pour éviter toute cavitation, surcharge ou surproduction, respecter les points
suivants :
 Eviter les hauteurs d'aspiration importantes.
 Veiller à ce que les conduites soient le plus court possible.
 Choisir un diamètre suffisant.
 Biter tout engorgement inutile.
 Monter des amortisseurs de pulsations.
 Monter un système de protection contre les surpressions.
 Monter si nécessaire un clapet de maintien de la pression.
 Prévoir une arrivée supplémentaire pour les fluides dégageant des gaz.

1. Prévoir système de protection contre la suppression :


Lorsque la pression admissible dans le système peut être dépassée,
p. ex. en cas de fermeture d'un robinet ou de l'obturation d'une
conduite.
2. Empêcher tout retour de fluide véhiculé :
Lorsque la conduite de dosage mène à une conduite principale.
3. Éviter tout siphonage :
En cas de dosage dans une conduite principale caractérisée par la
présence de vide.
4. Installer une protection contre la marche à vide :
Il faut s'assurer que la pompe à piston ne fonctionne jamais à vide.
5. Éviter un désamorçage de la conduite d'aspiration :
Installer une soupape d'aspiration (soupape anti-retour) à l'extrémité
de la conduite d'aspiration.
Mise en service :
Une fois la pompe raccordée, elle doit immédiatement aspirer du fluide, à
savoir, elle doit immédiatement être mise en service après installation et
remplissage du réservoir associé.
Maintenance :
Les indications de sécurité suivantes sont valables pour tous les travaux
d'entretien et doivent absolument être respectées :

 Moteur d'entraînement :
Le moteur électrique doit toujours se trouver dans un parfait état de
propreté de manière à ce que ni poussière, ni encrassement, ni huile ou
autres impuretés ne puissent gêner son bon fonctionnement.
 Vidange d'huile :
Contrôler régulièrement le niveau d'huile.
Effectuer une vidange d'huile une fois par an.
 Remplacement du joint du piston et de la membrane de protection :
Afin d'assurer un bon fonctionnement de la pompe doseuse et de
respecter les règles de sécurité et
de protection, tout
particulièrement en atmosphères
explosives, il est indispensable de
contrôler et de remplacer la
membrane de protection à
intervalles réguliers.

Mise hors service :


 Arrêter la pompe doseuse.
 Rincer la tête de la pompe pour enlever le fluide pompé en s'assurant
que le liquide de rinçage est aussi bien adapté au fluide qu'au matériau
de la tête de la pompe.
Démontage et transport :
 Mettre l'unité hors service
 Vidanger tous les restes de liquides dans le corps de la pompe,
nettoyer en profondeur, neutraliser et décontaminer.
 Emballer et expédier l'appareil de manière adéquate.

Vous aimerez peut-être aussi